Et l'OTAN?

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Александр le Ven 16 Juin - 12:01

Les actions de la Russie sont très dangereuses pour l’ordre mondial



L’OTAN ne détourne pas son attention de l’annexion de la Crimée et des événements à l’est de l’Ukraine, en estimant que les actions de la Russie sont très dangereuses pour l’ordre mondial.

Cette déclaration a été faite par Kamil Grant, adjoint du Secrétaire général de l’OTAN, lors de son entretien avec OlexandreTourtchynov, Secrétaire du Conseil de la sécurité nationale et de la défense de l’Ukraine.

«L’OTAN montre son unité à l’égard des actions de la Russie qui sont très dangereuses contre l’ordre mondial », a-t-il dit.

Kamil Grant a souligné que l’OTAN estimait que l’Ukraine «était un des partenaires les plus importants et évaluait les perspectives de la coopération avec l’Ukraine de manière très positive ».

Lors d’un entretien, les interlocuteurs ont discuté de l’agression hybride russe contre l’Ukraine, de la coopération avec les pays-membres de l’OTAN dans le domaine militaro-technique et de la cyber sécurité, ainsi que du passage aux normes de l’OTAN du secteur de la sécurité et de la défense ukrainiennes, notamment de son système de défense industrielle.
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Александр le Ven 23 Juin - 9:30

Et les provoc continuent:

Patrick Reevell

US released pix of #Russian jet intercepting US recon plane over Baltic Sea, coming within 5ft. US deemed it unsafe. Russians said it wasn't







avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Александр le Lun 3 Juil - 12:28

Ukraine should become next NATO member after Montenegro – Parubiy



Speaker of the Verkhovna Rada of Ukraine Andriy Parubiy believes that Ukraine should become the next NATO member after Montenegro.

I believe that Ukraine should be one of the following states after Montenegro, which should become a member of the North Atlantic alliance," Parubiy told journalists on

Président de la Verkhovna Rada d'Ukraine, Andriy Parubiy estime que l'Ukraine devrait devenir le prochain membre de l'OTAN après le Monténégro.

Je crois que l'Ukraine devrait être l'un des États suivants après le Monténégro, qui devrait devenir membre de l'alliance de l'Atlantique Nord ", a déclaré Parubiy aux journalistes.


Parubiy not rules out a 'very fast' decision on Ukraine's membership in NATO

(Parubiy exclut une décision «très rapide» concernant l'adhésion de l'Ukraine à l'OTAN)



Verkhovna Rada Speaker Andriy Parubiy does not rule out that the decision on Ukraine's membership in NATO can be made unexpectedly quickly.



Parubiy said this at a briefing on Monday, an Ukrinform correspondent reports.



"Ukraine should do everything possible to bring Ukraine's security sector to the NATO standards by 2020. Then only a political decision will have to be made. We will make every effort to draw nearer the day when we could apply and Ukraine could become a NATO member," Parubiy said.



According to him, everything happens so quickly that "the decision of the North Atlantic Alliance and Ukraine regarding Ukraine's participation in NATO can arise unexpectedly quickly both for Ukraine and NATO."



Le président de Verkhovna Rada, Andriy Parubiy, n'exclut pas que la décision concernant l'adhésion de l'Ukraine à l'OTAN puisse être faite de façon inattendue rapidement.

Parubiy a déclaré cela lors d'une séance d'information lundi, rapporte un correspondant Ukrinform.

"L'Ukraine devrait faire tout son possible pour amener le secteur de la sécurité de l'Ukraine aux normes de l'OTAN d'ici 2020. Alors seulement une décision politique devra être prise. Nous ferons tous les efforts pour approcher le jour où nous pourrions postuler et l'Ukraine pourrait devenir membre de l'OTAN , "A déclaré Parubiy.

Selon lui, tout se passe si rapidement que «la décision de l'Alliance de l'Atlantique Nord et de l'Ukraine concernant la participation de l'Ukraine à l'OTAN peut surgir de manière inattendue rapidement à la fois pour l'Ukraine et l'OTAN».
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Александр le Mar 4 Juil - 8:35

NATO PA President confident Ukraine to become member of Alliance

Chairman of the NATO Parliamentary Assembly Paolo Alli at a joint briefing with Verkhovna Rada Speaker Andriy Parubiy in Kyiv on Monday expressed confidence that Ukraine in the future would become a member of the North Atlantic Treaty Alliance.

Photo de Unian

"There is still something to do and we are sure that Ukraine will be able to become member of NATO in the future and of course we [the Parliamentary Assembly] will do our best to support it in this perspective," Alli said, speaking on the day of the 20th anniversary of the Ukraine-NATO Charter.

The official added that the question of the NATO Parliamentary Assembly holding its session in Ukraine is currently being considered: "We are discussing that but I’m sure we’ll have a chance to come here with the entire Assembly with a very important session in the near future."

He also said that defending and supporting Ukraine is essential to the European countries.

"Ukraine is a front line for all of the Western democracies and for all of our common values. So we know that supporting Ukraine is supporting ourselves, defending Ukraine is defending ourselves," the chairman of the NATO PA said.

Le président de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN, Paolo Alli, lors d'un entretien conjoint avec le président de Verkhovna Rada, Andriy Parubiy, à Kiev, s'est déclaré lundi convaincu que l'Ukraine deviendrait membre de l'Alliance du Traité de l'Atlantique Nord.

"Il y a encore quelque chose à faire et nous sommes sûrs que l'Ukraine pourra devenir membre de l'OTAN à l'avenir et bien sûr, nous [l'Assemblée parlementaire] ferons de notre mieux pour l'appuyer dans cette perspective", a déclaré Alli en parlant
Le jour du 20ème anniversaire de la Charte Ukraine-OTAN.

Le fonctionnaire a ajouté que la question de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN qui organise sa session en Ukraine est en cours d'examen: «Nous en discutons, mais je suis sûr que nous aurons l'occasion de venir ici avec toute l'Assemblée avec une session très importante
le futur proche."

Il a également déclaré que la défense et le soutien de l'Ukraine sont essentiels pour les pays européens.

"L'Ukraine est une ligne de front pour toutes les démocraties occidentales et pour toutes nos valeurs communes. Nous savons donc que soutenir l'Ukraine nous soutient, défendre l'Ukraine se défendant", a déclaré le président de l'AP de l'OTAN.
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Александр le Jeu 6 Juil - 10:08

Et côté population en Ukraine:

Environ la moitié des Ukrainiens estiment que l’OTAN représente pour eux une protection



Selon le sondage réalisé par le Fonds des Initiatives démocratiques Ilko Koutcheriv et le Centre Razoumkov, 43,6% des Ukrainiens estiment que l’adhésion à l’OTAN servira de protection à l’Ukraine.

Ces résultats ont été présentés lors d’une conférence de presse.

Cependant, 26,2% des sondés estiment que l’OTAN n’est ni une protection, ni une menace, 14,6% estiment que l’Alliance représente une menace pour l’Ukraine et 15,6% n’ont pas su répondre.

Parallèlement, 48,1% des sondés auraient voté pour l’adhésion de l’Ukraine à l’OTAN, 33,4% contre et 18,6% n’ont pas su répondre. Parmi les partisans de l’adhésion, 85,6% estiment que cette adhésion servira de protection pour l’Ukraine, 33,1% que cela offrira l’occasion de renforcer et moderniser l’armée ukrainienne, 25,1% que cela augmentera l’autorité de l’Ukraine sur la scène internationale, pour 20,6% cela contribuera au développement de l’Ukraine comme État démocratique et pour 18,1% cela deviendra un pas de plus sur le chemin de l’adhésion de l’Ukraine à l’Union européenne.

Pour 44,4%des opposants à l’adhésion de l’Ukraine à l’OTAN cela pourrait entraîner l’Ukraine dans les conflits militaires menés par l’OTAN, 26,6% estiment que l’Ukraine doit être un pays neutre, 25,7% pensent que cela nécessite beaucoup d’argent et 24,9% pensent que l’OTAN est une Alliance impérialiste agressive.

Les sondés ont aussi été priés de bien vouloir indiquer quelle garantie pour la sécurité du pays serait préférable. Selon 47,2% des répondants, c’est l’adhésion à l’OTAN, selon 30,7% c’est un statut neutre, pour 6,1% la solution est une alliance militaire avec la Russie et d’autres pays post-soviétiques.

Dans le cadre de ce sondage réalisé du 9 au 13 juin, les organisateurs ont interrogé 2018 personnes dans toutes les régions ukrainiennes, excepté la Crimée et les territoires occupés des régions de Donetsk et de Lougansk. 

Logique Exclamation
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Александр le Jeu 6 Juil - 13:43

Et du coup:

Petro Porochenko a signé une loi fixant le cap de l'Ukraine vers l'adhésion à l'OTAN



Le président ukrainien Petro Porochenko a signé une Loi de l'Ukraine sur « les amendements à certaines lois ukrainiennes sur la politique étrangère de l'Ukraine », qui détermine l'adhésion à l'OTAN comme l'un des intérêts nationaux prioritaires de l'État.

Le chef de l’État a fait savoir cette information sur sa page Facebook :

« À partir de maintenant, la voie de l'Ukraine vers l'adhésion à l'OTAN est clairement définie comme l'un des facteurs clés de notre politique d’État. J'ai signé une loi sur les amendements à certaines lois sur la politique étrangère de l'Ukraine, qui détermine l'adhésion à L'OTAN en tant qu'un des intérêts nationaux prioritaires », a précisé le président ukrainien.

Porochenko a également ajouté que l'Ukraine devrait réaliser un travail acharné pour réformer les secteurs de la sécurité et de la défense, ce qui lui permettrait d'atteindre les critères d'adhésion.
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Александр le Ven 7 Juil - 10:37

L'adhésion de l'Ukraine à l'OTAN contribue à la sécurité mondiale - Czolij



The world will be more secure and more stable if Ukraine becomes a full member of NATO.

Such an opinion was expressed by President of the Ukrainian World Congress Eugene Czolij, an Ukrinform correspondent reports.

"The Ukrainian World Congress supports Ukraine’s decision to seek NATO membership which will significantly contribute to peace and stability in the world," he said.

In this way, Czolij welcomed the signing by Ukrainian President Petro Poroshenko of the law on Ukraine's membership of the North Atlantic Alliance.

As reported, on June 8, 2017, the Verkhovna Rada adopted draft law No. 6470 introducing amendments to certain legislative acts regarding Ukraine’s foreign policy course. The law amends the laws of Ukraine on the principles of domestic and foreign policy and on the basics of Ukraine’s national security aimed at restoring Ukraine’s purposeful pragmatic course for gaining membership of NATO as a strategic foreign policy priority of the state.

The law will also contribute to the expansion and deepening of Ukraine's cooperation with NATO, strengthening of the country’s national security, and consequently guarantee its sovereignty and territorial integrity.

Le monde sera plus sûr et plus stable si l'Ukraine devient membre à part entière de l'OTAN.

Une telle opinion a été exprimée par le président du Congrès mondial ukrainien Eugene Czolij, un correspondant de l'Ukrinform rapporte.

"Le Congrès mondial ukrainien soutient la décision de l'Ukraine d'obtenir l'adhésion de l'OTAN qui contribuera de manière significative à la paix et à la stabilité dans le monde", a-t-il déclaré.

De cette manière, Czolij s'est félicité de la signature par le président ukrainien Petro Poroshenko de la loi sur l'adhésion de l'Ukraine à l'Alliance nord-atlantique.

Comme indiqué, le 8 juin 2017, la Verkhovna Rada a adopté le projet de loi n ° 6470 portant amendements à certains actes législatifs concernant le cours de la politique étrangère de l'Ukraine.
La loi modifie les lois de l'Ukraine sur les principes de la politique nationale et étrangère et sur les bases de la sécurité nationale de l'Ukraine visant à restaurer le cours pragmatique ukrainien pour devenir membre de l'OTAN en tant que priorité stratégique de la politique étrangère de l'État.

La loi contribuera également à l'expansion et à l'approfondissement de la coopération de l'Ukraine avec l'OTAN, au renforcement de la sécurité nationale du pays et, par conséquent, à la garantie de sa souveraineté et de son intégrité territoriale.
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Александр le Ven 7 Juil - 12:13

Avant de voir les russes:

Petro Porochenko et Jens Stoltenberg présideront la Commission Ukraine-OTAN



Une délégation de l’OTAN avec Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’Alliance, se rendra à Kyiv les 9-10 juillet.

Selon le programme, la réunion de la Commission Ukraine-OTAN se déroulera le 10 juillet et sera présidée par Petro Porochenko, Président ukrainien et Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’OTAN.

Le secrétaire de l’OTAN et les membres des 29 pays membres de l’OTAN s’entretiendront avec le gouvernement ukrainien, les députés et les représentants de la société civile.

Jens Stoltenberg et Ivanna Klympush-Tsintsadze, vice Première ministre ukrainienne de l’intégration européenne et euro-atlantique, inaugureront un nouveau bâtiment de la Représentation de l’OTAN en Ukraine.

Et ensuite:

Une nouvelle réunion du Conseil Otan-Russie le 13 juillet à Bruxelles

Si Stoltenberg fait l'honneur de se rendre à Kiev, les russes eux peuvent aller à Bruxelles. Laughing

(Belga) Les Etats membres de l'Otan tiendront une nouvelle série de discussions formelles avec la Russie la semaine prochaine, a annoncé jeudi un responsable de l'Alliance atlantique alors que les relations demeurent tendues en raison du conflit en Ukraine.

"Une réunion du Conseil Otan-Russie au niveau des ambassadeurs aura lieu le 13 juillet au siège de l'Otan à Bruxelles", a dit le responsable qui n'a pas voulu donner plus de détails sur le contenu des discussions entre les ambassadeurs des 28 Etats-membres et leur homologue russe. Le Conseil Otan-Russie se retrouvait régulièrement avant que la crise en Ukraine en 2014 ne mette en sommeil cette instance de dialogue créée en 2002. Les réunions ont repris début de 2016 à l'issue de nombreux mois de débats au sein de l'Alliance atlantique. Depuis, le Conseil s'est réuni à quatre reprises, la dernière fois en mars avec pour sujet principal la situation en Ukraine. La Russie a annexé en 2014 la péninsule ukrainienne de Crimée et soutient des séparatistes pro-russes dans l'est du pays. Les ambassadeurs avaient également discuté des mesures visant à éviter de dangereux malentendus à la suite d'une augmentation de l'activité militaire des deux côtés. L'Otan a suspendu sa coopération pratique, tant militaire que civile, avec la Russie. (Belga)
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Caduce62 le Ven 7 Juil - 12:20

http://uacrisis.org/fr/58251-69-ukrayintsiv-pidtrymuyut-vstup-nato

Kyiv, le 05 juillet 2017
La plupart des Ukrainiens soutiennent l’adhésion de l’Ukraine à l’OTAN

Selon les résultats d’un sondage sociologique, la plupart des Ukrainiens soutiennent l’adhésion de l’Ukraine à l’OTAN. Tels sont les résultats du sondage, annoncés par Olexiy Sidortchouk, analyste politique du Fonds des Initiatives démocratiques, lors d’une conférence de presse à l’Ukraine Crisis Média Center.

Si le référendum sur l’adhésion à l’OTAN avait été organisé en juin 2017, 69% des Ukrainiens auraient voté pour, dont 86% qui estiment que l’OTAN offre une défense à l’Ukraine. «La popularité de l’OTAN a fortement augmenté à l’est et au sud de l’Ukraine. Auparavant, il n’y avait que 1% des habitants du Donbass qui soutenait l’adhésion à l’OTAN, désormais ils sont 24% », a souligné Olexiy Garan, professeur de Sciences politiques de l’Université de Kyiv-Mohyla et directeur du Fonds des Initiatives démocratiques.

Cependant, 6% des Ukrainiens préfèrent que l’Ukraine rejoigne l’Alliance militaire avec la Russie.

Olexiy Sydortchouk a souligné que 44% des Ukrainiens craignaient l’adhésion à l’OTAN par peur que l’Alliance n’entraîne l’Ukraine dans ses opérations militaires. «Il est important de bien organiser la communication à ce sujet pour atténuer les craintes », a-t-il déclaré. Seuls 21% des Ukrainiens savent comment les décisions sont prises au sein de l’OTAN, 12% estiment qu’ils sont bien informés sur l’OTAN. Environ 37% des sondés voudraient en savoir plus sur les avantages que l’Alliance pourrait apporter à l’Ukraine.

«Les changements dans la conscience sociale correspondent plutôt à une évaluation émotionnelle de la société ukrainienne qui est à la recherche d’une protection contre l’agression russe. Malheureusement, il ne s’agit pas d’un choix conscient de la société », a souligné Borys Tarasyuk, député ukrainien.
avatar
Caduce62

Messages : 3743
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Александр le Lun 10 Juil - 10:57

Programme de la journée de Stoltenberg à Kiev:

09:00
Opening of the exhibition presenting achievements of 20 years of NATO Ukraine cooperation



[*]10:30
Meeting of the NATO-Ukraine Commission




[*]12:40
Joint press conference by the NATO Secretary General and the President of Ukraine




[*]13:15
Bilateral meeting with the Prime Minister of Ukraine







[*]14:15
Inauguration of the new premises of the NATO Representation to Ukraine (NRU)

  • by the NATO Secretary General and the Vice Prim Minister for European and Euro-Atlantic Integration, Mrs. Ivanna Klympush Tsintsadze





[*]15:35
Meeting of the Secretary General with the Speaker of the Parliament of Ukraine, Mr. Andriy Parubiy







[*]16:00
Address by the NATO Secretary General to the Parliament of Ukraine




[*]16:40
Meeting of the Secretary General and NATO Ambassadors with the Speaker of the Ukrainian Parliament and Heads of the Parliamentary Factions
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Александр le Lun 10 Juil - 14:56

L’OTAN soutient Kiev face aux «actions agressives» de la Russie


«La Russie a continué ses actions agressives contre l’Ukraine, mais l’OTAN et les alliés de l’OTAN soutiennent l’Ukraine et sont de votre côté», a déclaré Jens Stoltenberg au début de cette réunion.-AFP

L’OTAN est «solidaire» de l’Ukraine dans ses efforts pour faire face aux «actions agressives» de la Russie, a déclaré lundi le secrétaire général de l’Alliance Jens Stoltenberg, en visite à Kiev pour une réunion de la Commission OTAN – Ukraine.


«La Russie a continué ses actions agressives contre l’Ukraine, mais l’OTAN et les alliés de l’OTAN soutiennent l’Ukraine et sont de votre côté», a déclaré Jens Stoltenberg au début de cette réunion.



«Nous sommes ici pour montrer la solidarité de l’OTAN avec l’Ukraine et notre soutien ferme à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de votre pays», a ajouté le secrétaire général de l’Alliance atlantique, à laquelle Kiev espère adhérer.



La venue de M. Stoltenberg intervient au lendemain de la visite à Kiev du secrétaire d’État américain Rex Tillerson, qui a appelé la Russie à «faire le premier pas en faveur de la désescalade» dans l’est de l’Ukraine.



Plus de 10 000 personnes, civils et militaires des deux camps, ont trouvé la mort dans l’est de l’Ukraine depuis le déclenchement du conflit entre forces de Kiev et séparatistes prorusses en 2014, qui a suivi l’annexion de la péninsule ukrainienne de Crimée par la Russie.



Kiev et les Occidentaux accusent Moscou de soutenir militairement et financièrement les rebelles, ce que la Russie a toujours démenti.


L'Ukraine veut lancer la discussion sur son entrée dans l’Otan

(en Fait, c'est fait)


L’Ukraine va commencer à discuter avec l’Otan d’un plan d’action lui permettant d’adhérer à l'Otan annonce le président Porochenko (à droite) | AFP

L'Ukraine va demander à entrer dans l'Otan, annonce lundi 10 juillet le président du pays, Petro Porochenko.



L’Ukraine va commencer à discuter avec l’Otan d’un plan d’action lui permettant d’adhérer à l’organisation de défense et souhaite lancer des réformes pour se mettre aux normes de l’Otan pour 2020, a annoncé lundi le président ukrainien Petro Porochenko.



S’exprimant à ses côtés à Kiev, la capitale ukrainienne, le secrétaire général de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord, Jens Stoltenberg, a précisé que l’Otan avait fourni à l’Ukraine de nouveaux équipements pour l’aider à découvrir les auteurs de la cyberattaque qui a touché l’Ukraine et d’autres pays en juin.


Porochenko veut lancer les discussions d'adhésion



« L’Ukraine a clairement défini son avenir politique et son avenir dans la sphère de la sécurité », a déclaré le président ukrainien aux journalistes.

« Aujourd’hui, nous avons clairement montré que nous voulons entamer une discussion sur un programme d’adhésion et nos propositions pour cette discussion ont été acceptées avec plaisir », a-t-il ajouté.



En désaccord avec son voisin russe - l’Est ukrainien est toujours en proie à une insurrection soutenue par Moscou - l’Ukraine a adopté en juin une loi faisant de son adhésion à l’Otan un objectif prioritaire en matière de politique étrangère.

Une adhésion sous condition de réformes

L’Otan a pour sa part accepté en 2008 que l’Ukraine devienne un jour un de ses membres. Le pays lui fournit déjà des troupes notamment en Afghanistan.

Un plan officiel d’adhésion de l’Ukraine à l’Otan obligera le pays à atteindre certains objectifs en matière de réformes politiques, économiques et dans le domaine de la défense. Des comptes rendus montrant les progrès devront être fournis chaque année.



La rencontre Porochenko-Stoltenberg intervient au lendemain d’une visite du secrétaire d’État américain à Kiev. Rex Tillerson a estimé qu’il revenait à la Russie de faire le premier pas pour ramener la paix dans l’Est de l’Ukraine.
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Александр le Mar 11 Juil - 13:51

Le secrétaire général de l'OTAN réitère le ferme soutien de l'Alliance à l'Ukraine

Lundi soir (10 juillet 2017), le secrétaire général de l’OTAN, M. Jens Stoltenberg, a terminé une visite de deux jours en Ukraine, au cours de laquelle il a réitéré le ferme soutien politique et pratique de l'Alliance en faveur de l'Ukraine. Accompagné des représentants permanents auprès du Conseil de l'Atlantique Nord, M. Stoltenberg s'est rendu à Kiev pour célébrer le 20e anniversaire de la signature du Partenariat spécifique OTAN-Ukraine.



À l'occasion d'une réunion de la Commission OTAN-Ukraine tenue à l'invitation du président ukrainien Petro Porochenko, le secrétaire général, qui présidait les débats, a remercié l'Ukraine pour ses nombreuses contributions aux missions menées par l'OTAN ces deux dernières décennies, notamment en Afghanistan et en Iraq.  M. Stoltenberg a expliqué que l'OTAN avait considérablement accru son soutien à l'Ukraine depuis 2014, évoquant en particulier l'adoption d'un ensemble complet de mesures d'assistance.

Lors d'une conférence de presse conjointe avec le président Porochenko, M. Stoltenberg a déclaré aux journalistes qu'il était clair que le cessez-le-feu dans l'est de l'Ukraine n'était pas respecté, et il s'est dit préoccupé par les menaces grandissantes qui pèsent sur les observateurs de l’OSCE. Le secrétaire général a rappelé que l'application des accords de Minsk restait le seul moyen de parvenir à la paix et il a demandé le retrait des milliers de soldats russes déployés dans l'est de l'Ukraine.

S'adressant aux députés de la Rada, le secrétaire général a rappelé que l'Ukraine était un pays souverain, ayant le droit de choisir ses propres arrangements de sécurité.  C'est aux 29 pays membres de l'OTAN qu'il reviendra de se prononcer sur une éventuelle adhésion de l'Ukraine à l'Alliance. M. Stoltenberg s'est félicité des mesures déjà prises par l'Ukraine pour s'aligner sur les normes de l'OTAN.

Lors de sa visite à Kiev, le secrétaire général a eu des entretiens bilatéraux avec le président Porochenko, avec le premier ministre, Volodymyr Hroïsman, et avec d'autres hauts responsables ukrainiens. M. Stoltenberg a également assisté à l'inauguration des nouveaux locaux de la représentation de l’OTAN auprès de l’Ukraine, en présence de la vice-première ministre ukrainienne en charge de l'intégration européenne et euro-atlantique, Ivanna Klympouch-Tsintsadze.
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Александр le Jeu 13 Juil - 10:49

Des avions convertibles américains sont arrivés pour la première fois en Ukraine (photos)



Deux avions à rotors basculants Bell V-22 Osprey de la Marine des États-Unis sont arrivés à Odessa dans le cadre des exercices militaires de l'OTAN Sea Breeze-2017.

Cette information a été communiquée par l’édition «Doumskaya ».

Les tiltrotors Bell V-22 Osprey, combinant les avantages d'un avion et d'un hélicoptère, ont atterri à Odessa pour le ravitaillement en carburant. Ces avions se dirigeaient vers une base militaire dans la région de Mykolaiv pour participer aux manœuvres de Sea Breeze-2017.


Ce type des ADAV (aéronefs à décollage et atterrissage verticaux) est destiné aux troupes d'atterrissage, en particulier, sur le littoral. Il est a noté que l'avion convertible Bell V-22 Osprey comporte deux moteurs Rolls-Royce T406.



avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Александр le Lun 24 Juil - 12:18

Après les avions:

Les navires de l’OTAN sont arrivés dans le port d’Odessa



Aujourd’hui, des navires du groupe militaire permanent de l’OTAN sont arrivés dans le port d’Odessa.

Cette information a été communiquée par le service de presse des Forces navales ukrainiennes.

«Aujourd’hui, le 24 juillet, les navires du groupe militaire permanent de l’OTAN (SNMG2) : la frégate des Forces navales turques «YILDIRІM » et le destroyer des Forces navales du Royaume-Uni «DUNCAN, sont arrivés dans le port d’Odessa», peut-on lire dans le communiqué.

La visite durera jusqu’au 27 juillet.

avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Александр le Mar 25 Juil - 9:31

NATO Shows Ukraine Support at Sea, But War in East Turns Bloody

L'OTAN montre l'appui à l'Ukraine en mer, mais la guerre à l'Est tourne sanglante

Two NATO warships have docked at the Ukrainian port of Odessa and will open its doors to local visitors as part of the alliance’s bid to show support for Ukraine’s ambitions to one day join the Western-led bloc.

Ukraine, once a famously neutral state, has veered toward NATO membership since its relationship with neighboring Russia collapsed after a series of land grabs by pro-Russian forces in 2014. A poll last month found that nearly 56 percent of Ukrainians supported joining the alliance.

The U.K. Royal Navy’s HMS Duncan and Turkey’s frigate Yildirim arrived at the Black Sea port on Monday for a three-day stay, NATO representation to Ukraine announced on Facebook.

The vessels are in Ukrainian waters following a U.S.-led drill, called Sea Breeze, in which Ukraine took part. Their purpose this week, however, is more symbolic. The NATO liaison officer in Ukraine, Alexander Vinnikov, has officially gone aboard the visiting vessels, which will be open to Ukrainians who want to get better acquainted with the navies of Kiev’s western partners.

Russia has repeatedly objected to nonregional forces entering the Black Sea, taking particular issue with U.S. Navy vessels.

Tensions between Russia and Ukraine are high, as violence between government loyalists and Russian-backed separatist troops in eastern Ukraine flares up every year around August.

Ukraine’s president, Petro Poroshenko, warned on Sunday during a call with the leaders of Russia, Germany and France that Ukraine was entering the “bloodiest” outburst of 2017. Nine Ukrainian soldiers had died in the previous 72 hours.

The new U.S. envoy to the Ukraine ceasefire talks, Kurt Volker, said on Monday that he was “astonished” by the frail state of the ceasefire in eastern Ukraine and said the conflict resembled a “hot war.”


Deux navires de guerre de l'OTAN ont été amarrés au port ukrainien d'Odessa et ouvriront leurs portes aux visiteurs locaux dans le cadre de l'offre de l'alliance pour montrer un soutien aux ambitions de l'Ukraine pour rejoindre un jour le bloc dirigé par l'Occident.

L'Ukraine, une fois un état célèbre et neutre, s'est tournée vers l'adhésion à l'OTAN depuis que sa relation avec la Russie voisine s'est effondrée après une série d'atouts terrestres par les forces pro russes en 2014. Un sondage du mois dernier a révélé que près de 56% des Ukrainiens ont soutenu l'adhésion à l'alliance.

L'U.K. Royal HMS Duncan et la frégate de Turquie Yildirim sont arrivés lundi au port de la mer Noire pour un séjour de trois jours, la représentation de l'OTAN en Ukraine a annoncé sur Facebook.

Les navires se trouvent dans les eaux ukrainiennes à la suite d'un forage mené aux États-Unis, appelé Sea Breeze, dans lequel l'Ukraine a pris part. Le but de cette semaine, cependant, est plus symbolique.
L'officier de liaison de l'OTAN en Ukraine, Alexander Vinnikov, s'est officiellement installé à bord des navires visiteurs, qui sera ouvert aux Ukrainiens qui souhaitent mieux se familiariser avec les marins des partenaires occidentaux de Kiev.

La Russie s'est opposée à maintes reprises aux forces non régionales qui entrent dans la mer Noire, ce qui pose un problème particulier avec les navires de la marine américaine.

Les tensions entre la Russie et l'Ukraine sont élevées, alors que la violence entre les loyalistes du gouvernement et les soldats séparatistes soutenus par les Russes dans l'est de l'Ukraine éclate chaque année vers le mois d'août.

Le président de l'Ukraine, Petro Poroshenko, a averti dimanche lors d'un appel avec les dirigeants de la Russie, de l'Allemagne et de la France que l'Ukraine entrait dans l'explosion "la plus sanglante" de 2017. Neuf soldats ukrainiens étaient décédés au cours des 72 dernières heures.

Le nouvel envoyé américain au cessez-le-feu de l'Ukraine, Kurt Volker, a déclaré lundi qu'il était "étonné" par le frêle état du cessez-le-feu dans l'est de l'Ukraine et a déclaré que le conflit ressemblait à une "guerre chaude".
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Александр le Mer 26 Juil - 8:43

L'OTAN est le grand satan du coup:

RAF Typhoon scramble in response to Russian aircraft over the Black Sea



A Royal Air Force Typhoon based in Romania has been launched as a response to Russian aircraft operating near NATO airspace over the Black Sea.

Operating from the Romanian Mihail Kogalniceanu Air Base near Constanta on the Black Sea coast, the RAF Typhoon responded to Russian Federation Air Force Tu-22 Backfire strategic bombers heading south near NATO air space.



The Russian military jets were flying over the western Black Sea and were monitored by the Typhoon in accordance with the NATO Enhanced Air Policing (eAP) mission the RAF are conducting in Romania. The Tupolevs were tracked as they departed south but the jets did not come within visual range of each other.

Previously NATO’s Air Surveillance and Control System had detected several tracks of non-NATO military aircraft flying over the Black Sea, which were later identified as the two Russian jets. The NATO Combined Air Operations Centre (CAOC) at Torrejon Spain, ordered a RAF Typhoon jet to scramble and shadow the Russian jets flying in international airspace in the vicinity of NATO airspace.



Wing Commander Lewis Cunningham, Officer Commanding 3(F) Squadron said “It worked as we would have expected it to. We took down the details, ran to the aircraft and I took off within the prescribed timeline.” He added: “It’s satisfying. We spotted that there was something happening and then very quickly the ‘phone call came and we were running out of the door.”

The RAF mission in Romania is part of NATO’s Assurance Measures introduced in 2014. At the time, the Alliance started implementing these Assurance Measures with the goal to demonstrate the collective resolve of Allies, demonstrate the defensive nature of NATO and deter the threat of Russian aggression against NATO Allies.




Wing Commander Andrew Coe, Commanding Officer of 135 Expeditionary Air Wing based in Romania said: “This was a routine operation and is no different to what NATO aircraft do in other areas on a regular basis”. He added; “The RAF have a long tradition and experience of conducting such activities in the UK and it is a normal peacetime activity to monitor flights in airspace of interest”.

Un Royal Air Force Typhoon basé en Roumanie a été lancé en réponse aux avions russes opérant près de l'espace aérien de l'OTAN sur la mer Noire.

En provenance de la base aérienne Mihail Kogalniceanu, près de Constanta, sur la côte de la mer Noire, le RAF Typhoon a répondu aux bombardiers stratégiques Tu-22 Backfire de la Fédération de Russie dirigés vers le sud près de l'espace aérien de l'OTAN.

Les jets militaires russes volaient sur l'ouest de la mer Noire et ont été surveillés par le typhon conformément à la mission de la Force aérienne renforcée (PAA) de l'OTAN que la RAF mène en Roumanie.
Les Tupolev ont été suivis en partant du sud, mais les jets n'étaient pas compris dans la gamme visuelle.

Auparavant, le système de surveillance et de contrôle de l'air de l'OTAN avait détecté plusieurs pistes d'avions militaires non membres de l'OTAN sur la mer Noire, qui ont ensuite été identifiés comme les deux jets russes.
Le Centre d'opérations aériennes combinées de l'OTAN (CAOC) à Torrejon Espagne a ordonné à un avion RAF Typhoon de brouiller et d'ombre les avions russes volant dans l'espace aérien international à proximité de l'espace aérien de l'OTAN.

Le commandant de l'escadre Lewis Cunningham, officier commandant 3 (F) escadron a déclaré: «Cela a fonctionné comme nous l'aurions prévu. Nous avons retiré les détails, couru vers l'avion et j'ai décollé dans le délai prescrit. "Il a ajouté:" C'est satisfaisant.
Nous avons repéré qu'il y avait quelque chose qui se passait, puis très rapidement, l'appel téléphonique est venu et nous nous sommes épuisés. "

La mission de la RAF en Roumanie fait partie des mesures d'assurance de l'OTAN introduites en 2014. À l'époque, l'Alliance a commencé à mettre en œuvre ces mesures d'assurance dans le but de démontrer la résolution collective des Alliés, démontrer la nature défensive de l'OTAN et dissuader la menace de l'agression russe
Contre les alliés de l'OTAN.

Le commandant de l'escadre, Andrew Coe, commandant de l'aile aérienne expéditionnaire de 135, basé en Roumanie, a déclaré: "Il s'agissait d'une opération de routine et n'est pas différent de ce que font les avions de l'OTAN dans d'autres régions régulièrement". Il ajouta; "La RAF a une longue tradition et une expérience de la conduite de telles activités au Royaume-Uni et c'est une activité normale en temps de paix pour surveiller les vols dans l'espace aérien d'intérêt".


Ne pas perdre de vue que Sea Breeze est en cours:

Nato and Ukraine team up for Sea Breeze drills
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Александр le Lun 31 Juil - 14:50

Ukraine-NATO relations

NATO has had a partnership with Ukraine for over 20 years. Ukraine is one of the biggest beneficiaries of NATO Trust Funds. The funds have paid for various projects including financial support for political and security sector reforms, help with cyber defence and medical rehabilitation for Ukrainian soldiers.

L'OTAN a eu un partenariat avec l'Ukraine depuis plus de 20 ans. L'Ukraine est l'un des plus grands bénéficiaires des fonds fiduciaires de l'OTAN. Les fonds ont été payés pour divers projets, y compris un soutien financier pour les réformes du secteur politique et de la sécurité, l'aide à la cyber-défense et la réadaptation médicale pour les soldats ukrainiens.

avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Александр le Jeu 3 Aoû - 9:56

Afghanistan : attaque des talibans contre un convoi de l’Otan, des victimes.


Des soldats de l'Otan et les forces de sécurité afghanes patrouillent près de Herat, en Afghanistan, le 23 mai 2017 © AFP/Archives HOSHANG HASHIMI

Ce sont des militaires ukrainiens


Les talibans ont mené mercredi une attaque à la voiture suicide contre un convoi de l’Otan près de Kandahar, dans le sud de l’Afghanistan, faisant “des victimes” selon un porte-parole de la coalition.

Un commerçant de Kandahar proche du lieu de l’attaque, Mohammad Azim, a rapporté à l’AFP avoir vu “trois corps sortis d’un blindé” de la coalition, précisant que le convoi comportait trois véhicules au total quand il a été attaqué vers midi (07H30 GMT).

“Un véhicule était en feu après l’attaque, peu après un hélicoptère s’est posé”, a-t-il précisé.

Cette attaque intervient dans un climat fortement dégradé par la multiplication des attentats-suicide, dont le dernier en date mardi soir à Herat (ouest) a fait 30 morts et plus de soixante blessés au coeur d’une mosquée chiite.



L’opération “Résolute Support confirme l’attaque d’un convoi de l’Otan près de Kandahar. Cette attaque a fait des victimes”, a indiqué dans un communiqué un porte-parole de RS, l’opération de l’Otan en Afghanistan, promettant d’autres informations “dès que possible ainsi que davantage de détails”.

Mais près de trois heures après l’explosion, aucun bilan n’avait été communiqué de source officielle. La publication des bilans peut parfois prendre des jours dans le cas de décès, le temps de contacter les proches à domicile.

Selon le porte-parole de la police provinciale Zia Durrani, “une voiture piégée a foncé sur un convoi des forces étrangères vers midi à Daman”, près de la base militaire de l’Otan à proximité de l’aéroport de Kandahar, la capitale du sud.

“Nous n’avons pas d’autres détails pour le moment”, a-t-il ajouté.

Aucune information ne fait état de victimes civiles, selon le correspondant de l’AFP.

Un porte-parole des talibans a revendiqué cette opération par texto environ deux heures plus tard.

Les insurgés sont très présents dans la région de Kandahar, majoritairement pachtoune, à la frontière avec le Pakistan.

Le dernier attentat en date contre les forces de l’Otan s’est produit début mai à Kaboul à une heure de grande affluence, tuant huit passants et en blessant 28 autres.

Trois soldats de la coalition avaient été blessés mais la plupart des victimes étaient des civils dans cette opération revendiquée par le groupe Etat Islamique.

Par ailleurs début juillet, un soldat américain a été tué et deux blessés au cours d’une opération contre les talibans dans le Helmand, l’autre place-forte des insurgés dans le sud.

L’Opération Résolute Support compte plus de 13.000 hommes dont 8.400 Américains principalement déployés pour encadrer et entraîner les forces afghanes, mais 2.500 environ sont spécialement dédiés à la lutte anti-terroriste.

Le général John Nicholson qui commande l’opération a réclamé l’hiver dernier le renfort de plusieurs milliers hommes pour venir à bout de la double insurrection des talibans et de l’EI.

Aucune décision officielle n’a encore été prise malgré la visite en avril du patron du Pentagone, Jim Mattis et celle, le 4 juillet du sénateur républicain et héros de la guerre du Vietnam, John McCain.

La situation militaire en Afghanistan n’a cessé de se dégrader au cours de l’année écoulée. Et le directeur du renseignement américain, Dan Coats, a prévenu le Congrès en mai qu’elle continuerait “certainement de se détériorer tout au long de 2018”, même avec des renforts des Etats-Unis et de leurs partenaires.

Statement by the NATO Secretary General on an attack in Kandahar

Déclaration du Secrétaire général de l'OTAN lors d'une attaque à Kandahar

I strongly condemn yesterday's attack on a NATO convoy in the Kandahar province of Afghanistan, which left two US soldiers dead and four more wounded. I offer my sincere condolences to the families and loved ones of the fallen, and wish a speedy recovery to the injured.



This cowardly and brutal attack will not deter us in our mission to help the Afghan security forces stabilise their country, and prevent it from ever again becoming a safe haven for international terrorism.  

Je condamne fermement l'attaque d'hier contre un convoi de l'OTAN dans la province de Kandahar en Afghanistan, qui a laissé deux soldats américains morts et quatre autres blessés. J'offre mes sincères condoléances aux familles et aux proches des morts, et je souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

Cette attaque lâche et brutale ne nous dissuade pas dans notre mission d'aider les forces de sécurité afghanes à stabiliser leur pays et de l'empêcher de devenir un refuge pour le terrorisme international.
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Александр le Jeu 17 Aoû - 9:48

Neuf pays de l'OTAN participeront au défilé militaire à l'occasion du Jour de l'indépendance de l'Ukraine



10 unités des forces armées de différents pays du monde prendront part au défilé militaire le 24 août prochain, Jour de l'indépendance de l'Ukraine.
Selon le correspondant d'Ukrinform, le ministre ukrainien de la Défense Stepan Poltorak l'a déclaré le 16 août aux médias :

« 10 unités de différents pays, dont 9 sont les pays de l'Alliance et un autre est le pays qui cherche à adhérer à l'OTAN, participeront au défilé », a précisé le chef du ministère de la Défense.

Aux dires de Poltorak, à son invitation, 11 ministres de la Défense se rendront à Kyiv pour assister à la célébration du Jour de l'indépendance.

10 units of foreign armies to participate in Independence Day military parade in Kyiv
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Александр le Jeu 17 Aoû - 9:53

Ce n'est pas vraiment l'OTAN, mais . . .

avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Александр le Jeu 7 Sep - 9:41

Les chasseurs canadiens prêts à commencer la police aérienne en Roumanie


A CF-188 fighter jet of the Royal Canadian Air Force on display during the ceremony at Mihail Kogalniceau Airbase, Romania. Photo by OR-7 Christian Timmig, Allied Air Command Public Affairs Office

MIHAIL KOGALNICEANU, Romania – On August 31 NATO recognised full operational capability of the Royal Canadian Air Force detachment, deployed to Romania for NATO’s enhanced Air Policing mission. The Canadian CF-188 fighters are going to augment Romania’s Air Policing capabilities, securing the skies alongside Romanian MiG-21s.

"In augmenting an already credible Air Policing capability of the Romanian Air Force Canada and Romania stand shoulder to shoulder as close partners within NATO” says Brigadier General Scott Clancy, Director General Air Readiness of the Royal Canadian Air Force.

Lieutenant General Ruben Servert, Commander of CAOC Torrejon, presented the certificate to the Canadian detachment. He thanked the pilots and ground crews for their commitment, wishing them a successful mission and emphasized the importance of the mission for NATO’s Assurance Measures.

"The goal of implementing these Assurance Measures is to demonstrate the collective resolve of Allies, demonstrate the defensive nature of NATO and deter any aggression or threat of aggression against NATO Allies” states Lieutenant General Servert.

To receive full operational status by NATO, pilots and personnel have to undergo safety briefings, conduct familiarisation flights and ensure interoperability with their Romanian hosts and colleagues. Allied Air Command, NATO’s authority for all Integrated Air and Missile Defence matters, delegates the responsibility for the certification process to its southern Combined Air Operations Centre (CAOC) at Torrejon, Spain. As southern command and control unit for Air Policing, CAOC Torrejon is responsible for all NATO airspace south of the Alps, including Romania.

The enhanced Air Policing mission is part of NATO’s Assurance Measures, implemented after Russia’s illegal and illegitimate annexation of the Crimean peninsula in 2014. Allies’ augmentation of Romania’s own Air Policing capabilities sends a clear message of NATO’s resolve, commitment and solidarity to its Eastern Allies. Romania has successfully and professionally conducted its own Air Policing under NATO control and standards since its accession in 2004. Preceding the Canadian deployment, the mission was successfully conducted by a detachment from the Royal Air Force. Currently a detachment of the Italian Air Force is conducting the same mission in Bulgaria, underlining NATO’s capability, vigilance and high degree of interoperability among forces.

 
Story by Allied Air Command Public Affairs Office

MIHAIL KOGALNICEANU, Roumanie - Le 31 août, l'OTAN a reconnu la pleine capacité opérationnelle du détachement de l'Aviation royale du Canada, déployé en Roumanie pour la mission renforcée de la police aérienne de l'OTAN. Les chasseurs canadiens CF-188 vont augmenter les capacités de la police roumaine de l'air, sécurisant les cieux aux côtés des MiG-21 roumains.

"En augmentant une capacité de police aérienne déjà crédible de la Force aérienne roumaine du Canada et de la Roumanie, se positionnent comme des partenaires proches de l'OTAN", déclare le général de brigade Scott Clancy, directeur général de la Force aérienne royale du Canada.

Le lieutenant-général Ruben Servert, commandant de CAOC Torrejon, a présenté le certificat au détachement canadien.
Il a remercié les pilotes et les équipes terrestres pour leur engagement, leur souhaitant une mission réussie et souligné l'importance de la mission pour les mesures d'assurance de l'OTAN.

"L'objectif de la mise en œuvre de ces mesures d'assurance est de démontrer la résolution collective des Alliés, de démontrer la nature défensive de l'OTAN et de dissuader toute agression ou menace d'agression contre les Alliés de l'OTAN", le lieutenant-général Servert.

Pour recevoir un statut opérationnel complet par l'OTAN, les pilotes et le personnel doivent se soumettre à des séances d'information sur la sécurité, effectuer des vols de familiarisation et assurer leur interopérabilité avec leurs hôtes et collègues roumains. Allied Air Command, l'autorité de l'OTAN pour toutes les questions intégrées en matière de défense aérienne et antimissile, délègue la responsabilité du processus de certification à son Centre combiné d'opérations aériennes du sud (CAOC) à Torrejon, en Espagne.
En tant qu'unité de commandement et de contrôle du sud pour la police aérienne, CAOC Torrejon est responsable de tout l'espace aérien de l'OTAN au sud des Alpes, y compris la Roumanie.

La mission améliorée de la police de l'air fait partie des mesures d'assurance de l'OTAN, mises en œuvre après l'annexion illégale et illégitime de la péninsule de Crimée en 2014. L'augmentation des alliés des capacités de police aérienne de la Roumanie envoie un message clair de la volonté, de l'engagement et de la solidarité de l'OTAN envers ses alliés de l'Est . La Roumanie a mené avec succès et de manière professionnelle son propre contrôle aérien sous contrôle et normes de l'OTAN depuis son adhésion en 2004. Au début du déploiement canadien, la mission a été menée avec succès par un détachement de la Royal Air Force.
Actuellement, un détachement de l'armée de l'air italienne mène la même mission en Bulgarie, soulignant la capacité de l'OTAN, la vigilance et le degré élevé d'interopérabilité entre les forces.

Histoire par le bureau des affaires publiques de l'Air


Et rotation dans les pays baltes:

Les États-Unis et la Belgique assurent la protection de l'espace aérien des Alliés baltes

Au cours des quatre prochains mois, les États-Unis et la Belgique conduiront dans les États baltes une mission OTAN de police du ciel visant à protéger l'espace aérien de la région. Lors d'une cérémonie qui s'est tenue ce mardi (5 septembre 2017), la Belgique a pris la relève de l'Espagne dans un rôle de soutien. Elle opérera depuis la base d'Ämari, en Estonie. Les États-Unis quant à eux ont pris la tête de la mission à la base aérienne de Šiauliai, en Lituanie, le 30 août.



Pour cette mission, la Belgique déploie des chasseurs F-16, et les États-Unis des F-15C. Les États‑Unis dirigent la mission OTAN de police du ciel dans les États baltes pour la cinquième fois. Pour la Belgique, il s'agit de sa sixième participation.

Les Alliés assument à tour de rôle la protection du ciel dans les États baltes depuis 2004, lorsque l'Estonie, la Lettonie et la Lituanie sont devenues membres de l'Alliance. Depuis lors, 17 Alliés ont participé aux 45 rotations de la mission, illustrant ainsi la solidarité entre les pays membres de l’OTAN.
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Александр le Jeu 7 Sep - 15:09

L'OTAN accuse la Russie de bloquer l'observation du jeu de guerre massif

Kremlin ‘failing in its obligations’ by saying only three experts can attend as 100,000 troops mobilise on EU’s eastern border


A man watches Russian military jets performing in Alabino. Russia says the Zapad manoeuvres will not threaten anyone. Photograph: Pavel Golovkin/AP

Russia has been accused by the head of Nato of blocking the alliance from properly observing next week’s Zapad military exercises, when about 100,000 Russian troops are expected to mobilise on the EU’s eastern borders.

Jens Stoltenberg, Nato’s secretary general, said an offer from Russia and Belarus for three of their experts to attend some aspects of the huge exercise fell short of the Kremlin’s international obligations.

“Briefings on the exercise scenario and progress; opportunities to talk to individual soldiers; and overflights over the exercise. This is something that is part of the Vienna document, an agreement regulating transparency and predictability relating to military exercises,” said Stoltenberg during a visit to an Estonian military base where British troops have been stationed since March.

“So we call on Russia to observe the letter and the spirit of the Vienna document. Transparency and predictability are even more important when tensions are high to reduce the risks of misunderstandings and incidents. Nato remains calm and vigilant and we are going to keep Estonia and our allies safe.”

Under Organization for Security and Cooperation in Europe rules in the Vienna document, nations conducting exercises involving more than 13,000 troops must notify other countries in advance and be open to observers.

Russia and Belarus claim that the Zapad (“west”) exercises, which will be held in Belarus and parts of western Russia between 14 and 20 September, will involve about 12,700 troops.

Nato, however, believes many more troops will be involved. The prime minister of Estonia, Jüri Ratas, who joined Stoltenberg at the base in Tapa, about 75 miles (120km) from the Russian border, confirmed that his government believed about 100,000 Russian soldiers would be mobilised during the exercise.

He said: “I would like to say that we are concerned about the nature and lack of transparency of the exercise. Our attitude remains cool and confident. Along with our allies we will monitor the exercise very closely and remain ready for every situation.”

There has been speculation that Russia could use the forthcoming exercises as a cover for the permanent movement of troops and equipment into Belarus or even an offensive against Nato states, something Moscow has adamantly denied.

Russia claims that that western concerns about Zapad are unfounded, saying the war games will be purely defensive and are designed to help practise dealing with a terrorist threat in the future. The country holds the Zapad exercises every four years.

Tensions following the illegal annexation of Crimea by Russia in 2014 have, however, led to the establishment of four multinational battle groups in Estonia, Latvia, Lithuania and Poland, amounting to approximately 4,500 troops, including those from the UK.

Stoltenberg, a former prime minister of Norway, told reporters in Estonia: “We are not changing our military posture because of the Zapad exercise but Nato has only implemented important changes in our military posture in response to a more assertive Russia as seen developing in recent years, with more Russian troops close to our borders, more Russian equipment and more exercises. And not least of course the use of military force against a neighbour, Ukraine.”

He added that, while he saw no imminent threat to Nato states, the battle groups’ presence sent a strong message “that an attack on one ally will trigger a response from the whole alliance”.


Le Kremlin «manquait à ses obligations» en disant que trois experts pouvaient participer à 100 000 soldats mobilisés sur la frontière orientale de l'UE

La Russie a été accusée par le chef de l'Otan de bloquer l'alliance pour observer correctement les exercices militaires Zapad de la semaine prochaine, alors que près de 100 000 soldats russes devraient se mobiliser sur les frontières orientales de l'UE.

Jens Stoltenberg, secrétaire général de l'OTAN, a déclaré qu'une offre de la Russie et de la Biélorussie pour trois de leurs experts d'assister à certains aspects de l'énorme exercice était inférieure aux obligations internationales du Kremlin.


"Briefings sur le scénario d'exercice et les progrès; des occasions de parler à des soldats individuels; et survolent l'exercice. C'est quelque chose qui fait partie du document de Vienne, un accord régissant la transparence et la prévisibilité concernant les exercices militaires ", a déclaré Stoltenberg lors d'une visite dans une base militaire estonienne où des troupes britanniques ont été stationnées depuis mars.

"Nous demandons donc à la Russie d'observer la lettre et l'esprit du document de Vienne. La transparence et la prévisibilité sont encore plus importantes lorsque les tensions sont élevées pour réduire les risques de malentendus et d'incidents.
L'OTAN reste calme et vigilante et nous allons garder l'Estonie et nos alliés en sécurité. "

Selon les règles de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe dans le document de Vienne, les pays qui effectuent des exercices impliquant plus de 13 000 soldats doivent notifier d'autres pays à l'avance et être ouverts aux observateurs.

La Russie et la Biélorussie affirment que les exercices de Zapad ("ouest"), qui se tiendront en Biélorussie et dans certaines parties de la Russie occidentale entre le 14 et le 20 septembre, impliqueront environ 12 700 soldats


L'Otan, cependant, estime que beaucoup d'autres troupes seront impliquées. Le Premier ministre d'Estonie, Jüri Ratas, qui a rejoint Stoltenberg à la base de Tapa, à environ 75 milles (120 km) de la frontière russe, a confirmé que son gouvernement pensait qu'environ 100 000 soldats russes seraient mobilisés pendant l'exercice.

Il a dit: "Je voudrais dire que nous sommes préoccupés par la nature et le manque de transparence de l'exercice. Notre attitude reste cool et confiante.
Avec nos alliés, nous surveillerons très attentivement l'exercice et resterons prêts pour chaque situation ".

On a spéculé que la Russie pourrait utiliser les exercices à venir comme une couverture pour le mouvement permanent des troupes et des équipements en Biélorussie ou même une offensive contre les Etats de l'OTAN, ce que Moscou a catégoriquement nié.

La Russie affirme que les préoccupations occidentales concernant Zapad sont sans fondement, disant que les jeux de guerre seront purement défensifs et sont conçus pour aider à faire face à une menace terroriste à l'avenir. Le pays tient les exercices Zapad tous les quatre ans.


Les tensions suite à l'annexion illégale de la Crimée par la Russie en 2014 ont toutefois conduit à la création de quatre groupes de combat multinationaux en Estonie, en Lettonie, en Lituanie et en Pologne, soit environ 4 500 soldats, y compris ceux du Royaume-Uni.

Stoltenberg, un ancien Premier ministre de Norvège, a déclaré aux journalistes en Estonie: «Nous ne modifions pas notre position militaire en raison de l'exercice Zapad, mais l'OTAN n'a mis en œuvre que des changements importants dans notre position militaire en réponse à une Russie plus affirmée, comme on l'a vu se développer récemment années, avec plus de troupes russes proches de nos frontières, plus d'équipements russes et plus d'exercices. Et surtout, le recours à la force militaire contre un voisin, l'Ukraine ".

Il a ajouté que, alors qu'il ne voyait aucune menace imminente aux Etats de l'OTAN, la présence des groupes de combat a envoyé un message fort "qu'une attaque contre un allié déclenchera une réponse de toute l'alliance".
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Александр le Lun 11 Sep - 11:00

L’OTAN : la Russie est l'une des plus grandes sources de danger



Lors d'une réunion préalable à l'inauguration du Centre de prévention des menaces hybrides, Arndt Freytag von Loringhoven, adjoint du secrétaire général de l’OTAN, a déclaré que la Russie représentait un grand danger.

« La Russie est l'un des pays que nous surveillons le plus. En guise d’exemple nous pouvons citer l’annexion de la Crimée, les événements à l’est de l’Ukraine et les cyber-attaques contre le Parti démocrate aux États-Unis. La Russie est l'une des plus grandes sources de danger, mais pas le seul », a-t-il déclaré.

Douze pays sont, à ce jour, représentés au sein du Centre des prévention des menaces hybrides : le Royaume-Uni, les États-Unis, la France, l’Estonie, la Lituanie, la Lettonie, le Norvège, la Pologne, la Finlande, l’Espagne, l’Allemagne et la Suède.

Le Centre sera chargé de l’analyse des menaces hybrides, du développement d'un réseaux d’experts et de la formation de ces experts. L’inauguration officielle du Centre aura lieu le 2 octobre.

Sa décision a été décidée en avril 2017 par les représentants de plusieurs pays de l’OTAN et de l’Union européenne.

Ce n'est pas l'OTAN, mais:

La première phase des entraînements ukraino-américains «Rapid Trident — 2017 » a commencé



La première phase des entraînements ukraino-américains «Rapid Trident — 2017 » a commencé à la base de l’aérodrome de la brigade de l’aviation tactique  de Petro Franko.

Cette information a été communiquée par le service de presse du ministère de la Défense de l’Ukraine.

« Dans le cadre des entraînements militaires ukraino-américains «Rapid Trident — 2017 », nos partenaires américains d’une base militaire des États-Unis sont venus en Ukraine pour apprendre leurs collègues pilotes des méthodes de coopération avec d'interaction avec d'autres armes des forces armées dans différentes conditions », peut-on lire dans le communiqué.
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Александр le Mar 12 Sep - 10:43

Pour le Secrétaire général de l'OTAN, en trente ans, " le monde n'a jamais été aussi dangereux"

En visite à la base militaire estonienne à Tapa située à 120 kilomètres de la frontière russe, Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l'OTAN, a déclaré qu'en trente ans, le monde n'a jamais été aussi dangereux qu'aujourd'hui.


Jens Stoltenberg © REUTERS

Du 14 au 20 septembre, la Russie déploiera quelque 100 000 hommes au Bélarus, au sud de la frontière lituanienne, et dans l'enclave russe de Kaliningrad. Il s'agit d'une démonstration de force de l'armée russe répondant au nom de code Zapad-2017 (Ouest 2017).

"Le monde est plus imprévisible, et plus difficile, parce que nous avons tant de défis à relever en même temps", a déclaré Stoltenberg au quotidien britannique The Guardian. "Il y a une prolifération d'armes de destruction massive en Corée du Nord, il y a les terroristes, l'instabilité et une Russie plus assertive. Le monde est plus dangereux", a-t-il ajouté.

Incertitude

Si les grandes puissances que sont la Chine, les États-Unis, et la Russie au niveau régional tentent effectivement se repositionner dans le monde aux dépens de l'Europe dont l'indivision est exploitée par les autres, et qu'on ignore ce que réserve l'avenir, les experts estiment que la situation n'est pas extrêmement dangereuse pour autant. "Nous vivons une époque d'incertitude pleine de changements, et personne ne connaît l'avenir. En fin de course, nous aurons de nouveaux gagnants et perdants, mais nous ne connaissons ni leurs noms ni la difficulté de cette transition", explique le spécialiste de la Défense Alexander Mattelaer (VUB/Institut Egmont) au quotidien De Morgen.

Sven Biscop (Université de Gand/ Institut Egmont) soupçonne Stoltenberg de vouloir inciter les membres de l'OTAN à consacrer plus d'argent à la Défense. "La Guerre froide a été une époque de crise. Ensuite, l'Union soviétique s'est désintégrée, l'Irak a envahi le Kuwait et nous avons eu la guerre en Yougoslavie", rappelle-t-il au Morgen. "Ces événements n'ont pas entraîné de grande crise, mais à l'époque, personne ne savait comment allait évoluer la situation."

Corée du Nord

Interrogé pour savoir si une attaque nord-coréenne contre le territoire américain de Guam (Pacifique) tomberait sous le coup de l'article 5 du traité de l'OTAN, qui veut qu'une attaque contre un des pays membres de l'alliance soit considérée comme une attaque contre tous, M. Stoltenberg a refusé de "spéculer" sur ces considérations.

"Ce que je dirais, c'est que nous nous concentrons maintenant entièrement sur la manière dont nous pouvons contribuer à une solution pacifique au conflit", a-t-il dit.
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  benoit77 le Jeu 14 Sep - 11:14

"Dès la fin 2014, Vladimir Poutine a entériné une nouvelle doctrine militaire qui faisait figurer l’Otan comme menace fondamentale." :



L’armée russe montre ses muscles aux portes de l’Europe
http://www.ouest-france.fr/europe/russie/l-armee-russe-montre-ses-muscles-aux-portes-de-l-ue-5245702


Pour ces exercices, l'otan invite des observateurs russe . Pour ces exercices, la Russie n'invite pas les observateurs de l'otan.

Ah sont méchants ces gars de l'Otan  !!
avatar
benoit77

Messages : 1742
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum