L'invasion Russe en Ukraine

Page 8 sur 14 Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Krispoluk le Jeu 18 Mai 2017 - 9:28

Je viens d'avoir des nouvelles d'une copine qui habite Mariupol. Elle me dit qu'on entend parfois des tirs d'obus dans les faubourgs à 7/8 km mais que le centre est calme et la vie normale. Neutral
avatar
Krispoluk

Messages : 4058
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Jeu 18 Mai 2017 - 10:49

Ca bombarde éffectivement:

На окраине Ясиноватой при обстреле погиб мирный житель, еще один - ранен

(À la périphérie de Yasinovataya des bombardements un civil tué, un autre est blessé)


Et plus loin:

Прекрасный Мариуполь‏ @iMariupol 51 minil y a 51 minutes

1488 подростков в вышиванках вышли на парад в Мариуполе!

(1488 adolescents dans la broderie est allé à la parade à Marioupol !)

avatar
Александр

Messages : 5076
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Krispoluk le Jeu 18 Mai 2017 - 11:01

Je rectifie juste la traduction... Razz 

1488 подростков в вышиванках вышли на парад в Мариуполе! = 1488 adolescents en vêtements brodés (Vyshyvanki ?) ont défilé à Marioupol  Wink
avatar
Krispoluk

Messages : 4058
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Jeu 18 Mai 2017 - 13:13

Le Donbass, au-delà des gros titres, pour ne pas oublier l'Ukraine



Natalia Liubchenkova est jeune, journaliste et Ukrainienne. Ses photos nous permettent de faire connaissance avec les Ukrainiens vivant dans l’est du pays, près de la frontière avec la Russie, dans cette partie du pays où la guerre civile dure depuis maintenant 4 ans. Car, malgré les Accords de Minsk, la situation s’enlise. Selon l’ONU, depuis 2014, 10 000 personnes ont été tuées, dont de nombreux civils. La guerre du Donbass a chassé près de 2 millions de personnes de chez elles. Les gens ont dû apprendre à vivre avec la guerre.

Projets d’espoir

Natalia Liubchenkova se bat pour que ces gens ne soient pas oubliés. Elle a monté l’exposition “Donbass Groove” qui est restée à Paris quelque temps avant de rejoindre Bruxelles. Cette expo de photos et vidéos vise à montrer comment les gens ordinaires font des choses extraordinaires, de quelle manière ils aident les autres et ils reconstruisent, sûrs que cela finira par apporter la paix sur leurs terres.


Ce sont *des projets d’espoir,*comme celui de Yana Synytsa qui a fui Donetsk et vit maintenant dans le petit village de Kryva Luka, situé à côté d’une réserve naturelle peu connue, même des Ukrainiens. Elle souhaite attirer des écotouristes ici pour leur faire découvrir ces paysages pittoresques. Ou, il y a encore ces femmes, des battantes, qui cuisent le pain pour le distribuer aux nécessiteux.


Natalia raconte aussi l’histoire de Nasty, 6 ans, qui a perdu ses cheveux de peur et de stress…




Pour Natalia Liubchenkova, “il était important d’exposer ces photos à Bruxelles, car c’est ici que les décisions importantes sont prises en Europe. Je veux montrer aux gens à quel point le conflit dans l’Est de l’Ukraine touche des gens comme vous et moi. Ces gens ne méritent pas d’avoir à se battre pour leur vie. Le conflit a changé leur vie pour toujours. Alors que le conflit se poursuit, les maisons sont détruites et les gens sont tués, cette exposition reflète l’espoir. J’ai voulu montrer ces Ukrainiens qui ont du talent, qui sont actifs et courageux, qui ont trouvé la force non seulement de sauver leurs familles, mais aussi d’avoir des projets.”




Natalia Liubchenkova est née en 1984 à Kiev, en Ukraine. Elle a une maîtrise en journalisme d’informations internationales. Elle est diplômée de l’Institut de la photographie de New York. Depuis 2008, Natalia Liubchenkova travaille comme journaliste de télévision. Depuis 2011, elle vit à Lyon et travaille pour Euronews. Souvent, Natalia Liubchenkova se rend en Ukraine, toujours prompte à brandir son appareil photo. Sur Instagram, on peut la suivre sous le pseudo Cherrymind: http://www.instagram.com/cherrymind/.





L’exposition a lieu au centre culturel de Senghor d’Etterbeek, non loin des Institutions européennes de Bruxelles. Elle est organisée avec l’aide de UAct et TUB, fondé par des Ukrainiens vivant en Belgique.

Julia Zelvenska, de UAct, explique : “Etre forcé d’abandonner tout ce qu’on aime pour sauver sa vie et regarder votre famille souffrir est une tragédie humaine inimaginable. Et deux millions d’Ukrainiens la vivent… Cette exposition, c’est notre manière d’attirer l’attention du public sur la situation en Ukraine et de partager notre admiration pour ce peuple courageux.


Les organisateurs vous invitent à cette exposition du 19 mai au 4 juin.

Et voici les jours et horaires d’ouverture :

Vendredi 19 Mai – 19:30 – 20:30

Samedi 20 Mai – 14:00 – 18:00

Samedi 27 Mai – 17:00 – 18:00

Jeudi 1er Juin – 19:30 – 20:30

Vendredi 2 Juin – 19:30 – 20:30

Dimanche 4 Juin – 18:00 – 22:00
avatar
Александр

Messages : 5076
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Thuramir le Jeu 18 Mai 2017 - 20:43

Krispoluk a écrit:Je viens d'avoir des nouvelles d'une copine qui habite Mariupol. Elle me dit qu'on entend parfois des tirs d'obus dans les faubourgs à 7/8 km mais que le centre est calme et la vie normale. Neutral

Normale... quand les emplois se font rares et les produits courants plus chers à Mariupol, et que le salaire moyen n'a pas crû, c'est une vision un peu trop idyllique de la situation. 
avatar
Thuramir

Messages : 2198
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Krispoluk le Jeu 18 Mai 2017 - 21:00

Thuramir a écrit:
Krispoluk a écrit:Je viens d'avoir des nouvelles d'une copine qui habite Mariupol. Elle me dit qu'on entend parfois des tirs d'obus dans les faubourgs à 7/8 km mais que le centre est calme et la vie normale. Neutral

Normale... quand les emplois se font rares et les produits courants plus chers à Mariupol, et que le salaire moyen n'a pas crû, c'est une vision un peu trop idyllique de la situation. 

Je n'en sais pas plus, je rapporte ce qu'on m'écrit ! Maintenant, si tu as d'autres infos à partager, ça m'intéresse... Wink

Maintenant, je pense qu'il faut analyser cela à l'aune du fatalisme slave : "tant que j'ai un toit et que j'ai 2 patates à manger, tout va bien..." Twisted Evil
avatar
Krispoluk

Messages : 4058
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Ven 19 Mai 2017 - 8:04

Bien vu Kris, je pense aussi comme toi.

Le rapport de l'OSCE:

"The SMM’s operations in Donetsk and Luhansk regions remained restricted following the fatal incident of 23 April near Pryshyb; these restrictions continued to limit the Mission’s observations. An unknown device was thrown towards an SMM patrol while driving in the north-eastern outskirts of Dokuchaievsk. The SMM recorded more ceasefire violations in both Donetsk and Luhansk regions compared with the previous reporting period. The SMM observed damage due to shelling in Novotroitske and Boikivske. It continued monitoring the disengagement areas near Stanytsia Luhanska, Zolote and Petrivske; the Mission’s access remained restricted there and elsewhere.* The SMM continued to monitor the withdrawal of weapons and observed weapons in violation of withdrawal lines. It monitored the situation of civilians travelling across the Stanytsia Luhanska bridge. In Kyiv, Kharkiv and Ivano-Frankivsk, the Mission observed public gatherings and followed up on incidents affecting religious communities.

. . ."

La situation dans la zone de conflit reste tendue



La situation dans la zone de conflit à l’est de l’Ukraine reste tendue, les forces armées des terroristes russes continuent de tirer sur les positions des militaires ukrainiennes.

Selon une information du centre de presse de l’ATO, publiée sur son compte facebook, «au cours des dernières 24 heures, l’ennemi a ouvert le feu contre des positions militaires ukrainiennes à 40 reprises sur tout le long de la ligne de démarcation »

Dans le secteur de Marioupol, les séparatistes ont effectué 25 bombardements, notamment sur les positions des forces ukrainiennes à Chyrokine, Vodyane, Talakivka, Lebedynske et Berdyanske, où ils ont utilisé des mortiers de calibre 120 mm. À Chyrokine, les militaires ukrainiens se sont retrouvés pris sous le tir d'obus tirés de calibre 122 mm. Sur d’autres zones du front, l’ennemi a également utilisé des armes légères.

Aux alentours de Donetsk, la situation la plus difficile reste traditionnellement près d’Avdiivka, ou l’ennemi a déployé et pilonne au moyen de systèmes d’artillerie de calibre 120 et 82mm, de lance-grenades et de mortiers. À Kamyannka et Nevelske, l'ennemi a utilisé des mortiers de calibre 82mm et des mitrailleuses lourdes ainsi que des lance-grenades et des véhicules de combat à Zaytseve.

Dans le secteur de Lougansk, les combattants séparatistes ont attaqué à 5 reprises : avec des mortiers de calibre 82 mm et des lance-grenades à Troitske et avec des lance-grenades et des armes légères à Novozvanivka et Novoolexandrivka.

Au cours des dernières 24 heures, 3 militaires ukrainiens ont été blessés.
avatar
Александр

Messages : 5076
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Ven 19 Mai 2017 - 10:24

La reconnaissance aérienne a dispersé des milliers de tracts sur Horlivka occupée



On May 9, the Ukrainian Aerial Reconnaissance dropped several thousand postcards and leaflets over occupied Horlivka. Some leaflets not only reminded residents of the Donbas that Ukraine had not forgotten them and continues to fight for their liberation from Russian occupation, but also broke through the information blockade. Leaflets with accessible infographics informed people that Russian occupiers plan to close Donbas coal mines and eliminate jobs. The detailed information was QR-encoded on the back side of the postcards with a link to the detailed investigation conducted by volunteers and hacktivists in late 2016: Assessment of the state of the coal industry in the occupied Donbas.



Translated by Andrii Gryganskyi, edited by Svitlana Kemblowski

(CC BY) Information specially prepared for InformNapalm.org site, an active link to the authors and our project is obligatory for any reprint or further use of the material. 
We urge readers to actively share our publications on social media. Broad public awareness of these investigations is a major factor in the information and actual warfare.
Follow us on Facebook and Twitter and get updates on new releases.
avatar
Александр

Messages : 5076
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Lun 22 Mai 2017 - 7:32

Le rapport de l'OSCE: Plus calme (vendredi).

Les militants ont lancé 48 attaques contre des troupes ukrainiennes dans le Donbass hier



Militants launched 48 attacks on positions of the Armed Forces of Ukraine in ATO area in Donbas over the past day.

This is reported by the ATO press center.

In Mariupol direction, militants used 120mm mortars to shell Ukrainian positions near Shyrokyne (20km east of Mariupol). Terrorists also launched attacks on ATO troops near Vodiane (16km north-west of Donetsk), using tank. Ukrainian servicemen outside Hnutove (19km north-west of Mariupol) came under 82mm mortar fire.

In Donetsk direction, Russian-backed militants used 82mm and 120mm mortars to fire at Ukrainian strongholds in the southern outskirts of Avdiivka (18km north of Donetsk). Terrorists also fired at Verkhniotoretske (22km north-east of Donetsk), Opytne (11.5km north-west of Donetsk) and Pisky (12km north-west of Donetsk), using 82mm mortars, small arms and grenade launchers. In addition, militants shelled the Donetsk filtration station, once again jeopardizing the ecological security of the whole region.

In Luhansk direction, illegal armed formations launched attacks on Ukrainian servicemen outside Troitske (69km west of Luhansk), using 120mm mortars, grenade launchers and small arms. ATO troops in the area of Krymske (42.5km north-west of Luhansk) and Zolote (67km north-east of Luhansk) came under 82mm mortar fire.

Les militants ont lancé 48 attaques sur les positions des forces armées d'Ukraine dans la région de l'ATO au Donbass au cours du dernier jour.

Ceci est signalé par le centre de presse ATO.

En direction de Mariupol, des militants ont utilisé des mortiers de 120 mm pour occuper des positions ukrainiennes près de Shyrokyne (20 km à l'est de Mariupol). Les terroristes ont également lancé des attaques contre des troupes de l'ATO près de Vodiane (16 km au nord-ouest de Donetsk), en utilisant un réservoir.
Les militaires ukrainiens à l'extérieur de Hnutove (19 km au nord-ouest de Mariupol) sont tombés sous le feu de mortier de 82 mm.

Dans la direction de Donetsk, des militants soutenus par des Russes ont utilisé des mortiers de 82 mm et 120 mm pour tirer sur les forteresses ukrainiennes dans la banlieue sud d'Avdiivka (18 km au nord de Donetsk). Les terroristes ont également tiré sur Verkhniotoretske (22 km au nord-est de Donetsk), Opytne (11,5 km au nord-ouest de Donetsk) et Pisky (12 km au nord-ouest de Donetsk), en utilisant des mortiers de 82 mm, des armes légères et des lance-grenades.
De plus, des militants ont bombardé la station de filtration de Donetsk, compromettant de nouveau la sécurité écologique de toute la région.

Dans la direction de Luhansk, des formations armées illégales ont lancé des attaques contre des militaires ukrainiens à l'extérieur de Troitske (69 km à l'ouest de Luhansk), en utilisant des mortiers de 120 mm, des lance-grenades et des armes légères. Les troupes de l'ATO dans la région de Krymske (42,5 km au nord-ouest de Luhansk) et Zolote (67 km au nord-est de Luhansk) sont tombées sous un feu de mortier de 82 mm.


En visite de travail en Allemagne, le président:

Réunion entre le président de l'Ukraine et le chancelier d'Allemagne: nous devons retourner le processus de Minsk dans une direction constructive


President Petro Poroshenko thanked Chancellor of Germany Angela Merkel for the invitation and noted that his previous visit took place under different circumstances - there was some tension as regards the future of Europe on the eve of the elections in the Netherlands and France. “I am glad that extremely important decisions were made over this time - European countries voted for a strong, powerful and united Europe that maintains solidarity with Ukraine,” the Head of State noted at the joint press conference. In her turn, Angela Merkel positively assessed the regular meetings with Petro Poroshenko.



Petro Poroshenko and Angela Merkel informed that in the course of today’s meeting, they are going to discuss the situation in Ukraine and the Minsk process, as well as the Ukraine-EU relations. The Ukrainian President noted that significant attention would be paid to the improvement of the efficiency of the Minsk agreements implementation - fulfillment of the ceasefire requirement, withdrawal of heavy artillery, liberation of hostages and implementation of the entire security complex necessary for the achievement of peace in Donbas.

The German Chancellor emphasized that sustainable truce hasn’t been established yet and the Minsk agreements are not implemented in full. She noted that the parties will discuss future work within the Minsk agreements and the Normandy format. “We will discuss the opportunity of holding a meeting of the three Presidents and the Federal Chancellor in the future,” Angela Merkel added. The German Chancellor will also inform the Ukrainian President on her conversation with the President of Russia that took place in Sochi, as well as on her negotiations with newly elected French President Emmanuel Macron.

The President of Ukraine recalled the decision of Russia to recognize fake documents of the so-called DPR and LPR, actual spreading of the ruble zone and "confiscation" of the Ukrainian public and private assets in the occupied territories. “Given these conditions, we have to act resolutely to return the Minsk process in a constructive direction,” the Head of State stressed. He added that Ukraine insists on full implementation of the Minsk agreements.

Petro Poroshenko underscored the importance of today’s meeting with the Chancellor of Germany, as it takes place on the eve of the G7 Summit. “We expect the meeting in Sicily to demonstrate unity of the whole civilized world in support of Ukraine. We are grateful to our countries-partners for keeping the Ukrainian issue high on the agenda,” the Head of State said.



The parties have also discussed the agenda of the reforms in Ukraine. The President expressed gratitude to Germany and the EU for their active support in the internal reforms. The Chancellor of Germany praised the progress in this issue and emphasized the need for continuing the process of reforms in Ukraine.

“Reforms have been conducted, but they must be continued,” Angela Merkel noted. She added that Germany will continue assisting Ukraine in the improvement of the welfare of our country.

Petro Poroshenko also thanked the German Chancellor and other European leaders for their support in the introduction of the visa-free regime. “We are glad that the leadership of Germany and France, the EU leadership is willing to resolutely support Ukraine, inter alia, in the issues of sovereignty, territorial integrity and independence of our state,” he emphasized.



Le président Petro Poroshenko a remercié la chancelière allemande Angela Merkel pour l'invitation et a noté que sa visite précédente avait eu lieu dans des circonstances différentes - il y avait une certaine tension en ce qui concerne l'avenir de l'Europe à la veille des élections aux Pays-Bas et en France. "Je suis heureux que des décisions extrêmement importantes aient été prises au cours de cette période - les pays européens ont voté pour une Europe forte, puissante et unie qui maintient la solidarité avec l'Ukraine", a déclaré le chef de l'Etat lors de la conférence de presse conjointe. À son tour, Angela Merkel a évalué positivement les rencontres régulières avec Petro Poroshenko.

Petro Poroshenko et Angela Merkel ont informé qu'au cours de la réunion d'aujourd'hui, ils discuteraient de la situation en Ukraine et dans le processus de Minsk, ainsi que dans les relations Ukraine-UE. Le président ukrainien a noté qu'une attention significative serait accordée à l'amélioration de l'efficacité de la mise en œuvre des accords de Minsk - l'accomplissement de l'exigence de cessez-le-feu, le retrait de l'artillerie lourde, la libération des otages et la mise en œuvre de l'ensemble du complexe de sécurité nécessaire à la réalisation de la paix
Donbas.

Le chancelier allemand a souligné que la trêve durable n'a pas encore été établie et que les accords de Minsk ne sont pas mis en œuvre intégralement. Elle a noté que les parties discuteraient des travaux futurs au sein des accords de Minsk et du format de Normandie. "Nous discuterons de l'opportunité de tenir une réunion des trois présidents et du chancelier fédéral à l'avenir", a ajouté Angela Merkel.
Le chancelier allemand informera également le président ukrainien de sa conversation avec le président de la Russie qui a eu lieu à Sotchi, ainsi que sur ses négociations avec le président français nouvellement élu, Emmanuel Macron.

Le président de l'Ukraine a rappelé la décision de la Russie de reconnaître les faux documents du soi-disant DPR et LPR, la diffusion réelle de la zone du rouble et la «confiscation» des biens publics et privés ukrainiens dans les territoires occupés. "Compte tenu de ces conditions, nous devons agir résolument pour ramener le processus de Minsk dans une direction constructive", a souligné le chef de l'Etat.
Il a ajouté que l'Ukraine insiste sur la mise en œuvre intégrale des accords de Minsk.

Petro Poroshenko a souligné l'importance de la rencontre d'aujourd'hui avec le Chancelier d'Allemagne, tel qu'il se déroule à la veille du Sommet du G7. "Nous nous attendons à ce que la réunion en Sicile montre l'unité de l'ensemble du monde civilisé à l'appui de l'Ukraine.
Nous sommes reconnaissants à nos pays - les partenaires pour maintenir la question ukrainienne à l'ordre du jour ", a déclaré le chef de l'Etat.

Les parties ont également discuté de l'ordre du jour des réformes en Ukraine. Le Président a exprimé sa gratitude à l'Allemagne et à l'UE pour leur soutien actif dans les réformes internes.
Le chancelier d'Allemagne a salué les progrès réalisés dans ce dossier et souligné la nécessité de poursuivre le processus de réformes en Ukraine.

"Des réformes ont été menées, mais elles doivent être poursuivies", souligne Angela Merkel.
Elle a ajouté que l'Allemagne continuera d'aider l'Ukraine dans l'amélioration du bien-être de notre pays.

Petro Poroshenko a également remercié le chancelier allemand et d'autres leaders européens pour leur soutien dans l'introduction du régime sans visa. "Nous sommes heureux que le leadership de l'Allemagne et de la France, les dirigeants de l'UE soient disposés à soutenir résolument l'Ukraine, entre autres, dans les questions de souveraineté, d'intégrité territoriale et d'indépendance de notre état", at-il souligné.
avatar
Александр

Messages : 5076
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Lun 22 Mai 2017 - 8:46

Kyiv invite les partenaires occidentaux à prendre des mesures décisives pour forcer la Russie à respecter les accords de Minsk

Ukrainian President Petro Poroshenko has said that decisive steps should be taken to force Russia to fulfill Minsk agreements.

"Of course, now we have another situation when Russian President Vladimir Putin issued an order regarding recognition of fake IDs, the Russian government actually spread the ruble zone to the occupied territory of Ukraine, we have confiscation of assets belonged to the Ukrainian state and Ukrainian citizens by Russian authorities. Taking into account all these we must be more decisive in going forward to return the Minsk process to the constructive steps," he told reporters before the meeting with German Chancellor Angela Merkel in Gransee on Saturday.

He again said that he does not see the alternative to the Minsk agreements and Ukraine insists on their complete fulfillment.

Le président ukrainien Petro Poroshenko a déclaré que des mesures décisives devraient être prises pour forcer la Russie à respecter les accords de Minsk.

"Bien sûr, maintenant, nous avons une autre situation lorsque le président russe Vladimir Poutine a rendu une ordonnance concernant la reconnaissance de fausses identifiants, le gouvernement russe a effectivement répandu la zone du rouble dans le territoire occupé de l'Ukraine, nous avons confisqué des biens appartenant à l'Etat ukrainien et ukrainien Par les autorités russes. Compte tenu de tout cela, nous devons être plus décisifs pour aller de l'avant pour ramener le processus de Minsk aux étapes constructives ", a-t-il déclaré aux journalistes avant la rencontre avec la chancelière allemande Angela Merkel à Gransee samedi.

Il a de nouveau déclaré qu'il ne voit pas l'alternative aux accords de Minsk et que l'Ukraine insiste sur leur plein accomplissement.
avatar
Александр

Messages : 5076
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Lun 22 Mai 2017 - 13:25

Guerre du Donbass : le reportage d’un envoyé très spécial


Un militaire pro-russe sur le toit de l'aéroport de Donetsk, le 26 mai 2014.
Photo: Alexander Khudoteply/AFP

Mars 2014 : la crise ukrainienne se transforme en conflit armé. Fasciné par les événements, un jeune journaliste se rend en Crimée pour y réaliser un reportage qu'aucun média ne lui a commandé. Pour la série “Superhéros” diffusée sur Binge Audio, il raconte son aventure en neuf épisodes.

Il s’appelle Paul Gogo, il vient de Saint-Lô. Il a vingt-cinq ans et beaucoup de cernes, il ne dort pas beaucoup. Probablement parce qu’il y a trois ans, il s’est retrouvé au beau milieu d’une guerre, en Ukraine. Une histoire rocambolesque que ce jeune reporter a confié à Julien Cernobori, devenant ainsi le nouveau protagoniste de la série Superhéros. Fort du joli succès de sa première saison, Binge Audio rempile avec neuf épisodes consacrés à ce garçon ordinaire, à ceci près qu’il a tout quitté pour couvrir une guerre (de son propre chef, sans commande du moindre média).

Catapulté en plein conflit

Printemps 2014, ça commence à chauffer en Crimée. Paul fait un stage au quotidien Ouest France pour valider son diplôme de journalisme à Sciences-Po Rennes, mais il est obnubilé par ce qui se trame à l’Est. « C’est comme si on m’avait emprisonné en France et que je ne pouvais pas sortir. Dès que j’ai pu je me suis échappé. » Direction la Crimée, donc.« Pourquoi s’est-il fourré la dedans ? » Voilà la question que se pose quiconque découvre l’histoire de Paul. A commencer par Julien Cernobori, qui l’a enregistré huit heures d’affilée. Son récit, passionnant, est lunaire. Le jeune homme semble avoir été catapulté en plein conflit en raison de son irrépressible fascination pour « le terrain », au mépris de son instinct de survie.

Sans casque ni gilet pare-balles

Il admet avoir eu une approche très naïve du « truc », au début. « Je n’étais pas préparé à ça, je pensais pas que ça tournerait comme ça » poursuit-il avec le recul de celui que la guerre a fait grandir en accéléré. L’auditeur est abasourdi. Son imprudence le conduit à se rendre à la prise de l’aéroport de Donetsk sans casque ni gilet pare-balles. Une inconscience dont il réalise toute la portée lorsqu’il voit une vieille dame recevoir une balle perdue en pleine tête. « Les gens ne réagissaient pas, ils continuaient à attendre leur bus » ajoute-t-il en laissant échapper un petit rire nerveux qui masque mal son émotion. S’il donne le change la plupart du temps, le jeune homme a plus d’une fois eu peur pour sa vie. Il a d’ailleurs rapidement compris qu’il ne servait à rien de mourir pour un article, surtout pour un article qu’il ne vendrait pas, faute de piges régulières.

Courage, inconscience et détachement

Julien Cernobori tire une fois encore les ficelles avec habileté. La musique, composée par François Clos, habille ce captivant récit avec brio, transmettant la frénésie et la tension des moments racontés. A l’instar des sons d’explosion et de kalachnikov, enregistrés par Paul in situ, qui rappellent à l’auditeur que l’histoire qu’il écoute a bel et bien eu lieu. Ce n’est pas tant le suspens qui pousse à écouter la suite, que l’étrangeté du personnage, dont on ne sait s’il est particulièrement courageux ou inconscient. Ses mots surprennent. La façon dont il les prononce aussi. Paul décrit la violence pure comme on raconterait un film, d’un ton détaché. Une façon de se tenir à distance d’une réalité trop terrible, probablement. Et la patte d’un indécrottable romantique qui parle avec une certaine nostalgie des moments passés sous les bombes, dans un vieil appartement soviétique du Donbass. 

Nouveau gouvernement

Dans le numéro du 17 mai consacré à l’agenda international du nouveau président, vous reprenez à votre compte le choix diplomatique de renforcement des sanctions à l’encontre de la Fédération de Russie. C’est une politique que beaucoup considèrent comme inefficace et même contre-productive.

On peut considérer, comme Renaud Girard, que notre intérêt est de ramener la Russie dans la famille européenne et qu’il serait plus sage de lever les sanctions en proposant un deal à Poutine : l’Occident lui garantit que l’Ukraine ne rejoindra jamais l’Otan, que le russe restera la seconde langue officielle dans la région à l’est du Dniepr. Le statut définitif de la Crimée peut être réglé dans le futur par un accord russo-ukrainien.

En échange, exigeons de Poutine qu’il cesse de soutenir les séparatistes prorusses du Donbass et qu’il respecte la souveraineté et l’intégrité de l’Ukraine.

La France dans une perspective de ce type pourrait jouer un rôle de médiateur, indépendant des pressions américaines.

Bernard Guiffault

> Lire l’article Emmanuel Macron est attendu sur les enjeux internationaux

Un deal que refuse catégoriquement l'Ukraine (et on le comprend).
avatar
Александр

Messages : 5076
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Mar 23 Mai 2017 - 6:42

Une Ukraine stable est une clé de la sécurité euro-atlantique - fonctionnaire de l'OTAN

Ukraine is NATO`s valued partner, and the Bloc will continue offering strong political and practical support to Kyiv, according to Carmen Romero, the spokesperson for the NATO Public Diplomacy Division, LB.ua reports.
”For NATO, a sovereign, independent and stable Ukraine, firmly committed to democracy and the rule of law, is key to Euro-Atlantic security,” Romero said in an interview with LB.ua ahead of the 20th anniversary of the Ukraine-NATO Charter.

”On 9 July 1997, NATO signed with Ukraine the Charter on a Distinctive Partnership that further deepened joint cooperation through the creation of the NATO-Ukraine Commission,” said Romero. ”We will be marking the 20th anniversary of this Charter in July by the visit of the North Atlantic Council that reaffirms NATO`s continued political and practical support to Ukraine.”
Supporting reforms in Ukraine`s Armed and Defense Forces remains one of the top priorities of NATO`s practical support for Ukraine, according to the NATO official, who noted an ”important progress on the path of reform” Ukraine made in ”extremely difficult circumstances.”
”We fully realize the difficulty of carrying out reforms while fighting a conflict in the east,” she said. ”But we also believe that using the current window of opportunity to proceed with systemic reform of its security and defense sector will ultimately make Ukraine stronger and more resilient.”

L'Ukraine est le partenaire privilégié de l'OTAN et le Bloc continuera d'offrir un soutien politique et pratique fort à Kyiv, selon Carmen Romero, porte-parole de la Division de la Diplomatie Publique de l'OTAN, rapporte LB.ua.

"Pour l'OTAN, une Ukraine souveraine, indépendante et stable, fermement attachée à la démocratie et à la primauté du droit, est la clé de la sécurité euro-atlantique", a déclaré Romero lors d'un entretien avec LB.ua avant le 20ème anniversaire de l'Ukraine-OTAN Charte.

"Le 9 juillet 1997, l'OTAN a signé avec l'Ukraine la Charte sur un partenariat distinctif qui a renforcé la coopération conjointe grâce à la création de la Commission OTAN-Ukraine", a déclaré Romero. "Nous célébrerons le 20e anniversaire de cette Charte en juillet par la visite du Conseil de l'Atlantique Nord qui réaffirme l'appui politique et pratique continu de l'OTAN à l'Ukraine".
L'appui aux réformes dans les forces armées et de défense de l'Ukraine reste l'une des principales priorités du soutien pratique de l'OTAN pour l'Ukraine, selon le responsable de l'OTAN, qui a noté un «progrès important sur la voie de la réforme» que l'Ukraine a faite dans des «circonstances extrêmement difficiles . "

"Nous nous rendons pleinement compte de la difficulté de mener des réformes tout en luttant contre un conflit dans l'est", a-t-elle déclaré. "Mais nous croyons également que l'utilisation de la fenêtre d'opportunité actuelle pour procéder à la réforme systémique de son secteur de la sécurité et de la défense rendra l'Ukraine plus forte et plus résiliente".

Et pour y arriver, il faut:

Poroshenko, Merkel discute d'un scénario de pression sur la Russie pour l'implémenter aux accords de Minsk



President of Ukraine Petro Poroshenko has said that he discussed with the German Federal Chancellor Angela Merkel the scenario of exerting pressure on the Russian Federation with the aim of fulfilling the Minsk agreements.

"A considerable part of the time was devoted to coordinating the implementation of the Minsk agreements. It was stated that the Russian Federation does not comply with the Minsk agreements and we need to develop a scenario that would motivate Russia to sit down at the negotiating table and fulfill what it promised, primarily with regard to the security component," Poroshenko said in Berlin on Saturday evening.

Le président de l'Ukraine, Petro Poroshenko, a déclaré qu'il a discuté avec la chancelière fédérale allemande Angela Merkel du scénario d'exercer des pressions sur la Fédération de Russie dans le but de respecter les accords de Minsk.

"Une partie considérable du temps a été consacrée à la coordination de la mise en œuvre des accords de Minsk. Il a été déclaré que la Fédération de Russie n'est pas conforme aux accords de Minsk et nous devons élaborer un scénario qui motivera la Russie à s'asseoir à la table de négociation Et accomplir ce qu'il a promis, principalement en ce qui concerne la composante sécurité ", a déclaré Poroshenko à Berlin samedi soir.
avatar
Александр

Messages : 5076
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Mar 23 Mai 2017 - 8:57

Le rapport de l'OSCE: "Between the evenings of 20 and 21 May the SMM recorded fewer ceasefire violations in Donetsk region and more in Luhansk region compared with the previous 24-hour period."

La situation dans le Donbass: la région de Donetsk reste l'épicentre des bombardements ennemis



La situation au sein de la zone d'opération antiterroriste (ATO) reste tendue. En 24 heures, les militaires ukrainiens ont enregistré 59 attaques, qui ont fait au moins quatre blessés, selon le centre de presse des forces armées ukrainiennes.

En direction de Mariupol, les combattants pro-russes ont mené 29 attaques, utilisant des mortiers de 120 mm (Pavlopil), des mortiers de 82 mm (Krasnogorivka), ainsi que de différents lance-grenades, des mitrailleuses lourdes et des armes légères pour tirer sur les positions ukrainiennes près de Chyrokyne, Taramtchouk et Maryinka.

Aux abords de Donetsk, les points d'appui près de la localité d'Opytne se sont trouvés pris sous un feu de lance-roquettes multiples «Grad». La situation reste également compliquée aux alentours de la ville d'Avdiivka, où les milices ont ouvert le feu aux mortiers de 120 et 82 mm, aux lance-grenades et aux armes légères. En outre, les points d'appui près de Zaitseve ont été touchés par des tirs de véhicules de combat d'infanterie.

Dans la région de Louhansk, l'adversaire a utilisé à maintes reprises des lance-grenades automatiques pour attaquer les points d'appui près de Malynove. D'autres tirs d'armes d'infanterie ont également frappé Valouiske, Stanytsia-Louanska et Donetsk.

Me demande quand il vont se calmer?

Une réponse peut-être:

La Russie dépense annuellement 6 milliards de dollars en campagne militaire dans le Donbass - expert



Russia annually spends $6 billion on the military campaign in Donbas.

Mykhailo Pashkov, the co-director of the foreign policy and international security programs of the Razumkov Center, said this on the air of TV Channel 5.

"Taking into account data provided by the National Security and Defense Council, the military expenses for Donbas include about $3 billion for social support of these "republics" and $3 billion for military operations. In total, it is $6 billion per year," he said.

According to Pashkov, over the past year the reserve fund of the Russian Federation decreased fourfold.

"The National Reserve Fund decreased fourfold over the past year. Today it is $16 billion," the expert said.

La Russie consacre annuellement 6 milliards de dollars à la campagne militaire dans le Donbass.

Mykhailo Pashkov, co-directeur de la politique étrangère et des programmes de sécurité internationale du Centre Razumkov, l'a déclaré dans l'air de la chaîne de télévision 5.

"En tenant compte des données fournies par le Conseil national de sécurité et de défense, les dépenses militaires pour le Donbass comprennent environ 3 milliards de dollars pour le soutien social de ces" républiques "et 3 milliards de dollars pour les opérations militaires. Au total, c'est 6 milliards de dollars par an," il a dit.

Selon Pashkov, au cours de la dernière année, le fonds de réserve de la Fédération de Russie a quadruplé.

"Le Fonds de réserve nationale a diminué de quatre fois au cours de la dernière année. Aujourd'hui, il représente 16 milliards de dollars", a déclaré l'expert.


Ils vont maintenir la cadence des dépenses?
avatar
Александр

Messages : 5076
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Krispoluk le Mar 23 Mai 2017 - 9:10

Александр a écrit:
La Russie consacre annuellement 6 milliards de dollars à la campagne militaire dans le Donbass.

Ils vont maintenir la cadence des dépenses?

Oui, parce que l'objectif actuel de Poutine est de voir la défaite électorale de Poro aux prochaines élections et il va s'y employer jusqu'à la dernière extrémité...

Si le Parti de Régions gagne, Poutine aura gagné, il pourra renvoyer l'Ukraine dans l'ère des ténèbres et de l'asservissement... Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
avatar
Krispoluk

Messages : 4058
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Mar 23 Mai 2017 - 9:18

Juste un soucis: Poro n'est pas encore décidé à se représenter . . . Embarassed
avatar
Александр

Messages : 5076
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Thuramir le Mar 23 Mai 2017 - 16:58

Krispoluk a écrit:
Александр a écrit:
La Russie consacre annuellement 6 milliards de dollars à la campagne militaire dans le Donbass.

Ils vont maintenir la cadence des dépenses?

Oui, parce que l'objectif actuel de Poutine est de voir la défaite électorale de Poro aux prochaines élections et il va s'y employer jusqu'à la dernière extrémité...

Si le Parti de Régions gagne, Poutine aura gagné, il pourra renvoyer l'Ukraine dans l'ère des ténèbres et de l'asservissement... Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

C'est ce que j'ai toujours écrit : la lassitude frappe même le plus ardent patriote. Et comme les combats continuent sans stabilisation ou sans succès militaire, et que la liste des victimes s'allonge sans cesse, cela finit par miner progressivement la situation financière du pays et le moral de la population ukrainienne, qui ne trouve guère de réconfort dans la moralité de ses politiciens, et c'est peu dire... L'exemple ne venant pas du haut, le peuple se dit qu'il a payé et qu'il payera toujours les pots cassés pour le compte des oligarques, que ce soit en temps de paix ou de guerre. A titre de comparaison on peut citer les émeutes des soldats français sur le front pendant la guerre de 14-18, ces soldats se rendant compte qu'ils n'étaient que de la chair à canon pour des maréchaux aussi incompétents qu'éloignés de la réalité. Idem en Ukraine, sauf que les dindons de la farce, c'est la population civile, qui paye de plus en plus cher pour (sur)vivre, et qui ne voit venir aucune amélioration de sa situation, bien au contraire, son pouvoir d'achat s'amenuisant constamment.

Si les politiciens au pouvoir ne prennent pas rapidement des mesures radicales mais salutaires pour améliorer la situation du peuple, il se dessine un avenir bien sombre pour l'Ukraine, parce que beaucoup de gens sombreront dans le désespoir. Cette situation sape et divise l'union nationale.
avatar
Thuramir

Messages : 2198
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Krispoluk le Mar 23 Mai 2017 - 17:07

Александр a écrit:Juste un soucis: Poro n'est pas encore décidé à se représenter . . . Embarassed

Comme Hollande en France ? Mais la grosse différence c'est que l' Ukraine n'a pas un Macron en réserve... Twisted Evil Wink Wink Wink
avatar
Krispoluk

Messages : 4058
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Mer 24 Mai 2017 - 10:40

Tu oublies Klitchko, je le verrai bien comme un Macron. Laughing

Le rapport de l'OSCE: "In Donetsk region the Mission recorded fewer ceasefire violations, but more explosions, compared with ceasefire violations recorded between the evenings of 20 and 21 May. In Luhansk region, the SMM recorded fewer ceasefire violations. It observed damage from gunfire in residential areas in Dokuchaievsk."

Les militants ont lancé 53 attaques contre des troupes ukrainiennes dans le Donbass hier



Militants launched 53 attacks on positions of the Armed Forces of Ukraine in ATO area in Donbas over the past day.

This is reported by the ATO press center.

In Mariupol direction, militants used grenade launchers and small arms to fire at Talakivka (20km north-west of Mariupol), Hnutove (19km north-west of Mariupol), Novotroitske (32km south of Donetsk) and Vodiane (16km north-west of Donetsk). Ukrainian strongholds near Marinka (35 km south-west of Donetsk) and Krasnohorivka (29 km west of Donetsk) came under 82mm fire. Illegal armed formations also shelled Shyrokyne (20km east of Mariupol), using 120mm mortars.

In Donetsk direction, Russian-backed militants used Grad rocket launcher systems and 120mm mortars to launch attacks on Ukrainian strongholds in southern outskirts of Avdiivka (18km north of Donetsk). As a result, one civilian was wounded, four private residences were destroyed completely and over dozen residential buildings were damaged. Later, the enemy again fired at the same area, using 152mm artillery.

In Luhansk direction, terrorists shelled ATO troops near Novooleksandrivka (65km west of Luhansk) and Novozvanivka (70km west of Luhansk), using heavy machine guns. In addition, Ukrainian servicemen came under grenade launcher and small arms outside Valuiske (20km north-east of Luhansk) and Krymske (42.5km north-west of Luhansk).

Angela Merkel organise un sommet pour les dirigeants du «format Normandie»



La chancelière allemande Angela Merkel a convoqué le président français Emmanuel Macron, le président russe Vladimir Poutine et le président ukrainien Petro Porochenko à une réunion.

L’information a été diffusée par Der Tagesspiegel.

Selon le site allemand, au cours de ce sommet les dirigeants aborderont le problème de règlement du conflit dans le Donbass.

«Nous devons chercher des mesures d'urgence pour les quatre chefs d’État et de gouvernement, les trois présidents et moi, afin de rétablir le contact», a déclaré Mme Merkel.

Le président ukrainien Petro Porochenko avait auparavant souligné l'importance de la rencontre avec la chancelière allemande avant le sommet du G7, où la question de l'Ukraine doit être mise à l'ordre du jour.

La situation en Ukraine sera en outre discutée lors de la réunion du G20.

En attendant:

Une réunion du Groupe de contact trilatéral se déroulera aujourd’hui à Minsk



Une réunion du Groupe de contact trilatéralpour le réglement pacifique de la situation dans le Donbass se déroulera aujourd’hui à Minsk.

Cette information a été communiquée aujourd’hui par la chaîne «112 Ukraine ».

Il a aussi été indiqué que le sujet principal de cette réunion était la perspective d’échange de prisonniers.

«Au cours de la semaine, les trois parties des négociations ont insistés sur la nécessité d’en discuter. Les discussions ont en particulier porté sur l’indispensable succès de la proccédure de vérification, qui permettra de faciliter la rédaction des listes des personnes à échanger. Il est prévu que toutes les questions de vérification soient réglées aujourd’hui. Les conditions et la date des échanges seront également abordés. Aujourd’hui, la délégation ukrainienne présentera son point de vue », peut-on lire dans le communiqué.

D’autres thèmes seront également abordés : le déminage, la sécurité, ainsi qu’un certain nombre de questions économiques liées àl'approvisionnement en eau que fournit l’Ukraine aux territoires occupés en échange d’un paiement.

La réunion des représentants de l’OSCE est prévue pour cet après-midi.

Une conférence internationale intitulée «Réinsertion du Donbass dans le cadre d’une guerre hybride» se tient à Kyiv



Le ministère ukrainien de l'Information a organisé une conférence internationale «La réintégration du Donbass dans les conditions de la guerre hybride» qui se déroulera dans le cabinet du Conseil des ministres.

Le but de l'événement est la coordination des efforts de la communauté internationale, du gouvernement ukrainien et des institutions de la société civile concernant la mise en œuvre de nouvelles mesures pour préserver les liens politiques, juridiques, sociaux et autres entre l'Ukraine et les régions du Donbass.






Lors de la conférence les experts aborderont les questions suivantes:

- La stratégie de la politique de desoccupation des territoires via l'information et de la réinsertion du Donbass;

- L'aspect humanitaire: les droits des personnes touchées par le conflit armé dans le Donbass;

- La vision de l’avenir du Donbass et les stratégies de réintégration.

Des représentants des autorités ukrainiennes, de la société civile, et d'éminents experts étrangers et nationaux sur le Donbass ont été invités à participer à l'événement.
avatar
Александр

Messages : 5076
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Krispoluk le Mer 24 Mai 2017 - 10:50

Александр a écrit:Tu oublies Klitchko, je le verrai bien comme un Macron. Laughing

Oui, tu as raison sur le fond mais pour cela, il faudrait qu'il démissionne avant et s'oppose (même pour la forme à Poro). Sinon il sera considéré "dans le même panier"...

Et il faudrait aussi que Poro ne se représente pas ! ?  Suspect  Or le gâteau est trop juteux... Tant qu'il peut espérer en manger !  Wink Wink Wink
avatar
Krispoluk

Messages : 4058
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Mer 24 Mai 2017 - 12:09

Pour revenir au sujet:

Une vidéo des manœuvres de l’infanterie de montagne ukrainienne



La 128ème brigade d’infanterie de montagne des forces armées ukrainiennes continuent ses exercices militaires avec la brigade sur l'un des terrains de manœuvre.

Il est à noter que des membres de la réserve opérationnelle sont également impliqués dans ces entraînements.

avatar
Александр

Messages : 5076
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Thuramir le Mer 24 Mai 2017 - 18:03

Krispoluk a écrit:
Александр a écrit:Tu oublies Klitchko, je le verrai bien comme un Macron. Laughing

Oui, tu as raison sur le fond mais pour cela, il faudrait qu'il démissionne avant et s'oppose (même pour la forme à Poro). Sinon il sera considéré "dans le même panier"...

Et il faudrait aussi que Poro ne se représente pas ! ?  Suspect  Or le gâteau est trop juteux... Tant qu'il peut espérer en manger !  Wink Wink Wink

Le problème est que les ukrainiens ne voient pas dans Klitchko un Macron ukrainien, loin de là! Son parti ne fait pas le ménage parmi les pourris, qui y prospèrent allègrement sous de nouvelle couleurs politiques... mais avec le teint des corrompus.  Et de plus, Klitchko n'a pas formé d'opposition réelle.
avatar
Thuramir

Messages : 2198
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Krispoluk le Mer 24 Mai 2017 - 18:15

Krispoluk a écrit:
Александр a écrit:Tu oublies Klitchko, je le verrai bien comme un Macron. Laughing

Oui, tu as raison sur le fond mais pour cela, il faudrait qu'il démissionne avant et s'oppose (même pour la forme à Poro). Sinon il sera considéré "dans le même panier"...

Et il faudrait aussi que Poro ne se représente pas ! ?  Suspect  Or le gâteau est trop juteux... Tant qu'il peut espérer en manger !  Wink Wink Wink

Désolé, j'ai répondu rapidement ce midi avant de quitter parce que j'étais très occupé cet AM. J'ai répondu Klitshko alors que je pensais Groïsman...

Je pense que Klitshko est une excellent produit médiatico-sportif mais qu'il est un mauvais politique... En qualité de maire de Kiev, il a atteint son niveau maximum d'incompétence et n'ira pas plus loin...

En tant que "Macron" ukrainien, je verrai plus Groïsman, de là mon commentaire : il doit démissionner au préalable et se distancier du clan Porochenko.

Commentaires et avis bienvenus... Wink
avatar
Krispoluk

Messages : 4058
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Krispoluk le Mer 24 Mai 2017 - 19:29

Il fallait qu'on l'évoque pour que ça arrive : Wink


De UCMC :


Est-ce que Porochenko déposera sa candidature pour un deuxième mandat   présidentiel?
 



Le 25 mai, cela fera  3 ans que Petro Porochenko, député à l’époque, a gagné les élections présidentielles au premier tour avec  54,7% des votes.
 
L’édition «Oukrainska pravda» a analysé les possibilités pour  Porochenko de se représenter aux élections.
 
Sociologie.  Selon les derniers sondages, seuls 13,2% des Ukrainiens sont prêts à donner leur voix pour Porochenko. En deuxième position, Yulia Timochenko recueille 12,9%.
 
Une rencontre stratégique. Une semaine avant  Pâques, Petro Porochenko a réuni son groupe stratégique qui comprend l’ancien chef de l’administration présidentielle Igor Raynine, le chef actuel de l’administration Boris Lojkine, le président du parlement Andriy Paroubiy, le secrétaire du Conseil national de la sécurité et de la défense Olexandre Tourtchynov, le Premier ministre Volodymyr Groisman, le  ministre de l’intérieur Arsen Avakov et l’ancien Premier ministre, Arseniy Iatseniuk.
 
Les propositions de la Réforme constitutionelle. Arseniy Iatseniuk, qui a quitté le poste de Premier ministre il y a plus d’un an, a proposé à Porochenko de mettre en place une réforme constitutionnelle. Selon lui, Petro Porochenko pourrait devenir le premier président qui renoncerait à une partie de ses pouvoirs  pour le laisser au gouvernement et au Parlement.  Iatseniuk estime que cela supprimerait le dualisme du pouvoir et contribuerait aux changements démocratiques du pays. Donc, le président représenterait l’État sur la scéne internationale, mais cela devrait être strictement limité par la législation.
 
La limite du pouvoir. Iatseniuk propose de supprimer le droit du président d’influencer la nommination du directeur de la Banque nationale, des chefs des administrations régionales et du commandant en chef de la Garde nationale. Le gouvernement doit être formé uniquement par le parlement. Le président ne conservera son poste de Commadant suprême que pour la période de la guerre. Entre outre, le président ne pourra représenter aucune force politique.
 
L’alternative. Borys Lojkine a expliqué à  Porochenko qu’il serait pertinent d’avoir un candidat qui pourrait se présenter à sa place pour gagner les élections. Volodymyr Groisman ou Yuriy Loutsenko pourraient être candidats.
 
Pour le moment, la seule réalisation importante que Porochenko pourrait mettre à son actif est la cessation du régime des visas avec l’Union Européenne. Mais ce n’est pas suffisant pour gagner des élections présidentielles.
avatar
Krispoluk

Messages : 4058
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  travellergillou76 le Mer 24 Mai 2017 - 20:54

Il y aura surement une alternance en Ukraine  aux prochaines élections, comme il y en a régulièrement eu en Géorgie ou en Moldavie, pays qui vivent une situation assez similaire (morceau de territoire sous contrôle russe), avec l'arrivée au pouvoir de partis plus conciliants avec Moscou sans pour autant être qualifiés de pro russes. Very Happy

De toute façon cela est secondaire. Le sort de l'Ukraine ne se joue pas à Kiev, mais à Moscou, Washington ou Berlin. cheers

travellergillou76

Messages : 478
Date d'inscription : 29/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Александр le Ven 26 Mai 2017 - 8:42

L’OSCE: le nombre de victimes civils dans le Donbass a augmenté de 120%



Martin Sajdik, représentant spécial de l’OSCE au sein du Groupe de contact trilatéral pour l'Ukraine s’inquiète de l’augmentation importante des victimes civiles dans le Donbass.

«Il est fort déplorable que le nombre de victimes civiles ait augmenté de 120% au cours de la dernière année. Ceci est le résultat de l’utilisation durable des armes lourdes et du retard pris dans les opérations de déminage », a-t-il déclaré devant des journalistes à Minsk.

Le représentant spécial de l’OSCE a précisé que toutes ces données avaient été confirmées par le Bureau du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme (HCDH) et par le rapport de la mission spéciale de suivi de l’OSCE.

«Je tiens à souligner que 85% de cas de violations [ des accords sur l’utilisation des armes lourdes] ont eu lieu dans trois zones : Avdiyivka, Yasynouvata, Marioupol-Svitlodarsk […] Tout cela est une violation directe des Accords de Minsk et doit être puni »», a-t-il ajouté.

Martin Sajdik a condamné la détérioration de la situation et a exhorté tous les participants du conflit à respecter la vie humaine, à remplir leurs engagements concernant le respect du droit international et à protéger les populations civiles des deux côtés de la ligne de démarcation.

Les drones de l’OSCE ont enregistré la présence de 11 systèmes de lance-roquettes multiples en LNR



Les drones de l’OSCE ont enregistré la présence des 11 systèmes de lance-roquettes multiples sur le territoire non-contrôlé par le gouvernement ukrainien.

Cette information a été communiquée par Alexandre Hug, adjoint au chef de la mission spéciale de suivi de l’OSCE lors d’une conférence de presse :

«Le 16 mai, les drones de l’OSCE ont enregistré la présence des 11 systèmes de lance-roquettes multiples à Novopavlovsk, ville contrôlé par la République auto-proclamée de Lougansk. Ce sont des armes qui, conformément aux Accords de Minsk, sont sensées rester à plus de 35 km de la ligne de démarcation, alors qu'elles se trouvaient ici à 33 km», a-t-il précisé.

Les personnes responsables de la mise en place de ces systèmes d'artillerie seraient aussi suspectés de transformer les lieux de crime en vitrine médiatique selon l'adjoint au chef de la mission de l'OSCE :

«Ils laissent parfois les corps des victimes à découvert et attendent l’arrivée de caméras», a t-il ajouté.

Logique, il viennent d'être raviltaillé:

Le 65e «convoi humanitaire» russe est arrivé dans le Donbass



Le 65e convoi d'«aide humanitaire pour le Donbass » mis en place par le ministère des Situations d’urgence russe a franchi la frontière russo-ukrainienne.

Cette information a été diffusée par le service de presse du ministère dans un communiqué :
«Sur la route, la colonne du ministère des Situations d’urgence russe s’est divisée en deux parties. Une partie est arrivée au point de contrôle «Donetsk» et l’autre au point «Matveev Kourgan».

Selon l’information du ministère, les camions sont arrivés aux points de contrôle avec les portes arrières ouvertes.

Les camions ont ensuite continué leur chemin, transportant dans le Donbass plus de 400 tonnes de matériel. Le service de presse du ministère des Situations d’urgence russe prétend que la cargaison est composée de médicaments et de colis alimentaires pour les enfants.



Nevelske et Troytske se transforment en points sensibles



Les occupants utilisent des armes lourdes, des mortiers, de l’artillerie lourde et des systèmes de lance-roquettes multiples « Grad » tout le long de la ligne de démarcation.

Cette information a été communiquée par Olexandre Moutouzyanyk, porte-parole de l’opération anti-terroriste lors de sa conférence de presse quotidienne.

Concernant la situation dans le secteur de Donetsk, le porte-parole a déclaré que 17 bombardements y avaient eu lieu, dont 9 avec des armes lourdes : «Hier, environ 90 obus ont été tiré sur nos positions. Il est à noter que la situation était habituellement compliquée à Pisky, Avdiivka et Verchnotoretske, mais elle le devient également à Troitske et Nevelske. Les bombardements ennemis ont encore endommagé quelques habitations à Avdiivka ».

Dans le secteur de Lougansk, l’ennemi a tiré avec des armes légères à Stanytsya Louganska et avec des mortiers et véhicules de combat à Novoolexandrivka.

Quant au secteur de Marioupol, l’ennemi a effectué d'intenses bombardements sur la ville et les positions de Mariinka, tirant plus de 30 obus. Ces bombardements ont endommagé deux habitations. Les combattants pro-russes ont également tiré aux abords du point de contrôle « Mariinka », endommageant trois véhicules civils qui quittaient les territoires occupés. Les occupants ont par la suite de nouveau bombardé Mariinka avec des mortiers et des systèmes d’artillerie lourde avant que le théâtre des affrontements ne se déplace vers Pavlopil-Chyrokine où les occupants ont tiré 35 obus. Au total, 27 bombardements distincts ont eu lieu dans le secteur de Marioupol, dont 12 opérés avec des armes lourdes.

Malgré ça:

L’ armée ukrainienne a pris de nouvelles positions sur l’arc de Svitlodarsk



Olexandre Moutouzyanyk, porte-parole officiel du ministère de la Défense, a déclaré que les militaires ukrainiens avaient pris de nouvelles positions sur l’arc de Svitlodarsk lors d’une conférence de presse :

« Conformément aux Accords de Minsk, les Forces armées ukrainiennes, ainsi que les autres unités militaires qui participent à l’opération anti-terroriste, respectent strictement le cessez-le-feu et le plan pacifique mis en place par le Président ukrainien. En revanche, comme nous l’avons indiqué à plusieurs reprises, nous nous réservons le droit de répondre aux bombardements ennemis commis par les troupes d’occupations russes. S'il s’agit d’une attaque directe sur nos positions et de bombardements avec des armes lourdes, dans le cas où nous pourrions identifier localiser l’ennemi et savoir avec précision qu'il se trouve en hors d’une zone habitée, nous pourrions être amenés à riposter. La situation sur la ligne de démarcation peut être dynamique et mouvante. Si les unités affrontent l’ennemi, certaines positions peuvent être prises par une partie ou l’autre. Cela est parfaitement clair pour les spécialistes. Je tiens à souligner que nous parlons ici de l’arc de Svitlodarsk ».

Olexandre Moutouzyanyk a précisé que, conformément aux Accords de Minsk, ces positions, tout comme la ville de Debaltseve, sont supposées être sous contrôle de l’armée ukrainienne.
avatar
Александр

Messages : 5076
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 14 Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum