Ukraine, le forum LIBRE
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Covid-19

Page 1 sur 33 1, 2, 3 ... 17 ... 33  Suivant

Aller en bas

Covid-19 Empty Covid-19

Message  steven21 Lun 6 Juil - 13:59

Rétropédalage du Lancet qui publie une étude sur 15 000 patients :

Dans la présente étude, nous avons analysé rétrospectivement l’association entre l’utilisation de l’hydroxychloroquine et COVID-19 chez les patients atteints de maladie rhumatismale. Nous avons constaté que le taux de COVID-19 symptomatique était plus faible chez les patients prenant de l’hydroxychloroquine que chez les patients prenant d’autres ARMM.




https://www.europe-israel.org/2020/07/retropedalage-du-lancet-qui-publie-une-etude-sur-15-000-patients-nous-avons-constate-que-le-taux-de-covid-19-symptomatique-etait-plus-faible-chez-les-patients-prenant-de-lhydroxychloroquine-v/

https://www.thelancet.com/journals/lanrhe/article/PIIS2665-9913(20)30227-7/fulltext
steven21
steven21

Messages : 3415
Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 40
Localisation : dijon

Revenir en haut Aller en bas

Covid-19 Empty Re: Covid-19

Message  Matt Lun 6 Juil - 23:56

Ouais, cette analyse porte sur combien de patients et sur combien de temps et par combien de labos?

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
Covid-19 Sign110
Matt
Matt
Admin

Messages : 9866
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 60
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Covid-19 Empty Re: Covid-19

Message  steven21 Mar 7 Juil - 1:06

ha , maintenant ont doute de la prestigieuse revue the lancet ?
steven21
steven21

Messages : 3415
Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 40
Localisation : dijon

Revenir en haut Aller en bas

Covid-19 Empty Re: Covid-19

Message  Caduce62 Mar 7 Juil - 18:28

steven21 a écrit:

Rétropédalage du Lancet qui publie une étude sur 15 000 patients :





Dans la présente étude, nous avons analysé rétrospectivement l’association entre l’utilisation de l’hydroxychloroquine et COVID-19 chez les patients atteints de maladie rhumatismale. Nous avons constaté que le taux de COVID-19 symptomatique était plus faible chez les patients prenant de l’hydroxychloroquine que chez les patients prenant d’autres ARMM.

https://www.thelancet.com/journals/lanrhe/article/PIIS2665-9913(20)30227-7/fulltext
Pour cette étude :
1- c'était une étude rétrospective et non pas prospective donc moins intéressante ! 
2- faite par téléphone sans examen médical !! "contactés par le biais d'une enquête téléphonique automatisée"
3- ne concerne que seulement 27 patients Covid+ sur 6228 patients !
4- que certes, il y a moins de symptômes sous HC mais par rapport à d'autres traitements de leur maladie rhumatismale !!! mais ça, on le savait déjà Laughing
4- et aussi dans la conclusion : "Conformément à notre analyse précédente, une analyse plus approfondie des familles ayant des antécédents d'exposition au COVID-19 a indiqué que le taux d'infection était plus élevé chez les patients atteints de maladies rhumatismales que chez les membres de leur famille. Ces résultats indiquent que les patients atteints de maladie rhumatismale pourraient être plus vulnérables au COVID-19 que la population générale."

En résumé :
Un rhumatisant est plus fragile vis à vis du Covid et il seraient moins symptomatiques sous HQ que sous un autre traitement !
Bref, un bon article pour mes confrères rhumatologue mais inutile pour la population générale !!

C'est pareil pour cette étude qui "montrerai" un léger effet préventif des neuroleptiques :
https://www.thelancet.com/journals/lanrhe/article/PIIS2665-9913(20)30227-7/fulltext
Tu devrais essayer ce traitement  Razz

Comme tu t'intéresse à la littérature médicale, tu devrais potasser cela cet été :
1. Gordon DE, Jang GM, Bouhaddou M, Xu J, Obernier K, White KM, et coll. : A SARS-CoV-2 protein interaction map reveals targets for drug repurposing. Nature. 30 avr 2020;1 13.
2. Weston S, Haupt R, Logue J, Matthews K, Frieman MB : FDA approved drugs with broad anti-coronaviral activity inhibit SARS-CoV-2 in vitro. bioRxiv. 27 mars 2020;2020.03.25.008482.
3. Krizanová O, Ciampor F, Veber P : Influence of chlorpromazine on the replication of influenza virus in chick embryo cells. Acta Virol. juill 1982;26(4):209 16.
4. Plaze M, Attali D, Petit A-C, Blatzer M, Simon-Loriere E, Vinckier F, et coll. : Repositionnement de la chlorpromazine dans le traitement du COVID-19: étude reCoVery. L’Encephale [Internet]. 29 avr 2020 [cité 3 mai 2020]; Disponible sur: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7188634/
5. Dyall J, Coleman CM, Hart BJ, Venkataraman T, Holbrook MR, Kindrachuk J, et coll. : Repurposing of clinically developed drugs for treatment of Middle East respiratory syndrome coronavirus infection. Antimicrob Agents Chemother. 2014;58 ( 8 ): 4885–4893.
Caduce62
Caduce62

Messages : 10809
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 57
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Covid-19 Empty Re: Covid-19

Message  steven21 Mar 7 Juil - 18:53

Caduce62 a écrit:


Tu devrais essayer ce traitement  Razz

Comme tu t'intéresse à la littérature médicale, tu devrais potasser cela cet été :

ça ne sert à rien de la ramener , tu n'es plu credible Mr LANCET.

ta propagande ne marche plus , tu nous sorts ta science avec arrogance , mais a chaque fois tu t'es planté , puis silence radio.
orgueilleux , hypocrite , malhonnete.
steven21
steven21

Messages : 3415
Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 40
Localisation : dijon

Revenir en haut Aller en bas

Covid-19 Empty Re: Covid-19

Message  travellergillou76 Mar 7 Juil - 19:37

ta propagande ne marche plus , tu nous sorts ta science avec arrogance , mais a chaque fois tu t'es planté , puis silence radio.
orgueilleux , hypocrite , malhonnete.
Et en plus il mange les enfants affraid affraid affraid

Arrière, Satan! Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
travellergillou76
travellergillou76

Messages : 1604
Date d'inscription : 30/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Covid-19 Empty Re: Covid-19

Message  steven21 Mar 7 Juil - 23:06

oui oui rambo , va soulever la poussière , quand on aura besoin de ton avis on t'appellera , ou pas.
steven21
steven21

Messages : 3415
Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 40
Localisation : dijon

Revenir en haut Aller en bas

Covid-19 Empty Re: Covid-19

Message  Caduce62 Mar 7 Juil - 23:10

steven21 a écrit:
Caduce62 a écrit:


Tu devrais essayer ce traitement  Razz

Comme tu t'intéresse à la littérature médicale, tu devrais potasser cela cet été :

ça ne sert à rien de la ramener , tu n'es plu credible Mr LANCET.

ta propagande ne marche plus , tu nous sorts ta science avec arrogance , mais a chaque fois tu t'es planté , puis silence radio.
orgueilleux , hypocrite , malhonnete.
Dixit le s... qui jette l'échiquier après avoir été battu  lol!
Caduce62
Caduce62

Messages : 10809
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 57
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Covid-19 Empty Re: Covid-19

Message  steven21 Mar 7 Juil - 23:25

Caduce62 a écrit:

Dixit le s... qui jette l'échiquier après avoir été battu  lol!

le quoi ? ( on ose plu les insultes publique ? ) 
battu de quoi ? je n'ai jamais affirmé quoi que ce soit contrairement a toi ( et qui s'est lamentablement planté ).
ta partie sera terminée dans plusieurs années comme pour tous les scandales.
steven21
steven21

Messages : 3415
Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 40
Localisation : dijon

Revenir en haut Aller en bas

Covid-19 Empty Re: Covid-19

Message  Caduce62 Mer 8 Juil - 12:45

Covid 19 : l’immunité croisée remise en question

Au fil de l’épidémie de Covid-19, il est apparu que les enfants étaient moins souvent touchés que les adultes et que les formes pédiatriques de la Covid-19 étaient moins sévères. L’une des hypothèses avancées pour expliquer ces différences est que les infections saisonnières par les coronavirus, très fréquentes chez les jeunes enfants, leur confèreraient une immunité croisée. La mise en évidence de celle-ci serait un élément crucial pour la compréhension de l’avenir de l’épidémie.

Pour le vérifier, le laboratoire de l’Institut Pasteur et des cliniciens de l’AP-HP, de l’Inserm et d’Université de Paris se sont groupés pour réaliser une étude observationnelle, qui a inclus 739 enfants pauci ou asymptomatiques, consultant ou hospitalisés dans un hôpital de l’APHP entre le 1er avril et le 1er juin 2020, pour un autre motif que la Covid-19. Étaient également inclus 36 enfants présentant une suspicion de syndrome inflammatoire multisystémique (« pseudo-Kawasaki »). La prévalence, la spécificité antigénique et la capacité neutralisante des anticorps contre le SARS-CoV-2 ont été testées. La fréquence et les titres des anticorps contre 4 coronavirus saisonniers (NL63, HKU1, 229E, OC43) ont été mesurés dans un sous-groupe de 54 patients positifs pour le SARS-CoV-2, et 15 enfants atteints d’un syndrome apparenté à la maladie de Kawasaki.

Les résultats ont été comparés à ceux de 118 enfants séronégatifs pour le SARS-CoV-2.

La prévalence moyenne de séropositivité pour le SARS-CoV-2 est de 11,7 % entre avril et juin, allant jusqu’à 27 % au cours de la semaine du 11 mai. Ce taux contraste avec les données de certaines études épidémiologiques de cohortes antérieures, basées sur le test de diagnostic par RT-PCR, dans lesquelles les enfants représentent moins de 2 % des cas diagnostiqués. Près de 7 enfants sur 10 n’avaient pas eu de symptômes évocateurs de l’infection.

Des anticorps neutralisants sont présents chez 56 % des enfants séropositifs, et cette fréquence augmente avec le temps, atteignant 100 % à la fin mai, soit 2 mois après le pic épidémique). Plus de 2/3 des enfants présentant un syndrome inflammatoire multisystémique sont séropositifs pour le SARS-CoV-2 et des anticorps neutralisants sont retrouvés chez tous les enfants testés (n = 15).
Pas plus d’anticorps contre les coronavirus saisonniers chez les enfants séronégatifs pour le SARS-CoV-2

Les anticorps contre les 4 coronavirus sont retrouvés chez 67 à 100 % des enfants selon le virus. Mais leur fréquence et leurs taux ne sont pas différents entre les enfants séronégatifs ou séropositifs pour le SARS-CoV-2 et quelle que soit la forme clinique (pauci/asymptomatique ou pseudo-Kawasaki). Les taux d’anticorps contre le SARS-CoV-2 ne sont pas non plus significativement différents chez les enfants qui ont présenté antérieurement une infection à coronavirus saisonnier.

Ces résultats, non seulement ne confirment pas l’hypothèse selon laquelle les coronavirus saisonniers offriraient une protection contre l’infection par le SARS-CoV-2, mais ils indiquent aussi que, malgré une très forte prévalence des anticorps contre les coronavirus saisonniers, ces derniers circulent librement dans la population chaque hiver. Ceci constitue plutôt une mauvaise nouvelle car « Si le virus de la Covid-19 se comporte comme les coronavirus saisonniers, cette observation interroge sur la capacité de la population à atteindre un niveau d’immunité suffisant pour empêcher la réapparition régulière de la maladie » conclut Marc Eloit, dernier auteur de l’étude, dans un communiqué de presse.

RÉFÉRENCES
Sermet-Gaudelus I et coll. : Prior infection by seasonal coronaviruses does not prevent SARS-CoV-2 infection and associated Multisystem Inflammatory Syndrome in children. MedRxiv, 30 juin 2020.doi.org/10.1101/2020.06.29.20142596
Caduce62
Caduce62

Messages : 10809
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 57
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Covid-19 Empty Re: Covid-19

Message  Gilles Mer 8 Juil - 15:51

travellergillou76 a écrit:
ta propagande ne marche plus , tu nous sorts ta science avec arrogance , mais a chaque fois tu t'es planté , puis silence radio.
orgueilleux , hypocrite , malhonnete.
Et en plus il mange les enfants affraid affraid affraid

Arrière, Satan! Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

Attention! On ne mange pas un enfant atteint de covid!!!!! Les enfants, c'est comme les animaux (et les femmes!  silent), ne jamais consommer un animal malade!  lol! lol! lol!
Gilles
Gilles

Messages : 1474
Date d'inscription : 16/02/2019
Age : 45
Localisation : Pas loin de Poitiers

Revenir en haut Aller en bas

Covid-19 Empty Re: Covid-19

Message  steven21 Mer 8 Juil - 16:29

pourtant ce n'est pas la quantité de brebis galeuses qui manque.
et fais gaffe , comparer les femmes aux animaux , tu vas te faire écorcher vif. a moins que tu aimes ça  Laughing Wink
steven21
steven21

Messages : 3415
Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 40
Localisation : dijon

Revenir en haut Aller en bas

Covid-19 Empty Re: Covid-19

Message  Caduce62 Mer 8 Juil - 19:02

MIS-C liés au SARS-CoV-2 ou le pseudo-Kawasaki des enfants US
Peu après le pic de l’épidémie de Covid-19 en Europe, a été identifié, dans plusieurs pays européens, un Syndrome Inflammatoire Multisystémique Pédiatrique [SIM-P*] lié au SARS-CoV-2, pas signalé en Chine. Ce syndrome se manifeste chez les enfants et les adolescents par de la fièvre, un syndrome inflammatoire et l’atteinte d’au moins deux appareils, et il a des traits en commun avec la maladie de Kawasaki. Depuis que l’épidémie de Covid-19 a franchi l’Atlantique, il est aussi identifié aux USA.

Dans le cadre d’une enquête des Centers for Disease Control and Prevention sur les formes graves de Covid-19 pédiatriques aux USA, les investigateurs de 53 sites ont envoyé à une base de données les résumés des observations de 213 SIM-P affectant des sujets de < 21 ans, dont ils ont eu connaissance entre le 15 mars et le 20 mai 2020, rétrospectivement ou prospectivement.

La revue de 186 de ces cas, colligés dans 26 États autres que l’État de New-York, est publiée dans le New England Journal of Medecine (1). (Les 27 cas exclus font partie de la série des SIM-P colligés dans l’État de New-York, publiée simultanément dans le N Engl J Med (2)).

Le lien des SIM-P avec le SARS-CoV-2 est concrétisé par une RT-PCR et/ou une sérologie positive (70 % des cas), ou sinon, par une notion de contage (30 %). Le décalage entre le pic de l’épidémie de Covid-19 et 88 % des diagnostics de SIM-P (164 diagnostics posés après le 16 avril 2020), et un intervalle médian de 25 jours entre le début d’une Covid-19 et le début du SIM-P (extrêmes : 6, 51 j dans 14 observations) suggèrent que la réplication du virus n’est pas directement en cause.

Les patients ont un âge médian de 8,3 ans. Environ trois quarts étaient auparavant bien portants, mais 29 % étaient obèses. Les Afro-américains et les Hispaniques sont surreprésentés.

Par définition, tous les patients ont présenté de la fièvre et une atteinte d’au moins deux appareils. Les appareils les plus touchés sont le tube digestif et le foie (92 %), le cœur et les vaisseaux (80 %), le sang (76 %), la peau et les muqueuses (74 %), l’appareil respiratoire (70 %).

L’atteinte cardiovasculaire intéresse le myocarde (fraction d’éjection du ventricule gauche [FEVG] < 55 % : 38 %), le péricarde (péricardites et épanchements péricardiques : 26 %) et les coronaires (dilatations coronaires avec un z-score ≥ 2,5 : 8 %). Biologiquement, il existe un syndrome inflammatoire intense, et, plus ou moins fréquemment, des anomalies hématologiques (lymphopénie, polynucléose neutrophile, etc.), des taux élevés de BNP et de troponine, d’ALAT et de d-dimères…

Durant l’hospitalisation, 80 % des patients ont séjourné en soins intensifs, 5 % ont eu une FEVG < 30 %, 48 % ont reçu des vasopresseurs/inotropes pour un choc, et 20 % une ventilation mécanique pour une insuffisance respiratoire. Autant de chiffres attestant de la gravité de l’état de la plupart d’entre eux.

Au 20 mai 2020, 70 % des patients sont sortis de l’hôpital après une semaine de séjour, avec un suivi cardiaque programmé ; 28 % sont toujours hospitalisés et 2 % sont décédés. Les 4 décès sont survenus en 2 à 5 jours, dont 3 sous circulation extra-corporelle ; les enfants décédés étaient âgés de 10 à 16 ans et deux n’avaient pas de comorbidités.

Les SIM-P présentent des différences statistiques avec la maladie de Kawasaki. Presque deux tiers des patients (120/186) sont âgés de ≥ 5 ans ; 60 % (112/186) ne remplissent même pas les critères d’une maladie de Kawasaki atypique. Au plan cardiovasculaire, les états de choc sont plus fréquents (48 % vs 5 %) et les anévrismes coronaires plus rares (8 % vs 25 % dans les 3 premières semaines).

On peut concevoir les lésions viscérales du SIM-P comme la conséquence d’une réponse immunitaire aberrante, déclenchée par l’infection à SARS-CoV-2, qui surviendrait chez des enfants et adolescents génétiquement prédisposés. De cette conception découlent les traitements par immunoglobulines IV (77 %), corticoïdes (49 %), ou inhibiteurs des interleukines 6 (8 %) ou 1Ra (13 %). A noter que 47 % des patients ont aussi reçu un traitement anticoagulant.

L’étude ci-dessus confirme les conclusions des études européennes : le SIM-P lié au SARS-CoV-2 est une affection grave, possiblement létale, chez des enfants et adolescents auparavant bien portants. Son niveau de preuve est faible car il s’agit d’une série de cas comportant des données rétrospectives et des données manquantes non imputées.

L’éditorialiste du New England Journal of Medecine (3) souligne que le SIM-P lié au SARS-CoV-2 survient 2 à 4 semaines après l’infection à coronavirus, au moment de la production d’anticorps, et est rare par rapport à la Covid-19 (un SIM-P pour 160 Covid-19 avant 21 ans). C’est une entité différente de la maladie de Kawasaki, dont les critères actuels sont peut-être trop restrictifs. L’atteinte cardiaque peut mener les patients en réanimation ; il y a 10 à 20 % d’anévrismes coronaires. Le principal défi est d’ordre thérapeutique. Quels traitements peuvent empêcher une progression vers le choc et la défaillance multiviscérale, et prévenir les anévrismes coronaires ? Ce qui suppose d’élucider les facteurs immunologiques et génétiques de la physiopathologie du SIM-P.

*Acronyme anglais : MIS-C pour Multisystem Inflammatory Syndrome in Children

RÉFÉRENCES
1. Feldstein LR et coll. : Multisystem inflammatory syndrome in U.S. children and adolescents. N Engl J Med., 2020 ; publication avancée en ligne le 29 juin. Doi : 10.1056/NEJMoa2021680
2. Dufort EM et coll. : Multisystem inflammatory syndrome in children in New-York State. N Engl J Med., 2020 ; publication avancée en ligne le 29 juin. Doi : 10.1056/NEJMoa2021756
3. Levin M. Children multisystem inflammatory syndrome – A new challenge in the pandemic. N Engl J Med., 2020 ; publication avancée en ligne le 29 juin. Doi : 10.1056/NEJMe2023158
Caduce62
Caduce62

Messages : 10809
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 57
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Covid-19 Empty Re: Covid-19

Message  travellergillou76 Mer 8 Juil - 20:30


Attention! On ne mange pas un enfant atteint de covid!!!!! Les enfants, c'est comme les animaux (et les femmes!  silent), ne jamais consommer un animal malade!  lol! lol! lol!
Mais c'est ignoble thérèse! Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
travellergillou76
travellergillou76

Messages : 1604
Date d'inscription : 30/12/2015

Gilles aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Covid-19 Empty Re: Covid-19

Message  steven21 Mer 8 Juil - 21:07

steven21
steven21

Messages : 3415
Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 40
Localisation : dijon

Gilles aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Covid-19 Empty Re: Covid-19

Message  Matt Jeu 9 Juil - 0:36

Pour revenir plus prosaïquement au sujet, je m'inquiète de ces gens qui partent à l'étranger et qui seraient susceptible de ramener le virus chez nous.
J'ai vus qu'il y y a résurgence dans la région de Rouen. Au Nord de la Seine.
J'ai vus aussi que le Sud à l'air d'être relativement préservé. Qu'en est il?
Quid de la Corse, dont on ne parle nulle part ? C'est aussi une belle destination de vacances.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
Covid-19 Sign110
Matt
Matt
Admin

Messages : 9866
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 60
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Covid-19 Empty Re: Covid-19

Message  frankylecorse Jeu 9 Juil - 0:52

Je reviens de corse , où j’ai passé 12 jours avec mon fils , jusqu’à ce week-end, il y avait peu de touristes et les plages n’étaient pas bondés . De plus il y a tellement de sites merveilleux à visiter que les touristes s’éparpillent
frankylecorse
frankylecorse

Messages : 79
Date d'inscription : 23/12/2016
Age : 56
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Covid-19 Empty Re: Covid-19

Message  steven21 Jeu 9 Juil - 1:52

steven21
steven21

Messages : 3415
Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 40
Localisation : dijon

Revenir en haut Aller en bas

Covid-19 Empty Re: Covid-19

Message  steven21 Jeu 9 Juil - 10:43

essai clinique à l'hopital bichat du remdesivir du labo gilead sur 5 patients , resultat = 2 personnes en insuffisance rénale ( dialyse ).

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1201971220305282


L'entreprise Gilead aurait-elle dissimulé la vraie toxicité du Veklury (remdesivir) ?


[url=http://www.francesoir.fr/societe-sante/l-entreprise-gilead-aurait-elle-dissimule-la vraie-toxicite-du-veklury-remdesivir]http://www.francesoir.fr/societe-sante/l-entreprise-gilead-aurait-elle-dissimule-la%20vraie-toxicite-du-veklury-remdesivir[/url]
steven21
steven21

Messages : 3415
Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 40
Localisation : dijon

Revenir en haut Aller en bas

Covid-19 Empty Re: Covid-19

Message  Gilles Jeu 9 Juil - 15:10

Coronavirus : les anticorps disparaîtraient en quelques semaines pour de nombreux patients

Selon une étude espagnole, les anticorps développés après avoir contracté le Covid-19 disparaîtraient après quelques semaines chez certains patients, rendant l’immunité collective impossible.

C’est une nouvelle dont on se serait bien passé. Une étude espagnole de grande envergure révèle que chez certains patients, les anticorps au Covid-19 pourraient disparaître après quelques semaines, excluant toute possibilité d’immunité collective. En effet, 14 % des personnes qui ont été testées positives aux anticorps du coronavirus lors d’une première série de tests n’en avaient plus deux mois plus tard.
Cette étude menée par le gouvernement espagnol en collaboration avec les plus grands épidémiologistes du pays note que 5% de la population ibérique a développé des anticorps contre la maladie et 95% de la population y reste donc sensible. Or, selon les experts, l’immunité collective ne serait atteinte que lorsque 60% de la population aurait été exposée et aurait développé des anticorps contre le SARS-CoV-2, un chiffre très loin d’être atteint.
Pas de symptômes, pas d’immunité ?
La disparition des anticorps a été principalement observée chez les patients qui présentaient peu ou pas de symptômes du coronavirus. “L’immunité peut être incomplète, elle peut être transitoire, elle peut durer un court instant puis disparaître”, a déclaré au Times Raquel Yotti, directrice de l'Institut espagnol de santé Carlos III, qui a codirigé l’étude.
Ian Jones, professeur de virologie à l’Université de Reading, en Grande-Bretagne en a donc tiré une conclusion quelque peu décourageante : “L’absence de symptômes suggère une infection légère, qui ne permet jamais vraiment au système immunitaire de fonctionner suffisamment bien pour générer une ‘mémoire immunologique’”. De plus, il tient à rappeler que toute personne positive au test de dépistage des anticorps ne doit pas se considérer comme protégée.
Isabella Eckerle, directrice du Centre de Genève pour les maladies virales émergentes, et Benjamin Meyer, virologue à l’Université de Genève, ont été invités à commenter les résultats de cette enquête et estiment que toute approche proposée pour parvenir à l’immunité collective par infection naturelle, autrement dit sans vaccin, est “non seulement hautement contraire à l'éthique, mais aussi irréalisable”.
source : https://fr.news.yahoo.com/coronavirus-anticorps-disparaitraient-en-quelques-semaines-pour-de-nombreux-patients-113144183.html
Gilles
Gilles

Messages : 1474
Date d'inscription : 16/02/2019
Age : 45
Localisation : Pas loin de Poitiers

Revenir en haut Aller en bas

Covid-19 Empty Re: Covid-19

Message  Matt Jeu 9 Juil - 23:59

Bon, c'est la petite Belgique qui va sauver le monde.
La KUL, université de Louvain, a développé un vaccin. Les test en laboratoire ont été concluants, idem pour les test sur animaux (des hamsters).
Le debut des tests cliniques (sur humains je présume) est prévu incessamment sous peu.
Que feriez vous sans la Belgique?  Laughing Laughing Laughing

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
Covid-19 Sign110
Matt
Matt
Admin

Messages : 9866
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 60
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Covid-19 Empty Re: Covid-19

Message  Caduce62 Ven 10 Juil - 10:08

Lire dans les eaux usées : une autre arme contre la COVID-19  scratch 

Par Patricia THELLIEZ - Date de publication : 09 Juillet 2020
Vidal News

La quantification du SARS-CoV-2 présent dans les eaux usées pourrait permettre de prévoir la survenue de cas de COVID-19, de suivre l'évolution de l'épidémie et de détecter la réapparition de clusters dans des populations drainées par le même réseau, ce qui autorise des études très ciblées. Ce domaine très particulier de l'épidémiologie fait aujourd'hui l'objet de nombreuses recherches, en France comme dans de nombreux autres pays.

Des particules virales provenant du SARS-CoV-2 ont déjà été mises en évidence dans les selles de certains patients et dans les eaux usées. Le risque de contamination provenant des boues de station d'épuration pouvait donc inquiéter dans la mesure où la majorité d'entre elles servent à l'épandage des sols. Et ce d'autant plus qu'il a été montré que d'autres coronavirus pouvaient rester infectieux dans les eaux usées pendant plusieurs jours. Néanmoins, selon l'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) dans un  communiqué du 2 avril 2020, l'hygiénisation préalable (compostage, séchage, digestion anaérobie thermophile et chaulage) rend le risque de contamination faible, voir négligeable. L'Agence recommande néanmoins "un renforcement des contrôles pour vérifier la bonne mise en œuvre des procédés de traitement ".

Mais les eaux usées pourraient aussi contribuer grandement au suivi de l'épidémie COVID-19. Alors que les moyens habituels de surveillance sont centrés sur l'individu, la présence du SARS-CoV-2 dans les eaux recueillies dans les stations d'épuration "fournit en effet un signal global et complémentaire pour toute la population drainée par le même réseau ",  selon la Société française de microbiologie. Cette utilisation épidémiologique des eaux usées a d'ailleurs déjà concerné d'autres virus.

Une détection très précoce de l'épidémie
De ces constatations, est né le réseau pilote dénommé OBEPINE (OBservatoire EPIdémiologique daNs les Eaux usées) réunissant un  panel d'experts en virologie médicale, microbiologie environnementale, hydrologie, modélisation et mathématiques statistiques. Les données préliminaires ont montré que le génome du SARS-CoV-2 peut être quantifié dans les eaux provenant des stations d'épuration d'Île-de-France. De plus, le suivi permet une détection précoce de l'épidémie, bien avant l'émergence des premiers cas de COVID-19. Pour exemple, des eaux usées se sont révélées positives au SARS-COV-2 dès le 5 mars 2020 alors que, à cette époque, moins de 100 cas avaient été rapportés en Île-de-France. A contrario, les charges virales détectées dans les eaux usées se sont fortement abaissées à partir du 10 avril, attestant de la diminution de la circulation du virus.

La face immergée de l'iceberg
Cette surveillance épidémiologique d'un autre type fait l'objet de recherches dans de nombreux pays comme le signalait Nature Briefing le 3 avril dernier. Selon Gertjan Medema, microbiologiste au KWR Water Research Institute de Nieuwegein, aux Pays-Bas, cette stratégie pourrait permettre d'estimer, de façon bien plus fiable que les tests classiques, l'importance de l'épidémie de COVID-19, dans la mesure où on recueille des informations concernant tous les individus d'une même zone, qu'ils soient symptomatiques ou non, qu'ils aient été testés ou non.
Ce travail nécessite de connaître la quantité d'ARN viral excrété dans les selles et d'extrapoler le nombre des personnes infectées dans une population géographiquement délimitée, à partir des concentrations d'ARN viral mis en évidence dans des échantillons d'eaux usées.
Il faut encore s'assurer que l'échantillon est représentatif de l'excrétion virale de cette population et qu'il ne s'agit pas d'une découverte ponctuelle. Il est également nécessaire que les tests utilisés  permettent de détecter le virus à des concentrations très faibles, comme le précisent des chercheurs australiens de la Queensland Alliance for Environmental Health Sciences in Australia. Enfin, il faut également s'assurer qu'il ne s'agit pas d'une contamination du laboratoire d'analyse.  

Une épidémiologie des eaux usées
Ces difficultés surmontées, la surveillance des eaux usées a bien des atouts, en permettant de suivre la dynamique de l'épidémie, mais aussi aux autorités d'anticiper et de mettre en place très rapidement des mesures adaptées, telles que le confinement. Selon David Graham, de l'université anglaise de Newcastle, s'il faut plusieurs jours pour établir qu'une personne est atteinte de COVID-19, il est possible de rendre un résultat en 24 heures à l'échelle d'une communauté. Et comme le résume, Tamar Kohn, virologue environnemental à Lausanne, en Suisse, " 7 à 10 jours d'avance peut peser beaucoup dans la gravité d'une épidémie".
Même constatation faite par Andrew Singer, chercheur au UK's Centre for Ecology and Hydrology, qui rappelle néanmoins qu'il existe encore des points à éclaircir : la propension du virus à se déliter dans l'eau, l'action d'autres contaminants et le nombre de points de prélèvements nécessaire pour « mesurer » l'épidémie à l'échelle d'un pays.
Au Royaume-Uni, un réseau de scientifiques de différentes universités, comme celles de Newcastle (Angleterre), Bangor (Pays de Galle) et Édimbourg (Écosse), s'est allié à des compagnies locales de collecte des eaux usées pour cartographier de façon fine l'épidémie. La mise évidence du SARS-CoV-2 dans les eaux usées d'un petit bassin de population peut en effet permettre la mise en place des actions très ciblées. Il est même possible, avec cette approche, de connaître le nombre approximatif de sujets à l'origine de la détection du virus dans un prélèvement.
Casey Hubert, de l'université de Calgary au Canada, qui travaille sur ces mêmes thèmes, ajoute que cette technique est particulièrement utile pour détecter rapidement un cluster et également pour éviter de futures épidémies.

En France, l'Académie nationale de médecine vient de résumer, le 7 juillet, l'intérêt de cette approche et a émis quatre recommandations :

  • suivre la circulation du SARS-CoV-2 dans la population par l'analyse microbiologique des eaux usées des stations d'épuration ;
  • rendre systématique cette surveillance virologique par des tests quantitatifs utilisant une méthodologie rigoureuse, tant que le virus circulera dans la population ;
  • étendre cette surveillance systématique à d'autres virus (myxovirus, rotavirus, virus respiratoire syncytial, etc.).
  • constituer une banque de prélèvements permettant rétrospectivement de détecter tout nouveau virus ou agent pathogène qui apparaîtrait dans la population en fixant ainsi le début de l'épidémie.


Pour en savoir plus
Anses. Covid-19 : les boues de stations d'épuration produites pendant l'épidémie ne peuvent être épandues qu'après hygiénisation. 2 avril 2020.
Olivia Vong. Société française de microbiologie. Le suivi épidémiologiques des eaux usées : un indicateur privilégié dans une stratégie de lutte intégrée contre le COVID-19. Le projet OBEPINE (OBservatoire EPIdémiologique daNs les Eaux usées).
Smriti Mallapaty. How sewage could reveal true scale of coronavirus outbreak. Nature 2020 ; 580 : 176-177.
Victoria Gill. Coronavirus : Testing sewage an « easy win ». BBC News. 2 juillet 2020.
Melissa Gilligan. Calgary's wastewater to be tested for traces of COVID-19 virus. Global News. 26 juin 2020.
Communiqué de l'Académie nationale de médecine. Covid-19 : surveillance de la circulation du SARS-Cov-2 dans les eaux usées, indicateur simple de suivi de la pandémie de Covid-19. 7 juillet 2020.
Caduce62
Caduce62

Messages : 10809
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 57
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Covid-19 Empty Re: Covid-19

Message  Gilles Ven 10 Juil - 10:53

Matt a écrit:Bon, c'est la petite Belgique qui va sauver le monde.
La KUL, université de Louvain, a développé un vaccin. Les test en laboratoire ont été concluants, idem pour les test sur animaux (des hamsters).
Le debut des tests cliniques (sur humains je présume) est prévu incessamment sous peu.
Que feriez vous sans la Belgique?  Laughing Laughing Laughing

Il est temps que la France récupère à minima la partie francophone! On va vous envahir comme les russes l'ont fait pour la crimée!  Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
Gilles
Gilles

Messages : 1474
Date d'inscription : 16/02/2019
Age : 45
Localisation : Pas loin de Poitiers

Revenir en haut Aller en bas

Covid-19 Empty Re: Covid-19

Message  Matt Sam 11 Juil - 0:02

Gilles a écrit:
Matt a écrit:Bon, c'est la petite Belgique qui va sauver le monde.
La KUL, université de Louvain, a développé un vaccin. Les test en laboratoire ont été concluants, idem pour les test sur animaux (des hamsters).
Le debut des tests cliniques (sur humains je présume) est prévu incessamment sous peu.
Que feriez vous sans la Belgique?  Laughing Laughing Laughing

Il est temps que la France récupère à minima la partie francophone! On va vous envahir comme les russes l'ont fait pour la crimée!  Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
Bah, on vous attend. 
Quelques coups de trappiste et dégustation de vins belges vont mettre au pas les armées envahissantes de France.  Laughing Laughing Laughing
Et je parle pas des fromages. Rien de tel qu'un bon Herve pour mettre en fuite tout le monde. Pour info au niveau odeur, c'est le Maroille exposant 100.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
Covid-19 Sign110
Matt
Matt
Admin

Messages : 9866
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 60
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Covid-19 Empty Re: Covid-19

Message  Gilles Sam 11 Juil - 0:07

Matt a écrit:
Gilles a écrit:
Matt a écrit:Bon, c'est la petite Belgique qui va sauver le monde.
La KUL, université de Louvain, a développé un vaccin. Les test en laboratoire ont été concluants, idem pour les test sur animaux (des hamsters).
Le debut des tests cliniques (sur humains je présume) est prévu incessamment sous peu.
Que feriez vous sans la Belgique?  Laughing Laughing Laughing

Il est temps que la France récupère à minima la partie francophone! On va vous envahir comme les russes l'ont fait pour la crimée!  Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
Bah, on vous attend. 
Quelques coups de trappiste et dégustation de vins belges vont mettre au pas les armées envahissantes de France.  Laughing Laughing Laughing
Et je parle pas des fromages. Rien de tel qu'un bon Herve pour mettre en fuite tout le monde. Pour info au niveau odeur, c'est le Maroille exposant 100.
Je vous laisse les bières, je prends laura laune! lol!
Gilles
Gilles

Messages : 1474
Date d'inscription : 16/02/2019
Age : 45
Localisation : Pas loin de Poitiers

Revenir en haut Aller en bas

Covid-19 Empty Re: Covid-19

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 33 1, 2, 3 ... 17 ... 33  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum