Un opposant russe, enlevé en Ukraine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un opposant russe, enlevé en Ukraine

Message  Caduce62 le Mar 23 Oct - 17:38

Un opposant russe, enlevé en Ukraine, inculpé d'organisation de troubles

MOSCOU - L'opposant russe à Vladimir Poutine qui a affirmé avoir été enlevé en Ukraine a été inculpé mardi de préparation à l'organisation de troubles massifs, tandis que le dirigeant du Front de Gauche Sergueï Oudaltsov le sera vendredi, a annoncé le comité d'enquête de Russie.

Léonid Razvozjaev, membre du Front de gauche, un des mouvements en pointe dans la contestation contre le régime du président Poutine, a été inculpé dans le cadre de l'enquête sur la préparation à l'organisation de troubles massifs, précise l'institution dans un communiqué.

Le comité d'enquête ajoute avoir convoqué le 26 octobre Sergueï Oudaltsov pour lui annoncer son inculpation.

M. Razvozjaev a été placé dimanche en détention provisoire à Moscou, selon le comité qui a affirmé qu'il s'était présenté de lui-même aux enquêteurs pour reconnaître sa culpabilité.

Cette version contredit totalement celle de l'intéressé qui dit avoir été torturé et enlevé en Ukraine où il s'était rendu pour demander l'asile politique à la veille d'interpellations et de perquisitions en Russie dans le cadre de l'enquête.

La thèse de l'enlèvement a été étayée par le bureau du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) à Kiev, qui a raconté que Léonid Razvozjaev s'était rendu dans une ONG à Kiev pour se renseigner sur l'octroi du statut de réfugié politique et avait disparu lors d'une pause au cours d'un entretien avec des juristes, en abandonnant ses affaires.

Mardi, un porte-parole des douanes ukrainiennes, cité par l'agence Interfax, a indiqué que M. Razvozjaev avait traversé la frontière pour rentrer en Russie le 19 octobre, et qu'il ne s'était pas plaint en passant le point de contrôle, semblant vouloir dire qu'il était rentré en Russie de son propre chef.

Le ministère ukrainien de l'Intérieur avait indiqué lundi ne disposer d'aucune information sur cette disparition, tandis que les services secrets ukrainiens (SBU) ont déclaré n'avoir reçu aucune demande de Moscou pour interpeller l'opposant.

C'est le deuxième à être inculpé dans le cadre de cette enquête, après Konstantin Lebedev, un autre membre du Front de Gauche.

Sergueï Oudaltsov, dirigeant du mouvement, a pour sa part été laissé en liberté après un interrogatoire, avec pour obligation de ne pas quitter son lieu de résidence.

L'enquête des autorités russes a été ouverte après la diffusion le 16 octobre par une chaîne favorable au pouvoir, NTV, d'un film qui affirmait sur la foi d'images prises en caméra cachée et d'origine non précisée que des opposants se préparaient à renverser par la force le régime russe.

De nombreux opposants ont vivement contesté le contenu de ce film, affirmant qu'il s'agissait d'accusations fabriquées de toutes pièces pour pouvoir s'en prendre aux détracteurs du régime.

(©AFP / 23 octobre 2012 16h13)
avatar
Caduce62

Messages : 3413
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un opposant russe, enlevé en Ukraine

Message  Matt le Mer 24 Oct - 14:58

Sur . . . Corse matin aujourd’hui :


Russie: un opposant raconte son enlèvement en Ukraine


"Ils disaient qu'ils tueraient mes enfants": un magazine russe a publié mercredi le récit par l'opposant russe à Vladimir Poutine Léonid Razvozjaev de son enlèvement en Ukraine et des jours qui ont suivi avant sa réapparition en Russie, où il a été incarcéré.

M. Razvozjaev, placé en détention provisoire à Moscou et inculpé mardi de "préparation à l'organisation de troubles massifs", après avoir reconnu sa culpabilité selon les enquêteurs, a raconté à des défenseurs des droits de l'homme et à une journaliste du New Times autorisés à lui rendre visite, avoir été torturé et que sa famille avait été menacée, selon le site internet de l'hebdomadaire.

Dans un long récit aux détails dignes d'un roman d'espionnage, l'opposant, membre du Front de Gauche, a affirmé avoir été poussé dans une camionnette alors qu'il était dans la rue à Kiev, en Ukraine, où il voulait demander le statut de réfugié politique.

La thèse de l'enlèvement avait été étayée par le bureau du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) à Kiev, qui a raconté que Léonid Razvozjaev s'était rendu dans une ONG à Kiev et avait disparu pendant une pause au cours d'un entretien avec des juristes, en abandonnant ses affaires.

Après avoir roulé plusieurs heures, l'opposant a été emmené à la cave d'une maison "à moitié en ruines", où on lui a mis un masque et des menottes, avant d'être interrogé pendant plusieurs jours, sans boire ni manger et sans aller aux toilettes.

"Ils me disaient: si tu ne réponds pas à nos questions, tes enfants seront tués. Le but principal était que je témoigne", a-t-il raconté. Leonid Razvozjaev dit avoir craqué après que ses geôliers l'aient menacé de lui injecter un "sérum de vérité", l'avertissant qu'il pourrait devenir handicapé.

"J'ai écrit, menotté, une reconnaissance de culpabilité. Il est dit que j'ai travaillé avec les services spéciaux étrangers", a ajouté M. Razvozjaev.

Lundi, le comité d'enquête russe a indiqué que l'opposant s'était "présenté de lui-même" pour reconnaître sa culpabilité.

Une vidéo en ligne montre M. Razvozjaev lançant dimanche soir devant les journalistes à la sortie d'un tribunal de Moscou: "J'ai été torturé pendant deux jours, dites-le, on m'a enlevé en Ukraine!".



Pas de commentaire, mais on peut penser . . . Wink

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6247
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum