La propagande

Page 38 sur 41 Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40, 41  Suivant

Aller en bas

Re: La propagande

Message  Matt le Sam 12 Mai - 0:13

Pas la première fois et ce faisant, ils violent de manière flagrante Minsk qui interdit le périmètre aux armes lourdes.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  Caduce62 le Sam 12 Mai - 14:34

Beyoncé, migrants : les pubs russes sur Facebook conçues pour déchirer l'Amérique

Beyoncé, migrants : les pubs russes sur Facebook conçues pour déchirer l'Amérique Messages publicitaires sur Instagram en février 2016, l'un contre et l'autre pour des manifestations soutenues par Beyoncé, contre les violences policières (captures d'écran Instagram, mises en ligne par les représentants démocrates)
Les milliers de publicités sous de fausses identités autour de la campagne américaine de 2016 montrent l'exploitation de thèmes clivants, destinés à attiser colères et tensions.

Par Thierry Noisette
Publié le 11 mai 2018 à 12h35

https://www.nouvelobs.com/monde/20180511.OBS6486/beyonce-migrants-les-pubs-russes-sur-facebook-concues-pour-dechirer-l-amerique.html


Des milliers de publicités diffusées sur Facebook et Instagram (qui appartient à la firme de Zuckerberg) par la société russe Internet Research Agency (IRA, "usine à trolls" réputée proche du Kremlin) ont été publiées jeudi 10 mai à Washington par des élus démocrates du Congrès.

Elles confirment ce qu’avait déjà montré un échantillon de 25 messages, révélé par les parlementaires en novembre : une volonté orchestrée de diviser la société américaine durant les élections de 2016.

Les démocrates de la commission du Renseignement de la Chambre des représentants ont rendu publique environ 3.500 de ces publicités, qui émaneraient de la société IRA, et datent de la période 2015-2017.

Aggraver les tensions

Elles confirment une volonté d'attiser les colères et de favoriser le candidat Donald Trump face à son adversaire, la démocrate Hillary Clinton, et plus largement d'aggraver les tensions au sein de la société américaine. Certaines de ces publicités étaient déjà connues, mais la base de données publiée jeudi donne une vue d'ensemble de l'effort de division à l'œuvre durant la campagne électorale.

Comme "l'Obs" le notait en novembre, parmi les thèmes principaux de ces publicités, on trouve des messages aux électeurs sur :

  • l'immigration illégale,
  • le déclin économique des mineurs,
  • la liberté de détention d'armes à feu,
  • le militantisme politique afro-américain,
  • l'émergence des musulmans dans des communautés américaines,
  • et de nombreux autres sujets, notamment des annonces de meetings électoraux.


Le démocrate Adam Schiff, membre de la commission du Renseignement à la Chambre des représentants, a déclaré :
"Ils ont cherché à exploiter les très réelles frustrations et colères des Américains sur des questions politiques sensibles pour influencer leur façon de penser, de voter et d'agir. Le seul moyen de commencer à nous vacciner contre une future attaque est d'observer directement le type de messages, de thèmes et d'images que les Russes ont utilisé pour nous diviser."

Les manifs anti-violences policières et Beyoncé

Voici un exemple avec deux messages opposés sur Instagram en février 2016, une publicité anti-Beyoncé et une destinée à ses partisans (ciblant des internautes noirs), lors de manifestations contre les violences policières, violences qu'avait dénoncées la chanteuse américaine (la mention "sponsored" en haut à gauche de chaque message indique qu'il s'agit d'une publicité).

Les publicités incitaient les deux camps à manifester au même endroit à New York, devant le siège de la National Football League (NFL).

Facebook a souligné de son côté dans un communiqué sur ces publicités (que l'entreprise avait transmises au Congrès l'an dernier) :

"Ce problème ne sera jamais résolu, car nous sommes confrontés à des adversaires déterminés, créatifs et bien financés. Mais nous progressions régulièrement."
Fake news et ingérence russe : les deux années qui ont ébranlé Facebook
Le 1er novembre, le choix du Congrès de ne montrer au public qu’un petit nombre de publicités (25) sur les trois milliers diffusés par les comptes russes avait été critiqué par plusieurs parlementaires, dont Adam Schiff. Il avait déclaré : "La campagne russe sur les réseaux sociaux cherchait à nuire à Clinton, aider Trump et semer la discorde. Toutes les publicités doivent être diffusées."

Le député démocrate commente la diffusion de tous les messages publicitaires (en en montrant trois, dont l'un feint de soutenir Hillary Clinton au nom des musulmanes américaines, avec une femme voilée) :

"Ils ont créé des communautés en ligne qui paraissaient authentiques et américaines, mais qui en fait étaient dirigées par une ferme à trolls à Saint-Pétersbourg."
They sought to harness Americans’ very real frustrations and anger over sensitive political matters to influence our thinking, voting and behavior. They created online communities that appeared organic and American, but were really run by a troll farm in St. Petersburg: pic.twitter.com/8NabLfv6go

470 comptes et pages fermés par Facebook

Dans leur présentation de la campagne d’ingérence russe, les députés démocrates indiquent que 3.519 publicités achetées par les comptes russes ont été identifiées. Elles ont été vues par plus de 11,4 millions d’utilisateurs américains des deux réseaux sociaux. Plus largement, avec les simples messages relayés par d'autres internautes, ces faux-nez auraient touché au moins 146 millions d'internautes, rappelle le "Washington Post".

Facebook a indiqué que ces milliers de publicités étaient liées à 470 "comptes et pages non authentifiés" qui avaient depuis été fermés.

Le réseau social a annoncé en avril de nouvelles exigences : préciser qui finance les publicités politiques sur sa plateforme et vérifier leur identité.

Le référendum irlandais sur l'avortement, le 25 mai, sera un test pour le réseau social, qui a annoncé qu'il bloquerait les publicités liées au scrutin financées par des groupes étrangers, pour éviter une manipulation de la campagne.

T. N. (avec AFP)
avatar
Caduce62

Messages : 5457
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  Caduce62 le Lun 14 Mai - 16:14

A Moscou, Mélenchon milite pour un réchauffement avec la Russie

En visite dans la capitale russe, le chef de file de La France insoumise a souhaité vouloir « sortir la France de sa dépendance avec les Etats-Unis ».

Par ISABELLE MANDRAUD Moscou, correspondante
http://mobile.lemonde.fr/politique/article/2018/05/11/a-moscou-melenchon-milite-pour-un-rechauffement-avec-la-russie_5297262_823448.html?xtref=https://m.facebook.com


Jean-Luc Mélenchon lors de la cérémonie en hommage à la mémoire de l’escadrille Normandie-Niemen, à Moscou, le 8 mai. ALEXANDER NEMENOV / AFP

L’écharpe tricolore en bandoulière, Jean-Luc Mélenchon est venu « parler aux Russes ». C’est ainsi que le député (La France insoumise, LFI) des Bouches-du-Rhône s’est glissé parmi le régiment Immortel, un cortège d’anonymes et de personnalités qui a défilé dans les rues de Moscou, ce mercredi 9 mai, pour commémorer les combattants soviétiques de la seconde guerre mondiale, avec à la main le portrait d’ancêtres ou de vétérans. M. Mélenchon avait le sien, emprunté aux traits de Maurice de Seynes, un pilote de l’escadrille franco-soviétique Normandie-Niémen, mort en juillet 1944.

« Quand je viens ici, c’est un acte militant, pour dire : les Russes sont nos amis », a-t-il insisté. Ingrate, la chaîne de télévision Rossia-1 n’a retenu qu’une image furtive de ce « Français communiste », qui n’avait plus remis les pieds depuis dans le pays… depuis combien de temps, au fait ?

« La première fois c’était avec Mitterrand, quand nous étions allés voir Jean-Loup Chrétien s’envoler à Baïkonour [en novembre 1988] », rapporte M. Mélenchon après réflexion. La deuxième – il ne se souvient plus très bien non plus de la date – lui avait donné l’occasion de rencontrer Gorbatchev, « pour essayer de comprendre ce qui s’était passé ». scratch

« Les relations avec Moscou doivent se banaliser »

Des années-lumière plus tard, le chef de file de LFI a choisi de précéder Emmanuel Macron, attendu sous peu, le 24 et 25 juin, par Vladimir Poutine. Mais pour délivrer quel message ? « Les relations avec la Russie doivent se banaliser », traduit son conseiller en affaires étrangères, le russophile Djordje Kuzmanovic. C’est un problème pour la France d’être dépendante des Etats-Unis. »

En trois jours, l’ex-candidat à l’élection présidentielle a revêtu tout à la fois le rôle de l’opposant « de gauche », et du militant pour un réchauffement avec la Russie. Avec ce même fil rouge. « Il ne faut pas arriver à ce point de diabolisation : il y a le bien et le mal, et tout ce qui est contre Poutine est bien. »

Première étape de sa tournée : son « ami » Sergueï Oudaltsov, 41 ans, un opposant communiste à qui il vient proposer de rejoindre un « club de la paix » des gauches européennes. Sorti de prison en août 2017, après avoir été condamné à quatre ans et demi de colonie pénitentiaire, pour « incitation d’émeute publique » lors des grands rassemblements anti-Poutine de l’hiver 2011-2012, son hôte dirige aujourd’hui le Front de gauche russe, tout en soutenant par ailleurs l’annexion de la Crimée. M. Mélenchon le découvre pour la première fois. « C’est lui ? », glisse-t-il au moment de pénétrer dans ses locaux, dans une usine.

« Pas de rationalité à affronter les Russes »

On lui remet une médaille de l’armée soviétique. Il remercie, « Merci monsieur », se reprend, « Monsieur camarade », et ajoute dans les rires : « J’ai commencé ma carrière avec les idées du fondateur [Trotski] de l’Armée rouge ».
C'est Pépone en Russie  Laughing Laughing Laughing
Avec cette caution – plutôt qu’avec celle de l’opposant Alexei Navalny, un « libéral » qu’il couvre de critiques – le Français rencontre sans transition des partisans du pouvoir, des députés, comme l’écrivain Sergueï Chargounov, pleinement engagé, avec son ami Zakhar Prilepine, au côté des séparatistes prorusses en Ukraine, ou le sénateur francophone Alexeï Pouchkov. Il ne verra pas cependant le chef du Kremlin, à la différence de Marine Le Pen, reçue en avril 2017, en pleine campagne électorale.

Avec la communauté française, lors d’une réunion fermée aux médias de l’Hexagone mais filmée de bout en bout par un participant, il répète : « Il n’y a pas de rationalité à affronter les Russes ni à nous en séparer géopolitiquement. » Un discours qui ne s’applique ni aux Etats-Unis, ni à l’Allemagne, dont il vilipende l’influence en Europe, « si bien qu’après avoir annexé l’Allemagne de l’Est, les mauvaises habitudes ont été prises ». Il fallait oser.
Effectivement, "les cons, ça ose tout !" pour oser dire que c'est la RFA qui a annexé la RDA alors que c'était la Russie  Evil or Very Mad 

Par ISABELLE MANDRAUD Moscou, correspondante
Publié Le 11.05.2018 à 00h42
avatar
Caduce62

Messages : 5457
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  Krispoluk le Lun 14 Mai - 17:25

Caduce62 a écrit:
Effectivement, "les cons, ça ose tout !" pour oser dire que c'est la RFA qui a annexé la RDA alors que c'était la Russie  Evil or Very Mad 

Bon,le truc sur Mélenchon, c'est très rigolo, hein ! Laughing Laughing Laughing

Maintenant, le truc sur l'Allemagne de l'Est, c'est vrai ! C'est bien l'Allemagne de l'Ouest qui a annexé l'Allemagne de l'Est en 1990, hein ! Puisque les accords de Yalta, ayant valeur de traité international, ont avalisé de fait, les zones d'occupation et d'influence du Bloc de l'Est et du Bloc de l'Ouest !!!

Ça a été signé par Roosevelt et Churchill. Ils savaient bien qu'ils abandonnaient tout l'Est-européen à la Russie de Staline ! Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

Bon, j'aurai la bonté de passer sous silence le plan "Morgenthau" qui prévoyait purement et simplement de démembrer complètement l'Allemagne en rattachant d'office, certaines de ses provinces à d'autres pays pour en faire une "Suisse" du 20e siècle...

Dans la réalité, Gorbatchev a "vendu" l'Allemagne de l'Est à l'Ouest contre espèces sonnantes et trébuchantes, espérant ainsi sauver son régime mais ce qui a accéléré sa chute au final...
avatar
Krispoluk

Messages : 5790
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  Thuramir le Lun 14 Mai - 18:00

Caduce62 a écrit:A Moscou, Mélenchon milite pour un réchauffement avec la Russie

On lui remet une médaille de l’armée soviétique. Il remercie, « Merci monsieur », se reprend, « Monsieur camarade », et ajoute dans les rires : « J’ai commencé ma carrière avec les idées du fondateur [Trotski] de l’Armée rouge ».
C'est Pépone en Russie  Laughing Laughing Laughing
Pépone était un personnage tolérant et foncièrement gentil. Mélenchon nn'est ni gentil, ni, encore moins, tolérant ! 
avatar
Thuramir

Messages : 2731
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  Caduce62 le Lun 14 Mai - 19:30

avatar
Caduce62

Messages : 5457
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  Caduce62 le Mar 15 Mai - 12:37

AFP, publié le mardi 15 mai 2018 à 12h20
Les services de sécurité ukrainiens ont perquisitionné mardi le siège de deux médias publics russes, la télévision RT et l'agence de presse Ria Novosti, interpellant un journaliste et suscitant l'ire du Kremlin, qui promet une riposte.

Ces perquisitions ont lieu dans un contexte de relations extrêmement tendues entre Moscou et Kiev depuis l'arrivée en 2014 d'autorités pro-occidentales au pouvoir en Ukraine, suivi de l'annexion de la péninsule ukrainienne de Crimée par la Russie et d'un conflit meurtrier dans l'Est entre l'armée et des séparatistes prorusses.

Elles ont également lieu le jour où le président russe Vladimir Poutine inaugure un chantier colossal et hautement symbolique: celui du "Pont de Crimée", qui doit réduire l'isolement de la péninsule en la rattachant par la route et la voie ferrée au reste de la Russie.

"Les perquisitions se poursuivent chez Ria Novosti et dans d'autres médias", dont la chaîne de télévision RT (ex-Russia Today), "interdite en Ukraine", a indiqué à l'AFP la porte-parole des services de sécurité ukrainien (SBU), Olena Guitlianska.

Un journaliste de cette agence, l'Ukrainien Kyrylo Vychynski, a été interpellé près de son domicile dans la matinée pour des "activités antiukrainiennes", a-t-elle précisé.

Ces médias sont accusés par les autorités ukrainiennes d'être utilisés par la Russie "dans sa guerre hybride contre l'Ukraine", a-t-elle ajouté sur sa page Facebook.
Les bureaux de Ria Novosti et de RT partagent les mêmes locaux dans le centre de Kiev, selon le SBU.

- "Mesures de réciprocité" -

"Ce sont des actions absolument révoltantes et scandaleuses", a déclaré lors d'un point-presse le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov, demandant "une réaction sévère et intransigeante" des organisations internationales et avertissant de futures "mesures de réciprocité".
"Toute action contre les médias russes est inacceptable", a-t-il martelé, affirmant que le gouvernement ukrainien a déjà à plusieurs reprises "réprimé la liberté d'expression" dans le pays.
Moscou "va défendre avec énergie les intérêts des médias russes" en Ukraine, a poursuivi M. Peskov.

Le directeur du conglomérat de presse public Rossia Segodnia, maison-mère des deux médias perquisitionnés à Kiev, a pour sa part appelé à la libération du journaliste Kyrylo Vychynski et à mettre un terme à la "persécution" des médias russes en Ukraine.
"Ce n'est pas la première fois que le régime de Kiev piétine les droits fondamentaux et les libértés en persécutant les journalistes", a déclaré Dmitri Kisselev, cité par Ria Novosti, en appelant aux organisations internationales.

La rédactrice en chef de la télévision RT, Margarita Simonian a de son côté estimé que Kiev avait "décidé de se venger pour le Pont de Crimée" que Vladimir Poutine doit inaugurer dans la journée.

- "Climat délétère" -

Le bureau de Ria Novosti en Ukraine compte une quinzaine de journalistes dont une partie sont chargés de transmettre des informations dans son siège à Moscou et les autres, dirigés par M. Vychynski, s'occupent du site rian.com.ua destiné à l'audience ukrainienne.

Dans un contexte de relations catastrophiques, les autorités de Kiev accusent régulièrement la Russie de se servir de ses médias publics, notamment la télévision, très regardée dans les régions russophones d'Ukraine, pour alimenter les sentiments séparatistes et saper la confiance dans le gouvernement.

L'Ukraine avait ainsi déjà interdit la diffusion des principales chaînes de télévisions russes sur son territoire, bloqué les principaux réseaux sociaux russophones et expulsé plusieurs journalistes russes de son sol.

L'Ukraine figure à la 101e place sur 180 du classement mondial de la liberté de la presse 2018 de l'organisation Reporter sans frontières (RSF), qui souligne que la "guerre de l'information avec la Russie entretient un climat délétère" dans le pays.
avatar
Caduce62

Messages : 5457
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  Caduce62 le Mer 16 Mai - 1:53

avatar
Caduce62

Messages : 5457
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  benoit77 le Jeu 17 Mai - 15:41

les gens qui cherchent le film donbass tombe sur un "fake" pro-russe diffusé sur YouTube en 2017

https://www.youtube.com/watch?v=6Oh-IE2zmJc

Si la vidéo est faites d'enregistrement réels, il n'en reste pas moins que le montage est scénarisé pour accuser le gouvernement de Kiev et dédouaner la Russie de Poutine

https://www.stopfake.org/fr/manipulations-et-fakes-dans-le-documentaire-francais-donbass/

et pour les indécrottables pro-russe, je rappelle que Strelkov , ex-colonel du FSB russe, ne cesse de se vanter d'avoir démarré la rébellion du Donbass.
Avec donc les moyens humains et matériels militaires des Russes...

et ce dans la foulée de l'annexion de la Crimée par les moyens humains et matériels militaires Russes... sur la demande de la Russie de Poutine.

Avant que Strelkov démarre cette sale guerre, il n'y avait aucun mouvement militaire ukrainien en direction du donbass.
Il n’existait aucune menace réelle sur les locaux du donbass avant que les terrorusses ne viennent y foutre le bordel que l'on connait.
avatar
benoit77

Messages : 2172
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  benoit77 le Mar 22 Mai - 14:16

avatar
benoit77

Messages : 2172
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  Caduce62 le Jeu 24 Mai - 1:21



On va chercher sa petite commission pour travail de propagande  affraid
avatar
Caduce62

Messages : 5457
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  Caduce62 le Jeu 24 Mai - 11:39

Le diable passe un pacte maléfique et confie son âme à Vladimir Poutine LaughingLaughingLaughing

http://www.legorafi.fr/2015/05/20/le-diable-passe-un-pacte-malefique-et-confie-son-ame-a-vladimir-poutine/
Publié le 20/05/2015 par La Rédaction


C’est à 600 mètres de profondeur sous terre devant une assemblée de journalistes ébahis que le diable a annoncé via son attaché de presse – ancien responsable du service déontologie de Lehmann Brothers par ailleurs – sa décision de confier son âme à Vladimir Poutine.
Un pacte qui devrait permettre à Lucifer de multiplier par deux ses pouvoirs maléfiques pendant une durée de cent ans.

A la fin de l’échéance, son âme appartiendra donc au président russe. Une décision pas si surprenante quand on sait que le diable déclarait en 2010 dans les colonnes du quotidien démoniaque Hell News  « Vladimir Poutine est actuellement le plus grand génie du mal. Bien au-dessus de moi et de l‘inventeur du Raï & B.  Ici en Enfer, c’est un peu notre Lionel Messi. »

Malgré cette association bénéfique, le diable ne peut occulter le moment fatidique où son âme appartiendra au vrai génie du mal : « J’essaye de ne pas y penser. Je sais de quoi il est capable et j’avoue que j’appréhende un peu le moment où mon âme lui appartiendra. L’Enfer c’est un paradis par rapport aux conditions d’enfermement des Pussy Riot » avouait-il lors de sa dernière interview dans le magazine sociétal « Enfer et Damnation ».

Une décision qui serait aussi guidée par d’autres raisons beaucoup plus « personnelles » si l’on en croit le journal satirique Le Canard Endiablé. L’hebdomadaire révèle qu’en off, Satan ne cacherait pas son attirance pour le dirigeant slave « Je le trouve diaboliquement  beau et maléfiquement charmant. Parfois je fais des rêves où il me maltraite comme un Tchéchène. » aurait déclaré le prince du Mal entre deux verres de sang de nouveau-né.

La Rédaction
avatar
Caduce62

Messages : 5457
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  Caduce62 le Lun 28 Mai - 19:29

À ne pas rater. Le colloque aura lieu le 7 juin 2018 à 14h à l'Assemblée nationale et portera sur la manipulation de l'information dans les relations internationales, notamment le cas de l'Ukraine.

Inscription est obligatoire avant le 31 mai 2018.

avatar
Caduce62

Messages : 5457
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  Caduce62 le Sam 2 Juin - 21:19

Étude: Un tiers des nouvelles de Moscou concernent l'Ukraine et 90% d'entre elles sont négatives  Evil or Very Mad



Une capture d'écran de la présentation vidéo de l'étude par l'Ukraine Crisis Media Center nommée "Image de l'Ukraine à la télévision russe"

http://euromaidanpress.com/2018/06/02/study-a-third-of-moscow-tv-news-is-about-ukraine-and-nine-tenths-of-it-is-negative/
2018/06/02 - 11:32 • ANALYSE ET OPINION , SÉCURITÉ DE L'INFORMATION , RUSSIE

Une nouvelle étude de l' Ukraine Crisis Media Center indique qu'entre le 1er juillet 2014 et le 31 décembre 1917, un tiers des reportages sur les trois grandes chaînes de télévision de Moscou a été consacré à l'Ukraine et que «plus de 90%» de ces histoires étaient négatifs.

Le Centre a publié ses conclusions lors d'un briefing à Kiev disponible sur Youtube . Ils ont maintenant été résumés par le journaliste ukrainien de Radio Svoboda , Volodymyr Ivakhnenko .

L'étude constate que les nouvelles russes ont suivi six principaux récits. En ordre décroissant d'importance, ce sont:

"En Ukraine, une guerre civile est en cours"
"L'Ukraine n'est pas un état indépendant"
"La Fédération de Russie aide le Donbass"
"La russophobie est répandue en Ukraine"
"Les fascistes et les radicaux détruisent l'Ukraine", et
"L'Ukraine est une marionnette de l'Occident".

Oleksiy Makukhin, chef du groupe d'analyse pour le Centre qui a préparé le rapport, dit que ses analystes ont compté 15 400 références négatives à l'Ukraine au cours de cette période, dont 90% tombaient dans un ou plusieurs de ces six principaux "récits".

Il a déclaré que lui et ses collègues avaient été surpris par le temps que Moscou consacrait à l'Ukraine. Dans de nombreuses émissions, "jusqu'à 90%" des reportages concernaient l'Ukraine ou un autre pays étranger. Et il a dit que son peuple était choqué par la discipline de tous les différents points de vente de Moscou, suivant le même récit et utilisant souvent exactement les mêmes mots.

Cela indique l'existence d'un centre unique contrôlant cette nouvelle, poursuit Makukhin. Il a déclaré que le rapport montre que ce que Moscou distribue n'est pas seulement de "fausses nouvelles" comme beaucoup l'ont supposé, mais des "mythes" ou des "récits" qui mêlent la vérité et les faussetés.

L'étude du Centre complète le travail de Stopfake.org , un portail qui suit les mensonges des médias russes sur l'Ukraine depuis mars 2014. Kateryna Kruk , l'un de ses principaux analystes, dit à Ivakhnenko que son groupe a trouvé les mêmes récits que les autres. Centre a également des matériaux qui lient l'effort russe en Ukraine à la lutte contre le fascisme dans la Seconde Guerre mondiale .

Cela a pour effet de légitimer ce que Moscou fait en Ukraine dans l'esprit de beaucoup en Russie, en Ukraine et ailleurs, dit-elle. Et elle dit que son groupe a vu Moscou encore et encore jeter des «écrans de fumée» pour cacher ce qui est rapporté par d'autres, plus récemment dans le rapport des Pays - Bas et de l'Australie tenant la Russie responsable de la destruction de l'avion de ligne malaisien MH17 .

Elle ajoute que Moscou cherche à pénétrer le marché des médias ukrainiens en y finançant des groupes car les Russes savent que seulement deux à quatre pour cent des Ukrainiens font confiance à tout ce qui vient d'un point de vente russe ou à un domaine Internet .ru . Kruk dit qu'elle voit cette stratégie du Kremlin comme un problème croissant.

Un autre problème majeur qu'elle pointe est "la diffusion des thèses de propagande russe" de telle sorte qu'elles "correspondent souvent à la critique des autorités ukrainiennes pour divers motifs politiques et créent une situation dans laquelle il est difficile de distinguer les [légitimes] critique et qui sont la propagande russe. "

Ce schéma, conclut Kruk, se développera certainement d'autant plus que l'Ukraine se dirigera vers des élections présidentielles et parlementaires l'année prochaine.
avatar
Caduce62

Messages : 5457
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  Matt le Dim 3 Juin - 1:11

A ch . . . er Exclamation

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  Thuramir le Dim 3 Juin - 11:45

Caduce62 a écrit:Étude: Un tiers des nouvelles de Moscou concernent l'Ukraine et 90% d'entre elles sont négatives  Evil or Very Mad
 Politique... 
avatar
Thuramir

Messages : 2731
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  Matt le Dim 3 Juin - 16:25

Une autre bien bonne:

Fake: Des militaires de l’OTAN ont été tués dans le Donbass  Shocked

Les médias russes ont récemment rapporté que trois militaires de l’OTAN ont été tués dans le Donbass, le 17 mai. Pro-Kremlin NTV,Gazeta.ruZvezdaRIA Novostidan-news.info ainsi que d’autres médias peu connus ont relayé cette nouvelle, en se référant au ministère de la République Populaire de Donestk, un des gouvernements auto-proclamés, et non reconnus par le reste du monde, occupant l’est de l’Ukraine. Les représentants de ce service pro-russe affirment que des militaires ukrainiens auraient piégé des militaires étrangers dans un champ de mines.

Website screenshot Gazeta.ru

Website screenshot dan-news.info


Website screenshot de Zvezda


Website screenshot RIA Novosti

«Trois canadiens ont trouvé la mort, et deux américains sont blessés», affirme NTV.
Cependant, le représentant du quartier général de l’Unité intégrée, Jozef Venskovich, a expliqué a StopFake.org que cette information est fausse.

«Tout d’abord, les représentants de l’OTAN ne font pas partie des Forces conjointes. Ensuite, si c’était le cas, les représentants de leurs organisations, au moins l’ambassade, auraient posté un message officiel», – assure M.Venskovich.

L’information à propos du décès des soldats de l’OTAN est absent sur le site officiel de l’organisation internationale. Le rapport quotidien du quartier général des Forces conjointes sur la situation en zone de guerre du 17 mai ne contient pas non plus de données pareilles.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  lemonline le Dim 3 Juin - 22:37

Caduce62 a écrit:Étude: Un tiers des nouvelles de Moscou concernent l'Ukraine et 90% d'entre elles sont négatives  Evil or Very Mad



Une capture d'écran de la présentation vidéo de l'étude par l'Ukraine Crisis Media Center nommée "Image de l'Ukraine à la télévision russe"

http://euromaidanpress.com/2018/06/02/study-a-third-of-moscow-tv-news-is-about-ukraine-and-nine-tenths-of-it-is-negative/
2018/06/02 - 11:32 • ANALYSE ET OPINION , SÉCURITÉ DE L'INFORMATION , RUSSIE

Une nouvelle étude de l' Ukraine Crisis Media Center indique qu'entre le 1er juillet 2014 et le 31 décembre 1917, un tiers des reportages sur les trois grandes chaînes de télévision de Moscou a été consacré à l'Ukraine et que «plus de 90%» de ces histoires étaient négatifs.

Le Centre a publié ses conclusions lors d'un briefing à Kiev disponible sur Youtube . Ils ont maintenant été résumés par le journaliste ukrainien de Radio Svoboda , Volodymyr Ivakhnenko .

L'étude constate que les nouvelles russes ont suivi six principaux récits. En ordre décroissant d'importance, ce sont:

"En Ukraine, une guerre civile est en cours"
"L'Ukraine n'est pas un état indépendant"
"La Fédération de Russie aide le Donbass"
"La russophobie est répandue en Ukraine"
"Les fascistes et les radicaux détruisent l'Ukraine", et
"L'Ukraine est une marionnette de l'Occident".

Oleksiy Makukhin, chef du groupe d'analyse pour le Centre qui a préparé le rapport, dit que ses analystes ont compté 15 400 références négatives à l'Ukraine au cours de cette période, dont 90% tombaient dans un ou plusieurs de ces six principaux "récits".

Il a déclaré que lui et ses collègues avaient été surpris par le temps que Moscou consacrait à l'Ukraine. Dans de nombreuses émissions, "jusqu'à 90%" des reportages concernaient l'Ukraine ou un autre pays étranger. Et il a dit que son peuple était choqué par la discipline de tous les différents points de vente de Moscou, suivant le même récit et utilisant souvent exactement les mêmes mots.

Cela indique l'existence d'un centre unique contrôlant cette nouvelle, poursuit Makukhin. Il a déclaré que le rapport montre que ce que Moscou distribue n'est pas seulement de "fausses nouvelles" comme beaucoup l'ont supposé, mais des "mythes" ou des "récits" qui mêlent la vérité et les faussetés.

L'étude du Centre complète le travail de Stopfake.org , un portail qui suit les mensonges des médias russes sur l'Ukraine depuis mars 2014. Kateryna Kruk , l'un de ses principaux analystes, dit à Ivakhnenko que son groupe a trouvé les mêmes récits que les autres. Centre a également des matériaux qui lient l'effort russe en Ukraine à la lutte contre le fascisme dans la Seconde Guerre mondiale .

Cela a pour effet de légitimer ce que Moscou fait en Ukraine dans l'esprit de beaucoup en Russie, en Ukraine et ailleurs, dit-elle. Et elle dit que son groupe a vu Moscou encore et encore jeter des «écrans de fumée» pour cacher ce qui est rapporté par d'autres, plus récemment dans le rapport des Pays - Bas et de l'Australie tenant la Russie responsable de la destruction de l'avion de ligne malaisien MH17 .

Elle ajoute que Moscou cherche à pénétrer le marché des médias ukrainiens en y finançant des groupes car les Russes savent que seulement deux à quatre pour cent des Ukrainiens font confiance à tout ce qui vient d'un point de vente russe ou à un domaine Internet .ru . Kruk dit qu'elle voit cette stratégie du Kremlin comme un problème croissant.

Un autre problème majeur qu'elle pointe est "la diffusion des thèses de propagande russe" de telle sorte qu'elles "correspondent souvent à la critique des autorités ukrainiennes pour divers motifs politiques et créent une situation dans laquelle il est difficile de distinguer les [légitimes] critique et qui sont la propagande russe. "

Ce schéma, conclut Kruk, se développera certainement d'autant plus que l'Ukraine se dirigera vers des élections présidentielles et parlementaires l'année prochaine.

Ils ne le font pas que pour l'Ukraine. Je n'ai pas d'exemple en tête, mais j'ai été plusieurs fois surpris par ce que ma chérie avait entendue aux infos sur la France.
Déjà que dans l'histoire qu'on leur enseigne, la France fait partie des vaincus lors de la 2ème guerre mondiale...
avatar
lemonline

Messages : 582
Date d'inscription : 12/10/2015
Age : 46
Localisation : Lorraine/Nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  steven21 le Dim 3 Juin - 23:19

lemonline a écrit:



Déjà que dans l'histoire qu'on leur enseigne, la France fait partie des vaincus lors de la 2ème guerre mondiale...

c'est exactement ce que m'avait dit une de mes rencontre a odessa.
avatar
steven21

Messages : 1406
Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 38
Localisation : dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  Matt le Lun 4 Juin - 0:16

Pour comprendre, visitez le site web de l'UE contre la désinformation (russe): https://euvsdisinfo.eu/

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  Caduce62 le Lun 4 Juin - 1:16

lemonline a écrit:
Ils ne le font pas que pour l'Ukraine. Je n'ai pas d'exemple en tête, mais j'ai été plusieurs fois surpris par ce que ma chérie avait entendue aux infos sur la France.
Déjà que dans l'histoire qu'on leur enseigne, la France fait partie des vaincus lors de la 2ème guerre mondiale...
Si une femme russe s'intéresse à un français, c'est qu'elle est sacrément intelligente et passionnée par la France compte-tenu des reportages à la TV russe  affraid
Un peu comme en France avec des reportages sur les prostituées de l'est, sur la corruption des pays de l'est, ...
avatar
Caduce62

Messages : 5457
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  Krispoluk le Lun 4 Juin - 9:17

lemonline a écrit:

Déjà que dans l'histoire qu'on leur enseigne, la France fait partie des vaincus lors de la 2ème guerre mondiale...

Ben ils ont raison et nous avons tort ! Twisted Evil



La France au même titre que la Pologne, la Belgique, la Hollande ou la Yougoslavie a été vaincue durant la 2e guerre mondiale... Vous ne le saviez pas ? Armistice signée en juin 1940 à Rethondes. Se référer à l'excellent film historique "La Grande Vadrouille" pour s'en convaincre... Laughing

On a eu un gouvernement français en exil réfugié à Londres et des troupes combattant avec les alliés pour la reconquête mais exactement pareil que la Belgique, la Hollande, la Norvège. Les polonais se sont même permis le luxe d'avoir 2 gouvernements en exil et 2 armées : les uns à Londres et les autres à Moscou. Les Américains voulaient mettre la France sous administration américaine, un peu comme le Japon, C'est Churchill qui a fait fléchir Roosevelt et exigé que ce soient les français (De Gaulle) qui s'administrent eux-mêmes après la libération...
A Yalta, au moment du partage des zones d'occupation Staline ne voulait pas d'une zone d'occupation française, cette nation battue et il n'a accepté que si les USA+GB acceptaient de réserver une zone d'occupation française prise sur leur propre contingent...
De même, lors de la signature de l'acte de capitulation à Berlin, c'est encore Churchill qui a exigé que la France signe en tant que vainqueur.


Ce n'est pas parce que nos manuels d'histoire franchouillards racontent à qui mieux-mieux que la France comptait 40 millions de résistants et qu'on était capable de se libérer tout seuls comme des grands sans les alliés qu'on est obligé de les croire, hein !!! Laughing Laughing Laughing
avatar
Krispoluk

Messages : 5790
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  lemonline le Lun 4 Juin - 9:43

Caduce62 a écrit:
lemonline a écrit:
Ils ne le font pas que pour l'Ukraine. Je n'ai pas d'exemple en tête, mais j'ai été plusieurs fois surpris par ce que ma chérie avait entendue aux infos sur la France.
Déjà que dans l'histoire qu'on leur enseigne, la France fait partie des vaincus lors de la 2ème guerre mondiale...
Si une femme russe s'intéresse à un français, c'est qu'elle est sacrément intelligente et passionnée par la France compte-tenu des reportages à la TV russe  affraid
Un peu comme en France avec des reportages sur les prostituées de l'est, sur la corruption des pays de l'est, ...

Trop de propagande tue la propagande... Je crois qu'ils ne sont pas complètement dupes non plus.
avatar
lemonline

Messages : 582
Date d'inscription : 12/10/2015
Age : 46
Localisation : Lorraine/Nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  lemonline le Lun 4 Juin - 9:45

Krispoluk a écrit:
lemonline a écrit:

Déjà que dans l'histoire qu'on leur enseigne, la France fait partie des vaincus lors de la 2ème guerre mondiale...

Ben ils ont raison et nous avons tort ! Twisted Evil



La France au même titre que la Pologne, la Belgique, la Hollande ou la Yougoslavie a été vaincue durant la 2e guerre mondiale... Vous ne le saviez pas ? Armistice signée en juin 1940 à Rethondes. Se référer à l'excellent film historique "La Grande Vadrouille" pour s'en convaincre... Laughing

On a eu un gouvernement français en exil réfugié à Londres et des troupes combattant avec les alliés pour la reconquête mais exactement pareil que la Belgique, la Hollande, la Norvège. Les polonais se sont même permis le luxe d'avoir 2 gouvernements en exil et 2 armées : les uns à Londres et les autres à Moscou. Les Américains voulaient mettre la France sous administration américaine, un peu comme le Japon, C'est Churchill qui a fait fléchir Roosevelt et exigé que ce soient les français (De Gaulle) qui s'administrent eux-mêmes après la libération...
A Yalta, au moment du partage des zones d'occupation Staline ne voulait pas d'une zone d'occupation française, cette nation battue et il n'a accepté que si les USA+GB acceptaient de réserver une zone d'occupation française prise sur leur propre contingent...
De même, lors de la signature de l'acte de capitulation à Berlin, c'est encore Churchill qui a exigé que la France signe en tant que vainqueur.


Ce n'est pas parce que nos manuels d'histoire franchouillards racontent à qui mieux-mieux que la France comptait 40 millions de résistants et qu'on était capable de se libérer tout seuls comme des grands sans les alliés qu'on est obligé de les croire, hein !!! Laughing Laughing Laughing

En tout cas, c'est toujours intéressant d'avoir une autre perception de l'histoire, même si il ne faut rien prendre pour argent comptant.
avatar
lemonline

Messages : 582
Date d'inscription : 12/10/2015
Age : 46
Localisation : Lorraine/Nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: La propagande

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 38 sur 41 Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40, 41  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum