L'invasion Russe en Ukraine

Page 17 sur 19 Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18, 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Mer 4 Oct - 11:01

Le rapport de l'OSCE: "The SMM recorded more ceasefire violations in Donetsk region compared with the previous 24 hours and no ceasefire violations in Luhansk region."
C'était lundi.

Les militants ont utilisé des lanceurs de roquettes Grad et des mortiers dans le secteur de Mariupol - QG



Militants have opened fire on the positions of the anti-terrorist operation (ATO) forces in east Ukraine 22 times over the past 24 hours, the press center of the ATO headquarters has reported.

"In general, illegal armed groups have violated the ceasefire 22 times over the past 24 hours. The ATO forces fired back during 17 attacks," reads the report.

At the end of the past day, Russian occupation groups were mostly active in the Mariupol sector. The enemy used there not only mortars of various types, but also the weapons that had to be withdrawn from the line of contact in line with the Minsk agreements. 

Last evening, militants fired at Ukrainian positions near Shyrokyne from a Grad-P Partizan multiple rocket launcher, grenade launchers and a large-caliber machine gun for about an hour.

Later, near the same village, the enemy used an 82mm mortar. From 18.00 to 20.00, the enemy launched 38 Grad rockets at the stronghold of the Ukrainian army near Talakivka. In addition, again demonstrating their criminal attitude to the civilian population and grossly violating the norms of international humanitarian law, in the evening the occupiers fired twice from 120mm mortars at the residential sector of the village of Vodiane.

At the end of the day, in the Donetsk sector, the enemy fired twice from grenade launchers and large-caliber machine guns at Ukrainian fortified positions on the outskirts of Avdiyivka and Nevelske. The positions of the ATO forces also came under enemy fire near the Butivka coalmine, Zaitseve, and Mayorsk.

In the Luhansk sector, in the evening and at night militants fired four times from a grenade launcher and small arms at Ukrainian defenders on the outskirts of Triokhizbenka. Ukrainian fighters responded to the enemy with dense fire. One Ukrainian soldier was wounded as a result of this confrontation, at about 18.00. 

Les militants ont ouvert le feu sur les positions des forces anti-terroristes (ATO) en Est de l'Ukraine 22 fois au cours des dernières 24 heures, a indiqué le centre de presse du siège de l'ATO.

"En général, les groupes armés illégaux ont violé le cessez-le-feu 22 fois au cours des dernières 24 heures. Les forces de l'ATO ont renvoyé pendant 17 attaques", lit le rapport.

À la fin du dernier jour, les groupes d'occupation russes étaient principalement actifs dans le secteur de Mariupol.
L'ennemi y avait recours non seulement des mortiers de divers types, mais aussi des armes qui devaient être retirées de la ligne de contact conformément aux accords de Minsk.

Le soir dernier, des militants ont tiré sur les positions ukrainiennes près de Shyrokyne d'un lance-roquettes Grad-P Partizan, des lance-grenades et d'une mitrailleuse à gros calibre pendant environ une heure. Plus tard, près du même village, l'ennemi utilisait un mortier de 82 mm. De 18h00 à 20h00, l'ennemi a lancé 38 roquettes graduées au bastion de l'armée ukrainienne près de Talakivka.
En outre, démontrent encore leur attitude criminelle envers la population civile et violent considérablement les normes du droit international humanitaire, le soir, les occupants ont tiré deux fois des mortiers de 120 mm dans le secteur résidentiel du village de Vodiane.

À la fin de la journée, dans le secteur de Donetsk, l'ennemi a tiré deux fois des lance-grenades et des mitrailleuses de grande calibre aux positions fortifiées ukrainiennes à la périphérie d'Avdiyivka et de Nevelske.
Les positions des forces de l'ATO sont également venues sous le feu de l'ennemi près de la mine de charbon Butivka, Zaitseve et Mayorsk.

Dans le secteur de Luhansk, dans la soirée et la nuit, des militants ont tiré quatre fois d'un lance-grenades et des armes légères contre des défenseurs ukrainiens à la périphérie de Triokhizbenka. Les combattants ukrainiens ont répondu à l'ennemi avec un feu dense. Un soldat ukrainien a été blessé à la suite de cette confrontation, vers 18 heures.
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Jeu 5 Oct - 12:52

Le rapport de l'OSCE: "The SMM recorded overall fewer ceasefire violations, however, more explosions, in Donetsk region and more ceasefire violations in Luhansk region"

Donbass : deux militaires ukrainiens blessés suite à de multiples attaques des milices pro-russes



Hier, la situation dans l'est de l'Ukraine restait tendue. Au cours des dernières 24 heures, les forces d'occupation russes ont lancé 19 attaques sur les positions des défenseurs ukrainiens dans la zone de l'ATO. Selon le centre de presse de l'opération antiterroriste dans le Donbass, trois militaires ukrainiens ont été blessés.

« Ainsi, après 18 heures, des tirs de lance-grenades et d'armes légères ont été recensés dans la région de Donetsk, notamment près de la ville industrielle d'Avdiivka (18 km au nord de Donetsk). Utilisant les mêmes types d'armes, les mercenaires pro-russes ont tiré à 3 reprises sur Nevelske. Vers 20 heures, un soldat ukrainien a été blessé à la suite des tirs ennemis de lance-grenades à proximité de Novoselivka Drouga », indique le communiqué.

Aux abords de Louhansk, les terroristes ont déployé des mortiers de 82 mm pour pilonner les troupes de l'ATO près de Crymske. Ici, l'adversaire a également utilisé des mitrailleuses lourdes et des lance-grenades.

En direction de Marioupol, un défenseur ukrainien a été blessé pendant la journée à la suite d'un affrontement près de Krasnogorivka. En outre, les positions ukrainiennes à proximité de Vodiane sont également tombées sous le feu de mitrailleuses lourdes et d'armes légères.

Deux gardes-frontières ukrainiens ont disparu alors qu’ils contrôlaient la frontière entre l’Ukraine et la Russie



Le Service national des gardes-frontières de l’Ukraine est à la recherche de deux officiers qui ont disparu le 3 octobre lors d’un contrôle sur la frontière entre l’Ukraine et la Russie.

Cette information a été communiquée par le centre de presse du Service national des gardes-frontières de l’Ukraine.

«Deux officiers du département du Service des gardes-frontières «Znob-Novgorodske» à Soumy ont effectué un suivi d’une partie de la frontière d’État. Vers 20h00, leur connexion a été interrompue», peut-on lire dans le communiqué.

Actuellement, le Service des gardes-frontières est à la recherche de ses deux agents et détermine leur localisation.

Parallèlement, les médias russes commencent à publier des informations selon lesquelles des agents du département des gardes-frontières du Service fédéral de la sécurité de la Fédération de Russie ont arrêté deux personnes qui auraient violé la frontière. Ils ont avoué être des gardes-frontières du département de Soumy du Service national des gardes-frontières de l’Ukraine.
Suspect
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Jeu 5 Oct - 13:54

Confirmation:

La Russie a confirmé l’arrestation de deux gardes-frontières ukrainiens



Les autorités russes ont confirmé l’arrestation des deux gardes-frontières ukrainiens à la frontière de  la région de Soumy.

Cette information a été confirmée par Vassyl Servatuk, adjoint du chef du Service national des gardes-frontières de l’Ukraine.

Il affirme que le Service a retrouvé la voiture des militaires disparus, près de la ligne de la frontière. Le Service s’est alors adressé aux garde-frontières « conformément à la coopération existant aujourd’hui ».

« Les gardes-frontières russes nous ont informé qu’ils avaient arrêté deux citoyens ukrainiens, ces derniers ont déclaré qu’ils étaient militaires au Service national des gardes-frontières ukrainien. Nous avons prévu pour demain une réunion avec des gardes-frontières russes, donc nous attendons le retour de nos agents et la clarification des motifs de leur arrestation », a-t-il souligné.

Cependant, Vassyl Serduk n’a pas expliqué dans quelles circonstances les gardes-frontières ukrainiens avaient été arrêtés et pour quelles raisons ils se sont retrouvés sur le territoire russe.

Le Bureau du Procureur de la région de Soumy a engagé une enquête pénale pour fait de disparition de gardes-frontières ukrainiens.

Le Groupe de contact trilatéral a défini la date d’ouverture du point de contrôle « Zolote »



Le Groupe de contact trilatéral a soutenu l’initiative du chef de la mission spéciale de suivi de l’OSCE, Ertugrul  Apakan, concernant l’ouverture du point de contrôle « Zolote » le 20 octobre 2017.

Cette information a été communiquée par Arka Olipher, attachée de presse de Léonid Koutchma, représentant de l’Ukraine dans le Groupe de contact trilatéral.

« Cette décision a été prise par les leaders des pays du format Normandie il y a un an, mais les séparatistes continuent de bloquer cette question », a-t-elle écrit sur sa page Facebook.

Volker confirme sa rencontre avec Surkov à Belgrade le 7 octobre



United States Special Representative for Ukraine Negotiations Kurt Volker has said that he will meet with Russian presidential aide Vladislav Surkov in Serbia's capital Belgrade on October 7.

"Will meet Russian counterpart Oct 7 in Belgrade to discuss how to catalyze Minsk implementation and restore Ukraine's territorial integrity," Volker wrote on his Twitter page.

In was reported earlier that Surkov and Volker would hold their second meeting in Serbia on Saturday. Former U.S. Ambassador to Russia John Tefft said that Volker and Surkov could discuss a possible United Nations peacekeeping mission for Donbas at their meeting in early October.

Volker himself told reporters in Kyiv earlier that he was planning to discuss issues concerning restoration of Ukraine's territorial integrity and security with Surkov.

Surkov and Volker held their first meeting in Minsk on August 21.

Le représentant spécial des États-Unis pour les négociations en Ukraine Kurt Volker a déclaré qu'il rencontrerait l'assistant présidentiel russe Vladislav Surkov dans la capitale serbe, Belgrade, le 7 octobre.

"Je encontrerai mon homologue russe le 7 octobre à Belgrade pour discuter de la façon de catalyser la mise en œuvre de Minsk et de restaurer l'intégrité territoriale de l'Ukraine", a déclaré Volker sur sa page Twitter.

In a été signalé plus tôt que Surkov et Volker tiendraient leur deuxième réunion en Serbie samedi. L'ancien ambassadeur des États-Unis en Russie, John Tefft, a déclaré que Volker et Surkov pourraient discuter d'une éventuelle mission de maintien de la paix des Nations Unies pour Donbas lors de leur réunion au début d'octobre.

Volker lui-même a déclaré aux journalistes à Kiev plus tôt qu'il envisageait de discuter des questions relatives à la restauration de l'intégrité territoriale et de la sécurité de l'Ukraine avec Surkov.

Surkov et Volker ont tenu leur première réunion à Minsk le 21 août.



Poroshenko submits revised bill to Rada on special status of uncontrolled Donbass territories

Poroshenko soumet le projet de loi révisé à Rada sur le statut spécial des territoires du Donbass incontrôlés

Ukrainian President Petro Poroshenko has submitted to Ukrainian parliament a revised bill No. 7164 On the Creation of Necessary Conditions for Peaceful Settlement of the Situation in Certain Areas of Donetsk and Luhansk regions, which prolongs the special status of some areas of Donetsk and Luhansk regions.

The text of the revised bill which was posted on the Verkhovna Rada website on October 5 contains a provision saying that the special status of some areas of Donetsk and Luhansk regions will continue only after all conditions stated in Article 10 of the new law are fulfilled, specifically, as regards the withdrawal of all illegal armed units, their military equipment, and also militants and mercenaries from the territory of Ukraine.

Earlier that day, the People's Front faction in the Verkhovna Rada demanded that the bill on the creation of necessary conditions for peaceful settlement of the situation in certain areas of Donetsk and Luhansk regions should envisage a provision according to which these territories will be granted special status only after final and verified "withdrawal from certain areas of Donetsk and Luhansk regions of Russian troops."


Le président ukrainien Petro Poroshenko a soumis au Parlement ukrainien un projet de loi révisé n ° 7164 sur la création de conditions nécessaires au règlement pacifique de la situation dans certaines zones des régions de Donetsk et de Luhansk, ce qui prolonge le statut spécial de certaines régions de Donetsk et de Luhansk.

Le texte de la loi révisée qui a été affiché sur le site Web de Verkhovna Rada le 5 octobre contient une disposition indiquant que le statut spécial de certaines régions de Donetsk et de Luhansk ne se poursuivra qu'après toutes les conditions énoncées à l'article 10 de la nouvelle loi,
en particulier en ce qui concerne le retrait de toutes les unités armées illégales, de leurs équipements militaires, et aussi des militants et des mercenaires du territoire de l'Ukraine.

Plus tôt ce jour-là, la faction du Front du Peuple dans la Verkhovna Rada a exigé que le projet de loi sur la création des conditions nécessaires au règlement pacifique de la situation dans certaines régions de Donetsk et de Luhansk devrait envisager une disposition selon laquelle ces territoires se verront accorder un statut spécial seulement après final et vérifié "retrait de certaines régions de Donetsk et Luhansk des régions des troupes russes".
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Lun 9 Oct - 9:49

Le rapport de l'OSCE: "The SMM recorded fewer ceasefire violations in both Donetsk and Luhansk regions "

Donbass: les mines ont atteint les positions ukrainiennes dans la région de Luhansk

26 attacks on Ukrainian positions were reported over day


Facebook ATO

Russian mercenaries continue to shell Ukrainian positions; since Sunday morning, they attacked Ukrainian positions 26 times. The enemy mostly used small arms and grenade launchers.

In Donetsk region, militants attacked emplacements of government troops near Avdiivka, Pisky, Mayorsk, Luhanske and Butivka coal mine. Automatic grenade launcher fire was reproted near Mariinka, Mariupol sector.

In Luhansk region, the enemy used 82 and 120 mm mortars to shell Tryokhizbenka, Novooleksadrivka and Popasna.

Les mercenaires russes continuent à bombarder des positions ukrainiennes; depuis dimanche matin, ils ont attaqué des positions ukrainiennes 26 fois. Les ennemis utilisaient surtout des armes légères et des lance-grenades.

Dans la région de Donetsk, des militants ont attaqué des emplacements de troupes gouvernementales près de Avdiivka, Pisky, Mayorsk, Luhanske et Butivka. Le tir automatique de grenade a été reproduit près de Mariinka, secteur Mariupol.

Dans la région de Luhansk, l'ennemi a utilisé des mortiers de 82 et 120 mm pour traiter Tryokhizbenka, Novooleksadrivka et Popasna.


Petro Porochenko a signé la loi sur l’ordre spécial de gestion locale du Donbass



Le 7 octobre, Petro Porochenko, Président ukrainien, a signé une loi «Sur un ordre spécial de gestion locale des territoires occupés des régions de Donetsk et de Louhansk», votée la veille par la Rada Suprême.

Cette information a été communiquée par le service de presse du chef de l’État ukrainien.

Ce projet comporte une proposition sur les amendements à la loi de l’Ukraine «Sur un ordre spécial de gestion locale des territoires occupés des régions de Donetsk et de Louhansk», dont le premier article est rédigé de la manière suivante: «Selon la présente loi, temporairement, pour une durée d’un an après l’entrée en vigueur de la loi de l’Ukraine «Sur les conditions nécessaires pour le règlement pacifique de la situation sur les territoires occupés des régions de Donetsk et de Louhansk», un ordre spécial de gestion locale est introduit sur les territoires occupés des régions de Donetsk et de Louhansk, comprenant les régions, les villes et les villages définis par la décision de la Rada Suprême».

Cette loi pourrait créer des conditions favorables au déploiement d’une mission de paix de l’ONU compte tenu du décret de la Rada datant du 17 mars 2015, «Sur l'approbation des demandes au nom de l'Ukraine au Conseil de sécurité des Nations Unies et au Conseil de l'Union européenne concernant le déploiement sur le territoire de l'Ukraine d'une opération internationale visant à maintenir la paix et la sécurité».

Le président en exercice de l'OSCE accueille favorablement l'adoption de la loi sur le Donbass



OSCE Chairperson-in-Office Sebastian Kurz welcomes the adoption of the law on extension of the special procedure for local self-government in Donbas by the Verkhovna Rada of Ukraine.

He wrote this on Twitter.
"Welcome decision on prolonging law on future special status for Donbas – important step in right direction towards further Minsk implementation," Kurtz wrote.

As reported, on October 6, Ukrainian lawmakers adopted a revised presidential bill, No. 7164, regarding the creation of the necessary conditions for a peaceful settlement of the situation in certain districts of Donetsk and Luhansk regions.

Le président de l'OSCE en exercice Sebastian Kurz se félicite de l'adoption de la loi sur l'extension de la procédure spéciale pour l'autonomie locale à Donbas par la Verkhovna Rada d'Ukraine.

Il a écrit ceci sur Twitter.

"Décision de bienvenue sur la prolongation de la loi sur le statut spécial futur de Donbas - étape importante dans la bonne direction vers une mise en œuvre ultérieure de Minsk", a écrit Kurtz.

Comme l'a rapporté, le 6 octobre, les législateurs ukrainiens ont adopté un projet de loi révisé n ° 7164 concernant la création des conditions nécessaires à un règlement pacifique de la situation dans certains districts des régions de Donetsk et de Luhansk.


Le plan de Poroshenko sur la réintégration du Donbass

President Poroshenko proposes to assign responsibility for events in Donbas to the Russian Federation and to call it an occupier


Facebook ATO press center

Ukraine’s bill "On the reintegration of Donbas" was officially named "On the peculiarities of the state policy on ensuring the state sovereignty of Ukraine over the temporarily occupied territories in Donetsk and Luhansk regions." In such a way, President Poroshenko proposes to assign responsibility for events in Donbas to the Russian Federation and to call it an occupier.

The bill also proposes to create a Joint Staff of the Armed Forces.

It is separately underlined that this initiative "does not harm Ukraine's inalienable sovereign right" for the Crimea, which is currently occupied by Russia.

The document suggests that the Russian Federation has initiated, organized, and supported terrorist activities against Ukraine. In particular, it carries out armed aggression against Ukraine.

At the same time, this country rudely violates international agreements. In particular, Russia is responsible for the re-registration of enterprises in the occupied part of Donbas, introduction of ruble there, as well as issuance of illegal passports and plate numbers in the occupied territories of Luhansk and Donetsk regions. After all, occupation does not create any territorial rights for the Russian Federation.

According to the bill, occupied Donbas territories are:
land and inland waters, where Russian armed forces and the Russian occupation administration are situated,

  • the sea adjacent to the occupied territories,
  • airspace over the said territories.

The legal status of the occupied Donbas is determined by this bill and international agreements. It is noted that the special procedure for ensuring the rights and freedoms of civilians operates in the occupied Donbas. At the same time, IDPs from Donetsk and Luhansk regions who left their homes still have the right to own all the property they had before the anti-terrorist operation.

The status of the Antiterrorist operation in Donbas turns into "measures to ensure national security and defense, curbing and repel Russian armed aggression in Donetsk and Luhansk regions."


Ukraine seeks to secure its sovereignty, namely, to liberate the occupied territories, to protect the rights of local residents, to ensure the unity and territorial integrity of the state. State bodies use all the opportunities to ensure it, but first of all – political and diplomatic ways. At the same time, they hold back the armed aggression of the Russian Federation in the east and develop the defense potential of Ukraine.



The basis for protecting the rights of residents of the occupied territories is the provision of humanitarian assistance, as well as access to Ukrainian media and legal protection. At the same time, the Cabinet of Ministers and the Ombudsman monitor violations of the rights of residents of the occupied territories, although Ukraine is not responsible for the actions of the Russian Federation in Donbas, because this is an aggressor country. Ukraine collects data in order to form a consolidated claim to Russia about responsibility for aggression.



Trying to restore sovereignty, Ukraine relies on Minsk agreements - and against the background continues to deter Russian aggression. That is why it involves Armed Forces, Security Service, intelligence, State Communications Committee, National Guard, border guards, state guard, State Transport Service, Ministry of Internal Affairs, National Police, rescuers of the State Emergency Service. The document provides for the creation of the Joint Operational Headquarters of the Armed Forces of Ukraine, which should replace the Antiterrorist Center of the Security Service (in this role).



The mandate of the headquarters is to plan, organize and monitor measures on repelling Russian aggression in Donbas. In particular, it would direct and coordinate the activities of civil-military administrations.




The document provides for amendments to a number of other laws. In particular, it adds those who defended the territory of Ukraine in accordance with the newly created draft law on the reintegration of Donbas to the list of participants in hostilities. The procedure for granting (and depriving) the veteran status is approved by the Cabinet, as well as status of disabled.



If martial law is imposed on parts of the territories in connection with Russian aggression, regional, district, and village councils might be replaced with military administrations. The document defines the powers of these councils in terms of martial law. The General Staff is involved in the preparation of the draft model implementation plan and maintenance of the legal regime of the military situation, manages the armed forces and other military or law enforcement agencies, organizes the activities of military administrations, commanders of the Armed Forces, operational command, command of military units and units of the Armed Forces (on the territory of the martial law). And the Joint Staff directs the Armed Forces and other military formations, which take part in military operations in Donbas.



Two presidential bills - "On the reintegration of Donbas" and “On the extension of the special order of local self-government in occupied parts of Donbas” were registered in Verkhovna Rada on October 4. The next day, the president withdrew the document and submitted a revised version. It clarified that a special order of self-government in occupied parts of Donbas would be launched only when Russia withdraws troops and equipment from the east of Ukraine.





Le président Poroshenko propose d'attribuer la responsabilité des événements dans le Donbass à la Fédération de Russie et de l'appeler un occupant

Le projet de loi de l'Ukraine sur la réintégration de Donbas a été officiellement intitulé "Sur les particularités de la politique d'Etat visant à assurer la souveraineté de l'Etat en Ukraine sur les territoires temporairement occupés dans les régions de Donetsk et Luhansk". De cette manière, le président Poroshenko propose de confier la responsabilité des événements à Donbas à la Fédération de Russie et de l'appeler occupant. Le projet de loi propose également de créer un état-major interarmées des forces armées.

Il est souligné séparément que cette initiative "ne nuit pas au droit souverain inaliénable de l'Ukraine" pour la Crimée, qui est actuellement occupée par la Russie.

Le document suggère que la Fédération de Russie a lancé, organisé et soutenu des activités terroristes contre l'Ukraine. En particulier, elle mène une agression armée contre l'Ukraine. Dans le même temps, ce pays viole brutalement les accords internationaux. En particulier, la Russie est responsable du réenregistrement des entreprises dans la partie occupée de Donbas, de l'introduction du rouble, ainsi que de la délivrance de passeports illégaux et de plaques dans les territoires occupés des régions de Luhansk et de Donetsk. Après tout, l'occupation ne crée aucun droit territorial pour la Fédération de Russie.

Selon le projet de loi, les territoires occupés de Donbas sont:
les terres et les eaux intérieures, où se trouvent les forces armées russes et l'administration de l'occupation russe,
la mer adjacente aux territoires occupés,
l'espace aérien sur lesdits territoires.

Le statut juridique des Donbas occupés est déterminé par ce projet de loi et les accords internationaux. Il est à noter que la procédure spéciale pour assurer les droits et les libertés des civils fonctionne dans les Donbas occupés. En même temps, les personnes déplacées des régions de Donetsk et de Luhansk qui ont quitté leurs maisons ont toujours le droit de posséder toutes les propriétés qu'ils avaient avant l'opération antiterroriste.

Le statut de l'opération antiterroriste à Donbas se transforme en «mesures visant à assurer la sécurité et la défense nationales, freiner et repousser l'agression armée russe dans les régions de Donetsk et Luhansk».




L'Ukraine cherche à assurer sa souveraineté, à savoir libérer les territoires occupés, protéger les droits des résidents locaux, assurer l'unité et l'intégrité territoriale de l'Etat. Les organismes de l'État utilisent toutes les possibilités pour l'assurer, mais avant tout - les moyens politiques et diplomatiques. Dans le même temps, ils empêchent l'agression armée de la Fédération de Russie à l'est et développent le potentiel de défense de l'Ukraine.

La base de la protection des droits des résidents des territoires occupés est la fourniture d'une assistance humanitaire, ainsi que l'accès aux médias ukrainiens et à la protection juridique. En même temps, le Cabinet des ministres et l'Ombudsman surveillent les violations des droits des résidents des territoires occupés, bien que l'Ukraine ne soit pas responsable des actions de la Fédération de Russie à Donbas, car il s'agit d'un pays agresseur. L'Ukraine recueille des données afin de former une réclamation consolidée à l'égard de la Russie concernant la responsabilité de l'agression.

En essayant de restaurer la souveraineté, l'Ukraine s'appuie sur les accords de Minsk - et dans l'arrière-plan continue de dissuader l'agression de la Russie. C'est pourquoi il s'agit des forces armées, du service de sécurité, du renseignement, du Comité des communications de l'État, de la Garde nationale, des gardes-frontières, de la garde de l'État, du Service de transport d'État, du Ministère de l'intérieur, de la Police nationale, des secouristes du Service d'urgence de l'État. Le document prévoit la création du Siège opérationnel conjoint des forces armées d'Ukraine, qui devrait remplacer le Centre antiterroriste du Service de sécurité (dans ce rôle).

Le mandat du siège est de planifier, organiser et surveiller les mesures visant à repousser l'agression russe à Donbas. En particulier, elle dirigerait et coordonnerait les activités des administrations civiles et militaires.

Le document prévoit des modifications à d'autres lois. En particulier, il ajoute ceux qui ont défendu le territoire de l'Ukraine conformément au nouveau projet de loi sur la réintégration de Donbas à la liste des participants aux hostilités. La procédure d'octroi (et de privation) du statut d'ancien combattant est approuvée par le Cabinet, ainsi que le statut des personnes handicapées.

Si la loi martiale est imposée sur des parties des territoires dans le cadre de l'agression russe, les conseils régionaux, de district et de village pourraient être remplacés par des administrations militaires. Le document définit les pouvoirs de ces conseils en termes de loi martiale. L'état-major général participe à la préparation du projet de plan modèle de mise en œuvre et au maintien du régime juridique de la situation militaire, gère les forces armées et d'autres organismes militaires ou d'application de la loi, organise les activités des administrations militaires, des commandants des forces armées, le commandement opérationnel, le commandement des unités militaires et des unités des forces armées (sur le territoire de la loi martiale). Et l'équipe commune dirige les forces armées et d'autres formations militaires, qui participent à des opérations militaires dans le Donbass.




Deux projets de loi présidentiels - "Sur la réintégration de Donbas" et "Sur l'extension de l'ordre spécial d'autonomie locale dans les régions occupées de Donbas" ont été enregistrés à Verkhovna Rada le 4 octobre. Le lendemain, le Président a retiré le document et a présenté une version révisée. Il a précisé qu'un ordre spécial d'autonomie gouvernementale dans les parties occupées de Donbas ne serait lancé que lorsque la Russie retirerait des troupes et des équipements de l'est de l'Ukraine.
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Lun 9 Oct - 9:59

L'exécution de la loi sur le gouvernement local dans le Donbass occupé dépend de la volonté de la Russie de respecter ses engagements, - Poroshenko

The Kremlin should withdraw its troops and vehicles from Ukraine, president posted on Facebook



Successful implementation of the law on local government on territories of the occupied Donbas strongly depends on how Russia – the aggressor country – abides by its own international commitments. Petro Poroshenko, the president of Ukraine posted that on Facebook.

‘The very possibility of executing the law about the local government in occupied Donbas is toughly stipulated by a number of conditions, which Russia, the occupant country, and its puppet regimes must live up to. First of all, we demand that Russian troops, illegal armed units and military vehicles be withdrawn from Ukraine. There is also a condition that the political processes should meet OSCE standards,’ Poroshenko wrote.

According to the head of the state, Ukraine takes Minsk agreements responsibly, which allows extending sanctions against Russia, the violator of the document. ‘Sanctions, in turn, considerably add to restraining the aggressor,’ he concluded.    

Last week, the Ukrainian parliament extended the special order of local government in Donbas; the condition is, however, that Russia withdraws its troops and vehicles from the occupied areas of Donetsk and Luhansk regions. 229 MPs supported the bill, with 226 necessary to pass.

Besides, the Parliament approved, in principle, the draft law on the re-integration of Donbas; after hot debates in the session hall on Thursday afternoon, MPs agreed to exclude the controversial reference to the Minsk agreements, which was mentioned in the document.

Le Kremlin devrait retirer ses troupes et ses véhicules de l'Ukraine, a déclaré le président sur Facebook

La mise en œuvre réussie de la loi sur le gouvernement local sur les territoires des Donbas occupés dépend fortement de la façon dont la Russie - le pays agresseur - respecte ses propres engagements internationaux.
Petro Poroshenko, le président de l'Ukraine a publié cela sur Facebook.

«La possibilité même d'exécuter la loi sur le gouvernement local dans les Donbas occupés est sévèrement stipulée par un certain nombre de conditions, que la Russie, le pays occupant et ses régimes de marionnettes doivent être à la hauteur. Tout d'abord, nous exigeons que les troupes russes, les unités armées illégales et les véhicules militaires soient retirés de l'Ukraine.
Il existe également une condition selon laquelle les processus politiques devraient répondre aux normes de l'OSCE », a écrit Poroshenko.

Selon le chef de l'Etat, l'Ukraine prend les accords de Minsk de manière responsable, ce qui permet d'étendre les sanctions contre la Russie, le contrevenant du document.
«Les sanctions, à leur tour, augmentent considérablement l'entrave à l'agresseur», at-il conclu.

La semaine dernière, le parlement ukrainien a prolongé l'ordre spécial du gouvernement local à Donbas; Cependant, la condition est que la Russie retire ses troupes et ses véhicules des régions occupées des régions de Donetsk et Luhansk.
229 députés ont appuyé le projet de loi, avec 226 nécessaires pour passer.

En outre, le Parlement a approuvé, en principe, le projet de loi sur la réintégration de Donbas; Après de longs débats dans la salle de session jeudi après-midi, les députés ont accepté d'exclure la référence controversée aux accords de Minsk, mentionnés dans le document.


Le ministre ukrainien des Affaires étrangères Klimkin considère la Russie comme source de problèmes pour la souveraineté des membres du GUAM

Ukrainian Minister of Foreign Affairs Pavlo Klimkin says the issue of territorial integrity represents a common challenge for Georgia, Ukraine, Azerbaijan and Moldova (GUAM) and accuses the Russian Federation of creating this problem, according to the Ukrainian news website Telegraf.


Reuters

"We are all facing a common challenge and, first of all, this challenge is connected with the territorial integrity and sovereignty of our countries. This is all incited by one country – Russia," he said at a press conference in Tbilisi on Sunday, October 8, after a special meeting of the GUAM Council of Foreign Ministers, Telegraf reported.

"Of course, we must tackle this challenge together. We must work in this direction and make efforts," Klimkin said.


On Sunday, Tbilisi hosted a special meeting of the Council of Foreign Ministers of the GUAM Organization for Democracy and Economic Development dedicated to the 20th anniversary of its foundation.

The meeting was attended by foreign ministers of the four member countries of the Organization - Georgia, Ukraine, Azerbaijan, and Moldova.

Le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Pavlo Klimkin, affirme que la question de l'intégrité territoriale représente un défi commun pour la Géorgie, l'Ukraine, l'Azerbaïdjan et la Moldavie (GUAM) et accuse la Fédération de Russie de créer ce problème, selon le site télévisé ukrainien Telegraf.

"Bien sûr, nous devons relever ce défi ensemble. Nous devons travailler dans cette direction et faire des efforts", a déclaré Klimkin.

Dimanche, Tbilissi a accueilli une réunion spéciale du Conseil des ministres des affaires étrangères de l'Organisation GUAM pour la démocratie et le développement économique consacrée au 20ème anniversaire de sa fondation.

Ont participé à la réunion les ministres des Affaires étrangères des quatre pays membres de l'Organisation - la Géorgie, l'Ukraine, l'Azerbaïdjan et la Moldavie.
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Mer 11 Oct - 9:36

Le rapport de l'OSCE: "The SMM recorded more ceasefire violations in Donetsk region and fewer in Luhansk region "

Les militants ont lancé 15 attaques contre des troupes ukrainiennes dans le Donbass hier



Militants launched 15 attacks on positions of the Armed Forces of Ukraine in ATO area in Donbas over the past day. Four Ukrainian servicemen were wounded.

This is reported by the ATO press center.

The tensest situation was observed in Luhansk direction, where Russian-backed militants fired grenade launchers, heavy machine guns and small arms at Ukrainian strongholds near Novooleksandrivka (65km west of Luhansk). As a result, one Ukrainian serviceman was wounded. In addition, ATO troops came under enemy fire outside Trokhizbenka (33km north-west of Luhansk).

In Donetsk direction, the number of fire provocations slightly decreased. Nevertheless, illegal armed formations opened fire from weapons on infantry fighting vehicles and heavy machine guns near Zaitseve (67km north-north-east of Donetsk), where one Ukrainian soldier was wounded. Terrorists also fired machine guns outside Mayorske (45km north of Donetsk).

In Mariupol direction, two Ukrainian soldiers were wounded in the enemy shelling of Shyrokyne (20km east of Mariupol). Militants also launched attacks on Starohnativka (52km south of Donetsk) and Talakivka (20km north-west of Mariupol), using anti-tank grenade launchers and heavy machine guns.

Les militants ont lancé 15 attaques contre des positions des forces armées ukrainiennes dans la zone d'ATO à Donbas au cours de la dernière journée. Quatre militaires ukrainiens ont été blessés.

Ceci est rapporté par le centre de presse ATO.

La situation la plus tendue a été observée dans la direction de Louhansk, où des militants soutenus par la Russie ont tiré des lance-grenades, des mitrailleuses lourdes et des armes légères sur les bastions ukrainiens près de Novooleksandrivka (65 km à l'ouest de Luhansk). En conséquence, un soldat ukrainien a été blessé.
En outre, les troupes de l'ATO sont tombées sous le feu de l'ennemi devant Trokhizbenka (33 km au nord-ouest de Luhansk).

Dans la direction de Donetsk, le nombre de provocations de feu a légèrement diminué. Néanmoins, des formations armées illégales ont ouvert le feu depuis des armes sur des véhicules de combat d'infanterie et des mitrailleuses lourdes près de Zaitseve (67 km au nord-est de Donetsk), où un soldat ukrainien a été blessé.
Des terroristes ont également tiré des mitrailleuses à l'extérieur de Mayorske (45 km au nord de Donetsk).

Dans la direction Mariupol, deux soldats ukrainiens ont été blessés dans le bombardement ennemi de Shyrokyne (20 km à l'est de Mariupol). Les miliciens ont également lancé des attaques contre Starohnativka (52 km au sud de Donetsk) et Talakivka (20 km au nord-ouest de Mariupol), en utilisant des lance-grenades antichars et des mitrailleuses lourdes.


Pour hier:

Donbass : le théâtre principal des affrontements s’est déplacé dans la région de Louhansk
10.10.2017 10:28



Au cours des dernières 24 heures, les combattants pro-russes ont violé le cessez-le-feu à 12 reprises, selon le centre de presse de l’ATO (opération antiterroriste dans le Donbass).

« Au cours de la journée de lundi, les unités armées illégales ont tiré à 12 reprises. Dans la plupart des cas, les militaires ukrainiens ont dû riposter », peut-on lire dans le communiqué.

L'épicentre des combats s’est déplacé dans le secteur de Louhansk, où, après 18 heures, les milices ont déployé des lance-grenades, des mitrailleuses lourdes et des armes légères pour attaquer les positions militaires ukrainiennes à Novoolexandrivka, Valouiske, Triohizbenka et Stanytsia-Louhanska.

Hier soir, en direction de Marioupol, les forces d'occupation russes ont tiré pendant quelques heures de suite sur les points d'appui ukrainiens près de Gnoutove, utilisant des véhicules de combat d'infanterie, des lance-grenades et des mitrailleuses. Suite à cet affrontement, un défenseur ukrainien a été blessé.

Aux abords de Donetsk, la situation restait relativement calme, sauf une attaque de courte durée à proximité de Zaytseve.

Selon une information de l’état-major, deux militaires ukrainiens ont été blessés au cours des dernières 24 heures dans l'est de l'Ukraine.
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Mer 11 Oct - 10:55

Secrétaire de la NSDC: Les derniers échantillons d'armes à utiliser en première ligne bientôt



Secretary of the National Security and Defense Council of Ukraine (NSDC) Oleksandr Turchynov has said that the latest samples of weapons and military equipment will soon be used on the front line.

He told journalists following the opening of the XIV International Specialized Exhibition "Arms and Security-2017, the NSDC press service reports.

"There are interesting developments, which are very important and which are awaited in the area of military operation,” he said adding that this primarily refers to the means of combating UAVs, presented at the exhibition.

Turchynov noted that many types of weapons and equipment presented at the exhibition are already used in the ATO area.

The NSDC secretary also said the field tests of such weapons and equipment would be held soon - first at proving grounds, and then they will be used on the front line.

"It is a matter of principle for us to reduce the time from the development of weapons and military equipment to their use in combat conditions. We have set the task of ‘tightening’ this term as every sample of modern weapons, advanced military equipment can save the lives of soldiers and officers on the battlefield, and the life of every our serviceman is invaluable,” he stressed.

In addition, Turchynov said that holding of such international exhibitions is very important for Ukraine.

“Such events promote the development of domestic defense industry and promote the unification of enterprises from various countries to solve certain defense and security tasks".

Le secrétaire du Conseil national de sécurité et de défense d'Ukraine (NSDC), Oleksandr Turchynov, a déclaré que les derniers échantillons d'armes et de matériel militaire seront bientôt utilisés sur la ligne de front.

Il a déclaré aux journalistes après l'ouverture de la XIVe exposition internationale spécialisée «Arms and Security-2017, les rapports de service de presse de la NSDC.

"Il y a des développements intéressants, qui sont très importants et qui sont attendus dans le domaine de l'opération militaire", a-t-il ajouté, en évoquant principalement les moyens de lutte contre les UAV présentés à l'exposition.

Turchynov a noté que de nombreux types d'armes et d'équipements présentés à l'exposition sont déjà utilisés dans la zone ATO.

Le secrétaire de la NSDC a également déclaré que les essais sur le terrain de ces armes et de cet équipement auraient lieu bientôt - d'abord sur des terrains d'essai, puis ils seront utilisés sur la ligne de front.

"C'est une question de principe pour nous de réduire le temps passé entre le développement d'armes et d'équipements militaires à leur utilisation dans des conditions de combat. Nous avons fixé la tâche de« resserrer »ce terme comme chaque échantillon d'armes modernes
sauver la vie des soldats et des officiers sur le champ de bataille, et la vie de tous nos militaires est inestimable ", a-t-il souligné.

En outre, Turchynov a déclaré que la tenue de telles expositions internationales est très importante pour l'Ukraine.

«De tels événements favorisent le développement de l'industrie de défense nationale et favorisent l'unification des entreprises de divers pays pour résoudre certaines tâches de défense et de sécurité».
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Ven 13 Oct - 12:26

avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Caduce62 le Ven 13 Oct - 12:35

http://uacrisis.org/fr/61313-que-stipulent-les-projets-de-loi-adoptes-cette-semaine-concernant-les-territoires-occupes-du-donbass

Que stipulent les projets de loi, adoptés cette semaine, concernant les territoires occupés du Donbass?
le 13 octobre 2017.

Le 6 octobre, le Parlement ukrainien a voté deux projets de lois très importants : un projet de loi № 7164 «Sur un ordre spécial de gestion locale des territoires occupés des régions de Donetsk et de Louhansk» et un projet de loi № 7163 « Sur les conditions nécessaires pour un règlement pacifique de la situation sur les territoires occupés des régions de Donetsk et de Lougansk».

La longue route vers l’adoption des lois.  Le 4 octobre, le Président ukrainien, Petro Porochenko, a soumis au vote du Parlement le projet de loi № 7163. Un projet de loi alternatif a été déposé par le parti d’opposition « Samopomitch ». Le 5 octobre, la Rada a proposé  l’examen de ces deux projets à l’ordre du jour, mais n’a pas réussi à les voter, car le travail du Parlement a été bloqué par les députés de l’opposition. Ces derniers ont exigé que le paragraphe sur les Accords de Minsk soit supprimé du projet de loi présidentiel et que les dates précises de l’occupation du Donbass, ainsi que la question de la Crimée annexée, soient inscrites sur le projet de loi. Après une consultation avec les chefs des factions parlementaires, Andrit Paroubiy, président du Parlement a annoncé qu’un accord sur ces points avait été trouvé.

Le projet de loi № 7164: quelles conditions pour un règlement pacifique? Conformément à ce projet de loi, un ordre spécial de gestion locale est introduit dans les territoires occupés des régions de Donetsk et de Louhansk, incluant les régions, les villes et les villages définis par la décision du Parlement. Cet ordre établi de gestion locale des territoires occupés des régions de Donetsk et de Louhansk n’entrera en vigueur qu’une fois sortis du territoire ukrainien toutes les unités armées illégales, leurs armements, les mercenaires et les combattants. Les élections ne peuvent être réalisées qu’avec la  participation des observateurs internationaux, envoyés par le Bureau des institutions démocratiques et des droits de l’Homme de l’OSCE, le Congrès des autorités locales et régionales du Conseil de l’Europe, d’autres organisations internationales et des  États tiers.  Les garanties de la libre expression de la volonté et du vote secret, des droits de vote des personnes déplacées à l’intérieur du pays, qui ont dû quitter leurs lieux de résidence dans certains territoires des régions de Donetsk et de Lougansk, doivent être respectées ainsi que le comptage transparent des votes, la proclamation des résultats du vote et des résultats des élections locales.

Le projet de loi № 7163: quelles particularités de la politique d’État sur l’assurance de la souveraineté de l’Ukraine? Le document attribue le statut de territoires temporairement occupés des régions de Donetsk et de Lougansk à ceux où les forces militaires de la Fédération de Russie et l’administration d’occupation ont établi et réalisé un contrôle total; les limites des territoires occupés dans les régions de Donetsk et de Lougansk sont déterminées à la demande de l’État-major du ministère de la Défense. Le projet de loi souligne que l’activité des militaires russes et des autorités de l’administration d’occupation de la Fédération de Russie est illégale, et que tout acte édité en liaison avec cette activité n’est pas légal et n’entraine aucune conséquence juridique. Le document indique la liste des directives si la loi martiale est annoncée.
avatar
Caduce62

Messages : 3743
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  steven21 le Ven 13 Oct - 23:57

un mémoriale a Kostiantynivka en hommage aux patriotes tombé au combat dans le dombass. 


avatar
steven21

Messages : 864
Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 37
Localisation : dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Lun 16 Oct - 12:09

Deux militaires ukrainiens blessés au combat hier, 16 attaques de troupes russes enregistrées dans le Donbass, - ATO HQ



On Oct. 15, the illegal armed gangs in the Donbas violated the cease-fire 16 times, wounding two Ukrainian fighters.
This was announced by the anti-terrorist operation (ATO) HQ on Facebook, Censor.NET reports.

The HQ said that the situation was tense in the ATO area in the Donbas last night, but controlled by the Ukrainian Army. After 6 p.m., Russian occupation groups were attacking Ukrainian positions with light infantry weapons mostly.

In Donetsk direction, the militants fired small arms and large caliber machine guns upon ATO forces' defenses in Avdiivka area. Small arms fire impacted defenses in Kamianka area.

In Prymorske direction, the enemy attacked ATO forces' strong holds in Talakivka vicinity two times. At around 11 p.m., one Ukrainian fighter was wounded in the attack.

Read more: Terrorist sniper wounded Ukrainian border guard at Marinka checkpoint, - State Border Service

It was quiet in Luhansk direction in the evening yesterday.

A total of 16 attacks by Russian hybrid troops upon Ukrainian positions were recorded over the day yesterday. The Armed Forces of Ukraine retaliated 11 times. Two Ukrainian military were wounded in the attacks, the report reads.

On Oct. 14, Russian mercenaries violated the cease-fire in the Donbas 23 times.


Le 15 octobre, les bandes armées illégales dans le Donbas ont violé le cessez-le-feu 16 fois, blessant deux combattants ukrainiens.
Cela a été annoncé par le QG de l'opération antiterroriste (ATO) sur Facebook, les rapports Censor.NET.

Le QG a déclaré que la situation était tendue dans la zone d'ATO dans le Donbas la nuit dernière, mais contrôlée par l'armée ukrainienne.
Après 18 heures, les groupes d'occupation russes ont attaqué les positions ukrainiennes avec des armes d'infanterie légère.

 Dans la direction de Donetsk, les militants ont tiré des armes légères et des mitrailleuses de gros calibre sur les défenses des forces de l'ATO dans la zone d'Avdiivka.
Les tirs d'armes légères ont eu un impact sur les défenses dans la région de Kamianka.

 Dans la direction de Prymorske, l'ennemi a attaqué les fortes cales des forces ATO dans les environs de Talakivka à deux reprises.
Vers 11 h, un combattant ukrainien a été blessé dans l'attaque.

Lire la suite: Un tireur d'élite terroriste a blessé un garde-frontière ukrainien au poste de contrôle de Marinka, - Le service des frontières de l'Etat

 
Il était calme dans la direction Louhansk dans la soirée d'hier.

 Au total, 16 attaques de troupes hybrides russes sur des positions ukrainiennes ont été enregistrées hier. Les forces armées ukrainiennes ont riposté 11 fois.
Deux soldats ukrainiens ont été blessés dans les attaques, selon le rapport.

 Le 14 octobre, des mercenaires russes ont violé le cessez-le-feu dans le Donbass 23 fois.


Un tireur d'élite terroriste a blessé un garde-frontière ukrainien au poste de contrôle de Marinka, - le service des frontières de l'État




Russian mercenary sniper wounded a Ukrainian border on duty at the demarcation line.



Censor.NET reports citing the press service of the State Border Service.



"Border guards continue conducting tasks at the demarcation line in the anti-terrorist operation (ATO) area, and keep being under threats by Russian mercenaries who continue shelling positions of Ukrainian military. It often happens that terrorist open fire in direction where civilians cross the demarcation line and thus put their lives under risk.



"Another shelling was recorded at Donetsk-Kurakhove corridor. This time it was a sniper from the illegal armed gangs. As a result of the fire, a military from Kramatorsk border unit was wounded while on duty at Marinka checkpoint. A wound hit his shoulder," the report reads.



Read more: Russia indicted two Ukrainian border guards it kidnapped earlier



The wounded military was provided first medical aid and taken to Kurakhove city hospital by an ambulance. His life is out of danger.



The ATO HQ and OSCE were informed on the incident.


Un sniper mercenaire russe a blessé une frontière ukrainienne en service à la ligne de démarcation.
Censor.NET rapporte citant le service de presse du Service des frontières de l'État.

"Les gardes-frontières continuent à mener des tâches sur la ligne de démarcation dans la zone d'opération antiterroriste (ATO) et continuent à être menacés par des mercenaires russes qui continuent à bombarder les positions des militaires ukrainiens.
ligne de démarcation et mettent ainsi leur vie en danger.

 "Un autre bombardement a été enregistré dans le couloir de Donetsk-Kurakhove, cette fois-ci un tireur d'élite des gangs armés illégaux, suite à l'incendie, une unité militaire de Kramatorsk a été blessée au poste de contrôle de Marinka.
, "le rapport lit.

Lire la suite: La Russie a inculpé deux gardes-frontières ukrainiens kidnappés plus tôt

 Les militaires blessés ont reçu une première aide médicale et ont été emmenés à l'hôpital de la ville de Kurakhove par une ambulance.
Sa vie est hors de danger.

 Le QG de l'ATO et l'OSCE ont été informés de l'incident.
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Krispoluk le Lun 16 Oct - 13:35

Brève analyse sur une longue période, des évènements au Donbass :

Comme vous, je suis avec une attention très vive, l'évolution de la situation au Donbass et en Crimée depuis 3 ans.

J'ai remarqué que depuis 2-3 mois, même si les provocations et agressions armées continuent, elles sont en baisse d'intensité. Il y a bien quelques blessés au sein de l'ATO, parfois 1 ou 2 morts par semaine hélas, mais les "agressions lourdes" qui ont suivi les accords de Minsk et se sont poursuivies durant de nombreux mois semblent en perte d'intensité...

Quels enseignements en tirer ? Sans lire dans une boule de cristal, je vais tenter une explication personnelle qui vaut ce qu'elle vaut...

L'intensité des combats est en diminution, c'est l'action des miliciens/encadrants russes qui est à la base mais les ordres viennent de Moscou. Mon sentiment : Poutine a voulu maintenir une pression militaro-terroriste forte sur le Donbass avec deux objectifs : lasser/écœurer les ukrainiens mobilisés au sein de l'ATO, contraints de faire des "périodes" sur le front et miser sur un éclatement interne de l'Ukraine. Objectif pour l'instant non atteint. Autre objectif : maintenir la pression sur l'Ukraine, le temps d'essayer de diviser ses adversaires occidentaux, ça a foiré avec les USA. En Europe on ne peut pas dire que ses efforts soient couronnés de succès, hormis quelques rares pays sensibles aux sirènes moscovites : République Tchèque, Hongrie, ce n'est pas ça qui va inverser la tendance Evil or Very Mad  

Donc, Poutine a écarté l'option militaire totale : l'invasion de l'Ukraine jusqu'au Dniepr car il sait que ça entraînerait sa chute irrémédiable (résistance populaire ukrainienne).

Il "navigue à vue" actuellement, n'ayant pas de plan précis pour en sortir. Il sait que la levée des sanctions économiques, qui étrangle mois après mois la Russie, ne sera obtenue qu'au prix de concessions politiques de sa part. Il se refuse cependant à les acter car ça apparaitrait comme une marque de faiblesse auprès de l'opinion russe et on sait qu'au sein d'une meute, lorsqu'un loup est blessé ou affaibli, il se fait dévorer par les autres...

Poutine est dans un "corner" comme on dit. Il ne voit plus de solution de sortie "honorable" à cette situation, il a donc choisi l'attentisme en continuant a exercer une pression militaro/terroriste modérée sur le Donbass pour garder une monnaie d'échange politique dont il détient la clé, tout en espérant la survenue d'un évènement extérieur qui changerait la donne en sa faveur : explosion de mécontentement et révolution à Kiev ou division des occidentaux sur la politique à appliquer à la Russie.
avatar
Krispoluk

Messages : 4353
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Janchik le Lun 16 Oct - 16:37

Un autre facteur qui a son importance: le soutien financier et logistique dans le Donbass. Les subventions vont petit à petit être diminuées. Eh oui ça coûte très cher de tenir à bout de bras 2 républiques bananières. La Crimée sera surement privilégiée côté subventions, c'est certainement la priorité pour le Kremlin. De toute façon le Donbass est en ruine, tout a été pillé ou détruit. Tenir une présence de surveillance pour le principe est devenu le seul leitmotiv, l'argent il y en a de moins en moins pour financer toute cette m.....e
avatar
Janchik

Messages : 179
Date d'inscription : 12/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Krispoluk le Lun 16 Oct - 16:52

Janchik a écrit:Un autre facteur qui a son importance: le soutien financier et logistique dans le Donbass. Les subventions vont petit à petit être diminuées. Eh oui ça coûte très cher de tenir à bout de bras 2 républiques bananières. La Crimée sera surement privilégiée côté subventions, c'est certainement la priorité pour le Kremlin. De toute façon le Donbass est en ruine, tout a été pillé ou détruit. Tenir une présence de surveillance pour le principe est devenu le seul leitmotiv, l'argent il y en a de moins en moins pour financer toute cette m.....e

Oui, tu as raison Janchik, donc je crois que Poutine va diminuer progressivement les crédits au Donbass mais continuer à être virulent pour garder une monnaie d'échange en attendant un "créneau" favorable pour lui pour négocier. Je suis persuadé qu'il a déjà passé le Donbass par pertes et profits, c'est un territoire ruiné qui n'a plus d'intérêt.

Par contre il ne lâchera jamais la Crimée car c'est une composante essentielle de la politique militaro-stratégique de la Russie.
avatar
Krispoluk

Messages : 4353
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Caduce62 le Lun 16 Oct - 18:58

Janchik a écrit:Un autre facteur qui a son importance: le soutien financier et logistique dans le Donbass. Les subventions vont petit à petit être diminuées. Eh oui ça coûte très cher de tenir à bout de bras 2 républiques bananières. La Crimée sera surement privilégiée côté subventions, c'est certainement la priorité pour le Kremlin. De toute façon le Donbass est en ruine, tout a été pillé ou détruit. Tenir une présence de surveillance pour le principe est devenu le seul leitmotiv, l'argent il y en a de moins en moins pour financer toute cette m.....e
En fait, le Kremlin a pillé les entreprises ukrainiennes en déménageant en Russie le matériel de production  Evil or Very Mad
Poutine envoie de vieux stocks de munition à liquider et il paye les salaires - pensions contre le charbon que les mafieux des républiques négocient Twisted Evil
avatar
Caduce62

Messages : 3743
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Caduce62 le Lun 16 Oct - 19:00

AFP, publié le lundi 16 octobre 2017 à 14h20
Tenue de camouflage, aigle bicéphale russe ou faucille et marteau soviétiques: le conflit armé avec Kiev inspire les créateurs de mode dans l'est rebelle prorusse de l'Ukraine... mais laisse parfois les clients dubitatifs.

A Donetsk, grande ville industrielle devenue "capitale" séparatiste, les habitantes peuvent désormais porter des robes en noir, bleu et rouge, les couleurs du drapeau de la "République populaire" autoproclamée par les rebelles à Donetsk (DNR).

Ioulia Morozova, couturière de 27 ans qui fournit déjà le théâtre local en costumes, tente de diversifier son activité. Elle vise désormais la fibre patriotique de ses clientes, attisée par trois ans de guerre qui ont aussi contraint les marques de prêt-à-porter occidentales à fermer leurs boutiques.

Au sein de sa collection exposée dans un parc, une robe tricolore "de soirée" est ainsi ornée, sur la poitrine, d'un imposant aigle blanc à deux têtes, un élément des armoiries d'Etat russe également présent sur la bannière de la DNR.

Une autre, noire, est nommée "Ougoliok" (charbon), un clin d'oeil à la principale matière première de cette région houillère. Elle est vendue avec un foulard aux couleurs de la République autoproclamée.

A côté, une robe rouge aux broderies représentant les armoiries soviétiques - faucille, marteau et gerbes de blé - s'adresse aux nostalgiques de l'URSS, qui ne manquent pas dans la région.
"Nous sommes nés en Union soviétique", justifie la jeune femme. Evil or Very Mad

Si les passants se contentent de se prendre en photo avec les robes parfois extravagantes de Ioulia Morozova, la couturière assure en avoir déjà vendu plusieurs exemplaires. Elle dit avoir reçu des commandes depuis l'Est rebelle mais aussi de Moscou ou des régions russes frontalières de l'Ukraine.

Le conflit opposant les séparatistes et les forces gouvernementales a fait plus de 10.000 morts depuis ses débuts, en avril 2014. Les combats ont perdu en intensité après la signature des accords de paix de Minsk en février 2015, mais des heurts continuent de faire des victimes régulièrement.

Selon certaines estimations, sur le million d'habitants que Donetsk comptait avant la guerre, environ un tiers aurait fui la ville et le pouvoir d'achat de ceux qui sont restés s'est effondré.

- Camouflage et dentelle -

Autre créatrice locale, Tatiana Protchenko a pour sa part décidé de miser sur la popularité croissante du camouflage kaki dans une collection baptisée "Éclectisme", mise en vente dans une boutique du centre-ville.

"J'ai eu cette idée en 2015. C'était au printemps, des arbres étaient en fleurs, il faisait beau et chaud et en même temps, des obus explosaient et des gens mouraient", se souvient-elle.
"La guerre a eu un grand impact sur cette collection. L'idée est qu'en dépit des hostilités, les habitantes de Donetsk restent tendres et féminines", souligne cette femme brune de 40 ans, qui dessine des vêtements depuis une dizaine d'années et travaillait dans un style plus classique avant le conflit.

Selon elle, la guerre a contraint beaucoup d'habitantes à troquer leurs robes et escarpins contre le jean et les baskets.
Mais grâce à l'accalmie sur le front, "elles ont commencé à choisir des tenues plus douces et nous voulons les aider", ajoute Mme Protchenko, qui marie ses tenues kaki à des dentelles et des étoffes plissées.

Ces nouvelles tendances sont pourtant loin de séduire celles qui préféraient s'habiller chez des marques occidentales populaires, comme Mango ou Zara, qui ont disparu de la région après l'éclatement du conflit.
"Style militaire, motifs pseudo-patriotiques (...), broderies +à la russe+, vêtements de mauvaise qualité: rien de cela ne me plaît", s'insurge Elena, une linguiste de formation, qui a du mal à acheter des vêtements pour elle-même et sa fille de quatre ans: "Mieux vaut laisser ces choses aux militaires et aux hommes politiques!"
avatar
Caduce62

Messages : 3743
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Caduce62 le Lun 16 Oct - 19:01

AFP, publié le dimanche 24 septembre 2017 à 10h18
Malvoyant, Gueorgui Loukianov se fraye un chemin à travers les machines vétustes et les piles de couvercles à bocaux qui encombrent les ateliers délabrés de l'usine de l'Est rebelle de l'Ukraine où il travaille.

L'entreprise Elektroaparat a été créée dans les années 1930 par les autorités soviétiques à Donetsk, une grande ville industrielle, pour offrir des emplois à des malvoyants. On y fabrique des couvercles pour pots de confitures ou bocaux de cornichons, mais aussi divers biens de consommation courante comme des couvre-chaussures jetables, des bouchons en plastique ou des câbles électriques.

"Pour des gens comme moi, ce travail représente l'unique chance de rester des membres normaux de la société", avoue M. Loukianov, un divorcé de 54 ans venu travailler dans cette usine il y a une quinzaine d'années après avoir perdu partiellement la vue dans un accident minier.

Mais la société, qui employait autrefois environ 1.500 personnes, n'est plus que l'ombre d'elle-même depuis qu'a éclaté en avril 2014 le conflit qui oppose dans cette région les séparatistes prorusses et l'armée ukrainienne.

Pour les quelques dizaines d'employés qui n'ont pas fui, le quotidien fourmille de dangers.

La ligne de front du conflit, qui a fait plus de 10.000 morts, passe en périphérie de Donetsk, fief rebelle.

Si les combats ont perdu en intensité depuis la signature des accords de Minsk début 2015, des heurts continuent de faire des victimes régulièrement. Dans la ville, des vitres soufflées par les bombardements restent remplacées par des panneaux de contreplaqué.

Selon certaines estimations, sur le million d'habitants que Donetsk comptait autrefois, jusqu'à un tiers auraient fui.

- Subventions coupées -

"Avant la guerre, 1.500 personnes travaillaient à l'usine et maintenant nous n'en employons plus que 76", déplore M. Loukianov. Une partie de ses anciens collègues ont quitté la zone du conflit, d'autres ont été licenciés et subsistent grâce à l'aide de leurs familles.

"Nous étions financés par l'Ukraine, mais depuis 2014 (quand Donetsk est passé sous contrôle séparatiste, ndlr), toutes les subventions ont cessé et on ne survit qu'avec ce qu'on réussit à vendre", explique-t-il.

Les autorités rebelles ont refusé de subventionner l'entreprise, invoquant le manque de fonds, dû aux dépenses militaires engagées pour lutter contre Kiev.

"Nous avons été contraints de chercher de nouveaux clients" dans la zone rebelle "et d'acheter des matières premières en Russie pour pouvoir continuer à travailler et à payer les salaires", ajoute M. Loukianov.

La plupart des entreprises ukrainiennes et russes refusent de coopérer avec celles basées dans les républiques autoproclamées par les séparatistes, non reconnues par la communauté internationale.

La rémunération de M. Loukianov et de ses collègues est modeste: 2.000 roubles russes, monnaie utilisée par les autorités séparatistes, soit 29 euros par mois, contre l'équivalent d'une centaine d'euros avant la guerre.

Mais pour eux, l'essentiel est de pouvoir travailler, expliquent-ils. Cela "fait partie de notre socialisation et de notre réhabilitation", souligne-t-il.

- Isolement -

Jusqu'à 2.000 personnes aveugles et malvoyantes vivent dans la République populaire autoproclamée de Donetsk selon Leonid Bondar, le président de l'association locale des aveugles.

Partout en Ukraine, la situation des handicapés est délicate. Les emplois adaptés comme ceux offerts par Elektroaparat sont rares. Les infrastructures telles que des rampes d'accès ou des signaux sonores aux carrefours manquent cruellement.

Mais le conflit armé a encore davantage isolé ces personnes dans l'Est du pays. Dans un univers rempli d'hommes armés et de terrains minés, où les bombardements sont fréquents, se déplacer est devenu très difficile pour les malvoyants.

En complément aux maigres pensions d'invalidité versés par le pouvoir séparatiste, ils pourraient en théorie continuer à toucher des aides de l'administration ukrainienne. Mais cela suppose de se rendre en territoire sous contrôle de Kiev.

Or les cinq check-points installés sur la ligne de front sont débordés et les voyageurs doivent passer des heures, si ce n'est des jours, en plein air pour les franchir, ce qui relève de la mission impossible pour des handicapés sans aide.

- Ni cannes ni concerts -

Dans les locaux délabrés de l'Association des aveugles de Donetsk, le déclin est palpable: l'électricité et le chauffage sont absents, le parquet et les murs abimés par l'humidité.

"Cela fait trois ans que nous n'obtenons plus aucun financement (...) Nous n'avons même pas de quoi acheter des cannes pour aveugles", constate M. Bondar, un retraité de 73 ans, qui se sert lui-même d'une canne pour marcher. "Notre situation actuelle est catastrophique".

La bibliothèque de Donetsk pour personnes souffrant de troubles de la vision, créée à l'époque soviétique, n'est ouverte que deux jours par semaine et les concerts qui étaient auparavant organisés dans ses locaux ne sont plus qu'un lointain souvenir.

"Nos handicapés sont désormais enfermés chez eux", regrette M. Bondar.
avatar
Caduce62

Messages : 3743
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Caduce62 le Lun 16 Oct - 19:03

Ukraine: quand le mousseux coule à flot sous la ligne de front

©️ AFP, Aleksey FILIPPOV
AFP, publié le mardi 12 septembre 2017 à 10h20

La ligne de front n'est qu'à quelques kilomètres mais au fond de cette ancienne mine de l'Est de l'Ukraine, des centaines de milliers de bouteilles de vins mousseux reposent paisiblement dans un labyrinthe de tunnels et de caves.

"C'est un abri anti-bombes naturel de 25 hectares", constate Rafaïl Nassirov, un employé en blouse blanche d'Artwinery, l'un des principaux producteurs de vins pétillants en Europe de l'Est, qui exporte principalement en Allemagne et en Chine.

Les caves sont situées à 25 kilomètres de la ligne de démarcation entre armée ukrainienne et séparatistes prorusses qui s'affrontent depuis près de trois ans et demi dans l'Est de l'Ukraine. Le conflit a fait plus de 10.000 morts et des heurts ont régulièrement lieu en dépit des accords de paix signés à Minsk en 2015, que les deux parties s'accusent mutuellement de ne pas respecter.

Dès sa fermeture avant la Seconde guerre mondiale, cette ancienne mine a été utilisée pour entreposer du vin. Puis une usine de production de mousseux y a été lancée en 1950. A l'époque, l'entreprise s'appelait Artiomovski et n'a changé de nom qu'en 2016 pour devenir Artwinery.

Pendant un mois à l'été 2014, l'usine a été sous contrôle séparatiste. Elle a également essuyé des tirs d'obus lors de cette période, avant de repasser sous le contrôle de Kiev. Mais jamais Artwinery n'a interrompu la production.

Les tunnels profonds de 72 mètres de l'ancienne mine de gypse -- une roche blanche utilisée pour le plâtre -- offrent un abri aux employés et présentent des conditions parfaites pour produire du mousseux avec des techniques proches des maisons de champagne.

- Microclimat sous terre -

C'est ce microclimat unique sous la terre qui aurait convaincu les autorités soviétiques d'y démarrer une production de vin pétillant dans une région pourtant sans vignoble. "Selon une version, ce serait Joseph Staline qui aurait, après la Seconde guerre mondiale, ordonné par décret de faire du champagne ici", confie Rafaïl Nassirov.

Bien que ses caves soient restées intactes, Artwinery a subi les conséquences commerciales du conflit car les tensions sont extrêmes avec la Russie voisine -auparavant un important client- que Kiev accuse de soutenir les séparatistes.

"Aujourd'hui, nous n'exportons presque plus en Russie. Et nous ne vendons plus de vin dans les régions de Donetsk et de Lougansk, qui ne sont pas contrôlées" par le gouvernement central, explique à l'AFP le directeur de l'usine, Oleg Katchour.

En 2014, avant que ne débute le conflit, Artwinery produisait 19 millions de bouteilles par an de vin pétillant blanc, rosé et rouge. Aujourd'hui, l'entreprise n'en produit plus que 12 millions.

- Raisins de Crimée -

Elle a également dû faire face à l'annexion par Moscou de la péninsule ukrainienne de Crimée en mars 2014 et à la perte des vignobles réputés de cette région où elle se fournissait en raisin.

"Avant la guerre, nous avions de très bonnes récoltes en Crimée, très riches", se souvient Rafaïl Nassirov, en montrant des bouteilles de vin pétillant de Crimée, soigneusement conservées dans la mine. "Nous ne savions pas qu'une guerre aurait lieu et nous avions acheté de quoi produire beaucoup de vin", ajoute-t-il.

Au lieu d'acquérir aujourd'hui des grappes de raisin mûries sous l'ensoleillement généreux de Crimée, l'entreprise se rabat désormais sur celles des régions de Kherson, Odessa et Mikolaïv, situées dans le sud de l'Ukraine.

Elle possède encore des stocks de raisin de Crimée, mais d'ici 2019, ces réserves seront épuisées et Artwinery devra ainsi renoncer à produire plusieurs de ses vins qui étaient réalisés avec ce type de raisin. Le reste de la production ne devrait toutefois pas être affecté.

Malgré le conflit dans l'est du pays et la perte de la Crimée, l'entreprise se démène pour continuer à produire et, dit Rafaïl Nassirov, pour remonter le moral des Ukrainiens: "Le vin pétillant, c'est une boisson de fête. Nos clients ukrainiens ne peuvent pas être privés de joie en ce moment".
avatar
Caduce62

Messages : 3743
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Mar 17 Oct - 10:18

Very Happy

Le rapport de l'OSCE: "The SMM recorded more ceasefire violations in Donetsk region between the evenings of 13 and 14 October compared with the previous reporting period and fewer between the evenings of 14 and 15 October compared with the previous 24 hours. In Luhansk region, the SMM recorded fewer ceasefire violations between the evenings of 13 and 14 October compared with the previous reporting period and more between the evenings of 14 and 15 October compared with the previous 24 hours."

Les militants ont lancé 28 attaques contre des troupes ukrainiennes dans le Donbass le dernier jour



Russian-backed militants launched 28 attacks on positions of the Armed Forces of Ukraine in ATO area in Donbass in last day.

This is reported by the ATO press center.

"Over the past day, illegal armed groups violated the ceasefire 36 times. The Ukrainian Armed Forces opened fire on the enemy 28 times. As a result of the fighting, one Ukrainian serviceman was killed and two soldiers were wounded. One soldier was fatally wounded in the explosion of an unknown explosive device," the statement reads.

In Donetsk direction, illegal armed formations used small arms and heavy machine guns to shell Ukrainian strongholds near the Butivka coal mine. The enemy also fired small arms at the outskirts of Kamyanka (62km south of Donetsk).

In Mariupol direction, Russian-backed militants launched attacks on Ukrainian positions near Vodiane (16km north-west of Donetsk), using heavy machine guns and automatic grenade launchers. Terrorists also opened fire from anti-tank grenade launchers near Pavlopol (30 km northeast of Mariupol) and Novotroitske (32km south of Donetsk).

In Luhansk direction, Ukrainian positions near Novooleksandrivka (65km west of Luhansk) came under machine gun fire. Militants used anti-tank grenade launchers and machine guns to shell Ukrainian positions near Stanytsia Luhanska (16km north-east of Luhansk) and Valuiske (20km north-east of Luhansk).

Les militants soutenus par la Russie ont lancé 28 attaques contre des positions des forces armées ukrainiennes dans la zone d'ATO au Donbass le dernier jour.

Ceci est rapporté par le centre de presse ATO.

"Au cours de la dernière journée, des groupes armés illégaux ont violé le cessez-le-feu 36 fois et les forces armées ukrainiennes ont ouvert le feu 28 fois sur l'ennemi.
dans l'explosion d'un engin explosif inconnu ", indique le communiqué.

Dans la direction de Donetsk, des formations armées illégales ont utilisé des armes légères et des mitrailleuses lourdes pour obstruer les forteresses ukrainiennes près de la mine de charbon Butivka.
L'ennemi a également tiré des armes légères à la périphérie de Kamyanka (62 km au sud de Donetsk).

Dans la direction de Mariupol, des militants soutenus par la Russie ont lancé des attaques contre des positions ukrainiennes près de Vodiane (16 km au nord-ouest de Donetsk), en utilisant des mitrailleuses lourdes et des lance-grenades automatiques.
Les terroristes ont également ouvert le feu depuis des lance-grenades antichars près de Pavlopol (30 km au nord-est de Mariupol) et Novotroitske (32 km au sud de Donetsk).

Dans la direction de Luhansk, les positions ukrainiennes près de Novooleksandrivka (65 km à l'ouest de Louhansk) sont tombées sous le feu de mitrailleuses. Les militants ont utilisé des lance-grenades antichar et des mitrailleuses pour obstruer les positions ukrainiennes près de Stanytsia Luhanska (16 km au nord-est de Louhansk) et Valuiske (20 km au nord-est de Luhansk).




The situation in the combat zone is quite calm, the ceasefire is almost fully respected in Luhansk sector. The hottest situation is observed in Donetsk sector with traditional hotspots near Avdiivka and the Donetsk airport.

OSCE: increase in number of civilian casualties. Principal Deputy Chief Monitor of the OSCE Special Monitoring Mission (SMM) to Ukraine Alexander Hug stated that this year the mission monitors had confirmed 400 civilian victims in Donbas. It is 15 percent more than over the same period last year.

Derailed meeting of the OSCE with militant representatives. Militant leaders in Donbas refused to meet OSCE’s Alexander Hug. “One of the reasons I came to eastern Ukraine this week was to meet, among others, certain senior members of the armed formations. They refused to meet; the refusal tells a lot about their commitment to dialogue,” said the OSCE SMM Principal Deputy Chief Monitor at a briefing on October 13.

La situation dans la zone de combat est assez calme, le cessez-le-feu est presque entièrement respecté dans le secteur de Luhansk. La situation la plus chaude est observée dans le secteur de Donetsk avec des points chauds traditionnels près d'Avdiivka et de l'aéroport de Donetsk.

OSCE: augmentation du nombre de victimes civiles. Le chef adjoint du chef de la mission spéciale de surveillance de l'OSCE en Ukraine Alexander Hug a déclaré que cette année, les observateurs de la mission avaient confirmé 400 victimes civiles dans le Donbass. Il est de 15 pour cent de plus par rapport à la même période de l'année dernière.

Réunion déraillée de l'OSCE avec des représentants militants. Les dirigeants militants du Donbas ont refusé de rencontrer l'Alexander Hug de l'OSCE. "L'une des raisons pour lesquelles je suis venu dans l'est de l'Ukraine cette semaine était de rencontrer, entre autres, certains membres importants des formations armées. Ils ont refusé de se rencontrer; le refus en dit long sur leur engagement à dialoguer ", a déclaré le chef adjoint de l'OSCE lors d'une réunion d'information le 13 octobre.


Dans la région de Louhansk, un officier russe a fusillé une femme enceinte



Un officier russe a tiré sur une femme enceinte, originaire du village de Bryanka dans la région de Louhansk, et l’a tuée.

Cette information a été communiquée par Andriy Lysenko, porte-parole de l’opération anti-terroriste, lors de sa conférence de presse quotidienne.

«Selon les informations du Service de Renseignement auprès du ministère de la Défense, les militaires russes continuent de commettre des crimes graves à l’égard de la population civile vivant sur les territoires occupés. Durant ce week-end, un officier appartenant à une unité de la 7e brigade d’infanterie motorisée du 2e corps d’armée a fusillé une femme enceinte de 4 mois. Ceci est arrivé dans le village de Bryanka, dans la région de Louhansk», a-t-il précisé.

Les mercenaires russes cachent de l’armement lourd dans les bois



Les commandants des mercenaires russes continuent de dissimuler les faits de violation des Accords de Minsk, notamment en ce qui concerne le retrait des armes et des équipements militaires de la ligne de front.

Cette information a été communiquée par le colonel Andriy Lysenko lors de sa conférence de presse quotidienne.

« En attendant l’arrivée d’un groupe de représentants de la mission spéciale de suivi de l’OSCE en Ukraine, dirigé par Alexandre Hug, le commandement du 9e régiment de l’infanterie motorisée basée à Pikouza a ordonné de dissimuler des chars et des véhicules de combat dans les bois », a-t-il déclaré.

Il a ajouté qu’ensuite les mercenaires russes avaient installé des points de contrôle supplémentaires sur des routes pour empêcher les patrouilles de l’OSCE de passer. 

D'où la nécéssité de:

Le Canada accueille favorablement l'idée d'une mission de maintien de la paix dans le Donbass - ministre de la Défense



Canada is "optimistic" about possible deployment of a UN peacekeeping mission in Donbass.

Canadian Defense Minister Harjit Sajjan stated this at a meeting with the Ukrainian community, an Ukrinform correspondent reports.

"We share cautious optimism about a potential peacekeeping mission in Ukraine if Ukraine will have an influence on it that is sufficient to meet its needs," Sajjan said.

As reported, in September, after a meeting with the President of Ukraine in Toronto, Canadian Prime Minister Justin Trudeau said that "there is definitely a great potential for peacekeepers in the Ukrainian issue."

Le Canada est «optimiste» quant au déploiement possible d'une mission de maintien de la paix de l'ONU au Donbass.

Le ministre canadien de la Défense, Harjit Sajjan, a déclaré ceci lors d'une réunion avec la communauté ukrainienne, rapporte un correspondant d'Ukrinform.

"Nous partageons un optimisme prudent quant à une éventuelle mission de maintien de la paix en Ukraine si l'Ukraine aura une influence suffisante pour répondre à ses besoins", a déclaré Sajjan.

Tel que rapporté, en septembre, à la suite d'une rencontre avec le président ukrainien à Toronto, le premier ministre canadien Justin Trudeau a déclaré qu '"il y a certainement un grand potentiel pour les soldats de la paix dans le dossier ukrainien".
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Mer 18 Oct - 10:42

Le rapport de l'OSCE: "The SMM recorded fewer ceasefire violations in Donetsk region and more in Luhansk region "

Les attaques ennemies dans le Donbass ont doublé : deux soldats ukrainiens tués et quatre autres blessés



Au cours des dernières 24 heures, les combattants pro-russes ont intensifié leurs attaques contre les positions des forces armées ukrainiennes tout le long de la ligne de démarcation, notamment en direction de Donetsk.

Cette information a été communiquée par le centre de presse de l'ATO :

« En 24 heures, les troupes terroristes russes ont violé le cessez-le-feu à 44 reprises. Vu l’intensité de ces attaques, les militaires ukrainiens ont riposté 38 fois. Suite aux combats d'hier, deux soldats de l'ATO ont été tués et quatre autres ont été blessés », précise le communiqué.

La situation la plus tendue a été observée dans la région de Donetsk, où les milices pro-russes ont utilisé des lance-grenades et des mitrailleuses lourdes pour attaquer les défenseurs ukrainiens près de la ville industrielle d'Avdiivka, de la mine Boutivka, de Novoselivka Drouga, de Troitske et de Mayorsk. Les forces ukrainiennes sont également tombées sous de multiples tirs d'armes légères à proximité de Pisky et de Kamyanka. Vers 18 heures, un soldat de l'ATO a été tué à la suite d'un feu de mortier ennemi aux abords de Zaitseve.

En direction de Marioupol, l'adversaire a pilonné les alentours de Maryinka avec des mortiers de 82 mm, des lance-grenades antichar et des armes légères. Cet affrontement a fait deux blessés. En outre, dans la soirée, les mercenaires russes ont déployé des mortiers de 120 mm pour tirer sur Gnoutove et des mortiers ennemis de 82 mm ont ciblé Lebedynske. De plus, deux défenseurs ukrainiens ont été blessés après avoir marché sur un engin explosif.

Aux abords de Louhansk, des formations armées illégales ont également bombardé les points d'appui ukrainiens près de Novoolexandrivka, utilisant des mortiers de 82 mm et des véhicules de combat d'infanterie.
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Mer 18 Oct - 14:26

La Russie a procédé à un nouvel envoi de mercenaires et d’armes dans le Donbass



Le 2e corps d’armée a été renforcé par 200 mercenaires russes.

Cette information a été communiquée par Dmytro Tymtchouk, chef du groupe « Résistance d’information ».

« Le 6e régiment des Cosaques du 2e corps d’armée de la « LNR » a été renforcé par 200 mercenaires, envoyés de la Fédération de Russie, à Kadyevka, anciennement Stakhanov, dans la région de Lougansk. Le régiment a également  reçu une vingtaine d’armes pour l’infanterie, des mortiers de calibre 82mm et  des lance-grenades », a-t-il écrit sur sa page Facebook.

Selon lui, une partie des 40 mortiers de calibre 82mm est attendue prochainement en provenance de Russie.
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Mer 18 Oct - 14:54

La piste de casques bleus en Ukraine s’éloigne

L’Ukraine demande de longue date la création d’une force de maintien de la paix dans l’est du pays. La Russie a brièvement évoqué l’envoi d’une mission de protection, sans donner suite à son projet.

                     
Des miliciens de Bataillon du Donbass, le 3 juillet 2015. / ANATOLII STEPANOV/AFP

Où en est la guerre dans le Donbass ?

Une nouvelle trêve a été décrétée fin août sur la ligne de front qui sépare les territoires des séparatistes pro-russes et le reste de l’Ukraine. Sans être totalement respectée, la cessation des hostilités a permis de faire baisser considérablement le niveau des bombardements et le nombre de victimes depuis la rentrée. Au cours des deux premières semaines d’octobre, l’armée ukrainienne a ainsi comptabilisé 13 blessés dans ses rangs et aucun décès.

Cette nouvelle accalmie avait été précédée de plusieurs phases de combats intenses pour la conquête d’avants postes à l’intérêt stratégique limité. D’après l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), la guerre dans le Donbass avait fait jusqu’en août 327 blessés et 71 tués parmi la population non-combattante, soit 15 % de plus que l’année dernière, sur les neuf premiers mois de l’année. Les Nations unies évoquent au total plus de 10 000 morts depuis le début du conflit en avril 2014.

À lire : Avdiivka, ville symbole de la guerre en Ukraine

Sur quoi portait la proposition russe aux Nations unies ?

L’Ukraine réclame depuis deux ans l’envoi d’une mission de maintien de la paix dans le Donbass en proie à une insurrection séparatiste soutenue par la Russie. Cette proposition s’est longtemps heurtée à une fin de non-recevoir de la part du Kremlin, jusqu’à la déclaration surprise de Vladimir Poutine, début septembre, expliquant quelques jours avant l’assemblée générale annuelle des Nations unies qu’il allait déposer un projet en ce sens au Conseil de sécurité.

Le lendemain, un texte court et imprécis de résolution, – il ne mentionnait pas la charte des Nations unies dans lequel il s’inscrivait – a circulé à l’ONU. La Russie y réclamait l’envoi d’une « mission de sécurisation » de l’actuelle « mission d’observation de l’OSCE » dans le Donbass. Son périmètre d’intervention devait se limiter à la zone de front. En réponse à un appel téléphonique d’Angela Merkel, Vladimir Poutine s’est dit prêt à élargir cette hypothétique mission à l’est de l’Ukraine. 
Pourquoi la perspective de casques bleus en Ukraine s’éloigne-t-elle ?

Ni la France, ni l’Allemagne, ni les États-Unis n’ont rejeté la proposition du Kremlin. Ils ont fait part de leur point d’accord et de désaccord, refusant ici de reconnaître implicitement les autorités séparatistes comme le suggérait le texte russe, invitant au final à retravailler le texte.

À lire : Ukraine : la solitude des familles des disparus du Donbass

L’envoi d’une mission de la paix nécessite généralement des mois de négociations et de préparation au conseil de sécurité de l’ONU. Le projet distribué par la délégation russe à l’ONU a fait l’objet de discussions informelles au niveau des conseillers des ambassadeurs pendant moins d’une demi-journée. Puis plus rien. La représentation russe à New York n’est jamais revenue à la charge, comme si elle avait enterré son projet de résolution.

Victime indirecte de la proposition russe, l’Ukraine a renoncé, au moins provisoirement, à présenter sa demande d’envoi de casques bleus aux Nations unies. Un projet qui se heurterait de toute façon à la baisse du budget des missions de maintien de la paix dans le monde et à la difficulté d’envoyer des contingents de casques bleus aguerris au milieu de belligérants lourdement armés.
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Jeu 19 Oct - 12:14

Le rapport de l'OSCE: "The SMM recorded more ceasefire violations in Donetsk region and fewer in Luhansk region compared with the previous 24 hours."

Les militants ont lancé 53 attaques contre les troupes ukrainiennes dans le Donbass hier



Les militants soutenus par la Russie ont lancé 53 attaques contre des positions des forces armées ukrainiennes dans la zone de l'ATO au Donbass le dernier jour.

Ceci est rapporté par le centre de presse ATO.

"Au cours de la dernière journée, des groupes armés illégaux ont violé le cessez-le-feu à 53 reprises et les forces armées ukrainiennes ont ouvert le feu sur l'ennemi à 31 reprises: deux soldats ukrainiens ont été blessés et un autre blessé à la suite d'une explosion
" dit la déclaration.

La situation la plus tendue a été observée dans la direction de Donetsk, où des formations armées illégales ont utilisé des mortiers de 82 mm et des lance-grenades pour tirer sur les défenseurs d'Avdiivka (18 km au nord de Donetsk). Les positions ukrainiennes à l'extérieur de Luhanske (59 km au nord-est de Donetsk), Mayorske (45 km au nord de Donetsk) et Kamyanka (62 km au sud de Donetsk) ont été tirées par des grenades.
En outre, des militants ont tiré des mortiers de 120 mm à la périphérie de Troitske (69 km à l'ouest de Luhansk).

Dans la direction de Luhansk, des militants soutenus par la Russie ont ouvert le feu à partir de mortiers de 82 mm près de Novotoshkivske (53 km au nord-ouest de Luhansk) et Novozvanivka (70 km à l'ouest de Louhansk). Les soldats de l'ATO sont également tombés sous un tir de mortier de 120 mm près de Krymske (42,5 km au nord-ouest de Luhansk) et Popasna (90 km au nord-ouest de Luhansk).
Les terroristes ont également bombardé des places fortes ukrainiennes à l'extérieur de Troitske (69 km à l'ouest de Luhansk), Novozvanivka (70 km à l'ouest de Luhansk) et Novooleksandrivka (65 km à l'ouest de Louhansk).

Dans la direction Mariupol, des formations armées illégales ont utilisé un mortier de 82 mm près de Hnutove (19 km au nord-ouest de Mariupol) et une mitrailleuse lourde près de Starohnativka (52 km au sud de Donetsk).


Le point de contrôle « Zolote », dans la région de Lougansk, sera ouvert dans les jours à venir



Le point de contrôle entre le territoire ukrainien et le territoire temporairement occupé dans la région de Lougansk sera ouvert dans les jours à venir.

Cette information a été communiquée par Iryna Gerachtchenko, représentante de l’Ukraine dans le sous-groupe humanitaire du Groupe de contact trilatéral du règlement pacifique du conflit dans le Donbass.

Selon Iryna Gerachtchenko, cette décision a été prise le 18 octobre, à Minsk, lors d’une réunion du Groupe.

« Minsk. Il y a une avancée : grâce à nos exigences,  le point de contrôle « Zolote » sera ouvert prochainement », a-t-elle écrit sur sa page Facebook.

Elle estime que cette ouverture facilitera le passage par la ligne de démarcation pour des milliers de personnes.

La partie ukrainienne de Minsk exhorte à abroger le décret de Poutine sur la reconnaissance des "documents" de l'ORDLO



Dans le travail du groupe de contact trilatéral, la partie ukrainienne demande instamment d'abroger le décret du président russe sur la reconnaissance des documents des régions séparées des régions de Donetsk et Luhansk (ORDLO).

Le porte-parole du représentant de l'Ukraine au Groupe de contact trilatéral (GCT), Darka Olifer, a écrit ceci sur Facebook.

"La partie ukrainienne continue d'exiger dans les sous-groupes de travail et au niveau TCG l'abrogation du décret du président russe sur la reconnaissance des documents émis par ORDLO, l'abolition de l'introduction de la zone rouble à ORDLO et la mise en place d'un pseudo-frontière, insiste sur le refus de l'expropriation des entreprises ukrainiennes et européennes sur le territoire de l'ORDLO ", a écrit Olifer.

Comme l'a rapporté Ukrinform, le 18 octobre, une réunion du groupe de contact trilatéral sur le règlement de la situation au Donbass a eu lieu à Minsk.


Le Service de renseignement a expliqué comment les mercenaires pro-russes économisaient sur les familles des tués



Pour dissimuler les morts et éviter d’en porter la responsabilité et de payer les victimes des combattants pro-russes tués dans le Donbass, les corps de ces derniers sont envoyés dans des hôpitaux civils sans aucun document.

Cette information a été communiquée par Andriy Lysenko, porte-parole de l’opération anti-terroriste, lors d’une conférence de presse.

« Pour dissimuler les morts de leurs subordonnés, les commandants des mercenaires russes dans le Donbass envoient les blessés et les morts dans des hôpitaux sans joindre de documents », a-t-il déclaré.

Selon Andriy Lysenko, ces mesures sont prises pour éviter l’identification des morts et ne pas verser d’indemnités à leurs familles.
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Ven 20 Oct - 12:55

Le rapport de l'OSCE: "The SMM recorded more ceasefire violations in Donetsk region and a similar number in Luhansk region"

15 attaques hier



Russian-backed militants launched 15 attacks on positions of the Armed Forces of Ukraine in ATO area in the Donbass in last day. 

This is reported by the ATO press center.

"Over the past day, illegal armed groups violated the ceasefire 15 times. The Ukrainian Armed Forces opened fire on the enemy 9 times. As a result of the fighting, no casualties among Ukrainian troops were reported," the statement reads.

The tensest situation was observed in Donetsk direction, where illegal armed formations used heavy machine guns and small arms to shell Ukrainian strongholds near Butovka coal mine (11.4km north-west of Donetsk). Militants also launched attacks on Avdiivka (18km north of Donetsk) and Verkhniotoretske (22km north-east of Donetsk), using different types of grenade launchers and machine guns.

In Mariupol direction, Russian-backed militants opened fire from automatic and anti-tank grenade launchers on the outskirts of Vodiane (16km north-west of Donetsk). In addition, ATO troops came under heavy machine gun fire outside Hnutove (19km north-west of Mariupol).

In Luhansk direction, illegal armed formations launched one attack on Ukrainian positions near Shchastia (23km north of Luhansk), using grenade launcher and small arms.

Les militants soutenus par la Russie ont lancé 15 attaques contre des positions des forces armées ukrainiennes dans la zone de l'ATO dans le Donbass le dernier jour.

Ceci est rapporté par le centre de presse ATO.

"Au cours de la dernière journée, des groupes armés illégaux ont violé le cessez-le-feu à 15 reprises, et les forces armées ukrainiennes ont ouvert le feu sur l'ennemi à neuf reprises".

La situation la plus tendue a été observée à Donetsk, où des formations armées illégales ont utilisé des mitrailleuses lourdes et des armes légères pour bombarder les fiefs ukrainiens près de la mine de charbon de Butovka (11,4 km au nord-ouest de Donetsk).
Les militants ont également lancé des attaques contre Avdiivka (18 km au nord de Donetsk) et Verkhniotoretske (22 km au nord-est de Donetsk), en utilisant différents types de lance-grenades et de mitrailleuses.

Dans la direction de Marioupol, des militants soutenus par la Russie ont ouvert le feu sur des lance-grenades automatiques et antichars à la périphérie de Vodiane (16 km au nord-ouest de Donetsk).
De plus, les troupes de l'ATO ont été la cible de tirs de mitrailleuses lourdes à l'extérieur de Hnutove (19 km au nord-ouest de Mariupol).

Dans la direction de Luhansk, des formations armées illégales ont lancé une attaque contre les positions ukrainiennes près de Shchastia (à 23 km au nord de Luhansk), à l'aide d'un lance-grenade et d'armes légères.


Pas de victimes rapportées dans le Donbass - porte-parole du ministère de la Défense sur l'ATO



L'armée ukrainienne n'a subi aucune perte au cours des 24 dernières heures dans la zone de l'opération antiterroriste (ATO) dans le Donbass, dans l'est de l'Ukraine.

Le porte-parole du ministère de la Défense sur les questions de l'ATO Le colonel Andriy Lysenko a déclaré lors d'un point de presse vendredi, rapporte un correspondant d'Ukrinform.

"Aucun soldat ukrainien n'a été tué ou blessé à la suite d'actions de combat au cours de la dernière journée", a-t-il déclaré.
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Ven 20 Oct - 13:51

Seule la Russie était contre l’élargissement de la mission de l’OSCE à la frontière entre l’Ukraine et la Russie

Comme c'est surprenant Exclamation



La délégation de l’Ukraine à l’OSCE a exprimé sa déception en raison du refus de la Russie de donner son accord sur l’élargissement du mandat de la mission de l’OSCE sur toute la partie de la frontière non-contrôlée par l’Ukraine et la Russie. 

Cette information a été communiquée par le service de presse du ministère des Affaires Étrangères.

« Suite à l’adoption de cette décision, la prolongation de la durée de la mission de l’OSCE sur les points de contrôle de « Goukovo » et « Donetsk », la délégation de l’Ukraine à l’OSCE a exprimé sa déception suite au refus de la Fédération de Russie de donner son accord à l’élargissement de la mission sur toute la partie de la frontière non-contrôlée  par le gouvernement ukrainien dans les régions de Donetsk et de Lougansk. Ces actions de la Fédération de la Russie prouvent qu’elle n’a pas l’intention de contribuer à une désescalade du conflit dans le Donbass et veut continuer de livrer des armes lourdes, de l’équipement militaire, des munitions et des mercenaires pour soutenir les séparatistes sur le territoire de l’Ukraine », peut –on lire dans le commentaire du MAE ukrainien.

La délégation ukrainienne a exhorté la Fédération de Russie à remplir ses engagements pris dans le cadre des Accords de Minsk, notamment ceux du paragraphe 4 du protocole de Minsk datant du 5 septembre 2014, sur la mise en place du contrôle de la mission spéciale de suivi de l’OSCE sur la partie non-contrôlée de la frontière entre l’Ukraine et la Russie avec la création d’une zone de sécurité. 


Et après ils viennent dire que c'est l'Ukraine qui empêche la mise en oeuvre des accords de Minsk . . . Twisted Evil
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 17 sur 19 Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18, 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum