Gaz : les ménages approvisionnés en priorité en cas de crise gazière, d'après le rapport d'Alejo Vidal-Quadras

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gaz : les ménages approvisionnés en priorité en cas de crise gazière, d'après le rapport d'Alejo Vidal-Quadras

Message  Matt le Lun 20 Sep - 20:47

Gaz : les ménages approvisionnés en priorité en cas de crise gazière, d'après le rapport d'Alejo Vidal-Quadras

A l'hiver 2008/2009, la suspension des livraisons de gaz de la Russie à l'Ukraine avait touché l'Europe. Dix-sept pays membre de l'Union européenne avaient vu leur approvisionnement coupé, laissant de nombreux citoyens sans chauffage. Un rapport rédigé par l'Espagnol Alejo Vidal-Quadras (Parti populaire européen) vise à améliorer la sécurité énergétique en Europe, notamment en protégeant les citoyens. Les députés débattront et voteront ce rapport mardi 21 septembre. Entretien.

En cas de crise du gaz, votre rapport propose d'approvisionner en priorité les ménages et les services essentiels, comme les écoles ou les hôpitaux. Comment ?

Alejo Vidal-Quadras
: Selon la nouvelle réglementation, les Etats membres doivent s'assurer que les compagnies gazières garantissent l'approvisionnement de clients dits « protégés » (comme les habitations et les services essentiels) pour une durée de 30 jours en cas de crise. C'est vrai que certains pays auront plus de difficultés à le faire du fait de leur situation, comme ceux qui dépendent d'un seul fournisseur. C'est pourquoi les règles autorisent de faire appel aux réserves de gaz d'un autre Etat membre. La solidarité est une notion-clé.

Il est clair que c'est le premier rôle des autorités publiques que de garantir l'approvisionnement des citoyens. Dans leurs plans d'action préventive ou leurs plans d'urgence, les Etats membres devront identifier les priorités en fonction de leur situation nationale.

S'il y a une grave rupture de l'approvisionnement en gaz, des mécanismes d'urgence sont prévus. La coopération entre les Etats est encouragée. Qu'est-ce que cela signifie concrètement ?

AVQ
: L'un des points forts du rapport est l'obligation, pour chaque Etat, de préparer des plans d'action préventive et des plans d'urgence en consultation avec les autres Etats. Ces plans devront être envoyés à la Commission européenne soit pour être avalisés (plans d'action préventive), soit pour consultation (plans d'urgence). Le Parlement a beaucoup insisté sur ce point.

Quand la Commission a reçu tous les plans nationaux, elle peut les évaluer dans une perspective globale et en identifiant les contradictions éventuelles. Elle pourra voir toute mesure incompatible avec le marché intérieur ou mettant en danger la solidarité entre les Etats. Elle pourra ainsi leur demander de modifier leurs plans.

Plus qu'éteindre l'incendie, il s'agit d'éviter qu'il ne se déclare. Cela ne veut pas dire qu'on pourra éviter chaque crise : c'est pour cela que des mécanismes d'urgence sont essentiels.

Cette solidarité entre les Etats est-elle une première étape vers une Communauté européenne de l'énergie et un achat commun de gaz pour l'Europe ?

AVQ
: Ces mesures sont une étape historique dans l'intégration européenne. Pour la première fois, les Etats acceptent que la sécurité d'approvisionnement soit obtenue par un travail en commun. Les gens qui suivent de près la politique énergétique européenne ont vu le passage d'une vision purement basée sur les intérêts nationaux à une perspective réellement européenne.

La communauté de l'énergie existe déjà. Les trois axes fondamentaux de la politique énergétique commune ont été décidés il y a des années : compétitivité, durabilité et sécurité. Mais pendant que les deux premiers ont été mis en pratique, le troisième a toujours été en retard, du moins jusqu'aux mesures actuelles.

On parle de « pauvreté énergétique » quand quelqu'un n'a pas les moyens de mettre du chauffage tout l'hiver chez lui. Que faire pour aider ces gens à bénéficier également de la « sécurité énergétique » ?

AVQ
: Chaque jour, de plus en plus de citoyens européens souffrent de pauvreté énergétique. Il n'y en a pas de définition au niveau européen mais dans le troisième paquet énergétique, le Parlement européen a réussi à ce que le problème soit formellement reconnu.

Je pense que c'est un problème auquel il faut s'attaquer avec des politiques sociales. Les gouvernements nationaux, de même que l'Union européenne, ne devraient pas attendre et lui donner la même importance que le logement ou la marginalisation.


En attendant, il n'y a jamais qu'un seul fournisseur unique et l'UE ferait bien de diversifier ses sources d’approvisionnement.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6247
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaz : les ménages approvisionnés en priorité en cas de crise gazière, d'après le rapport d'Alejo Vidal-Quadras

Message  Caduce62 le Lun 20 Sep - 21:30

Les autorités ukrainiennes n'ont pas l'intention de faire chanter leurs partenaires russes ou européens avec le transit de gaz, a déclaré jeudi à Moscou le ministre ukrainien des Affaires étrangères Konstantin Grichtchenko lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue russe Sergueï Lavrov.
"Cela est garanti avant tout par le nouveau type de relations politiques entre nos pays. Nous ne posons pas de problèmes, nous ne faisons pas chanter nos partenaires russes ou européens. La force politique au pouvoir en Ukraine se sent responsable devant son peuple, qui ne doit pas avoir froid, et face à l'Europe et à ses partenaires russes. Nous réglerons toutes les questions par le biais de négociations positives", a indiqué le chef de la diplomatie ukrainienne.
avatar
Caduce62

Messages : 3413
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaz : les ménages approvisionnés en priorité en cas de crise gazière, d'après le rapport d'Alejo Vidal-Quadras

Message  Matt le Lun 20 Sep - 22:26

Et si gazprom augmente ses tarifs . . . les Ukrainiens auront beau négocier . . . Embarassed

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6247
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaz : les ménages approvisionnés en priorité en cas de crise gazière, d'après le rapport d'Alejo Vidal-Quadras

Message  Caduce62 le Mer 6 Oct - 20:09

KIEV, 5 octobre - RIA Novosti

Les 1.000 mètres cubes du gaz russe coûteront à l'Ukraine 245-270 USD en 2011, estime le Département chargé de l'industrie pétrolière et gazière du ministère ukrainien du Combustible et de l'Energie dans une lettre au chef du cabinet, Iouri Boïko.
"Sur la base des prévisions des prix du pétrole et des volumes trimestriels d'achat du gaz, le prix annuel moyen du gaz russe exporté en Ukraine sera d'environ 245-270 dollars au 28 août, compte tenu du rabais consenti en 2011", est-il indiqué.
Auparavant le vice-président du conseil d'administration du holding gazier russe Gazprom, Valeri Goloubev, avait déclaré qu'au quatrième trimestre de l'année en cours le gaz russe coûterait à Kiev 250 dollars les 1.000 mètres cubes.
avatar
Caduce62

Messages : 3413
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaz : les ménages approvisionnés en priorité en cas de crise gazière, d'après le rapport d'Alejo Vidal-Quadras

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum