Union Européenne

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Union Européenne

Message  Александр le Mer 12 Juil - 10:39

Sergeї Lavrov est à Bruxelles pour la première fois depuis 2013: Federica Mogherini lui a parlé des Accords de Minsk



L’Union européenne et la Russie n’ont pas le même point de vue sur la politique extérieure, cependant les Accords de Minsk doivent être remplis.

Cette déclaration a été faite par Federica Mogherini, Haute Représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, après son entretien avec Sergeї Lavrov, ministre des Affaires Étrangères russe, mardi à Bruxelles.

«Il est évident que nous n’avons pas les mêmes positions sur de nombreuses questions, mais il est important que notre dialogue se poursuive», a-t-elle déclaré. 

Federica Mogherini a ajouté que l’Union européenne et la Fédération de Russie essayaient de coopérer là où c’était possible et que les deux parties avaient discuté de la situation à l’est de l’Ukraine et en Crimée.

«Pour l’Union européenne, la mise en œuvre des Accords de Minsk est très importante», a-t-elle souligné.

Elle a aussi exprimé son inquiétude sur la politique de la Russie concernant les droits de l’Homme et de la société civile.

 Quant à Lavrov, il a affirmé que c’était l’Union européenne qui avait bloqué plusieurs questions relatives à la coopération avec la Russie. 

C’était la première visite du chef du MAE russe à Bruxelles depuis 2013.


Je présume que c'était hier, sinon Mogherini ne sera pas à Kiev . . . aujourd'hui. Wink
avatar
Александр

Messages : 5319
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne

Message  Александр le Jeu 13 Juil - 14:52

Président: J'espère que les prochains sommets Ukraine-UE se tiendront à Donetsk et à Yalta

President Petro Poroshenko expressed hope that the EU would increase its leading role in the peaceful settlement of the situation in Donbas and support the international initiatives of Ukraine on de-occupation of Crimea.

The Head of State noted that France and Germany represent the entire EU in the Normandy format, which is an important tool for conflict de-escalation and withdrawal of Russian troops from Ukraine.

“I hope that someday we will hold the next Ukraine – EU Summits - let me express this assumption - in Donetsk and Yalta. I would do everything possible for that,” Petro Poroshenko noted during the 19th Ukraine – EU Summit.

The President noted that Ukraine had faced the greatest challenge since independence and must overcome it: ongoing Russian aggression, occupation of part of the territory, illegal annexation of Crimea, hybrid war deployed on all fronts - military, political, economic, humanitarian, information and cyberspace. “Ensuring a comprehensive and sustainable solution to the current crisis is possible only if Russia returns fully and irrevocably to the framework of international law,” Petro Poroshenko noted.

The Head of State once again stressed the importance of maintaining unity within the EU. The President thanked for the fact that all these years the European Union was very clearly demonstrating unity and solidarity with Ukraine. “An indication of this support is the prolongation of the EU’s economic sanctions against the Russian Federation until January 2018 and the Crimean sanctions package until June 2018. There is a clear statement that sanctions will remain until full implementation of the Minsk agreements,” Petro Poroshenko said.

According to the President, today’s Summit opens a new page of a joint success story. “I expect that our meeting will give a clear signal to the Ukrainian people, the citizens of the EU and the whole world about our unity, solidarity and common belief in our values,” he noted.



Le président Petro Poroshenko a exprimé l'espoir que l'UE augmenterait son rôle de leader dans le règlement pacifique de la situation à Donbas et soutiendrait les initiatives internationales de l'Ukraine concernant la détresse de la Crimée.

Le chef de l'Etat a noté que la France et l'Allemagne représentaient l'ensemble de l'UE en Normandie, ce qui constitue un outil important pour la dégradation des conflits et le retrait des troupes russes en provenance d'Ukraine.

"J'espère qu'un jour nous tiendrons la prochaine Ukraine - Sommets de l'UE - permettez-moi d'exprimer cette hypothèse - dans Donetsk et Yalta.
Je ferais tout le possible pour cela ", a déclaré Petro Poroshenko lors du 19e sommet Ukraine - UE.

Le Président a noté que l'Ukraine avait fait face au plus grand défi depuis l'indépendance et qu'elle devait la surmonter: l'agression russe en cours, l'occupation d'une partie du territoire, l'annexion illégale de la Crimée, une guerre hybride déployée sur tous les fronts - militaire, politique, économique, humanitaire, d'information et Le cyberespace.
"Assurer une solution globale et durable à la crise actuelle n'est possible que si la Russie retourne pleinement et de manière irrévocable dans le cadre du droit international", a déclaré Petro Poroshenko.

Le chef de l'Etat a encore souligné l'importance de maintenir l'unité au sein de l'UE. Le Président a remercié le fait que toutes ces années, l'Union européenne manifestait très clairement l'unité et la solidarité avec l'Ukraine. "Une indication de ce soutien est la prolongation des sanctions économiques de l'UE contre la Fédération de Russie jusqu'en 2018 et le paquet de sanctions de Crimée jusqu'en juin 2018. Il existe une déclaration claire selon laquelle des sanctions resteront jusqu'à la pleine mise en œuvre des accords de Minsk" Petro Poroshenko
m'a dit.

Selon le président, le sommet d'aujourd'hui ouvre une nouvelle page d'une réussite commune. "Je m'attends à ce que notre réunion donne un signal clair au peuple ukrainien, aux citoyens de l'UE et au monde entier sur notre unité, notre solidarité et notre conviction commune dans nos valeurs", at-il noté.
avatar
Александр

Messages : 5319
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne

Message  Thuramir le Jeu 13 Juil - 20:21

Mais l'information importante est la suivante :
 
L'UE pousse l'Ukraine à faire plus contre la corruption
© BELGA
Les dirigeants de l'Union européenne ont appelé jeudi les autorités ukrainiennes à accélérer la lutte contre la corruption lors d'un sommet à Kiev, deux jours après la ratification par les 28 d'un accord d'association avec l'Ukraine.

« La corruption est un des plus grand problème de l'Ukraine », a souligné le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker. « Il faudra intensifier, comme vous le faites mais parfois insuffisamment, la lutte contre la corruption », a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse avec le président ukrainien Petro Porochenko, estimant que c'est un « enjeu essentiel ». « Il s'agit de la réputation de cette grande nation », a encore déclaré M. Juncker, accompagné en Ukraine par le président du Conseil européen, Donald Tusk. Cette visite à Kiev intervient deux jours après la ratification par l'UE d'un accord d'association avec l'Ukraine. Conclu en 2014, au moment où les relations avec la Russie étaient au plus bas, il entrera en vigueur le 1er septembre. Ce type de traité est souvent vu comme un prélude à une éventuelle adhésion, ardemment souhaitée par les autorités ukrainiennes actuelles. « Il est important de commencer dès aujourd'hui à préparer une feuille de route pour atteindre nos aspirations », a déclaré le président ukrainien Petro Porochenko lors de la conférence de presse. Malgré certains progrès, comme l'adoption l'an passé d'une réforme du système judiciaire visant à le rendre plus conforme aux pratiques européennes, Kiev est très critiqué pour la lenteur de ses efforts contre la corruption. De nombreux réformateurs ont démissionné ces derniers mois pour protester contre le manque de progrès en la matière et l'absence de bonne volonté des autorités, arrivées au pouvoir à la faveur du mouvement pro-européen du Maïdan en février 2014.

Ce qui, en termes non diplomatiques, signifie : « Vous ne faites rien de concret pour lutter contre la corruption : bougez vous les fesses et agissez ! ».
avatar
Thuramir

Messages : 2238
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne

Message  Александр le Ven 14 Juil - 10:20

L’Ukraine a l’intention de rejoindre l’Union douanière de l’UE et d'intégrer l'espace Schengen

Il y a encore du chemin



Dans ses perspectives, l’Ukraine a l’intention de rejoindre l’Union douanière de l’UE, d'intégrer l'espace Schengen, le marché numérique et l'Union de l’Énergie.

Cette déclaration a été faite par Petro Porochenko, Président ukrainien, lors d’une conférence de presse dédiée aux résultats du sommet.

«L’intention de l’Ukraine de se joindre à l’Union douanière de l’UE, d'intégrer l'espace Schengen, le marché numérique et l'Union de l’Énergie est un symbole très puissant pour la réalisation des réformes économiques, sociales, sectorielles, le développement de notre commerce commun et les investissements», a-t-il déclaré.

Le nouveau plan de soutien pour l’Ukraine a été évoqué lors du sommet Ukraine-UE



Petro Porochenko a annoncé que le nouveau plan de soutien pour l’Ukraine avait été discuté lors du sommet Ukraine-UE.

Cette déclaration a été faite par le chef de l’État ukrainien lors d’une conférence de presse dédiée aux résultats du sommet.

«Aujourd’hui, nous avons discuté des possibilités de préparer un nouveau plan de soutien à long terme pour l’Ukraine, proposé lors d’un sommet du Parti populaire européen, et de l’utilisation par l’Ukraine des fonds du plan d’investissement extérieur», a-t-il déclaré.

Président: Il est important de commencer l'élaboration de "feuilles de route" pour la réalisation des plans européens de l'Ukraine

President of Ukraine Petro Poroshenko noted that the 19th Ukraine – EU Summit was symbolic, as it became the Summit of the visa-free regime and association. This has come true due to the resolute and efficient cooperation between Ukraine and the EU, as well as the powerful support of the Presidents of the European Commission and the European Council, the European Commissioners and the member-states.

The Head of State reminded that over the past few days U.S. Secretary of State Rex Tillerson, Secretary-General of the United Nations António Guterres and NATO Secretary General Jens Stoltenberg had visited Ukraine.

“Kyiv becomes a truly important center on the diplomatic map of the world. And it is very symbolic that the highlight of this diplomatic marathon is the historic Ukraine-EU Summit. This is a moment that summarizes Ukraine's many years of efforts on the European integration path,” President Petro Poroshenko noted in the joint briefing following the 19th Ukraine – EU Summit.

The President emphasizes that this historic moment makes the return of Ukraine to the European family irreversible. “With the removal of visa curtain, we have started to ruin the borders between our nations that share common values,” Petro Poroshenko said.

The Head of State emphasized that the path of Ukraine to the conclusion of the Association Agreement had lasted 3779 days. “We must make every effort for the European integration to stop being an abstract notion and become clear for our citizens,” he noted.

The President added: “It is important to outline new strategic prospects we will strive for. It is about the interdependence between the progress in Ukraine's reforms and Ukraine's rapprochement with the EU”.

“Ukraine has intentions to join the Customs Union with the EU, integrate into the Schengen Area, become part of the Digital Market or the Energy Union – this is a powerful stimulus for the implementation of economic and social, sectoral reforms, increase of our common trade and investments,” the Head of State emphasized. The President believes that it is important to evaluate Ukrainian intentions not from today, but from the prospect of the future when Ukraine will be ready to become part of those ambitious projects.

“That is why it is important to start the elaboration of “roadmaps” for the achievement of our dreams today,” Petro Poroshenko said. He reminded that many people considered the Association Agreement and the visa-free regime as dreams 10 years ago. “Even a year ago, a lot of politicians did not believe in possibility of ratification of the Association Agreement and introduction of the visa-free regime. And only our enthusiasm, enthusiasm of optimists has made it possible with the assistance of our friends and partners,” the President noted.

President of the European Council Donald Tusk reminded that the EU Council had approved the Association Agreement between Ukraine and the EU that would enter into force on September

1. According to him, the volume of trade between Ukraine and the EU had increased by 25%. “Full ratification of the Agreement will let us increase cooperation and deepen political association and integration of Ukraine with the EU. The key sentence of the Association Agreement for me is the following: “The EU confirms the European aspirations of Ukraine and welcomes this European choice,” he said.

Donald Tusk also praised the introduction of the visa-free regime with Ukraine.

“Today, the EU clearly states that it stands by Ukraine against Russian aggression and supports it in the protection of its independence, territorial integrity and sovereignty. We do not recognize the illegal annexation of Crimea. We urge all the parties to fully implement the Minsk agreements and underline Russia’s responsibility in this issue,” the President of the European Council noted reminding that the EU had decided to prolong economic sanctions against Russia.

Le président de l'Ukraine, Petro Poroshenko, a noté que le 19ème sommet Ukraine - UE était symbolique, puisqu'il est devenu le sommet du régime et de l'association sans visa. Cela s'est réalisé en raison de la coopération résolue et efficace entre l'Ukraine et l'UE, ainsi que le soutien puissant des présidents de la Commission européenne et du Conseil européen, des commissaires européens et des États membres.

Le chef de l'Etat a rappelé qu'au cours des derniers jours, le secrétaire d'État américain Rex Tillerson, le secrétaire général des Nations Unies António Guterres et le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, avaient visité l'Ukraine.

"Kyiv devient un centre vraiment important sur la carte diplomatique du monde. Et il est très symbolique que le point culminant de ce marathon diplomatique soit le sommet historique Ukraine-UE.
C'est un moment qui résume les nombreuses années d'efforts de l'Ukraine sur la voie de l'intégration européenne ", a déclaré le président Petro Poroshenko lors d'une réunion conjointe suite au 19ème sommet UE-Ukraine-UE.

Le Président souligne que ce moment historique rend irréversible le retour de l'Ukraine à la famille européenne.
"Avec la suppression du rideau de visa, nous avons commencé à ruiner les frontières entre nos nations qui partagent des valeurs communes", a déclaré Petro Poroshenko.

Le chef de l'Etat a souligné que la voie de l'Ukraine à la conclusion de l'accord d'association avait duré 3779 jours.
"Nous devons faire tous les efforts pour que l'intégration européenne arrête d'être une notion abstraite et devienne claire pour nos citoyens", a-t-il noté.

Le président a ajouté: "Il est important de décrire les nouvelles perspectives stratégiques auxquelles nous nous efforcerons.
Il s'agit de l'interdépendance entre les progrès réalisés dans les réformes de l'Ukraine et le rapprochement de l'Ukraine avec l'UE ".

"L'Ukraine a l'intention de rejoindre l'Union douanière avec l'UE, de s'intégrer dans l'espace Schengen, de faire partie du marché numérique ou de l'Union de l'énergie, ce qui est un stimulant puissant pour la mise en œuvre de réformes économiques et sociales, sectorielles, l'augmentation de notre communauté Le commerce et les investissements ", a souligné le chef de l'Etat.
Le président estime qu'il est important d'évaluer les intentions ukrainiennes à partir d'aujourd'hui, mais de la perspective du futur lorsque l'Ukraine sera prête à faire partie de ces projets ambitieux.

"C'est pourquoi il est important de commencer l'élaboration de" feuilles de route "pour la réalisation de nos rêves aujourd'hui", a déclaré Petro Poroshenko. Il a rappelé que beaucoup d'entre eux considéraient l'accord d'association et le régime sans visa comme des rêves il y a 10 ans. "Même il y a un an, beaucoup de politiciens ne croyaient pas à la possibilité de ratifier l'accord d'association et à l'introduction du régime sans visa.
Et seul notre enthousiasme, l'enthousiasme des optimistes a permis avec l'aide de nos amis et partenaires ", a souligné le Président.

Le président du Conseil européen Donald Tusk a rappelé que le Conseil de l'UE avait approuvé l'accord d'association entre l'Ukraine et l'UE qui entrerait en vigueur le 1er septembre. Selon lui, le volume des échanges entre l'Ukraine et l'UE avait augmenté de 25%. "La pleine ratification de l'Accord nous permettra d'accroître la coopération et d'approfondir l'association politique et l'intégration de l'Ukraine avec l'UE.
La phrase clé de l'accord d'association pour moi est la suivante: "L'UE confirme les aspirations européennes de l'Ukraine et se félicite de ce choix européen", a-t-il déclaré.

Donald Tusk a également salué l'introduction du régime sans visa avec l'Ukraine.

"Aujourd'hui, l'UE affirme clairement que l'Ukraine est confrontée à l'agression de la Russie et l'appuie dans la protection de son indépendance, de son intégrité territoriale et de sa souveraineté. Nous ne reconnaissons pas l'annexion illégale de la Crimée. Nous exhortons toutes les parties à mettre pleinement en œuvre les accords de Minsk et à souligner la responsabilité de la Russie dans cette question ", a déclaré le Président du Conseil européen, rappelant que l'UE avait décidé de prolonger les sanctions économiques contre la Russie.


Trois articles et pas un mot au sujet de la corruption . . . Embarassed
avatar
Александр

Messages : 5319
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne

Message  Janchik le Ven 14 Juil - 10:30

Cette corruption qui gangrène tout espoir de progrès en Ukraine!!! Rien ne changera dans ce pays... ou alors? je ne vois aucune solution, c'est dans leurs gênes et il faudra plus d'une génération pour, peut être, bouger les mentalités! En Ukraine, tout s’achète et tout se vend! Aucune conscience collective...
avatar
Janchik

Messages : 172
Date d'inscription : 12/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne

Message  Александр le Lun 7 Aoû - 13:50

Janchik a écrit:Cette corruption qui gangrène tout espoir de progrès en Ukraine!!! Rien ne changera dans ce pays... ou alors? je ne vois aucune solution, c'est dans leurs gênes et il faudra plus d'une génération pour, peut être, bouger les mentalités! En Ukraine, tout s’achète et tout se vend! Aucune conscience collective...

L'UE "fait la morale" à l'Ukraine, mais qu'elle commence par balayer devant sa propre porte:

C'est en Belgique, mais c'est valable ailleurs aussi:

Michel-Borsus, deux tueurs au soleil

En six ans, Charles Michel et Willy Borsus, amis à la ville et complices en politique, ont retourné le monde politique francophone. Exit Reynders en interne, puis exit le PS, à deux reprises ! Sous leur allure bonhomme se révèlent deux stratèges. Prêts à tout pour arriver au pouvoir.





Willy Borsus et Charles Michel veulent mettre fin à l'assistanat wallon. © Danny Gys/Reporters



Ils sont les nouveaux rois du casino francophone, après une série de casses fracassants. Charles Michel surfe à la tête du pays depuis 2014, quand il est devenu le premier Premier ministre libéral francophone depuis Paul-Emile Janson, en 1938. Trois ans plus tard, il fait plus qu'assumer son alliance inattendue avec la N-VA et vient de montrer qui est le chef en concluant, cet été, un accord budgétaire élargi. Le 26 juillet dernier, son compère Willy Borsus a parachevé le travail en mettant de façon inattendue la main sur la Wallonie, profitant du virage amorcé par le CDH, puis du travail de défrichage effectué par son président de parti, Olivier Chastel. Le Marchois a quitté son ministère fédéral pour devenir le premier ministre-président d'un gouvernement sans le PS, depuis trente ans ! Michel- Borsus : les deux hommes imposent la marque bleue du MR sur presque toute la Belgique francophone. Seule Bruxelles résiste. Pour l'instant.



Cet improbable duo de tueurs d'élite renverse tout sur son passage, jusqu'à ceux qu'on pensait indéboulonnables, et imprime l'histoire politique du pays, l'air de ne pas y toucher sous une allure bonhomme et des sourires cajoleurs. " Leur principal fait de gloire, si on peut l'appeler comme ça, c'est surtout d'avoir renversé violemment Didier Reynders pour prendre la tête du parti, tempère une source rebelle en interne. Depuis, ils ont profité de leur position et, surtout, ils ont eu une chance de pendu avec les circonstances ! " Encore faut-il savoir en profiter... " Charles Michel domine le parti d'une main de fer, souligne un autre ténor MR. Pour garder la maîtrise, il ne s'entoure que de personnes dociles, dont il sait qu'elles ne chercheront pas à le renverser, Borsus en tête. Mais il n'y a pas de génie là- dedans. " Le nouveau ministre-président Willy Borsus, entend-on, est le " majordome " du Premier ministre. " Celui que Charles Michel place pour éviter qu'on ne lui fasse des coups bas. Avec onze ministres MR, il a en outre de quoi nourrir pratiquement tout le monde et apaiser la guerre des clans ! Mais ce ne sera pas éternel... "





Didier Reynders, qui cumulait les postes de vice-Premier et président de parti, a subi les assauts du duo Michel-Borsus. © ERIC LALMAND/belgaimage

Le hurlement de Ducarme père



Charles Michel et Willy Borsus, de près de quinze ans son aîné, sont devenus amis très tôt grâce au père, Louis Michel, qui réunissait souvent ses proches au domicile familial de Saint-Jean-Geest, à Jodoigne. Aussi, lorsque l'actuel Premier ministre décide de partir à la conquête du MR contre le président de l'époque, Didier Reynders, après le résultat mi-figue mi-raisin des régionales de 2009 et des fédérales de 2010, il s'appuie naturellement sur Willy Borsus, alors chef de groupe au parlement wallon. Une grande confiance les unit, jusque dans le complot.

Charles Michel agissant en coulisse, c'est son compère qui hausse le ton. " Borsus a l'air d'être un tendre au grand coeur, mais il peut être très dur quand il vous dit les choses en face ", témoigne un membre du parti.



Durant de longs mois, les coups échangés entre les clans Michel et Reynders sont violents. Très violents. Olivier Maingain, président de DéFI, qui s'appelait encore FDF et faisait corps avec le MR, en cartel, raconte cette scène devenue culte de la fronde menée par le groupe Renaissance contre le cumul exercé alors par Didier Reynders entre les fonctions de vice-Premier fédéral et président du parti. " Je me souviens d'une réunion au sommet, un soir au siège du MR dans l'après-élections 2010. Willy Borsus, l'homme qui était incontestablement chargé de sonner la charge, tente de faire croire que ce n'était inspiré que de bons sentiments et d'une volonté de rassemblement. Il commence, dans un style mielleux, obséquieux, faux-cul à mort : "Avec toute la considération que j'ai pour mes amis en politique..." C'était révoltant après tous les coups qui ont été échangés. Daniel Ducarme (NDLR : père de Denis et ancien président du MR), qui assistait à une de ses dernières réunions parce qu'il était gravement malade, a explosé instantanément : "Willy, ton estime, ta considération, je les crache par la fenêtre." "



Le 28 janvier 2011, la fronde paie, pourtant : Charles Michel devient président du MR, élu face au candidat de Reynders, Daniel Bacquelaine. Il prend immédiatement ses responsabilités, implique son parti dans la conclusion de la sixième réforme de l'Etat et précipite la fin du cartel entre le MR et le FDF - de là datent les grosses inimitiés entre le clan Michel et Olivier Maingain. " La victoire du groupe Renaissance est en réalité le seul fait d'armes majeur de Willy Borsus, estime une voix agacée par son aura auprès de Charles Michel. Pour le reste, c'est surtout un homme d'un opportunisme confondant. Tout le monde oublie qu'avant cela, il avait été désigné chef de groupe wallon par Reynders... " L'arrivée de Michel fils à la tête du parti est le début d'une nouvelle ère pour le Mouvement réformateur, admettent tous nos interlocuteurs. La sixième réforme de l'Etat signée, le MR participe au pouvoir fédéral, au sein de la tripartite dirigée par le PS Elio Di Rupo. Puis, vient la suédoise actuelle...



"Le vrai vice-Premier, c'était lui !"



Au moment de convoler en justes noces avec la N-VA, à l'automne 2014, Charles Michel consulte ses proches. Dont Willy Borsus, qui est prudent, inquiet de l'impact qu'une telle alliance aura dans cette Wallonie qui lui est chère. Mais au moment de former le gouvernement, l'ami ne se défile pas, rassuré par l'abandon des revendications communautaires de la N-VA. Le néo-Marchois décroche un portefeuille crucial pour le parti : Classes moyennes, PME, Indépendants, Agriculture - soit le core business électoral du parti - sans oublier l'intégration sociale pour démontrer que le libéralisme social de Louis Michel n'est pas mort. Les ténors du parti mettent systématiquement en avant les réalisations de Willy Borsus lorsqu'il s'agit de démontrer combien la suédoise est bénéfique pour le MR.





Mieux : l'homme reste le parfait complément de Charles Michel. " Le vrai vice-Premier ministre, c'est Willy Borsus ", lâche un jour un sage du MR. Didier Reynders, meurtri d'avoir perdu la présidence, puis d'avoir tour à tour échoué à devenir Premier ministre et commissaire européen, combat son amertume en prenant du plaisir aux Affaires étrangères. Il reste vice-Premier en raison de son poids politique et afin de respecter les équilibres internes ; mais réparer les bévues de Jacqueline Galant, Hervé Jamar ou Marie-Christine Marghem, des " micheliens pur jus ", très peu pour lui. Lors de ses nombreux déplacements à l'étranger, c'est Willy Borsus qui le remplace au " kern ", l'endroit stratégique où se prennent toutes les décisions. Jamais il ne critique une décision du Premier ministre, mais souvent il lui donne son avis en privé. La loyauté incarnée. Lorsqu'on lui dit qu'il est le " vrai vice-Premier ", Willy Borsus dément, rend hommage aux grandes qualités " Didier ". Mais au fond de lui, il rosit de plaisir...



La décision inopinée du CDH de débrancher la prise des majorités avec le PS, le 19 juin dernier, lui offre la possibilité de réaliser son rêve : devenir ministre- président wallon. " Charles Michel n'était pas forcément chaud à l'idée de le voir partir du fédéral, relève un proche. Mais avec lui, il a un relais naturel et fidèle à la tête de l'exécutif wallon. Comme toujours, il est en contrôle... "



Charles Michel a été adoubé par le patronat flamand pour devenir Premier ministre d'une coalition avec la N-VA. © DIRK WAEM/belgaimage

Wallonie : équilibre et vieille image



La conclusion simultanée de l'accord de majorité wallon MR-CDH et du budget fédéral, le 25 juillet dernier, consacre le triomphe du duo Michel-Borsus. " Il ne faut pas oublier le rôle de notre président, Olivier Chastel, plaide un député. C'est lui l'exécutant. Willy n'est là que pour veiller au respect de ce qui a été conclu. " Avec onze ministres, la mainmise sur deux exécutifs en attendant mieux, Charles Michel parachève l'oeuvre à laquelle il s'était engagé en devenant président du parti, il y a six ans. La reconquête du pouvoir régional était sa priorité, pour venger l'affront fait à son père en 2004, quand Elio Di Rupo avait renié un accord signé devant notaire pour se marier avec le CDH de Joëlle Milquet.



Jackpot absolu ? Des critiques s'expriment tout de même sur la façon dont le retour au pouvoir en Wallonie a été géré. " Michel n'avait pas besoin d'exfiltrer Borsus du fédéral, Pierre-Yves Jeholet aurait fait un ministre-président parfait ", assure l'un. Le néo-Marchois ne serait là que pour contrôler un exécutif parfaitement divisé entre " micheliens " - Borsus et la ministre des Pouvoirs locaux, Valérie De Bue - et " reyndersiens " - Jeholet, ministre de l'Economie, de l'Emploi et de la Formation, et Jean-Luc Crucke, ministre du Budget - afin que ces derniers ne profitent trop de la situation. C'est là la grande force du Premier ministre, affirment ses partisans : il sait placer ses pions, saisir l'occasion, prendre le temps de peser le pour et le contre de chaque situation pour trancher en parfaite connaissance de cause. " Charles est un vrai stratège, le seul du parti ! "



D'autres voient plutôt dans sa mainmise une rente de situation familiale, qui ne tolère pas le moindre écart et empêche une nouvelle génération d'émerger. " Vous avez vu l'image que cet exécutif wallon renvoie à l'opinion ?, interroge un autre. Ce ne sont que des quinquagénaires obtenant enfin un poste, après tant d'années d'opposition. Willy Borsus a des qualités, c'est indéniable, mais il n'a pas le charisme susceptible de symboliser le changement. C'est un homme d'appareil, l'incarnation de l'ancien monde. Ce gouvernement est un mauvais signal pour l'avenir : aucun jeune et aucun libéral issu d'une grande ville, là où se gagnent les élections... "



Charles Michel, grand triomphateur de cet été 2017, reproduirait, en somme, l'erreur d'un PS qui n'a pas su se renouveler à temps. Et qui, obnubilé par l'exercice du pouvoir, n'a pas vu le vent tourner.
avatar
Александр

Messages : 5319
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne

Message  Thuramir le Mar 8 Aoû - 22:33

Александр a écrit:
Janchik a écrit:Cette corruption qui gangrène tout espoir de progrès en Ukraine!!! Rien ne changera dans ce pays... ou alors? je ne vois aucune solution, c'est dans leurs gênes et il faudra plus d'une génération pour, peut être, bouger les mentalités! En Ukraine, tout s’achète et tout se vend! Aucune conscience collective...

L'UE "fait la morale" à l'Ukraine, mais qu'elle commence par balayer devant sa propre porte:

C'est en Belgique, mais c'est valable ailleurs aussi:

Michel-Borsus, deux tueurs au soleil

Oui, mais ils n'ont pas ouvertement détourné les fonds publics, comme en Ukraine, et, en Belgique, les lois sont appliquées et les personnes lésées peuvent faire valoir leurs droits en justice ! Comparaison n'est pas raison !
avatar
Thuramir

Messages : 2238
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne

Message  Александр le Ven 11 Aoû - 9:22

Il y a 10 ans commençait la crise financière:

"L'UE a scandaleusement abandonné le citoyen"

Il y a dix ans, le 9 août 2007, débutait la crise bancaire. Never let a good crisis go to waste, disait Winston Churchill. Ewald Engelen, géographe financier à l'Université d'Amsterdam et chroniqueur pour l'hebdomadaire De Groene Amsterdammer n'est guère tendre envers l'approche de l'Union européenne.


Ben Bernanke et Jean-Claude Trichet © EPA

Il y a dix ans, la mégabanque française BNP gelait les retraits de trois fonds d'investissement parce qu'ils avaient subi trop de pertes sur le marché de produits dérivés de prêts immobiliers américains. C'était un des signaux les plus forts de l'éclatement de la bulle de dettes mondiale.

Pourtant, la plupart des experts ont fait comme si de rien n'était. Sept mois plus tard, le président de la Réserve fédérale de l'époque Ben Bernanke et l'ancien président de la BCE Jean-Claude Trichet se montraient toujours rassurants. Les risques étaient échelonnés, le management professionnel, les marchés parfaits et les banques centrales avaient tout sous contrôle. "Dormez sur vos deux oreilles", disaient-ils. Et les banquiers s'excusaient lâchement en disant qu'il faut continuer à danser tant que la musique joue. Dix ans plus tard, nous ne savons toujours pas si c'était de la stupidité ou de la ruse.

Succession de bévues

Quand la banque d'affaires américaine a sombré le 15 septembre 2008, il s'est avéré que Bernanke et Trichet étaient complètement à côté de la plaque : le risque était concentré auprès d'un petit nombre de mégabanques, le management était digne d'amateurs, les marchés étaient hystériques et les banquiers centraux ne se doutaient tout simplement de rien.

La période qui a suivi a été une succession de bévues et d'impairs, notamment en Europe. Les banques avaient tant de pouvoir politique qu'elles ont été recapitalisées trop lentement et trop timidement. Et quand, en 2010, la Grèce s'est retrouvée dans une situation difficile parce que les banques européennes ne voulaient plus emprunter d'argent, l'élite européenne s'est mise à paniquer. Elle a fait comme si tous les états membres étaient la Grèce, et a exigé de tous les états membres qu'ils arrêtent immédiatement leurs stimulations et qu'ils mettent de l'ordre dans leurs budgets. Seule la Belgique a échappé la danse. Elle a eu la chance de battre le record mondial de formation d'un gouvernement.

La conséquence prévisible a été une récession profonde qui a inutilement frappé les citoyens et les PME. Le chômage s'est envolé, le nombre de faillites a atteint un nombre record, les États-providence européens ont été démolis et soumis à l'austérité. Les conséquences pour le bien-être des populations européennes ont été désastreuses : davantage de suicides, d'alcoolisme, de séparations, d'expulsions, etc.

Dix ans plus tard, pas grand-chose n'a changé et la crise n'est toujours pas terminée. La zone euro progresse, mais c'est toujours une croissance poussée par la dette. Les banques ne sont pas devenues plus petites, mais plus grandes. Leur pouvoir politique n'a fait que grandir. Elles participent toujours à la législation. Leurs réserves ont à peine augmenté et les bonus ont été remis au même niveau qu'avant la crise. Les dettes privées sont à un niveau plus élevé qu'avant la crise. Les dettes d'état aussi. Les cours d'actions et les prix de l'immobilier s'envolent.

Accro à la dette

Tout cela est dû à l'élargissement quantitatif et à la politique de taux bas de la Banque centrale européenne. Tous les mois, la banque pompe nonante milliards d'euros dans le système financier européen. La griserie que cela donne aux économies européennes couvre les investissements modestes en entreprises, la faible productivité de travail, les dépenses faibles de consommation et le chômage élevé. La seule chose qui progresse, ce sont les valeurs marchandes d'actifs existants : les maisons et les actions. Dans un univers plus juste, cela ne s'appelle pas la croissance, mais l'inflation. Nous sommes toujours accros à la dette. Difficile d'imaginer une meilleure illustration du fait que la crise est loin d'être terminée.

Pour l'establishment européen, peu importe. L'Union européenne fête l'anniversaire de la crise comme une victoire. Sur son site, elle se vante que le redressement est dû à l'intervention dynamique de l'Union. L'énumération de tout ce qu'elle a fait se lit comme le message d'un asile de fous :

"L'UE a adopté des mesures pour réglementer le secteur financier et améliorer la gouvernance économique; pour renforcer les nouveaux cadres juridiques et institutionnels communs; pour mettre en place un pare-feu financier destiné à la zone euro; pour soutenir les pays en difficulté financière; pour améliorer les finances publiques des États membres; pour poursuivre les réformes structurelles et encourager les investissements; pour lutter contre le chômage des jeunes; pour améliorer le contrôle du secteur bancaire; pour accroître la capacité des institutions financières à faire face aux difficultés futures; et pour créer des moyens de gérer et de mieux prévenir d'éventuelles crises."

Pour moi, la régulation financière n'est toujours nulle part et la croissance est endommagée, le pare-feu est une pièce de décor; les états membres souffrent toujours de problèmes financiers ; l'équilibre budgétaire est l'autel sur lequel on a sacrifié des tribus entières ; il n'y a pas eu de réformes et aucun investissement ; le contrôle bancaire ne représente rien ; le chômage des jeunes a fortement augmenté ; et avec un bilan de la BCE de 3500 milliards d'euros, la zone euro est tout sauf solide.

À nouveau, nous ignorons si ces déclarations sont motivées par la stupidité ou la ruse. Je suis en tout cas convaincu que les futurs historiens aboutiront au jugement contraire. La crise n'était pas l'apogée, mais le niveau le plus bas pour l'Union européenne. Elle a échoué sur tous les fronts et a scandaleusement abandonné ses citoyens.
avatar
Александр

Messages : 5319
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne

Message  Krispoluk le Ven 11 Aoû - 10:23

Excellente analyse, ce que j'ai toujours pensé sur la très mauvaise gestion économique de l'Europe, via l'Euro, notamment !

Ce n'est pas en enchaînant ensemble avec la même chaîne (l'Euro) : un super crack (l'Allemagne) avec un aveugle, un unijambiste, un nain, voire un paralytique qu'on peut gagner une course économique !

Trichet n'a pas arrêté de faire de grosses erreurs stratégiques (maintenir des taux d'intérêt élevés alors que nulle inflation ne menaçait) Mario Prodi a un peu amélioré la politique financière européenne mais le mal était déjà fait depuis de nombreuses années : taux de croissance ridicule, fermeture en chaîne d'entreprises et chômage de masse...
avatar
Krispoluk

Messages : 4168
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne

Message  steven21 le Sam 12 Aoû - 9:51

avatar
steven21

Messages : 802
Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 37
Localisation : dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne

Message  Caduce62 le Dim 13 Aoû - 17:36

C'est la version " Sputnik israélienne " des ultra-nationalistes israéliens qui dénigrent systématiquement l'EU pour vanter le retour au "pays"  Evil or Very Mad
Ils doivent confondre avec les banques russes Laughing car les banques européennes ont plus de bénéfices que de dettes sauf leurs succursales sur internet (Bforbank, etc...) qui elles sont toutes déficitaires sauf ING
avatar
Caduce62

Messages : 3570
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne

Message  Krispoluk le Dim 13 Aoû - 18:00

Caduce62 a écrit:
C'est la version " Sputnik israélienne " des ultra-nationalistes israéliens qui dénigrent systématiquement l'EU pour vanter le retour au "pays"  Evil or Very Mad
Ils doivent confondre avec les banques russes Laughing car les banques européennes ont plus de bénéfices que de dettes sauf leurs succursales sur internet (Bforbank, etc...) qui elles sont toutes déficitaires sauf ING

Alors là, on va te balancer des articles pas piqués des vers qui sont très inquiétants pour la survie du système "Euro" n'est-ce pas...

On peut bien évidemment, choisir de nier tous les avertissements en bloc mais quand des hautes pointures du système : BRI, BCE, Banque d'Allemagne, émettent des signaux d'alerte il n'y a pas de "fumée sans feu"... Twisted Evil

Après, libre à chacun de se rassurer comme il veut, mais moi, je commence à sauvegarder le peu de billes qui me restent en prévision du pire, même si le pire "n'est pas immédiatement envisageable", simple principe de précaution/de survie économique individuelle...

Je posterai prochainement sur ce sujet hautement sensible économiquement et financièrement ))
avatar
Krispoluk

Messages : 4168
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne

Message  Fredbreizh le Dim 13 Aoû - 18:54

Krispoluk a écrit:
Caduce62 a écrit:
C'est la version " Sputnik israélienne " des ultra-nationalistes israéliens qui dénigrent systématiquement l'EU pour vanter le retour au "pays"  Evil or Very Mad
Ils doivent confondre avec les banques russes Laughing car les banques européennes ont plus de bénéfices que de dettes sauf leurs succursales sur internet (Bforbank, etc...) qui elles sont toutes déficitaires sauf ING

Alors là, on va te balancer des articles pas piqués des vers qui sont très inquiétants pour la survie du système "Euro" n'est-ce pas...

On peut bien évidemment, choisir de nier tous les avertissements en bloc mais quand des hautes pointures du système : BRI, BCE, Banque d'Allemagne, émettent des signaux d'alerte il n'y a pas de "fumée sans feu"... Twisted Evil

Après, libre à chacun de se rassurer comme il veut, mais moi, je commence à sauvegarder le peu de billes qui me restent en prévision du pire, même si le pire "n'est pas immédiatement envisageable", simple principe de précaution/de survie économique individuelle...

Je posterai prochainement sur ce sujet hautement sensible économiquement et financièrement ))
Moi, je suis tranquille, j'ai plus rien à sauvegarder de la banque.

Fredbreizh

Messages : 582
Date d'inscription : 02/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne

Message  travellergillou76 le Dim 13 Aoû - 19:33


travellergillou76

Messages : 514
Date d'inscription : 30/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne

Message  steven21 le Dim 13 Aoû - 22:24

travellergillou76 a écrit:
c'est de la propagande à deux balles, une fois encore. 
Merci de nous épargner cette pollution visuelle. Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

c est juste un partage d information qui "ME" fait de plus en plus peur.
et non de la propagande.
apres que ca soit une manipulation informatico politique , je n en sai rien. 
en ce qui me concerne , je m attend a tout.
avatar
steven21

Messages : 802
Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 37
Localisation : dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne

Message  Caduce62 le Lun 14 Aoû - 0:48

En tant que médecin, quand je cherche des informations sur un sujet médical, je ne fait pas comme tout le monde à regarder les milliers de conneries publiées sur internet par des sites "grand public" mais je passe par un "portail médical" pour accéder aux archives en lignes des revues médicales Cool

Ma grand mère paternelle était férue d'économie et suivait cela tous les jours. Pour mes économies que je place en banque, je me fie à des revues d'économie sérieuses (Le monde économique, les échos, etc..) et j'ai la chance d'avoir un très bons conseiller bancaire. Alors quand j'entend que l'euro et les USA vont mal, ça me fait rire car mes obligations zone euro et USA ont fait +7% et +15% l'année dernière Cool . Mais il y en a qui continuent de vanter l'économie russe Laughing
Quand on est une profession libérale, on apprend à ne jamais attendre la retraite des régimes obligatoires mais de mettre régulièrement des sous de côté sur des systèmes privés et diversifiés.
avatar
Caduce62

Messages : 3570
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne

Message  steven21 le Lun 14 Aoû - 5:51

oui , j espere que vous avez raison , je le souhaite.
moi je me pause la question : qui est dans le vrai , qui fait de la propagande ? ceux qui disent que tout va bien , ou ceux qui disent que tout va mal ? 
une propagande peut marcher dans les 2 cas. ce n est que mon point de vue.
avatar
steven21

Messages : 802
Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 37
Localisation : dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne

Message  travellergillou76 le Lun 14 Aoû - 8:37



c est juste un partage d information qui "ME" fait de plus en plus peur.
et non de la propagande.
apres que ca soit une manipulation informatico politique , je n en sai rien. 
en ce qui me concerne , je m attend a tout.

L'"information" selon laquelle 70% des banques européennes sont en quasi faillite est mensongère.
Je suis l'actu éco tous les jour à partir de sources sérieuses (les echos, le monde, le figaro) et rien ne vient accréditer ce que tu dis.
Là ou il y a encore de gros problèmes actuellement c'est en Italie ou le système bancaire reste plombé par les créances douteuses.

Si "tu n'en sais rien", ais la sagesse de t'abstenir de diffuser de fausses informations. bounce bounce bounce

travellergillou76

Messages : 514
Date d'inscription : 30/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne

Message  steven21 le Lun 14 Aoû - 9:56

travellergillou76 a écrit:


c est juste un partage d information qui "ME" fait de plus en plus peur.
et non de la propagande.
apres que ca soit une manipulation informatico politique , je n en sai rien. 
en ce qui me concerne , je m attend a tout.

L'"information" selon laquelle 70% des banques européennes sont en quasi faillite est mensongère.
Je suis l'actu éco tous les jour à partir de sources sérieuses (les echos, le monde, le figaro) et rien ne vient accréditer ce que tu dis.
Là ou il y a encore de gros problèmes actuellement c'est en Italie ou le système bancaire reste plombé par les créances douteuses.

Si "tu n'en sais rien", ais la sagesse de t'abstenir de diffuser de fausses informations. bounce bounce bounce

je n ai rien dis , je partage juste une info.
fausses information , qui peut le dire ? ni toi ni moi , a moins d etre reellement impliqué. 
qui te dis que dans les echos , le monde ou le figaro sont dans le vrai.
bref , j ai partagé ca , ce n etais pas pour créer une polemique. mais je me repete juste a partagé une info qui m a choqué.
apres chacun en pense ce qu il en veut.
c est ton droit de penser que tout va bien.
avatar
steven21

Messages : 802
Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 37
Localisation : dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne

Message  travellergillou76 le Lun 14 Aoû - 17:44


je n ai rien dis , je partage juste une info.
fausses information , qui peut le dire ? ni toi ni moi , a moins d etre reellement impliqué. 
qui te dis que dans les echos , le monde ou le figaro sont dans le vrai.

Mais ou est la vérité vraie ? affraid affraid affraid
Qu'est ce qui me dit que tu n'es pas en réalité un extraterrestre ou le fruit de mon imagination????? bounce bounce bounce
Sommes nous prisonniers de le matrice?
Dois je avaler la pilule bleue ou la rouge? cheers cheers cheers


travellergillou76

Messages : 514
Date d'inscription : 30/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne

Message  steven21 le Lun 14 Aoû - 18:22

travellergillou76 a écrit:Mais ou est la vérité vraie ? affraid affraid affraid
Qu'est ce qui me dit que tu n'es pas en réalité un extraterrestre ou le fruit de mon imagination????? bounce bounce bounce
Sommes nous prisonniers de le matrice?
Dois je avaler la pilule bleue ou la rouge? cheers cheers cheers


hhaaaaa  mais qui sai ?  Laughing Laughing alien alien
ben moi en faite je n avale aucune pillules , et je prefere enlever mes lunette noire et ouvrir mes yeux sur ce qui se passe autour de moi   Laughing Laughing Laughing
mais le probleme c est que souvent j ai du mal a m assoir a force qu ont nous la mette bien profond avec de la vaseline ....  Laughing Laughing Laughing
moralité , la verité de chacun n est pas forcement celle des autres , sinon on se ferai trop chier . 
et qui vivra verra , puisque nous n avons pas le choix.
avatar
steven21

Messages : 802
Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 37
Localisation : dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne

Message  Thuramir le Lun 14 Aoû - 23:14

steven21 a écrit:

mais le probleme c est que souvent j ai du mal a m assoir a force qu ont nous la mette bien profond avec de la vaseline ....  Laughing Laughing Laughing

Courage Steven ! Tu vas encore avoir du mal à t'asseoir fort longtemps ! Du moins, jusqu'au moment où tu auras appris à réfléchir par toi-même et non en te référant à ce qu'en dit le premier âne qui brait dans la prairie... 
avatar
Thuramir

Messages : 2238
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne

Message  steven21 le Mar 15 Aoû - 2:23

Thuramir a écrit:
steven21 a écrit:

mais le probleme c est que souvent j ai du mal a m assoir a force qu ont nous la mette bien profond avec de la vaseline ....  Laughing Laughing Laughing

Courage Steven ! Tu vas encore avoir du mal à t'asseoir fort longtemps ! Du moins, jusqu'au moment où tu auras appris à réfléchir par toi-même et non en te référant à ce qu'en dit le premier âne qui brait dans la prairie... 

je me refere a rien et ni a qui que ce soit. comme je le precise un peu plus haut , c est juste un constat personnel et de tout les jours que tout se degrade.
et je precise egalement qu'ont NOUS la mette . 
sinon , c est pas un tres joli emoticon. 
avatar
steven21

Messages : 802
Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 37
Localisation : dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne

Message  steven21 le Mar 22 Aoû - 15:25

avatar
steven21

Messages : 802
Date d'inscription : 12/08/2015
Age : 37
Localisation : dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Union Européenne

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum