La propagande

Page 15 sur 44 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16 ... 29 ... 44  Suivant

Aller en bas

La propagande - Page 15 Empty Re: La propagande

Message  Александр le Mar 1 Déc - 8:50

Exactement ça.
Pffff!!
Александр
Александр

Messages : 5390
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

La propagande - Page 15 Empty Re: La propagande

Message  benoit77 le Mer 9 Déc - 23:29

Un film de propagande russe projeté à Bordeaux !!!

Vendredi 11 décembre à 19h, le "documentaire" "Crimée retour à la patrie" est programmé à l'athénée municipale à Bordeaux. Ce film de propagande réalisé par la chaîne de télévision Rossiya-1 retrace l'annexion de la Crimée et essaie de justifier un évènement qui a entrainé une guerre dans le Donbas qui entraine des morts tous les jours.
Ce film est diffusé dans une salle pretée par la mairie de Bordeaux. C'est nos impots qui financent ce genre de choses. Aussi, nous demandons à Mr Juppé, maire de Bordeaux, Mme Calmels, 1ère adjointe à la mairie de bordeaux et tête de liste Les Républicains aux élections régionales dans la région Aquitaine-Limousin-Poitou Charente de demander l'annulation de la mise a disposition de la salle municipale pour cet évènement



SVP  ! signer la pétition contre cette propagande :

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Mairie_de_Bordeaux_Deprogrammation_du_film_Crimee_retour_a_la_patrie_a_Bordeaux/?ctZPchb
benoit77
benoit77

Messages : 2177
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

La propagande - Page 15 Empty Re: La propagande

Message  Александр le Jeu 10 Déc - 8:45

Je ne le retrouve pas, mais hier j'ai vu que cette projection était déprogrammée.
Александр
Александр

Messages : 5390
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

La propagande - Page 15 Empty Re: La propagande

Message  Александр le Jeu 10 Déc - 12:13

/*Evenement annulé!!!*/ Mairie de Bordeaux

Déprogrammation du film "Crimée, retour à la patrie" à Bordeaux

SIGNEZ CETTE PÉTITION





Cette pétition doit être validée par la Communauté Avaaz avant publication

La propagande - Page 15 Original_5667dd0768353
2 000
1 207
1 207 signatures. Atteignons 2 000                                                    


Pourquoi c'est important
Bonne nouvelle : grace à la mobilisation de chacun, nous avons obtenu gain de cause. Merci a tous et toutes!!!

Vendredi 11 décembre à 19h, le "documentaire" "Crimée retour à la patrie" est programmé à l'athénée municipale à Bordeaux. Ce film de propagande réalisé par la chaîne de télévision Rossiya-1 retrace l'annexion de la Crimée et essaie de justifier un évènement qui a entrainé une guerre dans le Donbas qui entraine des morts tous les jours.


Ce film est diffusé dans une salle pretée par la mairie de Bordeaux. C'est nos impots qui financent ce genre de choses. Aussi, nous demandons à Mr Juppé, maire de Bordeaux, Mme Calmels, 1ère adjointe à la mairie de bordeaux et tête de liste Les Républicains aux élections régionales dans la région Aquitaine-Limousin-Poitou Charente de demander l'annulation de la mise a disposition de la salle municipale pour cet évènement

Suite à la révolution Ukrainienne de 2014, la Russie a profité de la faiblesse de l'état Ukrainien pour annexer la Crimée. Pour cela, elle a utilisé tous une série de subterfuges: saisie de batiments officiels par ses propres millitaires déguisés en miliciens locaux, organisation d'un référendum en quelques jours dans des conditions abracadabrentesques, ... Cette annexion est reconnue par aucun état démocratique et est la cause d'une série de sanctions envers la Russie.Dans sa tentative de légitimer l'annexion de la Crimée, le Kremlin essaie de diffuser un film de propagande à Bordeaux.

Soyons clairs, l'annexion de la Crimée par la Russie est illégale, la Crimée, c'est l'Ukraine!
Александр
Александр

Messages : 5390
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

La propagande - Page 15 Empty Re: La propagande

Message  Александр le Lun 14 Déc - 10:36

Comment les médias d’Etat russes gonflent leur audience sur Twitter

Des centaines de comptes Twitter ayant l’apparence de bots gonflent l’impact des principales agences de news russes : ces mêmes faux comptes – une partie d’un immense réseau de milliers de bots – avaient précédemment diffusé en masse des liens vers des contenus de blogueurs pro-Kremlin.
Mon étude a commencé quand j’ai découvert que le fil Twitter de nombreux usagers parmi ceux qui retweetent et mettent en favori des messages de RT, RIA Novosti et Lifenews n’était constitué que de retweets.
La propagande - Page 15 Russia-media-twitter-retweet-bots_0

Pourquoi des comptes Twitter suspects retweetent-ils les communiqués des grandes agences de news russes ? - Collage : Tatiana Lokot »

Comptes suspects

Comme exemples types de ces comptes dédiés au retweet, on peut citer les comptes suivants : @MarishaSergeeva, @MilenaRuineva, @KlaraUkralaKolu, @olga04p, @laraz1377, et @babichevaSonya [архив : 1, 2, 3, 4, 5, 6].
L’analyse des métadonnées montre que tous possèdent des caractéristiques de faux comptes : les infos données par leur bio sont soit très succinctes, sous forme de slogans, soit carrément absentes ; comme avatars, ils reprennent une photo de mannequin ou un personnage de dessin animé.
La propagande - Page 15 Rt-retweets-303x400_0

Les retweets répétés des messages du compte de Russia Today en anglais sont un trait distinctif de nombreux faux comptes
Leur comportement diffère de celui des bots décrits dans mon premier article pour L’Echo de RuNet, qui se « followaient » les uns les autres, mais ne retweetaient pas de messages et ne mettaient pas de « favori ». Une analyse de ma nouvelle série de comptes à l’aide de NodeXL n’a pas montré de quelconque relation entre eux.
Si une partie de ces comptes est entièrement dédiée aux retweets, d’autres (tels @SlavinaOksi) se chargent de poster des liens vers les nouvelles publications.
La majeure partie des liens d’« Оksana » allait vers des publications de Kievsmi.net – l’un des sites d’« actualités » pro-Kremlin (auquel a été donnée l’apparence d’un média ukrainien), menant vers le réseau (lien en anglais) dont j’ai parlé dans mon précédent article.
Arrivé à ce stade, on voit clairement que certains médias en langue russe boostent leur popularité sur Twitter à l’aide de comptes qui ont l’apparence et le fonctionnement de bots. Mais à quelle échelle ? Ce phénomène est-il particulier à la Toile russe ou reflète-t-il une tendance globale d’Internet ?

Etude comparée des tendances

Pour obtenir une réponse plus précise, j’ai créé un programme Python basique afin de rechercher les comptes qui retweetent les messages de comptes donnés sur Twitter et déterminer ceux qui, durant les derniers 30 jours, ont publié exclusivement des retweets (en les dénommant « suspects »).
Il va de soi que selon cette hypothèse, on pourrait classer comme « suspects » des usagers réels du réseau social qui aiment tout simplement retweeter les messages des autres. Néanmoins, les résultats que j’ai obtenus se sont avérés surprenants et intéressants.
Durant deux semaines, j’ai analysé les messages d’agences d’information russes, ukrainiennes, britanniques et américaines, en faisant la moyenne des retweets venus de comptes suspects.
Pour équilibrer ma comparaison, j’ai utilisé un échantillon de 45 comptes en langue russe choisis au hasard, et autant en anglais. Ils ont été triés au moyen d’une recherche des utilisateurs dont les messages contenaient la conjonction « et » dans leur langue originelle.
Pour la liste de médias anglophones (retweets de comptes définis comme « suspects »), le taux moyen obtenu était de 18,6%, un peu plus pour RuNet – 20,3% en moyenne. Les médias russophones ont par la suite montré une plus grande quantité de retweets de comptes analogues à des bots que les médias anglophones.
Le diagramme ci-dessous reflète le pourcentage moyen de retweets pour chaque contenu sur une période de deux semaines.

La propagande - Page 15 1_rss
Les plus forts pourcentages ont été obtenus par les comptes @emaidan_ua, @novostikiev and @kievsmi, dont chacun est lié à un réseau de sites pro-Kremlin.
Les comptes des grandes agences russes proches du pouvoir montrent elles aussi de forts taux de retweets « de type bot », alors que pour les grandes sources d’information occidentales (CNN, Fox News, MSNBC et BBC), on trouve une quantité minime de retweets de ce type.
Les pourcentages des médias ukrainiens (Kyiv Post et UA Today TV), tout comme les comptes anglophones d’agences russes (RT, Sputnik) se trouvent dans la zone moyenne-basse, ce qui contraste fortement avec le taux de 42% obtenu pour le compte russophone de RT, soit 22% de plus que la moyenne.
Que cache un tel écart ? Une étude plus poussée des métadonnées des comptes entrant dans la catégorie « usines à retweets » [par analogie avec l’expression « usine à trolls », ndlt] a attiré mon attention sur une particularité.
Dans le champ où s’indique le logiciel utilisé pour la publication des tweets (généralement, il s’agit d’Android pour Twitter ou Tweetdeck), apparaissaient toujours les mêmes mots : « bronislav », « iziaslav », « meceslav », « slovoslav » et « rostislav ».
Une analyse a montré que presque la moitié des bots utilisaient ces logiciels. Comme les résultats d’une recherche sur Google permettent de le supposer, ces logiciels n’ont rien à voir avec ceux qui sont commercialisés pour Twitter, et sont visiblement des applications non reconnues.
Ce qui est curieux, c’est que chacun de ces mots est un prénom slave masculin dérivé de la racine « Slava » (« gloire »), et qui a à peu près le sens de « celui qui se bat pour la gloire et l’obtient ». En utilisant ces prénoms comme filtre de recherche, j’ai fait des modifications dans mon programme, de façon à sélectionner les comptes utilisant ces applications non reconnues.
Le résultat s’est avéré plus précis que celui obtenu à partir du comportement consistant à retweeter des messages. Avec mon nouveau script affiné, j’ai découvert 411 faux comptes. Ce qui est intéressant, c’est que le comportement de ces bots a évolué avec le temps.
Bien que la majeure partie se cantonne désormais à retweeter les messages d’autres comptes, l’analyse de leur fil montre qu’ils ont auparavant employé les hashtags #AnarchyinUA (anarchie en Ukraine), #PutinPeaceMaker (Poutine pacificateur) et #MaterialEvidence (Preuves matérielles), et publié des informations analogues au contenu de sites liés à des « usines à trolls » démasquées par « l’Agence des enquêtes internet ».
La propagande - Page 15 Bot-anarchyinua_0

Tweets sur une exposition à New York avec hashtag et lien vers l’information correspondante
L’analyse des fils montre des périodes d’« accalmie » où les bots continuaient à fonctionner un peu en mode « veille », et postaient sur Twitter des citations « inspirantes » ou d’autres informations venues de la Toile.
La propagande - Page 15 Bot-tweeting-quotes-394x400_0

Série de tweets de phrases sans rapport entre elles et de citations sans liens ou retweets

Activité des bots sur le segment RuNet

Ayant obtenu une sélection de bots « pure », j’ai décidé de rechercher avec une attention accrue les agences d’information qui les utilisaient. J’ai alors créé un autre programme pour trouver les 30 comptes suivants, dont les messages étaient retweetés par chacun des bots et, sur la base des données obtenues, j’ai réalisé un graphique.

La propagande - Page 15 1_rss
Les principales agences de news gouvernementales et les sites d’information – RIA Novosti, RT, LifeNews et TASS – apparaissent en haut de la liste. On y trouve aussi, d’ailleurs, les comptes de médias indépendants – Medusa et Dojd’.
De plus, les bots ont retweeté les messages du compte de RIA FAN (le site de l’« usine à trolls » de Saint-Pétersbourg qui fait partie du réseau déjà cité, (lien en anglais) au côté des messages de @champ_football (l’un des comptes Twitter du site de sport Championat.com).
Cette combinaison provient-elle d’une erreur de code dans le programme de ces bots, ou d’une tentative de dissimulation délibérée ? En tout cas, rien n’est venu confirmer que l’une quelconque des sociétés citées ait ordonné ou orchestré des retweets de ses messages.
La sélection basée sur l’analyse des logiciels Twitter montre que l’activité des bots utilisant des applications non standard se focalise presque exclusivement autour des sites russophones (cf. diagramme).

La propagande - Page 15 1_rss
Il ne fait pas de doute que cette activité des bots a une influence significative sur le segment russophone de Twitter et l’audience des sites d’information, montrant avec une clarté évidente comment il est possible de booster artificiellement sa popularité sur les réseaux sociaux.
Les spécialistes des médias sociaux qui basent leurs travaux sur de telles données doivent impérativement en tenir compte.
Pour autant, les retweets et les hashtags ne représentent qu’une part de l’activité des bots. Dans un prochain article, j’analyserai les blogs sur la plateforme Livejournal, qui développent massivement leur audience à l’aide de bots, et j’essaierai de répondre à cette question : cela prouve-t-il des tentatives de répandre sur Internet une information favorable aux autorités russes ?

Encore un enfoiré de première:

Le moment est venu de lever les sanctions contre la Russie

INTERNATIONAL - On le sait, les relations entre la Russie et l'Occident se sont détériorées après l'annexion de la Crimée par la Russie.
Fin juillet 2014, l'Union Européenne (UE) et les Etats-Unis ont abandonné la pratique des sanctions ciblées contre certaines personnes physiques et morales pour passer à des mesures concernant des secteurs entiers de l'économie russe, notamment l'industrie de la défense et les technologies de pointe.
Le 22 juin 2015, les Ministres des Affaires Etrangères de l'UE ont prorogé les sanctions économiques contre la Russie jusqu'au 31 janvier 2016.
Peut-on combattre côte à côte avec les Russes, alors que nous leur imposons dans le même temps des sanctions européennes?
Pour l'heure, le moment est venu de lever les sanctions contre la Russie dans la perspective d'une lutte cohérente et efficace contre Daech avec la Russie. "Peut-on combattre côte à côte avec les Russes, alors que nous leur imposons dans le même temps des sanctions européennes? La réponse est non ! La France doit prendre ses responsabilités et obtenir, lors du prochain Conseil européen, qu'un terme soit mis à ces sanctions", s'est interrogé le Premier Ministre Manuel Valls fin novembre 2015 à l'Assemblée nationale.
Hollande doit nous montrer que l'alliance sera réelle, pour cela il doit lever les sanctions contre la Russie.
Dans la même veine, l'Ancien Premier ministre François Fillon martelait: "Hollande doit nous montrer que l'alliance sera réelle, pour cela il doit lever les sanctions contre la Russie. Il doit aussi mettre un poste diplomatique à Damas avec un chargé de mission pour assurer une liaison technique avec l'armée syrienne".
Et c'est ainsi que Thierry Mariani, le plus russophile de nos députés rendait visite à Claude Bartolone, le Président de l'Assemblée nationale, le 11 décembre 2015, pour y déposer une proposition de résolution invitant le Gouvernement à demander la levée des mesures restrictives et des sanctions économiques imposées par l'Union européenne à la Fédération de Russie.
Quand les sanctions sont contre-productives
Pour Vlad Sobell, analyste indépendant et professeur de l'Université de New York, déclarait en 2014 "en décrétant de nouvelles mesures contre Moscou, les États-Unis se montrent impuissants face à une Russie déterminée à faire tout son possible pour empêcher l'Ukraine d'adhérer à l'Otan. Washington ne semble d'ailleurs pas conscient que cette éventuelle adhésion constitue une 'ligne rouge' pour les autorités russes et que ces dernières sont prêtes à l'empêcher coûte que coûte, y compris en engageant un conflit militaire avec l'Alliance. Dans ce contexte, les sanctions ne font qu'irriter le Kremlin. D'autant que l'histoire montre que la Russie n'acceptera aucun compromis si sa sécurité et son indépendance sont menacées!"
Enfin, selon Vlad Sobell, les sanctions pourraient provoquer une vague de patriotisme incitant les milieux d'affaires à faire plus souvent appel aux ressources russes et les consommateurs à soutenir les producteurs nationaux.

Il y a plus: "Je crois que les Etats-Unis ont sous-estimé Vladimir Poutine. En tous cas, ils ont sous-estimé les capacités de réaction de la Russie. Mais d'un autre côté, il ne faut pas se leurrer: les sanctions contre la Russie ont fait perdre à l'Europe occidentale, à l'Union européenne, pratiquement 20% des échanges. Les échanges entre la Russie et les Etats-Unis ont progressé de 7% pendant la même période malgré les sanctions. C'est-à-dire, que nous, nous appliquons des sanctions et nous souffrons à cause des sanctions. Les Américains appliquent des sanctions mais ils gagnent de l'argent", Confiait l'écrivain Pierre Lorrain.

Par ailleurs, l'embargo décrété par la Russie le 6 août 2014 sur certains produits alimentaires européens en représailles aux sanctions imposées par Bruxelles a causé un "préjudice considérable à l'agriculture française" estime Xavier Beulin, président de la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA). "L'impact de l'embargo russe est rude. C'est un conflit diplomatique dont les conséquences économiques sont graves pour le monde paysan. La Russie représente 10 % des exportations totales agricoles européennes. C'est un volume important, qui s'est évaporé en pertes sèches pour beaucoup de producteurs", a-t-il déclaré dans une interview accordée à La Croix
La France a exporté vers la Russie des Produits agroalimentaires pour 750 millions d'euros
Selon le quotidien, en 2013, la France a exporté vers la Russie des produits agroalimentaires pour 750 millions d'euros.
"Les secteurs les plus touchés sont ceux des fruits et légumes, des viandes et des produits laitiers. Le premier marché s'est écroulé rapidement, du fait de la nature périssable des produits. Les maraîchers français ont accumulé les stocks, comme beaucoup de collègues européens. Ces volumes ont saturé le marché communautaire, causant la chute des prix", a indiqué l'expert. Dans cette perspective a-t-il déclaré avoir écrit une lettre à François Hollande, rencontré à deux reprises l'ambassadeur russe à Paris et appelé l'Organisation mondiale du commerce (OMC) à prendre les mesures nécessaires pour remédier à la situation car l'embargo russe enfreint, selon lui, les normes internationales.
De fait, les producteurs agricoles se sont mobilisés pour trouver des marchés alternatifs, mais ils n'arrivent pas pour le moment à le faire pour différentes raisons. "Aujourd'hui, une seule politique peut nous sortir de l'impasse: rétablir des relations commerciales avec la Russie! Je ne peux pas imaginer un futur proche sans la Russie", martelait le président de la FNSEA.
La Crimée n'aurait jamais dû être placée en Ukraine par les caprices de Khrouchtchev en 1954.
Enfin, pour revenir à la Crimée, on relèvera volontiers que l'ancien ministre des Affaires étrangères Hubert Védrine déclarait "qu'elle n'aurait jamais dû être placée en Ukraine par les caprices de Khrouchtchev [en 1954, ndlr]. Ou alors il fallait corriger cela au moment de l'indépendance [en 1991, ndlr]. Car à l'époque de l'URSS il s'agissait d'un déplacement interne sans grande conséquence, comme entre Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon".
Александр
Александр

Messages : 5390
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

La propagande - Page 15 Empty Re: La propagande

Message  Thuramir le Lun 14 Déc - 10:54

Quant à la question des sanctions, l'opinion des personnes sur ce sujet fait partie de la liberté d'expression. Smile 

Ceci dit, il s'agit de sanctions décidées par l'UE et pas par la France seule. L'opinion de quelques représentants politiques français ne constitue dès lors pas une modification des sanctions, et leur modification ou leur levée dépend aussi de l'accord des 27 autres pays membres de l'UE.
Thuramir
Thuramir

Messages : 2946
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

La propagande - Page 15 Empty Re: La propagande

Message  Александр le Lun 14 Déc - 10:58

Exactement et elles seront prolongées vraisemblablement.
Александр
Александр

Messages : 5390
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

La propagande - Page 15 Empty Re: La propagande

Message  орис le Lun 14 Déc - 14:34

Beaucoup d'article intéressants ici mais en anglais :

stopfake.org/en/tag/russian-propaganda/
(le www est à rajouter ainsi que le http)

орис

Messages : 135
Date d'inscription : 09/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

La propagande - Page 15 Empty Re: La propagande

Message  Александр le Lun 14 Déc - 15:10

C'est la meilleure arme antirusse: la vérité. Very Happy
Александр
Александр

Messages : 5390
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

La propagande - Page 15 Empty Re: La propagande

Message  Krispoluk le Lun 14 Déc - 15:39

Александр a écrit:
La Crimée n'aurait jamais dû être placée en Ukraine par les caprices de Khrouchtchev en 1954.
Enfin, pour revenir à la Crimée, on relèvera volontiers que l'ancien ministre des Affaires étrangères Hubert Védrine déclarait "qu'elle n'aurait jamais dû être placée en Ukraine par les caprices de Khrouchtchev [en 1954, ndlr]. Ou alors il fallait corriger cela au moment de l'indépendance [en 1991, ndlr]. Car à l'époque de l'URSS il s'agissait d'un déplacement interne sans grande conséquence, comme entre Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon".

Comme à son habitude, Védrine se fait remarquer par son ignorance crasse des vérités historiques ou par sa mauvaise foi délibérée...

Lors de la délimitation des frontières "internes" de l'Ukraine en 1954, la Crimée a été effectivement placée sous la juridiction de l'Ukraine. Il oublie de dire que cette délimitation ne s'est pas faite sans contre-partie mais que l'Ukraine à du "céder" à la Russie des territoires à l'Est et notamment l'oblast de Belgorod et d'autres territoires au nord de Rostov.
Cette "réorganisation territoriale" au sein de l'Urss avait pour objectif de rationaliser la gestion de ces territoires et il était évident que l'Ukraine ayant une continuité territoriale avec la Crimée, était la République la plus à même de gérer efficacement ce territoire. On le voit bien aujourd'hui avec les problèmes d'approvisionnement en eau et énergie...
Ce qui est vrai, c'est que cette réorganisation administrative interne portait peu à conséquences à l'époque de CCCP : tout se décidait finalement à Moscou et le reste de l'Union Soviétique suivait... Effectivement, ce "partage des responsabilités administratives" n'avait pas plus d'importance que le redécoupage des régions en France.
Mais l'éclatement de l'URSS a changé la donne et désormais l'Ukraine est (bien) indépendante de Moscou... Sursauts post-coloniaux !!! La France et la GB (la Belgique Wink) ont connu cela dans les années 50-60, la Russie est en proie aux mêmes phénomènes depuis 1991 ! CQFD  Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

Tout ceux qui clament la souveraineté russe sur la Crimée sont, soit des ignares (il y en a beaucoup !), soit des manipulateurs...

Védrine m'est toujours apparu comme un personnage falot, sans envergure et sans intérêt ! Quelle différence avec Dominique de Villepin ! Hélas, ce dernier est plus un historien qu'un homme politique (avis personnel) Wink
Krispoluk
Krispoluk

Messages : 7115
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La propagande - Page 15 Empty Re: La propagande

Message  Александр le Lun 14 Déc - 15:53

Krispoluk a écrit:
Александр a écrit:
La Crimée n'aurait jamais dû être placée en Ukraine par les caprices de Khrouchtchev en 1954.
Enfin, pour revenir à la Crimée, on relèvera volontiers que l'ancien ministre des Affaires étrangères Hubert Védrine déclarait "qu'elle n'aurait jamais dû être placée en Ukraine par les caprices de Khrouchtchev [en 1954, ndlr]. Ou alors il fallait corriger cela au moment de l'indépendance [en 1991, ndlr]. Car à l'époque de l'URSS il s'agissait d'un déplacement interne sans grande conséquence, comme entre Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon".
. . .
Tout ceux qui clament la souveraineté russe sur la Crimée sont, soit des ignares (il y en a beaucoup !), soit des manipulateurs...

Védrine m'est toujours apparu comme un personnage falot, sans envergure et sans intérêt ! Quelle différence avec Dominique de Villepin ! Hélas, ce dernier est plus un historien qu'un homme politique (avis personnel) Wink
Il n'y a qu'à regarder la carte pour se rendre à l'évidence.
Trop simple pour certains . . .
Александр
Александр

Messages : 5390
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

La propagande - Page 15 Empty Re: La propagande

Message  орис le Lun 14 Déc - 19:34

Petit truc amusant , j'ai tapé Russie dans Google actualité, comme j'en avais marre de voir Sputnik,  j'ai tapé "-" et avant même d'écrire le s de Sputnik, c'était le premier truc que Google proposait . Comme quoi il y en a plus d'un qui en a marre d'eux  Laughing

орис

Messages : 135
Date d'inscription : 09/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

La propagande - Page 15 Empty Re: La propagande

Message  Thuramir le Lun 14 Déc - 20:19

Krispoluk a écrit:
Александр a écrit:
La Crimée n'aurait jamais dû être placée en Ukraine par les caprices de Khrouchtchev en 1954.
Enfin, pour revenir à la Crimée, on relèvera volontiers que l'ancien ministre des Affaires étrangères Hubert Védrine déclarait "qu'elle n'aurait jamais dû être placée en Ukraine par les caprices de Khrouchtchev [en 1954, ndlr]. Ou alors il fallait corriger cela au moment de l'indépendance [en 1991, ndlr]. Car à l'époque de l'URSS il s'agissait d'un déplacement interne sans grande conséquence, comme entre Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon".

Comme à son habitude, Védrine se fait remarquer par son ignorance crasse des vérités historiques ou par sa mauvaise foi délibérée...

Lors de la délimitation des frontières "internes" de l'Ukraine en 1954, la Crimée a été effectivement placée sous la juridiction de l'Ukraine. Il oublie de dire que cette délimitation ne s'est pas faite sans contre-partie mais que l'Ukraine à du "céder" à la Russie des territoires à l'Est et notamment l'oblast de Belgorod et d'autres territoires au nord de Rostov.
Cette "réorganisation territoriale" au sein de l'Urss avait pour objectif de rationaliser la gestion de ces territoires et il était évident que l'Ukraine ayant une continuité territoriale avec la Crimée, était la République la plus à même de gérer efficacement ce territoire. On le voit bien aujourd'hui avec les problèmes d'approvisionnement en eau et énergie...
Ce qui est vrai, c'est que cette réorganisation administrative interne portait peu à conséquences à l'époque de CCCP : tout se décidait finalement à Moscou et le reste de l'Union Soviétique suivait... Effectivement, ce "partage des responsabilités administratives" n'avait pas plus d'importance que le redécoupage des régions en France.
Mais l'éclatement de l'URSS a changé la donne et désormais l'Ukraine est (bien) indépendante de Moscou... Sursauts post-coloniaux !!! La France et la GB (la Belgique Wink) ont connu cela dans les années 50-60, la Russie est en proie aux mêmes phénomènes depuis 1991 ! CQFD  Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

Tout ceux qui clament la souveraineté russe sur la Crimée sont, soit des ignares (il y en a beaucoup !), soit des manipulateurs...

Védrine m'est toujours apparu comme un personnage falot, sans envergure et sans intérêt ! Quelle différence avec Dominique de Villepin ! Hélas, ce dernier est plus un historien qu'un homme politique (avis personnel) Wink
Il s'est en effet agi d'un échange de territoires, ce qui est juridiquement parfaitement admis et valable. Les échanges parcellaires existent en droit privé et cela est profitable pour les eux parties, tout comme pour le cas de la Crimée, qui est reliée par la voie terrestre à l'Ukraine uniquement, et qui était dès lors la plus à même de développer ce territoire.

En l'espèce, si la Russie voulait récupérer la Crimée, elle devrait, si elle suivait sa logique pour se réapproprier ce territoire, restituer les territoire de Belgorod et du nord de Rostov à l'Ukraine.
Thuramir
Thuramir

Messages : 2946
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

La propagande - Page 15 Empty Re: La propagande

Message  Matt le Mar 15 Déc - 0:28

Quoi? La Russie, donner? Tu rêves?

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
La propagande - Page 15 Sign110
Matt
Matt
Admin

Messages : 8986
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 59
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

La propagande - Page 15 Empty Re: La propagande

Message  Александр le Mer 16 Déc - 15:29

1° l'officiel:

La Crimée: vers l’indépendance énergétique à grands pas

Depuis le ralliement historique de la Crimée à la Russie, l’un des problèmes majeurs de la péninsule restait sa dépendance en matière de livraisons d’électricité par l’Ukraine.


Il fallait de toute manière s'attendre à ce que les extrémistes ukrainiens tentent par tous les moyens de faire payer à la Crimée son choix historique. C'est ce qui va arriver. Ils pensaient avoir réussi. Coup raté: la Crimée a tenu bon et la Russie a pris les mesures efficaces en un laps de temps réduit.

Petit rappel des faits. Le 22 novembre dernier, des groupes ukrainiens de mouvance néonazie et ultra-nationaliste, font exploser des lignes à haute tension, faisant ainsi couper l'approvisionnement en électricité pour la péninsule criméenne. En d'autres termes: un acte terroriste. Sur le coup, ce ne sera d'ailleurs pas seulement la Crimée qui sera touchée, mais aussi certaines régions ukrainiennes voisines (notamment la région de Kherson).


Les services ukrainiens régionaux compétents tentent d'intervenir pour faire réparer les dégâts. Mais les extrémistes leur bloquent l'accès, en les laissant uniquement réparer les lignes approvisionnant les régions ukrainiennes. La Crimée plonge dans le blackout électrique pour près de deux semaines. Les extrémistes poursuivent alors le blocus en empêchant tout accès aux lignes électriques concernées.

Ravis de leur action, ils pensaient pouvoir mettre la péninsule criméenne en position de faiblesse et poursuivre sans vergogne leur chantage. D'autant plus ayant le soutien affiché des autorités kiéviennes. Plus que cela, Piotr Porochenko en personne soutiendra ouvertement « l'initiative des patriotes ukrainiens ». A l'instar d'une autre « initiative », initiée un peu plus tôt avec un nom fort révélateur: le « blocus alimentaire », dont le but devait être la « restauration de la souveraineté ukrainienne », selon les dires du même Porochenko (approche effectivement « intéressante » et surtout très « humaniste ») en empêchant tout camion transportant des produits alimentaires depuis le territoire ukrainien d'entrer en Crimée. Un blocus pour rappel n'ayant rien donné puisque la Crimée est entièrement autosuffisante en livraisons alimentaires depuis la Russie continentale, les seuls perdants ayant été les producteurs ukrainiens privés de la possibilité de faire vendre leurs produits en terre criméenne. Kiev a préféré donc passer à l'étape « supérieure »: faire vivre les habitants de la Crimée dans le noir en espérant que cela puisse durer. Seul bémol: les Criméens n'ont une fois de plus pas fléchi et les autorités russes ont intensifié l'organisation de l'indépendance énergétique de la presqu'île.

En effet, un pont énergétique reliant la péninsule à la Russie continentale a été mis en place en un temps pratiquement record. Pour la Crimée, cette nouvelle victoire était surtout celle de l'acquisition d'une indépendante énergétique tant attendue. Dès l'annonce du retour de l'électricité dans les foyers criméens et l'arrivée du président russe en personne pour suivre le processus, sentant le fiasco évident (une fois de plus), le gouvernement de Porochenko déclare depuis Kiev la reprise des livraisons d'électricité en Crimée… Sauf que Poutine rétorque: « Moscou ne doit avoir aucun contrat en vigueur avec Kiev lorsque le pont énergétique sera complètement opérationnel ». Point à la ligne.

Il est vrai que les derniers temps, l'Ukraine fait bien peu parler d'elle. Le monde aujourd'hui l'a un petit peu oublié, y compris les « alliés » occidentaux. Tout est donc bon pour faire parler de soi, d'autant plus lorsque cela peut frapper des gens ayant refusé catégoriquement de vivre au sein de cette « nouvelle » Ukraine pseudo-démocratique, fascisante et pro-occidentale. Mais une fois encore fiasco évident. Quant aux habitants de la Crimée, l'épreuve « électrique » qu'ils ont vécue n'a fait que renforcer encore plus le bons sens de leur décision de mars 2014, ainsi que le sentiment d'être protégés par leur pays, la Russie. L'Ukraine elle perd sur tous les fronts: non seulement elle se ridiculise une fois de plus, mais elle perd par la même occasion une énième source de revenue, et non des moindres… Sans oublier que la banqueroute arrive à grands pas. Pauvre Ukraine.


2° la réalité:

Крым. Реалии

Власти Севастополя, несмотря на энергомост, хотят купить генераторов на 5 млн рублей bit.ly 1JbCDb5 
Les autorités de Sébastopol, malgré le « pont énergétique », veulent acheter des générateurs pour 5 millions de roubles

La propagande - Page 15 CWWO_GQWEAAj40l
Александр
Александр

Messages : 5390
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

La propagande - Page 15 Empty Re: La propagande

Message  орис le Mer 16 Déc - 19:00

Ah notre cher journal Sputnik qui restera toujours d'un optimisme sans égal Pour la Russie. une vision aussi impartiale que celle de staline.  lol!


Je viens de trouver une perle sur sputnik, je me suis même demandé si ce n'était pas un instant legorafi  lol!  jocolor rabbit


Comment expliquer cette ressemblance extraordinaire du président russe avec certains héros de tableaux remontant jusqu'au 14e siècle? Les journalistes des éditions britanniquesDaily mail et The telegraph ont émis un ensemble d'hypothèses à ce sujet, et sont même allés jusqu'à supposer une origine extraterrestre au président russe, mieux encore, son immortalité ou le fait qu'il était un vampire.

Afin d'éclaircir la question et enfin percer le phénomène des sosies de Vladimir Poutine qui effraient tant les Britanniques, le Telegraph a décidé de se tourner vers les internautes.


L'édition a ainsi lancé un sondage sur Internet à partir de la question suivante: "M.Poutine est-il immortel?" En l'espace d'une heure, 66% des personnes interrogées avaient répondu à l'affirmative à cette drôle de question. Etonnés par cet excès d'intérêt porté au président russe, les journalistes ont décidé de mettre un terme au sondage.
L'œil méfiant, le président russe nous dévisage sur les tableaux de Jan van Eyck, peintre du 14 siècle.




On également peut le voir, pensif, sur le tableau d'un général grec du 19e siècle.


D'autres internautes ont fait preuve de plus d'ingéniosité en révélant la ressemblance du dirigeant russe avec la Joconde de Léonard de Vinci. En répondant à la question sur l'immortalité de M.Poutine, ils ont ajouté: "Même plus que vous ne le pensiez".


Certains ont rebaptisé Vladimir Poutine en Duncan MacLeod, héros immortel d'une série télévisé.


D'autres estiment que Vladimir Poutine ressemble à Louis 12.


Il y a quelque temps, les experts du journal britannique Daily Mail ont analysé la démarche et les gestes de Vladimir Poutine. Ils en ont ainsi déduit que le leader russe était "armé et dangereux"© SPUTNIK. MIKHAIL KLIMENTIEV

Les spécialistes occidentaux sont persuadés qu'une petite gêne détectée par les journalistes occidentaux dans les mouvements de la partie droite du corps de M.Poutine témoignerait du fait que l'homme politique est prêt à tout moment à sortir un flingue caché sous ses vêtements.


fr.sputniknews.com/insolite/20151216/1020326047/poutine-immortel-tableau.html

(Rajouter juste http devant)

орис

Messages : 135
Date d'inscription : 09/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

La propagande - Page 15 Empty Re: La propagande

Message  Matt le Mer 16 Déc - 23:19

J'ai posté hier cette étude ici.  Wink
Pour moi, ce n'est plus de l'optimisme, mais de la caricature.
Le coup de l'énergie en Crimée en est l'illustration flagrante.  Embarassed

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
La propagande - Page 15 Sign110
Matt
Matt
Admin

Messages : 8986
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 59
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

La propagande - Page 15 Empty Re: La propagande

Message  Caduce62 le Jeu 17 Déc - 0:06

La propagande - Page 15 12342210
Caduce62
Caduce62

Messages : 7848
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 56
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La propagande - Page 15 Empty Re: La propagande

Message  Александр le Jeu 17 Déc - 8:49

Caduce62 a écrit:La propagande - Page 15 12342210
On voit qu'il est marié maintenant, ses "illustrations" sont changées. Laughing
Александр
Александр

Messages : 5390
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

La propagande - Page 15 Empty Re: La propagande

Message  Александр le Jeu 17 Déc - 9:24

6 Reasons You've Probably Read Russian Propaganda Today

La propagande - Page 15 485416_v1

Soviet propaganda is iconic across the world, from museums to the T-shirts worn by that guy that always brings an acoustic guitar to the party. But it's not a thing of the past: The modern Russian state has their own propaganda, and they spend at least $300 million a year delivering it directly from the Kremlin to your Facebook feed. Cracked sat down with Professor Eugen Fedchenko, who helps run the propaganda-busting website StopFake.org, and talked to him about how Russian propaganda slips into our reading every day.

#6. Modern Russian Propaganda Is Weaponized Nonsense

La propagande - Page 15 485648
The Kremlin
Propaganda was ever-present in the old Soviet Union, aimed mostly at the USA:
La propagande - Page 15 485418_v1
The Kremlin
Pretty subtle stuff, much of the time.
We can all agree they hired great artists, right? We would pay top dollar to watch this guy fight CGI aliens next to Captain America.
La propagande - Page 15 485420_v1
The Kremlin
Somebody forward this to Marvel.
But judging the effectiveness of Soviet Propaganda is another matter entirely. The natural assumption, based on decades of Bond movies, is that most Soviet citizens bought into the propaganda. The mainstream academic opinion is in line with that: Soviet propaganda worked pretty well, particularly because nothing else was allowed inside the country.
Eugen Fedchenko is a professor of journalism living in Ukraine who also lived through the last couple decades of Soviet history on the frontier of the USSR. And out there, in his recollection, Soviet propaganda was less effective:
"Soviet propaganda was completely dull, even for Soviet people. If you explain by propaganda that Americans are starving and you go to grocery store and it is empty ... these kind of reality checks made Soviet propaganda ineffective domestically."
Modern Russian propaganda is made by some of the same people who used to make Soviet propaganda and focuses largely around the news network Russia Today (RT, to its hip young friends, of which it has precisely none).
La propagande - Page 15 485426_v1
RT
Hip readers questioned more, then left.
Russia Today is owned and financed by the Kremlin, so it's like if the Pentagon owned Fox News or MSNBC, and everyone was just fine with it for some reason. And while old Soviet propaganda was distinctly nativist, Russia Today learned from the American media.
"Instead of one thing, you need thousands of things. Instead of one audience, you target many."
RT spun off into a number of websites, including the English-language Sputnik:
La propagande - Page 15 485422_v1
Sputnik
You've probably seen at least one article by RT or one of their affiliates on your news feed within the last year. Likely involved with some bird-fucking insanity, like this:
La propagande - Page 15 485442_v1
RT
And it's weird that something like this would come out of the Kremlin. It almost doesn't seem political at all, until you look at a bunch of RT headlines at once and realize their habit of casually implicating the U.S. government in corruption or incompetence. Sometimes justifiably ...
La propagande - Page 15 485424_v1
RT
And other times?
La propagande - Page 15 485428_v1
Sputnik
Who gives a shit!? Didn't you read that RT story? We've got space alien mob rule to worry about.
Professor Fedchenko explained the reasoning behind Russia's next generation of propaganda: "Instead of ideology you use nonsense, and with all that noise people lose focus."
In 1984, the height of propaganda was signs with unblinking eyes that recorded your every movement. In 2015, the best government propaganda looks like a shitty conspiracy forum.

#5. Russian Propaganda Hides In Your News Feed

La propagande - Page 15 485650_v1
Justin Sullivan/Getty Images News/Getty Images
Sites like RT and Sputnik run content that rivals BuzzFeed:
La propagande - Page 15 485430_v1
Sputnik
The actual text of the article is of a NASA guy admitting that Area 51 exists, but clarifying that it's just a place they test new planes, etc. Y'know, exactly the same thing the U.S. government's been saying for years.
La propagande - Page 15 485432_v1
RT
The truth is out there ... it's just boring.
Because of the way Facebook works, if you find yourself clicking on a lot of articles from a website -- say Russia Today or Sputnik -- because it had one of those headlines you just had to check out, new articles from that same site will show up more frequently in your news feed. And they won't all look instantly crazy.
La propagande - Page 15 485436_v1
RT
Like how your uncle's posts look during non-election years.
"So they are telling people about UFOs and lizard gods and natural medicine and paramedical things ... and then they started to criticize foreign governments and blaming foreign governments, and it became apparent this stuff is hugely attractive to many people."
So articles like this appeal to the kind of folks who are broadly suspicious of any brown people:
La propagande - Page 15 485434_v1
RT
Similar to this garbage posing as real news to cross into your brain.
While an article like this has better odds of luring in that friend who deeply trusts the healing power of crystals:
La propagande - Page 15 485438_v1
RT
"They have a huge audience in the Middle East because they criticize Israel consistently. A huge audience in South America because they criticize the U.S. government. And these are very simplistic concepts which are so attractive, because people want easy explanations."
No matter who your Facebook friends are, RT or one of its affiliates has propaganda catered to the things they already believe about the world. It's the Trojan Horse of propaganda. Many, maybe even most RT articles don't advance any specific agenda. But they worm their way into your Facebook feed, and then when the news breaks that a passenger plane has been shot down over Ukraine, maybe this pops up:
La propagande - Page 15 485440_v1
RT
And if you don't bother to dig any deeper into that story and learn that the Russian government's done stuff like obviously Photoshop satellite photos to make this same claim, maybe you just incorporate that little headline into your view of world events.

#4. Russian Propaganda Works Like Fox News
La propagande - Page 15 485652_v1
Sputnik
Are you a dumb blogger who hates the government and wants someone with a budget to pretend you matter? Russia may have an opportunity for you:
"They invite a lot of local journalists and editors and languages, so if you watch Russia Today America, you see ... American faces and journalists, a studio that looks like any American channels, the structure of the material is familiar ... but the topics are different. And that makes it attractive: It's different."
Russia Today also gambles a lot on the laziness of the average reader. If they quote an "expert" in an article, they know that most people won't bother looking into that "expert's" background. Here's one example pointed out to us by Cracked writer Jim Kovpak:
La propagande - Page 15 485446_v1
Sputnik
The article backs up its insane claim -- that Europeans will flee Europe due to all the refugees -- by pinning the whole idea on "Polish media." Read a little deeper, and you'll get sent to this sketchy website:
La propagande - Page 15 485444_v1
Obserwator Polityczny
The "translation" should change every word to "bullshit."
Nearly all the articles are written by the same guy, "krakauer," and the most successful articles feature only a handful of comments. It's clearly some person's crazy website (the article above is suggesting that the Ukrainian conflict is a possible "Second Vietnam" for the U.S.) that RT is crediting as "Polish media." Which is technically correct -- the worst kind of correct. They do it to Western media too:
"They like being able to say Western media is on their site -- 'AMERICAN MEDIA PREDICTING COLLAPSE OF UKRAINE' -- and then you go and it's a WordPress blog of some guy at USC."
Oh, also, did you know we're on the brink of nuclear war with China and Russia?
La propagande - Page 15 485448_v1
RT
If you actually read the article, you'll find it's based entirely on a blog post written by Paul Craig Roberts, who spent one year as assistant secretary of the treasury and is exactly as qualified to comment on the likelihood of WWIII as everyone reading this sentence. He's also kind of a 9/11 truther, but to RT he's just a "Reagan official."


#3. Assume The Opposite Of The Propaganda Is True
Propaganda is often used as a shell game. The Soviet Union focused on stories of American racism during the Civil Rights Movement to distract from their own domestic injustices. So if a nation's propaganda claims that they have, say, a shitload of cool-ass weapons coming out that are just utterly unstoppable, it might be to hide the fact that their military is actually a bit of a disaster.
Example: You've probably seen a bunch of articles about Russia's crazy new superweapons on Facebook:
La propagande - Page 15 485450_v1
Sputnik
The story is immediately picked up by right-wing media, because if the Russians have a bitchin' new tank then we better get a bigger one, with flames on it, to show those bastards what freedom looks like:
La propagande - Page 15 485452_v1
The National Intrest
"And see if we can add wings so we can do inverted tanking on them, Top Gun-style."
And that's exactly what the Kremlin wants; Russia can't actually afford to build Armata tanks, and they've got no plans to field them in meaningful numbers. But thanks to social media, Russia can use the Armata to intimidate the West without actually building any. And take this story:
La propagande - Page 15 485454_v1
Sputnik
"'The recoil from the two barrels will also cause the shooter's penis to grow at least two inches,'
said a totally real and jealous anonymous NATO doctor."
That twin-barrel assault rifle is actually decades old. It was called the AO-63, and during the 1980s it was evaluated by the Spetsnaz, who ... rejected it for not being good enough. But double-barreled anythings are twice as cool as normal-barreled stuff, so Sputnik/RT dusted off history and renamed it "NATO's worst nightmare." Professor Fedchenko explained the proper way to read these sorts of articles:
"Soviet propaganda tradition teaches us you need to read the opposite. If they publish an article on some super bomber, they're having some problems with aviation. If Soviet media were saying, 'This year we'll have the biggest automotive production ever,' it means this industry really sucks."
Nowhere is this clearer than the current sanctions on Russia:
"Every time on Sputnik you can see stories about how Russia is not harmed by sanctions, they find experts to prove that. If you're not harmed by something I'm doing, why would you talk about that? So, again, we deal with opposites -- if they say sanctions are not important, sanctions are hugely important."
La propagande - Page 15 485456_v1
Sputnik
"Neither does our story, but still ..."
"Pentagon" in that headline means "one dude" and "no sense" is how they translate his actual quote, "What's clear is that sanctions are working on the Russian economy. ... What's not apparent is that that effect on his economy is deterring [Russian President Vladimir] Putin from following the course that was evidenced last year in the Crimea."
And, yes, the reality is that sanctions have been devastating to the Russian economy. But never mind all that -- some guy that knows what a pentagon is thinks Russia is super-duper double-thumbs-up for all time!

#2. TV Can Be A Weapon Of War
Russian television dominates much of Eastern Europe. And prior to the Ukrainian separatist crisis, it helped prime people to support the right side:
"It was about local elections, national elections, everything. People's views and opinions were completely changed. ... People in Donetsk and Lugansk, their worldview did not come from nowhere. It was formed from Russian TV."
We got to see a bit of this during our trip to the Ukrainian war zone. We spent the night drinking in a hospital with some Ukrainian soldiers, watching Novorussia, which is actually just Russian TV with a different logo, provided for free to the separatist state. Curiously, The Devil Wears Prada was playing. Professor Fedchenko explained:
"It could be seen to project an image of affluence; that's important."
La propagande - Page 15 485460_v1
20th Century Fox
"Affluence ... in a different country ... making people miserable. Trust us; it makes sense."
We spoke with a refugee from Donetsk (the Ukrainian city that separated with Russian military aid) during our trip to Kiev. She backed up the professor, pointing out that people she knew in town found Russian talk shows very convincing when they painted a picture of what a paradise Novorussia would be if those damn Ukrainians would just get out of the way. Or, as the BBC more eloquently put it:
"Russian state TV's coverage of the conflict in Ukraine does not simply contain one-sided and often misleading propaganda. It also appears to employ techniques of psychological conditioning designed to excite extreme emotions of aggression and hatred in the viewer."
And does it work? That's something you can debate: This article makes the case that RT is likely exaggerating their reader numbers. But RT's also been nominated for Emmys. People are clearly listening -- even if not as many as they'd like to claim. During their evaluation of Russian propaganda in Ukraine, the BBC noted that, "All the indications are that it is having the desired effect."

#1. Their Propaganda Goes In Weird Patterns
To hear Russian media tell it, Ukraine is just chock-full of crucifixions:
La propagande - Page 15 485464_v1
The Voice Of Russia
And earlier this year Russia's biggest news channel ran an interview with a woman who claimed to have seen a 3-year-old crucified by Ukrainian soldiers.
"A single witness described in graphic terms how this boy was crucified, and she was given this detailed narrative about how the boy was bleeding, and that was aimed at religious views of believers. And then she explains that after the boy was crucified they dragged his mother through the square by tanks. ... There were no other witnesses of this; there was not a single picture or anyone who could confirm it."
And, as our source pointed out, this particular move is more than a century old:
La propagande - Page 15 485458_v1
"We've lost too many innocent cartoon characters to this horror. Please help."
It wasn't true in WWI, and it isn't true now. But claiming that horrific things are being done to children is a well-documented standby of Russian propaganda. And that's not the end of their grab bag of bullshit.
"Another story was about slaves. So they said that every Ukrainian participating in occupying forces would be granted a piece of land and two slaves. ... They try to portray Ukraine as a fascist state, with its attitude towards Jews and LGBT ..."
During the Stalinist era, Soviet propaganda went after "disloyal" subjects by painting them as Nazi sympathizers. During their 2008 war with Georgia, modern Russian propagandists accused Georgians of accepting neo-Nazi volunteers. And right now Russian media is busy making the case that the Ukrainian army might look pretty sexy in jackboots.
La propagande - Page 15 485462_v1
This article is about Nazi recruits for the so-called "Azov Regiment," a group of Ukrainian volunteers who do have some neo-Nazi members. But, as StopFake pointed out, this picture originates from 2005, way before the civil war started. There are neo-Nazis in the American army. There are even neo-Nazis in the Russian-backed separatist forces fighting against Ukraine. There are neo-Nazis everywhere, is the point. That doesn't make everyone who shares a barracks with them Nazis. Nazis aren't The Thing. Though ... how cool would that movie be? Excuse us -- we have a screenplay to write.
Александр
Александр

Messages : 5390
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

La propagande - Page 15 Empty Re: La propagande

Message  Caduce62 le Jeu 17 Déc - 13:11

La propagande - Page 15 12369210
Caduce62
Caduce62

Messages : 7848
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 56
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La propagande - Page 15 Empty Re: La propagande

Message  Krispoluk le Jeu 17 Déc - 13:19

Caduce62 a écrit:La propagande - Page 15 12369210

C'est vrai que les nouvelles caricatures du Doc sont un peu tristounettes ces derniers temps Twisted Evil Me fais chier un peu par rapport à celles que j'avais l'habitude de voir Sad
Espérons que quand sa femme sera là, il se sentira plus "dopé" pour renouer avec ses penchants naturels Laughing cheers
Krispoluk
Krispoluk

Messages : 7115
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La propagande - Page 15 Empty Re: La propagande

Message  Александр le Jeu 17 Déc - 13:21

Ca, j'en doute . . . Embarassed
Александр
Александр

Messages : 5390
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

La propagande - Page 15 Empty Re: La propagande

Message  Thuramir le Jeu 17 Déc - 18:11

Je ne savais où mettre cette information, mais la déclaration de Poutine me paraît être une habile manœuvre. Si Poutine ne veut pas de Trump comme futur président des Etats-Unis, il a fait exactement ce qu'il fallait !  Very Happy

Poutine: Donald Trump est un "homme brillant et plein de talent"

(Belga) Le candidat à la primaire républicaine aux Etats-Unis, Donald Trump, est un "homme brillant et plein de talent", le "favori incontesté de la course présidentielle", a déclaré jeudi le président Vladimir Poutine cité par les agences russes.

"Il dit qu'il souhaite un autre niveau de relations, des relations plus étroites, plus profondes, avec la Russie, comment pourrait-on ne pas saluer cela ? Evidemment que nous le saluons", a déclaré M. Poutine cité par des agences russes après sa conférence de presse annuelle devant près de 1.400 journalistes russes et étrangers.
Thuramir
Thuramir

Messages : 2946
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

La propagande - Page 15 Empty Re: La propagande

Message  Thuramir le Jeu 17 Déc - 18:16

Et dans le même ordre d'idées, Mélenchon devrait recevoir le prix Nobel de littérature : il n'a jamais été à court d'invectives !

Corruption à la FIFA - Blatter mérite le prix Nobel de la Paix, estime Vladimir Poutine
(Belga) Le président démissionnaire de la FIFA Joseph Blatter est un "homme respectable" qui mérite le prix Nobel de la Paix en raison de "sa contribution colossale dans le domaine humanitaire", a déclaré jeudi le président russe Vladimir Poutine.
"Joseph Blatter a fait un travail considérable pour le football mondial. Sa contribution dans le domaine humanitaire est colossale (...) Voilà la personne à qui il faut donner le prix Nobel de la Paix", a-t-il affirmé lors de sa conférence de presse annuelle, alors que la FIFA est ébranlée par un scandale de corruption concernant, notamment, les conditions d'attribution du Mondial-2018 à la Russie.
Joseph Blatter s'est présenté jeudi matin devant les juges de son instance, à Zurich, pour s'expliquer notamment sur le paiement controversé de 1,8 million d'euros à Michel Platini en 2011, qui pourrait valoir une radiation à vie aux deux hommes.
Blatter, réélu au printemps pour un cinquième mandat avant d'annoncer dans la foulée qu'il allait remettre son mandat lors d'un congrès électif le 26 février, est suspendu provisoirement depuis le 8 octobre et jusqu'au 5 janvier.
Il avait été suspendu de ses fonctions quelques jours après l'ouverture de procédures judiciaires en Suisse à son encontre pour ce paiement à Platini, mais aussi parce qu'il est soupçonné d'avoir signé un contrat de droits TV présumé déloyal envers la FIFA concernant les Coupes du monde 2010 et 2014.
Thuramir
Thuramir

Messages : 2946
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

La propagande - Page 15 Empty Re: La propagande

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 15 sur 44 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16 ... 29 ... 44  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum