Le gaz revient sur la scène . . .

Page 11 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le gaz revient sur la scène . . .

Message  Thuramir le Dim 12 Juin - 12:50

richard a écrit:Bonjour svp c est quoi un pistolet ??

un petit pain rond avec de la mie au centre (selon le dictionnaire de l'Académie Française : "BOULANGERIE. En Belgique, petit pain rond à pâte légère et croustillante.") :

avatar
Thuramir

Messages : 2225
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gaz revient sur la scène . . .

Message  Thuramir le Dim 12 Juin - 12:57

Krispoluk a écrit:Cher Serge,
Loin de moi le désir de polémiquer en permanence avec toi, nous sommes du reste, très souvent d'accord sur nombre de sujets.

Je suis d'accord sur les commentaires que tu fais et je ne méconnais pas la situation économique très difficile que vivent la plupart des ukrainiens, sans jamais voir le bout du tunnel, hélas !

Je souhaite simplement préciser les choses concernant le prix du gaz, parce que les chiffres que tu as livrés m'interpellent...

Alors, j'ai fait un petit comparatif avec la France.
Comme tu l'as indiqué, le prix du gaz va passer de 3,60 à 13,40 grivnas. Ce qui transcrit en €, donne 0,47€ le m3.
En France selon l'importance de la consommation, ce prix du gaz varie entre 0,46€ et 0,66€, sans compter l'abonnement annuel variant entre 74€ et 234€ et les taxes, grosso modo de 36%.
Source : http://www.jechange.fr/energie/gaz/guides/prix-gaz-france-2446

Sachant que l'Ukraine se ravitaille désormais sur les mêmes marchés que le reste de l'Europe, ce prix ne paraît pas outrageusement excessif et il représente bien le prix réel du marché. Donc il est exagéré d'en conclure que ce sont les oligarques qui vont "s'en mettre plein les poches", sauf à considérer qu'en France, Engie ou Eni, s'en mettent également "plein les poches" ce qui ne serait pas s'en m'étonner ! Twisted Evil

A contrario, cela démontre bien combien le prix du gaz était autrefois sous-facturé aux utilisateurs, le budget de l'état payant la différence (vieil héritage soviétique) et pourquoi le FMI et la banque Mondiale ont exigé cette réforme, en ayant marre que leurs avances de fonds partent "en fumée" dans les chaudières...

Cher Chris,
Pas de problème de polémique, mais simplement le constat des effets concrets sur la population de la hausse des prix de l'énergie.
Et ce sont les sociétés électriques que les oligarques détiennent, pas la société de gaz. La hausse du prix de l'électricité dépassera de loin le coût de sa production.
avatar
Thuramir

Messages : 2225
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gaz revient sur la scène . . .

Message  benoit77 le Lun 20 Juin - 17:50

Pauvre gazprom :
http://www.rfi.fr/emission/20160620-arme-gaziere-russie-s-emousse-europe
avatar
benoit77

Messages : 1688
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gaz revient sur la scène . . .

Message  Matt le Lun 20 Juin - 23:04

Purement logique!
Ca fait des mois que l'UE dit qu'elle va diversifier ses sources d'approvisionnements.
Là, c'est en cours.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6259
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gaz revient sur la scène . . .

Message  Александр le Lun 31 Oct - 16:07

Les ukrainiens seront assujettis comme les français:

French company to supply natural gas directly to Ukrainian consumers



The Ukrainian gas transmission operator Ukrtransgaz PJSC, the French company Engie and its subsidiary in Ukraine Engie Energy Management Ukraine LLC have signed an agreement related to natural gas transmission and storage within the framework of the French-Ukrainian Business Forum, the Ukrtransgaz press service reports.

“Engie is one of the largest energy companies in Europe with an annual turnover of about EUR 70 billion, which has become one of the major suppliers of natural gas for Naftogaz of Ukraine NJSC and other Ukrainian traders after Ukraine intensified natural gas deliveries to EU countries,” the report states.

Having signed the framework agreements, Engie will be able to supply natural gas to Ukraine independently, allowing for further direct sales to Ukrainian traders and consumers. Engie has recently incorporated a subsidiary in Ukraine, aimed at the company's business development on the Ukrainian market.

“Thanks to Naftogaz reform, we have restored the confidence of Europeans in the Ukrainian market. It is the first company from the European Union, which decided to store natural gas in Ukrainian underground storages,” Naftogaz of Ukraine NJSC CEO Andriy Kobolyev said.

According to Naftogaz, the French company has already sold 3.5 billion cubic meters of natural gas to Ukraine.






Sais pas si c'est une bonne nouvelle . . . Embarassed
avatar
Александр

Messages : 5232
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gaz revient sur la scène . . .

Message  ght85 le Lun 31 Oct - 21:30

C'est une bonne nouvelle dans la mesure où une entreprise comme ENGIE ne s'engagerait pas si le niveau de corruption était très élevé, donc pour moi, cela veut dire qu'au moins pour le gaz, c'est plus clean qu'avant.
avatar
ght85

Messages : 12
Date d'inscription : 07/12/2014
Age : 65
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gaz revient sur la scène . . .

Message  Krispoluk le Lun 31 Oct - 22:22

Je comprends la remarque de Matt, dans ce sens : "ça va coûter plus cher aux Ukrainiens" ! Oui, de toute façon, ça coûtera plus cher à l'usager ukrainien, dès lors que la "troïka" des financeurs internationaux a imposé la "vérité des prix" en Ukraine et le bon peuple doit malheureusement s'habituer à payer le prix du marché international et non pas le prix artificiellement baissé (car subventionné par le budget de l'état), comme à l'époque soviétique...

Engie n'est pas un mauvais choix, dès lors qu'à prix de facturation égal, il permet d'échapper au chantage permanent de Gazprom... Suspect Cool
avatar
Krispoluk

Messages : 4146
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gaz revient sur la scène . . .

Message  Matt le Lun 31 Oct - 22:58

Ouais, ben te rappelle que mes démêlé du gaz, c'est justement avec Engie qui a des pratiques de gangster, cfr l'avis que thuramir m'a donné au téléphone il y a presque un an . . .
Alors choisir un gangster pour l'Ukraine, pense pas que ce soit un bon choix.
D'autant qu'il y a d'autres possibilités plus . . . honorables.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6259
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gaz revient sur la scène . . .

Message  Александр le Ven 4 Nov - 9:18

Ukraine 'happy' to pay EU gas premium in move away from Russia - Bloomberg  Laughing


In late November 2015, Ukraine refused to purchase Russian gas (UNIAN photo)

European hub prices soar amid U.K. storage woes, cold weather   
       

The biggest bull run this decade in European gas markets has failed to sway Ukraine from its year-long boycott of Russian supplies of the fuel.

NAK Naftogaz Ukrainy, the state-run energy company, is "very happy" with the price it's getting even if it "would always like it to be lower," Chief Executive Officer Andriy Kobolyev said in an interview in Bloomberg's New York headquarters. The Kiev-based company won't buy gas from Moscow-based Gazprom PJSC under current terms no matter the Russian price, he said.

"Comparing now the proposals we are seeing from European companies and our expectation of what the Russian price would be, the difference is small," he said, without disclosing any prices.

Read also French gas for Ukraine

European gas has rallied more than 80 percent after hitting a six-year low in August amid an extended shutdown of Britain's biggest storage site that is set to boost the need for imports, as well as a jump in rival power-station fuel coal. That has made it more expensive for Ukraine to replace gas from Russia linked to oil prices amid a dispute over pricing and supply terms.

Naftogaz hasn't bought any Russian gas since November 2015, with Gazprom supplying 18 percent of its consumption that year, according to Ukrainian data. Transit to Gazprom customers in Europe has continued as normal, and Ukraine relied on its own production and so-called reverse flows through pipelines from Europe to offset supplies from the east.

Full story
avatar
Александр

Messages : 5232
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gaz revient sur la scène . . .

Message  Александр le Mar 3 Jan - 13:27

Ukraine: la consommation de gaz a chuté d'un tiers en 2016


Ukraine: la consommation de gaz a chuté d'un tiers en 2016 - ©️ JEAN-PIERRE MULLER - AFPLa consommation de gaz en Ukraine a baissé de 32,7% en 2016 après des réformes réclamées par le FMI qui ont fait flamber les prix, selon des données publiées lundi par l'opérateur de gazoducs Ukrtransgaz.
Réduction des subventions publiques 

A la demande du Fonds monétaire international, Kiev a réduit en 2016 les subventions publiques sur le gaz qui permettaient de maintenir des prix bas pour les ménages et entreprises. Ces subventions héritées de l'époque soviétique représentaient une aide sociale importante mais elles plombaient le budget de l'Etat et encourageaient un manque d'efficacité dans l'utilisation de l'énergie.

De nombreux Ukrainiens ont vu leur facture de gaz doubler ce qui a provoqué des manifestations dans le pays.

Des relations avec la Russie au plus bas

L'Ukraine n'importe plus de gaz de Russie depuis 13 mois en raison d'une dispute sur les prix. Les relations entre les deux pays sont au plus bas depuis l'annexion de la Crimée en mars 2014 par Moscou, suivie d'un conflit avec des séparatistes prorusses dans l'Est du pays qui a fait près de 10 000 morts en un peu plus de deux ans.

Une grande partie du gaz importé est acheminée désormais de Slovaquie, et dans une moindre mesure de Hongrie et de Pologne.

Pas forcément une bonne nouvelle

Pour certains analystes, la chute de la consommation de gaz n'est pas forcément une bonne nouvelle pour l'économie ukrainienne car elle est aussi un indicateur de la chute de la production industrielle du pays.

Après un effondrement de 6,6% en 2014, puis de 9,9% en 2015, le PIB de l'Ukraine devrait avoir progressé de 1,1% l'an dernier, selon les autorités. Elles tablent sur une croissance de 3% en 2017.



Embarassed
avatar
Александр

Messages : 5232
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gaz revient sur la scène . . .

Message  Александр le Mer 4 Jan - 12:10

Encore un coup des russes:

La Russie alerte sur une crise du gaz imminente

Vladimir Chizhov

Vladimir Chizhov, l’ambassadeur russe auprès de l’UE, a prévenu que les Européens pourraient rester dans le froid cet hiver. L’Ukraine pompe déjà dans ses réserves souterraines d’urgence.
Dans un entretien avec l’agence de presse russe Interfax, Vladimir Chizhov a fait un point sur  l’état des relations UE-Russie, en insistant sur la question du gaz.

Vladimir Chizhov s’est exprimé de manière positive sur les négociations trilatérales sur le gaz, facilitées par la Commission européenne et visant à garantir la mise en œuvre du Paquet hiver, en vertu duquel l’UE aide l’Ukraine à acheter le gaz russe dont elle a besoin durant l’hiver.

Pour la troisième année consécutive, l’UE joue le rôle de médiateur entre l’Ukraine et la Russie en sécurisant les achats de gaz du premier au second, également indispensables pour assurer le transit du gaz russe vers l’Union européenne.

>> Lire : Bruxelles veut sécuriser les réserves de gaz de l’Ukraine pour l’hiver

Le diplomate russe a rappelé que, pour que l’accord fonctionne, l’Ukraine devait acheter du gaz à la Russie. Au lieu de cela, a-t-il expliqué, Kiev pompe du gaz dans ses réserves souterraines construites durant l’ère soviétique, et dont le seul objectif est de garantir la sécurité d’approvisionnement durant les hivers difficiles.

Selon lui, le niveau optimal de gaz stockés dans les dépôts souterrains est de 19 milliards de mètres cubes (mmc) et le niveau minimal pour garantir la sécurité d’approvisionnement à l’UE est de 17 mmc. Or, au moment des dernières négociations trilatérales en décembre dernier, le niveau n’était qu’à 14 mmc. Il doit être encore plus bas aujourd’hui, puisque l’Ukraine siphonne les réserves pour satisfaire ses propres besoins.

Les niveaux maximal et minimal correspondent aux scénarios d’hiver difficile ou doux. Pour Vladimir Chizhov, le début de la saison augure déjà un hiver rude.

Les réserves souterraines de gaz ukrainiennes ont été construites de sorte qu’il est impossible de les remplir et de les vider de manière simultanée, a expliqué l’ambassadeur. « Si tout à coup, l’Ukraine décidait de remplir les réserves de gaz, cela voudrait dire qu’elle devrait cesser l’approvisionnement de son propre territoire. »

Une autre pierre d’achoppement dans les relations entre Moscou et Kiev est l’amende de 6,6 milliards de dollars [6,3 Md d’€] imposée par un tribunal ukrainien au géant russe de l’exportation de gaz, Gazprom, a ajouté l’ambassadeur russe.

>> Lire : Le Kremlin juge illégale l’amende ukrainienne sur Gazprom

Vladimir Chizhov a déclaré que l’Ukraine insistait sur le fait que l’action en justice n’était pas liée aux négociations trilatérales, mais que les autorités ukrainiennes pouvaient néanmoins en faire un prétexte pour confisquer le gaz russe destiné à l’UE. Il a ajouté qu’Alexander Novak, le ministre russe de l’Énergie, avait mis en garde non seulement la Commission européenne, mais également les 18 pays européens qui importent du gaz russe.

De son côté, l’Ukraine aussi met en garde contre une crise imminente liée au gaz, mais rejette la faute sur la Russie.

Les tensions continues entre Moscou et Kiev sur le transit du gaz profitent indirectement aux projets gaziers – notamment le gazoduc Nord Stream 2 –  visant à contourner l’Ukraine pour ne plus en faire un pays de transit.

Et en réalité:

Le transit de gaz par l'Ukraine a augmenté en 2016

PJSC Ukrtransgaz reports that transit of natural gas through Ukrainian gas transportation system (GTS) increased compared with 2015 by 22.5% . 
 
Gas transit through Ukraine in the end of 2016 increased by 24.5% compared with the end of 2015.

In December 2016 through Ukraine to Europe were transited 8.035 billion cubic meters of gas.

Through Ukrainian (GTS) to Moldova were transited 386.1 million cubic meters of gas.

PJSC Ukrtransgaz rapports que le transit de gaz naturel à travers le système ukrainien de transport de gaz (GTS) a augmenté par rapport à 2015 de 22,5%.

Le transit de gaz par l'Ukraine à la fin de 2016 a augmenté de 24,5% par rapport à la fin de 2015.

En Décembre 2016 par l'Ukraine à l'Europe ont été transités 8,035 milliards de mètres cubes de gaz.

Grâce à l'Ukraine (GTS) à la Moldavie ont été transités 386,1 millions de mètres cubes de gaz.
avatar
Александр

Messages : 5232
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gaz revient sur la scène . . .

Message  Thuramir le Mar 7 Fév - 20:45

Une information qui pourrait se révéler importante à terme :
 
Poutine donne le feu vert final au gazoduc russo-turc TurkStream
© BELGA
Vladimir Poutine a apporté mardi le feu vert politique final à la construction du gazoduc TurkStream entre la Russie et la Turquie, devant approvisionner à terme l'Union européenne, projet symbolique de la réconciliation entre Moscou et Ankara.
Le président russe a promulgué la loi de ratification de l'accord signé le 10 octobre avec son homologue turc Recep Tayyip Erdogan, qui avait été adoptée début février par le Parlement russe, a indiqué le Kremlin.
De leur côté, les parlementaires turcs avaient validé le document en décembre. Gazprom espère lancer les travaux dès cette année.
Ce projet énergétique majeur avait été rendu public fin 2014 en même temps que l'abandon, en pleine crise ukrainienne, du projet South Stream par la Mer Noire, bloqué par l'Union européenne. Retardé faute d'accord du gouvernement turc, il avait été suspendu en raison de la crise diplomatique née de la destruction par l'aviation turque d'un bombardier russe survolant la frontière syro-turque en novembre 2015.
Il a été relancé l'été dernier à la faveur de la réconciliation entre MM. Poutine et Erdogan mais avec des ambitions plus modestes qu'à l'origine.
Le projet prévoit la construction de deux conduites d'une capacité de 15,75 milliards de mètres cubes de gaz par an chacune, qui formeront ce gazoduc sous la Mer Noire.
L'idée est de renforcer les livraisons de gaz russe à la Turquie mais aussi d'en faire un pays de transit vers l'Union européenne à la place de l'Ukraine, même si ces perspectives restent encore incertaines vu la méfiance de Bruxelles face aux projets de gazoducs russes.
avatar
Thuramir

Messages : 2225
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gaz revient sur la scène . . .

Message  Krispoluk le Mar 7 Fév - 22:11

Thuramir a écrit:Une information qui pourrait se révéler importante à terme :
 
Poutine donne le feu vert final au gazoduc russo-turc TurkStream
©️ BELGA
Vladimir Poutine a apporté mardi le feu vert politique final à la construction du gazoduc TurkStream entre la Russie et la Turquie, devant approvisionner à terme l'Union européenne, projet symbolique de la réconciliation entre Moscou et Ankara.
Le président russe a promulgué la loi de ratification de l'accord signé le 10 octobre avec son homologue turc Recep Tayyip Erdogan, qui avait été adoptée début février par le Parlement russe, a indiqué le Kremlin.
De leur côté, les parlementaires turcs avaient validé le document en décembre. Gazprom espère lancer les travaux dès cette année.
Ce projet énergétique majeur avait été rendu public fin 2014 en même temps que l'abandon, en pleine crise ukrainienne, du projet South Stream par la Mer Noire, bloqué par l'Union européenne. Retardé faute d'accord du gouvernement turc, il avait été suspendu en raison de la crise diplomatique née de la destruction par l'aviation turque d'un bombardier russe survolant la frontière syro-turque en novembre 2015.
Il a été relancé l'été dernier à la faveur de la réconciliation entre MM. Poutine et Erdogan mais avec des ambitions plus modestes qu'à l'origine.
Le projet prévoit la construction de deux conduites d'une capacité de 15,75 milliards de mètres cubes de gaz par an chacune, qui formeront ce gazoduc sous la Mer Noire.
L'idée est de renforcer les livraisons de gaz russe à la Turquie mais aussi d'en faire un pays de transit vers l'Union européenne à la place de l'Ukraine, même si ces perspectives restent encore incertaines vu la méfiance de Bruxelles face aux projets de gazoducs russes.

Je ne crois pas du tout (mais je peux me tromper...)

La donne, a considérablement changé au niveau des approvisionnements énergétiques depuis un couple d'années...

L'Europe a considérablement diversifié ses sources d'approvisionnement en gaz pour ne plus dépendre trop de la Russie, trop imprévisible...

De nouveaux acteurs imprévus apparaissent sur le marché, suite à l'exploitation intensive du gaz de schiste : USA, Canada, Australie. La Russie apparaitra bientôt comme un "has been" énergétique, sauf à "casser" ses tarifs, ce qui n'arrangera pas son économie mono-dépendante et défaillante...

Wait and see... Laughing Laughing Wink
avatar
Krispoluk

Messages : 4146
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gaz revient sur la scène . . .

Message  Matt le Mar 7 Fév - 22:54

Déjà rien que le budget pour la liaison maritime vers la Turquie est un (gros) élément contre.
Et pour quel gain?  confused

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6259
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gaz revient sur la scène . . .

Message  Krispoluk le Mer 8 Fév - 13:51

Matt a écrit:Déjà rien que le budget pour la liaison maritime vers la Turquie est un (gros) élément contre.
Et pour quel gain?  confused

Oui, oui, le financement sera un gros problème connaissant les pratiques habituelles de l'oligarchie russe :

Les profits ça fout le camp sur des comptes numérotés dans les paradis fiscaux mais quand  il y a des investissements lourds à faire, on fait appel aux financeurs internationaux, mais voilà, les financeurs internationaux ça se fait rare avec les sanctions...

Il leur reste peut-être les chinois qui vont faire un deal dont ils ont le secret en échange d'avantages en extrême-orient ou de facilités pétrolières...
avatar
Krispoluk

Messages : 4146
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gaz revient sur la scène . . .

Message  Matt le Mer 8 Fév - 14:40

Tient en parlant de chinois, j'ai vu fin de semaine passée que la Russie a été placer des Yskander's à la frontière chinoise.
On se demande bien pourquoi.  Laughing

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6259
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gaz revient sur la scène . . .

Message  Krispoluk le Mer 8 Fév - 14:44

Matt a écrit:Tient en parlant de chinois, j'ai vu fin de semaine passée que la Russie a été placer des Yskander's à la frontière chinoise.
On se demande bien pourquoi.  Laughing

Ils sont fous ces Romains - Russes... scratch Twisted Evil Laughing Laughing
avatar
Krispoluk

Messages : 4146
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gaz revient sur la scène . . .

Message  Matt le Mer 8 Fév - 15:40

Laughing drunken

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6259
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gaz revient sur la scène . . .

Message  Caduce62 le Dim 12 Fév - 17:18

INFO LE FIGARO - A compter du 1er mars, les tarifs réglementés du gaz, appliqués par Engie (ex-GDF Suez), vont enregistrer une forte hausse.

La volatilité des prix de l'énergie n'est décidément pas un vain mot. Après une baisse de 0,6% au 1er février, Laughing les tarifs réglementés du gaz pour les particuliers (appliqués par Engie) vont grimper de 2,6% au 1er mars prochain Twisted Evil . L'entreprise a déjà adressé cette demande de révision tarifaire à la Commission de régulation de l'énergie (CRE), qui possède un avis consultatif dans ce dossier. Environ 7 millions de foyers sont concernés par cette mesure.

Rappelons qu'au 1er janvier, la facture de gaz avait grimpé de plus de 5%. Evil or Very Mad Peu à peu, on s'achemine vers la fin de la saison de chauffe mais les températures actuelles, avec plusieurs jours depuis janvier sous les normales saisonnières, font bien les affaires des énergéticiens. Ils apprécient d'autant plus la situation que l'hiver 2015-2016 avait été particulièrement doux, au point d'être considéré comme l'un des plus cléments depuis le début du XXème siècle. Au passage, il n'y a évidemment pas que les gaziers qui sont satisfaits de cette baisse des températures. Pour les «fioulistes» aussi, l'année a bien démarré avec un bond de 34% des volumes écoulés au mois de janvier par rapport à janvier 2016.

Si l'on revient aux prix réglementés du gaz, il faut rappeler qu'ils sont indexés pour une partie sur les cours du pétrole, qui sont repartis à la hausse au cours des dernières semaines. Ainsi, en fin de semaine, le brent à Londres s'échangeait à plus de 56 dollars, en hausse de 1,19 dollar par rapport à la clôture jeudi sur l'Intercontinental Exchange. De son côté, le WTI à New York cotait à plus de 53 dollars. Cette augmentation des cours témoigne du fait que les marchés croient que l'accord trouvé à la fin de l'année dernière entre l'Opep et les pays non-Opep sera effectivement appliqué.
Les deux parties se sont mises d'accord sur le principe d'une réduction des livraisons de 1,8 million de barils par jour. En toile de fond, elles souhaitent que le baril s'installe durablement au dessus de la barre des 50 dollars, après une année 2016 où il atteint 44 dollars en moyenne (contre 55 en 2015).
avatar
Caduce62

Messages : 3518
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gaz revient sur la scène . . .

Message  Александр le Lun 10 Avr - 13:46

L'Ukraine n'importe plus de gaz russe depuis 500 jours



Aujourd’hui, ça fait 500 jours que l'Ukraine a arrêté d'acheter du gaz naturel en provenance de la Russie, en passant à l'utilisation du gaz en provenance de l'Europe, ainsi que du gaz ukrainien.

Rappelons qu'en avril 2016, le gouvernement ukrainien a décidé d'ajuster les prix du gaz pour l'industrie et la population.

En mars 2017, le gouvernement a introduit les redevances pour l'utilisation des réseaux de distribution de gaz et pour le transport du gaz.

Aujourd'hui, la Commission nationale pour la régulation de l'énergie et des services publics examinera la question de l'abolition temporaire d'un tarif d'abonnement mensuel pour le gaz «afin d'éviter une augmentation de la facture totale pour la population».
avatar
Александр

Messages : 5232
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gaz revient sur la scène . . .

Message  Krispoluk le Lun 10 Avr - 14:28

Александр a écrit:L'Ukraine n'importe plus de gaz russe depuis 500 jours



Aujourd’hui, ça fait 500 jours que l'Ukraine a arrêté d'acheter du gaz naturel en provenance de la Russie, en passant à l'utilisation du gaz en provenance de l'Europe, ainsi que du gaz ukrainien.

Rappelons qu'en avril 2016, le gouvernement ukrainien a décidé d'ajuster les prix du gaz pour l'industrie et la population.

En mars 2017, le gouvernement a introduit les redevances pour l'utilisation des réseaux de distribution de gaz et pour le transport du gaz.

Aujourd'hui, la Commission nationale pour la régulation de l'énergie et des services publics examinera la question de l'abolition temporaire d'un tarif d'abonnement mensuel pour le gaz «afin d'éviter une augmentation de la facture totale pour la population».

Il a intérêt à mettre la pédale douce à ce niveau Porochenko, les ukrainiens sont étranglés avec les prix du gaz et de l'électricité...
avatar
Krispoluk

Messages : 4146
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gaz revient sur la scène . . .

Message  pyxous le Lun 10 Avr - 14:44

Il a intérêt à mettre la pédale douce à ce niveau Porochenko, les ukrainiens sont étranglés avec les prix du gaz et de l'électricité...

Un peu d'éducation pour son peuple à "économiser les énergies" eau, électricité, chauffage de toute nature,etc ... ne ferait pas de mal car il faut avouer que de ce coté, c'est n'importe quoi! après plusieurs années de mariage, je suis toujours à faire des remontrances sur le gachis énergétique ... on s'en fout, c'est le myge qui paye les factures.

Pareil pour le tri des déchets dans le pays et sur la sensibilité d'isoler les habitations, les milliards du FMI, ils servent à quoi?

Il a du boulot sur la planche le Poro, et je ne parle pas de la corruption, là c'est la totale !
avatar
pyxous

Messages : 565
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 67
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gaz revient sur la scène . . .

Message  Janchik le Lun 10 Avr - 16:57

pyxous a écrit:
Il a intérêt à mettre la pédale douce à ce niveau Porochenko, les ukrainiens sont étranglés avec les prix du gaz et de l'électricité...

Un peu d'éducation pour son peuple à "économiser les énergies" eau, électricité, chauffage de toute nature,etc ... ne ferait pas de mal car il faut avouer que de ce coté, c'est n'importe quoi! après plusieurs années de mariage, je suis toujours à faire des remontrances sur le gachis énergétique ... on s'en fout, c'est le myge qui paye les factures.

Pareil pour le tri des déchets dans le pays et sur la sensibilité d'isoler les habitations, les milliards du FMI, ils servent à quoi?

Il a du boulot sur la planche le Poro, et je ne parle pas de la corruption, là c'est la totale !
100% d'accord avec Pyxous! L'apprentissage des économies d'énergies risquent d'être long pour ceux qui avaient l'habitude de dormir les fenêtres ouvertes avec le chauffage à fond. Quand à trier les déchets, peut être faisable en zone urbaine (..et encore!) mais sitôt que tu vas en campagne, alors là, c'est une autre paire de manche. Il n'y a plus ces petits boulots du temps des soviets qui permettaient un peu plus de propreté. Courage les ukrainiens!!!
avatar
Janchik

Messages : 168
Date d'inscription : 12/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gaz revient sur la scène . . .

Message  Krispoluk le Lun 10 Avr - 21:00

Oui, ils n'ont jamais été directement confrontés à la problématique "économie d'énergie" comme nous...

"L'état gère tout et nous protège", vieux réflexe pavlovien soviétique durablement présent dans toutes les consciences...

Sera pas facile de leur faire comprendre qu'ils sont passés d'une économie dirigée à une économie capitaliste "sauvage" (ou presque ! avec toutes ses conséquences négatives)... Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
avatar
Krispoluk

Messages : 4146
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gaz revient sur la scène . . .

Message  Caduce62 le Mar 11 Avr - 0:23

Mon épouse habite une ville de la banlieue de Kiev, composée d'immeubles tous alimentés en chauffage par la monstrueuse central thermique (hyper-polluante) qui surchauffe les appartements en hiver Laughing mais prévoir un radiateur électrique d'appoint quand la chauffage n'est pas encore en route l'automne ou déjà fermé au printemps Laughing
avatar
Caduce62

Messages : 3518
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gaz revient sur la scène . . .

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum