ELECTION russe 2018

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

ELECTION russe 2018

Message  pyxous le Dim 28 Jan - 22:56

L'élection présidentielle russe de 2018 est prévue en Russie pour mars 2018.

Le premier tour doit se tenir le 18 mars 2018. Si lors du premier tour, aucun des candidats n'atteint la majorité absolue des voix, un second tour aura lieu trois semaines plus tard, le 8 avril 2018.

Le 6 décembre 2017, le président sortant Vladimir Poutine annonce qu'il se représente pour un deuxième mandat consécutif, quatrième mandat au total. Poutine est largement favori, régulièrement placé au-delà des 40 % dans les sondages publiés depuis la dernière élection présidentielle.

Les partis politiques représentés à la Douma et/ou dans les organes législatifs d'au moins un tiers des sujets de la fédération peuvent désigner un candidat sans recueillir de signatures. Cela concerne, pour l'élection de 2018 :








Candidature rejetée:


Alexeï Navalny, avocat, figure de l'opposition russe et blogueur anti-corruption.

En avril 2017 il a récolté plus de 300 000 promesses de signatures par des personnes issues de quarante régions de Russie, et cela par voie électronique. Plus de 75 000 personnes se sont portées volontaires pour participer à sa campagne et près de 700 000 dollars ont été récoltés.

C'est ce qu'on appelle un pays bien démocratique!


Peuple endormi, réveillez vous !!!                                        Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

avatar
pyxous

Messages : 627
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 67
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELECTION russe 2018

Message  travellergillou76 le Dim 28 Jan - 23:07

Ca manque de suspense  Very Happy

Saint Vladimir devrait rempiler. Au moins cette fois il n'aura pas besoin de la marionnette Medvedev pour se succéder à lui même. bounce bounce bounce
avatar
travellergillou76

Messages : 843
Date d'inscription : 30/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELECTION russe 2018

Message  Thuramir le Dim 28 Jan - 23:54

pyxous a écrit:L'élection présidentielle russe de 2018 est prévue en Russie pour mars 2018.




Candidature rejetée:








Alexeï Navalny, avocat, figure de l'opposition russe et blogueur anti-corruption.

En avril 2017 il a récolté plus de 300 000 promesses de signatures par des personnes issues de quarante régions de Russie, et cela par voie électronique. Plus de 75 000 personnes se sont portées volontaires pour participer à sa campagne et près de 700 000 dollars ont été récoltés.

C'est ce qu'on appelle un pays bien démocratique!

Peuple endormi, réveillez vous !!!                                        Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad 







Navalny, même s'il se serait présenté n'aurait aucune chance de remporter l'élection présidentielle selon les chiffres de ce graphique. En fait, il n'existe pas, aujourd'hui, de personnalité suffisamment populaire en Russie pouvant faire ombrage à Poutine. C'est un fait qui dérange nos pays démocratiques, mais un fait reste un fait, et les réactions négatives à son sujet, venant surtout de l'étranger, l'opposition russe étant quasiment inaudible, sont plutôt de nature à renforcer Poutine qu''à l'affaiblir, le citoyen russe ayant conservé une méfiance naturelle envers l'étranger.

La politique américaine et européenne ayant suivi l'implosion de l'URSS n'a fait que permettre à ce sentiment, un moment anesthésié, de renaître. Nous sommes donc directement et en grande partie responsables de ce qui se passe aujourd'hui en Russie.
avatar
Thuramir

Messages : 2555
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELECTION russe 2018

Message  benoit77 le Lun 29 Jan - 0:47

....En fait, il n'existe PLUS, aujourd'hui, de personnalité suffisamment populaire en Russie pouvant faire ombrage à Poutine....

La politique américaine et européenne ayant suivi l'implosion de l'URSS n'a fait que permettre à ce sentiment, un moment anesthésié, de renaître. Nous sommes donc directement et en grande partie responsables de ce qui se passe aujourd'hui en Russie.
Opposants viables ? eh oui tous morts ou en exils
Pour sur, c'est nous qui avons pillé et fait main basse sur tous les fleurons industriels et toutes les richesses du sol de l'urss ! drunken
L'implosion c'était pas hier . ça fait presque 2 décennies que c'est Poutine qui pilote la Russie et pas l'occident.
Si la fédération de Russie existe c'est que les pétro-dollars lui ont permis d'acheter en occident tous ce qui lui a permis de survivre jusqu’à aujourd'hui. 
Si tous les secteurs d'activité en Russie sont dans la panade*, la responsabilité n'est certainement pas la nôtre.
* sauf bien sur, les activités mafieuses comme prostitution de luxe, blanchiment et autres
avatar
benoit77

Messages : 1974
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELECTION russe 2018

Message  Matt le Lun 29 Jan - 1:04

Ce que les russes ont manifesté aujourd'hui:

"People are shouting "Down with the tsar!" in Pushkin Square. Signs say "Elections without a choice aren't elections. I'm not going!" and "Corruption, deceit, war and poverty are Putin's stability."

Les gens crient "A bas le tsar!" sur la place Pouchkine. Les pancartes disent: «Les élections sans choix ne sont pas des élections, je n'y vais pas! et "La corruption, la tromperie, la guerre et la pauvreté sont la stabilité de Poutine".






Bill Browder
Message to Western journalists writing about Putin’s fake elections on March 18. He’s killed, imprisoned and exiled all real opponents. He stuffs the ballot box. Anytime you use the word “election” please use quotation marks around the word not to legitimize Putin’s farce

Message aux journalistes occidentaux écrivant sur les fausses élections de Poutine le 18 mars. Il a tué, emprisonné et exilé tous les vrais opposants. Il fourre l'urne. Chaque fois que vous utilisez le mot "élection", veuillez utiliser des guillemets autour du mot pour ne pas légitimer la farce de Poutine.

It’s a complete myth that Putin is popular if this is what he has to do with a real popular politician Alexey Navalny, when Navalny protests the fake elections that Putin is staging for March

C'est un mythe complet que Poutine est populaire si c'est ce qu'il a à faire avec un vrai politicien populaire Alexey Navalny, quand Navalny proteste contre les fausses élections que Poutine organise pour mars

Navalny a quand même mobilisé du monde de Vladivostok à Saint-Pétersbourg . . . pour quelqu'un qui n'existe pas . . . pas mal Exclamation

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 7143
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 57
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELECTION russe 2018

Message  Matt le Lun 29 Jan - 15:16

Mikhaïl Zygar : «Personne en Russie, y compris au sommet, ne veut penser à demain»

Poutine en mouton avant son bain glacé de la Théophanie, dans le lac Seliger (ouest de la Russie), le 19 janvier. Photo Alexei Druzhinin, Sputnik, Kremlin Pool via AP

Déconnexion de la jeunesse, absence de réformes, sentiment de toute-puissance… Pour l’historien russe Mikhaïl Zygar, la «stabilité» poutinienne constitue une fragilité.

Le journaliste et historien Mikhaïl Zygar vient de publier un ouvrage détonant, Les hommes du Kremlin. Dans le cercle de Vladimir Poutine (Cherche-Midi), biographie du régime poutinien à travers une galerie de portraits raisonnés des hommes du président russe. PourLibération, Zygar revient sur l’homme Poutine, les enjeux de son prochain mandat, et sur cette campagne qui n’en a que les apparences.


«Who is Mr Poutine ?» La question a été posée pour la première fois il y a 18 ans. Comment y répondre, alors qu’il s’apprête à entamer un quatrième mandat ?

Comme je finis par conclure dans mon livre, cette personne n’existe pas, en fait. Chacun a sa propre représentation de Vladimir Poutine. Plus qu’un individu, c’est un phénomène, et chacun, aussi bien en Russie, parmi ses adversaires et ses supporteurs, qu’à l’étranger, s’est forgé une image qui a fini par dépasser la personne. Depuis qu’il est au pouvoir, Poutine lui-même a énormément changé. Il n’a jamais eu de plan d’action sur le long terme. Et n’en a toujours pas d’ailleurs. Il est réactif, plus qu’il ne suit un scénario préétabli. La principale évolution, c’est qu’il a fini par croire assez profondément qu’il peut tout. Et cette foi en sa force a été transmise à une partie de son entourage. Il y a autour de lui des gens qui ont toujours été de grands cyniques, mais sont désormais énamourés de leur leader et croient en lui avec passion.

"Est-il bien entouré ou coupé de la réalité ?

On peut dire de n’importe qui qu’il est coupé de la réalité s’il a l’impression de tout savoir et d’avoir réponse à tout, comme c’est le cas de Poutine. Mais il n’est pas prisonnier d’un cercle qui sélectionnerait ce qui doit filtrer et qui tirerait les ficelles à sa place. Chacun se fixe ses propres limites, pour ne pas risquer sa proximité avec le «corps» [l’une des manières de se référer au Président, ndlr].C’est un système assez classique d’autocensure, qui existe à tous les niveaux, et depuis longtemps. En fait, c’est une des caractéristiques de l’élite russe. Les gens savent ce qu’on attend d’eux, ils sont heureux de deviner les désirs du chef, maire, gouverneur, ou président.
Comment son idéologie a-t-elle évolué ?

Quand il est arrivé au pouvoir, il n’avait pas d’idéologie propre : celle-ci était formée par son entourage, très libéral et pro-occidental. D’ailleurs, pendant son premier mandat, il s’est comporté comme le leader le plus pro-occidental de l’histoire de la Russie. Il a même été question que la Russie rejoigne l’Otan. Les changements sont advenus sous l’influence de ressorts psychologiques, et de théories du complot devenant de plus en étouffantes après chaque nouvelle révolution de couleur dans les pays de l’ex-Union soviétique.

Le point de rupture le plus violent remonte aux mouvements de contestation de 2011-2012. Poutine a été blessé par le fait que la classe moyenne éduquée, qu’il considérait comme sa base et était censée lui être reconnaissante pour les années 2000, la décennie la plus prospère de l’histoire russe, était descendue dans la rue contre lui. A ce moment-là, il s’est rabattu sur les moins cultivés, la classe ouvrière, des gens plus enclins au nationalisme, pour lesquels la fierté pour le pays est une source de plaisir individuel. Poutine a restauré un empire imaginaire synthétique : un peu de stalinisme, une dose de Russie prérévolutionnaire, une once d’orthodoxie et quelques attributs soviétiques. 

Cette idéologie hybride attire et unit le plus grand nombre.

Quel est le bilan de son règne ?

Il a mené quelques réformes durant son premier mandat, mais elles n’ont pas eu de suites. Celle de la justice s’est ainsi soldée par une mutation du système judiciaire qui n’existe plus de fait aujourd’hui.

Il existe en revanche une sorte de monstre géant, une corporation répressive, qui englobe le parquet, le comité d’enquête, l’administration pénitentiaire, la police. Toute personne qui vit en Russie sait qu’une fois tombée entre les mains de la machine punitive, il n’y a pas d’issue.

L’un des acquis que revendique Poutine, c’est la stabilité…

Cette fameuse stabilité poutinienne - symbolisée par l’absence d’alternance et de pluralisme politique -, a fini par devenir un facteur d’instabilité et de fragilité. La stabilité, devenue une valeur en soi, s’est substituée à tous les mécanismes et institutions politiques qui pourraient permettre à Poutine de sortir de la situation actuelle et transférer le pouvoir à quelqu’un d’autre. Personne en Russie, y compris au sommet du pouvoir, n’est capable de faire des pronostics à long terme et ne veut penser à demain. La Russie est un pays qui aujourd’hui ne peut pas parler de l’avenir.

Mais des choses sont en train de changer. La jeunesse, par exemple, représente-t-elle un défi pour le Kremlin ?

Les jeunes peuvent faire évoluer les choses, mais ils ne changent pas radicalement la situation politique, car la politique est faite par les générations plus matures. Le Kremlin est sceptique envers les jeunes. Les manifestations de l’année dernière, avec une participation massive des lycéens et étudiants, n’ont pas vraiment impressionné le gouvernement. D’autant qu’ils ne votent pas encore.

D’un autre côté, il est évident que personne ne comprend en quoi ces gamins se distinguent d’une partie radicalisée de la population traditionnelle. Personne ne se rend compte que ce sont des gens avec un téléphone greffé dans la main, ils sont nés avec Internet dans la tête. Ils ont un système de valeurs radicalement différent de tous ceux qui ont connu l’Union soviétique. Par exemple, le secret de la messagerie privée sur Internet et l’existence même d’un Internet illimité sont des libertés inaliénables pour la plus jeune génération qui commence à s’activer.

Poutine va-t-il oser s’attaquer frontalement à cet espace de liberté ?

C’est la grande question. Et l’un des grands enjeux, potentiellement explosif, de son prochain mandat. La société civile continue de se développer, et elle n’est plus du tout soviétique. Elle est beaucoup plus évoluée qu’en 2012, même. Le principe organisateur aujourd’hui, c’est Internet, libre, actif et indépendant. La Toile russe est extrêmement bien développée. En l’absence du journalisme traditionnel, qui existe encore dans le reste du monde mais est pratiquement mort en Russie, pour des raisons politiques et non économiques, le journalisme citoyen, en ligne, est le cœur battant de la société civile. C’est autour de ces libertés virtuelles qu’auront lieu les principaux combats.
Vous parlez de Navalny «l’extraterrestre». Quel est son rôle dans le paysage politique actuel ?

Un rôle non négligeable. Alexeï Navalny n’est pas craint, mais il est pris très au sérieux, beaucoup plus qu’avant. La décision de ne pas le laisser participer à l’élection n’est pas anodine. D’un côté, les signes de liberté d’expression et de débat pendant le scrutin sont tolérés, mais Navalny, en tant que corps totalement étranger au système, est inacceptable et rejeté. Il est le seul homme politique «extraterrestre», contrairement à tous les autres, y compris dans l’opposition, qui essayent d’agir dans le cadre imparti. Et jouent selon les règles que Navalny est le seul à ne pas respecter. Il est comme une rock star dont le pic de popularité est passé, qui fait un come-back triomphal, et dont la popularité retombe de nouveau. On ne peut rien pronostiquer, car la situation change tous les jours. Il peut encore revenir.

Cette élection est jouée d’avance, mais la présence de Navalny comme de Sobtchak dérègle un peu le processus…

Je ne sais pas. On ne pourra juger qu’après. Il n’y a pas de plan. Le facteur humain est très important, il n’y a rien de mécanique. 

Tout dépend d’un mot mal employé par Sobtchak, ou du fait que Serguei Kirienko [directeur adjoint de l’administration présidentielle, ndlr] peut personnellement se lasser d’elle, ou inversement. En ce sens, nous ne sommes pas au cinéma, mais au théâtre, quand le moindre événement qui n’a rien à voir avec ce qui se passe sur scène, un toussotement, une chute de décor dans les coulisses, peut totalement embrouiller toute la situation.

Quel est l’intérêt de la population pour cette élection ?  

C’est difficile à dire, car nous n’avons plus de sociologie fiable. Les efforts de Kirienko pour augmenter la participation semblent efficaces. La présence de Sobtchak est un bon coup. Elle a une bonne cote de popularité, tout le monde la connaît et la déteste. Faire sortir de la course l’inébranlable Ziouganov, chef du Parti communiste, c’est aussi un très bon coup. Cette élection a l’air plus présentable que par le passé. Mais personne ne se fait d’illusions : il n’existe plus en Russie de processus politique. On aime fantasmer sur le jour où il recommencera à exister, et qu’à ce moment-là un grand nombre d’hommes et de femmes politiques feront surface. Parce que le problème principal de ces dernières années, c’est que les gens qui pourraient jouer un rôle citoyen important ne prennent pas le risque de se lancer en politique. Ils ont tout à y perdre.

Veronika Dorman

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 7143
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 57
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELECTION russe 2018

Message  pyxous le Lun 29 Jan - 15:34


Mikhaïl Zygar : «Personne en Russie, y compris au sommet, ne veut penser à demain»


Très bon papier qui nous aide a saisir mieux encore le climat de cette pseudo dictature;


mais je garde espoir pour que le jeune peuple se réveille un jour! (1917, pourquoi pas 2027?)
avatar
pyxous

Messages : 627
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 67
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELECTION russe 2018

Message  Matt le Lun 29 Jan - 16:17

Ça arrivera bien un jour . . .  Embarassed

Un peu de sputnik (ça faisait longtemps)  Wink

Kremlin: les USA essaieraient d’influencer l’élection présidentielle en Russie  Laughing

Moscou estime que la publication du soi-disant «rapport du Kremlin» serait une tentative directe et évidente d'influencer le processus électoral en Russie, a déclaré Dmitri Peskov, porte-parole du Président russe.

Dmitri Peskov, porte-parole du Kremlin, a déclaré que Moscou est d’avis que la publication par Washington d’une nouvelle liste de personnes russes sanctionnées, également connue comme «rapport du Kremlin», serait une tentative d’influencer la prochaine élection présidentielle en Russie.


«La réponse est affirmative. Nous croyons vraiment que c’est, en effet, une tentative directe et évidente de faire coïncider certaines actions avec les élections afin d'exercer une influence sur elles», a dit M.Peskov répondant à la question voulant savoir si le Kremlin considérait la publication du rapport comme étant une tentative de déstabiliser la situation avant les élections.

Cependant, le porte-parole du Président russe a continué en déclarant que Moscou était «convaincue que cela n’aurait aucune influence».

Le département du Trésor des États-Unis devrait publier lundi un rapport prévoyant des mesures punitives à l'encontre d’individus, que les autorités américaines considèrent comme proches de l’administration russe.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 7143
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 57
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELECTION russe 2018

Message  Janchik le Lun 29 Jan - 17:44

Matt a écrit:Ça arrivera bien un jour . . .  Embarassed

Un peu de sputnik (ça faisait longtemps)  Wink

Kremlin: les USA essaieraient d’influencer l’élection présidentielle en Russie  Laughing

Moscou estime que la publication du soi-disant «rapport du Kremlin» serait une tentative directe et évidente d'influencer le processus électoral en Russie, a déclaré Dmitri Peskov, porte-parole du Président russe.

Dmitri Peskov, porte-parole du Kremlin, a déclaré que Moscou est d’avis que la publication par Washington d’une nouvelle liste de personnes russes sanctionnées, également connue comme «rapport du Kremlin», serait une tentative d’influencer la prochaine élection présidentielle en Russie.


«La réponse est affirmative. Nous croyons vraiment que c’est, en effet, une tentative directe et évidente de faire coïncider certaines actions avec les élections afin d'exercer une influence sur elles», a dit M.Peskov répondant à la question voulant savoir si le Kremlin considérait la publication du rapport comme étant une tentative de déstabiliser la situation avant les élections.

Cependant, le porte-parole du Président russe a continué en déclarant que Moscou était «convaincue que cela n’aurait aucune influence».

Le département du Trésor des États-Unis devrait publier lundi un rapport prévoyant des mesures punitives à l'encontre d’individus, que les autorités américaines considèrent comme proches de l’administration russe.
lol! lol! lol! une autre, une autre !!!
avatar
Janchik

Messages : 227
Date d'inscription : 12/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELECTION russe 2018

Message  Matt le Mar 30 Jan - 1:04

Faîte ce que je dis et (surtout pas) ce que je fais.  Cool Laughing Wink

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 7143
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 57
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELECTION russe 2018

Message  Fredbreizh le Mar 30 Jan - 19:05

Je discute avec une enseignante de Moscou.
D'après ce qu'elle me dit , dans son école, il y aurait des réunions pour expliquer aux enseignants le "bon" vote à faire pour les prochaines élections.

Fredbreizh

Messages : 621
Date d'inscription : 02/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELECTION russe 2018

Message  Krispoluk le Mar 30 Jan - 21:07

Fredbreizh a écrit:Je discute avec une enseignante de Moscou.
D'après ce qu'elle me dit , dans son école, il y aurait des réunions pour expliquer aux enseignants le "bon" vote à faire pour les prochaines élections.

Salaud ! Traître à la cause ukrainienne ! Collaborateur, agent du FSB... affraid

Pravyi Sektor aura ta peau !!! Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Wink
avatar
Krispoluk

Messages : 5074
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELECTION russe 2018

Message  Caduce62 le Mar 30 Jan - 21:10

Fredbreizh a écrit:Je discute avec une enseignante de Moscou.
D'après ce qu'elle me dit , dans son école, il y aurait des réunions pour expliquer aux enseignants le "bon" vote à faire pour les prochaines élections.
L'URSS et les vieilles habitudes communistes n'ont pas disparu  Evil or Very Mad
avatar
Caduce62

Messages : 4591
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELECTION russe 2018

Message  pyxous le Mar 30 Jan - 22:05

de toute façon aucun suspense, les jeux sont faits;
Seul une attaque cardiaque ou cérébrale du huilot peut sauver ce pays!
avatar
pyxous

Messages : 627
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 67
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELECTION russe 2018

Message  Matt le Mar 30 Jan - 23:40

Même pas, un Jirinovski ou un autre taré prendra le relais . . .  Twisted Evil
Sont pas sorti de l'auberge les russes, à moins d'un (fameux) Maïdan à la sauce Moscou . . .  Embarassed

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 7143
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 57
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELECTION russe 2018

Message  travellergillou76 le Mar 30 Jan - 23:51

Fredbreizh a écrit:Je discute avec une enseignante de Moscou.
D'après ce qu'elle me dit , dans son école, il y aurait des réunions pour expliquer aux enseignants le "bon" vote à faire pour les prochaines élections.
on appelle ça la "démocrature" Very Happy
avatar
travellergillou76

Messages : 843
Date d'inscription : 30/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELECTION russe 2018

Message  Caduce62 le Lun 5 Fév - 13:55


avatar
Caduce62

Messages : 4591
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELECTION russe 2018

Message  Caduce62 le Mer 7 Fév - 13:26

avatar
Caduce62

Messages : 4591
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELECTION russe 2018

Message  Caduce62 le Mar 13 Fév - 13:44

avatar
Caduce62

Messages : 4591
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELECTION russe 2018

Message  Matt le Mar 13 Fév - 14:14

Ой

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 7143
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 57
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELECTION russe 2018

Message  Caduce62 le Ven 16 Fév - 13:39



Кремль не вмешивается в редакционную политику телеканалов, уверяет Песков. Ну-ну, мы так и подумали.

Le Kremlin n'interfère pas dans la politique éditoriale des chaînes de télévision, assure sands. C'est ce qu'on pensait.




avatar
Caduce62

Messages : 4591
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELECTION russe 2018

Message  lemonline le Ven 16 Fév - 15:57

Le monde a changé, et le monde continue de changer tous les jours. Ce qui ne change jamais, c'est la volonté des grandes puissances d'agrandir en permanence leur cercle d'influence, et de défendre l'existant coûte que coûte. Les motivations peuvent être tout autant d'un point de vue économique, nationaliste, impérialiste et autres. Notre histoire se nourrit de ça. Et toutes les agences gouvernementales y travaillent au quotidien, mais plus ou moins habilement.
Des fois ils arrivent à leurs fins, et des fois ils se plantent.

On peut avec raison critiquer le manque de choix pour élire un nouveau président. Pour autant, considérez-vous (sans tomber dans l'extrême de la Russie) que nos modes de gouvernance sont idéaux?

Le président des Etats-Unis est-il le choix de son peuple?

Notre président a-t'il été choisi pour son programme, ou par défaut par rapport aux autres choix?

Certains d'entre-vous savent que je ne défend pas la politique de la Russie (et non pas des Russes), mais je n'en demeure pas moins dubitatif sur les politiques bien pensantes des puissances occidentales. (des nations hein, pas des peuples Laughing )

Alors oui, les fake news bien lourdes de certains médias russes sont écœurantes, pour autant n'oubliez pas que la majorité des choses qu'on nous sert dans nos médias, est également de la propagande.

Où est la vérité vraie dans tout ça? Existe t'elle au moins? Il est bien connu que chacun a sa propre vérité.

Plus on fait de bruit, plus on dénonce quelque chose, l'Histoire montre que c'est bien souvent pour cacher d'autres choses, pour détourner l'attention. Surtout selon le point de vu sous laquelle est présentée cette Histoire!
avatar
lemonline

Messages : 406
Date d'inscription : 12/10/2015
Age : 46
Localisation : Lorraine/Nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELECTION russe 2018

Message  lemonline le Ven 16 Fév - 16:00

Krispoluk a écrit:
Fredbreizh a écrit:Je discute avec une enseignante de Moscou.
D'après ce qu'elle me dit , dans son école, il y aurait des réunions pour expliquer aux enseignants le "bon" vote à faire pour les prochaines élections.

Salaud ! Traître à la cause ukrainienne ! Collaborateur, agent du FSB... affraid

Pravyi Sektor aura ta peau !!! Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Wink
Kris, même si je sais que tu plaisantes, je ne suis pas sûr que l'enseignante de Fred ait une grande influence sur ce qu'il se passe dans le Donbass. Very Happy
avatar
lemonline

Messages : 406
Date d'inscription : 12/10/2015
Age : 46
Localisation : Lorraine/Nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELECTION russe 2018

Message  Krispoluk le Ven 16 Fév - 17:07

lemonline a écrit:
Krispoluk a écrit:
Fredbreizh a écrit:Je discute avec une enseignante de Moscou.
D'après ce qu'elle me dit , dans son école, il y aurait des réunions pour expliquer aux enseignants le "bon" vote à faire pour les prochaines élections.

Salaud ! Traître à la cause ukrainienne ! Collaborateur, agent du FSB... affraid

Pravyi Sektor aura ta peau !!! Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Wink
Kris, même si je sais que tu plaisantes, je ne suis pas sûr que l'enseignante de Fred ait une grande influence sur ce qu'il se passe dans le Donbass. Very Happy

Ouaip, tu sais que je suis un grand déconneur sur le Forum, hein... clown bounce

Bon en fait la (l'une des) nouvelles copines du Fred est d'origine ukrainienne, elle peut pas blairer Poutine et attend de pouvoir rentrer dans sa ville d'origine Chernigov... Wink

A l'heure où j'écris ce jour, le Fred est dans l'avion pour Moscou afin de rencontrer une autre charmante I love you

Le programme de la soirée : concert de rock puis soirée en tête-à-tête à l'hôtel avec l'heureuse élue... I love you I love you Question pig pig Question   Laughing

Je t'écrirai en privé pour la suite des évènements... Laughing Laughing Laughing
avatar
Krispoluk

Messages : 5074
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELECTION russe 2018

Message  Caduce62 le Ven 16 Fév - 21:17

Rybka, «petit poisson» de l'opposant russe Navalny

Par Veronika Dorman — 16 février 2018 à 19:32

http://www.liberation.fr/planete/2018/02/16/rybka-petit-poisson-de-l-opposant-russe-navalny_1630195


Capture d'écran du compte Instagram de Anastasia Vakouchevitch aka «petit poisson». DR  
 
Se servant du compte Instagram d'une call-gril, l'opposant russe Alexeï Navalny affirme détenir des preuves de la corruption d'un vice-Premier ministre qui aurait profité des largesses d'un oligarque. Le réseau social a accepté de bloquer des messages.

Rybka. Petit poisson. C’est aussi le nom de scène et de plume de la Biélorusse Anastasia Vakouchevitch, 27 ans, qui a provoqué une petite tempête dans le bocal russe. Laughing 
L’heure de gloire de Nastia Rybka, call-girl de son métier, a sonné quand l’infatigable traqueur d’hommes d’affaires et de politiques corrompus, candidat à la présidentielle débouté Alexei Navalny, a décidé d’enquêter sur un groupe de filles très légèrement vêtues qui prennent d’assaut ses QG de campagne pour en perturber le travail. En fouillant les comptes Instagram de ces provocatrices, une photo a attiré son attention : Nastia Rybka, menue mais plantureuse, sur un yacht, bras dessus bras dessous avec l’oligarque de l’aluminium et du gaz Oleg Deripaska – l’homme le plus riche de Russie en 2008 et propriétaire du groupe Rusal, remarqué plus récemment pour ses liens avec Paul Manafort, l’ex-directeur de campagne de Donald Trump. «J’aurais envie d’écrire que nous avons tout de suite soupçonné quelque chose, avec notre flair, etc. Mais en réalité, nous avons simplement buggé sur l’Instagram de Nastia, il est très amusant, plein de détails trash sur sa vie et son travail», admet Navalny.

Au détour d’une vidéo brouillonne, tournée sur le même yacht par Nastia, Navalny reconnaît le vice-premier ministre Sergei Prikhodko. Homme de l’ombre, il a été conseiller des présidents Eltsine, Poutine, Medvedev. «Prikhodko est considéré comme un spécialiste des relations internationales, il serait le dignitaire le plus influent dans cette sphère», explique Navalny. Et d’en conclure que Deripaska graisse la patte de Prikhodko, son protecteur politique, en lui offrant du bon temps sur son yacht. Comme tout haut fonctionnaire russe qui se respecte, le vice-premier ministre est propriétaire d’immobilier de luxe, inscrit au nom de sa femme et non déclaré, avance aussi l’enquête de l’opposant.

Gourou du sexe
En plus de son compte Instagram suivi aujourd’hui par plus de 95 500 personnes, Nastia Rybka a surtout raconté ses exploits dans un ouvrage intitulé Comment séduire un milliardaire, dans lequel elle applique les méthodes d’un gourou du sexe autoproclamé, Alexandre Kirillov, alias Alex Leslie. Elle y a changé les noms, mais pas les lieux.

En quelques jours, le sujet publié sur le site de Navalny a été visionné plus de 2 millions de fois. Un vrai petit «rybkagate». Le milliardaire, furieux, a demandé aux autorités russes de bloquer le site, qui n’est plus accessible sans VPN depuis la Russie. Les médias qui avaient eu le temps de traiter le sujet ont été sommés de retirer articles et liens. Et Deripaska a promis de traîner en justice tous ceux qui portent atteinte à sa réputation. Nasty Rybka, elle, remercie Navalny de l’avoir rendue célèbre et multiplie les interviews. Dans ce tourbillon médiatique, elle se sent comme un poisson dans l’eau.

Veronika Dorman
avatar
Caduce62

Messages : 4591
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELECTION russe 2018

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum