L'invasion Russe en Ukraine

Page 25 sur 43 Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26 ... 34 ... 43  Suivant

Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Ven 9 Mar - 1:14

Pas si con que ça.
Ils poussent à repenser la stratégie vis à vis de la Russie et là, ils sont dans le vrai.
Pour le reste, j'adhère avec toi.  Wink

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Krispoluk le Ven 9 Mar - 11:02

Je complète mon commentaire :
"Une guerre asymétrique" contre les pays Baltes..."  Suspect scratch 

Je ne vois vraiment pas comment ça pourrait arriver ! Evil or Very Mad 

Pénétrer les systèmes informatiques et semer la pagaille, ça oui il savent faire... Mais ensuite ?

La Lituanie et l'Estonie sont homogènes au niveau de la population et globalement très anti-russe. On n'y compte que moins de 5% de russophones.

Le Lettonie a longtemps été le "ventre faible" avec une importante minorité russophone (on va dire 30%) à l'est du pays mais quels sont les arguments qui pourraient les inciter à réclamer leur rattachement à la Russie ? Il n'y en a pas, à part une vague nostalgie culturelle. L'argument économique ? Il ne tient pas ! Evil or Very Mad Les plus pauvres des Lettons sont plus riches que la classe des employés et ouvriers russes. J'ai déjà expliqué qu'une ancienne copine russophone Larisa, n'avait aucune envie de retourner en Russie (sa mère y vit encore et elle la voit pendant les vacances) mais sa fille et sont gendre travaillent et vivent en Irlande, alors ne leur parlez pas de Russie, ils vous rient au nez... Laughing 

Une invasion de petits hommes verts ? Les pouvoirs baltes sont préparés à cette éventualité et on aurait droit à une guerre de partisans sanglante où les petits hommes verts se feraient tirer dessus de chaque fenêtre de maison... Laughing
avatar
Krispoluk

Messages : 5790
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Ven 9 Mar - 12:45

Donbass : Les tirs ennemis ne cessent pas, un militaire ukrainien tué



Les unités armées illégales continuent de tirer sur les positions des troupes ukrainiennes dans la zone de conflit en violation des accords conclus par le Groupe de contact trilatéral relatifs à une trêve le 2 mars dernier à Minsk.

Cette information a été transmise par le centre de presse de l'Opération anti-terroriste : 

"Au total, au cours des dernières 24 heures, les combattants mercenaires russes ont mené trois attaques armées dans la zone de conflit à l’est de l’Ukraine", peut-on lire dans le communiqué.

Aux alentours de Louhansk, les milices ont utilisé des lance-grenades ainsi que des mitrailleuses lourdes pour cibler les militaires ukrainiens de Louhanske. Aux abords de Donetsk, les occupants ont pilonné les points d’appui ukrainiens près de la ville d’Avdiivka avec des obus de mortiers de 82 mm.

Malheureusement, un militaire des forces armées ukrainiennes a été tué suite aux bombardements ennemis d’hier.


Le visage féminin de la guerre: l’histoire d’un retour


Photo: Facebook “Povernys jyvym”

La soldate, Olga Benda, a perdu une jambe à la guerre, il y a près d’un an. Un mois après sa blessure, la jeune femme a obtenu une prothèse. Après ce traitement, elle est retournée au service militaire, et maintenant, elle prouve, par son vécu, que le véritable désir de vivre peut tout surmonter. Récemment, Olya a donné quelques interviews à différents médias ukrainiens, c’est sur la base de ces conversations, que l’UCMC a préparé ce texte. Comment ne pas perdre la foi dans la vie en guerre, comment rester optimiste après un handicap sévère, et comment l’amour peut nous sauver de la mort… lisez tout cela dans notre document.

Le début de la guerre
Lorsque les combats ont commencé dans le Donbass, Olga vivait à Vinnytsia. Par sa formation, elle était secrétaire d’un opérateur postal, mais travaillait comme chef de cuisine dans une pizzeria. Peu de temps avant la guerre, la jeune femme a divorcé de son premier mari et est restée avec son fils nouveau-né.

Début 2016, elle a signé un contrat avec les forces armées ukrainiennes.

Elle a suivi une  formation militaire au Centre international pour le maintien de la paix et la sécurité, dans la région de Lviv, et est arrivée sur le front à l’automne 2016 lorsque plusieurs unités ont été transférées à Avdiivka.

 «A ce moment mon fils avait un peu grandi: Dima avait un an et sept mois; je l’ai laissé sous la garde de ma grand-mère et de ma mère, bien que, je l’avoue, la séparation a été une véritable torture … En même temps, je voulais protéger Dima, le faire grandir dans un état européen indépendant. Et pour cela, j’ai pensé que je devais apporter ma contribution», a déclaré Olya à l’édition ukrainienne «Tsensor.net».

Olya est devenue l’une des dizaines de milliers de femmes ukrainiennes qui se sont engagées dans l’armée ukrainienne.


QUELLES SONT LES FEMMES QUI FONT LEUR SERVICE DANS L’ARMÉE UKRAINIENNE?




Chaque année, de plus en plus de femmes en Ukraine s’engagent dans le service militaire. En 2014-2017, plus de 6 000 femmes ont participé directement à l’opération anti-terroriste, 107 parmi elles ont reçu des récompenses de l’État, dont trois à titre posthume. En novembre 2017, les forces armées ukrainiennes comptaient 55629 femmes, dont 24298 militaires (environ 8,5% du nombre total de militaires). À la fin de juin 2016, le Ministère de la défense ukrainien a modifié l’ordonnance n ° 377, qui permet d’affecter des femmes militaires à des postes de combat associés à un risque, et une responsabilité accrue dans les forces armées ukrainiennes.Cela a permis aux femmes de servir ouvertement dans l’armée ukrainienne en tant qu’officiers de renseignement, de tireurs d’élite et de  commandants de matériel de guerre. Auparavant, les femmes qui combattaient dans la zone ATO à des postes militaires étaient officiellement employées comme cuisinières.

«”Qu’est-ce que j’ai fait sur le front? Ce que je savais faire dans une vie paisible: la cuisine», – dit Olya. « C’était mon devoir de faire à manger et de nourrir les soldats à l’heure. Je me réveillais à 6 heures du matin et courais dans la cuisine. Je cuisinais trois fois par jour et en quantités telles que cela ressemblait à un petit mariage (environ soixante-dix personnes)»

La blessure



Le  14 mai 2017, un bombardement a eu lieu. «J’étais dans ma chambre dans une maison. Je me suis réveillée en entendant l’explosion: l’obus a explosé directement sous la maison. Au début, je n’ai pas compris ce qui s’était passé. L’onde explosive m’a assourdie et m’a faite sauter  presque jusqu’au plafond. Quand ma tête a été dégagée et que ma vision est revenue, j’ai réalisé que j’étais assise par terre. La fenêtre en briques avait disparu quelque part, laissant place à un trou(…) Je voulais crier, appeler au secours, mais ma bouche et mon nez étaient remplis d’argile. Puis j’ai  perdu connaissance», – dit Olya.

Quand elle a repris  connaissance, un combattant, surnommé Socrate, l’a retrouvée. La jambe gauche, qui, à la suite de la blessure, pendait par la peau, ne pouvait pas être sauvée. La jeune femme a été amputée du pied et de la majeure partie de la jambe. Trois jours après l’amputation, Olga a été transportée d’abord à l’hôpital de Dnipro, puis à celui de Kyiv. Là, elle a subi cinq autres opérations. Olga s’est bien remise de sa blessure: un mois seulement  après, elle a été envoyée en réadaptation à l’hôpital militaire d’Irpin. Là, après quelques semaines, on lui  a rapidement mis une prothèse. Comme elle faisait beaucoup d’athlétisme, la rééducation a été facilitée.

L’amour pendant la guerre
Au moment de la blessure, Olya a rencontré Olexiy Benda, lanceur de grenades dans la même unité. «Nous n’avions pas une belle et pleine histoire d’amour. Nous nous sommes juste plu au premier coup d’œil (…) Avant ma blessure, nous ne nous étions rencontrés que quelques fois, puis ce furent de longs mois de séparation et des conversations téléphoniques. Je savais qu’Olexiy était un homme digne, mais je l’avoue, je doutais qu’il avait le désir de lier son destin au mien. Qui a besoin d’une femme handicapée avec un enfant?» ) raconte-t-elle.
Olexiy avait un point de vue différent. La première fois après la blessure d’Olga, il est resté à ses côtés 24h sur 24 et quand elle a eu récupéré, il a insisté pour qu’elle déménage à Kyiv avec son fils pour vivre avec sa mère.
«La mère d’Olexiy, c’est comme si j’étais sa propre fille. Elle me rendait constamment visite à l’hôpital de Kyiv, puis à l’hôpital d’Irpen. Maintenant que j’ai bien maîtrisé la prothèse, elle me conduit pour faire des courses au centre commercial (…) J’étais très inquiète et craignais qu’elle ne m’accepte pas en apprenant que j’avais un fils d’un premier mariage. Mais au contraire, elle était ravie», – raconte Olga.
Au fil du temps, Olexiy a quitté le front et a déménagé pour servir dans une unité située près de la capitale et passer chaque week-end avec sa famille. Les jeunes se sont mariés.

La réadaptation: une nouvelle vie après la guerre



Olya a fait beaucoup d’efforts pour retourner à une vie normale. Contrairement à de nombreux vétérans, elle  est revenue du front non seulement physiquement mais aussi psychologiquement. Maintenant, elle a une nouvelle famille, de nouveaux projets et de nouveaux rêves. Elle n’a pas honte de sa prothèse et ne la cache pas sous des vêtements. Pas pour provoquer, mais parce que c’est juste plus  confortable pour marcher.

Cela dit, il est peu probable que le sort de cette jeune femme  soit typique pour des vétérans, car beaucoup sont victimes du  syndrome post-traumatique, de dépression ou même d’une vie  écourtée.


SYNDROME POSTTRAUMATIQUE ET AUTONOMIE DES ANCIENS COMBATTANTS




Environ 500 militaires, qui ont participé à la guerre dans l’est de l’Ukraine, se sont suicidés après leur retour. Durant les quatre années de combats dans le pays, le programme de l’État pour traiter le syndrome post-traumatique des anciens combattants n’a jamais été mis en place. Une guerre ne quitte pas les militaires, même après leur retour à la maison : certains sombrent dans l’alcoolisme, d’autres en finissent rapidement avec la vie et se suicident. En 2016, une équipe de l’Institut national du département de psychiatrie sociale et légale, auprès du ministère de la Santé de l’Ukraine, a publié une étude réalisée avec 249 psychologues militaires qui a révélé une tendance suicidaire chez les personnes âgées de 30 ans et la plupart du temps seul. Dans la vie, ils sont solitaires et communiquent peu avec les autres, éprouvent souvent de ‘anxiété et de la méfiance, et s’avèrent pessimistes à tout point de vue. Ils se sous-estiment et ressentent une grande culpabilité face aux morts. Les chercheurs ont également analysé 88 soldats qui se sont suicidés entre le 1er mai 2015 et le 20 Octobre 2016. Ils ont fait un portrait psychologique de ces personnes. Du point de vue des experts, 85% des suicides ont été commis par des vétérans de 40 ans, près de la moitié d’entre eux sont des hommes de moins de 30 ans. La plupart n’étaient pas mariés, 27 avaient une famille, 6 étaient divorcés, 26 avaient des enfants.




Aujourd’hui, Olya emmène son fils dans une crèche et va travailler. Elle a été embauchée dans un commissariat militaire du district de Svyatoshinsky, à Kyiv. Elle rêvait de cela: même après sa blessure, elle ne voulait pas quitter l’armée et pensait que le travail dans l’armée serait la meilleure décision. Elle se prépare à passer son permis de conduire, puis à reprendre sa formation sportive pour participer l’année prochaine aux Invictus Games. Au fil du temps, elle rêve de démenager dans une maison avec sa famille et pense à la naissance d’un deuxième enfant.

Olya dit qu’elle ne regrette rien. “Est-ce que je retournerais à l’armée, sachant que ça finirait de cette façon? Sans aucun doute. Oui, j’ai perdu une jambe. Mais j’ai trouvé beaucoup de choses à la place: un homme aimant et fidèle et de vrais amis. Vous savez, la fraternité militaire est quelque chose de particulier, de très fort. Dans une vie ordinaire, de telles relations n’existent probablement pas … ».

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Sam 10 Mar - 13:40

Donbass : Trois attaques contre les troupes ukrainiennes de l'ATO, un mort et un blessé.



Les combattants russes et pro-russes ont lancé trois attaques contre les positions des forces armées ukrainiennes dans la zone d'opération anti-terroriste (ATO) dans le Donbass au cours des dernières 24 heures.

Cette information a été rapportée par le centre de presse du quartier général de l'ATO.

Dans la région de Louhansk, les formations armées illégales ont utilisé des armes légères contre les positions des forces armées ukrainiennes près de Stanytsia Luhanska.

Aux alentours de Donetsk, l'ennemi a également attaqué les points d'appuis ukrainiens aux abords d'Avdiivka (à 18 km au nord de Donetsk) et de Vodiane (à 16 km au nord-ouest de Donetsk).

Un militaire ukrainien a été tué et un autre blessé suite à ces attaques. Il a été transporté dans un hôpital militaire mobile et a reçu l'aide médicale nécessaire.


Le Négociateur ukrainien pour les échanges de prisonniers accusé de préparation d'actes terroristes (vidéo)  Shocked



Les forces de l’ordre ukrainiennes ont arrêté Volodmyr Rouban, près du point de contrôle de Mayorsk, dans la région de Donetsk. Selon les services de sécurité, il projettait de comettre plusieurs attentats dans le centre de Kyiv.

Le 9 mars dans l’après-midi, le chef des Services de sécurité ukrainiens, Vassyl Grytsak, a donné une conférence de presse, afin de confirmer l'arrestation et la détention de Volodymyr Rouban pour des faits supposés de préparation d'actes terroristes. Selon le SBU, l'accusé prévoyait de réaliser plusieurs attentats dans le centre de Kyiv, notamment dans le quartier gouvernemental. Il aurait agit en coopération avec Olexandre Zakhartchenko, dirigeant de l'auto-proclammée République populaire de Donetsk et Olexandre Timofeev, surnommé "Tachkent", un ministre de la DNR.

"En agissant en coopération avec les chefs de l’organisation terroriste "DNR" Olexandre Zakhartchenko et Timofeev (pseudo Tachkent), ainsi qu’avec d’autres personnes, Volodymyr Rouban a planifié et mise en place certains actes liés à la préparation d’une série d’actes terroriste dans le centre de Kyiv", a déclaré Grytsak, précisant que "le travail de préparation des activités criminelles de ce groupe durait plusieurs mois".

Lors de l'arrestation de , les forces de l’ordre ont trouvé dans sa voiture des obus d’artillerie, des grenades, des lance-roquettes anti-chars et d’autres armes suspectés d'avoir été transportées dans le but de réaliser des attentats à Kyiv.

Le même jour, le Tribunal du district de Chevtchenkovsky à Kyiv a décidé de placer Volodymyr Rouban en détention provisoire à l'isolement et sans possibilité de caution pour une durée de deux mois, en attendant son procès pour possession illégale d'armes et de préparation d'actes terroristes. 



U.S. urges Russia to instruct its fighters in Donbas to end intimidation of OSCE monitors

On March 5, the OSCE monitors saw a man kneel down and point his rifle at their patrol vehicle.

Photo de Unian

Spokesperson for the U.S. Department Heather Nauert has called on Russian Defense Ministry to instruct the fighters it controls in eastern Ukraine to end violent intimidation of the OSCE SMM international monitors.


"MoD Russia: Please instruct the fighters you control in eastern Ukraine to end violent intimidation of OSCE SMM international monitors," she wrote on Twitter on March 8, 2018.

As UNIAN reported earlier, on March 5, the OSCE monitors saw a man kneel down and point his rifle at their patrol vehicle.

Les États-Unis exhortent la Russie à ordonner à ses combattants du Donbass de mettre fin à l'intimidation des observateurs de l'OSCE

Le 5 mars, les observateurs de l'OSCE ont vu un homme s'agenouiller et pointer son fusil sur leur véhicule de patrouille.

La porte-parole du ministère américain des Affaires étrangères, Heather Nauert, a appelé le ministère russe de la Défense à ordonner aux combattants qu'il contrôle dans l'est de l'Ukraine de mettre fin à l'intimidation violente des observateurs internationaux de l'OSCE.

"Ministère de la défense Russie: veuillez donner l'ordre aux combattants que vous contrôlez dans l'est de l'Ukraine de mettre fin à l'intimidation violente des observateurs internationaux de l'OSCE SMM", écrit-elle sur Twitter le 8 mars 2018.


Comme UNIAN l'a rapporté plus tôt, le 5 mars, les observateurs de l'OSCE ont vu un homme s'agenouiller et pointer son fusil sur leur véhicule de patrouille.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Sam 10 Mar - 18:38

Le niveau de menace terroriste au plus haut depuis l'indépendance



Le directeur des des services de sécurité aurait informé le Président ukrainien au cours d'une réunion de la forte menace terroriste actuelle, la plus élevée depuis l'indépendance selon lui.

"Le niveau de menace terroriste pour les Ukrainiens est actuellement le plus élevé depuis l'indépendance de notre Etat", a déclaré Hrytsak, d'après un communiqué du service de presse de la présidence.

Le SBU aurait notamment empêché des actes terroristes à grande échelle d'être commis dans la capitale et d'autres villes du pays.

Cette déclaration est liée à l'arrestation de Volodymyr Rouban le 8 mars dernier. Selon le directeur des services de sécurité, les activités du groupe criminel auquel appartenait le suspect était surveillées depuis longtemps, ce qui leur aurait permis d'accumuler de nombreuses preuves.

Selon le chef de l'Etat, qui a tenu à remercier l'ensemble des personnels impliqués dans cette arrestation, le but était de déstabiliser la société ukrainienne avec des attaques terroristes massives :

"Je tiens à souligner qu'il ne s'agit pas que du transporteur. Vous obtiendrez ultérieurement des preuves irréfutables concernant la préparation d'une attaque terroriste massive en Ukraine", a déclaré Porochenko au sortir de sa réunion avec le directeur du SBU.
Zhebrivsky - Le nombre de tireurs d'élite russes dans le Donbass a augmenté



Une centaine de tireurs d'élite russes seraient arrivés dans les territoires temporairement occupés du Donbass au cours du mois dernier.

Cette déclaration a été faite pas le directeur de l'Administration régionale et civile de Donetsk, Pavlo Zhebrivsky, à l'antenne de la chaîne de télévision ukrainienne 112.

Kurt Volker : Le problème ne vient pas de Minsk, mais de sa mise en application



Le problème d'une résolution du conflit dans le Donbass ne consiste pas dans le contenu même des Accords de Minsk, mais dans leur mise en application.

Kurt Volker, le représentant spécial des États-Unis pour les négociations avec l'Ukraine, a fait cette déclaration lors d’une réunion durant forum de Bruxelles ce samedi :

"Les Accords de Minsk existent et ils comprennent toutes les questions nécessaires à assurer un cessez-le-feu et le rétablissement du contrôle de l’Ukraine sur sa frontière, de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de l’Ukraine.  Le problème principale réside dans le fait que ces Accords doivent être réalisés", a-t-il déclaré.

Le diplomate américain a souligné que la Russie, en tant que partie signataire de ces accords, n’assurait pas un cessez-le-feu durable et continuait de déployer des unités militaires sans retirer son armement lourd de la région. [Ils font tout le contraire]

"Toutes les semaines, l’Ukraine perd des soldats. Imaginez que vous avez une guerre réelle sur votre territoire. Non pas quelque part, très loin, mais directement sur votre territoire. Et que vos Forces armées défendent votre pays, en y perdant des Hommes. Rendez-vous compte, alors, de l’influence que cela peut avoir sur la politique de votre pays", a-t-il conclu.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Dim 11 Mar - 17:49

Morning update: Ukraine reports five enemy attacks in Donbas, one WIA in past 24 hours

Mortars, grenade launchers, machine guns and small arms were used to attack Ukrainian troops.

Photo de Unian

Russian-led occupation forces mounted five attacks on Ukrainian military positions in Donbas in the past 24 hours, as a result of which one Ukrainian soldier was wounded in action (WIA).

The enemy continues shelling Ukrainian positions, thus failing to observe the ceasefire recently agreed by the Trilateral Contact Group (TCG) in Minsk, the press center of the headquarters of Ukraine's military operations said in a morning update on Facebook on Sunday, March 11.

In the Luhansk sector, Russia's hybrid military forces used grenade launchers and small arms to attack Ukrainian troops stationed near the villages of Novhorodske and Malynove. What is more, Ukrainian positions near the village of Katerynivka were under 82mm mortar fire.

In Donetsk region, Russian proxies used large-caliber machine guns and small arms to attack Ukrainian positions near the village of Vodiane. They also used 82mm mortars and grenade launchers to shell Ukrainian defenders of the village of Bohdanivka.

As was reported, the TCG on the settlement of the Donbas crisis on March 2 agreed on a full ceasefire from March 5. Russian-led militants claimed they would support the ceasefire, however, they continue shelling the Ukrainian army's positions in Donbas.

Mise à jour matinale: l'Ukraine rapporte cinq attaques ennemies à Donbas, une au cours des dernières 24 heures


Des mortiers, des lance-grenades, des mitrailleuses et des armes légères ont été utilisés pour attaquer les troupes ukrainiennes.


Au cours des dernières 24 heures, les forces d'occupation dirigées par la Russie ont monté cinq attaques contre des positions militaires ukrainiennes dans le Donbass, à la suite desquelles un soldat ukrainien a été blessé au combat (WIA).

L'ennemi continue d'abattre des positions ukrainiennes, ne respectant pas le cessez-le-feu récemment convenu par le Groupe de contact trilatéral (TCG) à Minsk, le centre de presse du siège des opérations militaires ukrainiennes.

Dans le secteur de Luhansk, les forces militaires hybrides de la Russie ont utilisé des lance-grenades et des armes légères pour attaquer les troupes ukrainiennes stationnées près des villages de Novhorodske et Malynove. Qui plus est, les positions ukrainiennes près du village de Katerynivka étaient sous un tir de mortier de 82 mm.

Dans la région de Donetsk, les mandataires russes ont utilisé des mitrailleuses de gros calibre et des armes légères pour attaquer les positions ukrainiennes près du village de Vodiane. Ils ont également utilisé des mortiers de 82 mm et des lance-grenades pour bombarder les défenseurs ukrainiens du village de Bohdanivka.

Comme indiqué, le TCG sur le règlement de la crise du Donbass le 2 mars a convenu d'un cessez-le-feu complet à partir du 5 mars. Les militants russes ont affirmé qu'ils soutiendraient le cessez-le-feu.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Dim 11 Mar - 18:27

Federica Mogherini: We would like OSCE SMM to have full access to Ukrainian territory, incl. along Ukraine-Russia border

Prior to her visit to Ukraine, High Representative of the European Union for Foreign Affairs and Security Policy Federica Mogherini has told UNIAN what messages she will communicate to the Ukrainian authorities, whether the EU's more active participation in the settlement of the Donbas crisis is possible and whether the EU is considering proposals concerning the deployment of a UN peacekeeping mission to Donbas.

High Representative of the European Union for Foreign Affairs and Security Policy Federica Mogherini is visiting Ukraine on March 11-12. According to the European Commission's press service, she is scheduled to meet with Ukrainian President Petro Poroshenko, Prime Minister Volodymyr Groysman, as well as OSCE representatives. UNIAN interviewed Federica Mogherini before she started her visit.


What is the purpose of your visit to Ukraine? What will be your main message to the Ukrainian authorities?


The European Union stands with the people of Ukraine. We stand with them in their aspirations to build a stronger, fairer, more democratic Ukraine, with opportunities for all. We stand on the side of Ukraine's sovereignty, territorial integrity and independence. This is the message I will bring with me during my visit next week. I will be there within a few days of the anniversary of the illegal annexation by Russia of Crimea and Sevastopol, and in a crucial moment for the Ukraine's ambitious reform agenda.

Since 2014, the European Union has supported Ukraine's reforms with more than 10 billion euros, on top of our political and technical assistance. We have helped create jobs; we have helped Ukraine be more independent in the energy sector; we have assisted the people most in need and most affected by the conflict in eastern Ukraine.

I will discuss the way forward with the Ukrainian government and administration, but also with civil society organisations and university students. I will pay particular attention to the situation in eastern Ukraine, meeting with the minister of temporarily occupied territories, with the chief of the OSCE Monitoring Mission and the OSCE representative in the Trilateral Contact Group.

In March, there will be a discussion on Ukraine at the Foreign Affairs Council meeting. It will take place on the 4th anniversary of the occupation of Crimea and just after the presidential elections in Russia on March 18. Are there plans to discuss the security situation in the east of Ukraine and the occupied Crimea? Will Council Conclusions on Ukraine be adopted (the last one was in early 2015)?

Of course the timing of our meeting is not a coincidence. We want to send a strong signal that the European Union does not forget the illegal annexation of Crimea and the conflict in eastern Ukraine. For me it will also be an opportunity to brief the ministers on my visit. We will discuss the situation in Crimea and in eastern Ukraine, and the progress achieved by Ukraine on its reform agenda.

Do you see a change in the EU position towards Russia as more and more EU leaders visit Moscow; which looks like a hidden normalization of relations despite the fact that Russia has done nothing to return to the framework of international law? Can you, please, comment on visits of European politicians to the Crimea? Do you plan to go to Russia?

There is no change to our very clear EU policy as regards relations with Russia: for any substantive change, the Minsk agreements need to be fully implemented and the illegal annexation of Crimea has to end. This is the first of five principles that currently drive our relations with Russia, agreed unanimously by all EU governments. And our economic sanctions are also linked to this outcome. The visits of some politicians to the illegally annexed peninsula do not reflect our common position and should not cast any doubt over our commitment to Ukraine's territorial integrity and sovereignty. By international law, Crimea is Ukraine.

Among the five principles there is also selective engagement with Russia on topics where there is a clear EU interest to do so: restarting the Middle East Peace Process, preserving the nuclear deal with Iran, denuclearising the Korean peninsula, finding a political solution to the war in Syria. It's important that these contacts continue while at the same time we are clear in our expectation that Russia meets its international obligations and respects international law, including on eastern Ukraine and Crimea and Sevastopol.

What is your assessment of the reform process in Ukraine especially in the field of fight with corruption and judiciary? How is Ukraine implementing the Association Agreement?

The Association Agreement was a great success. Together we have achieved important results, including through the free trade area, in very difficult circumstances. Last year, exports from Ukraine to the European Union grew by almost one third: this was the main driver of economic growth in the country, and the agreement still has to fulfil its full potential.

We know that some crucial legislation for the Association Agreement still has to be adopted. Work needs to be doubled in some crucial areas: anti-corruption is one of those and here we expect the law setting up an independent and efficient High Anti-Corruption Court to be passed, bringing the draft fully in line with the recommendations of the Venice Commission. Another important step would be to make sure that the asset declarations of officials and high-profile public figures are actually analysed. We also expect a reform of the e-declarations system, so that it allows civil society and NGOs to do their work. This is what the people of Ukraine need and expect – and we will continue to be on their side, with our support to Ukraine's reform agenda.

Will it be correct to say that there is Ukraine fatigue in the EU and weariness with the Ukrainian leadership?

Not at all. Our political and diplomatic engagement is more intense than ever. Since last year Ukrainians coming to the European Union don't need a visa anymore, and our trade with Ukraine is going up. Last November we had a very successful Summit with our Eastern partners, including Ukraine, and we committed to twenty ambitious political goals to achieve by 2020. It is true that some of the reforms are not moving forward as quickly as we would like them to: yet we remain as committed as we always have been to the reform process, because our commitment is to the Ukrainian people.

Mogherini est en visite en Ukraine les 11 et 12 mars / Photo d'UNIAN

The Minsk agreements do not work. Will the EU review its sanction policy?

The Minsk agreements have not yet been implemented in full, and we still believe that they should be. This is the aim of negotiations in the Trilateral Contact Group and the "Normandy" format discussions. The Minsk agreements did manage to halt a dangerous escalation of violence, as was desperately needed. Secondly, they have provided the blueprint to resolving the situation we are faced with, in a way that fully respects Ukraine's territorial integrity and sovereignty.

We know that fighting continues with terrible consequences: 10,000 lives lost, over 25,000 people wounded, buildings and livelihoods destroyed. We are working to build the conditions to guarantee that a full ceasefire holds and quicker progress is made in parallel by all parties in implementing their commitments. We are consistently making this point in our contacts with both the Ukrainian authorities and in particular Russia. This is also why our sanctions are important; they are in place to add political and economic pressure, to dissuade from further escalation and eventually help bring about a change in Russia's behaviour and in its approach to the Minsk process.

Recently the Hudson Institute released Richard Gowan's report "Can the United Nations Unite Ukraine" with concrete proposal regarding peacekeeping mission for Ukraine. Is this something you also will consider?

A decision for such a mission would be for the United Nations Security Council to take, not the European Union as such. We would like the OSCE Special Monitoring Mission to have full access to the whole territory of Ukraine, including along the Ukrainian-Russian border, in line with its mandate. If a UN Security Council-agreed mission could facilitate all this, and help to advance the implementation of the Minsk agreements, we would of course be in favour.

Don't you think it is time for the EU to become more proactive in the settlement of the crisis around Ukraine? How will you determine Russia for the EU's external policy – a partner or a threat?

Our engagement is close and constant – through our Member States France and Germany, with Ukraine and Russia, with the OSCE, the UN, and the United States. Not only we are the largest contributor to the OSCE Special Monitoring Mission: we are now stepping up our contribution. And we are supporting the negotiations in the Trilateral Contact Group.

Russia used to be a strategic partner for the European Union, but that is no longer the case. It is clear that our relationship with Russia is not what it was, nor what it could be: the full implementation of the Minsk agreements is a key element for any substantial change in our relations. But we as the EU know that selective engagement with Russia is also necessary, where there is a clear EU interest.

Let me add that Russia is more than its current government: we also engage with the Russian people through support to civil society, particularly on human rights, and independent media, and we invest in opportunities for our people to come together, particularly our students and researchers.

What do you think about Russia's actions in Syria?

The people of Syria have been dying and suffering for seven years now, and the war is far from over. Russia is actively engaged in the military conflict, and it is now a guarantor of the Astana process – together with Turkey and Iran. They have a responsibility and they have to fulfil it. Last week I sent a letter to the foreign ministers of Russia, Iran and Turkey – urging them to take all necessary measures to ensure that the fighting stops, and that urgent humanitarian access and necessary medical evacuations are taking place. We, the European Union, have decided not to bring death and destruction to Syria, but humanitarian aid and diplomatic support. On April 24-25, we are hosting the second Brussels Conference for the future of Syria, to gather more humanitarian support and to help resume the peace talks in Geneva. The only solution to the war is a political solution, and all roads must lead to Geneva.

Reuters

Talking about the East StratCom Task Force, what kind of disinformation trends do you see? Are there strategical changes or targets?

There is sometimes a misperception that the work that the East StratCom Task Force – our strategic communications team that focusses on our eastern neighbourhood, including Ukraine – works only to highlight, analyse and counter disinformation. This is not the case. The reality is that the European Union needs to better communicate what it is and what it is doing, not only to its citizens but also beyond our borders. Taking Ukraine as an example: the Ukrainian people and our own citizens need to know about the work we do together to support reforms, to create opportunities for youth, to increase business growth, in support of human rights and fundamental freedoms, and of course the EU's commitment to your country's independence and territorial integrity. While I am in Kyiv, I will launch a new communication campaign called "Moving Forward Together", which is precisely aimed at illustrating what our Association Agreement means for Ukrainians and why we are committed to it. People need to be aware of the false information that is out there about our relationship, but we also must be – and are being – proactive in making sure that people have access to the facts in the first place.


Federica Mogherini: Nous aimerions que l'OSCE SMM ait un accès complet au territoire ukrainien, incl. le long de la frontière Ukraine-Russie


Avant sa visite en Ukraine, Federica Mogherini, haute représentante de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, a informé UNIAN des messages qu'elle transmettra aux autorités ukrainiennes pour leur demander si la participation plus active de l'UE au règlement de la crise du Donbass est possible. si l'UE examine des propositions concernant le déploiement d'une mission de maintien de la paix de l'ONU au Donbass.


Mme Federica Mogherini, haute représentante de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, se rendra en Ukraine les 11 et 12 mars. Selon le service de presse de la Commission européenne, elle doit rencontrer le président ukrainien Petro Porochenko, le Premier ministre Volodymyr Groysman, ainsi que des représentants de l'OSCE. UNIAN a interviewé Federica Mogherini avant qu'elle ne commence sa visite.


Quel est le but de votre visite en Ukraine? Quel sera votre message principal aux autorités ukrainiennes?


L'Union européenne se tient avec le peuple de l'Ukraine. Nous sommes à leurs côtés dans leurs aspirations à construire une Ukraine plus forte, plus juste et plus démocratique, avec des opportunités pour tous. Nous sommes du côté de la souveraineté, de l'intégrité territoriale et de l'indépendance de l'Ukraine. C'est le message que je vais apporter avec moi lors de ma visite la semaine prochaine. Je serai là quelques jours après l'anniversaire de l'annexion illégale par la Russie de la Crimée et de Sébastopol, et à un moment crucial de l'ambitieux programme de réformes de l'Ukraine.

Depuis 2014, l'Union européenne soutient les réformes de l'Ukraine avec plus de 10 milliards d'euros, en plus de notre assistance politique et technique. Nous avons aidé à créer des emplois; nous avons aidé l'Ukraine à être plus indépendante dans le secteur de l'énergie; nous avons aidé les personnes les plus nécessiteuses et les plus touchées par le conflit dans l'est de l'Ukraine.

En mars, il y aura une discussion sur l'Ukraine à la réunion du Conseil des affaires étrangères. Il aura lieu le 4ème anniversaire de l'occupation de la Crimée et juste après les élections présidentielles en Russie le 18 mars. Y a-t-il des projets pour discuter de la situation sécuritaire dans l'est de l'Ukraine et dans la Crimée occupée? Les conclusions du Conseil sur l'Ukraine seront-elles adoptées (la dernière était au début de 2015)?

Bien sûr, le moment de notre réunion n'est pas une coïncidence. Nous voulons envoyer un signal fort que l'Union européenne n'oublie pas l'annexion illégale de la Crimée et le conflit dans l'est de l'Ukraine. Pour moi, ce sera également l'occasion d'informer les ministres de ma visite. Nous discuterons de la situation en Crimée et dans l'est de l'Ukraine et des progrès réalisés par l'Ukraine dans son programme de réformes.

Voyez-vous un changement dans la position de l'UE vis-à-vis de la Russie alors que de plus en plus de dirigeants européens visitent Moscou? qui ressemble à une normalisation cachée des relations malgré le fait que la Russie n'a rien fait pour revenir au cadre du droit international? Pouvez-vous, s'il vous plaît, commenter les visites de politiciens européens en Crimée? Avez-vous l'intention d'aller en Russie?

La politique de l'UE en matière de relations avec la Russie reste inchangée: pour tout changement de fond, les accords de Minsk doivent être pleinement mis en œuvre et l'annexion illégale de la Crimée doit prendre fin. C'est le premier des cinq principes qui guident actuellement nos relations avec la Russie, unanimement acceptés par tous les gouvernements de l'UE. Et nos sanctions économiques sont également liées à ce résultat. Les visites de certains hommes politiques dans la péninsule illégalement annexée ne reflètent pas notre position commune et ne devraient pas jeter le moindre doute sur notre engagement en faveur de l'intégrité territoriale et de la souveraineté de l'Ukraine. Selon le droit international, la Crimée est l'Ukraine.

Parmi les cinq principes, il y a aussi un engagement sélectif avec la Russie sur des sujets où l'UE a clairement intérêt à le faire: relancer le processus de paix au Moyen-Orient, préserver l'accord nucléaire avec l'Iran, dénucléariser la péninsule coréenne, trouver une solution politique à la guerre. en Syrie. Il est important que ces contacts se poursuivent tout en nous montrant clairement que la Russie remplit ses obligations internationales et respecte le droit international, notamment en Ukraine orientale, en Crimée et à Sébastopol.

Quelle est votre évaluation du processus de réforme en Ukraine, en particulier dans le domaine de la lutte contre la corruption et le système judiciaire? Comment l'Ukraine met-elle en œuvre l'accord d'association?

L'accord d'association a été un grand succès. Ensemble, nous avons obtenu des résultats importants, y compris dans le cadre de la zone de libre-échange, dans des circonstances très difficiles. L'année dernière, les exportations de l'Ukraine vers l'Union européenne ont augmenté de près d'un tiers: c'est le principal moteur de la croissance économique du pays et l'accord doit encore réaliser tout son potentiel.

Nous savons qu'une législation cruciale pour l'accord d'association doit encore être adoptée. Le travail doit être doublé dans certains domaines cruciaux: la lutte contre la corruption est l'un d'entre eux et nous espérons que la loi portant création d'une Haute Cour anti-corruption indépendante et efficace sera adoptée, ce qui rendra le projet pleinement conforme aux recommandations de Venise. Commission. Une autre étape importante consisterait à s'assurer que les déclarations de patrimoine des fonctionnaires et des personnalités publiques sont effectivement analysées. Nous attendons également une réforme du système des déclarations électroniques, afin de permettre à la société civile et aux ONG de faire leur travail. C'est ce dont les Ukrainiens ont besoin et ce qu'ils attendent - et nous continuerons d'être de leur côté, avec notre soutien au programme de réformes de l'Ukraine.

Serait-il correct de dire qu'il y a la fatigue de l'Ukraine dans l'UE et la lassitude des dirigeants ukrainiens?

Pas du tout. Notre engagement politique et diplomatique est plus intense que jamais. Depuis l'année dernière, les Ukrainiens qui viennent dans l'Union européenne n'ont plus besoin de visa et notre commerce avec l'Ukraine augmente. En novembre dernier, nous avons eu un sommet très réussi avec nos partenaires orientaux, dont l'Ukraine, et nous nous sommes engagés à atteindre vingt objectifs politiques ambitieux d'ici 2020. Il est vrai que certaines réformes ne progressent pas aussi rapidement que nous le souhaiterions: Pourtant, nous restons aussi engagés que nous l'avons toujours été envers le processus de réforme, car notre engagement est envers le peuple ukrainien.

Les accords de Minsk ne fonctionnent pas. L'UE va-t-elle réviser sa politique de sanctions?

Les accords de Minsk n'ont pas encore été entièrement mis en œuvre et nous croyons toujours qu'ils devraient l'être. C'est le but des négociations dans le groupe de contact trilatéral et les discussions au format «Normandie». Les accords de Minsk ont ​​réussi à mettre fin à une escalade dangereuse de la violence, comme cela était désespérément nécessaire. Deuxièmement, ils ont fourni le plan pour résoudre la situation à laquelle nous sommes confrontés, d'une manière qui respecte pleinement l'intégrité territoriale et la souveraineté de l'Ukraine.

Nous savons que les combats continuent avec des conséquences terribles: 10 000 vies perdues, plus de 25 000 blessés, des bâtiments et des moyens de subsistance détruits. Nous travaillons à créer les conditions permettant de garantir un cessez-le-feu complet et de progresser plus rapidement en parallèle par toutes les parties dans la mise en œuvre de leurs engagements. Nous faisons régulièrement valoir ce point dans nos contacts avec les autorités ukrainiennes et en particulier avec la Russie. C'est aussi pourquoi nos sanctions sont importantes; ils sont en place pour ajouter de la pression politique et économique, pour dissuader toute nouvelle escalade et, à terme, pour contribuer à un changement dans le comportement de la Russie et dans son approche du processus de Minsk.

Récemment, l'Institut Hudson a publié le rapport de Richard Gowan «Les Nations Unies peuvent unir l'Ukraine» avec une proposition concrète concernant la mission de maintien de la paix en Ukraine. Est-ce quelque chose que vous considérerez également?

La décision d'une telle mission reviendrait au Conseil de sécurité des Nations Unies et non à l'Union européenne en tant que telle. Nous aimerions que la Mission spéciale de surveillance de l'OSCE ait pleinement accès à l'ensemble du territoire ukrainien, y compris le long de la frontière ukraino-russe, conformément à son mandat. Si une mission approuvée par le Conseil de sécurité des Nations Unies pouvait faciliter tout cela et aider à faire avancer la mise en œuvre des accords de Minsk, nous serions évidemment d'accord.

Ne pensez-vous pas qu'il est temps pour l'UE de devenir plus proactive dans le règlement de la crise autour de l'Ukraine? Comment allez-vous déterminer la Russie pour la politique extérieure de l'UE - un partenaire ou une menace?

Notre engagement est étroit et constant - à travers nos États membres, la France et l'Allemagne, avec l'Ukraine et la Russie, avec l'OSCE, l'ONU et les États-Unis. Non seulement nous sommes le plus grand contributeur à la Mission spéciale de surveillance de l'OSCE: nous augmentons maintenant notre contribution. Et nous soutenons les négociations dans le groupe de contact trilatéral.

La Russie était un partenaire stratégique pour l'Union européenne, mais ce n'est plus le cas. Il est clair que notre relation avec la Russie n'est pas ce qu'elle était ni ce qu'elle pouvait être: la pleine mise en œuvre des accords de Minsk est un élément clé pour tout changement substantiel de nos relations. Mais nous, en tant que l'UE, savons qu'un engagement sélectif avec la Russie est également nécessaire, lorsque l'intérêt de l'UE est manifeste.

Permettez-moi d'ajouter que la Russie est plus que son gouvernement actuel: nous engageons également le peuple russe en soutenant la société civile, en particulier les droits de l'homme et les médias indépendants, et nous investissons dans des opportunités pour nos peuples, en particulier nos étudiants et des chercheurs.

Que pensez-vous des actions de la Russie en Syrie?

Le peuple syrien meurt et souffre depuis sept ans et la guerre est loin d'être terminée. La Russie est activement engagée dans le conflit militaire et elle est maintenant garante du processus d'Astana - avec la Turquie et l'Iran. Ils ont une responsabilité et ils doivent l'accomplir. La semaine dernière, j'ai envoyé une lettre aux ministres des affaires étrangères de la Russie, de l'Iran et de la Turquie pour les exhorter à prendre toutes les mesures nécessaires pour que les combats cessent et que l'accès humanitaire soit urgent et que les évacuations médicales nécessaires aient lieu. Nous, l'Union européenne, avons décidé de ne pas apporter la mort et la destruction en Syrie, mais d'apporter une aide humanitaire et un soutien diplomatique. Du 24 au 25 avril, nous accueillons la deuxième conférence de Bruxelles pour l'avenir de la Syrie, pour recueillir plus de soutien humanitaire et pour aider à la reprise des pourparlers de paix à Genève. La seule solution à la guerre est une solution politique et toutes les routes doivent aboutir à Genève.

En parlant du groupe de travail StratCom de force d'intervention, quel genre de tendances de la désinformation voyez-vous? Y a-t-il des changements stratégiques ou des cibles?

Il y a parfois une perception erronée que le travail du Groupe de travail StratCom de l'Est - notre équipe de communication stratégique qui se concentre sur notre voisinage oriental, y compris l'Ukraine - ne sert qu'à mettre en évidence, analyser et contrer la désinformation. Ce n'est pas le cas. La réalité est que l'Union européenne doit mieux communiquer ce qu'elle est et ce qu'elle fait, non seulement à ses citoyens, mais aussi au-delà de nos frontières. Prenons l'exemple de l'Ukraine: le peuple ukrainien et nos propres citoyens ont besoin de connaître le travail que nous faisons ensemble pour soutenir les réformes, créer des opportunités pour les jeunes, accroître la croissance des entreprises, défendre les droits de l'homme et les libertés fondamentales. L'engagement de l'UE en faveur de l'indépendance et de l'intégrité territoriale de votre pays. Pendant que je serai à Kiev, je lancerai une nouvelle campagne de communication intitulée «Aller de l'avant ensemble», qui vise précisément à illustrer ce que notre accord d'association signifie pour les Ukrainiens et pourquoi nous nous y engageons. Les gens doivent être conscients de la fausse information qui existe sur notre relation, mais nous devons aussi être - et sommes - en train de faire en sorte que les gens aient accès aux faits dès le départ.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Thuramir le Lun 12 Mar - 12:06

Matt a écrit:Federica Mogherini: Nous aimerions que l'OSCE SMM ait un accès complet au territoire ukrainien, incl. le long de la frontière Ukraine-Russie

« Le sac des désirs n'a pas de fond » (Proverbe japonais).
avatar
Thuramir

Messages : 2731
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Krispoluk le Lun 12 Mar - 12:35

Thuramir a écrit:
Matt a écrit:Federica Mogherini: Nous aimerions que l'OSCE SMM ait un accès complet au territoire ukrainien, incl. le long de la frontière Ukraine-Russie

« Le sac des désirs n'a pas de fond » (Proverbe japonais).

C'est bien là, que l'on peut se rendre compte de la fatuité et l'inefficience de la "politique extérieure européenne"...

Les accords de Minsk en format "Normandie" étaient une erreur (on peut leur reconnaître néanmoins le mérite d'avoir "figé" la situation et sans doute d'avoir évité encore plus de morts et de destructions qu'on en compte depuis cette époque ! Twisted Evil Wink )

A part Merkel, en tant que "Chancelière de l'Union Européenne", qui pouvait encore avoir un petit pouvoir (limité) face à Poutine, je ne parle pas de Hollande par charité... La grosse erreur était de ne pas intégrer les USA, seule puissance à pouvoir taper du poing sur la table mais Obama ne voulait pas y aller...

Aujourd'hui, Merkel est engluée en Allemagne dans sa coalition de la carpe et du lapin, avec le loup qui guette les prochaines échéances dans le pays. Notre bellâtre français a une envergure internationale de l'épaisseur d'une feuille à cigarette (avis personnel, hein ! On est autorisé d'avoir un avis contraire Laughing Wink )

Donc, j'en conclus que Minsk est bien mort... A part la formation d'un nouveau groupe incluant les USA pour tenter d'arriver à régler le problème après l'élection russe, je ne vois aucune autre solution...
avatar
Krispoluk

Messages : 5790
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Ven 16 Mar - 18:57

Donbass : les forces soutenues par la Russie ont violé la trêve à quatre reprises



Malgré la trêve dans le Donbass conclue le 5 mars dernier, les combattants russes et pro-russes ont attaqué à quatre reprises les positions militaires ukrainiennes, utilisant des armes prohibées par les Accords de Minsk.

Cette information a été communiquée par le centre de presse de l'ATO :

"Les mercenaires russes ont bombardé les points d’appui des troupes de l’ATO en direction de Louhansk, notamment près de Louhanske et de Stanytsia Louhanska, en utilisant des lance-grenades, des mitrailleuses lourdes et des armes légères", indique le communiqué.

Aux abords de Donetsk, les unités armées illégales ont pilonné les défenseurs de Vodiane et de Lebedynske avec des obus de mortiers de 82 mm.

Aucune victime n'est à déplorer côté ukrainien suite aux attaques ennemies au cours des dernières 24 heures.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Thuramir le Ven 16 Mar - 19:51

Krispoluk a écrit:
Thuramir a écrit:
Matt a écrit:Federica Mogherini: Nous aimerions que l'OSCE SMM ait un accès complet au territoire ukrainien, incl. le long de la frontière Ukraine-Russie

« Le sac des désirs n'a pas de fond » (Proverbe japonais).

C'est bien là, que l'on peut se rendre compte de la fatuité et l'inefficience de la "politique extérieure européenne"...

Les accords de Minsk en format "Normandie" étaient une erreur (on peut leur reconnaître néanmoins le mérite d'avoir "figé" la situation et sans doute d'avoir évité encore plus de morts et de destructions qu'on en compte depuis cette époque ! Twisted Evil Wink )

A part Merkel, en tant que "Chancelière de l'Union Européenne", qui pouvait encore avoir un petit pouvoir (limité) face à Poutine, je ne parle pas de Hollande par charité... La grosse erreur était de ne pas intégrer les USA, seule puissance à pouvoir taper du poing sur la table mais Obama ne voulait pas y aller...

Aujourd'hui, Merkel est engluée en Allemagne dans sa coalition de la carpe et du lapin, avec le loup qui guette les prochaines échéances dans le pays. Notre bellâtre français a une envergure internationale de l'épaisseur d'une feuille à cigarette (avis personnel, hein ! On est autorisé d'avoir un avis contraire Laughing Wink )

Donc, j'en conclus que Minsk est bien mort... A part la formation d'un nouveau groupe incluant les USA pour tenter d'arriver à régler le problème après l'élection russe, je ne vois aucune autre solution...

Macron a bien plus d'épaisseur que tu ne le crois, mais bon, on le jugera sur ce qu'il fera ou ne fera pas sur la scène internationale. La France est déjà présente dans plusieurs pays pour lutter contre l'islamisme terroriste ou dans des bases stratégiques, et ses effectifs militaires ne lui permettraient pas d'intervenir de manière efficace en Ukraine sans mettre son territoire en danger contre une attaque extérieure ou intérieure. Quel serait d'ailleurs l'intérêt de la France d'intervenir en Ukraine, même sous le couvert de l'ONU ?

L'Allemagne n'a pas vocation à intervenir militairement à l'extérieur, sa Constitution ne ne lui permettant pas.

Quant aux USA, Trump ayant déclaré la guerre économique au reste du monde, et ayant entamé le réarmement des Etats-Unis chez eux, il n'interviendra à l'extérieur que si le problème constitue une menace pour la sécurité des Etats-Unis ou s'il est payé en devises sonnantes et trébuchantes pour intervenir. Les problèmes entre l'Ukraine et la Russie ne menacent pas la sécurité des Etats-Unis, le problème nord-coréen étant autrement plus immédiat et plus dangereux, et personne n'est prêt à allonger quelques milliards de dollars pour sauver l'Ukraine, ou n'a suffisamment de fonds disponibles pour le faire. Donc...
avatar
Thuramir

Messages : 2731
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Sam 17 Mar - 1:44

C'est malheureusement trop vrai. Benoit (Tarkan) nous avait bien dit la même chose au sujet de la Crimée quand on s'est rencontré à Mons.
Genre de soirée à refaire du reste.  Very Happy

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Sam 17 Mar - 12:46

Donbass : Les positions militaires ukrainiennes de Troitske visées par des armes de gros calibre



Au cours des dernières 24 heures, les unités armées illégales soutenues par la Russie ont maintenu leur pression sur les positions militaires ukrainiennes dans l’est de l’Ukraine et lancé une attaque ciblée. 

Cette information a été communiquée par le centre de presse de l'ATO (opération anti-terroriste dans le Donbass) :

"Aux alentours de Louhansk, les combattants mercenaires russes et pro-russes ont ouvert le feu sur les points d’appui des troupes de l’ATO près de Troitske, utilisant des mitrailleuses lourdes et des véhicules de combat d’infanterie", indique le communiqué.

Selon le rapport du quartier-général de l'ATO, aucune perte n'est a déplorer parmi les forces armées ukrainiennes au cours des dernières 24 heures.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Lun 19 Mar - 0:49

Les forces dirigées par la Russie utilisent des lance-grenades pour attaquer l'armée ukrainienne dans le Donbass

Aucune victime n'a été signalée.

Reuters

Les forces militaires hybrides de la Russie ont utilisé des lance-grenades pour attaquer les positions ukrainiennes près du village d'Opytne dans le secteur de Donetsk au cours de la dernière journée.
Le centre de presse du siège des opérations militaires ukrainiennes n'a pas été blessé, rapporte dimanche matin sur Facebook.

Dans le secteur de Luhansk, les parties ont observé le cessez-le-feu.

Ainsi, une attaque ennemie a été signalée au cours de la période sous revue, a indiqué le QG militaire ukrainien. Comme UNIAN l'a rapporté plus tôt, Positions des forces armées ukrainiennes dans la région de Troyitske est venu sous le feu ennemi. "Dans la direction de Luhansk, l'ennemi a utilisé des mitrailleuses de gros calibre et des armes du véhicule de combat d'infanterie BMP-1 contre nos positions près du village de Troyitske", a déclaré le QG dans une mise à jour précédente.

La vérité du Kremlin:

De fausses vidéos sur les forces armées ukrainiennes auraient été réalisées par l’armée russe dans le Donbass

Comme celles de Maïdan utilisées pour justifier l'annexion de la Crimée.



Les forces d'occupation russes auraient tourné de fausses vidéos dans la région de Donetsk mettant en scène des prétendues violations du régime de cessez-le-feu par l'armée ukrainienne.

Cette déclaration a été faite par le porte-parole du ministère ukrainien de la Défense, Maksym Prauta, lors d'une conférence de presse ce samedi, rapporte un correspondant d'Ukrinform.

"Selon la direction générale des renseignements du ministère de la Défense ukrainien, le département de l’information du district militaire sud des forces armées russes de Novocherkassk a entamé les préparatifs d’un prochain cycle de faux documents vidéo anti-ukrainiens dans les territoires temporairement occupés du Donbass ", a déclaré Prauta.

Il a dit que les 15 et 16 mars, dans les villages du district de Novoazovsk (région de Donetsk), des spécialistes de ce département, avec l'implication de combattants pro-russes et de matériel militaire d'une unité du "premier corps d'armée" des forces d'occupation russes, ont réalisé des vidéos afin de produire de faux rapports sur les prétendues violations du régime de cessez-le-feu par la partie ukrainienne.

Selon la Direction des renseignements du ministère ukrainien de la Défense, des représentants des médias russes et des représentants des auto-proclamées administrations populaires du Donbass ont été impliqués dans le tournage, a indiqué le porte-parole.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Mar 20 Mar - 18:04

Donbass : nouvelle violation de la trêve par les milices pro-russes



Une attaque visant les troupes de l’ATO a été recensée dans la région de Donetsk au cours des dernières 24 heures.

Selon le centre de presse de l’ATO, l'attaque menée par les combattants russes et pro-russes au moyen d'armes légères a eu lieu à proximité de Novogrygorivka.

L'état-major des forces armées ukrainiennes a informé qu’un soldat ukrainien avait été blessé suite à des tirs et transporté dans un hôpital, où il a reçu les soins médicaux nécessaires.

Sais pas si c'est une impression, mais j'ai le sentiment que ça se calme quand même dans le Donbass, non?

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Krispoluk le Mar 20 Mar - 18:56

Matt a écrit:Donbass : nouvelle violation de la trêve par les milices pro-russes



Une attaque visant les troupes de l’ATO a été recensée dans la région de Donetsk au cours des dernières 24 heures.

Selon le centre de presse de l’ATO, l'attaque menée par les combattants russes et pro-russes au moyen d'armes légères a eu lieu à proximité de Novogrygorivka.
L'état-major des forces armées ukrainiennes a informé qu’un soldat ukrainien avait été blessé suite à des tirs et transporté dans un hôpital, où il a reçu les soins médicaux nécessaires.
Sais pas si c'est une impression, mais j'ai le sentiment que ça se calme quand même dans le Donbass, non?

Ouais, tu as raison, je suis toujours l'actualité du front avec une vigilance particulière étant donné que tous, dans ma famille, on est tombés dans le chaudron "militaire" en étant petits... Wink

Alors je constate que depuis plusieurs semaines, les observateurs (OSCE) ne relèvent plus d'utilisation d'armes de gros calibre : artillerie de 122 et 152, mortiers de 120mm. Les armes les plus destructrices...

Les communiqués quotidiens ne relèvent généralement que l'utilisation d'armes plus "légères" : mitrailleuses, mortiers de 82, lance-grenades et armement de bord des BTR... Contre des troupes enterrées et fortifiées, ça n'a qu'un effet très, très limité... Tant mieux pour l'ATO ! Smile

Alors, qu'est-ce que ça cache ? N'étant pas dans la tête du Huilo, je serai bien en peine de vous le dire... ? scratch

- Est-ce qu'il a voulu calmer le jeu à l'approche de la présidentielle ?

- Est-ce qu'il nous prépare un nouveau coup tordu à sa façon ?

L'avenir nous le dira... Suspect
avatar
Krispoluk

Messages : 5790
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Mer 21 Mar - 1:22

Que Dieu m'entende en pensant . . . qu'il n'a plus les moyens.
J'ai vu récemment que les réserves vitales de la Russie étaient épuisées.
Il n'aurait simplement plus les moyens de ses ambitions.

Si ça pouvait être réel . . .  Suspect

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Krispoluk le Mer 21 Mar - 10:28

Matt a écrit:Que Dieu m'entende en pensant . . . qu'il n'a plus les moyens.
J'ai vu récemment que les réserves vitales de la Russie étaient épuisées.
Il n'aurait simplement plus les moyens de ses ambitions.

Si ça pouvait être réel . . .  Suspect

Oh si, il a encore les moyens !!! Je n'ai jamais dit que c'était par manque de moyens... Suspect

La preuve il continue à bombarder en Syrie et le "Front Syrien" ça coûte infiniment plus de roubles que le Donbass... Twisted Evil

Simplement, il a adopté pour l'instant une stratégie de harcèlement sporadique au Donbass, sans doute en constatant que le front ukrainien tenait bien moralement et militairement parlant.

Le harcèlement, c'est simplement pour signifier aux forces ukrainiennes : "On est toujours là et si vous êtes tentés de reprendre du territoire par la force, on saura vous recevoir comme il convient..." Twisted Evil

Maintenant quels sont ses intentions politiques à l'avenir pour le Donbass, nul ne le sait hormis lui-même ! Suspect
avatar
Krispoluk

Messages : 5790
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Mer 21 Mar - 11:06

le sait-il lui même?  Embarassed

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Mer 21 Mar - 11:59

Suffit de dire qu'il fait plus calme pour que:

Donbass : les milices ont attaqué Troitske avec des canons anti-aériens



Les combattants russes et pro-russes continuent de violer la trêve dans le Donbass et de ne pas respecter les accords de Minsk.

Selon le centre de presse de l'opération anti-terroriste, les formations armées illégales ont lancé cinq attaques contre les positions ukrainiennes au cours des dernières 24 heures :

"Aux alentours de Donetsk, les occupants ont utilisé à plusieurs reprises des mitrailleuses lourdes et des lance-grenades pour tirer sur le village de Pisky, ainsi que des lance-grenades et des fusils anti-chars à proximité de la ville d’Avdiivka", précise le communiqué.

Aux abords de Louhansk, les combattants russes et pro-russes ont visé les positions militaires ukrainiennes près de Stanytsia Louhanska avec des armes légères. Ils ont également ouvert le feu sur Troitske avec des mortiers de 82 mm et des canons anti-aériens.
D'autres tirs de mortiers ont été recensés aux alentours de Louhanske.

Selon le rapport de l'Etat-major des forces armées ukrainiennes, deux militaires ukrainiens ont été blessés suite aux attaques de la journée d'hier.
Sad

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Jeu 22 Mar - 13:16

Le chaud et le froid.

Aucune violation du cessez-le-feu enregistrée dans le Donbass ces dernières 24 heures



La trêve dans la zone de l'opération anti-terroriste dans le Donbass a été pleinement respectée au cours de la journée du mercredi 21 mars.

"Le cessez-le-feu établi le 5 mars dernier, convenu par le Groupe de contact trilatéral, a été pleinement respecté au cours des dernières 24 heures et aucune attaque des forces soutenues par la Russie sur les positions ukrainiennes n'a été recensée", indique le communiqué du centre de presse de l'ATO.

L'état-major a précisé que la situation sur toute la ligne de contact était sous contrôle des troupes ukrainiennes, et qu'elles respectaient strictement la trêve et les accords de Minsk.

Les États-Unis augmenteront les dépenses liées à leur soutien à l'Ukraine



Le Congrès des États-Unis a présenté une loi approuvée par le Sénat et la Chambre des représentants portant sur les allocations budgétaires pour 2018, dans laquelle les dépenses pour le soutien à l'Ukraine ont été augmentées.

Selon une information communiquée par l'ambassade d'Ukraine aux États-Unis, la loi sur le budget fixe le montant total de l'aide apportée à l'Ukraine à 620 millions de dollars.

Le Pentagone allouera ainsi 200 millions de dollars à l'Ukraine dans le cadre de son assistance technique militaire, soit 50 millions de plus qu'en 2017.

Le coût de l'assistance délivrée par le Département d'État des États-Unis et les organismes qui lui sont liés a été estimé quant à lui à 420,7 millions de dollars. Ce montant est supérieur de 10 millions par rapport à l'année dernière.

Avant d'entrer en vigueur, la Loi sur les allocations budgétaires pour 2018 devait être approuvée par le Sénat et la Chambre des représentants et doit être signée par le président des États-Unis.


Heureusement, parce que:

L’Ukraine a perdu près de 100 milliards de dollars à cause de l’agression russe



L'économie ukrainienne a perdu près de 100 milliards de dollars en quatre ans en raison de l'occupation de la péninsule de Crimée par la Russie et de l’agression russe dans le Donbass

Cette information est issue d’un rapport communiqué par Anders Aslund, conseiller spécial du Centre eurasie du Conseil Atlantique :

"La mesure la plus simple et la plus large des pertes subies par l'Ukraine est donc de multiplier la part du PIB que l'Ukraine a perdu par 4. Le Fonds monétaire international (FMI) a évalué le PIB ukrainien pour l'année d'avant la crise de 2013 à 179,6 milliards de dollars. Le Donbass représentait de 10% du PIB de l'Ukraine et la Crimée 3,7%. La valeur totale des actifs de la Crimée et du Donbass s'élevait ainsi à 13,7%, de ces 179,6 milliards de dollars. Multiplié par quatre[années], cela fait 98,4 milliards de dollars, ce qui représente à peu près la valeur perdue pour l'Ukraine si elle perdait ces territoires pour toujours", a calculé Aslund, en utilisant les méthodes de Thomas Piketty.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Ven 23 Mar - 0:08

Sans surprise:

Le mandat de l’OSCE en Ukraine prolongé



Le mandat de la mission spéciale de suivi de l’OSCE en Ukraine est prolongé jusqu’au 31 mars 2019.

Cette information est parue sur le compte Twitter de la Représentation permanente de l’Ukraine à Vienne.

«Le mandat de la mission spéciale de l’OSCE en Ukraine est prolongé jusqu’au 31 mars 2019. La délégation ukrainienne a diffusé cette déclaration pour souligner que la mission devait avoir un accès total et sans obstacle sur tout le territoire de l’Ukraine, y compris la Crimée et Sébastopol. Tous les États de l’Union européenne, les États-Unis et le Canada l’ont soutenue», peut-on lire dans le communiqué.

Auparavant, en février 2018, Alexandre Hug, adjoint de la mission de suivi de l’OSCE en Ukraine, a informé que la mission est déterminée à poursuivre son mandat et à contribuer à la mise en œuvre des accords de Minsk.
La mission spéciale de suivi de l’OSCE a commencé son travail en Ukraine en 2014.

Jean-Yves Le Drian se rend en Ukraine



Le ministre des Affaires Étrangères de la République Française s’est rendu à Kyiv aujourd’hui.

Cette information a été communiquée par le ministère des Affaires Étrangères de l’Ukraine.

«Le 23 mars, Pavlo Klimkine, ministre des Affaires étrangères de l’Ukraine s’entretiendra à Kyiv avec Jean-Yves Le Drian, ministre de l'Europe et des Affaires étrangères de la République Française. Les deux ministres discuteront de la coopération bilatérale entre les deux États, de la coordination de la poursuite des efforts de l’Ukraine et de la France, y compris dans le cadre du format Normandie, dans l’objectif de mettre fin à l’agression russe contre l’Ukraine et de parvenir à la désoccupation de la Crimée et du Donbass», peut-on lire dans le communiqué.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Ven 23 Mar - 11:47

Donbass : Respect de la trêve pour le deuxième jour consécutif  Suspect



La trêve dans la zone d'opération anti-terroriste à l’est de l’Ukraine a été pleinement respectée pour le second jour d'affilée. Aucune attaque contre les positions ukrainiennes n'a été enregistrée.

Comme le rapporte le centre de presse de l'ATO, les militaires ukrainiens continuent de respecter les accords de Minsk et la trêve annoncée le 5 mars dernier et la situation tout le long de la ligne de contact est contrôlée de manière fiable par les forces armées ukrainiennes.

Les dernières attaques contre les positions des forces armées ukrainiennes ont été recensées le mardi 20 mars.

Le directeur de la mission spéciale de l’OSCE en Ukraine salue la prolongation du mandat de la mission pour une année supplémentaire



Ertugrul Apakan, le directeur de la mission spéciale de surveillance de l’OSCE en Ukraine (SMM), s'est félicité de la prorogation du mandat de la mission pour une année supplémentaire.

Sa déclaration a été publiée sur le site Web de l'organisation.

"Je remercie notre pays hôte, l'Ukraine et les autres Etats participants, pour leur soutien et leur confiance continus dans la missions spécialede surveillance de l'OSCE", a déclaré le chef de l’OSCE dans le pays.

Selon lui, ce soutien donne l'occasion à plus de 700 observateurs de "poursuivre, avec des mesures de sécurité renforcées, à œuvrer pour la paix, la stabilité et la sécurité en Ukraine".

M. Apakan a également souligné que la décision consensuelle des 57 États participants de l'OSCE "constitue à la fois un engagement continu envers le peuple ukrainien et une approbation [du travail] de la Mission".

Le mandat de la Mission spéciale de surveillance de l'OSCE en Ukraine a été prolongé le 22 mars dernier, jusqu'au 31 mars 2019.

Ukraine's Air Force Command cancels alert caused by Russian aircraft provocations

The Ukrainian Air Force was ready to repel air attacks and hit air targets.


Photo from function.mil.ru

The regime of alert earlier introduced by Ukraine's Air Force Command because of provocations by Russian aircraft has been cancelled.

"The degree of military alert earlier announced has already been cancelled," speaker for Ukraine's Air Force Command Dmytro Strutynsky said, Hromadske Radio reported.

"The Air Force was put on alert and ready to repel [attacks by Russian aircraft] and hit air targets. But only in the event if they had crossed our country's state airspace border or there had been a direct threat to the integrity and inviolability of the state," he explained. 

As UNIAN reported earlier, Ukraine's air defense forces were put on alert after the Air Force of Ukraine on March 22 detected provocative actions by the air unit of the Russian Aerospace Forces along the eastern and southern airspace borders of Ukraine for the second time within a month.

Russian fighter and bomber aircraft carried out flights from the airfields of Shaykovka, Krymsk and Belbek and closely approached the state border of Ukraine, the administrative border between the mainland of Ukraine and Russian-occupied Crimea, Ukraine's Air Force Command reported on Facebook on March 22.

Le Commandement de la Force aérienne de l'Ukraine annule l'alerte causée par les provocations d'avions russes

L'armée de l'air ukrainienne était prête à repousser les attaques aériennes et à atteindre les cibles aériennes.


Le régime d'alerte précédemment introduit par le commandement de l'armée de l'air ukrainienne à cause des provocations des avions russes a été annulé.

"Le degré d'alerte militaire annoncé précédemment a déjà été annulé", a déclaré le porte-parole du commandement de l'armée de l'air, Dmytro Strutynsky, en Ukraine, a rapporté Hromadske Radio.

"L'Armée de l'Air a été mise en état d'alerte et prête à repousser les attaques aériennes et les cibles aériennes, mais seulement si elle avait franchi la frontière de l'espace aérien de son pays ou si l'intégrité et l'inviolabilité de l'Etat ", a-t-il expliqué.

Comme UNIAN rapporté plus tôt, les forces de défense aérienne de l'Ukraine ont été mis en alerte après la force aérienne de l'Ukraine le 22 mars a détecté des actions provocatrices par l'unité aérienne des forces aérospatiales russes le long des frontières de l'espace aérien de l'est et du sud de l'Ukraine pour la deuxième fois en un mois.

Des avions de chasse et bombardiers russes ont effectué des vols depuis les aérodromes de Shaykovka, Krymsk et Belbek et se sont approchés de la frontière ukrainienne, frontière administrative entre la partie continentale de l'Ukraine et la Crimée occupée par la Russie, a rapporté le 22 mars .

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Dim 25 Mar - 1:19

Ben on continue malgré tout:

Donbass : Trois attaques contre les forces armées ukrainiennes au cours des dernières 24 heures



Les combattants russes et pro-russes ont lancé trois attaques contre des positions de l’armée ukrainienne dans la zone d’opération terroriste (ATO) au cours de la dernière journée.

Cette information a été rapportée par le centre de presse du quartier-général de l'ATO :

Dans la région de Donetsk, les formations armées illégales ont utilisé des mortiers de 120mm pour tirer sur Avdiivka (18 km au nord de Donetsk), entraînant la destruction partielle et l’incendie d’une habitation et d’un corps de ferme, sans qu’aucune victime ne soit à déplorer.

Les forces soutenues par la Russie ont également utilisé des mortiers de 82 mm pour tirer sur les positions ukrainiennes près de Kamyanka (62 km au sud de Donetsk) et des lance-grenades, des mitrailleuses lourdes et des armes légères pour viser les positions ukrainiennes aux abords de Marinka (35 km au sud-ouest de Donetsk).

Aucune victime n’est à signaler du côté des forces armées ukrainiennes au cours des dernières 24 heures. À la suite des attaques ennemies, les militaires ukrainiens n'ont été ni tués ni blessés.
A noter que dans la région de Louhansk, le cessez-le-feu a été pleinement respecté durant la journée d’hier.

Les conséquences des tirs de mortiers sur Avdiivka en photos (photos)



Les observateurs du Centre conjoint de contrôle et de coordination du cessez-le-feu et de stabilisation de la ligne de démarcation ont recensé une attaque perpétrée par des unités illégales soutenues par la Russie sur la ville d’Avdiivka.

Cette information a été communiquée par le centre de presse de l’opération anti-terroriste (ATO) :




"Le 23 mars, les analyses de photographies faites par les observateurs du Centre prouvent que les tirs de mortiers de calibre 120 mm sur l’infrastructure civile de la ville d’Avdiivka provenaient de la localité de Spartak, hors du contrôle des autorités ukrainiennes, [tirés] entre 13h20 et 14h20",peut-on lire dans le communiqué.


Des munitions ont explosé dans les dépendances et les jardins d'habitations civiles de membres de la société de jardinage « Pêche » situés près des voies ferroviaires d'Avdiivka (à côté de Donetsk).
Fort heureusement, aucune victime n'est à déplorer.


Donald Trump a validé les 620 millions de dollars d'aide à l’Ukraine


Trump dans son geste favoris.  Laughing

Le Président des Etats-Unis, Donald Trump, a ratifié la loi sur le financement budgétaire américain d'un montant de 1,3 trillions de dollars, qui prévoit également une aide importante pour l’Ukraine.

Le chef de l'Etat américain a signé le document malgré de multiples déclarations à son encontre au cours des jours précédents et sa promesse de véto.
Selon l’envoyé spécial d’Ukrinform à Washington, la cérémonie de signature a eu lieu vendredi 23 mars à la Maison Blanche.

Lire aussi : Trump a prolongé les sanctions contre la Russie


Comme Ukrinform l'a rapporté, la Chambre basse du Congrès puis le Sénat avaient approuvé la veille ce projet de loi sur les allocations budgétaires pour l'année 2018, qui prévoit un montant total d'aide à l'Ukraine de 620.700.000 dollars. Le document valide l'attribution de 420,7 millions de dollars d'aide américaine versés par le Département d'Etat, ainsi que de 200 millions de dollars  dans le cadre d'un financement de programmes par le Pentagone.

Dans la matinée, Donald Trump avait menacé d'apposer son veto sur la loi budgétaire, car elle ne prévoyait pas suffisamment de financement pour ses initiatives propres. Face à la menace de "shutdown" (blocage de toutes les Institutions publiques américaines en attendant la ratification d'une li budgétaire), le Président américain s'est finalement résigné.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Dim 25 Mar - 3:21

Marche le russe, marche, l'Ukraine t'attend:



Propagande bien sûr, mais ça fait plaisir . . .  Cool

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 25 sur 43 Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26 ... 34 ... 43  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum