Diplomatie : délire français, réalisme ukrainien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Diplomatie : délire français, réalisme ukrainien

Message  Christophe le Ven 16 Déc - 8:33

Après son subordonné Gérard Araud, c’est au tour d’Alain Juppé
d’interpréter le rôle d’indigné de haut niveau : le ministre des
Affaires ô combien étrangères aux intérêts français a dénoncé « les crimes contre l’humanité », « la fuite en avant sauvage », « la torture, les massacres et la barbarie » de Bachar al-Assad et futigé le « silence » des Nations-Unies qui est un « scandale« .

Il n’est pas indifférent de savoir que Juppé a prononcé ces fortes
paroles depuis Tripoli, où il s’adressait à un parterre d’étudiants
triés sur le volet islamiste et CNT. C’est assez dire, ou faire
comprendre, quel processus de transition le faux gaulliste et vrai
opportuniste atlantiste qui déshonore – aussi bien que Bernard Kouchner –
le Quai d’Orsay, souhaite pour la Syrie : une « démocratie » assistée
par bombardements de l’OTAN.

Incohérences juppéennes

Mais, au vrai, nous savons tout cela par coeur, Alain Juppé étant
assez prévisible. Là où, tout de même, il arrive encore à surprendre,
c’est quand il s’en prend au « silence » de l’ONU sur le
dossier syrien. Nous, nous avons trouvé l’organisation internationale
assez bruyante sur le sujet, entre les multiple saisines du Conseil de
sécurité, la condamnation de Damas par l’A.G. des Nations Unies, les « rapports » de sa commission des droits de l’homme, le pathos très récent de Ban Ki-moon et de Navi Pillay sur les « crimes »
bacharistes. Mais il est bien évident que tant que la Syrie n’est pas
bombardée, ce ne sera jamais assez pour le tandem Juppé-Araud.

Au milieu de tout ce délire, un retour surprenant au réel : Alain
Juppé a expliqué que la France n’avait pas encore reconnu le « Conseil national syrien » parce que le « risque de guerre civile est très élevé« . Moyennant
quoi, le même Juppé fait tout ce qui est en son pouvoir pour encourager
la guerre civile en Syrie, seule alternative à une intervention de
l’OTAN dans la perpective du renversement du régime en place
. Et le chef de la diplomatie franco-otanesque précise même que le CNS n’est pas « suffisamment représentatif des différentes sensibilités syriennes« …. Certes, il y manque notamment la sensibilité bachariste, forte de quelques millions de personnes.

Axe Moscou-Kiev

Mais tout le monde ne partage pas l’indignation d’Alain Juppé, et
certains trouvent même qu’au contraire on en fait trop sur et contre la
Syrie. Ainsi le chef de la diplomatie ukrainienne qui a estimé, mercredi
14 décembre, que les sanctions économiques imposées à la Syrie
pénaliseraient toute la population, et qu’elles ne résoudront en rien la
crise que connait le pays. En septembre dernier déjà, à l’occasion
d’une rencontre à l’ONU réunissant les ministres des Affaires étrangère
de plusieurs pays arabes – dont la Syrie -, et de Cuba, Kostyantyn
Gryshchenko avait salué les réformes de Damas et souhaité que la
situation revienne à la normale afin que son pays puisse poursuivre la
coopération planifié à l’occasion de la visite de Bachar à Kiev en
décembre 2010.

On constatera que l’Ukraine est, sur ce dossier, exactement sur la
même ligne que la Russie, ce qui souligne l’échec de l’axe
euro-américain qui avait, ces dernières années, notamment en
sponsorisant la « révolution orange« , tenté de dissocier les deux nations pourtant historiquement, culturellement et séculairement liées. Là encore, le réel s’est vengé des diplomaties obliques !
avatar
Christophe

Messages : 16
Date d'inscription : 17/10/2011
Age : 49
Localisation : Kiev

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diplomatie : délire français, réalisme ukrainien

Message  Christophe le Ven 16 Déc - 8:38

Depuis quelques jours ici en Ukraine, on remarque que les vieux démons ressortent de l'ex empire soviétique. On nous ressort les vieux clichés de l'occident qui ne cherche que l'assouvissement des peuples de l'Est. A la télévision Ukrainienne, le contraste est terrible, une émission talk-show de Poutine, on te montre que les attaques contre l'occident cherry et lorsque tu regardes euronews, on te montre Poutine déclarant que lorsqu'il a vu la manifestation de Moscou, il a pensé qu'il s'agissait d'une manif contre le SIDA.. tongue
avatar
Christophe

Messages : 16
Date d'inscription : 17/10/2011
Age : 49
Localisation : Kiev

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum