L'invasion Russe en Ukraine

Page 34 sur 38 Précédent  1 ... 18 ... 33, 34, 35, 36, 37, 38  Suivant

Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Mar 3 Juil - 10:17

Donbass : 21 attaques ciblées et un militaire ukrainien blessé



Hier,  les unités armées illégales soutenues par la Russie ont continué de tirer sur les positions militaires ukrainiennes dans l’est de l’Ukraine et ont lancé 21 attaques ciblées au cours des dernières 24 heures. 

Dans le secteur de Louhansk, les milices ont utilisé des lance-grenades automatiques et des armes légères pour tirer sur les points d’appui ukrainiens près de Krymske (42,5 km au nord-ouest de Louhansk) et de Prytchepylivka (50 km au nord-ouest de Louhansk).

Les miliciens ont également ouvert le feu à l’aide des armes légères sur les troupes ukrainiennes positionnées près de Louhanske (59 km au nord-est de Donetsk) et de Novozvanivka (70 km à l'ouest de Louhansk). Les combattants pro-russes ont en outre attaqué de nouvelles positions ukrainiennes dans la banlieue Est de Zolote-4. Après avoir reçu une réponse adéquate des forces ukrainiennes, le bombardement a été arrêté.


Les troupes ukrainiennes dans la région de Novolouhanske (53 km au nord-est de Donetsk) ont été visées par des tirs de mitrailleuses lourdes et d’armes légères. À la suite d'un des tirs en provenance des territoires occupés, un soldat ukrainien a été blessé.


Aux abords de Donetsk, de multiples tirs de lance-grenades antichars ont été recensés près de Pisky (12 km au nord-ouest de Donetsk).


La situation la plus tendue a été observée dans le secteur de Marioupol, notamment à proximité de Vodiane (16 km au nord-ouest de Donetsk), de Gnoutove (19 km au nord-ouest de Marioupol), de Chyrokyne (20 km à l'est de Marioupol), de Pavlopil (30 km au nord-est de Marioupol), de Tchermalyk (31 km au nord-est de Marioupol) et de Lebedynske (16 km au nord-est de Marioupol), où les milices ont tenté de provoquer les militaires ukrainiens par le biais des tirs de mitrailleuses lourdes et d'armes légères.


Selon les services du renseignement, deux miliciens ont été blessés durant la journée d’hier.



______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 7875
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 57
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Mar 3 Juil - 17:27

Un fusilier marin ukrainien succombe à ses blessures à l’hôpital de Kharkiv



Edouard Fedorov, un fusilier marin des Forces navales des Forces armées ukrainiennes, âgé de 22 ans, est décédé à l’hôpital de Kharkiv. Il a été grièvement blessé lors d’une mission dans le Donbass occupé.

Cette information a été communiquée par le commandement des Forces navales des Forces armées de l’Ukraine.

«Le fusilier marin Edouard Fedorov a succombé à ses blessures reçues lors d’une mission de combat pour la défense de son pays. C’est une lourde perte pour les Forces navales des Forces armées de l’Ukraine, la famille et les proches de Fedorov», peut-on lire dans le communiqué.

Edouard Fedorov a été blessé le 27 juin dernier lors d’une attaque des groupes pro-russes sur les positions de la 36e brigade d’infanterie marine.

«Pendant pratiquement cinq jours, les médecins de l’hôpital de Kharkiv se sont battus pour sauver la vie de notre fusilier, mais le 2 juillet, vers 21h00, son coeur s’est arrêté. Le commandement et tout le personnel des Forces navales expriment leurs condoléances aux parents et aux proches d'Edouard. Il a été un homme brillant, dévoué, loyal, sincère ... jusqu'à la fin», peut-on lire sur la page Facebook de la brigade d’Edouard.

Le militaire n’avait que 22 ans, lui et son épouse attendait un heureux événement....

Et:

Deux prisonniers décédés dans une colonie de la prétendue République populaire de Louhansk



Le 2 juillet, deux prisonniers sont décédés dans la colonie pénitentiaire № 19 de la ville de Tchervony Loutch, sur le territoire occupé de Louhansk.

Cette information a été communiquée par Pavlo Lysyansky, représentant du Commissaire aux droits de l’homme dans le Donbass.

«Hier dans la journée, un cas de décès en masse a eu lieu sur le territoire de la colonie pénitentiaire №19, dans la ville de Tchervony Loutch, territoire non-contrôlé. Alors qu’ils travaillaient, deux prisonniers sont décédés. Je m’adresse à la mission de suivi de l’ONU afin qu’elle se rende dans la colonie pénitentiaire en question pour vérifier la situation. Ces prisonniers sont avant tout des êtres humains», a-t-il écrit.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 7875
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 57
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  benoit77 le Dim 8 Juil - 10:54

Kurt Wolker :

"La Russie a provoqué ce conflit. Premièrement, la guerre hybride en Crimée, puis la capture de la Crimée et l'annonce de son annexion à la Russie, puis la mise en place du même plan à l'est de l'Ukraine. et soutien. La Russie a décidé d'allumer ce conflit afin d'exercer une pression sur l'Ukraine"

interview complète :
https://ostwest.tv/news/intervyu-s-kurtom-volkerom-spetspredstavitelem-gosdepartamenta-ssha-po-voprosam-ukrainy/
avatar
benoit77

Messages : 2126
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Lun 9 Juil - 13:16

Il y aura des conséquences, c'est certain (mais pas nécessairement ce qu'on peut penser):

La guerre dans le Donbass représente une catastrophe écologique, y compris nucléaire



Le conflit dans le Donbass représente une catastrophe écologique sérieuse, comportant un aspect nucléaire, et la communauté internationale devrait y prêter attention.

Cette déclaration a été faite par Ostap Semerak, ministre de l’écologie et des ressources naturelles de l’Ukraine, après la présentation de l’étude «Impact du conflit militaire à l’est de l’Ukraine sur l’environnement» à la 27e session parlementaire de l’Assemblée parlementaire de l’OSCE.

«Le monde devrait connaître les menaces auxquelles l’Ukraine doit faire face et qui sont aussi des menaces pour le monde entier, pour la région européenne au minimum», a-t-il souligné.

Il a appelé «un acte de terrorisme environnemental international que le monde devrait étudier correctement» le fait que les combattants pro-russes ont cessé de pomper l'eau de nombreuses mines. Parmi eux se trouve la mine «Jeune communard» qui a été utilisée dans les années 1970 pour réaliser une explosion nucléaire souterraine et dans laquelle les produits «encapsulés» ont alors été stockés.

«Les pays qui comprennent la menace de l'atome doivent prendre une part très active dans la résolution des problèmes environnementaux des régions de Donetsk et de Luhansk», a déclaré le ministre de l’écologie ukrainien.

Selon lui, 36 mines inondées se trouvent actuellement sur les territoires temporairement non contrôlés. Et l’Ukraine avec d’autres pays vont devoir trouver des réponses aux questions du devenir de ces masses d'eau polluées, des terres touchées par les attaques, par l'utilisation d'explosifs et ravagées par les incendies, comment restaurer la biodiversité dans la région après la fin du conflit armé.

Le chef du ministère de l’Écologie a souligné que l'Ukraine ne pourrait pas résoudre ce problème par elle-même, ni financièrement ni techniquement. Et les spécialistes qui peuvent concevoir correctement le travail nécessaire ne représentent que « quelques personnes dans le monde entier».

Cependant, encore une fois le ministre a souligné que tous les travaux ne pourront être réalisés qu’après l'achèvement des bombardements.

Une étude réalisée par un groupe indépendant d'experts internationaux sur l'impact environnemental du conflit militaire dans régions de Donetsk et de Luhansk a été menée en 2017 avec le soutien financier des gouvernements du Canada et de l'Autriche. Il y a un accord pour continuer ce travail au-delà. En outre, un projet conjoint du gouvernement ukrainien et de l'OSCE est en cours pour restaurer, avec les administrations des oblasts, le système de surveillance détruit, en particulier dans les installations hydrauliques.


Au cours des trois premières années de combats dans la région, plus de 500 incidents industriels ont eu lieu, dont certains sont une menace potentielle pour la population et l'environnement. Le Donbass compte également 45 000 entreprises qui, dans une mesure plus ou moins importante, ont causé ou pourraient causer des dommages à l'environnement.




Avakov a présenté aux ambassadeurs des pays du G7 la stratégie de la désoccupation du Donbass



Le ministre ukrainien de l'Intérieur, Arsen Avakov, a présenté aux ambassadeurs et aux diplomates des pays du G7 la stratégie de la désoccupation du Donbass, qui implique des casques bleus dans le suivi de la frontière et prévoit leur participation à des missions de police.

Cette information a été communiquée par le département des communications du ministère de l'Intérieur :

« La stratégie de la désoccupation du Donbass intitulée « Mécanisme des petits pas » est un outil d'interaction de tous les services :


le Service des gardes-frontières, le Service national des situations d’urgence, la Garde nationale et la Police nationale. Le plan prévoit la participation de seulement deux mille soldats de la paix qui surveilleront la frontière et prendront part à certaines missions de police », a déclaré M. Avakov.

Le ministre a souligné que la stratégie prévoit une contre-propagande active dans la région :


« Nous proposons un mécanisme « des petits pas » qui est aussi un mécanisme de contre-propagande, de lutte pour l'esprit des gens qui ont été dupés par la propagande russe. La mise en œuvre d'un tel plan n’est possible qu’avec l'appui des partenaires internationaux et la volonté de l'Ukraine, et la Russie devrait adopter ces règles », a noté le chef du ministère de l'Intérieur.


En attendant, ça continue:

Donbass : les combattants pro-russes tirent avec des mitrailleuses lourds, un militaire ukrainien blessé



Ce dimanche la situation dans la zone du conflit restait contrôlée.

Cette information a été communiquée par le centre de presse des Forces unies.

« Les combattants pro-russes ont violé la trêve à 21reprises tout au long de la ligne de démarcation. Ils ont déployé des lance-grenades, des mitrailleuses lourdes et des armes de chasse », peut-on lire dans le communiqué.

La situation était calme dans la région de Louhansk. En revanche, dans la région de Donetsk, les unités illégales pro-russes ont déployé des lance-grenades, des armes de chasse et des mitrailleuses lourdes pour tirer sur les positions des militaires ukrainiens à Pivdenne et Svitlodarsk. Un militaire ukrainien a été blessé. Les affrontements ont également eu lieu aux abords d'Avdiivka.

Dans le secteur de Marioupol, les combattants pro-russes ont tiré sur les positions des militaires ukrainiens à Mariinka, Pavlopil, Vodyane, Chyrokine, Lebedynske, Talakhivka.

Selon les données du Service de renseignement, deux combattants pro-russes ont été blessés.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 7875
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 57
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Mar 10 Juil - 13:38

Donbass : La région de Marioupol reste l'épicentre des attaques des milices pro-russes



Selon une information fournie par le centre de presse de l'OFU (opération des Forces unies), les formations armées illégales continuent de violer le cessez-le-feu sur l'ensemble de la ligne de contact. Au cours de la journée de lundi, 9 juillet, les milices ont mené 23 attaques contre les positions militaires ukrainiennes.

Aux abords de Popasne et de Svitlodarsk, les miliciens soutenus par la Russie ont utilisé des lance-grenades automatiques et des mitrailleuses lourdes pour tirer sur les points d'appui ukrainiens près de Novozvanivka, de Svitlodarsk et de Novolouhanske.

Les combattants russes et pro-russes ont également visé à 7 reprises Avdiivka, Nevelske, Novotroitske, Pisky et Opytne (dans le secteur de Donetsk), en déployant des mitrailleuses lourdes, des véhicules de combat d'infanterie, des lance-grenades et des armes légères. Cependant, la situation était calme dans la région de Louhansk.


La situation la plus tendue a été observée dans la région de Marioupol, notamment à proximité de Vodiane, de Lebedynske et de Chyrokyne, où les milices ont tiré à 12 reprises avec des armes légères, des véhicules de combat d'infanterie et des lance-grenades.

L'état-major des forces ukrainiennes a informé qu'un soldat ukrainien avait été blessé au cours de ces affrontements dans le Donbass.


Selon les services de renseignement de l'armée ukrainienne, un milicien a été tué durant la journée d’hier.


Depuis le début de la journée de mardi, 10 juillet, les miliciens ont déjà lancé six attaques contre les troupes ukrainiennes à l'est de l'Ukraine.


Porochenko : L'agression russe en Ukraine a déjà ôté la vie à 10 000 personnes



Au cours des quatre dernières années, l’agression russe en Ukraine a fait 10 000 morts et causé des pertes économiques de 100 milliards d'euros.

Le président ukrainien Petro Porochenko a publié cette information sur son compte Twitter :

« C’est déjà le quatrième sommet où nous avons discuté de l'agression russe contre l'Ukraine, qui a coûté la vie à 10 000 personnes et entraîné des pertes économiques de 100 milliards d'euros », a déclaré M. Porochenko.


Il a également souligné l'importance de la fermeture d’une partie de la frontière ukrainienne non contrôlée avec l'État agresseur et de veiller à la mise en œuvre des accords de Minsk.


Le lundi 9 juillet, le XX sommet « Ukraine-UE » a eu lieu à Bruxelles (Belgique). Le sommet a été consacré à la discussion de la mise en œuvre de l'accord d'association Ukraine-UE, y compris une zone de libre-échange approfondie et complète, et les perspectives d'approfondissement de l'intégration sectorielle de l'Ukraine dans les domaines du marché numérique, de l'union énergétique, de la douane, de la justice et des affaires intérieures.


Crédit photo: @poroshenko


Lire aussi: 
Ouverture du 20ème sommet Ukraine-UE



. . .  Embarassed

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 7875
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 57
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Mer 11 Juil - 11:11

Donbass : le secteur de Marioupol est toujours le plus attaqué



Les combattants russes et pro-russes ont lancé 20 attaques contre les positions ukrainiennes dans la zone de l'opération des Forces unies (OFU) dans l'est de l'Ukraine au cours des dernières 24 heures.

Selon le centre de presse de l'OFU, dans les secteurs de Louhansk et de Svitlodarsk, les troupes ukrainiennes positionnées à proximité de Krymske (42,5 km au nord-ouest de Louhansk), d'Orikhove (75 km au nord de Louhansk) et de Novolouhanske (53 km au nord-est de Donetsk) ont été visées à trois reprises.

Aux alentours de Donetsk, les miliciens soutenus par la Russie ont ouvert le feu sur des positions ukrainiennes près d'Avdiivka (18 km au nord de Donetsk) et d'Opytne (11,5 km au nord-ouest de Donetsk), utilisant des lance-grenades, des mitrailleuses lourdes et des armes légères.


Les combats les plus acharnés se sont poursuivis dans la région de Marioupol, où les milices ont mené 14 attaques ciblées. Des tirs de lance-grenades, de mitrailleuses lourdes et d'armes légères ont frappé Vodiane (16 km au nord-ouest de Donetsk), Lebedynske (16 km au nord-est de Marioupol), Chyrokyne (20 km à l'est de Marioupol), Gnoutove (19 km au nord-ouest de Marioupol), Pavlopil (30 km au nord-est de Marioupol) et Bogdanivka (41 km au sud-ouest de Donetsk).


Le Quartier général de l'OFU précise qu'il n'y a aucune perte à déplorer au sein des forces armées ukrainiennes suite aux attaques menées mardi dernier.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 7875
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 57
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Mer 11 Juil - 16:28

Un civil blessé à Krasnohorivka suite aux attaques des forces pro-russes



Les combattants pro-russes tirent de nouveau sur les localités habitées du Donbass, créant une menace pour la population civile. Hier, un civil a été victime d’une attaque des forces pro-russes à Krasnohorivka, dans la région de Donetsk.

Cette information a été communiquée par le centre de presse des Forces unies de l’Ukraine.

«Le 10 juillet, vers 09h00, les combattants pro-russes ont tiré avec des armes lourdes sur la localité de Krasnohorivka, et avec des armes de chasse.  Shocked


Il a été déterminé au préalable que les combattants pro-russes ont tiré sur Krasnohorivka depuis le village de Staromychaylivka. Après le bombardement, un citoyen civil qui se trouvait dans la cour de sa maison située rue Tchaïkovski N°6 a été blessé par une balle », peut-on lire dans le communiqué.


La victime a été transportée à l’hôpital de Kourakhove. Les représentants de la délégation ukrainienne auprès du centre de la coordination et du contrôle du cessez-le-feu ont prévenu la mission de l’OSCE.


Lire aussi : 
Un civil a sauté sur une mine , 81 civils blessés et tués dans le Donbass au cours des 3 derniers mois

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 7875
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 57
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Ven 13 Juil - 13:27

24 attaques dans le Donbass : des milices utilisent des lance-grenades et des mitrailleuses



La situation dans la zone de conflit à l'est de l'Ukraine demeure tendue malgré la baisse d'intensité des attaques en provenance des territoires occupés.

Selon une information du centre de presse de l'OFU (opération des Forces unies dans le Donbass), les combattants russes et pro-russes ont tiré sur les positions ukrainiennes à 24 reprises au cours des dernières 24 heures, dont 2 attaques à l’aide des armes lourdes.

Dans le secteur de Popasne et de Svitlodarsk, les milices ont ouvert le feu sur les points d’appui ukrainiens près de Troitske et de Novolouhanske, utilisant des mitrailleuses lourdes et des armes légères.


D'autres attaques à la mitrailleuse lourde et à l’arme légère (8 au total) ont également été recensées à proximité de Maryinka, de Berezove, d’Avdiivka et d’Opytne, dans la région de Donetsk.


Aux abords de Marioupol, les formations armées illégales ont lancé 14 attaques ciblées sur les troupes ukrainiennes positionnées à Pavlopil, Vodiane, Lebedynske, Talakivka et Pychtchevyk, déployant des lance-grenades, des mitrailleuses lourdes et des armes légères.


En outre, pour la première fois depuis six jours, les miliciens soutenus par la Russie ont utilisé des mortiers de 82 mm interdits par les accords de Minsk et ont lancé 14 obus sur Pavlopil et Vodiane.


Le Quartier général des forces ukrainiennes a informé que trois militaires ukrainiens avaient été blessés au cours des affrontements d’hier dans le Donbass. Ils ont été transportés à l'hôpital et ont reçu les soins médicaux nécessaires.


Lire aussi:
 Porochenko : L'agression russe en Ukraine a déjà ôté la vie à 10 000 personnes

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 7875
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 57
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Lun 16 Juil - 13:37

Donbass : 29 attaques et un soldat ukrainien blessé au cours des dernières 24 heures



Selon une information du Quartier général de l'opération des Forces unies (OFU), la situation est demeurée tendue dans la zone du conflit, où les formations armées illégales, en violation flagrante des accords de Minsk, ont attaqué les positions ukrainiennes à 29 reprises.

Les combattants russes et pro-russes ont ouvert le feu tout le long de la ligne de contact en visant notamment les troupes ukrainiennes positionnées à proximité de Krymske, de Novolouhanske, de Svitlodarsk, de Zaitseve, de Mayorsk, de Pisky, de Taramtchouk, d'Avdiivka, de Vodiane, de Pychtchevyk, de Chyrokine et de Talakivka. D'autres attaques au mortier de 82 mm ont été recensées près de Gnoutove. Les milices essayaient de forcer les militaires des forces unies à riposter.

Au cours des dernières 24 heures, un soldat ukrainien a été blessé, selon le centre de presse des troupes de l'OFU.


Selon les données du Service de renseignement militaire, un combattant pro-russe a été tué et un autre blessé.


Depuis le début de la journée de lundi 16 juillet, les milices ont tiré cinq fois sur les points d'appui ukrainiens près de Svitlodarsk, de Maryinka, de Gnoutove et de Vodiane.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 7875
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 57
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Mar 17 Juil - 11:42

Donbass : Les miliciens ont violé le cessez-le-feu à 19 reprises



Les formations armées illégales ont lancé 19 attaques contre des positions ukrainiennes dans la zone de l'opération des Forces unies (OFU) dans l'est de l'Ukraine au cours de la dernière journée, dont une fois à l’aide des armes interdites par les accords de Minsk.

Les combattants russes et pro-russes ont tiré le plus sur les militaires ukrainiens positionnés près de Krymske (42,5 km au nord-ouest de Louhansk), de Svitlodarsk (55 km au nord-ouest de Donetsk), d’Avdiivka (18 km au nord de Donetsk), de Nevelske (18 km au nord-ouest de Donetsk), d’Opytne (11,5 nord-ouest de Donetsk), de Maryinka (35 km au sud-ouest de Donetsk), de Krasnogorivka (29 km à l'ouest de Donetsk), de Vodiane (16 km au nord-ouest de Donetsk), de Gnoutove (19 km au nord-ouest de Marioupol), de Lebedynske ( 16 km au nord-est de Marioupol) et de Chyrokyne (20 km à l'est de Marioupol), selon le centre de presse du Quartier général de l’OFU.

Les milices soutenues par la Russie ont également déployé des mortiers de 82 mm à proximité de Gnoutove, lançant trois obus sur les troupes ukrainiennes.


Un soldat ukrainien a été blessé suite aux affrontements de lundi dernier. Selon le service de renseignements, il y a eu également deux blessés parmi les miliciens.


Porochenko estime que la Russie pourrait attaquer Marioupol



Selon Petro Porochenko, président ukrainien, le fait que les Russes perquisitionnent et bloquent l’entrée des navires dans les ports ukrainiens sur la mer Azov prouverait l’intention de la Fédération de Russie d’attaquer la ville de Marioupol.

Il l’a déclaré lors de son intervention devant les participants des entraînements militaires Sea Breeze 2018 qui se déroulent actuellement à Odessa.

Selon le chef de l'Etat, actuellement la Russie a considérablement renforcé son groupement maritime dans la mer d'Azov et a commencé à effectuer un arrêt illégal et une inspection des navires ukrainiens et étrangers à l’entrée des ports ukrainiens dans la mer d'Azov.

« Nous voyons que cela est fait afin de bloquer les ports ukrainiens sur la mer d'Azov, provoquer une escalade de la tension et, probablement, mener une opération militaire - une attaque contre Mariupol», a dit Porochenko.

Lire aussi : Donbass : le secteur de Marioupol est toujours le plus attaqué

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 7875
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 57
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Krispoluk le Mar 17 Juil - 12:55

Le sujet de l'arraisonnement illégal de navires ukrainiens ou étrangers en mer d'Azov a déjà été évoqué ici...

Prétexte officiel russe : "éviter un attentat contre le pont de Crimée" !

Les attaques terroristes concentrées surtout à proximité de Mariupol répondent aussi à une logique géostratégique évidente : Mariupol est la 3e ville d'importance du Donbass après Donetsk et Luhansk, elle abrite 2 des plus grandes usines sidérurgiques d'Ukraine et c'est la porte du "corridor" vers la Crimée. Donc cela en fait un objectif de choix convoité par les russo-terroristes.
Quand à sonner du tocsin comme le fait Poro... Question scratch 

Il est certain que le cobra du Kremlin guette toujours son heure... Il a pu jauger très précisément le gros décoloré de Washington récemment.

L'opportunité idéale ne se présentera pas avant la présidentielle ukrainienne l'année prochaine, à mon sens... Si la "patriote" aux tresses blondes accède à la présidence, il y aura forcément un grand moment de flottement parmi la haute administration ukrainienne et l'armée : "A quelle sauce on va être mangés ???" Cela pourrait constituer le moment idéal avec les déchirements internes qui en résulteraient en Ukraine...
avatar
Krispoluk

Messages : 5508
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Mar 17 Juil - 18:02

Que Dieu n'en t'entende pas et que la blonde reste dans sa cuisine . . .  Twisted Evil

Iryna Herachtchenko: Poutine utilise tous les prétextes pour discréditer Minsk



Iryna Herachtchenko, première adjointe du président de la Verkhovna Rada, estime que Vladimir Poutine tenterait de discréditer le processus de Minsk afin de faire supprimer les sanctions contre la Russie.

Elle l’a déclaré lors d’une interview accordée à Ukrinform.

«Bien entendu, la situation que nous avons aujourd’hui est très compliquée et elle va continuer à empirer avec l’approche des élections. Car Poutine va utiliser tous les prétextes pour discréditer le «format Normandie» et le processus de Minsk. En effet il veut se débarrasser des sanctions, accuser l’Ukraine de violer les accords et prétendre que c’est un «conflit civil» qui fait rage dans le Donbass»,a-t-elle déclaré.

Iryna Herachtchenko  a rappelé encore une fois qu’il n'y avait aucun progrès dans la libération des otages, le désarmement, les missions humanitaires, la tolérance, la création d'un sous-groupe de travail pour régler les problèmes relatifs à la frontière.

« Les accords de Minsk ne sont pas parfaits, mais il est important qu’ils portent la signature du représentant de la Fédération de Russie, et donc Moscou est responsable de leur inactivité et du non-respect des accords, sanctionné par des sanctions. Et les sanctions, que cela n’en déplaise à notre opposition, sont liées à la mise en œuvre des accords de Minsk», a-t-elle déclaré.

Selon elle, il n'y a actuellement aucune alternative au processus de Minsk et pas d’autres formats de négociations.

«Chez nous, on aime bien critiquer les accords de Minsk, émettre des théories qu'au lieu du «format Normandie», il faut mettre en place un «format de Budapest». Un format de Budapest, de Genève, de Mars, ok, pas de problème, en théorie nous savons tous comment il faut faire. Par contre, demander aux États-Unis et à Trump qu’ils adhèrent au format de Budapest, et si la Fédération de Russie est d’accord, est –ce que l’Union européenne y est prête?», a-t-elle souligné.

Et tant qu'à faire:

Les médias russes tournent des vidéos de désinformation sur les Forces armées ukrainiennes



Les séparatistes et les médias russes continuent leurs actes de propagande dans l’objectif de discréditer les Forces armées ukrainiennes et d’«encourager» les combattants des unités illégales pro-russes.

Cette information a été communiquée par Dmytro Houtsoulyak, porte-parole du ministère de la Défense de l’Ukraine, lors de sa conférence de presse quotidienne.

Selon lui, en particulier une équipe de tournage russe avec l'implication d’une unité de l'une des brigades d'infanterie motorisée séparées du 2ème corps d’armée des forces d'occupation a préparé la production de vidéos sur une soi-disant destruction du groupe de reconnaissance des forces armées ukrainiennes.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 7875
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 57
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Ven 20 Juil - 13:43

Donbass : la trêve violée à 18 reprises



Au cours des dernières 24 heures, les combattants pro-russes ont violé la trêve dans le Donbass à 18 reprises. Les armes lourdes n’ont pas été déployées.

Cette information a été communiquée par le centre de presse du quartier général des Forces unies.

Les combattants pro-russes ont tiré sur les positions des militaires ukrainiens à Krymske, Zhovte, Louhanske, Svitlodarsk, Mayorsk, Avdiivka, Pisky, Kamyanka, Novotroitske , Novomykhaylivka, Lebedynske, Gnoutove, Chyrokine et Vodyane.

Aucune militaire ukrainien n’a été ni tué, ni blessé.

Selon les données du Service de renseignement ukrainien, trois combattants pro-russes ont été tués et un a été blessé.

60,6% des Ukrainiens soutiennent l’introduction des Casques bleus dans le Donbass



Plus de la moitié des Ukrainiens, 60,6% plus précisément, soutiennent l’introduction des Casques bleus de l’ONU dans le Donbass.

Tels sont les résultats du sondage réalisé par le Fonds des initiatives démocratiques Ilko Koutcheriv avec le service sociologique du Centre Razoumkov. 

Parallèlement, 19,8% des sondés se sont déclarés défavorables à ce projet, et 19,8% n’ont pas su répondre.

En répondant à la question sur le moyen de restaurer la paix dans le Donbass, 35% des Ukrainiens ont déclaré que cela ne serait pas possible sans le renforcement des sanctions internationales et de la pression des organisations internationales sur la Russie, 30,6% estiment que la condition nécessaire pour atteindre cet objectif est l’amélioration de la vie de la population dans les territoires contrôlés par le gouvernement ukrainien, alors que 14,2% optent pour le déploiement des Forces armées.

En outre, 13% des sondés estiment que les élections législatives réalisées dans les territoires contrôlés par les soi-disant Républiques populaires de Donetsk et de Louhansk pourront faire revenir la paix dans le Donbass et 12,9% estiment que pour parvenir à la paix, il est nécessaire de leur accorder un statut spécial au sein de l’Ukraine. D’autre part 9,8% des sondés pensent qu’il faut séparer de l’Ukraine les territoires occupés du Donbass, 7,2% estiment que tous ceux qui ont participé aux combats dans le Donbass devraient être amnistiés, 7,1% jugent nécessaire de cesser de financer les territoires occupés, y compris en termes de paiement des salaires et des pensions aux habitants de ces territoires.

En outre, 6,6% pensent que la perspective d'une adhésion à l'OTAN devrait être abandonnée afin que la paix soit rétablie dans le Donbass.

L'enquête a été menée du 19 au 25 mai dans toutes les régions, à l'exception de la Crimée et des territoires occupés des régions de Luhansk et de Donetsk, 2019 citoyens âgés de plus de 18 ans ont été interrogés. L'erreur d'échantillonnage théorique ne dépasse pas 2,3%.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 7875
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 57
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Krispoluk le Ven 20 Juil - 14:10

En fait, ce type de "sondage" témoigne surtout du grand désarroi d'une population ukrainienne, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur du Donbass, qui ne sait plus à quel saint se vouer pour résoudre pacifiquement ce conflit...

Pas sûr, que des "casques bleus" puissent aider à la résolution, quand on a constaté à de multiples reprises, leur inefficacité et leur impuissance dans des "nids de guêpes", comme en Bosnie ou au Liban-sud...
avatar
Krispoluk

Messages : 5508
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Ven 20 Juil - 21:40

Malheureusement . . .  Embarassed
Et la dernière du guébiste: organiser un référendum dans le Donbass.
Quand on sait ce qui s'est passé en Crimée, ben tient, voilà LA solution sans doute.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 7875
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 57
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Sam 21 Juil - 12:29

L'idée du référendum sur le Donbass de Poutine va échouer comme son initiative "maintien de la paix" - expert

The idea of vote in breakaway regions was discussed at closed-door Helsinki talks, says Russian diplomat.

Reuters

Vladimir Putin used his meeting with Donald Trump to ratchet up the pressure on Ukraine by proposing a referendum there, the latest detail to emerge from the two presidents’ private talks that is set to raise concerns in Ukraine and the west.


During two hours of discussions with Trump in Helsinki on Monday, the Russian president raised the idea of conducting an internationally supervised referendum in the separatist areas of eastern Ukraine, a Russian ambassador present at a closed-door meeting with Putin on Thursday told the Financial Times.


Anatoly Antonov, Russia’s ambassador to the U.S., confirmed that “new proposals for solving [the conflict in the Donbass region] were made” during the summit. However, he added that Ukraine had not been at the center of the leaders’ discussions.


Putin’s proposal, first reported by Bloomberg, is seen as an astute political move to capitalize on Trump’s desire to build a relationship with him, rather than a genuine suggestion to end the conflict, which Russia instigated and has helped to fuel for four years.


If the U.S. president were to pursue the idea, it could add to the growing split between Washington and the EU, whose members Germany and France continue to moderate a faltering peace process for Ukraine, based on the 2015 Minsk agreements.

Although Russian regular troops and volunteers have been involved in the fighting, and Russia has provided arms and sponsored local separatists, Moscow calls the war an intra-Ukrainian conflict and claims not to be a party to it.

The Minsk agreements call for control over Ukraine’s border with Russia to be returned to Kyiv but only after Ukrainian political reforms to give the conflict areas more autonomy — an agreement that strongly favors Russia.


A person close to Vladislav Surkov, an aide to Putin who holds regular talks with the U.S. special representative for Ukraine, Kurt Volker, said the idea of solving the conflict through a referendum had been discussed in Moscow repeatedly. But he said such a process would be different from the vote Russia conducted in Crimea in early 2014 to justify its annexation of the territory from Ukraine.


“This would have to happen under the auspices of the UN,” the person said. “And it would have very little to do with Russia — nobody is talking about unifying those regions with the Russian Federation.”


Arseniy Yatsenyuk, the influential former Ukrainian prime minister whose party is a partner in the country’s ruling coalition, warned in a Facebook post that “President Putin’s proposals are always deceptive . . . We advise our partners not to have any illusions with respect to ‘new’ and ‘interesting’ ideas which Russia proposed at the Helsinki meeting”.


“This is a negotiating trap. Ukraine will not accept any secret plans on Donbas and Crimea,” Yatsenyuk added.

If Mr Putin brought it up with Mr Trump, “one would think that the goal was to set a new Ukraine agenda and put pressure on Kiev in order to make them more willing to compromise,” Alexander Ivakhnik of the Centre of Political Technologies, a Moscow political consultancy, wrote on Telegram. “There are practically no chances that the idea of such a referendum will be realised.”

It would not be Moscow’s first Ukraine-related initiative to fail to gather steam. Last year Mr Putin suggested a UN-backed peacekeeping mission in Donbas, but as Moscow’s conditions were unacceptable to all other parties, talks between Surkov and Volker about it quickly ran aground.

L'idée du vote dans les régions séparatistes a été discutée lors des pourparlers à huis clos à Helsinki, selon un diplomate russe.


Vladimir Poutine a profité de sa rencontre avec Donald Trump pour faire monter la pression sur l'Ukraine en proposant un référendum là-bas, le dernier détail à sortir des pourparlers privés des deux présidents qui devraient susciter des inquiétudes en Ukraine et dans l'ouest.


Au cours de deux heures de discussions avec Trump à Helsinki lundi, le président russe a évoqué l'idée d'organiser un référendum supervisé internationalement dans les régions séparatistes de l'est de l'Ukraine, a annoncé jeudi un ambassadeur russe lors d'une réunion à huis clos avec Poutine. 


Anatoly Antonov, l'ambassadeur de Russie aux États-Unis, a confirmé que "de nouvelles propositions pour résoudre [le conflit dans la région du Donbass] ont été faites" au cours du sommet. Cependant, il a ajouté que l'Ukraine n'avait pas été au centre des discussions des dirigeants.


La proposition de Poutine, d'abord rapportée par Bloomberg, est perçue comme un geste politique astucieux pour capitaliser sur le désir de Trump de construire une relation avec lui, plutôt qu'une véritable suggestion pour mettre fin au conflit que la Russie a initié et a alimenté pendant quatre ans.


Si le président américain poursuivait l'idée, cela pourrait ajouter à la division croissante entre Washington et l'UE, dont les membres, l'Allemagne et la France, continuent de modérer un processus de paix hésitant pour l'Ukraine, basé sur les accords de Minsk de 2015.


Bien que les troupes russes régulières et les volontaires aient été impliqués dans les combats, et que la Russie ait fourni des armes et parrainé des séparatistes locaux, Moscou appelle la guerre un conflit intra-ukrainien et prétend ne pas y être partie.


Les accords de Minsk demandent que le contrôle de la frontière ukrainienne avec la Russie soit renvoyé à Kiev, mais seulement après les réformes politiques ukrainiennes pour donner plus d'autonomie aux zones de conflit - un accord qui favorise fortement la Russie.

Une personne proche de Vladislav Sourkov, un collaborateur de Poutine qui entretient des contacts réguliers avec le représentant spécial des Etats-Unis pour l'Ukraine, Kurt Volker, a déclaré que l'idée de résoudre le conflit par un référendum avait été discutée à Moscou à plusieurs reprises. Mais il a dit qu'un tel processus serait différent du vote mené par la Russie en Crimée au début de 2014 pour justifier son annexion du territoire de l'Ukraine.


"Cela devrait se faire sous les auspices de l'ONU", a dit la personne. "Et cela aurait très peu à voir avec la Russie - personne ne parle d'unifier ces régions avec la Fédération de Russie."


Arseniy Yatsenyuk, l'ancien Premier ministre ukrainien influent dont le parti est un partenaire de la coalition au pouvoir, a prévenu dans un post sur Facebook que "les propositions du président Poutine sont toujours trompeuses. . . Nous conseillons à nos partenaires de ne pas se faire d'illusions sur les idées "nouvelles" et "intéressantes" que la Russie a proposées à la réunion d'Helsinki ".


"C'est un piège de négociation. L'Ukraine n'acceptera aucun plan secret sur le Donbass et la Crimée ", a ajouté Yatsenyuk.

Si M. Poutine en parlait avec M. Trump, "on pourrait penser que l'objectif était de mettre en place un nouvel agenda ukrainien et de faire pression sur Kiev pour qu'il soit plus disposé à faire des compromis", a déclaré Alexander Ivakhnik du Centre des technologies politiques. Conseil politique de Moscou, a écrit sur Telegram. "Il n'y a pratiquement aucune chance que l'idée d'un tel référendum soit réalisée."

Ce ne serait pas la première initiative de Moscou en Ukraine à ne pas prendre de l'ampleur. L'année dernière, M. Poutine a suggéré une mission de maintien de la paix soutenue par les Nations unies au Donbass, mais comme les conditions de Moscou étaient inacceptables pour toutes les autres parties, les discussions entre Surkov et Volker à ce sujet se sont rapidement échouées.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 7875
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 57
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Sam 21 Juil - 12:41

Réaction américaine:

Maison Blanche: Trump «ne considére pas» le référendum en Ukraine


Mise à jour du Donbas: 3 soldats ukrainiens blessés dans un bombardement ennemi

Russian proxy forces opened fire on Ukraine positions 29 times over the past 24 hours.

Ministère ukrainien de la défense

In the past day, July 20, Donbas militants opened fire 29 times at positions of Joint Forces, including one time using weapons proscribed by the Minsk accords, JF HQ reports.

As a result of enemy attacks, three Ukrainian soldiers were wounded in action.

"Russian occupation forces fired on the defenders of Troyitske, Luhanske, Novoluhanske, Svitlodarsk, Avdiyivka, Krasnohorivka, Berezova, Maryinka, Novomykhailivka, Bohdanivka, Lebedynske, Pavlopil , Talakivka, Hnutove, Shyrokyne and Vodiane. In addition, the enemy in the area of Hnutove used a 120-mm mortar, while the defenders of Pavlopil were fired upon by anti-tank guided missiles," the report reads.

"According to our intelligence, one invader was killed and one more was injured," the Joint Forces press center says.

Since midnight, the militants opened fire three times on the positions of Ukrainian defenders near Krymske, Prychepylivka, and Avdiyivka. Shellings brought no casualties among JF troops.

As UNIAN reported, on July 20, Russian occupation forces attacked a detachment of Ukrainian border guards near Mariupol with an anti-tank guided.


Les forces de pro-russes ont ouvert le feu sur les positions de l'Ukraine 29 fois au cours des dernières 24 heures.


Le 20 juillet dernier, les militants du Donbass ont ouvert le feu 29 fois sur des positions de forces interarmées, dont une fois en utilisant des armes proscrites par les accords de Minsk, rapporte le QG de JF.


À la suite des attaques ennemies, trois soldats ukrainiens ont été blessés au combat.

"Les forces d'occupation russes ont tiré sur les défenseurs de Troyitske, Luhanske, Novoluhanske, Svitlodarsk, Avdiyivka, Krasnohorivka, Berezova, Maryinka, Novomykhailivka, Bohdanivka, Lebedynske, Pavlopil, Talakivka, Hnutove, Shyrokyne et Vodiane. Hnutove a utilisé un mortier de 120 mm, tandis que les défenseurs de Pavlopil ont été tirés par des missiles antichar guidés », peut-on lire dans le rapport.

"Selon nos renseignements, un envahisseur a été tué et un autre a été blessé", indique le centre de presse des forces interarmées.

Depuis minuit, les militants ont ouvert le feu à trois reprises sur les positions des défenseurs ukrainiens près de Krymske, Prychepylivka et Avdiyivka. Les bombardements n'ont pas fait de victimes parmi les troupes de JF.

Comme l'a rapporté UNIAN, le 20 juillet, les forces d'occupation russes ont attaqué un détachement de gardes-frontières ukrainiens près de Mariupol avec un antichar.


Klimkin: La Russie ne s'intéresse pas à la paix du Donbass, cherchant seulement à ruiner l'Ukraine

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 7875
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 57
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Krispoluk le Sam 21 Juil - 13:58

"Klimkin: La Russie ne s'intéresse pas à la paix du Donbass, cherchant seulement à ruiner l'Ukraine"

Une évidence pour qui connait bien la situation dans la région. Le Donbass, ce bassin houiller et métallurgique très riche, était particulièrement convoité par Hitler pour servir l'effort de guerre du Reich et a été exploité, partiellement, à cause des destructions survenues entre 1941 et 1943. Puis avec le reflux de la Wehrmacht, il a été repeuplé majoritairement de "bons travailleurs CCCP" fidèles au Parti, qui en ont fait un "bastion" socialiste soviétique.

De là, les problèmes actuels de l'Ukraine, pour contrôler un territoire très culturellement hétérogène, avec des populations dont le seul ciment social était l'idéologie du Parti et qui se sont senties totalement abandonnées après l'éclatement de 1991...  What a Face What a Face What a Face
avatar
Krispoluk

Messages : 5508
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Sam 21 Juil - 14:17

Et confirmation de ce que Klimkin avance:

Kiev a parlé de la discussion avec l'Occident des sanctions contre les russes pour le blocage des ports

Selon le ministre des Infrastructures de l'Ukraine Vladimir Omelyan, Kiev conduit les négociations pertinentes avec les États-Unis et les pays européens. La raison en est le blocage, selon l'Ukraine, de la Russie de la mer d'Azov et l'inspection des navires ukrainien

Vladimir Omelyan (Photo: page personnelle d'Ivan Narodniy sur Facebook)

Les autorités ukrainiennes négocient avec les États-Unis et les pays européens sur l'introduction éventuelle de sanctions contre les ports russes de la mer Noire. Le ministre de l'Infrastructure de la République Vladimir Omelyan a déclaré cela sur la chaîne de télévision ukrainienne 112.

Le chef du département ukrainien a expliqué la nécessité de telles mesures par le fait que, selon la partie ukrainienne, la Russie a bloqué la mer d'Azov.

"Nous négocions avec nos partenaires européens et américains pour appliquer les sanctions appropriées aux ports russes de la mer Noire à cause du blocus de la mer d'Azov et des ports ukrainiens dans la mer d'Azov", a-t-il déclaré.

Le ministre a souligné que la vague de sanctions contre la Russie ne fait qu'augmenter. Selon lui, de nouvelles restrictions devraient suivre la construction du pont de Crimée à travers le détroit de Kertch.

"La dernière considération au Congrès américain pour élargir la liste des sanctions et, en général, la possibilité de reconnaître la Russie comme un pays qui parraine le terrorisme est plus qu'une réponse adéquate à tous les excès de la Russie. Nous voyons que déjà six personnes de l'UE qui étaient impliquées dans la construction de ce pont sont déjà sous sanctions ", a ajouté M. Omelyan.

Au début de mai, le Service national des frontières de l'Ukraine a déclaré que la Russie avait commencé à effectuer des perquisitions et des détentions dans la mer d'Azov des navires qui se rendent au port de Mariupol. Les militaires ukrainiens ont noté que chaque jour les gardes-frontières russes arrêtent les navires non-militaires, y compris les touristes, pour l'inspection et pour l'identification des personnalités de tous les membres d'équipage.

Le ministère des Infrastructures de l'Ukraine a cité des données statistiques selon lesquelles, pendant la période du 29 avril au 9 juillet, la Russie a arrêté 93 navires qui ont fouillé les ports ukrainiens à travers le détroit de Kertch pour inspection. Le bureau a promis de faire appel au ministère russe des Affaires étrangères avec une protestation à ce sujet. Le président de la république Petro Porochenko a menacé d' interférer avec les actions de la Russie dans la mer d'Azov.

Auteur: Anna Trunina.


Киев рассказал об обсуждении с Западом санкций против российских портов


По словам министра инфраструктуры Украины Владимира Омеляна, соответствующие переговоры Киев ведет с США и европейскими государствами. Причина — блокировка, по мнению Украины, Россией Азовского моря и досмотры украинских судов

Украинские власти ведут переговоры с США и европейскими странами о возможном введении санкций против черноморских портов России. Об этом заявил в эфире телеканала «112 Украина» министр инфраструктуры республики Владимир Омелян.

Необходимость таких мер глава украинского ведомства объяснил тем, что, по мнению украинской стороны, Россия блокировала Азовское море.

«Мы проводим переговоры с нашими европейскими, американскими партнерами, чтобы соответствующие санкции были применены к черноморским портам России из-за блокады Азовского моря и украинских портов в Азовском море», — сообщил он.

Министр подчеркнул, что волна санкций против России только увеличивается. По его мнению, новые ограничения должны последовать за строительство Крымского моста через Керченский пролив.

«Последнее рассмотрение в конгрессе США по расширению санкционного списка и вообще возможности признания России как страны, которая спонсирует терроризм — больше, чем адекватный ответ на все бесчинства России. Мы видим, что уже шесть человек из ЕС, которые были причастны к построению этого моста, уже находятся под санкциями», — добавил Омелян.

В начале мая Госпогранслужба Украины заявила, что Россия начала проводить жесткие досмотры и задержания в Азовском море судов, которые следуют в Мариупольский морской порт. Украинские военные отметили, что ежедневно российские пограничники останавливают невоенные суда, в том числе туристические, для досмотра и для установления личностей всех членов экипажей.

Министерство инфраструктуры Украины приводило статистические данные, согласно которым в период с 29 апреля по 9 июля Россия задержала для досмотра 93 судна, которые следовали в украинские порты через Керченский пролив. Ведомство обещало обратиться в российский МИД с протестом по поводу этого. Президент республики Петр Порошенко пригрозил, что помешает действиям России в Азовском море.

Автор: Анна Трунина.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 7875
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 57
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Sam 21 Juil - 17:55

Le ministère russe des Affaires étrangères admet «d'autres options» pour régler la situation dans le Donbass



Le ministère des Affaires étrangères de la Russie a admis que la situation dans le Donbass peut être résolue non pas par la mise en œuvre des accords de Minsk, mais avec l'aide «d'autres options».

Cette information a été communiquée Maria Zakharova, attachée de presse du MAE russe, sur sa page Facebook. 

«Bloomberg a publié des informations selon lesquelles Vladimir Poutine aurait invité Donald Trump à envisager l'idée d'un référendum sur le statut du Donbass. On croule sous les questions. Je ne peux pas commenter le contenu des pourparlers au plus haut niveau. Mais que puis-je dire. Si la «communauté internationale» et surtout les États-Unis sont incapables de forcer Kyiv à mettre en œuvre les accords de Minsk, alors nous pourrons discuter d'autres options pour le règlement de ce conflit», a-t-elle déclaré.

Le 19 juillet, l’agence Bloomberg a rapporté en se référant à ses sources que le président russe Vladimir Poutine, lors de la réunion avec le président américain à Helsinki le 16 juillet, a invité Donald Trump à organiser un référendum sur les territoires temporairement occupés des régions de Donetsk et Louhansk.

Autre "option" russe:

Le SBU a arrêté un saboteur de la République auto-proclamée de Donetsk qui s’apprêtait à faire exploser un train



Dans la région de Kharkiv, les agents du Service de sécurité de l’Ukraine ont arrêté un saboteur, envoyé par les séparatistes de la République non-reconnue de Donetsk, qui s’apprêtait à faire exploser un train de marchandises transportant du carburant et des lubrifiants pour les besoins des Forces armées de l’Ukraine. 

 Des procédures pénales ont été ouvertes.

Ceci est rapporté par le service de presse du Service de sécurité de l’Ukraine.

«Dans la région de Kharkiv, les agents du Service de sécurité ukrainien ont détecté et arrêté un saboteur appartenant au mouvement séparatiste de la pseudo République populaire de Donetsk. Ils ont déterminé que l’homme en question était originaire de Donetsk occupé et résidait depuis peu dans la région de Kharkiv. Il a été recruté par les représentants du soi-disant « ministère de la Sécurité d'État» de la DNR dans l’objectif de commettre un sabotage sur la voie ferrée», peut-on lire dans le communiqué.



Selon les consignes des conservateurs du prétendu «ministère», l'individu aurait dû faire exploser un train de marchandises transportant du carburant, des lubrifiants et d'autres biens matériels pour les besoins des forces armées ukrainiennes dans la zone du conflit armé à l’est de l’Ukraine.Toute les actions du saboteur ont été coordonnées et approuvées par ses coordinateurs .Les forces de l'ordre ont également constaté que, depuis 2002, le malfaiteur purgeait une peine de quatorze ans dans une colonie pénitentiaire pour avoir délibérément tué un groupe de personnes.



Les agents du Service de sécurité, avec la participation de combattants de l'unité spéciale «Alpha», ont arrêté le saboteur près de la gare "Osnova" à Kharkiv alors qu’il tentait de tirer avec un lance-grenades sur un train de marchandises. Il était en possession d’un lance-grenades RPG-22 et de quatre grenades F-1 et RGD-5 avec des fusées.

Des poursuites pénales ont été ouvertes en vertu de l'article 131 du Code pénal ukrainien (sabotage).

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 7875
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 57
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Caduce62 le Sam 21 Juil - 23:52

Reportage. En Ukraine, le spleen de la région sécessionniste de Donetsk
ROUSSKI REPORTER - MOSCOU
Publié le 20/07/2018 - 06:15
Un reporter russe s’est rendu dans la République populaire de Donetsk, l’une des deux régions russophones du Donbass en conflit armé avec Kiev depuis quatre ans. Découragés et abattus, les habitants perdent leur foi en les autorités locales et en la Russie.
Andreï se sent comme ce gars dans la blague sur Donetsk qui va sur la place Lénine et éclate en sanglots.“Qu’est-ce que t’as ? lui demandent les passants. – Je veux vivre en DNR [république populaire de Donetsk], explique-t-il en pleurant de plus belle. – Mais tu vis en DNR ! lui répond-on. – Non, dit le gars en séchant ses larmes, moi je veux vivre dans la DNR qu’ils montrent à la télé.”
Cette blague est la dernière création populaire de la République. Tout le monde en rit. Surtout ceux qui regardent la télévision. Andreï rit aussi, comme on rit de soi lorsque c’est tout ce qui nous reste. Il y a trois ans, il a lancé son business grâce à la guerre : il transporte ceux qui veulent passer du côté ukrainien. Les affaires marchent bien, mieux que pour ceux qui travaillaient à l’usine, ne touchaient pas leurs salaires, pour finalement la voir fermer à cause de la guerre.

Il fut un temps où les habitants de la République pensaient que la guerre allait se terminer et les industries tourner de nouveau à plein régime. Mais depuis qu’elle a dépassé en nombre de jours la Grande Guerre patriotique [terme par lequel on désigne en Russie le front de l’Est, entre 1941 et 1945], les gens ont cessé d’espérer qu’elle s’achève jamais, cessé d’attendre une quelconque action décisive de la part de la Russie, dont le président, comme on disait il y a encore deux ans, était censé avoir une stratégie géniale pour tirer de la crise les industries du Donbass et ses habitants. Car désormais ces derniers le savent : Poutine n’a pas de stratégie pour le Donbass et ses Républiques, pas plus que pour la Russie et les Russes.

Le gouffre de la dépression et de l’apathie
Les gens d’ici s’enfoncent doucement dans le gouffre de la dépression et de l’apathie.
Marina Akhmedova et Vitali Leïbine
avatar
Caduce62

Messages : 5127
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  benoit77 le Dim 22 Juil - 0:01

Caduce62 a écrit:Reportage. En Ukraine, le spleen de la région sécessionniste de Donetsk
ROUSSKI REPORTER - MOSCOU
Publié le 20/07/2018 - 06:15
Un reporter russe s’est rendu dans la République populaire de Donetsk, l’une des deux régions russophones du Donbass en conflit armé avec Kiev depuis quatre ans. Découragés et abattus, les habitants perdent leur foi en les autorités locales et en la Russie.
Andreï se sent comme ce gars dans la blague sur Donetsk qui va sur la place Lénine et éclate en sanglots.“Qu’est-ce que t’as ? lui demandent les passants. –  Je veux vivre en DNR [république populaire de Donetsk], explique-t-il en pleurant de plus belle. – Mais tu vis en DNR ! lui répond-on. –  Non, dit le gars en séchant ses larmes, moi je veux vivre dans la DNR qu’ils montrent à la télé.”
Cette blague est la dernière création populaire de la République. Tout le monde en rit. Surtout ceux qui regardent la télévision. Andreï rit aussi, comme on rit de soi lorsque c’est tout ce qui nous reste. Il y a trois ans, il a lancé son business grâce à la guerre : il transporte ceux qui veulent passer du côté ukrainien. Les affaires marchent bien, mieux que pour ceux qui travaillaient à l’usine, ne touchaient pas leurs salaires, pour finalement la voir fermer à cause de la guerre.

Il fut un temps où les habitants de la République pensaient que la guerre allait se terminer et les industries tourner de nouveau à plein régime. Mais depuis qu’elle a dépassé en nombre de jours la Grande Guerre patriotique [terme par lequel on désigne en Russie le front de l’Est, entre 1941 et 1945], les gens ont cessé d’espérer qu’elle s’achève jamais, cessé d’attendre une quelconque action décisive de la part de la Russie, dont le président, comme on disait il y a encore deux ans, était censé avoir une stratégie géniale pour tirer de la crise les industries du Donbass et ses habitants. Car désormais ces derniers le savent : Poutine n’a pas de stratégie pour le Donbass et ses Républiques, pas plus que pour la Russie et les Russes.

Le gouffre de la dépression et de l’apathie
Les gens d’ici s’enfoncent doucement dans le gouffre de la dépression et de l’apathie.
Marina Akhmedova et Vitali Leïbine

et dieu leur redonna la vue ... cheers
avatar
benoit77

Messages : 2126
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Dim 22 Juil - 0:25

Comme c'est surprenant Exclamation
Ils vont finir par ouvrir les yeux, comme les criméens.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 7875
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 57
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Dim 22 Juil - 12:20

L'armée ukrainienne rapporte 15 attaques ennemies dans le Donbass le jour précédent

No casualties have been reported.

Photo du ministère de la Défense de l'Ukraine

Russian-led forces mounted 15 attacks on Ukrainian troops in Donbas, eastern Ukraine, in the past day, July 21, resorting to proscribed weapons twice.

"The Russian occupation forces were shelling the defenders of the villages of Krymske, Prychepylivka, Mayorsk, Pisky, Lebedynske, Pavlopil, Talakivka, and Shyrokyne. They also opened fire on the towns of Avdiyivka and Krasnohorivka," the press center of Ukraine's Joint Forces Operation (JFO) said in a morning update on Facebook on July 22. "What is more, the enemy resorted to 82mm mortars near Lebedynske and Talakivka twice."

"By their provocative action, the invaders tried to force the JFO military to fire back in order to further blame Ukraine for the failure to observe the ceasefire, "the JFO HQ said.

From 00:00 to 07:00 on Sunday, July 22, the enemy has already mounted five attacks on Ukrainian troops. Hot spots on Sunday were Talakivka, Shyrokyne, as well as the villages of Krysmke, Vodiane, and Hnutivka.

No casualties among Ukrainian servicemen were reported over the period under review.

Aucune victime n'a été signalée.

Les forces dirigées par la Russie ont organisé 15 attaques contre les troupes ukrainiennes dans le Donbass, dans l'est de l'Ukraine, le 21 juillet dernier, en recourant deux fois à des armes prohibées.

"Les forces d'occupation russes pilonnaient les défenseurs des villages de Krymske, Prychepylivka, Mayorsk, Pisky, Lebedynske, Pavlopil, Talakivka et Shyrokyne et ont ouvert le feu sur les villes d'Avdiyivka et de Krasnohorivka", le centre de presse des forces interarmées d'Ukraine. Opération (JFO) a déclaré dans une mise à jour matinale sur Facebook le 22 Juillet. "Qui plus est, l'ennemi a eu recours à des mortiers de 82mm près de Lebedynske et Talakivka deux fois."

"Par leur action provocatrice, les envahisseurs ont essayé de forcer l'armée de JFO à riposter afin de blâmer davantage l'Ukraine pour le non respect du cessez-le-feu", a déclaré le QG de la JFO.

De 0h00 à 07h00 le dimanche 22 juillet, l'ennemi a déjà monté cinq attaques contre les troupes ukrainiennes. Les points chauds du dimanche étaient Talakivka, Shyrokyne, ainsi que les villages de Krysmke, Vodiane et Hnutivka.

Aucune victime parmi les militaires ukrainiens n'a été signalée au cours de la période considérée.

Ex-U.S. Ambassadeur Herbst: Le Kremlin n'a pas le droit d'organiser un référendum sur le Donbass dans le cadre de l'agression russe

Russia held illegitimate referenda in Crimea in March 2014 and in Donbas in May 2014.


Reuters

Former U.S. Ambassador to Ukraine John Herbst says the Kremlin has no right to offer to hold a new referendum in Donbas amid Russian aggression there.

"There is no point now in speaking whether a referendum in Donbas [that might] be organized by the United States and Russia is possible and whether Ukraine would agree to such a plebiscite in its territory. Most of all, the point is a real end of the war, a real ceasefire. There is shelling  every day, there are casualties every day, and basically it's a problem of Russian, Kremlin aggression ... The ceasefire is most important ... Only then it will be possible to talk about a referendum," the ambassador said in an interview in Russian to RTVi, a New York-based international Russian-language privately owned television network.

The diplomat says the idea of a referendum in Donbas is bad, because, first of all, Russia, as an aggressor, has seized Ukraine's Crimea and unleashed war in Ukraine's Donbas.

"First of all, Russia should withdraw its troops and take weapons away from there [Donbas], and then it will be possible to make public its position regarding the situation in the east of Ukraine, that is, about a referendum," the ambassador said.

La Russie a tenu des référendums illégitimes en Crimée en mars 2014 et au Donbass en mai 2014.

L'ancien ambassadeur des Etats-Unis en Ukraine, John Herbst, a déclaré que le Kremlin n'avait pas le droit d'organiser un nouveau référendum dans le Donbass, malgré l'agression de la Russie.

"Il ne sert à rien maintenant de dire si un référendum dans le Donbass [qui pourrait] être organisé par les Etats-Unis et la Russie est possible et si l'Ukraine accepterait un tel plébiscite sur son territoire. de la guerre, un vrai cessez-le-feu, il y a des bombardements tous les jours, il y a des pertes tous les jours, et en gros c'est un problème d'agression russe, kremlinienne ... Le cessez-le-feu est le plus important qu'un référendum », a déclaré l'ambassadeur dans une interview en russe à RTVi, une chaîne de télévision privée internationale de langue russe basée à New York.

Le diplomate dit que l'idée d'un référendum dans le Donbass est mauvaise, parce que, tout d'abord, la Russie, en tant qu'agresseur, a saisi la Crimée ukrainienne et déclenché la guerre dans le Donbass en Ukraine.

"Tout d'abord, la Russie devrait retirer ses troupes et prendre des armes loin de là [Donbass], et ensuite il sera possible de rendre publique sa position concernant la situation à l'est de l'Ukraine, c'est-à-dire un référendum" a dit l'ambassadeur.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 7875
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 57
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Krispoluk le Dim 22 Juil - 13:14

Matt a écrit:Comme c'est surprenant Exclamation
Ils vont finir par ouvrir les yeux, comme les criméens.

Ne pas céder à la propagande, d'un côté comme de l'autre...

Les criméens pro-russes ne sont pas satisfaits de leur sort : pénuries alimentaires ou d'eau ou d'énergie, retraites et salaires en baisse mais d'un autre côté, ils savent que l'Ukraine, ce n'est pas le pays de cocagne non plus et que leurs "compatriotes" de l'autre côté de l'isthme, connaissent exactement les mêmes problèmes économiques qu'eux... Twisted Evil
avatar
Krispoluk

Messages : 5508
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 34 sur 38 Précédent  1 ... 18 ... 33, 34, 35, 36, 37, 38  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum