Union Européenne

Page 11 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant

Aller en bas

Union Européenne - Page 11 Empty Re: Union Européenne

Message  Caduce62 le Mar 11 Juin - 1:33

La Lituanie et la Pologne adoptent une déclaration sur l'adhésion de l'Ukraine à l'UE
Lundi 10 juin 2019 08:00:36

http://uawire.org/lithuania-and-poland-adopt-declaration-on-ukraine-s-eu-membership?fbclid=IwAR13lMrfBLoA8lzOLnW5aBzFQ6PtovDhlMXYNl_k6dGIVTwNtpaIVurMPI0

La Pologne, qui célèbre cette année ses 15 ans d'adhésion à l'Union européenne et ses 20 ans d'adhésion à l'OTAN, est disposée à partager son expérience en la matière avec l'Ukraine, a déclaré le maréchal du Sénat polonais Stanislaw Karczewski lors de la 10ème session de l'Assemblée interparlementaire Kiev, rapporte Radio Pologne.

«Nous allons construire une Union européenne plus forte. Et une UE plus forte est une union avec l'Ukraine. Un niveau élevé de sécurité est également lié à l'adhésion de l'Ukraine à l'OTAN. En Pologne, cette année, nous célébrerons notre 20e anniversaire d'adhésion à l'OTAN et notre 15e anniversaire d'adhésion à l'Union européenne. Et nous sommes également assurément disposés à partager avec vous notre expérience en matière d'adhésion à ces organisations », a déclaré Karczewski.

Les parlementaires polonais et lituaniens ont également adopté une déclaration soutenant les aspirations pro-occidentales de l'Ukraine et ont soulevé la question de la sécurité.

«Nous avons convenu d'agir conformément à la stratégie 2025-2027. Telle est la stratégie de l'aspiration de l'Ukraine à l'adhésion à l'UE. Nous avons reconnu conjointement que cette période était une période extrêmement propice pour l'Ukraine, car en 2025, l'UE sera présidée par la Pologne et en 2027 par la Lituanie. Cette période est une fenêtre d'opportunité », a déclaré Andriy Parubiy, président du parlement ukrainien.
Caduce62
Caduce62

Messages : 7985
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 56
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Union Européenne - Page 11 Empty Re: Union Européenne

Message  Krispoluk le Mar 11 Juin - 9:35

Caduce62 a écrit:La Lituanie et la Pologne adoptent une déclaration sur l'adhésion de l'Ukraine à l'UE
Lundi 10 juin 2019 08:00:36

http://uawire.org/lithuania-and-poland-adopt-declaration-on-ukraine-s-eu-membership?fbclid=IwAR13lMrfBLoA8lzOLnW5aBzFQ6PtovDhlMXYNl_k6dGIVTwNtpaIVurMPI0

La Pologne, qui célèbre cette année ses 15 ans d'adhésion à l'Union européenne et ses 20 ans d'adhésion à l'OTAN, est disposée à partager son expérience en la matière avec l'Ukraine, a déclaré le maréchal du Sénat polonais Stanislaw Karczewski lors de la 10ème session de l'Assemblée interparlementaire Kiev, rapporte Radio Pologne.

«Nous allons construire une Union européenne plus forte. Et une UE plus forte est une union avec l'Ukraine. Un niveau élevé de sécurité est également lié à l'adhésion de l'Ukraine à l'OTAN. En Pologne, cette année, nous célébrerons notre 20e anniversaire d'adhésion à l'OTAN et notre 15e anniversaire d'adhésion à l'Union européenne. Et nous sommes également assurément disposés à partager avec vous notre expérience en matière d'adhésion à ces organisations », a déclaré Karczewski.

Les parlementaires polonais et lituaniens ont également adopté une déclaration soutenant les aspirations pro-occidentales de l'Ukraine et ont soulevé la question de la sécurité.

«Nous avons convenu d'agir conformément à la stratégie 2025-2027. Telle est la stratégie de l'aspiration de l'Ukraine à l'adhésion à l'UE. Nous avons reconnu conjointement que cette période était une période extrêmement propice pour l'Ukraine, car en 2025, l'UE sera présidée par la Pologne et en 2027 par la Lituanie. Cette période est une fenêtre d'opportunité », a déclaré Andriy Parubiy, président du parlement ukrainien.

Ils vont un peu vite en besogne les Polacks !  Twisted Evil

Ils ont profité à mort de la manne européenne, ça nous a coûté bonbon pour refaire leurs infrastructures, je le dis d'autant plus aisément que je suis pro-polonais politiquement mais je sais être objectif ! Alors si c'est pour réitérer le même processus avec l'Ukraine : un pays aussi vaste  à reconstruire en entier, mon Dieu !  affraid affraid affraid

Sans compter les subventions européennes qui seraient détournées et partiraient sur les comptes off-shore des oligarques...  Suspect Twisted Evil Twisted Evil

Mais on voit bien le but politique de la manoeuvre : renforcer au Parlement Européen le versant Est de l'Europe, le groupe de Visegrad dirigé en majorité par des nationalistes pour diminuer le poids politique de l'axe franco-allemand (qui a quand même un peu de plomb dans l'aile...)
Krispoluk
Krispoluk

Messages : 7164
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Union Européenne - Page 11 Empty Re: Union Européenne

Message  Thuramir le Mer 12 Juin - 22:16

Krispoluk a écrit:
Caduce62 a écrit:La Lituanie et la Pologne adoptent une déclaration sur l'adhésion de l'Ukraine à l'UE
Lundi 10 juin 2019 08:00:36

http://uawire.org/lithuania-and-poland-adopt-declaration-on-ukraine-s-eu-membership?fbclid=IwAR13lMrfBLoA8lzOLnW5aBzFQ6PtovDhlMXYNl_k6dGIVTwNtpaIVurMPI0

La Pologne, qui célèbre cette année ses 15 ans d'adhésion à l'Union européenne et ses 20 ans d'adhésion à l'OTAN, est disposée à partager son expérience en la matière avec l'Ukraine, a déclaré le maréchal du Sénat polonais Stanislaw Karczewski lors de la 10ème session de l'Assemblée interparlementaire Kiev, rapporte Radio Pologne.

«Nous allons construire une Union européenne plus forte. Et une UE plus forte est une union avec l'Ukraine. Un niveau élevé de sécurité est également lié à l'adhésion de l'Ukraine à l'OTAN. En Pologne, cette année, nous célébrerons notre 20e anniversaire d'adhésion à l'OTAN et notre 15e anniversaire d'adhésion à l'Union européenne. Et nous sommes également assurément disposés à partager avec vous notre expérience en matière d'adhésion à ces organisations », a déclaré Karczewski.

Les parlementaires polonais et lituaniens ont également adopté une déclaration soutenant les aspirations pro-occidentales de l'Ukraine et ont soulevé la question de la sécurité.

«Nous avons convenu d'agir conformément à la stratégie 2025-2027. Telle est la stratégie de l'aspiration de l'Ukraine à l'adhésion à l'UE. Nous avons reconnu conjointement que cette période était une période extrêmement propice pour l'Ukraine, car en 2025, l'UE sera présidée par la Pologne et en 2027 par la Lituanie. Cette période est une fenêtre d'opportunité », a déclaré Andriy Parubiy, président du parlement ukrainien.

Ils vont un peu vite en besogne les Polacks !  Twisted Evil

Ils ont profité à mort de la manne européenne, ça nous a coûté bonbon pour refaire leurs infrastructures, je le dis d'autant plus aisément que je suis pro-polonais politiquement mais je sais être objectif ! Alors si c'est pour réitérer le même processus avec l'Ukraine : un pays aussi vaste  à reconstruire en entier, mon Dieu !  affraid affraid affraid

Sans compter les subventions européennes qui seraient détournées et partiraient sur les comptes off-shore des oligarques...  Suspect Twisted Evil Twisted Evil

Mais on voit bien le but politique de la manoeuvre : renforcer au Parlement Européen le versant Est de l'Europe, le groupe de Visegrad dirigé en majorité par des nationalistes pour diminuer le poids politique de l'axe franco-allemand (qui a quand même un peu de plomb dans l'aile...)

Entièrement d'accord avec ton analyse, Chris ! J'ai toujours écrit que les citoyens de l'UE ne sont pas disposés à devenir les cochons payeurs pour renflouer une Ukraine en quasi banqueroute. Ceci dit, l'initiative de la Pologne et de la Lituanie fera long feu, parce que l'UE n'est pas disposée à faire valser les milliards dans un pays qui les dépense sans compter et avec une corruption omniprésente. Le souvenir des crises financières de la Grèce et de Chypre reste bien présent et les déboires des subventions européennes dans certains pays de l'est (Roumanie et Bulgarie notamment) sont des vaccins mémoriels efficaces, et, de plus, ce sont les pays de l'Ouest de l'UE qui tiennent les cordons de la bourse.
Thuramir
Thuramir

Messages : 2953
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Union Européenne - Page 11 Empty Re: Union Européenne

Message  Caduce62 le Mer 19 Juin - 18:11

L’élargissement de l’UE aux Balkans bloqué par Paris, Berlin et La Haye

L’Albanie et la Macédoine du Nord se sont vu refuser, mardi, l’ouverture de négociations d’adhésion.

Par Jean-Pierre Stroobants  Publié aujourd’hui à 12h06, mis à jour à 16h24
https://www.lemonde.fr/international/article/2019/06/19/l-elargissement-de-l-ue-aux-balkans-bloque-par-paris-berlin-et-amsterdam_5478466_3210.html?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR0Sy4_RWoab3_o1BPImmXQLugxed9TYoHAfXya0jmTLCHwjRkCRuhHKV_0#Echobox=1560949085

La Macédoine du Nord et l’Albanie, candidates reconnues à l’entrée dans l’Union européenne, attendront encore, même si la porte qu’ils espéraient voir s’entrouvrir ce printemps ne devait mener qu’à de toutes premières discussions. Face à une décision qui aurait eu, à leurs yeux, une portée par trop symbolique, la France, l’Allemagne et les Pays-Bas, notamment, n’ont pas approuvé, mardi 18 juin, à Luxembourg, le principe du démarrage de négociations d’adhésion. Celui-ci requérait l’unanimité des Vingt-Huit.

La question de l’élargissement de l’UE aux six pays des Balkans occidentaux demeure donc un sujet de divisions entre les pays membres, et ils ont renvoyé toute (éventuelle) décision à octobre. Tout en adoptant… vingt-deux pages de conclusions sur l’élargissement et ses préalables pour l’ensemble des candidats.

En 2018, les capitales hostiles à l’ouverture des négociations avaient évoqué leurs préoccupations concernant la corruption, la lutte contre le crime organisé et le respect de l’Etat de droit en Macédoine du Nord et en Albanie. La Commission avait toutefois formulé, il y a deux semaines, un avis favorable sur ces questions après une évaluation des progrès accomplis par Skopje et Tirana.

Invitant récemment à ne pas « jouer avec cette région tragique », qui a connu des conflits sanglants, Jean-Claude Juncker, le président de la Commission, indiquait toutefois qu’un accord à Luxembourg lui semblait improbable. Parce que des parlements nationaux devaient se prononcer. Et parce que, disait-il, modifier la position de la France et de l’Allemagne s’avérait « une mission impossible ».
Caduce62
Caduce62

Messages : 7985
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 56
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Union Européenne - Page 11 Empty Re: Union Européenne

Message  Matt le Ven 21 Juin - 12:54

Le Conseil européen est préoccupé par la situation dans le Donbass, dans la mer Azov et avec le vol MH17

Union Européenne - Page 11 630_360_1449498370-4515

Dans des conclusions adoptées le 20 juin à Bruxelles à l'issue de la réunion de haut niveau du Conseil européen, les dirigeants des pays de l'UE ont identifié des problèmes clés : l'agression russe à l'est de l'Ukraine, les provocations russes dans la mer d'Azov et l'enquête sur la tragédie du vol MH17.

Le texte intégral du document est disponible sur le site officiel du Conseil européen.

Dans un des paragraphes du document, le Conseil européen réitère son appel à la Russie pour qu'elle libère les marins ukrainiens et respecte le droit international :

« Le Conseil européen appelle une nouvelle fois la Russie à libérer sans condition les marins ukrainiens capturés, à restituer les navires saisis et à assurer la liberté de passage pour tous les navires dans le détroit de Kertch, conformément au droit international », indique des conclusions.

Les dirigeants européens ont également clairement réagi à la décision de la Russie de délivrer des passeports russes aux citoyens ukrainiens des territoires occupés du Donbass :


« Le Conseil européen se déclare extrêmement préoccupé par le décret présidentiel russe du 24 avril, qui permet de simplifier la délivrance de passeports dans certaines parties des régions ukrainiennes de Donetsk et de Louhansk, ce qui va à l'encontre de l'esprit et des objectifs des accords de Minsk », souligne le texte du document.


Il est noté dans les conclusions que « le Conseil européen continuera à suivre la situation dans l'est de l'Ukraine et se tient prêt, en coordination étroite avec ses partenaires internationaux, à envisager d'autres options, y compris la non-reconnaissance des passeports russes délivrés en contradiction avec les accords de Minsk. Le Conseil européen demande que les efforts de négociation reprennent d'urgence en vue de la mise en œuvre des accords de Minsk, et préconise des mesures visant à rétablir la confiance entre les parties ».


Les dirigeants européens ont en outre porté une attention particulière sur les déclarations de l'équipe d'investigation internationale sur le crash du vol MH17 concernant les auteurs de ce crime :


« Le 17 juillet marquera le cinquième anniversaire de la destruction de l'appareil affrété pour le vol MH17, qui a coûté la vie à 298 personnes. Le Conseil européen réaffirme qu'il soutient pleinement tous les efforts déployés afin que, pour les victimes et leurs proches, la vérité soit faite, la justice soit rendue et les responsabilités soient établies, conformément à la résolution 2166 du Conseil de sécurité des Nations unies. À cet égard, il salue l'annonce faite le 19 juin 2019 par l'équipe commune d'enquête selon laquelle des poursuites pénales seront engagées aux Pays-Bas contre quatre personnes, invite la Russie à coopérer pleinement à l'enquête en cours et se déclare entièrement convaincu que les procédures judiciaires à venir seront menées en toute indépendance et avec professionnalisme », précise le Conseil européen.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
Union Européenne - Page 11 Sign110
Matt
Matt
Admin

Messages : 9063
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 59
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Union Européenne - Page 11 Empty Re: Union Européenne

Message  Caduce62 le Lun 24 Juin - 12:36

http://euromaidanpress.com/2019/06/24/please-reject-efforts-to-weaken-the-council-of-europe-uphold-paces-sanction-powers/?fbclid=IwAR13BZDzISTYwffvKOy5SB31F8fLq_QYdfMWN5WJEQUQBLAxoW3qVyxdVBA
[size=55][/size]
Veuillez rejeter les efforts visant à affaiblir le Conseil de l'Europe - maintenir les pouvoirs de sanction de l'APCE


Union Européenne - Page 11 Savecouncileurope
 
2019/06/24 - 13:21 • INTERNATIONAL


LETTRE OUVERTE
Cher membre de l'Assemblée de l'APCE,
La société civile à travers l'Europe reçoit des signaux inquiétants indiquant que l'APCE pourrait voter pour limiter sévèrement ses pouvoirs en matière de sanctions afin de lever les sanctions politiques imposées à la délégation russe à l'APCE après l'occupation de la Crimée par la Russie et l'agression perpétrée dans l'est de l'Ukraine.
Je suis extrêmement préoccupé par cette évolution et par l'avenir du Conseil de l'Europe en tant qu'arbitre de la justice et des droits de l'homme sur le continent s'il cédait aux pressions de la Russie.

Les partisans de la Russie soutiennent que la délégation russe à l'APCE doit être levée des sanctions, car elle est supposée autrement que la Russie quittera le Conseil de l'Europe et que les citoyens russes seront privés de la possibilité de faire appel devant la Cour européenne des droits de l'homme.

Mais en réalité, la Russie n'a aucune raison logique de quitter le Conseil de l'Europe. La dernière déclaration d'un responsable russe à ce sujet est celle du ministre des Affaires étrangères de la Russie, Sergueï Lavrov, qui a déclaré que la Russie n'envisageait pas de quitter le Conseil de l'Europe . D'autres déclarations ont été extrêmement contradictoires, donnant l'impression que la Russie bluffe , incitant les membres de l'Assemblée à penser que permettre à la délégation russe de revenir sans que la Russie ne réponde à aucun des appels lancés par le Conseil de l'Europe pour mettre fin à son agression en Ukraine est le moindre mal et le meilleur chemin à suivre. «dialogue» et protection des droits de l'homme.

Mais se rendre unilatéralement au chantage n’est pas un dialogue! Approuver les violations des droits humains n'est pas une protection des droits humains. Ce n'est rien d'autre que l'autodestruction de la crédibilité du Conseil de l'Europe en tant qu'arbitre impartial, ce qui non seulement permettra de nouvelles violations de la part de la Russie, mais servira d'exemple à tous les autres États membres violants.

De plus, cela donnerait lieu à une situation où la Russie admettrait dans sa délégation des députés de la Crimée occupée et où l’APCE serait impuissante à faire quoi que ce soit:

Si elle est adoptée le 24 juin, le projet de résolution, selon les mots du professeur de droit européen Michel Waelbroeck
«Priver l'Assemblée d'un des moyens les plus efficaces à sa disposition pour assurer la garantie effective des principes et des valeurs du Conseil de l'Europe», ce qui constituerait une « défaite stratégique pour les défenseurs des droits de l'homme ».
Ce n'est pas seulement l'opinion du Dr. Waelbroeck. Alors que de nombreux responsables européens estiment que toute la société civile russe prie instamment de lever les sanctions imposées à la Russie afin d'atténuer seulement la menace que leur pays ferme la porte du Conseil de l'Europe, les voix russes sont loin d'être unanimes dans cette affaire. L'ONG russe de défense des droits de l'homme la plus réputée, Memorial, a sans doute expliqué pourquoi elle n'avait pas adhéré à un mémorandum de militants des droits civiques russes demandant de lever les sanctions contre la Russie au sein de l'APCE:
«En apaisant une violation grave du droit international et en ignorant les obligations de la Russie en matière de droits de l'homme, le Conseil de l'Europe engendrera des conséquences dévastatrices pour les mécanismes de protection internationaux. À long terme, de telles actions risquent de nuire à notre pays ».
Svetlana Gannushkina, membre du conseil d'administration de Memorial, a exhorté à ne pas voter la résolution :
« Vous ne pouvez pas vous prosterner devant le délinquant. Notre tâche commune n’est pas de lever les sanctions, mais de mettre fin aux violations. ”
En outre, elle a donné quelques idées sur ce que l'Europe peut vraiment faire pour vraiment aider la société civile russe: organiser des réunions conjointes d'hommes politiques européens et russes avec des organisations russes et mondiales de défense des droits de l'homme, afin de les obliger à s'écouter. Ceci, sans céder aux caprices des élites russes, profitera à long terme à la société russe.
De plus, des proches des victimes directes de la guerre de Russie en Ukraine - les prisonniers politiques ukrainiens du Kremlin, les otages ukrainiens emprisonnés par les militants russes à Donbass et les marins de la marine capturés par la Russie près de la mer d'Azov - disent qu'ils n'en ont pas d'autre arbitre que le Conseil de l'Europe pour aider à libérer leurs proches et demander à l'APCE d'intensifier les pressions sur la Russie pour qu'elle se conforme aux résolutions déjà adoptées .

Il est frappant de constater que les membres de l'Assemblée de l'APCE, tout en répondant aux demandes de certaines organisations russes de défense des droits de l'homme de lever les sanctions à l' encontre de la Russie, ont davantage plaidé en faveur des défenseurs ukrainiens des droits de l'homme qui se trouvent en première ligne dans la lutte contre les violations des droits de l'homme commises par la Russie dans les territoires occupés. Ukraine. Le retour de la délégation russe à l'Assemblée minerait la confiance de ces militants dans le CdE. Dans leur lettre ouverte, ils ont écrit :

«Le retour inconditionnel de la délégation russe à l'APCE ressemble à une reddition morale du Conseil de l'Europe en tant qu'organisation intergouvernementale qui se préoccupe des droits de l'homme, de la prééminence du droit et de la démocratie».
En outre, près de 40 ONG de défense des droits de l'homme de toute l'Europe, y compris le Mémorial russe, ont signé une déclaration avertissant le Conseil de l'Europe que le moment n'est pas venu de lever les sanctions contre la Russie, ce qui serait contraire aux principes énoncés dans le Statut du Conseil de l'Europe. légitimer les actions illégales de la Russie en Ukraine.
«Un tel acte enverrait un signal fort aux autorités russes que les plus grandes violations du droit international sont acceptées et tolérées par les États européens. Cela risquerait également de créer un précédent préjudiciable par lequel le CdE compromettrait ses principes sous la menace d'un non-paiement des cotisations », indique la déclaration.
Certains défenseurs des droits de l'homme russes sont-ils plus importants que les voix des défenseurs ukrainien et européen?
Le Conseil de l'Europe est-il prêt à sacrifier sa crédibilité auprès des pays de l'Europe de l'Est et, éventuellement, à s'autodétruire?
J'espère que non, et je vous demande instamment de voter contre la résolution intitulée «Renforcement du processus décisionnel de l'Assemblée parlementaire en ce qui concerne les pouvoirs et le vote» (Doc. 14900) et exhortez vos collègues à faire de même.

Selon les termes de la lettre ouverte rédigée par Willem Aldershoff, ancien chef d'unité, Commission européenne, analyste des affaires internationales, Bruxelles et Michel Waelbroeck, professeur émérite de droit européen, Université libre, Bruxelles, membre émérite de l'Institut de droit international, Bruxelles, qui a été signé par plus d'un millier d'analystes de politique étrangère et de citoyens de toute l'Europe,

«Soixante-dix ans de construction du Conseil de l'Europe en tant que défenseur essentiel des droits de l'homme, de la démocratie et de la légalité sur notre continent ne sauraient être sacrifiés pour permettre le retour de parlementaires russes à son assemblée dans de telles circonstances.»
Cordialement, 
Alya Shandra, 
Rédacteur en chef à Euromaidanpress.com
Caduce62
Caduce62

Messages : 7985
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 56
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Union Européenne - Page 11 Empty Re: Union Européenne

Message  Caduce62 le Mar 25 Juin - 10:26

HONTEUX Twisted EvilTwisted EvilTwisted Evil


Le Conseil de l’Europe lève ses sanctions contre la Russie
L’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe est la première institution à lever les sanctions décidées après la guerre en Ukraine.

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/06/25/la-russie-autorisee-a-revenir-a-l-assemblee-du-conseil-de-l-europe-apres-cinq-annees-d-absence_5480958_3210.html?utm_campaign=Lehuit&utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR1GcHPvlxa6U3vImcN5YVCl-eFC3WnhbQTSdwLv5iENFrPZ4ZSlbNQWO8I
Par Benoît Vitkine  Publié aujourd’hui à 01h19, mis à jour à 07h54

Deux cent vingt-deux amendements déposés, plus de neuf heures de débats, des groupes politiques divisés et des noms d’oiseaux échangés dans une Assemblée d’ordinaire habituée aux discussions feutrées menées dans un relatif anonymat. Certes attendu, le vote entérinant le retour de la Russie au sein de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE), lundi 24 juin, a ébranlé cette institution dédiée à la défense des droits de l’homme et de l’Etat de droit, distincte de l’Union européenne, où se côtoient les parlementaires envoyés par 47 Parlements nationaux.

La motion préparant le retour au sein de l’Assemblée de la délégation russe – délestée des sanctions adoptées contre elle en 2014, à la suite de l’annexion de la Crimée et de la guerre dans le Donbass –, a finalement été adoptée dans la nuit par 118 voix contre 62 (10 abstentions). Ces sanctions sans composante économique (comme la privation des droits de vote des représentants russes) avaient conduit la Russie à suspendre sa participation à l’Assemblée ainsi qu’à cesser de verser sa cotisation. Moscou menaçait aussi régulièrement de quitter définitivement l’institution strasbourgeoise.

« Il ne s’agit pas d’un débat pour ou contre la Russie »

C’est principalement ce risque, avec comme conséquence celui de priver les citoyens russes d’accès à la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH), organe lié au Conseil de l’Europe, qui a été mis en avant par les orateurs favorables au retour russe, de même que le vide financier créé par son éventuel départ ou le besoin de maintenir l’unité d’une organisation qui fête ses 70 ans d’existence.

« Ici, nous ne traitons pas de géopolitique, les valeurs que nous défendons sont les valeurs des droits de l’homme », a ainsi fait valoir la ministre Amélie de Montchalin en ouverture de séance, alors que Paris occupe la présidence tournante du Conseil. « Il ne s’agit pas d’un débat pour ou contre la Russie. (...) Les sanctions n’ont pas été efficaces », l’a appuyée la rapporteure du texte, la Belge Petra De Sutter.

En face, la guérilla institutionnelle des opposants à cette levée des sanctions (pour l’essentiel ukrainiens, britanniques et représentants de l’est du continent) n’a fait que retarder l’échéance. Le dépit des représentants ukrainiens n’a pas plus pesé. Leur chef de file, Volodymyr Ariev, a dénoncé un « festival d’hypocrisie » et rappelé que Moscou n’applique que rarement les jugements de la CEDH ; un autre prévenait que l’APCE perdait sa crédibilité, après avoir elle-même fixé par le passé les conditions pouvant conduire à un assouplissement des sanctions – conditions remplies ni en Crimée, ni dans le Donbass.

La délégation russe déjà en route pour Strasbourg

Sans attendre le résultat des votes, la délégation russe a décollé de Moscou dans la soirée. « Nous allons à Strasbourg pour aider nos partenaires à surmonter la crise qui mine l’institution, qui semble s’ennuyer de nous, sans pays à accuser de tous les maux... Aucune question en Europe ne peut être résolue sans le pays le plus grand », commentait, sur le chemin de l’aéroport, Piotr Tolstoï, vice-président de la Douma (la Chambre basse du Parlement russe) et membre de la délégation. Celle-ci devrait être en mesure de participer dès mercredi à l’élection du nouveau secrétaire général.

Parmi les dix-huit membres de cette délégation, quatre font l’objet de sanctions de la part de l’Union européenne et sont donc théoriquement interdits d’entrée sur le sol européen. Non encore dévoilée, la liste des suppléants pourrait contenir des élus représentant la Crimée annexée, confirme au Monde M. Tosltoï : « Comment examiner les droits de l’homme en Crimée sans ses représentants ? L’empêcher reviendrait à interdire les élus venant des territoires de l’ex-RDA. »

Le texte adopté lundi rend aussi plus difficile, à l’avenir, l’imposition d’éventuelles futures sanctions contre des pays membres. La responsabilité d’une telle mesure serait à l’avenir partagée par différents organes du Conseil de l’Europe, et non plus par la seule Assemblée parlementaire. Selon Konstantin Kosatchev, chef du comité aux affaires internationales du Conseil de la Fédération, l’APCE « reconnaît ainsi ses erreurs passées vis-à-vis de la Russie ».

Dans la même tonalité, les médias russes évoquaient eux aussi une « victoire » symbolique qui pourrait en préfigurer d’autres. Moins triomphaliste, Piotr Tolstoï assurait lundi soir : « Quand le dialogue est renoué, il n’y a pas de perdant ». Ce qui n’empêchait pas le député de répondre à ceux qui demandent désormais un geste à la partie russe, comme une libération de prisonniers ukrainiens : « Notre retour est déjà un geste. »

DE TOUTES LES FAÇONS, LA RUSSIE N'ACCEPTERA JAMAIS D'APPLIQUER LES DÉCISIONS DE LA COUR DE JUSTICE Twisted EvilTwisted EvilTwisted Evil
Caduce62
Caduce62

Messages : 7985
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 56
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Union Européenne - Page 11 Empty Re: Union Européenne

Message  Matt le Mar 25 Juin - 11:13

Le Monde raconte n'importe quoi, la réalité:

L'APCE a adopté une résolution autorisant la Russie à réintégrer l'organisation

Union Européenne - Page 11 630_360_1485366103-7324

L’APCE a adopté une résolution et modifié le règlement, ce qui pourrait compliquer ou empêcher l’imposition de sanctions à la délégation russe et lui permettre de retourner à l’Assemblée sans s'acquitter de ses obligations internationales.

Selon l’envoyé spécial d’Ukrinform à Strasbourg, après les débats, qui ont duré près de neuf heures, cette résolution a été soutenue par 118 délégués, 62 ont voté contre et 10 se sont abstenus.

«Demain, les délégués russes pourront revenir à l'Assemblée parlementaire. Cela signifie un réel changement des normes européennes. Aujourd'hui, le concept de « valeurs européennes » est perçu différemment. Les 70 millions pièces d'argent (dette  de la Fédération de Russie devant le Conseil de l’Europe - éd.), sont plus importants que normes de moralité, d’éthique, de démocratie et de prééminence du droit », a commenté l’adoption de la résolution Boryslav Bereza, membre de la délégation ukrainienne auprès de l’APCE.

Le député du peuple, Olexiy Gontcharenko, a déclaré que la délégation ukrainienne ferait appel mardi des pouvoirs de la délégation de la Fédération de Russie.

L’Assemblée n’a appuyé aucun des plus de 200 amendements proposés principalement par les députés ukrainien et britannique. Les amendements avaient pour but de préserver l'indépendance de l'APCE dans la dimension parlementaire du Conseil de l'Europe, ainsi que le mécanisme permettant d'imposer des sanctions aux membres qui violent le droit international et leurs obligations.

Pas question donc de levée des sanctions (pour le moment), seul, le mécanisme d'attiruber des sanctions pourrait être modifié.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
Union Européenne - Page 11 Sign110
Matt
Matt
Admin

Messages : 9063
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 59
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Union Européenne - Page 11 Empty Re: Union Européenne

Message  Krispoluk le Mar 25 Juin - 12:02

Caduce62 a écrit:HONTEUX Twisted EvilTwisted EvilTwisted Evil


Le Conseil de l’Europe lève ses sanctions contre la Russie
L’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe est la première institution à lever les sanctions décidées après la guerre en Ukraine.

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/06/25/la-russie-autorisee-a-revenir-a-l-assemblee-du-conseil-de-l-europe-apres-cinq-annees-d-absence_5480958_3210.html?utm_campaign=Lehuit&utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR1GcHPvlxa6U3vImcN5YVCl-eFC3WnhbQTSdwLv5iENFrPZ4ZSlbNQWO8I
Par Benoît Vitkine  Publié aujourd’hui à 01h19, mis à jour à 07h54

Deux cent vingt-deux amendements déposés, plus de neuf heures de débats, des groupes politiques divisés et des noms d’oiseaux échangés dans une Assemblée d’ordinaire habituée aux discussions feutrées menées dans un relatif anonymat. Certes attendu, le vote entérinant le retour de la Russie au sein de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE), lundi 24 juin, a ébranlé cette institution dédiée à la défense des droits de l’homme et de l’Etat de droit, distincte de l’Union européenne, où se côtoient les parlementaires envoyés par 47 Parlements nationaux.

La motion préparant le retour au sein de l’Assemblée de la délégation russe – délestée des sanctions adoptées contre elle en 2014, à la suite de l’annexion de la Crimée et de la guerre dans le Donbass –, a finalement été adoptée dans la nuit par 118 voix contre 62 (10 abstentions). Ces sanctions sans composante économique (comme la privation des droits de vote des représentants russes) avaient conduit la Russie à suspendre sa participation à l’Assemblée ainsi qu’à cesser de verser sa cotisation. Moscou menaçait aussi régulièrement de quitter définitivement l’institution strasbourgeoise.

« Il ne s’agit pas d’un débat pour ou contre la Russie »

C’est principalement ce risque, avec comme conséquence celui de priver les citoyens russes d’accès à la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH), organe lié au Conseil de l’Europe, qui a été mis en avant par les orateurs favorables au retour russe, de même que le vide financier créé par son éventuel départ ou le besoin de maintenir l’unité d’une organisation qui fête ses 70 ans d’existence.

« Ici, nous ne traitons pas de géopolitique, les valeurs que nous défendons sont les valeurs des droits de l’homme », a ainsi fait valoir la ministre Amélie de Montchalin en ouverture de séance, alors que Paris occupe la présidence tournante du Conseil. « Il ne s’agit pas d’un débat pour ou contre la Russie. (...) Les sanctions n’ont pas été efficaces », l’a appuyée la rapporteure du texte, la Belge Petra De Sutter.

En face, la guérilla institutionnelle des opposants à cette levée des sanctions (pour l’essentiel ukrainiens, britanniques et représentants de l’est du continent) n’a fait que retarder l’échéance. Le dépit des représentants ukrainiens n’a pas plus pesé. Leur chef de file, Volodymyr Ariev, a dénoncé un « festival d’hypocrisie » et rappelé que Moscou n’applique que rarement les jugements de la CEDH ; un autre prévenait que l’APCE perdait sa crédibilité, après avoir elle-même fixé par le passé les conditions pouvant conduire à un assouplissement des sanctions – conditions remplies ni en Crimée, ni dans le Donbass.

La délégation russe déjà en route pour Strasbourg

Sans attendre le résultat des votes, la délégation russe a décollé de Moscou dans la soirée. « Nous allons à Strasbourg pour aider nos partenaires à surmonter la crise qui mine l’institution, qui semble s’ennuyer de nous, sans pays à accuser de tous les maux... Aucune question en Europe ne peut être résolue sans le pays le plus grand », commentait, sur le chemin de l’aéroport, Piotr Tolstoï, vice-président de la Douma (la Chambre basse du Parlement russe) et membre de la délégation. Celle-ci devrait être en mesure de participer dès mercredi à l’élection du nouveau secrétaire général.

Parmi les dix-huit membres de cette délégation, quatre font l’objet de sanctions de la part de l’Union européenne et sont donc théoriquement interdits d’entrée sur le sol européen. Non encore dévoilée, la liste des suppléants pourrait contenir des élus représentant la Crimée annexée, confirme au Monde M. Tosltoï : « Comment examiner les droits de l’homme en Crimée sans ses représentants ? L’empêcher reviendrait à interdire les élus venant des territoires de l’ex-RDA. »

Le texte adopté lundi rend aussi plus difficile, à l’avenir, l’imposition d’éventuelles futures sanctions contre des pays membres. La responsabilité d’une telle mesure serait à l’avenir partagée par différents organes du Conseil de l’Europe, et non plus par la seule Assemblée parlementaire. Selon Konstantin Kosatchev, chef du comité aux affaires internationales du Conseil de la Fédération, l’APCE « reconnaît ainsi ses erreurs passées vis-à-vis de la Russie ».

Dans la même tonalité, les médias russes évoquaient eux aussi une « victoire » symbolique qui pourrait en préfigurer d’autres. Moins triomphaliste, Piotr Tolstoï assurait lundi soir : « Quand le dialogue est renoué, il n’y a pas de perdant ». Ce qui n’empêchait pas le député de répondre à ceux qui demandent désormais un geste à la partie russe, comme une libération de prisonniers ukrainiens : « Notre retour est déjà un geste. »

DE TOUTES LES FAÇONS, LA RUSSIE N'ACCEPTERA JAMAIS D'APPLIQUER LES DÉCISIONS DE LA COUR DE JUSTICE Twisted EvilTwisted EvilTwisted Evil

Tu aurais aussi pu poster dans ta rubrique "Les collabos" hein, le Doc  Smile

Et pourtant la majorité européenne actuelle, c'est pas les dangereux "nationalo-fascistes d'extrême droite" alors ???  affraid scratch  confused Suspect

Eh oui ! Beaucoup de certitudes politiques s'effondrent parfois, face aux réalités du "business international"...  Twisted Evil 

(Je précise quand même, que je suis opposé à la levée des sanctions)  Suspect
Krispoluk
Krispoluk

Messages : 7164
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Union Européenne - Page 11 Empty Re: Union Européenne

Message  Matt le Mar 25 Juin - 14:28

Réaction:

Le MAE de l’Ukraine a qualifié la résolution de l'APCE de concession inacceptable à la Russie

Union Européenne - Page 11 630_360_1541937012-516

Le ministère des Affaires étrangères de l'Ukraine estime que la résolution adoptée par l'APCE intitulée «Renforcer le processus décisionnel de l'Assemblée parlementaire en matière d'autorité et de vote» est une concession inacceptable à la Fédération de Russie qui mène depuis 2014 une agression armée contre l'Ukraine.

Cette déclaration a été publiée sur le site officiel du ministère des Affaires étrangères.

«L'affaiblissement substantiel du mécanisme de sanctions de l'APCE, envisagé par la résolution, s'est produit en l'absence de toute mesure constructive de la part de la Fédération de Russie, malgré le manquement du pays à ses obligations, ainsi qu'aux résolutions de l'APCE approuvées en réponse à l'agression russe», peut-on lire dans le communiqué.

Le ministère considère que cette résolution témoigne de la dérogation aux normes, principes et valeurs déclarés du Conseil de l'Europe en raison de pressions sans précédent et du chantage financier de la Fédération de Russie.

«Malheureusement, cela est dû à la connivence flagrante d'un certain nombre de pays dont les dirigeants mettent l'accent, d'une part, sur la nécessité de mettre fin à l'agression russe contre l'Ukraine et, d'autre part, encouragent l'agresseur en lui faisant des concessions», soulignent les diplomates ukrainiens.

Le ministère des Affaires étrangères est convaincu que, de cette manière, l'Assemblée a considérablement affaibli son rôle dans la politique européenne moderne et, partant, sa capacité à protéger efficacement la primauté du droit, les droits de l'homme et la démocratie dans tous les États membres du Conseil de l'Europe, y compris la Fédération de Russie.

Dans la nuit du 24 au 25 juin, l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe a adopté une résolution et modifié le règlement, ce qui pourrait compliquer ou empêcher l'application de sanctions à la délégation russe et lui permettre de revenir à l'Assemblée sans respecter les obligations internationales.
Conséquence:

La délégation ukrainienne suspend sa participation à l'APCE

Union Européenne - Page 11 630_360_1561454378-460

La délégation permanente de la Verkhovna Rada d'Ukraine auprès de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) suspend ses activités à la session d'été de l'APCE.

Cette information a été communiquée par le correspondant d’Ukrinform à Strasbourg.

A suivre...

Crédit photo : page Facebook de Borislav Bereza

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
Union Européenne - Page 11 Sign110
Matt
Matt
Admin

Messages : 9063
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 59
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Union Européenne - Page 11 Empty Re: Union Européenne

Message  Caduce62 le Mar 25 Juin - 16:38

Caduce62
Caduce62

Messages : 7985
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 56
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Union Européenne - Page 11 Empty Re: Union Européenne

Message  Krispoluk le Mar 25 Juin - 16:50

Et oui ! La dure réalité des choses ! Il n'y a que ceux qui ont connu la très dure réalité du "paradis russo-soviétique" depuis 1945 (Pologne et Pays Baltes) qui sont bien conscients du danger...  Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
Krispoluk
Krispoluk

Messages : 7164
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Union Européenne - Page 11 Empty Re: Union Européenne

Message  Thuramir le Mar 25 Juin - 17:36

Matt a écrit:Le Monde raconte n'importe quoi, la réalité:

L'APCE a adopté une résolution autorisant la Russie à réintégrer l'organisation

Pas question donc de levée des sanctions (pour le moment), seul, le mécanisme d'attiruber des sanctions pourrait être modifié.

Ne pas confondre le Conseil de l'Europe et le Conseil Européen  !!! Le Conseil de l'Europe n'a rien à voir avec l'UE et il n'en constitue pas un des organes : l'information est donc placée dans une mauvaise rubrique (UE).

Les sanctions économiques, c'est l'UE et pas l'ACPE.

L'ACPE, c'est l'Assemblée Parlementaire du Conseil de l'Europe, composée de députés des pays ayant ratifié la Convention européenne des droits de l'homme (et ses annexes), qui est compétente en matière de droits de l'homme uniquement : (site du Conseil de l'Europe) et (site de l'ACPE) .Cette assemblée permet de faire avancer les droits de l'homme parmi ses membres et la seule mesure qui avait été votée en avril 2014 après l'annexion de la Crimée était la suspension du droit de vote des parlementaires de la Fédération de Russie, et rien de plus.

En mesure de rétorsion, la Russie n'a plus envoyé ses parlementaires qui ont pratiqué la chaise vide et la Russie n'a plus contribué au budget du Conseil de l'Europe, alors qu'elle en assumait 7%, soit environ 33 millions d'euros. La prochaine décision annoncée de la Russie était son retrait si le nouveau Secrétaire Général du Conseil Européen était élu alors que la suspension du droit de vote de ses députés était encore en vigueur.

Un retrait de la Russie du Conseil de l'Europe en cas de maintien de la suspension des droits de vote de ses députés aurait eu un effet bien plus néfaste que la levée de cette suspension, à savoir l'absence de recours devant la Cour européenne des droits de l'homme pour tous les citoyens russes et aussi étrangers émettant des griefs contre des procédures judiciaires où ils seraient demandeurs ou défendeurs en Russie, sans compter que la Convention européenne des droits de l'homme n'y serait plus applicable. Aujourd'hui, les arrêts de condamnations obtenus à Strasbourg peuvent entraîner l'obligation pour la Russie d'annuler des décisions judiciaires pour laquelle elle a été condamnée à Strasbourg et à organiser un nouveau procès. Si on ne veut pas le retour de l'état d'esprit de l'URSS et une situation pire que de devoir remballer sa fierté, il faut accepter que la Russie reste dans le Conseil de l'Europe et les conséquences qui vont avec.
Thuramir
Thuramir

Messages : 2953
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Union Européenne - Page 11 Empty Re: Union Européenne

Message  Krispoluk le Mar 25 Juin - 18:27

Thuramir a écrit:
Matt a écrit:Le Monde raconte n'importe quoi, la réalité:

L'APCE a adopté une résolution autorisant la Russie à réintégrer l'organisation

Pas question donc de levée des sanctions (pour le moment), seul, le mécanisme d'attiruber des sanctions pourrait être modifié.

Ne pas confondre le Conseil de l'Europe et le Conseil Européen  !!! Le Conseil de l'Europe n'a rien à voir avec l'UE et il n'en constitue pas un des organes : l'information est donc placée dans une mauvaise rubrique (UE).

Les sanctions économiques, c'est l'UE et pas l'ACPE.

L'ACPE, c'est l'Assemblée Parlementaire du Conseil de l'Europe, composée de députés des pays ayant ratifié la Convention européenne des droits de l'homme (et ses annexes), qui est compétente en matière de droits de l'homme uniquement : (site du Conseil de l'Europe) et (site de l'ACPE) .Cette assemblée permet de faire avancer les droits de l'homme parmi ses membres et la seule mesure qui avait été votée en avril 2014 après l'annexion de la Crimée était la suspension du droit de vote des parlementaires de la Fédération de Russie, et rien de plus.

En mesure de rétorsion, la Russie n'a plus envoyé ses parlementaires qui ont pratiqué la chaise vide et la Russie n'a plus contribué au budget du Conseil de l'Europe, alors qu'elle en assumait 7%, soit environ 33 millions d'euros. La prochaine décision annoncée de la Russie était son retrait si le nouveau Secrétaire Général du Conseil Européen était élu alors que la suspension du droit de vote de ses députés était encore en vigueur.

Un retrait de la Russie du Conseil de l'Europe en cas de maintien de la suspension des droits de vote de ses députés aurait eu un effet bien plus néfaste que la levée de cette suspension, à savoir l'absence de recours devant la Cour européenne des droits de l'homme pour tous les citoyens russes et aussi étrangers émettant des griefs contre des procédures judiciaires où ils seraient demandeurs ou défendeurs en Russie, sans compter que la Convention européenne des droits de l'homme n'y serait plus applicable. Aujourd'hui, les arrêts de condamnations obtenus à Strasbourg peuvent entraîner l'obligation pour la Russie d'annuler des décisions judiciaires pour laquelle elle a été condamnée à Strasbourg et à organiser un nouveau procès. Si on ne veut pas le retour de l'état d'esprit de l'URSS et une situation pire que de devoir remballer sa fierté, il faut accepter que la Russie reste dans le Conseil de l'Europe et les conséquences qui vont avec.

Oui, tu as raison sur le fondement juridique du problème Serge mais il n'empêche que :

1) La Russie s'assoit allègrement sur les règles de droit international, qu'elle subordonne toujours à sa politique intérieure et extérieure : cf : les marins ukrainiens de la mer d'Azov toujours détenus illégalement au regard des règles de droit internationales. Je ne crois pas que le fait de réintégrer l'ACPE changera d'un iota leur ligne politique...

2) Le fait de réintégrer la Russie dans l'ACPE sera considéré comme une victoire politique d'importance pour la Russie qui saura bien en faire un outil de propagande politique intensif dans ses médias aux ordres...
Krispoluk
Krispoluk

Messages : 7164
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Union Européenne - Page 11 Empty Re: Union Européenne

Message  Matt le Mar 25 Juin - 19:13

Je pense que malheureusement, tu as raison.
Bien mauvaise chose cette réintgration.
Ca veut dire qu'on s'assoit sur le fait que la Russie en a été chassée.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
Union Européenne - Page 11 Sign110
Matt
Matt
Admin

Messages : 9063
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 59
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Union Européenne - Page 11 Empty Re: Union Européenne

Message  Krispoluk le Mar 25 Juin - 19:26

Matt a écrit:Je pense que malheureusement, tu as raison.
Bien mauvaise chose cette réintgration.
Ca veut dire qu'on s'assoit sur le fait que la Russie en a été chassée.
 
ça veut dire surtout, que qu'après avoir annexé illégalement un territoire étranger et en avoir mis à feu et à sang un autre, les délégués russes vont revenir sous les applaudissements de l'assemblée...  Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

C'est pire que Munich 1938...  affraid
Krispoluk
Krispoluk

Messages : 7164
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Union Européenne - Page 11 Empty Re: Union Européenne

Message  Caduce62 le Mar 25 Juin - 20:56

Union Européenne - Page 11 65881910
Caduce62
Caduce62

Messages : 7985
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 56
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Union Européenne - Page 11 Empty Re: Union Européenne

Message  Caduce62 le Mer 26 Juin - 14:14

https://lithuaniatribune.com/council-of-europe-returning-voting-rights-to-russia/?fbclid=IwAR3Wo5mjFnCxWCWTJQ3hzZz6rTo_qErtBuuqd2HtzUZPqSMk_3cv8AGglDU

Le coût de la naïveté occidentale

Union Européenne - Page 11 Andrius-Kubilius.-Photo-Seimas-678x381

Andrius Kubilius. Photo Seimas

Cette semaine, le Conseil de l'Europe ( CdE ), l'organisation où, il y a quelque temps, j'étais assez naïvement candidat au poste de Secrétaire général , a choisi de payer un lourd tribut à sa naïveté - en rendant inconditionnellement le droit de vote à la délégation russe et en laissant Poutine perturbe l'autorité de cette importante organisation.

Je suis coupable de naïveté - je pensais que le Conseil de l'Europe défend les valeurs des droits de l'homme, de l'Etat de droit et de la démocratie, les élections ne peuvent être que transparentes et démocratiques. Cependant, comme cela devenait évident au cours du processus, le Kremlin avait réussi à convaincre certaines grandes capitales d'Europe occidentale que j'avais une «approche déséquilibrée à l'égard de la Russie» et que, sans trop de cérémonie, j'étais éliminé de la course. Eh bien, les deux candidats restants à ce poste - le belge et le croate - doivent démontrer une «approche bien équilibrée».

Ma naïveté ne m'a pas coûté cher. Cependant, cela m'a aidé à comprendre combien il restait de naïveté dans certaines grandes capitales d'Europe occidentale. Et cela pourrait coûter très cher à l’ensemble de l’Europe.

Déjà alors, alors que j'étais éliminé de la course sans que le Kremlin ne cache ses efforts à cette fin, il était clair que cette sélection (plutôt que l'élection) de candidats à la première place au Conseil de l'Europe faisait partie d'un jeu plus vaste. La pièce est principalement tournée depuis Paris, la France présidant depuis mai le Comité des Ministres du Conseil de l'Europe. La pièce visait à permettre le retour sans conditions de tous les droits en Russie au Conseil de l'Europe et à l'Assemblée parlementaire (APCE).

Qu'en est-il des droits de l'homme en Russie?

Les droits ont été suspendus par décision de l'APCE après l'attaque par la Russie de l'Ukraine et l'occupation de la Crimée. Ainsi, Paris et au moins une partie de Berlin (le MAF contrôlé par des sociaux-démocrates) ont décidé d'absolir le Kremlin sans aucune condition, même sans exiger la libération des marins ukrainiens. Ils soutiennent que le Conseil de l'Europe doit être un lieu de "dialogue avec la Russie" et non l'institution de sanctions. Un tel dialogue est nécessaire pour les citoyens russes, qui ont toujours accès aux instruments juridiques du CdE pour défendre leurs droits fondamentaux, ont-ils déclaré.

La question importante de savoir comment aider les Russes à défendre leurs droits contre le régime oppressif de Poutine n’a pas de réponse simple. Cependant, laisser Poutine utiliser la naïveté des dirigeants occidentaux et lui permettre, avec l'aide de l'Occident, de blesser et de détruire l'autorité du CdE est moins utile.

Le CdE est une organisation très importante - la Cour européenne des droits de l'homme, le Commissaire aux droits de l'homme, la Commission de Venise, les instruments de suivi - tous ces instruments reposent sur l'autorité morale du CdE. Ainsi, le fondement du système de valeurs européen de l'après-guerre a été créé. Elle a contribué à la sauvegarde et au développement de l'espace de paix et de démocratie sur le continent européen. Si l'autorité s'effondre, détruisez les institutions et, éventuellement, le Conseil de l'Europe lui-même.

La menace pour l'avenir du Conseil de l'Europe réside dans la naïveté persistante des dirigeants occidentaux dans leurs relations avec Poutine et dans la compréhension superficielle des obligations stratégiques de l'Occident envers l'avenir de la Russie. Si la compréhension d'une telle obligation était plus profonde, l'Europe occidentale aurait une stratégie claire de relations à long terme avec la Russie.

Comment l'Occident pourrait-il aider la Russie?

Dans cette stratégie, les démocraties occidentales soulèveraient la question la plus profonde: comment l’Occident peut-il aider la Russie à se transformer en une démocratie de type occidental? Avec une telle stratégie, il y aurait moins de naïveté, tentant l'Europe occidentale de sacrifier l'autorité du Conseil de l'Europe au nom du "dialogue avec Poutine".

Ce qui est vraiment nécessaire pour l’avenir de la Russie (et non de Poutine), c’est le respect des principes, le respect des normes de la démocratie et des droits de l’homme. Ainsi, non seulement l'Occident défendrait et renforcerait l'autorité du Conseil de l'Europe, mais il démontrerait également au peuple russe que l'Occident ne tolère pas le comportement de Poutine.

L'Occident a besoin d'un dialogue, mais pas avec Poutine. Il doit instaurer un dialogue avec le peuple russe. Pour cela, il faut démontrer de manière crédible que rien ne justifiera l'agression de Poutine et, en même temps, un avenir pour les relations russo-occidentales qu'il serait possible de construire si la Russie revenait sur la voie des valeurs de la démocratie. et les normes de conduite européennes dans son voisinage.

En aidant l’Ukraine, on aide aussi la Russie

Un exemple du succès de l'Ukraine dans l'intégration européenne serait également très utile pour l'avenir de la Russie. Poutine s'oppose au succès de l'Ukraine par tous les moyens, notamment en lançant l'agression contre l'Ukraine qui a déjà coûté la vie à des milliers de personnes. Mais aussi, le succès de l'Ukraine en Europe dépend de sa confiance en l'Ouest. Les Ukrainiens doivent croire que l'Occident peut maintenir un système de valeurs européen fort et ne l'abandonnera pas par des calculs naïfs ou pragmatiques au nom du "dialogue avec Poutine".

Nos pays ont rejoint le CdE dans l'espoir que celui-ci défendra les valeurs fondamentales des droits de l'homme et de la démocratie. Les Ukrainiens, mais également de nombreux autres Européens, croient vraiment au Conseil de l'Europe, mais cette conviction est brisée. Et ce sera le coût de la naïveté occidentale prolongée.

Il est difficile de dire s’il n’est pas encore trop tard pour mettre fin aux conséquences de cette naïveté.Mais je veux croire qu'il y a un grain de vérité dans le dicton - «chaque nuage a une doublure en argent». J'espère que ce sera la dernière défaite de la naïveté occidentale pour le plaisir de Poutine.

Cela peut aussi être un prix nécessaire à payer pour qu'une stratégie sérieuse de l'Occident envers la Russie puisse enfin voir le jour. Une telle stratégie viserait à créer des instruments efficaces à long terme pour aider la Russie et les Russes à revenir aux normes européennes, au lieu de maintenir un "dialogue naïf avec Poutine".

Il est de la plus haute importance pour la Lituanie de voir naître cette stratégie occidentale impliquant les deux côtés de l’Atlantique et le plus tôt possible.

M. Andrius KUBILIUS est élu membre du Parlement européen et ancien Premier ministre de Lituanie.
Caduce62
Caduce62

Messages : 7985
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 56
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Union Européenne - Page 11 Empty Re: Union Européenne

Message  Caduce62 le Mer 26 Juin - 19:16

Union Européenne - Page 11 65875810
Caduce62
Caduce62

Messages : 7985
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 56
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Union Européenne - Page 11 Empty Re: Union Européenne

Message  Krispoluk le Mer 26 Juin - 20:11

Caduce62 a écrit:Union Européenne - Page 11 65875810

100% d'accord avec lui ! Mais la "haute diplomatie" internationale, a ses raisons que le commun des mortels ne connaît pas...  Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
Krispoluk
Krispoluk

Messages : 7164
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Union Européenne - Page 11 Empty Re: Union Européenne

Message  Caduce62 le Jeu 27 Juin - 9:45

Union Européenne - Page 11 65071310
Vu sur Twitter. Nouveau logo approprié pour @PACE_News. En ajoutant une lettre rouge (en cyrillique), il se lit presque comme "Russie" en russe.

Побачені на Twitter. Новий логотип підходить для @PACE_News. Додавши червону букву (кирилицею), він читає майже як «Росія» російською мовою.

Seen on Twitter. New logo appropriate for @PACE_News. By adding a red letter (in Cyrillic), he reads almost like "Russia" in Russian.
Caduce62
Caduce62

Messages : 7985
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 56
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Union Européenne - Page 11 Empty Re: Union Européenne

Message  Caduce62 le Jeu 27 Juin - 9:48

http://euromaidanpress.com/2019/06/27/seven-delegations-join-in-demarche-as-pace-lifts-all-sanctions-on-russian-delegation/?fbclid=IwAR0ZprUxS7wUcIFvNmolx5aQwq4QSRmYOHIJHO9MLeGoq2t68tz7qZ0EL8A

Sept délégations se joignent à la démarche alors que l'APCE lève toutes les sanctions à l'encontre de la délégation russe


Union Européenne - Page 11 Demarche
Délégations de la Géorgie, de l'Ukraine, de la Lituanie, de la Lettonie, de l'Estonie, de la Pologne et de la Slovaquie lors de l'annonce de la démarche

2019/06/27 - 00:54 • INTERNATIONAL

L'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe a voté en faveur de l'acceptation de la délégation russe, qui a été sanctionnée après l'occupation du crime, sans aucune limitation. Le vote sur la résolution en question a eu lieu le 26 juin et a rejeté tous les amendements soumis par les membres ukrainiens, géorgiens, britanniques et autres membres de l'Assemblée de l'APCE.

La veille, le 25 juin, l'APCE avait voté pour une résolution détruisant les mécanismes de sanctions existants au Conseil de l'Europe permettant de lever la plupart des sanctions politiques imposées à la délégation russe il y a cinq ans après l'occupation de la Crimée le 25 juin. Cette résolution avait supprimé le droit de l'APCE de sanctionner les délégations d'États violants en les privant du droit de vote, de prendre la parole lors des sessions, de participer et de voter aux commissions de l'Assemblée. Toutefois, certaines sanctions sont restées possibles, telles que le droit d'occuper des postes de direction, de participer à des missions de suivi, etc. Ces sanctions ont maintenant été levées et la délégation russe n'a aucune limitation à l'APCE, avec 116 députés votant pour, 52 contre et 15 abstentions.

Le document mentionne les multiples violations par la Russie des principes du Conseil de l'Europe, mais se limite à des «appels» à satisfaire aux cinq exigences des résolutions précédentes:

  • libérer les 24 marins ukrainiens capturés dans le détroit de Kertch sous l'accusation de «franchir illégalement la frontière de la Fédération de Russie»;
  • payer immédiatement tous les frais dus au budget du Conseil de l'Europe;
  • coopérer inconditionnellement et pleinement avec l'équipe d'enquête commune et le parquet néerlandais pour traduire en justice les responsables de l'assassinat du vol MH 17 de Malaysia Airlines;
  • prendre des mesures efficaces pour prévenir les violations des droits humains des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexuées (LGBTI), en particulier en République tchétchène, et traduire en justice les auteurs de tels actes;
  • coopérer pleinement avec la communauté internationale à l'enquête sur l'assassinat de Boris Nemtsov.


Cette liste ne mentionne pas les autres violations commises par la Russie, mais «appelle» la Russie à mettre en œuvre les résolutions de l' APCE appelant la Russie à mettre fin à son agression contre l'Ukraine, sans mettre en œuvre la levée des sanctions imposée à la délégation russe. Ni la guerre dans le Donbass, l'occupation de la Crimée, la répression contre les Tatars de Crimée et la détention de plus d'une centaine de prisonniers politiques ukrainiens par la Russie, les violations des droits de l'homme dans les territoires occupés du Donbass ne sont mentionnés dans la résolution, ni l'occupation de la Géorgie, a rapporté la Pravda européenne .

Union Européenne - Page 11 Image
Image: La Russie ignore les résolutions de l'APCE visant à mettre fin à l'agression contre l'Ukraine. Alors, l'APCE se prépare à lever les sanctions

Le comité du règlement qui a traité de la question de la présence de députés ayant voté l'annexion de la Crimée et de ceux qui ont été élus avec le vote des habitants de la Crimée occupée dans la délégation russe a refusé de faire rapport.
Toutefois, les pouvoirs de la délégation russe pourraient être contestés lors de la prochaine session de l'APCE si la Commission de Venise confirmait que les députés russes avaient été élus illégalement en raison du vote des habitants de la Crimée occupée.
En signe de protestation, les délégations de sept pays ont rejoint une démarche, annonçant leur retour chez elles pour des consultations, le Conseil de l'Europe « perdant la confiance des personnes qu'il est censé protéger».
Caduce62
Caduce62

Messages : 7985
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 56
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Union Européenne - Page 11 Empty Re: Union Européenne

Message  Krispoluk le Jeu 27 Juin - 10:50

Lénine disait : "Les capitalistes sont tellement bêtes qu'ils nous vendront la corde pour les pendre..."

Poutine peut penser : "Les Européens sont tellement bêtes que je peux continuer d'envahir leurs territoires..."  Suspect
Krispoluk
Krispoluk

Messages : 7164
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Union Européenne - Page 11 Empty Re: Union Européenne

Message  Thuramir le Jeu 27 Juin - 13:00

Caduce62 a écrit:http://euromaidanpress.com/2019/06/27/seven-delegations-join-in-demarche-as-pace-lifts-all-sanctions-on-russian-delegation/?fbclid=IwAR0ZprUxS7wUcIFvNmolx5aQwq4QSRmYOHIJHO9MLeGoq2t68tz7qZ0EL8A


Le document mentionne les multiples violations par la Russie des principes du Conseil de l'Europe, mais se limite à des «appels» à satisfaire aux cinq exigences des résolutions précédentes:

  • libérer les 24 marins ukrainiens capturés dans le détroit de Kertch sous l'accusation de «franchir illégalement la frontière de la Fédération de Russie»;
  • payer immédiatement tous les frais dus au budget du Conseil de l'Europe;
  • coopérer inconditionnellement et pleinement avec l'équipe d'enquête commune et le parquet néerlandais pour traduire en justice les responsables de l'assassinat du vol MH 17 de Malaysia Airlines;
  • prendre des mesures efficaces pour prévenir les violations des droits humains des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexuées (LGBTI), en particulier en République tchétchène, et traduire en justice les auteurs de tels actes;
  • coopérer pleinement avec la communauté internationale à l'enquête sur l'assassinat de Boris Nemtsov.


Voilà un document qui mélange les genres et qui attribue à l'ACPE des compétences qu'elle an'a pas. En effet :
1. La question des 24 marins est une question relevant de la convention bilatérale entre la Russie et l'Ukraine sur l'accès à la mer Noire et à la mer d'Azov, qui n'est pas du ressort de l'ACPE. Il faut attendre une éventuelle condamnation judiciaire définitive des marins en Russie avant de saisir la Cour européenne des droits de l'homme, qui jugera si la convention européenne des droits de l'homme a été violée.
2. Les cotisations dues au Conseil de l'Europe seront probablement payées par la Russie d'initiative ou elles feront l'objet d'un accord dans un avenir proche, puisque ces cotisations servent aussi à payer des ressortissants russes travaillant au sein du Conseil de l'Europe. Les "gros" contributeurs ont en effet plus de fonctionnaires nationaux que les autres.
3. La demande de coopération et d'entraide formulée par le parquet néerlandais n'est pas de la compétence de l'ACPE, même si le caractère effectif de l'enquête de l'avion abattu peut être soumise à la Cour européenne des droits de l'homme. Cette dernière n'est cependant pas compétente pour dire comment il aurait fallu rendre l'enquête effective, mais elle pourrait uniquement constater qu'elle n'a pas été effective.
4. OK : c'est de sa compétence.
5. Nemtsov a été tué en Russie, et il appartenait à la Russie de diligenter une enquête sur son assassinat. Il n'existe aucun obligation légale (nationale ou internationale) pour un pays de coopérer avec d'autres pays pour une enquête sur un crime ou délit commis sur son territoire contre un de ses propres ressortissants. Si les ayant droit de Boris Nemtsov estiment que l'enquête a été mal faite ou insuffisamment menée, ils pouvaient saisir la Cour européenne de des droits de l'homme dans les six mois à partir du moment où la décision judiciaire russe sur cette affaire est devenue définitive.

Et pour le reste, je ne suis pas d'accord avec ce qui a été écrit, parce que, chaque fois que la Russie est condamnée à Strasbourg, d'une part elle paye des dommages et intérêts à celui/ceux qui a/ont obtenu gain de cause et que, d'autre part, cela peut amener un nouveau procès en Russie au résultat différent de la précédente condamnation. Par conséquent, le non-respect de la Convention européenne des droits de l'homme peut avoir un résultat bénéfique pour sa victime si elle dispose d'une voie de recours devant la Cour européenne de des droits de l'homme, plutôt que de ne disposer d'aucune voie de recours.

Enfin et surtout, la démocratie ne se décrète pas mais elle constitue un usage comme des couches de peinture successives au cours des siècles et des décennies, avec des avancées et des reculs, un peu comme la procession d'Esternach. Il faut donc être conscient que la démocratie mettra quelques décennies à s'incruster dans les pays qui ne l'ont pas connue pendant près de deux mille ans.
Thuramir
Thuramir

Messages : 2953
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Union Européenne - Page 11 Empty Re: Union Européenne

Message  Caduce62 le Jeu 27 Juin - 16:45

Quand la corruption pénètre la moelle des institutions européennes

Union Européenne - Page 11 Bado-for-Le-Droit
Caricature: Bado pour Le Droit
Article de: Raphaël Glucksmann

Commençons par les mauvaises nouvelles qui sont complètement tombées de notre radar, un autre exemple de cette lente corruption empoisonnée qui mine nos institutions et ne fait pas nécessairement référence aux sacs d’argent des criminels échangés dans des clubs de bandes noires ou dans de obscures gares. coups d'angle avec une musique de fond étrange.
Aujourd'hui, tout se passe au grand jour… mais c'est toujours une histoire de corruption flagrante. En effet, une forme de corruption plus dangereuse. La corruption en tant que partie intégrante de nos institutions.
En 2014, l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe a suspendu la Russie après l'occupation et l'annexion de la Crimée et l'invasion de l'est de l'Ukraine. L'Ukraine orientale est toujours occupée et la Crimée encore annexée. La Russie vient juste d'être réintégrée à l'APCE. Sans condition, sans poser de questions! Et à la demande de la présidence française. Notre secrétaire d'État aux Affaires européennes, Amélie de Montchalin, a même eu le culot de s'adresser à la séance d'ouverture de l'Assemblée en ces termes:
«Ici, nous ne traitons pas de géopolitique; ici, nous défendons des valeurs fondamentales telles que les droits de l'homme. "
Vraiment? Avons-nous oublié quelque chose, à savoir les grandes avancées en matière de droits de l'homme de Vladimir Poutine qui justifient une telle indulgence soudaine de la part du gouvernement français? En outre, les Tatars de Crimée seront ravis d'apprendre que leur droit de vivre dans leur pays et non pas dans un empire qui les persécute constamment est qualifié de "situation géopolitique" et non de "droits de l'homme".
Pourquoi est-ce que je parle de corruption dans ce cas et pas simplement d'hypocrisie ou de double langage? Parce que la vraie raison du retour de la Russie à l'APCE est assez simple et tout le monde à Strasbourg et à Bruxelles le sait bien. Le Conseil de l'Europe a besoin des contributions de la Russie pour remplir son budget . En fait, un responsable du CdE m'a récemment confié:
«C’est vraiment dommage, mais sans l’argent russe, c’est une mort certaine, il est donc préférable de vivre avec honte que de mourir; c'est la logique actuelle. "
Oui, l'institution censée incarner, surveiller et évaluer le respect de «valeurs» européennes spécifiques a jeté l'éponge et a perdu sa crédibilité… pour un énorme sac de roubles.
Nous créons des institutions dont la seule mission est de défendre nos principes. Nous les forçons ensuite à nous vendre au plus offrant. C'est le genre de respect que nous avons pour nos idéaux… et pour nous-mêmes.
Et voici la cerise sur le gâteau: le chef de la délégation russe a immédiatement annoncé que la délégation russe à l'APCE inclurait - ce serait parfaitement normal, n'est-ce pas!?- des individus visés par des sanctions européennes et des «élus» de la Crimée occupée.
L'esprit de compromis a rendu notre architecture politique vide de sens. Si nous abandonnons et ne luttons plus contre la corruption morale et politique, nous ne pourrons jamais mener une guerre efficace contre Poutine, Salvini, Le Pen et d’autres, qui veulent tuer nos démocraties… Nous ne serons tout simplement pas crédibles… ou audible. Ils vont nous appeler des clowns. Et ils auront absolument raison.
Caduce62
Caduce62

Messages : 7985
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 56
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Union Européenne - Page 11 Empty Re: Union Européenne

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum