L'invasion Russe en Ukraine

Page 12 sur 14 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Jeu 6 Juil - 14:32

Thuramir a écrit:Il faut regarder le problème de l'Ukraine et des sanctions contre la Russie de façon bien plus large, dans le cadre des relations géopolitiques internationales. Comme je l'ai toujours écrit, la Russie a le temps pour elle. Actuellement, la Russie tient un levier de pression sur les Etats-Unis, et il servira de monnaie d'échange :

Corée du Nord: les États-Unis réclament des sanctions, la Russie s’y refuse

Le temps pour elle . . . les sanctions font leurs effets et la colère gronde (doucement) en Russie.
Malgré tout, 43% des russes voteraient pour le "pou" maintenant.
avatar
Александр

Messages : 5076
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Ven 7 Juil - 10:42

Le rapport de l'OSCE: "The SMM recorded fewer ceasefire violations, although more explosions, in Donetsk region, and a similar number of ceasefire violations in Luhansk region as in the previous reporting period."

Suffit qu'on dise qu'il "fait plus calme" pour que les crétins en remettent une couche. 13 attaques mercredi et 25 hier:

Donbass: les séparatistes ont intensifié leurs attaques dans l’est de l’Ukraine



Selon le centre de presse de l'ATO, la situation dans le Donbass s’est détériorée de nouveau. Au cours des dernières 24 heures, les forces d’occupation russes ont mené 25 attaques armées contre les troupes ukrainiennes, en utilisant notamment des armes interdites par les accords de Minsk. 

La direction de Marioupol reste le théâtre majeur des affrontements avec 11 attaques ennemies. Les forces terroristes russes ont ouvert le feu sur les points d’appui ukrainiens, utilisant des armes légères et des lance-grenades près de Chyrokyne, Lebedynske, Vodiane, Gnoutove, Pavlopil, Maryinka et Novotroitske. Des tirs ennemis de mortiers de 82 mm ont également atteint nos positions à Chyrokyne et Pavlopil a subi le feu de mortiers de 120 mm, interdits pas les accords de Minsk.

Dans la région de Donetsk, les combattants mercenaires russes ont attaqué à 8 reprises les positions des défenseurs ukrainiens, utilisant des lance-grenades, des armes légères, des mitrailleuses lourdes et, des fois, des véhicules de combat d’infanterie à proximité d’Avdiivka, Opytne, Pisky et Nevelske.

Enfin, aux abords de Louhansk, les milices pro-russes ont tiré avec de différents lance-grenades et des armes légères sur les positions ukrainiennes aux alentours de Staryi Aidar, Zhovte, Stanytsia-Louhanska, Donets et Crymske. Au total, l’ennemi a lancé 6 attaques dans cette direction.

Suite aux combats de jeudi dernier, un militaire ukrainien a été tué et un autre a été blessé.
avatar
Александр

Messages : 5076
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Ven 7 Juil - 12:24

Un Centre d’aide aux anciens combattants de l’opération anti-terroriste sera créé à Kyiv



Le Conseil municipal de Kyiv a voté la décision de créér un Centre d’aide aux anciens combattants de l’opération anti-terroriste.

La décision a été votée par 85 députés du Conseil municipal.

Selon Vitaly Kliychko, maire de Kyiv, «Cette structure sera créée selon la formule «un seul guichet» et, au nom de la ville, aidera à résoudre tous les problèmes des anciens combattants de l’opération anti-terroriste. Ainsi les vétérans, n’étant plus obligés de s’adresser à des dizaines de services différents, s’épargneront du temps et du stress.».

Il a aussi souligné que cette organisation se développerait selon deux axes : la coopération avec les organisations de bénévoles et d’anciens combattants et la coopération avec les autorités.

Vitaly Klitchko a précisé que les autorités de Kyiv pourront organiser ce Centre avec peu de ressources humaines et son directeur sera élu à l’issue d’un concours.

L’organisation aidera les anciens combattants à obtenir leurs prestations et leurs garanties sociales, mais aussi les soins médicaux, la réadaptation et la réhabilitation, ainsi qu’à trouver un emploi et suivre des formations.

Suite à ça: (?)

Петро Порошенкo  5 juil.

У "Піца Ветерано" потужна патріотична атмосфера. Разом з вами, друзі, ще раз переконуюсь, що ми обов’язково переможемо!

A la « Pizza vétérano » forte atmosphère patriotique. Ensemble avec vous, mes amis, une fois de plus convaincu que nous gagnerons!









Петро [email=Порошенко‏@poroshenko]Порошенко[/email] 5 juil.

У "Піца Ветерано" привітав авторів з презентацією книги «Чотирнадцять друзів хунти» - збірки оповідань воїнів, волонтерів, блогерів

A la « Pizza vétérano » a félicité les auteurs de la présentation du livre « Quatorze amis junte » - une collection d'histoires de soldats, les bénévoles, les blogueurs





avatar
Александр

Messages : 5076
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Lun 10 Juil - 10:23

Le rapport de l'OSCE (pour vendredi): "The SMM recorded fewer ceasefire violations, including fewer explosions, in Donetsk region compared with the previous reporting period. In Luhansk city the SMM heard two explosions. The Mission continued monitoring the disengagement areas"

22 attaques ennemies et 4 militaires ukrainiens blessés dans le Donbass en 24 heures



Selon une information du centre de presse de l'ATO (opération antiterroriste dans le Donbass), au cours des dernières 24 heures, les forces d’occupation russes ont effectué 22 attaques contre les positions militaires ukrainiennes sur l'ensemble de la ligne de démarcation.

Dans la région de Marioupol, les combattants pro-russes ont ouvert le feu à 14 reprises sur les points d’appui ukrainiens, utilisant des mortiers pour pilonner les positions aux alentours de Chyrokyne, Vodiane et Novotroitske. Les défenseurs de Pavlopil, Lebedynske, Krasnogorivka et Gnoutove ont été également visés par de nombreux tirs d’armes légères, de lance-grenades et de véhicules de combat d'infanterie. 

Aux alentours de Donetsk, les mercenaires du Kremlin ont tiré sur la ville d’Avdiivka, utilisant des mortiers de 82 mm, des lance-grenades antichars et des armes légères. Les positions des défenseurs ukrainiens près du village de Pisky ont été également touchées par des tirs de mortiers de 120 mm et d’armes d’infanterie.

En direction de Louhansk, les forces terroristes russes ont lancé 5 attaques. La localité de Donets a été touchée par des tirs de lance-grenades, de mitrailleuses lourdes et d’armes légères.
D'autres attaques ennemies à l’arme légère ont également été recensées à Crymske et à proximité de Stanytsia-Louhanska.

L'état-major des forces ukrainiennes a informé que quatre militaires ukrainiens avaient été blessés au cours des affrontements avec les milices pro-russes dans le Donbass.

Pas de russes en Ukraine hein!

Le nombre de militaires russes sur les territoires occupés de l’Ukraine dépasse les 30 000



Actuellement, le nombre de militaires des Forces régulières armées russes se trouvant sur les territoires occupés ukrainiens est supérieur à 30 000.

Cette information a été confirmée par Victor Mouzhenko, Chef Etat-Major de l’Ukraine et Commandant des Forces régulières militaires ukrainiennes.

«Selon les données du Service de Renseignement ukrainien, le nombre de militaires russes en Ukraine, y compris le groupe déployé en Crimée dépasse les 30 000 personnes », a-t-il déclaré.
Il a ajouté que la gestion de ces groupes militaires sur le territoire ukrainien était effectué par le commandement russe.

Selon lui, les risques dune importante escalade militaire sont toujours d'actualité.

«La menace principale est la militarisation des territoires occupés des régions de Donetsk et de Lougansk par la Fédéralisation de Russie », a-t-il ajouté.

Victor Mouzhenko a précisé que la Russie dépensait, tous les mois, 5 000 tonnes d' essence et 500 tonnes d' obus pour les besoins des ces groupes militaires.
avatar
Александр

Messages : 5076
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Lun 10 Juil - 11:05

De temps en temps, certains se "perdent":

Le contre-espionnage SBU détient le colonel russe Gratov, ami des terroristes du Donbass Givi, Motorola et Zakharchenko, - journaliste. PHOTO

Counterintelligence of the Security Service of Ukraine (SBU) has conducted a special operation to detain career Russian military, Colonel of the Airborne Forces Valery Gratov, who was heading for unrecognized Transnistria with a fake Ukrainian passport.

As reported by Censor.NET, this was announced by war reporter Andrii Tsaplienko on Facebook.

Read more: FSB servicemen Kuznetsov and Kulub suspected of violation of territorial integrity of Ukraine, - SBU

Tsaplienko says Gratov is a friend of Donbas terrorists Motorola (late Arsen Pavlov), Givi (late Mikhail Tolstykh), and leader of the so-called "Donetsk People's Republic" Alexander Zakharchenko. He was detained with a fake Ukrainian passport for Valerii Voitenko, "a modest retiree," as put by Tsaplienko.

After crossing the border with unrecognized Transnistria, Gratov was to become a "real Russian colonel" Gratov, former chief of security of Transnistria president, acting instructor for Donbas militants. Gratov has been helping Donbas terrorists since 2014.

"He still thinks he overacted at the border, when leaving Ukraine and entering Transnistria. But in fact, the counterintelligence has long known that "Valerii Voitenko" is actually certain "Sanych," known in Moscow as airborne Colonel Valery Gratov.

Tsaplienko says Gratov was trying to act as a figurehead, as if he was doing nothing in the Donbas.

But in fact, he has been instructing Donbas separatists since early 2014, when the war hadn't yet begun, Tsaplienko reported and provided copies of instructions written by Gratov for events in spring 2014, when the power in the Donbas was seized by separatists supported by Russia.



Le contre-espionnage du Service de sécurité de l'Ukraine (SBU) a mené une opération spéciale pour détenir l'armée militaire russe, le colonel des Forces aériennes Valery Gratov, qui se dirigeait vers Transnistria non reconnu avec un faux passeport ukrainien.

Comme l'a signalé Censor.NET, cela a été annoncé par le journaliste de guerre Andrii Tsaplienko sur Facebook.

En savoir plus: les militaires du FSB Kuznetsov et Kulub soupçonnés d'une violation de l'intégrité territoriale de l'Ukraine, - SBU

 Tsaplienko dit que Gratov est un ami des terroristes de Donbas, Motorola (feu Arsen Pavlov), Givi (feu Mikhail Tolstykh) et chef de la soi-disant «République Populaire de Donetsk» Alexander Zakharchenko.
Il a été détenu avec un faux passeport ukrainien pour Valerii Voitenko, «un modeste retraité», tel que l'a fait Tsaplienko.

 Après avoir traversé la frontière avec la Transnistrie non reconnue, Gratov devait devenir un «véritable colonel russe» Gratov, ancien président de la sécurité de la Transnistrie, instructeur intérimaire des militants de Donbas.
Gratov aide les terroristes de Donbas depuis 2014.

 
"Il pense toujours qu'il a dépassé à la frontière, en quittant l'Ukraine et en entrant dans la Transnistrie. Mais en fait, la contre-espionnage sait depuis longtemps que" Valerii Voitenko "est en fait certain" Sanych ", connu à Moscou en tant que colonel aéroporté Valery Gratov.

 
Tsaplienko dit que Gratov essayait d'agir comme une figure de proue, comme s'il ne faisait rien dans les Donbas.

 Mais en fait, il a informé les séparatistes de Donbas depuis le début de l'année 2014, lorsque la guerre n'avait pas encore commencé, Tsaplienko a rapporté et fourni des copies des instructions écrites par Gratov pour les événements au printemps 2014, lorsque le pouvoir dans les Donbas a été saisi par les séparatistes soutenus Par la Russie.


Et un autre:

Detainee Ageyev captured in Donbas confirms being Russia’s "contracted serviceman"



Et pour autant qu'ils ne désertent pas:

Un militaire russe a pris une femme en otage pour pouvoir quitter le Donbass



Un militaire des forces d’occupation russes dans la DNR a déserté de son poste en prenant une habitante en otage pour pouvoir quitter le Donbass et rentrer en Russie.

Cette information a été communiquée par le service de presse du Service de Renseignement auprès du ministère de la Défense ukrainien.

«Les militaires des forces d’occupation russes basées sur le territoire de l’est de l’Ukraine continuent de déserter et de commettre des crimes contre la population locale. C’est ainsi que le 7 juillet, Nikolai Mintchenko, militaire du 11e régiment d’infanterie motorisée, citoyen russe, connu sous le surnom de «Bess» (Diable), a déserté son poste en gardant son arme. Il a pris une habitante en otage et a essayé de pénétrer sur le territoire de la Fédération de Russie », peut-on lire dans le communiqué.
avatar
Александр

Messages : 5076
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Mar 11 Juil - 10:30

Le rapport de l'OSCE: "Between the evenings of 7 and 8 July the SMM recorded more ceasefire violations, including more explosions in Donetsk region compared with the previous reporting period, and no explosions in Luhansk region."

En attendant:

La situation dans la zone du conflit redevient alarmante



La situation dans la zone de l’opération anti-terroriste redevient alarmante. Les troupes d’occupation russes continuent de violer le cessez-le-feu et augmentent la densité des attaques tout le long de la ligne de démarcation.

Cette information a été confirmée par le centre de presse de l’opération anti-terroriste.

«En comparaison avec les journées précédentes, la quantité et l’intensité des bombardements ont doublé. En outre, l’ennemi utilise de plus en plus souvent de l’artillerie et d’autres armes interdites par les Accords de Minsk. C’est ainsi qu’hier, les occupants ont ouvert 38 fois le feu sur les positions militaires ukrainiennes. La situation la plus alarmante a eu lieu dans le secteur de Marioupol, où les bandes hybrides russes ont violé le régime du cessez-le-feu à 20 reprises, notamment en utilisant des mortiers de calibre 82mm à Berezove, Novotroitske, Krasnogorivka et Novomychailovka, et des lance-grenades, des mitrailleuses lourdes et des véhicules de combat à Chyrokine, Vodyane, Pavlopil, Gnoutove et Mariinka », peut-on lire dans le communiqué.

Dans le secteur de Donetsk, les troupes armées russes ont violé le cessez-le-feu à 8 reprises, pour la plupart à Avdiivka, où l’ennemi a utilisé des armes de chasse, des mortiers de calibre 120 et 82 mm et des lance-grenades anti-chars.

La situation n’était pas calme non plus dans le secteur de Lougansk. Le cessez-le-feu a été violé à 10 reprises, les combattants tiraient avec des mortiers de 120mm à Krymske et Novotochkivske, avec des lance-grenades et des mitrailleuses lourdes à Krymske, des véhicules de combat à Novoolexandrivka et des mortiers de calibre 82 mm à Novozvanivka.

Au cours des dermières 24 heures, aucun militaire ukrainien n’a été tué, ni blessé. (???)

La situation dans le Donbass: 22 attaques ennemies, 1 militaire ukrainien tué



Au cours des dernières 24 heures, les combattants mercenaires russes ont violé le cessez-le-feu à 22 reprises, selon le centre de presse des forces armées ukrainiennes.

« Le plus grand nombre des attaques ennemies (12) a été enregistré en direction de Marioupol, où les milices pro-russes ont utilisé des lance-grenades (Novomykhailivka, Berezove), des mitrailleuses lourdes (Chyrokyne, Talakivka, Maryinka) et des véhicules de combat d'infanterie», indique le communiqué.

Dans la région de Louhansk, l'adversaire a ouvert le feu utilisant des mortiers de 82 mm pour attaquer les villages de Malynove et Katerynivka. En outre, les positions près de Novotochkivske et Novozvanivka ont été touchées par des tirs ennemis de mitrailleuses lourdes.

« Aux abords de Donetsk, un feu nourri de lance-grenades, de mitrailleuses lourdes et d'armes légères en provenance du village de Yassynouvata a frappé les points d'appui près de la ville d'Avdiivka », informe l'état-major.

Selon une information de l'état-major des forces ukrainiennes, un militaire ukrainien a été tué hier aux alentours de Stanytsia-Louhanska suite à l'explosion d'une mine.

Situation compliquée s'il en est:

La loi sur la réintégration des territoires occupés du Donbass pourrait être votée au mois de septembre



Le projet de loi sur les particularités de la politique d’État concernant le rétablissement de la souveraineté d’État ukrainien sur les territoires des régions de Donetsk et de Lougansk pourrait être examiné lors d’une session de la Rada Suprême au début du mois de septembre.

Cette information a été communiquée par Olexandre Tourtchynov, Secrétaire du Conseil de la sécurité nationale et de la défense d’Ukraine. «La loi sur ce thème a été élaborée par l’ensemble du Conseil avec des experts, des spécialistes de la sécurité… Cette loi est déjà prête, mais le Président a décidé de consulter auparavant nos partenaires stratégiques… concernant le contenu de cette loi… J’espère qu’après les consultations, la loi sera présentée à la Rada », a-t-il dit.

Le 10 juillet 2017, Andriy Paroubiy, Président de la Rada Suprême ukrainienne, a déclaré qu’un nouveau projet de réintégration du Donbass en Ukraine a déjà été déposé à la Rada. «Je peux vous dire que ce projet est pratiquement prêt. J’ai reçu le texte ce matin, mais je n’ai pas encore eu le temps de le lire», a-t-il déclaré.

Cependant, Paroubiy a précisé que ce projet de loi n’avait pas encore été enregistré.

Avant cela, Petro Porochenko, Président ukrainien, a demandé de développer un projet de loi sur le retour des territoires occupés du Donbass.
avatar
Александр

Messages : 5076
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Mar 11 Juil - 10:47

Président: l'Ukraine construira une nouvelle usine de munitions



Significant part of budgetary overfulfillment will be allocated to the defense and security sector, as stated by President Petro Poroshenko in the NSDC meeting. The President offered to build an ammunition plant.

“We agreed to allocate the major part of budgetary overfulfillment to the defense and security sector. Development of the Armed Forces and other law enforcement bodies is crucial for us today,” the Head of State noted.

The President offered to allocate funds to organize the production of ammunition from national raw materials.

“I offered to build an ammunition plant, introduce new technologies in full compliance with the NATO standards that will ensure interoperability of ammunition produced under basic calibers,” the President said adding that 1 billion 400 million hryvnias will be allocated for that issue.

“We must restore the capacities Ukraine had before the Russian occupation. This is among the top priorities,” the Head of State emphasized.

In addition, 1 billion 600 million hryvnias will be allocated for the procurement of modern armament. “We will organize the production of modern armored vehicles, including “Oplot” tanks, modern missiles that will help increase our defensive capabilities,” Petro Poroshenko said.

The President set a task to reinforce the systems of radio-electronic warfare, systems of modern upgraded unmanned aerial vehicles, allocate part of the funding to the anti-sniper complexes, since it is the sabotage groups that today pose a serious threat to the defenders of sovereignty and integrity of Ukraine.

“I am confident that these funds must be allocated now, as it will significantly increase the efficiency of our units on the touch line. De-facto, we will have an opportunity to see, hear and counter Russian aggression,” the President noted.

Une partie importante du surchargement budgétaire sera affectée au secteur de la défense et de la sécurité, comme l'a déclaré le président Petro Poroshenko lors de la réunion du NSDC. Le président a proposé de construire une usine de munitions.

"Nous avons convenu d'allouer la majeure partie du surchargement budgétaire au secteur de la défense et de la sécurité.
Le développement des forces armées et d'autres organismes d'application de la loi est crucial pour nous aujourd'hui ", a souligné le chef de l'Etat.

Le président a proposé d'allouer des fonds pour organiser la production de munitions à partir de matières premières nationales.

«J'ai offert de construire une usine de munitions, d'introduire de nouvelles technologies en pleine conformité avec les normes de l'OTAN qui assureront l'interopérabilité des munitions produites au moyen de calibres de base», a déclaré le président, ajoutant que 1 milliard 400 millions de hryvnias seront affectés à cette question.

"Nous devons restaurer les capacités que l'Ukraine avait avant l'occupation russe.
C'est parmi les principales priorités ", a souligné le chef de l'Etat.

En outre, 1 milliard 600 millions de hryvnias seront alloués à la passation de l'armement moderne.
"Nous allons organiser la production de véhicules blindés modernes, y compris des chars" Oplot ", des missiles modernes qui contribueront à accroître nos capacités défensives", a déclaré Petro Poroshenko.

Le président a mis en place une tâche visant à renforcer les systèmes de guerre radioélectrique, les systèmes de véhicules aériens modernes et modernes, allouant une partie du financement aux complexes anti-sniper, car ce sont les groupes de sabotages qui représentent aujourd'hui une menace sérieuse pour les défenseurs
De la souveraineté et de l'intégrité de l'Ukraine.

"Je suis convaincu que ces fonds doivent être alloués maintenant, car cela augmentera considérablement l'efficacité de nos unités sur la ligne tactile. De facto, nous aurons l'occasion de voir, d'entendre et de contrer l'agression russe ", a souligné le Président.
avatar
Александр

Messages : 5076
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Mar 11 Juil - 13:54

Déstabilisation:

Un incendie à «Pizza Veterano » pourrait être d’origine criminel



Selon les données préalables de la police, un incendie ayant endommagé la «Pizza Veterano » à Dnipro serait d’origine criminelle.

Cette information a été communiquée à Radio Svoboda par Olga Kouznetsova, attachée de presse de la police régionale.

La police a ouvert deux enquêtes criminelles en vertu de l’article 194 (dommage intentionnel à la propriété) et de l'article 296 (hooliganisme) du Code pénal ukrainien. Les enquêtes suivent leur cours.

«Nous ne sommes pas sûrs à 100% que c’était un incendie criminel, car nous n’avons pas trouvé de traces de substances inflammables », a-t-elle précisé.

Dans la nuit de samedi à dimanche, à Dnipro, un incendie s’est déclenché sur la terrasse d’été de la «Pizza Veterano », un restaurant qui emploie des anciens combattants. La terrasse a été détruite par le feu.
avatar
Александр

Messages : 5076
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Mer 12 Juil - 8:19

Une vidéo de Helsinki Human Rights Watch que je ne peux poster directement. Embarassed
avatar
Александр

Messages : 5076
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Mer 12 Juil - 9:17

Le rapport de l'OSCE: "The SMM recorded fewer ceasefire violations in Donetsk region and a significant increase in ceasefire violations in Luhansk region compared with the previous 24 hours. The Mission followed up on reports of civilian casualties in Zaitseve and observed a fresh impact site in residential areas of Zolote-5."

Z'ont bombardé des zones civiles Twisted Evil

Les combattants pro-russes ont tiré sur les quartiers résidentiels des localités situées sur la ligne de front



Les combattants pro-russes de la soi-disant République populaire de Donetsk ont tiré sur les quartiers résidentiels des localités civiles tout le long de la ligne de démarcation en dépit du régime du cessez-le-feu.

Cette déclaration a été faite par la délégation ukrainienne du Centre commun du contrôle et de la coordination.

«Dans la nuit du 10 au 11 juillet, lors d’un bombardement ennemi à Mariinka, les quartiers résidentiels de la ville se sont retrouvés sous les tirs des lance-grenades automatiques et des mitrailleuses lourdes. Ce bombardement a endommagé le toit d’une maison et a déclenché un incendie dans une autre. Heureusement, il n’y a pas eu de victimes», peut-on lire dans le communiqué.

Le bilan de l’ATO : un militaire ukrainien a marché sur une mine qui a explosé
(Hier à 16h de chez nous)



Au cours des dernières 24 heures, aucun militaire ukrainien n’a été tué au combat, cependant un militaire a succombé après avoir marché sur une mine qui a explosé.

Cette information a été confirmée par Andriy Lysenko, porte-parole de l’opération anti-terroriste, au cours de sa conférence de presse quoitidienne.

« Au cours des dernières 24 heures, aucun militaire ukrainien n’a été ni tué, ni blessé au combat. En revanche, hier, près de Stanytsya Louganska, un de nos militaires a marché sur une mine qui a explosé. Malheureusement, il n’a pas survécu. Nous présentons nos condoléances à la famille et aux proches de notre héros disparu », a-t-il précisé.
avatar
Александр

Messages : 5076
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Mer 12 Juil - 10:40

24 heures dans le Donbass: Avdiivka sous un feu nourri de mortiers ennemis



La situation dans la zone du conflit reste tendue. Au cours de la journée du 11 juillet, les forces terroristes russes ont augmenté le nombre de leurs attaques en direction de Louhansk selon le centre de presse de l'ATO (opération antiterroriste dans le Donbass).

« Les combattants mercenaires russes ont ouvert le feu sur les positions militaires ukrainiennes avec des mortiers de 82 mm, des lance-grenades et des mitrailleuses lourdes près de Novotochkivske, Novooleksandrivka, Novozvanivka et Stanytsia-Louhanska », précise le communiqué.

Les combats ont été également actifs en direction de Donetsk, notamment à Avdiivka et aux alentours de la mine Boutivka, où les milices ont déployé des mortiers de 82 mm, interdits par les accords de Minsk, des mitrailleuses lourdes, des lance-grenades ainsi que des armes légères.

Enfin, dans la région de Marioupol, les défenseurs ukrainiens à Pavlopil ont été touchés par des tirs multiples de l'ennemi.
avatar
Александр

Messages : 5076
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Mer 12 Juil - 14:08

Un militaire blessé ce matin à Zaytseve est décédé à l’hôpital



Un militaire ukrainien, blessé ce matin à Zaytseve lors d’un bombardement ennemi, est décédé ce mation à l’hôpital central de Bakhmout.

Cette information a été communiquée par le centre de presse de l’état-major de l’opération anti-terroriste.

«Ce matin, un militaire ukrainien a été grièvement blessé lors d’un bombardement ennemi des positions militaires ukrainiennes près de Zaytseve. Il est décédé à l’hôpital central de Bakhmout suite à de nombreuses blessures non-compatibles avec la vie. Nous présentons nos condoléances à la famille et aux proches du défunt », peut-on lire dans le communiqué.

L’hôpital de Dnipro a reçu une aide humanitaire de France



L’hôpital clinique régional de Dnipro a reçu une aide humanitaire en provenance de la France.

Cette information a été communiquée par Yuriy Skrebets, adjoint du médecin-chef de l’hôpital.

«Il s’agit d’équipements de marques prestigieuses. Un microscope d’opération Carl Zeiss. Une dizaine de stations d'anesthésie Drager. Des incubateurs pour les nouveau-nés, une cinquantaine de lits de soins intensifs modernes et fonctionnels. Et encore beaucoup d’autre matériel, deux camions pleins. Probablement, pour une somme totale d’un million d’euros. Tout est pratiquement neuf, utilisé pendant 2 à 4 ans dans les hôpitaux français et dans un état excellent», a-t-il écrit.

L’hôpital régional clinique Metchnikov de Dnipro étant un établissement civil a été converti en hôpital militaire, dans lequel environ 2200 militaires grièvement blessés ont pu être sauvés et plus de 14 000 militaires et civils blessés ont été soignés.

Et:

Un livre sur les musulmans qui se battent dans le Donbass a été présenté à Ukrinform

Les russes vont dire jihadistes, c'est certain . . .



Le livre «Du Maїdan jusqu’à l’ATO : les musulmans ukrainiens dans la crise militaro-politique (2013-2016) a été présenté à Kyiv. Ce livre est dédié aux musulmans qui se battent dans le Donbass contre l’agresseur russe, pour la souveraineté de l’Ukraine.

L’auteur du livre, Mychaylo Yakoubovitch, chercheur dans le domaine de la théologie et de la religion à l’Université nationale «Académie d’Ostrog», a présenté son œuvre à Ukrinform.



«Ceci n’est pas un livre sur la guerre. Vous n’y trouverez pas la description des batailles et des opérations militaires. Ce n’était pas mon objectif. J’ai voulu parler du monde intérieur des personnes, des bénévoles, raconter pourquoi les musulmans ont décidé d’aller se battre au sein des Forces armées de l’Ukraine ou d’autres unités militaires, quelle était leur motivation: patriotique ou religieuse. J’ai voulu essayer de montrer comment ils perçoivent l’Islam dans ces circonstances et si pour eux la question est simple, car souvent ces personnes sont également guidées par un sentiment de patriotisme», a-t-il expliqué. 

Selon l’auteur, le plus grand problème pour lui a été la question de la sécurité des combattants et de leur famille, car ils étaient souvent des étrangers ou avaient des familles en Russie et, donc la plupart des combattants musulmans ne voulaient pas dévoiler leur nom et que leur histoire soit publiée dans un livre.

À son tour, le mufti de la Direction spirituelle des musulmans ukrainiens, Saïd Ismagilov, a souligné que la plupart des combattants craignaient de dévoiler leur nom car ils avaient peur pour leur famille.

«En discutant avec de nombreux musulmans ayant participé à l’opération anti-terroriste, je peux vous confirmer qu’ils ne peuvent pas dévoiler leur nom, leur prénom, montrer leur visage, car ce sont des Tatars de Crimée, dont les familles sont restées là-bas, des habitants d’Azerbaïdjan, d’Ouzbékistan, de Tchétchénie…. S’ils ne peuvent pas dévoiler leur nom, ce n’est pas parce qu’ils sont timides, mais parce que leurs proches peuvent subir des représailles», a-t-il précisé.

Mychaylo Yakoubovitch a raconté que le livre comportait deux parties : l’islam en Ukraine et les histoires des musulmans qui défendent la souveraineté de l’Ukraine dans le Donbass.

avatar
Александр

Messages : 5076
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Jeu 13 Juil - 11:02

Kyiv discussing Donbas de-occupation bill with foreign partners

(Kyiv discute de la désoccupation du Donbass avec des partenaires étrangers)



Ukraine is in touch with foreign partners regarding the bill on specifics of state policy to restore territorial integrity and sovereignty in Donbas, Ukrainian deputy presidential chief of staff Kostiantyn Yeliseyev has said.

"In keeping with yesterday's [July 10] decision by the National Security and Defense Council, we are now working in contact with our key partners, primarily the United States, Germany and France, to coordinate this draft with them. We have already received the first encouraging response from our partners," Yeliseyev said in an interview with the Ukrainian-language service of Radio Svoboda (Radio Liberty) published on July 11.

Ukraine will continue this work with foreign partners, he said.

The bill is designed to manifest the presidential strategy and policy on restoring Ukraine's sovereignty over these territories and their reintegration into Ukraine politically and diplomatically, Yeliseyev said. "The implementation of the Minsk Agreements is at its foundation," he said.

It had been reported earlier that the Ukrainian National Security and Defense Council had postponed the consideration of the bill on the de-occupation of certain areas in Donetsk and Luhansk regions until the fall in order to hold consultations with foreign partners.

Le rapport de l'OSCE: "The SMM recorded fewer ceasefire violations in both Donetsk and Luhansk regions"

Dans la nuit de mercredi à jeudi, les combattants ont encore tiré sur Mariinka



Dans le nuit du 12 au 13 juillet, les combattants pro-russes ont encore tiré sur les quartiers résidentiels de Mariinka.

Cette information est communiquée par la délégation ukrainienne du Centre commun du contrôle et de la coordination.

«Hier à 21 heures, suite à un bombardement séparatiste avec des mitrailleuses lourdes, quelques bâtiments dans la rue Telmanov ont pris feu. Heureusement, il n’y a pas eu de victime », peut-on lire dans le communiqué.

Ceci est le deuxième bombardement à Mariinka. Mercredi soir, les occupants avaient déjà tiré sur les quartiers résidentiels de la ville.

Les militants ont lancé 30 attaques contre des troupes ukrainiennes dans le Donbass en dernier jour



Militants launched 30 attacks on positions of the Armed Forces of Ukraine in ATO area in Donbas over the past day.

This is reported by the ATO press center.

In Donetsk direction, militants used 120mm and 82mm mortars, grenade launchers, heavy machine guns and small arms to shell Ukrainian positions in Troitske (69km west of Luhansk). The enemy also launched attacks on Ukrainian troops near Avdiivka (18km north of Donetsk).

In Mariupol direction, terrorists fired at Berezove (35km south-west of Donetsk) and Marinka (35 km south-west of Donetsk), using 82mm mortars.

In Luhansk direction, militants shelled ATO troops outside Novozvanivka (70km west of Luhansk), using small arms and grenade launchers. Ukrainian soldiers in Stanytsia Luhanska (16km north-east of Luhansk) came under 120mm mortar fire.

Les militants ont lancé 30 attaques sur les positions des forces armées d'Ukraine dans la région d'ATO dans le Donbass au cours du dernier jour.

Ceci est signalé par le centre de presse ATO.

Dans la direction de Donetsk, les militants utilisaient des mortiers de 120 mm et 82 mm, des lance-grenades, des mitrailleuses lourdes et des armes légères pour occuper des positions ukrainiennes à Troitske (69 km à l'ouest de Luhansk). L'ennemi a également lancé des attaques contre des troupes ukrainiennes près d'Avdiivka (18 km au nord de Donetsk).

En direction de Mariupol, des terroristes ont tiré sur Berezove (35 km au sud-ouest de Donetsk) et Marinka (35 km au sud-ouest de Donetsk), en utilisant des mortiers de 82 mm.

En direction de Luhansk, les militants ont bombardé des troupes d'ATO à l'extérieur de Novozvanivka (70 km à l'ouest de Luhansk), en utilisant des armes légères et des lance-grenades. Les soldats ukrainiens à Stanytsia Luhanska (16 km au nord-est de Luhansk) sont tombés sous le feu de mortier de 120 mm.
avatar
Александр

Messages : 5076
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Ven 14 Juil - 10:28

Le rapport de l'OSCE: "The SMM recorded fewer ceasefire violations in both Donetsk and Luhansk regions"

Les combattants pro-russes tirent avec des chars et des véhicules de combat dans tous les secteurs



Le théâtre des affrontements s’est déplacé vers l’arc de Svitlodarsk.

Cette information a été communiquée par Andriy Lysenko, porte-parole de l’opération anti-terroriste, lors de sa conférence de presse quotidienne.

«Dans le secteur de Donetsk, une attaque de chars s’est poursuivie pendant 20 minutes à Louganske. À Troitske, les occupants ont tiré avec des mortiers et des véhicules de combat dans la journée et avec des armes légères dans la nuit. Les forces de l’ATO ont été forcées de riposter», a-t-il déclaré.

Dans la région de Horlivka, à Zaytseve et Verchnotoretske, les occupants ont tiré avec des véhicules de combat et, à la mine Boutivka, avec des lance-grenades.

«À Avdiivka, les occupants ont attaqué à partir de 17 heures, en utilisant des armes légères et des lance-grenades anti-chars. Au total, 12 bombardements ont eu lieu dans le secteur de Donetsk, dont 5 avec des armes lourdes», a expliqué le porte-parole de l’ATO.

Dans le secteur de Lougansk, les combats ont commencé vers midi. «Les combattants ont alors ouvert le feu avec des mitrailleuses lourdes à Krymske. Dans la soirée, les occupants ont violé le cessez-le-feu deux fois, toujours avec des armes légères. À Stanytsya Louganska, l’ennemi a tiré deux fois avec des mortiers. Au total, 8 bombardements ont eu lieu dans le secteur de Lougansk», a-t-il précisé.

Dans le secteur de Marioupol, les occupants ont violé le cessez-le-feu à Mariinka, où les bombardements ont endommagé quelques maisons. L’ennemi a tiré également à Krasnogorivka avec des mitrailleuses et à Novomychaylivka avec des mortiers et des mitrailleuses. Cependant, à Pavlopil, Gnoutove, Vodyane et Talakhivka la situation était beaucoup plus calme que d’habitude et l’ennemi n’a pas utilisé d’armes lourdes. Au total, 10 attaques ennemies ont eu lieu dans le secteur de Marioupol, dont 4 avec des mortiers.

Donbass: les forces d'occupation russes ont effectué 29 attaques contre les positions militaires ukrainiennes



Selon le centre de presse de l'opération antiterroriste, la situation dans la zone du conflit demeure tendue. Au total, au cours des dernières 24 heures, l’ennemi a violé le cessez-le-feu dans le Donbass à 29 reprises, intensifiant ses attaques en direction de Marioupol et de Donetsk.

« Hier soir, les milices pro-russes ont bombardé Chyrokyne, Vodiane, Pavlopil et Gnoutove, utilisant des lance-grenades, des armes légères et des mitrailleuses. Novomykhailivka a été également touchée par des tirs de mortiers de 82 mm », indique le communiqué.

En outre, les points d'appui ukrainiens près de Maryinka ont subi des tirs de véhicules de combat d'infanterie et de mitrailleuses, ainsi qu'un feu nourri de mortiers. Selon une information de l'état-major, deux militaires ukrainiens ont été blessés suite à ces attaques violentes.

Les combats ont été également actifs aux alentours de Donetsk, notamment à Avdiyivka, où les séparatistes ont déployé des mortiers, des lance-grenades, des mitrailleuses lourdes et des armes légères pour tirer sur les défenseurs ukrainiens.

Enfin, aux abords de Louhansk, les troupes terroristes russes ont ouvert le feu sur les villages de Stanytsia-Louhanska, de Novooleksandrivka et de Novotochkivske.
avatar
Александр

Messages : 5076
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Lun 17 Juil - 9:49

Le rapport de l'OSCE (de vendredi): "The SMM recorded fewer ceasefire violations in both Donetsk and Luhansk regions"

Ils se sont rattrapé depuis . . . Embarassed

Les combattants ont tiré sur Zolote avec des armes interdites, causant des dommages importants



Dans la nuit du 15 au 16 juillet, les combattants pro-russes ont tiré sur le quartier résidentiel de Zolote.

Cette information a été communiquée par le centre de presse de l’opération anti-terroriste.

«La délégation ukrainienne auprès du Centre commun du contrôle et de la coordination donne des informations sur les bombardements continus des localités civiles pacifiques se trouvant sur la ligne de démarcation par des unités des occupants russes. C’est ainsi que, dans la nuit du 15 au 16 juillet, les combattants ont tiré pour la deuxième fois depuis le début de la semaine sur le quartier résidentiel de Zolote, près de la ville de Popasna, dans la région de Lougansk, en utilisant des mortiers de calibre 82 mm interdits par les Accords de Minsk, ainsi que des lance-grenades automatiques et anti-char», peut-on lire dans le communiqué.

Suite à ce bombardement, plusieurs maisons ont été endommagées, heureusement il n’y a pas eu de victimes.

«La délégation ukrainienne auprès du Centre commun du contrôle et de la coordination condamne fermement les actes commis par les combattants pro-russes qui mettent en danger la vie et la santé de la population civile. Ce crime prouve que les combattants pro-russes agissent délibérément pour attiser davantage le conflit, qu’ils ignorent ouvertement les Accords de Minsk et ne veulent pas respecter la trêve annoncée pour la période de la récolte», peut-on lire dans le communiqué de la délégation ukrainienne auprès du Centre commun du contrôle et de la coordination.

Les combattants pro-russes utilisent des drones et harcellent les militaires ukrainiens avec des SMS



Après quelques tentatives ratées pour percer les positions militaires ukrainiennes à Novotochkivske dans la région de Lougansk, les terroristes ont commencé à utiliser de nouvelles techniques.

Cette information est communiquée par la «Chaîne 5 ».

L’attaque de l’ennemi a commencé vers 22h00 et s’est poursuivie jusqu’au petit matin. «Ils ont attaqué en plusieurs groupes: par la gauche et par la droite. Ils n’arrêtaient pas de bouger. Je pense que c’est leur technique à eux : essayer de tirer de plusieurs endroits à la fois», explique Oleg, un des militaires ukrainiens.

Les militaires ukrainiens s’attendaient des provocations, car ils avaient bien vu les drones ennemis qui survolaient leurs positions.

«Ils observent le territoire pour voir où il faut tirer», explique Andriy, un militaire ukrainien.

Récemment, les combattants pro-russes ont tiré sur une ambulance. «Une voiture de l’OSCE est arrivée sur notre territoire, elle était suivie par une ambulance. Les combattants ont alors visé le pare-brise. Heureusement, il n’y a pas eu de victimes», raconte Oleg.

Les terroristes essaient aussi de démoraliser les militaires ukrainiens en leur envoyant des SMS pour dire qu’ils connaissent leurs pseudos.


Les chefs de la LNR seront jugés à Dnipro



L’affaire pénale contre les chefs de la LNR, accusés de la mort de 49 militaires dans la catastrophe de l’avion IL-76, sera transférée à Dnipro.

Cette information a été communiquée par Vitaly Pogosyan, avocat.

«La poursuite pénale dans l’affaire d’Igor Plotnitsky, Andriy Patrouchev et Olexiy Goureev, accusés en vertu de l’article 258 du Code pénal de l’Ukraine, a été transférée au tribunal du district de Babouchkine à Dnipro», a-t-il écrit.

Les combattants sont accusés du meurtre de 40 parachutistes ukrainiens et 9 membres d’équipage de l’avion militaire IL-76 abattu par les combattants de la LNR le 14 juillet 2014 lors d’une tentative d’atterrissage à l’aéroport de Lougansk.

Auparavant, l’affaire avait été examinée par le tribunal du district de Svatove dans la région de Lougansk.
avatar
Александр

Messages : 5076
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Lun 17 Juil - 14:26

Les membres de l’OSCE se sont vus interdire l’entrée dans le village de Sedovo



Les combattants de la DNR ont interdit aux représentants de la mission spéciale l’accès au village de Sedovo dans la région de Donetsk en expliquant qu’il s’agissait d’«une zone frontalière avec un régime d’entrée et sortie particulier».

Cette information a été confirmée dans le rapport de la mission de l’OSCE.

«Sur le point de contrôle se trouvant à environ 1,2 km au nord-ouest du village de Sedovo (33km au nord-est de Marioupol), les combattants armés de la DNR ont arrêté la patrouille de l’OSCE et ne l’ont pas laissée suivre la route en direction de Sedovo, en se référant aux ordres de leurs commandants», peut-on lire dans le rapport. 

Le rapport indique aussi que le jour même, un des combattants en tenue civile a arrêté une autre patrouille de l’OSCE sur le même point de contrôle et a expliqué qu’il fallait obtenir une autorisation spéciale délivrée par la DNR, car Sedovo était une zone frontalière avec un régime d’entrée et sortie particulier».

Aussitôt après cette discussion, trois hommes armés en tenue de camouflage se sont approchés de la voiture de l’OSCE.

«Ils ont refusé de se présenter et ont exigé de manière agressive que les représentants de la mission quittent la région. Alors la patrouille est partie».

Le jour même, la mission de l’OSCE s’était adressée au Centre commun du contrôle et de la coordination pour demander que la mission à Sedovo soit accompagnée, mais la demande a été rejetée.

. . .

Les séparatistes confirment qu’ils détiennent Stanislav Asseev, le journaliste ukrainien disparu



Les combattants de la soi-disant République populaire de Donetsk ont confirmé l’information selon laquelle Stanislav Asseev (pseudo Stanislav Vassine) se trouvait dans une prison de la DNR sous l’accusation d’espionnage.

Cette information a été communiquée par Yegor Firsov, ancien député ukrainien.

«J’ai réussi à avoir des nouvelles de Stanislav Assev(le journaliste Stanislav Vassine, porté disparu). Le «ministère de la Sécurité d’État » a confirmé qu’il était arrêté, sa maman a reçu une justification écrite. Il est accusé d’espionnage comme tous les autres journalistes, arrêtés précédemment. Il pourrait être condamné à 12-14 ans. Sa maman a eu la possibilité de le voir.

Stanislav tient bon, il se rend compte qu’il ne faudra pas compter sur la justice. Son seul espoir est un échange de prisonniers», a-t-il écrit.

Comme l’a déjà révélé Ukrinform, Stanislav Asseev a disparu le 2 juin sur le territoire contrôlé par les combattants de la soi-disant République populaire de Donetsk. La famille et les amis du journaliste craignaient qu’il ne fût arrêté par les «autorités» locales et menacé d’être torturé et maltraité. Depuis, il n’y a pas d’informations fiables sur son lieu de détention.
avatar
Александр

Messages : 5076
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Mar 18 Juil - 10:23

Le rapport de l'OSCE: "The SMM recorded more ceasefire violations in both Donetsk and Luhansk regions"

Les militants ont lancé 17 attaques contre des troupes ukrainiennes dans le Donbass au dernier jour



Militants launched 17 attacks on positions of the Armed Forces of Ukraine in ATO area in Donbass over the past day.
This is reported by the ATO press center.

In Donetsk direction, militants used 120mm and 82mm mortars, grenade launchers, heavy machine guns and small arms to fire at Ukrainian positions outside Avdiivka (18km north of Donetsk). As a result, one Ukrainian serviceman was wounded, and another one was injured. In addition, militants used mortars and grenade launchers to shell Ukrainian strongholds near Pisky (12km north-west of Donetsk). ATO troops also came under small arms fire outside Butovka coal mine (11.4km north-west of Donetsk).

In Luhansk direction, Ukrainian positions came under heavy machine gun fire near Novooleksandrivka (65km west of Luhansk) and Novozvanivka (70km west of Luhansk). Illegal armed formations also shelled Stanytsia Luhanska (16km north-east of Luhansk), using small arms.

In Mariupol direction, Russian-backed militants used 120mm mortars and grenade launchers to fire at Ukrainian strongholds outside Lebedynske (16km north-east of Mariupol).

Les militants ont lancé 17 attaques sur les positions des forces armées d'Ukraine dans la région d'ATO dans le Donbass au cours du dernier jour.

Ceci est signalé par le centre de presse ATO.

Dans la direction de Donetsk, les militants utilisaient des mortiers de 120 mm et 82 mm, des lance-grenades, des mitrailleuses lourdes et des armes légères pour tirer sur des positions ukrainiennes à l'extérieur d'Avdiivka (18 km au nord de Donetsk). En conséquence, un militaire ukrainien a été blessé et un autre a été blessé. De plus, des militants utilisaient des mortiers et des lance-grenades pour échafaudir les forteresses ukrainiennes près de Pisky (12 km au nord-ouest de Donetsk).
Les troupes de l'ATO sont également tombées sous les armes légères à l'extérieur de la mine de charbon Butovka (11,4 km au nord-ouest de Donetsk).

Dans la direction de Luhansk, les positions ukrainiennes ont été soumises à de lourds mitraillettes près de Novooleksandrivka (65 km à l'ouest de Luhansk) et Novozvanivka (70 km à l'ouest de Luhansk).
Les formations armées illégales ont également bombardé Stanytsia Luhanska (16 km au nord-est de Luhansk), en utilisant des armes légères.

En direction de Mariupol, des militants à la base russe utilisaient des mortiers de 120 mm et des lance-grenades pour tirer sur les forteresses ukrainiennes à l'extérieur de Lebedynske (16 km au nord-est de Mariupol).


Selon un sondage, 70% des Ukrainiens sont prêts à faire des compromis pour la paix dans le Donbass



Selon les résultats d’un sondage, 70% des Ukrainiens estiment qu’on peut faire des compromis pour la paix dans le Donbass. En revanche, 18% estiment que la paix n’est possible que par la force.

Tels sont les résultats d’un sondage réalisé par le Fonds des Initiatives démocratiques et le Service sociologique de Razoumkov.

«La plupart des Ukrainiens (70%) estiment que pour atteindre la paix dans le Donbass, il faut faire des compromis, et il n’y a que 18% qui sont prêts à tous les sacrifices pour la paix, tandis que plus de la moitié pense que tous les compromis ne sont pas permis. Seuls 18% trouvent qu’il faut impliquer la force pour la paix », peut-on lire dans le communiqué.

Les meilleurs moyens d’instaurer la paix dans le Donbass sont une pression internationale sur la Russie (pour 38% des sondés) et la remise en place réussie d’une vie normale sur le territoire du Donbass contrôlé par l’Ukraine (pour 28%).

Par rapport au sondage précédent, les sociologues ont remarqué la réduction du nombre de personnes estimant que pour rétablir la paix sur les territoires occupés, il fallait arrêter de financer ces territoires (de 20% à 11%), attribuer le statut de la deuxième langue d’État au russe (de 11% à 5%) et fédéraliser l’Ukraine (de 7,5% à 5%).

La plupart des Ukrainiens (55%) soutiennent aussi l’idée d’attribuer le statut de territoires occupés aux régions de Donetsk et de Lougansk occupées par des séparatistes tandis que 22% s’y opposent.

Désormais, 60% des répondants soutiennent l’idée de laisser venir des bataillons de paix internationale dans le Donbass.

Sur Twitter, j'ai vu que Zakharenko voulait créer un nouvel Etat (la Ruthénie) dont Donetsk serait la capitale (bien sûr) et qui intégrerait l'Ukraine. Evil or Very Mad

N'importe quoi Exclamation
avatar
Александр

Messages : 5076
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Mar 18 Juil - 12:03

Un peu plus sur la connerie "Malorussia"
Après Novorussia et peut-être avant "enferorussia"?
Ah ben non, ils l'ont déjà l'enfer, c'est la Russie de Poutine.


Le dirigeant «DPR» annonce une nouvelle entité séparatiste dans le Donbass, « futur successeur de l'Ukraine »

Leader of the self-proclaimed Donetsk People's Republic ("DPR") Alexander Zakharchenko has announced the creation of a new separatist entity, "the state of Malorossiya," suggesting the introduction of a state of emergency in Ukraine for three years, according to Russia's news agency Interfax.

Photo from oplot.info

"We believe that the state of Ukraine cannot be reinstated the way it used to be. We, representatives of regions of former Ukraine, with the exception of Crimea, are declaring the establishment of a new state, which would be the successor to Ukraine. We agree that the new state shall be called Malorossiya, as the very name of Ukraine has discredited itself," Interfax quoted Zakharchenko as saying.

The city of Donetsk should become the capital of "Malorossiya."


According to Zakharchenko, the city of Kyiv should "remain a historical and cultural center."

He also mentioned the need to introduce a three-year state of emergency in the country.

The Donbas situation has come to a dead-end, and "it is no longer possible to cut this knot," Zakharchenko added.

Alexander Timofeyev, the so-called "DPR" deputy prime minister, in turn, claimed that the initiative to establish the state of "Malorossiya" does not run counter to the Minsk peace agreements on Donbas.

"Our suggestion does not contradict the Minsk [accords]. Rather, what the Minsk deal says of what should stem from our suggestions is exactly the fulfillment of the Minsk [accords]," he told reporters.

Le leader de la République Populaire de Donetsk («RMR»), autoproclamée Alexander Zakharchenko, a annoncé la création d'une nouvelle entité séparatiste, «l'état de Malorossiya», suggérant l'introduction d'un état d'urgence en Ukraine pendant trois ans, selon la Russie Agence de presse Interfax.

"Nous croyons que l'état de l'Ukraine ne peut pas être réintégré comme il l'était. Nous, les représentants des régions de l'ancienne Ukraine, à l'exception de la Crimée, déclarons la création d'un nouvel État, qui serait le successeur de l'Ukraine.
Nous convenons que le nouvel état s'appellera Malorossiya, car le nom même de l'Ukraine s'est discrédité lui-même ", a déclaré Interfax Zakharchenko.

La ville de Donetsk devrait devenir la capitale de "Malorossiya".

Selon Zakharchenko, la ville de Kyiv devrait "rester un centre historique et culturel".

Il a également mentionné la nécessité d'introduire un état d'urgence triennal dans le pays.

"En cherchant à éviter le chaos, nous suggérons d'imposer un état d'urgence pendant trois ans, dans lequel l'activité de toute partie serait interdite; la même période sera le début des sondages avec l'implication du public international sur les crimes commis dans Odesa
, Sur le Maidan et à Donbas. Cette décision est attendue depuis longtemps, mais tout cela en temps utile, aujourd'hui nous offrons une solution qui peut aider à arrêter la guerre ", a déclaré Zakharchenko.

"C'est notre première et dernière offre", a déclaré Zakharchenko.

La situation de Donbas est passée à mort et "il n'est plus possible de couper ce noeud", a ajouté Zakharchenko.

Alexander Timofeyev, l'ancien vice-premier ministre "DPR", a déclaré que l'initiative visant à établir l'état de "Malorossiya" ne va pas à l'encontre des accords de paix de Minsk sur Donbas.

"Notre suggestion ne contredit pas les accords de Minsk. Au contraire, ce que l'affaire Minsk dit de ce qui devrait résulter de nos suggestions, c'est exactement l'accomplissement des accords de Minsk", at-il déclaré aux journalistes.
avatar
Александр

Messages : 5076
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Krispoluk le Mar 18 Juil - 12:59

Laissons-les fumer leur shit de mauvaise qualité et délirer ensemble... Twisted Evil Twisted Evil Wink
avatar
Krispoluk

Messages : 4058
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Mar 18 Juil - 13:35

Ils ont le drapeau:




En plusieurs versions


La carte:



L'histoire:



Et des diplomates:

https://pbs.twimg.com/media/DFAX_0xXkAAGC_B.jpg

Laughing
avatar
Александр

Messages : 5076
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Krispoluk le Mar 18 Juil - 14:03

Un joli Trizub ukrainien stylisé façon "Fantasy worlds"  que j'ai découvert sur un blog :


avatar
Krispoluk

Messages : 4058
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  benoit77 le Mar 18 Juil - 23:19

La France condamne : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/ukraine/evenements/article/ukraine-q-r-extrait-du-point-de-presse-du-18-juillet-2017

l'allemagne aussi a appelé la russie à condamner les élucubrations de Zakharchenko.
avatar
benoit77

Messages : 1654
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Mer 19 Juil - 10:17

Le rapport de l'OSCE: "The SMM recorded fewer ceasefire violations in Donetsk region and more in Luhansk region"

Les militants ont lancé 23 attaques contre des troupes ukrainiennes dans le Donbass hier



Militants launched 23 attacks on positions of the Armed Forces of Ukraine in ATO area in Donbass over the past day.

This is reported by the ATO press center.

The tensest situation was observed in Donetsk direction, where militants used 120mm and 82mm mortars, grenade launchers, heavy machine guns and small arms to shell Ukrainian positions near Avdiivka (18km north of Donetsk). Tanks were used to launch attacks on strongholds of the Armed Forces of Ukraine in Krasnohorivka (29 km west of Donetsk). Militants also shelled residential districts of Avdiivka, using 82mm mortars. As a result, two civilians were wounded. Two Ukrainian soldiers were killed as a result of mortar and grenade launcher attack on positions near Zaitseve (67km north-north-east of Donetsk) and Nevelske (18km north-west of Donetsk).

In Luhansk direction, Ukrainian positions came under small arms fire outside Stanytsia Luhanska (16km north-east of Luhansk).

Les militants ont lancé 23 attaques sur les positions des forces armées d'Ukraine dans la région d'ATO dans le Donbass au cours du dernier jour.

Ceci est signalé par le centre de presse ATO.

La situation la plus tendue a été observée dans la direction de Donetsk, où les militants utilisaient des mortiers de 120 mm et 82 mm, des lance-grenades, des mitrailleuses lourdes et des armes légères pour occuper des positions ukrainiennes près d'Avdiivka (18 km au nord de Donetsk). Les tanks ont été utilisés pour lancer des attaques sur les bastions des forces armées d'Ukraine à Krasnohorivka (29 km à l'ouest de Donetsk). Les militants ont également bombardé des quartiers résidentiels d'Avdiivka, en utilisant des mortiers de 82 mm. En conséquence, deux civils ont été blessés. Deux soldats ukrainiens ont été tués à la suite d'une attaque de mortier et de grenade contre des positions près de Zaitseve (67 km au nord-nord-est de Donetsk) et Nevelske (18 km au nord-ouest de Donetsk).

Dans la direction de Luhansk, les positions ukrainiennes sont passées sous les armes légères à l'extérieur de Stanytsia Luhanska (16 km au nord-est de Luhansk).


Au sujet du tordu, les réactions sont identiques:

l'UE:

EU says Zakharchenko's "Malorossiya" against Minsk peace accords

l'OSCE:

U.S., Russian Envoy, OSCE Dismiss Ukraine Separatists' 'Little Russia' Declaration

Et Tourchinov:

Olexandre Tourtchynov : la déclaration du chef de la DNR est un délire vicieux




Olexandre Tourtchynov, Secrétaire du Conseil national de la sécurité nationale et de la défense estime que la déclaration d’Olexandre Zakhartchenko, chef de la République auto-proclamée de Donetsk sur la création de «Malorossia » prouve que la Russie a l’intention de continuer son agression à l’est de l’Ukraine.

Cette déclaration a été diffusée par le service de presse du Secrétaire du Conseil national de la sécurité nationale.

«Ce délire vicieux , rédigé au Kremlin et rendu public par des clowns comme Zakhartchenko prouve que les «stratèges » de Moscou souhaitent développer leur agression à l’est de l’Ukraine en entraînant de nouvelles régions ukrainiennes dans les combats sanglants» , a déclaré Tourtchynov.

Selon lui, ces déclarations prouvent la nécessité de voter une loi «Sur les particularités de la politique de l'État sur la restauration de la souveraineté de l'Etat de l'Ukraine sur le territoire temporairement occupé des régions de Donetsk et de Lougansk » et accélérer la libération parlez occupants à l’est du pays.

Auparavant, Olexandre Zakhartchenko, chef de la DNR a annoncé la création d’un nouvel État «Malorossia ». Selon l’information, publiée sur le site des combattants de la DNR, cette décision a été prise par les représentants de la DNR, LNR et « 19 régions ukrainiennes ».

Parallèllement, les représentants de la LNR on déclaré qu’ils ne participaient pas à une «réunion sur la création de Malorossia » et ne « feront pas partie de ce pays».


Dernière édition par Александр le Mer 19 Juil - 15:09, édité 1 fois
avatar
Александр

Messages : 5076
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Mer 19 Juil - 11:09

Et côté US:

Le Département d’État des États-Unis estime que la déclaration de Zakhartchenko n’est pas digne d’une réponse officielle



Washington pense que l’initiative d’Olexandre Zakhartchenko, chef de la soi-disant République populaire de Donetsk, sur la fondation de l’État de la Malorossia à la place de l’Ukraine est un sujet inquiétant pour les États-Unis, mais estime que les déclarations des séparatistes, contrôlés de l’extérieur, ne sont pas dignes d’une réponse officielle.

Cette déclaration a été faite par Heather Nauert, porte-parole du Département d’État des États-Unis, lors d’une conférence de presse.

«Ce que nous avons entendu, c’est que ces soi-disant séparatistes souhaitent voir un nouvel État et ce nouvel État devrait apparaître à la place de l’Ukraine. Nul doute, que ce sujet soit inquiétant pour nous, mais je ne vais pas sortir du cadre de ce commentaire», a-t-elle déclaré.

Auparavant, Olexandre Zakhartchenko, chef de la DNR, avait annoncé la création d’un nouvel État, la «Malorossia». Selon l’information publiée sur le site des combattants de la DNR, cette décision a été prise par les représentants de la DNR, de la LNR et des « 19 régions ukrainiennes ».

Parallèlement, les représentants de la LNR ont déclaré qu’ils n’ont pas participé à la «réunion sur la création de la Malorossia » et ne « feront pas partie de ce pays».

De la «Nouvelle» à la «Petite» Russie : que signifie la déclaration d’Olexandre Zakhartchenko

Par UA crisis media center



Le 18 juillet, le chef de la République auto-proclamée de Donetsk, Olexandre Zakhartchenko, a annoncé la création d’un «État de transition, la Malorossia» (Petite Russie) : «La situation est dans l’impasse. Nous proposons un plan de réintégration du pays… Pour arrêter cette guerre civile, nous avons discuté de la situation et sommes arrivés à la conclusion que l’Ukraine s’est révélée être un État non-effectif. Le régime de Kiev est incapable d’arrêter la guerre civile… Je propose de créer l’État de la Malorossia. La Malorossia sera un État jeune et indépendant. Pour un délai de transition de 3 ans».

Selon une information parue sur le site officiel de la DNR, la création de la Malorossia a été proclamée par les «représentants de la DNR, de la LNR et des 19 régions de l’Ukraine», avec la ville de Donetsk comme capitale. «Nous, les représentants des anciennes régions ukrainiennes, déclarons la création d’un nouvel État qui sera l’héritier de l’Ukraine. Nous sommes d’accord que ce nouvel État portera le nom de Malorossia, car le nom «Ukraine» est discrédité».

Olexandre Zakhartchenko en personne a précisé que «La Malorossia sera un État multinational, dont les langues d’État seront le malorusse et le russe».
Cette déclaration scandaleuse du leader des combattants a provoqué une réaction immédiate des autorités ukrainiennes, de l’Occident et même du Kremlin et des représentants de «l’État» voisin, la LNR.


La réaction de l’Occident: inquiétude et ressentiment

Sebastian Kurz, le ministre fédéral de l’Intégration, des Affaires européennes et internationales de l’Autriche et le président actuel de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (l’OSCE) a exhorté les combattants, contrôlés par la Russie, à ne pas mettre en danger la réalisation des Accords de Minsk.



La France et l’Allemagne, en tant que pays-membres du Format Normandie, ont aussitôt réagi à cette histoire de «Malorossia». C’est ainsi que la déclaration suivante est parue sur le site du ministère des Affaires Étrangères français : «Nous appelons la Russie à dénoncer ce fait accompli, qui est une violation des accords de Minsk et trahit l’esprit des négociations dans le format Normandie. La Russie doit intensifier ses efforts pour parvenir à mettre un terme à ce conflit.

La France demeure attachée au plein rétablissement de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de l’Ukraine dans ses frontières internationalement reconnues. Les accords de Minsk, signés par la Russie et l’Ukraine, endossés par le format Normandie ainsi que par le Conseil de sécurité des Nations unies, sont le seul cadre reconnu par l’ensemble des parties pour parvenir à la résolution pacifique et durable de la crise entre ces deux pays ».

Le Berlin officiel estime que cet acte est «complètement inacceptable». Le gouvernement allemand a publié la déclaration suivante : «Zakhartchenko n’a aucun droit légitime de parler pour cette partie de l’Ukraine. Nous attendons que la Russie condamne immédiatement cet acte, ne le respecte pas et ne le reconnaisse pas ».

La réaction de l’Ukraine : en attendant une nouvelle escalade

OlexandreTourtchynov, Secrétaire du Conseil de la sécurité nationale et de la défense, a affirmé que la déclaration de Zakhartchenko est une preuve de la volonté de la Russie d’attaquer d’autres régions ukrainiennes: «Cette perversité rédigée au Kremlin et rendue publique par des clowns déguisés prouve que les «stratèges russes » veulent poursuivre leur agression militaire à l’ouest pour entraîner d’autres régions ukrainiennes dans cette guerre ».




Yevgen Marcthouk, représentant de l’Ukraine dans le Groupe de contact tripartite, était plus pessimiste et a déclaré que la Russie tentait de bloquer le processus de Minsk. «La réunion est prévue pour demain et, aujourd’hui, nous avons eu cette déclaration de Zakhartchenko qui bloque tout le processus. Demain, peu importe l’ordre du jour proposé par l’OSCE ou la délégation ukrainienne, nous allons commencer notre réunion par cette déclaration ».

Le commentaire le plus court appartient à Petro Porochenko, Président ukrainien : «Le projet de la Nouvelle Russie a été enterré. L’Ukraine rétablira le contrôle sur le Donbass et la Crimée».

La déclaration de Zakhartchenko s’est avérée être une surprise pour la Russie et la LNR

Les médias proches du Kremlin assurent que cette déclaration de Zakhartchenko était parfaitement inattendue pour Vladyslav Sourkov, assistant de Vladimir Poutine, responsable de l’opération militaire russe dans le Donbass. «Cette initiative n’est pas venu de Sourkov, c’est sûr à 100% », assure un proche de l’équipe présidentielle russe. Selon un autre interlocuteur de l’édition russe RBK, «l’administration présidentielle russe n’était pas du tout au courant. Il s’agit d’une initiative privée de Zakhartchenko et de ses proches».

Cette position a été également confirmée par Dmitri Peskov, attaché de presse de Vladimir Poutine. «La déclaration d’Olexandre Zakhartchenko au sujet de la «Malorossia», faite ce matin, n’est que son initiative privée et à Moscou, nous n’en avons eu connaissance que ce matin par les médias. Nous restons fidèles aux Accords de Minsk».

Et, enfin, le représentant russe dans le Groupe de contact tripartite, Boris Gryzlov, a renoncé publiquement à la «Malorossia», lui aussi, en déclarant: «Cette initiative ne convient pas au processus de Minsk, je ne la considère pas autrement qu’une invitation à une discussion et cette déclaration n’a aucune conséquence juridique».



Photo:kp
Cependant, le coup le plus dur dans le dos de Zakhartchenko a été porté par ses voisins de la République auto-proclamée de Lougansk. Volodymyr Dehtyarenko, chef du Conseil populaire de la LNR, a déclaré que la LNR n’a jamais délégué ses députés à Donetsk pour participer à une réunion des représentants des régions ukrainiennes. «Bien au contraire, nous n’avons même pas été informés de l’intention d’organiser un tel événement».

Le projet «Malorossia» aura-t-il lieu?

Tout laisse entendre que le projet «Malorossia» restera le fruit de l’imagination du leader de la DNR. Volodymyr Fesenko, politologue ukrainien, assure logiquement que la déclaration de Zakhartchenko sur la création de «l’État de la Malorossia» n’a pas à être pris au sérieux.

«S’il y avait vraiment des projets sérieux, Zakhartchenko ne serait pas le seul à faire une telle déclaration. Igor Plotnytsky (leader de la LNR) l’aurait faite aussi. Cette «Malorossia » pourrait avoir deux explications. La première est psycho-politique. Zakhartchenko a déjà fait un tas de déclarations semblables. Il a promis de libérer le Donbass, l’Ukraine, d’arriver à Kiev avec des chars pour le 9 mai, il a promis d’aller à Berlin. L’autre explication est plus fonctionnelle. Il pourrait s’agir de l’élément d’un jeu tactique pour intimider les Ukrainiens et les Occidentaux ».

Donc, pour l’Ukraine, les «plans napoléoniens» de Zakhartchenko ne sont pas vraiment dangereux. En revanche, les conséquences de cette déclaration pour son auteur ne sont pas très claires. Il n’est pas à exclure que ses coordinateurs du Kremlin soient fatigués des déclarations démentes du «président de la DNR » et préféreront le remplacer par un autre personnage qui saura tenir sa langue.

Bonne nouvelle:

En 24 heures, douze militaires russes ont déserté le Donbass



Au cours des dernières 24 heures, douze militaires russes ont déserté leurs unités dans le Donbass.

Cette information a été communiquée par le Service de Renseignement auprès du ministère ukrainien de la Défense.

«Une baisse de moral observée chez les combattants dans les unités d’occupation russe conduit à des désertions de plus en plus fréquentes. Au cours des dernières 24 heures, douze militaires du 6e régiment de l’infanterie motorisée (Kadiivka), 2e (Lougansk) et 4e(Altchevsk) brigades d’infanterie motorisée des Forces militaires russes ont déserté », peut-on lire dans le communiqué.

Selon l’information du Service de Renseignement, les représentants des entreprises militaires privées russes présentes sur les territoires temporairement occupés de l’est de l’Ukraine, utilisent cette situation pour recruter des militaires pour la Syrie, en leur promettant une rémunération et l'abandon de poursuites pénales.
avatar
Александр

Messages : 5076
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Mer 19 Juil - 15:15

L’OSCE exhorte les combattants pro-russes à ne pas mettre en danger la réalisation des Accords de Minsk



Sebastian Kurz, ministre fédéral autrichien des Affaires européennes et internationales et de l'intégration et président actuel de l’OSCE, a exhorté les combattants pro-russes dans le Donbass à ne pas mettre en danger la réalisation des Accords de Minsk.

Telle est la déclaration du président de l’OSCE diffusée auprès des médias.

«J’exhorte toutes les parties du conflit à travailler de manière constructive, en utilisant les formats de négociation qui existent déjà, surtout le Groupe de contact tripartite, à faire preuve de motivation et à résoudre les problèmes concrets concernant la vie des habitants de l’est de l’Ukraine », peut-on lire dans la déclaration. 

Sebastian Kurz a aussi exprimé sa vive inquiétude à propos de «la rhétorique provocatrice que l'on entend de Donetsk» et de la «déclaration du chef de la DNR Zakhartchenko sur la création de la Malorossia ».

Il a exhorté tout le monde à s'abstenir de «toute déclaration conflictuelle et d’actions qui menacent la mise en œuvre des accords de Minsk et contestent l'intégrité et la souveraineté territoriale de l'Ukraine».

Une escalade importante dans le Donbass : deux militaires ukrainiens ont été tués



Hier soir, la situation sur le front s’est considérablement aggravée.

Cette information a été communiquée par le service de presse de l’opération anti-terroriste.

Si, dans la journée, l’ennemi a diminué le nombre de ses attaques, après 18 heures la situation a considérablement changée.

«Au cours de la soirée et de la nuit, les affrontements les plus violents ont eu lieu dans le secteur de Donets. À partir de 17h50 et jusqu’à 22 heures, les combattants  du côté de Yasynouvata et Yakovlivka ont tiré avec des mortiers de calibre 120 et 82 mm, des lance-grenades, des mitrailleuses lourdes, des armes de chasse sur Avdiivka. Dans la soirée, les combattants ont tiré aussi sur les quartiers résidentiels d’Avdiivka. Suite à l’explosion d’un obus de calibre 82mm, deux civils ont été blessés», peut-on lire dans le communiqué.

Les occupants ont tiré avec des mortiers et des lance-grenades sur les positions militaires ukrainiennes à Zaytseve et Nevelske. Suite à ces attaques, deux militaires ukrainiens ont été tués.

Dans le secteur de Marioupol, les combattants ont tiré avec des chars sur Krasnogorivka.

Dans le secteur de Lougansk, ce sont les positions militaires ukrainiennes à Donets et à Stanytsya Louganska qui se sont retrouvées sous les tirs des combattants.

Au total, au cours des dernières 24 heures, les troupes d’occupation ont violé le régime du cessez-le-feu à 23 reprises, deux militaires ukrainiens ont été tués et quatre ont été blessés. Les Forces armées ukrainiennes ont riposté 14 fois, en utilisant surtout des lance-grenades et des armes de chasse.

Les occupants ont tiré sur les quartiers résidentiels d’Avdiivka: deux civils blessés



Les occupants ont à nouveau tiré sur les quartiers résidentiels d’Avdiivka, un obus a atterri dans une maison toujours habitée. En résultat, deux hommes ont été blessés.

Cette information a été communiquée par Pavlo Zherbryvsky, chef de l’administration civico-militaire régionale de Donetsk. 

«Les quartiers résidentiels d’Avdiivka se sont à nouveau retrouvés sous les bombardements des terroristes russes. Il y a une heure, un obus a atterri dans une maison de la rue Chevtchenko causant des blessures à deux hommes nés en 1955 et 1961. Ils sont été transportés à l’hôpital », a-t-il écrit sur sa page Facebook.

Selon Pavlo Zherbryvsky, l’état des deux victimes est assez préoccupant, les médecins font tout pour les sauver.

«On m’informe que des explosions se font toujours entendre à Avdiivka, les combattants effectuent des frappes sur les positions de nos militaires», a-t-il ajouté.

Et finalement:

Le Pentagone étudie les besoins de l’Ukraine en armes létales



L’état-major des Forces armées des États-Unis travaille, avec d’autres structures, sur la question relative à l'octroi d’armes létales défensives à l’Ukraine. Il ne reste qu’à attendre la décision du gouvernement américain.

Cette déclaration a été faite par Paul Selva, chef-adjoint de l’état-major des États-Unis, lors d’une réunion au Sénat, dédiée à la prolongation de ses pouvoirs pour les deux ans à venir.

«Je soutiens l’idée de donner des armes létales à l’Ukraine pour qu’elle puisse assurer sa défense et sa sécurité, et le ministère de la Défense des États-Unis est très impliqué dans cette question au niveau international», a-t-il déclaré.

Il a souligné que l’état-major coopérait avec le commandement des Forces armées des États-Unis en Europe pour déterminer de quelles armes létales l’Ukraine avait besoin.

«Ce ne sera qu’une simple recommandation sur le plan militaire. Il s’agira d’un choix politique pour savoir si nous allons fournir au gouvernement ukrainien les outils nécessaires pour résister à l’intervention militaire dans le Donbass, dirigée par la Russie », a-t-il précisé.
avatar
Александр

Messages : 5076
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 14 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum