Gilet jaune

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: Gilet jaune

Message  Krispoluk le Lun 3 Déc - 0:02

travellergillou76 a écrit:

Pourquoi ???

Maïdan est né du refus soudain de Yanoukovitch de se rapprocher de l'Europe, porté aussi par le sentiment des ukrainiens que les politiciens ukrainiens vivaient à leur crochets et pressuraient le peuple...

Sentiment, (le 2e) largement partagé par une majorité de français...  Suspect
Etre pauvre en Ukraine et pauvre en France n'a absolument rien à voir.
Un smicard français en Ukraine gagne 3 à 4 fois le salaire moyen ukrainien. 
A t'on envie il est à combien le smic en Ukraine (s'il y en a un)?

Hors-sujet ! On ne parle pas des économies comparées, là, mais des révoltes populaires...
avatar
Krispoluk

Messages : 5790
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilet jaune

Message  Thuramir le Lun 3 Déc - 0:26

travellergillou76 a écrit:

Pourquoi ???

Maïdan est né du refus soudain de Yanoukovitch de se rapprocher de l'Europe, porté aussi par le sentiment des ukrainiens que les politiciens ukrainiens vivaient à leur crochets et pressuraient le peuple...

Sentiment, (le 2e) largement partagé par une majorité de français...  Suspect
Etre pauvre en Ukraine et pauvre en France n'a absolument rien à voir.
Un smicard français en Ukraine gagne 3 à 4 fois le salaire moyen ukrainien. 
A t'on envie il est à combien le smic en Ukraine (s'il y en a un)?

Je crois me souvenir qu'il existe un smic en Ukraine, mais comme les employeurs ne respectent pas les normes légales (et que les employés souhaitent aussi se faire payer au noir, du moins le partie qui excède le minimum salarial légal --> pour certains, cela évite d'avoir un montant salarial suffisant pour permettre de payer une contribution alimentaire pour les moutards qu'ils sont semés de ci, de là...), le texte légal est un simple chiffon de papier pour se donner bonne conscience et pour donner l'image d'une démocratie, qui est, en fait, totalement inexistante.

Et dans les pays occidentaux, on assiste en effet depuis plusieurs décennies au creusement de la disparité entre riches et pauvres, mais plus fondamentalement entre nombre de riches et nombre de pauvres. Il y moins de riches mais plus de très riches (mais le nombre actuel des très riches est nettement inférieur au total des très riches et des riches d'il y a 40 ans) et beaucoup plus de pauvres. Et la richesse a migré de nos pays occidentaux vers d'autres pays dans le monde. Ce ne sont pas seulement les fonds de pension américains qui ont racheté certaines entreprises de nos pays, mais, bien au-delà de cela, la Chine qui a racheté la dette publique américaine, française, belge,etc. Et nous travaillons et payons des impôts pour payer notre dette publique à des Etats étrangers qui sont nos concurrents directs mais aussi nos créanciers actuels et futurs.

Les classes moyennes (c'est-à-dire des classes aux revenus "confortables" ou moyennement riches) ont nettement diminué et les anciennes classes moyennes qui prospéraient dans les années 60 et 70, sont devenues des classes sociales fragiles : si leurs revenus se tarissent, même temporairement, ou baissent durablement, ces nouvelles classes moyennes n'ont plus assez pour subsister et elles doivent puiser dans leurs réserves, qui sont aussi beaucoup plus maigres que dans les années 60 et 70, pour autant qu'elle aient encore des réserves, ce qui devient de moins en moins fréquent.

Enfin, il reste bien entendu ceux qui ont moins encore, et qui ne cessent de se priver de ceci ou de cela pour nouer les deux bouts.

De manière inquiétante (et révoltante !), on en revient à un système moderne féodal dans un univers technologique et industrialisé. C'est, je pense, cette frustration et cette colère qui est exprimée par les gilets jaunes.
avatar
Thuramir

Messages : 2730
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilet jaune

Message  benoit77 le Lun 3 Déc - 0:33

En France, faut attendre fin janvier début février 2019 pour vraiment rigoler...

mais en amuse gueule , regarder donc la jolie courbe de ce début d'article. bom
Pourtant certains, la crise de 2007-8 , passé l’épuisement de la poussée initiale , a bien fait décoller la hauteur des matelas de billets:
https://www.challenges.fr/classements/fortune/
avatar
benoit77

Messages : 2172
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilet jaune

Message  Thuramir le Lun 3 Déc - 0:41

benoit77 a écrit:En France, faut attendre fin janvier début février 2019 pour vraiment rigoler...

mais en amuse gueule , regarder donc la jolie courbe de ce début d'article. bom
Pourtant certains, la crise de 2007-8 , passé l’épuisement de la poussée initiale , a bien fait décoller la hauteur des matelas de billets:
https://www.challenges.fr/classements/fortune/

Il faut quand même préciser que si le groupe LVMH a fortement augmenté ses actifs, c'est essentiellement parce qu'il est actif partout dans le monde. Ce n'est pas la France qui a permis à son chiffre d'affaire de s'envoler mais ce sont ses clients en Chine, au Japon, en Russie, en Inde et aux USA, etc., c'est-à-dire les pays où l'activité industrielle mondiale a migré et les pays où il y a de nombreux riches et très riches.
avatar
Thuramir

Messages : 2730
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilet jaune

Message  Krispoluk le Lun 3 Déc - 1:21

Thuramir a écrit:
benoit77 a écrit:En France, faut attendre fin janvier début février 2019 pour vraiment rigoler...

mais en amuse gueule , regarder donc la jolie courbe de ce début d'article. bom
Pourtant certains, la crise de 2007-8 , passé l’épuisement de la poussée initiale , a bien fait décoller la hauteur des matelas de billets:
https://www.challenges.fr/classements/fortune/

Il faut quand même préciser que si le groupe LVMH a fortement augmenté ses actifs, c'est essentiellement parce qu'il est actif partout dans le monde. Ce n'est pas la France qui a permis à son chiffre d'affaire de s'envoler mais ce sont ses clients en Chine, au Japon, en Russie, en Inde et aux USA, etc., c'est-à-dire les pays où l'activité industrielle mondiale a migré et les pays où il y a de nombreux riches et très riches.

Pas faux...

J'ai un neveu qui travaille dans l'industrie du luxe (responsable d'une boutique Hermès) et ils ont des consignes de leur direction pour REFUSER DE VENDRE DES SACS HERMES AUX TOURISTES CHINOISES EN FRANCE...  Laughing Laughing Laughing 

Motif : un trafic s'établit en Chine pour surfacturer des sacs Hermès à (6000-8000€) et il ne faut pas tuer le marché chinois en pleine expansion  Wink
Allons, tout ne va pas si mal dans la France des gilets jaunes...  bounce bounce bounce  lol!
avatar
Krispoluk

Messages : 5790
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilet jaune

Message  Caduce62 le Lun 3 Déc - 13:59

Après Ryssen et Dieudonné, Soral en gilet jaune.
Dans son salon devant une affiche de propagande bolchevique.
La peste brune est de sortie  Evil or Very Mad


avatar
Caduce62

Messages : 5457
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilet jaune

Message  Krispoluk le Lun 3 Déc - 14:16

Pourquoi la "peste brune" ??? Vu l'affiche derrière, moi j'aurai plutôt tendance à penser : la "peste rouge" !  Laughing Laughing Laughing

Maintenant, concernant Dieudonné, ça serait plutôt la "peste noire"  lol!  Euh, c'est de l'humour au 3e degré hein !!!

Pas damalgame, pas damalgame, pas damalgame....  Suspect Wink Wink Wink
avatar
Krispoluk

Messages : 5790
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilet jaune

Message  travellergillou76 le Lun 3 Déc - 19:41


Hors-sujet ! On ne parle pas des économies comparées, là, mais des révoltes populaires...
Circulez il n'y a rien à voir.  Very Happy
T'as jamais pensé à te faire embaucher dans un cirque?
La perruque et le nez rouge t'iraient à merveille. bounce bounce bounce
avatar
travellergillou76

Messages : 1014
Date d'inscription : 30/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilet jaune

Message  lemonline le Lun 3 Déc - 20:11

Le problème avec les gilets jaunes, c’est que manifestement personne ne comprend comment traiter le problème, et jusqu’ où ça va dégénérer.
avatar
lemonline

Messages : 582
Date d'inscription : 12/10/2015
Age : 46
Localisation : Lorraine/Nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilet jaune

Message  Krispoluk le Lun 3 Déc - 21:09

travellergillou76 a écrit:

Hors-sujet ! On ne parle pas des économies comparées, là, mais des révoltes populaires...
Circulez il n'y a rien à voir.  Very Happy
T'as jamais pensé à te faire embaucher dans un cirque?
La perruque et le nez rouge t'iraient à merveille. bounce bounce bounce

Merci, des clowns j'en trouve sur le forum et notamment 2 qui font tout leur possible pour se faire repérer et détester...  Wink
avatar
Krispoluk

Messages : 5790
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilet jaune

Message  Thuramir le Lun 3 Déc - 23:21

lemonline a écrit:Le problème avec les gilets jaunes, c’est que manifestement personne ne comprend comment traiter le problème, et jusqu’ où ça va dégénérer.

Disons que l'on connaît la revendication de base commune aux gilets jaunes et à une large partie de la population française : pouvoir vivre décemment sans être obligé de compter ses centimes et ne pas être écrasé par les taxes/impôts.

Pour ceux d'entre eux qui sont issus des provinces sans (ou avec de moins en moins) de services publics, ce sont aussi de meilleurs services publics locaux.

Et enfin, pour tous, c'est arrêter le langage technocratique des politiciens actuels et passés, et expliquer en mots simples mais avec des motifs acceptables pourquoi il faut accepter de payer plus cher pour tel ou tel service/produit.

Après, au niveau des solutions préconisées pour satisfaire leurs revendications, c'est le capharnaüm et cela part dans tous les sens : suspendre/arrêter/annuler les taxes carbone sur le diesel, moins de taxes/d'impôts, plus de protection sociale (ce qui est contradictoire avec la précédente solution préconisée), le rétablissement de l'ISF, la démission du gouvernement, la dissolution de l'assemblée nationale, la démission du président de la république, l'abandon de la cinquième république et l'instauration d'assemblées populaires issues des gilets jaunes, nommer un gouvernement avec des personnes non politiques et inconnues à ce jour, etc.

Et enfin, au niveau de leur représentation, c'est le bordel le plus absolu : d'aucuns veulent/annoncent des représentants, d'autres refusent les représentants et se disent tous représentants, des gilets jaunes populaires sur des réseaux sociaux revendiquent une certaine légitimité qui leur est déniée par d'autres, des menaces de mort sont proférées et écrites pour faire taire certains, etc.

Il est clair que l'on est pas sorti de l'auberge et que des idées non démocratiques sont clairement perceptibles chez une partie des gilets jaunes. 

Aujourd'hui, Xavier Bertrand (le président des Hauts-de-France) a proposé une solution intéressante : taxer les géants du web (Amazon, Google,...) sur le chiffre d'affaire qu'ils réalisent en France, ce qui dégagerait immédiatement des revenus pour réduire la pression fiscale sur les bas revenus. A suivre.
avatar
Thuramir

Messages : 2730
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilet jaune

Message  travellergillou76 le Lun 3 Déc - 23:29



Merci, des clowns j'en trouve sur le forum et notamment 2 qui font tout leur possible pour se faire repérer et détester...  Wink
tu aurais pu être danseuse classique aussi. Tu maîtrise tellement bien l'art du changement de pieds , de la cabriole, du pas chassé , du contretemps, du grand écart.... cheers cheers cheers

Je suis sûr qu'en  tutu, tu serais mignon à croquer Very Happy Very Happy Very Happy
avatar
travellergillou76

Messages : 1014
Date d'inscription : 30/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilet jaune

Message  Matt le Mar 4 Déc - 0:25

S'il vous plait, arrêtez ces bêtises.
Les revendications des gilets jaunes sont légitimes.
Mal formulées, mal organisées, mais légitimes.
Les images des derniers week-end, tant en France qu'en Belgique, font penser à Maïdan.
Gare à la révolte des silencieux.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilet jaune

Message  benoit77 le Mar 4 Déc - 1:16

Ben voilà vous avez tout faux, les gilets jaunes c'est un coup de la CIA selon Dmitri Kisselev, présentateur vedette de la chaîne russe Rossiya 1!
https://www.lemonde.fr/international/article/2018/12/03/les-gilets-jaunes-vus-de-moscou-une-revolution-de-couleur-fomentee-par-les-etats-unis_5392159_3210.html

Kisselev ferait mieux d'aller se coucher!
avatar
benoit77

Messages : 2172
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilet jaune

Message  Caduce62 le Mar 4 Déc - 3:34

Thuramir a écrit:
lemonline a écrit:Le problème avec les gilets jaunes, c’est que manifestement personne ne comprend comment traiter le problème, et jusqu’ où ça va dégénérer.

Disons que l'on connaît la revendication de base commune aux gilets jaunes et à une large partie de la population française : pouvoir vivre décemment sans être obligé de compter ses centimes et ne pas être écrasé par les taxes/impôts.

Pour ceux d'entre eux qui sont issus des provinces sans (ou avec de moins en moins) de services publics, ce sont aussi de meilleurs services publics locaux.

Et enfin, pour tous, c'est arrêter le langage technocratique des politiciens actuels et passés, et expliquer en mots simples mais avec des motifs acceptables pourquoi il faut accepter de payer plus cher pour tel ou tel service/produit.
Faut choisir : moins de taxes = moins d'aides sociales !!
Qui paye les impôts : toujours les classes moyennes; celles qui bossent et n'ont pas le temps de faire les cons en gilets jaunes  Evil or Very Mad

Après, au niveau des solutions préconisées pour satisfaire leurs revendications, c'est le capharnaüm et cela part dans tous les sens : suspendre/arrêter/annuler les taxes carbone sur le diesel, moins de taxes/d'impôts, plus de protection sociale (ce qui est contradictoire avec la précédente solution préconisée), le rétablissement de l'ISF, la démission du gouvernement, la dissolution de l'assemblée nationale, la démission du président de la république, l'abandon de la cinquième république et l'instauration d'assemblées populaires issues des gilets jaunes, nommer un gouvernement avec des personnes non politiques et inconnues à ce jour, etc.
Juste  Cool

Et enfin, au niveau de leur représentation, c'est le bordel le plus absolu : d'aucuns veulent/annoncent des représentants, d'autres refusent les représentants et se disent tous représentants, des gilets jaunes populaires sur des réseaux sociaux revendiquent une certaine légitimité qui leur est déniée par d'autres, des menaces de mort sont proférées et écrites pour faire taire certains, etc.
On se croirai à une réunion des alcooliques anonymes au bistrot du coin  Laughing

Il est clair que l'on est pas sorti de l'auberge et que des idées non démocratiques sont clairement perceptibles chez une partie des gilets jaunes. 
Entre l'extrême droite et l'extrême gauche qui ne digèrent pas leur défaite démocratique aux dernières élections et qui veulent renverser un gouvernement par la violence  Twisted Evil où est la démocratie ? en république bananière ?

Aujourd'hui, Xavier Bertrand (le président des Hauts-de-France) a proposé une solution intéressante : taxer les géants du web (Amazon, Google,...) sur le chiffre d'affaire qu'ils réalisent en France, ce qui dégagerait immédiatement des revenus pour réduire la pression fiscale sur les bas revenus. A suivre.
Ils iront s'installer ailleurs !!
avatar
Caduce62

Messages : 5457
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilet jaune

Message  travellergillou76 le Mar 4 Déc - 8:09

[size=41]Renaud Girard : «La France qui se tire une balle dans le pied»[/size]




Par Renaud Girard 
Publié le 03/12/2018 à 20h40


CHRONIQUE - Le mouvement des «gilets jaunes» et ses débordements viennent rappeler au monde entier les contradictions des Français, qui réclament toujours plus de services à l'État, mais qui hurlent dès qu'il s'agit de les financer.
À trois semaines d'intervalle, la France a donné au monde deux visions antinomiques de son célèbre Arc de triomphe. Le 11 novembre 2018, devant un parterre de 70 dirigeants étrangers, le présidentde la République y faisait un bel éloge du multilatéralisme pour régler les problèmes planétaires et les différends entre les nations. Le 1er décembre, ce monument symbolique des gloires et des malheurs de la France réapparut au monde. Il était nimbé de la fumée des lacrymogènes et des incendies ; il résonnait des cris incohérents des «gilets jaunes» et des vandales.
Quel gâchis! Combien de SMS inquiets n'avons-nous pas reçus le week-end dernier depuis l'extérieur, envoyés par des amis étrangers qui aiment encore la France - sa civilisation, sa langue, son histoire - mais qui se désolent de sa constante dégringolade. Notre pays n'a pas son pareil pour se tirer une balle dans le pied. Il ne se signale plus au monde que par les images délétères de ses grèves, de ses attentats, de ses émeutes. Naguère, il brillait encore, par sa culture, mais aussi par ses réussites industrielles, son Concorde, son TGV, son nucléaire.
Il y a trente ans, nous avons renoncé au colbertisme pour adopter le libéralisme anglo-saxon et la financiarisation de notre économie. Malheureusement, les PME de notre tissu industriel et notre population n'y étaient absolument pas préparées. Le plongeon dans l'économie mondialisée de nos forces productives, sans vérification préalable de leur compétitivité, s'est révélé une catastrophe. La désindustrialisation et le chômage de masse ont envahi les petites villes de province. Les «gilets jaunes» en sont les enfants.


«Ce n'est pas une position très facile à tenir que d'être pratiquement le dernier pays socialiste de la planète !»


Le problème de la France - et son désarroi actuel - est qu'elle a emprunté le chemin inverse de ses concurrents. Elle est devenue de plus en plus socialiste, alors que ses partenaires commerciaux l'étaient de moins en moins. Ce n'est pas une position très facile à tenir que d'être pratiquement le dernier pays socialiste de la planète! Le socialisme à la française est une chose ancienne. Il commence avec Giscard (indemnisation du chômage à 90 %, autorisation préalable de licenciement, APL, etc.), pour s'aggraver ensuite considérablement avec Mitterrand, Jospin et Hollande. Les gouvernements de droite ne sont que des intermèdes où, par peur de la rue, l'on ne touche pas au système, que l'on finance par toujours plus de dette. Macron constate à juste titre que cela ne pourra pas durer éternellement. On le traite aussitôt de méprisant.
Le monde étranger reste perplexe face aux contradictions des Français, qui réclament toujours plus de services à leur État-papa, mais qui hurlent dès qu'il s'agit de les financer. En Amérique, en Asie et dans la majorité des autres pays européens, les citoyens ont compris que le pouvoir d'achat n'était pas quelque chose qu'on pouvait augmenter d'un coup de baguette magique et qu'il fallait d'abord produire plus de richesses. C'est un raisonnement de base, qui a l'air d'échapper à nombre de nos compatriotes.


«La triste réalité est qu'il n'y a plus un seul pays au monde qui admire l'égalitarisme à la française»


Les «gilets jaunes» reprochent à Macron d'avoir supprimé (en partie) l'ISF. Les pays étrangers ont du mal à comprendre, car ils se sont tous débarrassés de cet impôt imbécile, qui fait fuir les investissements productifs. En France, l'ISF pouvait rapporter quelque 7 milliards par an. Mais, en faisant fuir les familles riches, il a engendré un manque à gagner fiscal de plus de 30 milliards (en impôts classiques que ces familles auraient continué à payer en France). Dans les cultures anglo-saxonne et asiatique, l'impôt sert à financer les dépenses de l'État, pas à punir le riche. En France, le riche est l'ennemi. À Paris, on raye les belles voitures, car on est jaloux. À Londres ou à New York, on les admire sans les toucher, car on espère que soi-même ou ses enfants seront un jour capables d'en acheter.
La triste réalité est qu'il n'y a plus un seul pays au monde qui admire l'égalitarisme à la française. Car le socialisme hexagonal ne marche même pas bien. Les Français ont les prélèvements obligatoires les plus lourds du monde, mais ils se plaignent constamment de la médiocrité des services qui leur sont rendus en contrepartie. À l'étranger, on ne confond pas le peuple avec la foule, le démos avec l'okhlos. Les «gilets jaunes» veulent s'exprimer? Qu'ils utilisent les voies de notre démocratie. Qu'ils présentent une liste aux élections européennes: on verra enfin leur programme… et leur score.
Les correspondants étrangers à Paris restent bouche bée face à ces télés et radios françaises d'«information» en continu, qui ont appliqué à Macron leur règle des 3 L (d'abord je lèche, ensuite je lâche, enfin je lynche). Ils estiment à raison que si Macron ne méritait peut-être pas cet excès d'honneur de mai 2017, il ne mérite sûrement pas l'indignité dont on l'accable aujourd'hui.

Un article de R Girard qui reflète bien mon sentiment.
Ca change du défoulement collectif actuel totalement stérile.
Il est bien évident que l'annulation de la hausse des taxes sur le carburant ou même la démission de Macron ne résoudra pas comme par enchantement  les immenses problèmes auxquels nous sommes confrontés.
On le voit d'ailleurs en Italie ces jours ci ou le gvt fort en gueule il y a quelques semaines est en train de devenir un peu plus raisonnable compte tenu de la dégradation , qui était prévisible, de la situation économique (retour de la récession). 
C'est toujours facile de beugler quand on est dans la rue ou dans l'opposition. Quand on est aux manettes, c'est une toute autre histoire.
avatar
travellergillou76

Messages : 1014
Date d'inscription : 30/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilet jaune

Message  lemonline le Mar 4 Déc - 8:28

Donc, continuons à faire l’Autruche, et remercions nos politiques de se donner corps et âmes pour notre beau pays et ses citoyens.
Franchement, c’est un sacré ramassis de conneries cet article! La vision de gens qui se veulent intellectuellement au dessus du peuple, et qui le juge comme tel!
Si on estime que notre président est légitime par son élection au suffrage universel, alors il faut accepter la grogne du peuple! Se remettre en cause, et comprendre ce qui nous échappe!
Si on est fier de notre pays, de notre démocratie, alors il faut être fier de notre peuple. En tant que citoyen français, on a tous une part de responsabilité dans ces événements. Le nier et se voiler la face n’a jamais réglé aucune situation!
avatar
lemonline

Messages : 582
Date d'inscription : 12/10/2015
Age : 46
Localisation : Lorraine/Nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilet jaune

Message  Krispoluk le Mar 4 Déc - 15:00

lemonline a écrit:Donc, continuons à faire l’Autruche, et remercions nos politiques de se donner corps et âmes pour notre beau pays et ses citoyens.
Franchement, c’est un sacré ramassis de conneries cet article! La vision de gens qui se veulent intellectuellement au dessus du peuple, et qui le juge comme tel!
Si on estime que notre président est légitime par son élection au suffrage universel, alors il faut accepter la grogne du peuple! Se remettre en cause, et comprendre ce qui nous échappe!
Si on est fier de notre pays, de notre démocratie, alors il faut être fier de notre peuple. En tant que citoyen français, on a tous une part de responsabilité dans ces événements. Le nier et se voiler la face n’a jamais réglé aucune situation!

+++++++++++++++++++++++++  Cool
avatar
Krispoluk

Messages : 5790
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilet jaune

Message  travellergillou76 le Mar 4 Déc - 19:57

lemonline a écrit:Donc, continuons à faire l’Autruche, et remercions nos politiques de se donner corps et âmes pour notre beau pays et ses citoyens.
Franchement, c’est un sacré ramassis de conneries cet article! La vision de gens qui se veulent intellectuellement au dessus du peuple, et qui le juge comme tel!
Si on estime que notre président est légitime par son élection au suffrage universel, alors il faut accepter la grogne du peuple! Se remettre en cause, et comprendre ce qui nous échappe!
Si on est fier de notre pays, de notre démocratie, alors il faut être fier de notre peuple. En tant que citoyen français, on a tous une part de responsabilité dans ces événements. Le nier et se voiler la face n’a jamais réglé aucune situation!

Cet article est tout sauf un ramassis de conneries. Et plutot que de balancer un "jugement" aussi lapidaire, tu  aurais pu avoir une démarche un peu plus exigeante 
en discutant tel ou tel point évoqués.
Mais c'est tellement plus facile de tout envoyer ballader Very Happy
Circulez il n'y a rien à voir Twisted Evil
avatar
travellergillou76

Messages : 1014
Date d'inscription : 30/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilet jaune

Message  Caduce62 le Mar 4 Déc - 20:34

Les « gilets jaunes » vus de Moscou : une « révolution de couleur » fomentée par les Etats-Unis  Laughing 
Selon Dmitri Kisselev, présentateur vedette de la chaîne russe Rossiya 1, il semblerait que, tout comme lors de la « révolution orange » en Ukraine, les Américains sont à la manœuvre en France. lol!
Par Isabelle Mandraud Publié hier à 19h23, mis à jour hier à 19h23
https://www.lemonde.fr/international/article/2018/12/03/les-gilets-jaunes-vus-de-moscou-une-revolution-de-couleur-fomentee-par-les-etats-unis_5392159_3210.html?utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR3APIxO0XoH31KtQZmk4rP5x-9EMKcYJfcnCY1OwI-5PlfzVUIIg2CgzYw#Echobox=1543905418

Comme partout, la sidération l’emporte en Russie après les violentes émeutes survenues le 1er décembre à Paris lors de la nouvelle manifestation de colère des « gilets jaunes ». Mais Dmitri Kisselev a son interprétation : le jaune est une couleur, les événements mettent en péril le pouvoir, donc, c’est une « révolution de couleur », orchestrée en sous-main, comme toutes les autres avant elles – notamment la « révolution orange » en Ukraine –, par les Etats-Unis.

Dimanche 2 décembre au soir, sur la chaîne publique Rossiya 1, le directeur de la chaîne et présentateur vedette de l’émission « Vesti » (nouvelles) – la préférée, dit-on, de Vladimir Poutine – a avancé cet argument imparable à ses yeux pour décrire la situation en France : « Cela ressemble à l’exportation américaine d’une révolution de couleur, et tout cela parce que le président Macron a parlé de la nécessité d’une armée européenne. »

Car sinon, a développé le présentateur devant un fond écran sur lequel s’inscrivaient en grosses lettres les mots « révolte exportée ? », comment expliquer qu’une « microscopique augmentation du prix de l’essence provoque dans la rue des scènes de pillage, la mobilisation d’une armée de policiers, de la fumée, des tirs, du sang, des nuages de gaz lacrymogène, des éclats de verre partout ? » Non, non, « le prétexte est disproportionné », assure Dmitri Kisselev, qui s’est renseigné. Certes, « le prix de l’essence est deux fois plus cher en France qu’en Russie », mais il est encore plus élevé en Grèce ou aux Pays-Bas.

Et puis comment croire cet enchaînement improbable : une coordination de protestation sur les réseaux sociaux avec des vidéos « réalisées soi-disant par de simples Français », et l’apparition de surcroît d’un « nom aussi accrocheur » que celui de « gilets jaunes » ? « Vraiment, enchaîne le présentateur, les Etats-Unis peuvent-ils tolérer une alternative à l’OTAN en Europe ? Pensez ce que vous voulez, mais la première vague des émeutes liées au prix du carburant a balayé la France une semaine seulement après la déclaration de Macron sur la nécessité de créer une armée européenne. » Les images de l’Arc de triomphe et de l’avenue des Champs-Elysées dévastés ont suivi l’exposé.

Connu pour ses outrances
Dmitri Kissilev n’est pas tout à fait un présentateur comme les autres. Connu pour ses outrances, inscrit sur la liste européenne des personnalités russes placées sous sanctions, il est aussi et surtout le patron de Rossia Sevognia, la maison mère de la chaîne de télévision RT et le site Sputnik, les deux médias implantés dans le monde entier pour exporter la voix du Kremlin. Mais dimanche, la leçon s’adressait d’abord aux Russes : révoltez-vous et vous aurez le chaos.Laughing

Depuis 2014 et le soulèvement ukrainien sur la place Maïdan, Vladimir Poutine n’a cessé de marteler ce même message : les Etats-Unis sont derrière chaque révolte. « Ils ont commencé à soutenir à toute force les révolutions de couleur, y compris le prétendu printemps arabe et à quoi cela mène-t-il ? Au chaos », répétait encore le chef du Kremlin lors du forum économique de Saint-Pétersbourg en juin 2016.

On notera tout de même aussi cette contradiction parmi les sources influentes en Russie. Dans un tweet envoyé à la veille des rassemblements du 1er décembre en France, Alexandre Douguine, un intellectuel proche des milieux d’extrême droite qui a inspiré le virage eurasien et antioccidental du président russe, écrivait : « Je suis “gilet jaune”. » En français dans le texte.

Isabelle Mandraud (Moscou, correspondante)

Ils ont oublié l'intervention secrète du Mossad, des Illuminatis et des martiens  lol!
avatar
Caduce62

Messages : 5457
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilet jaune

Message  lemonline le Mar 4 Déc - 20:51

À Gilou,
Le fil conducteur de ton article c’est ignorer les revendications de nos chers gilets jaunes et de leurs sympathisants qui sont tout sauf entité négligeable si l’on en croit les sondages. Il n’y a rien à argumenter puisque l’auteur ne s’appuie que sur sa propre idéologie, et pas des faits tangibles.

Au doc : je ne comprend pas cet acharnement à se jeter sur la désinformation et aux articles qui la dénoncent. Il n’y a pas d’autres os à ronger?
Parler d’une fake news, c’est en parler. Il est probablement plus efficace de l’ignorer.
avatar
lemonline

Messages : 582
Date d'inscription : 12/10/2015
Age : 46
Localisation : Lorraine/Nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilet jaune

Message  Krispoluk le Mar 4 Déc - 21:27

lemonline a écrit:À Gilou,
Le fil conducteur de ton article c’est ignorer les revendications de nos chers gilets jaunes et de leurs sympathisants qui sont tout sauf entité négligeable si l’on en croit les sondages. Il n’y a rien à argumenter puisque l’auteur ne s’appuie que sur sa propre idéologie, et pas des faits tangibles.

Au doc : je ne comprend pas cet acharnement à se jeter sur la désinformation et aux articles qui la dénoncent. Il n’y a pas d’autres os à ronger?
Parler d’une fake news, c’est en parler. Il est probablement plus efficace de l’ignorer.

Enore une fois :++++++++++++++++++++++++++++  Cool


Ayons une pensée émue pour notre pauvre Steven qui doit se les cailler sur les ronds-points de Gilets Jaunes...

Bon, tel que je le connais, il a du prévoir la réserve de bières dans sa voiture pour tenir longtemps !  Smile Smile Smile
avatar
Krispoluk

Messages : 5790
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilet jaune

Message  Caduce62 le Mar 4 Déc - 22:23

avatar
Caduce62

Messages : 5457
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilet jaune

Message  travellergillou76 le Mar 4 Déc - 23:40

[size=41]La complaisance envers la violence de certains “gilets jaunes” doit cesser»[/size]




TRIBUNE - La violence constitue désormais une caractéristique essentielle du mouvement, déplore l'ancien préfet*.
Depuis quelques semaines, la France retient sa respiration et ne vit plus qu'au rythme des «gilets jaunes». Aussi incroyable que cela puisse paraître, ces hommes et ces femmes anonymes, venus des profondeurs de notre pays, sont parvenus à monopoliser l'attention générale et à imposer leur agenda aux pouvoirs publics. Beaucoup semblent s'en réjouir. Nous pensons qu'il faut surtout s'en inquiéter.
» LIRE AUSSI - Les coulisses d'un revirement: comment l'exécutif a reculé face aux «gilets jaunes»
Les «gilets jaunes» suscitent un indéniable élan de sympathie dans l'opinion publique, même après les violences inacceptables du week-end dernier. La majeure partie de nos concitoyens se montre touchée par le désespoir très visible de cette France «d'en bas», que l'on sait victime de la mondialisation et de la nouvelle division internationale du travail. Les «gilets jaunes» sont l'incarnation d'une France travailleuse mais pauvre ou modeste, d'une France qui «se lève tôt», sans parvenir toutefois toujours à boucler ses fins de mois.

C'est bien la violence qui permet d'expliquer le «jaunissement» actuel de l'espace médiatique et la fébrilité du gouvernement

Cependant, en dépit du sentiment de respect qu'imposent naturellement les dures conditions de vie de ces travailleurs pauvres, on aurait tort de ne pas porter sur les événements actuels un regard inquiet, pour ne pas dire critique. Le succès remporté par les «gilets jaunes» est dû, pour partie au moins, à un facteur très préoccupant: le grand retour de la violence comme mode d'expression politique en France. Loin d'être secondaire dans le succès de la fronde, c'est bien la violence qui permet d'expliquer le «jaunissement» actuel de l'espace médiatique et la fébrilité du gouvernement. La violence s'impose aujourd'hui comme une composante essentielle de ce mouvement social. Soulignons-le: n'en déplaise à certains commentateurs complaisants, ce ne sont pas principalement les habituels casseurs qui ont saccagé Paris et certaines villes de province - même s'ils étaient présents - mais bien des «gilets jaunes» enragés. Ce sont eux que l'on a vus autour de l'Arc de triomphe. Ce sont eux qui ont arraché une grille aux Tuileries et entrepris de mettre le feu au Musée de l'orangerie. Eux, encore, qui ont mis à sac la préfecture du Puy-en-Velay et qui se sont acharnés sur les quelques gendarmes qui en avaient la garde. On observe, chez les «gilets jaunes», un dangereux processus de radicalisation dont on ne voit pas la fin, et même l'acceptation d'un certain recours à la violence à des fins politiques.
Le plus incroyable, dans toute cette affaire, est que personne ne semble bouleversé par cette évolution. Les médias, les premiers, paraissent hypnotisés par les événements, davantage fascinés par l'impact télévisuel de ce déferlement de voies de fait, qu'enclin à l'analyse critique. Quant aux responsables politiques, ils se montrent, pour les uns tétanisés, pour les autres cyniques. Le gouvernement n'ose pas jeter de l'huile sur le feu et s'abstient de tenir le discours de fermeté attendu par la majorité de nos concitoyens. Quant à l'opposition, elle espère bien tirer les marrons du feu.

Nous ne voulons pas revivre les insurrections du XIXe siècle et voir Paris de nouveau livrée, en toute impunité, aux exactions des émeutiers

Disons-le donc haut et fort: aucune cause sociale ou politique dans notre démocratie ne doit autoriser le recours à la violence. Lui trouver des excuses ou, pire encore, la justifier ne serait-ce qu'une seule fois, revient à la légitimer pour toujours. Nous ne voulons pas revivre les insurrections du XIXe siècle et voir Paris de nouveau livrée, en toute impunité, aux exactions des émeutiers. L'Histoire nous enseigne qu'une démocratie qui se montre faible, finit toujours par disparaître.
En fin de compte, à l'approche d'une possible nouvelle mobilisation nationale des «gilets jaunes», les pouvoirs publics devraient agir sur un double front. Sans doute témoigner, d'abord, plus de compréhension à l'égard de cette France qui souffre depuis tant d'années en silence. Décréter un moratoire sur les hausses de taxes concernant les carburants, comme le premier ministre l'a fait ce mardi, était bien la moindre des choses. On pourrait également redécouvrir les vertus d'une politique volontariste d'aménagement du territoire, la concentrant davantage sur la France périphérique atteinte de «désertification», que sur les grandes métropoles. Pour autant, les Français attendentdu gouvernement qu'il adresse un message de grande fermeté aux manifestants: aucune violence ne sera plus tolérée lors de leurs rassemblements. À cette fin, il faut responsabiliser les «gilets jaunes» et exiger d'eux qu'ils se soumettent au droit commun des manifestations, à savoir le dépôt d'une déclaration et la constitution en cortège organisé. En droit, qui le sait?, il appartient aux organisateurs d'une grande manifestation d'assurer le service d'ordre. Et les «gilets jaunes» doivent, aujourd'hui, faire le choix de la légalité.
De la même façon, s'ils estiment, ce qui est fort probable, n'avoir pas réussi à obtenir suffisamment de concessions de la part du gouvernement, eh bien qu'ils se présentent devant le suffrage universel et accèdent démocratiquement au pouvoir! C'est la voie de la raison et de la maturité. Seul ce jour-là, les «gilets jaunes» auront gagné le droit de dicter leurs conditions à la France. Pas avant!
*Ancien conseiller spécial du ministre de l'Intérieur sous la présidencede Nicolas Sarkozy, Hugues Moutouh a dirigé, avec Jérôme Poirot, le «Dictionnaire du renseignement» (Perrin, 2018).


"Aucune cause sociale ou politique dans notre démocratie ne doit autoriser le recours à la violence". Tout est dit.



Je travaille dans un lycée public. On annonce demain des tentatives de blocages, des manifestations. Aujourd'hui un lycée public à Blagnac a partiellement brûlé suite à un feu de poubelles causé par des manifestants.
Demain matin je serai sur place à 7h pour dissuader d'éventuelles dégradations. Certains collègues de la Direction seront présents dès 6h15. Je ne vous cache pas que certains (dont moi)vont y aller la peur au ventre , au vu des évènements du week end.
Depuis samedi, tout semble devenu possible même le pire. Cette situation est totalement anormale. Aucune cause ne peut justifier la mise en danger de gens qui ne font que leur travail.


Vous serez ou demain à 7h lemonline et krispoluk? bien au chaud dans votre lit?
avatar
travellergillou76

Messages : 1014
Date d'inscription : 30/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilet jaune

Message  lemonline le Mer 5 Déc - 0:02

Non, dans mon avion pour aller continuer à délocaliser le made in France.

C’est justement le point que je soulève depuis le début Gilou!
Il est hors de question de tolérer la violence! Il ne faut pas pour autant réduire ce mouvement à ça. Les violences sont elles représentatives de l’ensemble du mouvement? La manière dont le gouvernement a ignoré le début des manifestations n’a t’il pas contribué au durcissement du mouvement? Je suis le premier surpris par la tournure des événements, et qui aurait prédit qu’on en arriverait là avant la première manifestation ?
C’est bien pour ça que je dis qu’on doit tous prendre le sujet au sérieux maintenant. Et qu’on a tous également notre part de responsabilité dans ce qui arrive.
Tu es en première ligne face à des risques tangibles, ça se respecte. Pour autant, ça ne veut pas dire qu’il faut jeter en prison tous les gilets jaunes.
Après, on peut avoir tous les beaux principes qu’on veut, mais si la majorité n’en veut pas, il faut revoir sa copie. Même si on est persuadé d’avoir raison. Et c’est exactement ce que je rejette en masse dans l’article que tu as publié. L’auteur prend sa pensée unique comme la voie de la raison.
avatar
lemonline

Messages : 582
Date d'inscription : 12/10/2015
Age : 46
Localisation : Lorraine/Nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gilet jaune

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum