Actualités diverses

Page 14 sur 15 Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15  Suivant

Aller en bas

Re: Actualités diverses

Message  Caduce62 le Mar 9 Oct - 10:34



У ніч на 9 жовтня поблизу міста Ічня Чернігівської області вибухнули склади боєприпасів!
Перші вибухи сталися на технічній території 6-го арсеналу Міноборони (неподалік від селища Дружба), інформація про них надійшла близько 3:30 ранку.
Із зони можливого ураження вже евакуювали 12 тисяч осіб. Загалом ця зона охоплює близько 20 тис. людей.

Український контент стежить за подіями - вся нова інформація буде з'являтися у тексті цього посту нижче:
****
11:03
Стало відомо, що пожежа охопила не більше 10% території шостого арсеналу Міністерства оборони, який розташований поблизу селища Дружба Чернігівської області.
Перевіряють кілька версій причини вибухів, у тому числі про можливу диверсію.
****
10:18
Оприлюднено контактний телефон для громадян, за яким можна отримати довідки та уточнення про ситуацію: (044) 454-46-69 - відділ морально-психологічного забезпечення Збройних Сил України.
****
9:55
Із зони можливого ураження вивезено 12 тис. осіб.
****
9:45
Даних про загиблих та людей, які б отримали фізичні травми, не надходило. Але 63 особи звернулись до лікарів із поганим самопочуттям через дим. Фізичних травм немає.
****
9:14
За фактами вибухів військова прокуратура Центрального регіону України розпочала кримінальне провадження за ч.3 ст. 425 КК України ("Недбале ставлення військової службової особи до служби, якщо воно спричинило тяжкі наслідки, вчинене в умовах особливого періоду, крім воєнного стану" - карається позбавленням волі на строк від п’яти до семи років).
****
9:05 В'їзд до міста Ічня заборонений, чергують поліцейські пости.
Загалом на військових складах поблизу Ічні орієнтовно знаходиться 88 тисяч тонн боєприпасів.
"Площа території 6 арсеналу [Міноборони] складає близько 682,6 гектарів, з них технічна територія - 402 га", - повідомили в ГСЧС.
****
8:58
Інтенсивність вибухів на складах боєприпасів у Чернігівській області станом на ранок вівторка, 9 жовтня, становила 2-3 вибухи на секунду.
За даними Генштабу, на цей момент, жертв, поранених, травмованих і загиблих серед військовослужбовців, працівників Збройних Сил України та місцевого населення немає.

Dans la nuit du 9 octobre près de la ville d'Ichnia, dans la région de Tchernihiv, un dépôt de munitions a explosé!
Les premières explosions ont eu lieu sur le territoire technique du 6e arsenal du ministère de la Défense (non loin de la colonie de Droujba), les informations à leur sujet sont parvenues vers 3 h 30.
12 000 personnes ont été évacuées de la zone de défaite possible. Au total, cette zone couvre environ 20 000 personnes.

Le contenu ukrainien garde la trace des événements - toutes les nouvelles informations apparaîtront dans le texte de cet article ci-dessous:
****
11h03
On a appris que l’incendie n’atteignait pas plus de 10% du territoire du sixième arsenal du Ministère de la défense, situé près du village de Droujba, dans la région de Tchernihiv.
Vérifiez plusieurs versions des causes d'explosions, y compris un possible sabotage.
****
10:18
Un téléphone de contact pour les citoyens a été publié. Il contient des informations et des éclaircissements sur la situation: (044) 454-46-69 - département de soutien moral et psychologique des forces armées ukrainiennes.
****
9h55
12 mille personnes ont été emmenées de la zone de défaite possible.
****
9h45
Il n'y avait pas de données sur les décès et les personnes ayant subi des blessures physiques. Mais 63 personnes se sont tournées vers les médecins avec une mauvaise sensation de fumée. Il n'y a pas de blessures physiques.
****
9h14
Selon les explosions, le bureau du procureur militaire de la région centrale de l'Ukraine a engagé une procédure pénale au titre de la partie 3 de l'art. 425 du Code pénal de l'Ukraine ("L'attitude irréfléchie du fonctionnaire à l'égard du service, si elle entraîne de graves conséquences, commise à une période particulière, à l'exception de la loi martiale" - est punie d'un emprisonnement de cinq à sept ans).
****
9h05: Il est interdit de pénétrer dans la ville d'Ichnia, remplacez les postes de police.
En général, environ 88 000 tonnes de munitions se trouvent à peu près dans les entrepôts militaires près d’Ichni.
"La superficie du territoire de 6 arsenaux [Défense] est d'environ 682,6 hectares, y compris la zone technique - 402 hectares", - a déclaré dans le PFTS.
****
8:58
L’explosion du dépôt de munitions dans la région de Tchernihiv, le mardi 9 octobre au matin, a coûté 2-3 explosions par seconde.
Selon l'état-major général, il n'y a actuellement aucune victime, blessée, ni tuée parmi le personnel militaire, le personnel des forces armées ukrainiennes et la population locale.
avatar
Caduce62

Messages : 5457
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualités diverses

Message  Matt le Mer 10 Oct - 9:41

Des explosions dans des dépôts de munitions dans la région de Tchernihiv (photos, vidéos)



Ce mardi 9 octobre, à 3h30, il a été signalé qu'un incendie s'était déclaré dans les dépôts d'armes de l'unité militaire A1479 des forces armées ukrainiennes près du village de Droujba, dans le district d'Ichnia (région de Tchernihiv).

À 9h00, aucune personne n'a été blessée à la suite de ces explosions.

Selon le premier ministre adjoint de l'Intérieur, Serhiy Yarovy, au moins 12 000 personnes ont déjà été évacuées de la région.



A son tour, le porte-parole du ministère de la Défense ukrainien, Oleksandr Motouzianyk, a informé qu’il n'y avait pas eu de rapports officiels sur les victimes.















Selon les informations opérationnelles, à 10h00, l'intensité des explosions a diminué.

L'administration régionale a fait savoir que 63 personnes avaient demandé l'aide médicale en raison de la propagation d’une fumée épaisse.

En outre, les vols au-dessus du site de l'incident ont été interdits et le trafic routier a été limité.



Le Parquet a ouvert une procédure pénale au titre de l'article sur la négligence :

« A l’heure actuelle, à cause des faits d’explosions, le Bureau du procureur militaire de la région centrale de l'Ukraine a engagé des poursuites pénales en vertu de la partie 3 de l'article 425 du Code pénal de l'Ukraine (attitude négligente à l'égard du service militaire) », indique la publication faite par le Bureau du procureur militaire de la région centrale de l'Ukraine sur sa page Facebook.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualités diverses

Message  travellergillou76 le Dim 14 Oct - 19:56

[size=41]Coup de filet dans la communauté tchétchène près de Paris[/size]




Par Delphine de Mallevoüe 
Mis à jour le 14/10/2018 à 18h12 | Publié le 14/10/2018 à 17h13

INFO LE FIGARO - À la tête d'un réseau organisé de racket sur des sociétés de transport, 23 Tchétchènes ont été interpellés en flagrant délit, samedi soir en Seine-Saint-Denis. A tout bus ou camion venant de l'Est, ils soutiraient 200 euros par véhicule pour qu'il puisse entrer dans la capitale.
Comme chaque fin de semaine, le même manège de voitures arrive en soirée devant l'entrepôt. Les mêmes gaillards en descendent, larges comme des armoires normandes, l'air ombrageux et affairé, pas là pour trier les lentilles. Pas le temps non plus de s'échanger trois mots dans la langue du pays, la Tchétchénie, qui les lie au moins autant que leur trafic, l'extorsion de fonds de sociétés. En planque depuis des heures, une volée d'une vingtaine de policiers surgit du décor et fond sur les voyous. Le flagrant délit, opéré ce samedi et préparé depuis des semaines, est fructueux: 23 hommes interpellés, des liasses de billets saisies ainsi qu'une arme de poing.
» LIRE AUSSI - Les djihadistes tchétchènes toujours actifs en France

Un butin jusqu'à 200 000 euros par mois


Côté face, cet entrepôt du boulevard Robert Schumann à Livry-Gargan, en Seine-Saint-Denis, hébergeait un garage automobile où «abondaient les voitures de luxe», selon les services de police. Côté pile, il dissimulait un important business fondé sur le racket de sociétés de transport. Tout camion ou bus provenant des pays de l'Est, notamment la Pologne, la Moldavie et l'Ukraine, devait payer sa dîme au gang tchétchène pour accéder aux portes de Paris et pouvoir travailler. Tarif: 200 euros par véhicule. Le butin mensuel pouvait aller jusqu'à 200.000 euros, selon nos informations. Quiconque ne s'y soumettait pas le payait de violentes représailles, avec de «sévères passages à tabac», décrit une source proche de l'enquête.
Le coup de filet des enquêteurs a eu lieu au moment où les «collecteurs» du gang venaient, comme chaque week-end, déposer au chef du réseau la recette de la semaine, dans la chambre forte du garage automobile. À la tête de cette bande criminelle organisée, un Tchétchène d'une quarantaine d'années, déjà connu des services de police pour des délits mineurs, établi à Livry-Gargan avec sa compagne. Collecteurs et autres hommes de main, tous Tchétchènes, aux âges et profils variés - dont d'anciens militaires - résidaient à Paris, Fresnes, Pantin ou encore Issy-les-Moulineaux.

Parmi les interpellés, des fichés «S»


Parmi les individus interpellés: une proportion non négligeable de fichés «S». Pour l'heure, aucun élément n'indique de liens ou passerelles avec la frange terroriste des islamistes de la communauté tchétchène, qui s'est illustrée ces derniers mois dans plusieurs attentats ou tentatives d'attentats sur le sol français: le 12 mai dernier, dans l'attaque au couteau quartier de l'Opéra, à Paris, qui a fait un mort et cinq blessés, revendiquée par l'État islamique et perpétrée par Khamzat Azimov, un Français de 20 ans d'origine tchétchène. Ou encore à travers l'arrestation, en septembre dernier, d'Abdoul-Malik A.,18 ans, membre du groupe islamiste tchétchène de Strasbourg, soupçonné de vouloir commettre des attentats en France, et écroué pour «association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste» quelques jours après l'interpellation, à Montauban, d'un autre membre de la communauté tchétchène, un lycéen âgé de 16 ans.
» LIRE AUSSI - Terrorisme: les Tchétchènes de France redoutent la stigmatisation
L'extorsion de fonds mise au jour samedi durait depuis des mois. C'est le travail de la brigade de recherches et d'investigations financières (BRIF) qui a permis de mettre un coup d'arrêt à ce vaste réseau. Outre les investigations de longue haleine sur le trafic national et international de fausse monnaie mais aussi sur le blanchiment d'argent issu du crime organisé, ce service spécialisé - dépendant de la sous-direction des Affaires économiques et financières (SDAEF) de la Direction régionale de la police judiciaire de Paris (DRPJ) - intervient également sur «le terrain».
avatar
travellergillou76

Messages : 1014
Date d'inscription : 30/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualités diverses

Message  Caduce62 le Lun 15 Oct - 14:20

Перший людиноподібний робот у вишиванці... ????
Трапився в історії Софії і такий момент, під час перебування у Києві.

Le premier robot humanoïde en broderie ...
Pris dans l'histoire de Sofia et un tel moment, tout en restant à Kiev.



Ca ne vaut pas une belle Ukrainienne en chair et en os  Laughing Laughing Laughing 



avatar
Caduce62

Messages : 5457
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualités diverses

Message  Krispoluk le Lun 15 Oct - 14:26

Plutôt en chair...  bounce Embarassed Embarassed Embarassed
avatar
Krispoluk

Messages : 5790
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualités diverses

Message  Matt le Mar 16 Oct - 22:25

Ca se passe mal:

Un avion de l'armée de l'air ukrainien Su-27 avec deux pilotes s'écrase dans la région de Vinnytsia

The accident took place during the multinational military exercise titled "Clear Sky-2018."

Photo de Unian


A Ukrainian Su-27 air force fighter with two pilots crashed during a training exercise near the village of Ulaniv in Vinnytsia region on Tuesday.

"We regret to inform that, according to the search and rescue team, the bodies of two pilots have been found: one is a soldier of the Air Force of the Armed Forces of Ukraine, while another one is a soldier of the Air Forces of the U.S. National Guard," the press service of the General Staff of the Armed Forces of Ukraine has reported.

According to the Ukrainian Military Portal, the accident took place during the multinational military exercise titled "Clear Sky-2018."

L'accident s'est produit lors de l'exercice militaire multinational intitulé "Clear Sky-2018".

Un avion de l'armée de l'air ukrainien Su-27, accompagné de deux pilotes, s'est écrasé mardi lors d'un exercice d'entraînement près du village d'Oulaniv, dans la région de Vinnytsia.

"Nous avons le regret de vous informer que, selon l'équipe de recherche et de sauvetage, les corps de deux pilotes ont été retrouvés: l'un est un soldat des forces aériennes des forces armées ukrainiennes, un autre est un soldat des forces aériennes de l'Ukraine. la Garde nationale américaine ", a rapporté le service de presse de l'état-major des forces armées ukrainiennes.

Selon le portail militaire ukrainien, l'accident aurait eu lieu lors de l'exercice militaire multinational intitulé "Clear Sky-2018".

Et ce n'est pas tout:

U.S. Air Force F-15D Eagle effectue un atterrissage d'urgence lors d'un exercice en Ukraine

After landing, the fighter jet was towed to aircraft parking space lot by members of the engineering team of the U.S. Air Force.

defence-blog.com

On October 12, U.S. Air Force F-15D Eagle fighter jet safely made an emergency landing at the Starokostiantyniv Air Base in Ukraine during Media day of the multinational military exercise Clear Sky 2018.

During a practice demonstration at the Clear Sky 2018 multinational exercise, in which Ukrainian military and military of the NATO member-states take part, the U.S. Air Force F-15D Eagle fighter jet ran into problems during flight and was forced on return to make a barrier landing at Starokostiantyniv Air Base, according to photographer Frank Crebas, Defence Blog reported.

"I was in the backseat of that F-15D and can confirm it was a real world emergency," said Frank Crebas in his comments at Scramble Magazine post.

The Ukrainian Starokostiantyniv Air Base had an emergency land-based arresting systems for military aircraft that the U.S. military had previously deployed in preparation for the Clear Sky – 2018 exercise.

After landing, the fighter jet was towed to aircraft parking space lot by members of the engineering team of the U.S. Air Force.

One of Ukraine's biggest military exercises began on Monday, October 8, 2018, at Starokostiantyniv and Vinnytsia Air bases. The Clear Sky exercise will continue until October 19.

The Clear Sky exercise focus on the air-to-ground scenarios with AI (air interdiction) and CAS (Close Air Support) missions, as well as air mobility operations, aeromedical evacuation, cyber defense and personnel recovery.

The exercise promotes regional stability and security, while strengthening partner capabilities and fostering trust. The training at Clear Sky greatly improves interoperability among participating countries.

Après l’atterrissage, l’avion de chasse a été remorqué vers le parking de l’avion par des membres de l’équipe technique de l’armée de l’air américaine.

Le 12 octobre, l'avion de chasse F-15D Eagle de l'armée de l'air américaine a effectué un atterrissage d'urgence en toute sécurité à la base aérienne de Starokostiantyniv en Ukraine lors de la journée des médias de l'exercice militaire multinational Clear Sky 2018.

Lors d'une démonstration d'entraînement à l'exercice multinational Clear Sky 2018, à laquelle ont participé des militaires ukrainiens et militaires des États membres de l'OTAN, l'avion de chasse F-15D Eagle de l'US Air Force a rencontré des problèmes pendant son vol et a été contraint de revenir atterrissage à la base aérienne de Starokostiantyniv, selon le photographe Frank Crebas, a rapporté le blog Defense.

"J'étais à l'arrière de ce F-15D et je peux confirmer qu'il s'agissait d'une situation d'urgence réelle", a déclaré Frank Crebas dans un article publié dans le magazine Scramble.

La base aérienne ukrainienne Starokostiantyniv disposait d’un système d’arrêt d’urgence terrestre destiné aux aéronefs militaires que l’armée américaine avait précédemment déployé en prévision de l’exercice Clear Sky - 2018.

Après l’atterrissage, l’avion de chasse a été remorqué vers le parking de l’avion par des membres de l’équipe technique de l’armée de l’air américaine.

L'un des plus grands exercices militaires de l'Ukraine a débuté le lundi 8 octobre 2018 aux bases aériennes de Starokostiantyniv et de Vinnytsia. L’exercice Clear Sky se poursuivra jusqu’au 19 octobre.

L'exercice Clear Sky se concentre sur les scénarios air-sol avec missions d'IA (interdiction aérienne) et CAS (appui aérien rapproché), ainsi que sur les opérations de mobilité aérienne, d'évacuation aéromédicale, de cyberdéfense et de récupération du personnel.

L'exercice favorise la stabilité et la sécurité régionales, tout en renforçant les capacités des partenaires et en favorisant la confiance. La formation chez Clear Sky améliore considérablement l’interopérabilité entre les pays participants.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualités diverses

Message  steven21 le Mer 17 Oct - 16:07



avatar
steven21

Messages : 1406
Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 38
Localisation : dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualités diverses

Message  Thuramir le Mer 17 Oct - 21:08

steven21 a écrit:


C'est dans des cas pareils que le ministre qui a l'immigration dans ses fonctions a un pouvoir de régulariser un étranger pour des motifs humanitaires et qu'il devrait le faire.
avatar
Thuramir

Messages : 2731
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualités diverses

Message  Matt le Mer 17 Oct - 22:30

C'est le spécialiste en la matière qui parle.  Laughing Wink

Plus réjouissant:

La réserve naturelle « Domazhyr » invite à prendre un petit-déjeuner avec des ours



Le refuge pour les ours « Domazhir », situé dans la région de Lviv, invite les amoureux de la nature à prendre un petit-déjeuner de charité avec des ours le samedi 20 octobre.  

Comme le rapporte l’édition Tvoemisto.tv, le programme de l'événement propose des croissants et du café ainsi qu'une excursion approfondie au cours de laquelle les visiteurs pourront discuter avec les personnes qui s'occupent directement des ours.

« Les visiteurs observeront le travail dans le refuge pendant la matinée. Nous avons une zone technique où d’habitude, nous ne permettons pas aux visiteurs de venir, mais pendant ce petit déjeuner de charité, nous offrons cette opportunité. Les gens verront également la cuisine où nous préparons les repas et  découvriront les ours « à table ». Chaque jour, un ours mange jusqu’à 50 kg de nourriture. Et ce n’est pas le guide qui le dira, mais le gardien qui s’occupe réellement des ours. Les gens pourront suivre  tout le processus», peut-on lire dans le communiqué.

« Nous prévoyons d'organiser également un dîner de charité. Le soir, c’est aussi très intéressant d'observer les ours. Peut-être le ferons-nous régulièrement. C'est notre première saison touristique, nous essayons d’améliorer le programme de notre projet », a ajouté la direction du refuge.

Pour participer au petit-déjeuner, nous demandons une contribution charitable de 500 UAH. De plus, il faudra se préinscrire avant de venir à Domazhir le samedi 20 octobre à 9 heures.

Les fonds collectés au cours du petit-déjeuner serviront aux besoins essentiels des habitants du refuge: nourriture et médicaments.

Lire aussi: Un ourson blanc de Mykolaïv fait sa star devant les objectifs (photos et video)

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Belgique versus Pologne, le match du développement économique

Message  Krispoluk le Ven 19 Oct - 17:21

La Pologne, plus qu’une terre de bas salaires

MIS EN LIGNE LE 18/10/2018 À 17:04
 PAR AMANDINE CLOOT


D’Umicore à Vandemoortele, le pays de l’Est continue à attirer nos entreprises. Parce que la main-d’œuvre y est bon marché mais pas seulement. Cette dernière commence par ailleurs à manquer sur place, un phénomène émergent et inédit.


Etudiants formés sur mesure, apprentissage de l’anglais généralisé et encore une fois une législation du travail à l’avantage du patron… Entre la city et « Warsaw », beaucoup ont fait leur choix. - reuters


Depuis Varsovie.

Les petits pains au chocolat, c’est typiquement polonais, vraiment ? », interroge-t-on devant les pâtisseries qui défilent par centaines devant nos yeux.
« Haha, non. Il y a quinze ans, on ne connaissait même pas », répond un des responsables de production.
A l’heure, on en produit pourtant 46.000 dans l’usine Vandemoortele de Kutno, située à quelques dizaines de kilomètres de Varsovie, capitale d’un pays en boom économique depuis une décennie.
Le groupe belge – spécialisé, entre autres, dans la boulangerie et la pâtisserie industrielle – y a installé sa seconde usine dans le pays en 2016. Ceci expliquant notre interrogation : les Polonais ne sont pas « si friands que ça » de pâtisserie « à la française »… 75 % des couques produites quotidiennement à Kutno s’en vont un peu partout en Europe, dont en Belgique.
Si Vandemoortele a choisi la Pologne pour y installer une deuxième usine en 2016, ce n’est bien sûr pas un hasard. Umicore, ING, Ter Beke, La Lorraine ou encore Callebaut ont tous délocalisé ou développé leurs activités dans le pays de l’Est ces dernières années. Avec succès et pas uniquement parce que les salaires y sont encore très bon marché.

Le gap salarial, encore et pour longtemps


Le sujet est bien évidemment délicat : des emplois qui s’en vont ou sont créés en Pologne, ce sont des jobs existants ou potentiels en moins chez nous. Alors quand on a demandé aux entreprises citées plus haut si leur déménagement ou aménagement dans le pays de l’Est était motivé par des coûts salariaux au rabais, elles ont toutes soigneusement évité de répondre à la question.
A Kutno, les responsables locaux de Vandemoortele s’embarrassent moins. « Oui, bien sûr que les salaires ici pèsent dans la balance. Il est bien évidemment moins cher d’engager des travailleurs et ils sont plus flexibles », assume Ronny Vereecke, longtemps employé en Flandre par le groupe et envoyé ici pour s’assurer du bon démarrage des activités. Un travailleur polonais, non qualifié, payé au salaire minimum gagnera 489 euros par mois. Soit plus de trois fois moins ce qu’impose la législation belge !
« Il ne faut pas rêver non plus, on paie généralement bien plus que le minimum légal. Il y a trop de compétitions entre entreprises étrangères. Disons plutôt qu’on s’aligne sur les pratiques locales », poursuit le directeur en pointant du doigt les tonnes de margarine « bien de chez nous », de farine polonaise « car meilleur marché » et ainsi de suite lors de la visite des entrepôts. Soit en moyenne 1.000 euros brut par mois, pour 3.000 chez nous…
Autre avantage non négligeable pour le patron : le Polonais travaille plus (1.895 heures à l’année pour 1.546 en moyenne chez nous) et est moins protégé socialement donc plus flexible. Des « qualités » qui compensent largement une toute neuve surenchère salariale. Et restons pragmatiques : si les rémunérations augmentent très vite (6 % de hausse à l’année environ), le gap à ce niveau entre l’Est et l’Ouest mettra encore des années à être comblé.

Au centre de l’Europe


« Si les bas salaires étaient le seul avantage concurrentiel, alors nos entreprises choisiraient des pays encore meilleur marché, comme la Bulgarie », assure en souriant Nicolas Neve, responsable de Hub Brussels en Pologne, l’agence à l’exportation de la Région, qui nous reçoit dans les quartiers chics de Varsovie à l’ambassade de Belgique. « Regardez plutôt autour de vous ».
Dans la capitale, les buildings brandés au nom de grandes compagnies internationales s’enfilent, entre « malls » à l’américaine flambant neufs et enseignes spécialisées dans le café à emporter. La Pologne, c’est, en effet, d’abord un énorme marché intérieur, aux promesses bien réelles : 38 millions de consommateurs avec un pouvoir d’achat en croissance (notons que les disparités à ce niveau sont cependant très marquées).
Constat auquel il faut ajouter une position géographique idéale, passerelle entre l’Est et l’Ouest. A Kutno, Vandemortele peut donc satisfaire la demande locale en petits pains en chocolat, tout en expédiant sa marchandise ailleurs très facilement. « Nous sommes à 400 km de Berlin et à 600 de Vienne », fait remarquer Ronny Vereecke. Facilement, parce que le pays a investi massivement ces dix dernières années dans ses infrastructures, profitant des fonds européens et en faisant appel aux privés. « Je suis en Pologne depuis deux décennies. Avant quand on venait en voiture, c’était le parcours du combattant. Aujourd’hui le réseau autoroutier (largement payant, NDLR) est de bien meilleure qualité qu’en Belgique ! », glisse encore Nicolas Neve.
Mais la Pologne n’est pas qu’un eldorado pour la production industrielle et les travailleurs non qualifiés. A Varsovie, ils sont tous là : « big four », grandes banques européennes, géants de la tech et groupes télécoms. « L’immobilier commence à monter mais l’expertise est là, particulièrement dans tout ce qui touche à l’offshoring. S’il y a un gagnant du Brexit, c’est ce pays », explique un investisseur installé depuis longtemps à Warshaw.

Du sur-mesure


Secteur IT, bien sûr, call center, département back-office… la demande est telle qu’il manque déjà 14.000 informaticiens dans le pays. « Avant, les entreprises délocalisaient leur service IT en Inde. Elles s’installent désormais en Pologne. Culturellement et géographiquement, le pays est bien plus proche. Cela vaut le coup de payer un peu plus cher pour un service de qualité », constate Wim Van Kerckhove, spécialiste du recrutement et fondateur de l’agence belge Cross International, très active en Pologne.
Etudiants formés sur mesure (le pays compte 350 universités privées), apprentissage de l’anglais généralisé et encore une fois une législation du travail à l’avantage du patron… Entre la City et « Warsaw », beaucoup ont fait leur choix.
Bon élève « économique » de la classe européenne – unique pays à être passé ces dix dernières années dans la catégorie « économie développée » des agences de notation – la Pologne est donc une économie extrêmement ouverte. Son PIB est désormais constitué de 40 % de capitaux étrangers. Conséquence d’une volonté politique aussi : les incitants mis en place pour attirer ces capitaux sont nombreux et les nouveaux venus sont accueillis « chaleureusement ».



Il aura fallu 10 mois à Vandemortele entre la prise de décision et la pause de la première de son usine à Kutno. « Vous savez combien de temps cela aurait pris en Belgique ? Les matériaux et la construction sont par ailleurs moins onéreuses. Les autorités locales sont très facilitatrices », assure encore son directeur.
Umicore, qui installera bientôt une usine de pointe à Nysa (sud-ouest), créera du même coup 400 emplois locaux et avait défrayé la chronique au Nord du pays en annonçant cette installation, confirme « le bon vouloir des autorités ». Sans souhaiter détailler les aides perçues. On nous confirme pourtant que l’entreprise bénéficiera d’avantages fiscaux particulièrement conséquents sur son plus d’un demi-milliard d’euros d’investissement. « Dans le respect des règles européennes », cependant. Le pragmatisme, ça paie.

Varsovie: «Des Indiens dans la ville»

MIS EN LIGNE LE 18/10/2018 À 15:36

 PAR A.C.


La Pologne fait face à un phénomène inédit : une pénurie de main-d’œuvre sur l’ensemble de ses marchés. Des travailleurs étrangers commencent pour la première fois à affluer dans le pays.




La Pologne est une économie ouverte aux capitaux extérieurs. Mais jusqu’à présent, elle était paradoxalement (le dernier et l’actuel gouvernement en place n’y sont pas pour rien) peu encline à la mixité : pas question et, par ailleurs, pas de réelle nécessité, de faire appel à une main-d’œuvre étrangère pour subvenir à ses besoins.
D’où l’arrêt sur image suite au constat étrange fait par plusieurs interlocuteurs rencontrés à Varsovie : « Vous voyez, les livreurs à vélo d’Uber (Eats, NDLR)  ? Ce sont tous des Indiens, ici. On vous le fait remarquer parce que c’est un phénomène tout à fait nouveau ». Une balade à pied dans la capitale plus tard, l’affirmation est vérifiée.
Populations originaires d’Inde, de Chine, et surtout d’Ukraine (1,7 million de permis de travail provisoires ont été accordés à cette dernière population en 2017) débarquent désormais, surtout dans les grandes villes comme Varsovie. Pour faire des petits boulots de la « nanny » à domicile au coursier à vélo ou, tout simplement, pour répondre à une forte demande dans la production industrielle.

La chute du taux de chômage


A son entrée dans l’Union européenne en 2004, le taux de chômage en Pologne était de 19,1 %. Aujourd’hui, il est descendu à 3,5 % en moyenne. Traduisez : il n’y a presque plus personne de disponible pour répondre, d’un côté, aux nouveaux besoins d’une population urbaine qui voit son pouvoir d’achat augmenter chaque année et, de l’autre, à ceux d’entreprises étrangères toujours plus nombreuses à venir s’installer (les capitaux étrangers pèsent environ 40 % du PIB polonais).
« Il y a diverses explications à ce taux d’emploi parfait », explique Laurence Martaux, responsable sur place de l’Awex, agence wallonne à l’exportation et aux investissements étrangers. Certaines sont moins évidentes que d’autres. C’est le cas d’une politique publique mise en place par le parti nationaliste et conservateur, Droit et Justice, peu après son arrivée au pouvoir : l’octroi allocations familiales conséquentes. « Jusqu’à présent, à l’époque du communisme également, les femmes en Pologne ont toujours travaillé. Aujourd’hui, elles restent de plus en plus à la maison ». Explications ? A partir du deuxième enfant, sont accordés environ 118 euros mensuels par nouveau-né. Soit très rapidement de quoi palier un salaire polonais de base. Une manière controversée aussi de répondre à un sérieux problème démographique…

Des salaires intéressants


Autre constat : si une partie de la force de travail masculine non qualifiée a longtemps migré vers l’Europe de l’Ouest à la recherche de meilleures conditions de vie, aujourd’hui, ces hommes ont tendance à revenir et ceux en âge de partir à leur tour, à rester. « La Pologne offre désormais des salaires intéressants (sachez que l’impôt sur le revenu y est bien moins élevé que chez nous, NDLR) au regard du coût de la vie sur place qui restent très bas. Toutes les entreprises internationales sont là, il n’y a donc presque plus de raisons de partir », poursuit Laurence Martaux.
En Pologne, le taux de chômage a donc baissé bien plus vite qu’ailleurs pour déboucher sur un problème inédit dans le pays : main-d’œuvre non, peu et très qualifiée commencent à manquer. « Cela ne m’étonnerait pas qu’Umicore rencontre des soucis à recruter. Le problème se pose un peu partout », constate Nicolas Neve, en charge des relations pour Hub Brussels à Varsovie, agence à l’exportation de la Région.
Dans les usines locales de Volvo, entre autres, on emploie désormais… des travailleurs brésiliens ! Wim Van Kerckhove, spécialiste du recrutement chez Cross International, actif en Pologne explique « ne plus chercher sur le marché intérieur polonais de hauts profils pour ses clients belges », préférant prospecter « en Roumanie, Bulgarie et également au Brésil ».Vous avez dit mondialisé, le marché du travail ?


https://plus.lesoir.be/185306/article/2018-10-18/la-pologne-plus-quune-terre-de-bas-salaires
avatar
Krispoluk

Messages : 5790
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualités diverses

Message  richard le Sam 20 Oct - 7:38

1,7 million permis de travail aux ukrainiens ,autant travaillant sans permis de travail ,plus les étudiants la Pologne devient le fossoyeur de l Ukraine ,d autant plus qu il délivrait des passeports polonais
avatar
richard

Messages : 1439
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualités diverses

Message  Krispoluk le Sam 20 Oct - 8:58

richard a écrit:1,7 million permis de travail aux ukrainiens ,autant travaillant sans permis de travail ,plus les étudiants la Pologne devient le fossoyeur de l Ukraine ,d autant plus qu il délivrait des passeports polonais  

Heu ! Le fossoyeur de l'Ukraine, tu y vas un peu fort Richard !

Moi, je dirais plutôt que la Pologne est le bienfaiteur de l'Ukraine, grâce aux travailleurs expatriés, ce sont des familles entières qui peuvent vivre grâce au salaire polonais du père ou de la mère. 

De plus les rentrées de devises comptent pour beaucoup dans l'équilibre de la balance des comptes courants de l'Ukraine, si elles n'existaient pas, la Grivna serait bien plus dévaluée qu'elle ne l'est aujourd'hui et enfin, l'émigration de la main d'oeuvre crée une pénurie en Ukraine, ce qui tire les salaires vers le haut !

Où vois-tu des aspects négatifs dans tout cela ???

Moi, j'aimerais bien que la France soit dans la situation de l'Ukraine (juste pour cet aspect d'émigration de la main d'oeuvre) On aurait un chômage à 3%, une hausse généralisée des salaires et des rentrées de devises pléthoriques...  Laughing Laughing Laughing Cool
avatar
Krispoluk

Messages : 5790
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualités diverses

Message  Origin le Sam 20 Oct - 19:05

richard a écrit:1,7 million permis de travail aux ukrainiens ,autant travaillant sans permis de travail ,plus les étudiants la Pologne devient le fossoyeur de l Ukraine ,d autant plus qu il délivrait des passeports polonais  

Les français ont été les premier à sauter sur le pays pour vouloir le dépouiller aprés la chute du mur de Berlin.
Pologne telecom /Neostrada... avec ? France Telecom ...
Cyfra+ ... ? Canal+
Auchan, Carrefour, Leroy Merlin ... toutes les grandes enseignes sont en PL ... y fabrique le pain qui sera envoyé en France vendu 3x plus cher ...
Sauf que le camembert président est vendu le même prix !
Une bouteille de biére Belge à 8 Zl les 25cc ... cela fait presque 2 euros ... sauf qu'au regard des salaires, on pourrait faire le calcul du 1 Euro = 1 zl !
Alors pour les Ukrainiens ... mieux vaut des gens vivants qui travaillent que des gens pauvres qui iront remplir une idéologie de guerre ( à l'image des terroristes ... ), pour remplir les rangs de rebelles dans l'Est de l'Ukraine.
Rien ne leur empêche ensuite de faire ce qu'on fait les Polonais , partir à l'étranger , mettre de l'argent de coté ... pour ensuite construire une maison, monter leurs société au retour du pays !
C'est clair qu'on a jamais autant entendu le russe dans le Sud de la polone, de toute façon ce n'est pas compliqué, dans les super marchés, certains polonais parlent trés haut ... mais la langue du russe ( je ne la connais pas ) ou c'est fait exprés ... mais à chaque fois ... ils faut qu'ils parlent ( ou crier ... j'en sais rien ) pour que toute la planète les entende.

Mais c'est certain les salaires augmentent en PL ... et la PL fait exactement ce que l'Allemagne à fait pour ses soit disant "migrants" ... vouloir une masse salariale docile et pas cher !

Merkel fait la guerre de l'éleveage de porc avec la France ... mais elle oublie de signaler que la majorité des bouchers dans ses usines de porcs industriels ... sont des polonais ... payés le smic Allemand ( encore faut-il rappeller que le salaire minimum a été voté en Allemagne que depuis peu ... ).

Aprés chacun voit midi à sa porte... mais je suppose que les polonais préferent des Ukrainiens qui bossent que des étrangers pour les aides ...

Origin

Messages : 16
Date d'inscription : 03/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualités diverses

Message  Krispoluk le Lun 29 Oct - 14:28



Eurostat a calculé combien d'Ukrainiens avaient reçu un permis de séjour dans l'UE

29.10.2018 11:45

L’année dernière, la principale vague de migration légale vers l'Union européenne provenait d'Ukraine et s'est avérée beaucoup plus ambitieuse que prévu.

Cette information a été communiquée par DW avec pour référence des données d’Eurostat.
Ainsi, selon l'organisation, en 2017 un étranger sur cinq possédait un passeport ukrainien (21,1%) et avait obtenu un permis de séjour ou un autre statut dans l'un des pays de l'UE, lui permettant de rester plus de 3 mois. Ces statistiques d’Eurostat ne couvrent que les citoyens des pays non membres de l’Union européenne qui avaient déposé une demande de papiers pour la première fois ou qui ne l’avaient pas fait depuis plus de six mois (les extensions de permis valides n’étaient pas prises en compte).
Sur les 3,1 millions de ces étrangers qui ont reçu le droit de rester dans l'UE en 2017, près de 662 000 étaient des citoyens ukrainiens. Dans le même temps, 88% d’entre eux sont venus travailler. Ainsi, la migration en provenance d'Ukraine est nettement une migration de travail. Une autre particularité est qu’elle est largement axée sur un seul et même pays: la Pologne.
L'année dernière, les autorités polonaises ont délivré un nouveau permis de séjour dans leur pays à plus de 585 000 citoyens ukrainiens. En fait, c’est ce qui a fait de la Pologne le leader européen en matière d’accueil des étrangers. Les deux autres plus grands groupes d'étrangers venus de pays non membres de l'UE pour y vivre et travailler l'année dernière sont les Biélorusses (près de 43 000) et les Moldaves (près de 8 000).
Cependant, les Ukrainiens occupent la première place parmi les bénéficiaires d’un permis de séjour dans 5 autres pays de l'UE: la Hongrie, la Lituanie, la Slovaquie, la République tchèque et l'Estonie. En outre, selon Eurostat, les travailleurs migrants en provenance d'Ukraine figuraient en 2017 parmi les trois groupes les plus importants en Bulgarie, au Danemark, en Lettonie et en Croatie. Ainsi, ils partent  principalement dans les pays d'Europe orientale, dont les résidents sont eux-mêmes nombreux à partir travailler dans les États de l'Europe de l'Ouest.
avatar
Krispoluk

Messages : 5790
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualités diverses

Message  Caduce62 le Lun 29 Oct - 15:07

Tiens ! c'est Kris qui anime le forum Rolling Eyes
avatar
Caduce62

Messages : 5457
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualités diverses

Message  Krispoluk le Lun 29 Oct - 15:20

Caduce62 a écrit:Tiens ! c'est Kris qui anime le forum Rolling Eyes

Comme tu as du l'apprendre, notre ami Pierre (Matt) a des problèmes sérieux ! 

Ce n'est pas la première fois mais ça s'aggrave, donc je fais simplement ce que j'estime ma participation minimale pour faire vivre ce forum que j'aime bien et ne pas le voir disparaître comme beaucoup d'autres auparavant, par désintérêt de ses membres...  Twisted Evil

Et s'il n'en reste qu'un à la fin, je serai celui là !  Laughing Laughing Laughing Wink
avatar
Krispoluk

Messages : 5790
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualités diverses

Message  richard le Lun 29 Oct - 16:22

petit rappel en 8 mois 5 pour cent en moins de personnes oblast de Ternoplil
avatar
richard

Messages : 1439
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualités diverses

Message  richard le Lun 29 Oct - 16:26

questions a tous svp
couple + 2 enfants  faut il vivre avec 1800 usd a Kiev ou partir en famille en Allemagne salaire une personne 6000 euro brut 
j apprends d ailleurs que l allemagne impose un logement minimum F 4 pour 4 personnes
avatar
richard

Messages : 1439
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualités diverses

Message  richard le Lun 29 Oct - 16:27

j ai oublie de preciser appartement paye a kiev
avatar
richard

Messages : 1439
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualités diverses

Message  Caduce62 le Lun 29 Oct - 19:26

Krispoluk a écrit:
Caduce62 a écrit:Tiens ! c'est Kris qui anime le forum Rolling Eyes

Comme tu as du l'apprendre, notre ami Pierre (Matt) a des problèmes sérieux ! 

Ce n'est pas la première fois mais ça s'aggrave, donc je fais simplement ce que j'estime ma participation minimale pour faire vivre ce forum que j'aime bien et ne pas le voir disparaître comme beaucoup d'autres auparavant, par désintérêt de ses membres...  Twisted Evil

Et s'il n'en reste qu'un à la fin, je serai celui là !  Laughing Laughing Laughing Wink
Pas de problèmes  Cool je co-anime aussi  cheers
avatar
Caduce62

Messages : 5457
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualités diverses

Message  Krispoluk le Lun 29 Oct - 20:47

Caduce62 a écrit:
Krispoluk a écrit:


Comme tu as du l'apprendre, notre ami Pierre (Matt) a des problèmes sérieux ! 

Ce n'est pas la première fois mais ça s'aggrave, donc je fais simplement ce que j'estime ma participation minimale pour faire vivre ce forum que j'aime bien et ne pas le voir disparaître comme beaucoup d'autres auparavant, par désintérêt de ses membres...  Twisted Evil

Et s'il n'en reste qu'un à la fin, je serai celui là !  Laughing Laughing Laughing Wink
Pas de problèmes  Cool je co-anime aussi  cheers
 
Je compte sur toi mon ami ! Même si nous avons parfois certaines différences idéologiques par ailleurs,  nous nous retrouvons sur l'essentiel en ce qui concerne l'Ukraine. Donc faisons chacun notre boulot correctement...  Wink Cool
avatar
Krispoluk

Messages : 5790
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualités diverses

Message  Thuramir le Lun 29 Oct - 23:17

Krispoluk a écrit:

Eurostat a calculé combien d'Ukrainiens avaient reçu un permis de séjour dans l'UE

29.10.2018 11:45

L’année dernière, la principale vague de migration légale vers l'Union européenne provenait d'Ukraine et s'est avérée beaucoup plus ambitieuse que prévu.

Cette information a été communiquée par DW avec pour référence des données d’Eurostat.
Ainsi, selon l'organisation, en 2017 un étranger sur cinq possédait un passeport ukrainien (21,1%) et avait obtenu un permis de séjour ou un autre statut dans l'un des pays de l'UE, lui permettant de rester plus de 3 mois. Ces statistiques d’Eurostat ne couvrent que les citoyens des pays non membres de l’Union européenne qui avaient déposé une demande de papiers pour la première fois ou qui ne l’avaient pas fait depuis plus de six mois (les extensions de permis valides n’étaient pas prises en compte).
Sur les 3,1 millions de ces étrangers qui ont reçu le droit de rester dans l'UE en 2017, près de 662 000 étaient des citoyens ukrainiens. Dans le même temps, 88% d’entre eux sont venus travailler. Ainsi, la migration en provenance d'Ukraine est nettement une migration de travail. Une autre particularité est qu’elle est largement axée sur un seul et même pays: la Pologne.
L'année dernière, les autorités polonaises ont délivré un nouveau permis de séjour dans leur pays à plus de 585 000 citoyens ukrainiens. En fait, c’est ce qui a fait de la Pologne le leader européen en matière d’accueil des étrangers. Les deux autres plus grands groupes d'étrangers venus de pays non membres de l'UE pour y vivre et travailler l'année dernière sont les Biélorusses (près de 43 000) et les Moldaves (près de 8 000).
Cependant, les Ukrainiens occupent la première place parmi les bénéficiaires d’un permis de séjour dans 5 autres pays de l'UE: la Hongrie, la Lituanie, la Slovaquie, la République tchèque et l'Estonie. En outre, selon Eurostat, les travailleurs migrants en provenance d'Ukraine figuraient en 2017 parmi les trois groupes les plus importants en Bulgarie, au Danemark, en Lettonie et en Croatie. Ainsi, ils partent  principalement dans les pays d'Europe orientale, dont les résidents sont eux-mêmes nombreux à partir travailler dans les États de l'Europe de l'Ouest.

Cela a au moins un effet positif, c'est d'équilibrer l'immigration du sud par celle de l'est.
avatar
Thuramir

Messages : 2731
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualités diverses

Message  steven21 le Lun 29 Oct - 23:30

richard a écrit:questions a tous svp
couple + 2 enfants  faut il vivre avec 1800 usd a Kiev ou partir en famille en Allemagne salaire une personne 6000 euro brut 
j apprends d ailleurs que l allemagne impose un logement minimum F 4 pour 4 personnes

6000€ de salaire ?  affraid heuuu il cherche pas un collaborateur ? 
6000 pour une personne donc pour le couple 2 X 6000 ? 
le mieux serait de travailler en allemagne et d'habiter en ukraine  Wink
moi j opterais pour l allemagne.
avatar
steven21

Messages : 1406
Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 38
Localisation : dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualités diverses

Message  richard le Mar 30 Oct - 0:20

Merci . informaticien c est pour une personne salaire brut 6000 € et aide a l installation .Le grand 18 ans reste avec grands parents et première année université .Contrat signe pour le père en septembre et il doit commencer au plus tard le début janvier
avatar
richard

Messages : 1439
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualités diverses

Message  Caduce62 le Ven 16 Nov - 16:04

L'accord de l'OPEP et de la Russie, ainsi que les actions de Donald Trump, ont conduit à une forte hausse des prix sur le marché du pétrole. Et si ça éclate ? affraid

avatar
Caduce62

Messages : 5457
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Actualités diverses

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 14 sur 15 Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum