Et aux USA !

Page 13 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13

Aller en bas

Re: Et aux USA !

Message  Caduce62 le Lun 6 Aoû - 1:17

avatar
Caduce62

Messages : 5204
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et aux USA !

Message  Caduce62 le Lun 6 Aoû - 1:21

avatar
Caduce62

Messages : 5204
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et aux USA !

Message  Caduce62 le Lun 6 Aoû - 1:32



avatar
Caduce62

Messages : 5204
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et aux USA !

Message  Caduce62 le Lun 6 Aoû - 1:32


avatar
Caduce62

Messages : 5204
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et aux USA !

Message  Caduce62 le Jeu 9 Aoû - 12:00

Après l’empoisonnement début mars à Salisbury de l’ex-agent double russe Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia, «  les États-Unis ont déterminé le 6 août (…) que le gouvernement russe avait utilisé des armes chimiques ou biologiques en violation des lois internationales  », a indiqué la porte-parole du département d’État, Heather Nauert.

Conformément à la loi américaine sur les armes chimiques, cette détermination entraîne l’imposition de sanctions économiques qui devraient entrer en vigueur fin août, a-t-elle ajouté.

L’empoisonnement confirmé de l’ex-agent double et de sa fille par leur exposition au Novitchok, un agent neurotoxique mis au point par l’Union soviétique à la fin de la Guerre froide, avait été attribué par Londres à Moscou, qui avait nié toute implication. L’affaire avait déclenché une grave crise diplomatique entre le Kremlin et les Occidentaux et une vague d’expulsions croisées de diplomates.

Le Royaume-Uni a par ailleurs demandé à l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques d’accroître son assistance dans l’enquête sur la mort d’une Britannique qui aurait été exposée à l’agent Novitchok, a annoncé mardi l’organisation, dont le siège est à La Haye, aux Pays-Bas.
avatar
Caduce62

Messages : 5204
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et aux USA !

Message  Caduce62 le Jeu 9 Aoû - 12:08

avatar
Caduce62

Messages : 5204
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 55
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et aux USA !

Message  Matt le Jeu 9 Aoû - 20:04

Reuters: la Russie dénonce les nouvelles sanctions américaines comme illégales, reproche des représailles

Moscow would start to work on retaliatory measures "in the same spirit" as any U.S. restrictions, the Foreign Ministry said.


dengi-info.com

Russia condemned a new round of U.S. sanctions as illegal on Thursday and said it had begun working on retaliatory measures after news of the curbs pushed the rouble to two-year lows over fears Moscow was locked in a spiral of never-ending sanctions.

Moscow has been trying with mixed success to improve battered U.S.-Russia ties since Donald Trump won the White House in 2016, and Russia's political elite was quick to chalk up a summit last month between Trump and Vladimir Putin as a victory, Reuters said.

But initial triumphalism swiftly turned sour as anger over what some U.S. lawmakers saw as an over deferential performance by Trump and his failure to confront Putin over Moscow's alleged meddling in U.S. politics galvanized a new sanctions push.

Having bet heavily on improving ties with Washington via Trump, Moscow now finds that Trump is under mounting pressure from U.S. lawmakers to show he is tough on Russia ahead of mid-term elections.

In the latest broadside, the U.S. State Department said on Wednesday it would impose fresh sanctions by the month's end after determining that Moscow had used a nerve agent against a former Russian double agent, Sergei Skripal, and his daughter, Yulia, in Britain, something Moscow denies.

The Kremlin said the sanctions were illegal and unfriendly and that the U.S. move was at odds with the "constructive atmosphere" of Trump and Putin's encounter in Helsinki.

Moscow would start to work on retaliatory measures "in the same spirit" as any U.S. restrictions, the Foreign Ministry said.

The new sanctions come in two tranches. The first, which targets U.S. exports of sensitive national-security related goods, comes with deep exemptions and many of the items it covers have already been banned by previous restrictions.

The second tranche, which can be selectively activated after 90 days if Moscow fails to provide "reliable assurances" it will no longer use chemical weapons and blocks on-site inspections, is potentially more serious.

According to the law, it could include downgrading diplomatic relations, suspending national flag carrier Aeroflot's ability to fly to the United States and cutting off nearly all exports and imports.

Foreign Ministry spokeswoman Maria Zakharova said Moscow had not yet received any official U.S. request to open up sites once linked to chemical weapons for inspection.

Le ministère des Affaires étrangères a indiqué que Moscou commencerait à travailler sur des mesures de rétorsion "dans le même esprit" que toutes les restrictions américaines.

La Russie a condamné jeudi une nouvelle série de sanctions américaines comme illégales et a déclaré qu’elle avait commencé à prendre des mesures de rétorsion après que les nouvelles ont poussé le rouble à des creux de deux ans par rapport aux craintes de Moscou.

Moscou a tenté avec succès avec succès d'améliorer les relations américano-russes depuis que Donald Trump a remporté la Maison Blanche en 2016, et l'élite politique russe a rapidement remporté le sommet entre Trump et Vladimir Poutine, a déclaré Reuters.

Mais le triomphalisme initial a rapidement dégénéré en colère contre ce que certains législateurs américains considéraient comme une performance déférente de Trump et son échec à confronter Poutine à l'ingérence présumée de Moscou dans la politique américaine a galvanisé une nouvelle poussée de sanctions.

Ayant beaucoup misé sur l'amélioration des relations avec Washington via Trump, Moscou constate maintenant que Trump subit une pression croissante de la part des législateurs américains pour montrer qu'il est dur envers la Russie avant les élections de mi-mandat.

Dans le dernier numéro, le département d’Etat américain a annoncé mercredi qu’il imposerait de nouvelles sanctions avant la fin du mois, après avoir déterminé que Moscou avait utilisé un agent de sécurité contre un ancien agent russe, Sergei Skripal, et sa fille en Grande-Bretagne. Moscou nie.

Le Kremlin a déclaré que les sanctions étaient illégales et hostiles et que le mouvement américain était en désaccord avec "l'atmosphère constructive" de la rencontre de Trump et de Poutine à Helsinki.

Le ministère des Affaires étrangères a indiqué que Moscou commencerait à travailler sur des mesures de rétorsion "dans le même esprit" que toutes les restrictions américaines.

Les nouvelles sanctions sont réparties en deux tranches. La première, qui cible les exportations américaines de biens sensibles relevant de la sécurité nationale, est soumise à de grandes exemptions et nombre des articles qu'elle couvre ont déjà été interdits par les restrictions précédentes.

La deuxième tranche, qui peut être activée sélectivement après 90 jours si Moscou ne fournit pas de "garanties fiables", n’utilisera plus d’armes chimiques et bloque les inspections sur place, est potentiellement plus grave.

Selon la loi, cela pourrait inclure la dégradation des relations diplomatiques, la suspension de la capacité de la compagnie aérienne nationale Aeroflot à se rendre aux États-Unis et à supprimer la quasi-totalité des exportations et des importations.

La porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a déclaré que Moscou n’avait pas encore reçu de demande officielle de la part des Etats-Unis pour ouvrir des sites autrefois liés aux armes chimiques à des fins d’inspection.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8022
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 57
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et aux USA !

Message  Krispoluk le Jeu 9 Aoû - 21:33

Rigolo Smile 

Moscou très déçu après la nouvelle vague de sanctions du Congrès qui n'adhère pas à "l'atmosphère d'échanges constructifs" d'Helsinki...  confused affraid 
Des mesures de représailles économiques ? Ouaff ! Vont taxer à mort les Hummers et le Bourbon ? C'est les oligarches qui vont pas être contents...  Laughing Laughing Laughing
avatar
Krispoluk

Messages : 5597
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et aux USA !

Message  Matt le Ven 10 Aoû - 0:18

Comme tu dis.  Laughing Laughing Laughing

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8022
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 57
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et aux USA !

Message  Matt le Dim 26 Aoû - 11:12

U.S. Senator John McCain, "one of greatest friends of Ukraine," dies at 81

Tout est dans le titre.  Neutral

John McCain était un critique avide des autorités russes actuelles et un défenseur actif de l'Ukraine.

Reuters

Le sénateur américain John McCain, figure politique américaine, est mort à l’âge de 81 ans


AFP/Gabriel BOUYS

Le sénateur conservateur John McCain, grande figure de la politique américaine, a succombé à son cancer du cerveau samedi. Il est mort dans sa maison en Arizona à l’âge de 81 ans. Il avait été battué par Barrack Obama à l’élection présidentielle américaine. John McCain s’est régulièrement opposé au président Trump dont il ne veut pas de la présence à son enterrement.

Le vétéran de la guerre au Vietnam a été combatif jusqu’à son dernier souffle, n’hésitait pas à aller à rebours de son parti pour critiquer l’actuel président américain Donald Trump.

«Le sénateur John Sidney McCain III est mort à 16h48 le 25 août 2018. Près du sénateur se trouvaient, quand il est décédé, son épouse Cindy et leur famille», a indiqué le bureau du sénateur républicain dans un communiqué. «Il a servi fidèlement les États-Unis pendant 60 ans», ajoute le communiqué.

Cet héro de la guerre du Vietnam, a été le rival George W. Bush au sein du parti conservateur lors des primaires de l’élection présidentielle américaine en 2000, avant d’être investi par son parti comme candidat conservateur face au démocrate Barrack Obama qui le battra aux scrutin de 2008.

Jusqu’à la fin de son mandat, John McCain était aussi une des rares voix conservatrices à critiquer l’actuel président Donald Trump qu’il qualifiait de «mal informé» et «impulsif». Une des dernières volontés du sénateur voulait que le milliardaire n’assiste pas à son enterrement.

AFP/BRENDAN SMIALOWSKI and MANDEL NGAN

Le président américain a toutefois présenté ses condoléances à la famille du sénateur, adressant sur Twitter sa profonde sympathie et son respect aux proches du défunt.

John McCain n’avait pas démissionné du Sénat, mais il ne s’y était plus rendu depuis décembre 2017. Il restait néanmoins relativement actif politiquement en défiant notamment durant l’été 2017 Donald Trump en votant contre sa réforme du système de santé, allant à rebours de son camp conservateur.

John McCain, fils et petit-fils d’amiraux, a d’abord été pilote de chasse, engagé dans la guerre du Vietnam où il fut blessé et emprisonné pendant plus de cinq ans. Après son retour aux États-Unis, en Arizona, il se fait élire à la Chambre des représentants, avant d’être élu sénateur en 1986, un siège qu’il a conservé depuis.

Cinq grandes dates de la vie de John McCain

29 août 1936: John Sidney McCain, troisième du nom, naît dans la zone du canal de Panama. Son père est sous-marinier, son grand-père amiral. Il s’oriente naturellement vers une carrière militaire et devient pilote de chasse, après une formation à l’Académie navale d’Annapolis.

26 octobre 1967: L’avion de chasse de John McCain est frappé par un missile sol-air au-dessus d’Hanoï. Le pilote s’éjecte et est fait prisonnier. Des fractures aux deux bras et à la jambe droite sont sciemment mal ou pas soignées, et le militaire est battu et torturé au long de sa détention. Il est libéré le 15 mars 1973, après la fin de l’engagement américain au Vietnam.

2 novembre 1982: Après avoir quitté la Navy, John McCain, qui vient de divorcer et de se remarier, est élu dans l’Arizona à la Chambre des représentants. Quatre ans plus tard, il est élu sénateur, fonction à laquelle il sera réélu cinq fois. Son mandat actuel courait jusqu’en 2022.

4 septembre 2008: Après un échec aux primaires de 2000 contre George W. Bush, John McCain est investi candidat du parti républicain pour la Maison Blanche, contre le démocrate Barack Obama. Il choisit une gouverneure quasi-inconnue comme colistière: Sarah Palin. Le ticket républicain est largement battu en novembre suivant.

AFP/Robyn BECK

28 juillet 2017: Vers 1h30 du matin John McCain, à qui l’on venait de diagnostiquer une tumeur au cerveau, entre dans l’hémicycle du Sénat et vote, d’un geste du pouce, contre l’abrogation partielle d’Obamacare, la loi sur la santé de Barack Obama, torpillant une promesse centrale de Donald Trump. Le président américain est furieux.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8022
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 57
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et aux USA !

Message  Matt le Sam 8 Sep - 17:34

Les chefs de la défense du nord de l'Europe abordent la dissuasion russe - Pentagone

The objective of the conference was to facilitate an open and candid dialogue to enhance cooperation among the northern European countries in support of enduring stability and peace during a period of emerging challenges.

Photo de Unian

Chiefs of defense from 11 northern European countries gathered on Friday to discuss a variety of topics at the 2018 Northern European Chief of Defense Conference.

The main focus of the conference was deterring Russian aggression, U.S. European Command officials said, the U.S. Department of Defense said.

Army Gen. Curtis M. Scaparrotti, the Eucom commander, was the senior U.S. military official who attended the conference, which was hosted by Adm. Haakon Bruun-Hanssen, the Norwegian chief of defense.

The two leaders opened the conference by highlighting their mutual appreciation for one another's collaboration and the benefits of partnering to address the regional challenges faced today.

"The United States and Norway have a long history of cooperation, and we value your partnership," Scaparrotti said. "We're pleased to be here today and to work so closely with you."

The objective of the conference was to facilitate an open and candid dialogue to enhance cooperation among the northern European countries in support of enduring stability and peace during a period of emerging challenges.


Presentations from both U.S. and Norwegian leaders helped to facilitate the discussion among the group. Topics focused on how nations can work more closely together to address disinformation and Russian malign influence, cyber threats and critical infrastructure protection, future military deployments and exercises in the region.

"We must be resolute and adaptable as we work together as a team to maintain our momentum," Scaparrotti said.

Conference participants represented Denmark, Estonia, Finland, Germany, Iceland, Latvia, Lithuania, Norway, Poland, Sweden and the United States.

L’objectif de la conférence était de faciliter un dialogue ouvert et franc pour renforcer la coopération entre les pays d’Europe du Nord en vue d’assurer une stabilité et une paix durables pendant une période de défis émergents.

Les chefs de la défense de 11 pays d'Europe du Nord se sont réunis vendredi pour discuter de divers sujets lors de la Conférence des chefs de la défense d'Europe du Nord en 2018.

La principale préoccupation de la conférence était de dissuader l'agression russe, ont déclaré des responsables américains du Commandement européen, selon le département américain de la Défense.

Le général d’armée Curtis M. Scaparrotti, le commandant d’Eucom, était le haut responsable militaire américain qui a assisté à la conférence, accueillie par l’amiral Haakon Bruun-Hanssen, chef de la défense norvégienne.


Les deux dirigeants ont ouvert la conférence en soulignant leur appréciation mutuelle pour la collaboration des uns et des autres et les avantages du partenariat pour relever les défis régionaux actuels.

"Les Etats-Unis et la Norvège ont une longue histoire de coopération et nous apprécions votre partenariat", a déclaré Scaparrotti. "Nous sommes ravis d'être ici aujourd'hui et de travailler si étroitement avec vous."

L’objectif de la conférence était de faciliter un dialogue ouvert et franc pour renforcer la coopération entre les pays d’Europe du Nord en vue d’assurer une stabilité et une paix durables pendant une période de défis émergents.


Les présentations des dirigeants américains et norvégiens ont aidé à faciliter la discussion au sein du groupe. Les thèmes étaient centrés sur la manière dont les pays peuvent collaborer plus étroitement pour lutter contre la désinformation et l’influence malicieuse de la Russie, les cybermenaces et la protection des infrastructures critiques, les futurs déploiements et exercices militaires dans la région.

"Nous devons être résolus et adaptables lorsque nous travaillons en équipe pour maintenir notre dynamique", a déclaré Scaparrotti.

Les participants à la conférence représentaient le Danemark, l'Estonie, la Finlande, l'Allemagne, l'Islande, la Lettonie, la Lituanie, la Norvège, la Pologne, la Suède et les États-Unis.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 8022
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 57
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et aux USA !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 13 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum