En Biélorussie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

En Biélorussie

Message  benoit77 le Dim 21 Aoû - 11:35

L’inquiétude gagne en Biélorussie sur la possibilité croissante d'être l'objet de la prochaine guerre hybride de Poutine.

http://news.liga.net/news/politics/12293147-v_belarusi_opublikovan_doklad_ob_ugrozakh_so_storony_rossii.htm

Le but n'étant pas de soumettre une Biélorussie bien acquise mais de créer un nouveau foyer de tension géopolitique destiné à déstabiliser l'EU.
avatar
benoit77

Messages : 1723
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Biélorussie

Message  Matt le Dim 21 Aoû - 12:04

Ca fait déjà un certain temps que cette menace existe.
D'autant que Loukachenko est redevenu une personnalité "respectable" suite aux accords signé deux fois à Minsk sous son égide.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6268
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Biélorussie

Message  Krispoluk le Lun 22 Aoû - 9:46

J'ai du mal à saisir la pertinence d'une telle action si elle se réalisait Neutral 

Pour le Kremlin, les aspects positifs :

- garnir la frontière biélo-polonaise de troupes russes pour ajouter une nouvelle menace potentielle vers l'Ouest
- ajouter une menace d'invasion en Ukraine par le nord, Kiev n'étant qu'à 200km de la frontière biélorusse

A noter cependant que les menaces en Baltique ne font que renforcer la détermination de l'Otan et ne l'affaiblissent pas...

Les aspects négatifs :

- Poutine soutient actuellement Loukachenko comme le harnais de sécurité soutient l'alpiniste. Si des troubles russes apparaissent en Biélorussie, pas certain que Loukachenko y survive politiquement et ça pourrait provoquer un "Maïdan" à Minsk avec l'inverse de l'effet recherché...
- Des sanctions accrues pourraient être décidées contre la Russie,
- Des troupes russes campant sur la frontière polonaise pourraient provoquer un sursaut patriotique en Pologne qui est très influente auprès de ses voisins et cimenter encore plus l'Alliance Atlantique
- Le coût financier de l'opération pour le Kremlin, qui n'a pas besoin de ça en cette période.
avatar
Krispoluk

Messages : 4233
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Biélorussie

Message  Thuramir le Lun 22 Aoû - 9:54

Matt a écrit:Ca fait déjà un certain temps que cette menace existe.
D'autant que Loukachenko est redevenu une personnalité "respectable" suite aux accords signé deux fois à Minsk sous son égide.

"Respectable" ? C'est une étrange conception de la respectabilité ! Twisted Evil

Fréquentable pour des raisons géopolitiques sans doute, mais certainement pas respectable. Evil or Very Mad
avatar
Thuramir

Messages : 2250
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Biélorussie

Message  Александр le Lun 22 Aoû - 10:00

Je parlais "politiquement" parce que son régime n'a rien de respectable.

Kris, la réponse est peut-être dans l'article que je viens de poster dans "En Russie". Wink
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Biélorussie

Message  benoit77 le Mar 20 Sep - 21:22

avatar
benoit77

Messages : 1723
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Biélorussie

Message  Александр le Ven 11 Aoû - 14:08

‘Belarusians aren’t Russians and never will be’

«Les Biélorusses ne sont pas des Russes et ne le seront jamais"


Belarus is not Russia (Image: krymr.org) 


In 2003, Leonid Kuchma published a book emphasizing that “Ukraine is Not Russia” in response to increasing Russian insistence that Russians and Ukrainians are not separate nations. Now, faced with Moscow’s continuing denial of their distinctiveness, many Belarusians are making a similar argument about themselves.

Many of the articles and books which make the case that Belarusians aren’t Russians just like their counterparts that Ukrainians aren’t Russians are easily dismissed because their authors insist that their nation is the repository of everything good and the other is the manifestation of everything bad.

But there are cases which deserve close attention because they go beyond that, acknowledge shortcomings in their own nation as well as pointing them out in the other and that admit that the cultures have been intermingled as a result of political history and social engineering, even though such processes have not eliminated key distinctions.

Writing on the Belarusian opposition portal Charter 97, Viktor Nikitenko avoids these pitfalls and focuses as he says on both commonalities and differences in the characteristics and models of behavior of Belarusians and Russians before pointing out that the differences overwhelm the commonalities.

“The main distinction of the Russian from the Belarusian,” the commentator says, “is the powerful emotionalism” of the former and are often manifested in “maximalism and extreme judgments.” The Belarusian in contrast is “the opposite of the Russian: he is pragmatic, quiet and doesn’t like extreme ideas or actions.”


Belarus and Russia

Russians are more inclined to “blindly following ideas and slogans” and to rush forward without reflecting on their implications. Belarusians in contrast take their time and don’t get so excited about ideas. That works both to their benefit but also to their detriment in some cases, Nikitenko says.

Another major difference, he continues, is that Russians are far more open to people different than themselves than are the Belarusians who are more inclined to a focus on their own community and to social “isolationism” than to “collectivism.” That too works both for and against the Belarusians – and one could add the Russians as well.

The two peoples because of a history which has often linked them together are both given to hero worshiping their leaders. But this hero worship is very different in the two cases. Russians simultaneously deify their leaders while retaining an anarchic streak of changing from one leader to another. Belarusians in contrast don’t go as far in either direction.

Another distinction between the two nations, Nikitenko says, is the relationship of their behaviors in public and private. Among Russians, there is not a large gap in most cases; but among Belarusians, especially now, the distance between how they have in public and how they behave in the privacy of their homes can be enormous.

He gives the following example: A Belarusian may spend thousands on a foreign car and stylish clothes to display when he is among others. But when one visits his apartment, it is unlikely to have been updated or even repairs. Indeed, Nikitenko says, it often looks like in style “a back to the USSR” advertisement.

When suffering from difficulties or a lack of hope, he continues, “a Belarusian will love to identify with the effective speeches of banal populists … who say what the suffering want to hear at a given movement. In large measure, Russians also like to be self-deceived and to put liars and clowns in the center of attention.”

The two nations divide in this, however. The Russian may give lip service to the grand schemes of his leaders; but the Belarusian will “slowly but scrupulously” try to implement what the leaders say “even if this process doesn’t have any sense.”

Ethnic Russians “very much love to destroy everything old and build on the ruins something new and are inclined to adventurism and revolutionary methods of resolving problems. The Belarusian ability to remember and preserve their history and the Russian habit of instantly forgetting the past” lead to fundamentally different approaches to public life.

The willingness of Belarusians to go along and their “latent xenophobia” are “the foundation on which the authoritarian power in Belarus is built. Infantilism dominates the personality of the Belarusian and is something immanent.” It is concealed in many cases by xenophobic attitudes.

At the same time, certain Russian characteristics like a proclivity to revolt and then submit completely are “absolutely alien” to Belarusians. Also different are the greater propensity of Russians for “spiritual simplicity” and “hospitality.” Belarusians are more complicated and more reserved.

“Beyond any doubt,” Nikitenko says, “Belarsians and Russians are two different people, and therefore the nationalists of Belarus are absolutely right when they speak about the cultural-social identity of their country and recall the history of the life of their ancestors in the Grand Principality of Lithuania.”

That doesn’t mean they haven’t been affected by each other. “The Belarusians have learned from Russians both good and bad things.” Today, Russian television makes this worse, spreading vulgarity from Russians to Belarusians. But even that powerful channel has not succeeded in obliterating the underlying differences.

“In the final analysis,” the commentator says, “Belarusians will remain Belarusians and Russians will continue to be Russians. And that outcome will only strengthen the fact that these peoples never were a single whole and never will become one.”

En 2003, Leonid Kuchma a publié un livre soulignant que "l'Ukraine n'est pas la Russie" en réponse à l'insistance russe croissante que les Russes et les Ukrainiens ne sont pas des nations distinctes. Maintenant, face au renvoi continu de Moscou à leur caractère distinctif, de nombreux Biélorusses font eux-mêmes un argument similaire.



Beaucoup d'articles et de livres qui font valoir que les Biélorusses ne sont pas des Russes, tout comme leurs homologues, selon lesquels les Ukrainiens ne sont pas des Russes, sont facilement renvoyés parce que leurs auteurs insistent sur le fait que leur nation est le dépôt de tout et l'autre est la manifestation de tout mal.



Mais il y a des cas qui méritent une attention particulière parce qu'ils vont au-delà, reconnaissent les lacunes dans leur propre nation et les indiquent dans l'autre et qui admettent que les cultures ont été mêlées à la suite de l'histoire politique et de l'ingénierie sociale, même si De tels processus n'ont pas éliminé les distinctions clés.



En écrivant sur le portail de l'opposition biélorusse, la Charte 97, Viktor Nikitenko évite ces pièges et se concentre sur les points communs et les différences dans les caractéristiques et les modèles de comportement des Biélorusses et des Russes avant de souligner que les différences subissent les points communs.



"La principale distinction du russe du Bélarus", dit le commentateur, "est l'émotionnement puissant" des premiers et se manifeste souvent dans le "maximalisme et les jugements extrêmes". Le contraire du biélorusse est "le contraire du russe: il Est pragmatique, calme et n'aime pas les idées ou les actions extrêmes ".



Les Russes sont plus enclins à "suivre aveuglément des idées et des slogans" et de se précipiter sans réfléchir sur leurs implications. Les Biélorusses en revanche prennent leur temps et ne s'inquiètent pas trop des idées. Cela fonctionne à la fois pour leur bénéfice mais aussi à leur détriment dans certains cas, dit Nikitenko.



Une autre différence importante, poursuit-il, est que les Russes sont beaucoup plus ouverts aux personnes différentes d'eux-mêmes que les Biélorusses qui sont plus enclins à se concentrer sur leur propre communauté et dans l'«isolationnisme» social que dans le «collectivisme». Cela fonctionne aussi Pour et contre les Biélorusses - et on pourrait aussi ajouter les Russes.



Les deux peuples à cause d'une histoire qui les a souvent reliés sont tous deux donnés à un héros adorant leurs dirigeants. Mais ce culte héroïque est très différent dans les deux cas. Les Russes découragent simultanément leurs dirigeants tout en conservant une série anarchique de passage d'un leader à l'autre. En revanche, les Biélorusses ne vont pas dans les deux sens.



Une autre distinction entre les deux nations, selon Nikitenko, est la relation de leurs comportements en public et en privé. Parmi les Russes, il n'y a pas beaucoup d'écart dans la plupart des cas; Mais parmi les Biélorusses, en particulier maintenant, la distance entre ce qu'ils ont en public et leur comportement dans l'intimité de leurs maisons peut être énorme.



Il donne l'exemple suivant: un biélorusse peut dépenser des milliers sur une voiture étrangère et des vêtements élégants pour montrer quand il est parmi d'autres. Mais quand on visite son appartement, il est peu probable qu'il ait été mis à jour ou même des réparations. En effet, dit Nikitenko, il ressemble souvent à une publicité de style «retour à l'URSS».



En souffrant de difficultés ou d'un manque d'espoir, il poursuit: "un Biélorusse aimera s'identifier aux discours efficaces des populistes banals ... qui disent ce que les souffrances veulent entendre à un mouvement donné. Dans une large mesure, les Russes aiment aussi être tromper eux-mêmes et mettre les menteurs et les clowns dans le centre de l'attention.

Les deux nations se divisent cependant. Le russe peut faire valoir les grands projets de ses dirigeants; Mais le biélorusse "lentement mais scrupuleusement" essayera de mettre en œuvre ce que les leaders disent "même si ce processus n'a aucun sens".

Russes ethniques "aime beaucoup détruire tout ce qui est vieux et construire sur les ruines quelque chose de nouveau et sont enclins à l'aventurisme et aux méthodes révolutionnaires de résolution des problèmes. La capacité biélorusse de se rappeler et de conserver son histoire et l'habitude russe d'oublier instantanément le passé "conduisent à des approches fondamentalement différentes de la vie publique".

La volonté des Biélorusses d'aller de l'avant et leur «xénophobie latente» sont «le fondement sur lequel se construit le pouvoir autoritaire en Biélorussie. L'infantilisme domine la personnalité du biélorusse et est quelque chose d'immanent. "Il est caché dans de nombreux cas par des attitudes xénophobes.

Dans le même temps, certaines caractéristiques russes comme une tendance à la révolte et ensuite à soumettre complètement sont «absolument étrangères» aux Biélorusses. De même, la plus grande propension des Russes à la «simplicité spirituelle» et à l'hospitalité. Les Biélorusses sont plus compliqués et plus réservés.

"Au-delà de tout doute", déclare Nikitenko, "les Belarsiens et les Russes sont deux personnes différentes, et donc les nationalistes de Biélorussie ont tout à fait raison quand ils parlent de l'identité culturelle-sociale de leur pays et rappellent l'histoire de la vie de leurs ancêtres dans La Grande Principauté de Lituanie ".

Cela ne signifie pas qu'ils n'ont pas été affectés par l'autre. "Les Biélorussyens ont appris des Russes à la fois de bonnes et de mauvaises choses". Aujourd'hui, la télévision russe empêche cette propagande de vulgariser les Russes aux Biélorusses. Mais même cette chaîne puissante n'a pas réussi à effacer les différences sous-jacentes.

"En dernière analyse", dit le commentateur, "les Biélorusses resteront biélorusses et les Russes continueront d'être des Russes. Et ce résultat ne fera que renforcer le fait que ces peuples n'ont jamais été un seul et ne deviendront jamais un seul. "
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Biélorussie

Message  Александр le Ven 11 Aoû - 14:13

Putin introduced bill to Duma that allows using anti-aircraft defense on Ukraine and Belarus border. DOCUMENT (in Russian)

Poutine a présenté un projet de loi à la Duma qui permet d'utiliser la défense antiaérienne sur la frontière entre l'Ukraine et la Biélorussie. DOCUMENT (en russe)

The bill is aimed at alleged enhancing of security of the borders of the Union State of Russia and Belarus, which are also borders with Ukraine.

The bill was introduced on Thursday, Aug. 10, Censor.NET reports citing Russian State Duma website.

According to the submitted document, Putin asks the State Duma to ratify the protocol "on introducing amendments and additions to the Agreement between the Russian Federation and the Republic of Belarus on joint protection of the external border of the Union State in airspace and the creation of the Unified Regional Air Defense System of the Russian Federation and the Republic of Belarus of Feb. 3, 2009."

The protocol was signed on Nov. 2, 2016 in Minsk.

"Its provisions clarify the conceptual apparatus of the Agreement, as well as introduce amendments concerning the organizational and staff structure of the Armed Forces of the Russian Federation and the procedure for the use of weapons and military equipment by air defense duty officers in the joint performance of combat duty missions," the Russian State Duma website said.

 "The implementation of the Protocol will improve the security of the external border of the Union State in the airspace, contribute to strengthening the security of the two states, and will not require additional allocations from the federal budget," the report says.



Le projet de loi vise un prétendu renforcement de la sécurité des frontières de l'Union État de Russie et de la Biélorussie, qui sont également des frontières avec l'Ukraine.

Le projet de loi a été présenté le jeudi 10 août, les rapports Censor.NET citant le site Web de la Douma d'Etat russe.

  Selon le document soumis, Poutine demande à la Douma d'Etat de ratifier le protocole "sur l'introduction d'amendements et d'ajouts à l'Accord entre la Fédération de Russie et la République de Biélorussie sur la protection conjointe de la frontière extérieure de l'Etat de l'Union dans l'espace aérien et la création de Le Système unifié régional de défense aérienne de la Fédération de Russie et la République de Biélorussie du 3 février 2009."

Le protocole a été signé le 2 novembre 2016 à Minsk.

  "Ses dispositions clarifient l'appareil conceptuel de l'Accord, ainsi que des amendements concernant la structure organisationnelle et du personnel des Forces armées de la Fédération de Russie et la procédure d'utilisation des armes et du matériel militaire par les agents de la défense aérienne dans la performance conjointe Des missions de combat ", a déclaré le site internet de la Douma d'Etat russe.

  "La mise en œuvre du Protocole améliorera la sécurité de la frontière extérieure de l'Etat de l'Union dans l'espace aérien, contribuera au renforcement de la sécurité des deux États et ne nécessitera pas d'allocations supplémentaires du budget fédéral", indique le rapport.
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Biélorussie

Message  Александр le Ven 11 Aoû - 15:35

L'Ukraine prend les mesures appropriées si des systèmes de défense aérienne sont déployés en Biélorussie - Ministère de la Défense



Ukraine does not violate the air boundaries of neighboring states and does not give reason for using air defense systems.

Spokesman for the Ukrainian Armed Forces Yuzef Venskovich said this to journalists, an Ukrinform correspondent reports.

"We monitor every situation, and appropriate measures are being taken," he said.

Venskovich noted that the Armed Forces of Ukraine did not violate the air boundaries of neighboring states, therefore, did not give reason for using air defense systems.

As reported, Russian President Vladimir Putin has tabled in the State Duma a bill that will help Russia use its air defense systems on the borders of Belarus, in particular, with Ukraine.

L'Ukraine ne viole pas les limites aériennes des États voisins et ne donne pas les raisons d'utiliser les systèmes de défense aérienne.

Le porte-parole des forces armées ukrainiennes Yuzef Venskovich a déclaré ceci aux journalistes, rapporte un journal Ukrinform.

"Nous surveillons toutes les situations, et des mesures appropriées sont prises", a-t-il déclaré.

Venskovitch a noté que les forces armées d'Ukraine ne violaient pas les limites aériennes des États voisins, ne donnaient donc pas raison d'utiliser des systèmes de défense aérienne.

Comme indiqué, le président russe Vladimir Poutine a déposé dans la Duma d'Etat un projet de loi qui aidera la Russie à utiliser ses systèmes de défense aérienne aux frontières de la Biélorussie, en particulier avec l'Ukraine.
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Biélorussie

Message  benoit77 le Mar 19 Sep - 21:27

http://news.liga.net/news/world/14823256-zapad_2017_lukashenko_ne_poedet_v_rf_iz_za_protestov_v_belarusi.htm

En fait, le loukachenko à la pétoche de se voir expédier au goulag pendant que les pseudos exercices se transforment en véritable annexion de son pays par Poutine.
avatar
benoit77

Messages : 1723
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Biélorussie

Message  Александр le Mer 20 Sep - 8:12

Et bien évidement, avec zapad 2017, ils jouent au con:

VIDEO. Russie : un hélicoptère tire une roquette accidentellement lors d'un exercice militaire

Un hélicoptère militaire tire sur des spectateurs pendant un exercice





Zapad 2017 || Russian Helicopter Kamov Ka-52 "Alligator" Fail With Air-To-Surface Missiles.

The Russian defense Ministry has denied media reports about the "large number of seriously injured" in the wrong missile with Ka-52 in preparation for exercise "Zapad-2017".
Media reports that the Russian missile with Ka-52, which allegedly occurred in the exercises "West-2017" is largely untrue, said the Russian


Zapad 2017 || L'hélicoptère russe Kamov Ka-52 "Alligator" échoue avec des missiles Air-To-Surface.

Le ministère russe de la Défense a nié les rapports des médias sur le «grand nombre de blessés graves» dans le mauvais missile avec Ka-52 en préparation de l'exercice «Zapad-2017».
Les médias rapportent que le missile russe avec Ka-52, qui aurait eu lieu dans les exercices "West-2017" est en grande partie faux, a déclaré le russe
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Biélorussie

Message  Александр le Mer 20 Sep - 11:21

Commentaire amusé de EU vs Disinfo:

Zapad 2017: War Games in Russia, Belarus – and Vaisnoria?

Zapad 2017: Jeux de guerre en Russie, Biélorussie et Vaisnoria?



Lithuania has called them a simulation for war with NATO. Ukraine has warned they could be a prelude for an invasion of the country. Poland has described them as a threat. NATO is concerned, and Russia denies any wrongdoing. The Zapad 2017 war games, conducted together with Belarus, took place September 14-20 in Belarus, the Baltic Sea, western Russia, and Russia’s exclave of Kaliningrad.

It’s all fun and games

But the Zapad drill also became a source of amusement. Memes and jokes about Vaisnoria, the hypothetical enemy of the drill, made the rounds online. According to the scenario of the exercises released by Russia and Belarus, the two countries repelled an aggression by armed insurgents from Vaisnoria and its imaginary Western backers, Wesbaria and Lubenia – whose territory in reality falls in Poland, Lithuania, and Latvia. Users on social media were also busy creating Vaisnoria flags, coats of arms, and military badges; a Vaisnoria Ministry of Foreign Affairs account is now available on Twitter, presenting Vaisnoria passports.

La Lituanie les a appelés une simulation pour la guerre avec l'OTAN. L'Ukraine a averti qu'ils pourraient être un prélude pour une invasion du pays. La Pologne les a décrit comme une menace. L'OTAN est concernée, et la Russie refuse tout acte répréhensible. Les jeux de guerre Zapad 2017, menés avec Biélorussie, se sont déroulés du 14 au 20 septembre en Biélorussie, dans la mer Baltique, dans l'ouest de la Russie et dans l'exclusion de Kaliningrad en Russie.

C'est tout amusant et les jeux

Mais le foret Zapad est également devenu une source d'amusement. Memes et blagues sur Vaisnoria, l'ennemi hypothétique du foret, ont fait les rondes en ligne. Selon le scénario des exercices libérés par la Russie et la Biélorussie, les deux pays ont repoussé une agression par des insurgés armés de Vaisnoria et de ses partisans occidentaux imaginaires, Wesbaria et Lubenia - dont le territoire tombe en réalité en Pologne, en Lituanie et en Lettonie. Les utilisateurs sur les réseaux sociaux ont également été occupés à créer des drapeaux de Vaisnoria, des armoiries et des insignes militaires; un compte du ministère des Affaires étrangères de Vaisnoria est maintenant disponible sur Twitter, en présentant les passeports de Vaisnoria.
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Biélorussie

Message  Александр le Mer 20 Sep - 12:25

Lukashenko annule une visite en Russie dans le cadre des exercices Zapad 2017 en raison de l'attitude de l'armée russe envers les Biélorusses - Turchynov



Secretary of the National Security and Defense Council of Ukraine Oleksandr Turchynov has said that the number of forces and troops involved in the Russian-Belarusian exercises Zapad 2017 is much higher than it was officially announced and that Belarusian President Alexander Lukashenko has canceled his visit to Russia because of the defiant behavior of Russian military towards Belarusian citizens.

"The active phase of these exercises is conducted simultaneously at six military training grounds of the Russian Federation and five military training grounds of the Republic of Belarus, which makes it possible to cover the real scale of the involvement of troops (forces), which significantly exceeds the number officially announced. As of September 19, the actual number of participants in all events, which were conducted as part of Zapad 2017, is estimated at 120,000 people, more than 10,000 units of military equipment, about 100 aircraft and about 40 ships/submarines of various classes," the council's press service quoted Turchynov as saying on Tuesday, September 19.

He also noted that in the final part of the exercises the Russian and Belarusian presidents planned to jointly visit a firing ground in Russia.

"However, due to the growth of protest sentiments in Belarus related to the holding of the Zapad 2017 exercises, because of the defiant behavior of Russian servicemen towards citizens of Belarus, President Lukashenko cancelled his trip to Russia and decided to observe the exercises solely at a training ground in Belarus," Turchynov added.

Le secrétaire du Conseil de sécurité nationale et de défense de l'Ukraine, Oleksandr Turchynov, a déclaré que le nombre de forces et de troupes impliqués dans les exercices russo-biélorusses Zapad 2017 est beaucoup plus élevé qu'on l'a annoncé officiellement et que le président biélorusse, Alexander Lukashenko, a annulé sa visite en Russie en raison du comportement défiant de l'armée russe à l'égard des citoyens biélorusses.

«La phase active de ces exercices se déroule simultanément dans six domaines d'entrainement militaire de la Fédération de Russie et cinq terrains d'entrainement militaire de la République de Biélorussie, ce qui permet de couvrir l'ampleur réelle de l'implication des troupes (forces) dépasse le nombre annoncé officiellement. Au 19 septembre, le nombre réel de participants dans tous les événements, qui ont été menés dans le cadre de Zapad 2017, est estimé à 120 000 personnes, plus de 10 000 unités d'équipement militaire, environ 100 avions et environ 40 navires
/ sous-marins de différentes classes ", a déclaré le service de presse du conseil Turchynov le mardi 19 septembre.

Il a également noté que dans la partie finale des exercices, les présidents russes et biélorusses prévoyaient de visiter conjointement un tir en Russie.

"Cependant, en raison de la croissance des sentiments de protestation en Biélorussie liés à la tenue des exercices Zapad 2017, en raison du comportement défiant des militaires russes envers les citoyens de la Biélorussie, le Président Lukashenko a annulé son voyage en Russie et a décidé d'observer les exercices uniquement à un terrain d'entrainement en Biélorussie ", a ajouté Turchynov.
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Biélorussie

Message  Krispoluk le Mer 20 Sep - 12:58

«La phase active de ces exercices se déroule...  et environ 40 navires / sous-marins de différentes classes ", a déclaré le service de presse du conseil Turchynov le mardi 19 septembre."


Sur les mers intérieures de la Biélorussie ???



C'est de l'humour, hein, je connais déjà la réponse... Wink
avatar
Krispoluk

Messages : 4233
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Biélorussie

Message  Александр le Mer 20 Sep - 13:48

Bah, il doit y avoir pas mal de lacs et d'étendues d'eau. Laughing
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Biélorussie

Message  Krispoluk le Mer 20 Sep - 13:53

Александр a écrit:Bah, il doit y avoir pas mal de lacs et d'étendues d'eau. Laughing

Ouaip, les pêcheurs à la ligne risquent de retrouver au bout de leur canne un sous-marin dernier modèle  Laughing Laughing Laughing
avatar
Krispoluk

Messages : 4233
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Biélorussie

Message  Александр le Mer 20 Sep - 14:10

Mmm, j'ai vus qu'ils avaient ressorti des diesels . . . du temps des soviets. Wink
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Biélorussie

Message  benoit77 le Mer 20 Sep - 16:04

 ......Au 19 septembre, le nombre réel de participants dans tous les événements, qui ont été menés dans le cadre de Zapad 2017, est estimé à 120 000 personnes, plus de 10 000 unités d'équipement militaire, environ 100 avions et environ 40 navires / sous-marins de différentes classes ", a déclaré le service de presse du conseil Turchynov ......

Donc cette partie de la déclaration ne fait plus référence à la seule Biélorussie .

Zapad 2017 concerne en autre l'oblast de Kaliningrad
avatar
benoit77

Messages : 1723
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Biélorussie

Message  Александр le Mer 20 Sep - 16:16

Entre autre . . . Wink
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Biélorussie

Message  Krispoluk le Mer 20 Sep - 17:09

benoit77 a écrit:
 ......Au 19 septembre, le nombre réel de participants dans tous les événements, qui ont été menés dans le cadre de Zapad 2017, est estimé à 120 000 personnes, plus de 10 000 unités d'équipement militaire, environ 100 avions et environ 40 navires / sous-marins de différentes classes ", a déclaré le service de presse du conseil Turchynov ......

Donc cette partie de la déclaration ne fait plus référence à la seule Biélorussie .

Zapad 2017 concerne en autre l'oblast de Kaliningrad


Exactement !!! Et ils vont encore aller faire chier les pays de l'Otan le long des côtes Lituaniennes, Lettones, Estoniennes et Polonaises dans l'espoir de créer un "incident regrettable"...
avatar
Krispoluk

Messages : 4233
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Biélorussie

Message  Александр le Jeu 21 Sep - 13:36

Hier je lisais un article sur un "politologue" russe qui disait que les Pays Baltes n'existaient pas . . .
C'est tout dire.
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Biélorussie

Message  Krispoluk le Jeu 21 Sep - 13:48

Александр a écrit:Hier je lisais un article sur un "politologue" russe qui disait que les Pays Baltes n'existaient pas . . .
C'est tout dire.

Pour eux, c'est évident ! Depuis Alexandre Nevski (13e siècle) et la bataille du Lac Peïpous remportée sur les Teutoniques, ils considèrent que les pays Baltes sont légitimement partie intégrante de la Russie. L'indépendance des pays baltes (1920-1939) puis après en 1990, est très récente... Beaucoup plus que la Crimée !
avatar
Krispoluk

Messages : 4233
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Biélorussie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum