La présidence Zelensky

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 2 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Krispoluk le Sam 25 Mai - 15:06

Gilles a écrit:
Thuramir a écrit:
Caduce62 a écrit:Ukraine: les premières nominations de Zelenskiy font polémique
On sent déjà que cela ne va pas se passer si bien que cela. La présidence Zelensky - Page 2 Mad0223
Il faut attendre les législatives et voir comment ça va se passer...
QUand même surprenant que nos médias français n'en parlent pas plus! Alors certes, on est en pleine période d'élections européennes mais desfois, il faudrait arrêter de se regarder le nombril!

Les médias français s'en foutent de l'Ukraine ! C'est lointain... Y'a combien de français qui sont capables de situer l'Ukraine sur la carte ? 2% ?  scratch Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

Le commun des français a bien d'autres préoccupations actuellement ! Pas les Européennes dont il a jugé - à juste raison - que ça ne changera rien à l'avenir ! Mais son pouvoir d'achat, le prix des carburants, les cafouillages politiques en France et j'en passe !
Krispoluk
Krispoluk

Messages : 7164
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 2 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Caduce62 le Mar 28 Mai - 12:12

AFP, publié le lundi 27 mai 2019 à 22h53
Une semaine après son investiture, le nouveau président ukrainien Volodymyr Zelensky s'est rendu lundi pour son premier déplacement en région sur la ligne de front du conflit avec les séparatistes prorusses dans l'est du pays, a annoncé son service de presse.

Ancien comédien et humoriste de 41 ans, M. Zelensky "a examiné les positions de militaires ukrainiens à Stanytsya Louganska et Chtchastia", deux localités de la région de Lougansk dont une partie est contrôlée par les séparatistes, a précisé la présidence dans un communiqué.

"Les positions les plus proches de l'adversaire se trouvaient à 400 mètres", a-t-elle souligné.

Sur les images, publiées par la présidence, on peut voir M. Zelensky, en tenue civile mais avec casque militaire et gilet par-balles de couleur kaki, scruter l'horizon depuis un abri ou marcher avec un groupe de soldats au milieu des champs.

En examinant les conditions de vie des soldats, M. Zelensky a "souligné la nécessité de les améliorer", selon la même source.

M. Zelensky, un novice en politique, a été élu en avril avec plus de 73% des suffrages en devançant largement le sortant Petro Porochenko et promettant notamment de "casser le système" et renouveler les élites.

Pendant sa campagne, M. Zelensky été critiqué pour un programme flou, ses détracteurs s'interrogeait notamment sur capacité à diriger un pays confronté à une guerre qui a fait 13.000 morts en cinq ans.

S'il s'est dit prêt à négocier avec le Kremlin, M. Zelensky entend faire revenir les territoires sous contrôle rebelle dans le giron ukrainien, sans statut particulier.

La présidence Zelensky - Page 2 61325410
Caduce62
Caduce62

Messages : 7985
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 56
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 2 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Caduce62 le Mar 28 Mai - 12:26

julienp a écrit:
Caduce62 a écrit:
Un jour après son investiture, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a nommé Andriy Bohdan à la tête de son administration. Ceci malgré les avertissements annoncés à propos d'une telle nomination en raison de l'avocat immédiat de Bohdan pour l'oligarque Ihor Kolomoisky et, plus important encore, parce qu'il est interdit à Bohdan d'occuper un poste public en raison de son rôle sous le régime de l'ancien président Viktor Ianoukovitch.

Bohdan, âgé de 42 ans, a servi à deux reprises en tant que représentant du gouvernement pour la "politique anti-corruption" sous le régime de Ianoukovitch.

Comme disent mes amis ukrainiens, Bohdan sera le vrai président aux ordres de Kolomoisky. Et l'acteur continuera de faire les selfies avec ses fans et de jouer du pipeau en promettant aux "partenaires" tout ce qu'ils veulent entendre...
Et pendant ce temps la, avec un "expert anti-corruption" de Ianoukovitch au pouvoir, le pillage va reprendre exponentiellement mais pour Kolomoisky cette fois.
La présidence Zelensky - Page 2 61333610
Caduce62
Caduce62

Messages : 7985
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 56
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 2 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Caduce62 le Mer 29 Mai - 1:13

L'ancien président géorgien redevient ukrainien

https://www.france24.com/en/20190528-former-georgian-president-gets-back-ukrainian-citizenship?fbclid=IwAR2pLWk7majkz5iITpmrE_J_rnLJaR9jSw-FHlv9-29Mnp4H1n0eFhol-MI
28/05/2019 - 17:16

La présidence Zelensky - Page 2 F9ae1410
Saakashvili a été déchu de sa nationalité ukrainienne en 2017 et accusé d'avoir tenté d'organiser un coup d'Etat. AFP / File

Kiev (AFP)

Le nouveau président ukrainien Volodymyr Zelensky a redonné mardi la citoyenneté ukrainienne à l'ancien dirigeant géorgien Mikheil Saakashvili, moins de deux ans après sa destitution et son expulsion.

Saakashvili, ancien gouverneur régional de l'Ukraine, s'est brouillé de façon dramatique avec son prédécesseur, Petro Porochenko, à la suite d'allégations selon lesquelles Kiev ne parviendrait pas à lutter contre la corruption endémique.

Saakashvili a été dépouillé de son passeport ukrainien en juillet 2017, Kiev l'accusant d'avoir tenté d'organiser un coup d'État parrainé par les alliés du dirigeant déchu par le Kremlin, Viktor Yanukovych.

En février 2018, l'ancien président géorgien a été arrêté dans un restaurant de Kiev et transporté par avion en Pologne.

Plusieurs mois auparavant, il avait franchi la frontière entre la Pologne et l'Ukraine, alors que de nombreux gardes-frontières avaient été déployés pour l'empêcher de le faire.

Zelensky a restauré la citoyenneté de Saakashvili dans un décret publié sur le site Web présidentiel.

"Merci, Président Zelensky! Gloire à l'Ukraine!" Saakashvili a écrit sur Facebook.

En 2018, Saakashvili, qui réside aux Pays-Bas, a exhorté les dirigeants européens à introduire des sanctions contre Porochenko, qu'il accusait de violation des droits de l'homme.

Saakashvili était le président de la minuscule Géorgie soviétique de 2004 à 2013. Il est également prié par Tbilissi de porter plainte pour l'abus de pouvoir qu'il nie avec vigueur.
Caduce62
Caduce62

Messages : 7985
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 56
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 2 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Caduce62 le Jeu 30 Mai - 0:48

La présidence Zelensky - Page 2 61621710
Caduce62
Caduce62

Messages : 7985
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 56
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 2 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Caduce62 le Jeu 30 Mai - 16:48

Le Parlement a voté contre le limogeage du Premier ministre Volodymyr Groysman, qui a présenté sa démission après que le président nouvellement élu Zelenskyi a attaqué le gouvernement dans son discours d'investiture. Cela signifie Groysman et le Cabinet des ministres qu'il continuera à travailler.

La Verkhovna Rada a voté aujourd'hui en faveur du licenciement de M. Groysman, mais je n'ai pas été en mesure de réunir le nombre de voix nécessaire - seuls 97 sur les 226 nécessaires ont voté pour.

Auparavant, Groysman avait annoncé son intention de créer son propre parti et de participer aux prochaines élections législatives. Il a déclaré qu'il avait l'intention de changer davantage l'Ukraine dans le nouveau parlement avec l'équipe de ses partisans. Cependant, il n'a pas précisé qui allait faire partie de son parti et de son équipe.
Caduce62
Caduce62

Messages : 7985
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 56
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 2 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Thuramir le Ven 31 Mai - 0:39

Caduce62 a écrit:Le Parlement a voté contre le limogeage du Premier ministre Volodymyr Groysman, qui a présenté sa démission après que le président nouvellement élu Zelenskyi a attaqué le gouvernement dans son discours d'investiture. Cela signifie Groysman et le Cabinet des ministres qu'il continuera à travailler.

La Verkhovna Rada a voté aujourd'hui en faveur du licenciement de M. Groysman, mais je n'ai pas été en mesure de réunir le nombre de voix nécessaire - seuls 97 sur les 226 nécessaires ont voté pour.

Auparavant, Groysman avait annoncé son intention de créer son propre parti et de participer aux prochaines élections législatives. Il a déclaré qu'il avait l'intention de changer davantage l'Ukraine dans le nouveau parlement avec l'équipe de ses partisans. Cependant, il n'a pas précisé qui allait faire partie de son parti et de son équipe.
 Cela présage déjà le bordel...  Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
Thuramir
Thuramir

Messages : 2953
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 2 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Caduce62 le Dim 2 Juin - 1:52

https://www.reuters.com/article/us-ukraine-president-securitychief/ukrainian-president-appoints-man-with-ties-to-oligarch-as-security-chief-idUSKCN1T10NZ?fbclid=IwAR0ouajuAp4gPa1_epRRXQe0wR05dkyJdJJzmlnFjHdtIbEhGrwF0R1eFFk

Le président ukrainien nomme un homme lié à l'oligarque comme chef de la sécurité  affraid

KIEV (Reuters) - Le président ukrainien Volodymyr Zelenskiy a nommé en tant que haut responsable de la sécurité un homme qui, selon Reuters, aurait des liens avec le magnat Ihor Kolomoisky, une nomination qui souligne les liens qui unissent les deux hommes.

Maksym Donets a été nommé chef de l’équipe des gardes du corps du président, ainsi que chef adjoint du département de la protection de l’État de l’Ukraine, selon un décret publié sur le site Web du président jeudi soir.

Cela ne donnait pas plus de détails et ne disait pas pourquoi il avait été choisi pour le poste. La porte-parole de Zelenskiy n’a pas été immédiatement disponible pour commenter.

La semaine dernière, un avocat lié à Kolomoisky, Andriy Bogdan, a été nommé à la tête de l'administration présidentielle.

Comédien sans expérience politique préalable, Zelenskiy a remporté l'élection présidentielle du mois dernier par un glissement total sur la promesse de lutter contre la corruption et de mettre fin à la «politique comme d'habitude».

Mais ses relations commerciales avec Kolomoisky, qui est l’un des hommes les plus riches de l’Ukraine et qui s’est disputé avec les autorités sur le contrôle de PrivatBank, le plus grand prêteur du pays, ont fait l’objet d’une attention toute particulière.

Reuters a précédemment documenté les liens entre Donets et Kolomoisky et a trouvé des photographies de six occasions différentes quand ils étaient ensemble. Ni a commenté sur la connexion.

Le département de la protection de l'État s'emploie à protéger les hauts fonctionnaires, notamment le Premier ministre et le président du parlement.

Bogdan était conseiller de Kolomoisky quand il était gouverneur régional en 2014. Il a été l'un des avocats de Kolomoisky dans la bataille juridique du magnat contre le gouvernement à propos de PrivatBank, propriété de Kolomoisky jusqu'en 2016.
Caduce62
Caduce62

Messages : 7985
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 56
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 2 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Matt le Dim 2 Juin - 13:19

Zelensky : L'Ukraine poursuivra sa voie vers l'UE et l'OTAN

La présidence Zelensky - Page 2 630_360_1559219581-785

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a remercié la Pologne et la Suède pour leur soutien à la défense de la souveraineté et de l'intégrité territoriale de l'Ukraine et à la question de la libération des otages ukrainiens.

Le président a fait cette déclaration lors d'une réunion avec la ministre suédoise des Affaires étrangères, Margot Wallström, et le ministre polonais des Affaires étrangères, Jacek Czaputowicz, qui se sont rendus en Ukraine, selon le service de presse du chef de l'État.

« Merci de soutenir la politique de sanctions contre la Russie. J'espère la poursuivre jusqu'au retour de tous les territoires ukrainiens », a déclaré M. Zelensky.


Le chef de l'État ukrainien a également souligné que la lutte contre la corruption, la pauvreté et la stagnation économique était le second front pour l'Ukraine. La victoire sur les deux fronts permettra aux Ukrainiens de construire l’État dont ils rêvent et qu’ils méritent.


Pour leur part, les ministres des Affaires étrangères de la Pologne et de la Suède ont réaffirmé leur soutien constant aux efforts de l'Ukraine visant à protéger son intégrité territoriale, à faire retourner tous les otages ukrainiens détenus illégalement par la Russie, ainsi qu'aux efforts d'intégration de l'Ukraine à l'Union européenne.


Dans le cadre de la célébration du 10e anniversaire du Partenariat oriental de l'UE cette année, M. Zelensky a souligné qu'il était crucial pour l'Ukraine de préserver les acquis positifs de ces dernières années et d'accélérer la mise en œuvre de l'accord d'association et d'autres changements systémiques.


Le président a également assuré les partenaires européens que l'Ukraine continuerait d'aller de l'avant pour renforcer son intégration à l'Union européenne et à l'OTAN.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
La présidence Zelensky - Page 2 Sign110
Matt
Matt
Admin

Messages : 9063
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 59
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 2 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Caduce62 le Lun 3 Juin - 0:56

La Cour suprême ukrainienne déclare que la nomination illégale de Zelensky n’est pas son affaire

http://khpg.org/en/index.php?id=1559481184&fbclid=IwAR06sIaaEQde_ByvHM2Y0XoIcfcJT-hm-6GEZEbP7-WKw3aLK30ZctxOeG0

Andriy Bohdan, le nouveau chef de l’administration du président ukrainien Volodymyr Zelensky, est interdit à tout poste public, mais la Cour suprême de l’Ukraine a refusé d’examiner une plainte concernant l’illégalité de cette nomination. La Cour affirme que les seules personnes habilitées à faire appel de la décision sont Bohdan lui-même ou des personnes dont les droits sont directement affectés par la nomination. Le droit des citoyens de s'attendre à ce que les élus se conforment à la loi ne semble pas compter.

Comme indiqué, M. Bohdan a occupé à deux reprises le poste de représentant du gouvernement pour la «politique de lutte contre la corruption» sous la présidence de Viktor Ianoukovitch. Il a été nommé pour la première fois par Mykola Azarov, proche collaborateur de Ianoukovitch, peu après que ce dernier soit devenu Premier ministre lors d’un changement de gouvernement extrêmement douteux à la suite de la victoire de Ianoukovitch. Bohdan a également été nommé sous-ministre du Cabinet des ministres et a continué à représenter le gouvernement au sujet de sa politique anti-corruption superficielle jusqu'au 14 février 2011. Il a été reconduit dans ses fonctions le 11 juillet 2013 et ne l'a perdue qu'après le président Yanukovych. , avec Azarov et d’autres, ont fui en Russie à la fin des manifestations Euromaïdan. Après son limogeage en mars 2014, Bohdan est devenu conseiller d'Ihor Kolomoisky, alors gouverneur de l'oblast de Dnipropetrovsk. Depuis, il est avocat de Kolomoisky. Il était officieusement responsable de la campagne présidentielle de Zelensky et de son conseiller pour les questions juridiques.

La loi sur le nettoyage du gouvernement (ou simplement la loi de lustration) a été adoptée le 16 septembre 2014, notamment pour garantir que les personnes que Ianoukovitch avait installées et qui avaient contribué à la dégradation systémique de la plupart des secteurs du gouvernement étaient empêchées d'exercer leurs fonctions. Pour des raisons quelque peu douteuses, un délai a été imposé, à savoir qu’une personne devait occuper un poste depuis plus d’un an mais c’était le cas du candidat de Zelensky.

Bohdan et d’autres membres de l’équipe de Zelensky ont affirmé que le poste de chef de l’administration présidentielle ne relevait pas de la loi sur la lustration. Ceci est fortement contesté par de nombreuses personnes, y compris Tetyana Kozachenko, qui dirigeait le Département de la lustration du ministère de la Justice et qui était effectivement l'un des coauteurs de la loi de 2014. Elle souligne qu'il ne s'agit même pas d'un sujet de litige puisque la loi énonce clairement qui relève de cette compétence et que l'article 2.5 commence par le poste de chef de l'administration présidentielle.

Une requête a été introduite devant la Cour suprême contre le décret de Zelensky sur la nomination de Bohdan. Bien que la Cour suprême ne nomme pas le plaignant, il semble s'agir du Comité de la lustration publique, une ONG. La requête soulignait que la nomination de Zelensky contrevenait à la loi de lustration et qu'une violation de la législation "violait les règles de procédure juridictionnelles relatives à la fonction d'organes habilités à exercer les fonctions de l'État et portait atteinte à son intérêt légitime. en conformité avec la législation en vigueur sur le nettoyage du gouvernement… "

Le 29 mai, la Cour suprême a indiqué qu'elle avait refusé d'engager une procédure dans cette affaire pour le motif susmentionné, à savoir qu'un appel devait être formé contre une personne «dont les droits, les libertés et les intérêts le concernent directement».

Mykhailo Zhernakov, président du conseil d'administration de la Fondation DEJURE, est cinglant à propos de la décision et de sa motivation qu'il appelle «la formulation la plus honteuse et la plus pitoyable que la Cour suprême aurait pu formuler».

Pour le moment, donc, Zelensky ne recule pas et la plus haute instance judiciaire d’Ukraine a refusé d’aborder la question, en dépit d’une loi qui interdit clairement à son candidat de devenir le chef de l’administration du président.

La situation est encore aggravée par un arrêt attendu de la Cour constitutionnelle concernant une tentative de faire déclarer la loi de lustration inconstitutionnelle.

Bohdan attend maintenant avec impatience cette décision, mais cette décision ne pourrait que nuire davantage à la confiance du public, étant donné la mystérieuse réunion de Bohdan avec le président de la Cour constitutionnelle de l'époque, Stanislav Shevchuk, à la veille du second tour du scrutin. les élections présidentielles. Comme indiqué, une réunion de la Cour constitutionnelle le 18 avril a été annulée sans explication après que des journalistes d'investigation de Skhemy eurent rendu compte de la réunion le 17 avril.

Une telle réunion n’existait pas à l’évidence et les implications sont manifestement très graves, puisqu’un arrêt de la Cour, qui sera définitif et sans appel, ouvrirait la voie à Bohdan, mais renverserait également les résultats de presque cinq ans après l'entrée en vigueur de la loi.
Caduce62
Caduce62

Messages : 7985
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 56
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 2 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Matt le Lun 3 Juin - 19:10

La journaliste Ioulia Mendel devient porte-parole du président Zelensky

La présidence Zelensky - Page 2 630_360_1559552866-140

La journaliste Ioulia Mendel a remporté le concours pour le poste du porte-parole du président ukrainien Volodymyr Zelensky.


« Ioulia Mendel a remporté le concours et est devenue attachée de presse de Zelensky », peut-on lire sur la page Facebook de l'équipe de Zelensky.

Environ quatre mille personnes ont participé au concours. Le président Zelensky et les membres de l'équipe de l'administration présidentielle ont eu des entretiens avec les trois finalistes.


Les candidats devaient participer à la conférence de presse informelle avec des questions inattendues en ukrainien et en anglais. La compréhension du contexte politique en Ukraine et dans le monde, la résistance au stress, le sens de l'humour et la vitesse des réponses des candidats ont été pris en considération.


Ioulia Mendel, âgée de 32 ans, a étudié le journalisme à Kyiv, participé à des sessions de formation de journalistes à l'Université de Yale aux États-Unis et travaillé pour les chaînes de télévision ukrainiennes ICTV, Espresso TV et Inter. Mendel a également coopéré avec The New York Times en tant que journaliste depuis plusieurs années. Elle a en outre écrit pour Forbes ukrainien et Politico américain.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
La présidence Zelensky - Page 2 Sign110
Matt
Matt
Admin

Messages : 9063
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 59
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 2 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Caduce62 le Mer 5 Juin - 18:43

Les présidents ukrainien et polonais se rencontrent à Bruxelles

https://www.ukrinform.net/rubric-polytics/2714958-ukrainian-polish-presidents-meet-in-brussels.html?fbclid=IwAR3_H3gm_JQoFfPCm137DSuHPyoJCHWgevNZuVl9JTuWLvaiZxOHd4JuOEg
05.06.2019 10:45

La présidence Zelensky - Page 2 630_3616
Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a rencontré son homologue polonais Andrzej Duda à Bruxelles, a rapporté la Représentation permanente de la Pologne auprès de l'Union européenne sur Twitter.
"Nous souhaitons la bienvenue au président ukrainien, M. Volodymyr Zelensky, à la représentation permanente de la Pologne auprès de l'Union européenne", indique le tweet.

Duda a assuré à Zelensky le soutien indéfectible de la Pologne au cours pro-européen de l'Ukraine, selon un correspondant d'Ukrinform.

"Je suis heureux aujourd'hui de serrer la main du président Zelensky et de commencer une nouvelle relation pour les années à venir. J'espère qu'ensemble nous pourrons faire beaucoup pour le bien-être commun de nos peuples. J'assure à M. le président que la Pologne soutient constamment le parti européen et les aspirations euro-atlantiques de l'Ukraine. Cette question est extrêmement importante pour nous ", a déclaré M. Duda.

Il a souligné le soutien aux efforts visant à rétablir l'intégrité territoriale et la souveraineté de l'Ukraine à l'intérieur de frontières internationalement reconnues et à libérer les zones occupées du Donbass, ce qui devrait logiquement conduire à la désoccupation de la Crimée.

"L'Ukraine doit restaurer ses frontières naturelles. Elle est également très importante pour nous", a déclaré M. Duda.

Il a noté que l'Ukraine est un bon voisin avec ce pays avec lequel des relations mutuellement bénéfiques et optimales se construisent. Selon lui, de nombreux citoyens ukrainiens vivent maintenant en Pologne, le commerce bilatéral se développe bien et il existe une opportunité d'améliorer les relations, car l'Ukraine est un grand pays au potentiel énorme.

"Nous avons également abordé des thèmes historiques importants et difficiles. Je pense qu'une équipe d'experts présidentiels, composée des présidents polonais et ukrainien, sera en mesure d'étudier activement les problèmes de nos relations bilatérales et de restaurer l'esprit de vérité "Nous espérons une réconciliation et une coopération active entre nos pays. C'est ce qui inquiète également le président ukrainien", a déclaré M. Duda.

Il a confirmé que Zelensky avait accepté son invitation à se rendre à Varsovie pour marquer un autre anniversaire du début de la seconde guerre mondiale.

"Je serai heureux de vous accueillir à Varsovie et je tiens à vous féliciter à nouveau pour votre victoire électorale", a ajouté Duda.
Caduce62
Caduce62

Messages : 7985
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 56
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 2 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Thuramir le Jeu 6 Juin - 1:48

Caduce62 a écrit:La Cour suprême ukrainienne déclare que la nomination illégale de Zelensky n’est pas son affaire

http://khpg.org/en/index.php?id=1559481184&fbclid=IwAR06sIaaEQde_ByvHM2Y0XoIcfcJT-hm-6GEZEbP7-WKw3aLK30ZctxOeG0

Pour le moment, donc, Zelensky ne recule pas et la plus haute instance judiciaire d’Ukraine a refusé d’aborder la question, en dépit d’une loi qui interdit clairement à son candidat de devenir le chef de l’administration du président.

La situation est encore aggravée par un arrêt attendu de la Cour constitutionnelle concernant une tentative de faire déclarer la loi de lustration inconstitutionnelle.

Il est exact que si une ONG ne peut plus agir pour faire valoir des droits d'intérêt général, on ne voit plus qui pourrait le faire en dehors de l'Etat ou de ses représentants. Or comme l'Etat, c'est l'exécutif (et donc le président et son gouvernement), il est illusoire d'imaginer qu'ils vont agir contre leurs intérêts personnels... Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
Thuramir
Thuramir

Messages : 2953
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 2 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Caduce62 le Mar 11 Juin - 14:02

Les manifestants se rassemblent devant le siège de l'administration du président ukrainien pour demander "d'arrêter la capitulation"

23h30, 10 juin 2019 KIEV 2162

https://www.unian.info/kiev/10581639-protesters-rally-outside-ukrainian-president-s-administration-s-hq-demanding-to-stop-capitulation.html?fbclid=IwAR1qyKViXZkCIFUmW27DsoCM0UPBC2pkCIKTpzwU2EhNZ-X0fKH_vWKfiUc

Les activistes se disent scandalisés par les récentes déclarations concernant Donbass exprimées par l'envoyé ukrainien auprès du Groupe de contact trilatéral, Leonid Kuchma, et demandent également la démission de la porte-parole de Zelensky, Yulia Mendel, et du chef de l'administration présidentielle, Andriy Bohdan.

La présidence Zelensky - Page 2 15601811
Un rassemblement rassemblant près de 1 000 personnes s'est tenu lundi devant le siège de l'administration présidentielle à Kiev sous le titre "Stop Capitulation". 

Les activistes se disent scandalisés par les récentes déclarations concernant Donbass exprimées par l'envoyé ukrainien auprès du Groupe de contact trilatéral, Leonid Koutchma, rapportent des reportages de RBC et de l'Ukraine . 

Au cours de l'événement, un bref affrontement a éclaté entre les manifestants et la police, selon le rapport. 

"Quel genre de personnes forment une feuille de route à Minsk? Qui est responsable des idées apportées par Koutchma? Était-ce Koutchma lui-même ou quelqu'un d'autre? Il est nécessaire, entre autres, que des anciens combattants fassent partie du groupe qui forme la feuille de route sur les accords de Minsk: inclure dans ce groupe les personnes qui sont au courant de ce qui se passera lorsque la Russie ne respectera pas ses engagements ", ont déclaré les militants. 

Au cours du rassemblement, l'un des activistes a collé un autocollant sur le mur de l'administration présidentielle "Administration du gouverneur de Malorossiya", ce qui a finalement provoqué des affrontements avec la police.

Après cela, les activistes ont commencé à scander "[ministre de l'Intérieur] Avakov, au revoir!" Ils ont également brûlé un drapeau blanc à l'entrée du siège de l'administration. "La Russie ne tient pas ses promesses. Le retrait des armes lourdes [dans le Donbass] signifie la reddition", a déclaré l'un des organisateurs du rassemblement. 

En outre, les manifestants ont exigé la démission de Yulia Mendel, attachée de presse de Zelensky, et du chef de l'administration présidentielle, Andriy Bohdan. 

Comme UNIAN l’avait signalé précédemment, le 5 juin, à la suite de la réunion ordinaire du Groupe de contact trilatéral sur l’établissement du Donbass, Leonid Koutchma a annoncé de nouvelles initiatives, notamment la levée du blocus économique sur les territoires temporairement occupés de l’Ukraine orientale. Il a également proposé d’énoncer dans les accords de cessez-le-feu conclus dans le Donbass la disposition interdisant aux forces conjointes de riposter. 

Le 6 juin, Koutchma a expliqué que la position "ne tirez pas" sur Donbass devrait concerner l'interdiction de tirer sur les infrastructures civiles. 

Pour sa part, Martin Sajdik, représentant spécial de l'OSCE au TCG, a déclaré que la question de la levée du blocus économique avait été soulevée par des leaders militants et appuyée par la Russie. 

En outre, Yulia Mendel, attachée de presse présidentielle, a souligné que de tels accords devraient avoir lieu exclusivement "dans le format bilatéral". Autrement dit, le blocus économique ne pourrait être levé de la partie occupée du Donbass qu'après l'annulation de la zone de rouble et la pseudo-nationalisation conduites par les militants pro-russes.
Caduce62
Caduce62

Messages : 7985
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 56
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 2 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Caduce62 le Jeu 13 Juin - 1:02

Zelensky élimine un haut responsable s'opposant à la nomination illégale de Bohdan à la tête de l'administration présidentielle

http://khpg.org/en/index.php?id=1560376866&fbclid=IwAR22zWWH_IsqlQRDTLx_XS2BEOd2ojKV8c43aidS0W0jTwc6x2TjJ-X455U

La présidence Zelensky - Page 2 15603710
Andriy Bohdan devant l'administration du président Photo TSN

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a remplacé le vice-ministre de la Justice, Serhiy Petukhov, à la tête d'une délégation officielle, après que celui-ci eut publiquement insisté sur le fait que l'homme choisi pour diriger l'administration du président était interdit par la loi d'occuper des fonctions publiques. Le décret sur le site du président n'explique pas pourquoi Petukhov a été remplacé à la tête de la délégation de l'Ukraine à la 22e session diplomatique de la Conférence de La Haye de droit international privé moins d'un mois après sa nomination. Il peut bien sûr y avoir une autre raison. C’est toutefois Petukhov, qui est reconnu comme ministre adjoint de la Justice pour les questions relatives à l’intégration européenne, a publiquement rejeté les tentatives de l’équipe Zelensky de nier le fait qu’Andriy Bohdan relève du la loi sur la lustration et lancé un «contrôle de lustration».

La nomination de Bohdan à la tête de l'administration présidentielle suscitait certaines inquiétudes, en partie à cause de son rôle récent en tant qu'avocat de l'oligarque Ihor Kolomoisky. La principale préoccupation est cependant strictement légale. Cet avocat âgé de 42 ans a servi à deux reprises en tant que représentant du gouvernement pour la "politique anti-corruption" pendant la présidence de Viktor Ianoukovitch. Il a d'abord été nommé à ce poste et également en tant que «vice-ministre du Cabinet des ministres» immédiatement après la prise de contrôle juridiquement douteuse du contrôle du gouvernement par le Parti des régions à la suite de l'arrivée au pouvoir de Ianoukovitch. Après un renouvellement de mandat en juillet 2013, il a occupé ce poste jusqu'à ce que M. Ianoukovitch et son peuple se soient enfuis en Russie.

Ce sont ces fonctions officielles qui lui ont valu d'être interdit par la loi de 2014 sur le nettoyage du gouvernement (loi de lustration) d'occuper des emplois publics pendant 10 ans. Dans une interview accordée le 21 mai, Bohdan a affirmé que le poste de chef de l'administration du président ne faisait pas partie de la fonction publique et qu'il ne lui était donc pas interdit d'occuper ce poste. Il a également affirmé être tombé «injustement» sous le coup de la loi de lustration. Il a affirmé que c'était parce qu'il avait découvert des relations corrompues qui avaient entraîné la mise à l'écart de milliards de dollars de fonds publics et que la personne à l'origine de l'arrangement corrompu était l'un des auteurs de la loi sur la lustration. Cependant, il n'a pas fourni de nom pour soutenir cette accusation. D'autres proches de Zelensky ont également affirmé que la loi ne couvrait pas le poste de chef de l'administration.

Cela est en fait absurde puisque l’article 2.5 de la loi commence par le poste de chef de l’administration présidentielle.

Tetyana Kozachenko , chef du Département de la lustration au sein du ministère de la Justice et parmi les coauteurs de la loi de 2014, a clairement indiqué que Bohdan était soumis à la loi sur la lustration.

Le responsable le plus en vue est sans aucun doute Petukhov. Le 22 mai 2019, il a posté sur Facebook une lettre contenant une brève explication indiquant clairement comment le poste de chef de l'administration du président relève de la loi de lustration. La lettre adressée à l'administration présidentielle fournit non seulement une explication de la force de la loi, mais demande également à consulter le registre de travail de Bohdan et des autres nouveaux membres du personnel. Dans le poste de couverture, il déclare que si les exigences de la loi sur la lustration ne sont pas satisfaites, "la décision finale doit être prise par le tribunal, et nous n'excluons pas une telle option".

Dans un commentaire séparé , Petukhov a noté que «si quelqu'un considère la loi de lustration comme injuste, cela ne les libère pas de la nécessité de s'y conformer. La lustration a été l’une des premières revendications de la Révolution de la dignité et le ministère de la Justice a tout mis en œuvre pour appliquer correctement la loi adoptée ».

Presque un mois plus tard, Bohdan reste à son poste, la Cour suprême ayant trouvé un argument très étrange pour refuser de considérer une contestation judiciaire à ce sujet ( détails ici ). Le président semble espérer que la Cour constitutionnelle jugera la loi de lustration inconstitutionnelle. Ceci, à son tour, pourrait être un problème majeur. Cela paraîtra étrange si cela se produit, étant donné que le moyen pertinent de contester la loi a été présenté en 2014, mais une question demeurera sans réponse satisfaisante quant aux raisons pour lesquelles Bohdan a eu une réunion effectivement secrète avec le chef de l'époque. la Cour constitutionnelle, Stanislav Shevchuk, à la veille du second tour de l'élection présidentielle.
Caduce62
Caduce62

Messages : 7985
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 56
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 2 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Matt le Ven 14 Juin - 11:07

Zelensky se rendra en France et en Allemagne les 17 et 18 juin

La présidence Zelensky - Page 2 630_360_1559218685-389

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky effectuera des visites officielles en France le 17 juin et en Allemagne le 18 juin.

Cette information a été annoncée par l'administration présidentielle sur sa page Facebook :

« Le programme des visites prévoit des rencontres du chef de l'État avec les dirigeants français et allemands, les chefs des parlements, ainsi que des hauts représentants des milieux d'affaires français et allemands », indique le communiqué.


La première visite à l'étranger de Zelensky en tant que président de l'Ukraine était la visite à Bruxelles les 4 et 5 juin.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
La présidence Zelensky - Page 2 Sign110
Matt
Matt
Admin

Messages : 9063
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 59
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 2 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Matt le Lun 17 Juin - 19:08

Au Kremlin, on parle « d'optimisme restreint » au sujet de Zelensky

La présidence Zelensky - Page 2 630_360_1421848900-dmitriy-peskov-foto-yugaru

Au Kremlin, la politique du nouveau président de l'Ukraine, Volodymyr Zelensky, suscite des attentes positives, en revanche on ne comprend pas sa vision des relations russo-ukrainiennes.

Cette déclaration a été faite par Dmitri Peskov, attaché de presse de Vladimir Poutine, président de la Fédération de Russie, en direct sur la chaîne « Rossia 1 ».

« Vous savez que le président Poutine a déclaré que pour lui le meilleur critère serait de comprendre les approches du nouveau président ukrainien concernant les principales questions à l'ordre du jour des relations russo-ukrainiennes (...). Pour le moment, nous ne comprenons pas quelle est la vision de Zelensky. Mais dans l’ensemble, l’approche est positive et l’optimisme retenu est bien là, mais personne n’a une idée claire de ce qui va se passer à Kyiv », a déclaré Peskov.

Selon lui, les principaux problèmes de l'agenda russo-ukrainien impliquent « la ligne généralement peu amicale de l'Ukraine envers la Russie » et la position de l'Ukraine concernant les accords de Minsk.

Photo: rtvi.com

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
La présidence Zelensky - Page 2 Sign110
Matt
Matt
Admin

Messages : 9063
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 59
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 2 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Caduce62 le Lun 17 Juin - 19:39

Ce lundi, le 17 juin, Volodymyr Zelensky, président de l’Ukraine, se rendra en France pour une visite de travail.
Cette information a été affichée sur le site officiel du président de la République française.

L’entretien entre Emmanuel Macron et Volodymyr Zelensky débutera à 15h30; il sera accueilli par une cérémonie officielle. Une conférence de presse est prévue.

C’est la première visite officielle du président Volodymyr Zelensky en France. Cependant, il a déjà eu un entretien avec Emmanuel Macron avant le deuxième tour des élections présidentielle en Ukraine.


EN DIRECT | Conférence de presse avec Volodymyr Zelensky, Président d’Ukraine.



https://www.facebook.com/elysee.fr/videos/466828210758388/
Caduce62
Caduce62

Messages : 7985
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 56
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 2 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Matt le Mer 19 Juin - 14:00

Zelensky promet de développer des liens avec le FMI, l'UE et l'OTAN

La présidence Zelensky - Page 2 630_360_1560834863-507

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a annoncé son intention de renforcer la coopération avec les entités financières et politiques internationales.

Il a fait cette déclaration dans une interview accordée au tabloïd allemand Bild à la veille de sa visite en Allemagne le 18 juin.
« Ce qui est important à souligner, c'est que, en tant que véritable homme politique, je coopérerai avec les partenaires internationaux de l'Ukraine. Notre objectif urgent est maintenant de développer de bonnes relations avec le FMI, ainsi qu'avec l'Union européenne et l'OTAN », a déclaré M. Zelensky.


En parlant des perspectives euro-atlantiques de l'Ukraine, il a exprimé l'espoir que les pays de l'UE considéreraient l'Ukraine comme un membre à part entière et que l'Ukraine ferait tout pour cela.


Le chef de l’État ukrainien a souligné que les normes de l'OTAN seraient introduites dans les forces armées ukrainiennes et dans le secteur de la sécurité. Il s'est dit confiant que l'Ukraine était déjà un partenaire fiable de l'Alliance et pourrait, à l'avenir, en devenir un membre fiable.


Zelensky propose deux formes possibles d'échange des prisonniers

La présidence Zelensky - Page 2 630_360_1560847997-407

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a déclaré que l’échange des prisonniers dans le cadre du programme « 10 contre 10 » ou « 15 contre 15 » pourrait être la preuve du désir de l’autre partie de commencer le processus de désescalade du conflit dans le Donbass.

Il a fait cette déclaration lors de la rencontre avec le président du Bundestag, Wolfgang Schäuble, dans le cadre de sa visite officielle en Allemagne le 18 juin, a rapporté le service de presse du chef de l’État ukrainien.

« Au cours de la rencontre, les questions de la fin de la guerre et du retour des prisonniers ont été discutées. Volodymyr Zelensky a noté qu'un échange de personnes d'au moins 10 contre 10 ou de 15 contre 15 pourrait indiquer la volonté de l'autre partie de commencer le processus de désescalade », peut-on lire dans le communiqué.

Le président a également informé que l'Ukraine avait déjà lancé un projet de reconstruction du Donbass.

« Et l'Europe peut nous aider ici. Nous devons reconstruire des écoles, des jardins d'enfants, des routes, qui n’existent plus », a souligné M. Zelensky.

Le président ukrainien a en outre évoqué les premières initiatives législatives qu'il souhaitait mettre en œuvre après l'élection du nouveau parlement. La question concerne en particulier le lancement de la Haute Cour anticorruption, l'adoption des lois sur la responsabilité en matière d'enrichissement illégal, sur la destitution du président et la levée de l'immunité parlementaire.

« Ce sont des initiatives dont rêvent les Ukrainiens depuis 28 ans », a déclaré le président.

Lire aussi: Le président du Bundestag et le président ukrainien se rencontrent à Berlin (photos)

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
La présidence Zelensky - Page 2 Sign110
Matt
Matt
Admin

Messages : 9063
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 59
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 2 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Caduce62 le Lun 1 Juil - 19:40

http://euromaidanpress.com/2019/07/01/deregulation-canceled-school-uniform-and-new-old-faces-zelenskyys-moves-in-the-first-month-of-presidency/?fbclid=IwAR3YT8IN2_jNcyUzlQGjtt6oTZPGknFYngCiqMa7ujvR3s18Gh8_8yuluKY

[size=55]Déréglementation, annulation de l'uniforme scolaire et nouveaux visages anciens - Les démarches de Zelenskyy au cours du premier mois de présidence[/size]

La présidence Zelensky - Page 2 Word-image
Zelenskyy alors qu'il visitait la zone de conflit dans le Donbass, où il s'est entretenu avec des soldats de manière plus informelle que son prédécesseur, Porochenko. Source: Priamyi

2019/07/01 - 19:57 • PLUS


Un mois après l'inauguration, l'équipe du président Zelenskyy a publié une liste vidéo de 20 réalisations principales à ce jour. Quelle est l'importance de ces réalisations? Zelenskyy défend-il effectivement une politique étrangère tolérante envers la Russie, comme le prétendaient ses opposants avant les élections, ou poursuit-il des réformes prometteuses contre la corruption et la déréglementation, comme l'espéraient ses partisans? Examinons les premières décisions de ce président inattendu dont la devise dans la campagne était «pas de promesses ni d'excuses».

La stabilité et le cours antérieur de la politique étrangère sont généralement préservés

Parmi les 20 réalisations énumérées figurent des articles courants tels que: Zelenskyy «a assuré ses partenaires internationaux que le cours de l’Ukraine vers l’intégration européenne est inchangé; a reçu la confirmation de son soutien à la position de l'Ukraine concernant la libération des otages ukrainiens détenus par la Russie par les dirigeants européens, ainsi que le maintien des sanctions à l'encontre de la Russie; et précisé qu'il n'y aurait pas de négociations avec les séparatistes. »À partir de ce bref échantillonnage, on ne peut que conclure ce que Zelenskyy ne fera pas, plutôt que ce qu'il a fait.
Néanmoins, les craintes les plus grandes que Zelenskyy a déclarées être ouvertement pro-russes et que ses adversaires avaient propagées auparavant ne se sont pas concrétisées, le nouveau président ayant annoncé son intention de poursuivre la politique de politique étrangère de Porochenko. Les craintes concernant la soumission immédiate des intérêts ukrainiens à l'oligarque Kolomoyskyi semblent également avoir disparu.
Après le premier mois de son mandat, il est clair que Zelenskyy ne prévoit pas de négocier directement ni avec Poutine, ni plus dangereusement encore avec les séparatistes. Comme il l'a admis, la première option ne serait possible qu'avec l'engagement de partenaires occidentaux, afin de créer un avantage et une position plus forte. Cette dernière option n'est pas du tout acceptable. Les négociations avec les séparatistes signifieraient une reconnaissance au moins partielle de leurs actions et de leurs objectifs illégaux.
Avant les élections, il n’a jamais précisé sa position sur ces questions. Certaines personnes ont en effet voté pour lui dans l'espoir qu'il mettrait un terme au conflit de l'est et instaurerait la paix, même si cela impliquait une totale capitulation pour l'Ukraine. Cela ne se produit pas, bien que l’absence de retraite abrupte ne signifie pas que Zelenskyy ait une stratégie définie en ce qui concerne Donbass ou la Crimée. Au moins, il n'en a présenté aucun.
En ce qui concerne les relations suspectes avec l'oligarque Kolomoyskyi, bien que Zelenskyy ait nommé l'avocat de l'oligarque à la tête de l'administration présidentielle, il semble ignorer l'avis radical de Kolomoyskyi de ne pas rembourser la dette de l'Ukraine. Les négociations avec le FMI sont en cours.

Mais Zelenskyy se présente comme un président faible dans les négociations

La page Facebook du président regorge de photos de la chancelière Angela Merkel et du président Emmanuel Macron, ainsi que d'autres responsables et membres du monde des affaires, avec lesquels il s'est entretenu lors de sa première visite dans l'UE. En même temps, Zelenskyy n'a fait aucun effort lors de la session de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) pour empêcher la levée des sanctions contre la délégation russe du 24 au 26 juin.

La présidence Zelensky - Page 2 Word-image-1
Zelenskyy sur la rencontre avec Angela Merkel. Source: Facebook du président
Bien sûr, toutes les batailles de la politique étrangère ne peuvent être gagnées, mais au final, le président ukrainien, dont l'une des responsabilités principales est la politique étrangère, n'a rien fait pour influencer le résultat du vote de l'APCE. En publiant une petite déclaration de «déception» sur Facebook le lendemain du vote, il n'a fait que démontrer sa position faible, voire un manquement aux intérêts nationaux.
De plus, Iryna Herashchenko, chef adjointe de la Verkhovna Rada et membre de la délégation ukrainienne à l'APCE, a noté sur sa page Facebook que le président avait ignoré la demande antérieure de la délégation ukrainienne de discuter d'efforts communs.
«Avant la session de juin de l'APCE à Strasbourg, la délégation ukrainienne a lancé un appel au nouveau président pour lui demander d'organiser une réunion afin d'échanger des informations sur les défis, de convenir de notre plan d'action commun et de s'exprimer sur la manière de défendre nos intérêts dans la région. Conseil de l'Europe. Le succès exigeait un travail préliminaire sérieux, des pressions sur nos partenaires internationaux, des conversations téléphoniques quotidiennes. Cela nécessitait tout d'abord le leadership du président. C’est ce qui s’est passé pendant les cinq années précédentes. Cependant, cette fois, notre délégation n’a reçu aucune réponse du président et de son bureau. Notre délégation est restée seule dans cette salle de session. ”
Herachchenko était également scandalisé que Zelenskyy n'ait pas saisi l'occasion pour discuter personnellement avec les dirigeants de l'UE de la nécessité d'empêcher un retour de la Russie. Ces mêmes objections sont apparues sur la page Facebook du président, où des milliers de commentaires ont été postés pour demander où il se trouvait le jour du vote de l'APCE.
La présidence Zelensky - Page 2 Word-image-2
Les activistes tiennent des pancartes et crient des slogans devant l'ambassade d'Autriche à Kiev le 25 juin 2019, exigeant de tenir la Russie hors de portée de l'APCE. Photo: Hromadske
Réformes cosmétiques ou échauffement avant les vrais?

Dans son discours d'inauguration et sa campagne préélectorale, Zelenskyy a déclaré qu'il entamerait de véritables réformes anticorruption, «relancerait les tribunaux», mettrait en œuvre la déréglementation et nommerait du personnel dans des bureaux clés sur la base d'un concours ouvert. Cependant, au cours du premier mois de sa présidence, Zelenskyy:

  • renommé et réorganisé le bureau de l’administration présidentielle en bureau du président et envisage de changer d’emplacement;
  • dissous le parlement ukrainien;
  • a lancé le projet Lift afin d’ajouter de nouvelles personnes à l’équipe, mais a nommé des postes clés à ses anciens partenaires commerciaux - tout comme Porochenko;
  • annulé 161 décrets d'anciens présidents - probablement la plus importante annulation de ce genre dans l'histoire de l'Ukraine.

S'agit-il de véritables réformes de grande envergure ou de simples tactiques de campagne cosmétiques menant aux élections législatives du 21 juillet? À l'exception des décrets annulés, tous les autres points peuvent être considérés comme cosmétiques.

Décrets annulés et bon départ pour la politique de déréglementation

L'annulation de 161 décrets a été une surprise, d'autant plus qu'ils ont tous été annulés en une journée. La plupart d'entre eux datent de la décennie 1991-2001. Ils ont été introduits pendant la période de transition qui a suivi l'indépendance, par les deux premiers présidents Kravchuk et Kuchma. Aujourd'hui, ils sont dépassés et ont eu peu de pertinence au cours des cinq dernières années. L'abolition de ces décrets avait pour but de déréglementer certaines restrictions économiques et de créer ainsi de meilleures conditions pour les entreprises. Tous les décrets n’étaient pas significatifs ou n’avaient pas d’impact dans le climat actuel, mais certains ont effectivement gêné le monde des affaires.
Parmi les principaux changements, l’abolition d’une amende pour violation de la discipline de l’argent liquide , utilisée par les bureaucrates locaux pour faire pression sur les entreprises. L' abolition des frais minimaux pour les notaires,définis comme représentant 1% de la valeur de l'immobilier, était également importante.La fourniture de services notariaux est très compétitive et la présence d’un tel «bonus» en a faussé la valeur. Désormais, les frais sont déterminés uniquement par la demande du marché.
Abolir les uniformes scolaires était un symbole de la nécessité d’annuler les décrets. Selon ce décret de 1996, tous les «étudiants d'établissements d'enseignement secondaire de tous types» devaient acheter et porter un uniforme. Le 15 avril, une pétition a été déposée sur le site Web du président demandant l'annulation du décret, ses parents estimant qu'il était discriminatoire. Zelenskyy a soutenu la pétition en annulant ce décret.
La présidence Zelensky - Page 2 Word-image-3
Uniformes scolaires qui sont maintenant dans le passé. Source: Online.ua
Le vice-ministre du Développement économique et du Commerce, Max Nefyodov, a indiqué dans son message que la suppression des règles obsolètes était l'une des propositions clés avancées depuis des années par les associations professionnelles:
«À propos des notaires, par exemple, nous avons commencé la lutte en novembre 2016! 32 mois de traîner la corde! .. [Ces] exigences figuraient parmi les 10 principales exigences des associations professionnelles. Elles ont permis d'économiser des milliards de dollars pour les entreprises, une étape décisive pour réduire le champ de la corruption. Merci à Volodymyr Zelenskyy et au moteur de cette victoire, Oleksiy Honcharuk, désormais chef adjoint de l'administration du président pour l'économie! »

Anciens comédiens à la tête du Service de sécurité et autres rendez-vous douteux

Cependant, parallèlement au démarrage réussi de la déréglementation, qui doit encore être développée, Zelenskyy a pris de nombreuses actions «à l'ancienne». Auparavant, il avait affirmé qu'aucun copain du monde des affaires ne serait nommé s'il était élu.Pourtant, c'est précisément ce qui s'est passé.
Des postes clés ont été attribués aux anciens associés du studio Kvartal 95 de Zelenskyy. Le producteur exécutif du studio, Serhiy Trofimov, et le scénariste, Yuriy Kostiuk, ont été nommés adjoints à l'administration présidentielle. Un autre partenaire de Kvartal 95 et ami de Zelenskyy, Serhiy Shefir, est devenu le premier assistant du président. Ivan Bakanov, ami de longue date du président et directeur du Kvartal 95, a été nommé premier chef adjoint du SBU (service de sécurité ukrainien) et occupe actuellement le poste de chef intérimaire du SBU depuis Vasyl Hrytsak, actuel chef du service. , a été en vacances.
En outre, le Service de renseignement extérieur était dirigé par Vladislav Bukharev, député du parti «Batkivshchyna», qui avait reçu une médaille du FSB «Pour la coopération au combat» en 2004. Andriy Bohdan est devenu le chef de l'administration présidentielle. Il a travaillé comme avocat pour l'oligarque Igor Kolomoyskyi et a accompagné Zelenskyy lors de réunions préélectorales avec l'oligarque.
Zelenskyy a tenté de compenser ces contradictions dramatiques à ses promesses préélectorales en lançant le projet Lift, qui visait à recruter des gens ordinaires pour travailler en politique. Cependant, après le premier mois, le projet semble ne soutenir que les populistes.
À l'heure actuelle, il n'y a que quatre postes vacants et tous sont techniques ou administratifs; tels que le coordinateur de digital-office, web-designer. Cela n’est pas conforme aux ascenseurs sociaux réellement ouverts et le seul espoir est que le projet évoluera à l’avenir.

«L'administration» présidentielle devient un «bureau» pour marquer les réformes futures

La réorganisation de l'administration présidentielle en cabinet du président est contestable. Le décret du président correspondant a été signé par Zelenskyy le 20 juin.Cependant, la structure du nouveau «Bureau» et de l’ancienne «Administration» est presque la même, avec quelques réductions d’effectifs. En fait, le nom est probablement le plus gros changement.
En outre, comme décrit dans son émission télévisée pré-électorale, Sluha Narodu , Zelenskyy a annoncé qu'il déplacerait son bureau de son emplacement actuel sur vul.Bankova à la maison ukrainienne sur Yevropeiska Ploshcha. Il a affirmé qu'il «ne peut pas résider dans ce bâtiment de Bankova». Cependant, la Maison ukrainienne n'est qu'un bâtiment de style soviétique nécessitant une reconstruction coûteuse à grande échelle.
La présidence Zelensky - Page 2 Word-image-4La présidence Zelensky - Page 2 Word-image-5
La présidence Zelensky - Page 2 Word-image-6
Emplacement actuel de l'administration présidentielle (1) et du bureau prévu dans la maison ukrainienne reconstruite (2,3). Source: RBK, TSN.
Le journaliste Dmytro Shurkhalo compare Zelenskyy au troisième - et comme il a été prouvé, le président Victor Yushchenko, qui souhaitait également changer de gouvernement, mais «cela ne l'a pas aidé à devenir un président plus efficace». Yushchenko a estimé que Bankova Street était une mauvaise affaire Zelenskyy affirme qu'il existe «un mauvais réseau wifi et des fenêtres fermées». Enfin, Shurhalo ajoute: «Dans l'histoire, il existe de nombreux cas où des dirigeants de la réforme en vue ont non seulement changé de résidence, mais ont également déménagé dans la capitale.Cependant, en règle générale, de telles choses se passaient à l'arrivée, pas au départ. Ils ont marqué le succès des réformes et non leur début. ”

Enfin, la réforme judiciaire a été «relancée» par les mêmes personnes qui l'ont dirigée pendant la présidence de Porochenko.

La relance du pouvoir judiciaire était l'une des principales promesses de Zelenskyy.Cependant, sa première décision dans ce domaine était pour le moins décevante.
Le Conseil supérieur de la justice revêt une importance exceptionnelle puisqu'il constitue la première étape dans la nomination des juges et sert de filtre pour évaluer l'intégrité, le professionnalisme et la corruption. Zelenkyy a limogé deux anciens membres, mais en même temps, a nommé les mêmes juges de l'ère Porochenko à la commission spéciale chargée de choisir les membres du Conseil supérieur de la justice.Mykhailo Zhernakov, président de la Fondation DEJURE - l'un des principaux défenseurs de la réforme du système judiciaire - affirme que c'est ainsi que Zelenskyy tentera de mettre en place un contrôle (indirect) sur le système judiciaire, à l'instar de Porochenko.
Zelenskyy a notamment nommé Oleksandra Paseniuk, président de longue date de la Cour administrative suprême (2004-2011). En 2011, Paseniuk a été nommé juge à la Cour constitutionnelle par le parti du président en exil Ianoukovitch, le Parti des régions.Elle était l'un des responsables qui ont interdit les manifestations d'Euromaidan en 2013-2014.
Enfin, plus de 100 agences gouvernementales et associations professionnelles ont signé un appel à Zelenskyy concernant la réforme judiciaire, exigeant la nomination de membres honnêtes à la commission spéciale. Ils ont souligné la nécessité de faire appel à des experts internationaux et à des militants de la société civile et ont ainsi véritablement relancé le pouvoir judiciaire en Ukraine.

Un scénario à jouer avant les élections?

Dans le même temps, la nomination des juges ne constitue pas une préoccupation majeure pour la plupart des citoyens. Ce sont des rendez-vous mineurs auxquels seuls des spécialistes font attention. En fait, hormis des actes évidents, tels que l'annulation de 161 décrets, la dissolution du Parlement et le changement de nom et de siège du bureau du président, Zelensnkyy reste assez limité dans ses entreprises. Un conflit direct avec le parlement actuel a de facto contourné une grande partie de son travail. Il a déposé 16 projets de loi, mais en raison de contraintes de temps, ils ne seront probablement pas examinés tant que le nouveau parlement ne sera pas en place. Les députés ont refusé de démettre de leurs fonctions le ministre des Affaires étrangères, Pavlo Klimkin, le ministre de la Défense, Stepan Poltorak, et le chef des services de sécurité, Vasyl Hrytsak, à la demande de Zelenskyy. Bien que ces ministères relèvent directement du président, il ne peut pas encore les renvoyer.
Néanmoins, un tel blocus parlementaire est favorable à Zelenskyy. Il peut accuser le Parlement de son incapacité à faire plus, dans l'attente d'élections législatives dans lesquelles son parti devrait recevoir 40%. Retenir des changements un mois de plus dans la durée de son mandat - lorsqu'il s'attend à un taux de soutien aussi élevé - est définitivement à son avantage.
Deux questions clés restent sans réponse: le président Zelenskyy changera-t-il sa politique, en particulier la politique étrangère, après l'élection du Parlement? et s'il va reconsidérer les nominations douteuses d'amis proches ou même du personnel de l'ancien président. Cela comprend notamment les nominations cruciales au Conseil supérieur de la justice.
Yuriy Butusov, rédacteur en chef de l'un des plus grands médias en ligne d'Ukraine, censor.net, écrit qu'en réalité, Zelenskyy poursuit les erreurs de Porochenko en n'ayant aucune stratégie de guerre dans le Donbass autre que le maintien du statu quo.L'absence de stratégie substantielle, ainsi que le manque de communication au pays sur les raisons pour lesquelles l'Ukraine doit rester en guerre - payer le prix fort qu'elle paie chaque jour - ne font que donner lieu à des messages contradictoires du président.
Zelenskyy déclare ouvertement son désir de paix, mais sait qu'il ne peut pas simplement se retirer du conflit. Pendant ce temps, toute tentative de concession aux Russes émerge lors de manifestations violentes, sans parler de rassemblements turbulents, de la part de la société civile. Ainsi, en ce qui concerne la guerre, après son premier mois, Zelenskyy est entre le marteau et l'enclume, sans projet sur la manière d'aller de l'avant.
La présidence Zelensky - Page 2 Word-image-7
Le 10 juin, près de 2 000 manifestants se sont rassemblés près de l'administration présidentielle pour exiger de "mettre fin à la capitulation", après que le nouveau représentant de l'Ukraine au processus de Minsk, Leonid Koutchma, ait rétorqué que les liens économiques avec les zones sous contrôle séparatiste des régions de Donetsk et de Louhansk peuvent être repris. Les parties devraient instaurer un moratoire sur les retours de tirs. Photo: RBC
Caduce62
Caduce62

Messages : 7985
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 56
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 2 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Gilles le Lun 8 Juil - 11:59

Le nouveau président ukrainien veut-il mieux arrimer son pays à l'Europe?

                      17h00 , le 7 juillet 2019





https://www.lejdd.fr/International/Europe/le-nouveau-president-ukrainien-veut-il-mieux-arrimer-son-pays-a-leurope-3908517


A peine élu le 20 mai dernier, le nouveau président ukrainien Volodymyr Zelensky va devoir redéfinir les relations de son pays avec l'Union européenne à l'occasion d'un sommet prévu à Kiev lundi.


L'ancien comédien Volodymyr Zelensky avait le don de faire rire ses compatriotes, il est devenu en quelques semaines un homme d'État qui aspire au sérieux et à la gravité. La relation de l'Ukraine avec l'Union européenne était au cœur du conflit avec la Russie en 2014. Cinq ans plus tard, avec la Crimée annexée par cette dernière et le Donbass toujours en guerre, Kiev va accueillir lundi un nouveau sommet entre l'Ukraine et l'UE. Comment se rapprocher davantage des institutions européennes sans aggraver la situation avec la Russie, c'est toute la difficulté de l'exercice.

"Les accords de Minsk ne sont pas morts et Zelensky ne veut pas tout faire sauter, il a même des idées intéressantes pour relancer le processus", confie un diplomate européen frustré de voir que le moindre progrès demande du temps. Pour obtenir, par exemple, le désengagement des forces ukrainiennes et séparatistes de la zone cruciale de Stanitsa Louhanska, il y a une semaine, il a fallu trois ans de négociation et des trésors de diplomatie médiatrice de la part de l'OSCE.

Contenter les Européens et Vladimir Poutine

"Zelensky a envie de repartir dans le dialogue avec Moscou, pour lui tout n'est pas la faute de la Russie", poursuit notre source, bien qu'elle soit en peine de citer un geste de bonne volonté de la part des Russes depuis très longtemps. Vingt-quatre marins ukrainiens sont toujours détenus depuis le mois de novembre après un incident naval dans le détroit de Kertch. Vladimir Poutine a bien essayé de lier leur sort à celui de prisonniers russes détenus en Ukraine, mais rien n'a vraiment avancé.
Zelensky ne veut pas tout faire sauter
En attendant, Zelensky multiplie les gestes d'amitié et de volonté de coopérer plus étroitement avec l'Europe. Début juin, il visitait Bruxelles pour la première fois. Pour le président du Conseil européen sortant, le polonais ­Donald Tusk, une Ukraine "en sécurité" doit contribuer à renforcer celle de l'Europe.
Dans une étude publiée cette semaine dans la revue The Washington Quarterly, les chercheurs français Emmanuel Dreyfus et Jean-Baptiste Jeangène Vilmer estiment que "la prolongation du statu quo est dangereuse pour l'Ukraine et pour l'Europe". Les deux experts indiquent toutefois que la recherche d'un compromis dans le cadre des accords de Minsk pourrait permettre à ­Vladimir Poutine de voir les sanctions européennes levées et en finir avec ce conflit quasi gelé qui coûte au Kremlin 3 milliards de dollars par an.
Gilles
Gilles

Messages : 513
Date d'inscription : 16/02/2019
Age : 44
Localisation : Pas loin de Poitiers

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 2 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Krispoluk le Lun 8 Juil - 12:45

Gilles a écrit:
Dans une étude publiée cette semaine dans la revue The Washington Quarterly, les chercheurs français Emmanuel Dreyfus et Jean-Baptiste Jeangène Vilmer estiment que "la prolongation du statu quo est dangereuse pour l'Ukraine et pour l'Europe". Les deux experts indiquent toutefois que la recherche d'un compromis dans le cadre des accords de Minsk pourrait permettre à ­Vladimir Poutine de voir les sanctions européennes levées et en finir avec ce conflit quasi gelé qui coûte au Kremlin 3 milliards de dollars par an.

Vous allez voir, comme je l'ai toujours prédis, que les occidentaux vont finir par lâcher la Crimée pour solutionner le Donbass et surtout continuer à faire du "bizness" avec la Russie...  Suspect
Krispoluk
Krispoluk

Messages : 7164
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 2 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Caduce62 le Mer 10 Juil - 13:04

Zelensky lance une nouvelle fête du Jour de l'Indépendance

L'équipe du président Volodymyr Zelensky a décidé d'allouer 300 millions d'UAH à titre de bonus aux forces armées ukrainiennes à l'occasion du Jour de l'Indépendance. La célébration se déroulera dans un nouveau format.

"Je veux partager notre nouvelle idée avec vous. Un défilé militaire a généralement lieu dans notre pays le 24 août - Jour de l'indépendance de l'Ukraine. Il est tellement pompeux et certainement pas cher. Il me semble que cette année, au lieu d'un défilé, il est préférable d'affecter cet argent à nos héros, nos forces armées. Nous avons décidé d'allouer 300 millions de hryvnias en bonus à tous nos soldats: soldats à durée déterminée, cadets, sergents, officiers, tous. [...] Et, bien sûr, les militaires effectuant des tâches dans le secteur de l’opération des forces conjointes ", a déclaré Zelensky dans une vidéo publiée sur sa page Facebook le mardi 9 juillet.

Dans le même temps, il a ajouté que les héros seraient accueillis et que la fête de l'indépendance de l'Ukraine serait célébrée.
"Mais il y aura un nouveau format", a déclaré Zelensky.
Caduce62
Caduce62

Messages : 7985
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 56
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 2 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Caduce62 le Mar 16 Juil - 20:13

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a déclaré que l'Ukraine devait élaborer un plan stratégique afin de pouvoir accueillir les Jeux olympiques.

Il s'est confié lors d'une réunion avec le ministre de la Jeunesse et des Sports, Ihor Zhdanov, et le président du Comité national olympique, Serhiy Bubka, au Centre d'entraînement sportif olympique de Koncha-Zaspa, le mardi 16 juillet, a annoncé le service de presse du chef de l'Etat.

"Nous avons besoin d'un certain plan pour être prêt à tout construire dans trois ou quatre ans, puis nous pourrons être dans la file d'attente et accueillir les Jeux olympiques. Nous devons être ambitieux", a déclaré Zelensky.

Selon lui, il est maintenant nécessaire de développer une infrastructure sportive pouvant ensuite être utilisée pour accueillir les Jeux Olympiques.

"Nous devons confier des tâches à nos gars qui recherchent des investissements, ainsi que des tâches relevant de notre budget, de sorte que de l'argent soit alloué chaque année pour les installations dont nous avons besoin, puis qu'ils soient utilisés pour les Jeux olympiques. Nous devrions au moins essayer de réaliser cela ", a déclaré Zelensky.

M. Bubka a quant à lui indiqué que les prochains Jeux olympiques, que l'Ukraine pourrait organiser, seraient les Jeux olympiques d'hiver 2030 ou les Jeux olympiques d'été 2032.

Dans le même temps, il a fait remarquer qu'il était maintenant très réaliste d'organiser les prochains Jeux olympiques de la jeunesse d'hiver ou d'été en Ukraine.
Caduce62
Caduce62

Messages : 7985
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 56
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 2 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Thuramir le Mer 17 Juil - 8:39

Caduce62 a écrit:Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a déclaré que l'Ukraine devait élaborer un plan stratégique afin de pouvoir accueillir les Jeux olympiques.
...et claquer encore un peu plus d'argent que l'on a pas mais que l'on empruntera ! La présidence Zelensky - Page 2 Mad0100
Thuramir
Thuramir

Messages : 2953
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky - Page 2 Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum