Hongrie, la catastrophe écologique menace la faune et la flore du Danube.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hongrie, la catastrophe écologique menace la faune et la flore du Danube.

Message  Matt le Ven 8 Oct - 12:43

Je mets cette info, en espérant que l'Ukraine ne soit pas concernée . . .

Hongrie, la catastrophe écologique menace la faune et la flore du Danube.


L’Etat d’urgence a été déclaré dans les trois départements affectés.

La Hongrie est confrontée à la pire catastrophe écologique de son histoire.L’accident industriel, qui s’est produit le lundi 4 octobre, suite à la rupture d’un réservoir déversant plus d’un million de mètres cubes d’une boue rouge toxique et corrosive, en provenant d’une usine de bauxite-aluminium implantée dans la ville d’Ajka, à 160 km à l’ouest de Budapest, menace maintenant la faune et la flore du Danube.

L’écosystème du Danube pourrait être en danger :

Après la rivière Marcal, dont l’écosystème a été entièrement détruit par l’inondation de boues toxiques, a atteint jeudi 7 octobre en milieu de matinée “la Raab”, un bras secondaire du fleuve, et serait en passe de contaminer le Danube.

Les moyens mis en œuvre :

«Les travaux de neutralisation de la pollution se poursuivent», a expliqué Tibor Dobson, le chef régional des services anticatastrophes. En plus du plâtre, des acides sont également utilisés pour réduire le niveau de toxicité de l’eau. Selon le chef régional des services anticatastrophes Tibor Dobson, «l’écosystème complet de la rivière Marcal a été détruit, car le taux alcalin très élevé a tout tué», a-t-il déclaré à l’agence de presse nationale MTI. «Tous les poissons sont morts et nous n’avons pas pu sauver la végétation non plus», a-t-il ajouté.

L’Union Européenne ne cache pas sa crainte de voir cette catastrophe écologique s’étendre à plusieurs pays de l’UE, que traverse le grand fleuve, dont la Hongrie mais aussi la Croatie, la Serbie, la Roumanie, la Bulgarie, l’Ukraine et la Moldavie. Deuxième plus grand fleuve d’Europe après la Volga, le Danube mesure près de 3.000 km de long. Il prend sa source en Allemagne et se jette dans la mer Noire par le delta du Danube situé en Roumanie et en Ukraine.

Le Service des eaux a indiqué jeudi 7 octobre, que les échantillons d’eau prélevés au confluent de la rivière Raab avec le Danube révèlent ” un taux alcalin légèrement supérieur à la normale, entre 8,96% à 9,07% “, alors que la normale est à 8% sur une échelle allant jusqu’à 14, a précisé un responsable dépêché sur place.

La société de production d’aluminium (MAL) :

Dans un communiqué, la société a affirmé, avoir observé toutes les règles de sécurité. Mais, selon le gouvernement, qui a ordonné l’arrêt de la production de l’usine “MAL” aurait entreposé trop de boue rouge dans le réservoir qui pourrait avoir cédé à cause d’une surcharge. Les dommages liés à cet accident, sont évalués provisoirement à plus de 5 millions d’euros.

A noter :

Selon l’organisation écologiste Greenpeace, des échantillons d’eau prélevés dans ces rivières ont révélé, la présence de plomb, de chrome et d’arsenic.

A savoir :

Ces déchets très polluants ont déjà tué quatre personnes, blessé près de 120, et provoqué l’évacuation de trois villages.

Environ 1,1 million de mètres cubes de boue rouge toxique mélangée à de l’eau se sont déversés sur les sept villages voisins d’Ajka. La production d’une tonne d’aluminium entraîne le rejet de près de trois tonnes de boue rouge.

Le procédé de fabrication de l’aluminium commence par l’extraction de minerai de bauxite. La bauxite a été identifiée en 1822 par le chimiste Pierre Berthier aux Baux de Provence, d’où sa dénomination.


http://www.allboatsavenue.com/hongrie-la-catastrophe-ecologique-menace-la-faune-et-la-flore-du-danube

Embarassed

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6247
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Boues toxiques : la menace d’une seconde coulée s’éloigne

Message  Matt le Lun 11 Oct - 11:06

Boues toxiques : la menace d’une seconde coulée s’éloigne
Le 11 octobre 2010 par Ana Lutzky


© AFP PHOTO / ATTILA KISBENEDEK

La deuxième fissure dans le réservoir de boue rouge qui a cédé lundi dernier, provoquant la plus grande catastrophe écologique de l’histoire de la Hongrie, ne s’est pas agrandie et les risques d’une nouvelle inondation meurtrière ont diminué, selon les services officiels.

Vendredi, de nouvelles fentes étaient apparues sur le mur du réservoir près d'Ajka. Dans la crainte d'une deuxième coulée, 800 villageois ont été évacués samedi.

Deuxième digue

Le réservoir numéro 10 de l'usine, exploitée par le groupe hongrois MAL, risque de s'effondrer complètement et de libérer environ 500 000 m3 de boues toxiques supplémentaires. Le 4 octobre, le déversement de 600 000 à 700 000 m3 de boues rouges sur 40 km2 avait déjà fait 7 morts, un disparu et 150 blessés. «Le réservoir est tellement abîmé qu'il est probable qu'il puisse céder», a reconnu dimanche le premier ministre hongrois, Viktor Orban. Le secrétaire d'État à l'environnement, Zoltan Illés, s'attend même à ce qu'il se brise «dans un jour ou une semaine».

Pour protéger les cours d'eau et les maisons épargnées par la première coulée, la construction d'une digue, qui coupera le village de Kolontar en deux, a été décrétée d'urgence samedi. Dimanche soir, le chef des Services de lutte contre les catastrophes, Tibor Dobson, s'est voulu rassurant: «La fissure sur le côté nord du réservoir s'est stabilisée, les réparations sont en cours», a-t-il annoncé, précisant que le beau temps favorisait les travaux.

Mais, déjà, la polémique enfle. Une photo prise en juin dernier permettrait en effet de démontrer, affirme l'organisation non gouvernementale (ONG) écologiste WWF, que le réservoir fuyait dès cette époque. Des vues aériennes montrent aussi des traces rouges au pied du réservoir, près de la partie qui a cédé en début de semaine. «L'accident aurait pu facilement être évité si les exploitants avaient respecté leurs obligations…», a affirmé Andreas Beckmann, le directeur du programme WWF pour la région du Danube.

Le Danube toujours menacé

Cinq experts en dépollution envoyés par l'Union européenne à la demande de la Hongrie examineront dès mardi l'impact environnemental de la coulée de boues rouges du 4 octobre. Les experts devront aussi conseiller les autorités locales sur les meilleurs moyens de réduire les ¬effets négatifs de la pollution, de décontaminer puis de réhabiliter les zones concernées.
Les eaux de la rivière Raba, polluées par la rupture du réservoir d'une usine d'aluminium lundi, ont atteint jeudi le Danube. Les échantillons d'eau prélevés au confluent des deux cours d'eau révèlent un taux alcalin légèrement supérieur à la normale. C'est le scénario que redoutaient les autorités. L'écosystème de ce long fleuve, qui traverse la Croatie, la Serbie, la Roumanie, la Bulgarie, l'Ukraine et la Moldavie avant de se jeter dans la mer Noire, est désormais menacé.


Bonne et mauvaise nouvelle donc. En espérant que la situation puisse être stabilisée et la pollution contenue.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6247
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hongrie, la catastrophe écologique menace la faune et la flore du Danube.

Message  Caduce62 le Ven 15 Oct - 20:51

Après la Hongrie, au tour de l'Ukraine ?

14 oct. 2010 Dimitri Vivodtzev

Lvov accueillera-t-elle l'euro? - prosport.ua
Un nouvel incident écologique menacerait de se produire en Ukraine. Outre le problème environnemental, les dirigeants craignent pour "leur" euro 2012

Déjà tristement célèbre depuis le désastre de Tchernobyl, l’Ukraine est aujourd’hui inquiète. Elle redoute un « scénario à la hongroise ». Le vice Premier ministre Andreï Kluev a récemment signé un décret pour la création d’une commission gouvernementale, chargée de contrôler tous les endroits stratégiques du pays, dans le but de prévenir d’éventuelles catastrophes écologiques.

Une entreprise en faillite qui menace l’environnement…
Dans le cadre de cette opération de prévention, le Ministère de la protection de l’environnement publie aujourd’hui un rapport inquiétant, dans lequel il met en cause un complexe industriel de l’oblast de Lvov, spécialisé dans la production de lubrifiants à base de pétrole, et qui depuis une trentaine d’années maintenant déverse ses déchets dans les réservoirs d’eau de la région. L’entreprise incriminée, qui d’après le Ministère ferait tout pour gêner l’enquête, est aujourd’hui officiellement en faillite. Elle tente de se débarrasser, en les revendant, de goudrons acides accumulés ces dernières années.

En attendant, ces résidus toxiques contaminent les nappes phréatiques, et les habitants se plaignent de la dégradation de la qualité de l’air et de l’eau dans les puits. Le Ministère annonce donc qu’il s’apprête à demander une expertise écologique, afin de déterminer les moyens d’éviter que cette pollution n'atteigne les cours d'eau.

… et la bonne tenue de l’Euro 2012
Car outre un nouveau désastre, après ceux survenus, à des degrés différents, en Floride et en Hongrie, les autorités craignent qu’un éventuel accident écologique grave ne gène la bonne tenue dans leur pays de l’événement majeur auquel toute l’Ukraine se prépare : l’Euro 2012 de football. Située à l'ouest du pays, près de la frontière polonaise, Lvov, qui compte plus de 700 000 habitants, est avec Kharkov, Donetsk et Kiev, l'une des quatre villes retenues pour accueillir cette compétition.

Or, l’Euro 2012 est pour l’Ukraine bien plus qu’un simple enjeu footballistique. Comme tout grand événement sportif, il est un excellent moyen de donner une nouvelle dynamique au pays, dont il sera une vitrine. Il est censé accélérer le développement de l’économie, notamment par le biais du tourisme. Une ville en moins, c’est donc une ressource en moins, un frein à cet élan. Sans compter que cela conforte les opinions les plus pessimistes, qui considèrent qu’organiser un événement en Europe de l’Est, c’est se heurter à toutes sortes de problèmes. En ce sens, l’avertissement de Michel Platini en mars dernier avait déjà généré des doutes quant aux capacités de l’Ukraine à gérér un grand tournoi.

Lors du comité exécutif de la FIFA, le Président de l’UEFA avait en effet remis en cause « l’organisation paritaire » (Pologne et Ukraine), devant le retard sur les délais de construction. Et déjà à l’époque, c’est le stade de Lvov qui était incriminé.
avatar
Caduce62

Messages : 3413
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hongrie, la catastrophe écologique menace la faune et la flore du Danube.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum