La propagande

Page 18 sur 33 Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19 ... 25 ... 33  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La propagande

Message  Александр le Jeu 28 Jan - 10:19

An Italian Maidan Activist: Now an author and filmmaker combating Kremlin propaganda


Mauro Voerzio during a trip to the front 

Article by: Iryna Stelmakh

What propagandists fear most are informed people
(This is a translation of the article Італійський активіст Майдану бореться з пропагандою Кремля: написав книжку і взявся за фільм)

Italian businessman Mauro Voerzio owns a travel agency in Kyiv. He is also a strong supporter of Ukraine, and wears his ATO zone accreditation proudly. During two months on the Maidan he accompanied Italian reporters and, as he says, shared the truth about the revolution on social media. After that he continued his trips not only to the capital of Ukraine, but also to Eastern Ukraine. Mauro Voerzio has made a series of videos from the front-lines, written articles for the Italian media,  prepared the book titled “Angels of Maidan”, and he has now filmed the documentary “Maidan: 2 years after”. This is all, he says, his modest contribution into the fight against ubiquitous Russian propaganda.
 
– After having written the book “Angels of Maidan” you began filming a documentary. Who are your heroes and have you noticed any disappointment in the two years after those events?

– I took note of those people I spoke to to during the Maidan. Obviously, I heard both negative and positive things. It is normal to criticize in a constructive, not destructive manner. It would be madness to think that everything will change quickly and only two years after the Maidan everything would be different. You can not wipe away decades of communism at a stroke. Several generations of Ukrainians have to pass away to wipe away all the Soviet stereotypes from the nation’s DNA. However, I see great prospects for Ukraine going forward. You have very intelligent and active young people who are fighting at the front and helping here in the rear. They want to build a new country, and Ukraine will be successful with such youth.


Mauro`s ebook “Angels of Maidan”
– After Maidan you returned to Italy, but later decided to go to the front-lines? Why?
– I was in (the towns of) Pisky, Avdiyivka, Shchastya, Kurakhovo, and Maryinka. I went there to document everything that happened. I was fortunate to witness the changes that have occurred among the soldiers. At the beginning of the conflict they had great will, but do not know exactly how to act. Nowadays they have become more professional. However, it is necessary to stress that the government should seriously work on the programs for ATO veterans. I have seen very difficult conditions that warriors had to face. This can have a dramatic effect on their minds, along with the murders and deaths nearby. Now they need not only sympathy from society, but also special programs for rehabilitation and proper integration into society.


Mauro`s reportage from Pisky
 
 – Now you are actively contributing to the Italian media and combating Russian propaganda in your country…
– Yes, because I believe that Italy is the most pro-Russian country in Europe. The main TV channels and print media outlets do not have their correspondents in Kyiv and use correspondents from Moscow. So you can imagine what a reporter based in Russia can say about Ukraine. Italy had one of the strongest communist parties in Europe, and all the leaders from that time studied in Moscow. Yet, close network of communication and relationships still exists between them, as well as significant cash flows.
Also, it is very surprising that a bunch of cultural associations with names that include one of Italy regions and the word “Russia” have appeared during the last two years in Italy. Each of these associations has one representative from the Russian Federation and also one of the most influential Italian politicians. They do not deal with cultural policy, they share propaganda. For example, president of this association in my region is Alexander Dugin. I think this fact speaks for itself.
Moreover, most of our media (almost 80%) are in the hands of pro-Russian parties. As an example I can name the popular online newspaper Limes, which published a map where Crimea was depicted as part of Russia. Ukraine’s Ambassador to Italy immediately sent a note of protest in regard of that image. However, he received an insulting reply telling him that if he does not like the image it is his problem, not the newspaper’s. I can just add that the newspaper is funded by an oil and gas company that is closely connected with the Putin regime. A few days back I published an article which described the situation and mentioned that the director of this newspaper had earlier called the Ukrainians “enemies.”
– How can you as an individual person resist this corrupt system?
– One person can not do it. Ukraine should establish and develop closer cooperation with journalists who can write about it. Cultural propaganda is an effective tool as well. You need to share your achievements and explain more about yourself. It is also important to develop tourism, because people will come here and see that there are no “Nazis” in the streets. There are just ordinary good people, great food, and beautiful nature here. Then they would return and laugh at those (Russian) propagandists. To overcome propaganda you should share more objective information about Ukraine in Europe. What propagandists fear most are informed people.




Mauro`s reportage from Mezhyhirya (a residence of former President Yanukovych)
avatar
Александр

Messages : 4602
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  dombreizh le Jeu 28 Jan - 18:01

Vue sur le site du CRCUF, un reportage à charge diffusé la semaine prochaine sur C+  http://www.pltv.fr/fr/ukraine-les-masques-de-la-revolution/
avatar
dombreizh

Messages : 229
Date d'inscription : 18/05/2015
Age : 46
Localisation : DINAN

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  Александр le Ven 29 Jan - 10:12

La francophonie : un nouvel eldorado ?

Et si la francophonie était en fait un des enjeux du futur ? Les projections démographiques sont vertigineuses. Face à ce marché en devenir, les chaines d’informations étrangères commencent à placer leurs pions. La francophonie est donc devenue un champ de bataille pour une guerre d'influence.


Un marché colossal en perspective

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 275 millions de francophones en 2014, 400 millions en 2025,  700 millions attendus pour 2050, les projections les plus folles parlent même d’un milliard de francophones dans 50 ans. L’analyse d’Yves Bigot directeur général de TV5 Monde :

Ca dit tout en matière économique - de croissance, d’emploi - d’influence culturelle, géopolitique, stratégique, voire militaire. Sur les 275 millions,  il y en a environ 100 millions qui sont au nord et le reste est au sud. Et en 2050, la répartition sera identique car il n’est pas prévu que notre démographie augmente. En revanche elle va totalement exploser  en Afrique. L’avenir de la francophonie n’est donc pas en France, ni au Canada, ni au Liban ni au Vietnam, il est en Afrique

Un journal en français sur l’Afrique depuis Pékin ?  Pour le journaliste Pierre Haski, spécialiste de la Chine, Pékin cherche ainsi à redorer son image en Afrique :
Pendant longtemps la Chine a pensé qu’elle devait être aimée « naturellement », puisqu’elle n’est pas impérialiste au sens occidental du terme. Elle ne se mêle pas des affaires politiques locales  - tant qu’elles ne menacent pas ses intérêts – et ne mène pas de guerres. Elle se vante à juste titre de ne pas en mener à l’étranger contrairement aux Etats-Unis. Or la déferlante des investissements et de la présence chinoise ne vont pas sans grincements de dents. En Zambie, on assiste par exemple à des grèves contre des investisseurs chinois. Aujourd’hui il y a un vrai enjeu de se faire apprécier différemment des occidentaux.


Capture d'une vidéo de promotion de CCTV-France  - En fond d'écran le siège de CCTV à Pékin © @CCTV - 2016

Un autre regard sur le monde

Lire l'information différemment, c’est aussi l’objectif d’I-24 News. Financée par Patrick Drahi,  la chaîne est installée en Israël. Fréderic Martel, producteur de l'émission Soft Power, sur France-Culture, nous propose une visite guidée :
Quand on est sur place, c’est assez étrange : on rencontre pas mal de gens qu’on connaît. Beaucoup de journalistes français ont été recrutés par cette chaîne israélienne. Les Israéliens ont eu la subtilité, comme les Américains, de faire avant tout une chaîne d’information. Et c’est là qu’on en arrive au soft power : comment influencer, faire de la propagande mais d’une manière douce, intelligente, à la marge, plus subtile. De ce point de vue-là, les Israéliens me paraissent bien plus efficaces que les Chinois qui continuent à penser le soft power comme un hard power : on fait du doux, on fait de l’info, de la com’, des media, de la culture, mais en même temps ça reste de la propagande.
 

Publicité d'I-24 © @I-24 - 2016

Propagande, un terme qui fait bondir le directeur des rédactions d'I-24, Paul Amar l'ancien présentateur du JT de France 2 :


 Quand un media français ne fait qu’une brève sur un échange de tirs entre le Hezbollah et Israël après la mort de Samir Kunta, tué par une frappe israélienne en Syrie, je comprends. I-24 va proposer une information supplémentaire que le journaliste du média français n’a pas le temps de donner car il s’intéresse aussi aux élections en Espagne, ou à ce qui se passe en France, et c’est normal ! A I-24,, nous allons expliquer que cet homme, il y a quelques années, a enlevé à Nahariya un civil ,l’a tué ainsi que sa petite-fille de quatre ans en la fracassant contre un mur ; puis rajouter que cet homme a ensuite été emprisonné puis libéré lors d’un échange entre le Hezbollah et Israël, et qu’il est resté impuni et a commis d’autres attentats depuis. On peut apporter cette expertise que les journaux français n’ont pas le temps d’apporter.

Et sur I-24 on connaît aussi le poids politique des mots : on n'y parle jamais de colonies, mais pudiquement d'implantations.

La Russie à la conquête de la francophonie

Les Russes ont lancé Russia Today (RT), leur télé en français sur le web. La voix de Moscou. Le directeur de RT France, Irakly Gachechiladze détaille sa mission :
Elle est bien sûr de diffuser la position russe, qui manque dans des média où la Russie est souvent diabolisée et simplifiée.  Or elle a sa vision du monde, elle joue un rôle qui ne peut être nié… RT est un media russe financé par le gouvernement. On ne s’en cache pas. Ce qui est important est que nous donnions la vision russe et d’autres visions critiques de la Russie pour voir de quoi il s’agit Sur l’Ukraine, RT a ainsi relayé la position russe qui manquait beaucoup dans les media.   

Et le traitement de l'Ukraine ou de la Syrie par RT est donc l'inverse des analyses en vigueur dans les médias français. RT qui adore le politiquement incorrect : pour la COP 21,  elle a ainsi offert une case quotidienne à Philippe Verdier, le monsieur météo de France Télévisions renvoyé après la parution de son livre jugé climato-sceptique.

Pour Julien Nocetti, chercheur à l'IFRI et spécialiste de la Russie, Russia Today est par excellence le bras armé de la propagande russe :
 Son but est d’effacer toute distinction entre vérité et mensonge. Ce qui explique la profusion de théories du complot, un des marqueurs de RT aujourd’hui. RT vise à capter en Occident une audience désabusée des media traditionnels représentant un système honni et perverti. 
 
Tous les acteurs internationaux le savent, c’est par la maîtrise des flux de l’information que leur influence peut s’étendre. La France n’est pas en reste avec France 24, RFI et Monte Carlo Doualiya. Le Qatar espère toujours lancer son Al Jazeera en  langue français, et la BBC, CNN pourraient s'y mettre ensuite. La course ne fait que commencer pour conquérir le monde.

►►► l'enquête complète de Claude Guibal à retrouver ce vendredi à 19h20 dans Secrets d'Info
avatar
Александр

Messages : 4602
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  pyxous le Ven 29 Jan - 15:11


  • Canal+ met en images le discours du Kremlin


Michel Eltchaninoff  29 janvier 2016  
(mise à jour : 29 janvier 2016)
 
La chaîne cryptée diffuse ce lundi 1er février un reportage qui prétend démasquer «les bandes armées d’extrême-droite» qui ont fait la révolution ukrainienne. Il comporte beaucoup d’erreurs factuelles et épouse sans nuance la vision véhiculée par les médias russes.

Par Renaud Rebardy

«Spécial »? Sûrement. Mais «investigation»? Pas du tout. Le reportage réalisé par Paul Moreira qui sera diffusé lundi 1er février au soir sur Canal +, dans l’émission qui porte ce nom, et consacré aux hommes qui ont fait la révolution ukrainienne, ne contient pas de révélation et aucun fait nouveau. Il compte en revanche pas mal d’erreurs factuelles, et semble nourri par une obsession anti-américaine.


Un barricade sur le place Maïdan le 24 janvier 2014. Photo Setgei Supinsky.AFP

Sous le titre «Les masques de la révolution ukrainienne» il prétend faire découvrir les «milices incontrôlées d’extrême-droite» qui ont joué un rôle déterminant dans la révolution puis la guerre du Donbass. Il affirme que «derrière les gentils manifestants du Maidan», se trouvaient des groupes néo-nazis qui se sont armés, à la faveur de ces évènements et qui dictent aujourd’hui sa politique au nouveau pouvoir de Kiev. Il insiste longuement sur l’idée que les Etats-Unis ont volontairement fermé les yeux sur l’existence de ces groupes, parce qu’ils avaient besoin d’eux «pour bloquer Poutine». 
Paul Moreira se rend au sein de l’organisation Pravy Sektor, puis du bataillon Azov. Il ne précise pas que les premiers sont des militants assez isolés et les seconds un régiment désormais totalement intégré au sein de l’armée ukrainienne. Il revient longuement sur les évènements tragiques d’Odessa : la mort de manifestants pro-russes dans l’incendie de la maison des syndicats, le 2 mai 2014. Puis il participe au «Yes forum», à Kiev, où il croise des représentants américains venus exprimer leur soutien à la politique du nouveau gouvernement de Kiev.

Il conclut en que l’Ukraine est aujourd’hui un pays en proie au chaos, à la merci de bandes d’extrémistes armés et sous la coupe des Etats-Unis. Le ton est celui du commentaire plus que de l’exposé des faits. La nuance, on l’aura compris, n’a pas ici sa place.
Chemin faisant, Paul Moreira commet quelques erreurs lourdes. Il affirme ainsi que le nouveau pouvoir ukrainien à voulu «interdire l’usage du russe» après la révolution de 2014. Or il n’en a jamais été question. Rappelons les faits : au moment de la révolution, certains députés ont voulu enlever au Russe son statut de langue officielle dans certaines régions de l’est. Et le président s’y est opposé. Personne n’a jamais voulu pénaliser les Ukrainiens qui emploient le russe dans leur vie quotidienne. Et le suggérer relève de l’ignorance ou de la volonté de désinformer.

La chute du président - Spécial investigation


De même, Paul Moreira présente Oleg Tiagnibok, le dirigeant du parti Svoboda, comme étant «issu de la mouvance néo-nazie». Il est un ultra-conservateur et un nationaliste. On peut le classer à l’extrême-droite. Mais cela ne fait pas de lui un admirateur d’Adolf Hitler. En réalité, il est plus proche d’un Viktor Orban, premier ministre de Hongrie, ou d’un Jaroslaw Kazczynski, le dirigeant du PiS, le parti au pouvoir en Pologne. On a le droit de ne pas l’aimer mais il n’est pas nécessaire de dresser un faux portrait de lui pour le combattre.

Le commentaire pratique aussi l’amalgame lorsqu’il présente la nouvelle ministre des finances Natalia Jaresko comme étant «une ancienne diplomate américaine», sans autre précision. La réalité est bien différente. Natalia Jaresko est en effet née aux États-Unis. Mais dans une famille ukrainienne de la diaspora. Elle a brièvement travaillé pour l’administration américaine. Elle est venue vivre en Ukraine dés 1993 et n’a plus quitté ce pays depuis. Elle y travaillait dans la finance. Elle n’est pas l’agent d’influence des Etats-Unis, mais plutôt l’incarnation du lien entre l’Ukraine et sa diaspora. Ces Ukrainiens de l’étranger, en effet, ont fui devant l’avancée des Soviétiques, dans les années 1920 ou après 1939. Ils ont vécu, dans l’exil avec le sentiment qu’ils devaient conserver les traditions. Ils ont espéré des changements dans leur pays d’origine. Ils se sont transmis cet espoir de génération en génération. Certains d’entre eux reviennent aujourd’hui, alors que des changements commencent à se produire. Natalia Jaresko en est l’illustration.

Le plus dérangeant est que le reportage de Paul Moreira épouse au plus près la vision de l’Ukraine véhiculée depuis plusieurs années par le Kremlin. Il offre une illustration, dans un langage plus moderne et plus jeune, des thèses contenues dans les discours de Vladimir Poutine. Des reportages semblables à celui-ci, avec les mêmes images violentes, les mêmes déformations des faits, les mêmes commentaires, on a pu en voir des dizaines sur les chaines russes. Il est assez désolant d’être rattrapé, en France, par télé-Poutine.

Cette chaîne est à banir, chose que j'ai fait depuis longtemps !
avatar
pyxous

Messages : 555
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 67
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  Caduce62 le Ven 29 Jan - 22:45

Allemagne: une ado germano-russe a menti sur son viol par des immigrés

Par LEXPRESS.fr avec AFP , publié le 29/01/2016 à 20:12 , mis à jour à 21:34

Les enquêteurs allemands ont pu établir que Lisa F., une adolescente de 13 ans, a menti sur un prétendu viol par des hommes de type "méditerranéen". La communauté germano-russe, à laquelle elle appartient, s'est mobilisée et son témoignage a créé une petite brouille entre Berlin et Moscou.

Son témoignage avait failli créer une brouille diplomatique entre la Russie et l'Allemagne. Une adolescente germano-russe avait assuré avoir été violée par des hommes de type "méditerranéen" à Berlin, en pleine période de tensions politiques sur le dossier des migrants. Vendredi, une source judiciaire a assuré qu'elle avait en fait dormi chez un ami, craignant de rentrer chez elle en raison de "problèmes scolaires".  

L'histoire de Lisa a créé un incident diplomatique entre l'Allemagne et la Russie, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov ayant accusé Berlin d'avoir "très longtemps dissimulé" des informations sur le dossier. Comme le précise Le Monde, un reportage virulent d'une télévision russe avait déclenché la polémique, avant un démenti du parquet.

Une enquête tout de même ouverte pour abus sexuels
La jeune fille avait disparu pendant 30 heures et à sa réapparition, avait affirmé à la police avoir été enlevée et violée par trois hommes de type "méridional". Elle est ensuite revenue sur ses déclarations, mais sa famille estimait que les autorités avaient fait pression sur elle pour qu'elle retire son témoignage.

"Nous avons pu reconstituer les données de son portable cassé et recueilli des éléments sur une personne que nous avons pu identifier, un jeune Allemand 'de souche' âgé de 19 ans, une connaissance de la jeune fille de 13 ans", a expliqué Martin Steltner, porte-parole du parquet de Berlin. La justice a par ailleurs pu établir que, bien avant sa disparition, la jeune fille avait eu des relations sexuelles consenties avec deux hommes d'une vingtaine d'années, "un ressortissant turc et un Allemand d'origine turque". Concernant ces faits, une enquête pour abus sexuels a été ouverte en raison du statut de mineure de la jeune fille, a précisé le porte-parole.

Le ministre russe des Affaires étrangères s'implique

La communauté russophone d'Allemagne, ainsi qu'une partie de l'extrême-droite, s'étaient emparées de l'histoire pour réclamer l'expulsion des migrants, moins d'un mois après les agressions sexuelles de masse qui ont eu lieu à Cologne.  

Le ministre russe des Affaires étrangères avait également réagi à l'affaire, estimant que Lisa ne pouvait pas avoir "disparu de son plein gré pendant 30 heures". Vendredi, le chef de la diplomatie allemand Franck-Walter Steinmeier a appelé son homologue pour s'entretenir avec lui de cette affaire, rapporte Der Spiegel.

Ces derniers développements "déminent clairement la propagande qui s'était développée ces derniers jours sur ce cas", a réagi Frank Henkel, sénateur berlinois chargé de l'Intérieur. Sans mentionner directement Moscou, ce parlementaire a rappelé que l'Allemagne était "un Etat de droit" et qu'aucune "pression politique venue de l'étranger" ne lui ferait "changer (ses) principes constitutionnels". Cool

Encore une tentative de déstabilisation d'un pays européen dans le pur style stalinien Evil or Very Mad
avatar
Caduce62

Messages : 3263
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  benoit77 le Sam 30 Jan - 1:47

dombreizh a écrit:Vue sur le site du CRCUF, un reportage à charge diffusé la semaine prochaine sur C+  http://www.pltv.fr/fr/ukraine-les-masques-de-la-revolution/
en rapport un article dont je retiens cette phrase en particulier:
"Alors qu’il parle de militarisation des groupes extrémistes, le documentaire n’évoque que d’une manière très sommaire la guerre dans le Donbass qui est pourtant la raison de cette militarisation, comme de celle de l’ensemble de la société"
https://blogs.mediapart.fr/anna-colin-lebedev/blog/290116/d-ou-me-venait-cette-legere-impression-de-m-etre-fait-avoir

Car tout est là, la plupart des gens dont il est question était des gens bien ordinaire avant que Poutine envoie ses troupes faire des saloperies sur le peuple d'ukraine.
Occulter que l'ukraine est en situation de légitime défense est profondément réducteur. Les faire passer pour fous furieux d'idéologie nazie est de la propagande poutinienne.

une pétition contre ce reportage:
https://secure.avaaz.org/fr/petition/canal_interdiction_du_reportage_les_masques_de_la_revolution/?sXiFCab

J’attends avec impatience un reportage sur les exactions en Ukraine de Girkin, Milchakov , motorola et Givi sur nos chaines du service publique à 20h50....
avatar
benoit77

Messages : 1595
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  Caduce62 le Sam 30 Jan - 13:52

avatar
Caduce62

Messages : 3263
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  Caduce62 le Lun 1 Fév - 0:09

Je remet ici le texte publié sur le site d'Orkeny :

Andrïy Miroslav Tanchak : "Monsieur Moreira, nous attendons tous de votre part un petit billet pour décrire la jouissance que vous ressentez à être complice d'un Etat totalitaire, mafieux, rouge/brun, qui pratique et finance le terrorisme international dont daesh, ainsi que le meurtre de masse. Vous soutenez cet Etat donc vous êtes complice de milliers de meurtres. Que ressentez-vous ? Depuis l'implosion de l'URSS, la Fédération de Russie a fomenté des guerres en Afghanistan, en Moldavie, au Haut-Karabakh, en Géorgie, au Daguestan, en Tchétchénie (deux fois), en Ukraine et en Syrie. Pendant la même période, l'Ukraine n'a fait la guerre nulle part. On peut constater que la Fédération n'hésite pas à faire la guerre à ses propres ressortissants, et de quelle manière, 200 000 victimes en Tchétchénie, par exemple, ce n'est pas rien, et tout ceci parce que monsieur Poutine avait besoin de faire remonter son rating, très bas à l'époque, en faisant une guerre dont le prétexte était des attentats commis à Moscou, soi-disant par des Tchétchènes, et en réalité par les agents du KGB. En Ukraine, le score est plus faible, entre 10 000 et 12 000 dont la majorité de civils comme l'avait promis Poutine : " si l'Ukraine attaque nous nous abriterons derrière leurs femmes et leurs enfants" avait-il dit et c'est bien la tactique adoptée par les "terrorusses" dans le Donbass, qui placent leurs " GRAD-orgues de staline" prés des hôpitaux, des écoles, des maisons d'habitation. En Syrie , les Russes bombardent les quartiers civils, écoles et hôpitaux, et non pas les troupes de daesh parmi lesquelles servent environ 7500 ressortissants russes. En Crimée occupée, les Russes interdisent les langues ukrainienne et tatare, pourchassent les Tatares qui veulent tous que la Crimée revienne en Ukraine, traquent les prêtres gréco-catholiques. Dans le Donbass, Poutine a créé une enclave criminelle, une région de non droit où les criminels de droit commun, encadrés par des officiers russes, pratiquent le pillage d'usines et de richesses naturelles pour le compte de l'Etat russe, et le meurtre, le vol, le kidnapping, le viol pour leur propre compte (des jeunes ukrainiennes sont kidnappées pour être vendues à des réseaux de prostitution). Poutine interdit à ces tueurs psychopathes de revenir en Russie. Qui va devoir nettoyer les écuries d'Augias ? L'Ukraine bien entendu, et par la force, par le sang, car ces gens dont personnes ne veut , n'ont plus rien à perdre et se battront jusqu'à la mort pour défendre leur misérable vie. Je suppose qu'à ce moment-là vous en profiterez pour faire un papier accusant l'Ukraine de fascisme. Au fait, je réitère ma question, que ressentez-vous en tant que complice de tous ces crimes ? car vous êtes complice, et vous le savez puisque vous vous dites journaliste, donc au fait de tout ce que je viens d'évoquer."
avatar
Caduce62

Messages : 3263
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  Александр le Lun 1 Fév - 9:08

Je ne peux qu'approuver . . . si besoin en était. Twisted Evil
avatar
Александр

Messages : 4602
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  Александр le Lun 1 Fév - 14:22

La dernière de sputnik:

Kiev prêt à s'engager dans la lutte contre Daech

Kiev a élaboré une série de projets censés aider à lutter contre les terroristes de Daech en Syrie. Le soutien militaire n'est pas toutefois à exclure.

L'Ukraine en a déjà assez d'être à l'écart de la lutte internationale contre Daech et aimerait bien s'engager dans la guerre contre le terrorisme. Pour cette raison, Kiev a proposé d'apporter son concours afin d'en finir enfin avec la propagation des extrémistes en Syrie.

"Nous avons élaboré une série de projets de soutien à la lutte contre Daech, y compris en Syrie, ce qui pourrait signifier un appui militaire", lit-on dans le journal Independent, se référant à des sources au sein du gouvernement ukrainien.

Les propositions du ministère ukrainien de la Défense seront présentées au chef du Pentagone Ashton Carter, précise l'article.


La Syrie est le théâtre d'un conflit armé, depuis mars 2011. Selon l'Onu, les hostilités ont déjà fait plus de 220.000 morts. Les troupes gouvernementales du pays combattent les groupes terroristes dont les plus dangereux sont Daech et le Front al-Nosra. La Russie porte des frappes de précision contre les positions des djihadistes de l'EI et du Front al-Nosra en Syrie depuis le 30 septembre 2015 à la demande du président Bachar el-Assad.



Et la réponse officielle:



Ukraine not going to send its military units to Syria or Iraq







The Ukrainian Defense Ministry has denied the reports about the alleged plans for the use of Ukrainian army units for fighting in Syria or Iraq.



"No possibility for using the Armed Forces of Ukraine to conduct military operations in Syria and Iraq has been considered. Ukraine has received no such requests," the Ukrainian Defense Ministry said in a statement published on the official website on Monday.
avatar
Александр

Messages : 4602
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  benoit77 le Mar 2 Fév - 19:46

La propagande continue :

http://euromaidanpress.com/2016/02/02/top-5-russias-fakes-from-eu-stratcoms-disinformation-review-issue-12/#arvlbdata
avatar
benoit77

Messages : 1595
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  benoit77 le Ven 12 Fév - 22:03

continue ...
http://observers.france24.com/fr/20160211-MH17-MH370-malaysia-airlines-avion-disparu-photo-bidonee-politologue-russie-ukraine
avatar
benoit77

Messages : 1595
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  Caduce62 le Sam 13 Fév - 13:44

La propagande russe contre l'Allemagne se dégonfle Laughing


Près d’un mois et demi après les faits, l'enquête fait la clarté sur les agresseurs de la nuit de la Saint Sylvestre à Cologne. Et manifestement, ce ne sont pas ceux à qui on a fait porter le chapeau jusqu'ici.

Sur les 58 suspects, seuls trois d’entre eux sont originaires d’un pays en guerre: deux Syriens et un Irakien. Les 55 autres sont pour la plupart Algériens et Marocains et ne seraient pas arrivés récemment en Allemagne. Trois Allemands figurent aussi parmi les personnes arrêtées. Ces chiffres ont été fournis par le procureur de Cologne dans une interview à Die Welt, l’un des plus gros quotidiens du pays.

Pas des réfugiés
On peut parler d’un fameux revirement de situation. Des sources anonymes de la police avaient dit, début janvier dans les médias, que la plupart des agresseurs étaient des réfugiés syriens. Mais après avoir interrogé près de 300 personne et visionné 590 heures de vidéos, il s'avère que ce n'est pas le cas.

La majorité des agressions n'étaient pas à caractère sexuel
Et ce n’est pas tout. Le second rebondissement dans cette affaire est que la majorité des agressions du soir du Nouvel An n’étaient pas à caractère sexuel.
Sur 1054 plaintes, 454 concernent des agressions sexuelles. Cela reste énorme, mais les 600 autres plaintes concernent des vols. Une réalité très différente de celle décrite par certaines sources policières dans les médias il y a un mois. Elle affirmaient que les auteurs voulaient surtout s'en prendre sexuellement aux passantes et pas les voler.
avatar
Caduce62

Messages : 3263
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  benoit77 le Jeu 18 Fév - 21:07

enfumage :
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/fumer-tue-plus-de-personnes-qu-obama-l-etrange-campagne-russe-anti-tabac_1765213.html
avatar
benoit77

Messages : 1595
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  Caduce62 le Ven 19 Fév - 1:21

avatar
Caduce62

Messages : 3263
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  Krispoluk le Ven 19 Fév - 1:43

Génial, comme d'hab lol!
avatar
Krispoluk

Messages : 3769
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  Caduce62 le Ven 19 Fév - 13:39

La propagande russe dans toute son horreur immonde Evil or Very Mad où comment laver le cerveau des enfants du Dombass Twisted Evil

http://www.rferl.org/content/ukraine-separatists-magazine-kids-fascists-propaganda/27560436.html
avatar
Caduce62

Messages : 3263
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  Caduce62 le Dim 21 Fév - 2:40

avatar
Caduce62

Messages : 3263
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  benoit77 le Mar 23 Fév - 12:00

Les médias soumis au Kremlin recyclent des infos de 2014 pour croire aux (stupides) russes que 67 personnes ont été tués en février 2016 en Ukraine.

http://news.liga.net/news/politics/9188934-rossiyskie_smi_zapustili_feyk_o_67_pogibshikh_na_maydane.htm
avatar
benoit77

Messages : 1595
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  Александр le Jeu 25 Fév - 10:49

Dans le même ordre d'idées:

Top 5 Russia’s fakes from EU Stratcom’s Disinformation Review | Issue 16





European Union’s special Task Force StratCom East collects examples of the Russian disinformation attacks and publishes them in a weekly “Disinformation Review.” Euromaidan Press chose Top 5 of the most absurd and outrageous fakes of issue 16 of the booklet, released on 23 February 2016.

Fake #5: Israel does not recognize Crimea as a part of Ukraine

On February 14 a statement about Israel not recognizing Crimea as a part of Ukraine appeared during the TV show Voskresnyi vecher s Vladimirom Solovyovym on Rossiya channel (at 2:47:34).

The Ambassador of Israel to Ukraine Eliav Belotsrkovski states the contrary. “We have a very clear position regarding Crimea and we are constantly spreading the information that companies or individuals that enter Crimea violating Ukrainian law and which perform some actions there are committing a crime due to the laws of Ukraine,” he said during a meeting at information agency Ukrinform on 20 January 2016.

The official position of Israel is that violating Ukraine’s laws in Crimea in unacceptable.


Prime Minister Benjamin Netanyahu speaks during a special plenary session held in honor of visiting Ukrainian President Petro Poroshenko (R) at the Knesset, Jerusalem, on December 23, 2015. (Flash90/Hadas Parush)

Fake #4: WTO could block the Association Agreement between EU and Ukraine


In the article of Russian Izvestiya outlet is stated that Venezuela, Argentina, Nicaragua, Equador, Cuba and Russia issued a compliant to the WTO regarding the Association Agreement of Ukraine and the EU.

The reason is alleged violation of the norms of WTO regading equal opportunities. Russian outlet claims that the EU gave preferences to Ukraine.

Ukrainian outlet Europeiska Pravda consulted regarding this issue with the diplomat working for WTO and received a refutation. He stated, that Russian journalists misinterpreted couple of the paragraphs from the WTO Annual Report 2015.

“The reporter publish his own interpretation of this information, without any consultations with the experts,” the trade diplomat said.

The diplomat working for WTO dismissed this information.


A delegate waits for the opening of a session of the Trade Negotiation Committee at the WTO in Geneva, July 22, 2013. (Denis Balibouse/Courtesy Reuters)

Fake #3: Latvians and NATO special forces are preparing a massacre of the Russian speaking minority in Latvia. Russia will have to save them the same way they saved massacred Russians in Crimea


This one has also appeared in the same Solovyov’s show. Scandalous leader of Russia’s LDNR party Vladimir Zhirinovsky repeated the old narrative regarding “massacred Russians in Crimea” (that has already been debunked many times) and blamed Latvians and NATO providing no evidence.

No evidence to the old and new propaganda claims.


Vladimir Zhirinovsky in Solovyov’s show on channel Rossiya on 14 February 2016

Fake #2: Clashes between armed forces and activists on Maidan. Activists are burning bonfires in barrels, photo as a proof


On 20 February Russian information agency RIA Novosti published news about clashes on Maidan between radicals and the National Guard. The agency also tweeted it. The image used to illustrate was dating back to 2014.

Later RIA changed the illustration of their article which yet did not prove that there were bonfires on Maidan on 20 February 2016.

The image used to illustrate “the clashes on February 2016” dates back to 2014.

This is how Maidan looked like on 20 February 2016:


Kyiv Maidan on 20 February 2016, photo by pravda.com.ua

Fake #1: 67 dead during clashes in Kyiv


On 20 February Russian Lenta.Ru reported about “67 dead during clashes between 18 February and 20 February”. The information, Lenta reports, is taken from Ukrainian agency UNIAN and press service of Kyiv city hall (not giving links to publications, of course). Not only there were no clashes and no deaths between 18-20 February 2016, there haven’t also been any reports about this in any of Ukrainian media.

The only possible “source” of such information could’ve been information from both UNIAN and Kyiv city hall… from year 2014.
avatar
Александр

Messages : 4602
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  Александр le Jeu 3 Mar - 14:34

Intox autour d'un bataillon ukrainien "menaçant" les Pays-Bas

 
De présumés membres du "régiment Azov", un groupe de volontaires qui combattent auprès de l'armée ukrainienne, menacent les Pays-Bas et brûlent leur drapeau. Ces vidéos, non revendiquées, présentent plusieurs incohérences.

Dans deux vidéos diffusées sur YouTube, des soldats se présentant comme des membres du régiment Azov, une unité paramilitaire ultranationaliste composée de volontaires ukrainiens, menacent les Néerlandais de représailles s’ils ne votent pas en faveur d’un rapprochement Ukraine-Europe lors d’un référendum prévu en avril. Des vidéos qui ont tous les attributs de l’intox.



La première vidéo a été publiée mi-janvier, l’autre début février. On y voit des hommes armés et en tenue militaire, se présentant comme de membres du régiment nationaliste ukrainien Azov, qui déclament : "Nous sommes chez vous, nous allons attaquer dans les transports publics". On les voit ensuite brûler un drapeau néerlandais, ou marcher dessus.



Ces hommes armés font référence à un référendum organisé aux Pays-Bas le 6 avril prochain et dont la question sera : "Êtes-vous pour ou contre l'accord d'association entre l'Union européenne et l'Ukraine ?". Leurs menaces sont particulièrement sérieuses au regard de l’enjeu du scrutin, dont le résultat n’impliquera aucune obligation pour les autorités néerlandaises.







Plusieurs incohérences dans ces deux vidéos
Ces vidéos reprennent les codes des messages publiés habituellement par le régiment Azov ([url=https://www.youtube.com/watch?v=09cLZ1hKAJw .]dont un exemple visible ici[/url]) : le même logo, le même générique de début et de fin, et des hommes posant face caméra, avec leurs armes, un drapeau étendu derrière eux. 




Toutefois, il existe dans ces deux vidéos certaines différences par rapports aux images habituellement postées par le régiment ukrainien. D’abord, l’ensemble des soldats sont cagoulés, alors que dans les vidéos officielles d’Azov, les combattants apparaissent le plus souvent à visage découvert. Ensuite, ces images ont été postées sur des comptes YouTube qui n’ont aucun historique de publication, ce qui laisse penser qu’ils ont été créés spécifiquement pour diffuser ces images polémiques.




Les deux comptes YouTube qui ont publié ces vidéos, à gauche celle du mois de janvier, à droite celle début février, n'ont qu'une seule vidéo publiée à leur actif.


Enfin, dans la légende d’une des deux vidéos, son auteur, qui utilise le pseudonyme "ПАТРІОТ" ("Patriote"), indique que la source originale de la vidéo est le compte YouTube officiel d'Azov. Mais l'URL affichée renvoie vers une vidéo indisponible. L’internaute semble laisser entendre que la vidéo a été supprimée par la chaine officielle d’Azov. Toutefois, le message d’erreur est celui d’un lien cassé, pas celui d’une vidéo supprimée par un utilisateur ("Cette vidéo n’est pas disponible" et non "L'utilisateur a supprimé cette vidéo").




L'internaute "Patriote", qui a publié une de ces vidéos, affirme qu'elle vient de la chaîne officielle du régiment Azov et publie un lien. Lorsqu'on clique sur ce lien, on tombe sur une vidéo "pas disponible", signifiant que le lien ne renvoie vers aucune vidéo.
 


Un responsable d’Azov a déclaré à StopFake.org, site d’étudiants en journalisme en Ukraine qui lutte contre la désinformation sur Internet, que son régiment n’avait rien à voir avec ces vidéos menaçantes. Pour se moquer, le service de communication d’Azov a même publié une vidéo montrant à quel point il était facile, en quelques minutes, de créer une fausse vidéo les imitant.


 




La branche média d'Azov a publié cette vidéo où ils montrent comment il est facile de créer une vidéo reprenant leurs codes en quelques minutes.




Qui a réalisé ces vidéos douteuses ?

Malgré le démenti officiel du régiment Azov, ces vidéos ont été relayées par des médias russes les présentant comme authentiques, par exemple Zvezda TV, le site de la télévision du ministère de la Défense russe, ou Russnext.ru. D'autres médias russes comme Politpuzzle.ru, ont quant à eux fait mention de ces vidéos expliquant qu'elles étaient fausses.

Un porte-parole du bataillon Azov a attribué ces vidéos à "la propagande russe". Pour autant, aucun élément ne permet d’identifier qui sont les internautes derrière ces vidéos menaçant les Pays-Bas, ni quelles sont leurs motivations.
Le bataillon Azov est régulièrement accusé d’incorporer des combattants sympathisants des thèses néo-nazies. En juin dernier, les députés américains ont voté un amendement
interdisant pour cette raison toute aide militaire à ce bataillon. Le régiment a toujours nié ces accusations, expliquant qu’elles étaient des inventions de la propagande russe.

Article écrit en collaboration avec Radoslav Minchev, collaborateur pour l'European Broadcasting Union (EBU).
avatar
Александр

Messages : 4602
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  Krispoluk le Jeu 3 Mar - 15:53

J'espère que les médias Néerlandais vont démonter avec force leur stupide machination...

Il est vrai que voir l'Ukraine s'amarrer définitivement à l'Europe, est un véritable cauchemar pour Moscou  Twisted Evil

Non seulement le rêve de reconstituer l'Empire Rouge qui part en fumée mais surtout le risque de contagion à l'intérieur  affraid
avatar
Krispoluk

Messages : 3769
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  Александр le Jeu 3 Mar - 15:57

Et le pire, c'est que c'est la Russie poutinienne qui pousse . . . par son attitude. Very Happy
avatar
Александр

Messages : 4602
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  mortimer le Mar 8 Mar - 18:55

la propagande est aussi sur les forum et les sites.

les trolls du kremlins sous payés à l'oeuvre : risible

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/2640116/2016/03/08/Des-avions-militaires-russes-tournent-en-permanence-autour-de-l-Europe.dhtml?show=react

Ils sont écrasé par de plus en plus d'intervenants qui ose enfin mettre des bâtons dans les roues de leur propagande imbécile.

"La seule chose qui permet au mal de triompher est l'inaction des hommes de bien."
Citation d'Edmund Burke

mortimer

Messages : 94
Date d'inscription : 07/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  Caduce62 le Mar 8 Mar - 20:53

avatar
Caduce62

Messages : 3263
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 18 sur 33 Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19 ... 25 ... 33  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum