Et après?

Page 1 sur 42 1, 2, 3 ... 21 ... 42  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Et après?

Message  Matt le Jeu 20 Fév - 23:51

Nouveau topic que je suis très heureux d'ouvrir et que j'attendais depuis longtemps.  Laughing 

Ce soir, la Rada a voté le retour à la constitution de 2004, pour des élections anticipées et la formation d'un gouvernement provisoire (d'union nationales?) et la permission aux berkouts d'ouvrir le feu pour riposter à des tirs "adverses".
Garantie est donnée que les berkouts ne feront plus d'exactions.

Le tout à voir et contrôler.

Yanou vit ses dernières heures comme président.

Les victimes ne seront pas tombées pour rien et le bon sens est revenu.

J'ai envie de hurler ma joie après toute cette tristesse . . .

Une blague traîne déjà:
Yanou peut aller demander une place de député chez Poutine à la Douma.  Laughing

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6279
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Matt le Ven 21 Fév - 10:33

Ukraine: un accord aurait été trouvé autour d'une présidentielle anticipée

Un accord entre le pouvoir et l'opposition a été conclu ce matin en Ukraine, prévoyant une présidentielle anticipée, un gouvernement de coalition et une réforme constitutionnelle, a annoncé la télévision ukrainienne.

La présidence ukrainienne avait auparavant annoncé qu'un accord a été trouvé avec l'opposition, l'UE et la Russie, sans autre détail. Cette information n'a pas été confirmée par les délégations européennes impliquées dans les négociations, au lendemain d'un bain de sang à Kiev où la police a ouvert le feu sur des manifestants.

lefigaro.fr

Cet accord entre les 4 parties devrait être signé ce midi à Kiev (heure locale). Dans une heure 30 donc.
A confirmer.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6279
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Matt le Ven 21 Fév - 13:17

Toujours rien à l'horizon.
Le gouvernement a déclaré que des tirs avait été effectué sur la police, info directement démentie par l'opposition.
Les berkouts sont entré à la Rada, mais en ont été rapidement chassé.

Crise en Ukraine : des négociations tendues après les violences de jeudi

Malgré les annonces du gouvernement ukrainien, aucune négociation n'a pour l'instant abouti. L'Union Européenne table sur un accord temporaire


Le bilan des violences à Kiev est monté à 75 morts depuis mardi, a annoncé jeudi le ministère ukrainien de la Santé. © PhotoAFP VIKTOR DRACHEV

La présidence ukrainienne a affirmé dans un communiqué que "les négociations pour résoudre la crise politique entre le président Viktor Ianoukovitch, les responsables de l'opposition, et les représentants de l'Union européenne et de la Russie avaient abouti à un accord qui doit être signé à midi à la présidence".

Mais les diplomates européens ont refusé de confirmer vendredi la conclusion d'un accord politique en Ukraine. 


  • "Aucun accord final n'a été conclu"

Selon les Polonais et les Allemands, qui représentent l'Union européenne à ces négociations, aucun accord ne doit être signé à midi. "Il y a une pause en ce moment (...), une prochaine rencontre aura lieu à midi heure locale", a déclaré le porte-parole du ministère polonais des Affaires étrangères Marcin Wojciechowski. 

"De nouvelles négociations doivent avoir lieu vers midi. Aucun accord final n'a été conclu", a indiqué une source au sein de la délégation allemande à Kiev. Elle avait auparavant fait état de négociations "très difficiles".

De même, le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius, présent au début des négociations à Kiev avant un départ en Chine, a estimé qu'on "ne peut rien dire de définitif avant la fin de la matinée". 

#Ukraine : On ne peut rien dire de définitif avant la fin de la matinée. Il faut rester très prudent
— Laurent Fabius (@LaurentFabius) 21 Février 2014

"L'opposition, en particulier, veut pouvoir consulter un certain nombre de ses mandants, ce qui est tout à fait compréhensible", a-t-il ajouté sur la radio Europe 1, peu après son arrivée à Pékin. 


    L'UE table sur sur la signature d'un accord temporaire 

"Nous nous attendons à la signature d'un accord temporaire aujourd'hui", a déclaré un diplomate européen. L'accord prévoit une réforme constitutionnelle d'ici à septembre, et la tenue d'élections présidentielle et législatives à une date restant à fixer.  

  •  L'OTAN redemande à l'armée de ne pas intervenir

Le secrétaire général de l'Otan, Anders Fogh Rasmussen, a condamné vendredi à Athènes "le scandaleux bain de sang" en Ukraine et a appelé à nouveau l'armée à rester en dehors de cette crise. "Le dialogue est la seule voie pour arriver à une solution pacifique". 
Déjà mercredi soir, il avait indiqué que l'Otan pourrait remettre en cause sa coopération avec l'Ukraine "si l'armée intervient contre l'opposition". 

sudouest.fr

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6279
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Matt le Ven 21 Fév - 13:48

Un article "vu du côté Russe":

Ukraine : la concurrence géopolitique plus forte que prévue

Les combats entre manifestants et forces spéciales continuent à Kiev. Les tentatives de négociation aussi. La Rada, chambre basse du parlement ukrainien, a tenté de se réunir pour décider ou non du retour à la Constitution de 2004 et de la formation d'un nouveau gouvernement, écrit vendredi le quotidien Vedomosti.

Les ministres des Affaires étrangères allemand, français et polonais ont rencontré le président ukrainien Viktor Ianoukovitch, qui a demandé au président russe Vladimir Poutine d'envoyer à Kiev un médiateur. Vladimir Poutine et Angela Merkel ont évoqué la situation ukrainienne lors d'une conversation téléphonique.

L'Occident, notamment l'Union européenne, s'implique de plus en plus activement dans le conflit ukrainien – en partie parce que les politiciens occidentaux ont commis de graves erreurs au moment où il était encore pacifique.

Les politiciens, aussi bien russes qu'européens, ont commis une erreur de calcul. L'UE a surestimé sa propre attractivité. La Russie a cru en la capacité de Ianoukovitch à régler le conflit par la force. La Russie a sous-estimé la colère des Ukrainiens contre le gouvernement, en considérant la protestation comme un "maléfice". Selon le politologue Ivan Krastev, l'UE ne s'attendait pas à ce que la Russie réagisse aussi mal à un accord d'association avec l'Ukraine et l'interprète comme un jeu stratégique à somme nulle. Par conséquent, l'Europe a rendu la situation plus concurrentielle sur le plan géopolitique qu'elle ne l'avait prévu.

Jusqu'à présent dans le processus d'intégration, l'UE avait affaire à des pays qui estimaient appartenir à la culture européenne et parvenaient à un consensus des élites, comme la Croatie, déclare le politologue Alexeï Makarkine. Mais ce n'est pas le cas de l'Ukraine. L'UE a longtemps réfléchi à l'aide financière pour l'Ukraine en raison de sa malhabileté et de la réticence des contribuables à dépenser de l'argent pour des objectifs ambigus.

Le retard de l'Europe l'a forcée à adopter une position claire pour le soutien de l'opposition, alors que le président Ianoukovitch ne considère pas les négociateurs européens comme des médiateurs réels. L'Europe ne le voit pas comme président après 2015. Les Ukrainiens sont également de moins en moins nombreux à le soutenir. Les partisans du président au Parti des régions commencent à l'abandonner ; ils ont encore un avenir politique – l'est du pays votera pour eux même sans Ianoukovitch.

Le scénario pacifique éventuel est le suivant : la formation par l'opposition et les "déserteurs" du Parti des régions d'un gouvernement légitime qui traiterait avec l'UE, la réforme constitutionnelle et une nouvelle élection présidentielle. Malheureusement, le scénario de force est également plausible avec la dualité du pouvoir et la poursuite de la guerre.

RIA Novosti

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6279
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Matt le Ven 21 Fév - 13:59

Déclaration du président:

Заява Президента України Віктора Януковича

Шановні співгромадяни!

У ці трагічні дні, коли Україна понесла такі тяжкі втрати, коли загинули люди по обидва боки барикад, вважаю своїм обов’язком перед світлою пам’яттю загиблих заявити ­ нема нічого важливішого над людське життя. І нема таких кроків, яких би ми всі разом не повинні були зробити, щоб відновити мир в Україні.

Я оголошую про кроки, які треба зробити, щоб відновити спокій та уникнути наступних жертв протистояння.
Заявляю про те, що я ініціюю дострокові президентські вибори.

Я ініціюю також повернення до Конституції 2004­го року з перерозподілом повноважень убік парламентської республіки.
Закликаю до початку процедури формування Уряду національної довіри.

Як Президент України і Гарант Конституції я виконую сьогодні свій обов’язок перед народом, перед Україною і перед Господом Богом в ім’я збереження держави, в ім’я збереження життя людей, в ім’я миру і спокою на нашій землі.

Traduction (google):

Déclaration du Président de l'Ukraine Viktor Ianoukovitch

Chers concitoyens !

En ces jours tragiques lorsque l'Ukraine a subi de telles pertes quand les gens sont morts des deux côtés de la clôture , il est de mon devoir d' éclairer la mémoire des victimes affirment qu'il est rien de plus important à la vie humaine . Et il n'y a pas de telles mesures que nous avons tous n'aurions pas été fait pour rétablir la paix en Ukraine .

Je vais annoncer étapes à faire pour rétablir le calme et éviter la confrontation de ces victimes .

Je déclare que je lance des élections présidentielles anticipées .

Je lance aussi un retour à la Constitution de 2004 , la redistribution de l'autorité vers une république parlementaire .

J'appelle à la procédure de formation du gouvernement de la confiance nationale .

Comme le Président de l'Ukraine et le Garant de la Constitution aujourd'hui, je fais mon devoir envers le peuple , à l'Ukraine et le Seigneur Dieu au nom de l'Etat dans le but de sauver la vie des gens au nom de la paix et la tranquillité dans notre pays .

présidence

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6279
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Matt le Ven 21 Fév - 14:03

Le Monde:

Ukraine : Ianoukovitch annonce une présidentielle anticipée

Le président ukrainien, Viktor Ianoukovitch, a annoncé, vendredi 21 février, une série de mesures dont la tenue d'une élection présidentielle anticipée, dans le cadre d'un accord de sortie de crise, négocié sous l'égide de l'Union européenne

Les diplomates européens ont évoqué un accord « temporaire », qui devrait être rendu public dans les prochaines heures. Dans le communiqué officiel publié sur le site de la présidence ukrainienne, M. Ianoukovitch accepte un retour à la Constitution de décembre 2004, issue de la « révolution orange » et qui favorise le Parlement au détriment de la présidence, et la formation d'un gouvernement d'union nationale.

« DES ENGAGEMENTS RAREMENT TENUS »

En revanche, aucun mot n'est dit sur le moment où ces réformes verront le jour. Sur son compte Twitter, le chef de la diplomatie polonaise, Radoslaw Sikorski, qui a participé aux négociations, a rappelé que « toutes les parties doivent avoir en tête qu'un compromis ne peut pas être satisfaisant à 100 % » pour tous. Il s'était montré sceptique dans la matinée, estimant que « nos expériences nous disent que les engagements entrepris par l'administration ukrainienne sont rarement tenus. »

Les élections anticipées figuraient en effet parmi les demandes essentielles de l'opposition, mais pour les manifestants, ces annonces, pour lesquelles aucun calendrier n'est publié, risquent de ne pas suffire, notamment car Viktor Ianoukovitch reste pour l'instant au pouvoir.

Par ailleurs, rien n'est dit au sujet de la poursuite devant la justice des auteurs d'exactions. Or, c'est une demande répétée des manifestants, qui sont toujours des milliers à camper sur la place de l'Indépendance.

Pour l'envoyé spécial du Monde en Ukraine, Piotr Smolar, cet accord « témoigne autant des fissures au sein du camp Ianoukovitch que des pressions diplomatiques ».

lemonde.fr

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6279
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Matt le Ven 21 Fév - 15:44

Ayééééééééééééééééééééé!!!

L'opposition accepte les propositions du président Ianoukovitch

L'opposition a décidé vendredi de signer un accord avec le président ukrainien Viktor Ianoukovitch, a déclaré l'un de ses principaux leaders, Oleg Tiagnibok, cité par l'agence Interfax.

Le président ukrainien a annoncé vendredi des concessions majeures à l'opposition, dont une élection présidentielle anticipée, la formation d'un gouvernement de coalition et une réforme constitutionnelle, après les violences qui ont fait près de 80 morts depuis mardi.

«J'annonce le lancement d'une procédure en vue d'une présidentielle anticipée», a déclaré le président dans un communiqué, sans avancer de date et sans se montrer à la télévision.
«Je lance aussi le processus du retour à la Constitution de 2004» qui réduirait les pouvoirs présidentiels au profit du gouvernement et du Parlement, ainsi que la formation d'un «gouvernement d'unité nationale», a-t-il ajouté.

Il répond ainsi à des revendications majeures de l'opposition, qui occupe depuis trois mois jour pour jour la place Maïdan au coeur de la capitale ukrainienne.

Prudence des Européens
Ces concessions pourraient toutefois ne pas être considérées comme suffisantes après les violences qui ont fait près de 80 morts depuis mardi. Un tel degré de violence est inédit pour ce jeune pays issu de l'ex-Union soviétique.

Les trois leaders de l'opposition se consultaient en début d'après-midi et devaient rencontrer le président plus tard, a indiqué la porte-parole de l'un d'eux, Vitali Klitschko.
Les délégations européennes présentes à Kiev pour négocier n'avaient pas exclu dans la matinée l'obtention d'un accord «temporaire», mais semblaient elles aussi demeurer sur une ligne prudente.

«Moment délicat concernant l'accord sur le règlement de la crise en Ukraine. Toutes les parties doivent avoir en tête qu'un compromis ne peut pas être satisfaisant à 100%» pour tous, a écrit le ministre polonais Radoslaw Sikorski sur son compte Twitter après avoir rencontré le président Victor Ianoukovitch.

Recul des policiers
Sur le terrain, le Maïdan, la place au coeur de la contestation, se trouvait de nouveau sous le contrôle total des manifestants. Ils s'employaient à consolider leurs barricades, constituer des réserves de pavés et de cocktails molotov. Les policiers ont reculé leurs positions de plusieurs centaines de mètres.

Quelque 20'000 protestataires s'affairaient dans les tentes et sur les barricades ou écoutaient des discours, chants ou prières devant une estrade, a constaté l'AFP. Le métro, resté fermé deux jours, fonctionnait de nouveau vendredi.



24heures.ch

Mais d'autre part:

VIDEO. Ukraine : "On ne partira pas sans le renouvellement de tous les dirigeants"

A Kiev, les opposants à Viktor Ianoukovitch accueillent les annonces du président avec beaucoup de méfiance.

Journée décisive en Ukraine. La médiation européenne semble avoir porté ses fruits, vendredi 21 février, puisque le président Viktor Ianoukovitch a fait d'importantes concessions. Après l'hécatombe de ces derniers jours, il a annoncé une élection présidentielle anticipée. Avant cela, il gouvernerait avec un gouvernement d'union nationale. Malgré ces annonces, la tension reste forte dans le centre de Kiev. Les manifestants, qui occupent toujours la place de l'Indépendance, accueillent la nouvelle avec méfiance.

"La police peut contre-attaquer à tout instant", commente un manifestant qui érige une nouvelle barricade. "Faire des concessions ne suffit pas, prévient un autre. On ne partira pas sans le renouvellement de tous les dirigeants." Un troisième opposant, qui participe à une cérémonie en l'honneur des personnes tuées par balles jeudi, se veut plus réservé. "J'ai dit à mes filles que notre victoire était inévitable. Mais on a sacrifié trop de vies. Trop de sang a coulé."

francetvinfo.fr

cliquez sur le lien pour voir la vidéo.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6279
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Matt le Ven 21 Fév - 16:25

Le texte de l'accord signé aujourd'hui:

Agreement on the Settlement of Crisis in Ukraine

Premier point : d'ici 48 heures, une loi spéciale restaurant la Constitution de 2004 sera adoptée. Dans les 10 jours suivant, un gouvernement d'union nationale sera formé.

Second point : une réforme constitutionnelle sera entreprise "immédiatement et terminée en septembre" afin "d'équilibrer les pouvoirs du président, du gouvernement et du parlement".

Troisième point : une nouvelle élection présidentielle sera organisée, après l'adoption de la nouvelle constitution mais pas plus tard qu'en décembre 2014. De nouvelles lois électorales et une nouvelle commission centrale des élections devront être instituées.

Quatrième point : sous l'égide du Conseil de l'Europe, des autorités et de l'opposition, une enquête sera menée sur les récents actes de violence.

Cinquième point : les autorités ne pourront pas déclarer l'état d'urgence. L'opposition et les autorités devront "réfréner l'usage de la violence". Une loi d'amnistie devra être votée.

Les autorités comme l'opposition devront participer à la "normalisation de la vie", notamment en se retirant des bâtiments publics et administratifs et en débloquant les rues.

Les armes illégales devront être remises au ministère de l'intérieur sous 24h à compter de l'entrée en vigueur de la loi spéciale évoquée au point numéro 1. Les autorités n'utiliseront la force que pour protéger les bâtiments publics.

Et enfin, sixième point : les ministères des affaires étrangères de France, d'Allemagne, de Pologne et le représentant spécial du président russe appelleront "à la fin de la toute violence et de toute confrontation".

L'UE, par la voix du président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, appelle à mettre en oeuvre cet accord. (AFP)

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6279
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Thuramir le Ven 21 Fév - 19:32

Cela va enfin dans le bon sens. Un accord entre toutes les parties prenantes était indispensable.
avatar
Thuramir

Messages : 2253
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Thuramir le Ven 21 Fév - 19:42

Ukraine: le Parlement vote une loi permettant la libération de l'opposante Timochenko

(Belga) Le Parlement ukrainien a voté vendredi une loi abolissant l'article du code pénal au titre duquel a été condamnée l'opposante Ioulia Timochenko, et ouvrant théoriquement la voie à sa libération.
Mme Timochenko, ancien Premier ministre, a été condamnée en 2011 à sept ans de prison pour abus de pouvoir. Le vote du Parlement suit de peu la signature d'un accord de sortie de crise politique entre le président Viktor Ianoukovitch et les représentants de l'opposition ukrainienne.
La Maison Blanche a salué la signature de l'accord de sortie de crise entre pouvoir et opposition, et souhaité qu'il soit appliqué immédiatement. Cet accord, qui vise à mettre fin aux violences qui ont ensanglanté le centre de Kiev cette semaine, "est cohérent avec ce que nous avons demandé, c'est-à-dire une fin de l'escalade de la violence, des changements constitutionnels, un gouvernement de coalition et des élections anticipées", a remarqué porte-parole de l'exécutif américain, Jay Carney dans un communiqué, en soulignant que son pays surveillerait "de près" l'application de l'accord. "A ce sujet, nous appelons à une application immédiate des premières mesures" prévues par l'accord, notamment la fin des violences et l'adoption des mesures constitutionnelles au Parlement, a-t-il dit. En outre, "il faut que les responsables des violences et des victimes depuis le début de la crise rendent des comptes, et nous restons prêts à imposer des sanctions supplémentaires si nécessaire", a prévenu le porte-parole.



Par contre, je me demande ce que viennent faire les américains dans ce litige. Ils ne sont pas partie à l'accord conclu, et ils arrivent comme les carabiniers d'Offenbach, quand tout est terminé.
avatar
Thuramir

Messages : 2253
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Caduce62 le Ven 21 Fév - 20:31

Pour moi aussi, je ne comprend pas le rôle des américains  Shocked sauf à vouloir mettre les pieds dans le plat et en tirer profit  Mad 
Ce problème concernait à l'origine un rapprochement avec l'Europe et elle seule ! Seul le parlement européen avait vocation a participer au débat ukrainien; ce qui n'était pas pour plaire à Poutine alors imaginez sa réaction quand il a vu les américains  Shocked 
Poutine est coupable d'avoir donné son accord à Ianoukovitch pour une répression : mauvais deal  Twisted Evil  Twisted Evil 
Lenteur et timidité de nos démocrates européens, qui hormis la Pologne, ont tardé à intervenir : il fallait dès le départ imposer de force un entretien et des accords avec les 2 parties sous peine de sanctions. Pas une suppression des visas mais de taper sur les portefeuilles là où ça fait vraiment mal.

Vieux proverbe chinois: "C'est au moment où tu vois un moustique se poser sur tes testicules que tu te rends compte qu'il y a moyen de régler certains problèmes autrement que par la violence !"...et que tu réalises le danger de demander aux autres de te régler tes propres problèmes...
avatar
Caduce62

Messages : 3666
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Invité le Sam 22 Fév - 10:14

Caduce62 a écrit:Pour moi aussi, je ne comprend pas le rôle des américains  Shocked sauf à vouloir mettre les pieds dans le plat et en tirer profit  Mad 
Ce problème concernait à l'origine un rapprochement avec l'Europe et elle seule ! Seul le parlement européen avait vocation a participer au débat ukrainien; ce qui n'était pas pour plaire à Poutine alors imaginez sa réaction quand il a vu les américains  Shocked 
Poutine est coupable d'avoir donné son accord à Ianoukovitch pour une répression : mauvais deal  Twisted Evil  Twisted Evil 
Lenteur et timidité de nos démocrates européens, qui hormis la Pologne, ont tardé à intervenir : il fallait dès le départ imposer de force un entretien et des accords avec les 2 parties sous peine de sanctions. Pas une suppression des visas mais de taper sur les portefeuilles là où ça fait vraiment mal.

Vieux proverbe chinois: "C'est au moment où tu vois un moustique se poser sur tes testicules que tu te rends compte qu'il y a moyen de régler certains problèmes autrement que par la violence !"...et que tu réalises le danger de demander aux autres de te régler tes propres problèmes...

Qd on comprendra que le Monde, c'est l'Est et l'Ouest, au "centre" il y a l'Europe, et qd on sait que les "deux parties" se moquent totalement de ce que représente l'Europe, on aura commencé à comprendre ........
Pire, qd on voit par qui est représenté la diplomatie française .......... on pèse vraiment "léger" face à Vladimir Poutine.

Tt ce qui est arrivé était prévisible, et cela depuis des années !

Et pour dire, qd je vois Matt écrire "ayéééééééééééééééééé", on se croirait dans une cour d'école primaire !

Ttes ces signatures ne veulent pas dire que tt est réglé, il y a encore de nombreux rouages qui vont encore grincer !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Matt le Sam 22 Fév - 14:00

Très cher JC, le "ayééééé" était pour saluer (j'espère) la fin des tueries.
Rien n'est réglé et tout est à faire.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6279
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Matt le Sam 22 Fév - 14:31

Et bien contrairement, il semble que tout soit réglé quand même.

Yanoukovitch a disparu et aurait quitté le pays (peu d'être jugé pour ses crimes?)
Sa résidence a été "visitée" ce matin par des journalistes de "Kanal 5" qui y ont pénétré sans la moindre difficulté, il n'y avait pas de garde.
Du coup, ce sont des opposants de "secteur droit" qui la gardent.
De même qu'à Kiev, la police et les berkouts ont disparu et la aussi, ce sont des "soldats" de l'opposition qui gardent les bâtiments publics.

Klitchko veut des présidentielles d'ici le 25 mai.

L'Ukraine est un pays sans réel pouvoir en place actuellement.

Timochenko va être libre très prochainement, la Rada a voté sa libération immédiate.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6279
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Matt le Sam 22 Fév - 17:22

Rien ne se règle!!


Il est à Karkhov.

A 14h, Iatseniuk lui a téléphoné et il était d'accord de signer sa démission.

Entre temps, il a changé d'avis et ne veut rien signer de ce que la Rada a voté et surtout, il ne veut pas démissionner.
Il ne veut pas revenir à la constitution de 2004.
Bref, il renie l'accord signé hier.

Bref, comme d'habitude, il dit une chose et fait son contraire.

Je crains de devoir reprendre l'autre topic.



En direct, la Rada vient de destituer Yanoukovitch pour abandon du pouvoir.
Par 328 voix, le vote vient de passer.

L'Ukraine est un pays SANS président.
La Rada espère le soutient de la population.

Donc tous les votes depuis hier sont légaux et n'ont plus besoin de la signature présidentielle.

La Rada entreprend la désignation des futurs responsables du pays, police, milice, armée, etc.
Ceci pour protéger la population.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6279
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Matt le Sam 22 Fév - 17:45

Confirmation:

nouvelobs

RTS.ch avec sa dernière intervention à la télévision où il dénonce un coup d'état.

Et il y en a plein d'autres.

Les élections auront lieu le 25 mai.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6279
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Thuramir le Sam 22 Fév - 18:22

Si la Rada a voté sa destitution avec un quorum de députés présents qui est conforme au texte constitutionnel et avec la majorité requise par ce texte légal (j'ignore quels sont le quorum et la majorité requise par la Constitution ukrainienne), Yanoukovitch peut danser sur sa tête, s'il le veut, mais il n'est plus le Président de l'Ukraine.

Si le quorum et/ou la majorité légale requise n'ont pas été respectées, cela posera des problèmes de légalité, avec un recours probable devant la Cour Constitutionnelle, y compris sur la date fixée du 25 mai 2014. pour des élections présidentielles anticipées.

A voir et à suivre.
avatar
Thuramir

Messages : 2253
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Thuramir le Sam 22 Fév - 19:54

Le président "ne remplit plus ses fonctions" selon le Parlement ukrainien

(Belga) Le Parlement a fixé samedi au 25 mai la date de l'élection présidentielle anticipée en Ukraine, où, a-t-il estimé, le président "ne remplit plus ses fonctions", ce qui équivaut à une destitution de facto.
Le président élu Viktor Ianoukovitch avait auparavant indiqué de Kharkiv (est de l'Ukraine) qu'il n'avait "pas l'intention" de démissionner et qualifié le Parlement d'"illégitime", sur fond de crise politique sans précédent en Ukraine. 
Selon le nouveau président du Parlement, Olexandre Tourtchinov, le député d'opposition Arseni Iatseniouk a eu un entretien téléphonique en début d'après-midi avec le président Ianoukovitch, en présence d'autres députés. Il lui a proposé de remettre immédiatement sa démission, ce qu'aurait accepté le président.
Ce dernier semble avoir par la suite consulté quelqu'un, changé d'avis, puis diffusé une vidéo "pré-enregistrée" dans laquelle il déclare ne pas vouloir démissionner, a expliqué M. Tourtchinov, lui-même élu dans la matinée en remplacement d'un proche du chef de l'Etat.
"Notre Etat ne peut pas dépendre de l'humeur d'un président qui s'est de lui-même mis à l'écart et dont on ignore où il se trouve", a-t-il lancé à la tribune. 
"Ianoukovitch s'est de lui-même mis à l'écart et ne remplit plus ses fonctions", est-il écrit dans la résolution adoptée par les députés. "L'élection est fixée au 25 mai". Le texte a été adopté par 328 voix sur un total de 450 sièges.
Le Parlement a par ailleurs voté la nomination de nouveaux responsables, à savoir le procureur général, le ministre de la Défense et le chef des services de la sécurité d'Etat. Le vote s'est déroulé en présence du représentant de l'Union européenne en Ukraine, Jan Tombinski. (Belga)


A première vue, une confortable majorité de 73% de votants, mais j'ignore si ce chiffre est suffisant au regard de la Constitution ukrainienne. Par contre, excellente décision de nommer un nouveau procureur général, l'ancien n'étant que le porte-voix de son maître. Espérons que le nouveau 
procureur général fasse son travail avec sincérité et impartialité, car il y a du pain sur la planche.
avatar
Thuramir

Messages : 2253
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Thuramir le Sam 22 Fév - 20:20

Violences en Ukraine - Les journalistes belges solidaires avec leurs collègues ukrainiens

(Belga) Les journalistes belges ont exprimé samedi leur solidarité avec leurs collègues en Ukraine et ont condamné "avec la plus grande fermeté" les violences qui ont récemment blessé au moins 27 journalistes et provoqué la mort de l'un d'entre eux, Viatcheslav Vérémiï, correspondant du journal local 'Vesti'.
Réunis en assemblée générale à Bruxelles, les journalistes belges - tant francophones que néerlandophones - membres de l'Association générale des journalistes professionnels de Belgique (AGJPB) ont adopté à l'unanimité une motion de solidarité avec leurs collègues ukrainiens,
L'AGJPB s'est, comme la Fédération européenne des journalistes (FEJ) dont elle est membre, déclarée très inquiète de la dégradation des conditions de sécurité et de protection des journalistes en Ukraine.
L'AGJPB a demandé aux autorités belges et européennes d'intervenir auprès de leurs homologues ukrainiens pour permettre la mise en place d'une enquête indépendante et transparente afin de traduire les responsables de ces actes criminels en justice et d'éviter ainsi que ces crimes restent impunis.
Viatcheslav Vérémiï a été tué dans la nuit de mardi à mercredi par des inconnus masqués dans le centre de Kiev, à proximité de la place de l'Indépendance secouée par des violences sans précédent. Il venait de quitter son travail en taxi pour rentrer chez lui lorsque des hommes ont lancé des cocktails Molotov vers le véhicule, arrêté à un feu, l'en ont sorti et se sont mis à le battre. Blessé par balles à la poitrine, il est mort à l'hôpital, selon son journal, 'Vesti', publié en russe et réputé proche du pouvoir vacillant du président Viktor Ianoukovitch. (Belga)


Intéressante information sur le caractère violent avéré des différentes factions s'opposant en Ukraine.
avatar
Thuramir

Messages : 2253
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Thuramir le Sam 22 Fév - 22:20

Ukraine: Moscou dénonce l'opposition et une menace sur la souveraineté de l'Ukraine

(Belga) Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a dénoncé samedi l'attitude de l'opposition ukrainienne après l'accord conclu la veille avec le président Viktor Ianoukovitch et mis en garde contre une menace sur la souveraineté de l'Ukraine.
"L'opposition n'a non seulement pas rempli une seule de ses obligations, mais avance de nouvelles exigences, se soumettant aux extrémistes armés et aux pillards dont les actes constituent une menace directe sur la souveraineté et l'ordre constitutionnel de l'Ukraine", a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères dans un communiqué.
M. Lavrov s'est entretenu au téléphone avec ses homologues allemand Frank-Walter Steinmeier, français Laurent Fabius, et polonais Radoslaw Sikorski, et leur a exprimé sa "plus profonde inquiétude sur l'incapacité des signataires de l'accord du 21 février à Kiev", à remplir leurs obligations, selon la même source.
Il les a appelés à user de leur "influence sur l'opposition pour obtenir une mise en oeuvre rapide" de cet accord.
Dans deux déclarations distinctes publiées un peu plus tôt à Berlin et à Paris, M. Steinmeier et M. Fabius ont appelé le gouvernement et l'opposition en Ukraine à respecter l'accord de sortie de crise, qui prévoit d'importantes concessions de la part de M. Ianoukovitch.
Un peu plus tard, le ministère des Affaires étrangères a fait état d'une autre conversation téléphonique entre M. Lavrov et son homologue américain John Kerry.
"John Kerry a confirmé l'attachement des Etats-Unis à ce que l'accord du 21 février soit mis en oeuvre et a promis d'utiliser rapidement les leviers que Washington possède pour exercer une influence sur l'opposition", a indiqué la diplomatie russe.
L'opposition a commencé samedi à s'emparer des leviers du pouvoir en Ukraine et le Parlement a destitué de facto le président ukrainien, mais ce dernier a dénoncé un "coup d'Etat" et refusé de démissionner. (Belga)


Manifestement, l'affaire ne fait que commencer et se corser... et la solution semble rester dans le strict respect de l'accord conclu, si l'on en croit ce qui a été écrit sur l'attitude des représentants de l'UE, de la Russie et, même, des Etats-Unis. Je crains que la suite ne soit pas si simple que cela, si aucun dialogue ne s'instaure entre les protagonistes. Une éventuelle guerre civile doit être évitée à tout prix, les susceptibilités et les griefs de chacun ne pouvant justifier un tel drame. Il faut respecter un processus démocratique acceptable (c'est-à-dire dans le respect des normes internationales), qui soit accepté et mis en œuvre par toutes les parties pour éviter une issue aussi dramatique. Et c'est un risque objectif si l'on prend en compte les déclarations martiales de Ianoukovitch.

Comme le rappelaient les signataires européens avant la signature de l'accord, dans un accord personne n'obtient tout ce qu'il souhaite. C'est un compromis fondé sur des concessions réciproques.
 
Enfin, j’ai relevé que, dans le journal télévisé de France 2 de ce soir, on rappelait que l'Ukraine dépendait à 80% des fournitures énergétiques de la Russie (comme je l'exposais dans un autre post). Cela, c'est un fait, et les considérations politiques ne modifient pas un fait : les exhortations politiques peuvent sans doute échauffer et réchauffer les cœurs, mais l’eau y est indifférente, et si elle est froide, elle le restera. Il y a donc la réalité quotidienne par-delà la politique.
 
avatar
Thuramir

Messages : 2253
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Matt le Sam 22 Fév - 23:18

Nous rentrons du centre ville où ma femme a été allumer des cierges à la cathédrale.

Ce que les russes disent, ils peuvent le garder pour eux. C'est de l'Ukraine dont il est question et elle n'est pas un oblast de la Russie.

Ils osent dire qu'il n'y avait pas de militaires Russes à Kiev cette semaine (voix de la Russie et RIA Novosti hier) alors qu'il est avéré que les snipers utilisaient des kalashnikovs, mais pas le AK47 à crosse en bois dont l'Ukraine dispose, mais des AK74 à crosse synthétique flambants neuves.
Cette arme est utilisée EXCLUSIVEMENT par la Russie.
Les badges sur les snipers prouvent que c'était bien des russes qui tiraient.

Après tous leurs mensonges, ils feraient bien de commencer par balayer devant leur porte.
Avec ce qui c'est passé cette semaine à Kiev, Yanoukovitch risque bien de se retrouver au TPI de La Haye, mais Poutine pourrait bien y être entendu.
Rien n'a filtré de leur rencontre à Sochi au début des JO. Il est facile de s'imaginer l'accord monstrueux qu'ils ont conclu.
Rappel, le we passé, l'opposition a libéré TOUS les bâtiments publiques qu'elle tenait (sous le contrôle de l'ambassadeur de Suisse).
En réponse, Yanou a envoyé ses berkouts pour faire évacuer Maïdan.

Ce n'est qu'une bande de menteurs, Poutine inclus et en tête!!

Maintenant, ce qui me choque, c'est la comédie de Timochenko sur Maïdan ce soir. La voleuse aurait mieux fait de rester dans sa prison de Karkhov en attendant que le monstre aux mains pleine de sang vienne l'y rejoindre.

Le pire serait qu'elle se présente aux élections et qu'elle soit élue (elle n'a pas grande opposition face à elle). L'Ukraine serait de nouveau volée.

Слава Украïне (en rouge pour le sang des héros)

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6279
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Matt le Dim 23 Fév - 1:07

Il aura été pitoyable jusqu'au bout.

Violences en Ukraine - Ianoukovitch a essayé de prendre un avion pour la Russie

(Belga) Le président ukrainien Viktor Ianoukovitch tout juste démis de ses fonctions a essayé de prendre un avion pour la Russie mais en a été empêché par des gardes-frontières, a déclaré samedi le président du Parlement Olexandre Tourtchinov. Une information confirmée par la police des frontières ukrainienne. Viktor Ianoukovitch, escorté par le personnel de sécurité armé, voulait s'envoler de la ville Donetsk sans passer les contrôles frontaliers usuels, a indiqué samedi le porte-parole de la police des frontières, Sergey Astaiov, à l'agence Interfax.

Viktor Ianoukovitch serait finalement descendu de l'avion et aurait été emmené en limousine blindée. "Il a essayé de prendre un avion à destination de Russie, mais il en a été empêché par des gardes-frontières. Il se cache actuellement quelque part dans la région de Donetsk", région pro-russe dans l'est de l'Ukraine dont il est originaire, a indiqué Olexandre Tourtchinov. (Belga)

rtbf.be

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6279
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Thuramir le Dim 23 Fév - 11:20

Comme dans la plupart des révolutions, les évènements évoluent dans un sens qui était encore imprévisible quelques jours avant leur réalisation.
La tentative de fuite de Ianoukovitch fait penser à la tentative de fuite de Louis XVI, qui se fit arrêter en chemin, à Varennes. On peut penser que Ianoukovitch voulait tenter d’organiser une contre-révolution depuis la Russie.
Sa pitoyable tentative de fuite l’a complètement discrédité, du moins aux yeux de ceux qui, en Ukraine, croyaient encore en lui. D’un strict point de vue légal, à la lecture de ce que Matt écrivait hier, il sera sans doute jugé pour haute trahison, inculpation la plus infamante qui soit pour un chef d’Etat.
Tant qu’il est libre cependant, son pouvoir de nuisance demeure, tout comme l’était celui de Saroumane (dans la trilogie du Seigneur des Anneaux de Tolkien). Les routes menant de l’Ukraine à la Russie seront sans doute étroitement surveillées.
Pour ce qui est de la Cour pénale internationale, sa compétence est la suivante : « Tout État partie au Statut de Rome peut demander au Procureur d’ouvrir une enquête. Un État qui n’est pas partie au Statut peut aussi accepter la compétence de la Cour pour des crimes commis sur son territoire ou par l’un de ses ressortissants et demander au Procureur de mener une enquête. Le Conseil de sécurité des Nations Unies peut également renvoyer une situation devant la Cour » (cfr. site internet de la CPI).
Ni la Russie, ni l’Ukraine n’ont ratifié le Statut de Rome, qui les rendrait justiciables de la CPI. On peut imaginer que l’Ukraine demande au Procureur de la CPI de mener une enquête sur son territoire sur les crimes de guerre reprochés à Ianoukovitch. Le fera-t-elle ? Nous verrons.
En ce qui concerne le renvoi de Ianoukovitch par le Conseil de Sécurité de l’ONU, cela relève de la chimère, puisque la Russie, qui en est un des membres permanents, y dispose d’un droit de veto (nous avons l’exemple de la Syrie).
Quant à Timochenko, les adversaires de Ianoukovitch ne sont pas nécessairement ses partisans, et son retour en politique en accédant à la fonction présidentielle serait, pour l’Ukraine, le choix de la peste au lieu du choléra.
Cela pourrait provoquer une schisme bien plus profond que la crise actuelle, et cela promet encore de nombreux débats juridiques et politiques en Ukraine.
Car il ne faut quand même pas oublier qu’il était reproché à Timochenko de s’être enrichie personnellement en ayant signé une convention d’achat de gaz, largement défavorable à l’Ukraine, avec la Russie, en contrepartie de la fourniture aux sociétés, qu’elle détenait et contrôlait, de produits pétroliers à un prix inférieur à ceux du prix d’achat de l’ensemble des autres acteurs de ce marché en Ukraine. Au final, elle pouvait vendre les produits pétroliers qu’elle achetait à la Russie sur le marché ukrainien au prix auquel ses concurrents l’achetaient, entraînant de ce fait une concurrence impossible à contrer.
Selon des déclarations de certains opposants sur le Maïdan, que j’ai entendues ce matin à la radio, ceux-ci sont très loin d’être en faveur de son retour en politique comme Président, ou à un autre poste de responsabilité.
avatar
Thuramir

Messages : 2253
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Invité le Dim 23 Fév - 12:28

Thuramir a écrit:............/............
Quant à Timochenko, les adversaires de Ianoukovitch ne sont pas nécessairement ses partisans, et son retour en politique en accédant à la fonction présidentielle serait, pour l’Ukraine, le choix de la peste au lieu du choléra.
Cela pourrait provoquer une schisme bien plus profond que la crise actuelle, et cela promet encore de nombreux débats juridiques et politiques en Ukraine.
Car il ne faut quand même pas oublier qu’il était reproché à Timochenko de s’être enrichie personnellement en ayant signé une convention d’achat de gaz, largement défavorable à l’Ukraine, avec la Russie, en contrepartie de la fourniture aux sociétés, qu’elle détenait et contrôlait, de produits pétroliers à un prix inférieur à ceux du prix d’achat de l’ensemble des autres acteurs de ce marché en Ukraine. Au final, elle pouvait vendre les produits pétroliers qu’elle achetait à la Russie sur le marché ukrainien au prix auquel ses concurrents l’achetaient, entraînant de ce fait une concurrence impossible à contrer.
Selon des déclarations de certains opposants sur le Maïdan, que j’ai entendues ce matin à la radio, ceux-ci sont très loin d’être en faveur de son retour en politique comme Président, ou à un autre poste de responsabilité.

Tt à fait !

Bien que "la régularité" de son procès pouvait être contestée, il est incontestable que Yioulia avait "pactisé" avec Vladimir !

De mon point de vue, sa présence à Maïdan, n'aura été qu'une lamentable erreur de sa part, pour un éventuel retour sur la scène politique.

Et le Peuple Ukrainien ferait bien d'y réfléchir à deux fois avant une telle décision !

Mais quant à "et après", il faut attendre que Vladimir passe le relais de la flamme de Sotchi, "et après" ..........


 study

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Thuramir le Dim 23 Fév - 14:50

Ianoukovitch lâché par son propre parti
 
KIEV, 23 fév 2014 (AFP)
 
Le président déchu Viktor Ianoukovitch a été lâché dimanche par son propre parti, qui l'a jugé "responsable des événements tragiques" en Ukraine et a condamné sa "trahison" dans un communiqué.
 
"L'Ukraine a été trahie, les Ukrainiens dressés les uns contre les autres", a déclaré le Parti des régions, mettant en cause "la responsabilité de Ianoukovitch et de ses proches". Viktor Ianoukovitch a été destitué samedi par le Parlement et il est depuis introuvable.

Il lui sera bien difficile d'organiser une quelconque résistance, si son propre parti l'a lâché. Sic transit gloria...

Selon la presse, le choix du prochain premier ministre d'interim du gouvernement d'union nationale pourrait donner lieu à de vives empoignades politiques, le Parti es Régions ayant déjà annoncé qu'il ne soutiendra pas un gouvernement dirigé par Timochenko. Ce choix engagera évidemment l'avenir et l'unité de l'Ukraine.
avatar
Thuramir

Messages : 2253
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et après?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 42 1, 2, 3 ... 21 ... 42  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum