En France

Page 10 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: En France

Message  Caduce62 le Lun 25 Sep - 12:08

avatar
Caduce62

Messages : 3567
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: En France

Message  Александр le Mar 26 Sep - 8:40

Bien moins drôle:

Les activistes civils de l’est de l’Ukraine exhortent la France à empêcher l’ouverture du « Centre de représentation officielle en France de la République populaire de Donetsk »



Les représentants des trente-trois ONG du Donbass ont envoyé une lettre ouverte à Monsieur Gérard Collomb, Ministre de l’intérieur de la République Française, au sujet de l’ouverture d’un « Centre de représentation officielle en France de la République populaire de Donetsk » à Marseille.

Cette liste a été publiée sur la page Facebook de Maxime Potaptchouk, président de l’ONG « Plast »  à Kramatorsk.

« Nous sommes des Organisations Non Gouvernementales oeuvrant au quotidien dans le Donbass pour aider la population victime de la guerre. C’est avec stupéfaction que nous avons découvert la création de l’association française « CENTRE DE REPRÉSENTATION OFFICIELLE EN FRANCE DE LA RÉPUBLIQUE POPULAIRE DE DONETSK », suite à sa publication au Journal Officiel », peut-on lire dans cette liste.

En s’adressant au Ministre, les signataires ont déclaré : « Nous souhaitons porter à votre attention les résolutions de l’Assemblée Parlementaire de l’OSCE adoptées à Minsk en juillet 2017 affirmant que des « formations armées illégales dans certaines zones des régions ukrainiennes de Donetsk et de Louhansk » … « se livrent à des actes de terrorisme en Ukraine ». De plus, de nombreux rapports ont documenté des cas de violence et de discrimination envers des Ukrainiens ou encore des minorités religieuses de la part des membres des formations illégales dénommées « Républiques populaires » de Donetsk et de Louhansk, non reconnues ni par la France, ni par l’ensemble de la communauté internationale ».

Les représentants des ONG de la région de Donetsk demandent au Ministre français « de saisir le Conseil des Ministres, le Procureur de la République et toute autre instance que vous trouverez appropriée afin de dissoudre l’association « CENTRE DE REPRÉSENTATION OFFICIELLE EN FRANCE DE LA RÉPUBLIQUE POPULAIRE DE DONETSK » et d’enquêter sur l’origine de ses fonds; d’après son propre site, elle utilise la banque lettone Rietumu, condamnée pour blanchiment et fraude fiscale, ainsi que sur les activités de ses membres, en particulier M. Hubert Fayard, impliqué,semble-t-il,en 1998 dans un détournement de fonds dans le cadre de son travail à la mairie de Vitrolles ».

Les activistes proposent de donner toute l’information pour aider les enquêteurs français.

Comme Ukrinform l’a déjà relevé, le ministère des Affaires Étrangères de la France s’est adressé au Procureur du pays au sujet de l’ouverture « Centre de représentation officielle en France de la République populaire de Donetsk », prévue le 25 septembre à Marseille.  Apparemment, ce soi-disant « Centre de représentation » est enregistré en tant qu’association publique qui, conformément à la loi, n'exige pas d’autorisation préalable.

Lettre ouverte des représentants des ONG de la région de Donetsk, Ukraine, à Monsieur Gérard Collomb, Ministre de l’intérieur de la République Française.






  •  














[*]



Monsieur le Ministre,
Nous sommes des Organisations Non Gouvernementales oeuvrant au quotidien dans le Donbass pour aider la population victime de la guerre. C’est avec stupéfaction que nous avons découvert la création de l’association française « CENTRE DE REPRESENTATION OFFICIELLE EN FRANCE DE LA REPUBLIQUE POPULAIRE DE DONETSK », suite à sa publication au Journal Officiel.
En lien avec ce fait, nous souhaitons porter à votre attention les résolutions de l’Assemblée Parlementaire de l’OSCE adoptées à Minsk en juillet 2017 affirmant que des « formations armées illégales dans certaines zones des régions ukrainiennes de Donetsk et de Louhansk » … « se livrent à des actes de terrorisme en Ukraine ». De plus de nombreux rapports ont documenté des cas de violence et de discrimination envers des Ukrainiens ou encore des minorités religieuses de la part des membres des formations illégales dénommés « Républiques populaires » de Donetsk et de Louhansk, non reconnues ni par la France, ni par l’ensemble de la communauté internationale.
C’est pourquoi, dans le cadre de l’article L-212-1 du code de la sécurité intérieure[1], nous vous prions, Monsieur le Ministre, de saisir le Conseil des Ministres, le Procureur de la République et toute autre instance que vous trouverez appropriée afin de dissoudre l’association « CENTRE DE REPRESENTATION OFFICIELLE EN FRANCE DE LA REPUBLIQUE POPULAIRE DE DONETSK » et d’enquêter sur l’origine de ses fonds, d’après son propre site elle utilise la banque lettone Rietumu, condamnée pour blanchiment et fraude fiscale, ainsi que sur les activités de ses membres, en particulier M. Hubert Fayard, impliqué,semble-t-il,en 1998 dans un détournement de fonds dans le cadre de son travail à la mairie de Vitrolles.
Nous nous tenons à votre disposition, Monsieur le Ministre, pour  vous apporter toutes les informations supplémentairessur la situation dans le Donbass et l’opinion des populations vivant sur place.
Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de notre considération respectueuse.
Kyiv, Ukraine, le 21 Septembre 2017
Collectif d’ONG de la région de Donetsk

  1. LudmylaZvouzdetska, directrice de la filiale régionale de Donetsk de l’union ukrainienne « Mouvement pour la protection de la langue ukrainienne »;
  2. SydorenkoIryna, présidentde l’ONG « Abeilles de Kramatorsk »;
  3. LiliyaParchyna, présidentde l’ONG « Nés pour être libres », Kramatorsk;
  4. YuliaTymtchak, présidentde l’ONG « Runes de charme », Zvanivka, région de Donetsk;
  5. SerhiyLiskoviy, présidentde l’ONG « Club des diplômés de DMZPRI », Kramatorsk;
  6. OxanaMouravlyova, présidentde l’ONG « Fayno », Kramatorsk;
  7. Une unité régionale de l’ONG des jeunes « PLAST- Organisation nationale des scouts de l’Ukraine » dans la ville de Kramatorsk, région de Donetsk;
  8. Stanislav Tchernogor, présidentde l’ONG « Fonds de développement de la communauté », Kramatorsk;
  9. AndriyTymtchak, présidentde l’ONG « Héritage », Zvanivka;
  10. Stanislav Koval, présidentde l’ONG « Yablounevskeplesso », Yablounivka;
  11. MykolaVolynko, chef du Syndicat indépendant des mineurs du Donbass;
  12. La filiale régionale de Donetsk de l’ « Union des Ukrainiennes », Kramatorsk;
  13. YevgenChapoval, présidentde l’ONG « Association OlexaTychiy », Drouzhkivka;
  14. VolodymrBerezine, présidentdu Centre écolo-culturel « Bakhmat », Kostyantynivka;
  15. VolodymyrLynskiy, présidentde l’ONG « Action », Kramatorsk;
  16. GalynaOliynykova, présidentde l’organisation écologiste « MAMA-86 », Bakhmout;
  17. Vassyl Khomenko, présidentde l’ONG « SlovyanskaSitch », Slovyansk;
  18. Maria Podybaylo présidentde l’ONG « Nouveau Marioupol »
  19. OlexaMouravyov, coordinateur de l’ONG « Maidan Surveillance », Kramatorsk;
  20. L’ONG « Communauté. Drouhzkivka », Drouzhkivka;
  21. VadymOvtcharenko, présidentde l’ONG des jeunes « NSOU-Plast. Région de Donetsk »,Slovyansk;
  22. Père Serhiy (SerhiyFomine) de l’Église ukrainienne du Patriarcat de Kyiv, présidentde l’organisation « Mission du ciel »;
  23. TetyanaPereverseva, présidentde l’ONG des jeunes « Organisation nationale des scouts ukrainiens « Plast Avdiivka », Avdiivka;
  24. OlenaVasylenko, chef de la filiale de l’Organisation ukrainienne « Initiative ukrainienne » dans la région de Donetsk, Kramatorsk;
  25. VolodymyrYelets, présidentde l’ONG « Ta nouvelle ville », Toretsk;
  26. Maxime Potaptchouk, présidentde l’ONG « Fondation culturelle et éducative LiberiLiberati », région de Donetsk;
  27. ChrystynaChostyr, présidentde l’ONG « Association des freelances ukrainiens », Kostyantynivka;
  28. Denys Bigounov, ONG « Affaires ukrainiennes de la région de Donetsk », Slovyansk;
  29. YuliaKachyna, présidentde l’ONG « Eneida », Kostyantynivka;
  30. OlexandreVorochkov, conseiller au ministère de la Politique Sociale pour les affaires des personnes déplacées de la région de Donetsk, Kramatorsk;
  31. Olga Barabach, directrice du département de l’Éducation de Kostyantynivka;
  32. StanyslavFedortchouk, présidentde l’ONG « Le Conseil populaire ukrainien des régions de Donetsk et de Louhansk », région de Donetsk;
  33. Serhiy Gontcharov, présidentde l’ONG « Bakhmout ukrainien »;

Maxime Potaptchouk, président de l’ONG
« Fondation culturelle et éducative Liberi Liberati »                                   
Maxime Potaptchouk
Télèphone:  0991405029
[1]sont dissous, par décret en conseil des ministres , toutes les associations ou groupements de fait /…/ qui, soit provoquent à la discrimination, à la haine ou à la violence envers une personne ou un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée, soit propagent des idées ou théories tendant à justifier ou encourager cette discrimination, cette haine ou cette violence ; ou qui se livrent, sur le territoire français ou à partir de ce territoire, à des agissements en vue de provoquer des actes de terrorisme en France ou à l’étranger 
avatar
Александр

Messages : 5319
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: En France

Message  Александр le Lun 9 Oct - 13:23

A Nantes, un Russe tente de corrompre des policiers avec deux billets de 20€  Laughing  Laughing  Laughing

Le chauffeur voulait donner 20 euros à chacun des deux policiers. LP/JEAN-BAPTISTE QUENTIN

Un automobiliste russe, coupable de plusieurs infractions routières dans la nuit de samedi à dimanche à Nantes, a tenté d'acheter le silence de deux fonctionnaires.

De l'argent sous le manteau, et l'affaire est oubliée ? Un chauffeur originaire de Russie a tenté de corrompre deux policiers de la brigade canine dans la nuit de samedi à dimanche à Nantes. Il leur a proposé 20 euros chacun. En vain.

La tentative n'a pas vraiment porté ses fruits puisque l'individu, coupable de plusieurs infractions au Code de la route, a terminé sa soirée en garde à vue, rapporte Ouest France. A la liste de ses torts, s'ajoute donc celui de «tentative de corruption active». La loi stipule qu'une personne risque pour ce délit institutionnel jusqu'à 10 ans d’emprisonnement et 150 000 € d’amende (article 433-1).

Pas demander la "valeur" des flics en Russie . . . Laughing
avatar
Александр

Messages : 5319
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: En France

Message  Caduce62 le Lun 9 Oct - 14:03

En Russie, 20€ par flic : OK  Laughing
Il a oublié qu'en France, c'est mesquin ! A la rigueur 200€ scratch
avatar
Caduce62

Messages : 3567
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: En France

Message  Caduce62 Hier à 12:57

L'artiste contestataire Piotr Pavlenski, 33 ans, et sa femme âgée de 37 ans, ont été interpellés et placés en garde à vue ce matin à Paris après avoir mis le feu à une agence de la Banque de France, place de la Bastille (IVe).

Dans la nuit de dimanche à lundi, à 4 heures du matin, les forces de l'ordre en patrouille remarquent «deux individus briser au moyen de pioches les vitrines de la façade de la Banque de France», place de la Bastille (IVe). Puis il les voient mettre le feu à la façade «avec des serpillères enflammées».

Le couple est interpellé sur le champ. Il s'agit de l'artiste russe Piotr Pavlenski et de sa compagne, âgée de 37 ans. Les policiers ont commencé à éteindre le feu en utilisant leurs extincteurs avant l'arrivée des pompiers. Ces derniers, de la caserne Sévigné (IVe), juste à côté, ont circonscrit très rapidement le sinistre et également fait une visite de sécurité à l'intérieur de la banque.
Sur place, trois journalistes indépendants ont été contrôlés par les policiers. Le couple russe leur aurait demandé d'immortaliser leur «performance» incendiaire...

Piotr Pavlenski, qui défie régulièrement le Kremlin et affirme être menacé de dix ans de camp dans son pays sur de fausses accusations d'agression sexuelle, a obtenu au mois de mai avec sa compagne l'asile politique en France. Agé de 33 ans et adepte des performances extrêmes, il s'est rendu célèbre pour avoir arrosé d'essence et incendié les portes du siège de l'ex-KGB et s'être cloué la peau des testicules sur les pavés de la place Rouge. Il s'était aussi cousu les lèvres en soutien aux Pussy Riot, un groupe de jeunes femmes condamnées à deux ans de camp pour avoir «profané» la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou au cours d'une «prière punk» qui critiquait ouvertement le président Vladimir Poutine.

avatar
Caduce62

Messages : 3567
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: En France

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum