Et en Russie !

Page 3 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Matt le Jeu 12 Juin - 15:50

A ce sujet, il y a eu hier à Moscou une manifestation de soutient aux rebelles du Dombass.
Mais également une autre, aussi à Moscou, en soutient à une Ukraine libre, souveraine et en paix.
Cfr le blog d'Orkenny.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6268
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Caduce62 le Jeu 12 Juin - 19:15

Hélas peu de monde, surtout des jeunes; courageux de leur part vu l'idéologie ambiante  Rolling Eyes
avatar
Caduce62

Messages : 3651
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Caduce62 le Lun 16 Juin - 18:44

avatar
Caduce62

Messages : 3651
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Caduce62 le Lun 16 Juin - 18:54

L’excellente revue The American Interest (proche des Démocrates) a publié un article décapant sur le pays de Poutine.
Il est écrit par deux universitaires, spécialistes de l’ex URSS. Son titre : « Le mythe de la résurgence russe. »

Le constat ? Malgré les apparences, la Russie n’est qu’une « puissance unidimensionnelle» qui sera bientôt «dos au mur ».

Bien sûr, écrivent-ils, la Russie est, pour l’instant, le deuxième exportateur mondial de pétrole et d’armes, et le premier de gaz. Bien sûr, elle détient 3000 têtes nucléaires et de gigantesques réserves en devises. Mais qu’en restera-t-il demain ?…

Ses missiles atomiques sont obsolètes. Personne ne veut devenir devenir militaire (dans la région de Moscou, le nombre de recrutement d'engagés n'atteint que 17% (!) de l'objectif fixé par le gouvernement. Et, sur l’ensemble du territoire, neuf jeunes sur dix parviennent à éviter le service national obligatoire, dont Poutine vient pourtant de réduire la durée de 24 à 12 mois).

 
La population de la Russie diminue dans des proportions hallucinantes (moins 750 000 personnes par an !). Ses hommes se suicident plus que n’importe où dans le monde.

Son PNB est égal à celui… des Pays Bas. Son revenu par tête dépasse à peine celui du Botswana (1100$ par an). Ses pipelines rouillent, fuient, et on ne les répare pas. La Russie ne reçoit, chaque année, que 11 milliards de dollars d’investissements étrangers,moins que Singapour.

 
Sa langue, le russe, n’est presque plus enseignée dans le monde. Même pas dans son ex empire. Son «étranger proche», comme elle dit, la Géorgie, l’Azerbaïdjan ou même l’Ukraine, la fuit. Et la Chine la supplante en Asie Centrale.
 
 
Bref, selon The American Interest, la Russie n’est en fait qu’un  « pétro-état faible, gueulard et potentiellement instable ». Pauvre Poutine.
avatar
Caduce62

Messages : 3651
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Thuramir le Lun 16 Juin - 21:43

Il faut lire les articles des journaux américains avec une certaine réserve. L'Europe est un continent vieillot, la Russie est en ruines, la Chine est un pays surpeuplé et désorganisé, etc.

Les américains ont un sentiment de supériorité bien connu, et ils ont toujours tendance à grossir et à exagérer les carences et les défauts des autres, et à minimiser leurs défauts, sans jamais se remettre en cause. En outre, ils sont convaincus que les Etats-Unis, c'est le modèle que l'ensemble de la terre devrait adopter, ce qui est un tant soit peu présomptueux.
avatar
Thuramir

Messages : 2250
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

100% d'accord avec Thuramir

Message  Krispoluk le Lun 16 Juin - 22:11

Sur ce coup là, je suis 100% d'accord avec toi Thuramir. J'ai aussi tendance à prendre avec de longues pincettes les "analyses irréfutables d'experts " venant des US. Des exemples en vrac :
- Les armes de destruction maasives de Saddam Hussein,
- Les Talibans d'Afghanistan, meilleurs défenseurs de la "démocratie" face à l'oppression soviétique,
- Le rachat des crédits immobiliers à taux variables (crise des subprimes)
- Le poulet aux hormones et le maïs transgénique excellent pour notre santé d'européens... Et j'en passe beaucoup
avatar
Krispoluk

Messages : 4233
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Matt le Mer 18 Juin - 13:21

L'Ukraine pèse sur la Russie:

Les grandes banques russes impactées par la crise en l'Ukraine

russia beyond the headlines

Le désaccord gazier entre la Russie et l’Ukraine fait baisser la bourse de Moscou

Copyright © 2014 euronews

Peut-être que ce serait plutôt ça qui aurait poussé Poutine à appeler Porochenko.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6268
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Thuramir le Mer 18 Juin - 17:35

En fait, cette crise coûte cher à tout le monde en Europe, et c'est l'intérêt de tous d'en sortir.
avatar
Thuramir

Messages : 2250
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Matt le Mer 18 Juin - 17:36

C'est certain et en plus, on ne parle pas des victimes de ce qui se passe en Ukraine.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6268
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Krispoluk le Mer 18 Juin - 23:15

Réponse à Thuramir : " en fait cette crise coûte beaucoup à l'Europe..." Pourquoi ? Démonstration... L'Europe sur le plan économique s'en fout comme d'une guigne !
Pour l'instant elle coûte beaucoup à l'Ukraine et à la Russie, point !!!
Si tu as des arguments contraire de poids, je suis preneur...
avatar
Krispoluk

Messages : 4233
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Matt le Jeu 19 Juin - 10:43

Krispoluk, rien qu'avec ce qu'injecte directement l'UE en Ukraine, ça fait un fameux paquet.
Plus la presque suppression des droits de douane pour l'Ukraine, c'en fait un autre.
Et on ne parle pas (encore) du gaz et de la solution qui sera trouvée.

Vente de Mistral à la Russie : un acte honteux et imprudent - TRIBUNE de François Heisbourg*



La vente de deux bâtiments de projection et de commandement (BPC) de la classe Mistral à la Russie est un héritage encombrant de la présidence de Nicolas Sarkozy. Engagés au lendemain de la guerre en Géorgie, les pourparlers franco-russes avaient débouché en 2010, des acomptes étant versés en 2011 et la cale du premier navire posée en 2012 pour livraison à l’automne 2014. Les responsables actuels sont pris entre un contrat en bonne et due forme (assorti d’emplois bienvenus dans la région de Saint Nazaire) d’un côté, et le devoir de solidarité avec nos alliés face à une Russie néo-impériale de l’autre.

* François Heisbourg est Conseiller spécial de la Fondation pour la Rechercher Stratégique

Crédit Photo Ouest-France : le Vladivostok, un des deux BPC construit à Saint-Nazaire
L’affaire est lourde au plan symbolique : après la première annexion d’un territoire européen par un autre État depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale, comment imaginer une telle livraison, d’autant que le second bâtiment, livrable l’année prochaine, porte le nom de Sébastopol…

Les bâtiments ont aussi une importance pratique considérable. Ce ne sont certes pas des cuirassés : le seul armement propre de nos BPC est constitué de défenses antiaériennes. Ils constituent pourtant des bateaux de guerre redoutables, capables de commander des forces interarmées, lancer des opérations amphibies, transporter des dizaines de blindés, embarquer des hélicoptères de combat et d’assaut (comme pendant la guerre de Libye), voire de servir de plateforme à des avions à décollage vertical…

Le BPC est un outil remarquable, une sorte de couteau suisse permettant de faire face à des conflits qui se suivent, mais ne se ressemblent pas. De surcroît, son coût ne représente qu’une fraction du prix d’un porte-avions.
Livrer ces navires, un acte honteux

Moscou avait indiqué, avant ses opérations en Ukraine, qu’elle comptait baser dans le Pacifique les deux BPC livrés par la France. Une fois livrés, rien n’empêchera la Russie de les déployer comme elle l’entendra, quitte à les utiliser de manière offensive contre nos alliés et nos intérêts dans la Baltique, en mer Noire ou en Méditerranée. Après tout, nos propres BPC nous ont servis au plus près (Liban, Libye) comme au plus loin (Golfe de Guinée, Côte d’Ivoire…).

La livraison de tels navires serait donc non seulement un acte honteux, mais une grande imprudence. Pour sa part, la non-livraison posera d’abord le problème du contentieux commercial entraîné par la rupture du contrat, avec à la clé la mise en péril d’emplois industriels.

Ce sera pénible, mais l’ensemble de la vente représente moins de 1,4 milliard d’euros, un chiffre relativement modeste au regard des pertes liées à l’affaire Kerviel ou à l’amende que risque BNP Paribas aux États-Unis.

Surtout, la rupture unilatérale d’un contrat dans le domaine de la défense fera apparaître notre pays comme un fournisseur peu fiable, y compris aux yeux de nos alliés européens envisageant de s’équiper en armement français. Nos concurrents, notamment américains, ne seront pas les derniers à user de cet argument pour pousser leurs propres exportations.

Dans les quelques mois qui nous séparent de la livraison du Vladivostok, la France doit donc obtenir de ses partenaires de l’Otan, le rachat des BPC par l’Alliance atlantique, fût-ce pour un montant largement symbolique, de manière à ce que notre refus de livraison s’inscrive dans une opération conjointe et solidaire.


Ce serait une solution "honorable". Mais le mou sera t'il capable de négocier cette solution?

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6268
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Tibo le Jeu 19 Juin - 12:56

C'est une solution sans lendemain. A part la marine US, je ne vois pas qui aurait les moyens d'acheter ce type de navire, et ces derniers ont déjà leur propre matériel.

Quoique, ils pourraient tenter de les refourguer aux chinois Very Happy
avatar
Tibo

Messages : 224
Date d'inscription : 07/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Matt le Jeu 19 Juin - 13:06

Attention, il est question de prix symbolique!
Mais ça permettrait d'annuler la vente à Moscou.  Wink

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6268
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Tibo le Jeu 19 Juin - 15:18

C'est vrai, mais je suis sceptique quant à cette proposition de l'auteur de l'article vu la conjoncture économique actuelle. D'autant que ce serait une perte supérieure au 1.4 G d'€ vu que, comme le dit l'auteur de l'article, elle va engendrer la méfiance des acheteurs potentiels de matériel français dans le futur.
avatar
Tibo

Messages : 224
Date d'inscription : 07/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Caduce62 le Mer 25 Juin - 13:58

AFP  23-06-2014 - 16:34
La Russie a bloqué les comptes Twitter qu'elle juge "extrémistes"

Un dirigeant de Twitter a été reçu par le régulateur russe des médias et il aurait donné l'assurance du blocage de comptes que Moscou juge "extrémistes". Parmi eux, il y aurait des comptes ukrainiens. Moscou l'aurait également averti des conséquences d'une nouvelle loi controversée de contrôle des blogs.
Le site américain de microblogs, à qui Moscou ne cesse de reprocher son manque de coopération, s'est engagé, selon cette autorité, à bloquer 12 comptes jugés "extrémistes" par le parquet général russe.
Colin Crowell, vice-président en charge des politiques publiques internationales, a rencontré lundi le directeur de l'agence de régulation des médias Roskomnadzor, Alexandre Jarov.
Les deux hommes ont notamment évoqué une loi récemment adoptée et entrant en vigueur le 1er août qui confère aux blogs les mêmes obligations qu'aux médias, a indiqué le régulateur dans un communiqué. Tout blogueur dont le site est consulté par plus de 3.000 visiteurs par jour devra se signaler auprès des autorités et les données personnelles des utilisateurs devront être conservées sur le territoire russe.
Ce texte s'est attiré de nombreuses critiques en Russie, ses détracteurs affirmant qu'il entre dans le cadre d'un tour de vis sur l'internet russe destiné à étouffer les voix critiques du pouvoir.
"Nous les avons avertis, ils vont réfléchir à la manière d'appliquer la loi", a déclaré M. Jarov aux agences russes, précisant qu'une traduction en anglais du texte allait prochainement être transmise à Twitter.
Le site américain n'a pas souhaité communiquer sur le sujet.
Selon M. Jarov, les 12 comptes concernés dans un premier temps sont notamment liés au parti ukrainien nationaliste radical Pravy Sektor.
Cette formation est une bête noire pour la Russie et pour les séparatistes de l'Est ukrainien, qui accusent ses membres, qualifiés de "fascistes", de terroriser la population russophone.

Bloquer des comptes ukrainiens à Moscou ?
avatar
Caduce62

Messages : 3651
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Matt le Mer 25 Juin - 14:10

En fait, ils rendent ces comptes non visible à partir de la Russie. Ils ne peuvent pas bloquer les comptes.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6268
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Thuramir le Mer 25 Juin - 20:37

Matt a écrit:En fait, ils rendent ces comptes non visible à partir de la Russie. Ils ne peuvent pas bloquer les comptes.
Exactement.

Ceci dit, le problème de fond, qui n'est pas évoqué ici, est fondamental. Seuls les Etats-Unis peuvent bloquer un compte Twitter ou simplement rendre inaccessible un pays ou une personne à internet. Ils peuvent en effet suspendre ou supprimer une adresse IP, puisque la société qui les héberge se trouve en Californie, et qu'elle est soumise à la loi américaine.

En pratique, les Etats-Unis pourraient suspendre l'internet, totalement ou partiellement, en cas de crise majeure.

C'est une question politique et stratégique de premier ordre, très peu évoquée, l'UE ayant par le passé déjà envisagé de mettre des moteurs internet en place en Europe, et ce au grand déplaisir des Etats-Unis.
avatar
Thuramir

Messages : 2250
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Matt le Jeu 26 Juin - 9:35

Tout comme Galileo, le "GPS" Européen que les USA voient comme une grosse concurence.  Wink 

Une interview de Mikheïl Saakachvili (euh, Mihaïl):

"Poutine s'arrêtera là où l'Occident décidera de l'arrêter"

rts.ch

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6268
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Thuramir le Mar 1 Juil - 17:59

Il n'y a pas qu'en Pologne que la liberté d'expression semble bafouée. Voici pour la Russie :
Russie: une loi interdisant l'argot dans les spectacles et médias est entrée en vigueur
mardi 1 juillet 2014 15:56

(Belga) Une loi russe controversée interdisant les expressions grossières au théâtre, dans les films et les médias, est entrée en vigueur mardi, sur fond de multiplication par le Kremlin des initiatives destinées à renforcer les valeurs conservatrices en Russie.

Promulguée par Vladimir Poutine en mai, la loi veut interdire au cinéma, au théâtre et dans les médias les mots obscènes, dont l'emploi s'est largement répandu avec la fin du régime communiste et l'éclatement de l'URSS. Les disques et les livres contenant des mots grossiers seront affublés d'une étiquette avertissant l'acheteur, et les films qui ne respecteront pas l'interdiction seront privés de licence de distribution. Les contrevenants devront payer des amendes pouvant atteindre jusqu'à l'équivalent de 1.000 euros. La loi vise le très riche argot russe (appelé "mat"), dont la place particulière dans l'histoire et la société russes en a presque fait l'objet d'une fierté nationale. Dérivé de quatre principaux mots, qui décrivent l'acte sexuel et les organes sexuels féminin et masculin, le "mat" est utilisé au quotidien, dans certaines circonstances, par beaucoup de Russes, ouvriers comme intellectuels. Les célèbres poètes Mikhaïl Lermontov et Alexandre Pouchkine sont d'ailleurs connus pour en avoir parsemé leurs oeuvres. Qualifiée de "ridicule" par ses détracteurs, la loi fait suite à une série d'initiatives parlementaires destinées à asseoir une Russie conservatrice, conçue par ses idéologues comme un ultime rempart face aux valeurs occidentales, selon eux décadentes. (Belga)
avatar
Thuramir

Messages : 2250
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Caduce62 le Mar 1 Juil - 19:53

AFP  01-07-2014 - 18:32
Poutine joue la France et l'Europe contre les Etats-Unis

Vladimir Poutine s'est affiché en défenseur de l'Europe, de son indépendance, et en particulier de la France contre le "chantage" américain, lors d'un discours de politique étrangère qui a réaffirmé les ambitions de la Russie sur le continent.
"La politique indépendante de la Russie ne plaît vraiment pas à ceux qui continuent de prétendre à un rôle exceptionnel. Les événements en Ukraine l'ont montré, comme ils ont montré que ce modèle de relations avec la Russie (...) ne fonctionne pas", a lancé, devant le corps diplomatique russe, le maître du Kremlin.
Il réaffirmait ainsi, dans une allusion claire aux Etats-Unis, la rivalité revenue au galop ces derniers mois, au fil des crises syrienne puis ukrainienne, avec l'ancien adversaire de la guerre froide.
Il a défendu le droit de la Russie de protéger ses intérêts géopolitiques en Ukraine, affirmant que si elle n'était pas intervenue dès mars en Crimée, les forces de l'Otan se seraient rapidement installées dans la péninsule où est historiquement basée la flotte russe de la mer Noire.
"En définitive, tout ce pour quoi la Russie se battait depuis l'époque de Pierre-le-Grand, et même avant, aurait été effacé", a déclaré M. Poutine. Laughing (effectivement depuis le schisme entre Néanderthal et Cro-Magnon !)
"J'espère que le pragmatisme va tout de même l'emporter, que les Occidentaux vont abandonner leurs ambitions (...), vont commencer à construire les relations sur un pied d'égalité, avec respect mutuel", a-t-il conclu. Comme disait Audiart : "Les cons, ça ose tout; c'est même à ça qu'on les reconnait" Laughing 
Mais tout en vantant l'"alliance russo-chinoise", scellée notamment par un gigantesque contrat gazier en juin, il a clairement joué la carte européenne contre les Etats-Unis.
"De plus en plus de responsables politiques et économiques européens comprennent qu'on veut tout simplement utiliser l'Europe dans l'intérêt d'une partie tierce, qu'elle devient l'otage d'approches idéologiques et à courte vue", a déclaré M. Poutine.

Sur la crise ukrainienne, dans laquelle la diplomatie russe dénonce depuis des semaines le rôle néfaste d'une tierce partie - les Etats-Unis -, il a évoqué à plusieurs reprises ses efforts  Crying or Very sad  "avec ses collègues européens" pour au contraire parvenir à la paix.
Une distinction faite à dessein, selon Dimitri Trénine, de l'antenne russe du Centre Carnegie.
Poutine "n'insiste plus sur le monde russe ou l'Eurasie, mais sur le rôle déstabilisateur des +faiseurs de démocratie+", autrement dit les Etats-Unis, estime Dmitri Trenine.
"Il s'agit de fissurer l'alliance entre l'Europe et les Etats-Unis", ajoute-t-il.
"Poutine espère que l'UE va cesser d'être l'écho de Washington, et va se mettre à parler de sa propre voix", estime lui aussi le politologue pro-Kremlin Sergueï Markov.

Sur cet axe,le président russe a choisi de miser sur la France, traditionnellement plus distante du leader américain au sein de l'Otan, et qui s'est retrouvée en position délicate après avoir conclu avec le Kremlin un contrat de construction de deux navires militaires Mistral pour plus d'un milliard d'euros.
"Nous sommes au courant de la pression que nos partenaires américains exercent sur la France pour qu'elle renonce à la livraison des Mistral", a ainsi lancé M. Poutine, affirmant que la question des sanctions imposées à des banques françaises aux Etats-Unis, comme BNP Paribas, relevait d'un "chantage". Et le chantage au gaz à l'Ukraine !  Evil or Very Mad 

Alors que face aux menaces de sanctions de l'Union européenne la Russie avait fait mine en juin de se tourner toute entière vers l'Asie, M. Poutine a démonstrativement placé mardi son pays en Europe. Avec l'ambition affichée de protéger le continent des ingérences néfastes et déstabilisatrices.
"Nous avons tous besoin en Europe d'un filet de sécurité, pour que les précédents irakien, libyen, syrien et ukrainien ne deviennent pas une maladie contagieuse", a-t-il déclaré. Il a demandé à ses diplomates de "préparer des propositions" en ce sens, sans préciser quelle forme pourraient prendre ces propositions ni sur quel terrain elles seraient formulées. Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes
avatar
Caduce62

Messages : 3651
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Caduce62 le Mer 2 Juil - 18:54

Le Point.fr - Publié le 26/06/2014 à 14:58
Une loi prohibant la distribution de 90 % des sous-vêtements entrera en vigueur le 1er juillet. Une reprise en main de l'intimité des femmes.

Dès mardi, il sera impossible pour une femme russe d'acheter une culotte 100 % en dentelle. En raison d'une loi votée en 2010 par la Commission économique eurasiatique, qui réglemente l'Union douanière eurasienne - zone de libre-échange entre la Russie, le Kazakhstan et la Biélorussie -, la production, la vente et l'importation d'une grande majorité des sous-vêtements seront prohibées dans ces trois pays. Le texte interdit précisément la diffusion de sous-vêtements composés d'éléments de synthèse, tels que le nylon ou le polyester, qui seraient une menace pour la santé des consommateurs, mais, à cause d'une erreur dans le texte, les sous-vêtements en dentelle, qui n'est pas toujours synthétique, se sont retrouvés dans le même panier. Laughing 

Fondée sur des préoccupations de santé publique - les fibres synthétiques aident à la prolifération des bactéries lorsqu'elles sont portées à même la peau -, cette mesure aurait été adoptée "pour lutter contre la diffusion de sous-vêtements de mauvaise qualité pouvant nuire à la santé" et concerne 90 % des sous-vêtements commercialisés dans l'union douanière, selon un site d'information russe. Problème : ce sont les sous-vêtements premiers prix, très populaires en Russie, qui sont concernés et qui vont donc disparaître des rayons dès mardi. Aucune production n'est envisageable à court terme, ce qui pourrait mener à la fermeture de nombreuses boutiques, faute de marchandise.

D'après la mesure adoptée, seuls les sous-vêtements composés d'au moins 6 % de coton auront le droit d'être produits, vendus et importés en Russie, au Kazakhstan et en Biélorussie, car ils laisseraient mieux respirer la peau. Pourtant, les urologues sont unanimes : 6 % de coton ne change presque rien au risque de cystite ou autres infections. Pourquoi la mesure semble-t-elle alors si importante à l'union douanière ?

En février dernier, une trentaine de femmes, surnommées les "Panty Riot", avaient manifesté à Almaty (Kazakhstan) pour réclamer "la liberté de culotte", selon The Guardian. Toutes arrêtées par les forces de l'ordre, elles dénonçaient une tentative pour réguler et contrôler davantage les pays de l'ex-Union soviétique. Lors du vote du texte en 2010, la secrétaire d'État américaine Hillary Clinton avait même déclaré qu'il s'agissait d'une mesure de "re-soviétisation de la région".

Talons entre deux et cinq centimètres

Cette mesure n'est d'ailleurs pas la seule du genre à provoquer un tollé et à inquiéter quant à un possible retour au soviétisme : Oleg Mikheïev, député russe de centre gauche, souhaiterait faire interdire les talons hauts dans l'union douanière. Le député a déposé une proposition de loi à la Commission économique eurasiatique qui impose une hauteur maximale aux talons. D'après lui, les talons hauts seraient dangereux pour la santé et ne devraient pas excéder cinq centimètres. Laughing 

Oleg Mikheïev affirme, sans que ce soit vraiment vérifiable, que 40 % de la population russe a les pieds plats, et qu'il se sent très préoccupé par le sort des femmes auxquelles il souhaite éviter des souffrances. Dans ses cinq pages de texte, il veut également interdire les chaussures plates et imposer un minimum de deux centimètres de talon, expliquant la nécessité de "changer la tendance". Un retour aux bottes militaires ? Le député s'est amusé de voir que ses "collègues de sexe féminin ne [lui] parlent plus depuis une demi-journée", mais, dépossédées de leurs sous-vêtements favoris et, bientôt peut-être, de leurs talons hauts, ces femmes en mal de féminité ont de quoi en vouloir à leur gouvernement.
avatar
Caduce62

Messages : 3651
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Caduce62 le Jeu 3 Juil - 13:09

AFP  03-07-2014 - 12:13
La Russie condamnée pour des expulsions massives de Géorgiens

Selon la Cour européenne des droits de l'homme, plusieurs milliers de ressortissants géorgiens vivant en Russie ont été arrêtés, détenus puis expulsés en 2006.
La Russie a été condamnée par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) jeudi 3 juillet, pour avoir expulsé massivement des ressortissants géorgiens en 2006. Ces expulsions ont eu lieu deux ans après la guerre opposant les deux pays.
La Cour a notamment estimé qu'à l'automne 2006, "les autorités russes ont mené une politique coordonnée d'arrestation, de détention et d'expulsion de ressortissants géorgiens", qui revêtait un "caractère arbitraire".
Ces expulsions visant des Géorgiens établis sur le territoire russe avaient été décidées par Moscou en représailles à la décision de Tbilissi, fin septembre 2006, d'interpeller puis d'expulser quatre officiers russes soupçonnés d'espionnage.
En très peu de temps, des milliers de personnes avaient été interpellées, placées en rétention dans des conditions "épouvantables" et brutalement expulsées vers leur pays, avait plaidé en juin 2012 la représentante du gouvernement géorgien, Tina Burjaliani, devant la CEDH. Cette politique, "orchestrée" par les autorités russes, s'était traduite par des "violations massives des droits de l'homme", avait-elle soutenu.
Le représentant du gouvernement russe, Grigory Matiouchkine, avait au contraire réfuté toute "campagne antigéorgienne". Rappelant que la Russie avait un "droit souverain en matière de contrôle de l'immigration", il avait affirmé que les Géorgiens expulsés l'avaient été dans le cadre des procédures normales.
avatar
Caduce62

Messages : 3651
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Caduce62 le Ven 4 Juil - 15:56

AFP  04-07-2014 - 14:51
Russie : les sites étrangers stockeront les données d'utilisateurs dans le pays

Les données d'utilisateurs des sites web étrangers devront être stockées sur un serveur en Russie, dont l'emplacement sera transmis aux autorités. Un député à l'origine du texte affirme que les Russes "préfèrent que leurs données restent sur le territoire", mais le secteur technologique s'inquiète.
Une nouvelle loi, adoptée vendredi 4 juillet par la Douma, la chambre basse du Parlement russe, oblige les sites web étrangers à désormais stocker les données personnelles de leurs utilisateurs sur le territoire. Cette annonce a profondément inquiété le secteur technologique vendredi.
Les sites Internet étrangers - réseaux sociaux, services de messagerie et moteurs de recherche - devront dès le 1er septembre 2016 stocker les données de leurs utilisateurs sur un serveur en Russie. L'emplacement de ce serveur devra être transmis aux autorités russes. affraid 
La loi prévoit aussi que l'autorité russe de contrôle des médias, Roskomnadzor, puisse restreindre sur ces sites l'accès aux informations qui violent les lois russes déjà en vigueur dans le champ des données personnelles. Le texte doit désormais être adopté par la chambre haute du Parlement puis promulgué par le président Vladimir Poutine.
"L'adoption de cette loi sur le stockage des données personnelles dans d'autres pays a provoqué le départ d'importants services et de grosses pertes économiques", a dénoncé sur son site l'Association russe des communications électroniques RAEC, qui regroupe les principaux acteurs du secteur présents en Russie. Pour Vadim Denguine, l'un des députés à l'origine du texte cité par l'agence officielle Itar-Tass, ce dernier se justifie par le fait que "la majorité des Russes préfèrent que leurs données restent sur le territoire de la Russie".
Les données personnelles et leur utilisation sont au coeur de tensions croissantes entre groupes internet et les pouvoirs publics. Le sujet est en outre sensible en Russie en plein tour de vis, tous azimuts, sur l'internet.
Une loi controversée, votée en avril, obligera à partir du 1er août tout blogueur dont le site est consulté par plus de 3.000 visiteurs à se plier aux mêmes exigences que les médias, très surveillés en Russie.
Big Brother Poutine watch you !  Mad 
avatar
Caduce62

Messages : 3651
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Thuramir le Sam 5 Juil - 8:04

Caduce62 a écrit:AFP  04-07-2014 - 14:51
Russie : les sites étrangers stockeront les données d'utilisateurs dans le pays


Une nouvelle loi, adoptée vendredi 4 juillet par la Douma, la chambre basse du Parlement russe, oblige les sites web étrangers à désormais stocker les données personnelles de leurs utilisateurs sur le territoire. Cette annonce a profondément inquiété le secteur technologique vendredi.
Les sites Internet étrangers - réseaux sociaux, services de messagerie et moteurs de recherche - devront dès le 1er septembre 2016 stocker les données de leurs utilisateurs sur un serveur en Russie. L'emplacement de ce serveur devra être transmis aux autorités russes. affraid
Je ne vois pas comment, juridiquement ou technologiquement,  les autorités russes peuvent obliger un site internet étranger à transmettre et à stocker leurs données en Russie, sauf à empêcher l'accès des internautes russes à ces sites internet.

Cette loi me paraît inapplicable en pratique (pour tout site situé à l'étranger).
avatar
Thuramir

Messages : 2250
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Matt le Mer 9 Juil - 13:49

Quand ils restent c . . .

Russie: la justice ordonne l'arrestation du ministre ukrainien de l'Intérieur

Ria Novosti

Et si on parlait de ce que font les ministres russes à propos de l'Ukraine?

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6268
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum