En France

Page 9 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: En France

Message  Krispoluk le Mar 20 Juin - 15:21

Le grand Lobby de la médecine sera toujours aussi actif !!!

Et après, allez vous demander pourquoi le numerus clausus est toujours aussi sévère et pourquoi on doit "importer" quantité de médecins africains et maghrébins dans nos hôpitaux et pourquoi la grande "désertification" de la France rurale s'accélère à la vitesse Grand "V" ! Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
avatar
Krispoluk

Messages : 3974
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: En France

Message  Caduce62 le Mar 20 Juin - 19:09

Krispoluk a écrit:Le grand Lobby de la médecine sera toujours aussi actif !!!

Et après, allez vous demander pourquoi le numerus clausus est toujours aussi sévère et pourquoi on doit "importer" quantité de médecins africains et maghrébins dans nos hôpitaux et pourquoi la grande "désertification" de la France rurale s'accélère à la vitesse Grand "V" ! Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
Le problème est qu'il n'y a pas de lobby des médecins, déjà trop occupés au niveau des syndicats à faire de la guerre politicienne au lieu de défendre la profession  Evil or Very Mad
Les députés ne pensent qu'à toucher leur gros salaire même s'il y a eu qq timides avancées comme les congés maternité des femmes médecins Shocked  Toutes les femmes y avaient droit sauf nos consoeurs Twisted Evil
C'est le ministre de la santé et sa clique d'énarques qui décident Evil or Very Mad et on n'a pas été gâté ces dernières années ni à droite ni à gauche Twisted Evil faudra pas compter sur l'extrême droite ni l'extrême gauche donc il ne nous reste plus qu'à espérer que Macron fasse bien son travail scratch
avatar
Caduce62

Messages : 3309
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: En France

Message  Janchik le Mar 20 Juin - 19:18

Le chef de délégation du sordide voyage "démocratique" en Crimée Thierry "Luis" Mariani n'a pas été réélu député: pas une perte pour la démocratie. Ses deux lieutenants Nicolas Dhuicq et Jacques Myard (il va les bouffer ses bretelles après 24 ans de députation!!!) ont également été éjectés de leur poste de député.

Moralité: "Voyage en Crimée, retour de bâton assuré"
avatar
Janchik

Messages : 165
Date d'inscription : 12/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: En France

Message  Krispoluk le Mar 20 Juin - 21:20

Caduce62 a écrit:
Krispoluk a écrit:Le grand Lobby de la médecine sera toujours aussi actif !!!

Et après, allez vous demander pourquoi le numerus clausus est toujours aussi sévère et pourquoi on doit "importer" quantité de médecins africains et maghrébins dans nos hôpitaux et pourquoi la grande "désertification" de la France rurale s'accélère à la vitesse Grand "V" ! Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
Le problème est qu'il n'y a pas de lobby des médecins, déjà trop occupés au niveau des syndicats à faire de la guerre politicienne au lieu de défendre la profession  Evil or Very Mad

Excuse-moi, mais on n'arrivera pas à me faire croire qu'on doive refuser plein d'étudiants français jugé "insuffisants" au niveau de leurs études pour cause de numérus clausus alors qu'on va juger "très compétents" de jeunes médecins frais émoulus d'Alger, d'Abidjan ou de Lomé (même s'ils sont très compétents, hein ma remarque n'est pas raciste) au vu de leur diplôme de facultés africaines !

Si quelqu'un a la réponse, je n'ai pas encore compris scratch ???
avatar
Krispoluk

Messages : 3974
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: En France

Message  Krispoluk le Mer 21 Juin - 17:30

Un deuxième "coup de gueule", j'en ai poussé un premier voici quelques semaines...

Alors j'apprends des nouvelles sidérantes :

1) Un attentat terroriste a été déjoué à Marseille avant le 1er tour des présidentielles, dirigé contre un parti politique français et le pouvoir en place n'a même pas daigné en informer les dirigeants de ce parti pour qu'ils prennent des mesures de sécurité renforcées !!!  Twisted Evil Les terroristes impliqués voulaient faire exploser une bombe dans un meeting du FN.
Pourquoi on ne l'a pas su ??? Sans doute qu'il ne fallait pas que le bon peuple de France voie le FN en victime des attentats islamiques (des fois que ça pourrait faire remonter sa cote...) En tout cas, cela démontre que le pouvoir de l'époque n'en avait rien à foutre de la vie de (mauvais ?) français puisqu'il n'a même pas jugé bon d'en aviser la direction de ce parti... Twisted Evil

2) La valse des démissions de ministres Modem, 3 à ce jour, pour cause de soupçon d'emplois fictifs au Parlement Européen... On a fait une montagne du même problème avant les élections pour le FN et j'ai écrit à cette époque (voir mon post d'il y a quelque semaines) que "tous les partis ont fait pareil..." On en a la démonstration aujourd'hui et il y en a d'autres, hein ! A droite, au PS, chez les écolos et les cocos...
Alors 2 poids, 2 mesures ? Bien sûr ! Les responsables du FN et leurs électeurs sont accusés de tous les maux mais ce n'est vraiment pas la meilleure façon de les faire baisser dans les sondages car les gens que je cotoîe sont outrés de ces pratiques staliniennes qu'ont leur renvoie...

3) Enfin, la meilleure, un fiché "S" connu comme un salafiste radical qui a vu son port d'arme renouvelé !!! Là c'est la meilleure Twisted Evil Dormez tranquilles braves gens, la République veille sur vous...

Et voilà comment des personnes comme moi (et je suis loin d'être le seul, hein...) en arrive à se radicaliser. Bon pas dans le sens islamiste, hein !!! Wink 

Allez, tout va bien dans le meilleur des mondes bisounours... Laughing Laughing Laughing
avatar
Krispoluk

Messages : 3974
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: En France

Message  travellergillou76 le Mer 21 Juin - 20:16



2) La valse des démissions de ministres Modem, 3 à ce jour, pour cause de soupçon d'emplois fictifs au Parlement Européen... On a fait une montagne du même problème avant les élections pour le FN et j'ai écrit à cette époque (voir mon post d'il y a quelque semaines) que "tous les partis ont fait pareil..." On en a la démonstration aujourd'hui et il y en a d'autres, hein ! A droite, au PS, chez les écolos et les cocos...
Alors 2 poids, 2 mesures ? Bien sûr ! Les responsables du FN et leurs électeurs sont accusés de tous les maux mais ce n'est vraiment pas la meilleure façon de les faire baisser dans les sondages car les gens que je cotoîe sont outrés de ces pratiques staliniennes qu'ont leur renvoie...
Si ça peut te consoler, je ne suis pas certain que cette histoire d'emploi fictif du FN ait eu un gros impact sur le résultat de l'élection (contrairement à l'affaire Fillon). Very Happy

La milieu journalistique n'est évidemment pas neutre sur le plan politique.
Il suffirait de faire un sondage dans une école de journalisme et tu aurais 3/4 de vote à gauche.
Lorsque je terminai mes etudes à sciences po lyon en 2002 (sciences po forme beaucoup de futurs journalistes), un sondage avait été réalisé auprès des étudiant concernant la presidentielle qui avait lieu cette année là, et c'était O Besancenot qui était en tête au 1er tour! cheers
Aucun étudiant n'aurait osé s'afficher d’extrême droite Very Happy

travellergillou76

Messages : 447
Date d'inscription : 30/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: En France

Message  Krispoluk le Mer 21 Juin - 20:21

travellergillou76 a écrit:


2) La valse des démissions de ministres Modem, 3 à ce jour, pour cause de soupçon d'emplois fictifs au Parlement Européen... On a fait une montagne du même problème avant les élections pour le FN et j'ai écrit à cette époque (voir mon post d'il y a quelque semaines) que "tous les partis ont fait pareil..." On en a la démonstration aujourd'hui et il y en a d'autres, hein ! A droite, au PS, chez les écolos et les cocos...
Alors 2 poids, 2 mesures ? Bien sûr ! Les responsables du FN et leurs électeurs sont accusés de tous les maux mais ce n'est vraiment pas la meilleure façon de les faire baisser dans les sondages car les gens que je cotoîe sont outrés de ces pratiques staliniennes qu'ont leur renvoie...
Si ça peut te consoler, je ne suis pas certain que cette histoire d'emploi fictif du FN ait eu un gros impact sur le résultat de l'élection (contrairement à l'affaire Fillon). Very Happy

La milieu journalistique n'est évidemment pas neutre sur le plan politique.
Il suffirait de faire un sondage dans une école de journalisme et tu aurais 3/4 de vote à gauche.
Lorsque je terminai mes etudes à sciences po lyon en 2002 (sciences po forme beaucoup de futurs journalistes), un sondage avait été réalisé auprès des étudiant concernant la presidentielle qui avait lieu cette année là, et c'était O Besancenot qui était en tête au 1er tour! cheers
Aucun étudiant n'aurait osé s'afficher d’extrême droite Very Happy

Bon, tu me rassures un peu sur ton "pedigree" Wink
C'est juste pour faire comprendre pourquoi "la France profonde" en a marre de se faire manipuler par les médias... Twisted Evil
Je referme la parenthèse Wink Cool
avatar
Krispoluk

Messages : 3974
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: En France

Message  Александр le Jeu 22 Juin - 8:09

T'énerve pas Kris, le "problème" est le même dans la plupart des pays européens . . . Twisted Evil
avatar
Александр

Messages : 4902
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: En France

Message  Александр le Jeu 22 Juin - 14:28

Après les USA, l'UE (aujourd'hui) :

Porochenko a annoncé la tenue d'une rencontre avec Macron



Le président ukrainien Petro Porochenko se rendra le 26 juin à Paris pour une visite de travail, au cours de laquelle il rencontrera son homologue français Emmanuel Macron.

Le chef de l’État ukrainien a fait savoir cette information lors d'une déclaration commune avec le président du Conseil européen, Donald Tusk, aux médias à Bruxelles :

« Étant parmi les premiers, nous avons une invitation pour le 26 juin à visiter Paris et à rencontrer le président Macron. Nous le remercions de ses premiers pas, de sa position responsable et pro-européenne », a-t-il dit.
avatar
Александр

Messages : 4902
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: En France

Message  Александр le Lun 26 Juin - 10:24

L’Ukraine au menu du président Macron

Le président ukrainien Petro Porochenko est reçu lundi 26 juin à l’Élysée pour une première rencontre avec le nouveau chef d’État français Emmanuel Macron.


Le président ukrainien Petro Poroshenko à Bruxelles le 22 juin 2017, / John Thys/AFP


Après une première rencontre avec Donald Trump, le président ukrainien Petro Porochenko poursuit sa tournée des nouveaux chefs d’État occidentaux en se rendant lundi 26 juin à l’Élysée.



Sa visite doit lui permettre de mesurer le soutien d’un interlocuteur qui semble sur le dossier de la guerre en Ukraine s’inscrire dans les pas de son prédécesseur François Hollande, à savoir la poursuite coûte que coûte du processus de paix de Minsk, entre Kiev et les rebelles du Donbass soutenus par Moscou.



Aux États-Unis, Petro Porochenko avait pu constater que malgré les déclarations ambivalentes de Donald Trump durant la campagne électorale à propos de l’annexion de la Crimée, celui-ci ne souhaitait pas pour le moment revenir sur les positions de l’administration Obama.



Une nouvelle trêve a été violée dans l’Est de l’Ukraine



D’après Petro Porochenko, les Américains ont promis de renforcer leur coopération militaire et de maintenir les sanctions contre la Russie. De nouvelles actions contre des individus, des responsables gouvernementaux et des organisations opérant en Crimée ont été annoncées durant son séjour aux États-Unis.



Analyse : comment l’Ukraine s’éloigne du Donbass



En Europe, la France et l’Allemagne ont pareillement plaidé pour une reconduite des sanctions économiques de l’Union décidées en juillet 2014 contre la Russie, accusée de soutenir activement les insurgés des républiques autoproclamées de Lougansk et de Donetsk.



La visite de Petro Porochenko intervient au moment où une nouvelle trêve a été violée dans l’Est de l’Ukraine, marquée par la mort de deux soldats ukrainiens. L’arrêt des combats vise à permettre aux habitants locaux de procéder aux récoltes agricoles. Elle est censée durer jusqu’au 31 août, conformément à une décision du groupe de contact pour l’Ukraine (Kiev, Moscou et l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe) et des rebelles ukrainiens.



Lire aussi : se montrer fermer avec la Russie



Trois ans après le début du conflit, Kiev affirme être prêt à modifier sa stratégie dans les territoires en guerre. D’après le quotidien Kommersant, la présidence ukrainienne réfléchit à la possibilité d’alléger le blocus économique des zones rebelles, en facilitant notamment le paiement des pensions aux retraités qui vivent sous le contrôle des insurgés. Les diplomates français et allemands ont à plusieurs reprises plaidé en ce sens afin de réduire le fossé avec les régions de Donetsk et Lougansk.



Autre mesure évoquée, le changement de statut des territoires en guerre. Le deuxième volet du plan prévoit la fin de l’opération antiterroriste (ATO), en vigueur depuis avril 2014 dans tout le Sud-Est ukrainien.



À la place, la loi martiale serait instaurée sur les villes proches de la ligne de front, c’est-à-dire Marioupol, Kramatorsk, Slaviansk, Avdiïvka et Marïnka. Ces communes seraient placées directement sous l’autorité des militaires. Une mesure qui inquiète de nombreux partisans de la paix et notamment les défenseurs des droits de l’homme.

 
OLIVIER TALLÈS
avatar
Александр

Messages : 4902
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: En France

Message  Александр le Lun 26 Juin - 14:07

Face à Poutine, les Ukrainiens veulent croire en Macron


© Alian Jocard, AFP | Emmanuel Macron recevant son homologue ukrainien Petro Porochenko, le 26 juin, à l'Élysée.

Fort du soutien de Washington, Petro Porochenko se rend à l'Élysée lundi dans l'espoir d'obtenir un appui clair de la part d'Emmanuel Macron dans la crise ukrainienne. Mais, à Kiev, les espoirs d'une résolution du conflit avec Moscou s'amenuise.

Une semaine après avoir rencontré Donald Trump, Petro Porochenko poursuit sa tournée des nouveaux chefs d’État occidentaux. Le président ukrainien se rend, lundi 26 juin, à l’Élysée où il est reçu par Emmanuel Macron. Fort du soutien de Washington, Porochenko vient mesurer celui de son homologue français qui, sur le dossier ukrainien, semble s’inscrire dans les pas de son prédécesseur François Hollande.

Cette rencontre est d’autant plus attendue à Kiev qu’"Emmanuel Macron est très populaire en Ukraine", commente Gulliver Cragg, correspondant de France 24 à Kiev. Son élection a été accueillie avec un grand soulagement ici car les trois autres principaux candidats à l’élection présidentielle française étaient perçus, chacun à leur manière, comme pro-russe. Les Ukrainiens espèrent donc avoir devant eux un interlocuteur prêt à maintenir la pression sur Moscou."

Reste que, pour beaucoup à Kiev, la résolution du conflit est encore loin d’être acquise. "Officiellement, tout le monde parle de la nécessité d’appliquer l’accord de paix signé à Minsk début 2015 mais du côté russe comme du côté ukrainien, on ne voit pas forcément une volonté de progresser sur la question. En Ukraine, nombreux sont ceux qui, en privé, admettent que c’est irréalisable", affirme notre correspondant. "Les Ukrainiens ne semblent pas se préparer à une éventuelle réintégration des territoires du Donbass. Et, chez les Russes, on ne voit pas non plus un respect de l’engagement pris par Moscou d’arrêter de soutenir en armes et en munitions les forces déployées dans la région."

La France "ne reconnaîtra pas l'annexion de la Crimée" affirme Macron

"La France est attachée à la souveraineté de l'Ukraine dans ses frontières reconnues" a assuré Emmanuel Macron à l'issue d'une rencontre avec le président ukrainien Petro Poroshenko.


Emmanuel Macron a reçu ce lundi le président ukrainien Petro Poroshenko à l'Elysée.
ALAIN JOCARD / AFP

"La France ne reconnaîtra pas l'annexion de la Crimée, il faut le répéter", a déclaré lundi 26 juin Emmanuel Macron dans une conférence de presse avec son homologue ukrainien, Petro Porochenko. "La France est attachée à la souveraineté de l'Ukraine dans ses frontières reconnues", a-t-il ajouté, au terme d'une rencontre d'une heure avec le président ukrainien.
(Avec AFP)

Paris, Kiev espèrent avancer lors d'une réunion Normandie imminente

Emmanuel Macron et Petro Porochenko ont dit lundi leur espoir de pouvoir avancer vers une sortie de crise en Ukraine lors d'une réunion avec l'Allemagne et la Russie dans quelques jours.

Après une rencontre avec son homologue ukrainien, le président français a dit sa lassitude de voir ces réunions en "format Normandie" de pas avoir de conclusions concrètes et a proposé que
les participants soumettent avant la prochaine une liste de préconditions, par exemple sur le retrait des forces militaires et une solution pour les prisonniers.

La date de cette réunion sera fixée très rapidement, a-t-il dit, précisant qu'elle devrait avoir lieu entre les derniers jours de juin et les premiers jours de juillet, dans tous les cas avant le sommet du G20 des 7-8 juillet.

Il a confirmé que la France ne reconnaîtrait pas l'annexion de la Crimée par la Russie et estimé qu'on ne devait pas s'habituer au non respect des accords trouvés à Minsk pour sortir du conflit.

Il faut se donner "encore quelques mois pour réussir" dans le cadre du processus de Minsk, avant d'examiner d'éventuelles alternatives, a estimé Emmanuel Macron.

Petro Porochenko s'est quant à lui dit "beaucoup plus optimiste" après sa rencontre avec le président français.
avatar
Александр

Messages : 4902
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: En France

Message  Caduce62 le Mar 27 Juin - 1:54

Affaire Ioukos : comment la Russie fait pression sur la justice française

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20170622.OBS1089/affaire-ioukos-comment-la-russie-fait-pression-sur-la-justice-francaise.html

La cour d'appel de Paris doit statuer le 27 juin sur les saisies opérées en France par d’anciens actionnaires de la compagnie pétrolière russe Ioukos. Moscou menace la France de représailles.

Publié le 26 juin 2017 à 20h09

Les jeux sont faits. Rien ne va plus. Les 27 juin et 29 juin, la cour d'appel de Paris devrait rendre des décisions qui pourraient envenimer plus encore les relations déjà fraîches entre Moscou et Paris. Cette cour doit statuer sur les saisies opérées en France par d'anciens actionnaires de la compagnie pétrolière russe Ioukos. Vladimir Poutine en fait un casus belli. Si la cour confirme ces saisies de biens d'Etat russes, le maître du Kremlin a ouvertement menacé la France de représailles. Le chef de l'Etat russe ignore ainsi, ou fait mine d'ignorer qu'en France, la justice est indépendante. Cet épisode n'est qu'une nouvelle péripétie de ce qu'il est convenu d'appeler "l'affaire Ioukos".

Champ de bataille juridique

L'affaire commence lorsque les actionnaires majoritaires étrangers - réunis, pour l'essentiel, dans la société GML - de ce géant pétrolier russe, brutalement renationalisé par Vladimir Poutine, obtiennent, en 2014, pas moins de 50 milliards de dollars (45 milliards d'euros) de dommages et intérêts. Ce jugement est rendu par un tribunal arbitral siégeant sous l'égide de la Cour permanente d'arbitrage de La Haye. Les arbitres estiment en effet que la mise en faillite de Ioukos, onze ans plus tôt, avait été artificielle et politiquement motivée. Mais la Russie refuse alors reconnaître ce jugement  du tribunal arbitral. Une décision similaire de la Cour européenne des droits de l'homme, condamnant la Russie à verser 1,9 milliard d'euros, avait poussé la Russie à annoncer officiellement qu'elle s'affranchissait des décisions de cet organe judiciaire européen. Pour compliquer l'affaire, un tribunal néerlandais annule la sentence du tribunal arbitral (une décision dont les actionnaires de Ioukos ont fait appel).

Mais en attendant, en France, la sentence est applicable. Les anciens actionnaires de Ioukos font de la France leur champ de bataille privilégié car la législation française est particulièrement favorable aux créanciers qui souhaitent s'attaquer aux actifs à l'étranger d'un Etat. Alors les anciens actionnaires de Ioukos multiplient les saisies d'actifs et les gels de comptes en banque liés à la Fédération de Russie, pour des montants atteignant plus d'un milliard d'euros. Comme les 300 millions d'euros dus par Arianespace à l'agence spatiale russe Roscosmos (pour ses fusées Soyouz qui lancent des satellites en Guyane). Depuis, c'est le statu quo dans cette affaire Roscosmos : les tirs de Soyouz continuent alors qu'Arianespace s'alarme devant la cour d'appel de Paris du "risque de sinistre industriel sans précédent". D'autres saisies ou tentatives de saisies visent des groupes de médias russes en France ou la cathédrale orthodoxe de Paris.

Chantage

Moscou ne reste pas inerte. Dès mars 2015, Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères, a écrit une lettre incendiaire et comminatoire à l'ambassadeur de France à Moscou :

"Toute tentative d'application de mesures conservatoires ou exécutoires à l'égard de biens russes sur le territoire de la République française sera considéré par la Fédération de Russie comme donnant droit à l'adoption de mesures appropriées et proportionnées à l'égard de la France, de ses citoyens et de ses entités."

La menace de représailles est claire et elle est assortie de cette précision : "Le ministère serait reconnaissant à l'ambassadeur de bien vouloir porter à la connaissance du tribunal français compétent le contenu de cette note." C'est un chantage presque ouvert sur la justice française.

Avocat des actionnaires spoliés de Ioukos, maître Emmanuel Gaillard  dénonce une campagne d'intimidation :

Une affaire très symbolique

L'avocat dénonce "la fabrication ou l'intimidation de témoins, la disparition de documents". Pour cet homme de loi, l'affaire est d'abord politique : le Kremlin veut "avant tout salir Mikhaïl Khodorkovski", le dirigeant de Ioukos, emprisonné pendant 10 ans (2003-2013) pour de prétendues "fraudes" et, plus vraisemblablement, pour s'être opposé à Vladimir Poutine.

Tout en affirmant avoir résisté aux pressions russes, le Quai-d'Orsay a fait intégrer à la loi "Sapin 2", en 2016, des amendements qui rendent plus difficiles (à l'avenir) les saisies de biens d'Etats étrangers. Un accord préalable d'un juge sera désormais nécessaire en cas de saisie. "Cela rend les nouvelles saisies très difficiles", estime Jonathan Hill, porte-parole de GML.

Mikhaïl Khodorkovski : "Une révolution chassera Poutine"

L'affaire la plus croustillante a lieu en Arménie, un Etat de l'ex-Empire soviétique qui est resté dans le giron de Moscou. Des avocats de Rosneft, la compagnie pétrolière d'Etat qui a succédé à Ioukos, ont même rédigé des projets de jugements pour des cours de justice arméniennes !

Sous pression, un juge arménien, Surik Ghazarryan, démissionne en 2011. Il a obtenu l'asile politique aux Etats-Unis et a alors témoigné devant une cour de justice néerlandaise, racontant comment les décisions qu'il a rendues dans l'affaire Ioukos lui avait été dictées d'en haut. Une nouvelle preuve que le Kremlin ne recule devant rien pour l'emporter dans cette affaire très symbolique.

Jean-Baptiste Naudet
avatar
Caduce62

Messages : 3309
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: En France

Message  Александр le Mar 27 Juin - 7:46

Voilà l'illustration de la Russie poutinienne dans toute sa splendeur . . . Embarassed
avatar
Александр

Messages : 4902
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: En France

Message  Александр le Mar 27 Juin - 15:31

Anne de Kyiv appartient à l’histoire commune de la France et de l’Ukraine



La reine de France Anne de Kyiv appartient à l’histoire commune de la France et de l’Ukraine.

Cette déclaration a été faite par Emmanuel Macron, Président de la République Française lors d’une conférence de presse commune avec son homologue ukrainien Petro Porochenko.
avatar
Александр

Messages : 4902
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: En France

Message  julienp le Mar 27 Juin - 16:20

Александр a écrit:Anne de Kyiv appartient à l’histoire commune de la France et de l’Ukraine

La reine de France Anne de Kyiv appartient à l’histoire commune de la France et de l’Ukraine.

Cette déclaration a été faite par Emmanuel Macron, Président de la République Française lors d’une conférence de presse commune avec son homologue ukrainien Petro Porochenko.

C'est même le nom du lycée français a Kyiv Smile
http://lyceeadk.com/
avatar
julienp

Messages : 59
Date d'inscription : 14/04/2017
Localisation : Kyiv

Revenir en haut Aller en bas

Re: En France

Message  benoit77 le Mer 28 Juin - 0:27

Anne de Kiev dont l’histoire (11éme siècle ) et la géographie n'ont rien à voir avec la "russie".
Moscou ne fut mentionner qu'a partir du 12 ème siècle
et encore moins saint petersbourg (18ème).
Anne de Kiev était déjà morte que Moscou n'existait pas encore.
avatar
benoit77

Messages : 1631
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: En France

Message  Александр le Jeu 6 Juil - 13:09

Après Volvo qui passe une annonce:

Volvo passe à la voiture verte dès 2019

Le constructeur automobile suédois Volvo Car a annoncé, le 5 juillet 2017, que tous les modèles qu'il produirait à partir de 2019 seraient entièrement électriques ou hybrides.

C'est Nicolas Hulot qui en fait une autre (dans le style):

"Fin de la vente" des voitures diesel et essence d'ici 2040 en France: la promesse de Nicolas Hulot


© afp.

Le gouvernement entend en finir avec la commercialisation des voitures roulant à l'essence ou au gazole en France d'ici 2040, a annoncé jeudi le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot.

"Nous annoncons la fin de la vente des voitures à essence et diesel d'ici 2040", a déclaré Nicolas Hulot en présentant son "plan climat" lors d'une conférence de presse, reconnaissant que cet objectif est "lourd", notamment pour les constructeurs automobiles.
avatar
Александр

Messages : 4902
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: En France

Message  Thuramir le Jeu 6 Juil - 14:08

Александр a écrit:C'est Nicolas Hulot qui en fait une autre (dans le style):

"Fin de la vente" des voitures diesel et essence d'ici 2040 en France: la promesse de Nicolas Hulot

Au rythme où se développe la technologie du moteur électrique et de la vitesse de recharge, un délai de 23 ans n'apparaît plus irréaliste, loin de là !
avatar
Thuramir

Messages : 2165
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: En France

Message  Александр le Jeu 6 Juil - 14:17

La preuve:

Record: 900 km d'autonomie en une charge avec une Tesla model S



Jouant à fond la carte de l’éco-conduite, deux conducteurs sont parvenus à parcourir plus 900 kilomètres en une seule charge avec une Tesla Model S P100D.

901,2 kilomètres ! C’est la distance exacte que sont parvenus à parcourir Steven Peeters et Joeri Cools à bord d’une Model S P100D équipée du pack batteries 100 kWh, le plus gros proposé par Tesla à ce jour. Après une recharge en 22 kW sur une borne accélérée qui leur servait également de ligne d’arrivée, les deux comparses ont suivi un tracé prédéfini de 26 kilomètres qu’ils ont réalisé en boucle à travers les routes belges. Roulant à un peu plus de 40 km/h en moyenne, ils sont parvenus à boucler leur record en 23 heures et 45 minutes.



Les deux pilotes belges battent ainsi le précédent détenu par un certain Casey Spencer, un propriétaire de Model S 85D qui était parvenu en 2015 à parcourir 885 kilomètres avec une charge après 26 heures passées sur la route.

En France, 710,9 km validés par Caradisiac

Nos deux pilotes belges ne sont pas les seuls à vouloir pousser à l’extrême l’autonomie de la berline californienne. Depuis quelques semaines, nos confrères de Caradisiac réalisent des tests plus ou moins similaires. Ils ont commencé avec une Renault Zoé ZE 40 et s’amusent désormais à tester tous les modèles électriques qui leur passent entre les mains. Objectif : constater l’autonomie « réelle » à vitesse stabilisée en faisant des boucles sur le périphérique parisien. Bien évidemment, la Model S ne pouvait échapper à ce test et c’est une 100D qui a été choisie par nos collègues.

Résultat obtenu après 19 tours de périph’ et des journalistes un poil fatigués (voir vidéo) : 710,9 km parcourus à 35 km/h de moyenne et une consommation de l’ordre de 13.4 kWh/100 km. A titre de comparaison, une Model S 100D est donnée pour 632 kilomètres selon le cycle NEDC.

Au final, si on peut remettre en cause l’utilité et la pertinence de tels tests qui ne correspondent en rien à la réalité, ils permettent de rappeler l’importance de l’éco-conduite qui, au quotidien, permet de gagner quelques précieux kilomètres… Et vous ? Quel est votre record d’autonomie à bord de votre voiture électrique ?

avatar
Александр

Messages : 4902
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: En France

Message  Александр le Jeu 13 Juil - 14:48

Pour les festivités du 14 juillet, Pont sur Seine reçoit un groupe de musiciens et danseuses professionnels d’Ukraine.

avatar
Александр

Messages : 4902
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: En France

Message  Александр le Ven 14 Juil - 10:10

Trump en visite à Paris:

Donald Trump et Emmanuel Macron ont discuté de l'Ukraine à Paris



La situation en Ukraine a été l'une des principales questions lors d'une rencontre du président français Emmanuel Macron avec son homologue américain Donald Trump à Paris.

Selon le correspondant d'Ukrinform, le leader américain a fait cette déclaration jeudi, lors d'une conférence de presse conjointe dans la capitale française :

« Aujourd'hui, nous avons abordé de nombreuses questions, notamment le cessez-le-feu en Syrie. Nous avons discuté de la situation en Ukraine ainsi que de beaucoup d'autres sujets importants », a déclaré M. Trump.

Il a précisé que les deux dirigeants ont également discuté de nouvelles menaces provenant de la Corée du Nord, de la situation en Libye et dans d'autres pays, ainsi que des défis posés par le terrorisme mondial pour la sécurité dans le monde. Les présidents ont par ailleurs discuté de l'accord de Paris sur le climat.


Le président américain et la première dame des États-Unis Melanie Trump ont entamé mercredi une visite officielle en France à l'invitation du chef de l’État français Emmanuel Macron. La visite est consacrée à la fête nationale de la France (14 juillet), ainsi qu'au centenaire de la participation des troupes américaines à la Première Guerre mondiale.
avatar
Александр

Messages : 4902
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: En France

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum