Vers la détente des relations russo-ukrainiennes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vers la détente des relations russo-ukrainiennes

Message  Matt le Jeu 15 Avr - 12:57

Vers la détente des relations russo-ukrainiennes
15/04/10 | Marin Coudreau
Le nouveau Président amorce une ample détente dans les relations avec Moscou. Les nominations opérées et les premières mesures prises par le nouveau gouvernement témoignent d’une véritable volonté de normalisation des relations avec son grand voisin.




Pour le Premier ministre russe, Vladimir Poutine, l’élection à la présidence ukrainienne de Viktor Ianoukovitch le 7 février doit avoir comme un parfum de revanche. La victoire du candidat des régions met fin à un cycle de cinq ans entamé par la Révolution orange. Révolution qui fut vécue par Vladimir Poutine alors Président, comme une véritable humiliation et une menace démocratique contagieuse pour la Russie.

Aux présidentielles de 2005, Viktor Ianoukovitch, le candidat (réputé pro-russe) des régions russophones de l’Est, avait déjà été déclaré vainqueur avant que le mouvement populaire Orange, s’insurgeant après le trucage des élections, ne conduise finalement à l’élection triomphale du pro-occidental Viktor Iouchtchenko.

Le soutien officiel du Président russe à Ianoukovitch et ses interventions dans la campagne présidentielle ukrainienne firent très mauvais effet et rappelèrent combien l’ingérence de Moscou restait importante dans ses ex-républiques soviétiques encore considérées comme l’« étranger proche ».

Adoubement moscovite
Pour les présidentielles de 2010, la leçon a été retenue. Le Président Dmitri Medvedev et son Premier ministre Vladimir Poutine se sont bien gardé d’adouber le candidat des régions – bien que leur parti Russie Unie ait annoncé sa préférence pour Viktor Ianoukovitch.

Depuis sa victoire du 7 février, les premières nominations opérées par le nouveau président ukrainien témoignent de sa volonté d’entretenir des relations plus apaisées avec la Russie et ce sur tous les sujets conflictuels qui entachaient les relations russo-ukrainiennes ces dernières années.

Le 11 mars, une nouvelle coalition pro-présidentielle a été formée à la Rada, le Parlement ukrainien. La nomination de Nikolaï Azarov – né en Russie et ne parlant que mal l’ukrainien – au poste de Premier ministre a été rapidement saluée par Vladimir Poutine.

Ianoukovitch a également remplacer une vingtaine de gouverneurs protégés de Iouchtchenko par ses hommes de confiance. Aux postes clés du gouvernement et des structures de forces, ont été placés des personnes connus pour leur loyauté envers Moscou.

Table rase
En ce qui concerne la très épineuse question de la flotte russe de Crimée, Viktor Ianoukovitch a ainsi fait un pas vers l’apaisement. Le 18 février, un nouveau Commissaire en chef de la Marine militaire à été nommé à Sébastopol pour remplacer Igor Tenyoukh – farouche opposant d’une base russe en Crimée nommé par l’ancien Président Iouctchenko.

Une autre pomme de discorde entre la Russie et l’Ukraine de ces dernières années était la mémoire de la grande famine de 1932-1933. Dans ce domaine également le nouveau Président n’a pas tardé à envoyer des signaux de détente à Moscou. Sur le site internet présidentiel, la section sur l’« Holodomor » a disparu. L’adjointe au chef de l’administration présidentielle ukrainienne a ainsi déclaré : « Nous ne nous occupons pas de l’Holodomor. Nous considérons que ce problème a été suffisamment étudié par l’ancien président »1. [/size]

Reliquat européen
L’élection de Viktor Ianoukovitch annoncerait-elle ainsi le retour en fanfare de l’Ukraine dans le giron russe ? Certains experts font remarquer qu’un revirement complet vers Moscou est peu probable. Le nouveau président doit composer avec les régions de l’Ouest pro-occidentales et Kiev est trop intéressée par les débouchés des marchés européens pour tourner complètement le dos à Bruxelles.

Ce changement de cap ne s’observe d’ailleurs pas vraiment jusqu’alors, Viktor Ianoukovitch ayant déclaré que l’Ukraine est « hors blocs ». Ainsi, le nouveau chef d’État a réaffirmé le refus d’intégration du pays dans la zone douanière englobant la Russie, le Bélarus et le Kazakhstan.

Si le nouveau chef d’État a abandonné l’idée d’une intégration de l’Ukraine dans l’OTAN, il a en revanche prôné un renforcement de la coopération avec l’Union Européenne. À Bruxelles, le ministre des Affaires étrangères Konstantin Grichienko a ainsi déclaré : « l’Union Européenne reste notre priorité, mais la tâche la plus essentielle et importante aujourd’hui est de rétablir des relations amicales de partenaires avec la Russie ».

Civil Watchdogs
La marge de manœuvre du nouveau chef d’État est ainsi plus limitée qu’il n’y paraît. Un analyste indiquait récemment dans le quotidien russe Kommersant que Viktor Ianoukovitch ne peut bâtir une équipe ni pro-Moscou, ni « verticale du pouvoir » sur le modèle russe car la société civile ukrainienne fait obstacle.

Preuve en est la vague de critiques dirigées vers Dmitri Tabatchnik dès sa nomination en tant que ministre de l’Éducation et des sciences le 11 mars. Le nouveau ministre est taxé d’« ukrainophobie » par ses opposants.

Le scandale a éclaté après que le nouveau ministre ait appliqué toute une série de lois rendant la pratique de la langue ukrainienne facultative à différents niveaux du système d’enseignement, supprimant notamment l’examen obligatoire de langue ukrainienne dans les universités du pays. L’opposition à la Rada a tenté sans succès de faire voter le renvoi de Dmitri Tabatchnik, sur 424 députés seulement 202 ont voté pour.

1 : La mémoire de la famine et sa reconnaissance par la communauté internationale en tant que « génocide contre le peuple ukrainien » était le cheval de bataille de Viktor Iouchtchenko. Ce qui avait suscité l’ire de Moscou qui ne reconnaît pas de caractère génocidaire dans la tragédie.

Il est vrai que la marge de manoeuvre est étroite, mais on a vu que Ianoukovitch est bien entouré et surtout, bien conseillé.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6259
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum