Et en Russie !

Page 27 sur 28 Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28  Suivant

Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Caduce62 le Jeu 16 Aoû - 12:57

avatar
Caduce62

Messages : 5127
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Matt le Jeu 30 Aoû - 12:36

Le chanteur Joseph Kobzon est mort:

Joseph Kobzon est mort

Источник: РИА "Новости"

Скончался эстрадный певец Иосиф Кобзон.

Об этом в четверг, 30 августа, родственники артиста сообщили радиостанции «Говорит Москва».
Ему было 80 лет.

27 июля сообщалось, что певца подключили к аппарату вспомогательной вентиляции легких. Перед этим артиста перевели в реанимацию в отделении нейрохирургии в одной из московских больниц. Его состояние оценивалось как стабильно тяжелое.

В тот же день пресс-секретарь Кобзона Варвара Виноградова заявила, что госпитализация певца была плановой и в реанимацию его не переводили. С таким же сообщением выступила 26 июля супруга артиста Нинель Кобзон. Источник РИА Новости в Госдуме заявил, что депутат находится в стабильно тяжелом состоянии и проходит курс химиотерапии.

У Кобзона диагностировали рак в 2005 году.

Le jeudi 30 août, les proches de l'artiste se sont présentés à la station de radio "Says Moscow".
Il avait 80 ans.

Le 27 juillet, il a été signalé que le chanteur était connecté à un appareil de ventilation auxiliaire.Avant cela, l'acteur a été transféré à l'unité de soins intensifs du département de neurochirurgie de l'un des hôpitaux de Moscou. Son état a été jugé stable.

Le même jour, l' attaché de presse du Kobzon Varvara Vinogradova a déclaré que l'hospitalisation du chanteur était prévue et n'a pas été traduite en réanimation. Avec le même message a été faite le 26 juillet, l'épouse de l'artiste Ninel Kobzon. La source de RIA Novosti à la Douma d’État a déclaré que le député était dans un état stable et subissait une chimiothérapie.
Kobzon a été diagnostiqué avec un cancer en 2005.

Rappel, il était fier d'être né en "Malorussia", l'Est de l'Ukraine.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 7875
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 57
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Caduce62 le Jeu 30 Aoû - 17:11

Matt a écrit:Le chanteur Joseph Kobzon est mort:

Joseph Kobzon est mort
Le "playmobile" de Poutine est cassé  Laughing


avatar
Caduce62

Messages : 5127
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  benoit77 le Jeu 30 Aoû - 17:37




fin de partie pour le doryphore . Poutine , ton tour viendra Twisted Evil
avatar
benoit77

Messages : 2126
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Matt le Lun 3 Sep - 19:37

Encore un décès suspect:

Un homme d'affaires belge meurt en tombant d'un immeuble à Moscou

Bruno Charles De Cooman, un homme d'affaires belge, travaillant pour le sidérurgiste russe Novolipetsk Steel (NLMK), est mort après être tombé de la fenêtre d'un appartement à Moscou. La police semble exclure un motif criminel, mais tout le monde ne semble pas cet avis.


Reuters

"La cause de la mort semble être une chute d'une grande hauteur, probablement d'une fenêtre", a indiqué un responsable de la police cité par l'agence Interfax, précisant que le corps avait été retrouvé au pied d'un immeuble historique du centre de la capitale russe, non loin du Kremlin. C'est aussi l'un des lieux de résidence les plus huppés de la ville. La police tente de clarifier les causes de la mort, mais ne soupçonne aucun motif criminel, a-t-il ajouté.

Selon des sources citées par l'agence TASS, la police n'a découvert aucune trace de lutte dans l'appartement. Selon divers médias, De Cooman est arrivé dans l'immeuble avec un ami hier après-midi. Il est resté un moment dans son appartement alors que l'ami l'attendait en bas. Quelques minutes plus tard, il est tombé par la fenêtre. Les médias locaux signalent qu'aucune trace d'alcool n'a été trouvée. "Il n'aurait certainement jamais sauté de lui-même", explique Yvan De Cooman, son oncle dans De Morgen.

Le ministère des Affaires étrangères belge a confirmé auprès de l'AFP le décès de Bruno Charles De Cooman, indiquant ne pas être en mesure de s'exprimer sur les circonstances, "que les autorités russes devront éclaircir".

Le groupe NLMK a également confirmé le décès, sans faire davantage de commentaires. "Nous sommes dévastés par la nouvelle et présentons nos sincères condoléances aux proches de Bruno", a déclaré dans un communiqué le président du groupe, Grigori Fedorichine. NLMK, qui appartient à Vladimir Lissine, l'un des plus hommes les plus riches de Russie selon le magazine Forbes, emploie près de 2.500 personnes en Europe, dont un millier en Belgique. De Cooman ne travaillait pour l'entreprise que depuis 2017. Auparavant, il a passé douze ans à l'Université sud-coréenne de Pohang. "Il y a installé un centre pour tester les métaux", explique encore son oncle.

View image on Twitter



X Soviet@XSovietNews

[ltr]Belgian scientist and corporate executive Bruno Charles de Cooman has been added to the list of Russia-related suspicious deaths after his fall from a window in Moscow today.[/ltr]
Les circonstances de la mort ne sont toujours pas claires et ouvrent la voie aux spéculations. Selon l'observateur hollandais Aleid Steenman, plusieurs sources russes voient un lien entre la mort du Belge et la résistance de son entreprise à des prélèvements supplémentaires sur le secteur de l'acier.

Décès de l’homme d’affaires Bruno De Cooman à Moscou: le parquet fédéral ouvre une enquête

Le parquet fédéral a ouvert une enquête après le décès de l’homme d’affaires belge Bruno Charles De Cooman à Moscou.

L'immeuble devant lequel le corps de Bruno De Cooman a été retrouvé - Capture Google Street view

Le dossier a été fédéralisé afin d’obtenir le maximum d’informations, ce qui constitue une procédure standard lors d’un décès suspect à l’étranger, a indiqué le parquet fédéral qui n’a pour l’instant aucune preuve d’un acte malveillant.

Bruno Charles De Cooman, vice-président R&D de NLMK, a été retrouvé mort, en bas de son immeuble, mercredi à Moscou.
Selon la police russe, le corps présentait les traces d’une chute d’une hauteur importante.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 7875
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 57
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Krispoluk le Mer 5 Sep - 10:29

Ils auraient déjà pu capturer Kiev !

En Russie, on dit que ce sont les sanctions qui ont arrêté Poutine en Ukraine
27 août 2018, 06:36


  
Brider l'appétit du Kremlin était parfaitement possible, pas seulement dans le cas de l'agression contre l'Ukraine.

Les sanctions que l'Occident contre la Russie fonctionnent très bien, car elles ont forcé le président russe Vladimir Poutine à renoncer à des plans futurs pour conquérir de nouveaux territoires de l'Ukraine.

Cette opinion a été exprimée par Slava Rabinovich, financier et blogueur à Moscou.

« Les sanctions américaines bloquent Poutine - c'est sans aucun doute, oui ! Poutine a envahi la Crimée et une partie des territoires du Donbass, mais il est clair ce qui était son plan - Il a à plusieurs reprises exprimé des discours quasi-Hitlériens sur "La nouvelle Russie" - C'était d'occuper une moitié de l'Ukraine et ce sont les sanctions qui l’ont arrêté » a-t-il déclaré.

Selon lui, les sanctions contre la Russie s'appliquent non seulement au contexte de l'Ukraine, mais aussi pour d'autres crimes internationaux - comme les sanctions pour le cas d'empoisonnement Skripal au Royaume-Uni.

« Et si Poutine tente à nouveau d'empoisonner quelqu'un au Royaume-Uni ou aux États-Unis ou d'intervenir dans les institutions de la démocratie dans d'autres pays - la réponse sera dure et immédiate » - dit Rabinovich.

Le financier a comparé la Russie, avant la guerre avec l'Ukraine et aujourd'hui. Il a rappelé qu'en 2013, l'économie russe représentait 2000 milliards de dollars de PIB par an et occupait la 6e ou 8e place dans le classement mondial des plus grandes économies du monde (heu, là j'ai un petit doute ?)

« Ce n'est pas si facile d'impacter immédiatement toute l'économie, le système financier et le territoire de ce qui est le plus grand pays du monde. Mais cela se diffuse lentement et les effets des sanctions, c'est que nombre d'entreprises doivent se faire payer leurs marchandises en espèces à la livraison. Ainsi, nous voyons après un certain temps l'effet réel des sanctions imposées. Si vous mettez de côté les émotions et prenez juste les faits réels pour constater comment vivait la Fédération de Russie en 2013 - se rappeler où était le rouble, à quel niveau était le marché boursier russe en dollars, ce qui était de la taille du PIB en dollars, et ainsi de suite - et comparer avec aujourd'hui, alors nous voyons que les sanctions fonctionnent » a expliqué le blogueur.

Rabinovich a souligné que "si les sanctions ne fonctionnaient pas, alors l'Ukraine aurait perdu la moitié de son territoire et Kiev aurait pu être capturée par les envahisseurs russes".

"C’est-à-dire que les sanctions ont arrêté les intentions de Poutine concernant la" Novorossia ", a t-il résumé.

Comme il a été récemment rapporté, le Congrès américain veut adopter un projet de loi sur les nouvelles sanctions contre la Russie, qui a déjà été surnommé « l'enfer des sanctions », à l'automne - pas en Septembre mais plutôt en Octobre ou après les élections de Novembre. Cela a été dit par le chef de la majorité républicaine au Sénat américain, Mitch McConnell.

https://www.segodnya.ua/politics/mogli-uzhe-zahvatit-kiev-v-rossii-rasskazali-chto-ostanovilo-putina-v-ukraine--1165539.html?utm_medium=referral&utm_source=lentainform&utm_campaign=segodnya.ua&utm_term=1247758&utm_content=6618832
avatar
Krispoluk

Messages : 5508
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Matt le Mer 5 Sep - 11:10

Et après ils (les russes) disent que les sanctions n'ont pas d'effets . . . 
Comme toujours, mensonges . . .  Twisted Evil

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 7875
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 57
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Matt le Jeu 6 Sep - 12:43

Nous avons le soupçon que la fuite d'oxygène sur le vaisseau spatial Soyuz amarré à la ISS est dû à l'accrochage zélé avec des clous des icones et des croix...

p.s. la photo n'est pas truquée elle provient du blog d'un des cosmonautes:
https://artemjew.ru/en/2014/07/18/sr700/


Есть подозрение, что разгерметизация корабля "Союз МС-09" произошла из-за очень усердного приколачивания икон и крестов к корпусу. 

Заставь дурака богу молиться, так он МКС разобьёт.


On soupçonne que la dépressurisation de l’engin spatial Soyouz MS-09 s’est produite à cause de l’attelage très zélé des icônes et des croisements vers la coque.

Fais un fou de Dieu pour prier afin qu'il brise l'ISS.

Laughing Laughing Laughing

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 7875
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 57
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  travellergillou76 le Jeu 6 Sep - 12:54

[size=42]Le gouvernement russe abaisse ses prévisions de croissance[/size]
Le gouvernement russe abaisse ses prévisions de croissance
LE MONDE | 06.09.2018 à 11h20
 Réagir Ajouter
PartagerTweeter

Mercredi 5 septembre, le ministère russe de l’économie a abaissé sa prévision de croissance à 1,8 % pour 2018, contre 1,9 % estimé précédemment, et à 1,3 % pour 2019 (contre 1,4 %). Motifs invoqués : les conséquences sur l’activité des sanctions américaines à l’encontre de Moscou, ainsi que la forte volatilité sur les marchés financiers et la modération des cours de l’or noir attendue l’an prochain. Le ministère estime en effet que le prix du baril de brent, qui évolue aujourd’hui autour de 77 dollars (66,40 euros), devrait baisser à 60 dollars à l’été 2019, en raison de la hausse de la production aux Etats-Unis et dans les pays de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole. Moscou table en outre sur une inflation de 3,4 % en 2018 (contre 2,6 % attendus jusque-là) et de 4,3 % en 2019 (contre 4,2 %).

Ca va devenir compliqué de financer les interventions militaires et les dépenses induites (viabilisation de la Crimée, reconstruction en Syrie,...) bounce bounce bounce
avatar
travellergillou76

Messages : 953
Date d'inscription : 30/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Matt le Jeu 6 Sep - 20:14

Et avec sa politique de la retraite à un âge plus avancé, il prend des mesures:


Путин предложил штрафовать за отказ нанимать на работу предпенсионеров

За «необоснованный отказ» в приеме на работу граждан предпенсионного возраста Путин предложил наказывать денежными штрафами или обязательными работами

Poutine propose une amende pour refus d'embaucher des préretraités
Pour "refus déraisonnable" dans l'embauche de retraités, Poutine a suggéré de punir par les amendes ou le travail forcé


. . .  Neutral

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 7875
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 57
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Krispoluk le Jeu 6 Sep - 20:43

travellergillou76 a écrit:[size=42]Le gouvernement russe abaisse ses prévisions de croissance[/size]
Le gouvernement russe abaisse ses prévisions de croissance
LE MONDE | 06.09.2018 à 11h20
 Réagir Ajouter
PartagerTweeter

Mercredi 5 septembre, le ministère russe de l’économie a abaissé sa prévision de croissance à 1,8 % pour 2018, contre 1,9 % estimé précédemment, et à 1,3 % pour 2019 (contre 1,4 %). Motifs invoqués : les conséquences sur l’activité des sanctions américaines à l’encontre de Moscou, ainsi que la forte volatilité sur les marchés financiers et la modération des cours de l’or noir attendue l’an prochain. Le ministère estime en effet que le prix du baril de brent, qui évolue aujourd’hui autour de 77 dollars (66,40 euros), devrait baisser à 60 dollars à l’été 2019, en raison de la hausse de la production aux Etats-Unis et dans les pays de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole. Moscou table en outre sur une inflation de 3,4 % en 2018 (contre 2,6 % attendus jusque-là) et de 4,3 % en 2019 (contre 4,2 %).

Ca va devenir compliqué de financer les interventions militaires et les dépenses induites (viabilisation de la Crimée, reconstruction en Syrie,...) bounce bounce bounce

Bon, pour une fois, le ministère de l'économie russe est lucide et crédible...

Je l'avais dis déjà auparavant, les arbres ne montent pas jusqu'au ciel et des prix du pétrole élevés contiennent en germe la dynamique de leur propre baisse, par la remise en activité de gisements non rentables à des prix inférieurs, notamment aux Usa et Canada...
avatar
Krispoluk

Messages : 5508
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Caduce62 le Ven 7 Sep - 10:35

AFP, publié le vendredi 07 septembre 2018 à 07h39
Des rues décorées, des incitations au vote... mais aucun candidat d'opposition: les autorités pro-Kremlin de Moscou ont préparé avec soin la municipale de dimanche, qui se résume à un plébiscite dans un contexte de grogne sociale.

Comme son mentor Vladimir Poutine avant l'élection présidentielle de mars, le maire de Moscou Sergueï Sobianine n'a daigné prendre part à aucun débat Shocked avant cette élection gagnée d'avance.

Arrivé en 2010 à la tête de la mégalopole de plus de 12 millions d'habitants, cet apparatchik de 60 ans peut se vanter, selon ses partisans, d'un bilan éloquent. Les immenses et très chers programmes de rénovation urbaine qu'il a lancés ont changé le visage de Moscou.

Mais pour ses opposants, la multiplication des zones piétonnières, l'ouverture de stations de métro ou d'un nouveau parc dans le centre de Moscou ne sont qu'une façade destinée à cette classe moyenne qui, durant l'hiver 2011-2012, avait manifesté contre le retour au Kremlin de Vladimir Poutine.

"Il a élargi les trottoirs mais sur ces trottoirs, ils arrêtent toujours les gens, ils leur interdisent de manifester", explique à l'AFP l'ancien député d'opposition Dmitri Goudkov, dont la candidature à l'élection municipale a été invalidée.

Comme lui, le conseiller municipal d'opposition Ilia Iachine, ancien proche de l'opposant assassiné Boris Nemtsov, ou le militant gay Anton Krassovski n'ont pas pu se présenter faute de respecter des exigences durcies depuis la précédente élection.

Il faut dire qu'il y a cinq ans, l'opposant Alexeï Navalny avait failli contraindre Sergueï Sobianine à un second tour. Pour éviter la répétition d'un tel scénario, seuls les les membres de l'opposition "tolérée", communistes ou nationalistes, ont cette fois pu déposer leur candidature. Evil or Very Mad

"Nous voulons une ville sans clôtures, sans barrières, au sens propre comme au figuré: une ville d'hommes libres", poursuit Dmitri Goudkov.

Le bureau de Sergueï Sobianine n'a pas donné suite aux demande d'interview de l'AFP.

- Une campagne virtuelle -

Les résultats de l'élection faisant peu de doute, autant à Moscou qu'aux différents scrutins locaux à travers la Russie, la participation sera au centre de l'attention, d'autant que ces élections sont les premières depuis l'annonce d'une réforme des retraites qui a fait chuter la côte de popularité de Vladimir Poutine.

Alexeï Navalny a appelé à sortir dans la rue dans toute la Russie dimanche, mais lui-même purge une peine de 30 jours de prison pour une manifestation de janvier.

Dans les rues de la capitale, les militants de Sergueï Sobianine sont actifs depuis plusieurs semaines, certains proposant même des casques de réalité virtuelle montrant comment la ville a changé en dix ans.

Comme pour l'élection présidentielle, des jeux et des stands de nourriture seront installés à la sortie des bureaux de vote et de nombreux restaurants ou magasins ont installé des affiches incitant aux vote.

- "Qualité de vie" -

Pour la première fois, les Moscovites seront même autorisés à voter depuis leurs datchas, maisons de campagne prisées en cette saison. Le taux de participation n'est pourtant attendu qu'à un peu plus de 30% par un sondage du centre public VTsIOM.

"Je vais bien sûr voter pour Sobianine. Il a tellement fait pour Moscou et je pense vraiment qu'il est à la hauteur du poste", explique Irina Bykovskaïa, 58 ans, en descendant la rue Tverskaïa, une artère majeure de Moscou qui a connu une rénovation en profondeur ces dernières années. "Pourquoi avons-nous besoin d'opposition si tout va bien?"

Employée de bureau, Elena Riajina n'est elle pas sûre de participer: "D'un côté, c'est important. D'un autre, c'est clair que cette élection ne va pas changer grand chose.".

Pour le politologue du Centre Carnegie Andreï Kolesnikov, les transformations majeures connues par la capitale russe, devenue plus "européenne" depuis l'arrivée de Sergueï Sobianine, ont rendu la classe moyenne et progressiste de Moscou mieux disposée à son égard: "Elle aime cette qualité de vie qu'offre Moscou. Dans ce sens, un café ouvert vaut mieux qu'une société ouverte. On peut se passer d'une société ouverte. Les cafés existent, pourquoi ne pas soutenir l'homme qui a créé cette atmosphère?"
avatar
Caduce62

Messages : 5127
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Matt le Dim 9 Sep - 10:48

L'Ukraine exprime sa solidarité avec le Royaume-Uni quant aux conclusions sur l'utilisation d'armes chimiques par la Russie

Le contraire eut été surprenant.  Wink

Ukraine reiterates its firm stance that the use of chemical weapons by anyone, anywhere and under any circumstances is a flagrant violation of international law and those responsible for such actions must be held accountable.

Reuters

Ukraine expresses its full solidarity with Great Britain regarding its conclusions about Russia's use of chemical weapons in Salisbury and Amesbury.

"The conclusions of the Organization for the Prohibition of Chemical Weapons that the toxic chemicals used in the Amesbury and Salisbury attacks are of the same nature is another confirmation of the Russian Federation's continuing aggressive policy aimed against the states' sovereignty and undermining international law and order," the Ministry of Foreign Affairs of Ukraine said in a statement.

It is reported Ukraine reiterates its firm stance that the use of chemical weapons by anyone, anywhere and under any circumstances is a flagrant violation of international law and those responsible for such actions must be held accountable.

"We are convinced that only international solidarity may be an effective response to the constant provocations of the Russian Federation, and we encourage our foreign partners to continue coordinated pressure on the Kremlin to make it refuse from its aggressive actions," reads the statement.

L’Ukraine réaffirme qu’elle est fermement convaincue que l’utilisation d’armes chimiques par quiconque, n’importe où et en toute circonstance constitue une violation flagrante du droit international et que les responsables de ces actes doivent être tenus pour responsables.

L'Ukraine exprime toute sa solidarité avec la Grande-Bretagne en ce qui concerne ses conclusions sur l'utilisation par la Russie d'armes chimiques à Salisbury et à Amesbury.

"Les conclusions de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques selon lesquelles les produits chimiques toxiques utilisés lors des attaques d’Amesbury et de Salisbury sont de même nature sont une autre confirmation de la politique agressive de la Fédération de Russie visant la souveraineté des États ", a déclaré le ministère des Affaires étrangères de l'Ukraine dans un communiqué.

L’Ukraine réaffirme qu’elle est fermement convaincue que l’utilisation d’armes chimiques par qui que ce soit, où que ce soit et en toute circonstance, constitue une violation flagrante du droit international et que les responsables de ces actes doivent être tenus pour responsables.

"Nous sommes convaincus que seule la solidarité internationale peut être une réponse efficace aux provocations constantes de la Fédération de Russie, et nous encourageons nos partenaires étrangers à continuer de faire pression sur le Kremlin pour qu’il refuse ses actions agressives", indique le communiqué.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 7875
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 57
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  benoit77 le Lun 10 Sep - 8:53

Russe ! voter Poutine and co et surtout fermer votre grande gueule sinon il vous en coutera !

http://www.lepoint.fr/monde/la-russie-vote-alors-que-l-opposition-a-poutine-tente-d-exister-09-09-2018-2249756_24.php
avatar
benoit77

Messages : 2126
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Caduce62 le Lun 10 Sep - 18:57

AFP, publié le lundi 10 septembre 2018 à 18h00

Le maire de Moscou, Sergueï Sobianine, allié du Kremlin, a été largement réélu selon les résultats publiés lundi au lendemain d'une journée d'élections marquée par l'arrestation d'un millier de manifestants opposés à une impopulaire réforme des retraites.



Dans d'autres régions où se tenaient des élections locales ou régionales dimanche, le parti au pouvoir Russie Unie a subi des déconvenues, enregistrant sa pire performance en plus de dix ans, dans un contexte de colère face à la situation sociale et économique dans le pays.

Cette journée de vote a également été marquée par des manifestations, interdites par les autorités, organisées dans toute la Russie à l'appel du principal opposant au Kremlin, Alexeï Navalny, qui purge une peine de 30 jours de prison pour des actions de protestation organisées en janvier.

Au moins 1.018 manifestants ont été interpellés par la police dimanche, principalement à Saint-Pétersbourg, la deuxième ville de Russie, et à Ekatérinbourg, dans l'Oural, selon l'organisation OVD-Info, spécialisée dans le suivi des arrestations.

Réagissant à l'arrestation de plusieurs mineurs, dont certains visiblement très jeunes, l'ONG Amnesty International a dénoncé une situation "honteuse et navrante".

"Les autorités russes font progressivement comprendre aux jeunes qu'ils ne doivent pas s'attendre au respect de leur droit à la liberté d'expression et de rassemblement", a commenté l'ONG dans un communiqué.



Si la plupart des arrestations se terminent en amende ou en courte période de détention, la police a ouvert deux enquêtes pour violences contre les forces de l'ordre à Moscou, selon OVD-Info.

Le président Vladimir Poutine a estimé, lors d'une rencontre avec des responsables locaux à Vladivostok, dans l'Extrême Orient, que "dans l'ensemble, la campagne électorale a été menée de manière décente, avec une participation assez élevée".






- "Concurrence politique" -

A Moscou, Sergueï Sobianine a remporté une victoire prévisible avec 70,17 % des bulletins, fort du soutien du Kremlin et du parti au pouvoir et faute d'opposition véritable. La participation n'a pas dépassé les 30,96%, malgré les efforts des autorités pour inciter les Moscovites à se rendre aux urnes.

Lors des dernières municipales il y a cinq ans à Moscou, Alexeï Navalny avait failli contraindre Sergueï Sobianine à un second tour. Pour éviter la répétition d'un tel scénario, seuls les membres de l'opposition "tolérée", communistes ou nationalistes, ont cette fois pu déposer leur candidature.

Propulsé en 2010 par le Kremlin à la tête de la mégapole de plus de 12 millions d'habitants, M. Sobianine, 60 ans, peut se vanter d'avoir changé pour le mieux le visage de Moscou, grâce à de coûteux et titanesques projets d'urbanisme.

Ses critiques lui reprochent en revanche une politique dispendieuse et l'étouffement de toutes voix critiques.

Dans plusieurs autres régions telles que Primorié, en Khakassie, à Vladimir et à Khabarovsk, un deuxième tour devra avoir lieu pour élire le gouverneur, les candidats de Russie Unie ayant échoué à obtenir plus de 50% des scrutins.

Les communistes ont en outre défait les candidats du Kremlin lors de l'élection des parlements régionaux en Khakassie, à Irkoutsk et Oulianovsk.

"Les gens ne votent plus automatiquement pour le pouvoir. Dans les régions, nous voyons une progression des sentiments protestataires suscités par la réforme des retraites et la détérioration de la situation économique", explique à l'AFP le politologue Alexeï Makarkine.

Les autorités russes sont confrontées depuis plusieurs mois à une fronde inhabituelle face au projet du gouvernement d'augmenter l'âge de départ à la retraite, qui était resté inchangé depuis près de 90 ans dans un pays où l'espérance de vie reste à la peine, surtout pour les hommes.

Le président Poutine, qui s'était dans un premier temps distancé du projet, l'a finalement endossé, proposant fin août un assouplissement de la réforme. Son annonce mi-juin, le jour du lancement de la Coupe du monde de football en Russie, avait provoqué une chute de sa cote de popularité.

"Les gens commencent à y regarder de plus près, à se demander s'il faut voter pour quelqu'un qui a été au pouvoir et n'a rien fait", souligne M. Makarkine.

avatar
Caduce62

Messages : 5127
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Caduce62 le Lun 10 Sep - 19:06

Новый герб Москвы
Nouveau blason de Moscou  Laughing



avatar
Caduce62

Messages : 5127
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  steven21 le Mar 11 Sep - 2:58

entre un pays , si tu n'es pas d'accord , il faut fermer sa gueule , et un autre pays où un délit manifeste et que les forces de l'ordre en tentant de faire respecter l'ordre et la loi sont inculpés ; mais putain , il existe pas un pays où il y a un juste milieu ?  Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad
avatar
steven21

Messages : 1351
Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 37
Localisation : dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Caduce62 le Mar 11 Sep - 12:39

AFP, publié le mardi 11 septembre 2018 à 12h22
Près de 300.000 hommes, toutes les composantes de l'armée impliquées et des soldats chinois en soutien: la Russie a lancé mardi les plus vastes manœuvres militaires de son histoire, dénoncées par l'Otan comme la répétition d'un "conflit de grande ampleur".

Ce déploiement massif auquel participent les armées chinoise et mongole, baptisé "Vostok-2018" (Est-2018), se poursuivra jusqu'au 17 septembre en Sibérie orientale et dans l'Extrême-Orient russe.

"Vostok-2018 a démarré", a indiqué mardi le ministère de la Défense dans un communiqué, accompagné d'une vidéo montrant des véhicules blindés, des hélicoptères ou encore des avions en mouvement.

Si la journée de mardi doit être consacrée au déploiement des troupes, mercredi verra la tenue d'exercices de lutte antiaérienne tandis que "le principal évènement" sera jeudi, a assuré le ministère de la Défense aux journalistes couvrant les exercices, sans donner plus de précisions.

En marge du Forum économique de Vladivostok (Extrême-Orient), Vladimir Poutine devrait assister à Vostok-2018 qui intervient dans un contexte de tensions persistantes avec les Occidentaux, entre crise ukrainienne, conflit en Syrie et innombrables accusations d'ingérence dans la politique occidentale.

Aux yeux de l'armée russe, cette démonstration de force est similaire à "Zapad-81" (Ouest-81) qui, il y a près de 40 ans, avait mobilisé entre 100.000 et 150.000 soldats du pacte de Varsovie en Europe orientale, les plus grandes manœuvres jamais organisées à l'ère soviétique.

"Il y aura comme un air de Zapad-81, mais en plus imposant d'une certaine manière", se félicitait d'ailleurs fin août le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, détaillant le contingent attendu: 300.000 soldats, 36.000 véhicules, 1.000 avions et 80 navires.

"Imaginez 36.000 engins militaires se déplaçant en même temps: des chars, des blindés de transport de troupes, des véhicules de combat d'infanterie. Et tout cela, bien sûr, dans des conditions aussi proches d'une situation de combat que possible", s'était-il enthousiasmé.

- Armes modernes - scratch

Tout le répertoire moderne de l'armée russe sera de la partie: des missiles Iskander, capables de transporter des ogives nucléaires, des tanks T-80 et T-90 ou les récents avions de combats Su-34 et Su-35. En mer, la flotte russe déploiera plusieurs frégates équipées de missiles Kalibr, qui ont fait leurs preuves en Syrie.

Côté chinois, la participation est bien plus modeste avec 3.200 soldats engagés et une trentaine d'avions ou d'hélicoptères déployés, mais elle est symbolique alors que la Russie cherche à montrer qu'elle n'est pas isolée sur la scène internationale.

"Nous avons des relations de confiance (avec la Chine) en matière politique, de sécurité et dans la sphère militaire", a d'ailleurs déclaré Vladimir Poutine mardi lors d'une rencontre à Vladivostok avec le président chinois Xi Jinping, qui participe aussi au forum économique.

Si les précédents exercices militaires russes dans la région, Vostok-2014, avaient déjà rassemblé 155.000 soldats, les manœuvres Zapad-2017 (Ouest-2017) organisées l'an passé aux portes de l'Union européenne n'avaient en comparaison impliqué que 12.700 hommes selon Moscou, l'Ukraine et les pays baltes faisant état de leur côté d'un contingent bien plus important.

Sans surprise, l'Otan a dénoncé ces manœuvres. "Cela s'inscrit dans une tendance que nous voyons depuis un moment: une Russie plus sûre d'elle, qui augmente significativement son budget de Défense et sa présence militaire", a indiqué un porte-parole de l'Alliance, Dylan White.

Depuis 2014 et la grave dégradation des relations entre Moscou et l'Occident, la Russie a multiplié les exercices militaires d'ampleur, du Caucase à la Baltique et jusqu'en Arctique, tout en dénonçant l'expansion à ses frontières de l'Otan, menace fondamentale pour sa sécurité selon la nouvelle doctrine militaire russe adoptée la même année.

Les manoeuvres russes en Extrême Orient ont été précédées par des exercices en Méditerranée auxquels ont pris part plus de 25 navires et une trentaine d'avions, dans un contexte de renforcement de la présence russe au large de la Syrie où elle intervient militairement depuis 2015.

Manoeuvres et dépenses inutiles LaughingLaughing
avatar
Caduce62

Messages : 5127
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Caduce62 le Mar 11 Sep - 16:55

Le parti de Poutine recule lors des élections partielles

https://www.courrierinternational.com/article/le-parti-de-poutine-recule-lors-des-elections-partielles?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook&Echobox=1536677097
COURRIER INTERNATIONAL - PARIS
Publié le 11/09/2018 - 16:31


Le candidat de Russie unie, Andreï Tarasenko vote à Vladivostok le 9 septembre. Le gouverneur par intérim du Primorié, a obtenu 46,5% des voix. Il sera au second tour face au candidat du Parti communiste. PHOTO VITALIY ANKOV/SPUTNIK/AFP

Comme prévu, les élections partielles du 9 septembre ont montré un recul du parti Russie unie, notamment au profit des communistes. Le pouvoir devra davantage composer avec l’“opposition officielle”, et surtout revoir sa politique sociale.

“Russie unie trébuche sur les retraites”, annonce le journal économique libéral Vedomosti. “Coup de stress pour le parti au pouvoir”, titre Kommersant. Quant au tabloïd Moskovski Komsomolets, il va plus loin : “La Russie essaye la ‘ceinture rouge’”. Il semble, en tout cas, comme le résume dans ce journal l’éditorialiste Mikhaïl Rostovski, que “le temps des victoires faciles pour le Kremlin [soit] révolu”.

Sur fond de réforme des retraites, cette journée du 9 septembre a été émaillée de nombreuses manifestations. Elle a également donné lieu à un grand nombre d’arrestations. Enfin, elle avait valeur de test pour le parti Russie unie, au pouvoir, mais aussi pour Vladimir Poutine.

L’écrasante majorité des régions de la Fédération était concernée par cette journée électorale unique au cours de laquelle ont eu lieu 26 élections de gouverneurs, de nombreux scrutins régionaux ou municipaux et des renouvellements de mandats individuels à la Douma d’État.

Pour la première fois depuis longtemps, rapporte Kommersant, il y aura un second tour pour l’élection du gouverneur dans 4 régions sur 22 (celles de Khabarovsk, du Primorié, de Vladimir et dans la république de Khakassie) ; le Parti communiste arrive en tête aux élections régionales dans 3 régions, et Russie unie a obtenu moins de 50 % des voix dans 11 régions.

Les communistes et le parti nationaliste de Vladimir Jirinovski ont “sérieusement renforcé leur présence” dans les assemblées régionales. Mais surtout, poursuit le titre, pour les partis siégeant à la Douma, cette journée ouvre la voie à un rapport de force plus substantiel avec le parti au pouvoir. “Une sorte de vraie vie politique va pouvoir commencer”, a ainsi déclaré le vice-président du comité central du Parti communiste, Iouri Afonine. Il sous-entend ainsi que les partis “hors système”, comme celui de l’opposant Alexeï Navalny, les démocrates libéraux ou l’extrême gauche, ne sont toujours pas parvenus à franchir les nombreux obstacles administratifs ou pénaux qui leur permettraient de rester dans la course.

“On ne vit pas que de Crimée et d’Amérique”

Avec la victoire écrasante de certains représentants du parti au pouvoir, comme celle du maire sortant de Moscou, Sergueï Sobianine, ces succès de l’opposition “officielle” ne représentent qu’une “goutte d’eau”, comme l’écrit Mikhaïl Léontiev. Mais, selon lui, “c’est déjà beaucoup, dans le contexte politique de ces dernières années”.

Et surtout, souligne-t-il, dans le contexte économique actuel très dur, l’“actualité sociale” s’est imposée à l’ordre du jour politique.

Les citoyens sont toujours fiers que la Crimée ait été rattachée à la Fédération, ils sont soudés autour du drapeau derrière Poutine face à l’Amérique, mais on ne vit pas que de Crimée et d’Amérique.”
La société est prête au changement

Les très lourds défis socio-économiques à venir, poursuit-il, et “l’incompétence des ‘chefs’ de l’opposition” – le leader du Parti communiste, “habitué à mimer le rapport de force politique”, ou Alexeï Navalny, “empêtré dans ses bisbilles avec ses potentiels alliés ou partisans” – font planer une “atmosphère de fin de siècle” sur la vie politique russe actuelle.

“La société n’est pas prête à se séparer de Poutine, et s’y accroche comme à une bouée de sauvetage. Mais, parallèlement et paradoxalement, elle a conscience de la nécessité d’une relève des générations au sommet de la pyramide politique, et elle y est prête”, conclut l’éditorialiste.

Laurence Habay
avatar
Caduce62

Messages : 5127
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Caduce62 le Mar 11 Sep - 21:15

Des Russes se sont fait tatouer pour des pizzas à vie chez Domino’s Pizza affraid

  
En Russie, Domino’s Pizza a lancé une offre publicitaire étonnante. La pizzeria a promis d’offrir 100 pizzas par an, pendant un siècle, à ceux qui oseraient se faire tatouer le logo de l’entreprise, en forme de domino, rapporte Munchies . Les participants devaient ensuite partager la photo de leur nouveau tatouage sur les réseaux sociaux.

La campagne, lancée le 31 août, devait s’étendre jusqu’à la fin octobre. Finalement, face à l’afflux de participants, Domino’s Pizza a durci les règles : maximum 350 gagnants et pour bénéficier des pizzas gratuites, le tatouage devait mesurer au minimum 2 cm de longueur et être situé sur une partie visible du corps, ce qui n’a pas arrêté les aficionados de pizzas.

Ces conditions supplémentaires n’ont pas arrêté les aficionados de pizzas. Sur les réseaux sociaux, ils sont nombreux à arborer fièrement leurs nouveaux tatouages.

Dès le 4 septembre, les 350 participants étaient atteints. La marque a tout de même précisé sur son compte VKontakte qu’elle accepterait, jusqu’à midi de dernières photos, pour les personnes en train de se faire tatouer. Finalement, 381 personnes bénéficieront de pizzas à vie. Pour l’instant, la marque n’a pas prévu de faire d’opérations similaires à l’étranger.

Les russes sont imbattables sur certains points lol!


Dernière édition par Caduce62 le Mar 11 Sep - 21:27, édité 1 fois
avatar
Caduce62

Messages : 5127
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Krispoluk le Mar 11 Sep - 21:25

Jusqu'où ira la connerie humaine... !  clown What a Face
avatar
Krispoluk

Messages : 5508
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  pyxous le Mer 12 Sep - 9:47

Faisons la paix avant la fin de l'année, dit Poutine à Abe


Reuters 12/09/2018 à 09:30


VLADIVOSTOK, Russie, 12 septembre (Reuters) - Vladimir
Poutine a proposé mercredi au Premier ministre japonais Shinzo
Abe de conclure un traité de paix d'ici la fin de l'année.
Le président russe a lancé l'idée lors du forum économique
annuel de Vladivostok.

Depuis la capitulation du Japon en 1945, Moscou et Tokyo
n'ont toujours pas signé de traité de paix en raison de leur
contentieux sur l'archipel des îles Kouriles.

"Je viens d'avoir une idée", a déclaré Poutine en se
tournant vers Shinzo Abe lors d'une séance de questions-réponses
à Vladivostok. "Concluons un traité de paix avant la fin de
l'année, sans conditions préalables."

Le Premier ministre japonais, qui avait indiqué lundi que
ses discussions avec Poutine progressaient, n'a pas répondu à la
proposition du président russe.
avatar
pyxous

Messages : 654
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 68
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  benoit77 le Mer 12 Sep - 10:29

pyxous a écrit:Faisons la paix avant la fin de l'année, dit Poutine à Abe


Reuters 12/09/2018 à 09:30


VLADIVOSTOK, Russie, 12 septembre (Reuters) - Vladimir
Poutine a proposé mercredi au Premier ministre japonais Shinzo
Abe de conclure un traité de paix d'ici la fin de l'année.
Le président russe a lancé l'idée lors du forum économique
annuel de Vladivostok.

Depuis la capitulation du Japon en 1945, Moscou et Tokyo
n'ont toujours pas signé de traité de paix en raison de leur
contentieux sur l'archipel des îles Kouriles.

"Je viens d'avoir une idée", a déclaré Poutine en se
tournant vers Shinzo Abe lors d'une séance de questions-réponses
à Vladivostok. "Concluons un traité de paix avant la fin de
l'année, sans conditions préalables."

Le Premier ministre japonais, qui avait indiqué lundi que
ses discussions avec Poutine progressaient, n'a pas répondu à la
proposition du président russe.

"Concluons un traité de paix avant la fin de l'année, sans conditions préalables."

faut espérer que ce ne sera pas comme le pacte Molotov -Ribentrop Twisted Evil
avatar
benoit77

Messages : 2126
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Krispoluk le Mer 12 Sep - 15:05

pyxous a écrit:Faisons la paix avant la fin de l'année, dit Poutine à Abe


Reuters 12/09/2018 à 09:30


VLADIVOSTOK, Russie, 12 septembre (Reuters) - Vladimir
Poutine a proposé mercredi au Premier ministre japonais Shinzo
Abe de conclure un traité de paix d'ici la fin de l'année.
Le président russe a lancé l'idée lors du forum économique
annuel de Vladivostok.

Depuis la capitulation du Japon en 1945, Moscou et Tokyo
n'ont toujours pas signé de traité de paix en raison de leur
contentieux sur l'archipel des îles Kouriles.

"Je viens d'avoir une idée", a déclaré Poutine en se
tournant vers Shinzo Abe lors d'une séance de questions-réponses
à Vladivostok. "Concluons un traité de paix avant la fin de
l'année, sans conditions préalables."

Le Premier ministre japonais, qui avait indiqué lundi que
ses discussions avec Poutine progressaient, n'a pas répondu à la
proposition du président russe.

Soucieux du restant du peu de considération qu'il garde encore dans le monde, Poutine veux "amadouer" les japonais qui soutiennent politiquement - et financièrement - l'Ukraine contre ses visées hégémoniques...

Il ignore, le pur produit du KGB, que les Japonais ne signeront jamais un traité de paix avec les russes  car ils n'ont toujours pas "gobé" la déclaration de guerre tardive de Staline et l'occupation des îles Kouriles et Sakhahline. 
Leur restitution au Japon constitue un préalable indispensable, côté japonais, à la signature d'un traité de paix, mais comme le tsar n'est pas prêt à lâcher un bout de territoire, on attendra encore longtemps la signature d'un traité de paix...  Twisted Evil
avatar
Krispoluk

Messages : 5508
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  benoit77 le Mer 12 Sep - 22:29

Poutine prend vraiment les gens pour des cons
http://fr.africanews.com/2018/09/12/denuclearisation-de-la-coree-du-nord-le-mot-de-poutine/

faut-il rappeler ce que Poutine a fait de ces garanties pour l’Ukraine après sa dénucléarisation ?

Pauvre monde pale
avatar
benoit77

Messages : 2126
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 27 sur 28 Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum