En Crimée

Page 19 sur 38 Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20 ... 28 ... 38  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: En Crimée

Message  benoit77 le Jeu 24 Déc - 18:27

Oui, on en parle ici:
http://www.bfmtv.com/international/la-russie-met-en-circulation-des-billets-de-banque-celebrant-l-annexion-de-la-crimee-939110.html

Au début je me suis dit quelle bande d'enc..lé.

Et réflexion faite , cela va rappeler chaque jour, au petit russe qui a du 100 roubles en poche (et pas 100 dollars ou euros) que son petit billet qui ne vaut plus rien est due à l'annexion.

Et les russes vont peut-être bien regretter amèrement ce vol.
avatar
benoit77

Messages : 1595
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Crimée

Message  Caduce62 le Jeu 24 Déc - 22:02

A bridge connecting central Kerch with the Kerch ferry crossing cracked right in the middle. Shocked
As Крым Реалии informs, there are now see-through holes in the bridge which doesn't stop cargos, cars and city transport from crossing it.
First cracks on the bridge appeared in 2014 after Crimea annexation due to increased cargo and military cars flow. Laughing
avatar
Caduce62

Messages : 3263
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Crimée

Message  Matt le Sam 26 Déc - 0:32

Hé oui, c'est la réalité de la Crimée russe . . . qui n'a plus rien de la Crimée d'origine.
No comment Exclamation

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6247
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Crimée

Message  Александр le Jeu 31 Déc - 9:12

Blocus reparti pour un tour?

На Херсонщине упала опора ЛЭП, подающей электричество в Крым


Фото: EPA
avatar
Александр

Messages : 4602
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Crimée

Message  Krispoluk le Jeu 31 Déc - 12:43

Александр a écrit:Blocus reparti pour un tour?

На Херсонщине упала опора ЛЭП, подающей электричество в Крым


Фото: EPA

Ils ont raison ! A la place des Tatars de Crimée, j’emploierais tous les moyens (non mortels) pour leur pourrir la vie ! L'ont bien cherché Twisted Evil
avatar
Krispoluk

Messages : 3769
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Crimée

Message  benoit77 le Jeu 31 Déc - 13:00

Pas grave , les travaux du Pont de Kertch avancent à grand pas

Ci-dessous la dernière pierre de l'enrochement des piles et aussi le prototype du futur tablier déjà fleuri pour l'occasion.

et en arrière-plan les touristes russes qui attendent l'inauguration dans quelques heures pour se précipiter sur les plages !

avatar
benoit77

Messages : 1595
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Crimée

Message  Александр le Jeu 31 Déc - 13:15

Avec la coupure de courant, certains criméens vont devoir se passer du discours du pou:

В Крыму началась ПАНИКА! Жители Крыма из-за отсутствия электроэнергии могут не увидеть новогоднее обращение Путина!



Sapin de Simferopol:



Alors qu'à Івано-Франківськ:




Et Дніпропетровськ



Même Краматорск



Вінниця

avatar
Александр

Messages : 4602
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Crimée

Message  Krispoluk le Jeu 31 Déc - 14:25

Александр a écrit:

Sapin de Simferopol:



Ah ! Ils ont enfin reçu de la "Goumanitarian Pomoscht" de Moscou lol!
avatar
Krispoluk

Messages : 3769
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Crimée

Message  Matt le Ven 1 Jan - 11:43

Oui, parce que les russes volent tout:

Le producteur légendaire de vins de Crimée lance une vente aux enchères, fureur de Kiev

Massandra, le légendaire producteur de vin de Crimée depuis l’époque tsariste, a lancé mardi une vente aux enchères de 13.000 bouteilles provoquant la fureur de Kiev qui dénoncé la “dilapidation du patrimoine ukrainien“ sur la péninsule annexée par la Russie en 2014.

Il s’agit de vins des millésimes allant “de 1935 à 2005, des perles qui ont survécu de lourdes épreuves y compris pendant la guerre“, par exemple un muscat de 1944 produit à Yalta juste après sa libération des troupes allemandes, a expliqué Massandra dans un communiqué.

Massandra, qui était une entreprise publique ukrainienne jusqu’à l’annexion de la péninsule en mars 2014, dépend désormais du Kremlin.

Kiev a immédiatement réagi à l’annonce en menaçant les dirigeants de Massandra de “poursuites criminelles pour dilapidation de la collection unique de vins“, selon Olexandre Liev, responsable du ministère ukrainien de l’Agriculture.

“Nous voulons que les collectionneurs russes et étrangers se rendent compte qu’ils risquent d’être visés par des sanctions internationales pour actions économiques illégales en Crimée annexée“, a-t-il poursuivi.

Massandra était déjà au centre en septembre d’une polémique en Ukraine lorsque le parquet ukrainien a ouvert un enquête après la dégustation par le président russe Vladimir Poutine et l’ex-Premier ministre italien Silvio Berlusconi d’un xérès vieux de 240 ans lors de leur visite controversée en Crimée.
Selon un média russe, la directrice de Massandra, Ianina Pavlenko, nommée à ce poste par les autorités russes, a débouché pour ses invités la perle de la collection de Massandra, une des cinq bouteilles du Jerez de la Frontera espagnol datant de 1775 et qui serait, selon certaines estimations, le xérès le plus cher au monde.

Une sixième bouteille de ce même vin issu de la collection de Massandra avait été adjugée 31.900 livres (51.000 euros) chez Sotheby’s en 2001, selon le site de cette maison d’enchères. Sa mise en vente avait alors été autorisée par un décret du président ukrainien, selon les médias.
Transférée à l’Ukraine par le dirigeant soviétique Nikita Khrouchtchev en 1954 quand Kiev et Moscou faisaient partie de l’URSS, la Crimée a été annexée par la Russie en mars 2014 après trois semaines d’occupation par les forces spéciales russes et un référendum de rattachement dénoncé comme “illégal“ par Kiev et les Occidentaux.

L’annexion avait valu à la Russie une série de sanctions de l’Union européenne (UE) et des États-Unis. L’UE a notamment interdit les activités touristiques liées à la Crimée.
Evil or Very Mad

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6247
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Crimée

Message  Matt le Ven 1 Jan - 18:40

Quelque part en Crimée:



кримська зрада   Laughing

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6247
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Crimée

Message  Thuramir le Ven 1 Jan - 23:58

Александр a écrit:Blocus reparti pour un tour?

На Херсонщине упала опора ЛЭП, подающей электричество в Крым


Фото: EPA

Ce ne sont que les meilleurs voeux adressés par les ukrainiens à la Crimée pour 2016 !  Very Happy
avatar
Thuramir

Messages : 2130
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Crimée

Message  Matt le Sam 2 Jan - 0:45

Pourtant, mon post précédent montre bien qu'ils ne sont pas tous favorable à l'annexion.  Evil or Very Mad
Dans le même ordre d'idée, voir ce que je vais poster dans "invasion" dans un instant.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6247
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Crimée

Message  Caduce62 le Mer 6 Jan - 0:03

avatar
Caduce62

Messages : 3263
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Crimée

Message  Krispoluk le Mer 6 Jan - 0:11

Caduce62 a écrit:

No comment! Les photos parlent d'elles mêmes Laughing
avatar
Krispoluk

Messages : 3769
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Crimée

Message  Александр le Mar 12 Jan - 15:35

Deux tweet:

Красуня з КРИМУ@Crimea_inUA 6 minil y a 6 minutes
Гимн Украины в оккупированном Севастополе, возле памятника затопленным кораблям. Январь 2016. Видео. Слава Украине!

L'hymne de l'Ukraine à Sébastopol occupé, près du monument aux navires inondés. Janvier 2016. Vidéo. Gloire à l'Ukraine !

https://twitter.com/Crimea_inUA/status/686897103642202113

Казантипский регион@kazantip_region 1 minil y a 1 minute
#Крым. Веерные отключения электроэнергии по району продолжаются. Среди людей уныние и разочарование, многие не видят перспектив с россией.
#Крым. Multi-échelle panne d'électricité dans la région a continué. parmi les gens découragés et déçus, beaucoup ne voient pas de perspectives avec la Russie.

Tout est dit. Twisted Evil
avatar
Александр

Messages : 4602
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Crimée

Message  Caduce62 le Lun 18 Jan - 1:32

Life turns dark and dismal for many in Russian-occupied Crimea


http://www.kyivpost.com/article/content/kyiv-post-plus/life-turns-dark-and-bleak-for-many-in-russian-occupied-crimea-406091.html
avatar
Caduce62

Messages : 3263
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Crimée

Message  Александр le Mer 20 Jan - 9:59

Ils ouvrent (enfin) les yeux:

Crimée «Notre russophilie était fondée sur l’ignorance»

Zoom
Des habitants de Simferopol, fin novembre, lors d’un black-out. Photo Maks Vetrov. Ria Novosti. AFP Dans le territoire annexé par Moscou en mars 2014 et désormais confronté aux pénuries, nombreux sont les habitants à exprimer leur désillusion.
             
A quarante kilomètres de Simferopol, capitale de la Crimée, la crête d’une colline dépouillée est coiffée de lettres géantes : «Parc aux lions Taïgan». C’est ici qu’Oleg Zoubkov, un entrepreneur de 47 ans, a installé sa «plus grande collection de lions d’Europe». Le safari est l’une des merveilles touristiques de la Crimée. Il s’étend sur 35 hectares d’une terre ocre, rappelant vaguement la savane, où vivent plus de 70 lions, tandis que des dizaines de tigres de l’Amour et du Bengale, des pumas et des léopards, mais aussi des ouistitis et des perroquets, des flamants roses, des girafes et des kangourous sont installés dans de vastes enclos, en partie à ciel ouvert… Mais les allées sont vides, malgré un soleil éclatant et la douceur du fond de l’air : le parc est fermé aux visiteurs depuis un mois. En signe de protestation.

Fervent partisan du rattachement de la Crimée à la Russie - il a appelé «Référendum» et «Printemps» deux bébés tigres nés le 16 mars 2014, jour de la consultation pour ou contre le rattachement -, Oleg Zoubkov, d’origine russe mais «criméen de cœur», est aujourd’hui en conflit ouvert avec les autorités locales. Candidat de Russie unie (le parti au pouvoir) en 2015, il a «été écarté des législatives par Aksionov [le dirigeant de la Crimée, ndlr] et sa clique, c’étaient les élections les plus sales de toute l’histoire de notre région», se plaint Zoubkov, député du bloc Ioulia Timochenko entre 2006 et 2010. D’après lui, s’il dérange les nouveaux maîtres de la Crimée, c’est parce que ceux-ci chercheraient à faire main basse sur les entreprises qui marchent ou, en tout cas, à en tirer un profit personnel sous forme de pots-de-vin. «Le pouvoir s’est approprié tout ce qu’il pouvait, tout ce qui appartenait aux oligarques ukrainiens, accuse-t-il. Et il est devenu impossible de créer et développer quoi que ce soit aujourd’hui en Crimée. La corruption est pire que sous Kiev.»

Obscurité.
La confrontation entre Zoubkov et les autorités est entrée dans sa phase aiguë au mois de novembre, quand des lignes à haute tension ukrainiennes ont été sabotées, plongeant la presqu’île dans le noir et le froid et prenant visiblement le pouvoir au dépourvu. Zoubkov a perdu trois lionceaux, tombés malades et morts à cause du froid. «Evidemment que l’Ukraine n’allait pas nous livrer de l’électricité éternellement, s’emporte Zoubkov. Mais quand ce jour est venu, il n’y avait pas assez de générateurs pour couvrir tous les besoins parce que le pouvoir n’a rien fait depuis près de deux ans !» La procureure générale de Crimée, de son côté, l’a accusé d’avoir empoisonné ses animaux pour se faire de la pub.

L’Ukraine a cessé de fournir de l’électricité à la péninsule car le contrat n’a pas été renouvelé. Et ce blocus énergétique, qui s’ajoute à celui du ravitaillement de denrées alimentaires organisé par les Tatars de Crimée en septembre, a révélé la vulnérabilité de la péninsule. Le territoire reste non seulement à la merci de l’Ukraine, qui n’accepte évidemment pas son changement de statut, mais aussi de l’inefficacité de la Russie, qui tarde à développer les infrastructures et à arrimer complètement sa nouvelle province. Le préjudice causé au secteur industriel par le black-out est chiffré à 900 millions de roubles (10,5 millions d’euros) par les autorités locales. Qui se félicitent néanmoins d’avoir réagi efficacement et rapidement au défi. «La situation est stable actuellement, assure Svetlana Borodoulina, la ministre de l’Energie. Il ne manque que 20 % de puissance par rapport à la normale. L’industrie n’a pas encore été relancée à plein et on fait des économies, mais les principaux sites, comme les hôpitaux, sont hors de danger.»

Début décembre, Vladimir Poutine est venu inaugurer personnellement la première ligne d’un «pont énergétique» entre la Russie et la Crimée. La totalité des lignes doivent être tirées d’ici à mai 2016. Alors que la Crimée était encore plongée partiellement dans l’obscurité, Poutine a chargé l’agence d’étude fédérale Vtsiom de sonder l’opinion publique au soir du 31 décembre : les habitants sont-ils prêts à subir des perturbations du réseau électrique plutôt que de conclure un nouveau contrat avec l’Ukraine, qui exige que la Crimée y apparaisse comme lui appartenant ? Plutôt mourir de froid, auraient répondu plus de 90 % des Criméens.

«Enclave».
A Simferopol, les perturbations ont cessé, mais on reste prudent et économe, et les rues sont moins éclairées que d’habitude. On entend bourdonner çà et là quelques générateurs. Les cafés et restaurants qui n’ont pas leur propre source d’électricité doivent fermer à 20 heures. Jenya, interprète et traductrice, veut terminer son texte avant que le rideau ne tombe, car avec le black-out, la connexion internet à la maison est plus qu’aléatoire. «En fait, la vie n’a pas vraiment changé pour nous depuis le rattachement, et c’est bien ça le problème, résume la femme de 35 ans. Bien sûr, il y a certaines améliorations ponctuelles, on a remis de l’ordre dans les hôpitaux et les maternelles, mais dans l’ensemble, la Crimée a plutôt régressé.» L’e-commerce a totalement disparu, ainsi que les services bancaires en ligne, car aucune grande banque russe n’est venue s’installer ici à cause des sanctions occidentales. La bureaucratie est devenue lourde et absurde, comme partout en Russie. Le blocus alimentaire ukrainien et l’embargo sur les produits européens ont sensiblement appauvri la gamme disponible dans les supermarchés. Il faut désormais passer par Moscou pour se rendre n’importe où à l’étranger. «Ce qui ajoute quatre heures et quelques milliers de roubles à chaque trajet, et accentue le sentiment d’isolement. La Crimée est devenue une véritable enclave», soupire Jenya, qui a dû cesser toute collaboration avec les institutions internationales, ses principaux employeurs avant l’annexion.

Drapeau «extrémiste».
Une certaine désillusion semble s’être emparée des Criméens, alors que l’euphorie accompagnant l’annexion, au printemps 2014, commence à se dissiper. Pour autant, hors de question de remettre en cause le «retour au bercail». On évite aussi, parfois avec malice, de critiquer ouvertement Moscou. Mais l’incompétence manifeste et la corruption des dirigeants locaux sont devenues un sujet de conversation prédominant. «Notre russophilie était fondée sur une ignorance totale de la réalité russe. Nous pensions que tout était mieux là-bas», confirme Leonid Gratch, un communiste fervent et ex-président du Parlement de Crimée (1998-2002). «Si Kiev n’avait pas pillé et détruit la péninsule pendant des années, on n’en serait pas là. C’est l’Ukraine qui a poussé la Crimée dans les bras de la Russie», explique cet autre désenchanté, qui a milité lui aussi pour le rattachement.

Les seuls qui ne semblent surpris de rien et ne sont pas déçus, ce sont ceux qui n’ont jamais souhaité intégrer la Russie. Mais vingt mois après l’annexion, on ne les entend plus guère. Leonid Kouzmine, un professeur d’histoire de 25 ans, déjà actif sur le Maïdan de Simferopol, la grande place devant le Parlement, en 2014, passe désormais sa vie entre les postes de police et les tribunaux, où il atterrit régulièrement avec quelques coriaces activistes pro-ukrainiens qui continuent de célébrer les dates importantes de leur calendrier national en venant déposer des fleurs ou lire des poèmes au pied de quelque statue. Mais le drapeau jaune et bleu de l’Ukraine est désormais classé «enseigne extrémiste». Le 9 mars, après avoir commémoré l’anniversaire du poète ukrainien Taras Chevtchenko, Leonid a été condamné à quarante heures de travaux d’intérêt général et licencié de son lycée. Depuis, il ne retrouve plus de travail dans l’enseignement. «Ce serait plus simple de partir en Ukraine, mais tout le monde ne peut pas partir. Tant que le FSB [le renseignement intérieur russe] ne me lance pas un ultimatum, je ne me poserai pas la question», affirme fermement le jeune homme, qui a dû se reconvertir en prothésiste dentaire.

«On pensait rentrer à la maison, mais on s’est retrouvés comme en captivité. On s’attendait à ce que la Russie fasse de la Crimée une vitrine, on s’est complètement fait avoir», résume Zoubkov, qui trouve plus facilement un langage commun avec ses lions qu’avec les hauts fonctionnaires, et n’exclut pas qu’on finisse par lui confisquer son parc.
Par Anna Tourkina Envoyée spéciale à Simferopol (Crimée)
avatar
Александр

Messages : 4602
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Crimée

Message  pyxous le Mer 20 Jan - 14:00

«Si Kiev n’avait pas pillé et détruit la péninsule pendant des années, on n’en serait pas là. C’est l’Ukraine qui a poussé la Crimée dans les bras de la Russie»

Entièrement d'accord !
avatar
pyxous

Messages : 555
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 67
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Crimée

Message  benoit77 le Mer 20 Jan - 14:23

pyxous a écrit:
«Si Kiev n’avait pas pillé et détruit la péninsule pendant des années, on n’en serait pas là. C’est l’Ukraine qui a poussé la Crimée dans les bras de la Russie»

Entièrement d'accord !
"C’est l’Ukraine qui a poussé la Crimée dans les bras de la Russie. "

c'est pas un peu exagéré !?
si c'était le cas, alors pourquoi faire venir les petit hommes verts russe pour forcer le vote sur l'autonomie et le rattachement à la Russie??


avatar
benoit77

Messages : 1595
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Crimée

Message  Александр le Mer 20 Jan - 14:27

Bon, l'Ukraine n'a pas fait le maximum, mais comme PARTOUT en Ukraine.
Du coup, certain criméens ont été tenté par l'aventure russe . . . et s'en mordent les doigts.
avatar
Александр

Messages : 4602
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Crimée

Message  Krispoluk le Mer 20 Jan - 14:34

Александр a écrit:Bon, l'Ukraine n'a pas fait le maximum, mais comme PARTOUT en Ukraine.
Du coup, certain criméens ont été tenté par l'aventure russe . . . et s'en mordent les doigts.

Oui, assez d'accord sur la conclusion... La corruption étant endémique en Ukraine comme en Russie, les criméens russes ont gobé la propagande poutinienne qui leur promettait des fleuves de lait et de miel.

Par contre j'ai remarqué "avant les évènements", que les routes étaient en bien meilleur état en Crimée que dans la reste de l'Ukraine, anormal pour une région "abandonnée" par le pouvoir central...
avatar
Krispoluk

Messages : 3769
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Crimée

Message  Александр le Mer 20 Jan - 15:06

Александр a écrit:. . .
les nouveaux maîtres de la Crimée, c’est parce que ceux-ci chercheraient à faire main basse sur les entreprises qui marchent ou, en tout cas, à en tirer un profit personnel sous forme de pots-de-vin. «Le pouvoir s’est approprié tout ce qu’il pouvait, tout ce qui appartenait aux oligarques ukrainiens, accuse-t-il. Et il est devenu impossible de créer et développer quoi que ce soit aujourd’hui en Crimée. La corruption est pire que sous Kiev.»
. . .
C'est même pire qu'avant pour la corruption (ce qui n'est pas peu dire).
D'accord avec toi pour les routes, mais les choses ont changé . . . (avec les chars et autres blindés qui circulent en Crimée annexée) . . .
avatar
Александр

Messages : 4602
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Crimée

Message  pyxous le Mer 20 Jan - 15:30

Krispoluk a écrit:
Александр a écrit:Bon, l'Ukraine n'a pas fait le maximum, mais comme PARTOUT en Ukraine.
Du coup, certain criméens ont été tenté par l'aventure russe . . . et s'en mordent les doigts.

Oui, assez d'accord sur la conclusion... La corruption étant endémique en Ukraine comme en Russie, les criméens russes ont gobé la propagande poutinienne qui leur promettait des fleuves de lait et de miel.

Par contre j'ai remarqué "avant les évènements", que les routes étaient en bien meilleur état en Crimée que dans la reste de l'Ukraine, anormal pour une région "abandonnée" par le pouvoir central...

Bon, l'Ukraine n'a pas fait le maximum, mais comme PARTOUT en Ukraine. OK être de bon sens et reconnaitre la réalité c'est pas mal

Du coup, certain criméens ont été tenté par l'aventure russe . . . et s'en mordent les doigts:
"Certains criméens": oui une grande majorité russe jusqu'au bout des ongles qui ne parlait que du pou tous les jours et qui crachaient sur la bande de corrompus au pouvoir à kiev , pendant les 10 ans que j'allais la bas, j'en ai rencontré des centaines ...  et s'en mordent les doigts ? alors là pas sûr du tout !!!
d'après les contacts que j'ai encore sur place la-bàs, ils sont très heureux d'étre russes et vomissent encore sur kiev et les américains;
la propagande médiatique TV et gazete alimentent chaque jour ...

Par contre j'ai remarqué "avant les évènements", que les routes étaient en bien meilleur état en Crimée que dans la reste de l'Ukraine?
elle est pas mal celle là! alors comment devaient être les autres routes en ukraine???
parce que des bosses et des nids de poule partout, les bas cotès défoncés, aucune signalisation au sol ... bref la jungle! (de kerch à sévastopol)
au plus fort la pouk comme disait mon grand-père!
j'essaie de rester objectif, la crimée d'avant était aux mains des pro-russes sur place et le pou est rentrer comme dans du beurre sur la presqu'île
la crimée ne vivait que par le tourisme et la corruption (apparemment cette dernière bat son plein en ce moment)
depuis 2005, des passeports russes étaient délivrés à tous ceux qui voulaient avoir un job dans la commune ou l'administration (comme en georgie)
pour ma part, j'étais persuadé que la russie allait reprendre un jour la crimée (le port de sévastopol oblige) mais j'étais loin de me douter que cela arriverait aussi vite!
avatar
pyxous

Messages : 555
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 67
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Crimée

Message  Krispoluk le Mer 20 Jan - 16:18

pyxous a écrit:
Par contre j'ai remarqué "avant les évènements", que les routes étaient en bien meilleur état en Crimée que dans la reste de l'Ukraine?
elle est pas mal celle là! alors comment devaient être les autres routes en ukraine???
parce que des bosses et des nids de poule partout, les bas cotès défoncés, aucune signalisation au sol ... bref la jungle! (de kerch à sévastopol)
au plus fort la pouk comme disait mon grand-père!

Salut Dom Wink

Je ne parle à titre perso que de ce que je connais et je persiste et signe concernant les routes que j'ai empruntées entre 2006 et 2010. C'est à dire :
- la route de Krasnoperekopsk à Simferopol, puis Sevastopol (H05)
- la route de Melitopol à Simferopol, via Dzankhoï (M18)
- la route de Simferopol à Sevastopol H06, en excellent état comparées aux autres routes russes ou ukrainiennes !
- la route côtière de Sevastopol à Alushta, via Yalta (H19-M18) ainsi que quelques petites routes de montagne...

Ce que tu signales : les nids de poule, les bas cotés défoncés, l'absence de signalisation, c'est BIEN PIRE ailleurs en Ukraine. Ceux qui ont déjà emprunté la "transversale" M12 entre Lvov et Uman, via Ternopil et Vinnitsa sauront de quoi je parle... On y vit vraiment "l'enfer" des routes ukrainiennes affraid

Toutes choses étant relatives... Wink

PS : je te répond rapidement en privé, mais j'étais assez pris...
avatar
Krispoluk

Messages : 3769
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Crimée

Message  Александр le Mer 20 Jan - 16:21

Et tu ne parles même pas des routes des Carpathes (Mukachevo) qui sont encore plus "terribles" . . .
avatar
Александр

Messages : 4602
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Crimée

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 19 sur 38 Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20 ... 28 ... 38  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum