Et en Russie !

Page 30 sur 32 Précédent  1 ... 16 ... 29, 30, 31, 32  Suivant

Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  steven21 le Ven 12 Oct - 1:02

oui maintenant il faut appliquer la nouvelle signaletique des carburants E10   Rolling Eyes

avatar
steven21

Messages : 1406
Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 38
Localisation : dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Caduce62 le Ven 12 Oct - 9:52

C'est mieux d'avoir une seule signalétique européenne plutôt qu'une douzaine et être obligé de se balader avec un convertisseur !
Idem pour le numéro d'appel d'urgence : 112 Cool

Et ça ne gène nullement le nationalisme !!
avatar
Caduce62

Messages : 5457
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  steven21 le Ven 12 Oct - 11:50

je n'ai jamais dis le contraire. mais ça coute cher toute ces conneries , je pense qu'il y a d'autre priorité avant ça.
avatar
steven21

Messages : 1406
Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 38
Localisation : dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Caduce62 le Ven 12 Oct - 13:03

steven21 a écrit:je n'ai jamais dis le contraire. mais ça coute cher toute ces conneries , je pense qu'il y a d'autre priorité avant ça.
Des autocollants à coller sur les pompes  Laughing

avatar
Caduce62

Messages : 5457
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  steven21 le Ven 12 Oct - 16:14

Caduce62 a écrit:

Des autocollants à coller sur les pompes  Laughing


pas que , mais en faite , on s'en fout car ça sera financé par les groupes pétrolier. 
bref , je pense quand meme qu il y a bien d'autre chose a faire avant ça.
avatar
steven21

Messages : 1406
Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 38
Localisation : dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Thuramir le Ven 12 Oct - 18:02

Krispoluk a écrit:
Thuramir a écrit:Tout cela est fort bien mais nos pays seront également fortement impactés ! 

Je ne vois pas en quoi nous serions impactés ?  scratch

Si les cours du pétrole baissent, ç'est bon pour nos économies, maintenant faut pas se leurrer, pour le quidam moyen, si le prix à la pompe baisse nos états respectifs auront tôt fait d'augmenter les taxes pétrolières...

Parce que si c'est bon pour nos économies, c'est aussi très bon pour la Chine qui nous enverra ses produits manufacturés moins chers, ce qui nous desservira aussi.


Dernière édition par Thuramir le Ven 12 Oct - 18:05, édité 2 fois
avatar
Thuramir

Messages : 2730
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Thuramir le Ven 12 Oct - 18:04

steven21 a écrit:je n'ai jamais dis le contraire. mais ça coute cher toute ces conneries , je pense qu'il y a d'autre priorité avant ça.

Cette mesure ne coûte pas cher du tout, et on est capable mener plusieurs réformes de front sans devoir se concentrer sur l'une ou l'autre réforme en laissant les autres au frigo. Tout ce qui fait avancer les choses dans le bon sens pour le consommateur sont bonnes à prendre.
avatar
Thuramir

Messages : 2730
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Matt le Ven 12 Oct - 19:15

Ahum, qu'y a-t'il de meilleur pour le consommateur que de parler de E10 plutôt qu'eurosuper 95?  confused

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  steven21 le Ven 12 Oct - 23:12

Thuramir a écrit:
steven21 a écrit:je n'ai jamais dis le contraire. mais ça coute cher toute ces conneries , je pense qu'il y a d'autre priorité avant ça.

Cette mesure ne coûte pas cher du tout, et on est capable mener plusieurs réformes de front sans devoir se concentrer sur l'une ou l'autre réforme en laissant les autres au frigo. Tout ce qui fait avancer les choses dans le bon sens pour le consommateur sont bonnes à prendre.

oui je te l accorde. en faite je pensais a ce qu a couté le passage a 80 km/h ( qui sont aussi des plaque autocollante ) entre 8 millions et 12 millions d euro.
bref comme je le disais on s en fout , c est pas nous ( l etat ) qui payons mais les groupe petrolier.
et quand je dis qu il a d'autre sujet plus important que ça , c est plus niveaux securité , pouvoir d'achat etc.... mais tous ça ils s'en foute royalement. 
bref , toute leur reformes ( pour moi inutile ) ne font pas avancer le chmilblik .
et dire que ca fait avancer les choses dans le bon sens pour les consommateurs , ben franchement ca ne change rien pour la populasse , nous paierons toujours aussi cher .  Rolling Eyes
avatar
steven21

Messages : 1406
Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 38
Localisation : dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Caduce62 le Sam 13 Oct - 11:43

La Nasa n'est pas inquiète après l'échec de la fusée Soyouz

AFP, publié le samedi 13 octobre 2018 à 10h43

La Nasa se voulait apaisante vendredi au lendemain de l'échec du lancement d'une fusée Soyouz et du retour agité sur Terre de ses deux occupants, vantant ses "merveilleuses relations" avec la Russie, qui s'est dit de son côté persuadée que le prochain lancement ne sera pas retardé.

Au cours d'une conférence de presse à Moscou, l'administrateur général de la Nasa, Jim Bridenstine, a vanté les "merveilleuses relations" entre la Russie et les Etats-Unis en matière de coopération spatiale, ajoutant "tout à fait s'attendre" à ce que la Nasa continue d'utiliser les Soyouz russes pour envoyer ses astronautes sur l'ISS.

Jim Bridenstine, qui était à Baïkonour pour le lancement du Soyouz devant amener Nick Hague et Alexeï Ovtchinine sur la station orbitale, s'est également félicité de ce que "tout s'est bien passé après l'échec de la fusée", les deux hommes revenant indemnes sur Terre.

L'échec de ce lancement à cause d'un problème de moteur, deux minutes après le décollage, pose toutefois de nombreuses questions quant au planning de l'ISS alors que les fusées russes Soyouz sont, depuis l'arrêt des vols des navettes spatiales américaines en 2011, le seul moyen d'y acheminer et de rapatrier des spationautes.

Le directeur exécutif de l'agence spatiale Roskosmos, Sergueï Krikaliov, a certifié que l'ISS pouvait fonctionner en étant inoccupée mais a prévenu que les Russes feraient "tout ce qui est possible pour que ça n'arrive pas".

"Nous allons essayer d'avancer légèrement le départ du prochain vaisseau habité", normalement prévu pour le 20 décembre, a-t-il ajouté. Sergueï Krikaliov a précisé que le prochain décollage d'un vaisseau-cargo de ravitaillement Progress, prévu le 31 octobre, pourrait en revanche être retardé.

Nick Hague et Alexeï Ovtchinine devaient s'envoler pour une mission de six mois dans la Station spatiale internationale mais l'incident les a contraints à un atterrissage d'urgence.

Ils en ont été quittes pour quelques émotions et des sensations fortes: les deux hommes ont été soumis à une pression de plus de 6-g après l'éjection de leur capsule et avant d'atterrir dans les steppes du Kazakhstan, plus de 400 kilomètres à l'est de Baïkonour, où ils ont été récupérés.

"Les gars vont voler à nouveau, obligatoirement", a affirmé sur son compte Twitter Dmitri Rogozine, le directeur de Roskosmos, évoquant un vol "pour le printemps prochain". Vendredi, les deux hommes ont rejoint la Cité des Etoiles, le centre d'entraînement des cosmonautes près de Moscou.

Suite à cet échec, tous les lancements ont été suspendus et une enquête criminelle a été ouverte par les autorités russes.

En attendant, les trois occupants actuels de l'ISS -- l'Allemand Alexander Gerst, l'Américaine Serena Aunon-Chancellor et le Russe Sergueï Prokopiev -- resteront seuls sur l'ISS plus longtemps que prévu.

Il n'est pas exclu que la mission des trois occupants actuels, qui devait s'achever en décembre, soit prolongée, a indiqué jeudi l'Agence spatiale européenne (ESA).

Un problème potentiel est que les batteries du vaisseau Soyouz devant les ramener sur Terre, déjà amarré à l'ISS, ont une limite d'environ 200 jours: cela repousse à janvier la date limite pour un retour sur Terre. Depuis novembre 2000, l'ISS a toujours été habité.

Les premiers résultats de la commission d'enquête créée par Roskosmos sont attendus pour le 20 octobre, a précisé vendredi l'agence spatiale russe.

- Série d'échecs -

L'échec du lancement, dernier épisode d'une longue série de déboires pour l'industrie spatiale russe, a eu lieu en présence de Jim Bridenstine, présent à Baïkonour où il avait rencontré pour la première fois Dmitri Rogozine.

Après leur retour mouvementé sur Terre, Nick Hague et Alexeï Ovtchinine ont été rapatriés en avion sur Baïkonour, d'où l'agence Roskosmos avait publié des photographies des deux hommes embrassant leurs proches sur le tarmac puis prenant un repas.

Vendredi, le président américain Donald Trump s'est dit "pas du tout inquiet" par le fait que Washington ait besoin de la Russie pour acheminer des hommes dans l'espace.

Si les incidents sur des vols habités sont rarissimes, le dernier remontant à 1983, cet échec reste embarrassant pour la Russie qui a connu plusieurs revers retentissants ces dernières années. En décembre 2016, un vaisseau-cargo Progress devant ravitailler l'ISS s'était ainsi consumé dans l'atmosphère suite à un problème de moteur de sa fusée Soyouz.
Vendredi, la presse russe s'inquiétait d'ailleurs des conséquences de ce nouvel échec. "L'image de l'industrie a subi un dommage important", relève ainsi le quotidien économique Vedomosti, qui titre en une sur "l'effondrement du Soyouz".

Jeudi, la Nasa et l'ESA avaient eux aussi exprimé leur confiance dans les fusées Soyouz, dont la conception remonte à l'ère soviétique. Johann-Dietrich Wörner, le directeur général de l'Agence spatiale européenne, a d'ailleurs souligné "l'extrême fiabilité" du Soyouz dans une lettre envoyée à Roskosmos.
avatar
Caduce62

Messages : 5457
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Caduce62 le Sam 13 Oct - 12:14



Что ни делай, а у власти всегда народ виноват! Согласно опросу "Левада-центра", рейтинг доверия президенту РФ с осени 2017 года упал на 20%, напоминает карикатурист Sergey Elkin. Вся мировая политика в рисунках Елкина http://p.dw.com/p/1HfoD?maca=rus-facebook-dw

Quoi que vous fassiez, les gens au pouvoir sont toujours à blâmer! Selon le sondage Levada-Center, la confiance du président de la Fédération de Russie a diminué de 20% depuis l'automne 2017, rappelle le dessinateur Sergey Elkin.

avatar
Caduce62

Messages : 5457
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Caduce62 le Sam 13 Oct - 12:16

Krispoluk a écrit:
Caduce62 a écrit:Дедолларизировали, дедолларизировали, да не выдедолларизировали! Карикатурист Sergey Elkin сомневается в успехе курса на вытеснение валюты США из экономики РФ. Другие карикатуры Елкина http://p.dw.com/p/1HfoD?maca=rus-facebook-dw

Le caricaturiste Sergey Elkin doute du succès de la politique d'expulsion de la devise américaine de l'économie russe. 

Vaste rigolade !!!  Laughing

Qu'on le veuille ou non, le dollar US est la seule monnaie qui parait fiable aux grands acteurs internationaux ! 

On peut le déplorer ou pas ! Pour ma part, cela ne me satisfait pas mais c'est juste de la REAL POLITIQUE ECONOMIQUE !  Twisted Evil

Les tentatives ont été nombreuses de détrôner le Roi-Dollar mais elles ont toutes échoué...

Pourquoi ? :

- l'Euro est une monnaie forte en apparence mais considérée comme non-fiable par les multiples acteurs internationaux car il n'y a aucune politique économique et étrangère commune à toute la CE, donc instablité sous-jacente...

- Le Remimbi chinois peut s'enorgueillir de l'insolente réussite économique de la Chine mais il ne deviendra pas (enfin dans l'instant actuel) une monnaie étalon... 
Pourquoi ? : la Chine est un état totalitaire contrôlé par un parti unique qui peut décider demain, sur une simple signature du chef de gouvernement, de changer radicalement d'orientation économique pour des raisons qui nous échappent... 
Donc incertitude totale de l'avenir, ce qu'abhorent les puissances de l'argent qui détestent placer leurs milliards dans des systèmes peu fiables sur le long terme.

- Le Rouble russe ? La vaste fumisterie !!! J'étais bidonné quand j'ai vu Poutine lancer le nouveau symbole du rouble, ce "P" barré de deux barres horizontales, pensant peut-être par cet acte symbolique se hisser au niveau de prestige du $... 
Pitoyable ! Un pays dont l'économie est à peine plus forte que celle du Bénélux qui prétend imposer internationalement sa monnaie propre... Risible ! Il suffit d'un gros coup de geule à Washington pour que la Bourse de Moscou et le Rouble dégringolent de 10%  Smile

Donc les efforts des russes sont très amusants mais cela n'empêchera certes pas, leurs oligarches de continuer à placer leurs avoirs volés au peuple russe, à l'étranger, libellés en Livre britannique, en $ US ou en Francs suisses...  Laughing Laughing Laughing
avatar
Caduce62

Messages : 5457
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Caduce62 le Lun 15 Oct - 1:45

Navalny libéré mais pour combien de temps ?

avatar
Caduce62

Messages : 5457
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Caduce62 le Lun 15 Oct - 18:10

Russie : à peine sorti de prison, l’opposant Navalny poursuivi pour « diffamation »
Libéré dimanche après 50 jours de détention, l’opposant au Kremlin est la cible d’une nouvelle enquête judiciaire pour une attaque en « diffamation » datant de 2016.

LE MONDE | 15.10.2018 à 14h57 • Mis à jour le 15.10.2018 à 16h25


Alexei Navalny, à Moscou le 14 octobre.

L’opposant au Kremlin Alexeï Navalny, libéré dimanche après cinquante jours de prison, a annoncé lundi 15 octobre être la cible d’une nouvelle enquête judiciaire pour une attaque en « diffamation » remontant à 2016. « Ce matin, mon avocat a reçu un appel d’un enquêteur du ministère de l’intérieur disant que je devais me présenter aujourd’hui dans le cadre d’une enquête », a déclaré l’opposant de 42 ans dans un message publié sur son site internet.

Selon M. Navalny, cette nouvelle enquête concerne la plainte d’un ancien enquêteur du ministère de l’intérieur, Pavel Karpov, qui l’avait poursuivi en 2016 pour « diffamation » à la suite de la publication d’un message sur le blog de l’opposant. Dans ce message, Alexeï Navalny reprenait des accusations sur le train de vie de M. Karpov et sur ses liens supposés avec la mort dans une prison russe du juriste Sergueï Magnistki, à l’origine en 2012 et en 2013 d’une importante crise diplomatique entre la Russie et les Etats-Unis. Après cette plainte déposée en mai 2016, M. Navalny avait été interrogé par la police, et son appartement avait été fouillé par les enquêteurs.

« Dieu sait comment fonctionne la machine juridique »

« De ce que je comprends, on ne peut pas me mettre en détention à l’heure actuelle sur la base de cette accusation, seules de très fortes amendes sont prévues », a précisé M. Navalny. « Mais Dieu sait comment fonctionne la machine juridique complexe et ingénieuse imaginée par Poutine », a-t-il poursuivi, soulignant que cette affaire avait été « mise au placard » puis « ressortie ».

Farouche opposant au président Vladimir Poutine, Alexeï Navalny a été condamné à la fin d’août à trente jours de prison pour une manifestation non autorisée en janvier appelant à boycotter l’élection présidentielle du 18 mars. Le blogueur anticorruption avait accusé les autorités de l’avoir envoyé en prison pour l’empêcher de manifester le 9 septembre contre un impopulaire projet gouvernemental de réforme des retraites, alors que se tenaient des élections régionales et locales. Des milliers de Russes avaient cependant répondu à son appel dans tout le pays, et la police avait procédé à plus d’un millier d’arrestations, de manière parfois très musclée.

Le 24 septembre, à peine sorti de prison, Alexeï Navalny avait de nouveau été arrêté et condamné à vingt jours de détention pour avoir appelé à manifester contre la réforme des retraites, promulguée au début d’octobre.
avatar
Caduce62

Messages : 5457
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Matt le Lun 15 Oct - 22:03


______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Caduce62 le Mar 16 Oct - 14:25

Russie. Les Ingouches ne veulent pas de la frontière avec la Tchétchénie


COURRIER INTERNATIONAL - PARIS
Publié le 16/10/2018 - 10:38

La situation dans le nord du Caucase avec l’accord entre Tchétchénie et Ingouchie du 26 septembre 2018. Thierry Gauthé/Courrier International
Vingt-six après la séparation de l’Ingouchie et de la Tchétchénie, l’instauration d’une frontière administrative légale par les dirigeants provoque la colère des Ingouches.

Depuis le 4 octobre, les Ingouches occupent le centre de leur capitale, Magas, pour obtenir un référendum sur le tracé de la frontière de leur république avec la Tchétchénie. Le 26 septembre, à la surprise générale, les dirigeants d’Ingouchie et de Tchétchénie, Iounous-Bek Evkourov et Ramzan Kadyrov, ont en effet signé un accord fixant la frontière entre les deux républiques caucasiennes voisines. Depuis la division, en 1992, de l’ancienne république soviétique de Tchétchéno-Ingouchie, la frontière administrative entre les deux entités de la Fédération de Russie n’avait toujours pas été définie, causant régulièrement des conflits.
avatar
Caduce62

Messages : 5457
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  travellergillou76 le Mer 17 Oct - 15:32

[size=41]Visite guidée d'une « ferme à trolls » russe[/size]

DEREK PERROTTE Le 17/10 à 09:00Mis à jour à 09:08 
 



Partager par mailImprimer




Lyudmila Savchuk dénonce le recours massif du gouvernement russe à la désinformation pour asseoir son pouvoir et tenter de déstabiliser les démocraties occidentales. Elle appelle l'UE à « muscler ses défenses » avant les élections européennes de mai, « qui seront sans aucun doute ciblées ». - Olga Maltseva/AFP

« Les Echos » ont rencontré Lyudmila Savchuk, une journaliste russe qui a infiltré la « Internet Research Agency » de Saint-Pétersbourg, accusée d'avoir participé à la manipulation des élections américaines. Elle décrit un système très organisé et alerte sur l'urgence d'organiser une riposte en Europe.

Recroquevillée dans le canapé d'un hôtel bruxellois, la frêle Lyudmila Savchuk parle bas, le regard fuyant. Fausse impression. Cette journaliste russe de trente-six ans ne mâche pas ses mots et n'a pas froid aux yeux. En 2015, durant deux mois, elle a infiltré une des principales « fermes à troll » de son pays, la « Internet Research Agency » de Saint-Pétersbourg.
Ce grand bâtiment gris sans âme, aux fenêtres bâchées, est devenu célèbre en étant directement pointé du doigt par les autorités américaines pour interférence en 2016 sur l'élection présidentielle qui a mené Donald Trump au pouvoir.

Les Etats-Unis et l'UE, cibles prioritaires

De cette plongée dans une fabrique de « fake news », la jeune activiste, rencontrée lundi par « Les Echos », ramène un témoignage rare, bientôt traduit en livre, sur l'ampleur et les recettes de cette guerre d'un nouveau genre. Elle décrit une organisation parfaitement rodée, où plusieurs centaines de personnes, jeunes et animées par « le sentiment de servir leur pays », sont payées 400 dollars par mois pour se créer des faux profils en ligne et propager des « fake news », « produites par une autre ferme dédiée à leurs créations, en tordant des faits réels ou en les inventant ».
Elle-même y incarnera sur VK.com, le Facebook russe, une jeune ménagère, qui, entre deux partages de recettes de cuisine, s'offusque du discours anti-russe lu dans un manuel scolaire américain... qui n'existe pas. La « ferme », raconte-t-elle, tourne non-stop, avec des équipes de nuit et de jour.

Une liste des dix cibles prioritaires du moment était régulièrement distribuée. Les Etats-Unis et l'UE n'en sortaient jamais, dans une entreprise globale de diffusion d'un sentiment anti-Ouest visant à resserrer les troupes autour de Poutine. Selon elle, l'organisation qu'elle a infiltrée n'agit que pour le compte du Kremlin mais « de nombreuses autres prennent des commandes d'acteurs privés ».

Le chaos comme arme politique

Aujourd'hui, en collaboration avec l'ONG Avaaz, elle alerte : « Il n'y a aucun doute que les élections européennes seront fortement ciblées. Le but du Kremlin est toujours le même : créer du chaos pour ensuite essayer d'en tirer profitL'Europe doit absolument muscler ses mécaniques de défense. »
Si une prise de conscience s'est bien opérée selon elle dans le grand public et chez les responsables politiques, « ces derniers sont perdus face aux réponses à apporter, qui restent désordonnées » . Elle juge « utile » le travail d'autorégulation impulsé par Bruxelles , car « les grands réseaux ont compris qu'il est dans leur intérêt d'agir ». Mais elle doute que cela suffira et défend en complément « de vraies mesures légales »« La priorité est de lutter contre les 'fake news' à la racine, en pénalisant les trolls et en interdisant les 'bots' », insiste-t-elle.
« Tout est réactif, pas assez proactif, il faut mieux anticiper les prochains outils et attaques », s'inquiète-t-elle, témoignant du flou croissant en Russie entre vrais et faux médias. « On voit apparaître de 'faux vrais journaux', avec un siège et des équipes, qui mélangent de vrais articles sur des faits réels et des 'fake news' dictées par le gouvernement », témoigne-t-elle.
Et l'on n'a encore rien vu : une conférence organisée lundi et mardi à Bruxelles par un think tank interne à la Commission a alerté sur les « deepfake », qui s'appuient sur les progrès du trucage de vidéos. Les démonstrations en appui, avec par exemple une vidéo d'un Vladimir Poutine plus vraie que nature dont le discours était en fait contrôlé en direct par un technicien, étaient aussi impressionnantes qu'inquiétantes.
Derek Perrotte
avatar
travellergillou76

Messages : 1014
Date d'inscription : 30/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Caduce62 le Ven 19 Oct - 19:32

http://khpg.org/en/index.php?id=1539552592&fbclid=IwAR0QLjCozsxNOMQIn5u6wJQen4AHJOu533PQVnZa27O8gC4V58W2v99uuhg

Gagnez un smartphone en Russie en dénonçant les voisins pour «extrémisme»


   
Les dénonciations anonymes de voisins ou de collègues de travail ne sont plus un mauvais souvenir de l'ère stalinienne. L'information des services de sécurité russes (FSB) ou des autorités sur les activités "extrémistes" ou "antirusses" est depuis longtemps encouragée, souvent récompensée, par le président russe Vladimir Poutine, et des dénonciations anonymes ou autres sont également utilisées pour répandre la peur et la méfiance en Crimée sous l'occupation russe.

Les autorités du Daghestan ont offert un IPhone et deux autres téléphones intelligents comme prix aux habitants de cette république de la Fédération de Russie, qui ont envoyé le plus grand nombre de publications au sujet de publications «extrémistes» à leur ligne directe. Des contrôles seront effectués avant la distribution des smartphones, mais ce n'est pas une raison pour supposer que les personnes dénoncées doivent être coupables de quoi que ce soit. Bien que le ministère des Communications et de l’Information souhaite officiellement connaître les textes suscitant l’inimitié pour des motifs religieux ou ethniques, la «Hotline anonyme» invite les gens à «informer du terrorisme et de l’extrémisme sur Internet». Ceci, à l’instar de la législation russe interdisant la prétendue "propagande de l’extrémisme", est dangereusement mal défini et sujet à des abus. La hotline propose même une bande dessinée ‘superman’ pour montrer aux dénonciateurs potentiels quoi faire.

Selon MBX Media, ce "concours" fait partie du projet "Kiberdruzhyna", mené avec le soutien du ministère de la Presse écrite et du ministère de l'Intérieur du Daghestan. Ces «groupes de cyber-vigilants» sont issus de la «Safe Internet League». Cet ouvrage a été créé par Konstantin Malofeyev, un homme d’affaires russe sous sanctions internationales pour son soutien majeur à l’agression militaire russe contre l’Ukraine. En fait, dans son étude sur la cyber-guerre, Jeffrey Carr suggère que la Ligue a probablement été créée et soutenue par le FSB russe et qu'il est certainement difficile de trouver une ligne de démarcation entre une organisation civique apparente et la promotion officielle des informateurs.

La Ligue a élaboré et fait pression sur la Douma d’État pour adopter une loi prétendant protéger les enfants contre «les informations portant atteinte à leur santé et à leur développement». C’est sur la base de cette loi que Roskomnadzor, censeur effectif de la Russie, a lancé un registre des sites Web interdits. Si initialement les sites qui se sont retrouvés sur le registre l'ont fait pour une bonne raison, la situation a changé depuis. Le registre contient maintenant MBX Media, LinkedIn et Telegram Messenger, tous bloqués par décision du Bureau du Procureur général ou du FSB en raison de documents critiques du régime de Poutine et / ou de leur résistance au contrôle du FSB.

Selon la Safe Internet League, leurs cyber-druzhynies [groupes d’autodéfense] sont le mouvement de la jeunesse de la Ligue et sont composées de plus de 20 000 "volontaires" qui déposent des plaintes concernant des contenus supposés illégaux sur Internet, en mettant notamment l’accent sur "l'extrémisme".

En fait, la hotline Cyber-druzhyny de la Ligue n’est pas ouverte et la vigilance de ces «volontaires» est donc vraisemblablement exprimée par le biais de rapports adressés au «Safe Internet Center». Le site Web de ce dernier, qui contient notamment des conseils alarmants sur la détection de l’extrémisme, est géré avec le soutien de l’Agence fédérale russe de la communication écrite et des communications de masse.

En août 2018, le projet ‘News of the Super State’ signalait la création d’un cyber-druzhyna au sein du département de la politique de la jeunesse de l’oblast de Sverdlovsk, les jeunes étant de nouveau encouragés à informer ceux qui écrivaient sur les médias sociaux. À ce stade, 150 jeunes étaient engagés dans des reportages sur le contenu, les "J'aime" et les "Repos" d’autres utilisateurs d’Internet. Une simple recherche sur Google utilisant le mot кибердружина [cyber-druzhyna] montre qu’il existe déjà de nombreux groupes «volontaires».

Ces activités seront probablement similaires à celles de deux jeunes étudiants de Barnaul, Darya Isayenko et Anastasia Bitner, dont les dénonciations ont abouti à des accusations criminelles d ’« offense aux sentiments des croyants »portées contre Maria Motuznaya et Daniil Markin sur des images diffusées sur Internet. MBX Media rapporte que dans ce cas, et dans d’autres, les dénonciations ont été écrites à la demande du soi-disant Centre de lutte contre l’extrémisme de la Russie.
avatar
Caduce62

Messages : 5457
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Caduce62 le Sam 20 Oct - 12:15

avatar
Caduce62

Messages : 5457
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Caduce62 le Lun 22 Oct - 20:22

Vu de Russie. Poutine a renoncé à négocier avec l’Occident

GAZETA.RU - MOSCOU
Publié le 22/10/2018 - 17:47

Le quotidien russe Gazeta.ru analyse la nouvelle “doctrine” de Vladimir Poutine en matière de guerre nucléaire. Il en ressort que le maître du Kremlin est sûr de sa force et a la conscience tranquille.

L’allocution traditionnelle de Vladimir Poutine au Forum du club de discussion Valdaï a essentiellement été consacrée aux questions de politique internationale. Contrairement aux années précédentes, son intervention s’est distinguée par un ton beaucoup plus calme, dénotant le sang-froid d’un dirigeant sûr de ses forces. De ses forces nucléaires.

Les années précédentes, le président semblait encore nourrir l’espoir de pouvoir prouver quelque chose à ses “soi-disant partenaires occidentaux” – concernant leur tendance à faire “deux poids, deux mesures”, leur espoir déçu de limiter le rôle de la Russie sur la scène internationale et a fortiori de l’exclure. Cette fois, Poutine n’a plus essayé de prouver quoi que ce soit à quiconque.

D’une voix posée, il a fait le constat d’un état de crise sur la scène internationale, voire d’une situation de prélude à la guerre, pour laquelle aucune solution rapide et facile n’est à prévoir (c’est en tout cas ce qui est ressorti de son allocution).
avatar
Caduce62

Messages : 5457
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Krispoluk le Mar 23 Oct - 21:21

Les médias russes commencent à qualifier Zakharchenko de "criminel" 




11h11, le 23 octobre 2018


 Zakharchenko a été assassiné à Donetsk, sous occupation russe, le 31 août 2018.  Les médias russes ont commencé à couvrir les activités criminelles du chef de la République autoproclamée "République populaire de Donetsk" ("RDP") récemment assassinée, Alexander Zakharchenko, le qualifiant de "criminel". Lire aussi Un expert explique la glorification par la Russie des terroristes éliminés du Donbass "Ce qui devait être prouvé. Un mois et demi après l'assassinat de Zakharchenko, il s'est avéré qu'il n'était ni un défenseur de Donbas ni" Batya "(" Papa guerrier "), mais un simple gangster avec son propre syndicat criminel. Quatre ans plus tard Les journalistes russes sont parvenus à la même conclusion que celle sur laquelle nous parlons ", a déclaré sur Twitter Kazansky, journaliste ukrainien, qui a publié une capture d'écran d'un article publié par un média russe sous le titre:" Le nouveau Premier ministre de la RPD Élimine le syndicat criminel de Zakharchenko. "

Read more on UNIAN: https://www.unian.info/war/10308750-russian-media-start-dubbing-zakharchenko-criminal-screenshot.html

C'est la pauvre Christelle Néant qui doit être effondrée ! Alors si même les Russes disent maintenant que son ex-héros n'était qu'une pourriture ordinaire, à qui peut-on encore faire confiance désormais ???  affraid
Ah, le monde est bien trop injuste avec ce pauvre Donbass...  Sad Sad Twisted Evil 


A voir également, l'article suivant sur la même thématique...
avatar
Krispoluk

Messages : 5790
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Krispoluk le Mar 23 Oct - 21:49

Un expert explique la glorification par la Russie des terroristes éliminés du Donbass
 

22 octobre 2018 à 11h00 

"Ce sont les personnages hors-normes qui ne se conforment pas totalement à la ligne du Kremlin" qui sont les plus menacés dans les "LPR / DPR" ", selon Petrenko. 

Le directeur adjoint de l'Institut ukrainien de recherche sur l'extrémisme, Bohdan Petrenko, a déclaré que l'élimination des soi-disant dirigeants des soi-disant "DPR" et "LPR" permettait au Kremlin de créer un "Panthéon des héros du Donbass" avec les  terroristes éliminés. 

"Ceux qui ont étudié l'histoire soviétique seraient surpris de la façon dont les héros de la guerre civile sont réellement morts. La plupart des" héros "étaient simplement des gangsters, mais ensuite des mythes ont été créés autour d'eux. Kotovsky et d'autres se sont socialisés, après avoir été criminels, l’environnement propice pour devenir des révolutionnaires ", a déclaré le spécialiste, soulignant l'anniversaire de l'assassinat à Donetsk du terroriste" RPR "Arseniy Pavlov, alias" Motorola ", selon le média Obozrevatel. 

Voir aussi Zakharchenko, chef de la "RPD" tué dans l'explosion de Donetsk (Photo) "Ils sont morts parce qu'il est beaucoup plus facile de faire un héros, d'un homme mort que d'une personne vivante. Les morts n'iront pas violer les femmes dans un village et gâcher l'image qui leur est imposée. D'un côté, ils éliminent la négativisation de ces "héros", mais d'un autre côté, ils créent la possibilité de leur glorification , comme s'ils avaient été éliminés par les groupes de sabotage ukrainiens et qu'ils soient maintenant des héros.

"Erigeons un monument en l'honneur de Givi, Motorola, Zakharchenko et vénérons ces trois dieux " déclare Petrenko. "Ce sont des personnages hors-normes qui ne se conforment pas totalement à la ligne du Kremlin" qui sont les plus menacés dans le "LPR / DPR" ", selon Petrenko. "S'ils ne sont pas prêts, comme Igor Plotnitsky, à quitter leur poste et à fuir pour se réfugier au-delà de l'Oural, ils deviendront des nouveaux héros du Panthéon à côté de Zakharchenko", a ajouté l'expert.

Read more on UNIAN: https://www.unian.info/society/10306962-expert-explains-russia-s-glorification-of-eliminated-donbas-terrorists.html

Quel dommage que Christelle Néant soit aussi terne et insignifiante, on aurait eu plaisir à la voir ainsi explosée et rejoindre le Panthéon des demi-dieux Donbassites !  bounce bounce bounce Wink
avatar
Krispoluk

Messages : 5790
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Krispoluk le Mer 24 Oct - 20:52

Un autre membre des forces sous commandement russe éliminé dans le Donbass 

16h31, le 24 octobre 2018


 Un autre terroriste, Nikolai Kalinichenko, a eu 20 ans deux jours avant sa mort. Un autre membre des forces sous commandement russe dans le Donbass, dans l'est de l'Ukraine, Dmitry Smetanin, alias «Demon», a été éliminé le 22 octobre. 
"Les circonstances doivent être clarifiées", a déclaré sur Facebook un officier de la 53e brigade mécanisée des Forces armées ukrainiennes, Anatoliy Shtefan, en publiant une photo du terroriste. Il a également rapporté le décès d'un autre terroriste, Nikolai Kalinichenko, qui a eu 20 ans deux jours avant sa mort.

Read more on UNIAN: https://www.unian.info/war/10310922-another-member-of-russian-led-forces-eliminated-in-donbas-photo.html


Petit à petit, le nettoyage par le vide Poutinien prend de l'ampleur au Donbass.
Pour quelle raison ?

C'est là où le sondage d'opinion actuel en Ukraine  : "Que pensez-vous d'échanger la Crimée contre le Donbass ?" Prend tout son sens...  Suspect Suspect Suspect


Impossible ? Attendons de voir quel lapin va sortir du chapeau à l'issue des élections de 2019 et quelles seront les inflexions du nouveau gouvernement à cette époque !!!  Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil  
avatar
Krispoluk

Messages : 5790
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Caduce62 le Dim 28 Oct - 0:08

avatar
Caduce62

Messages : 5457
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Caduce62 le Lun 29 Oct - 20:08

avatar
Caduce62

Messages : 5457
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 30 sur 32 Précédent  1 ... 16 ... 29, 30, 31, 32  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum