La présidence Zelensky

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

La présidence Zelensky Empty La présidence Zelensky

Message  Caduce62 le Lun 20 Mai - 12:16

Перед інавгурацією 😂
La présidence Zelensky 60617810
Caduce62
Caduce62

Messages : 7985
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 56
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Caduce62 le Lun 20 Mai - 12:16

Кінець однієї епохи. Початок нової...

La présidence Zelensky 60474810La présidence Zelensky 60761710La présidence Zelensky 60464310
Caduce62
Caduce62

Messages : 7985
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 56
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Caduce62 le Lun 20 Mai - 12:19

Присягнув...
Віднині - Президент України та Гарант Конституції.
La présidence Zelensky 60394510
La présidence Zelensky 60562610


La présidence Zelensky 60852510
La présidence Zelensky 60812910
La présidence Zelensky 60720910
La présidence Zelensky 60980010
Caduce62
Caduce62

Messages : 7985
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 56
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Caduce62 le Lun 20 Mai - 12:25

Про Що говорив Зеленський у першій промові...
***
Нас 65 мільйонів. Я готовий надати українське громадянство всім, хто вирішить повернутися. (про заробітчан)
***
Наше найперша завдання - припинення вогню на Донбасі.
***
Не ми почали цю війну. Але нам цю війну закінчувати. І ми готові... Першим кроком до початку цього діалогу стане повернення всіх український полонених.
І Крим, і Донбас це українська земля. Ми втратили не території, ми втратили людей.
***
Українець - це не в паспорті. Це в серці.
***
Я не розумію наш Уряд, який розводить руками і каже: ми нічого не можемо зробити. Ви можете взяти аркуш, ручку і звільнити свої місця для інших.
***
Ми збудуємо країну нових можливостей.
***
Я дуже хочу щоб у Ваших кабінетах не було моїх зображень. Президент - це не портрет. Повісьте туди фотографії своїх дітей і перед кожним рішенням дивіться їм в очі.
***
Прошу прийняти закон "Про скасування депутатської недоторканрності"... Звільнити з посад Міністра оборони Генерального прокурора, голову СБУ. У Вас на це буде місяць.
***
Я розпускаю Верховну Раду восьмого скликання.
Слава Україні!
***
Я намагався робити все, щоб українці посміхались. Наступні 5 років я зроблю все українці, щоб Ви і не плакали.

La présidence Zelensky 61113210

À propos de ce que Zelensky a parlé dans le premier discours ...
***
Nous sommes 65 millions. Je suis prêt à accorder la citoyenneté ukrainienne à tous ceux qui décident de revenir.
***
Notre première tâche consiste à arrêter la guerre dans le Donbass.
***
Nous n'avons pas commencé cette guerre. Mais nous devons finir cette guerre. Et nous sommes prêts ... Le premier pas vers le début de ce dialogue sera le retour de tous les prisonniers ukrainiens.
La Crimée et le Donbass sont tous deux des terres ukrainiennes. Nous n'avons pas perdu de territoire, nous avons perdu des gens.
***
L'ukrainien n'est pas dans le passeport. C'est dans le coeur.
***
Je ne comprends pas notre gouvernement qui nous brise les mains et dit: nous ne pouvons rien faire. Vous pouvez prendre une feuille, manipuler et libérer vos sièges pour les autres.
***
Nous allons construire le pays avec de nouvelles opportunités.
***
Je veux vraiment que dans vos bureaux il n'y avait pas mes images. Le président n'est pas un portrait. Accrochez les photos de vos enfants et regardez-les avant chaque décision.
***
S'il vous plaît accepter la loi "Sur l'abolition de l'immunité parlementaire" ... Pour renvoyer le ministre de la Défense du procureur général, le chef de la SBU. Vous aurez un mois pour cela.
***
Je dissous le Conseil suprême de la huitième convocation.

Gloire à l'Ukraine!
***
J'ai essayé de tout faire pour que les Ukrainiens sourient. Pendant les 5 prochaines années, je ferai tous les Ukrainiens pour que vous ne pleuriez pas.
Caduce62
Caduce62

Messages : 7985
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 56
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Caduce62 le Lun 20 Mai - 12:29

AFP, publié le lundi 20 mai 2019 à 11h05
Investi président d'Ukraine, Volodymyr Zelensky a érigé lundi en priorité de parvenir à un cessez-le-feu durable dans le conflit dans l'Est et a convoqué des législatives anticipées pour mettre en oeuvre sa promesse de transformer son pays.

Le comédien est désormais président: un mois après sa victoire écrasante face au sortant Petro Porochenko, le plus jeune président de l'Ukraine post-soviétique, 41 ans, a prêté serment lors d'une cérémonie au Parlement, ouvrant une nouvelle ère pour ce pays indépendant depuis moins de 30 ans, éprouvé par une guerre avec des séparatistes prorusses  et de lourdes difficultés économiques.

"Notre première tâche, c'est d'arriver à un cessez-le-feu dans le Donbass", le bassin houiller en partie contrôlé par les séparatistes, a assuré le président dans son discours d'investiture, se disant prêt pour cela à des mesures impopulaires et provoquant une salve d'applaudissements de députés.

Elu en capitalisant sur la défiance des Ukrainiens envers leurs élites avec ses promesses de mettre fin à la corruption et de "casser le système", il s'engage à maintenir le cap pro-occidental de cette ex-république soviétique.

Son programme reste flou et son équipe largement inconnue. Et beaucoup s'interrogent sur sa capacité à diriger un pays toujours confronté à d'immenses défis, en premier lieu la guerre qui a fait près de 13.000 morts en cinq ans.

Confronté à une classe politique frondeuse, Volodymyr Zelensky a annoncé dissoudre le Parlement pour profiter de l'élan de sa victoire écrasante lors de législatives anticipées, sans attendre le scrutin prévu en octobre. Mais le lancement de cette procédure complexe reste entourée d'incertitudes juridiques et les députés actuels pourraient encore l'entraver.

Il a également demandé aux élus de "limoger" le ministre de la Défense, le procureur général et le chef des services de sécurité (SBU), tous fidèles de son prédécesseur.

- Selfies -

"Mon cher peuple, pendant toute ma vie j'ai essayé de tout faire pour que les Ukrainiens sourient (...) Pendant cinq prochaines années, je vais tout faire pour que vous ne pleuriez pas", a promis M. Zelensky en concluant son discours.

"Merci, c'était marrant", a réagi le président du Parlement Andriï Paroubiï en clôturant la session plénière solennelle.

En costume sombre, Volodymyr Zelensky est arrivé à pied au Parlement depuis son domicile proche, saluant la foule massée le long des barrières et prenant des selfies avec ses partisans.

Il s'est ensuite plié aux rituels de l'investiture, prêtant serment, la main droite posée sur la Constitution de ce pays indépendant depuis 1991 et un Evangile du 16e siècle: "je m'engage, par toutes mes actions, à protéger la souveraineté et l'indépendance de l'Ukraine".

La scène a déjà eu lieu à l'écran, dans la série télévisée "Serviteur du peuple" où Volodymyr Zelensky incarne un professeur d'histoire subitement élu président.

Cette fois, elle était bien réelle bien que difficilement inimaginable il y a quelques mois. Peu ont pris au sérieux l'acteur et humoriste quand il a annoncé sa candidature le 31 décembre. Mais à l'issue d'une campagne inédite, jouée essentiellement sur les réseaux sociaux, il a remporté plus de 73% des suffrages au second tour de la présidentielle le 21 avril.

Présent à l'investiture, son prédécesseur Petro Porochenko avait été élu il y a cinq ans dans la foulée du soulèvement proeuropéen du Maïdan. Il a dirigé le pays pendant une période critique de son histoire, après l'annexion de sa péninsule de Crimée et le déclenchement dans l'est du conflit armé.

S'il a évité un effondrement du pays et lancé des réformes-clés, on lui reproche de n'avoir pas fait assez pour améliorer le niveau de vie et lutter contre la corruption endémique.

Les alliés de Kiev ont chaleureusement accueilli l'élection de M. Zelensky, une "stratégie d'accolades" selon un site ukrainien spécialisé dans les affaires internationales pour s'assurer qu'il poursuivra le rapprochement avec l'Occident.

Mais il se trouve déjà confronté à plusieurs situations délicates au plan international, un aperçu des défis auxquels est confronté le pays.

Trois jours après son élection, le Kremlin a facilité l'octroi de la nationalité russe aux habitants des territoires séparatistes de l'est de l'Ukraine, initiative perçue par beaucoup de commentateurs à Kiev comme un test pour M. Zelensky qui l'a fermement condamnée.

En mai, l'avocat personnel de Donald Trump, Rudy Giuliani, a annulé une visite à Kiev évoquant des "ennemis" du président américain présents selon lui dans l'entourage de M. Zelensky, faisant craindre de possibles crispations avec la Maison Blanche, alliée cruciale de Kiev face à Moscou.
scratch
Caduce62
Caduce62

Messages : 7985
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 56
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Krispoluk le Lun 20 Mai - 14:45

Il prend la seule décision logique en annonçant la dissolution de la Rada. Comment aurait-il pu former un nouveau gouvernement et gérer le pays avec l'ancienne majorité parlementaire acquise à la cause de Porochenko ? 

Quelle nouvelle chimère sortira des urnes législatives ???  scratch

Pour l'instant, il est un président sans parti... Les ukrainiens vont-ils faire comme les français en 2017 et donner leurs suffrages à de nouveaux arrivants sur la scène politique au détriment des parrains locaux (oligarques) ayant depuis longtemps "acheté" leurs électeurs ou vont-ils revenir à leurs vieux réflexes pavloviens ?

L'avenir nous le dira... Période intéresante, s'il en est...  Cool
Krispoluk
Krispoluk

Messages : 7164
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Caduce62 le Lun 20 Mai - 17:17

Une vague de démissions de responsables gouvernementaux a eu lieu en Ukraine après la victoire de Zelenskyi à la présidence.
- Oleksandr Turchynov, président du Conseil de la sécurité nationale et de la défense
- Pavlo Klimkin, ministre des Affaires étrangères de l'Ukraine
- Iryna Herashchenko, Envoyée humanitaire du président aux pourparlers de paix de Minsk
- Stepan Poltorak, ministre de la Défense
- Vasyl Hrytsak, chef du service de sécurité ukrainien, et ses adjoints.
De plus, toute l'administration présidentielle a démissionné. Selon la Constitution, les chefs des administrations des oblasts devraient également démissionner.
Caduce62
Caduce62

Messages : 7985
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 56
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Caduce62 le Lun 20 Mai - 17:23

La présidence Zelensky 60510910
Caduce62
Caduce62

Messages : 7985
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 56
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Krispoluk le Lun 20 Mai - 18:38

Caduce62 a écrit:Une vague de démissions de responsables gouvernementaux a eu lieu en Ukraine après la victoire de Zelenskyi à la présidence.
- Oleksandr Turchynov, président du Conseil de la sécurité nationale et de la défense
- Pavlo Klimkin, ministre des Affaires étrangères de l'Ukraine
- Iryna Herashchenko, Envoyée humanitaire du président aux pourparlers de paix de Minsk
- Stepan Poltorak, ministre de la Défense
- Vasyl Hrytsak, chef du service de sécurité ukrainien, et ses adjoints.
De plus, toute l'administration présidentielle a démissionné. Selon la Constitution, les chefs des administrations des oblasts devraient également démissionner.

Bien évidemment, les ministres changent pour répondre au changement de gouvernement. Les hauts responsables d'administrations aussi, à de rares exceptions près, comme en France...

Seule variante par rapport à la France, les reponsables d'Oblast, "gouverneurs" sont nommés par le président comme en Russie, tandis qu'en France on maintient un système bi-céphale avec les présidents de région élus au suffrage universel et les préfets de région nommés par le gouvernement.
Krispoluk
Krispoluk

Messages : 7164
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Caduce62 le Mar 21 Mai - 11:11

AFP, publié le lundi 20 mai 2019 à 23h01
Investi président de l'Ukraine, Volodymyr Zelensky a aussitôt annoncé lundi des législatives anticipées, s'attaquant d'emblée à une classe politique hostile à un novice qui a promis de transformer un pays en guerre et en difficulté économique.

L'investiture de Volodymyr Zelensky, comédien devenu à 41 ans le plus jeune président de l'Ukraine post-soviétique, ouvre une nouvelle ère pour cet Etat indépendant depuis moins de 30 ans.

Elu en capitalisant sur la défiance des Ukrainiens envers leurs élites avec ses promesses de mettre fin à la corruption et de "casser le système", il affronte une tâche titanesque, avec un conflit avec des séparatistes prorusses qui a fait 13.000 morts en cinq ans sans qu'une solution politique ne se dessine, mais des capacités à agir très limitées sans troupes politiques.

"Je dissous le Parlement", a-t-il lancé dans son discours d'investiture dans l'hémicycle, exhortant également les ministres à démissionner, même si la loi n'oblige le gouvernement à partir qu'après les législatives.

Le Premier ministre Volodymyr Groïsman, en poste depuis trois ans, a annoncé aussitôt sa démission, mettant en avant ses désaccords avec le nouveau président .

"Je considère que, par sa déclaration, il assume toute sa responsabilité face aux menaces" pesant sur le pays, a déclaré M. Groïsman. Pour les observateurs, sa décision, qui doit encore être approuvée par le Parlement, lui permettra de mener plus librement sa campagne législative en se positionnant en adversaire de M. Zelensky.

Ce dernier cherche à profiter de l'élan de sa victoire écrasante (73% des voix) pour remporter des législatives anticipées, sans attendre le scrutin prévu en octobre. Son parti "Serviteur du peuple", pour l'instant quasi-inexistant, est crédité de jusqu'à 40% des intentions de vote par les derniers sondages.

Si les détracteurs du nouveau président crient à "l'arbitraire juridique" et dénoncent une décision non conforme à la Constitution, certains d'entre eux ont aussitôt annoncé leur participation aux législatives anticipées, qui pourraient avoir lieu en juillet.

Volodymyr Zelensky s'engage à maintenir le cap pro-occidental de cette ex-république soviétique. Mais son programme reste flou et son équipe largement inconnue: à ce jour, il n'a fait aucune nomination ou même annonce d'un candidat à un poste officiel.

Et beaucoup s'interrogent sur sa capacité à diriger un pays toujours confronté à d'immenses défis, en premier lieu la guerre.

- "Terminer" la guerre -

"Notre première tâche, c'est d'arriver à un cessez-le-feu dans le Donbass", le bassin houiller en partie contrôlé par les séparatistes dans l'est du pays, a-t-il assuré dans son discours d'investiture, provoquant une salve d'applaudissements de députés. "Nous n'avons pas commencé cette guerre, mais c'est à nous de la terminer".

"Je suis prêt à tout", à "perdre ma popularité", voire "mon poste pour obtenir la paix" et "faire revenir les territoires perdus": le Donbass et la péninsule de Crimée, annexée par la Russie en 2014, a encore assuré M. Zelensky, arrivé à pied au Parlement depuis son domicile proche, faisant des selfies avec ses partisans massés le long des barrières.

Il s'est ensuite plié aux rituels de l'investiture, prêtant serment, la main droite posée sur la Constitution de ce pays indépendant depuis 1991, et un Evangile du 16e siècle.

"Toute ma vie, j'ai essayé de tout faire pour que les Ukrainiens sourient. (...) Pendant les cinq prochaines années, je vais tout faire pour que vous ne pleuriez pas", a lancé M. Zelensky, qui promet de se limiter à un seul mandat présidentiel.

- Poutine attend pour féliciter -

La scène a déjà eu lieu à l'écran, dans la série télévisée "Serviteur du peuple" où Volodymyr Zelensky incarne un professeur d'histoire subitement élu président.

Cette fois, elle était bien réelle bien que difficilement imaginable il y a quelques mois. Peu ont pris au sérieux l'acteur et humoriste quand il a annoncé sa candidature le 31 décembre. Mais à l'issue d'une campagne inédite, jouée essentiellement sur les réseaux sociaux, il a écrasé son prédécesseur Petro Porochenko.

Elu il y a cinq ans dans la foulée du soulèvement proeuropéen du Maïdan, ce dernier a dirigé le pays pendant une période critique de son histoire, après l'annexion de la Crimée et le déclenchement de la guerre dans l'Est. On lui reproche notamment de n'avoir pas fait assez contre la corruption endémique.

Les alliés occidentaux de Kiev ont chaleureusement accueilli l'élection de M. Zelensky et à l'ONU Européens et Américains ont bloqué à l'unisson une réunion sur la langue en Ukraine voulue lundi par la Russie. Elle visait "à mettre en difficulté" le nouveau président, a critiqué la France, alors que Moscou dénonçait une "censure".
Les Etats-Unis ont indiqué se préparer à "un partenariat étroit" avec le nouveau président. Paris "soutiendra et suivra avec attention les réformes et chantiers" annoncés par M. Zelensky, et continuera de "défendre l'intégrité et la souveraineté de l'Ukraine", a affirmé la Secrétaire d'Etat française aux Affaires Européennes Amélie de Montchalin.

Accusée par Kiev et l'Occident de soutenir militairement les séparatistes prorusses, la Russie a fait savoir qu'elle n'entendait pas changer sa politique vis-à-vis de l'Ukraine.

Aucun responsable russe n'était invité à l'investiture. Vladimir Poutine attend "ses premiers succès dans la normalisation des relations ukraino-russes" pour le féliciter, s'est borné à dire le porte-parole du Kremlin.
Caduce62
Caduce62

Messages : 7985
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 56
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Caduce62 le Mar 21 Mai - 14:43

REUTERS/Gleb Garanich
Le 6ème président de l’Ukraine indépendante, Volodymyr Zelenskiy, a prêté serment ce lundi 20 mai. C’était l’un des acteurs les plus populaires du pays, c’est un novice de la politique, élu de manière inattendue. Dès son discours d’investiture au Parlement, il a été très offensif, pour tenir sa promesse de renouvellement de la classe politique. Il a annoncé des élections anticipées.

C’est sous les vivas de la foule que Volodymyr Zelenskiy entre dans le Parlement, pour y incarner le rôle de sa vie, rapporte notre correspondant à Kiev, Sébastien Gobert. Dans l’hémicycle, où il ne dispose d’aucun soutien, il prête serment et entame son discours : « Mes chers Ukrainiens. Chacun d’entre nous est président. Chacun d’entre nous a prêté serment sur la constitution, chacun d’entre nous assume la responsabilité pour notre Ukraine ».

C’est un discours très volontariste. Il réaffirme le choix pro-européen de l’Ukraine et pour cela veut rétablir l’Etat de droit et mettre fin à la guerre dans l’est. Arrêter les combats est la première de ses priorités. Une guerre qui a fait près de 13 000 morts en cinq ans. Pendant la campagne, il s'était dit prêt à négocier avec Vladimir Poutine, mais Moscou a donné le ton en annonçant une procédure simplifiée pour les habitants des républiques autoproclamées du Donbass qui souhaitent obtenir un passeport russe.

Un discours de campagne pour des législatives anticipées

Volodymyr Zelenskiy veut aussi réformer l’Ukraine, et la rendre attractive aux Ukrainiens de la zone de conflit, comme aux millions d’émigrés à travers le monde. Depuis la tribune, le président n’hésite pas à dénoncer les députés corrompus et incompétents qu’il a en face de lui. Et leur dit de faire leurs bagages : « Je dissous la huitième convocation du Parlement ».

C’est donc un discours de campagne pour des élections législatives anticipées.  Volodymyr Zelenskiy doit obtenir une majorité pour tenir ses engagements or son parti, « le serviteur du peuple », créé à la fin de l’année dernière, n’a aucun élu. Le nouveau président souhaite dissoudre le Parlement pour profiter de l'élan de sa victoire, sans attendre le scrutin prévu en octobre.

«Toute ma vie, j’ai fait en sorte que de vous faire rire, vous mes chers Ukrainiens. Les cinq années à venir, je vais tout faire pour ne pas vous faire pleurer».

Une mission du FMI attendue ce mardi

Volodymyr Zelensky a été élu par des électeurs qui espèrent une amélioration de leurs conditions de vie. Le pays est très dépendant du plan d’aide occidental. Selon le FMI, la dette publique extérieure de l'Ukraine s'élevait en décembre à 42,6% du PIB. Pour espérer obtenir des crédits supplémentaires, il va falloir consentir à de nouvelles mesures de rigueur et des réformes impopulaires et notamment augmenter encore les prix du gaz et de l’essence. Une mission du FMI est attendue dès demain à Kiev.

Volodymyr Zelenskiy promet un changement d’époque. L’ambition peut paraître démesurée, ou naïve. Mais son style a d’ores et déjà transformé la politique ukrainienne.
Caduce62
Caduce62

Messages : 7985
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 56
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Krispoluk le Mar 21 Mai - 15:21

Lourde tâche pour Zelenski ! affraid

Il est à craindre que la "troïka" (FMI+BM+UE) ne se montre très craintive pour débloquer de nouveaux fonds indispensables à la survie financière de l'Ukraine. Ils sont en pleine incertitude politique et attendrons sans doute l'issue des élections législatives avant de décider d'une nouvelle stratégie ! 

Le plus dur est encore devant pour l'Ukraine...  Suspect
Krispoluk
Krispoluk

Messages : 7164
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Thuramir le Mar 21 Mai - 18:04

Krispoluk a écrit:Lourde tâche pour Zelenski ! affraid

Il est à craindre que la "troïka" (FMI+BM+UE) ne se montre très craintive pour débloquer de nouveaux fonds indispensables à la survie financière de l'Ukraine. Ils sont en pleine incertitude politique et attendrons sans doute l'issue des élections législatives avant de décider d'une nouvelle stratégie ! 

Le plus dur est encore devant pour l'Ukraine...  Suspect

Je partage entièrement ton avis. Et les créanciers seront d'autant plus craintifs à débloquer de nouveaux fonds que l'ancien monde politicien ukrainien reste en place jusqu'à un éventuel renouvellement après les élections à venir.
Thuramir
Thuramir

Messages : 2953
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Krispoluk le Mar 21 Mai - 20:41

Je nuance les propos précédents de Thuramir (les miens et les siens...)

Je ne crois pas que la "Troïka" va se montrer prudente parce que des "reliquats" de l'ancien régime peuvent encore rester en place quelques mois...

Après tout, elle a accepté de soutenir financièrement (lourdement) le régime Porochenko car certaines mesures allaient dans le bon sens de l'othodoxie financière qu'elle préconise : assainissement des dépenses publiques, maîtrise du taux de change et de l'inflation, vérité des prix des "commodités", reprise économique indéniable... 
Maintenant elle relevait aussi les nombreux points de friction subsistants : lutte contre la corruption en "trompe l'oeil" et nombreux blocages monopolisitques des oligarques qui empêchent les importations étrangères de faire baisser les prix des marchandises pour le consommateur lambda.

Donc, la prudence de la "Troïka" dans les mois qui viennent, ne viendra pas, selon moi, des "reliquats" du passé mais plutôt de l'incertitude face à l'avenir...

Zelensky n'a aucun programme économique clair. Personne ne peut prédire la composition de la future assemblée et s'il se retrouve dans quelques mois avec une Rada ingouvernable, cela pourrait mener à une grave crise institutionnelle ouvrant la voie à une période de forte instabilité politique ! Sans oublier le grand loup de la Taïga qui guette le moment propice pour sortir du bois...  Suspect  What a Face Twisted Evil

Voilà pourquoi la Troïka, je pense, va trouver urgent d'attendre... Avec toutes les conséquences négatives qui vont en résulter pour l'Ukraine : fins de mois difficiles pour l'état et salaires des fonctionnaires en berne ou impayés...
Krispoluk
Krispoluk

Messages : 7164
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Caduce62 le Mer 22 Mai - 9:45

http://khpg.org/en/index.php?id=1558480025&fbclid=IwAR0Yef-ktuXOFz8JBTGpeFJoK3BLKKRLHIqBzkC6a2t7qDA4UeQo_0-l6sc

Zelensky a nommé l'avocat de Kolomoisky au passé louche pour diriger son administration


La présidence Zelensky 15584810
Volodymyr Zelensky (à gauche), Andriy Bohdan Photo president.gov.ua.jpeg

Un jour après son investiture, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a nommé Andriy Bohdan à la tête de son administration. Ceci malgré les avertissements annoncés à propos d'une telle nomination en raison de l'avocat immédiat de Bohdan pour l'oligarque Ihor Kolomoisky et, plus important encore, parce qu'il est interdit à Bohdan d'occuper un poste public en raison de son rôle sous le régime de l'ancien président Viktor Ianoukovitch. La nomination est le même jour que Zelensky a publié un décret de dissolution du parlement, un autre mouvement de la légalité contestée.

Bohdan, âgé de 42 ans, a servi à deux reprises en tant que représentant du gouvernement pour la "politique anti-corruption" sous le régime de Ianoukovitch. La première nomination avait eu lieu peu de temps après les mesures extrêmement suspectes qui avaient permis au Parti des régions de prendre immédiatement le contrôle du Parlement après la victoire de M. Ianoukovitch. Bohdan a ensuite été nommé «vice-ministre du Cabinet des ministres». Le poste a été dissous et rien n'indique ce que Bohdan a fait à la place. Cependant, il a été réintégré par le Premier ministre Mykola Azarov en 2013 et est resté dans ce poste jusqu'à ce qu'Ananukovych, avec Azarov et d'autres, se soient enfuis en Russie à la fin du mois. la protestation Euromaidan. Après son limogeage en mars 2014, Bohdan est devenu conseiller d'Ihor Kolomoisky, alors gouverneur de l'oblast de Dnipropetrovsk. Depuis, il est l'avocat de Kolomoisky. Il a officieusement été responsable de la campagne présidentielle de Zelensky et de son conseiller pour les questions juridiques.

Conformément à la loi sur le nettoyage du gouvernement (ou simplement la loi de lustration), il est interdit à Bohdan d'occuper un poste de fonctionnaire pendant 10 ans en raison de ses fonctions sous le régime de Ianoukovitch. Il y a de nombreuses raisons de critiquer l'échec de cette loi adoptée en septembre 2014. Cependant, il semble raisonnable qu'une personne qui était à deux reprises responsable de représenter la politique anti-corruption largement fictive du gouvernement tombe dans son champ d'application.

Ce n'est pas ainsi que Bohdan a lui-même présenté l'affaire dans une interview du 21 mai à Channel 112. Il a affirmé que le poste de chef de l'administration présidentielle ne faisait pas partie de la fonction publique et que, par conséquent, il n'était pas empêché d'occuper ce poste. Il a également affirmé être tombé "injustement" sous le coup de la loi de lustration. Ceci, a-t-il allégué, était dû au fait qu'il avait découvert des accords corrompus par lesquels des milliards de dollars de fonds publics étaient extirpés. Il affirme que la personne à l'origine de l'arrangement corrompu était l'un des auteurs de la loi sur la lustration. Cependant, il n'a pas fourni de nom pour soutenir cette accusation.

Bohdan était également cinglant à propos de la loi qui, en effet, présente de nombreux défauts. Son affirmation, cependant, selon laquelle tous ceux qui voulaient échapper à leur force aurait pu être contredite par son propre exemple. Il a peut-être été nommé par Zelensky. Toutefois, le fait qu'il soit soumis à cette loi semble assombrir cette nomination.

Comme indiqué , Bohdan détenant des informations publiques sur l'interdiction a été publié le 17 avril, juste avant le second tour de scrutin, dans des circonstances qui suscitent certaines inquiétudes. Les journalistes d'investigation de Skhemy ont rapporté une présumée réunion secrète entre Bohdan et Stanislav Shevchuk, qui a maintenant été limogé par ses collègues mais qui dirigeait alors la Cour constitutionnelle. L'importance d'une telle réunion semblait évidente étant donné que la Cour constitutionnelle s'est prononcée sur l'opportunité de déclarer la loi de lustration inconstitutionnelle. Dans la mesure où toute décision de la Cour est définitive, il en résulterait en principe la suppression de toute préoccupation concernant le fait que Bohdan occupe de hautes fonctions dans l'administration Zelensky.

Une session de la Cour constitutionnelle, censée débattre de la loi de lustration, aurait été fixée au 18 février. Il a été annulé à la dernière minute sans aucune explication, peut-être à cause de la publicité ayant fait l'objet du rapport Skhemy.

La Cour constitutionnelle a rendu une décision très préoccupante au cours des derniers mois, estimant que la loi sur l'enrichissement illégal était "inconstitutionnelle". Un jugement similaire au sujet de la loi sur la lustration devrait être considéré par beaucoup comme un suspect, étant donné le rapport Skhemy et la position de Bohdan.

Au cours du même entretien, Bohdan a déclaré qu'il envisageait de soumettre "la question d'un règlement pacifique avec la Russie" à un référendum national ", de sorte que non seulement le vote des députés, pas seulement le président, mais aussi le peuple L'Ukraine prend cette décision ".

L'idée d'utiliser au maximum le référendum était l'une des rares spécificités du programme de Zelensky avant son élection. Parler de demander aux gens peut sembler démocratique, mais un référendum peut être facilement manipulé. Les assurances de Zelensky selon lesquelles aucun accord ne serait conclu avec la Russie impliquant, par exemple, d'oublier tranquillement la Crimée en échange de la paix dans le Donbass seraient vaines si le référendum était structuré de manière à ce que la responsabilité d'une telle décision soit mise en cause » le peuple ".

Nous attendons donc avec impatience des détails sur les conséquences d'un tel "référendum", ainsi que des informations sur la manière dont la loi sur la lustration semble avoir été impuissante pour empêcher sa violation par la nomination du responsable de l'administration par Zelensky.
Caduce62
Caduce62

Messages : 7985
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 56
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky Empty Re: La présidence Zelensky

Message  julienp le Mer 22 Mai - 11:54

Caduce62 a écrit:
Un jour après son investiture, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a nommé Andriy Bohdan à la tête de son administration. Ceci malgré les avertissements annoncés à propos d'une telle nomination en raison de l'avocat immédiat de Bohdan pour l'oligarque Ihor Kolomoisky et, plus important encore, parce qu'il est interdit à Bohdan d'occuper un poste public en raison de son rôle sous le régime de l'ancien président Viktor Ianoukovitch.

Bohdan, âgé de 42 ans, a servi à deux reprises en tant que représentant du gouvernement pour la "politique anti-corruption" sous le régime de Ianoukovitch.

Comme disent mes amis ukrainiens, Bohdan sera le vrai président aux ordres de Kolomoisky. Et l'acteur continuera de faire les selfies avec ses fans et de jouer du pipeau en promettant aux "partenaires" tout ce qu'ils veulent entendre...
Et pendant ce temps la, avec un "expert anti-corruption" de Ianoukovitch au pouvoir, le pillage va reprendre exponentiellement mais pour Kolomoisky cette fois.
julienp
julienp

Messages : 197
Date d'inscription : 14/04/2017
Localisation : Kyiv

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Krispoluk le Mer 22 Mai - 12:31

julienp a écrit:


Comme disent mes amis ukrainiens, Bohdan sera le vrai président aux ordres de Kolomoisky. Et l'acteur continuera de faire les selfies avec ses fans et de jouer du pipeau en promettant aux "partenaires" tout ce qu'ils veulent entendre...
Et pendant ce temps la, avec un "expert anti-corruption" de Ianoukovitch au pouvoir, le pillage va reprendre exponentiellement mais pour Kolomoisky cette fois.

Hélas oui ! Le masque est tombé avec cette nomination ! Un gang mafieux vient d'en remplacer un autre à la tête de l'Ukraine...  Twisted Evil What a Face

Si Youlia avait été élue, le résultat serait exactement le même...

Il ne reste qu'à espérer que le jeu se renverse lors du vote législatif mais rien n'est plus improbable...

La troïka va sans doute y regarder à deux fois avant d'injecter de nouveau des fonds qui seraient peut-être perdus...  Suspect

Les difficultés vont sans doute s'accentuer encore pour l'ukrainien de base...  What a Face
Krispoluk
Krispoluk

Messages : 7164
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Caduce62 le Jeu 23 Mai - 1:09

http://euromaidanpress.com/2019/05/22/zelenskyis-first-appointments-kolomoiskyis-lawyer-cronies-experts/?fbclid=IwAR0kc9eO5pUGDkGmdDBsgZw_aD8TXJCRa8MDklqgHbc5yWksmiQOkypXoGc

Premier rendez-vous de Zelenskyi: avocat de Kolomoiskyi, copains, experts


La présidence Zelensky B68da3fdbdebd73a59c43c63f20bceea_1558431315_extra_large
Le président ukrainien Volodymyr Zelenskyi (à gauche) et le nouveau chef de l'administration présidentielle, Andrii Bohdan, lors de la réunion avec les chefs de factions du Parlement. Kiev, 21 mai 2019. Photo: president.gov.ua

2019/05/22 - 20:56 • POLITIQUE , UKRAINE

Au cours de sa campagne électorale, le comédien Volodymyr Zelenskyi a assuré : «Ne vous inquiétez pas, nous ne ferons pas de copinage!» Hier, le 21 mai, le Président Zelenskyi a signé 12 décrets, dont dix nommant un nouveau chef de l'état-major, des aides présidentiels et des chefs de l'administration du président.Aujourd'hui, il a nommé trois autres personnes à des postes officiels.

La plupart des personnes nommées appartiennent à ce qui avait été présenté avant le second tour des élections en tant qu'équipe de Zelenskyi, avec quelques-unes d'entre elles liées aux projets commerciaux de Zelenskyi. Un des nouveaux officiels était un avocat de l'oligarque Kolomoyskyi, membre du QG de campagne mais non présenté officiellement comme membre de l'équipe.
La personne nommée à l'état-major de l'armée n'a pas été mentionnée en tant que membre de l'équipe Zelenskyi auparavant. La vice-ministre des Affaires étrangères en exercice, Olena Zerkal, était un autre fonctionnaire nouvellement nommé, mais sa candidature a été révoquée par la suite.

L'avocat de Kolomoyskyi à la tête de l'administration présidentielle



La présidence Zelensky B22bae2551425efc33a3e84579262d3c_1558469065_extra_large
Andriy Bohdan. Photo: president.gov.ua

Volodymyr Zelenskyi a nommé Andriy Bohdan à la tête de l'administration présidentielle. Bohdan est un avocat personnel de l'oligarque Ihor Kolomoyskyi et l'a représenté dans les procès liés à la nationalisation de sa banque privée.

En 2007-2010, Bohdan a été vice-ministre de la Justice, puis en 2010-2011, sous la présidence du président renversé, après avoir été vice-président du Cabinet des ministres (il existe un tel poste au sein du gouvernement ukrainien). Commissaire du gouvernement aux questions anti-corruption (2013-2014).

La loi de 2014 sur la lustration mentionne explicitement le poste de chef de l'administration présidentielle ( article 3, paragraphe 5 ) parmi ceux qui ne peuvent être occupés jusqu'en 2024 par les hauts fonctionnaires au pouvoir pendant au moins un an dans la période allant du 25 février 2010 au 22 février 2014.

Et son nom est mentionné sur le site Web du ministère de la Justice parmi les anciens fonctionnaires répondant aux critères de lustration:

La présidence Zelensky Bohdan-lustrate
Le nom d'Andriy Bohdan dans le document Excel intitulé «Annexe dans les tableaux du rapport sur les résultats de la collecte et de la synthèse des informations relatives à l'application de la loi« Sur la purification du gouvernement dans les deux ans ». En cyrillique sur fond rouge, signifie qu'il rencontre la lustration Critères.

Dans une émission diffusée par Channel 112, Bohdan a présenté ses excuses en disant que la loi n'était pas juste et qu'il en souffrait en tant que combattant de la corruption,
«Oui, le fait que je sois tombé sous le coup de la loi de lustration est absolument injuste. J'ai fermé un système de corruption qui retirait 2 milliards d'UAH sous toutes les autorités, et l'auteur du système de corruption de ce ministère de la Justice est devenu l'un des auteurs de la loi de lustration », a déclaré Bohdan.

Dans une autre explication , Bohdan a déclaré que lors de l'adoption de la loi de lustration, les postes du chef de l'administration présidentielle et de ses adjoints étaient "retirés du service public" - il a évoqué la loi " sur le service public " en vertu de laquelle le chef de l'administration présidentielle et ses adjoints ne sont pas considérés comme des employés du secteur public. La raison pour laquelle cette norme devrait nier le fait que la loi de lustration mentionne explicitement la nouvelle position de Bohdan parmi celles qui ne peuvent pas être tenues par des fonctionnaires lustrés n'est pas claire.

Remplacement du chef de l'état-major général Muzhenko par Khomchak



La présidence Zelensky 40d173eef6defdfb6c4d45f214dc0bc4_1558454207_extra_large-800x520
Le président Zelenskyi (à droite) accueille son nouveau chef d'état-major, Ruslan Khomchak (à gauche). Photo: president.gov.ua

Par un décret, le président Zelenskyi a limogé Viktor Muzhenko du poste de chef de l'état-major des forces armées ukrainiennes, et a nommé Ruslan Khomchak pour successeur.

Cette nomination soulève un autre problème juridique. Selon le règlement sur l'état-major général , le président révoque et nomme effectivement son chef, mais pas à lui seul, mais sur proposition du ministre de la Défense, ce qui ne s'était pas produit en l'espèce.

Le lieutenant-général Khomchak, âgé de 51 ans, est reconnu comme le responsable des forces ukrainiennes lors de la bataille d'Ilovaïsk en août 2014 contre les forces hybrides russes. 

L'Ukraine a perdu au moins 366 hommes, 429 blessés et près de 300 blessés, selon le journal. à l'enquête officielle sur la catastrophe.

Les avis sur Khomchak sont partagés. Viktor Kovalenko, qui était l'un des attachés de presse de l'armée en 2014, estime que M. Khomchak devrait faire l'objet d'un procès pour trahison au lieu d'être nommé au poste de haut responsable de l'armée:

Cependant, Yuriy Butusov, rédacteur en chef de censor.net.ua, qui était présent à la bataille d'Ilovaïsk, estime que Khomchak s'est comporté de manière professionnelle lors de la bataille majeure et constitue un rendez-vous encourageant.

Semen Semenchenko, chef d'un bataillon de volontaires au moment de la bataille d'Ilovaïsk et désormais député, estime également que Khomchak était un commandant raisonnable lors de la bataille d'Ilovaïsk.


Copains et partenaires commerciaux


Le 21 mai, Zelenkyi a nommé Serhiy Shefir au poste de premier assistant à la présidence, et le 22 mai , 

Ivan Bakanov , le premier adjoint du chef du service de sécurité ukrainien.

Shefir était cofondatrice de Kvartal 95, la société de divertissement de Zelenskyi.

Bakanov est administrateur des sociétés JSC Kvartal 95 et JSC Studio Kvartal 95 de Zelenskyi, et a été présenté plus tôt comme dirigeant du parti "Serviteur du peuple". 
Depuis que le président du SBU, Vasyl Hrytsak, a écrit une lettre de démission, le chef intérimaire de l’agence.

La présidence Zelensky 345x345_7f5c8ba10833b0191d174814998e8385
La présidence Zelensky 58_tn
La présidence Zelensky Serhii-trofimov
La présidence Zelensky Persimg14133

Autres copains nommés par Zelenskyi: producteur exécutif du Studio Kvartal 95, Serhii Trofimov est nommé premier chef adjoint de l'administration, scénariste de Kvartal 95 et de ses projets de cinéma, Yuriy Kostiuk , directeur adjoint de l'administration.

La présidence Zelensky Ermak
La présidence Zelensky 168327_5ce43dd79165c

Deux autres personnes nommées dans le cadre du showbiz sont:

  • Andriy Yermak , avocat spécialisé dans les droits de propriété intellectuelle et producteur de cinéma, devenu assistant du président; Auparavant, il était également assistant du député du Parti des régions de Ianoukovitch, Tedeiev;
  • Le producteur de télévision et de cinéma Kyrylo Tymoshenko , qui a été nommé chef adjoint de l'administration du président, était un homme derrière les vidéos de campagne de Zelenskyi. En 2015, il était candidat au parti Ukrop de Kolomoyskyi pour le conseil municipal.



Autres experts de l'équipe Zelenskyi et ancien émissaire ukrainien auprès de l'OTAN


Trois autres personnes nommées ne sont pas liées à Kvartal 95 ou au show business. Ils étaient des membres actifs du siège de la campagne présidentielle de Zelenskyi et le candidat de l'époque, Zelenskyi, les a présentés en tant qu'experts de l'équipe Zelenskyi avant le dernier tour des élections.

Docteur en droit, Ruslan Stefanchuk, connu sous le nom d’idéologue du programme de Zelenskyi, est devenu conseiller à la présidence et représentant à la Verkhovna Rada.

La présidence Zelensky Ruslan-stefanchuk-ze-%D1%81%D1%82%D0%B5%D1%84%D0%B0%D0%BD%D1%87%D1%83%D0%BA
La présidence Zelensky F34ad39-ryaboshapka
La présidence Zelensky A10cf00-fedotov-fb-690_645x398
La présidence Zelensky 5a1d30f0cf4a9-_1200

Ruslan Riaboshapka, expert en matière de lutte contre la corruption, a été nommé au poste de chef adjoint de l'administration de M. Zelenskyi. Avant la révolution euromaïdane, il travaillait dans les départements du gouvernement dirigés par le Premier ministre Azarov de Ianoukovitch, puis à Transparency International Ukraine.Après la révolution, Riaboshapka a exercé les fonctions de ministre adjoint de la Justice, puis en 2016-2017 au sein de l'Agence nationale pour la prévention de la corruption (NAZK).

Le fondateur de «l'agence du trafic Internet», SMMSTUDIO Mykhailo Fedorov, àl'origine de la campagne de publicité de Zelenskyi sur Internet (qui comprenait la création d'une ferme troll composée de partisans de Zelenskyi), est devenu un autre conseiller du président.

Andriy Herus , ancien membre de la commission de l'énergie NKRKP, est devenu le représentant présidentiel au Cabinet des ministres.

La dernière nomination en date a pour but de nommer le chef de la mission de l'Ukraine à l'OTAN, Vadym Prystaiko, au poste de chef adjoint de l'administration du président.


Députée fédérale Olena Zerkal: chef adjoint de l'administration du Président, non !



La présidence Zelensky Csm_ITLOS_Heimken_100519__15__17520551431
Olena Zerkal, Vice-Ministre des affaires étrangères de l'Ukraine, faisant une déclaration devant le Tribunal international du droit de la mer (Photo: itlos.org)

Olena Zerkal est devenue vice-ministre des Affaires étrangères en 2014 et a conservé son poste au sein du gouvernement Groysman après la dissolution du cabinet du Premier ministre Yatseniuk. Elle a supervisé la manière dont l'Ukraine s'est conformée aux exigences de l'UE en matière d'imposition de l'obligation de voyager sans visa pour les Ukrainiens dans l'Union européenne. Elle a également participé aux procès internationaux ukrainiens contre la Russie devant la Cour internationale des Nations Unies et le Tribunal international du droit de la mer des Nations Unies.
Hier, le président Zelenskyi a nommé Zerkal l'un des chefs adjoints de son administration présidentielle. Plus tard, le décret a disparu du site Web de la présidente. Le document de nomination a finalement refait surface aujourd'hui, mais un autre décret a été publié, révoquant sa nomination. Elle était la seule femme nommée par Zelenskyi pour le moment.
Caduce62
Caduce62

Messages : 7985
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 56
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Caduce62 le Jeu 23 Mai - 1:31

Le Parlement ukrainien n'appuie pas le projet de loi de Zelenskyi visant à modifier le système électoral

http://euromaidanpress.com/2019/05/22/ukrainian-parliament-doesnt-support-zelenskyis-bill-to-change-election-system/?fbclid=IwAR1OuJ5a4TCnkRxhDqD24Mq_HfGYB2Bl-7xrCnEvV81bRfBxdC-71i5j-XI

2019/05/22 - 23:18 • POLITIQUE

Mercredi 22 mai, la première initiative législative du président nouvellement élu, Volodymyr Zelenskyi, a échoué dans la Verkhovna Rada (Parlement). Cela concernait des changements dans le système électoral. Les députés n'ont pas voté pour inclure les projets de loi correspondants à l'ordre du jour.

Le projet de loi a été soumis au Parlement quelques minutes avant le début de la session de mercredi. Lorsque le texte a été publié sur le site Web du Parlement, il devait encore être imprimé pour que les députés puissent le lire. Selon le président du Parlement, Andriy Parubiy, il est anormal de voter pour un projet de loi que les députés n'ont même pas vu.

La réforme du système électoral est une exigence de la société depuis cinq ans après la révolution Euromaïdan, qui a entraîné le changement de pouvoir en Ukraine en 2014. Toutefois, le projet de loi proposé par Zelenskyi a manqué nombre des demandes de la société. Au lieu d'un système proportionnel avec des listes de partis ouvertes, il a suggéré les listes de partis opposées - fermées. Le premier prévoit que les électeurs ont choisi les partis et parmi eux des candidats particuliers figurant sur les listes des partis. Ce dernier, suggéré par le nouveau président, estimait qu'il incombait aux partis de décider qui entrerait en particulier au parlement.

Le principal grief concernant le système mixte actuel est sa loyauté à la corruption. Selon lui, la moitié des membres du Parlement sont élus selon le système proportionnel, lorsque les électeurs choisissent les partis politiques. Une autre moitié est élue selon le système majoritaire, lorsque les électeurs choisissent des candidats indépendants se présentant dans des circonscriptions données. Cette seconde partie crée de nombreuses opportunités de corruption des électeurs.

Les annonces selon lesquelles le système de vote actuel pourrait être modifié en une liste à parti fermé, une seule, ont été immédiatement critiquées par les organisations de la société civile.

«Un système proportionnel avec des listes fermées a la cote de soutien de la société la plus basse et n'est pas moins corrompu que le système majoritaire. Dans le système majoritaire, la corruption est moins élitiste », a écrit Olga Aivazovska, la directrice d'OPORA, une ONG de surveillance des élections.
La discussion a ensuite eu lieu au Parlement, où plusieurs députés ont pris position contre les listes fermées.

Au final, seuls 92 députés sur les 226 nécessaires ont voté pour l'inclure à l'ordre du jour. L'orateur a clos la réunion. Un autre changement radical du projet de loi échoué a été de réduire le seuil d'admission des partis au Parlement de 5% à 3%. Un autre projet de loi qui n’a pas été inscrit à l’ordre du jour de mercredi est celui qui concerne les marchés publics pendant les élections.

Après, Ruslan Stefanchuk, conseiller et représentant de Zelenskyi à la Verkhovna Rada, a déclaré que les députés avaient échoué les accords avec le président. Il a également déclaré aux journalistes que Zelenskyi avait tenté de "sortir l'Ukraine de l'approche majoritaire". Il a également admis que la décision de proposer les listes fermées n'était pas bonne, mais dans les circonstances actuelles, il serait techniquement difficile d'appliquer l'option de liste ouverte. à l'heure.

" Les élections anticipées auront probablement lieu conformément à la loi en vigueur: la moitié du Parlement sera élue sur les listes de parti, une autre moitié via le système majoritaire", a commenté Ruslan Ryaboshapka, chef adjoint de l'administration présidentielle, acceptant toujours légère possibilité que les députés incluent le projet de loi d'ici la fin de mercredi.
Au cours des cinq années qui se sont écoulées depuis Euromaidan, la société civile avait plaidé pour un système proportionnel avec des listes de partis ouvertes. Cela permettrait d’éviter une situation dans laquelle il appartient aux partis de décider quel homme politique représentera leur représentant au Parlement - ce qui a conduit à des cas de sièges de députés mis en vente.

Mais cette demande de la société a été ignorée - jusqu'à une avancée décisive en 2017, alors qu'une protestation de longue durée près du bâtiment du Parlement, intitulée «La grande réforme politique», a voté pour le nouveau code électoral au premier tour.

Mais là le progrès s'est arrêté. Le code n'a pas été adopté en deuxième lecture et a rassemblé environ 4 000 amendements.

Selon Aivazovska, les amendements qui ont été examinés au cours des 43 réunions du groupe de travail ne sont toujours pas rassemblés.

Les discussions sur le changement de système ont été préconisées à la fin de 2018. Mais même dans ce cas, il aurait déjà été trop tard pour adopter la nouvelle législation électorale à temps pour les prochaines élections.

Selon les normes internationales, la législation électorale devrait être modifiée au moins un an avant le début du processus électoral.
Caduce62
Caduce62

Messages : 7985
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 56
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Thuramir le Jeu 23 Mai - 13:11

Voilà qui annonce une période agitée, très instable et avec des antagonismes marqués. On suivra avec intérêt l'évolution du cours de la grivna dans les mois à venir. C'est un excellent thermomètre objectif.
Thuramir
Thuramir

Messages : 2953
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Krispoluk le Jeu 23 Mai - 13:24

Thuramir a écrit:Voilà qui annonce une période agitée, très instable et avec des antagonismes marqués. On suivra avec intérêt l'évolution du cours de la grivna dans les mois à venir. C'est un excellent thermomètre objectif.

Oui, tu as raison ! ça sera le véritable indicateur de comment le "système économico-financier" qui gouverne le monde perçoit la politique du nouveau président...  Suspect

Si ça dégringole, l'ukrainien moyen regrettera bientôt son choix libre... Je ne le souhaite pas néanmoins car j'aime ce pays ! sunny
Krispoluk
Krispoluk

Messages : 7164
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Caduce62 le Ven 24 Mai - 9:33

Le président ukrainien joue son propre rôle

https://www.franceculture.fr/emissions/le-tour-du-monde-des-idees/le-president-ukrainien-joue-son-propre-role?fbclid=IwAR3dFbIDTsJHO5KQDW5gmqa5aSL9EJJdCr7mMgodk5sCSqmsnpAAMDxQiYU
22/05/2019

Zelensky jouait le rôle d'un humble professeur devenu président pour chasser les corrompus. Est-ce bien son programme en réalité ?

L’Ukraine a élu président un comédien sans expérience politique. Qu’en penser ?

Ce qui s’est produit en Ukraine est tellement stupéfiant qu’il nous faudrait un Baudrillard pour tenter de le comprendre. « Le simulacre, c’est ce qui remet en cause la différence du vrai et du faux, du réel et de l'imaginaire », écrivait Baudrillard. Sous George W Bush, une bonne part du public américain rêvait de remplacer le locataire de la Maison Blanche par le personnage incarné par Martin Sheen dans West Wing, écrit Nina Krushcheva. Eh bien, les Ukrainiens l’ont fait pour de bon.

Jamais sans doute, dans l’histoire politique, on aura ainsi assisté à la victoire électorale d’un comédien qui joue désormais, sur la scène politique, le rôle qu’il a incarné dans une série télévisée. La fiction a fait irruption dans la réalité. Dans la série Serviteur du peuple, Volodymyr Zelensky jouait le rôle d’un modeste professeur d’histoire, promu à la présidence de la République, pour lutter contre une classe politique corrompue. Et c’est précisément ce qui s’est produit le mois dernier en Ukraine.

Zelensky, qui ne disposait d’aucun parti, qui n’a pas proposé de programme, a été élu au 2° tour de la présidentielle avec un score exceptionnel de 73 %, contre le président sortant, Petro Porochenko. Mieux : Zelensky n’a pas non plus vraiment fait campagne. Il s’est comporté, écrit Peter Dickinson, dans Foreign Affairs « comme un candidat virtuel, évitant les traditionnels meetings, les talk shows et les interviews de presse, leur préférant les spectacles humoristiques et les concerts, les messages très au point sur les réseaux sociaux, et les apparitions soigneusement organisées sur les chaînes de télévision amies ».

Le dégagisme, version dérision

On peut estimer que les électeurs ukrainiens ont saisi, avec Zelensky, l’opportunité de se débarrasser d’une classe politique qui les exaspérait. Petro Porochenko, ancien héros du soulèvement démocratique de l’EuroMaidan, a fini en créature des oligarques qui tiennent le pays. Contre lui, les électeurs ont choisi l’acteur qui jouait le rôle du chien dans le jeu de quille des grands, en toute conscience du caractère dérisoire de leur geste. Le dégagisme, observé ailleurs, s’accompagne ici d’un pied-de-nez provocateur adressé aux élites. L’Ukraine est le pays du monde où la confiance de la population dans les autorités est l’une des plus basses du monde : 9 %.

Que penser de la série Serviteur du Peuple ?

Peter Pomerantsev, un journaliste britannique né en Ukraine, rappelle que cette série renouait avec le style des films soviétiques de la fin des années 1970. On y mettait en scène des héros, incarnant la décence, la loyauté et l’amitié, confrontés à un monde devenu dur et cynique. Le professeur Goloborodko, dans Serviteur du Peuple, vit dans le petit appartement de ses parents. La nuit, Plutarque et le président américain Lincoln, lui apparaissaient dans ses rêves et lui donnent des conseils. Il représente la vertu qu’Orwell appelle « la décence commune », opposée au cynisme des élites.

Les Ukrainiens ont élu Zelensky, écrit encore Pomerantsev, parce que, depuis son accession à l’indépendance, en août 1991, le pays est en quête d’identité. Dans un premier temps, il a replongé dans la mémoire douloureuse des atrocités subies au cours du XX° siècle. L’Holodomor de 1932/33, cette famine organisée par Staline pour punir les paysans ukrainiens de résister à la mise en kolkhozes, qui a fait mourir de faim 5 à 6 millions de personnes. La mémoire du combat mené pour l’indépendance, pendant la guerre, par un peuple coincé entre les Soviétiques et les nazis… Cette identité post-coloniale, le président sortant Porochenko, l’avait résumé en un slogan : « armée, langage, nation ».

L'Ukraine, un grand pays en quête d'identité.

Zelensky, lui, parle mal l’ukrainien. Il est russophone. Il est juif, comme, d’ailleurs, le premier ministre Volodymyr Hroïsman (au fait qu’en pensent les propagandistes russes qui nous assuraient que l’Ukraine demeurait "un pays profondément antisémite" ?). Et, écrit Peter Dickinson, « une entière génération d’Ukrainiens a littéralement grandi et atteint l’âge adulte avec lui. » Il a l’aura d’un vieil ami. Il incarne une identité ukrainienne tournée vers l’avenir, vers l’Europe et non pas douloureuse et victimisée.

A peine investi président, Volodymyr Zelensky a annoncé la dissolution du Parlement ukrainien. Il a créé son propre parti, Serviteur du peuple, le titre de la série télévisée qui l’a fait élire. A présent, il est attendu au tournant : sera-t-il à la hauteur de son propre personnage de fiction, ou confirmera-t-il les soupçons de ses adversaires, qui le présentent comme une marionnette, agitée pour les besoins de ses propres affaires, par un oligarque. Igor Kolomoisky, propriétaire notamment de plusieurs chaînes de télévision ukrainiennes, a beaucoup contribué à l’élection de Zelensky. Celui-ci va-t-il « casser le système », comme il l’a promis en luttant contre la corruption qui ronge l’économie et la morale publique dans son pays ? Ou trahira-t-il la confiance à la fois des électeurs et des téléspectateurs de la série Serviteur du Peuple ?
Caduce62
Caduce62

Messages : 7985
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 56
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Caduce62 le Ven 24 Mai - 9:34

Ukraine: les premières nominations de Zelenskiy font polémique

Par RFI Publié le 23-05-2019 Modifié le 23-05-2019 à 14:55
http://www.rfi.fr/europe/20190523-ukraine-premieres-nominations-zelenskiy-font-polemique?fbclid=IwAR2OrCir39Z5e5Y64q-RjBM4YjarOFCuKBCrVTOWyzd9s93nhhONrV05CSM

REUTERS/Valentyn Ogirenko

Les polémiques enflent au troisième jour de la présidence de Volodymyr Zelenskiy en Ukraine. Après son investiture haute en couleurs lundi, où il a annoncé le début d’une nouvelle époque et la dissolution du Parlement, il a nommé des amis proches à des postes à responsabilité. Une forme de népotisme, très critiquée en Ukraine. Et la controverse ne s’arrête pas là.

Avec notre correspondant à Kiev,  Sébastien Gobert

Les commentaires sur les premières erreurs de Volodymyr Zelenskiy vont bon train. Sur les nominations de ses amis à des postes à responsabilité, sur l’avocat d’un oligarque sulfureux qui devient le chef de son cabinet, mais aussi sur une première proposition avancée par l’équipe.

Il s’agirait d’organiser un référendum sur un traité de paix avec la Russie. Quelle serait la question ? Quels seraient les détails de ce traité ? Quels seraient les compromis nécessaires face à Vladimir Poutine ? Le mystère demeure et entretient les spéculations.

Les premiers jours de la présidence Zelenskiy se déroulent donc dans une cacophonie politique entretenue à tous les niveaux, à la fois par les erreurs de la nouvelle équipe, mais aussi par la résistance de l’ancien système.

Volodymyr Zelenskiy a ainsi échoué à faire modifier la loi électorale au Parlement. C’est une première défaite dans son rapport de force avec les partis. Mais cela n’affecte pas l’état de grâce du président Zelenskiy. Au contraire, son parti était crédité de 40% d’intentions de vote aux élections anticipées il y a une semaine. Un récent sondage le place à 43%.
Caduce62
Caduce62

Messages : 7985
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 56
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Thuramir le Sam 25 Mai - 0:32

Caduce62 a écrit:Ukraine: les premières nominations de Zelenskiy font polémique
On sent déjà que cela ne va pas se passer si bien que cela. La présidence Zelensky Mad0223
Thuramir
Thuramir

Messages : 2953
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Gilles le Sam 25 Mai - 9:59

Thuramir a écrit:
Caduce62 a écrit:Ukraine: les premières nominations de Zelenskiy font polémique
On sent déjà que cela ne va pas se passer si bien que cela. La présidence Zelensky Mad0223
Il faut attendre les législatives et voir comment ça va se passer...
QUand même surprenant que nos médias français n'en parlent pas plus! Alors certes, on est en pleine période d'élections européennes mais desfois, il faudrait arrêter de se regarder le nombril!
Gilles
Gilles

Messages : 513
Date d'inscription : 16/02/2019
Age : 44
Localisation : Pas loin de Poitiers

Revenir en haut Aller en bas

La présidence Zelensky Empty Re: La présidence Zelensky

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum