Ioulia Timochenko entame une grève de la faim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ioulia Timochenko entame une grève de la faim

Message  Thuramir le Mar 24 Avr - 16:56

Ioulia Timochenko entame une grève de la faim

(Belga) L'ex-Premier ministre et opposante ukrainienne, Ioulia Timochenko, a annoncé mardi avoir entamé une grève de la faim en prison pour protester contre les "répressions politiques" dans ce pays, a déclaré à l'AFP son avocat, Sergui Vlassenko.
"Elle a entamé une grève de la faim vendredi 20 avril", a déclaré M. Vlassenko, joint par téléphone après avoir rendu visite à sa cliente à la prison de Kharkiv (est) où elle purge une peine de sept ans pour abus de pouvoir. "C'est une grève de la faim illimitée, elle réclame qu'on arrête les répressions politiques dans le pays", a-t-il poursuivi. Incarcérée depuis août dernier, Mme Timochenko, 51 ans, a été condamnée en octobre à sept ans de prison pour abus de pouvoir. Elle est aussi jugée depuis le 19 avril pour détournements de fonds publics et fraude fiscale en 1997-1998 lorsqu'elle dirigeait le groupe Systèmes énergétiques unis d'Ukraine (SEUU), des infractions passibles de 12 ans de prison. L'opposante, candidate malheureuse à la présidentielle 2010, dénonce ces poursuites comme une vengeance personnelle du président actuel Viktor Ianoukovitch qui cherche à écarter de la scène politique sa principale adversaire, égérie de la Révolution orange de 2004. L'affaire Timochenko a été vertement critiquée par l'Union européenne et les Etats-Unis qui y voient des motifs politiques. (VIM)


Je pense que sa grève de la faim lui fera perdre quelques kilos, mais je doute que cela fasse reculer ou arrêter le processus judiciaire en cours.
avatar
Thuramir

Messages : 2155
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ioulia Timochenko entame une grève de la faim

Message  Matt le Mer 25 Avr - 12:48

Petit complément d'information sur le sujet:

Ioulia Timochenko a été tabassée et a proclamé la grève de la faim

Le 20 avril Ioulia Timochenko, ex-premier ministre d'Ukraine condamnée pour abus de pouvoir et placée dans une colonie pénitentiaire, a proclamé la grève de la faim.

Sa grève de la faim a été proclamée pour protester contre son passage à tabac pendant le trajet de la prison de Kharkov à l'hôpital où l'ex-premier ministre devait subir un examen médical.

« Ses bras sont couverts de bleus et elle a un hématome géant sur le ventre. Le médecin légal en présence d'un médecin de service a consigné la présence de traumatismes », a dit aux journalistes Sergueï Vlassenko, avocat de Ioulia Timochenko.


S'il y a des traces constatées . . . Embarassed

Même l'Union Européenne s'y (re)met:

Timochenko : l'UE réclame des explications de Kiev

La Commission européenne a réclamé à l'Ukraine de fournir des explications sur la situation autour de l'ex-première ministre ukrainienne Ioulia Timochenko, qui avait entamé mardi une grève de la faim dans une prison de Kharkov pour dénoncer la " répression politique " dont elle s'estime victime, ont rapporté les médias internationaux.

" Nous demandons des explications de toute urgence aux autorités ukrainiennes sur la situation de Mme Ioulia Timochenko et insistons sur le fait que des personnes compétentes indépendantes et ses avocats puissent avoir immédiatement accès à elle pendant une durée suffisante ", a indiqué un porte-parole du commissaire européen à l'élargissement et à la politique de voisinage Stefan Füle cité par les médias.

Le ministère russe des Affaires étrangères a aussi fait une déclaration concernant la situation de Mme Timochenko. Il a espéré que les autorités ukrainiennes respecteraient les droits légitimes de l'ex-première ministre.

Incarcérée depuis août 2011, Mme Timochenko, 51 ans, a été condamnée en octobre à sept ans de prison pour abus de pouvoir. On lui reproche d'avoir signé en 2009 avec la Russie des accords gaziers jugés désavantageux pour le pays, alors qu'elle était chef du gouvernement. Elle est actuellement au centre d'un nouveau procès pour détournement de fonds publics et fraude fiscale en 1997-1998, à la tête du groupe Systèmes énergétiques unis d'Ukraine (SEUU). Ces délits sont passibles de 12 ans de prison.

Mardi, Mme Timochenko, a dénoncé au parquet des violences perpétrées à son encontre par le personnel carcéral la semaine dernière, lors de son hospitalisation. Le service pénitentiaire d'Ukraine a démenti les propos de l'ex-première ministre et a annoncé l'intention de la poursuivre en justice.

Les avocats et les sympathisants de l'égérie de la " Révolution Orange " de 2004 estiment que les poursuites pénales engagées à son encontre sont politiquement motivées. Mme Timochenko, qui a perdu la présidentielle de 2010 face à l'actuel chef de l'Etat Viktor Ianoukovitch, dénonce une vengeance personnelle de ce dernier. Les autorités ukrainiennes réfutent cette accusation.


. . . Rolling Eyes

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6247
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ioulia Timochenko entame une grève de la faim

Message  Thuramir le Ven 27 Avr - 0:40

Si des coups ont été portés et/ou des blessures causées, cela constituerait indiscutablement une très grave violation de l'article 3 de la Convention européenne des droits de l'homme, interdisant toute torture ou tout traitement inhumain ou dégradant.

Le tout est de savoir si ces accusations sont exactes (ou qu'elles ont une apparence de fondement très sérieuse), ou si elles font partie de la guerre psychologique et politique que les protagonistes se livrent dans cette affaire.

En conclusion, pas d'avis sans qu'un constat préalable des faits n'ait été réalisé (ou dont la réalisation aurait été empêchée).
avatar
Thuramir

Messages : 2155
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ioulia Timochenko entame une grève de la faim

Message  Thuramir le Mar 1 Mai - 13:45

La fille de Ioulia Timochenko "très inquiète" pour sa santé

(Belga) La fille de l'opposante ukrainienne emprisonnée Ioulia Timochenko s'est dite mardi "très inquiète" pour l'état de santé de sa mère qui observe pour la douzième journée consécutive une grève de la faim en prison, dans un communiqué publié sur le site officiel de Mme Timochenko.
"Maman est en grève de la faim depuis 12 jours. Nous sommes très inquiets pour sa santé. Nous n'aurons pas accès à elle pendant les fêtes et nous ne savons pas ce qui peut lui arriver", écrit Evguénia Timochenko. Incarcérée depuis août 2011 et en grève de la faim depuis le 20 avril, l'ex-Première ministre Ioulia Timochenko qui souffre de problèmes à la colonne vertébrale affirme avoir subi des violences en prison. Des photos où elle montre des hématomes sur les bras et le ventre ont été publiées en Ukraine la semaine dernière. Plusieurs pays de l'Union européenne, dont l'Allemagne, ont exprimé ces derniers jours leur inquiétude sur la situation de Ioulia Timochenko et la menace d'un boycott politique de l'Euro-2012 de football commence à peser sur Kiev. Ioulia Timochenko, 51 ans, a été condamnée en octobre à sept ans de prison pour abus de pouvoir à l'époque où elle dirigeait le gouvernement, affaire qu'elle a toujours dénoncée comme une vengeance personnelle du président Viktor Ianoukovitch, élu en 2010, qui chercherait selon elle à l'écarter de la scène politique. Elle risque aussi une nouvelle condamnation à la suite de l'inculpation de fraude fiscale et de détournement de fonds. (VIM)


Les conséquences sur la santé de Ioulia Timochenko liées à la grève de la faim qu'elle a entamée ne peuvent être mises à charge du pouvoir en place. Par contre, pour les coups qui auraient pu lui être portés, il en est bien entendu autrement.
avatar
Thuramir

Messages : 2155
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ioulia Timochenko entame une grève de la faim

Message  Matt le Jeu 3 Mai - 9:15

Ce n'est pas tout:

Le cas Timochenko inquiète les Vingt-Sept


Ioulia Timochenko affirme avoir subi des violences et montre un hématome sur son bras. (AFP)

A un peu plus d’un mois du début de l’Euro de football, le ton monte entre l’Union européenne et le gouvernement ukrainien, accusé de mener une répression politique contre l’opposante et ex-première ministre Ioulia Timochenko. Certains diplomates européens menacent de boycotter la compétition

Alors que le soleil brille à Kiev et que le mercure approche les 30 degrés, au niveau diplomatique, les nuages s’amoncellent au-dessus de la tête du président Viktor Ianoukovitch, accusé par l’Union européenne (UE) de mener des «procès politiques» contre l’opposition. En particulier contre sa vieille rivale Ioulia Timochenko, qu’il avait écartée de la course à la présidentielle en février 2010. L’égérie de la Révolution orange purge déjà une peine de 7 ans de prison pour abus de pouvoir, et elle doit répondre de nouvelles accusations de fraudes fiscales lorsqu’elle était à la tête d’une société de distribution de gaz dans les années 1990.

Emprisonnée dans un pénitencier de la ville de Kharkiv (est), Ioulia Timochenko a, selon sa fille, cessé de s’alimenter depuis le 20 avril dernier. «Maman est en grève de la faim depuis douze jours. Nous sommes très inquiets pour sa santé. Nous ne savons pas ce qui peut lui arriver», a déclaré Evguenia Timochenko. L’opposante, qui se plaint de douleurs au dos depuis des semaines, affirme avoir subi des violences lors d’un transfert forcé à l’hôpital. Sur des photos diffusées la semaine dernière sur son compte Facebook, Ioulia Timochenko pose devant l’objectif avec des hématomes sur les bras et le ventre. «La forme et la localisation de ces ecchymoses indiquent qu’elles sont apparues avec des pressions ou des coups contre des objets solides, a indiqué Vadym Horan, du Bureau du procureur général de la région de Kharkiv. Notre enquête n’a donc pas confirmé les déclarations de Ioulia Timochenko.» Des explications qui sont loin de convaincre les Européens tant le climat s’est détérioré entre Kiev et Bruxelles.

L’UE le répète depuis des semaines: la ratification de l’accord d’association signée avec l’Ukraine le 30 mars dernier est conditionnée au «respect de l’Etat de droit». L’Allemagne, qui a longtemps tenu un rôle de médiateur, envoyant à plusieurs reprises des médecins indépendants ausculter l’ancienne première ministre, puis proposant de la soigner sur son territoire, a décidé de hausser le ton. Le nouveau président, Joachim Gauck, a renoncé la semaine dernière à se rendre à Yalta les 11 et 12 mai prochains, à l’occasion d’une réunion des chefs d’Etat d’Europe de l’Est.

Plus significatif encore, selon la presse allemande, la chancelière Angela Merkel pourrait ne pas se rendre en Ukraine pour l’Euro 2012 si Ioulia Timochenko n’est pas libérée. Une position reprise par le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, qui a affirmé ne pas avoir l’intention de se déplacer pour les matches.

Ces menaces de boycott arrivent au pire moment pour l’Ukraine, à quelques semaines du début d’une compétition dont la préparation s’est déjà avérée chaotique. Kiev a investi des centaines de millions d’euros pour construire les stades et les infrastructures qui accueilleront le million de touristes attendus par les autorités. Dans la capitale, des ouvriers achèvent de poser le dallage de l’esplanade du tout nouveau stade olympique. Les aéroports et la majorité des routes devraient être terminés à temps, mais Kiev accumule depuis des mois les faux pas. Le président de l’UEFA, Michel Platini, s’est emporté le 12 avril dernier contre les «bandits et les escrocs» qui gonflent les prix des hôtels durant la durée de la compétition, jusqu’à dix fois les tarifs habituels. Peu habituée à ce genre de sorties, l’UEFA a aussi dû réagir aux menaces de boycott qui se multiplient. «L’UEFA a alerté la délégation ukrainienne sur les préoccupations des politiciens et des médias européens au sujet de la situation politique en Ukraine», a indiqué lundi l’organisation sur son site internet.

La compétition ne semble pas soulever l’enthousiasme de la population ukrainienne et l’inquiétude est palpable parmi les commerçants. Il reste encore 50 000 tickets à écouler pour les matches qui se dérouleront à Donetsk et les hôtels ne sont pas pleins. C’est dans ce climat délétère qu’une vague d’attentats a frappé vendredi dernier la ville industrielle de Dnipropetrovsk, dans l’est du pays, faisant une trentaine de blessés. Ces attaques n’ont pas été revendiquées et le ministère de l’Intérieur évoque un acte orchestré par des criminels de droit commun. Mais à six mois des élections législatives d’octobre, les rumeurs les plus folles circulent dans le pays, l’opposition et le gouvernement s’accusant mutuellement de tentatives de déstabilisation. Pas de quoi rassurer les touristes qui se déplaceront en Ukraine en juin prochain.


L’Ukraine sur le banc de touche ?



Un mois avant le début de l'Euro 2012, l’étau se resserre autour de l’Ukraine, pays hôte de la compétition. L'Union européenne, qui s'inquiète du sort de l'ex-Premier ministre Ioulia Timochenko incarcérée depuis août 2011, multiplie les pressions. Plusieurs chefs d'État européens ont annoncé qu’ils ne participeraient pas à la réunion des présidents des pays d'Europe centrale à Yalta à la mi-mai. Ce mercredi l’Allemagne, déjà en pointe sur ce sujet, est de nouveau montée au créneau. Le ministre allemand des Affaires étrangères, Guido Westerwelle, a menacé de bloquer la ratification de l'accord d'association UE/Ukraine. Selon la presse allemande, la chancelière Angela Merkel et les ministres de son gouvernement pourraient ne pas se rendre dans le pays pour assister à des matches de l'Euro 2012. Ces prises de positions peuvent-elles avoir une réelle influence sur le gouvernement ukrainien ? Analyse d’Annie Daubenton, journaliste et essayiste spécialiste de l’Ukraine

Propos recueillis par Hélène Destombes


Son cas a été évoqué aux infos en Belgique sur plusieurs chaines TV.

Plusieurs pays (dont la Belgique) parlent de boycotter l'euro 2012 de foot.
Ça ne sent pas bon pour l'Ukraine en ce moment.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6247
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ioulia Timochenko entame une grève de la faim

Message  Thuramir le Jeu 3 Mai - 11:13

Matt a écrit:
Plusieurs pays (dont la Belgique) parlent de boycotter l'euro 2012 de foot.
Ça ne sent pas bon pour l'Ukraine en ce moment.

C'est le moins que l'on puisse dire.

Comme dit l'ancien proverbe français, "Qui trop embrasse mal étreint".

A force de différences de traitement entre les personnes au pouvoir en place et ceux de l'opposition qu'elle cherche à museler, le pouvoir ukrainien a fini par exaspérer l'UE.

La justice, c'est bien, mais il faut qu'elle s'applique de la même manière à tous. La justice, ce n'est pas que pour les autres, mais c'est aussi pour soi-même !
avatar
Thuramir

Messages : 2155
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ioulia Timochenko entame une grève de la faim

Message  Matt le Jeu 3 Mai - 20:01

C'est confirmé ce soir, Manuel Barroso et les responsables de l'UE ne se rendront pas en Ukraine en juin.
De même qu'il est question d'annuler le sommet de Yalta.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6247
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ioulia Timochenko entame une grève de la faim

Message  Matt le Jeu 3 Mai - 20:30

Confirmation:

Ukraine: la Commission boycottera l'euro de football


Ukraine: la Commission européenne boycottera l'euro, V. Poutine s'en mêle

Pour protester contre l'emprisonnement de l'opposante Ioulia Timochenko, aucun membre de la Commission européenne ne se rendra en Ukraine pour l'Euro-2012 de foot, a annoncé jeudi la délégation de l'UE à Kiev. Le président russe Vladimir Poutine s'est dit prêt à accueillir l'ancienne Premier ministre ukrainienne en Russie.

"Le président (de la Commission José Manuel) Barroso n'a pas l'intention de se rendre en Ukraine ou de participer à des évènements concernant l'Euro-2012. Cette position est partagée par tous les commissaires européens", a indiqué la représentation diplomatique européenne à Kiev sur sa page Facebook..

Dans le même temps, le président russe élu, Vladimir Poutine a déclaré être prêt à accueillir l'opposante ukrainienne emprisonnée Ioulia Timochenko pour la soigner en Russie, avant de juger que les menaces d'un boycott politique de l'Euro de foot en Ukraine n'avaient pas leur place.

"Si Ioulia (Timochenko) juge cela possible et si les autorités d'Ukraine sont d'accord, c'est avec plaisir que nous accueillerons Ioulia Timochenko pour la soigner", a-t-il dit, selon les agences russes, ajoutant que "le sport est séparé de la politique".

Un groupe de parlementaires suisses veut faire soigner Iulia Timochenko en Suisse

Le groupe parlementaire Suisse-Ukraine souhaite faire venir et soigner l'opposante ukrainienne Ioulia Timochenko - en grève de la faim en prison dans son pays - en Suisse. Dans une lettre adressée au Conseil fédéral, il demande de faire cette proposition aux autorités de Kiev.

"Nous n'avons toujours pas reçu de réponse officielle du Conseil fédéral", a indiqué jeudi la conseillère nationale Christa Markwalder, co-présidente du groupe Suisse-Ukraine. Mais la présidente de la Confédération Eveline Widmer-Schlumpf a répondu favorablement à la demande dans une conversation.

Berlin aussi propose de l'accueillir

La demande des parlementaires helvétiques n'est pas un soutien politique à l'ancienne premier ministre d'Ukraine, c'est plutôt une démarche humanitaire, tient à préciser Mme Markwalder.

Emprisonnée depuis août 2011, Mme Timochenko souffre de problèmes à la colonne vertébrale. Elle a entamé le 20 avril une grève de la faim pour protester contre des violences qu'elle affirme avoir subies en prison.

Berlin aussi a offert de soigner la responsable ukrainienne en Allemagne. La chancelière Angela Merkel a en outre affirmé qu'elle décidera au dernier moment si elle se rendra en Ukraine pour assister à des matches de l'Euro-2012 de football.

RTBF avec agences

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6247
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ioulia Timochenko entame une grève de la faim

Message  Caduce62 le Jeu 20 Déc - 11:45

Le procès pour fraude fiscale de l'ex-Premier ministre est repoussé au 18 janvier en raison des problèmes de santé de l'accusée.

Point.fr

Un tribunal ukrainien a de nouveau reporté mardi le procès pour fraude fiscale de l'ex-Premier ministre incarcérée Ioulia Timochenko, en raison de l'absence à l'audience de l'opposante pour des raisons de santé. Un juge du tribunal de Kharkiv (est), où l'opposante purge déjà une peine de sept ans de prison pour abus de pouvoir, a fixé la prochaine audience au 18 janvier. La reprise de ce procès pour fraude fiscale, qui s'est ouvert en avril dernier, a déjà été repoussée à une dizaine de reprises en raison de l'absence au tribunal de Ioulia Timochenko. Celle-ci a été transférée en mai de sa prison dans un hôpital public de Kharkiv en raison de hernies discales. Elle a par ailleurs observé une grève de la faim de 17 jours en octobre et novembre pour protester contre la "falsification" des législatives d'octobre remportées par le parti au pouvoir.

Quelque 100 partisans de l'opposante ont manifesté en sa faveur devant le tribunal, malgré des températures de - 17 °C. Incarcérée depuis août 2011, Ioulia Timochenko a été condamnée deux mois plus tard à sept ans de prison pour abus de pouvoir au moment de la signature d'un contrat gazier avec la Russie, jugé désavantageux pour l'Ukraine. Dans son nouveau procès, Mme Timochenko doit répondre de fraude fiscale et de détournements de fonds, des faits remontant aux années 1990 et qu'elle nie. Les poursuites à son encontre ont provoqué une grave crise entre l'Ukraine et l'Union européenne qui y voit des motivations politiques et demande la libération de l'opposante.
avatar
Caduce62

Messages : 3309
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ioulia Timochenko entame une grève de la faim

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum