Législatives

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Législatives

Message  Caduce62 le Mar 23 Oct - 17:48

Kiev – Bruxelles : dialogue de sourds

Nikita Sorokine
19.10.2012, 23:21
© Collage: La Voix de la Russie

A une semaine des législatives en Ukraine, les parlementaires allemands brandissent la menace d’enquêtes sur les éventuelles irrégularités constatées au cours du prochain scrutin.
L’Ukraine fournit elle-même à l’Union Européenne de nombreux motifs de préoccupation, a confié à La Voix de la Russie Susanne Stewart, expert de la Fondation berlinoise Science et politique (Stiftung Wissenschaft und Politik, SWP) :

« L’affaire Timochenko n’est pas l’unique prétexte. Mais à présent on attache, à mon avis, trop d’importance à cette affaire. A part ce cas, l’UE est préoccupée par le manque de démocratie dans plusieurs sphères : dans le domaine de la justice les problèmes dépassent le cadre de l’affaire Timochenko, dans celui des médias, l’attitude envers l’opposition suscite des questions. De plus, au début de son mandat présidentiel M. Ianoukovitch a annoncé tout un programme de réformes, mais seule une partie des transformations planifiées a été mise en oeuvre ».

Actuellement l’essentiel de l’intrigue entre Bruxelles et Kiev tourne autour de l’issue des élections et de la composition du nouveau gouvernement. En dépendra pour beaucoup, par exemple, le sort du nouveau sommet UE-Ukraine.

Les Européens découvriront sûrement de nombreuses irrégularités au cours de ces élections, mais ils ne les qualifieront pas d'inacceptables, estime le politologue Mikhaïl Pogrebinski :

« Je pense que les résultats seront reconnus. Il n’y aura pas de réaction dure, comme ce fut le cas pour les élections en Biélorussie ».

En somme, le dialogue Kiev - Bruxelles est assez curieux. On ne saurait qualifier d'honnêtes les résultats d'élections auquelles Mme Timochenko n'aura pas participé, suggèrent les Européens. A Kiev on est serein quant au résultat du scrutin : les élections se déroulent normalement, le pays a besoin de réformes, et nous devrions bénéficier du soutien des électeurs, rassure le gouvernement ukrainien .
avatar
Caduce62

Messages : 3309
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Législatives

Message  Matt le Mer 24 Oct - 15:02

Dans ce même cadre:

Les jeunes ukrainiens et l’avenir


23/10 16:30 CET

Les jeunes Ukrainiens sont en quête de nouvelles perspectives pour leur pays, et pour eux-mêmes.
Régulièrement, ils se sont réunis à Kiev pour rencontrer les candidats en course pour les élections. Des rencontres rediffusées à la télévision et sur les réseaux sociaux. Croisements d’idées pour l’avenir… Mais à l’issue des débats, les jeunes restent sceptiques:


Andriy Zasadnyuk:

“Il y a certains candidats indépendants, et surtout ceux qui se lancent en course tout seuls, mais ils sont très peu. Ces hommes politiques et ces partis qui se présentent comme du sang neuf et qui n’ont jamais été au gouvernement ou au parlement avant, en réalité, ils ne sont pas différents des autres. Je ne vois pas d’idées vraiment nouvelles, c’est effrayant.”

Ihor Lutsenko :
“Les jeunes sont plus axés sur les valeurs européennes. La génération précédente a été marquée par des thèmes comme la Russie, l’Ukraine, l’URSS, les communistes, les nationalistes… Aujourd’hui, les jeunes sont plus préoccupés par des sujets comme l’environnement, les conditions de vie…”


Justement, les nouvelles technologies et
l’informatique sont en pleine expansion en Ukraine, et particulièrement à Lviv, dans la partie occidentale du pays.


Et c’est à l’Université Polytechnique que sont
formés parmi les meilleurs informaticiens du pays. Le nombre des étudiants a doublé dans certains cours en quelques années et les places sont très chères.


Avec cette spécialisation, tous espèrent pouvoir trouver un job avec un bon salaire et des conditions de travail satisfaisantes. Peu de jeunes en Ukraine peuvent se vanter d’avoir un emploi de rêve et beaucoup joignent difficilement les deux bouts. Ces futurs informaticiens comptent surtout trouver un emploi dans leur pays.

“En fait, je veux rester en Ukraine et travailler pour une société ukrainienne, peut-être pour des franchises. Je veux faire ce pour quoi j’ai été formé, j’aime ça” explique cet étudiant.

“Actuellement, il y a de plus en plus de sociétés en informatique qui marchent, il y a beaucoup de commandes et selon les statistiques, il n’y a pas assez de spécialistes dans ce domaine. Je pense qu’il y a de vrais opportunités ici” ajoute cette jeune fille.

Dmytro Fedasyuk est le vice-président de l‘établissement : “La perspective d’un emploi, c’est ce qui attire les jeunes bien sur. Ils pensent qu’ils vont obtenir un niveau élevé de connaissances qui leur garantira un bon job.”

Lviv , une ville high tech. Travail en plein développement, et pauses détentes …

Un secteur en plein boum depuis dix ans pour l’Ukraine, qui a tiré 760 millions d’euros de revenus de l’exportation des hautes technologies l’an dernier, de quoi s’ancrer encore plus à l’Europe…

“Depuis longtemps, la partie occidentale de l’Ukraine est considérée comme pro-européenne. Nous avons toujours voulu et nous veulent encore vivre en Europe. En fait, nous sommes au centre de l’Europe et c’est étrange de nous associer avec la Russie, par exemple. C’est comme revenir à quelque chose que nous fuyions depuis si longtemps, nous nous sommes battus contre cela, et c’est encore très difficile, nous n’avons pas encore complètement
gagné la bataille…” conclut Volodymyr Romanyuk, spécialiste en informatique.


© 2012 euronews

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6247
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Législatives

Message  Caduce62 le Dim 28 Oct - 19:16

L'Ukraine élit son Parlement lors de législatives "test" pour sa démocratie

AFP

Le scrutin devrait voir arriver en tête le parti au pouvoir, suivi de ceux de l'opposante incarcérée Ioulia Timochenko et d'un célèbre boxeur.

Les bureaux de vote ont ouvert à 06H00 GMT et le seront jusqu'à 18H00 GMT. A leur fermeture, plusieurs sondages seront publiés et les premiers résultats devraient tomber dans la nuit de dimanche à lundi.

Le vote, premier grand scrutin depuis l'arrivée au pouvoir en 2010 du président Viktor Ianoukovitch, est surveillé de près par l'Occident, préoccupé par le recul de la démocratie en Ukraine dont l'emprisonnement de l'ex-Premier ministre Ioulia Timochenko depuis 2011 est considéré comme un cas emblématique.

"Ces législatives sont un important test pour la démocratie", a déclaré dimanche le chef de la démocratie allemande Guido Westerwelle dans un communiqué.

Mme Timochenko, condamnée à sept ans de prison et qui ne peut donc pas se présenter aux élections, a appelé dimanche les Ukrainiens à voter en masse aux législatives pour "évincer du pouvoir" le président Ianoukovitch, dans un message sur son site internet.

Le taux de participation avait atteint 24% quatre heures après le début du vote, en hausse de trois points par rapport aux précédentes législatives de 2006.

Le Parti des régions devrait arriver en tête du scrutin, suivi de près par la principale alliance de l'opposition, composée notamment de la formation de Mme Timochenko, Batkivchtchina, selon des sondages.

Le parti du célèbre boxeur Vitali Klitschko, baptisé Udar ("coup" en ukrainien), s'annonce comme la grande surprise de ce scrutin, et devrait arriver en troisième position et entrer pour la première fois au Parlement.

Deux autres partis capables de franchir le seuil électoral de 5% sont les communistes et le parti d'opposition nationaliste Svoboda (Liberté).

Batkivchtchina, Udar et Svoboda pourraient obtenir ensemble plus de voix que le Parti des régions et leurs alliés communistes, mais la composition de l'assemblée monocamérale dépend aussi des députés (225 sur un total de 450) élus au scrutin uninominal dans les circonscriptions majoritaires.

L'Occident s'est inquiété des problèmes observés lors de la campagne, dont l'utilisation de ressources administratives en faveur des candidats du pouvoir et la distribution par des candidats d'argent et de biens matériels aux électeurs en échange de voix.

"Si on tente de vous corrompre, prenez cet argent sans vous gêner (...) Mais votez comme votre coeur vous le dit", a lancé M. Klitschko, à la sortie de son bureau de vote.

Les autorités ont équipé les bureaux de web-caméras afin de retransmettre en direct les images sur un site internet, pour prouver selon elles la transparence du scrutin.

Mais l'opposition et des observateurs craignent des fraudes pendant le décompte des voix, quand la retransmission en direct ne fonctionnera pas.

Dimanche, l'alliance Batkivchtchina a fait état de "nombreuses violations" observées au cours du vote, notant notamment l'absence d'observateurs dans la plupart des bureaux situés dans les prisons.

Plusieurs observateurs du Parlement européen ont toutefois estimé que le scrutin se déroulait plutôt bien, malgré quelques irrégularités, a rapporté Interfax.

Les sites internet de plusieurs partis, dont certains de l'opposition et le Parti des régions, ainsi que ceux de deux ONG spécialisées dans la surveillance des élections, ont été dimanche cibles de cyberattaques et ne fonctionnaient pas.
avatar
Caduce62

Messages : 3309
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Ukraine: le parti du président en tête des élections législatives

Message  Thuramir le Mar 30 Oct - 9:05

Nouvel Observateur
KIEV (Sipa-AP) -- Le parti des Régions du président ukrainien, Viktor Ianoukovitch, est en passe d'obtenir la majorité parlementaire aux élections législatives de dimanche, ont révélé lundi des résultats partiels.

Selon des résultats officiels préliminaires portant sur le dépouillement de 30% des bulletins de vote à travers le pays, le Parti des régions a obtenu 37% des voix pour la part proportionnelle du scrutin, qui concerne la moitié des 450 sièges du Parlement, et 115 sièges pour la part majoritaire uninominale. Ces résultats signifient que les partisans de Viktor Ianoukovitch sont sur le point d'obtenir la majorité au Parlement ukrainien.

"C'est une victoire indiscutable du Parti des régions", a assuré le Premier ministre Mykola Azarov dimanche soir, au moment de la fermeture des bureaux de vote. "Par-dessus tout, ce vote démontre la confiance de nos citoyens dans l'actuelle politique qui est menée", a-t-il ajouté.

Avec un président très critiqué pour l'incarcération de l'opposante Ioulia Timochenko, des soupçons de corruption et des réformes qui tardent à venir, l'opposition enregistre tout de même une belle progression. Le parti de l'opposante Ioulia Timochenko obtient 20% des suffrages, suivi en troisième position de Udar, le parti de l'ex-champion du monde de boxe Vitali Klitschko, tandis que la formation d'extrême-droite Sovoboda recueille 8% des voix. Les communistes, alliés traditionnels du président Viktor Ianoukovitch, obtiennent 15% des suffrages, selon les résultats officiels partiels.

Les partis d'opposition ont dénoncé des irrégularités lors du vote, comme l'achat de voix et des votes multiples. Selon un bureau indépendant de surveillance électorale, il reste à savoir si les irrégularités ont réellement impacté les résultats. De leur côtés, les autorités ont assuré que l'élection avait été honnête et démocratique.

La principale opposante, l'ancienne Première ministre Ioulia Timochenko, est toujours en prison pour abus de pouvoir.

cc/AP/cf


Les achats de voix, les votes multiples, les faux candidats indépendants se ralliant au pouvoir après les élections, tout cela ne sont que des méthodes antidémocratiques utilisées par un parti au pouvoir pour passer d'une situation de minorité parlementaire à une situation de majorité parlementaire à lui seul...

La progression des partis de l'opposition ne changera donc rien, bien au contraire.
avatar
Thuramir

Messages : 2155
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Législatives

Message  Matt le Lun 5 Nov - 13:55

Ukraine : l’opposition ne décolère pas après la victoire du parti au pouvoir aux législatives



L’opposition ukrainienne continue de dénoncer des fraudes électorales massives lors des élections législatives, qui ont vu le parti au pouvoir arriver en tête avec plus de 30% des voix, après un dépouillement quasi définitif. Mais pour le Premier ministre Mykola Azarov, le nombre total d’infractions enregistrées et leurs natures ne laissent aucun doute sur la légitimité du scrutin. « Les Ukrainiens ont exprimé leur volonté librement”, a-t-il souligné mercredi depuis le siège du gouvernement.

L’opposition évoque des fraudes importantes dans les régions de Donetsk et Kiev qui auraient privé certains partis de plus d’1% de leurs votes. Oleksanr Turchynov, le représentant d’Opposition Unie, tire à boulets rouges sur le parti de Viktor Ianoukovitch : “Ce ne sont pas des élections. C’est du banditisme”, assène-t-il. «Le gouvernement essaye de changer la volonté des citoyens en perturbant le comptage des votes.»



L’analyste politique Kostyantyn Matviyenko reconnaît également les fraudes mais estime qu’elles ne remettent pas en cause le résultat du scrutin. «Dans l’ensemble, le résultat du Parti des régions est légèrement supérieur à ce qu’il aurait dû être, et celui de l’opposition légèrement inférieur. Mais la tendance est préservée. »

Grâce au mode de scrutin uninominal, le Parti des régions devrait pouvoir former une majorité au Parlement, selon notre correspondante à Kiev, Evgeniya Rudenko : « La formation d’une majorité dépend désormais des députés qui pendant la campagne se sont affichés comme des candidats indépendants.”

Copyright © 2012 euronews

http://fr.euronews.com/2012/11/01/ukraine-l-opposition-ne-decolere-pas-apres-la-victoire-du-parti-au-pouvoir-aux-/

Et d'autre part:

L'opposition ukrainienne dans la rue pour dénoncer des fraudes



05/11/2012| 10:55



par Pavel Polityuk



Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées lundi matin dans le centre de Kiev à l'appel de l'opposition ukrainienne qui dénonce des fraudes favorables au pouvoir lors des élections législatives du 28 octobre.



La coalition Opposition unie affirme que le Parti des régions du président Viktor Ianoukovitch manipule les opérations de dépouillement, qui ne sont pas toutes terminées.



La police ukrainienne a prévenu les manifestants regroupés devant le siège de la commission électorale que le rassemblement était interdit et susceptible d'être dispersé par la force. L'avertissement n'a pas eu d'effet sur la foule.



"Le Parti des régions est tout simplement en train de voler les voix des Ukrainiens et de les faire compter comme des voix en faveur des candidats du parti au pouvoir", a lancé Arseni Iatseniouk, chef de file du bloc Opposition unie en l'absence de sa figure de proue, l'ex-Premier ministre Ioulia Timochenko, emprisonnée, dont le parti Mère-Patrie (Batkivchtchina) est la composante centrale de la coalition.



"Nous nous sommes rassemblés ici pour défendre notre choix, celui de l'Ukraine et des Ukrainiens", a-t-il poursuivi, ajoutant: "L'Ukraine a prouvé qu'elle était capable de battre le Parti des régions."

Durant le week-end, la tension est montée dans plusieurs des neuf circonscriptions où se poursuivent les opérations de dépouillement devant des partisans des deux camps réclamant un recomptage ou menaçant de saisir les tribunaux.



Le Parti des régions, qui nie toute fraude, semble pouvoir conserver une majorité de plus de 225 sièges de députés à condition de continuer à bénéficier du soutien de leurs alliés traditionnels communistes et de certains non-inscrits.



Mais le parti Batkivchtchina de Timochenko a réalisé une solide performance, de même qu'Udar, l'Alliance démocratique ukrainienne pour la réforme créée par le boxeur professionnel Vitali Klitschko, et le parti nationaliste Svoboda (Liberté), qui rentrent tous deux pour la première fois au parlement.



"A moins que le gouvernement ne cesse immédiatement de truquer les urnes et de s'arroger illégalement des mandats remportés par des candidats de l'opposition, Opposition unie est prête à récuser le prochain parlement et à réclamer des élections législatives et présidentielle anticipées", a annoncé le bloc d'opposition dans un communiqué.



(avec Richard Balmforth; Jean-Loup Fiévet et Henri-Pierre André pour le service français)

Reuter.



Désolé pour la mise en page, je n'y suis pour rien . . . Mad

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6247
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Législatives

Message  Thuramir le Lun 5 Nov - 19:41

Plus pourri que cela, tu meurs ! Un Etat en pleine déliquescence...

avatar
Thuramir

Messages : 2155
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Législatives

Message  Matt le Mar 6 Nov - 10:31

Sur youtube, il y a pas mal de vidéos montrant des fraudes lors des élections . . .

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6247
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Législatives

Message  Matt le Mer 7 Nov - 11:20



L’Ukraine promet de nouvelles législatives dans cinq circonscriptions



Les autorités électorales en Ukraine ont promis lundi 5 novembre un nouveau vote dans cinq circonscriptions législatives. Faute de pouvoir y établir les résultats des législatives du 28 octobre en raison de nombreuses irrégularités, la commission électorale centrale a chargé le Parlement de fixer la date d’une nouvelle élection, au scrutin majoritaire uninominal, dans ces cinq circonscriptions.



L’opposition, qui conteste les résultats du vote dans treize circonscriptions au total, a déclaré qu’elle allait contester devant la justice la décision de la commission électorale, réclamant que ses candidats soient reconnus vainqueurs sans procéder à un nouveau vote.



Trois partis d’opposition ont réuni, le 5 novembre, environ 2 000 manifestants devant le siège de la Commission électorale centrale pour protester contre des « fraudes » aux législatives, dont les résultats complets n’ont toujours pas été annoncés. Le président ukrainien, Viktor Ianoukovitch, ne s’est toujours pas montré en public depuis le jour du vote.



Il aurait peur de se montrer, le cher président? Laughing

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6247
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Législatives

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum