Elections en Ukraine le 31 mars 2019

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Elections en Ukraine le 31 mars 2019

Message  Matt le Mer 27 Juin - 1:08

Bon, il faudra bien y venir à un moment.
Et les nouvelles ne sont pas bonnes pour l'Ukraine:

Les sociologues désignent les favoris lors des élections au parlement ukrainien

Some 17% of Ukrainians are ready to vote for the Batkivschyna Party.(Timochenko)

Photo de Unian

Some 17% of Ukrainians are willing to vote for the Batkivschyna Party during the parliamentary elections, according to the latest polls by Rating agency.

Runners-up are the Opposition Bloc Party, Hromadianska Pozytsia (Civic Position) Party and Sluha Narodu (Servant of the People) Party, with 10.5% of respondents favoring each of them.

A total of 9.6% of respondents would vote for Za Zhyttya (For Life) Party, 8.2% for Radical Party, 7.4% for Bloc of Petro Poroshenko Solidarity Party, 5.1% for Samopomich Party, and 3.8% for the All-Ukrainian Union Svoboda.

"The rating of other parties is lower than 2%," the sociologists said.

The study was conducted among 2,500 respondents aged 18 and older through face-to-face interviews. The sample is representative by age, gender, type of settlement, region. The poll's margin of error is below 2%.

Quelque 17% des Ukrainiens sont prêts à voter pour le parti Batkivschyna.

Quelque 17% des Ukrainiens sont prêts à voter pour le parti Batkivschyna lors des élections législatives, selon les derniers sondages de l'agence de notation.

Les seconds sont le parti du Bloc de l'opposition, le parti Hromadianska Pozytsia (Position civique) et le parti Sluha Narodu (Serviteur du peuple), avec 10,5% de répondants favorables à chacun d'entre eux.

Au total, 9,6% des personnes interrogées voteraient pour le parti Za Zhyttya (pour la vie), 8,2% pour le Parti radical, 7,4% pour le Parti de solidarité Petro Porochenko, 5,1% pour le parti Samopomich et 3,8% pour l'Union ukrainienne Svoboda .

"La note des autres partis est inférieure à 2%", ont déclaré les sociologues.

L'étude a été menée auprès de 2 500 répondants âgés de 18 ans et plus au moyen d'entrevues en personne. L'échantillon est représentatif selon l'âge, le sexe, le type d'établissement, la région. La marge d'erreur du sondage est inférieure à 2%.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8075
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 57
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en Ukraine le 31 mars 2019

Message  Matt le Mer 3 Oct - 20:20

Andriy Sadovy, maire de Lviv, a déclaré qu'il se présentait à la présidence



Le maire de Lviv, Andriy Sadovy, a annoncé qu'il participerait aux prochaines élections présidentielles en Ukraine.

Il a fait cette déclaration lors d'une réunion avec les organisateurs du forum de la jeunesse «#Molodizh».

«Mon objectif est très simple et difficile à la fois: faire revivre votre foi en l’Ukraine. Aujourd’hui, le monde entier s’est ouvert à vous, mais vous ne pouvez construire votre propre pays qu’ici. Je vous suggère de nous battre ensemble pour y parvenir!»- a déclaré Sadovy.

Selon lui, les éléments clés de la campagne seront «la mobilisation des jeunes, la rupture de la responsabilité circulaire corrompue en politique et la modernisation technologique du pays».

«Nous avons pris plusieurs dizaines d'années de retard en comparaison avec les leaders mondiaux. Nous devons concentrer toutes les forces et l'intellect de la nation pour rattraper les autres. C'est une question de sécurité nationale et de survie. Sinon, il n'y aura pas de prospérité, pas de bonheur, pas de victoire dans la guerre. Mais tout est entre nos mains et nous pouvons le faire»,-a déclaré le maire de Lviv.

Sadovy a promis dans un proche avenir de rendre publique la composition de l'équipe avec laquelle il se présentera aux élections et a appelé à l'unification de toutes les forces qui soutiennent l'idée d'un «changement décisif».

Lire aussi: Michel Terestchenko présentera sa candidature à la présidentielle


J'ai toujours peur de la blonde à la tresse, la grande voleuse . . . Twisted Evil

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8075
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 57
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en Ukraine le 31 mars 2019

Message  Krispoluk le Mer 3 Oct - 21:55

Bon, les sondages en Ukraine sont plus sujets à caution que chez nous, où les "consciences politiques" sont beaucoup plus "figées", que chez eux, où elles sont plus "volatiles". 

Comme on peut s'y attendre, il y aura une grande dispersion entre les différents partis émergents, attendu que les gens sont complètement déboussolés... 

La Timoshenko apparaît en tête dans plusieurs sondages. Pourquoi ??? Sans doute que les gens y voient un "moindre mal" pour leur pays...

Poroshenko apparaît au fond du gouffre. Malgré des succès internationaux incontestables, il paie là sa complaisance coupable sur la lutte anti-corruption (et pour cause !) mais aussi les hausses massives du coût de la vie qu'il a appliqué sans états d'âme à une population ukrainienne pressurée de tous côtés...

Ce qui me rassure dans le paysage, c'est que le Parti des Régions (celui de Moscou) ne fait que 10% ! Donc il devrait être possible de constituer une majorité parlementaire, sans doute de bric et de broc mais en les excluant...  Twisted Evil 

Donc, l'Ukraine pourrait continuer cahin-caha sur les bases actuelles, sans remettre en cause les grandes orientations stratégiques...

Gott sei dank ou Inch Allah !  Laughing Laughing Wink
avatar
Krispoluk

Messages : 5734
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en Ukraine le 31 mars 2019

Message  Janchik le Mer 3 Oct - 21:57


Ah Ah Ah, elle les a tous bien enfumés qur le Maidan! Et l'histoire risque bien de recommencer! 
... au fait, le fauteuil est à vendre  lol!
avatar
Janchik

Messages : 276
Date d'inscription : 12/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en Ukraine le 31 mars 2019

Message  travellergillou76 le Mer 3 Oct - 22:37


Ce qui me rassure dans le paysage, c'est que le Parti des Régions (celui de Moscou) ne fait que 10% ! Donc il devrait être possible de constituer une majorité parlementaire, sans doute de bric et de broc mais en les excluant...  Twisted Evil 

Donc, l'Ukraine pourrait continuer cahin-caha sur les bases actuelles, sans remettre en cause les grandes orientations stratégiques...

Gott sei dank ou Inch Allah !  Laughing Laughing Wink

Très intéressant en effet. Depuis 2004 l'Ukraine a connu des alternances entre pro russes et pro européens.
Ces élections vont permettre de consacrer de manière pérenne l'orientation pro occidentale du pays.
Ceci dit l'instabilité politique risque de perdurer vu l'éclatement du paysage politique et les énormes faiblesses du pays (corruption, mauvaise gestion,..) qui ne vont pas disparaître comme par magie. bounce bounce bounce
avatar
travellergillou76

Messages : 989
Date d'inscription : 30/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en Ukraine le 31 mars 2019

Message  Matt le Mer 3 Oct - 22:39

Je ne suis pas aussi optimiste que vous et j'ai de grandes craintes . . . Le futur dira qui avait raison. Mad

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8075
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 57
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en Ukraine le 31 mars 2019

Message  decabriste le Jeu 4 Oct - 9:09

Janchik a écrit:
Ah Ah Ah, elle les a tous bien enfumés qur le Maidan! Et l'histoire risque bien de recommencer! 
... au fait, le fauteuil est à vendre  lol!
Bonjour a tous Cette grosse salope est sur la sellette,meurtriere tout ce que l'on peut dire ou ecrire sur cette pomme pourrie jusqu'au trognon,les anciens du bataillon donbass,praviy sektor et autres l'ont mis sur la liste retour case prison,je ne comprends pas que cette grosse merde a pu etre liberee,aujourd'hui,une vrai gazelle,en plus grand ami de sieur poutine,ces gros connards qui l'ont fait libere merite eux aussi la prison,je dois repartir fin octobre en ukraine,rencontrer un des bras droit du commandant Semenchenko..Nikita..Medecin qui a ete sur le front,je fais parti deson groupe,pour conduire un camion,ambulance ou autres,interdit d'etre sur le front,je suis francais slave,il y aurait un gros scandale,surtout que je hais ce gros porc de poroshenko le stalinien,avakov le charognard qui envoi sa police=milice et autres ordures frapper les veterans et civils
Salut a tous et le grand cricri

decabriste

Messages : 67
Date d'inscription : 07/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en Ukraine le 31 mars 2019

Message  Matt le Jeu 4 Oct - 14:39

Quand on pense que même en Belgique elle a des soucis avec la justice . . .
C'est tout dire Exclamation

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8075
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 57
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en Ukraine le 31 mars 2019

Message  Thuramir le Jeu 4 Oct - 22:10

Janchik a écrit:
Ah Ah Ah, elle les a tous bien enfumés qur le Maidan! Et l'histoire risque bien de recommencer! 
... au fait, le fauteuil est à vendre  lol!

Les pneus sont neufs ? 
avatar
Thuramir

Messages : 2707
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en Ukraine le 31 mars 2019

Message  Matt le Jeu 4 Oct - 23:29

Maya et moi sommes mort de rire.  Laughing Laughing Laughing

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8075
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 57
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en Ukraine le 31 mars 2019

Message  Krispoluk le Jeu 4 Oct - 23:42

Thuramir a écrit:
Janchik a écrit:
Ah Ah Ah, elle les a tous bien enfumés qur le Maidan! Et l'histoire risque bien de recommencer! 
... au fait, le fauteuil est à vendre  lol!

Les pneus sont neufs ? 

Oui, car ils n'ont servi qu'à la transporter de derrière la scène, jusque devant le public 4 ou 5 fois seulement...  Laughing Laughing Laughing
avatar
Krispoluk

Messages : 5734
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en Ukraine le 31 mars 2019

Message  Matt le Jeu 4 Oct - 23:48

Autant tu crois?
Pour moi elle est montée une fois sur la scène (j'ai regardé Expresso en live à ce moment).
Ensuite, elle a dû aller boire quelques "chto gramme" pour se remettre de sa captivité.  Laughing

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8075
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 57
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en Ukraine le 31 mars 2019

Message  Caduce62 le Sam 6 Oct - 11:06

Le débat sur le choix européen de l'Ukraine reste très vivant et l'argument est clairement loin d'être gagné. Avec les élections présidentielles et parlementaires qui se profile à l'horizon, la tâche des défenseurs ukrainiens de l'intégration européenne est claire. Ils doivent chercher à expliquer à l'électorat que si les résultats du choix européen de l'Ukraine sont actuellement inférieurs à l'idéal, les alternatives restent bien pires.

http://bunews.com.ua/society/item/choosing-europe-what-do-ordinary-ukrainians-think-about-the-countrys-post-2014-eu-integration-efforts
avatar
Caduce62

Messages : 5327
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en Ukraine le 31 mars 2019

Message  Matt le Mar 16 Oct - 9:58

Un expert élabore la stratégie du Kremlin pour la période électorale en Ukraine

Moscow will no longer insist that the Ukrainian politicians on whom the bet is being made necessarily declare their opposition to the granting of autocephaly to the Church of Ukraine, Tymchuk explains.

Reuters

In late September, President Vladimir Putin approved the Concept and Strategy (general directions) of the Kremlin’s actions for the period of presidential and parliamentary elections in Ukraine, that's according to the Information Resistance (IR) OSINT community.

Russian government agencies and NGOs are tasked with focusing their main efforts not only on the presidential election in 2019, but also on preparing for parliamentary elections, IR coordinator MP Dmytro Tymchuk wrote on Facebook Oct 16.

"At the same time, the task is set to provide large-scale organizational, financial and informational support to both open and veiled pro-Russian forces," the report says. "The strategy also determines that the issue of uniting these forces into a single party or bloc structure is secondary and irrelevant."


At the same time, Putin's aide Vladislav Surkov and his team of political consultants managed to convince the Russian president that the centralized management of headquarters of pro-Russian candidates by a unified team of political technologists (according to the IR, it's about Viktor Medvedchuk’s team) bears organizational risks connected with long-standing personal conflicts among Ukrainian oligarchs and intergroup confrontations among Ukrainian politicians of the pro-Russian camp.


In addition, according to the Kremlin's concept, the Russian financial and media support of "loyal" politicians in Ukraine will be based on the willingness of said politicians to publicly recognize the Russian annexation of Crimea and implement the project of Ukraine's federalization.


At the same time, Surkov removed from the agenda the question regarding mandatory support of the Moscow Patriarchate's position on the issue of autocephaly for the Church of Ukraine.


"Therefore, Moscow will no longer insist that the Ukrainian politicians on whom the bet is being made necessarily declare their opposition to the granting of autocephaly to the Church of Ukraine," Tymchuk says, explaining that this is justified by the fact that for the campaign period, the Kremlin is set to recruit as agents of influence a number of politicians from Kyiv and the central regions of Ukraine, where the voters more strongly support the idea of creating the independent Church of Ukraine.


Moscou n'insistera plus pour que les politiciens ukrainiens sur qui le pari est fait déclarent nécessairement leur opposition à l'octroi de l'autocéphalie à l'Eglise d'Ukraine, explique Tymchuk.


Fin septembre, le président Vladimir Poutine a approuvé le concept et la stratégie (orientations générales) des actions du Kremlin pour la période des élections présidentielle et législatives en Ukraine, selon la communauté OSINT de la Résistance à l'information (IR).

Les agences gouvernementales russes et les ONG ont pour tâche de concentrer leurs efforts principaux non seulement sur l'élection présidentielle de 2019, mais également sur la préparation des élections législatives, a déclaré le 16 octobre, le coordinateur de la RI, le député Dmytro Tymchuk.

"Dans le même temps, la tâche est de fournir un soutien organisationnel, financier et informatif à grande échelle aux forces pro-russes voilées et voilées", indique le rapport. "La stratégie détermine également que la question de l'unification de ces forces au sein d'un parti ou d'une structure de bloc est secondaire et non pertinente."


Au même moment, Vladislav Surkov, assistant de Poutine, et son équipe de consultants politiques ont réussi à convaincre le président russe que la gestion centralisée du siège des candidats pro-russes était assurée par une équipe unifiée de technologues politiques. ) supporte des risques organisationnels liés à des conflits personnels de longue date entre oligarques ukrainiens et à des affrontements entre groupes entre responsables politiques ukrainiens du camp pro-russe.

En outre, selon le concept du Kremlin, le soutien financier et médiatique de la part des hommes politiques "loyaux" en Ukraine sera fondé sur la volonté de ces hommes politiques de reconnaître publiquement l'annexion de la Crimée par la Russie et de mettre en œuvre le projet de fédéralisation de l'Ukraine.


En même temps, Surkov a retiré de l'ordre du jour la question du soutien obligatoire à la position du patriarcat de Moscou sur la question de l'autocéphalie pour l'Église d'Ukraine.


"Par conséquent, Moscou n'insistera plus pour que les politiciens ukrainiens sur qui le pari est fait déclarent nécessairement leur opposition à l'octroi d'autocéphalie à l'Eglise d'Ukraine", a déclaré M. Tymchuk, expliquant que cela se justifiait par le fait que Durant cette période, le Kremlin devrait recruter comme agents d’influence un certain nombre de politiciens de Kiev et des régions centrales de l’Ukraine, où les électeurs appuient plus fermement l’idée de créer l’Église indépendante de l’Ukraine.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8075
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 57
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en Ukraine le 31 mars 2019

Message  lemonline le Mar 16 Oct - 11:58

Il vient d'où cet article?
avatar
lemonline

Messages : 553
Date d'inscription : 12/10/2015
Age : 46
Localisation : Lorraine/Nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en Ukraine le 31 mars 2019

Message  Matt le Mar 16 Oct - 17:32

Unian, je mets TOUJOURS le lien vers l'article original dans le titre.
Suffit de cliquer dessus. Wink

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8075
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 57
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en Ukraine le 31 mars 2019

Message  Krispoluk le Ven 19 Oct - 8:44

Une étude prospective intéressante sur les prochaines présidentielles en Ukraine


Qui est qui dans la course aux élections de 2019 en Ukraine



La chef de l'opposition et ancienne Premier ministre, Ioulia Timochenko, est actuellement en tête du scrutin dans la course à la présidence.


Par Sergei Kuznetsov à Kiev, Ben Aris à Berlin le 21 septembre 2018
La saison des élections s'est ouverte en Ukraine en prévision des élections législatives et présidentielles cruciales prévues pour l'année prochaine, et le champ est largement ouvert pour ce qui devrait être la deuxième élection véritablement démocratique en Europe orientale depuis la chute de l'Union soviétique en 1991; Les premières élections libres et (en grande partie) équitables ont également eu lieu en Ukraine en 2010, lorsque Ioulia Timochenko a été battue de peu par Viktor Ianoukovitch.
Cependant, comme l' a déjà signalé IntelliNews , la situation est compliquée. Selon les derniers sondages, Timochenko est en tête avec un taux d'approbation d'environ 17,8% et son parti Batkivshchyna (la Patrie) mène également confortablement dans les sondages parlementaires. Mais elle ne domine pas. La course à la présidence ira presque certainement au second tour et le parlement sera fragmenté, sept partis pouvant dépasser le seuil des 5% des suffrages nécessaires pour obtenir des sièges  , laissant ainsi à un législateur divin la tâche de se constituer en coalitions. terminé.
L’autre candidat clé est le président Petro Porochenko, qui obtient un taux d’approbation d’environ 8% dans les sondages . Cela permet à Porochenko de se disputer le poste de président face à Timochenko, mais ce n’est pas une donnée, car plusieurs autres candidats en ont également environ 8%.
Néanmoins, il semble probable que Porochenko occupera au moins la deuxième place au premier tour car, malgré le désir de l'Ukraine de se tourner vers l'ouest et d'adopter les valeurs européennes, elle conserve un système post-soviétique pratiquement non réformé. Malgré les promesses de vente de ses intérêts commerciaux, Porochenko conserve le contrôle direct de TV5 et a ajouté cette semaine deux nouveaux membres au Comité électoral central afin de "mettre le comité en sa faveur", selon des analystes de Concorde Capital. De même, le gouvernement a annoncé la semaine dernière que le salaire minimum serait augmenté au cours de la prochaine année et qu'il tentait de contenir les pires hausses des tarifs du gaz domestique sur lesquelles le FMI insistait. Le président est susceptible de tirer pleinement parti de ses «ressources administratives» pour s’assurer qu’il réussit bien aux scrutins.
Tandis que l'Ouest espère que ces élections se dérouleront sur une base largement démocratique, les accords avec les oligarques en coulisses seront un facteur décisif dans les résultats. À eux deux, ils contrôlent presque toutes les chaînes de télévision, ont suffisamment d’argent pour financer les campagnes électorales et ont un contrôle direct (à des degrés divers) sur de nombreux partis politiques présents sur le terrain. La politique ukrainienne reste un jeu élitiste, comme en témoigne le manque de candidats extérieurs à l'ordre établi.
Timochenko est une vulgaire joueuse qui dira tout ce qui, à son avis, la fera élire. Lors de la 15ème réunion annuelle de la stratégie européenne de Yalta (YES) organisée par la Fondation Victor Pinchuk la semaine dernière, elle a appelé à des réformes pour remettre le pays sur pied, jusqu'à ce que la modératrice indique que sa fraction a voté le plus fortement contre presque les réformes parrainées par le FMI. Auparavant, elle avait appelé le cabinet à démissionner s'il envisageait d'augmenter les tarifs intérieurs du gaz, alors que l'Ukraine serait certainement confrontée à une nouvelle crise monétaire si les tarifs ne sont pas relevés, ce qui empêcherait la prochaine tranche de 1,9 milliard de dollars du FMI libéré.
Ce qui est encore plus intéressant, c’est l’alignement des autres joueurs. Plusieurs d'entre eux sont ouvertement pro-russes et, si le bloc d'opposition, For Life! et le Parti radical forme une coalition dans l’opposition, qui pourrait orienter l’Ukraine dans une nouvelle direction, moins engagée vis-à-vis de l’Europe et du FMI et plus accommodante avec la Russie. Avec Timochenko, président pragmatique et avide d’argent, en tant que président, la voie du compromis et des accords avec le Kremlin devient ouverte. Il est clair que le président russe Vladimir Poutine n'essaie même plus de se lier d'amitié avec Porochenko et attend simplement un changement de garde à Kiev. Cela suggère également que les partis politiques pro-russes peuvent compter sur une aide substantielle (bien que supposément secrète) du Kremlin.


Sergei Kuznetsov de bne IntelliNews jette un regard sur qui est qui dans la course


Yulia Tymoshenko













Note d'approbation12,9-17,8%
Rang1
FêteBatkivshchyna
Politiques notablesPro-UE; pro-OTAN; vulnérable aux critiques sur ses contacts avec le Kremlin en tant que Premier ministre ukrainien
Alliances possibles lors des élections législatives de 2019Tous les partis sauf le bloc d'opposition pro-russe et For Life!
Timochenko, ancienne ex-Premier ministre et chef de la faction parlementaire Batkivchchyna, a renforcé son avance dans les élections dans la course aux élections présidentielles avant le vote de l'année prochaine, selon les derniers sondages, et est deux fois plus populaire que ses proches rival. Cependant, elle est également l’une des personnalités les plus polarisantes de la course et ceux qui ne l’aiment pas disent qu’elle ne votera pas pour elle, quelles que soient les circonstances, ce qui rend plus difficile la victoire pour un second tour.
Timochenko a été la première femme politique du pays déchiré par la guerre à annoncer officiellement le lancement d'une campagne pour les élections présidentielles de 2019 et Kiev est déjà couverte de ses affiches promotionnelles.
Notionniste, ces dernières années, Timochenko a profité de toutes les occasions pour dénoncer les mesures impopulaires mises en œuvre par le gouvernement. Elle a condamné de nombreuses mesures imposées à l'Ukraine par le FMI dans le cadre de son accord de soutien de 17,5 milliards de dollars.
À la fin du mois d'août, Mme Timochenko a déclaré qu'elle ne prévoyait pas s'unir à d'autres forces politiques ni soutenir d'autres candidats lors de l'élection présidentielle, soulignant qu'elle n'avait pas l'intention de "prendre la responsabilité d'autres hommes politiques".
Elle entretient des relations cordiales avec la Russie: en tant que Premier ministre en 2006, elle a négocié l’accord sur le gaz postérieur à la Révolution orange, qui a fait l’objet d’une controverse lorsque le prix de l’essence a monté en flèche.
 
Petro Poroshenko













Note d'approbation7,9 à 8,4%
Rang2-3
FêteBloc Porochenko
Politiques notablesPro-UE; pro-OTAN; pro-américain; anti-Kremlin
Alliances possibles lors des élections législatives de 2019Tous les partis sauf le bloc d'opposition pro-russe et For Life!
L'antipathie du président sortant Petro Porochenko envers le chef de Batkivshchyna, Timochenko, remonte à loin.
Selon un câble classifié envoyé à Washington par l'ambassadeur américain en Ukraine, John Herbst, en 2006, Porochenko "n'épargne aucun effort pour rembourser [Timochenko] pour l'avoir publiquement terni comme corrompu lors de la lutte de septembre 2005 qui avait conduit à la chute de Timochenko en tant que Premier ministre et la démission de Porochenko en tant que secrétaire du NSDC [Conseil de la sécurité nationale et de la défense] ".
Selon le même document publié par WikiLeaks, le ministre ukrainien de l'Intérieur de l'époque avait déclaré à Herbst qu'il avait été condamné par le procureur général, alors proche allié de Porochenko, à arrêter Oleksandr Turchynov et Andriy Kozhemyakin, hauts responsables du bloc Tymoshenko, pour "destruction illégale des dossiers du service de sécurité SBU sur l'accord gazier de janvier [2006] avec la Russie et de la figure du crime organisé Semion Mogilevich", qui figure sur la liste des 10 personnes les plus recherchées par le FBI.
Porochenko a tardé à mettre en œuvre de nombreuses exigences du programme du FMI, qui sont toutes politiquement pénibles. Il a accepté une augmentation des tarifs du gaz domestique en 2017, mais a renié sa promesse au début de la saison de chauffage. Il s'est farouchement opposé à l'adoption de la loi sur la Cour anticorruption et a tenté d'arroser la première version de la loi lorsqu'elle lui avait été imposée par le FMI. Il a placé son propre personnel dans des postes clés du gouvernement et contrôle notamment le bureau du prospecteur général.
Malgré la promesse de vendre ses différentes entreprises ou de les mettre en confiance, il en a gardé le contrôle, y compris le diffuseur TV5, qui compte toutefois parmi les chaînes de télévision les moins influentes en Ukraine.
En septembre, Porochenko a déclaré que Kiev savait qui le Kremlin voulait voir au deuxième tour de l'élection présidentielle de 2019. "Dieu merci, mon nom n'est pas là [dans les projets du Kremlin]", a ajouté Porochenko lors de la réunion annuelle de YES. 
Porochenko affirme qu'il est connu que, sur la base de la "cinquième colonne", la Russie souhaite former une puissante opposition pro-russe au sein du nouveau parlement ukrainien "et, si elle a de la chance, en faire un participant disposant du droit de veto européen." et l'intégration euro-atlantique. "
Comme Timochenko, Porochenko est une figure polarisante et figure en bonne place dans les sondages «ne votera pour lui en aucun cas», le rendant vulnérable à la défaite d'un candidat plus authentique lors d'un vote au second tour.
 
Yuri Boyko













Note d'approbation6,4 à 7,1%
Rang4-6
FêteBloc d'opposition
Politiques notablespro-russe; soutenu par le Kremlin
Alliances possibles lors des élections législatives de 2019:Pour la vie!
Leader du Bloc d' opposition pro-russe Yuri Boyko tête est parmi les cinq premiers hommes politiques dans les sondages d'opinion publique.
Selon le point de vente en ligne Ukrainska Pravda, Serhiy Lyovochkin, ancien chef d’état-major de l’ancien président Viktor Ianoukovitch, cherche à désigner M. Boyko comme candidat unique du bloc de l’opposition.
Serhiy Leshchenko, un député de la faction de Porochenko, a déclaré plus tôt que les enquêteurs du bureau du procureur général avaient préparé un appel il y a environ trois ans, soupçonnant Boyko de participer à une organisation criminelle qui impliquait des projets de gaz naturel liquéfiés de la célèbre oligarchie ukrainienne du gaz. Serhiy Kurchenko. Cependant, les responsables du bureau du procureur auraient refusé de signer l'appel et de le déposer devant le parlement.
Entre-temps, les experts politiques locaux estiment que Lyovochkine doit obtenir le soutien de la candidature de Boyko du plus grand oligarque du pays, Rinat Akhmetov, qui contrôle en partie le bloc de l'opposition, s'il en a l'occasion.
En outre, Lyovochkin doit empêcher Vadim Rabinovich, un politicien populiste pro-russe, de participer à la campagne électorale de 2019.
 
Anatoliy Hrytsenko













Note d'approbation7,5-8,4 %%
Rang2-5
FêtePosition civile
Politiques notablesPro-UE; pro-OTAN; vulnérable aux critiques sur des allégations de corruption avec le ministre ukrainien de la Défense
Alliances possibles lors des élections législatives de 2019Tous les partis sauf le bloc d'opposition pro-russe et For Life!
Hrytsenko est un ancien ministre de la Défense (de 2005 à 2007) qui, malgré ses notes élevées, est très vulnérable aux critiques et aux éventuelles accusations de corruption.
L’homme politique était l’un des ministres de la défense sous le contrôle duquel l’armée ukrainienne avait subi un déclin catastrophique, la laissant incapable d’empêcher l’invasion de la Crimée par la Russie en 2014, a écrit le Kyiv Post en août.
En 2014, le bureau du procureur général a ouvert plusieurs enquêtes pénales contre de hauts responsables du ministère de la Défense qui auraient vendu entre un montant de 1,8 milliard de UAH entre 2004 et 2015. La plus grande vente aurait eu lieu à l'époque où Hrytsenko était ministre de la Défense en 2005-2007, La porte-parole du procureur général, Yuriy Lutsenko, a déclaré Larysa Sargan en 2016.
Hrytsenko nie tout acte répréhensible et affirme que les accusations constituent une tentative du cercle de Porochenko de détruire un rival politique.
En septembre, le politicien a déclaré qu'il ne voyait pas «aucun prétendant concurrentiel capable de me battre dans le bon tour de scrutin». «Je vois que les principaux opposants sont la déception, pas la volonté de voter, le manque de confiance et la confiance en notre peuple». at-il ajouté lors de la 15ème conférence YES.
Hrytsenko a ajouté que les principales priorités de Civil Position sont les droits et libertés des personnes, leurs droits de propriété, la concurrence sur le marché et l'absence de monopole des oligarques.
 
Vadim Rabinovych













Note d'approbation4,3 à 6,7%
Rang5-8
FêtePour la vie!
Politiques notablesPro-russe; anti-FMI; politicien populiste
Alliances possibles lors des élections législatives de 2019Bloc d'opposition
Rabinovych, ancien homme d'affaires et député au pouvoir du Parlement au Parlement, est à la tête du projet For Life! parti politique. Il a pris part à l'élection présidentielle de 2014 en tant que candidat auto-désigné mais n'a reçu que 2,25% des voix.
Le politicien a acquis la réputation d'être un populiste en raison de ses critiques acerbes à l'encontre de l'ancien gouverneur de la Banque nationale d'Ukraine (NBU), Valeria Gontareva, et du FMI.
En janvier, il a attaqué le FMI, affirmant que "nous déboisons nos terres à cause de ses décisions, nous détruisons notre santé et mettons à mort des retraités" à cause des pressions occidentales. Il a également suggéré à l'Ukraine de ne pas rembourser les emprunts du FMI, affirmant que certains pays européens "nous regardaient comme des prédateurs", selon Volodymyr Yermolenko, rédacteur en chef de l'initiative non gouvernementale UkraineWorld.
 
Oleh Liashko













Note d'approbation5,2-5,8%
Rang7
FêteParti radical
Politiques notablespro-UE; pro-américain; anti-FMI; politicien populiste
Alliances possibles lors des élections législatives de 2019Tous les partis sauf le bloc d'opposition pro-russe et For Life!
Oleh Liashko, dirigeant populiste du Parti radical, parle souvent avec force de rhétorique anti-NBU et anti-FMI. Dans le même temps, l'empire médiatique de l'oligarque Akhmetov diffuse activement les messages de Liashko à travers le pays, ce qui montre que le milliardaire soutient Liashko en tant que personnage politique.
La faction parlementaire du Parti radical a annoncé sa sortie de la coalition au pouvoir en septembre 2015, après le Batkivshchyna de Timochenko et la faction pro-occidentale Samopomich dirigée par le maire de Lviv Andriy Sadovyi.
 
Sviatoslav Vakarchuk













Note d'approbation5,6-7,6%
Rang4-8
Fêteaucun
Politiques notablesPro-UE; pro-OTAN; pro-américain; Non-politicien à l'esprit réformiste
Alliances possibles lors des élections législatives de 2019Tous les partis sauf le bloc d'opposition pro-russe et For Life!
Sviatoslav Vakarchuk est le canard noir de la course et le leader du groupe de rock emblématique ukrainien Okean Elzy. Vakarchuk est déjà l'un des non-politiciens les plus populaires du pays. Il a récemment publié une chanson évoquant une possible candidature à la présidence aux élections de l'année prochaine, mais n'a pas encore confirmé son intention de se présenter.
Le 15 septembre, il a ajouté qu'il ne tolérerait pas cette situation, alors que plusieurs générations de politiciens ukrainiens «volent». 
Selon les sondages, Timochenko serait finalement vaincue au deuxième tour par Vakarchuk s’il devait se présenter au scrutin.

J'ajoute qu'il manque  encore un larron à cette liste, c'est le maire de Lviv Andriy Sadovyi leader de Samopomich qui serait sans doute aussi soutenu par Pravyi Sektor mais son influence se limite à l'Ouest de l'Ukraine et il n'est pas soutenu par les oligarques.

Source : http://www.intellinews.com/who-s-who-in-ukraine-s-2019-elections-148161/  

C'est une lettre d'informations politico-économiques destinée aux milieux du business et qui traite majoritairement de l'Europe de l'Est.
avatar
Krispoluk

Messages : 5734
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en Ukraine le 31 mars 2019

Message  lemonline le Ven 19 Oct - 10:05

Et si les résultats des votes ne plaisent pas à l'un ou l'autre protagoniste, il faudra s'attendre à des demains électoraux agités...
Il n'y a quand même pas beaucoup de candidats clairs à l'horizon...
avatar
lemonline

Messages : 553
Date d'inscription : 12/10/2015
Age : 46
Localisation : Lorraine/Nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en Ukraine le 31 mars 2019

Message  Krispoluk le Ven 19 Oct - 10:11

lemonline a écrit:Et si les résultats des votes ne plaisent pas à l'un ou l'autre protagoniste, il faudra s'attendre à des demains électoraux agités...
Il n'y a quand même pas beaucoup de candidats clairs à l'horizon...

Eh oui ! C'est sûr qu'il y aura des lendemains agités, déjà pour obtenir une majorité parlementaire sans laquelle le futur président(e) ne pourra pas gouverner...  Mad Mad

Je pense qu'ils vont finir par regretter Poroshenko malgré ses nombreux défauts...  affraid

Bref, c'est pas le moment d'aller investir des billes en Ukraine, affaires ou immobilier...  Suspect
avatar
Krispoluk

Messages : 5734
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en Ukraine le 31 mars 2019

Message  lemonline le Ven 19 Oct - 10:18

Je crains que l'avenir de l'Ukraine ne soit pas prêt de s'arranger. Ça va finir par un combat électoral pro-russe contre pro-européens/américains. Et le perdant (si tout le monde n'aura pas déjà perdu à ce mauvais petit jeu), foutra le bordel derrière en coulisses. Via le FSB ou la CIA.

J'ai peut-être une vison trop noire des choses, mais le passé récent ne présage rien de réjouissant. A moins d'un miracle, qui est toujours possible.
avatar
lemonline

Messages : 553
Date d'inscription : 12/10/2015
Age : 46
Localisation : Lorraine/Nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en Ukraine le 31 mars 2019

Message  Thuramir le Ven 19 Oct - 15:23

lemonline a écrit:Je crains que l'avenir de l'Ukraine ne soit pas prêt de s'arranger. Ça va finir par un combat électoral pro-russe contre pro-européens/américains. Et le perdant (si tout le monde n'aura pas déjà perdu à ce mauvais petit jeu), foutra le bordel derrière en coulisses. Via le FSB ou la CIA.

J'ai peut-être une vison trop noire des choses, mais le passé récent ne présage rien de réjouissant. A moins d'un miracle, qui est toujours possible.

Il est à craindre que tu n'aies raison dans ta vision pessimiste de l'avenir en Ukraine...
avatar
Thuramir

Messages : 2707
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en Ukraine le 31 mars 2019

Message  Krispoluk le Sam 3 Nov - 14:29

Élection présidentielle 2019
5 mois avant le vote, la course à la présidence est bien avancée
Par Bermet Talant .
 Publié le 2 novembre à 12h31


Une camionnette avec une photo de l'ex-Premier ministre Ioulia Timochenko, censée se présenter aux élections présidentielles de mars, se rend dans la rue Bohdan Khmelnytsky le 5 septembre 2018, lors de la manifestation du parti Batkivshchyna contre la vente de la société de distribution d'électricité Kyivoblenergo. (Ukrinform)
Photo par UkrInform


La campagne pour l'élection présidentielle ukrainienne débutera officiellement le 31 décembre, mais des candidats potentiels se sont déjà rendus dans les régions, ont pris la parole lors d'événements publics et collé des affiches avec leur visage et leurs slogans.

Les plus actifs sont: le député Oleg Lyashko, dirigeant du Parti radical composé de 21 membres; Yulia Tymoshenko, chef du parti Batkivshchyna, composé de 20 membres; Le président Petro Poroshenko et le maire de Lviv Andriy Sadovyi, selon un rapport du réseau civil OPORA publié le 31 octobre.
avatar
Krispoluk

Messages : 5734
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en Ukraine le 31 mars 2019

Message  Krispoluk le Lun 5 Nov - 16:00

Article intéressant du Kyiv post qui démontre que les "grandes manoeuvres présidentielles" ont bien commencé en Ukraine ! Stratégie éculée de la Timoshenko qui veut refaire le coup de l'avant-présidentielles en France avec Hollande et son projet de "candidat de rassemblement des gauches" qui a tristement fait ploff...  Smile

Timochenko propose aux concurrents présidentiels de s'unir; ils ne montrent aucun intérêt
Par Veronika Melkozerova .
 Publié le 3 novembre. Mis à jour le 3 nov. À 18h06


L'ancienne Premier ministre Ioulia Timochenko présente son programme "Le nouveau parcours de l'Ukraine" le 21 septembre à Kiev.
Photo de Oleg Petrasiuk


Ioulia Timochenko, principale candidate à la présidence et ex-Premier ministre, a proposé à plusieurs de ses concurrents lors de la course à la présidence de joindre leurs forces après les élections de mars 2019. Timochenko est à la tête du parti Batkivshchyna, qui détient 20 sièges au Parlement ukrainien et s'oppose à la coalition au pouvoir du président Petro Porochenko, du Bloc et du Parti du Front populaire. Lors de son discours à Lviv le 2 novembre, elle a nommé trois candidats et candidats potentiels avec lesquels elle souhaitait travailler: le maire de Lviv et chef du parti Samopomich, Andriy Sadoviy, l’ancien ministre de la Défense Anatoly Grytsenko et la vedette rock Svyatoslav Vakarchuk, qui envisage de courir.


Vakarchuk et Grytsenko n'ont pas réagi à cette offre, alors que Sadoviy l'a décrite comme un geste dénué de sens.
Tous les trois sont considérés comme des candidats démocrates pro-occidentaux et, contrairement au politicien vétéran Timochenko, relativement nouveaux. Ils sont aussi relativement bien cotés.
Dans le dernier sondage publié le 1er novembre par l'ONG de recherche sociologique Rating Group Ukraine, Grytsenko avait 7% des fonds, Vakarchuk 4,9% et 2,5% pour Sadoviy. Ensemble, ils avaient à peu près le même nombre de partisans que Timochenko, qui a mène le scrutin avec 13,4% des suffrages. Le président Petro Poroshenko a été estimé à 7%.
Deux des candidats nommés par Timochenko, Grytsenko et Sadoviy, ont longtemps négocié une alliance et une candidature commune aux élections.

Mais début octobre, Sadoviy a annoncé qu'il courait séparément et les discussions sur leur alliance sont mortes. Pendant ce temps, Vakarchuk, qui flirte avec la politique, évite son éventuelle candidature à la présidence, sans le nier ni le confirmer. Dans ce paysage, l’offre de Timochenko a fait une vague mais jusqu’à présent, elle n’a suscité que des réactions négatives chez ses destinataires.
"La logique de Timochenko est simple", a déclaré Sadoviy dans un communiqué publié sur Facebook. «Quand à Lviv, elle dit quelque chose de positif à propos du maire Sadovyi et de ce que les habitants de Lviv votent, et elle félicite Vakarchuk, qui est très populaire et aimé ici en tant que chanteur et personnage public. Il n'y a pas de sincérité (dans ses mots). "

Timochenko a déclaré qu'elle croyait que toutes les forces démocratiques pro-ukrainiennes devaient unir leurs forces à celles de son parti. «Nous voulons créer une équipe nationale forte avec la bonne stratégie. Pour que les gens voient et ressentent le changement et reviennent en Ukraine », a déclaré Mme Timochenko, évoquant l'exode des cerveaux ukrainiens.
Au moins 1,3 million d'Ukrainiens ont quitté le pays pour aller travailler à l'étranger en 2015-2017, a rapporté le service de statistique de l'Ukraine.

"Si les gens commencent à revenir, ce serait le meilleur résultat de notre travail commun", a déclaré Mme Timochenko.
Sadoviy était sceptique à ce sujet. "Mme. A Timochenko, les gens veulent vraiment un vrai changement, mais pas le retour des vieux schémas », a-t-il déclaré. Volodymyr Fesenko, commentateur politique et consultant basé à Kiev, convient que Timochenko ne recherche pas une véritable alliance, mais souhaite gagner «quelques points supplémentaires». «Ils leur ont laissé entrevoir leur candidature (et la rejoindre). ), A déclaré Fesenko au Kyiv Post. "Mais ni Grytsenko, qui a obtient de bonnes estimations, ni Vakarchuk, ne s'y lanceront." Les vraies négociations débuteront après le premier tour de l'élection et se dérouleront à huis clos ", a-t-il ajouté.

https://www.kyivpost.com/ukraine-politics/tymoshenko-offers-presidential-competitors-to-unite-they-show-no-interest.html
avatar
Krispoluk

Messages : 5734
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en Ukraine le 31 mars 2019

Message  Александр le Mar 6 Nov - 10:58

Krispoluk a écrit:Article intéressant du Kyiv post qui démontre que les "grandes manoeuvres présidentielles" ont bien commencé en Ukraine ! Stratégie éculée de la Timoshenko qui veut refaire le coup de l'avant-présidentielles en France avec Hollande et son projet de "candidat de rassemblement des gauches" qui a tristement fait ploff...  Smile

Timochenko propose aux concurrents présidentiels de s'unir; ils ne montrent aucun intérêt

. . .

"Si les gens commencent à revenir, ce serait le meilleur résultat de notre travail . . ."

Ben tient Exclamation
avatar
Александр

Messages : 5390
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en Ukraine le 31 mars 2019

Message  Александр le Mer 7 Nov - 13:27

Le Conseil de l'Europe appelle l'Ukraine à garantir les droits électoraux des déplacés



Le Conseil de l'Europe a appelé l'Ukraine à garantir pleinement le droit des personnes, déplacées des territoires de Crimée et du Donbass occupés, de participer aux élections.

Comme rapporte l’envoyé spécial d’Ukrinform à Strasbourg, cela a été discuté lors du premier jour de la 35ème session du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l'Europe, qui se tiendra du 6 au 8 novembre à Strasbourg.

« En Ukraine, le nombre de personnes déplacées à l'intérieur du pays qui ont quitté les zones couvertes par l'intervention militaire étrangère et, dans une moindre mesure, après l'annexion illégale de la Crimée par la Russie, se chiffre à  1,7 million. Nombre d'entre eux se sont trouvés dans une position extrêmement difficile pour faire respecter leurs droits, notamment leur droit de vote aux élections législatives de 2014 et au niveau local en 2015 », a déclaré Jos Wienen, homme politique néerlandais à la fin du rapport du Congrès.

Les auteurs du document soulignent  que les personnes déplacées  en Ukraine devraient avoir la possibilité réelle de participer aux élections; pour ce faire, il faudra détruire les obstacles liés aux exigences excessives d'obtention d'un enregistrement sur le lieu de résidence.

« Les personnes déplacées à l'intérieur de leur pays devraient pouvoir élire elles-mêmes leurs représentants dans les circonscriptions électorales », soulignent les auteurs du rapport.

Lire aussi  ONU: L'Ukraine vit la plus grande crise des déplacés en Europe
avatar
Александр

Messages : 5390
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elections en Ukraine le 31 mars 2019

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum