Ukraine, le forum LIBRE
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

La présidence Zelensky

+5
Gilles
julienp
Thuramir
Krispoluk
Caduce62
9 participants

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 5 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Thuramir Dim 19 Jan - 12:43

Caduce62 a écrit:En Ukraine, le Premier ministre présente sa démission après un enregistrement embarrassant

Il fait partie d'une vague de nouveaux visages arrivés au pouvoir avec Volodymyr Zelensky qui promettait de "casser le système" de vielles élites jugées corrompues.
Et depuis lors on attend toujours de constater ce qui, de l'ancien système, a été cassé ou ce dont la casse a été votée et est en phase imminente d'être appliquée... La présidence Zelensky - Page 5 Sad0071
Thuramir
Thuramir

Messages : 3337
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 5 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Caduce62 Sam 1 Fév - 17:39

Les investisseurs sont d'accord pour rencontrer Zelenskyi mais sous condition qu'un adulte l'accompagne.

La présidence Zelensky - Page 5 83681810
Caduce62
Caduce62

Messages : 11465
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 58
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 5 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Matt Ven 14 Fév - 0:02

Zelinski fait des émules, je viens de voir sur une publication suisse que Cyrille Anouna serait candidat à la prochaine présidentielle. 
Pauvre France.  Et que va dire notre Steven?  Embarassed

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
La présidence Zelensky - Page 5 Sign110
Matt
Matt
Admin

Messages : 10016
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 60
Localisation : Bruxelles, Belgique

https://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 5 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  steven21 Ven 14 Fév - 1:17

ben je dirais qu'entre copains , tout est bon pour faire barrage aux grand méchant loup  Rolling Eyes

steven21
steven21

Messages : 3580
Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 40
Localisation : dijon

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 5 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Caduce62 Ven 14 Fév - 11:15

Je préfère avoir Cyrille comme prochain maire de ma commune plutôt que le "beau gosse marseillais de la télé-poubelle" gigolo de la Lepenskaia cheers
Au moins on pourrai se marrer LaughingLaughingLaughing
Caduce62
Caduce62

Messages : 11465
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 58
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 5 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  steven21 Ven 14 Fév - 14:46

si de gérer l'argent des citoyens c'est de se marer , ouai ont peut le voir comme ça.  Rolling Eyes
apres on s'etonne que la france est en faillite
steven21
steven21

Messages : 3580
Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 40
Localisation : dijon

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 5 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Caduce62 Ven 14 Fév - 15:07

steven21 a écrit:si de gérer l'argent des citoyens c'est de se marer , ouai ont peut le voir comme ça.  Rolling Eyes
apres on s'etonne que la france est en faillite
Quand on connait les piètres compétences économiques d'une certaine .....  Laughing Laughing Laughing
Caduce62
Caduce62

Messages : 11465
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 58
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 5 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  steven21 Ven 14 Fév - 15:31

Caduce62 a écrit:
steven21 a écrit:si de gérer l'argent des citoyens c'est de se marer , ouai ont peut le voir comme ça.  Rolling Eyes
apres on s'etonne que la france est en faillite
Quand on connait les piètres compétences économiques d'une certaine .....  Laughing Laughing Laughing

ouai , on en sai rien , elle n'a jamais été au pouvoir  Rolling Eyes
steven21
steven21

Messages : 3580
Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 40
Localisation : dijon

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 5 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Matt Ven 14 Fév - 23:08

Il y a des signes. Etre obligé d'emprunter pour rembourser un autre emprunt n'est jamais une bonne idée. Alors la savoir au pouvoir me dérange fortement. 
Steven, tu parles de faillite, avec elle ce serait pire.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
La présidence Zelensky - Page 5 Sign110
Matt
Matt
Admin

Messages : 10016
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 60
Localisation : Bruxelles, Belgique

https://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 5 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  steven21 Ven 14 Fév - 23:26

Matt a écrit:Il y a des signes. Etre obligé d'emprunter pour rembourser un autre emprunt n'est jamais une bonne idée. Alors la savoir au pouvoir me dérange fortement. 
Steven, tu parles de faillite, avec elle ce serait pire.

je crois que je vai encore me repeter , mais si elle pouvait emprunter en france , il y aurait moins d'embrouille , non ? ce qui vient a dire pourquoi ce parti politique ne peut pas emprunter en france ? 

pire que la faillite d'un pays ?  Laughing tu plaisantes ? 
c'est quoi pire ? la guerre civile ? elle est deja bien entamée , non ?

c'est quand meme incroyable d'avoir un esprit de déduction pareil. d'etre vraiment aveuglé a ce point là , que la france est en decrepitude , que rien n'est géré consciencieusement , des millions de carte vitale sont dans la nature , à des milliers de "centenaires" , tous les milieux professionel part en couilles , les retraités , ca manifeste de partout , tous le monde en a raz le bol , c'est en degringolade , et ce depuis des années. 
et dire qu'une autre personne ferait pire que ça . faut arreter de fumer la moquette ou d'ecouter les media mainstream.
d'ailleurs c'est un peu ce qu'"ont" ( ou plutot ils ) disait de trump avant son election , non ? resultat ?  Wink
steven21
steven21

Messages : 3580
Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 40
Localisation : dijon

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 5 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Thuramir Lun 24 Fév - 23:30

Le Journal du Dimanche de ce 23 février a publié un article très critique de deux pleines pages sur la présidence de Zelensky  :https://sfrpresse.sfr.fr/article/10a5dfa1-cd69-4e53-a3cb-2be4762126cc

(J'ai lu la version papier.).
Thuramir
Thuramir

Messages : 3337
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 5 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Matt Mar 25 Fév - 0:02

L'article est réservé aux abonnés, on ne peut pas le lire.  Embarassed
Si tu pouvais le scanner et publier ici. Wink

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
La présidence Zelensky - Page 5 Sign110
Matt
Matt
Admin

Messages : 10016
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 60
Localisation : Bruxelles, Belgique

https://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 5 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  ght85 Mar 25 Fév - 23:38

ght85
ght85

Messages : 37
Date d'inscription : 07/12/2014
Age : 69
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 5 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Matt Mer 26 Fév - 0:37

Merci pour le lien.  Wink

Je viens de terminer la lecture du dernier livre d'Anna Politkovskaïa. Zelinski emploie exactement les mêmes règles que le pou. Il fait exactement pareil. C'est ce qui m'inquiète . . . pour la suite.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
La présidence Zelensky - Page 5 Sign110
Matt
Matt
Admin

Messages : 10016
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 60
Localisation : Bruxelles, Belgique

https://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 5 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Caduce62 Jeu 27 Fév - 17:34

http://euromaidanpress.com/2020/02/27/servants-of-the-people-or-little-russian-valets-zelenskyy-party-on-course-for-the-russian-world/?fbclid=IwAR0QZa07X72GLmn0tDW26-sxpRUibrmMT14OFdf2O4zCDyEJi1_x0Trp88A

Serviteurs du Peuple ou «Petits valets russes». Le parti Zelenskyy en route pour le «monde russe»

La présidence Zelensky - Page 5 Im511x10

2020/02/27 - 08:57 • ÉDITORIAL , POLITIQUE , AGRESSION RUSSE

Article par: Maryna Danyliuk-Yarmolayeva

Les questions - "Qui suis-je?" "Qui sommes nous?" - ont été correctement déclarés par le président Zelenskyy dans son discours de nouvel an à la nation en janvier 2020.
Après trente ans de procrastination, peu de nos quarante millions d'Ukrainiens savent qui ils sont et pourquoi ils existent… et où notre nation se dirige sous le drapeau bleu et jaune.

Mais, bien que le président Volodymyr Zelenskyy ait posé la question, il ne connaissait pas la réponse. Parce que sa réponse à toutes les questions - "какаяразніца!" (quelle différence cela fait-il!) - Il ne s'agit pas de réussite et de réussite nationales, mais d'un nouvel asservissement, où les Ukrainiens constituent une sorte de matériel consommable pour de nouvelles expériences sociales qui se terminent toujours de la même manière - des lieux de sépulture de masse entourés de lys pleureurs .

Volodymyr Zelensky a été en charge de 95 Kvartal - une série télévisée promouvant le culte de l'anarchie et de la suppression de toute sorte d'identité - depuis si longtemps sur le marché russe qu'il a toujours l'impression que le gouvernement ukrainien n'a pas besoin d'afficher signes de nation pour survivre, et peuvent s'asseoir et se réjouir des pouvoirs de maintien de la paix de clowns tels que Syvokho et Yermak *.

(* Serhiy Syvokho - showman ukrainien, producteur de Kvartal 95. Il est actuellement conseiller du secrétaire du Conseil de sécurité et de défense nationale pour la réintégration et la reconstruction du Donbass. Il a récemment annoncé le lancement de la plate-forme nationale pour la réconciliation et l'unité, qui vise à «Construire des ponts» entre les territoires libres et occupés de l'Ukraine.

Andriy Yermak - Producteur de film ukrainien, avocat et actuel chef du bureau présidentiel, nommé par Zelenskyy en février 2020. Il a été membre du Conseil de sécurité nationale et de défense depuis le 12 février 2020. Entre 2006 et 2014, il a travaillé comme avocat au député du Parti des régions Elbrus Tedeyev-Ed)

À ce stade, chaque concession faite par Zelenskyy est un clou enfoncé dans le tableau des réformes qui ont été approuvées au cours des dernières années avec tant de sueur et de larmes en opposition aux «sovoks», qui lèvent la tête en synchronisation et reniflent tout et tout ce qui montre l'Ukraine est différent de la Russie.

Par exemple, regardons la loi linguistique. Au tout début de la nouvelle présidence, les amis les plus proches de Zelenskyy, tels que Borys Shefir (producteur et rédacteur en chef de 95 Kvartal Studio-Ed) , ont déclaré haut et fort que les quotas linguistiques étaient complètement absurdes et que l'abrogation de la loi linguistique serait «la première étape pour mettre fin à la guerre ». La deuxième «perle de sagesse» a été prononcée par le député d'Oleksiy Ustenko, 25 ans, serviteur du peuple, qui a déclaré que la Russie avait envahi la Crimée en 2014 en raison de la loi sur la langue (veuillez noter que la loi sur la langue a été approuvée au printemps 2019 !)

Dans ni le premier ni le deuxième cas, Volodymyr Zelenskyy n'a condamné les paroles de ses amis et collègues, donc cela est devenu un signal pour que d'autres «Petits valets russes» du parti Servant du Peuple commencent à réclamer l'abolition de la loi sur la langue. Auparavant, c'était le serviteur russophile du député populaire Maksym Buzhansky; aujourd'hui, c'est le président de la commission des questions humanitaires et de l'information, responsable des médias et serviteur du député populaire Oleksandr Tkachenko, qui affirme que cette loi "a créé de nombreux risques et menaces pour la société ukrainienne et pour les nouveaux députés". En fin de compte, il est difficile de comprendre qui est à blâmer pour les jeunes députés nés en Ukraine indépendante de ne pas avoir maîtrisé au moins le niveau familier "Tinder" de l'ukrainien.

Mais, voici une mise en garde importante.

En raison de déclarations et d'actions similaires, le Language Maidan a commencé en 2012, des manifestations de masse contre l'adoption de la loi sur les principes de la politique linguistique de l'État, qui prévoyait le bilinguisme officiel dans les régions où le nombre de minorités nationales dépassait 10%. Ainsi, la langue russe a obtenu le statut régional dans douze régions de l'Ukraine. Cependant, ces actions n'ont pas sauvé Ianoukovitch ou sa suite l'année suivante.

Si neutraliser l'identité linguistique signifie mettre en œuvre le plan de paix en 12 étapes proposé au Conseil de sécurité de Munich, où l'Ukraine a été invitée à abandonner son histoire, son identité et tout ce qui agace la Fédération de Russie, il est juste de dire que les Ukrainiens sont en effet des «petits Russes» »Et il vaut mieux être« violée qu'ukrainisée ». Mais qu'offriront-ils ensuite pour plaire à la Russie?

Il n'y a pas si longtemps, Serhiy Syvokho, la version de Zelenskyy du chef des Casques bleus, a annoncé la Plate-forme nationale pour la réconciliation et l'unité, qui vise à «construire des ponts» entre les territoires libres et occupés de l'Ukraine. En raison des violentes attaques russes à Zolote-4, cela a été reporté pendant un certain temps, mais des éléments pro-russes et des blogueurs nous disent déjà activement à quel point l'Ukraine était cruelle et méchante et comment les Ukrainiens doivent apprendre à apaiser l'ORDLO.

Il n'y a pas si longtemps, le nouveau gouvernement ukrainien a également fermé la seule chaîne de télévision ukrainienne de langue anglaise, UATV; ses fréquences ont d'abord été occupées par RT, puis 112 Ukraine. Le bureau présidentiel a déclaré qu'il lancerait cette année une chaîne de télévision en langue russe spécifiquement pour les publics vivant dans les «territoires temporairement occupés de l'Ukraine», où, à mon avis, ils utiliseront probablement les mêmes propagandistes pro-russes qui travaillent maintenant à 112 Ukraine.

C'est étrange, mais Volodymyr Zelenskyy a réussi à construire un immense empire du divertissement à la télévision, mais il ne comprend pas très bien comment créer le bon contenu pour ORDLO et que la destruction de cette chaîne unique - UATV - aggrave encore les choses pour lui et son entourage.

Chaque scandale affaiblit le président Zelenskyy. 73% des Ukrainiens voulaient un leader fort et déterminé, pas une girouette qui ne puisse pas résister aux premières rafales de vent.

Bien sûr, les 73% ne sont pas tous des «petits valets russes», ils ne sont pas tous étroits d'esprit et assez stupides pour embrasser les militants soutenus par la Russie dans le Donbass. C'est pourquoi tous ne sont pas satisfaits de ces médiateurs de réconciliation comme le propagandiste pro-russe Anatoliy Shariy, le propagandiste pro-russe et partisan des terroristes d'ORDLO Tetiana Montyan, l'ancienne ministre de la Justice de Ianoukovitch Olena Lukash et l'ancien chef de l'administration de Ianoukovitch Andriy Portnov, dont les services sont activement utilisés par les responsables gouvernementaux chargés de la paix et du dialogue avec le Donbass.

Les vraies questions pour l'Ukraine sont: comment procéder ensuite avec la guerre? Devrions-nous continuer à nous battre ou devons-nous nous rendre et retourner dans la sphère d'influence de la Russie?

L'assurance récente de Zelenskyy à Munich que l'Ukraine était prête à patrouiller la frontière avec des militants pro-russes n'était rien de moins qu'un flirt avec le «monde russe». Tout d'abord, l'Ukraine sera-t-elle autorisée à faire venir des personnes armées après les violents combats de Zolote-4, où nos forces armées ont résisté aux Russes?

Deuxièmement, pour patrouiller quelque chose ensemble, nous devons parler avec les dirigeants de l'ORDLO, reconnaissant ainsi leur statut. Zelenskyy dit qu'il ne parlera pas avec le "chef du soi-disant DNR" Denis Pushilin. Donc, nous pouvons supposer qu'il ne reste qu'une seule solution - Poutine proposera une sorte de compromis sur l'approvisionnement en gaz, la Crimée ou la langue, dira à l'Ukraine de retirer l'OTAN et l'UE de la Constitution, etc., de sorte qu'en fin de compte, il ressemblera à l'Ukraine contrôle la frontière. C’est pourquoi Zelenskyy, dans son discours aux Européens, a démontré qu’il n’était pas opposé à céder au «plan de paix russe» afin de prouver à lui-même et au monde qu’il s’efforçait effectivement très fort, même s’il complètement incompétent dans son rôle de président et dans la gestion des défis auxquels est confronté son gouvernement.

Zelenskyy n'a pas beaucoup de temps pour définir qui il est vraiment - le président de l'Ukraine ou un directeur intérimaire de la préparation de l'Ukraine à l'intégration de la Fédération de Russie en tant que district fédéral.

Un président peut être pardonné d'avoir fait des erreurs, mais un gestionnaire ne se retrouvera avec rien. La Russie a ses propres comédiens, stand-up et producteurs de séries télévisées. Une fois par an, Poutine permet à un fidèle Ianoukovitch de tenir une conférence de presse, ce qui s'apparente à un spectacle anormal. Je ne veux pas voir Zelenskyy jouer ce rôle. Mais les Ukrainiens ont également besoin d'une réponse à leur question d'identité personnelle: «Qui sommes-nous?» Sommes-nous une nation avec des buts et des objectifs clairs, ou une masse non définie bleu et jaune marchant en rond dans le désert sans fin.

Les trente premières années ont été perdues; les trente prochaines ne se produiront peut-être pas en raison de notre réticence à penser clairement et à travailler efficacement.

MISE À JOUR
Le 25 février, un projet de loi sur la «protection de la langue russe» a été soumis à la Verkhovna Rada d'Ukraine. Il a été rédigé par le serviteur du député populaire Maksym Buzhansky et le député d'Opposition Platform-For Life Oleh Voloshyn.

Ils déclarent que la réglementation parlementaire a imposé l'ukrainien comme langue de travail dans la Verkhovna Rada.

«Par conséquent, les règlements parlementaires ne mettent pas en œuvre les garanties et normes constitutionnelles pour le libre développement, l'utilisation et la protection du russe et d'autres langues des minorités nationales en Ukraine.» comme indiqué dans la note explicative.
Buzhansky et Voloshyn affirment que «les citoyens russophones, y compris les députés, paient les mêmes impôts et ont les mêmes droits que les citoyens ukrainiens».

Les députés disent que les présentations à la Verkhovna Rada devraient également être autorisées en russe.

NB: Le député du serviteur du peuple Maksym Buzhansky a récemment refusé de se lever et de rendre hommage aux Heavenly Hundred - les héros tombés du Maidan - pendant un moment de silence et de commémoration dans la Verkhovna Rada. Buzhansky veut également abroger la loi linguistique.
Caduce62
Caduce62

Messages : 11465
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 58
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 5 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Matt Jeu 5 Mar - 0:06

Sans doute à cause de sa dégringolade dans les sondages, profond remaniement ministériel. 
Le nouveau premier ministre est l'ancien gouverneur de l'oblast d'Ivano-Franco.
A voir sur mon fb. Wink

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
La présidence Zelensky - Page 5 Sign110
Matt
Matt
Admin

Messages : 10016
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 60
Localisation : Bruxelles, Belgique

https://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 5 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Caduce62 Jeu 5 Mar - 12:33

Le Parlement ukrainien limoge le Premier ministre Honcharuk et le remaniement complet du Cabinet est en cours


L'ancien Premier ministre Honcharuk était le plus jeune encore Premier ministre d'Ukraine. Photo: espreso.tv

2020/03/04 - 18:57 • POLITIQUE

Avec 353 voix, le 4 mars 2020, la Rada ukrainienne a voté pour accepter la démission du Premier ministre Oleksiy Honcharuk. Zéro député s'est opposé et 49 se sont abstenus. Un remaniement complet au sein du gouvernement est en cours. Les candidats sont votés lors de la session du soir de la Rada. Cependant, la liste complète des nouveaux ministres pour les postes vacants n'est toujours pas claire. Denys Shmyhal a été nommé nouveau Premier ministre.

Honcharuk a été nommé à son poste le 29 août 2019 à l'âge de 35 ans et était le plus jeune Premier ministre de l'histoire de l'Ukraine.

Dans son dernier mot, Honcharuk a déclaré que son gouvernement "n'avait pas volé et combattu systématiquement la corruption du premier au dernier jour".

S'exprimant dans le bâtiment de la Rada, le président Zelenskyy a félicité le gouvernement de Honcharuk mais que cela "ne suffit pas":

«Ce gouvernement a des gains. Ce sont la réduction de l'inflation, le taux d'escompte des banques nationales, la lutte contre les marchés fictifs, y compris les jeux de hasard et les stations-service illégales, la privatisation des entreprises publiques qui ont été pillées toutes ces années. Ce sont des prêts aux petites et moyennes entreprises, ce qui réduit le rôle de l'État dans l'économie de notre pays. …
Mais la vérité est qu'aujourd'hui, cela ne suffit pas aux Ukrainiens. Il ne suffit pas de ne pas voler. C'est un gouvernement aux visages nouveaux, mais les visages ne suffisent pas. De nouveaux cerveaux et de nouveaux cœurs sont nécessaires. Ce gouvernement sait quoi faire, mais pas assez pour le savoir. Nous avons beaucoup de travail à faire. Nous devons admettre des erreurs. »


Zelenskyy a critiqué la crise économique que connaît l'Ukraine, affirmant que la contrebande avait «porté un coup de grâce aux douanes». Il a également déclaré que la chute de l'industrie de 5% pour le quatrième mois consécutif était une autre douleur. Zelensky a souligné que le gouvernement n'avait pas communiqué avec les autorités locales et la population et a réclamé les salaires élevés et les primes des membres du conseil de surveillance.

Dans le même temps, le président a déclaré qu'il "n'avait pas honte de ce gouvernement".

«Je pense vraiment que l'ancien gouvernement a fait tout son possible, mais aujourd'hui, les Ukrainiens ont besoin d'un gouvernement qui fera l'impossible. J'espère que le prochain Cabinet des ministres sera exactement cela. »

Shmyhal, 44 ans, a été élu avec 291 voix. D'août 2019 à février 2020, il a occupé le poste de chef de l'administration d'État de l'oblast d'Ivano-Frankivsk, une région montagneuse ouest-ukrainienne. Il a ensuite été nommé vice-premier ministre.

S'exprimant de la tribune, il a déclaré que le renforcement de la hryvnia ukrainienne avait porté un coup aux exportations et n'avait pas amélioré le bien-être des Ukrainiens, que le pays avait besoin d'un programme de gestion des coronavirus, que le gouvernement devait renforcer son bloc économique, que les salaires des ministres et des membres du conseil de surveillance devraient être réduits, les paiements sociaux augmentés et que le programme du nouveau gouvernement sera introduit prochainement.

Fuite d'un scandale de conversation en tant que précurseur
Honcharuk est venu dans l'équipe de Zelenskyy via Andriy Bohdan, l'ancien avocat de l'oligarque Ihor Kolomoyskyi qui dirigeait le bureau du président jusqu'à récemment. Cependant, lorsque Bohdan a été remplacé par Andriy Yermak en février 2020, les choses ont tourné au sud pour le PM.

Honcharuk a été victime de fuites de conversations lors d'une de ses réunions, vraisemblablement. Sur l'un d'eux, une voix ressemblant à Honcharuk reconnaît qu'il n'est pas compétent en matière économique. De plus, il dit que le président Zelenskyy a une «compréhension primitive des processus économiques».

En conséquence, Honcharuk a déposé une lettre de démission en janvier; cependant, le bureau du président a publié plus tard une vidéo où Zelenskyy parle à Honcharuk et accepte de lui donner "une seconde chance". La deuxième lettre de démission de Honcharuk n'a été rendue publique qu'hier.

--

Denys Shmyhal, le nouveau Premier ministre ukrainien



La présidence Zelensky - Page 5 Shmyal10
Denys Shmyhal, nouveau Premier ministre ukrainien. Photo: pravda.com.ua

2020/03/04 - 22:28 • POLITIQUE

Le 4 mars 2020, la Verkhovna Rada ukrainienne a limogé le Premier ministre Oleksiy Honcharuk et a nommé Denys Shmyhal à la place, avec 291 voix. Voici ce que nous savons de cette figure politique jusqu'alors inconnue.
Denys Smyhal occupait le poste de vice-Premier ministre et ministre du Développement des communautés et des territoires au sein du gouvernement d'Oleksiy Honcharuk depuis début février 2020. Début 2020, Honcharuk et le président Zelenskyy l'ont interviewé pour le poste.

Ce n'était pas la première expérience de Shmyhal dans la fonction publique. Il a débuté en 2009 en tant qu'assistant du chef de l'administration d'État de l'oblast de Lviv et a ensuite été nommé chef du département de l'économie, des investissements, de la production et du commerce.

Après la révolution d'Euromaidan en 2014, Shmyhal a travaillé en tant que chef adjoint du service fiscal de l'oblast de Lviv, mais en 2015, il est retourné au secteur privé.

L'une des préoccupations exprimées concernant Shmyhal dans les médias est qu'il est peut-être allié à l'oligarque le plus riche d'Ukraine, Rinat Akhmetov . Shmyhal fait partie de l'empire commercial de l'oligarque depuis 2017. Premièrement, il a occupé le poste de directeur adjoint de DTEK Zahidenergo, la société d'énergie d'Akhmetov. En 2018, il est devenu le directeur du plus grand producteur d'énergie de la région, la centrale Burshtynska, dans l'oblast d'Ivano-Frankivsk.

Shmyhal lui-même a nié avoir un lien avec l'oligarque, affirmant qu'il ne connaissait pas Akhmetov en personne et qu'il travaillait simplement dans l'entreprise.

Après les élections législatives et présidentielles de 2019, Shmyhal a dirigé l'administration d'État de l'oblast d'Ivano-Frankivsk, une région montagneuse de l'ouest de l'Ukraine. À l'époque, Viktoria Siumar , un député du parti de la solidarité européenne de l'ancien président Petro Poroshenko, a déclaré que Shmyhal est devenu le favori de Zelenskyy et a des contacts de grande envergure avec tous les grands groupes financiers. Se référant à certaines personnes au Parlement, elle a prédit que Honcharuk serait remplacé par Shmyhal dans quelques mois.

Ukrayinska Pravda a parlé aux journalistes et aux responsables de l'oblast d'Ivano-Frankivsk de Shmygal. Ils l'ont décrit comme un gestionnaire solide et une personne du nouveau siècle. » Cependant, les interlocuteurs doutaient qu'il soit capable de surmonter les défis de son nouveau poste, car il pourrait être trop souple.

La capacité de construire une équipe solide est nommée parmi les points forts de Shmyhal. Le nouveau ministre lui-même souligne qu'il est important pour lui de former lui-même son équipe.

Néanmoins, les médias notent qu'au cours de ses fonctions de chef de l'administration d'État de l'oblast d'Ivano-Frankivsk, il n'a rien fait de spécial et est resté plutôt dans l'ombre du maire plus public d'Ivano-Frankivsk, Ruslan Marcinkiv .

«Il ne se battra pas pour sa vie au Cabinet. S'il entreprend, par exemple, des réformes qui contrediront l'opinion de Zelenskyy, je ne pense pas qu'il ira à l'encontre de Zelenskyy. Il peut être chargé de missions responsables, mais il n'est pas clair s'il peut lui-même produire des missions » , ont déclaré les interlocuteurs d'Ukrayinska Pravda.
Shmyhal a étudié en Belgique, au Canada, en Géorgie, en Finlande, ainsi qu'à l'Université technique de Rhénanie-Westphalie dans le cadre du programme de formation pour les gestionnaires du ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie de l'Allemagne.

Il parle anglais et polonais.

«Tout ce que le président a annoncé le 29 août 2019 lors de la nomination du gouvernement précédent mais qui n'a pas été achevé restera notre priorité. Parmi eux, la poursuite de la décentralisation, la création d'un climat d'investissement favorable, l'efficacité énergétique, le développement de l'industrie, du secteur agraire et des infrastructures, l'amélioration de la qualité de l'éducation et des soins de santé. Et surtout, renforcer la sécurité et la défense nationales, mettre fin à la guerre dans le Donbass et restituer la Crimée annexée. Toutes ces tâches seront résolues par le nouveau gouvernement. Et si cela ne les résout pas, alors ce gouvernement ne sera pas là, c'est évident », a déclaré Shmyhal à la Rada aujourd'hui.


Dernière édition par Caduce62 le Sam 7 Mar - 13:23, édité 1 fois
Caduce62
Caduce62

Messages : 11465
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 58
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 5 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Krispoluk Jeu 5 Mar - 12:50

ça promet ! Encore un membre du cercle fermé de l'oligarchie ukrainienne (proche d'Akhmetov) !!! 

Bientôt la montée de la colère du peuple qui ne voit rien changer...

A quand le prochain Maïdan ???  Suspect
Krispoluk
Krispoluk

Messages : 8772
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 5 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Caduce62 Jeu 5 Mar - 22:12

La présidence Zelensky - Page 5 87511810
Caduce62
Caduce62

Messages : 11465
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 58
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 5 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Caduce62 Sam 7 Mar - 13:25

Krispoluk a écrit:ça promet ! Encore un membre du cercle fermé de l'oligarchie ukrainienne (proche d'Akhmetov) !!! 

Bientôt la montée de la colère du peuple qui ne voit rien changer...

A quand le prochain Maïdan ???  Suspect
Mon épouse me dit que :
- le premier gouvernement était nul en économie; normal avec un acteur-président !!
- ce nouveau gouvernement est un retour des oligarques Evil or Very Mad

De quoi regretter Porochenko Shocked (pas ses chocolats Laughing )
Caduce62
Caduce62

Messages : 11465
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 58
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 5 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Thuramir Lun 9 Mar - 12:31

Caduce62 a écrit:

- le premier gouvernement était nul en économie; normal avec un acteur-président !!
- ce nouveau gouvernement est un retour des oligarques Evil or Very Mad

De quoi regretter Porochenko Shocked (pas ses chocolats Laughing )

Certainement pas de quoi le regretter ! On change simplement les oligarques sangsues à la tête de l'Etat. Une tournante ukrainienne en somme. La présidence Zelensky - Page 5 Mad0055
Thuramir
Thuramir

Messages : 3337
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 5 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Caduce62 Mar 10 Mar - 12:50

Changement de gouvernement et renvoi du procureur général: qu’est-ce que cela signifie?

http://uacrisis.org/fr/75170-government-reshuffled-prosecutor-general-dismissed?fbclid=IwAR3tARrJxFOpGUlo3-XXLwvqdMcjC80x8zLqrS-o6bwXEm7b85JQIPnwOxs

Le 4 mars, lors d’une session extraordinaire de la Verkhovna Rada, les députés ont voté pour la démission du gouvernement, en fonction depuis six mois. Dans la foulée, les députés ont approuvé la composition du nouveau gouvernement : un nouveau Premier ministre et de nouveaux ministres. Plusieurs postes ministériels sont restés vacants. Et le 5 mars, le Parlement a voté la révocation du procureur général du pays, qui aura donc également occupé ce poste pendant 6 mois. Lisez dans l’article de l’UCMC pourquoi il fallait changer de gouvernement et révoquer le procureur général, ce que cela signifie pour l’Ukraine et à quoi s’attendre par la suite.
Les rumeurs d’une crise politique et de possibles changements de gouvernement ont commencé il y a quelques mois. En janvier 2020, le Premier ministre, Olexiy Hontcharouk, voulait déjà démissionner, mais Zelensky «lui avait donné une nouvelle chance» et l’avait laissé en fonction. Pendant un certain temps a circulé l’option de «renforcer le gouvernement»: changer certains ministres et créer de nouveaux postes de vice-premiers ministres au sein du gouvernement. Mais finalement, le président et sa majorité au Parlement ont choisi la voie la plus radicale : la démission de tout le gouvernement et la mise en place d’un cabinet entièrement nouveau.

Le gouvernement destitué avait été entièrement formé par le Parti Serviteur du peuple et personnellement par le président Zelensky. En été, il avait affirmé que le procureur Ryabochapka était «à 100% son homme». Le programme gouvernemental avait été approuvé au Parlement, le gouvernement bénéficiant d’une immunité annuelle. L’opposition au Parlement – le parti «Solidarité européenne» de Porochenko, le parti de Tymochenko ou le parti «Holos» n’ont en aucun cas initié un changement de gouvernement. Par conséquent, un changement de gouvernement n’est pas le résultat d’une lutte politique, il est le résultat d’une crise politique au sein du parti au pouvoir.

Qu’a dit Zelensky au Parlement?

Le président est convaincu que le gouvernement n’est pas suffisamment efficace pour faire face aux problèmes actuels : baisse des recettes budgétaires, déclin de l’industrie, lutte contre les risques de l’épidémie de coronavirus, arriérés de salaires des mineurs, non-respect des promesses de réduction des tarifs des services publics et plus encore. Et il se peut également qu’il ne fasse pas face aux risques de la crise économique mondiale pour l’Ukraine.
Selon Zelensky, le Conseil des ministres a obtenu des succès, mais ils étaient peu nombreux  : «de nouveaux cerveaux et cœurs sont nécessaires», a-t-il déclaré.

Il a ajouté qu’il y avait l’impression que l’économie «avait décollé, mais avait trébuché et risquait de tomber face contre terre». Zelensky a rappelé que le budget de l’État n’était pas respecté, ce qui représentait au cours des deux mois de 2020 près de 16 milliards de hryvnia, dont 13 milliards sont dus au manque de recettes douanières. Selon Zelensky, la contrebande « a mis fin aux affaires ».
Il a également évoqué la chute de l’industrie de 5 % pour le quatrième mois consécutif, l’échec des communications et le scandale des primes des hauts fonctionnaires.

Il a également mentionné la réforme médicale et a laissé entendre qu’il pourrait être judicieux d’attendre sa mise en œuvre. La réforme, qui devait changer la situation catastrophique dans le domaine médical, risque de s’arrêter.

Que se passe-t-il vraiment avec l’économie ukrainienne?

Taux de change et déficit budgétaire de la hryvnia.
Sur les 2 premiers mois de 2020, le budget de l’État ne gagne pas de recettes. En janvier, la non-conformité était d’environ 25 % et en février, d’environ 5 %. Pourquoi cela ? Lors de la planification du budget 2020, le gouvernement a fixé des taux du dollar légèrement plus élevés : le budget 2020 était estimé à 27,5 hryvnias pour 1 dollar, tandis qu’en janvier-février le taux de change réel était de 24-25 hryvnias.
Le dollar est important pour le budget, car de lui dépendent les recettes douanières, car la valeur en douane est calculée comme l’équivalent en hryvnia du prix des marchandises en devises étrangères. Par conséquent, plus le dollar est bas, plus le coût des importations et les taxes payées sur l’importation de marchandises sont faibles.

Prêts gouvernementaux et coronavirus. Jusqu’à la révision du budget 2020, l’État n’a pu couvrir le «trou» qu’en empruntant de l’argent sur le marché. Mais sur les marchés mondiaux, la propagation du coronavirus a provoqué la panique. Les investisseurs ont commencé à vendre des actifs risqués: des actions de sociétés et des obligations de pays en développement. Cela a déjà affecté l’Ukraine.

La demande de la dette nationale ukrainienne a diminué et il est de plus en plus difficile pour le ministère des Finances d’emprunter de l’argent à des taux d’intérêt bas et pour de longues périodes.
À plus long terme, le coronavirus peut provoquer une crise économique en Ukraine et affecter le commerce. Le principal partenaire commercial de l’Ukraine est la Chine, et un ralentissement de son économie pourrait entraîner une baisse des importations (et donc une baisse des recettes budgétaires) et une baisse des exportations (et donc une baisse des entrées de devises dans l’économie et la dévaluation de la hryvnia).

FMI. La situation économique et le problème des finances publiques en Ukraine se compliquent par le fait que l’Ukraine ne fait partie d’aucun programme du Fonds monétaire international. Le précédent programme de stand-by du FMI a pris fin en février, et le gouvernement d’Olexiy Hontcharouk a passé ses 6 mois au pouvoir à négocier un nouveau programme. Cependant, ces accords n’ont pas encore abouti à l’octroi à l’Ukraine de la première tranche du prêt.

Le principal obstacle à l’approbation du nouveau programme du FMI est que le projet de loi 2571, qui interdit le retour des banques nationalisées à leurs anciens propriétaires, n’a pas encore été approuvé. La nécessité d’une telle loi est dictée par les procès d’Igor Kolomoisky, par lesquels l’oligarque cherche à contester la privatisation de PrivatBank.

Le projet de loi a maintenant été déposé auprès de la Rada, mais le Parlement ne peut l’approuver avant d’avoir achevé l’examen de la loi sur le marché foncier.

Le changement de gouvernement pourrait entraver les discussions avec le FMI. La principale autorité chargée des relations avec le Fonds est le ministère des Finances, dont le dirigeant a été remplacé. Le nouveau ministre des Finances, Igor Umansky, a souvent critiqué le FMI dans la presse, affirmant que l’Ukraine devait « traiter le FMI plus durement et être en désaccord avec certaines de ses demandes».

Après la nomination d’un nouveau Premier ministre, les députés devaient voter sur le paquet pour les nouveaux ministres. Mais toutes les cases n’ont pas été remplies : les ministres de l’Économie et de l’Agro-industrie, de l’Énergie, de l’Éducation et de la Culture manquent toujours à l’appel. C’est d’autant plus surprenant que les problèmes économiques étaient précisément avancés par le président comme les plus importantes raisons de changer le gouvernement.

Pourquoi maintenant ? Le gouvernement et sa cote de popularité

Par conséquent, il n’y a pas de raison évidente à la démission du gouvernement en ce moment. Tout le monde comprend que six mois ne sont pas un terme pour le gouvernement, ce qui n’est pas suffisant pour le moment pour évaluer les résultats des travaux du cabinet sortant. Il est clair que les transformations économiques et sociales prennent plus de temps.
Les problèmes auxquels l’Ukraine est confrontée ne sont pas survenus hier et ne sont pas le résultat de six mois de travail de ce gouvernement. De même, les réalisations seront visibles beaucoup plus tard, si elles aboutissent. C’est en raison de la longueur du processus que la loi renforce l’immunité du gouvernement tout au long de l’année. Les indicateurs objectifs ne sont donc pas un motif de démission.

Plus plausible est l’explication que Zelensky ne pouvait pas ne pas réagir à une baisse notable des cotes de popularité, à la fois des personnes, de son parti et de son gouvernement. Par conséquent, les derniers sondages qui avaient enregistré une baisse de confiance dans le président et le gouvernement ont joué le rôle de goutte qui a fait déborder le vase.

Dans le même temps, il est évident que Zelensky ne devrait pas s’inquiéter des sondages. Après tout, il a déclaré à plusieurs reprises qu’il s’était présenté seulement pour un mandat présidentiel.

La revanche des oligarques?

Un certain nombre d’experts soutiennent que le changement de gouvernement est une revanche des oligarques. Après tout, le gouvernement d’Olexiy Hontcharouk a cherché à prendre ses distances avec les groupes financiers et industriels et, en particulier, à prendre fermement position sur Igor Kolomoysky.

Par exemple, certaines personnes de l’entourage de Hontcharouk, ont dit qu’il avait été licencié en raison des changements chez Centrenergo. Ce sont les nouvelles nominations de Hontcharouk au Centrenergo qui ont provoqué l’insatisfaction de Kolomoysky. L’interlocuteur, proche du Premier ministre révoqué, estime que l’une des principales raisons de sa démission a été la décision de remplacer la direction de Centrenergo et de trois compagnies d’électricité.

Parmi les oligarques mécontents du gouvernement se trouve Rinat Akhmetov. Denys Chmygal, le nouveau Premier ministre, ancien ministre du Développement communautaire occupait auparavant le poste de directeur de DTEK, le groupe de l’oligarque Rinat Akhmetov.

Le taux de popularité de Zelensky est lié aux chaînes de télévision appartenant à des oligarques : il est possible que les propriétaires des chaînes aient clairement indiqué à Zelensky que sa baisse de popularité pourrait se poursuivre.

Il est probable que la dépendance du président à l’égard de sa cote de popularité, qui n’a aucune explication rationnelle, le pousse à un nouvel accord avec les oligarques.

Pourquoi le procureur général a-t-il été limogé?

Le 5 mars, la Verkhovna Rada a limogé le procureur général Ruslan Ryabochapka, que Volodymyr Zelensky, lors d’une célèbre conversation téléphonique avec Trump, avait qualifié de « 100% mon homme ». Au total, 263 députés ont voté pour cette décision, dont 179 députés du parti présidentiel. Il ne sera resté que 6 mois à son poste. Pendant ce temps, la lustration au sein du Bureau de procureur est achevée et la recertification sur le terrain a commencé.

Donc, qui Ryabochapka a-t-il dérangé?

Le cas de Privatbank. Le licenciement de Ryabochapka est certainement bénéfique pour Kolomoisky. Ryaboshapka a déposé auprès de l’Agence nationale anticorruption toutes les procédures pénales concernant Privatbank. Y compris une enquête sur l’éventuel retrait de fonds par d’anciens propriétaires de Privatbank avant sa nationalisation. Le procureur général a récemment déclaré que des progrès avaient été accomplis dans ces affaires, de même que l’enquête sur des schémas à Ukrnafta, qui est également dans l’orbite des intérêts de Kolomoïsky.

Conflit avec Avakov. Ruslan Ryabochapka a eu un conflit tacite avec le ministre de l’Intérieur Arsen Avakov. La police nationale a annoncé à la fin de l’année dernière les suspects du meurtre du journaliste Pavlo Sheremet. Lorsque l’enquête a été déposée au tribunal, il s’est avéré qu’elle présentait de nombreuses incohérences.
Le procureur général a ensuite déclaré que la police devrait encore travailler sur l’affaire. « Il me semble que des preuves supplémentaires doivent être collectées pour le moment afin que l’affaire puisse être portée devant les tribunaux, car le volume de preuves collectées n’est pas suffisant », a déclaré Ryabochapka.

Le cas de Porochenko. «Le printemps arrive: nous allons moissonner» (autrement dit, poursuivre les corrompus), tel était l’un des slogans de la campagne présidentielle de Zelensky. Dans quelques mois, il fêtera un an en tant que chef de l’État, mais il ne peut pas se vanter d’avoir traduit des responsables pour corruption.

L’Office du président a clairement exigé que tous les officiers chargés de l’application des lois affichent des résultats. Par exemple, le Bureau d’investigation d’État a préparé une plainte à l’encontre de Petro Porochenko, mais le procureur général a refusé de la signer, invoquant le fait que le document, comme le cas lui-même, était extrêmement maladroit. Une partie des associés de Zelensky a accusé Ryabochapka de protéger l’ancien président.

L’environnement de Zelensky a remis en question la loyauté de Ryabochapka lorsque se dernier a mis en pause l’affaire contre Petro Poroshenko.

Le Bureau d’investigation d’État a préparé à l’encontre de l’ancien président des accusations de détournement de pouvoir. Il est accusé d’avoir illégalement nommé deux membres du Conseil supérieur de la justice et le premier chef adjoint du Service des renseignements étrangers, Serhiy Semochko. Selon RBC-Ukraine, Ryabochapka a refusé à plusieurs reprises de signer le document, expliquant que « l’affaire n’est pas complète » et ne tiendrait pas la route devant les tribunaux.

À la veille du limogeage du procureur général, Davyd Arakhamia, chef du groupe parlementaire «Serviteur du peuple», avait déclaré que cet épisode était peut-être « la goutte de trop».
Caduce62
Caduce62

Messages : 11465
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 58
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 5 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Caduce62 Ven 13 Mar - 13:56

Le cabinet ukrainien comble un poste vacant dans le secteur de l'énergie avec l'ancien dirigeant d'Akhmetov  affraid 

11 mars 2020 17:48 GMT
Par RFE / RL
https://www.rferl.org/a/ukrainian-cabinet-fills-energy-vacancy-with-former-akhmetov-executive/30482308.html?fbclid=IwAR3D6YeDWilKYTvhPrQ-L77i_pw3q7zi9xk2aIdfIhLat8YARLQZmzUuJWE

Un autre ancien cadre qui a travaillé pour le milliardaire le plus riche d'Ukraine, Rinat Akhmetov, a été nommé au cabinet du pays dans le cadre d'un remaniement gouvernemental qui a commencé la semaine dernière.

Vitaliy Shubin a été nommé ministre par intérim de l'énergie et de la protection de l'environnement, a déclaré la banque d'investissement basée à Kiev Concorde Capital dans une note aux investisseurs.

Il a été nommé le 10 mars, selon le portail Web du gouvernement, et a précédemment été premier adjoint du ministère.

Avant de rejoindre le cabinet, Shubin a travaillé en tant que cadre pour deux sociétés de la holding énergétique d'Akhmetov, DTEK, entre 2011 et 2014.

Le vice-ministre de l'Économie Pavlo Kukhta a également été nommé ministre de l'Économie par intérim le 10 mars.

Il est un ardent défenseur de la création d'un marché des terres agricoles et a appelé à la privatisation de milliers d'entreprises publiques inefficaces.

Les analystes occidentaux ont déclaré que la levée du moratoire sur la vente de terres agricoles pourrait être un énorme moteur de croissance économique dans les années à venir. L'Ukraine est l'un des six pays, dont Cuba et la Corée du Nord, qui n'ont pas de marché foncier.

Cependant, de puissants intérêts à l'intérieur du pays se sont opposés à la réforme agraire et à d'autres politiques poussées par l'ancien Premier ministre Oleksiy Honcharuk.

Le 4 mars, le président Volodymyr Zelenskiy et son parti au pouvoir, le Parti du peuple au Parlement, ont institué une refonte du gouvernement, mettant finalement Denys Shmyhal à la tête du gouvernement.

Shmyhal, 44 ans, a été nommé vice-Premier ministre en février. Il était auparavant chef de l'administration régionale dans la région ouest d'Ivano-Frankivsk, où il s'est fait un nom en tant que gouverneur favorable aux affaires.

En 2017-2019, Shmyhal a travaillé comme cadre chez DTEK. Originaire de Lviv, Shmyhal a dirigé différentes entreprises pendant la majeure partie de la décennie précédente avant d'entrer dans la fonction publique à l'administration régionale de Lviv. Il a étudié à l'étranger, principalement en Belgique, au Canada, en Géorgie et en Finlande.
Caduce62
Caduce62

Messages : 11465
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 58
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 5 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Krispoluk Ven 13 Mar - 14:56

Comme l'a très bien écrit Thuramir, le jeu des "chaises musicales" se poursuit toujours en Ukraine et le "gang" d'un "chef-oligarque" en remplace un autre régulièrement...

Vivement un "vrai" nouveau Maïdan !  Suspect
Krispoluk
Krispoluk

Messages : 8772
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 5 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Matt Ven 13 Mar - 15:27

Mettre le plus gros oligarque comme ministre. 
Quel exemple et quel message à la population.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
La présidence Zelensky - Page 5 Sign110
Matt
Matt
Admin

Messages : 10016
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 60
Localisation : Bruxelles, Belgique

https://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 5 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum