L'invasion Russe en Ukraine

Page 22 sur 43 Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23 ... 32 ... 43  Suivant

Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Krispoluk le Ven 9 Fév - 10:57

Matt a écrit:
C'est comme si des douaniers belges attaquaient les douaniers français (de l'autre côté).
Question, Est-ce acceptable au 21ième siècle?
Non, bien sûr Exclamation

Ça doit faire très longtemps que t'as pas traversé la "frontière" toi, hein !!! affraid Sors un peu de ton pays pour te tenir au courant... Laughing Laughing Laughing

Cette époque là c'est révolu : lol!

avatar
Krispoluk

Messages : 5790
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Thuramir le Ven 9 Fév - 12:24

Matt a écrit:

Donc nous sommes proche d'un clash entre l'UE et la Russie (si j'en crois ce que je vois sur twitter) . . .
L'Ukraine ne fait pas encore partie de l'UE, sauf évolution inconnue de ma part des traités d'adhésion de l'UE...  
avatar
Thuramir

Messages : 2731
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Ven 9 Fév - 13:36

Trouvez-vous normal que des militaires d'un pays agressent les gardes frontière d'un autre pays et à partir de leur territoire?

ATO : 4 attaques contre les positions militaires ukrainiennes au cours des dernières 24 heures



Les combattants pro-russes ont lancé quatre attaques contre les positions des forces armées ukrainiennes dans la zone de l'opération antiterroriste (ATO) dans le Donbass au cours de la dernière journée.
Selon un compte-rendu du centre de presse du quartier général de l’ATO, les combats ont principalement eu lieu aux alentours de Donetsk.

Des miliciens des formations armées illégales ont utilisé des mortiers de 120 mm pour bombarder les positions ukrainiennes près de Shyrokyne (20 km à l'est de Mariupol). Les soldats ukrainiens ont également subi des tirs de mortier de 82 mm et de lance-grenades à l'extérieur de Pisky (12 km au nord-ouest de Donetsk) et de Vodiane (16 km au nord-ouest de Donetsk).

Le rapport du centre de presse précise qu’un militaire ukrainien a été blessé suite aux bombardements de l'ennemi. Il a immédiatement été pris en charge et transporté dans un hôpital militaire pour recevoir les soins médicaux nécessaires.

Donbass : Les opérations de déminage pourraient durer quarante ans



Le processus de déminage dans la zone d'opération anti-terroriste dans le Donbass est estimé à une quarantaine d'années.

Ces chiffres ont été diffusées par Olexandre Dytchek, président de l’organisation "Unité internationale contre le terrorisme" lors d’une conférence de presse.

"Le déminage humanitaire est calculé en trois dimensions : surface de déminage (plus de sept milles kilométres carrés), temps du processus (un an d'utilisation d'explosifs entraîne une dizaine d'années de déminage) et coût (pour dix années d'opérations, le montant peut atteindre entre 500 et 600 millions de dollars). Si nous calculons, nous voyons ici que le processus pourrait durer une quarantaine d’années",  a-t-il déclaré.

Système D pour téléphoner dans l'est de l'Ukraine en guerre

Téléphone en main, des dizaines de personnes emmitouflées grimpent sur une passerelle enjambant une voie ferrée : dans l'est de l'Ukraine en guerre, on se débrouille comme on peut pour appeler ses proches de l'autre côté de la ligne de front.

Sonneries d'appel ou de SMS retentissent sans cesse sur ce morceau de béton bordé de barrières métalliques, l'un des rarissimes endroits dans la République autoproclamée de Donetsk (DNR) où l'on capte encore le signal de l'opérateur Vodafone Ukraine.

"Que Dieu vous protège," dit tendrement une femme, son portable collé à l'oreille sous le vent glacial de la petite gare abandonnée de Routchenkové, en périphérie de Donetsk, à moins de dix kilomètres du front.

Près de deux millions d'Ukrainiens ont perdu leur accès au réseau de téléphonie mobile dans les républiques autoproclamées de Donetsk et Lougansk (LNR) de l'Est rebelle de l'Ukraine depuis le 11 janvier, en raison de la rupture de câbles près de la ligne de front, selon Vodafone, dernier opérateur ukrainien qui fonctionnait encore sur ce territoire.

Si à Lougansk, l'accès au réseau a été restauré quelque jours plus tard, les abonnés de Donetsk, plus nombreux, restent déconnectés. Vodafone assure avoir effectué tous les travaux nécessaires et estime qu'il pourrait s'agir d'une coupure d'électricité côté séparatiste.

De nombreux habitants de Donetsk ont alors opté pour l'opérateur mobile séparatiste Fenix, qui revendique 280.000 nouveaux abonnés en moins d'un mois (+43%).

Cet opérateur permet surtout de téléphoner à l'intérieur des deux républiques autoproclamées. Les numéros ukrainiens ne sont joignables qu'avec difficulté et les appels coûtent chers.

Face à ces problèmes, des habitants se sont lancés à la recherche de lieux où Vodafone continue de fonctionner, quitte à s'exposer aux tirs en s'approchant de la ligne de front.

Artiom, homme d'affaires de 29 ans, s'est rendu à Routchenkové après avoir vu dans un journal une annonce énumérant des endroits où le réseau de l'opérateur ukrainien restait accessible. "C'est plus près de la ligne de front et on arrive à capter le signal de l'antenne-relais" ukrainienne, explique-t-il.

- Accéder à son argent -

Le conflit armé entre les rebelles prorusses et les forces de Kiev dans l'est de l'Ukraine a fait plus de 10.000 morts depuis son déclenchement en avril 2014.

Si des accords de paix signés à Minsk en février 2015 ont permis de baisser considérablement l'intensité des combats, des flambées de violence sporadiques se poursuivent, alourdissant le bilan des victimes.

Foulard rouge autour du cou, Viktoria, 24 ans, est montée sur la passerelle avec son mari: "C'est une nécessité. Nous avons de la famille en Ukraine qu'on ne peut pas joindre autrement, essentiellement des personnes âgées qui ne savent pas utiliser internet".

"J'ai dû réessayer plusieurs fois (avant de réussir à les joindre). Mais à Donetsk, il n'y a plus du tout de réseau. Du coup, c'est mieux que rien", estime la jeune femme.

Certains s'y rendent également pour gérer leurs comptes dans des banques ukrainiennes via des applications mobiles.

"Des numéros ukrainiens sont liés aux comptes bancaires et, sans accès au réseau, on ne peut pas accéder à son argent", regrette Elena, une comptable de 40 ans venue de l'autre bout de Donetsk pour recevoir enfin un texto confirmant le versement de fonds.

A plusieurs kilomètres de là, près d'un supermarché se trouve une autre lieu avec accès au réseau mobile. Stanislav, un étudiant, l'a repéré grâce à des informations partagées sur les réseaux sociaux.

Comme beaucoup d'habitants, il estime que le statut quo actuel arrange bien les autorités séparatistes et reste sceptique sur les chances de voir le réseau ukrainien restauré.

"Qui y trouve son compte? C'est clair", affirme le jeune homme. "Rien qu'au cours des deux premiers jours après la coupure du réseau ukrainien, Fenix a vendu des forfaits téléphoniques pour 10 millions de roubles (environ 140.000 euros). Pour Donetsk, cela représente beaucoup d'argent".

Non loin de lui, un jeune homme en uniforme militaire séparatiste accuse en retour Kiev de mettre des bâtons dans les roues de Vodafone mais relativise les difficultés: "Nous survivrons sans réseau ukrainien. Fenix va élargir sa couverture à terme et la qualité de son réseau va s'améliorer".

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Ven 9 Fév - 21:19

U.S.A : La responsabilité russe dénoncée dans le Donbass



Plusieurs diplomates américains, dont des membres de la mission américaine à l'OSCE ont ouvertement dénoncé le rôle de la Russie dans le conflit en cours en Ukraine et soutenu le refus ukrainien du pragmatisme concernant le sort de la Crimée


La représentation américaine à l'OSCE a déclaré jeudi 8 décembre que la Russie était responsable des violences en cours dans le Donbass.

Son chargé d’affaires, Harry Kamian, a accusé lors d’une réunion du conseil permanent de l’OSCE à Vienne la fédération de Russie d’avoir déclenché et de maintenir ouvert le conflit à l’Est de l’Ukraine. Selon lui, Moscou doit faire preuve de «"volonté politique" pour mettre fin aux violences.

"Contrairement à ce que mon estimé collègue russe a déclaré plus tôt ce matin, la responsabilité de la guerre qui persiste dans l'est de l'Ukraine incombe entièrement et exclusivement à la Fédération de Russie." a t-il déclaré.

Il a ajouté que les diplomates soulignent souvent la nécessité de parvenir à un règlement politique pour résoudre le conflit.  Dans ce cas, "Si la volonté politique existe à Moscou, la fin des souffrances et le rétablissement de la paix, et un soutien à l'Ukraine dans le cadre de ses frontières internationalement reconnues - par la communauté internationale -, peuvent effectivement être réalisés. [...] Nous attendons que la Russie respecte ses engagements".

Le même jour, Michael McFaul, un ancien diplomate de haut rang, a publié un tweet engagé appelant l'opinion publique américaine à faire preuve de lucidité concernant l’occupation illégale de la Crimée par la fédération de Russie. L’ancien ambassadeur des Etats-Unis à Moscou entre 2011 et 2014 a conseillé aux Américains qui contestent l'illégalité de l'annexion de la Crimée par la Russie et de l'agression russe contre l'Ukraine à s’imaginer une situation similaire aux Etats-Unis :

"Quand les Américains disent aux Ukrainiens d'être plus pragmatiques lorsqu'ils traitent avec la Russie, je me demande à quel point nous serions pragmatiques si la Chine annexait Hawaii, si le Canada envahissait le Maine ou si le Mexique soutenait les séparatistes en Californie?" a déclaré l’ancien diplomate.


Durant le premier mandat de Barack Obama, McFaul a servi comme conseiller spécial du président au Conseil national de sécurité avant d’être nommé à la tête de l'ambassade américaine à Moscou.


Depuis sa démission du service diplomatique, McFaul travaille en tant qu’expert géopolitique sur les questions russes et la politique internationale américaine et occupe une chaire de sciences politiques à l'université de Stanford.


GERASHCHENKO - « LE CICR, L'UKRAINE ET LA RUSSIE DEVRAIENT S’UNIR POUR RECHERCHER LES PERSONNES DISPARUES DANS LE DONBASS »



La première vice-présidente du Parlement, Iryna Gerashchenko, qui représente l'Ukraine dans le sous-groupe humanitaire du Groupe de contact trilatéral, a soutenu l’idée de création d'un mécanisme de recherche des personnes disparues dans le Donbass.


"Il est important de créer un mécanisme impliquant la Russie, l'Ukraine et le CICR [Comité international de la Croix-Rouge] et qui inviterait les représentants de l'ORDLO [les républiques auto-proclammées de Donetsk et de Lougansk] afin de retrouver les personnes disparues, identifier les restes des personnes décédées et assurer leur inhumation." a t-elle publié sur sa page Facebook jeudi dernier.

Gerachchenko a rappelé que le 7 février dernier, l'armée ukrainienne a remis à la partie adverse [l’auto-proclammée république de Lougansk] les corps identifiés de citoyens russes morts dans le Donbass : "Ce n'est pas le premier transfert de corps de ceux que le Kremlin a envoyé tuer des Ukrainiens", a déclaré Gerashenko.

Elle estime que la création de ce mécanisme devrait être considérée comme une priorité humanitaire lors des discussion du groupe de contact trilatéral de Minsk et pour la réunion des ministres des Affaires étrangères au « format normandie » à venir.

Le groupe de contact trilatéral est un groupe de représentants de l’Ukraine, de la Russie et de l’OSCE en charge de faciliter une résolution pacifique du conflit dans l’est de l’Ukraine mis en place dans le cadre des Accords de Minsk. Le "format Normandie" est quant à lui le nom donné à la configuration diplomatique composée de l'Allemagne, de la France, de la Russie et de l'Ukraine, chargée de résoudre diplomatiquement le conflit. Il tire son nom de la première réunion semi-officielle de ses membres, en marge des célébrations du 6 juin 1944 à Bénouville dans le Calvados.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Sam 10 Fév - 13:11

Donbass : 11 attaques contre les forces armées ukrainiennes



Les miliciens soutenus par la Russie ont lancé 11 attaques contre les positions des forces armées ukrainiennes  dans le Donbass au cours de la dernière journée.

L'information a été rapportée par le centre de presse du quartier général de l'opération anti-terroriste (ATO) :

"L'ennemi a violé le cessez-le-feu à 11 reprises au cours de la dernière journée. Un soldat ukrainien a été blessé suite aux bombardements », peut-on lire dans le rapport.

En direction de Donetsk, les combattants pro-russes ont bombardé les positions ukrainiennes près de Pisky (12 km au nord-ouest de Donetsk) et Slavne (25 km au sud-ouest de Donetsk), en utilisant des mortiers de divers calibres et des armes légères.

Aux alentours de Lougansk, la situation la plus tendue a été observée dans l'arc de Svitlodarsk. Où des véhicules d'infanterie blindés, des mortiers de 82mm, des mitrailleuses lourdes et des armes légères ont été utilisées contre les forces ukrainiennes près de Novooleksandrivka (65 km à l'ouest de Luhansk), Novhorodske (34 km au nord de Donetsk), Louganske (59 km au nord-est de Donetsk) et Zaitseve (67 km au nord-est de Donetsk).


L'OSCE rapporte 240 explosions de roquettes Grad dans la région de Donetsk en une journée

The SMM recorded more ceasefire violations in Donetsk region compared with the previous reporting period.


Photo de Unian

The OSCE Special Monitoring Mission (SMM) to Ukraine has reported 240 explosions of 122mm BM-21 Grad multiple launch rocket systems in Donetsk region, which were recorded on the evening of February 7. 

"On the evening of February 7, while in Svitlodarsk (government-controlled, 57km north-east of Donetsk), the SMM heard and saw 60 explosions assessed as outgoing rounds of multiple launch rocket systems (MLRS) (BM-21 Grad, 122mm) 5-7km north-east, 180 explosions assessed as impacts of MLRS (BM-21) 5-7km south-east, about 180 explosions (150 assessed as impacts of artillery rounds," the OSCE SMM said in an update based on information received as of 19:30 on February 8, 2018.

In Donetsk region, the SMM recorded more ceasefire violations, including about 740 explosions, compared with the previous reporting period (about 420 explosions), OSCE observers said. 

In particular, ceasefire violations were recorded at the Donetsk Filtration Station (15km north of the Russian-occupied city of Donetsk), the village of Shyrokyne (20km east of the Ukrainian-controlled strategic port city of Mariupol), at the Oktiabr mine (non-government-controlled, 9km north-west of Donetsk city center), in Svitlodarsk (government-controlled, 57km north-east of Donetsk), Yasynuvata (non-government-controlled, 16km north-east of Donetsk), Horlivka (non-government-controlled, 39km north-east of Donetsk), and Oleksandropil (government-controlled, 43km north of Donetsk).

Meanwhile, the SMM recorded fewer ceasefire violations in Luhansk region and no explosions compared with the previous reporting period (about 1,740 explosions).


Le SMM a enregistré plus de violations du cessez-le-feu dans la région de Donetsk par rapport à la période précédente.

La Mission spéciale de surveillance de l'OSCE (SMM) en Ukraine a signalé 240 explosions de systèmes de fusées à lanceurs multiples BM-21 Grad de 122 mm dans la région de Donetsk, qui ont été enregistrées dans la soirée du 7 février.

"Dans la soirée du 7 février, à Svitlodarsk (contrôlée par le gouvernement, 57 km au nord-est de Donetsk), le SMM a entendu et vu 60 explosions évaluées comme des sorties de systèmes de fusées multiples (MLRS) (BM-21 Grad, 122mm ) 5-7km nord-est, 180 explosions évaluées comme impacts de MLRS (BM-21) 5-7km au sud-est, environ 180 explosions (150 évaluées comme impacts des obus d'artillerie, "l'OSCE SMM a indiqué dans une mise à jour basée sur l'information reçu à partir de 19h30 le 8 février 2018.

Dans la région de Donetsk, le SMM a enregistré davantage de violations du cessez-le-feu, dont environ 740 explosions, par rapport à la période précédente (environ 420 explosions), ont indiqué des observateurs de l'OSCE.

En particulier, des violations du cessez-le-feu ont été enregistrées à la station de Donetsk (15 km au nord de la ville de Donetsk occupée par les Russes), au village de Shyrokyne (20 km à l'est de la ville portuaire stratégique de Marioupol), à la mine Oktiabr. contrôlée par le gouvernement, à 9 km au nord-ouest du centre-ville de Donetsk), à Svitlodarsk (contrôlée par le gouvernement, 57 km au nord-est de Donetsk), Yasynuvata (non contrôlé par le gouvernement, 16 km au nord-est de Donetsk), Horlivka contrôlée par le gouvernement, à 39 km au nord-est de Donetsk), et Oleksandropil (contrôlée par le gouvernement, 43 km au nord de Donetsk).

Pendant ce temps, le SMM a enregistré moins de violations du cessez-le-feu dans la région de Luhansk et aucune explosion par rapport à la période précédente (environ 1 740 explosions).

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Dim 11 Fév - 2:19

Je vous en parlais vendredi, un reportage de RTL Belgique sur les com gsm à Donetsk:

Un pont ukrainien pris d'assaut pour permettre les communications par GSM

La guerre fait rage depuis 4 ans en Ukraine et prive les habitants de communications gsm. Ils peuvent cependant entretenir le contact avec leurs familles sur un pont où il a exceptionnellement du réseau.

Suivre le lien pour la vidéo.  Wink

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Dim 11 Fév - 14:06

ATO report: militants open fire near village earlier retaken by Ukraine forces

Rapport de l'ATO: les militants ont ouvert le feu près du village repris plus tôt par les forces ukrainiennes

No casualties are reported in the past day.

Lana Borisova/Facebook

Russian-occupation forces continued to shell the strong points of Ukraine’s Armed Forces on Saturday.

According to the press center of the Anti-Terrorist Operation Headquarters, the enemy intensified the attacks after dark. 

In the Luhansk direction, the enemy launched several 82-mm mortar shells, grenades of various types and fired from large-caliber machine guns outside Krymske in the Luhansk direction for several hours in the evening, with small breaks.

The invaders also used mortars of the same caliber, as well as the weapons installed on the infantry fighting vehicles, grenade launchers and machine guns near Svitlodarsk. 

Grenade launchers and small arms were used against the ATO troops near the recently recaptured Novo-oleksandrivka.

In the Donetsk direction, the aggressors fired from 82-mm mortars, infantry fighting vehicles, and heavy machine guns at positions of Ukrainian defenders near Talakivka. 

Throughout the past day, eight violations of the ceasefire were recorded. 

Ukrainian forces reported no casualties as a result of the enemy attacks.

Les forces d'occupation russes ont continué à bombarder les points forts des forces armées ukrainiennes samedi.

Selon le centre de presse du quartier général de l'opération antiterroriste, l'ennemi a intensifié ses attaques après la tombée de la nuit.

Dans la direction de Luhansk, l'ennemi a lancé plusieurs obus de mortier de 82 mm, des grenades de divers types et tiré depuis des mitrailleuses de gros calibre à l'extérieur de Krymske dans la direction de Luhansk pendant plusieurs heures dans la soirée, avec de petites pauses.

Les envahisseurs ont également utilisé des mortiers du même calibre, ainsi que les armes installées sur les véhicules de combat d'infanterie, les lance-grenades et les mitrailleuses près de Svitlodarsk.

Des lance-grenades et des armes légères ont été utilisés contre les troupes de l'ATO près de Novo-oleksandrivka, récemment recapturé.

Dans la direction de Donetsk, les agresseurs ont tiré à partir de mortiers de 82 mm, de véhicules de combat d'infanterie et de mitrailleuses lourdes sur des positions de défenseurs ukrainiens près de Talakivka.

Au cours de la dernière journée, huit violations du cessez-le-feu ont été enregistrées.

Les forces ukrainiennes n'ont signalé aucune victime à la suite des attaques ennemies.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Lun 12 Fév - 11:25

Les combattants pro-russes tirent de nouveau sur la station de purification d’eau de Donetsk



Les combattants pro-russes ont tiré sur la station de purification d’eau de Donetsk, les fixations en béton et des maisons de filtration sont endommagées, des planchers en béton sont percés.

Cette information a été communiquée par le ministère des Affaires des territoires occupés et des personnes déplacés de l’Ukraine.

« Suite à un bombardement de la station de purification d’eau de Donetsk, les fixations en béton et des maisons de filtration ont été endommagées, des planchers en béton ont été percés. Les employés de la station ont dû aller se réfugier dans un asile », peut-on lire dans le communiqué.

Ce n’est pas la première fois que la station de purification d’eau de Donetsk se retrouve sous les tirs des combattants. À titre d’exemple, le 13 décembre dernier, une balle tirée par des combattants pro-russes a atterri dans une chambre de contrôle ou un agent de la station se trouvait. Le 19 décembre dernier, deux obus sont tombés sur le territoire de la station : devant la chambre de commutation des réservoirs d'eau propre n ° 1 et sous le conduit de produits chlorés.

Un drone américain fait des vols de reconnaissance au dessus du Dombass et de la Crimée



A RQ-4B Global Hawk unmanned aircraft of the U.S. Air Force made a reconnaissance flight along the contact line in Donbas, near the coast of occupied Crimea and the Krasnodar Krai of Russia on February 11, 2018, according to the monitoring data of Western aviation sites.

The UAV spent more than four hours surveilling the situation along the contact line in Donbas, while in the airspace controlled by the Ukrainian authorities.


At around 12.00, according to aviation sites, the drone headed towards the Black Sea and made at least four spans from the westernmost point of the peninsula along its southwestern and southern coast, as well as the Krasnodar Krai of Russia up to Sochi.


The U.S. drone was at an altitude of more than 15,000 meters and had a speed of about 600 km/h.


Un aéronef sans pilote RQ-4B Global Hawk de l'US Air Force a effectué un vol de reconnaissance le long de la ligne de contact au Donbass, près de la côte de Crimée occupée et du Krasnodar Krai de Russie le 11 février 2018, selon les données de surveillance de l'aviation occidentale. des sites.

L'UAV a passé plus de quatre heures à surveiller la situation le long de la ligne de contact dans le Donbass, dans l'espace aérien contrôlé par les autorités ukrainiennes.

Vers 12h00, selon les sites de l'aviation, le drone s'est dirigé vers la mer Noire et a fait au moins quatre travées du point le plus occidental de la péninsule le long de sa côte sud-ouest et sud, ainsi que le Krai de Krasnodar jusqu'à Sotchi.

Le drone américain se trouvait à une altitude de plus de 15 000 mètres et avait une vitesse d'environ 600 km / h.

Sergei Lavrov assure que la Russie ne reconnaîtra pas « DNR » et « LNR »



La Fédération de Russie a l’intention de respecter les Accords de Minsk et ne reconnaîtra pas les soi-disant Républiques populaires de Donetsk et de Louhansk.

Cette déclaration a faite par Sergei Lavrov dans une interview pour une chaîne russe.

En répondant à la question si la Russie pourrait « reconnaître » « LNR » et « DNR », Lavrov a répondu que « nous savons respecter notre parole ». « Nous respectons toujours notre parole, surtout, quand il a été un objet de négociations et adoptés par le Conseil de Sécurité de l’ONU. Personne n’a annulé les Accords de Minsk. Je pense que celui qui ferait le premier pas l’abolition des Accords de Minsk, commetrait une grande erreur », a-t-il déclaré.

Le 18 février 2017, Vladimir Poutine, Président russe a signé un décret selon lequel les passeports et d’autres papiers des Républiques auto-proclamées du Donbass seriont reconnus en Russie.

Macron: La mise en œuvre des accords de Minsk atteint une impasse, des mesures plus efficaces sont nécessaires



Implementation of the Minsk agreements has reached a deadlock, therefore, more effective steps should be taken to change the situation for the better.

This has been said in the press communique promulgated by the Elysee Palace following a telephone conversation between French President Emmanuel Macron and Russian President Vladimir Putin.

"The implementation of the Minsk agreements has reached a deadlock, therefore, it is necessary to take concrete steps in order to change the situation for the better and alleviate suffering of the population on the basis of consolidation of a ceasefire regime and the immediate implementation of humanitarian measures proposed by France and Germany," the document reads.

During the conversation, Macron also called on Putin to contribute to stopping the use of weapons of mass destruction in Syria.

La mise en œuvre des accords de Minsk est dans une impasse, et des mesures plus efficaces devraient donc être prises pour améliorer la situation.

Cela a été dit dans le communiqué de presse promulgué par l'Elysée à la suite d'une conversation téléphonique entre le président français Emmanuel Macron et le président russe Vladimir Poutine.

"La mise en œuvre des accords de Minsk est dans une impasse, il est donc nécessaire de prendre des mesures concrètes pour améliorer la situation et alléger les souffrances de la population sur la base de la consolidation d'un régime de cessez-le-feu et de la mise en mesures humanitaires proposées par la France et l'Allemagne ", lit-on dans le document.

Au cours de la conversation, M. Macron a également appelé Poutine à contribuer à l'arrêt de l'utilisation des armes de destruction massive en Syrie.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Lun 12 Fév - 12:52

Donbass: les combattants pro-russes déploient des mortiers, des lance-grenades et des véhicules de combat d’infanterie



Les miliciens des auto-proclammées républiques du Donbass continuent de violer le cessez-le-feu et d’utiliser des armes d'un calibre supérieur à 100 mm dans la zone de conflit selon le centre de presse de l’opération anti-terroriste.

« Au cours des dernières 24 heures, les occupants ont mené neuf attaques contre les positions militaires ukrainiennes. Fort heureusement, aucun militaire ukrainien n’a été tué ou blessé suite à ces affrontements », informe l’état-major de l’ATO [Opération anti-terroriste].

Pendant toute la journée d'hier, les unités militaires pro-russes ont tiré sur les forces armées ukrainiennes près de Zaitseve dans le district de Lougansk, utilisant des véhicules de combat d’infanterie, des lance-grenades, des armes légères et des mitrailleuses lourdes.

Aux abords de Donetsk et de Marioupol, des tirs ennemis de mortiers de 82 et 120 ont frappé les positions ukrainiennes à proximité de Talakivka, Vodiane et Chyrokyne. D’autres attaques à la mitrailleuse lourde et à l’arme légère ont été recensées aux abords de la ville d’Avdiivka.

Au total, neuf attaques majeures ont été enregistrées.

La Russie n'a rempli aucune disposition de paix de Minsk - le ministère des Affaires étrangères de l'Ukraine

The Russian Federation seeks destabilization in Ukraine.

Photo de Unian

The Russian Federation has not fulfilled any provision of the Minsk peace agreements on Donbas in the past three years as it has been seeking destabilization in Ukraine.

"12.02.15. A package of measures for the implementation of the Minsk agreements (2014) was adopted. Russia has not fulfilled any provision. The Russian Federation needs war and destabilization of Ukraine," press secretary of the Ukrainian Foreign Ministry Mariana Betsa wrote on Twitter on February 11, 2018.

As UNIAN reported earlier, Ukraine's Ministry of Foreign Affairs urged international partners to increase pressure on the Russian Federation to stop ceasefire violations in Donbas and fulfill the Minsk agreements.

La Fédération de Russie cherche la déstabilisation en Ukraine.

La Fédération de Russie n'a respecté aucune disposition des accords de paix de Minsk sur le Donbass au cours des trois dernières années, car elle cherche à déstabiliser l'Ukraine.

"12.02.15 Un ensemble de mesures pour la mise en œuvre des accords de Minsk (2014) a été adopté, la Russie n'a pas respecté les dispositions, la Russie a besoin de guerre et de déstabilisation de l'Ukraine", a écrit Mariana Betsa, porte-parole du ministère ukrainien des Affaires étrangères. sur Twitter le 11 février 2018.

Comme l'a signalé UNIAN auparavant, le ministère des Affaires étrangères de l'Ukraine a exhorté les partenaires internationaux à faire pression sur la Fédération de Russie pour qu'elle arrête les violations du cessez-le-feu dans le Donbass et respecte les accords de Minsk.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Lun 12 Fév - 15:01

Petro Porochenko veut echanger Souchtchenko contre les militaires russes



L’Ukraine est prête à échanger les militaires russes, capturés dans le Donbass, contre les otages ukrainiens, détenus en Russie.

Le Président ukrainien a fait cette déclaration dans une interview à l’édition autrichienne Profil.

« Nous sommes prêts à rélacher les militaires russes qui sont venus sur notre terre pour tuer afin de libérer Souchtchenko », a-t-il déclaré, en soulignant que le 8 février, Roman a fête son anniversaire dans une prison russe pour la dernière fois.

Le chef de l’État ukrainien a déclaré que l’Ukraine cherche à libérer tous ces citoyens, détenus en Russie. Il a souligné que le réalisateur ukrainien Oleg Sentsov était un prisonnier du Kremlin depuis pratiquement quatre ans.

Et bien il y en a un de plus à libérer:

Un Ukrainien arrêté en Crimée pour « espionnage »



Le Service fédéral de sécurité de la fédération de Russie a déclaré avoir arrêté un citoyen ukrainien en Crimée, Konstyantin Davudenko, suspecté d'« espionnage » au profit de l'Ukraine.

Cette information a été publiée sur le site du Service fédéral de la sécurité de la Russie (FSB) :

« Le 11 février 2018, le Service fédéral de sécurité de la Fédération de Russie a arrêté à Simferopol un citoyen ukrainien nommé Kostyantyn Davydenko. Cette personne a délibérément rassemblé et transmis au Services de sécurité ukrainiens des informations considérées comme secrets d’État sur les activités des unités et des département du Service fédéral de la Garde nationale de la Fédération de Russie et sur les agents du service fédéral de sécurité, dont la fuite à l’étranger pourrait causer des dégâts à la sécurité de l’État », affirme le FSB.

Le FSB de la Fédération de Russie a ouvert une enquête judiciaire à l'encontre du suspect en vertu de l’article 276 du Code pénal russe, sous la qualification d'espionnage.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Lun 12 Fév - 16:15

La crise en Ukraine a besoin d'une force des Nations Unies de 20 000 hommes: rapport

BRUSSELS (Reuters) - The United Nations should consider a force of some 20,000 soldiers from non-NATO countries and 4,000 police to help resolve the crisis in Ukraine, according to a new report to be presented to top officials this week.

More than 10,000 people have been killed since April 2014 in a conflict that pits Ukrainian forces against Russian-backed separatists in eastern Ukraine. Intermittent clashes continue despite a notional ceasefire and diplomatic peace efforts.

Russian President Vladimir Putin has suggested a limited U.N. peacekeeping mission to eastern Ukraine, which many in the West see as an opportunity to negotiate a broader U.N. force to restore order, diplomats say.

A report commissioned by former NATO chief Anders Fogh Rasmussen - now an adviser to Ukraine’s President Petro Poroshenko - will be presented to officials including the U.S. special envoy to Ukraine, Kurt Volker, at the Munich Security Conference on Saturday.

“The operation would need a mix of some European countries, such as Sweden, countries with a track record in peacekeeping, such as Brazil, and countries that have Russia’s trust, such as Belarus,” said Richard Gowan, author of the report and an expert on the United Nations at Columbia University.

While numbers as high as 50,000 personnel have been mentioned by some diplomats and experts, Gowan said it was unrealistic to expect countries to put forward so many troops, while Moscow would likely resist such a large force.

Senior officials from Russia, Ukraine, Germany and France will discuss the conflict on the sidelines of the Munich Security Conference.

LOCAL ELECTIONS

Gowan said establishing a peacekeeping force could allow local elections to take place in eastern Ukraine - a key part of the 2015 Minsk peace accords negotiated by Kiev, Moscow, Paris and Berlin. They seek to restore Ukraine’s control over its border with Russia and withdraw heavy weapons from the area.

“If you were able to get a significant presence on the ground reasonably quickly, you would want to move toward local elections within 12 months, and then keep peacekeepers there for a cooling-off period, say two years in total,” Gowan said.

International police would also be crucial to establishing peace because soldiers in tanks would be ill-placed to deal with any protests that could follow such a vote, he said.

Over 700 unarmed civilian observers from the Organization for Security and Cooperation in Europe (OSCE) currently operate monitoring missions on the conflict, but these have not reduced tensions.

Difficult obstacles remain to the approval of any U.N. force. Russia, which has a veto as a permanent member of the U.N. Security Council, would have to agree to the details, and it is unclear whether Sweden would agree to lead the mission.

BRUXELLES (Reuters) - L'ONU devrait envisager de déployer quelque 20 000 soldats de pays non membres de l'OTAN et 4 000 policiers pour aider à résoudre la crise en Ukraine, selon un nouveau rapport présenté cette semaine aux hauts responsables.

Plus de 10 000 personnes ont été tuées depuis avril 2014 dans un conflit opposant les forces ukrainiennes à des séparatistes soutenus par la Russie dans l'est de l'Ukraine. Les affrontements intermittents se poursuivent malgré un cessez-le-feu théorique et des efforts de paix diplomatiques.

Le président russe Vladimir Poutine a suggéré une mission de maintien de la paix limitée dans l'est de l'Ukraine, ce qui est considéré par beaucoup comme une opportunité de négocier une force armée américaine pour rétablir l'ordre, selon des diplomates.

Un rapport commandé par l'ancien chef de l'OTAN Anders Fogh Rasmussen - désormais conseiller du président ukrainien Petro Poroshenko - sera présenté aux officiels, dont l'envoyé spécial des États-Unis en Ukraine, Kurt Volker, lors de la conférence de Munich sur la sécurité samedi.

"L'opération nécessiterait un mélange de certains pays européens, tels que la Suède, des pays ayant des antécédents de maintien de la paix, comme le Brésil, et des pays qui ont la confiance de la Russie, comme la Biélorussie", a déclaré Richard Gowan, auteur du rapport. expert sur les Nations Unies à l'Université de Columbia.

Tandis que des diplomates et des experts ont mentionné des effectifs atteignant 50 000 personnes, M. Gowan a déclaré qu'il était irréaliste de s'attendre à ce que les pays mettent en avant autant de troupes, alors que Moscou résisterait probablement à une force aussi importante.

De hauts responsables de Russie, d'Ukraine, d'Allemagne et de France discuteront du conflit en marge de la conférence de Munich sur la sécurité.

ELECTIONS LOCALES

M. Gowan a déclaré que l'établissement d'une force de maintien de la paix pourrait permettre la tenue d'élections locales dans l'est de l'Ukraine - un élément clé des accords de paix de Minsk de 2015 négociés par Kiev, Moscou, Paris et Berlin. Ils cherchent à rétablir le contrôle de l'Ukraine sur sa frontière avec la Russie et à retirer les armes lourdes de la région.

"Si vous pouviez obtenir une présence significative sur le terrain assez rapidement, vous voudriez aller vers des élections locales dans les 12 mois, puis garder les soldats de la paix pour une période de réflexion, disons deux ans au total", a déclaré Gowan.

La police internationale serait également cruciale pour instaurer la paix, car les soldats dans les chars seraient mal placés pour faire face aux manifestations qui pourraient suivre un tel vote, a-t-il ajouté.

Plus de 700 observateurs civils non armés de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) mènent actuellement des missions de suivi du conflit, mais celles-ci n'ont pas réduit les tensions.

Des obstacles difficiles demeurent à l'approbation de toute force américaine. La Russie, qui a un droit de veto en tant que membre permanent du Conseil de sécurité des États-Unis, devrait accepter les détails, et il n'est pas certain que la Suède accepterait de diriger la mission.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Mar 13 Fév - 11:36

Les militants ont lancé 11 attaques contre les troupes ukrainiennes dans le Donbass hier



Russian-backed militants launched 11 attacks on positions of the Armed Forces of Ukraine in the anti-terrorist operation (ATO) area in Donbas over the past day. 

This is reported by the ATO Headquarters press center.

In Luhansk direction, illegal armed formations used 120mm and 82mm mortars, grenade launchers and small arms to shell Ukrainian strongholds near Krymske (42.5km north-west of Luhansk). The enemy also fired 82mm mortars near Popasna (90 km north-west of Luhansk). Militants launched attacks on Ukrainian positions outside Katerynivka (64km west of Luhansk), Svitlodarsk (55km north-west of Donetsk), Novoluhanske (53km north-east of Donetsk) and Zaitseve (67km north-north-east of Donetsk), using grenade launchers of different calibers. The enemy’s heavy machine gun shelling was recorded near Novhorodske (34km north of Donetsk).

In Donetsk direction, militants used 120mm mortars and heavy machine guns near Vodiane (16km north-west of Donetsk). ATO troops outside Opytne (11.5km north-west of Donetsk) came under automatic grenade launcher, small arms and heavy machine gun fire.

As the Headquarters reported, one Ukrainian serviceman was killed and another two were wounded.

Les militants soutenus par la Russie ont lancé 11 attaques contre des positions des forces armées de l'Ukraine dans la zone de l'opération anti-terroriste (ATO) dans le Donbass au cours de la journée passée.

Ceci est rapporté par le centre de presse du siège de l'ATO.

Dans la direction de Luhansk, des formations armées illégales ont utilisé des mortiers de 120 mm et 82 mm, des lance-grenades et des armes légères pour bombarder les forteresses ukrainiennes près de Krymske (à 42,5 km au nord-ouest de Luhansk). L'ennemi a aussi tiré des obus de 82 mm près de Popasna (90 km au nord-ouest de Luhansk). Les militants attaquent les positions ukrainiennes à l'extérieur de Katerynivka (64 km à l'ouest de Louhansk), Svitlodarsk (55 km au nord-ouest de Donetsk), Novoluhanske (53 km au nord-est de Donetsk) et Zaitseve (67 km au nord-est de Donetsk). de différents calibres. Les bombardements de mitrailleuses lourdes de l'ennemi ont été enregistrés près de Novhorodske (à 34 km au nord de Donetsk).

Dans la direction de Donetsk, les militants ont utilisé des mortiers de 120 mm et des mitrailleuses lourdes près de Vodiane (16 km au nord-ouest de Donetsk). Les troupes de l'ATO à l'extérieur d'Opytne (11,5 km au nord-ouest de Donetsk) sont tombées sous un lance-grenades automatique, des armes légères et des tirs de mitrailleuses lourdes.

Comme le signalait le quartier général, un militaire ukrainien a été tué et deux autres blessés.

Porochenko exhorte Poutine à cesser de tuer des Ukrainiens



Selon le Président ukrainien, le dirigeant russe Vladimir Poutine doit retirer ses troupes de l'est de l'Ukraine et arrêter à la fois de violer le droit international et de tuer des gens.
Petro Porochenko a fait cette déclaration lors d’un entretien accordé au média Autrichien « Profil » :

"Il n'y a pas de conflit en Ukraine, nous subissons une agression " a t-il clamé, soulignant que l'agresseur n’était autre que la Fédération de Russie.

Il a ensuite tenu a adressé un message personnel au président russe : "S'il vous plaît, M. Poutine, arrêtez de tuer des gens!"

Selon Porochenko, les Ukrainiens n’attendent qu’une seule chose de la part de leur voisin :"qu’il retire ses troupes, ses chars, son artillerie et ses systèmes de lance-roquettes multiples. La réintégration des territoires non-contrôlés commencera immédiatement après, de manière politique et diplomatique telles qu’elles sont stipulées dans la loi sur la réintégration du Donbass", a t-il rappelé.

Le chef de l'Etat a également souligné que l'est de l'Ukraine n'était pas considéré comme un territoire perdu ou un «territoire séparatiste», mais une région occupée où règnent des"marionnettes" contrôlées par les Russes et qui subit un désastre humanitaire. "Moscou ne laisse entrer ni les fournitures humanitaires en provenance d'autres parties de l'Ukraine, ni les organisations internationales dans le Donbass", a ajouté le dirigeant ukrainien.

Porochenko, qui s’est surnommé lui-même "le président de la paix" lors des dernières élections, et qui a misé sa campagne sur la conclusion d’un cessez-le-feu a conclu son entretien en assurant qu’il ferait tout son possible " pour rétablir la paix dans [son] pays", ajoutant qu'il était fier que plus de 70% des Ukrainiens souhaitent un règlement pacifique de la situation.
Le problème est que:

Putin has no idea what to do with the Donbass – Poroshenko

Poutine n'a aucune idée de ce qu'il faut faire avec le Donbass - Poroshenko

The Ukrainian president sees no point in undertaking new initiatives on Donbass.

Reuters

Ukrainian President Petro Poroshenko says he is sure that Russian President Vladimir Putin has no strategy for Donbass.

"I am absolutely sure that he has no idea what to do with Donbas. Putin only had to admit that it is a Ukrainian territory and to respect international law. Please, Mr. Putin, stop killing people – in Ukraine, in Syria and in other parts of the world!" Poroshenko said in an interview with the Vienna-based online news magazine Profil.

"There is no need to undertake new initiatives in the east of Ukraine as the old deal should be implemented," he said.

"It's just necessary to stick to the old arrangements. Everything is clearly stated in the Minsk accords: to withdraw the troops, to seal the border, to observe the ceasefire and stop the killings. After that, we can launch a political process," Poroshenko added.

According to human rights activists, about 2,500 civilians have been killed, 11,000 wounded, and 1,500 missing in Donbas since 2014.

Le président ukrainien ne voit aucun intérêt à entreprendre de nouvelles initiatives sur le Donbass.

Le président ukrainien, Petro Porochenko, est persuadé que le président russe Vladimir Poutine n'a aucune stratégie pour le Donbass.

"Je suis absolument sûr qu'il n'a aucune idée de ce qu'il faut faire avec Donbas.Poutine devait seulement admettre qu'il s'agit d'un territoire ukrainien et de respecter le droit international.Merci, M. Poutine, arrêtez de tuer des gens - en Ukraine, en Syrie et dans autres parties du monde! " Porochenko a déclaré dans une interview avec le magazine d'information en ligne basé à Vienne Profil.

"Il n'est pas nécessaire d'entreprendre de nouvelles initiatives dans l'est de l'Ukraine, car l'ancien accord devrait être mis en œuvre", a-t-il déclaré.

"Il faut simplement respecter les anciens arrangements: tout est clairement énoncé dans les accords de Minsk: retirer les troupes, sceller la frontière, observer le cessez-le-feu et arrêter les tueries, après quoi nous pouvons lancer un processus politique". Porochenko ajouté.

Selon des militants des droits de l'homme, environ 2 500 civils ont été tués, 11 000 blessés et 1500 disparus au Donbass depuis 2014.

Une idée:

Russia wants to swap Donbass for Crimea – expert

La Russie veut échanger le Donbass contre la Crimée - expert

The expert says that by trying to return the Donbass, Ukraine does not solve any external issues.


telegraf.com.ua

Serhiy Korsunsky, the Director of Hennadii Udovenko Diplomatic Academy under Ukraine's Foreign Ministry and former Ambassador Extraordinary and Plenipotentiary of Ukraine to Turkey, has said Russia is trying to swap Donbas for Crimea and wants to create a permanent tool of influence on Ukraine in the east of the country.

Speaking about the goal pursued by Russia in the ongoing conflict in the east of Ukraine, Korsunsky said in Kyiv on Monday, February 12, during a panel discussion on the Donbas conflict in 2018: "It has a goal: to try to swap Donbas for Crimea, to make Americans speak with Russia somehow differently from the way they speak now and, of course, to solve the main issue, i.e. to get a permanent tool of influence on Ukraine."

"It seems to me when we talk about Donbas, we should distinguish that it is a 100% external conflict for Russia, as it has an external dimension. In no way, it (Russia) seeks to address certain domestic problems or once again boost Putin's ratings to 'incredible heights,'" he said.


"The situation for Ukraine is absolutely opposite. It is an internal problem. Trying to return Donbas, we do not solve any external problems, we are trying to address our internal situation," the diplomat said.


UNIAN memo. After the annexation of Crimea by Russia in March 2014, Ukraine's east was seized by Russian-backed militants, and on April 15, 2014, the Ukrainian government had to launch its first formal military action against the militants who had seized government buildings in towns and cities across eastern Ukraine. Less than a month later, separatists in the eastern regions of Donetsk and Luhansk declared independence after unrecognized referendums.

L'expert dit qu'en essayant de retourner le Donbass, l'Ukraine ne résout aucun problème externe.

Serhiy Korsunsky, directeur de l'Académie diplomatique Hennadii Udovenko du ministère ukrainien des Affaires étrangères et ancien ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de l'Ukraine en Turquie, a déclaré que la Russie tente d'échanger le Donbass contre la Crimée et veut créer un outil d'influence permanent sur l'Ukraine. le pays.

Parlant de l'objectif poursuivi par la Russie dans le conflit en cours dans l'est de l'Ukraine, Korsunsky a déclaré à Kiev, lundi 12 février, lors d'une table ronde sur le conflit de Donbás en 2018: "Il a un objectif: essayer d'échanger Donbas pour La Crimée, pour que les Américains parlent avec la Russie différemment de la façon dont ils parlent maintenant et, bien sûr, pour résoudre le problème principal, c'est-à-dire pour obtenir un outil permanent d'influence sur l'Ukraine. "

"Il me semble que lorsque nous parlons du Donbass, nous devons distinguer qu'il s'agit d'un conflit extérieur à 100% pour la Russie, car il a une dimension externe, en aucun cas, la Russie ne cherche à résoudre certains problèmes domestiques. Les classements de Poutine à «des hauteurs incroyables», a-t-il dit.

"La situation pour l'Ukraine est absolument opposée, c'est un problème interne: essayer de rendre le Donbass, nous ne résolvons aucun problème extérieur, nous essayons de régler notre situation interne", a déclaré le diplomate.

Mémo UNIAN. Après l'annexion de la Crimée par la Russie en mars 2014, l'est de l'Ukraine a été saisi par des militants soutenus par la Russie et le 15 avril 2014, le gouvernement ukrainien a lancé sa première action militaire officielle contre les militants qui avaient saisi des bâtiments gouvernementaux dans les villes et villes à travers l'est de l'Ukraine. Moins d'un mois plus tard, les séparatistes des régions orientales de Donetsk et de Luhansk ont ​​déclaré leur indépendance après des référendums non reconnus.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Mar 13 Fév - 14:56

Hug to spend a week in Donbas

Hug pour passer une semaine dans le Donbass



Principal Deputy Chief Monitor of the OSCE Special Monitoring Mission (OSCE SMM) Alexander Hug will visit eastern regions of Ukraine on February 15-21, the OSCE's press service has told an Ukrinform correspondent. 

According to the report, he will assess the security situation along the contact line and its impact on civilians, and engage with communities on the ground.


During the visit, Hug will join OSCE monitors as they patrol locations along the contact line. 


As reported, in late January 2018, Hug made an inspection trip to Donetsk and Luhansk regions.


Le vice-chef de la mission spéciale de surveillance (OSCE SMM) Alexander Hug se rendra dans les régions de l'est de l'Ukraine les 15 et 21 février, a indiqué un correspondant d'Ukrinform au service de presse de l'OSCE.

Selon le rapport, il évaluera la situation sécuritaire le long de la ligne de contact et son impact sur les civils, et s'engagera avec les communautés sur le terrain.

Au cours de la visite, Hug se joindra aux observateurs de l'OSCE pendant qu'ils patrouillent les emplacements le long de la ligne de contact.

Tel que rapporté, fin janvier 2018, Hug a effectué un voyage d'inspection dans les régions de Donetsk et de Luhansk.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  benoit77 le Mar 13 Fév - 15:14

Matt a écrit:

Russia wants to swap Donbass for Crimea – expert

La Russie veut échanger le Donbass contre la Crimée - expert


https://www.youtube.com/watch?v=_Qg3Rk-B09o
avatar
benoit77

Messages : 2173
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Mer 14 Fév - 12:23

Militants launched 14 attacks on Ukrainian troops in Donbas in last day

Les militants ont lancé 14 attaques sur les troupes ukrainiennes dans le Donbass au dernier jour



Russian-backed militants launched 14 attacks on positions of the Armed Forces of Ukraine in the anti-terrorist operation (ATO) area in Donbas over the past day. 

This is reported by the ATO Headquarters press center.

In Luhansk direction, militants used 122mm artillery, 120mm and 82mm mortars, anti-aircraft mounts, grenade launchers, heavy machine guns and small arms to launch attacks on Troitske (69km west of Luhansk). The shelling of this front-line locality lasted over five hours. About 150 missiles and mortars were fired. In addition, illegal armed formations fired more than 60 mortars of 120mm and 82mm caliber on the outskirts of Luhanske (59km north-east of Donetsk). The aggressor also opened fire from 82mm mortars near Novozvanivka (70km west of Luhansk) and Popasna (90 km north-west of Luhansk). ATO positions outside Mayorske (45km north of Donetsk), Zaitseve (67km north-north-east of Donetsk) and Stanytsia Luhanska (16km north-east of Luhansk) came under small arms and grenade launcher fire.

No casualties among Ukrainian troops were reported.

Les militants soutenus par la Russie ont lancé 14 attaques contre des positions des forces armées ukrainiennes dans la zone de l'opération antiterroriste (ATO) dans le Donbass au cours de la dernière journée.

Ceci est rapporté par le centre de presse du siège de l'ATO.

Dans la direction de Luhansk, des militants ont utilisé l'artillerie de 122 mm, des mortiers de 120 et 82 mm, des montures antiaériennes, des lance-grenades, des mitrailleuses lourdes et des armes légères pour attaquer Troitske (69 km à l'ouest de Luhansk). Le bombardement de cette localité de première ligne a duré plus de cinq heures. Environ 150 missiles et mortiers ont été tirés. En outre, des formations armées illégales ont tiré plus de 60 obus de 120 et 82 mm à la périphérie de Luhanske (à 59 km au nord-est de Donetsk). L'agresseur a également ouvert le feu à partir de mortiers de 82 mm près de Novozvanivka (70 km à l'ouest de Luhansk) et de Popasna (90 km au nord-ouest de Luhansk). Les positions de l'ATO à l'extérieur de Mayorske (45 km au nord de Donetsk), Zaitseve (67 km au nord-nord-est de Donetsk) et Stanytsia Luhanska (16 km au nord-est de Luhansk) ont été incendiées.

Aucune victime parmi les troupes ukrainiennes n'a été signalée.

OSCE : plus de 200 explosions dans le Donbass au cours des dernières 24 heures



Entre le 11 et le 12 février 2018, la Mission spéciale d'observation de l'OSCE (MSO) en Ukraine a recensé 216 explosions dans le Donbass.

L'information est parue dans le dernier rapport des observateurs de l'OSCE, en date du 13 février dernier :

"Dans la région de Donetsk, la mission a constaté le même niveau de violations du cessez-le-feu qu'au cours de la période du rapport précédent, mais a cependant recensé une augmentation du nombre d'explosions (environ 210 explosions contre 170) [...] Dans la région de Louhansk, la MSO a également signalé une augmentation des violations du cessez-le-feu par rapport à la période précédente, soit 6 explosions contre 2", indique le communiqué.

En outre, la MSO a également rapporté que le 11 février un mini-drone de la mission avait repéré trois véhicules de combat d'infanterie et deux canons antiaériens (ZU-23) montés sur des camions près du village d'Obozne (région de Louhansk). Le 12 février 2018, les observateurs ont vu un véhicule blindé de reconnaissance (BRDM-2) dans les zones contrôlées par le gouvernement ukrainien à Marioupol, ainsi que deux véhicules blindés à proximité de Volnovakha (région de Donetsk).

U.S. accuses Moscow of continuing to disregard its commitments under Minsk agreements

Les Etats-Unis accusent Moscou de continuer à ne pas tenir compte de ses engagements dans le cadre des accords de Minsk



On the occasion of the third anniversary of the signing of the Minsk agreements, the United States accuses Moscow of failing to fulfill its obligations, vowing to continue sanctions against Russia until it fully implements the agreements.

This was stated in the official statement by the U.S. Department of State, promulgated on Tuesday, February 13.

"Sadly, Russia continues to disregard its commitments under the Minsk agreements, supporting a hot conflict in Ukraine that has cost over 10,000 lives, including more than 2,500 civilians, and has displaced 1.6 million Ukrainians," the document reads.

The Department of State also notes that Russia continues ‎to deny its direct involvement, while Russian-led forces intimidate and deny secure access to unarmed OSCE monitors and suppress the work of independent media and civil society.‎

"Ukraine has passed legislation - including amnesty for anti-government forces and special status for Donbas - indicating Ukraine's desire to implement the Minsk agreements," the statement says.

In this regard, the U.S. - in cooperation with France and Germany - calls on the Russian government to cease its aggression in Ukraine.

"Our sanctions will remain in place until Russia fully implements its commitments under the Minsk agreements. Our separate Crimea-related sanctions will remain in place until Russia returns the peninsula to Ukraine," the Department of State summed up.

A l'occasion du troisième anniversaire de la signature des accords de Minsk, les Etats-Unis accusent Moscou de ne pas avoir rempli ses obligations, promettant de continuer à imposer des sanctions contre la Russie jusqu'à ce qu'elle mette pleinement en œuvre les accords.

Cela a été indiqué dans la déclaration officielle du Département d'État américain, promulguée le mardi 13 février.

"Malheureusement, la Russie continue à ignorer ses engagements dans le cadre des accords de Minsk, soutenant un conflit chaud en Ukraine qui a coûté la vie à plus de 10 000 personnes, dont plus de 2 500 civils, et déplacé 1,6 million d'Ukrainiens".

Le Département d'État note également que la Russie continue de nier sa participation directe, tandis que les forces dirigées par la Russie intimident et refusent l'accès sécurisé aux observateurs non armés de l'OSCE et répriment le travail des médias indépendants et de la société civile.

"L'Ukraine a adopté une législation - y compris une amnistie pour les forces antigouvernementales et un statut spécial pour le Donbass - indiquant le désir de l'Ukraine de mettre en œuvre les accords de Minsk", indique le communiqué.

À cet égard, les États-Unis - en coopération avec la France et l'Allemagne - demandent au gouvernement russe de cesser son agression en Ukraine.

"Nos sanctions resteront en place jusqu'à ce que la Russie mette pleinement en œuvre ses engagements dans le cadre des accords de Minsk et que nos sanctions séparées pour la Crimée resteront en vigueur jusqu'à ce que la péninsule revienne en Ukraine", a résumé le Département d'Etat.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Mer 14 Fév - 12:42

Volker assures that the U.S. will help stop fighting in Donbas

Volker assure que les États-Unis aideront à cesser les combats dans le Donbass



The United States of America is ready to help cease hostilities in Donbas, but Russia has to choose peace.

Special Representative for Ukraine Negotiations Kurt Volker stated this on his Twitter page on Tuesday, February 13.

"Yesterday was the anniversary of the signing of the Minsk Package of Measures - three years later there is still a hot war. The U.S. is ready to help end the fighting, but Russia has to choose peace," he tweeted.

As Ukrinform reported, on the occasion of the third anniversary of the signing of the Minsk agreements, the United States accused Moscow of failing to fulfill its obligations, vowing to continue sanctions against Russia until it fully implemented the agreements.

Les États-Unis d'Amérique sont prêts à aider à la cessation des hostilités dans le Donbass, mais la Russie doit choisir la paix.

Le représentant spécial pour les négociations avec l'Ukraine, Kurt Volker, l'a déclaré sur sa page Twitter mardi 13 février.

"Hier était l'anniversaire de la signature du paquet de mesures de Minsk - trois ans plus tard, il y a encore une guerre chaude, les Etats-Unis sont prêts à aider à mettre fin aux combats, mais la Russie doit choisir la paix".

Comme l'a rapporté Ukrinform, à l'occasion du troisième anniversaire de la signature des accords de Minsk, les Etats-Unis ont accusé Moscou de ne pas remplir ses obligations, promettant de continuer à imposer des sanctions contre la Russie jusqu'à la mise en œuvre complète des accords.

Turchynov says how Ukraine can return Donbas within several weeks

Turchynov dit comment l'Ukraine peut retourner Donbas dans quelques semaines



It will take several weeks to regain control over occupied territories of Donbas, but on condition that Russia will not interfere in the situation, Secretary of the National Security and Defense Council of Ukraine Oleksandr Turchynov has said in an interview with Hromadske.TV.

"It will take several weeks [to return Donbas]. The problem of planning a military operation in the east is that you do not understand how many troops you will oppose, how many divisions, corps, regiments or armies Russia will involve. This is definitely the problem of planning a military operation when you do not know the real potential of the enemy," Turchynov said.

According to him, locals also fight in Donbas, but they are subordinate to the Russian military leadership. The bigger problem is the "second echelon," he said. 

"In fact, they use the so-called 'first' and 'second' corps subordinated to the 8th Army of the Southern Military District of the Russian Federation as the first echelon. The second echelon is located along the border with our country. These are powerful restored units, including aviation units. Moreover, they built an additional railway line, which helps moves troops from central Russia to our border very quickly... But these corps would not last long if there really were no second echelon that is located at the border," Turchynov said.

Earlier, the Verkhovna Rada adopted the law on de-occupation of Donbas, which does not exclude the liberation of occupied territories by force.

Il faudra plusieurs semaines pour reprendre le contrôle des territoires occupés du Donbass, mais à condition que la Russie n'intervienne pas dans la situation, a déclaré le secrétaire du Conseil de sécurité nationale et de défense de l'Ukraine Oleksandr Turchynov dans une interview à Hromadske.TV.

"Il faudra plusieurs semaines [pour retourner Donbas] Le problème de la planification d'une opération militaire dans l'Est est que vous ne comprenez pas combien de troupes vous opposerez, combien de divisions, de corps, de régiments ou d'armées la Russie impliquera. C'est certainement le problème de la planification d'une opération militaire lorsque vous ne connaissez pas le véritable potentiel de l'ennemi ", a déclaré Turchynov.

Selon lui, les locaux se battent également dans le Donbass, mais ils sont subordonnés à la direction militaire russe. Le plus gros problème est le «deuxième échelon», a-t-il dit.

"En fait, ils utilisent comme premier échelon les" premier "et" second "corps subordonnés à la 8ème armée du district militaire sud de la Fédération de Russie, le deuxième échelon étant situé le long de la frontière avec notre pays. sont de puissantes unités restaurées, y compris des unités aéronautiques, et ont construit une ligne de chemin de fer supplémentaire qui permet de déplacer très rapidement les troupes du centre de la Russie vers notre frontière ... Mais ces corps ne dureraient pas longtemps s'il n'y avait pas de deuxième échelon à la frontière ", a déclaré Turchynov.

Plus tôt, la Verkhovna Rada a adopté la loi sur la désoccupation du Donbass, qui n'exclut pas la libération des territoires occupés par la force.

La CEDH rejette une plainte de sept habitants de Donetsk contre l'Ukraine



La Cour Européenne des Droits de l'Homme a rendu son verdict dans une plainte visant l'Ukraine pour non-respect de ses obligations envers certains habitants des territoires occupés.

La juridiction européenne a jugé que l'Ukraine n'était pas responsable de l’incapacité des habitants à avoir accès aux recours juridiques dans les régions de Donetsk et de Lougansk occupées

"Il n'y a pas eu violation de l'article 6, paragraphe 1 [droit d'accès à un tribunal] de la Convention européenne des droits de l'homme" a statué la cour de justice européenne à propos d’une plainte concernant l'accès aux tribunaux.

Selon l'agence de presse ukrainienne Europeiska Pravda. La cour a combiné sept plaintes similaires de citoyens ukrainiens résidant dans la ville de Donetsk, sous contrôle des autorités auto-proclammées de Donetsk :

"L'affaire concernait une plainte de sept résidents de Donetsk selon laquelle ils n'avaient pas été en mesure de porter plainte devant un tribunal dans la ville où ils vivaient pour suspendre la décision[des autorités ukrainiennes] de ne plus verser leur pension et autres avantages sociaux".

Les sept « ayant droits » avaient attaqué l’Ukraine devant la juridiction européenne pour signaler leur impossibilité d’accéder à un tribunal afin de déposer des recours contre la suspension de leurs retraites et de leur prestations sociales depuis l’occupation du Donbass en 2014.

Trois d'entre eux seulement avaient fait appel au gouvernement ukrainien en 2015 concernant la reprise des paiements sociaux. Aucun des plaignants n'avait cependant contesté la décision de cesser les paiements sociaux devant les tribunaux ukrainiens, expliquant que la justice ukrainienne ne fonctionnait pas à Donetsk puisque tous les tribunaux avaient été évacués du Donbass à cause de l'agression russe.

La raison principale du verdict de la CEDH repose sur le manque d’informations permettant de prouver que les plaignants avaient été empêchés par les autorités ukrainiennes de se rendre de l’autre côté de la ligne de démarcation pour contester l’arrêt de leurs prestations, les autorités ukrainiennes ayant justement délocalisé les instances près des territoires occupés pour en permettre l'accès aux habitants des zones occupées :

"La Cour a noté qu'en raison du conflit dans l'est de l'Ukraine, les autorités avaient transféré les tribunaux de Donetsk dans des régions voisines contrôlées par le gouvernement et que rien ne prouvait que la situation personnelle des requérants les avait empêchés de se rendre dans ces régions pour déposer des réclamations ; et que les actions du gouvernement n'avaient pas altéré l'essence même de leur droit d'accès à un tribunal ", a déclaré la Cour européenne des droits de l'homme.

Le verdict rendu par la CEDH est la deuxième décision concernant le conflit dans le Donbass. La précédente, datant de l’été 2017 concernait la perte de contrôle de la ville de Lougansk, occupée illégalement par l’auto-proclamée République de Lougansk avec le soutien de la Russie. La CEDH s'est donc référée à la décision précédente, expliquant que la ville de Donetsk, comme cest le cas pour celle de Lougansk, est hors de contrôle des autorités ukrainiennes et que le bon fonctionnement du système judiciaire y est impossible. Selon la Cour, l'Ukraine a fait tout son possible pour rétablir cet accès :

"Les autorités nationales ont pris toutes les mesures que l'on pouvait raisonnablement attendre d'elles pour garantir l'accès au système judiciaire aux résidents des territoires hors de contrôle du gouvernement", conclu l’arrêté de la Cour.
S'ils peuvent se rendre à la CEDH, ils ont accès à la justice ukrainienne, CQFD Exclamation

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Krispoluk le Mer 14 Fév - 17:38

Matt a écrit:

Putin has no idea what to do with the Donbass – Poroshenko

Poutine n'a aucune idée de ce qu'il faut faire avec le Donbass - Poroshenko

Ukrainian President Petro Poroshenko says he is sure that Russian President Vladimir Putin has no strategy for Donbass.

Russia wants to swap Donbass for Crimea – expert

La Russie veut échanger le Donbass contre la Crimée - expert

The expert says that by trying to return the Donbass, Ukraine does not solve any external issues.


telegraf.com.ua

Serhiy Korsunsky, the Director of Hennadii Udovenko Diplomatic Academy under Ukraine's Foreign Ministry and former Ambassador Extraordinary and Plenipotentiary of Ukraine to Turkey, has said Russia is trying to swap Donbas for Crimea and wants to create a permanent tool of influence on Ukraine in the east of the country.

Speaking about the goal pursued by Russia in the ongoing conflict in the east of Ukraine, Korsunsky said in Kyiv on Monday, February 12, during a panel discussion on the Donbas conflict in 2018: "It has a goal: to try to swap Donbas for Crimea, to make Americans speak with Russia somehow differently from the way they speak now and, of course, to solve the main issue, i.e. to get a permanent tool of influence on Ukraine."

"It seems to me when we talk about Donbas, we should distinguish that it is a 100% external conflict for Russia, as it has an external dimension. In no way, it (Russia) seeks to address certain domestic problems or once again boost Putin's ratings to 'incredible heights,'" he said.


"The situation for Ukraine is absolutely opposite. It is an internal problem. Trying to return Donbas, we do not solve any external problems, we are trying to address our internal situation," the diplomat said.

UNIAN memo. After the annexation of Crimea by Russia in March 2014, Ukraine's east was seized by Russian-backed militants, and on April 15, 2014, the Ukrainian government had to launch its first formal military action against the militants who had seized government buildings in towns and cities across eastern Ukraine. Less than a month later, separatists in the eastern regions of Donetsk and Luhansk declared independence after unrecognized referendums.

L'expert dit qu'en essayant de retourner le Donbass, l'Ukraine ne résout aucun problème externe.

Serhiy Korsunsky, directeur de l'Académie diplomatique Hennadii Udovenko du ministère ukrainien des Affaires étrangères et ancien ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de l'Ukraine en Turquie, a déclaré que la Russie tente d'échanger le Donbass contre la Crimée et veut créer un outil d'influence permanent sur l'Ukraine. le pays.

Parlant de l'objectif poursuivi par la Russie dans le conflit en cours dans l'est de l'Ukraine, Korsunsky a déclaré à Kiev, lundi 12 février, lors d'une table ronde sur le conflit de Donbás en 2018: "Il a un objectif: essayer d'échanger Donbas pour La Crimée, pour que les Américains parlent avec la Russie différemment de la façon dont ils parlent maintenant et, bien sûr, pour résoudre le problème principal, c'est-à-dire pour obtenir un outil permanent d'influence sur l'Ukraine. "

Je l'ai déjà écrit à maintes reprises depuis 2 ou 3 ans :

Le seul objectif de Poutine c'est de faire avaler au niveau international la prise de force de la Crimée par la Russie !
La Crimée est un objectif stratégique primordial pour lui. Le Donbass, il s'en fout royalement, d'autant plus que la zone est ruinée économiquement depuis 4 ans... Le seul intérêt qu'il trouve au Donbass c'est de "pourrir la vie" à l'Ukraine en maintenant une pression militaire et en obligeant Kiev à y maintenir des troupes et du matériel et à s'appauvrir au niveau de ses ressources... En langage militaro-stratégique, on appelle ça : "A war of attrition".

Je suis certain qu'il a du faire déjà des offres en catimini aux Américains et aux Européens "Vous reconnaissez la Crimée Russe et je rend le Donbass à l'Ukraine" Je suis persuadé que les européens seraient prêts à s'assoir sur leur grands principes mais les Ricains, les Canadiens et d'autres (peut-être Merkel, même si elle est très affaiblie actuellement) restent intransigeants sur le sujet...

La récente visite, à mon sens pitoyable, du 1er Belge, Charles Michel me conforte dans cette idée et celle à venir de Macron, sera à mon sens tout aussi pitoyable : du strass et des paillettes et Macron obtiendra le même résultat que Sarko en 2008 à propos de la Géorgie : aucun règlement des problèmes politiques et des pays restant divisés et morcelés par l'action de Moscou...

Wait and see... Suspect    

avatar
Krispoluk

Messages : 5790
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Mer 14 Fév - 18:29

Ouais, juste une chose qu'il ne faut pas perdre de vue:
C'est la Russie l'agresseur . . . dans les deux cas.
Ensuite "donner l'un pour garder l'autre" n'a pas de sens.
Comme si un voleur prétendait rendre une des deux choses qu'il a volé.  Twisted Evil

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Krispoluk le Mer 14 Fév - 19:05

Matt a écrit:Ouais, juste une chose qu'il ne faut pas perdre de vue:
C'est la Russie l'agresseur . . . dans les deux cas.
Ensuite "donner l'un pour garder l'autre" n'a pas de sens.
Comme si un voleur prétendait rendre une des deux choses qu'il a volé.  Twisted Evil

Ouais... Ça c'est ton idée mais tu va voir qu'on va finir par y arriver ! Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
avatar
Krispoluk

Messages : 5790
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Jeu 15 Fév - 1:32

Vas dire ça à Federica Mogherini je ne pense pas qu'elle soit de ton avis.  Wink
Une chance du reste Exclamation
Idem pour Kurt Volker le ricain.  Cool
Au fait, on n'a plus de nouvelle de "capalest", c'est lié Question

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Krispoluk le Jeu 15 Fév - 20:42

Matt a écrit:Vas dire ça à Federica Mogherini je ne pense pas qu'elle soit de ton avis.  Wink
Une chance du reste Exclamation

Tu t'illusionnes beaucoup sur le "pouvoir" supposé de Mogherini... Elle ne représente qu'elle même et Poutine le sait bien ! Twisted Evil

La politique "étrangère" de l'UE n'est que poudre aux yeux... Twisted Evil  L'UE n'est pas les USA, l'Inde, la Chine ou la Russie ! Evil or Very Mad

Chaque pays européen a son histoire millénaire et ses intérêts géo-stratégiques divergents du voisin, je ne vous apprend rien  Suspect Wink

Voilà pourquoi il ne pourra jamais y avoir, ni de diplomatie, ni de défense extérieure communes européennes, où chacun des états abandonnera son pouvoir régalien national pour s'en remettre à l'Europe, ce grand corps invertébré qui a déjà démontré depuis longtemps ses limites et son inefficacité... Wink

Nous ne sommes plus dans une ère de"construction européenne" mais nous sommes entrés en période de "déconstruction". Seuls, ceux qui y trouvent un intérêt financier ou politique personnel osent encore dire l'inverse... Wink
avatar
Krispoluk

Messages : 5790
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Ven 16 Fév - 2:31

Raté mon cher Kris. Et à la demande de Federica Mogherini je vais ouvrir un nouveau topic initié par Maya.
Ca concerne la politique des réfugié.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Krispoluk le Ven 16 Fév - 10:46

Matt a écrit:Raté mon cher Kris. Et à la demande de Federica Mogherini je vais ouvrir un nouveau topic initié par Maya.
Ca concerne la politique des réfugié.

Oui, alors là je sens qu'on va se divertir avec de fausses bonnes idées ! Mon fiston a très bien répondu de manière sensée et argumentée et j'approuve à 100% son commentaire Wink
avatar
Krispoluk

Messages : 5790
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Sam 17 Fév - 17:00

Donbass : Les combattants pro-russes ont violé le cessez-le-feu à 20 reprises



Le nombre de bombardements ennemis dans le Donbass s'est accru au cours des dernières 24 heures : les combattants pro-russes ont mené 20 attaques ciblées contre les positions militaires ukrainiennes.

Selon le centre de presse de l'ATO, aux abords de Louhansk, les milices pro-russes ont intensifié leurs attaques sur l’arc de Svitlodarsk, notamment près de Louhanske, en utilisant des mortiers de 82 et 120 mm, des véhicules de combat d’infanterie, des lance-grenades de différents calibres et des mitrailleuses lourdes. Ces tirs ont duré environ cinq heures d'affilée. Les points d’appui ukrainiens près de Troitske, Crymske et Svitlodarsk ont également subi des tirs intenses de mortiers, de lance-grenades et d’armes légères. En outre, le cessez-le-feu a été violé par les miliciens à proximité de Zalizne, Malynove et Novoolexandrivka.

Dans la région de Donetsk, les formations armées illégales ont utilisé à plusieurs reprises des mitrailleuses lourdes et des armes légères pour provoquer les forces armées ukrainiennes positionnées à Taramtchouk.

Deux militaires ukrainiens ont été blessés suite aux affrontements de ce vendredi dans la zone de conflit.


Munich : Pas de "format Normandie" mais de nombreuses réunions bilatérales



Malgré l'annulation probable de la réunion au « format Normandie » dans le cadre de la 54ème Conférence sur la sécurité de Munich, le chef de l'Etat et le ministre des Affaires étrangères ont participé à de nombreuses rencontres bilatérales avec les partenaires stratégiques de l'Ukraine.


Malgré l'annulation probable de la réunion au « format Normandie » dans le cadre de la 54ème Conférence sur la sécurité de Munich, le chef de l'Etat et le ministre des Affaires étrangères ont participé à de nombreuses rencontres bilatérales avec les partenaires stratégiques de l'Ukraine.

Le report puis l'annulation de cette réunion est dû au départ précipité du ministre allemand des Affaires étrangères pour Berlin hier, qui risque également d'entraîner l'annulation de la rencontre entre Pavlo Klimkine et son homologue allemand, Sigmar Gabriel. En revanche, de nombreuses autres discussions entre chefs d'Etat ont pu avoir lieu.

Petro Porochenko a en effet discuté avec la cheffe de l'exécutif britannique, Theresa May, et des représentants du congrès des Etats-Unis. Le président ukrainien a abordé la question du déploiement d'une mission de maintien de la Paix de l'ONU dans le Donbass et du programme de formation de l'armée ukrainienne ORBITAL avec la première ministre anglaise, qu'il a invité à se rendre à Kyiv, ainsi que des mesures à prendre pour renforcer l'alliance internationale afin de mettre fin à l'occupation de la Crimée avec les parlementaires américains :

"De nouvelles mesures ont été prises pour renforcer le front international de dés-occupation de la Crimée ukrainienne", a informé le service de presse du chef de l'Etat sur les résultats de la réunion, ajoutant que les deux parties avaient rappeler leur condamnation des préparatifs visant à organiser les élections présidentielles russes à venir dans la péninsule.

Pavlo Klimkine, le ministre ukrainien des Affaires étrangères a quant à lui discuté de la détérioration de la situation au Donbass et du déploiement d'une mission de maintien de la paix de l'ONU avec le représentant spécial des États-Unis pour l'Ukraine, Kurt Volker.

La porte-parole du ministère des Affaires étrangères de l'Ukraine, Mariana Betsa, a écrit à ce sujet sur Twitter qu'il s'agissait d' "une rencontre importante et positive […] sur l'aggravation de la situation dans le Donbas et le déploiement de la mission de maintien de la paix".
Munich : Réunion entre Porochenko et James Mattis

Porochenko a discuté avec le Secrétaire général de l’ONU de l'introduction des Casques bleus dans le Donbass

blablabla . . .

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8123
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 58
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Thuramir le Sam 17 Fév - 19:28

avatar
Thuramir

Messages : 2731
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 22 sur 43 Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23 ... 32 ... 43  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum