« Un premier pas » dans le dossier Timochenko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

« Un premier pas » dans le dossier Timochenko

Message  Matt le Mer 9 Mai - 12:40

Ukraine : « Un premier pas » dans le dossier Timochenko

Ambassade d'Allemagne - CIDAL - 09/05/2012 11:37:25

La leader de l'opposition ukrainienne Ioulia Timochenko, actuellement en détention dans son pays, doit être soignée le 8 mai dans un hôpital de Kharkiv par un médecin allemand de la clinique berlinoise de la Charité. Mme Timochenko a provisoirement accepté d'être soignée, comme l'a annoncé le directeur de l'établissement hospitalier Karl Max Einhäupl. Le médecin allemand sera assisté de collègues ukrainiens. En déplacement à New York, le ministre fédéral des Affaires étrangères Guido Westerwelle s'est dit « soulagé qu'un premier pas soit accompli ».

Le docteur Einhäupl avait déjà rendu visite à la responsable politique en compagnie de diplomates allemands. À ce sujet, M. Westerwelle a expliqué que la santé de Ioulia Timochenko devait être la priorité : « Nous allons poursuivre nos entretiens avec pour objectif d'obtenir une solution raisonnable. » Le ministre a remercié les médecins allemands associés à la prise en charge médicale de l'opposante pour leur « engagement fort ». Lors de sa visite en Ukraine, M. Einhäupl a parlé d'un pas franchi ensemble pour « se rapprocher d'une résolution du problème ».

Seul l'état de droit mène à l'Europe


Guido Westerwelle a exigé une nouvelle fois de l'Ukraine qu'elle « accomplisse des avancées crédibles en matière d'état de droit ». À défaut, l'Ukraine ne pourrait se rapprocher davantage de l'Europe. L'Allemagne souhaite en effet « une Ukraine faisant partie intégrante de la famille européenne des valeurs ». Le ministre a ainsi déclaré dans un entretien au journal Rheinische Post daté du 3 mai : « Nous sommes d'accord avec nos partenaires de l'Union européenne pour considérer que l'accord d'association de l'UE avec l'Ukraine ne peut pas être ratifié tant que l'état de droit ne se développe pas dans la bonne direction en Ukraine. » Si cet accord d'association a été paraphé le 30 mars 2012 à Bruxelles, il n'a pas encore été signé ni ratifié.

Ne pas rompre le fil du dialogue

Du 8 juin au 1er juillet 2012, l'Ukraine organise avec la Pologne l'Euro 2012, le championnat d'Europe de football. La finale se jouera dans la capitale ukrainienne, à Kiev. Le ministre fédéral des Affaires étrangères en est convaincu : « Les responsables politiques, les sportifs, les médias et les fans ne se feront pas prier pour sensibiliser l'opinion à la lutte contre la violation des droits de l'homme en Ukraine pendant l'Euro 2012. » Les fédérations sportives font preuve d'un haut degré de responsabilité et de sensibilité à cet égard. L'enjeu est désormais de ne pas rompre le fil du dialogue en Ukraine et de « trouver des solutions » grâce à des entretiens directs avec le gouvernement de Kiev. L'Allemagne a « un intérêt stratégique à ce que l'Ukraine s'oriente vers l'Europe », a souligné Guido Westerwelle le 2 mai à l'issue d'un rendez-vous à Berlin avec son homologue suédois, Carl Bildt.

Pas très significatif, mais espérons que d'autres suivrons . . . même si on peut en douter . . . Rolling Eyes

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6247
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum