Et après?

Page 4 sur 42 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 23 ... 42  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Et après?

Message  Caduce62 le Dim 6 Avr - 17:30

06/04/2014 à 17:20
Ukraine: des pro-russes prennent d'assaut un bâtiment officiel à Donetsk

Des manifestants pro-russes ont attaqué dimanche des bâtiments officiels dans l'est russophone de l'Ukraine, envahissant notamment les locaux de l'administration provinciale dans la ville de Donetsk, ont constaté des correspondants de l'AFP.
Plus de 2.000 protestataires manifestaient près des locaux de l'administration de la province de Donetsk, gardés par plus de 200 policiers.
Les manifestants brandissaient des drapeaux russes et des panneaux avec les slogans "Donetsk, ville russe", "Donnez-nous un référendum" sur l'indépendance et le rattachement à la Russie, ou "Otan dehors".
A la fin du rassemblement, environ 150 protestataires se sont détachés de la manifestation pour s'en prendre au bâtiment de l'administration locale, selon un correspondant de l'AFP dans la ville.
Après avoir été repoussés par la police, qui avait déployé un canon à eau qu'elle n'a pas utilisé, des manifestants ont réussi à pénétrer dans les locaux. Certains ont réussi à amener le drapeau ukrainien qui flottait sur le bâtiment de 10 étages et hissé à la place un drapeau russe.
Des images diffusées sur le , Nouvelles du Donbass, région minière dont Donetsk, un million d'habitants, est la principale ville, montraient alternativement des manifestants devant le bâtiment, et des manifestants faisant face, sans violence, à des policiers casqués dans ce qui semblait être le hall d'entrée.
Les policiers ont fini par quitter les lieux a constaté le correspondant de l'AFP.
Par ailleurs des manifestants s'en sont pris à un bâtiment des services de sécurité ukrainiens (SBU) dans une autre grande ville de l'est du pays, Lougansk, également à l'issue d'un rassemblement pro-russe, a constaté un photographe de l'AFP.
Des manifestants, certains cagoulés, réclamaient la libération d'activistes pro-russes interpellés lors de précédentes manifestations. Ils ont jeté des oeufs puis des pierres sur les locaux du SBU, brisant des vitres.
La police a tenté sans succès de les repousser avec des gaz lacrymogènes. Les manifestants ont réussi à casser la porte d'entrée, et certains ont pénétré dans les locaux.

Depuis le renversement fin février du régime ukrainien pro-russe par des manifestants pro-européens à l'issue de violences sanglantes dans la capitale Kiev, les tensions sont vives dans l'est et le sud russophones de l?Ukraine.
Plusieurs personnes ont été tuées dans des manifestations dans l'est, frontalier de la Russie, où des manifestations pro-russes sont organisées toutes les fins de semaine dans les grandes villes.
Le président russe Vladimir Poutine s'est engagé à "défendre par tous les moyens" les populations russophones des républiques de l'ex-URSS et jusqu'à 40.000 soldats russes ont été massés aux frontières de l'Ukraine, faisant redouter une invasion.

site "Novosti Donbassa"
avatar
Caduce62

Messages : 3651
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Caduce62 le Lun 7 Avr - 19:52

07/04/2014 à 19:31
Ukraine: Donetsk proclame sa souveraineté, Kiev dénonce une agression russe

L'Ukraine était confrontée lundi à une menace de sécession de zones russophones frontalières de la Russie où des activistes ont proclamé une "république souveraine" à Donetsk, un plan russe pour "démembrer" le pays selon le gouvernement pro-européen de Kiev.
Face au danger pour le fragile gouvernement intérimaire en place à Kiev depuis le renversement d'un régime pro-russe fin février, Washington a enjoint le président russe Vladimir Poutine de cesser de "déstabiliser" l'Ukraine. Et, tout comme les Européens ces derniers jours, a menacé Moscou de "nouvelles sanctions contre l'économie russe" en cas de dérapage, selon le porte-parole de la Maison Blanche.
La tension est en effet brusquement remontée depuis dimanche, quand des manifestants pro-russes se sont emparés de bâtiments officiels dans plusieurs villes de l'est ukrainien, descendant les drapeaux ukrainiens bleu et jaune pour hisser à leur place le blanc-bleu-rouge russe.
Ayant reçu l'ordre d'éviter tout incident sanglant, la police les avait laissé passer après quelques échauffourées.
Le président russe, Vladimir Poutine, s'était en effet engagé par avance à défendre "par tous les moyens" les populations russophones des républiques de l'ex-URSS en cas de violences. Et l'envoi de jusqu'à 40.000 soldats aux frontières de l'Ukraine a fait craindre une invasion.
Si les manifestants ont évacué tôt lundi le bâtiment de l'administration à Kharkiv, où la situation est néanmoins restée très tendue toute la journée, à Donetsk, ville d'un million d'habitants à une cinquantaine de kilomètres de la frontière russe, les événements se sont accélérés.

- Tirs en l'air -

Après celui de l'administration, des manifestants se sont emparés du bâtiment des services de sécurité (SBU), et lundi certains activistes étaient armés. Un groupe d'inconnus a tiré en l'air près de la télévision locale.
En fin de matinée, barricadés dans les locaux de l'administration, les séparatistes ont proclamé sous les vivats une "république populaire de Donetsk", comme le montre une vidéo postée sur internet.
Selon l'agence de presse Interfax, ils ont décidé d'organiser un référendum sur une souveraineté régionale avant le 11 mai, le site d'information régional Ostrov affirmant de son côté qu'ils demandaient à rejoindre la Fédération de Russie.
La chaîne de télévision ukrainienne Kanal 5 a montré un orateur réclamant l'envoi de "forces d'interposition" russes, faisant craindre un scénario similaire à celui s'étant déroulé la Crimée, péninsule ukrainienne rattachée en mars à la Russie après un référendum non reconnu par l'Ukraine et les Occidentaux, qui parlent d'"annexion".
Avant même cette annonce, le gouvernement ukrainien pro-européen avait dénoncé un plan du grand voisin russe "pour déstabiliser, pour qu'une armée étrangère passe la frontière et envahisse le territoire ukrainien".
"Ce scénario est écrit par la Fédération de Russie et son seul but est de démembrer l'Ukraine,", a lancé le Premier ministre, Arseni Iatseniouk, au cours d'une réunion d'urgence du gouvernement.
Le président par intérim Olexandre Tourtchinov a accusé les séparatistes de travailler "avec les services secrets russes" pour "rejouer le scénario de la Crimée".
La Russie a rétorqué par la voix du ministère des Affaires étrangères en demandant qu'on cesse de "l'accuser de tous les problèmes de l'Ukraine".
Et de réaffirmer sa position selon laquelle seule une "fédéralisation" pourrait assurer "les intérêts de toutes les régions du pays", tandis que l'on oppose souvent l'est russophone, très imbriqué notamment économiquement à la Russie, au centre et à l'ouest, réputés être nationalistes.

- Torpiller le scrutin -

Une option une nouvelle fois rejetée lundi par Kiev, qui y voit la porte ouverte aux velléités de partition.
Une élection présidentielle anticipée est prévue pour le 25 mai et les favoris en sont des pro-européens soucieux d'arrimer à l'ouest ce pays de 46 millions d'habitants, frontalier de plusieurs Etats membres de l'Union européenne. Kiev soupçonne Moscou de vouloir torpiller ce scrutin par des troubles ou demandes de référendums, sur la fédéralisation, l'autonomie ou le rattachement à la Russie.
L'Ukraine se débat en même temps dans une profonde crise économique, dépendant pour sa survie d'un accord de principe conclu fin mars avec le FMI. Et les perspectives se sont encore assombries avec l'augmentation-sanction de 80% du prix du gaz russe livré annoncée la semaine dernière. Kiev a dénoncé cette "pression politique", faisant craindre une nouvelle guerre du gaz qui pourrait menacer les approvisionnements de toute l'Europe. Une délégation ukrainienne doit discuter mardi de ces questions à Bruxelles.
Officiellement pour des raisons sanitaires, la Russie a aussi annoncé lundi suspendre l'importation d'une partie de la production de produits laitiers d'Ukraine, puissance agricole.
Le gouvernement allemand a dit lundi suivre avec "beaucoup d'inquiétude" les événements, et le président tchèque, Milos Zeman, a même estimé dimanche que si des troupes russes pénétraient en Ukraine l'Otan devrait intervenir militairement.
avatar
Caduce62

Messages : 3651
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Matt le Mar 8 Avr - 14:42

J'ai passé le we à Amsterdam et hier soir aux infos de la NOS, ils disaient qu l'Est de l'Ukraine voulait faire sécession . . . là, je rentre à l'instant et je n'ai pas d'autres nouvelles.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6268
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Matt le Dim 13 Avr - 12:59

1 Euro = 17,4616 Uah
 Embarassed

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6268
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Thuramir le Dim 13 Avr - 16:53

Ce qui est certain, c'est que l'UE se montre très prudente dans la crise ukrainienne. L'approvisionnement en gaz de l'UE par la Russie constitue en effet un enjeu stratégique pour l'UE.

L'UE appelle Kiev à la retenue dans ses opérations de sécurité

(Belga) L'Union européenne a sommé dimanche la Russie de cesser toutes les tentatives de déstabilisation en Ukraine et invité les autorités ukrainiennes à continuer à montrer de la retenue dans les opérations pour rétablir leur autorité.

La représentante de la diplomatie européenne Catherine Ashton s'est déclarée dans un communiqué "sérieusement préoccupée par les actions entreprises par des hommes armés et des groupes séparatistes dans diverses villes dans l'Est de l'Ukraine".
Catherine Ashton a invité une nouvelle fois la Russie à "respecter l'intégrité territoriale du pays", à "retirer ses troupes massées près de la frontière et à cesser toute opération visant à déstabiliser l'Ukraine".
La représentante de la diplomatie de l'UE a dans le même temps invité les autorités ukrainiennes à continuer à montrer de la retenue dans les opérations entreprises pour rétablir leur autorité".
Catherine Ashton a dit son espoir que la réunion prévue le 17 avril à Genève avec le secrétaire d'État américain John Kerry et les ministres des Affaires étrangères russe Serguei Lavrov et ukrainien Andriï Dechtchitsa permettra de stabiliser la situation.
Les ministres des Affaires étrangères de l'UE se réunissent lundi à Luxembourg pour décider des suites éventuelles à donner à ce regain de tensions en Ukraine et évaluer les conséquences de la menace de la Russie de couper les livraisons de gaz à l'Ukraine.
avatar
Thuramir

Messages : 2250
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Matt le Dim 13 Avr - 18:25

Rappel, cette semaine, les ministres de l'énergie de l'UE ont décidé d'augmenter les approvisionnements de Norvège et de développer aussi l'importation de gaz algérien par méthanier (la Belgique en possède déjà).

La France et l'Allemagne sont d'ores et déjà prêt à assurer une bonne partie de l'approvisionnement de l'Ukraine.

Tout laisse penser que les troubles dans l'Est portent la main de Moscou:

Est de l'Ukraine: tous les signes d'une implication de Moscou

WASHINGTON - Les attaques de groupes armés pro-russes dans des villes de l'Est de l'Ukraine portent les signes d'une implication de Moscou, a jugé dimanche l'ambassadrice américaine à l'ONU Samantha Power, menaçant de nouvelles sanctions si celles-ci continuaient.

Cela porte tous les signes de ce que nous avons vu en Crimée, c'est professionnel, c'est coordonné. Rien de local là-dedans. Dans chacune des six ou sept villes où elles sont actives, ces forces font exactement la même chose. Donc sans aucun doute, cela porte les signes d'une implication de Moscou, a affirmé Mme Power sur la chaîne ABC.

Les sanctions déjà mises en place par Washington à l'encontre de certaines sociétés et responsables russes, ont amené le rouble à un plus bas historique, à une chute de la bourse russe de 20% et à une fuite des investisseurs, a-t-elle observé.

On a vu que les sanctions peuvent faire mal. Et si ces actions continuent, nous verrons un durcissement de ces sanctions, a mis en garde l'ambassadrice.

Lors d'une conversation téléphonique samedi avec son homologue russe Sergueï Lavrov, le chef de la diplomatie américaine John Kerry avait déjà exprimé sa profonde inquiétude face aux attaques de militants armés, selon lui orchestrées et synchronisées, de la même manière que les précédentes attaques dans l'Est de l'Ukraine et en Crimée, a rapporté le département d'Etat.

Tout au long de la journée de samedi, des militants pro-russes se sont emparés de bâtiments publics dans l'Est russophone, frontalier de la Russie.

Ces assaillants, bien équipés et organisés mais ne portant aucun insigne et présentés comme des milices locales, ont notamment pris le contrôle des bâtiments de la police et des services de sécurité de la ville de Slaviansk.

Dimanche, le gouvernement ukrainien a dit avoir lancé une opération antiterroriste dans la ville pour reprendre ces bâtiments, selon un ministre ukrainien, qui a fait état de morts et blessés des deux côtés.

Moscou dément toute responsabilité dans les troubles et M. Lavrov a de nouveau affirmé samedi que son pays n'avait aucune intention de rattacher à la Russie les régions orientales de l'Ukraine.

A l'approche de la présidentielle en mai, le gouvernement intérimaire ukrainien fait part de sa disposition à discuter d'une autonomie de l'Est du pays, selon Mme Power. Moscou pourrait bien chercher à torpiller ces discussions, a-t-elle insinué: juste au même moment où ils vont dans la région pour parler, ces actions (de militants) se produisent. 

(©AFP / 13 avril 2014 16h51)


romandie.com

Même TF1 s'y met

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6268
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Matt le Dim 13 Avr - 21:56

"escalade anarchique
Posté par kasha.ua (19 messagesle 13 avril 2014 à 20:22
la situation est devenue insupportable dans mon pays, je reviens après une période de travail importante. Les sanctions et décisions politiques de l'ouest n'ont pas changés grand chose, nous voilà dans une situation identique à celle de la Crimée, il y a quelques semaines.
Hormis Dnipropetrovosk, toutes les grandes villes de l'est sont incontrolables et les demandes de referendum affluent, les pesnazs sont déjà là et des hélicoptères russes ont atteris de nuit à Kramatorsk pour protéger la population.
Le temps des pourparlers et autres sanction économiques, Poutine s'en tamponne, il souhaite même si cela a un cout humain revenir a sa grande Russie.
Dans ces périodes torturées de type Beslan, le temps de l'action est venue.
Son état major a même laissé quelques confidences sous couvert d'anonymat, de retour des frontières de l'ouest de la Fédération de Russie à la wisla.
Prenez soin de vos proches..."
Je suis très inquiet pour la fille de ma femme . . .  Embarassed

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6268
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Thuramir le Lun 14 Avr - 5:40

Matt a écrit:
"escalade anarchique
Je suis très inquiet pour la fille de ma femme . . .  Embarassed
Elle réside dans l'est de l'Ukraine ?
avatar
Thuramir

Messages : 2250
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Matt le Lun 14 Avr - 8:56

Non dans l'Ouest à Ivano-Frankivsk.
C'est loin et calme . . . pour le moment.

Mais avec le vlad, on peut s'attendre à tout maintenant.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6268
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Caduce62 le Lun 14 Avr - 13:21

Moi qui devait aller à Donetsk le 1er mai pour voir mon amie : c'est raté  Twisted Evil  Twisted Evil  Twisted Evil
avatar
Caduce62

Messages : 3651
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Matt le Lun 14 Avr - 13:38

Fait la aller à Kiev. Je suis certain qu'elle sera enchantée par un séjour dans la capitale.  Wink 
Et là au moins, vous ne risquez pas grand chose.

Nous, on avait pensé aller fin avril à . . . Yalta.
On a remis, mais pour longtemps je pense.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6268
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Caduce62 le Lun 14 Avr - 14:12

Mon amie m'a envoyé des photos de ses vacances en Crimée , joli mais je crois que nous aussi nous n'iront plus  Sad
avatar
Caduce62

Messages : 3651
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Invité le Lun 14 Avr - 14:13

Matt a écrit:Fait la aller à Kiev. Je suis certain qu'elle sera enchantée par un séjour dans la capitale.  Wink 
Et là au moins, vous ne risquez pas grand chose.

Nous, on avait pensé aller fin avril à . . . Yalta.
On a remis, mais pour longtemps je pense.

........  ça, c'est de l'actualité !  affraid

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Matt le Lun 14 Avr - 14:29

Pour une fois qu'on "peut" se permettre un peu de "détente" . . .  Embarassed

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6268
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Thuramir le Lun 14 Avr - 22:06

Matt a écrit:Fait la aller à Kiev. Je suis certain qu'elle sera enchantée par un séjour dans la capitale.  Wink 
Et là au moins, vous ne risquez pas grand chose.

Nous, on avait pensé aller fin avril à . . . Yalta.
On a remis, mais pour longtemps je pense.
J'avais également programmé de me rendre en Crimée du 31 mars au 13 avril : c'est aussi tombé à l'eau. Ayant dû changer de destination au pied levé, je suis allé à Istanbul du 7 avril jusqu'à aujourd'hui. Par contre, ma police d'assurance annulation ne couvre pas le risque de troubles dans le pays de destination et mon billet d'avion pour l'Ukraine reste à ma charge, de même que ma réservation de logement en Crimée, pour lequel j'ai payé des arrhes.
avatar
Thuramir

Messages : 2250
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Caduce62 le Mar 15 Avr - 1:17



avatar
Caduce62

Messages : 3651
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Matt le Mar 15 Avr - 7:59

Ce qui prouve bien que le tourisme en Crimée fait une très mauvaise affaire avec cette annexion . . .
Tantôt je vais regarder s'il est encore possible de réserver via booking.com.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6268
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Matt le Mar 15 Avr - 8:39

Il semble sur booking que les réservations vont bon train. Même depuis la Belgique.
Je m'interroge sur le réel de ce qui est annoncé.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6268
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Caduce62 le Mar 15 Avr - 13:24

Bizarre ?! Car pour aller en Crimée, il faut obligatoirement un visa russe !!

avatar
Caduce62

Messages : 3651
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Matt le Mar 15 Avr - 14:57

C'est LA question.
Au niveau international, la Crimée est toujours l'Ukraine et c'est le seul pays autorisé à donner des visas.
La Russie ne peut en donner, et s'ils le font, ils ne seront pas reconnu ailleurs qu'en Russie et Crimée.
D'où mon interrogation sur les belges ayant réservé en Crimée.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6268
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Caduce62 le Mar 15 Avr - 17:27

Thuramir a écrit:
Matt a écrit:Fait la aller à Kiev. Je suis certain qu'elle sera enchantée par un séjour dans la capitale.  Wink 
Et là au moins, vous ne risquez pas grand chose.

Nous, on avait pensé aller fin avril à . . . Yalta.
On a remis, mais pour longtemps je pense.
J'avais également programmé de me rendre en Crimée du 31 mars au 13 avril : c'est aussi tombé à l'eau. Ayant dû changer de destination au pied levé, je suis allé à Istanbul du 7 avril jusqu'à aujourd'hui. Par contre, ma police d'assurance annulation ne couvre pas le risque de troubles dans le pays de destination et mon billet d'avion pour l'Ukraine reste à ma charge, de même que ma réservation de logement en Crimée, pour lequel j'ai payé des arrhes.

Bienvenu dans le club des Fucking Poutine  Laughing 
Un juriste pourrait'il monter un dossier de demande d'indemnisation auprès du Kremlin pour préjudice moral et financier ?  lol!
avatar
Caduce62

Messages : 3651
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Thuramir le Mar 15 Avr - 21:36

Caduce62 a écrit:
Thuramir a écrit:
Matt a écrit:Fait la aller à Kiev. Je suis certain qu'elle sera enchantée par un séjour dans la capitale.  Wink 
Et là au moins, vous ne risquez pas grand chose.

Nous, on avait pensé aller fin avril à . . . Yalta.
On a remis, mais pour longtemps je pense.
J'avais également programmé de me rendre en Crimée du 31 mars au 13 avril : c'est aussi tombé à l'eau. Ayant dû changer de destination au pied levé, je suis allé à Istanbul du 7 avril jusqu'à aujourd'hui. Par contre, ma police d'assurance annulation ne couvre pas le risque de troubles dans le pays de destination et mon billet d'avion pour l'Ukraine reste à ma charge, de même que ma réservation de logement en Crimée, pour lequel j'ai payé des arrhes.

Bienvenu dans le club des Fucking Poutine  Laughing 
Un juriste pourrait'il monter un dossier de demande d'indemnisation auprès du Kremlin pour préjudice moral et financier ?  lol!
Je devais m'y rendre via Kiev, et il m'a aussi été interdit de me rendre en Ukraine à ce moment là, car le risque d'être bloqué sur place pouvait créer des inconvénients dans le cadre de mon travail (question de la continuité du service public).

Pour info, l'Ukraine figure sur la liste des pays où il faut éviter de se rendre sauf circonstance impérative, tel que l'indique le site du Ministère belge des affaires étrangères. Juridiquement, cela implique aussi que les agences de voyage ne vendent plus de billets d'avion vers l'Ukraine, car, légalement, elles assument les risques que le touriste pourrait encourir dans le pays. Je n'ai d'ailleurs pu acheter mon billet d'avion qu'en signant une décharge de responsabilité pour l'agence de voyage (que j'avais acheté avant le référendum en Crimée).
avatar
Thuramir

Messages : 2250
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Matt le Mer 16 Avr - 8:08

Ma femme et moi avons décidé de ne pas aller en Ukraine cette année.
Sa fille termine l'école le 31 mai et j'ai réservé son vol (one way) pour Bruxelles le 1ier juin.
Elle est en règle de visa.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6268
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Thuramir le Mer 16 Avr - 17:13

Matt a écrit:C'est LA question.
Au niveau international, la Crimée est toujours l'Ukraine et c'est le seul pays autorisé à donner des visas.
La Russie ne peut en donner, et s'ils le font, ils ne seront pas reconnu ailleurs qu'en Russie et Crimée.
D'où mon interrogation sur les belges ayant réservé en Crimée.
Mais la réponse est simple : les citoyens ayant besoin d'un visa russe l'obtiennent pour l'ensemble du territoire russe et pas uniquement pour la Crimée, (sauf les restrictions à certains territoires pour lesquels les visas touristiques ne sont pas valables), de sorte qu'ils se peuvent se rendre en Crimée soit par la voie terrestre si l'Ukraine permet le passage (mes sources d'informations m'ont confirmé que la route y menant dispose de points de contrôle tenus par des forces chacun des deux pays, mais qu'elle est restée ouverte), soit par la voie aérienne, via Moscou.

J'ai aussi relevé que l'Ukraine n'a pris aucune mesure visant à suspendre l'alimentation électrique, en gaz, ou en eau de la Crimée.
avatar
Thuramir

Messages : 2250
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Matt le Jeu 17 Avr - 8:08

Je confirme que malgré la "nationalisation" des sociétés de gaz en crimée, l'Ukraine respecte l'alimentation en énergie de la Crimée.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6268
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 42 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 23 ... 42  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum