L'invasion Russe en Ukraine

Page 10 sur 17 Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11 ... 13 ... 17  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Jeu 8 Juin - 11:00

Le nombre d’observateurs de l’OSCE présents dans le Donbass va atteindre les 1000.



L'OSCE a pris la décision d'augmenter de 700 aux 1000 personnes le nombre de ses observateurs présents dans le Donbass dans le cadre de la mission spéciale de suivi.

Cette information a été communiquée par Sebastian Kurz, ministre fédéral autrichien des Affaires européennes et internationales et de l'intégration et le actuel président de l’OSCE lors d’une conférence de presse à Kyiv :

«En tant que pays qui préside l’OSCE, nous pensons qu'il faut élargir la mission de suivi et nous avons pris la décision d’augmenter le nombre d’observateurs, passant de 700 à 1000 personnes. Nous voulons aussi mieux équiper nos observateurs, et notamment leur permettre d’améliorer le contrôle du territoire la nuit », a-t-il dit.

En répondant à une question d'un journalistes souhaitant savoir si les membres de l’OSCE pourront désormais accéder à la frontière russo-ukrainienne non-contrôlée par l’Ukraine, Sebastian Kurz a souligné que le but de l’OSCE était d’améliorer sa possibilité d'accéder à tout le territoire de la zone de conflit afin de mieux empêcher les violations du cessez-le-feu.

Les autorités du village de Novotochkivske cherchent à évacuer les enfants en raison des bombardements séparatistes



Les autorités du village Novotochkivske dans la région de Lougansk examinent la question de l'évacuation des enfants à cause des bombardements des séparatistes.

Cette information a été communiquée par Dmytro Kondratyev, responsable de l'administration civico-militaire des villages de Novotochkivske et de Zhelobok, dans le district de Popasna (région de Lougansk) :

«Suite à des bombardements séparatistes sur le village Novotochkivske, une conduite d'eau et des bâtiments ont été endommagé, les autorités cherchent à évacuer les enfants », peut-on lire dans le communiqué.

Selon les données de l’état-major, des témoins ont rapporté que les combattants pro-russes tiraint volontairement sur les maisons habitées pour accuser par la suite les Forces armées ukrainienne de violer les Accords de Minsk :

«Les médias propagandistes sont impliquées dans ces crimes militaires contre l’humanité. Ils filment ces destructions dans le but de créer de fausses informations », souligne l’état-major.

Les salauds Exclamation  Twisted Evil

En attendant, ils ont pris une raclée:

Les combattants pro-russes ont subi de lourdes pertes en essayant de percer une ligne de défense dans le secteur de Lougansk



Les combattants pro-russes ont essayé de percer une ligne de défense militaire ukrainienne dans le secteur de Lougansk.

Cette information a été communiquée par le centre de presse de l’opération anti-terroriste :

«Au cours de la journée, des groupes de combattants pro-russes ont essayé à plusieurs reprises de prendre d’assaut des positions militaires ukrainiennes près du village de Zhelobok […]

Toutes les tentatives ont été repoussées, l’ennemi a subit de lourdes pertes : 25 personnes ont été mises hors d'état de nuire, dont 11 tuées »», peut-on lire dans le communiqué.

Lors de ces attaques, l'ennemi a utilisé de l’artillerie lourde, des mortiers et un char de combat.
avatar
Александр

Messages : 5319
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  steven21 le Ven 9 Juin - 7:06

non mais serieux , ils ont fumé ou quoi ...

avatar
steven21

Messages : 802
Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 37
Localisation : dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Ven 9 Juin - 9:02

Vu l'origine de ta carte, elle serait mieux dans "propagande" qu'ici. Wink
avatar
Александр

Messages : 5319
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Ven 9 Juin - 12:28

Le rapport de l'OSCE qui a rouvert les "yeux":

In Donetsk region the Mission recorded more ceasefire violations compared with the previous reporting period. In Luhansk region the flare-up in ceasefire violations recorded by the SMM in the previous reporting period continued in the same areas – Sentianivka, Krymske and Zholobok – west and north-west of Luhansk, and involved multiple launch rocket systems. The use of weapons proscribed by the Minsk agreements reached a level last recorded by the Mission on 23 March 2017. The SMM heard small-arms fire close to where it was flying an unmanned aerial vehicle near Zaichenko. The Mission continued monitoring the disengagement areas near Stanytsia Luhanska, Zolote and Petrivske; it recorded ceasefire violations inside the Stanytsia Luhanska disengagement area on the night of 6-7 June and near the Zolote disengagement area. Its access remained restricted there and elsewhere.* In “DPR”-controlled Oleksandrivske armed men aggressively restricted the SMM’s freedom of movement. The Mission continued for the second day to monitor demining and facilitate repairs at Donetsk Filtration Station. The SMM monitored a border area not under government control in Novoazovsk. It observed protests in Kyiv and Odessa and a gathering involving religious communities in Ivano-Frankivsk.

Les militants ont lancé 45 attaques contre des troupes ukrainiennes dans le Donbass le dernier jour



Militants launched 45 attacks on positions of the Armed Forces of Ukraine in ATO area in Donbas over the past day.

This is reported by the ATO press center.

In Mariupol direction, militants used 120mm mortars to shell Ukrainian positions near Shyrokyne (20km east of Mariupol) and Vodiane. The enemy also fired at ATO troops outside Marinka (35 km south-west of Donetsk), Hnutove (19km north-west of Mariupol), Talakivka (20km north-west of Mariupol), using grenade launchers and small arms.

In Donetsk direction, the tensest situation was observed in suburbs of Avdiivka (18km north of Donetsk), where militants shelled Ukrainian troops, using 120mm and 82mm mortars, antiaircraft mounts and infantry weapons. In addition, illegal armed formations used 82mm mortars, small arms and grenade launchers to fire at Zaitseve (67km north-north-east of Donetsk), Luhanske (59km north-east of Donetsk).

In Luhansk direction, militants used 120mm mortars to shell Ukrainian positions near Trokhizbenka (33km north-west of Luhansk). ATO troops came under artillery fire outside Katerynivka (64km west of Luhansk).

As a result of hostilities over the past day, one soldier of the Ukrainian Armed Forces was killed, six servicemen were injured.

Les militants ont lancé 45 attaques sur les positions des forces armées d'Ukraine dans la région d'ATO à Donbas au cours du dernier jour.

Ceci est signalé par le centre de presse ATO.

En direction de Mariupol, des militants ont utilisé des mortiers de 120 mm pour occuper des positions ukrainiennes près de Shyrokyne (20 km à l'est de Mariupol) et Vodiane.
L'ennemi a également tiré sur les troupes de l'ATO à l'extérieur de Marinka (35 km au sud-ouest de Donetsk), Hnutove (19 km au nord-ouest de Mariupol), Talakivka (20 km au nord-ouest de Mariupol), utilisant des lance-grenades et des armes légères.

Dans la direction de Donetsk, la situation la plus tendue a été observée dans la banlieue d'Avdiivka (18 km au nord de Donetsk), où les militants ont bombardé des troupes ukrainiennes, en utilisant des mortiers de 120 mm et 82 mm, des montures antiaériennes et des armes d'infanterie.
En outre, les formations armées illégales ont utilisé des mortiers de 82 mm, des armes légères et des lance-grenades pour tirer à Zaitseve (67 km au nord-nord-est de Donetsk), Luhanske (59 km au nord-est de Donetsk).

Dans la direction de Luhansk, des militants ont utilisé des mortiers de 120 mm pour occuper des positions ukrainiennes près de Trokhizbenka (33 km au nord-ouest de Luhansk).
Les troupes de l'ATO sont tombées sous le feu d'artillerie à l'extérieur de Katerynivka (64 km à l'ouest de Luhansk).

En raison des hostilités au cours du dernier jour, un soldat des forces armées ukrainiennes a été tué, six militaires ont été blessés.


Deux caches d'armes découvertes dans le Donbass (photos) (Dans des mines?)



Le Service de sécurité ukrainien (SBU) a trouvé deux caches remplies d'armes et de munitions, utilisées par des insurgés dans le Donbass.

Cette information a été communiquée par le service de presse du SBU.

« La cache d'armes trouvée à proximité de la décharge centrale de Marioupol contenait un lance-roquette antichar RPG-26, trois grenades RGD-5 et F-1, des explosifs et une grande quantité de cartouches », indique le communiqué.



Les services de sécurité ont précisé que lors d'une perquisition dans un appartement de la ville de Drougkivka appartenant à l'un des saboteurs de l'organisation terroriste «RPD» (République populaire de Donetsk), les agents ont découvert une seconde cache d'armes contenant un fusil de précision, deux Kalachnikovs et trois uniformes de manufacture russe.



Selon les services spéciaux, ces caches étaient destinées à des groupes de sabotage terroristes, qui projetaient de déstabiliser la situation dans des régions pacifiques de l'Ukraine.

Une enquête de flagrance est en cours. Les autorités ukrainiennes ont ouvert deux procédures pénales en vertu de l'alinéa 1, l'art. 263 du Code pénal ukrainien.

8 garde-frontières blessés suite à un bombardement sur la base militaire de Sartana



Suite à un bombardement sur la base militaire de Sartana, dans la région de Donetsk, 8 garde-frontières ont été blessés.

Cette information a été communiquée par le Service des garde-frontières ukrainiens :

«Au total, entre 18h30 et 19h00, une quarantaine d'obus ont été tirés sur la base de Sartana. Suite à cette attaque, une partie des bâtiments et du matériel militaire ont été endommagés mais fort heureusement, personne n’a été tué. En revanche, 8 garde-frontières ont été blessés. », peut-on lire dans le communiqué.

Bombardement pro-russe sur le village de Kamianka: un adolescent blessé



Un adolescent de 15 a été blessé dans le village Kamianka par un éclat d’obus. Il a été pris en charge à l'hôpital d'Avdiivka avant d'être transféré dans celui de de Pokrovsk.

Selon une informationcommuniquée par le service de presse de la région de Donetsk, le bombardement a commencé aux alentours de 21h10. L'adolescent se trouvait chez lui, dans le village de Kamianka (district de Yassynouvata), lorsqu'il a été touché aux jambes et à la poitrine par l'explosion d'un obus.

La police a ouvert une enquête criminelle pour acte de terrorisme en vertu de l’article 258 du Code pénal ukrainien.

Dalia Grybauskaite se rendra à Kharkiv pour rencontrer Petro Porochenko



La présidente de la République de Lituanie, Dalia Grybauskaite, effectuera une visite de travail à Kharkiv ce vendredi 9 juin pour rencontrer le président ukrainien Petro Porochenko.

Cette information a été diffusée sur le site officiel de la présidence de la République de Lituanie :

« Les présidents de la Lituanie et de l'Ukraine discuteront de la situation sécuritaire dans le pays, de la mise en œuvre des accords de Minsk et de l'entrée en vigueur de l'accord d'association entre l'UE et l'Ukraine. Ils évoqueront également la nécessité de mettre en œuvre des réformes vitales pour le pays, telles que la lutte contre la corruption, les réformes juridiques, notamment du Parquet général, et du secteur public ainsi que de la transparence commerciale», indique le communiqué.

Selon le service de presse de la présidence lituanienne, les deux chefs d’État rencontreront également des militaires de l'ATO, qui ont été soignés en Lituanie.

Ce soir, Dalia Grybauskaite inaugurera les « Journées de la Lituanie » à Kharkiv. Cet événement culturel est organisé chaque année par l'ambassade de Lituanie dans des villes différentes d'Ukraine. Il s'agit cette année de Kharkiv et d'Odessa.
avatar
Александр

Messages : 5319
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Ven 9 Juin - 13:06

Et voilà qui va (encore) déplaire au Kremlin:

La Maison Blanche dit que les sanctions à l'encontre la Russie resteront jusqu'à la résolution de la crise en Ukraine


White House spokesman Sarah Huckabee Sanders

A spokeswoman for U.S. President Donald Trump says sanctions against Russia for its interference in Ukraine would remain in place until the crisis is resolved.

Spokeswoman Sarah Huckabee Sanders on June 8 said the United States "is committed to existing sanctions against Russia."

She added the administration will keep them in place "until Moscow fully honors its commitments to resolve the crisis in Ukraine."

"We believe that the existing executive-branch sanctions regime is the best tool for compelling Russia to fulfill its commitments," she added in an off-camera briefing with reporters.

The United States and other Western nations imposed sanctions on Moscow in 2014 for its illegal annexation of Ukraine’s Crimean Peninsula and its support for Russia-backed separatists in eastern Ukraine.

President Donald Trump has caused some concern among allies about his commitment to sanctions, praising Russian President Vladimir Putin and saying he wants to improve relations with Moscow.

Based on reporting by AP and Reuters

Une porte-parole du président américain Donald Trump affirme que les sanctions contre la Russie pour son ingérence dans l'Ukraine resteraient en place jusqu'à ce que la crise soit résolue.

La porte-parole Sarah Huckabee Sanders, le 8 juin, a déclaré que les États-Unis «s'engagent à garder en place les sanctions contre la Russie».

Elle a ajouté que l'administration les gardera en place "jusqu'à ce que Moscou honore pleinement ses engagements de résoudre la crise en Ukraine".

"Nous croyons que le régime actuel de sanctions de la branche exécutive est le meilleur outil pour obliger la Russie à s'acquitter de ses engagements", a-t-elle ajouté lors d'un entretien hors-photo avec les journalistes.

Les États-Unis et d'autres pays occidentaux ont imposé des sanctions contre Moscou en 2014 pour l'annexion illégale de la péninsule de Crimée d'Ukraine et son soutien aux séparatistes soutenus par la Russie dans l'est de l'Ukraine.

Le président Donald Trump a suscité des inquiétudes parmi les alliés au sujet de son engagement en matière de sanctions, louant le président russe Vladimir Poutine et disant vouloir améliorer les relations avec Moscou.

Basé sur les rapports de AP et Reuters
avatar
Александр

Messages : 5319
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Ven 9 Juin - 15:47

Et le vol continue, après le charbon, le matériel militaire, etc:

Les équipements industriels saisis par les séparatistes sont démontés et envoyés en Russie



L’équipement industriel se trouvant sur les territoires des auto-proclamées DNR et LNR est démonté et envoyé en Russie.

Cette information a été communiquée par le président ukrainien, Petro Porochenko, lors d’une conférence de presse commune avec la présidente de la république de Lituanie, Dalia Grybauskaite :

«Les saisies et les confiscations de biens appartenant à l’État et aux citoyens ukrainiens sont des actes criminels. Ce qui m’inquiète le plus, c'est qu’une partie de ces équipements industriels soit démontée et envoyée en Russie. C'est totalement inacceptable », a-t-il précisé.

Le président ukrainien a également affirmé que la Russie ne satisfaisait pas les conditions des Accords de Minsk en continuant d'envoyer des armes et des équipements militaires sur les territoires occupés.
avatar
Александр

Messages : 5319
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Lun 12 Juin - 10:15

2 soldats ukrainiens tués et 4 blessés au cours des 67 attaques ennemies dans le Donbass



La situation dans la zone de l'opération antiterroriste dans le Donbass demeure tendue. Au cours de la journée de dimanche, les forces d'occupation russes ont effectué 67 attaques contre les positions des forces ukrainiennes selon le centre de presse de l'ATO.

En direction de Mariupol, les milices ont utilisé des systèmes d'artillerie de 122 mm (Pavlopil, Novogrygorivka), des mortiers de 120 mm (Gnoutove) et de 82 mm (Krasnogorivka, Novomykhailivka), des missiles antichars (Pavlopil), des lance-grenades, des véhicules de combat d'infanterie et des armes légères (Talakivka,Lebedynske,Vodiane).

Aux abords de Donetsk, les points d'appui près de la ville d'Avdiivka et de Kamyanka se sont trouvés pris sous un feu de mortiers de 120 et 82 mm et de chars. Un des obus a frappé un quartier résidentiel. Heureusement, il n'y a pas eu de pertes civiles. L'adversaire a également tiré et mis hors de service une station de pompage dans la région. Les positions des défenseurs ukrainiens près de Pisky et Verhniotoretske ont aussi subi des tirs de mortiers, d'armes d'infanterie, et la ville de Zaitseve a été touchée par des tirs de véhicules de combat d'infanterie et de lance-grenades.

Petro Poroсhenko se rendra en France dans un proche avenir



Le président ukrainien Petro Porochenko se rendra bientôt en France, afin de rencontrer son homologue français, Emmanuel Macron.


Selon le correspondant d'Ukrinform, le chef de l'État a fait cette déclaration lors d'une conférence de presse conjointe avec la présidente de la Lituanie, Dalia Grybauskaite, à Kharkiv :

« Nous avons eu une discussion de coordination très intense avec nos partenaires en ce qui concerne le « format Normandie », notamment avec l'administration du nouveau président [français]. Ma visite en France est attendue dans un proche avenir », a déclaré Porochenko.

« Nous avons déjà eu de nouvelles négociations dans le cadre des accords de Minsk. Une réunion de conseillers politiques des partenaires de cet accord a eu lieu il y a quelques jours.

L'Ukraine, l'Allemagne et la France y ont tenu un positionnement parfaitement en accord en ce qui concerne l'accomplissement de la feuille de route afin de garantir toutes les étapes prévues dans les accords de Minsk », a ajouté le chef de l’État avant de préciser : « Nous coordonnons nos efforts avec nos partenaires du «format Normandie» et je suis satisfait de cette coordination. Je pense que ces efforts conjoints apporteront la paix sur le territoire ukrainien ».
avatar
Александр

Messages : 5319
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  pyxous le Mar 13 Juin - 9:52

L'Est ukrainien connaît un regain de tension ces dernières semaines: 7 soldats ont été tués dans des affrontements avec les pro-russes.


Sept soldats ukrainiens ont été tués entre samedi et lundi lors d'affrontements avec les séparatistes prorusses dans l'est du pays, a annoncé lundi un porte-parole de l'armée ukrainienne. La région connaît ces dernières semaines un regain de tension.

Quatre militaires sont morts samedi, deux dimanche et un lundi, ce qui porte le bilan des pertes pour l'armée ukrainienne à 14 depuis le début juin.
«L'escalade a commencé il y a deux ou trois semaines. L'ennemi apporte des armes lourdes sur ses positions sur la ligne de front, ce qui constitue une violation des accords de paix», a dénoncé le porte-parole.

Plus de 10'000 morts en trois ans
Le conflit entre armée ukrainienne et rebelles séparatistes, soutenus militairement par Moscou selon Kiev et les Occidentaux, a fait plus de 10'000 morts en trois ans.
avatar
pyxous

Messages : 565
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 67
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Mar 13 Juin - 10:51

L'OSCE rapporte une augmentation de 50% de bombardements de zones civiles.

Le dernier rapport de l'OSCE: "Between the evenings of 9 and 10 June the Mission recorded more ceasefire violations in Donetsk and Luhansk regions"

Les militants bombardent de l'armée ukrainienne 57 fois ce lundi, un soldat tué, cinq blessés

L’escalade de violences dans le Donbass dure depuis maintenant plusieurs semaines

Les activités de combat dans le Donbass ne sont plus une "opérations antiterroristes": il est l'heure d'un nouveau format de la défense du pays, - Turchynov

Le ministère de l’Information a publié une liste des thèses propagandistes russes contre l’Ukraine



Le ministère de l’Information ukrainien a publié la liste des 7 thèses utilisée à l'encontre de l’Ukraine les plus répandues dans la propagande russe.


Cette information a été communiquée par Dmytro Zolotouchine, ministre adjoint de l’Information :

«Avec mes collègues du ministère de l’Information, nous avons établi une liste des 7 thèses les plus virulentes que le Kremlin utilise contre l’Ukraine dans le cadre de sa politique de désinformation. IL ne s'agit pas d'une liste exhaustive, mais nous y avons mis les thèses les plus répandues et les plus sensibles», a-t-il déclaré.

1. Il fait mal vivre en Ukraine.
La crise politique et économique. Les protestations, les scandales politiques et les déclarations du Bloc d’opposition ou de l’opposition pro-russe, «la chute inévitable du pouvoir de Porochenko», «l’Occident est fatigué de l’Ukraine », l’Occident ne souhaiterait plus aider l’Ukraine, l’aide occidentale diminuerait voire serait arrêtée. Les pays occidentaux seraient déçus par les réformes en Ukraine ou par l'Ukraine elle-même. La crise énergétique en Ukraine, les nombreux sujets sur les problèmes énergétiques (charbon, gaz ...) l’augmentation des tarifs dans les services publics. Les sujets négatifs concernant le régime sans visas entre l’Ukraine et l’Union européenne : «le mensonge », « de toute façon, il faut avoir plein de documents pour franchir la frontière », «l’appauvrissement des Ukrainiens », «il n’y a pas d’argent pour cette Europe» etc. Les sujets négatifs concernant le FMI et l’Ukraine : «c’est de l'esclavage », «le FMI ne donnera pas d’argent », «les fonds sont détournés» etc.

2. La suppression des sanctions à l'encontre de la Russie.
De nombreux commentaires ou déclarations annonçant «la suppression très prochaine des sanctions », «la fatigue que l’Occident éprouverait à cause des sanctions » ou encore que «l’Occident n’a plus envie de continuer les sanctions». 

3. Les discrédit jeté sur les Forces armées ukrainiennes.
«Les Forces armées ukrainiennes bombardent le Donbass », les sujets sur les «crimes de guerre de l’armée ukrainienne», sur « les mercenaires ou les formateurs étrangers de l’armée ukrainienne», sur «les ivrognes » ou «les lourdes pertes» subies par l’armée ukrainienne. Les déclarations russes, séparatistes ou autres selon lesquelles «Kyiv ne remplit pas les Accords de Minsk », ou que l'Ukraine les sabote ; les commentaires négatifs sur le travail de l’OSCE , etc.

4. L’Ukraine abandonne le Donbass.
L’Ukraine abandonnerait le Donbass ou serait en train de le perdre. Toutes les déclarations du type : Kyiv fait tout pour perdre le Donbass, Kyiv détruit le Donbass,  le génocide du Donbass, le blocus économique, le blocus commercial, le non-paiement des retraites et des prestations sociales aux habitants des territoires occupés, etc. Les déclarations des chefs terroristes concernant l’Ukraine et les territoires occupés.

5. La Crimée est russe.
Les déclarations de la Fédération de Russie et des autorités d’occupation de la Crimée sur la péninsule. L’ « amélioration » incroyable constatée depuis l’annexion.

6. L’Ukraine soutient le terrorisme.
Les relations que les Ukrainiens entretiendraient avec des islamistes. «Des mercenaires s’entraînent en Ukraine et combattent, «l’Ukraine fournit des armes aux islamistes », «des bataillons islamistes dans le Donbass» etc. Les saboteurs ukrainiens en Crimée, dans le Donbass ou en Russie, les tentatives d’actes terroristes, les terroristes, les actes terroristes. 

7. L’Ukraine est un pays radical.
Les sujets délirants sur les radicaux, les néo-nazis, les fascistes, les vandales etc. Les sujets sur l'oppression que subirait la langue russe ou les russophones en Ukraine. La prétendue « russophobie » de Kyiv, la haine pour tout ce qui est russe, les tentatives de réécrire l’histoire, le mépris envers  le passé commun et la victoire contre les nazis.

La Russie pourrait faire appel à des mercenaires pour attaquer les régions de Soumy et de Kharkiv



Les services spéciaux russes seraient en train d'élaborer un plan dans lequel ils prévoiraient d'utiliser des centaines de mercenaires de l'entreprise militaire  «Wagner » qui tenteraient de franchir la frontière pour prendre d’assaut des zones frontalières des régions de Soumy et de Kharkiv.


Cette information a été diffusée par «Mirotvorets », un centre d’études des activités criminelles à l'encontre de la sécurité nationale de l’Ukraine, de la paix, de l’Humanité et de l’ordre international :

«Au printemps de cette année, lors d’une rencontre avec des représentants des services de sécurité de la Fédération de Russie, un assistant connu du président du pays-agresseur leur a fixé l’objectif de renforcer leurs activités de déstabilisation de la situation sur les territoires des régions de Soumy et de Kharkiv en Ukraine. Selon les informations qui ont fuité de cet entretien, les services spéciaux prévoient d’impliquer dans ces activités des représentants de l'entreprise militaire privée «Wagner », peut-on lire dans le communiqué.

Il est également à noter que les membres de cette milice privée seraient sensés suivre des formations adéquates pour se préparer aux combats et coordonner leurs tâches. Certains d’entre eux auraient déjà été envoyés dans la ville de Grayvoron, dans la région de Belgorod (Fédération de Russie).

Le chef de cette milice privée, Dnitri Outkine, dit Wagner, est un ancien officier des forces spéciales des Services de renseignement de la Fédération de Russie. Il a été vu lors d’une réception au Kremlin. Les membres de son organisation ont déjà participé aux affrontements dans l’est de l’Ukraine, ainsi qu'en Syrie.

Selon les premières informations diffusées par «Mirotvorets », l'un des plans d'action mis en place par la Russie prévoirait que «des groupes paramilitaires composés de ces mercenaires, habillés de l'uniforme des Forces armées ukrainiennes et du Service des garde-frontières, franchissent la frontière russo-ukrainienne pour prendre d’assaut les zones frontalières :

«Si les groupes d’assaut parviennent à réaliser leur mission, ils seront suivis le long de leur avancée en territoire ukrainien par des unités des Forces régulières russes, dont les militaires n'auront ni écussons ni documents. Une partie de ces unités est aussi basée à Grayvoron. Pour justifier l’utilisation de la force armée, les mercenaires de Wagner se déguiseront en militaires ukrainiens et attaqueront des garde-frontières ».

Pour déstabiliser encore plus la situation en Ukraine, les services spéciaux russes utilisent déjà leurs relations au sein du milieu criminel en Ukraine via certains de leurs membres en exil en  Russie.
avatar
Александр

Messages : 5319
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Ven 16 Juin - 9:45

Le régime du cessez-le-feu est violé dans tous les secteurs



Malgré tous les accords sur le cessez-le-feu, les combattants pro-russes n’arrêtent pas d’attaquer les positions militaires ukrainiennes, ainsi que de bombarder les objets de l’infrastructure civile. Ils déploient massivement les armes lourdes interdites par les Accords de Minsk.

Cette information a été communiquée par le service de presse de l’opération anti-terroriste.

«Dans le secteur de Marioupol, des bandes armées ont tiré sur les quartiers résidentiels de Mariinka en utilisant des systèmes de lance-roquettes multiples. Quelques maisons ont été endommagées, mais heureusement, il n’y a pas eu de victimes. À Mariinka, mais aussi à Pavlopil, les combattants utilisaient des mortiers de calibre 120mm, à Krasnogorivka – des mortiers de calibre 82 mm.  À Chyrokine, Vodyane, Lebedynske, Talakhivka et Tchermalykh, l’ennemi utilisait des lance-grenades, des mitrailleuses lourdes et des armes légères », peut-on lire dans le communiqué.

Aux abords de Donetsk, les combattants pro-russes à Horlivka ont bombardé les militaires ukrainiens près du village de Pivdenne en utilisant des systèmes d’artillerie de calibre 122mm. Les positions militaires ukrainiennes à Kamenka se sont retrouvées sous les tirs des chars et des mortiers de calibre 120mm. À Novolouganske, sous les tirs des mortiers de calibre 82 mm et des mitrailleuses lourdes. Des provocations armées ont eu lieu aussi à Verchnotoretske et Avdiyivka.

La situation était relativement calme dans le secteur de Lougansk, où les mercenaires russes ont tiré avec des armes légères sur Novozvanivka et des lance-grenades anti-chars à Malinove, ainsi qu’avec des mortiers de calibre 82mm sur Katerinivka.


One Ukrainian soldier killed in combat yesterday, - ATO HQ



One fighter of Ukraine's Armed Forces was killed in combat in the anti-terrorist operation (ATO) in the east of Ukraine on June 15.
As reported by Censor.NET, this was announced by the ATO HQ on Facebook.

"The enemy shelling inflicted fatal wounds to one Ukrainian fighter yesterday, and unfortunately, he died.

"We extend our condolences to family and relatives of the killed Hero," the message says.

See more: Russian troops shelled neighborhoods of Sukha Balka: three adults and child miraculously survived. PHOTOS

As reported, on June 14, militants attacked Ukrainian positions 55 times.

Les camions du «convoi humanitaire » russe transporteront les corps des militaires tués




Les Services de renseignement ukrainiens estiment que les camions du 66e «convoi humanitaire » russe transporteront du Donbass en Russie les corps des militaires russes tués au cours des combats.


Cette information ac été communiquée par Olexandre Moutouzyanyk, porte-parole de l’opération anti-terroriste lors d’une conférence de presse :

«Le Service de renseignement ukrainien estiment que les camions russes transporteront en Russie  les corps des militaires et des mércenaires russes tués dans les affrontements.

Actuellement, dans la morgue de Lougansk, une trentaine de corps de combattants russes attendent être rapatriés chez eux », a-t-il déclaré.

Vladimir Poutine a reconnu que la Russie avait perdu entre 50 et 52 milliards de dollars à cause des sanctions

Le président russe Vladimir Poutine a reconnu que la Russie avait perdu entre 50 et 52 milliards de dollars à cause des sanctions introduites à la suite de l’agression russe contre l’Ukraine. Selon lui, rien que les sanctions introduites par les États-Unis ont coduit à la perte de 1% du PIB russe.

Il a fait cette déclaration lors de sa conférence annuelle.

«La Russie a perdu entre 50 et 52 milliards de dollars à cause des sanctions. Les sanctions introduites par les États-Unis ont conduit à la perte de 1% du PIB », a-t-il déclaré.

Cependant, le président russe a affirmé que les sanctions avaient un impact positif sur l’économie russe, surtout en ce qui concerne l’agriculture, et que ceux qui les avaient introduites y perdaient encore plus.

Selon Vladimir Poutine, l’introduction des sanctions avaient d’autres impacts positifs pour les Russes.

«Nous avons été obligés d’allumer nos cerveaux, nos talents, de concentrer nos ressources dans les directions les plus importantes au lieu de continuer de profiter des revenus du gaz et du pétrole », a-t-il affirmé.

Et pas de bol pour lui:

L’Union européenne va prolonger les sanctions contre la Russie



La semaine prochaine, lors du sommet des 22 et 23 juin, les leaders des pays de l’Union européenne devraient voter la prolongation des sanctions économiques contre la Russie.

Cette information a été confirmée à notre correspondant à Bruxelles par un diplomate de haut-rang.

«Lors du sommet des 22 et 23 juin prochain, les leaders européens voteront la prolongation des sanctions économiques à l’égard de la Russie, introduites en guise de réponse à l’agression russe contre l’Ukraine », a-t-il déclaré .

Les sanctions seront probablement prolongées pour six mois.

"La Russie fera de son mieux pour soutenir les résidents de Donbas, indépendamment des facteurs externes", - Poutine

. . .

Seul un armement puissant pourra arrêter l’agression russe



L’agression russe contre l’Ukraine ne pourra être arrêtée qu’avec un armement puissant et une armée très forte.

Cette déclaration a été faite par OlexandreTourtchynov, Secrétaire du Conseil de la sécurité nationale et de la défense d’Ukraine lors de sa rencontre avec Kamil Grant, adjoint du Secrétaire général de l’OTAN.

«L’agression russe ne pourra être arrêtée que par un armement puissant et une armée très forte », a-t-il déclaré.

Tourtchynov a ajouté que le renouvellement de la coopération de l’Ukraine avec les membres de l’OTAN était une des priorités de l’Ukraine.

Lors d’un entretien, les interlocuteurs ont discuté de l’agression hybride russe contre l’Ukraine, de la coopération avec les pays-membres de l’OTAN dans le domaine militaro-technique et de la cyber sécurité, ainsi que du passage aux normes de l’OTAN du secteur de la sécurité et de la défense ukrainiennes, notamment de son système de défense industrielle. 
avatar
Александр

Messages : 5319
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  pyxous le Lun 19 Juin - 13:17

Ukraine: l'UE prolonge d'un an ses sanctions après l'annexion de la Crimée par la Russie


L'Union européenne a reconduit lundi pour un an des sanctions décidées après l'annexion de la Crimée par la Russie en mars 2014, qui interdisent notamment les investissements dans la péninsule et les importations vers l'Union de ses produits.

Les 28 pays de l'UE doivent par ailleurs reconduire dans les semaines à venir leurs lourdes sanctions économiques contre la Russie, touchant notamment des banques, entreprises pétrolières et de défense, décrétées à l'été 2014 en réaction au soutien présumé de Moscou à l'offensive de rebelles séparatistes dans l'est de l'Ukraine.

Ce sujet devrait être abordé par les chefs d'Etat et de gouvernement européens lors de leur sommet jeudi et vendredi à Bruxelles, alors que le conflit, qui a fait plus de 10 000 morts en trois ans, a repris en intensité ce printemps.
Le président français Emmanuel Macron et la chancelière allemande Angela Merkel, dont les pays ont parrainé les accords de Minsk censés mettre fin au conflit, devraient informer leurs homologues de la situation sur le terrain et "recommander" un renouvellement de ces sanctions, selon une source diplomatique.

Ces lourdes sanctions qui ont durablement empoisonné les relations entre Bruxelles et Moscou ont toujours été prolongées par périodes de six mois. Elles visent également près de 150 personnalités, dont des proches du président Vladimir Poutine, inscrites sur la "liste noire" de l'UE, ce qui leur interdit tout visa pour un pays de l'Union et gèle leurs fonds déposés dans des banques européennes.
avatar
pyxous

Messages : 565
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 67
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Lun 19 Juin - 14:42

S'ils prolongent pour un an alors qu'avant ce n'était que pour six mois, on voit que personne dans l'UE ne songe que la Russie de Poutine va changer quelque chose.

La preuve:

Actuellement, entre 5 000 et 6 000 militaires russes se trouvent sur les territoires occupés du Donbass



Aujourd’hui, le Donbass est devenu un champ d’entraînement pour la préparation militaire de l’armée régulière russe. Les unités des séparatistes sont dirigées par des officiers russes.


Cette déclaration a été faite par Yuriy Boutousov, journaliste et expert militaire.


«Les unités militaires russes effectue leur formation dans le Donbass. Le système de gestion, le service de renseignement, l’artillerie, la logistique, tout est dirigé par des officiers russes. Les 1er et 2e corps d’armée des forces d’occupation comptent des officiers russes, dont le statut est celui de« conseillers », mais, en réalité, ils ont les pouvoirs de véritables commandants », peut-on lire dans son article.


Boutousov souligne que les unités de l’infanterie motorisée et les unités de chars de l’armée russe sont régulièrement envoyées dans le Donbass pour participer aux combats avec l’armée ukrainienne.

Les «garde-frontières des LDNR» endommagent les passeports des Ukrainiens




Ces deux derniers mois, les combattants des pseudo-républiques DNR/LNR endommagent volontairement les passeports des citoyens ukrainiens sur les points du contrôle.


Cette information a été communquée par Dmytro Tymtchouk, député ukrainien et chef du projet «Résistance d’information » sur sa page Facebook.


« Quand les citoyens ukrainiens passent par les points de passage du Donbass, les combattants des LDNR mettent dans leurs passeports des tampons des pseudo-républiques pour les endommager », a-t-il déclaré.

Depuis plus d’une semaine, Avdiivka est privée de gaz et Olexandrivka d’eau

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6259
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  steven21 le Mar 20 Juin - 3:18

voila le genre de video qui me fera de plus en plus aimer l ukraine.
respect aux ukrainiens. 
slava ukraine.

avatar
steven21

Messages : 802
Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 37
Localisation : dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Mar 20 Juin - 14:51

J'aimerai surtout ne plus voir ce genre de vidéo, pas mieux? Sad

Le rapport de l'OSCE: plus de violations du cessez-le-feu.

Les militants ont lancé 43 attaques contre des troupes ukrainiennes dans le Donbass au dernier jour



Les militants ont lancé 43 attaques sur les positions des forces armées d'Ukraine dans la région de l'ATO au Donbass au cours du dernier jour.

C'est signalé par le centre de presse ATO.

En direction de Mariupol, des militants ont bombardé des troupes ukrainiennes près de Shyrokyne (20 km à l'est de Mariupol), Vodiane (35 km au sud-ouest de Donetsk), Talakivka (20 km au nord-ouest de Mariupol)), Hnutove (19 km au nord-ouest de Mariupol), Lebedynske
(16 km au nord-est de Mariupol) et Marinka (35 km au sud-ouest de Donetsk), en utilisant des lance-grenades, des mitrailleuses lourdes, des armes légères, dans certains cas, des armes antiaériennes et des armes blindées.

Dans la direction de Donetsk, les militants ont bombardé des troupes ukrainiennes près d'Avdiivka (18 km au nord de Donetsk), en utilisant des armes de différentes modifications et des armes à feu antiaériennes.
L'ennemi a tiré sur les troupes de l'ATO près de Kamyanka (62 km au sud de Donetsk), Zaitseve (67 km au nord-nord-est de Donetsk) et Novoluhanske (53 km au nord-est de Donetsk), en utilisant des lance-grenades et des armes légères.

En direction de Luhansk, les militants ont utilisé des mortiers de 82 mm et 120 mm pour occuper des positions ukrainiennes près de Krymske (42,5 km au nord-ouest de Luhansk).
Les attaques ennemies ont également été enregistrées près de Novooleksandrivka (65 km à l'ouest de Luhansk), Novozvanivka (70 km à l'ouest de Luhansk) et Stanytsia Luhanska (16 km au nord-est de Luhansk), où les militants ont ouvert le feu sur les positions de l'ATO des lance-grenades et des armes légères.

En raison des hostilités au cours du dernier jour, quatre soldats ukrainiens ont été blessés.


Des témoins ont parlé d’ «exécutions massives» commises par les combattants pro-russes dans le Donbass



Les témoins des crimes commis sur le territoire des régions des Donetsk et de Lougansk par les membres des organisations terroristes LNR et DNR parlent de nombreuses exécutions.

Cette information a été confirmée par le Bureau du Procureur général de l’Ukraine.

Il est à noter qu’environ 900 anciens prisonniers des séparatistes ont déjà été interrogés dans le cadre de cette enquête. Toutes ces personnes ont été torturées et maltraitées par les représentants des organisations terroristes.

«À titre d’exemple, les témoins ont raconté qu’ils avaient assisté au massacre de 134 prisonniers militaires et civiles. Parmi eux, 121 n’ont pas encore été identifiés. Selon les témoignages, il y a eu des massacres massifs dans les villes de Slovyansk, Horlivka, Makiyivka et aux abords de la ville d’Illovaysk, dans la région de Donetsk. L’implication des dix combattants pro-russes et des militaires russes dans ces crimes n’est pas encore déterminée officiellement mais est actuellement en cours de vérification », peut-on lire dans le communiqué.

Le rapport du Commissaire Suprême de l’ONU aux droits de l’Homme, présenté l’été dernier, indique que quelques centaines des personnes ont été exécutées par les combattants pro-russes dans le Donbass.



Actuellement, en Ukraine il y a 1 586 709 déplacés



Officiellement, à compter du 19 juin 2017, il y a en Ukraine 1 586 709 déplacées, c’est à dire 1 276 743 familles du Donbass et de la Crimée.

Cette information a été communiquée par le service de presse du ministère des affaires Sociales.

« Au 19 juin 2017, selon les informations fournies par les institutions du ministère des affaires sociales et des conseils régionaux et municipaux, en Ukraine, il y a aujourd’hui 1 586 709 personnes déplacées, soit 1 276 743 familles venues de la Crimée et du Donbass », peut-on lire dans le communiqué.



Le président de la Rada expose les principes clés du projet de loi sur la désoccupation du Donbass



Le président de la Rada Suprême (parlement ukrainien) Andriy Paroubiy a déclaré que le projet de loi sur la désoccupation des districts séparés de Donetsk et de Louhansk permettrait d'utiliser toutes les divisions militaires sans restreindre les procédures démocratiques et de reconnaître ces districts comme des territoires occupés.

« Tout d'abord, nous devrions créer une base législative qui permettrait l'utilisation de toutes les divisions militaires sans restreindre les procédures démocratiques », a-t-il annoncé lors d'une émission-débat sur la chaîne de télévision ICTV.

Selon Paroubiy, le projet de loi prévoit également la création d'un siège opérationnel unique, qui devrait être géré non seulement par les unités militaires, les forces de sécurité, le secteur de la sécurité, mais aussi par les administrations civiles et militaires locales.

« Et, bien sûr, la reconnaissance des territoires occupés en tant que territoires occupés », a ajouté le président de la Rada.

Dans le même temps, il a souligné que ce projet de loi représentait une option de compromis, qui unirait ceux qui soutiennent l'imposition de la loi martiale et ceux qui s'y opposent.
avatar
Александр

Messages : 5319
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  steven21 le Mar 20 Juin - 18:08

Александр a écrit:J'aimerai surtout ne plus voir ce genre de vidéo, pas mieux? Sad

oui je sai ce n est pas une video positive.  Crying or Very sad
mais ce que je voulais dire par la c est que cette video ma prise les tripes. 
et la sagesse qu ont les ukrainiens face au cortège , nous ne somme pas pres de voir ca en france .
si un ame charitable pourrait me donner le nom de la 1ere musique , je lui en serais reconnaissant.

SVOBODA j ai besoin de toi  I love you
avatar
steven21

Messages : 802
Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 37
Localisation : dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Mer 21 Juin - 10:06

Tu n'es pas le seul Steven, les ukrainiens ont un grand respect pour ceux qui sont tombé au combat.

Le rapport de l'OSCE: "The SMM recorded fewer ceasefire violations and fewer explosions"

Mais ça n'empêche pas les crétins de:

Les combattants armés de la DNR ont attaqué l’OSCE

Les combattants armés de la soi-disant république auto-proclamée de Donetsk ont attaqué les représentants de la mission de l’OSCE en Ukraine.

Cette information  a été publiée sur le compte  Twitter de la mission.

«Les représentants de la DNR ont attaqué violemment les représentants de la mission spéciale de suivi  de l'OSCE », peut-on lire dans le communiqué.

Des détails en seront communiqués par la suite.

Spot Report by the SMM

On 20 June an SMM patrol (1) comprising two armoured vehicles and six members was stationary at an observation post at “DPR”-controlled Yasynuvata railway station (16km north-east of Donetsk), when it saw two men in military-style attire, one armed with an assault rifle (AK-type) walking in a western direction about 80m away. Another SMM patrol (2) comprising two armoured vehicles and six members was positioned about 150m west of the other patrol and about 100m from the two men. At 11:06, both patrols heard one burst of small-arms fire assessed as coming from the area of the two men.

Then, the two men, both with their faces covered - one with a balaclava, the other with a scarf - moved towards SMM patrol (2) and began to aggressively shout at the SMM. They then left. At 11:10 both SMM patrols attempted to leave the area. As SMM patrol (2) began to leave, the armed man ran to the second vehicle, tried to open the door on the driver’s side and attempted to break the driver’s side window with his gunstock. Failing to do either, he then ran after the first vehicle from SMM patrol (2). Following this, the armed man turned and pointed his assault rifle at the driver and front-seat passenger of the second vehicle from SMM patrol (2). Both patrol members raised their hands in response. When the armed man moved to the side of the vehicle to try to open the front passenger-side door, the driver accelerated. As the SMM vehicle was driving away, the armed man hit the rear right-side window with his gunstock, causing minor damage. The SMM then saw him fire a burst of small-arms fire into the air, followed by three shots that the SMM assessed were fired at the patrol vehicle. The patrol vehicle was not hit. At 11:21, as all SMM patrol vehicles were leaving the area the SMM observed the armed man pointing his assault rifle at the SMM. The SMM returned safely to base in Donetsk city.

The SMM informed the Joint Centre for Control and Co-ordination and asked it to follow up on the incident.

Le 20 juin, une patrouille SMM (1) comprenant deux véhicules blindés et six membres était stationnaire à un poste d'observation à la gare de Yasynuvata (DPR) (16 km au nord-est de Donetsk), alors qu'il a vu deux hommes en tenue militaire , Un armé d'un fusil d'assaut (AK-type) marchant dans une direction ouest à environ 80 m. Une autre patrouille SMM (2) comprenant deux véhicules blindés et six membres a été positionnée à environ 150 m à l'ouest de l'autre patrouille et à environ 100 m des deux hommes. À 11h06, les deux patrouilles ont entendu un éclat d'armes légères évalué comme venant de la région des deux hommes.

Ensuite, les deux hommes, les deux avec leurs visages couverts - un avec un balaclava, l'autre avec un foulard - se sont déplacés vers la patrouille SMM (2) et ont commencé à crier agressivement au SMM. Ils sont ensuite partis. À 11h10, les deux patrouilles SMM ont tenté de quitter la zone. Alors que la patrouille SMM (2) a commencé à partir, l'homme armé a couru vers le deuxième véhicule, a tenté d'ouvrir la porte du côté du conducteur et a tenté de casser la fenêtre latérale du conducteur avec son fusil. Sans le faire, il a ensuite couru après le premier véhicule de la patrouille SMM (2). Suite à cela, l'homme armé a tourné et pointé son fusil d'assaut sur le conducteur et le passager avant du deuxième véhicule de la patrouille SMM (2). Les deux patrouilleurs ont levé la main pour répondre. Lorsque l'homme armé s'est déplacé sur le côté du véhicule pour essayer d'ouvrir la porte du passager avant, le conducteur s'est accéléré. Lorsque le véhicule SMM se déplaçait, l'homme armé a frappé la fenêtre arrière droite avec son pistolet, causant des dégâts mineurs. Le SMM l'a alors vu tirer un coup de feu de petites armes dans l'air, suivi de trois coups que le SMM a évalués ont été tirés sur le véhicule de patrouille. Le véhicule de patrouille n'a pas été frappé. À 11h21, comme tous les véhicules de patrouille SMM quittaient la région, le SMM a observé l'homme armé qui dirigeait son fusil d'assaut au SMM.
Le SMM est rentré en toute sécurité pour fonder dans la ville de Donetsk.

Le SMM a informé le Centre conjoint de contrôle et de coordination et lui a demandé de donner suite à l'incident.


Le secteur de Marioupol reste le principal théâtre des affrontements



Au cours des dernières 24 heures, les combattants pro-russes ont ouvert le feu sur les positions militaires ukrainiennes à 43 reprises.

Cette information a été communiquée par le centre de presse de l’opération anti-terroriste.

«Les unités des occupants russes ont utilisé moins souvent l’artillerie lourde, mais n’ont jamais arrêter de tirer sur les positions des militaires ukrainiens. Dans le secteur de Marioupol, ils ont violé le régime du cessez-le-feu à 19 reprises, notamment, à Chyrokine, Vodayane, Lebedynske, Talakhivka, Gnoutove, Berezove et Mariyinka. Ils utilisent prinicipalement des lance-grenades, des mitrailleuses de gros calibre, des armes de chasse et, de temps en temps, des véhicules de combat », peut-on lire dans le communiqué.

Aux abords de Donetsk, les combattants utilisent des canons anti-aériens à Avdiivka, Kamenka, Zaytseve et Novolouganske, ainsi que des systèmes d’artillerie et des lance-grenades. Au total, ils ont violé le régime du cessez-le-feu à 9 reprises.

Dans le secteur de Lougansk, la situation la plus chaude a eu lieu aux abords de la route de Bakhmout où les combattants pro-russes ont tiré avec des mortiers de calibre 120mm à Krymske.

Ils utilisent aussi des mortiers de calibre 82 mm, des lance-grenades et des armes de chasse. L’ennemi a attaqué les positions des Forces armées ukrainiennes également à Stanytsya Louganska, Novozvanivka, Zholte, Stary Aydar et Novoolexandrivka.

Au cours des dernières 24 heures, 4 militaires ukrainiens ont été blessés.
avatar
Александр

Messages : 5319
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Mer 21 Juin - 10:48

Les militants ont lancé 36 attaques contre les troupes ukrainiennes dans le Donbass hier



Militants launched 36 attacks on positions of the Armed Forces of Ukraine in ATO area in Donbass over the past day.

This is reported by the ATO press center.

In Mariupol direction, militants shelled Ukrainian troops near Talakivka (20km north-west of Mariupol) using 122mm mortars and Hnutove (19km north-west of Mariupol) using 82mm mortars.

In addition, illegal armed formations used small arms and grenade launchers to fire at Shyrokyne (20km east of Mariupol), Pavlopol (30 km northeast of Mariupol), Marinka (35 km south-west of Donetsk) and Vodiane (35 km south-west of Donetsk).

In Donetsk direction, the militants shelled Ukrainian troops near Kamyanka (62km south of Donetsk), using hand-held anti-tank grenade launchers and heavy machine guns. The enemy fired at ATO troops near Avdiivka (18km north of Donetsk), using 120mm mortars and grenade launchers.

In Luhansk direction, militants used mortars, tanks, grenade launchers and small arms to shell Ukrainian positions near Krymske (42.5km north-west of Luhansk), Shchastia (23km north of Luhansk), Stanytsia Luhanska (16km north-east of Luhansk), Novozvanivka (70km west of Luhansk) and Novooleksandrivka (65km west of Luhansk).

As a result of hostilities over the past day, one Ukrainian soldier was injured.

Les militants ont lancé 36 attaques sur les positions des forces armées d'Ukraine dans la région d'ATO au Donbass au cours du dernier jour.

Ceci est signalé par le centre de presse ATO.

En direction de Mariupol, des militants ont bombardé des troupes ukrainiennes près de Talakivka (20 km au nord-ouest de Mariupol) en utilisant des mortiers de 122 mm et Hnutove (19 km au nord-ouest de Mariupol) en utilisant des mortiers de 82 mm. En outre, des formations armées illégales ont utilisé des armes légères et des lance-grenades pour tirer à Shyrokyne (20 km à l'est de Mariupol), Pavlopol (30 km au nord-est de Mariupol), Marinka (35 km au sud-ouest de Donetsk) et Vodiane (35 km au sud-ouest
De Donetsk).

Dans la direction de Donetsk, les militants ont bombardé des troupes ukrainiennes près de Kamyanka (62 km au sud de Donetsk), en utilisant des lance-grenades antichars portatifs et des mitrailleuses lourdes.
L'ennemi a tiré sur les troupes de l'ATO près d'Avdiivka (18 km au nord de Donetsk), en utilisant des mortiers de 120 mm et des lance-grenades.

Dans la direction de Luhansk, les militants utilisaient des mortiers, des chars, des lance-grenades et des armes légères pour occuper des positions ukrainiennes près de Krymske (42,5 km au nord-ouest de Luhansk), Shchastia (23 km au nord de Luhansk), Stanytsia Luhanska (16 km au nord-est de Luhansk)
Novozvanivka (70 km à l'ouest de Luhansk) et Novooleksandrivka (65 km à l'ouest de Luhansk).

En raison des hostilités au cours du dernier jour, un soldat ukrainien a été blessé.
avatar
Александр

Messages : 5319
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Jeu 22 Juin - 11:56

Le rapport de l'OSCE qui revient sur l'attaque dont ils ont été victime: "An armed man opened fire at and violently attacked the SMM in Yasynuvata. The SMM recorded fewer ceasefire violations in both Donetsk and Luhansk regions compared with the previous reporting period."

Donbass : les combattants pro-russes continuent de tirer tout le long de la ligne de démarcation



Selon une information fournie par le centre de presse de l'ATO (opération antiterroriste dans le Donbass), au cours de la journée de mercredi, les forces d'occupation russes ont mené 35 attaques contre les positions des forces ukrainiennes.

Aux abords de Marioupol, les milices pro-russes ont effectué 14 bombardements sur les positions ukrainiennes. Les points d’appui aux alentours de Gnoutove, Vodiane, Talakivka, Maryinka et Krasnogorivka ont été plusieurs fois touchés par des tirs d'armes légères et de lance-grenades. Les milices ont également utilisé des mortiers de 82 mm pour tirer sur Starognativka.

L’ennemi a frappé à 6 reprises les positions militaires ukrainiennes aux alentours de Donetsk, utilisant des canons de char de 125 mm (Kamyanka, Opytne), des lance-grenades (Pisky, Avdiivka), des mitrailleuses lourdes (Zaitseve, Pisky).

En direction de Louhansk, les troupes pro-russes ont utilisé des mortiers de 82 mm près de Novooleksandrivka et Troitske. Des tirs de missiles antichars ont été recensés à Crymske. Le feu d'armes d'infanterie a également retenti près de Zhovtneve, Valouiske, Stanytsia-Louhanska et Novozvanivka.

L'état-major des forces ukrainiennes a informé qu'un militaire ukrainien avait été blessé au cours de ces affrontements dans le Donbass.

Sont tellement c . . . :

Les combattants pro-russes ont tué deux officiers des Forces armées russes



La semaine dernière, deux officiers des Forces armées russes ont été tués sur le territoire occupé de la région de Donetsk.

Cette information a été communiquée par le Service de renseignement national auprès du ministère de la Défense de l’Ukraine.

«Au sein des unités du 1er corps d’armée (Donetsk) des Forces armées russes, les relations entre les officiers de carrière et les combattants empirent. Le nombre des confrontations ouvertes s’accroît. À titre d’exemple, la semaine dernière, deux officiers du régiment de l’infanterie marine (Novoazovsk) ont été tués par arme à feu », peut-on lire dans le communiqué.

Petro Porochenko se rendra à Bruxelles pour parler de la situation dans le Donbass



Le jeudi 22 juin, le Président ukrainien Petro Porochenko se rendra à Bruxelles dans le cadre d’une visite officielle.

Cette information a été communiquée par le service de presse du Président ukrainien.

«Au cours de sa visite à Bruxelles, le Président ukrainien s’entretiendra avec Donald Tusk, Président du Conseil européen, Joseph Daul, Président du Parti populaire européen, ainsi que d’autres leaders des pays-membres de l’Union européenne. En outre, le Président ukrainien participera au sommet du Parti populaire européen », peut-on lire dans le communiqué.

Selon le communiqué, Petro Porochenko s’entretiendra avec ses interlocuteurs de l’escalade de la situation dans le Donbass, de l’état de la réalisation des Accords de Minsk et des cas précis de leur violation par la Russie et ses sbires, et de la prolongation des sanctions contre la Russie.

Le Président ukrainien prévoit également de discuter des questions liées à la préparation du sommet Ukraine-UE qui se déroulera le 12-13 juillet à Kyiv.
avatar
Александр

Messages : 5319
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Jeu 22 Juin - 14:30

L’Ukraine et les États-Unis signeront des accords de défense dans un avenir proche



Au cours des deux à trois prochains mois, les représentants de l’administration présidentielle américaine feront une visite en Ukraine pour signer un contrat de défense, portant notamment sur la livraison des armes américaines et leur coopération dans le domaine militaro-technique. 

Cette information a été communiquée par Petro Porochenko, président ukrainien, au cours d’une conférence de presse.

«Prochainement, quelques membres clés de la nouvelle administration présidentielle, ainsi que quelques ministres se rendront en Ukraine pour signer ces accords de défense, y compris celui sur les achats des équipements et celui sur la coopération dans le domaine militaro-technique », a-t-il déclaré.

Le président ukrainien a ajouté que ce voyage aurait lieu dans deux à trois mois à venir.
avatar
Александр

Messages : 5319
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Ven 23 Juin - 9:37

Le rapport de l'OSCE: "The SMM recorded more ceasefire violations in both Donetsk and Luhansk regions"

Le bilan de l’ATO : 2 militaires blessés



Au cours des dernières 24 heures, aucun militaire ukrainien n’a été tué, cependant deux autres ont été blessés.

Cette information a été communiquée par Olexandre Moutouzyanyk, porte-parole de l’opération anti-terroriste lors d’une conférence de presse.

«Au cours des dernières 24 heures, deux militaires ukrainiens ont été blessés. Heureusement, personne n’a été tué », a-t-il déclaré.

Les unités de terroristes russes ont blessé une femme à Mariinka



Ce jeudi, les unités de terroristes russes ont tiré sur les quartiers résidentiels de Mariinka, une habitante a été blessée.

Cette information a été communiquée par Anton Myronovitch, officier de presse de l’état-major de l’opération anti-terroriste.

«Aujourd’hui, vers 11h00, les combattants pro-russes ont encore tiré sur Mariinka. Selon les premières informations, les bandits ont déployé des mortiers de calibre 82 mm. Une habitante locale a été blessée », a-t-il écrit.

Les militants ont lancé 29 attaques contre des troupes ukrainiennes dans le Donbass hier



Léonid Koutchma a donné la date du jour où débutera l’échange de prisonniers



Selon Léonid Koutchma, représentant de l’Ukraine dans la section humanitaire du groupe de contact trilatéral du règlement pacifique de la situation dans le Donbass, l’échange des prisonniers commencera dès la prochaine réunion du groupe à Minsk.

Il l’a déclaré jeudi aux journalistes.

«La liste n’a pas encore été faite. Il y a certains différends. Mais le processus de vérification est fini, tout le monde s’est mis d’accord, il y a une vraie amélioration. Maintenant, nous avons conclu que nous allons régler tous les malentendus au cours de notre prochaine réunion à Minsk le 5 juillet», a-t-il souligné.

Selon les informations du groupe ukrainien, 131 personnes sont toujours détenues par des terroristes dans le Donbass.
avatar
Александр

Messages : 5319
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Lun 26 Juin - 10:00

Les militants ont attaqué l'armée ukrainienne 23 fois dimanche, un soldat blessé

Militants conducted 23 attacks on Ukrainian army positions on Sunday and one serviceman was wounded, the anti-terrorist operation (ATO) headquarters reported on Facebook.

"The enemy continues to breach the truce and uses mortars of various calibers from time to time," the report said.

Les militants ont mené 23 attaques sur les positions de l'armée ukrainienne dimanche et un militaire a été blessé, a déclaré le syndicat anti-terroriste (ATO) sur Facebook.

"L'ennemi continue de violer la trêve et utilise des mortiers de différents calibres de temps en temps", a déclaré le rapport.


Kiev rapporte la mort de deux soldats ukrainiens au Donbass ce samedi


Two Ukrainian troops were killed in Donbas after hitting a mine on Saturday and three sustained combat injuries, despite the declared ceasefire, Ukrainian Defense Ministry official Andriy Lysenko said.





"Two Ukrainian troops were killed after hitting a mine in the past 24 hours, another three sustained wounds and combat injuries. We offer our condolences to the troops' relatives and loved ones," Lysenko told a briefing in Kyiv on Sunday.
avatar
Александр

Messages : 5319
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Lun 26 Juin - 10:27

Le temps de la guerre « hybride »


A Kiev, l'armée ukrainienne défile, avant de partir combattre dans le Donbass (photo Renaud Rebardy)
Ce lundi 26 juin, le président ukrainien sera à Paris pour rencontrer son homologue français. Ce sera le premier contact direct entre Petro Porochenko et Emmanuel Macron. Le président français souhaite relancer le processus de Minsk visant à la désescalade dans le Donbass. Mais sur place, le conflit continue de faire des morts. Depuis trois ans, la Russie a adopté une posture de confrontation avec les pays qui l’entourent et au-delà, avec l’Europe et les États-Unis. Nous revenons sur la stratégie russe de guerre hybride : d’où est venu ce nouveau concept et comment s’en prémunir ?



Par Ulrich Bounat, analyste en relation internationale (1)



Depuis l’annexion de la Crimée en mars 2014, le terme de guerre « hybride » a fait son entrée dans le vocabulaire militaire occidental. Il a même été adopté par l’Otan. Cette expression vise à qualifier les agissements des « petits hommes verts » en Crimée et plus largement l’ensemble des actions menées par les forces armées russes en Ukraine et ailleurs.



Mais quels concepts ce mot fourre-tout regroupe-t-il ? Et quelle vision les militaires russes ont-ils de cette stratégie qu’ils appellent plutôt « non-linéaire » ?



Qu’est-ce qu’une guerre hybride ?



Le concept de guerre hybride naît au tout début des années 2000 aux USA, dans le cadre d’une thèse au sein de la Monterrey Naval Postgraduate School (2). Ironiquement, il visait alors à caractériser la guerre menée par les Tchétchènes contre les forces russes.



Depuis, le terme a évolué et désigne désormais une guerre dans laquelle la différence entre combattant et civil est gommée. Les belligérants, étatiques ou non, peuvent mener le conflit sur l’ensemble des terrains : économique, diplomatique, numérique… et faire appel aux actes terroristes et criminels pour parvenir à leurs fins. Une part essentielle de ce type de conflit reste néanmoins la bataille de l’opinion, à tous les niveaux : local, national et international.



Ce sont les deux guerres, en Irak et en Libye, ainsi que les printemps arabes qui inspirent le commandement russe pour construire son concept de « guerre non-linéaire ». Dès 1999, impressionné par Desert Storm, le Major-General Vladimir Slipchenko (un des grands penseurs et analyste stratégique russe, mort il y a quelques années, mais qui a véritablement lancé la réflexion sur l’évolution de la guerre, vue de Russie, au sortir de la guerre froide) publie Voina budushchego, ou la guerre du futur. Dans ce livre, il décrit ce que seront pour lui les conflits de « sixième génération ». Abandonnant la confrontation atomique, leur objectif principal sera la destruction à distance du potentiel économique ennemi.



La doctrine militaire russe de 2010 prend en compte ce virage. Et l’année 2013 consacre la mutation de la pensée militaire russe avec la publication de la « doctrine Gerasimov », du nom du chef d’état-major des armées russes. Dans ce document, il estime que la Russie sera amenée à mener un « nouveau type de guerre, [utilisant] des méthodes non militaires pour atteindre des objectifs politiques et stratégiques ». Si l’action militaire directe n’est pas exclue, elle ne s’inscrit que dans un contexte limité, bien loin des offensives massives à la soviétique.



Dans la foulée, un « guide pratique » de la doctrine Gerasimov est écrit par deux officiers, Chekinov et Bogdanov (3). Ils y listent les unités pouvant être utilisées : forces spéciales, titouchkis (des recrues issues de la pègre et payées) ou des volontaires locaux.



L’objectif n’est plus de défaire l’État attaqué, mais de lui dénier toute autorité sur la zone. L’ensemble des corps sociaux sont utilisés pour saper l’ennemi de l’intérieur : médias, ONG, milieux scolaires et religieux. Les deux officiers insistent sur le rôle des réseaux sociaux pour mobiliser les militants et gagner la bataille de l’opinion.



La désinformation joue un rôle fondamental et s’appuie sur de nombreux canaux : réseau diplomatique, déclarations officielles, médias officiels et privés. Cette guerre de l’information (ou informatsionnaïa voïna) vise à établir un contrôle sur l’ennemi en influençant sa prise de décision. Elle se différencie de la guerre de l’information (ou informatsionnaïa borba) classique, basée sur le renseignement, la propagande et la guerre numérique.



Chekinov et Bogdanov distinguent trois temps dans la guerre non linéaire. La première phase, de préparation, est constituée d’éléments réversibles et légaux. Les diplomates identifient les faiblesses du pays et établissent des réseaux d’allégeances, notamment oligarchiques. Les médias russes entrent en contact avec la population locale, notamment russophone, afin de devenir leur principale source d’information.



Ensuite, les auteurs insistent sur la nécessité d’une attaque rapide, deux semaines maximum. Cela crée une situation de fait, avant que l’État visé ou la communauté internationale ait le temps de réagir. Enfin, une phase dite « de stabilisation » vise à assurer la pérennité de la conquête militaire au niveau politique. L’organisation d’un scrutin local censé prouver la ferveur populaire envers le soulèvement est l’option privilégiée.



La nouvelle stratégie militaire russe est donc issue d’une réflexion inspirée par les guerres menées par l’Occident. Se sentant menacés de toutes parts, la Russie et son état-major ont envisagé la meilleure réponse à adopter face aux opérations de régime change et au soft power américain. Ne pouvant plus rivaliser en puissance pure, les forces militaires russes privilégient les actions asymétriques.



En ce sens, la nouvelle doctrine militaire russe peut être vue comme une tentative de « remettre à niveau » la pensée stratégique. La guerre non-linéaire est avant tout, du point de vue russe, une posture défensive face aux guerres du XXIe siècle et à un occident jugé hostile.



Ce repositionnement constitue une remise en cause des équilibres issus de la guerre froide et un véritable challenge pour l’Occident. Dans ces conditions, quelles stratégies adopter pour contrer la guerre non linéaire russe ?



Quelles réponses pour l’Ukraine face à la guerre hybride ?



L’un des aspects mis en relief par la guerre hybride russe en Ukraine, c’est l’importance de la phase dite de préparation. Instaurer un état de droit pour contrer la mise en place de schémas corruptifs est donc essentiel.



De plus, disposer d’un État qui respecte sa population est la meilleure façon d’amener celle-ci à le défendre s’il est attaqué. La guerre hybride nécessite l’appui massif des populations civiles locales pour être efficace, comme le prouve le contre-exemple du Donbass. Les populations n’ont pas adhéré au fantasme de « Novorossiya », ce nouvel État que la Russie a tenté de créer dans le sud-est de l’Ukraine. L’armée russe s’est trouvée obligée d’intervenir directement à Ilovaisk, (en août 2014), pour éviter la déroute séparatiste qui se dessinait. Par conséquent, des politiques inclusives vis-à-vis des minorités sont nécessaires pour éviter qu’elles ne cèdent à la propagande et au sécessionnisme.



Enfin, contrer la propagande russe suppose de disposer de canaux de communications robustes vers l’ensemble des populations. En plus de renforcer le sentiment d’appartenance à la nation, cette communication est d’autant plus importante que, dans les guerres hybrides, les perceptions sont plus déterminantes que la réalité issue des combats. À terme, l’instauration d’un état de droit en Ukraine pourrait amener les populations des territoires séparatistes à souhaiter une réintégration, plutôt qu’une survie au sein « d’états » fantoches.



Au niveau militaire, la nature hybride des opérations russes dans l’est de l’Ukraine, mélange d’intervention directe et de soutien à des bandes armées et manifestants, suppose une réponse hybride de l’appareil sécuritaire ukrainien, et de tout pays visé par ce type d’attaque.



L’aspect fondamental semble être la bonne coordination entre forces de police et militaires. La collecte et l’échange de renseignements entre les différents services sont fondamentaux. En effet, les forces armées russes étant susceptibles d’agir de façon masquée avant le déclenchement du conflit, les renseignements des forces armées doivent être transmis aux forces de police.



Contrer une guerre hybride ne suppose donc pas seulement de posséder une armée puissante, mais aussi une police ayant suffisamment de forces de renseignements et antiterroristes pour neutraliser les éléments subversifs et contenir les foules hostiles. C’est notamment l’absence de ces forces au tout début du conflit qui ont conduit à la paralysie de l’État ukrainien, incapable de gérer quelques centaines de personnes hostiles et déterminées pour occuper les bâtiments publics.



Le conflit ayant désormais muté en une guerre limitée, les besoins essentiels de l’armée ukrainienne sont de disposer de pièces d’artillerie avec des systèmes de visée performants, pour cibler les équipements séparatistes avec précision et éviter les bombardements sur les zones civiles qui ne font qu’aliéner les populations. Cet élément est d’autant plus fondamental que les séparatistes tirent souvent volontairement depuis des zones résidentielles.



De même, des armes antichars de dernière génération, des drones de surveillance et des systèmes de vision nocturne et de protection des soldats semblent des évidences au regard de l’équipement séparatiste.



Néanmoins, fournir de tels équipements à l’Ukraine supposerait également de profondes réformes de l’armée ukrainienne, tant en termes de culture stratégique que de probité, pour éviter que ces équipements soient détournés ou mal utilisés. En ce sens, les différentes opérations de formation fournies par plusieurs pays de l’Otan peuvent s’avérer décisives.



Il reste cependant difficile de lutter contre une guerre hybride. Face à un État russe ayant une vision réaliste des relations internationales, l’objectif principal doit être d’augmenter le coût d’une opération de déstabilisation. Si amener l’Ukraine au niveau des standards occidentaux est un travail titanesque, cela demeure la meilleure voie pour elle, afin de se prémunir contre les agissements russes.



(1) Spécialiste de l’Europe centrale et auteur de « La guerre hybride en Ukraine, quelles perspectives ? », 2016, Éditions du Cygne.



(2) William J. Nemeth, « Future war and Chechnya : A case of hybrid warfare », 2002



(3) Colonel S.G. Chekinov, Lt. Gen. S.A. Bogdanov. « The Nature and Content of a New-Generation War », 2013
avatar
Александр

Messages : 5319
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Lun 26 Juin - 11:58

Donbass : la ville d'Avdiivka privée de gaz depuis près de trois semaines



Suite aux bombardements ennemis, la ville industrielle d'Avdiivka reste privée de gaz depuis près de trois semaines maintenant.

Cette information a été communiquée par le service de presse du Service national d'urgence :

« À 7 heures du matin le 26 juin, il n’y a toujours pas de gaz à Avdiivka, les travaux de réparation du gazoduc souterrain d'un diamètre de 273 mm, endommagé le 7 juin suite à des affrontements, n’ont pas pu être réalisés en raison du danger pour les ouvriers », indique le communiqué.
avatar
Александр

Messages : 5319
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Lun 26 Juin - 12:21

Ukraine's Government Plan For De-Occupation of Donbas



How exactly are the Ukrainian authorities preparing for de-occupation of Donbas - the territories in eastern Ukraine, which were occupied in 2014 by Russia? What new approaches the Security and Defence Council proposes to the president of Ukraine? Until now there was only speculation about the content of the bill called “State policy on restoring Ukrainian sovereignty in the currently occupied territories in the Donetsk and Luhansk regions” following the announcement by the  Security and Defence Council last week.  No documents have been provided to the public.

In these circumstances, analysts and politicians have been talking about different scenarios, including reformatting of Minsk peace agreements and even the possibility of military developments.

Hromadske has received the draft of this document from its sources. The text fits on one page and consists of a preamble and six paragraphs. At the same time, the sources that gave
Hromadske the document emphasise the fact that this is not the final version, and it may be amended and added to.

We analyse the key aspects of it.


Photo: Volodymyr Stumkovskiy UNIAN

President Poroshenko said that he himself ordered the preparation of the "State policy on restoring Ukrainian sovereignty in the currently occupied territories in the Donetsk and Luhansk regions". The text's preamble, which the Head of the National Security and Defence Council, Oleksandr Turchynov, announced a week ago, recognizes that the anti-terrorist operation (or ATO) introduced in April 2014 doesn’t solve the problem of liberating the occupied territories in the Donetsk and Luhansk regions.

The draft law is currently in development. The President of Ukraine, Petro Poroshenko, announced this after his first official meeting with the President of the United States, Donald Trump.
“We are currently drafting a law. I would like to emphasise that there will be public discussions. Most points of view must be taken into account, and of course, presented to our foreign partners,” he said.
In the new Concept, President Poroshenko presents a new task: the de-occupation of the uncontrolled territories of Ukraine.
The legal regime of the ATO allows for the expansion of Russian aggression and localise it in the Donetsk and Luhansk regions. It also allows for presidential, parliamentary and local elections to take place. However, the chance in tasks requires a new legal framework; hence, the new concept was born.
“The proposed bill should create the necessary legal and organisational conditions for restoring Ukraine’s territorial integrity in the Donetsk and Luhansk regions, expanding opportunities for the Ukrainian Armed Forces and other military formations, while at the same time, not acting outside the framework of the Minsk ceasefire agreements,” the document states.
On June 15, 2017, the Deputy Secretary of the National Security and Defence Council, Oleksandr Lytvynenko, announced the approval of the draft law. Later the head of the National Security and Defence Council Oleksandr Turchynov presented the concept for the document to his political allies.

Ukrainian raiders in Donetsk region, 2014. Photo: EPA/ROMAN PILIPEY
► Using Ukrainian Armed Forces to restore territorial integrity of Ukraine
In his comments to Hromadske, the Ukrainian Parliamentary Speaker, Andriy Parubiy, highlighted that using the Armed Forces for the restoration of territorial integrity is one of the key points in the Concept:
"At the start of Russia’s aggression, legally we only had two options, and they were an anti-terrorist operation or the introduction of martial law. We couldn’t introduce martial law at the time because it restricted the democratic procedure. In particular, it did not allow for elections. It was important for us that we held presidential, parliamentary and local elections (they took place after the revolution on Maidan and in 2014 - ed.). Now, a format is being legally issued for military action,” said the Speaker of the Parliament.
"In the period of enacting this law, the President of Ukraine, in accordance with the established procedure, may decide to introduce a legal regime of martial law. The President may also decide on the use of the Ukrainian Armed Forces and other military formations in Donetsk and Luhansk regions for the restoration of the territorial integrity of Ukraine, the containment and rebuffing of armed aggression, guaranteeing security and defence of state borders, the separation line, and the rebuffing of attacks which threaten the life of soldiers or other citizens."
► Creating an operational headquarters for Donetsk and Luhansk regions
Through the creation of a an operational headquarters, the presidential hierarchy aims to have manual control of Donetsk and Luhansk regions.
At the same time, deputies from the Ukrainian Party 'People's Front' say informally that there are discussions about giving the operational headquarters the right to decide what goods can be moved between temporary occupied territories and the rest of Ukraine. The National Security and Defence Council made a ban-list on March 15 as a result of the DPR and the LPR's seizure of Ukrainian factories which paid taxes to the Ukrainian state.
"To directly guide the measures to ensure national security in the Donetsk and Luhansk regions, and the forces and assets that are involved in their implementation, an operational headquarters will be set up. The operational headquarters is responsible for planning, organizing and controlling tasks of defense, state, economic, informational and environmental security in the Donetsk and Luhansk regions.
The operational headquarters is under the control of the President of Ukraine, and on defense matters subordinate to the Chief of the General Staff–the Commander-in-Chief of the Armed Forces of Ukraine. The President of Ukraine appoints and dismisses a leader for this office."

President Poroshenko said that he himself ordered to prepare the draft law. EPA/SERGEY DOLZHENKO
► Under which laws people in Donetsk and Luhansk will have to live
The Concept suggests that the laws the Ukrainian Parliament passed after the Russian occupation of Crimea on April 15, 2014, will govern livelihoods in the Donetsk and Luhansk regions. In particular, the law provides that the temporarily occupied territory is an integral part of Ukraine, which is subject to the Constitution and laws of Ukraine.
"In certain districts of the Donetsk and Luhansk regions, where the Ukrainian state authorities temporarily do not exercise power, the legal regime of the temporarily occupied territory of Ukraine applies."
At the same time, activities subject to state regulation (licensing, obtaining permits, certification, etc.), economic activity, import and/or export of military goods, and the organization of railway, road, sea, river, ferry, or air connections are prohibited in these territories.
It is also forbidden to use public resources, including natural, financial and credit, and to send remittances. Citizens of Ukraine have the right to free and unimpeded entry and exit into the temporarily occupied territory through checkpoints, provided they present documents verifying identity and confirming Ukrainian citizenship.
► The authors of the Concept also offer a legislative basis for the restoration of sovereignty
Since the beginning of the war in Donbas, deputies have passed several laws on the particularities of the implementation of local government in the temporarily uncontrolled territories of Donetsk and Luhansk, and even adopted the first amendments to the Constitution after the first reading. The project proposes the restoration of sovereignty on the basis of national and international legislation. There are no details as of yet.

Citizens of Ukraine have the right to free and unimpeded entry and exit into the temporarily occupied territory through checkpoints. EPA/IVAN BOBERSKYY
► The document describes the purpose, but not the means that will be used to restore sovereignty
The purpose of the state policy on the restoration of sovereignty over the temporarily occupied territories of Donetsk and Luhansk regions is: the liberation of the occupied territories and the restoration of the constitutional order throughout the territory of Ukraine; the protection of the rights, freedoms and legitimate interests of Ukrainian citizens who suffered as a result of Russian aggression; the strengthening of independence, state sovereignty and unity of the independent, sovereign, democratic, legal, and social Ukrainian state.
► It includes the restoration of prescribed borders and the maintenance of the Minsk peace agreements (at least formally)
The state policy for restoring the territorial integrity of Ukraine is based on the following principles: restoration of Ukraine’s territorial integrity at an internationally recognized border; compliance with Ukraine’s international obligations and international law; advanced development of defense and security capabilities of Ukraine; prioritizing the implementation of the security provisions set forth in the Minsk Protocol of September 5, 2014, the Minsk Memorandum of September 19, 2014 and the Action Plan on Implementing the Minsk Agreements of February 12, 2015 as prerequisites for a political settlement; the use of all legal opportunities for the protection of the rights and freedoms of Ukrainian citizens and the full promotion of the restoration and development of humanitarian and cultural ties with citizens of Ukraine residing in temporarily occupied territories; self-reliance on maximizing the potential of international cooperation both bilaterally and using the capabilities and tools of international organizations. 
The Concept text does not specify who exactly occupied certain regions of Donetsk and Luhansk. Mainly this document lays out the need for the de-occupation of territory that is not currently controlled by Ukraine. A potential new regime for the management of the territory and the priority of diplomatic means of de-occupation is prescribed, but the details of the de-occupation plan (if any) are not yet available.
by Nataliya Gumenyuk, Maxym Kamenev
avatar
Александр

Messages : 5319
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Lun 26 Juin - 13:30

Quand on parle des fous:

Les séparatistes de Donetsk veulent faire inonder les mines où a eu lieu une explosion nucléaire



Les combattants pro-russes veulent inonder les mines «Poltavska » et «Yenakievska » dans la ville de Yenakievo de la région de Donetsk, ce qui entraînera l’inondation de la mine « Yuny Kommounar » où une explosion nucléaire souterraine a eu lieu en 1979.

Cette information a été communiquée le 24 juin 2017 par Iryna Reoutova, soi-disant chef de l’administration de la ville de Younokommounarovsk. La vidéo de sa rencontre avec les habitants de la ville est diffusée sur Youtube.

Les habitants de la ville occupée ont confirmé que la vidéo était authentique.

Selon les propos de Reoutova, », la décision de l’inondation des mines à partir du 1 juillet 2017 a été annoncée lors d’une «réunion »à laquelle assistaient des « spécialistes russes : « La décision est déjà prise ».

Le 16 septembre 1979, une explosion nucléaire souterraine a été réalisée à la mine « Yuny Kommounar» à  une profondeur de 800 mètres sous prétexte de réduire la pression dans la masse rocheuse et pour améliorer la sécurité des filons de charbon. Cette explosion a créé une cavité d’un rayon de 5 à 6 m, autour de laquelle s’est formée une zone de terrain fragmenté et morcelé d’un rayon de 20 à 25 m. Le niveau de radioactivité dans les ouvrages miniers et les eaux de mine au cours de la période d'observation 1979-2000 correspondait à celui de l’environnement ambiant.

En 2001, tous les travaux dans la mine ont été arrêtés, la mine a été mise à fonctionner en mode  de drainage.

Les écologistes ukrainiens sont très inquiets par l’inondation possible de cette mine, car cela pourrait entraîner une contamination radioactive des eaux souterraines.

Selon les informations d’Iryna Gerachtchenko, première vice-présidente de la Rada Suprême de l’Ukraine, la situation écologique alarmante dans le Donbass sera discutée à la réunion du Comité parlementaire de l’Association Ukraine-UE qui se déroulera en Ukraine en automne. 

Les experts allemands sont prêts à aller immédiatement dans le Donbass pour pomper de l’eau des mines, mais les autorités de la soi-disant République populaire de Donetsk ne les laissent pas pénétrer sur le territoire des mines.

Ils l'ont fait ailleurs:

La ville de Toretsk dans la région de Donetsk est menacée par une catastrophe technologique



La ville de Toretsk dans la région de Donetsk est menacée par une catastrophe technologique en raison de l’inondation de deux mines qui ne fonctionnent plus.

Cette information est communiquée par le centre de presse de l’opération anti-terroriste qui se réfère au Centre de contrôle et de la coordination.

« Suite à l’inondation des mines d’Artem et Ujnaya, le gaz méthane remonte à la surface et pénètre dans les caves des maisons et des bâtiments ce qui pourrait conduire à des explosions et à l’empoisonnement des habitants», peut-on lire dans le communiqué.

L’eau arrive dans les mines en raison des dommages causés à l’aqueduc Horlivka-Toretsk par les bombardements effectués par les combattants pro-russes.

Selon le calcul des services publics de Toretsk, chaque jour environ 15 000 m3 d’eau s’écoulent de l’aqueduc. C’est la raison pour laquelle les habitants de la ville n’ont de l’eau que 2 heures sur 24.

Actuellement, avec l’arrivée de la chaleur, les besoins en eau augmentent de manière considérable et la situation s’est encore aggravée. Selon Yuriy Yevsikov, maire de Toretsk, cette situation pourrait conduire à une épidémie de maladies infectieuses.

Il est à noter que l’aqueduc pourrait être réparé à tout moment en deux ou trois jours. Mais les combattants pro-russes ne garantissent pas la sécurité et le cessez-le-feu pour le temps des réparations. 

Une catastrophe écologique pourrait survenir aussi à Novgorodske qui se situe près de Toretsk.

« Il est nécessaire de faire des travaux pour le renforcement du barrage de l'usine locale de phénol. Aujourd'hui, ce réservoir artificiel contient environ 33 000 tonnes de déchets liquides contenant du phénol, du naphtalène, du formaldéhyde, de l'acide sulfurique, de l'huile minérale et d'autres composés chimiques qui ont été produits pendant le fonctionnement de l'entreprise », peut-on lire dans un communiqué.

Le Centre du contrôle et de la communication déclare qu’en raison des bombardements par les combattants, le conduit utilisé pour le pompage de l'eau est tombé en panne, donc le liquide dans l'accumulateur peut rapidement atteindre un niveau critique.

Sais pas si c'est une bonne idée:

Les accords sur la livraison des armes américaines pourraient être signés en octobre



La question de la livraison des armes de défense américaines pourrait être résolue en octobre.

Cette information a été annoncée par Petro Porochenko, Président ukrainien, lors d’une interview aux journalistes des chaînes télévisées ukrainiennes.

«Lors d’un entretien avec le ministre de la Défense, et cela a été confirmée pendant notre rencontre à la Maison Blanche, nous avons décidé que la question de la livraison des armes de défense serait réglée dans le cadre de l’année budgétaire et, comme vous le savez, elle durera jusqu’au mois d’octobre », a-t-il déclaré.

Petro Porochenko a déclaré que le texte des accords sur la défense était pratiquement conclu. Les accords pourront être signés lors d’une visite du ministre de la Défense américain en Ukraine, prévue dans 2 ou 3 mois.
avatar
Александр

Messages : 5319
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 17 Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11 ... 13 ... 17  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum