Ukraine: le procès en appel de Timochenko avancé au 1er décembre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ukraine: le procès en appel de Timochenko avancé au 1er décembre

Message  Matt le Mer 30 Nov - 11:37

Ukraine: le procès en appel de Timochenko avancé au 1er décembre


KIEV - Le procès en appel de l'ex-Premier ministre et opposante ukrainienne Ioulia Timochenko, condamnée à sept ans de prison en octobre, a été avancé à jeudi, soit deux semaines plus tôt que prévu, a annoncé mardi (bien mardi) son avocat, sur fond de craintes sur l'état de santé de sa cliente.

"L'audience préliminaire est fixée au 1er décembre et non plus au 13 décembre", a déclaré à des journalistes à Kiev l'avocat et député Sergui Vlassenko, à l'entrée du centre de détention où se trouve sa cliente.

Interrogé par l'AFP, le service de presse de la cour d'appel de Kiev n'a pu fournir aucune explication sur les raisons de ce changement de date.

Au cours de la première audience, la cour va notamment examiner la demande des avocats de remettre en liberté l'opposante pour la durée du procès, a encore dit M. Vlassenko.

"Selon toute vraisemblance, Timochenko n'y assistera pas en raison de son état de santé" qui s'est encore "brusquement aggravé" lundi, a-t-il souligné.

L'opposante souffre de fortes douleurs au dos et ne peut pas marcher, selon ses avocats. Le ministère de la Santé a pour sa part affirmé qu'elle ne souffrait d'aucune maladie grave.

"Elle a de nouveaux symptômes : des vertiges, des saignements de nez, un radissement du bras gauche. Selon des médecins, cela pourrait être lié à des problèmes cardiaques", a assuré Mardi M. Vlassenko.

Il a aussi dénoncé le froid dans la cellule qui "aggrave encore l'état de santé" de Mme Timochenko. "Elle porte constamment un manteau et des gants", a affirmé l'avocat avant de lancer: le président Viktor "Ianoukovitch ne veut pas d'une Timochenko vivante".

Quelques heures plus tard, l'administration pénitentiaire a annoncé que l'opposante avait été transférée mardi à l'infirmerie de sa prison pour y être soignée, tout en niant une aggravation de son état de santé.

"Les conditions y compris les températures y sont conformes aux normes européennes", a expliqué l'administration, alors que M. Ianoukovitch avait promis la veille des conditions de détention conformes aux critères "européens" à l'opposante.

Incarcérée depuis août, Mme Timochenko a été condamnée à sept ans de prison en octobre pour avoir conclu, lorsqu'elle était Premier ministre, des accords gaziers avec la Russie considérés comme défavorables à son pays.

Mme Timochenko a fait appel de ce jugement qu'elle juge politiquement motivé. Elle est visée par une série d'autres enquêtes judiciaires.

Cette affaire a provoqué une grave crise entre l'Ukraine et l'Union européenne.

Par AFP

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6268
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ukraine: le procès en appel de Timochenko avancé au 1er décembre

Message  Matt le Ven 2 Déc - 10:05

Ukraine: le procès en appel de Timochenko s'ouvre en son absence


La Cour de Kiev a rejeté toutes les requêtes de la défense qui demandait notamment de remettre en liberté l'opposante pendant la durée du procès, de suspendre la procédure en raison de sa maladie ou encore d'autoriser deux nouveaux avocats à participer au procès. (© AFP Genya Savilov)

KIEV (AFP) - Le procès en appel de l'opposante ukrainienne Ioulia Timochenko, condamnée à sept ans de prison, s'est ouvert jeudi en l'absence de la prévenue, malade, à deux semaines d'un sommet UE-Ukraine sur fond de graves tensions entre Kiev et Bruxelles provoquées par cette affaire.

"La condamnée n'a pas été amenée au tribunal. Ioulia Volodymyrivna a déposé une déclaration selon laquelle elle ne peut pas assister au procès en raison de son état de santé", a déclaré la juge Olena Sitaïlo, en ouvrant cette audience préliminaire pendant laquelle des questions de procédure ont été examinées.

La Cour de Kiev a rejeté toutes les requêtes de la défense qui demandait notamment de remettre en liberté l'opposante pendant la durée du procès, de suspendre la procédure en raison de sa maladie ou encore d'autoriser deux nouveaux avocats à participer au procès.

Le camp de Timochenko a ensuite accusé la cour d'agir sous la houlette de la présidence ukrainienne. L'ex-Premier ministre était la rivale malheureuse du président Viktor Ianoukovitch à la présidentielle de 2010.

"Nos pronostics les plus pessimistes se sont confirmés (...) Ce n'est pas une cour indépendante mais un spectacle de marionnettes", a déclaré à des journalistes le député du parti de l'opposante, Sergui Vlassenko, à l'issue de l'audience.

Mme Timochenko souffre de fortes douleurs au dos et ne peut pas marcher, selon ses avocats, qui évoquent aussi des troubles cardiaques.

Les autorités ont d'abord déclaré que l'opposante ne souffrait d'aucune maladie grave et pouvait donc rester dans sa cellule. Mardi, Mme Timochenko a finalement été transférée à l'infirmerie de sa prison pour y être soignée.

A la Cour d'appel de Kiev, le chef adjoint du parti de l'opposante, Olexandre Tourtchinov, a déclaré à des journalistes en marge de l'audience que les médecins de Mme Timochenko insistaient sur son hospitalisation d'urgence après avoir étudié les résultats de son examen médical.

"A leur avis, elle doit être hospitalisée d'urgence car sa santé et sa vie sont en danger. Ioulia Timochenko ne se lève pas du lit depuis quatre semaines, elle ne peut pas marcher sans aide", a déclaré M. Tourtchinov.

Les journalistes ont été autorisés à suivre le procès dans une salle de réunion de la Cour dans laquelle l'audience était retransmise en direct sur un écran de télévision.

Une brève bousculade a par ailleurs opposé des députés du parti de l'opposante et des policiers qui tentaient de les empêcher d'entrer dans la salle d'audience, avant de finalement les laisser y pénétrer.

Incarcérée depuis août, Mme Timochenko a été condamnée à sept ans de prison en octobre pour avoir conclu, lorsqu'elle était Premier ministre, des accords gaziers avec la Russie considérés comme défavorables à son pays.

Mme Timochenko a fait appel de ce jugement qu'elle dénonce comme une vengeance politique de son adversaire, le président Viktor Ianoukovitch. Elle est visée par une série d'autres enquêtes judiciaires.

Cette affaire a provoqué une grave crise entre l'Ukraine et l'Union européenne, qui considère cette affaire comme politiquement motivée. Même la tenue à Kiev d'un sommet Ukraine-UE le 19 décembre semble incertaine.

La présidente lituanienne Dalia Grybauskaite, dont le pays est membre de l'Union européenne, est allée jusqu'à poser comme condition pour la tenue de ce sommet un réexamen "juste" de la condamnation de Timochenko, lors d'une visite à Kiev le 20 novembre.

En outre, certains médias ont rapporté que le président Ianoukovitch pourrait "snober" le sommet avec l'UE et aller à Moscou à la place.

© 2011 AFP


Qu'il aille se faire pendre!!

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6268
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Ukraine: reprise sous tension du procès en appel de l'opposante Timochenko

Message  Matt le Mar 13 Déc - 16:13

Ukraine: reprise sous tension du procès en appel de l'opposante Timochenko


Manifestation de partisans de l'ex-Première ministre ukrainienne Ioulia Timochenko, 13 décembre 2011 à Kiev (AFP, Sergei Supinsky)



KIEV — Le procès en appel de l'opposante ukrainienne Ioulia Timochenko, dont la condamnation à sept ans de prison est à l'origine d'une crise entre Kiev et l'UE, a repris mardi en l'absence de la prévenue, malade, alors que 1.500 de ses partisans manifestaient devant le tribunal.

"La condamnée n'a pas été amenée au tribunal", a annoncé la juge Olena Sitaïlo à l'ouverture de l'audience à Kiev.

Mme Timochenko a été condamnée en octobre pour abus de pouvoir pour avoir conclu, lorsqu'elle était Premier ministre, des accords gaziers avec la Russie considérés comme défavorables à son pays. Incarcérée depuis août, elle souffre de fortes douleurs au dos et ne peut pas marcher, selon ses proches.

La fille de l'opposante et ancienne Premier ministre, Evgenia Carr, était présente dans la salle d'audience, à côté de ses avocats et d'une quinzaine de députés pro-Timochenko.

"Liberté pour Ioulia !", ont scandé les manifestants, brandissant des portraits de Mme Timochenko face à des centaines de policiers.

Des heurts ont éclaté lorsque des protestataires ont tenté d'installer une tribune à proximité du tribunal. Une journaliste de l'AFP a vu un homme le visage en sang.

Le procès en appel de Mme Timochenko avait commencé le 1er décembre par une audience préliminaire.

Le commissaire européen à l'Elargissement Stefan Füle a indiqué dans un communiqué avoir rendu visite à Mme Timochenko au centre de détention Loukianivski où elle est incarcérée à Kiev.

"J'ai été content d'avoir l'occasion d'une conversation en privé avec Mme Timochenko et de m'entretenir avec elle sur son état de santé et sur l'évolution de son procès", a déclaré M. Füle.

"Je l'ai informée des inquiétudes de l'Union européenne à l'égard de ce procès et l'ai assurée que nous suivrons de près la procédure d'appel", a-t-il ajouté.

Il a indiqué s'être entretenu auparavant pendant plus de trois heures avec le président Viktor Ianoukovitch.

L'affaire Timochenko a provoqué une grave crise entre l'Ukraine et l'Union européenne, qui soupçonne des poursuites lancées pour des raisons politiques par le pouvoir en place.

La visite du commissaire intervient à l'approche d'un sommet Ukraine-UE prévu le 19 décembre à Kiev, au cours duquel Kiev et Bruxelles prévoyaient initialement de parapher un accord d'association avec l'Ukraine.

Mais l'UE a menacé de renoncer à la conclusion de cet accord en raison de l'affaire Timochenko, condamnée en octobre à sept ans de prison.

La tenue du sommet elle-même reste de surcroît incertaine.

En novembre, lors d'une visite dans la capitale ukrainienne, la présidente lituanienne Dalia Grybauskaite, dont le pays est membre de l'UE, avait posé comme condition pour la tenue du sommet un réexamen "juste" de la condamnation de Mme Timochenko.

Le commissaire Füle a indiqué mardi que son voyage visait justement à "préparer" le sommet, sans mentionner la possibilité d'une annulation.

Mme Timochenko dénonce une vengeance politique de son adversaire, le président Ianoukovitch. Elle est visée par une série d'autres enquêtes judiciaires.

Copyright © 2011 AFP.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6268
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ukraine: le procès en appel de Timochenko avancé au 1er décembre

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum