Et l'OTAN?

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Александр le Mer 30 Nov - 13:08

Kyiv, NATO discussing possibility of joint patrols in Black Sea


Oleksandr Turchynov

Ukraine is ready to cooperate with NATO countries in joint patrols in the Black Sea, considering Russia's behavior in that region, Ukrainian National Security and Defense Council (NSDC) Secretary Oleksandr Turchynov said.

"We are ready and we are discussing this option. The thing is that the Russian Armed Forces are dominating the Black Sea following occupation of Crimea. There is no real alternative to them at the moment; there is no strong NATO fleet in the Black Sea. It was not necessary in the past, but now there is such necessity," he told Interfax-Ukraine in an interview.

According to Turchynov, Russia is bolstering its presence in the Baltic region, is rapidly militarizing the Kaliningrad region and is creating major bases in the Mediterranean, in Syria. "All this requires an appropriate response, primarily, on the part of NATO. So, I am positive that NATO should be actively present in the Black Sea, and Ukraine is prepared to render full support, from offering our ports as hosts to starting joint activity of our Navy and NATO units," he said.

For instance, Ukrainian ships may be involved, Turchynov said. "We do not have many of them but we are ready to participate in joint projects, such as joint patrols. Both our allies and we are interested in stopping the spread of Russia's aggression," he said.
avatar
Александр

Messages : 5111
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Александр le Lun 5 Déc - 15:14

Le secrétaire général de l'OTAN donne un aperçu préliminaire de la réunion des ministres des Affaires étrangères des pays de l’Alliance

Ce lundi (5 décembre 2016), le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, a présenté aux médias les thèmes de la réunion que les ministres des Affaires étrangères des pays de l'Alliance tiendront cette semaine. Mardi, les ministres évoqueront l'intensification de la coopération entre l'OTAN et l'Union Européenne, ainsi que les progrès accomplis par l'OTAN s'agissant de renforcer les capacités des partenaires à l'est et au sud. Mercredi, ils rencontreront le ministre afghan des Affaires étrangères, Salahuddin Rabbani, pour parler avec lui de la présence de l'OTAN en Afghanistan. En outre, à l'occasion d'une réunion de la Commission OTAN Ukraine, ils s'entretiendront avec le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Pavlo Klimkin, de la situation en matière de sécurité dans l'est du pays.

Le texte complet (en anglais)
avatar
Александр

Messages : 5111
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Александр le Mar 6 Déc - 10:32

Ukraine, NATO to discuss security situation in Donbas, reforms on December 7
(Ukraine, l'OTAN pour discuter de la situation sécuritaire du Donbas, les réformes le 7 Décembre)



Ukraine and NATO will discuss the state and prospects for deepening of partnership at a meeting of the NATO-Ukraine Commission on Wednesday, December 7, in Brussels.

NATO Secretary General Jens Stoltenberg stated this, an Ukrinform correspondent reported.

"On Wednesday, we will hold a meeting of the NATO-Ukraine Commission. The security situation in eastern Ukraine remains extremely tense. Every day the ceasefire is violated. Sometimes it happens a hundred times with the use of weapons prohibited by the Minsk agreements. Heavy weapons have not been withdrawn," the NATO Secretary General said.

He has noted that NATO continues its political and practical support for Ukraine, which opposes to the Russian aggression.

The NATO head also said that during the meeting the sides will also discuss the progress of reforms in Ukraine.

L'Ukraine et l'OTAN discuteront de l'état et des perspectives d'approfondissement du partenariat lors d'une réunion de la Commission OTAN-Ukraine le mercredi 7 décembre à Bruxelles.

Le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, a déclaré cela, a rapporté un correspondant ukrainien.

"La situation en matière de sécurité dans l'est de l'Ukraine reste extrêmement tendue." Tous les jours, le cessez-le-feu est violé, parfois il arrive cent fois avec l'utilisation d'armes interdites par les accords de Minsk. Les armes lourdes n'ont pas été retirées ", a déclaré le Secrétaire général de l'OTAN.

Il a noté que l'OTAN continue son soutien politique et pratique à l'Ukraine, qui s'oppose à l'agression russe.

Le chef de l'OTAN a également déclaré que pendant la réunion les parties discuteront également de l'avancement des réformes en Ukraine.
avatar
Александр

Messages : 5111
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Александр le Mer 7 Déc - 10:11

Stoltenberg: No accord reached at last two meetings of NATO-Russia Council
(Stoltenberg: Aucun accord n'a été atteint lors des deux dernières réunions du Conseil OTAN-Russie) Surprenant tient!

NATO Secretary General Jens Stoltenberg has said that NATO and the Russian Federation still have differences in the positions regarding Ukraine, but the Alliance will continue to advocate for the frank dialogue with Russia.
”As we decided in Warsaw at the Summit we agreed to have a focused and meaningful dialogue with Russia,” said Stoltenberg. 
”We stated also that Ukraine is an essential part of that dialogue and that`s still the case. So Ukraine is an essential part of our dialogue with Russia, so one of the reasons why we think it is important to have a dialogue with Russia is also to raise those issues where we disagree and Ukraine has been discussed at the two previous meetings, and we discussed different items, different issues, risk reduction, transparency but Ukraine has also been one of the issues that we have discussed,” he said.
”We think of course this kind of dialogue is also an opportunity to exchange views on issues where we disagree. When it comes to the work on the upcoming meeting of the NATO Russia Council, I am not going into details. I will just confirm that we are in contact with our Russian counterparts and that we are looking into when to convene the meeting and what to discuss and I will not comment on the details of that process,” he said before a meeting of foreign ministers of member countries of the Alliance and the North Atlantic Council in Brussels
Stoltenberg also said that NATO and the European Union would strengthen co-operation in countering hybrid and cyber threats.
”At a time when the peaceful order is being challenged in new ways, NATO and the EU need to work closer than ever before. Over the last couple of years, we have been able to create new momentum in our partnership and reach a new understanding of the importance of our cooperation. At all levels, from staff-to-staff talks, to my regular meetings with Presidents Tusk and Juncker, High Representative Federica Mogherini, and our participation at each other`s ministerials and summits. We have moved step by step, in a pragmatic way which benefits all our nations, and this week, I expect we will take a significant step forward: by endorsing a package of more than 40 measures to implement the Joint Declaration which I signed together with President Tusk and President Juncker in July in Warsaw. This aims to deepen our cooperation in seven areas. Including countering hybrid and cyber threats, working together in maritime operations, and on capability development. Cooperation with the European Union is also an important way in which NATO projects stability beyond our borders,” Stoltenberg said.




See also: Stoltenberg comments on upcoming Ukraine-NATO meeting in Brussels




Le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, a déclaré que l'OTAN et la Fédération de Russie continuent de diverger dans leurs positions concernant l'Ukraine, mais l'Alliance continuera à plaider en faveur du dialogue franc avec la Russie.
"Comme nous l'avons décidé à Varsovie au Sommet, nous avons convenu d'avoir un dialogue ciblé et significatif avec la Russie", a déclaré Stoltenberg. 
"Nous avons également déclaré que l'Ukraine est un élément essentiel de ce dialogue et que c'est toujours le cas. Donc l'Ukraine est un élément essentiel de notre dialogue avec la Russie, donc une des raisons pour lesquelles nous pensons qu'il est important d'avoir un dialogue avec la Russie est aussi de soulever les questions où nous sommes en désaccord et l'Ukraine a été discuté lors des deux réunions précédentes, Nous avons discuté de différents sujets, de différentes questions, de la réduction des risques, de la transparence, mais l'Ukraine a également été l'une des questions dont nous avons discuté », at-il dit.
"Nous pensons bien sûr que ce type de dialogue est aussi une occasion d'échanger des points de vue sur des questions où nous sommes en désaccord. En ce qui concerne les travaux de la prochaine réunion du Conseil OTAN Russie, je ne vais pas entrer dans les détails. Je confirme simplement que nous sommes en contact avec nos homologues russes et que nous nous demandons quand organiser la réunion et ce qu'il y a lieu de discuter et je ne commenterai pas les détails de ce processus », a-t-il déclaré avant une réunion des ministres des Affaires étrangères de Membres de l'Alliance et du Conseil de l'Atlantique Nord à Bruxelles
Stoltenberg a également déclaré que l'OTAN et l'Union européenne renforceraient la coopération dans la lutte contre les menaces hybrides et cybernétiques.
"À un moment où l'ordre pacifique est contesté de nouvelles façons, l'OTAN et l'UE doivent travailler plus étroitement que jamais. Au cours des deux dernières années, nous avons pu créer un nouvel élan dans notre partenariat et atteindre une nouvelle compréhension de l'importance de notre coopération. À tous les niveaux, des entretiens entre le personnel et le personnel, à mes réunions régulières avec les présidents Tusk et Juncker, la haute représentante Federica Mogherini, ainsi que de notre participation aux réunions ministérielles et aux sommets des uns et des autres. Nous avons progressé de manière pragmatique, ce qui profite à tous nos pays, et cette semaine, j'espère que nous allons faire un grand pas en avant: en approuvant un ensemble de plus de 40 mesures pour mettre en œuvre la Déclaration conjointe que j'ai signée avec Président Tusk et le président Juncker en juillet à Varsovie. Cela vise à approfondir notre coopération dans sept domaines. Y compris la lutte contre les menaces hybrides et cybernétiques, le travail conjoint dans les opérations maritimes et le développement des capacités. La coopération avec l'Union européenne est également un moyen important par lequel l'OTAN projette la stabilité au-delà de nos frontières », a déclaré M. Stoltenberg.


 Voir aussi: Stoltenberg comments on upcoming Ukraine-NATO meeting in Brussels


avatar
Александр

Messages : 5111
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Александр le Mer 7 Déc - 13:54

La réunion de la commission OTAN - Ukraine est terminée, conférence de presse de Jens Stoltenberg:

Press conference

by NATO Secretary General Jens Stoltenberg following the meeting of the NATO-Ukraine Commission at the level of Foreign Ministers



Good morning.

We have just concluded a meeting of the NATO-Ukraine Commission with Foreign Minister Pavlo Klimkin. And our meeting underscores NATO’s unwavering support for Ukraine. NATO Allies do not – and will not – recognise Russia’s illegal annexation of Crimea. Today we discussed Russia’s continued aggressive actions, the importance of implementing the Minsk Agreements and NATO’s enduring support for Ukraine.

The security situation remains serious. Last month saw massive increase in ceasefire violations and they continue, with hundreds of explosions caused every day by equipment banned under the Minsk Agreements. Heavy weaponry has not been withdrawn and only 13 percent of the heavy weaponry registered with the OSCE can be currently traced. Russian-backed militants also continue to restrict the free movement of OSCE monitors, and some monitors have even become targets themselves. For example, on 9 November, impacts from heavy weapon shelling came down just 50 metres from monitors south of Donetsk. So this just illustrates the seriousness of the situation in eastern Ukraine and many violations of the ceasefire. Minister Klimkin today reconfirmed Ukraine’s commitment to the Minsk Agreements. Russia has a significant responsibility in bringing the conflict to an end. Diplomacy offers the only viable solution to the crisis in Ukraine. So it is unfortunate that last week’s meeting of the Normandy format was inconclusive. I call on all parties to redouble their efforts to implement the Minsk Agreements in full. As a first step, we need to see an immediate and full ceasefire. In the meantime, the international community must keep pressuring Russia to respect its obligations. Especially while the security situation in eastern Ukraine remains so serious, it is important that economic sanctions be maintained.

At the Warsaw Summit, we adopted the Comprehensive Assistance Package for Ukraine. Our meeting today was an opportunity to review its implementation. Allies made fresh pledges of support with funding and advisors. And we heard more about the Ukrainian government’s progress on its ambitious reform programme. As Ukraine continues on its reform path, NATO and NATO Allies will continue to provide strong practical and political support. For Ukraine’s sovereignty and territorial integrity and for its efforts to build a better future for all Ukrainians.

Bonjour.

Nous venons de terminer une réunion de la Commission OTAN-Ukraine avec le ministre des Affaires étrangères Pavlo Klimkin. Et notre réunion souligne le soutien indéfectible de l'OTAN à l'Ukraine. Les Alliés de l'OTAN ne reconnaissent pas - et ne reconnaîtront pas - l'annexion illégale de la Crimée par la Russie. Aujourd'hui, nous avons discuté de la poursuite des actions agressives de la Russie, de l'importance de la mise en œuvre des Accords de Minsk et du soutien durable de l'OTAN à l'Ukraine.

La situation sécuritaire reste grave. Le mois dernier a vu une augmentation massive des violations du cessez-le-feu et ils continuent, avec des centaines d'explosions causées chaque jour par des équipements interdits en vertu des Accords de Minsk. Les armes lourdes n'ont pas été retirées et seulement 13% des armes lourdes enregistrées auprès de l'OSCE peuvent être tracées. Les militants soutenus par les Russes continuent également à restreindre la libre circulation des moniteurs de l'OSCE, et certains moniteurs sont même devenus des cibles eux-mêmes. Par exemple, le 9 novembre, les impacts des bombardements d'armes lourdes sont tombés à seulement 50 mètres des observateurs au sud de Donetsk. Ceci illustre simplement la gravité de la situation dans l'est de l'Ukraine et de nombreuses violations du cessez-le-feu. Le ministre Klimkin a réaffirmé aujourd'hui l'attachement de l'Ukraine aux Accords de Minsk. La Russie a une responsabilité importante pour mettre fin au conflit. La diplomatie offre la seule solution viable à la crise en Ukraine. Il est donc regrettable que la réunion de la semaine dernière du format Normandie n'ait pas été concluante. J'appelle toutes les parties à redoubler d'efforts pour mettre pleinement en œuvre les Accords de Minsk. Dans un premier temps, nous devons voir un cessez-le-feu immédiat et complet. Entre-temps, la communauté internationale doit continuer à faire pression sur la Russie pour qu'elle respecte ses obligations. D'autant que la situation sécuritaire dans l'est de l'Ukraine reste si grave, il est important que les sanctions économiques soient maintenues.

Au Sommet de Varsovie, nous avons adopté le Paquet d'assistance globale pour l'Ukraine. Notre réunion d'aujourd'hui a été l'occasion de revoir sa mise en œuvre. Les alliés ont fait de nouveaux engagements de soutien avec des fonds et des conseillers. Et nous avons entendu plus sur les progrès du gouvernement ukrainien dans son ambitieux programme de réforme. Alors que l'Ukraine poursuit sa voie de réforme, l'OTAN et les Alliés de l'OTAN continueront de fournir un soutien pratique et politique fort. Pour la souveraineté et l'intégrité territoriale de l'Ukraine et pour ses efforts pour construire un meilleur avenir pour tous les Ukrainiens.
avatar
Александр

Messages : 5111
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Александр le Mer 14 Déc - 15:43

"Ils" vont encore dire "provocations": Laughing

NATO to hold excersises in Norway near border with Russia
(L'OTAN organise des exercices en Norvège près de la frontière avec la Russie)


Spanish Navy Marines take positions during a military exercise in the Garrucha beach near Almeria, Spain (AP photo)

Up to 10,000 NATO troops will participate in exercises       
NATO military exercises will be held in March 2017 in the Norwegian province of Finnmark sharing borders with Russia, the NRK outlet reports.

According to the sources, upcoming drills will be the largest ones held in the province since 1967, with up to 10,000 of the Norwegian, American and British personnel engaged in exercises.  


"The Finnmark exercises are meant to practice rapid redeployment of combat units from the bases in Southern Norway and the city of Tromso to the country's north," the Armed Forces unified staff official Ivar Moen. 



The Russian side has been preliminary informed about the drills, and they will be held far away from the Russian border, so there should be no reason to be paranoid about feeling provoked, he also added. 


Read also Montenegro votes for NATO: US Senate committee supports the movement

Previous NATO exercises have been held in the Norwegian province in 2014. 

Jusqu'à 10 000 soldats de l'OTAN participeront à des exercices

Les exercices militaires de l'OTAN auront lieu en mars 2017 dans la province norvégienne du Finnmark, partageant les frontières avec la Russie, rapporte la NRK.

Selon les sources, les exercices à venir seront les plus importants organisés dans la province depuis 1967, avec jusqu'à 10 000 employés norvégiens, américains et britanniques engagés dans des exercices.

"Les exercices Finnmark sont destinés à pratiquer le redéploiement rapide des unités de combat des bases dans le sud de la Norvège et de la ville de Tromso vers le nord du pays", a déclaré l'armée unifiée Ivar Moen.

La partie russe a été informée de façon préliminaire des exercices, et ils seront détenus loin de la frontière russe, il ne devrait donc pas y avoir de raison d'être paranoïaque au sujet de se sentir provoqué, at-il ajouté.

Lire aussi Le Monténégro vote pour l'OTAN: Le Comité sénatorial américain appuie le mouvement

Des exercices antérieurs de l'OTAN ont eu lieu dans la province norvégienne en 2014.
avatar
Александр

Messages : 5111
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Александр le Mar 20 Déc - 13:49

NATO-Russia summit not solving ‘profound disagreement' on Ukraine
(Le sommet OTAN-Russie ne résout pas un «profond désaccord» sur l'Ukraine)

NATO allies "reiterated their strong support for Ukraine's sovereignty and territorial integrity" 
       

NATO and Russia remain at loggerheads over Ukraine, the alliance's top official said Monday, but have discussed a proposal to try to improve air safety over the Baltic Sea, ABC reports. NATO Secretary General Jens Stoltenberg said the 28-nation military alliance and Russia "have profound disagreements on the crisis" in Ukraine.

He stressed, that NATO allies "reiterated their strong support for Ukraine's sovereignty and territorial integrity" and insisted that they would never "recognize Russia's illegal and illegitimate annexation of Crimea."
The situation in eastern Ukraine also remains of deep concern, NATO head added. "Ceasefire violations have reached record levels in recent months. Heavy weapons have not been withdrawn. And OSCE monitors have repeatedly become targets," he pointed out.

Read also NATO-Russia Council meeting: European security and Ukraine conflict at table

But the talks on Ukraine didn't lead to any new decision or conclusion. "The Minsk Agreements provide a plan for the settlement of the conflict in eastern Ukraine. All signatories should fully comply with their commitments. And Allies called on Russia to use its considerable influence on the militants to meet their commitments in full," Stoltenberg said.






Stoltenberg's remarks came after the NATO-Russia Council, held today in Brussels for more than three hours. There was no immediate comment from the Russian side.

It was the third time this year that diplomats have tried to resolve some of their differences. The meeting included talks on ways to avoid incidents and accidents between Russian and NATO forces.

"Russia has annoyed NATO with snap war games or by buzzing the alliance's ships and aircraft with fighter jets, as well as what NATO sees as aggressive use of propaganda," media explained.

Finland proposed that technical talks be held to help ensure that pilots act more responsibly. The two sides exchanged some information on respective military exercises.

Read also Most Ukrainians would vote for EU and NATO membership - opinion poll

Douglas Lute, the U.S. ambassador to NATO, told ABC news on Sunday: "I don't believe that anyone in Russia today intends to attack NATO. I worry about attempts by Russia ... to influence political campaigns, flooding allied capitals, the news media with misinformation or disinformation and all these with an attempt to fragment internally our societies, perhaps distort our political processes and to sow discontent and a lack of cohesion across the allies."

NATO suspended cooperation with Russia in April 2014 over Moscow's role in Ukraine. Formal talks resumed in April after an almost two-year break. Stoltenberg underlined that the new meeting "does not indicate a return to business as usual."

Les alliés de l'OTAN "ont réitéré leur ferme soutien à la souveraineté et à l'intégrité territoriale de l'Ukraine"

L'OTAN et la Russie sont encore en désaccord sur l'Ukraine, a déclaré lundi le haut fonctionnaire de l'alliance, mais ont discuté une proposition visant à améliorer la sécurité aérienne sur les rapports de la mer Baltique, ABC. Le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, a déclaré que l'alliance militaire de 28 nations et la Russie "ont de profondes désaccords sur la crise" en Ukraine.

Il a souligné que les alliés de l'OTAN «réitèrent leur ferme soutien à la souveraineté et à l'intégrité territoriale de l'Ukraine» et ont insisté sur le fait qu'ils ne «reconnaîtraient jamais l'annexion illégale et illégitime de la Crimée par la Russie».

La situation dans l'est de l'Ukraine reste également très préoccupante, a ajouté le chef de l'OTAN. "Les violations du cessez-le-feu ont atteint un niveau record ces derniers mois. Les armes lourdes n'ont pas été retirées et les observateurs de l'OSCE sont devenus de nombreuses fois des cibles", at-il souligné.

Lire aussi Réunion du Conseil OTAN-Russie: la sécurité européenne et le conflit en Ukraine à la table

Mais les pourparlers sur l'Ukraine n'ont abouti à aucune nouvelle décision ou conclusion. "Les Accords de Minsk prévoient un plan pour le règlement du conflit dans l'est de l'Ukraine, et tous les signataires doivent respecter pleinement leurs engagements et les Alliés ont appelé la Russie à user de son influence considérable sur les militants pour remplir pleinement leurs engagements", a déclaré Stoltenberg.

Les propos de Stoltenberg sont intervenus après le Conseil OTAN-Russie, qui s'est tenu aujourd'hui à Bruxelles pendant plus de trois heures. Il n'y a pas eu de commentaire immédiat de la partie russe.

C'est la troisième fois cette année que les diplomates tentent de résoudre certaines de leurs divergences. La réunion a inclus des discussions sur les moyens d'éviter les incidents et les accidents entre les forces russes et l'OTAN.

"La Russie a ennuyé l'OTAN avec des jeux de guerre instantanés ou en bourdonnant les navires et avions de l'alliance avec des avions de chasse, ainsi que ce que l'OTAN considère comme une utilisation agressive de la propagande", expliquent les médias.

La Finlande a proposé que des discussions techniques soient organisées pour aider les pilotes à agir de manière plus responsable. Les deux parties ont échangé des informations sur les exercices militaires respectifs.

Lire aussi La plupart des Ukrainiens voteraient pour l'adhésion à l'UE et à l'OTAN - sondage d'opinion

Douglas Lute, l'ambassadeur des Etats-Unis auprès de l'OTAN, a déclaré dimanche à ABC: "Je ne crois pas que quiconque en Russie ait l'intention d'attaquer l'OTAN, je m'inquiète des tentatives de la Russie pour influencer les campagnes politiques, inonder les capitales alliées, Les médias d'information avec la désinformation et la désinformation et tout cela avec une tentative de fragmentation interne de nos sociétés, peut-être déformer nos processus politiques et semer le mécontentement et un manque de cohésion à travers les alliés.

L'OTAN a suspendu la coopération avec la Russie en avril 2014 sur le rôle de Moscou en Ukraine. Les pourparlers officiels ont repris en avril après une pause de presque deux ans. Stoltenberg a souligné que la nouvelle réunion "n'indique pas un retour aux affaires comme d'habitude."
avatar
Александр

Messages : 5111
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Александр le Mer 21 Déc - 15:33

Le texte en français de Jens Stoltenberg:

Déclaration du secrétaire général de l'OTAN a l’issue de la réunion du Conseil OTAN-Russie
avatar
Александр

Messages : 5111
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Александр le Lun 16 Jan - 11:26

La politique agressive de la Russie conduit à la revigoration de l'OTAN



Russia's aggressive policy has led to the invigoration of NATO structures and forced it to demonstrate its ability to act decisively, Deputy Prime Minister of Ukraine for European and Euro-Atlantic Integration Ivanna Klympush-Tsintsadze has said.

In her article for the ZN.UA publication, the official noted in contrast to the European Union, which is experiencing a systemic crisis, NATO today is only strengthening.

According to her, today no one in NATO has illusions about the events in Ukraine.

She stressed Ukraine's integration into NATO is a way to create a modern efficient army.
"This process is already underway, and cooperation with NATO now plays a key role in it," she
wrote.

Klympush-Tsintsadze also noted NATO standards include not only a strong army, but also a transparent defense budget, elimination of corruption in public procurement for defense needs, technical re-equipment of the troops and readiness for new types of threats, generating a hybrid type of war.

La politique agressive de la Russie a conduit à la dynamisation des structures de l'OTAN et l'a forcée à démontrer sa capacité d'agir de manière décisive, a déclaré Ivanna Klympush-Tsintsadze, vice-première ministre de l'Ukraine pour l'intégration européenne et euro-atlantique.

Dans son article pour la publication ZN.UA, le fonctionnaire a noté, contrairement à l'Union européenne, qui connaît une crise systémique, L'OTAN ne fait que se renforcer.

Selon elle, aujourd'hui, personne au sein de l'OTAN n'a d'illusions sur les événements en Ukraine.

Elle a souligné que l'intégration de l'Ukraine dans l'OTAN est un moyen de créer une armée efficace moderne.

"Ce processus est déjà en cours, et la coopération avec l'OTAN y joue maintenant un rôle clé", a-t-elle écrit.

Klympush-Tsintsadze a également noté que les normes de l'OTAN comprennent non seulement une armée forte, mais aussi un budget de défense transparent, l'élimination de la corruption dans les marchés publics pour les besoins de la défense, le rééquipement technique des troupes et la préparation à de nouveaux types de menaces, générant un type de guerre hybride.
avatar
Александр

Messages : 5111
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Александр le Jeu 19 Jan - 11:00

Le chef de l'état-major général des forces armées ukrainiennes informe l'OTAN des scénarios possibles du développement du conflit dans le Donbass



The Ukrainian Armed Forces' General Staff chief Viktor Muzhenko has presented his views on a possible escalation of the situation in Donbas at a meeting of the NATO-Ukraine Military Committee in Brussels.

"We have informed the NATO general staff chiefs on possible variants, scenarios, our views of a possible escalation of the conflict and a deterioration of the situation in eastern Ukraine, as well as in the system of the European-wide security. Without exception, all allies have confirmed support to Ukraine, condemned Russia's aggression and said that they will continue to provide assistance to our country," the Ukrainian Defense Ministry's press service cited Muzhenko as saying on Wednesday.

Apart from that, Muzhenko held a number of bilateral meetings, during which the issues of development of cooperation and NATO's assistance to Ukraine were discussed.

In particular, he met with NATO Deputy Secretary General Rose Gottemoeller, NATO Military Committee Chairman Peter Pavel, NATO Supreme Allied Commander Europe Curtis Scaparotti and general staff heads of the United Kingdom, Canada, Latvia, Poland, Romania, Slovakia, Turkey, Hungary, the Czech Republic, Sweden, Lithuania, Moldova and Estonia.

Le chef de l'état-major des forces armées ukrainiennes Viktor Muzhenko a présenté son point de vue sur une éventuelle escalade de la situation dans le Donbass lors d'une réunion du Comité militaire OTAN-Ukraine à Bruxelles.

"Nous avons informé les chefs d'état-major de l'OTAN des variantes possibles, des scénarios, de notre opinion sur une éventuelle escalade du conflit et une détérioration de la situation dans l'est de l'Ukraine, ainsi que dans le système de la sécurité européenne.
Tous les alliés ont confirmé leur soutien à l'Ukraine, ont condamné l'agression de la Russie et ont dit qu'ils continueront à fournir une assistance à notre pays », a déclaré Muzhenko, le service de presse du ministère de la Défense ukrainien.

En dehors de cela, Muzhenko a tenu un certain nombre de réunions bilatérales, au cours de laquelle les questions de développement de la coopération et l'aide de l'OTAN à l'Ukraine ont été discutés.

Il a notamment rencontré le Secrétaire général adjoint de l'OTAN, M. Rose Gottemoeller, le Président du Comité militaire de l'OTAN, M. Peter Pavel, le Commandant suprême des forces alliées de l'OTAN, M. Curtis Scaparotti, ainsi que des chefs d'état-major du Royaume-Uni, du Canada, de la Lettonie, La République tchèque, la Suède, la Lituanie, la Moldova et l'Estonie.


Très bizarement, rien de la visite de Muzhenko à l'OTAN sur leur site web.
avatar
Александр

Messages : 5111
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Александр le Mer 25 Jan - 9:43

Une délégation de l'OTAN est en visite en Ukraine - Ministère de la Défense



Kyiv, January 24, 2017. NATO tool may help Ukraine achieve better compatibility of its armed forces with those of NATO member states. Ukrainian combat veterans get ready to Invictus Games in Toronto.

NATO delegation is on a visit in Ukraine. Agenda of the visit includes expert consultations as well as discussions on Ukraine’s participation in the Alliance’s program “Planning and Review Process”, said Colonel Dmytro Hutsulyak, spokesperson of Ukraine’s Defense Ministry, speaking at a press-briefing at Ukraine Crisis Media Center. “Planning and Review Process is an efficient tool to achieve compatibility between the Armed Forces of Ukraine and of the North Atlantic Alliance member states. It also helps Ukraine achieve NATO membership criteria,” he said.
Over the last year servicemen of the Ukrainian Air Force took part in over 460 training events, made about 80 tactical flying exercises as well as held over 200 maneuvers. The Air Force reached the 11,5 flight hour mark. “Several dozens of units of combat aircraft entered into service after modernization and renovation. At the end of the year large-scale control and flight military drills of the S-300 antiaircraft missile system took place in Kherson region,” Colonel Hutsulyak added. About 4,5 thousand Ukrainian servicemen were trained at the Air Force Joint Training Center, and over 300 officers graduated from the Kharkiv National Air Force University. Pilot skills they obtained allow them to pilot combat aircraft, including Su-25, MiG-29 as well as Mi-24 helicopters.
Ukrainian Armed Forces servicemen – potential Ukraine’s national team members at the Invictus Games are being trained. Invictus Games will take part in Toronto in September 2017. “Thirty nine Ukrainian servicemen and combat veterans underwent selection at the training ground in Lviv. They got injuries or disability when on duty. Pre-selection is due to take place in Kyiv and Odesa. Following the selection stage candidates will take part in the national games that have the same rules as the Invictus Games. Then active training will start. Fifteen best sportsmen will enter the national team,” Defense Ministry spokesperson said. A total of 175 candidates applied to the national team, about 40 of them are servicemen.
Kiev, 24 janvier 2017. L'outil de l'OTAN peut aider l'Ukraine à parvenir à une meilleure compatibilité de ses forces armées avec celles des pays membres de l'OTAN. Les anciens combattants ukrainiens se préparent aux Jeux Invictus à Toronto.

La délégation de l'OTAN est en visite en Ukraine. L'ordre du jour de la visite comprend des consultations d'experts ainsi que des discussions sur la participation de l'Ukraine au programme "Processus de planification et d'examen" de l'Alliance, a déclaré le colonel Dmytro Hutsulyak, porte-parole du ministère ukrainien de la Défense. "Processus de planification et d'examen est un outil efficace pour parvenir à la compatibilité entre les forces armées de l'Ukraine et des États membres de l'Alliance de l'Atlantique Nord.
Il aide également l'Ukraine à atteindre les critères d'adhésion à l'OTAN », at-il dit.

Au cours de la dernière année, les militaires de l'armée de l'air ukrainienne ont participé à plus de 460 entraînements, effectué environ 80 exercices de vol tactique et tenu plus de 200 manœuvres. La Force aérienne a atteint la barre des 11 heures. "Plusieurs dizaines d'unités d'avions de combat sont entrées en service après la modernisation et la rénovation. À la fin de l'année, des exercices militaires de contrôle et de vol à grande échelle du système de missiles antiaériens S-300 ont eu lieu dans la région de Kherson ", a ajouté le colonel Hutsulyak. Environ 4,5 mille soldats ukrainiens ont été formés au Centre de formation interarmées de l'Armée de l'Air et plus de 300 officiers ont obtenu leur diplôme de l'Université nationale de la Force aérienne de Kharkiv.
Les compétences pilotes qu'ils ont obtenues leur permettent de piloter des avions de combat, y compris des hélicoptères Su-25, MiG-29 ainsi que Mi-24.

Militaires des forces armées ukrainiennes - les membres potentiels de l'équipe nationale ukrainienne aux Jeux Invictus sont en cours de formation. Invictus Games participera à Toronto en septembre 2017. "Trente neuf militaires ukrainiens et anciens combattants ont été sélectionnés au terrain d'entraînement à Lviv. Ils ont eu des blessures ou une infirmité lorsqu'ils étaient en service. La présélection aura lieu à Kiev et Odesa. Après la phase de sélection, les candidats participeront aux jeux nationaux qui ont les mêmes règles que les jeux Invictus. Ensuite, une formation active commencera. Quinze meilleurs sportifs entreront dans l'équipe nationale ", a déclaré le porte-parole du ministère de la Défense. Au total, 175 candidats ont présenté une demande à l'équipe nationale, dont environ 40 sont des militaires.
avatar
Александр

Messages : 5111
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Caduce62 le Mer 1 Fév - 20:15

AFP, publié le mercredi 01 février 2017 à 17h17
Ukraine: six morts sur la ligne de front dans l'Est séparatiste prorusse, l'Otan somme Moscou d'user de son influence pour rétablir le calme

Au moins six personnes ont été tuées mercredi sur la ligne de front dans l'est de l'Ukraine, au quatrième jour de combats entre soldats ukrainiens et rebelles prorusses, l'Otan sommant Moscou d'user de son influence pour rétablir le calme.
Ces combats sont les plus violents depuis l'investiture du président américain Donald Trump, qui prône un rapprochement avec la Russie, accusée par Kiev et l'Union européenne de soutenir les séparatistes malgré ses dénégations.

Moscou doit user de sa "considérable influence auprès des rebelles" prorusses pour rétablir la trêve signée fin décembre, a exigé Jens Stoltenberg, secrétaire général de l'Otan.

Les affrontements ont entraîné la mort de deux soldats ukrainiens, selon l'armée, qui avait déjà annoncé plus tôt le décès d'un autre de ses soldats.
Les rebelles ont fait état pour leur part de la mort de deux civils près de Donetsk, bastion des rebelles, et Makeïevka, petite ville voisine, tandis que la police pro-Kiev d'Avdiïvka a déclaré qu'une habitante a été tuée par un tir.
Au total, 19 personnes ont péri depuis le regain de tensions dimanche sur cette portion de la ligne de front.

Alors qu'elle restait privée d'électricité et connaissait d'importantes coupures en eau courante, la population de la ville d'Avdiïvka, située une dizaine de kilomètres au nord de Donetsk, doit aussi faire face à un chauffage sporadique, par des températures atteignant les -8 degrés.
"C'était une nuit très difficile, les enfants ont été réveillés par les tirs", a confié à l'AFP Larissa Mikhaïlivna. "Un obus est passé devant la fenêtre de notre maison, mais, Dieu merci, il n'a pas éclaté", a raconté cette retraitée de 62 ans qui a décidé de quitter la ville avec ses deux petites-filles.

Plus de 70 habitants ont comme elle quitté la zone, bien que l'armée ukrainienne n'ait pas annoncé une évacuation de la population.
"A 10H00 (08H00 GMT), 77 personnes ont été évacuées. Au total, 180 personnes sont inscrites sur les listes, elles seront évacuées ce soir ou demain", a déclaré Pavlo Jebrivski, à la tête de l'administration pro-Kiev de cette ville.
"Il y a des personnes âgées qui ne peuvent même pas quitter leurs appartements et qui y sont restées deux jours durant, sans chauffage", a regretté un soldat âgé de 23 ans, répondant au nom de guerre Nikopol, qui aidait les habitants à évacuer la ville.
L'armée, qui contrôle la ville d'Avdiïvka, a dressé dans l'enceinte du stade municipal six grandes tentes où des générateurs permettaient de fournir aux habitants chauffage, thé chaud et de quoi recharger leurs téléphones.

Selon la mission de surveillance de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), 22.000 personnes sont sans chauffage ni électricité.
Les autorités ont affirmé avoir réussi à rétablir en partie le chauffage et l'arrivée de gaz dans les appartements d'Avdiïvka.

Outre les 19 personnes tuées depuis dimanche, les combats ont également fait au cours de ces dernières 24 heures une trentaine de blessés, dont 20 soldats ukrainiens selon l'armée.

L'armée a accusé sur Facebook les rebelles d'avoir mené plusieurs attaques contre ses positions près d'Avdiïvka cette nuit et au petit matin, avec, entre autres, grenades, mitrailleuses, lance-roquettes.
"Des tirs ont lieu actuellement. Il faut un cessez-le-feu pour commencer les travaux de reconstruction", a déclaré sur Twitter la mission de l'OSCE, dont le chef adjoint Alexander Hug s'est rendu à Donetsk.

En plus d'avoir suscité une réaction de l'Otan, ce regain de violence a provoqué l'inquiétude de l'UE, des États-Unis et de l'ONU. La diplomatie de l'UE a dénoncé mardi soir une "rupture flagrante du cessez-le-feu" en vigueur depuis fin décembre.

Exprimant ses "graves inquiétudes" devant cette évolution de la situation, le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté une déclaration, rédigée par Kiev, appelant à "un retour immédiat au régime de cessez-le-feu".
Accusant Moscou de soutenir les séparatistes, ce que la Russie dément, le président ukrainien Petro Porochenko a ensuite promis sur Twitter de continuer à "défendre l'Ukraine contre l'agression russe".
Le conseiller du Kremlin Iouri Ouchakov a rétorqué en estimant que Kiev utilise les affrontements à Avdiïvka comme "un moyen de pression sur Moscou".

L'Ukraine est en proie depuis bientôt trois ans à un conflit ayant fait près de 10.000 morts.
avatar
Caduce62

Messages : 3409
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Александр le Ven 3 Fév - 10:35

Ce qui est valable pour le Monténégro l'est aussi pour l'Ukraine:

Secrétaire général: L'adhésion à l'OTAN renforcera la souveraineté du Monténégro

NATO Secretary General Jens Stoltenberg praised Montenegro’s contributions to NATO on Thursday (26 January 2017), during a joint press conference with Prime Minister Duško Marković. He stressed that “NATO membership will strengthen Montenegro’s sovereignty,” and send a clear signal of stability and security in the Western Balkans.


Read the transcript of the joint press conference

Le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, a salué les contributions du Monténégro à l'OTAN jeudi 26 janvier 2017, lors d'une conférence de presse conjointe avec le Premier ministre Duško Marković. Il a souligné que «l'adhésion à l'OTAN renforcera la souveraineté du Monténégro» et émettra un signal clair de stabilité et de sécurité dans les Balkans occidentaux.

Du coup, suite à l'annonce de Porochenko d'un éventuel référendum sur la question:

Parubiy espère une visite de la tête du Parlement de l'OTAN en Ukraine dans un proche avenir




Chairman of the Verkhovna Rada of Ukraine Andriy Parubiy hopes that President of the NATO Parliamentary Assembly Paolo Alli will visit Ukraine in the near future.



He said this during a meeting with Chairman of the NATO Office in Ukraine Oleksandr Vinnikov, the press service of the Verkhovna Rada reported.



"We have an effective cooperation with the Parliamentary Assembly. We hope that the visit of PA chairman will be held as soon as possible to show a high level of our cooperation. I am open to dialogue," Parubiy said.



In his opinion, the cooperation with NATO has to be confirmed at the highest level.


Président de la Verkhovna Rada d'Ukraine Andriy Parubiy espère que le Président de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN Paolo Alli se rendra en Ukraine dans un proche avenir.

Il a dit cela lors d'une réunion avec le président du Bureau OTAN en Ukraine Oleksandr Vinnikov, le service de presse de la Rada Verkhovna rapporté.

"Nous avons une coopération efficace avec l'Assemblée parlementaire et nous espérons que la visite du président de l'AP aura lieu le plus tôt possible pour montrer un niveau élevé de notre coopération, je suis ouvert au dialogue", a déclaré M. Parubiy.

Selon lui, la coopération avec l'OTAN doit être confirmée au plus haut niveau.
avatar
Александр

Messages : 5111
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Александр le Lun 6 Fév - 11:45

Lecture d'un appel téléphonique entre le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, et le président américain Donald J. Trump

NATO Secretary General Jens Stoltenberg had a phone conversation with US President Donald J. Trump on Sunday evening, where they reconfirmed the importance of the Alliance in troubled times. They reviewed progress on the fight against terrorism and on NATO defence spending, and stressed the need for continued efforts to ensure fair burden-sharing among all NATO Allies. They also discussed the uptick in violence in eastern Ukraine, and prospects for a peaceful settlement. The Secretary General recalled NATO's consistent policy of strong defence and dialogue with Russia. The Secretary General and President Trump looked forward to the upcoming NATO Summit in Brussels in late May to discuss these issues.



This was Mr Stoltenberg's second phone conversation with President Trump since his election.  

Le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, a eu une conversation téléphonique avec le président américain Donald J. Trump dimanche soir, où ils ont reconfirmé l'importance de l'Alliance en ces temps difficiles. Ils ont examiné les progrès accomplis dans la lutte contre le terrorisme et les dépenses de défense de l'OTAN et ont souligné la nécessité de poursuivre les efforts visant à assurer un partage équitable des charges entre tous les Alliés de l'OTAN. Ils ont également discuté de la montée de la violence dans l'est de l'Ukraine et des perspectives d'un règlement pacifique. Le Secrétaire général a rappelé la politique cohérente de l'OTAN en matière de défense et de dialogue avec la Russie. Le Secrétaire Général et le Président Trump attendent avec impatience le prochain sommet de l'OTAN à Bruxelles, fin mai, pour discuter de ces questions.

C'était la deuxième conversation téléphonique de M. Stoltenberg avec le président Trump depuis son élection.
avatar
Александр

Messages : 5111
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Krispoluk le Sam 11 Fév - 0:54

Photo jouissive (pour nous) et insupportable pour d'autres... Laughing Laughing Laughing 

Les boys du 503e US Airborne Regiment posent fièrement devant l'ancienne forteresse d'Ivangorod, de l'autre côté de la rivière Narwa, faisant frontière entre l'Estonie et la Russie !
Saint-Petersburg, ancienne capitale impériale, n'est située qu'à... 156km ! affraid L'horreur absolue pour le Russki Mir ! Laughing Laughing Laughing



https://twitter.com/russiandefpolic/status/830035426010394624
avatar
Krispoluk

Messages : 4093
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Matt le Sam 11 Fév - 10:35

J'ai retwitté cette photo quand je l'ai vue.
En plusn avec le drapeau américain bien déployé . . .  Laughing

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6247
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Krispoluk le Sam 11 Fév - 14:43

Matt a écrit:J'ai retwitté cette photo quand je l'ai vue.
En plusn avec le drapeau américain bien déployé . . .  Laughing

Hé, hé, hé... Laughing

Pourquoi ce type de photo est de nature à donner de l'urticaire ou des nausées aux russes ?

Ivangorod, c'est la forteresse érigée par les Russes au moyen-âge pour contenir l'avancée orgueilleuse des chevaliers teutoniques vers l'Est.

En 1242, le prince de Novgorod, Alexandre Nevski bat les Teutoniques, alliés aux Estoniens à la bataille du lac Peïpous. Cette victoire russe marquera la fin de l'expansionnisme teutonique (allemand) vers l'Est.

Le symbolisme en est tellement fort, qu'en 1938, Staline commande à Eisenstein le film "Alexandre Nevski" en guise d'avertissement contre les projets d'Hitler d'expansion à l'Est...
Ce film, consacré unanimement par la critique pour ses qualités artistiques, connaîtra le succès mondial que l'on sait, tout en magnifiant le thème "Défense sacrée de la Patrie"

La citadelle d'Ivangorod, sur la Narwa est le symbole éternel de la défense de la Russie face à ses adversaires extérieurs Twisted Evil

Alors voir des "boys" venus d'outre-atlantique venir s'y faire photographier aussi impunément (du côté Estonien, s'entend!) est de nature à démoraliser ou provoquer l'ire des russes les plus nationalistes ! affraid

La bonne question qu'ils devraient se poser, c'est Qui a provoqué cette situation à l'origine ??? Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
avatar
Krispoluk

Messages : 4093
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Matt le Sam 11 Fév - 17:35

Ben non, ils se considèrent comme les victimes.
Mais s'ils sont victimes, c'est de leurs actes et pas de la réponse qui en découle . . .  Twisted Evil

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6247
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Thuramir le Jeu 16 Fév - 19:11

L'OTAN semble moins solidaire qu'elle ne l'était auparavant :

Otan: les USA pourraient modérer leur engagement faute de partage équitable du fardeau
© BELGA
Le chef du Pentagone, James Mattis, a mis mardi en garde ses homologues de l'Alliance quant à la possibilité que les Etats-Unis modèrent leur engagement auprès de l'Otan, faute de voir les dépenses de défense atteindre l'objectif de 2% du PIB dans de nombreux Etats et gouvernements alliés, lors de sa première participation à une réunion des ministres de la Défense de l'Otan. M. Mattis a suggéré qu'un plan soit adopté cette année en ce sens. "Les Américains ne peuvent pas se soucier de la sécurité future de vos enfants, plus que vous ne le faites", a-t-il lancé.
 
"Les Etats-Unis va assurer ses responsabilités, mais si vos nations ne souhaitent pas voir l'Amérique modérer son engagement vis à vis de l'Alliance, chacunes de vos capitales vont devoir apporter leur soutien pour notre défense commune", a déclaré James Mattis à l'attention de ses homologues, pointant du doigt les pays alliés qui n'ont pas atteint des dépenses de défense de 2% du PIB.
"Le contribuable américain ne peut plus assumer une part disproportionnée (des dépenses) pour la défense des valeurs occidentales. Les Américains ne peuvent pas se soucier de la sécurité future de vos enfants, plus que vous ne le faites. L'indifférence à l'égard de la préparation militaire témoigne d'un manque de respect envers nous-mêmes, l'Alliance et pour les libertés dont nous avons hérité, et qui sont clairement menacées", a-t-il encore indiqué.
Le secrétaire américain à la Défense a suggéré qu'un plan soit adopté en ce sens cette année, "comprenant des échéances", afin de faire des progrès significatifs vers les engagements principaux des sommets de Varsovie et du pays de Galles".
"Si votre pays a réussi à atteindre les 2% (minimum du PIB), nous devons aider les autres alliés à y arriver", a encore indiqué M. Mattis. Il a encouragé les Etats disposant d'un plan national pour parvenir à cet engagement à redoubler d'efforts. "Si vous ne disposez pas d'un plan, il est important d'en établir un", a-t-il précisé.
Actuellement, seuls cinq pays de l'Otan sur les 28 Etats membres respectent à ce jour le niveau de dépenses de défense souhaité, à savoir 2% du PIB minimum: Etats-Unis, Royaume-Uni, Grèce, Pologne et Estonie.
Le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, a toutefois précisé que 22 alliés ont augmenté leurs dépenses de défense en 2016.
avatar
Thuramir

Messages : 2204
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Matt le Jeu 16 Fév - 23:36

Ça, c'est le jeu d'influence. Très politique comme position (qui peut se comprendre également).

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6247
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Александр le Ven 17 Fév - 12:06

Confirmation:

Reuters: Pence se dirige vers l'Europe en tournée de "réassurance"


Mike Pence speaks during the Vice Presidential Debate with Democratic vice presidential nominee Tim Kaine at Longwood University on October 4, 2016 in Farmville, Virginia.

U.S. Vice President Mike Pence will seek on Feb. 18 to soothe allies unnerved by his boss’ unorthodox statements on Russia and NATO as he stresses America’s commitment to Europe during the first major foreign address for the Trump administration.

Read more here.

Le vice-président des Etats-Unis, Mike Pence, cherchera le 18 février à apaiser les alliés inquiets des déclarations peu orthodoxes de son patron sur la Russie et l'OTAN, soulignant l'engagement de l'Amérique envers l'Europe lors de la première grande adresse étrangère pour l'administration Trump.


En savoir plus ici.

L'OTAN va renforcer sa présence dans la région de la mer Noire

Ce jeudi 16 février 2017, le secrétaire général de l'OTAN, M. Jens Stoltenberg, a expliqué comment l'Alliance renforcera sa présence aérienne et maritime dans la région de la mer Noire. Lors d'une conférence de presse, il a par ailleurs déclaré que l'OTAN s'emploie à moderniser sa structure de commandement en réponse aux nouveaux défis de sécurité.



Pour le texte des observations liminaires du secrétaire général, cliquez ici.


RFE / RL: Conférence de Munich sur la sécurité - Qu'y a-t-il pour Moscou, Washington et l'Europe?


Overview pictured during the statement of US Secretary of State John Kerry at the second day of the 52nd Munich Security Conference (MSC) in Munich, southern Germany, on February 13, 2016.

When leading officials meet in the heart of Europe for a prominent annual piece of geopolitical theater, two key players will be offstage: Donald Trump and Vladimir Putin.

Read more here.

Lorsque des personnalités de premier plan se rencontrent au cœur de l'Europe pour une pièce annuelle importante du théâtre géopolitique, deux acteurs clés seront hors scène: Donald Trump et Vladimir Poutine.

En savoir plus ici.
avatar
Александр

Messages : 5111
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Caduce62 le Ven 17 Fév - 13:49

avatar
Caduce62

Messages : 3409
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Александр le Ven 17 Fév - 15:20

L'Otan renforce sa présence navale en Mer Noire, Moscou condamne

Bruxelles - L'Otan a annoncé jeudi un renforcement de sa présence navale en Mer Noire, dans le cadre de sa politique de dissuasion en réaction à l'attitude jugée menaçante de la Russie depuis l'éclatement du conflit ukrainien en 2014.

"Aujourd'hui nous avons convenu (...) d'augmenter la présence navale de l'Otan en Mer Noire avec des formations renforcées, des exercices et de la collecte de renseignements", a indiqué le secrétaire général Jens Stoltenberg à l'issue d'une réunion des ministres de la Défense de l'Otan à Bruxelles.

Il s'agit d'une des conséquences des décisions prises au dernier sommet de l'Otan, à Varsovie en juillet 2016, pour renforcer la présence militaire de l'Alliance sur son flanc Est, des pays Baltes aux rives de la Mer Noire en passant par la Pologne.

En Mer Noire, les rotations de navires seront "de plus en plus fréquentes", tout comme les exercices menés conjointement avec les pays de la région, a expliqué Jens Stoltenberg lors d'une conférence de presse.

La Turquie, la Bulgarie et la Roumanie sont les trois pays de l'Otan ayant un accès à la Mer Noire, comme l'Ukraine et la Géorgie, nations partenaires de l'Alliance empêtrées dans des conflits de frontière avec la Russie.

Cette présence renforcée à proximité de la Russie sera "défensive" et "ne mènera en aucun cas à un conflit ou à une escalade des tensions", a assuré le chef de l'Otan.

"C'est un élément de notre adaptation globale à un environnement plus exigeant et difficile en terme de sécurité, y compris dans la région de la Mer Noire", a-t-il poursuivi.

Mais Moscou a vivement condamné la décision de l'Otan, "une autre étape vers un accroissement de la tension dans une région qui touche aux intérêts vitaux de la Russie".

"Nous avons déjà pris des dispositions supplémentaires pour renforcer nos contingents dans le Sud", a déclaré l'ambassadeur russe auprès de l'Otan, Alexandre Grouchko, cité par les agences russes, en précisant que "le processus pour rééquiper notre contingent en Crimée (annexée par la Russie en 2014 : ndlr) est en cours".

"Bien entendu, toutes les mesures nécessaires seront prises pour garantir les intérêts sécuritaires de la Russie dans cette région", a insisté l'ambassadeur Grouchko.

Outre la présence navale, l'Otan effectue aussi de la surveillance aérienne et dispose de troupes déployées au sol dans cette région, a rappelé M. Stoltenberg.

Parallèlement à ce qu'y fait l'Otan, les Etats-Unis déploient également des soldats dans plusieurs pays d'Europe de l'est, dans le cadre de l'opération "Atlantic Resolve" décidée par l'administration Obama après l'annexion de la Crimée par la Russie en 2014.

Quelque 500 militaires américains sont arrivés mardi dans le sud-est de la Roumanie pour des exercices conjoints avec des militaires roumains.
avatar
Александр

Messages : 5111
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Caduce62 le Ven 17 Fév - 21:11

Otan : les Européens rappellent aux Etats-Unis les valeurs communes de l'Alliance


http://www.lefigaro.fr/international/2017/02/17/01003-20170217ARTFIG00281-otan-les-europeens-rappellent-aux-etats-unis-les-valeurs-communes-de-l-alliance.php
Par Nicolas Barotte  Publié le 17/02/2017 à 19:04

Au premier jour de la Conférence sur la Sécurité de Munich, la ministre de la Défense allemande a mis en garde le président américain contre un changement de stratégie diplomatique vis-à-vis de la Russie.

L'Europe est prête à payer. Mais les Etats-Unis doivent respecter leurs engagements et les valeurs occidentales. Après les déclarations du secrétaire d'Etat américain à la Défense James Mattis, invitant les Européens à doper leurs contributions à l'Otan, la réponse est venue vendredi de la ministre de la Défense allemande Ursula von der Leyen. «Partager le fardeau, ce n'est pas qu'une question de dollars ou d'euros», a-t-elle déclaré au premier jour de la Conférence sur la Sécurité de Munich, qui réunit chaque année des leaders internationaux.

» Au G20, Rex Tillerson donne des gages aux Européens

Si Ursula von der Leyen a indiqué que les Européens ne devaient pas s'en remettre seulement aux Etats-Unis pour assurer leur sécurité et devaient augmenter leurs dépenses militaires, elle a rappelé quelques principes. Au-delà de son homologue américain, elle vise le président des Etats-Unis Donald Trump qui avait jugé l'Otan «obsolète» ou qui invitait d'autres Etats-membres à quitter l'Union européenne. «Nos amis américains savent que leur ton vis-à-vis de l'Europe et de l'Otan ont un effet direct sur la cohésion de l'Europe. Une union stable est dans l'intérêt américain tout comme une Otan unie», a-t-elle prévenu.

Elle a aussi mis en garde le nouveau président américain contre un changement de stratégie diplomatique vis-à-vis de la Russie. «Il ne peut y avoir d'équidistance entre la confiance accordée à un allié et envers ceux qui mettent en question nos valeurs, nos frontières et le droit international», a-t-elle indiqué. «Cela veut dire que nous devons aborder ensemble notre intérêt commun qui est de revenir à un vivre-ensemble avec la Russie, et de ne pas agir de manière bilatérale en sautant par-dessus la tête des partenaires».

L'Alliance atlantique est une «communauté de valeurs», a-t-elle enfin insisté. «Nous devons tous être convaincus que nous portons les mêmes principes», a-t-elle expliqué en citant deux exemples, en allusion aux propos de Donald Trump: «Ca ne laisse aucune place pour la torture» et cela suppose «d'accorder la protection à ceux qui en ont besoin». Le décret «anti-musulman» du président américain a profondément choqué en Europe. Ursula von der Leyen a rappelé que la lutte contre le terrorisme ne devait pas devenir un front «contre l'islam».

«Ne tournez pas le dos aux Américains»

Après la leçon de la ministre de la Défense, le secrétaire d'Etat James Mattis a pris la parole. «L'article 5 (du traité de l'Otan) est le socle de notre alliance», a-t-il répété, comme un jour plus tôt à Bruxelles. Les Européens peuvent compter sur leur la protection américaine, comme le prévoit le traité. «La sécurité américaine est liée à celle de l'Europe», a-t-il convenu. «Mais il est nécessaire pour l'Alliance de s'adapter», a-t-il ajouté sans préciser ses intentions.

Pour ses premiers pas diplomatiques en Europe, l'administration américaine se veut rassurante vis-à-vis de ses alliés troublés par les déclarations de Donald Trump. Vendredi, la présidente de Lituanie Dalia Grybauskalté a souligné «les menaces militaires sérieuses» qui pèsent sur l'Europe. C'est pourquoi, outre James Mattis sur l'Otan, le secrétaire d'Etat Rex Tillerson s'est efforcé jeudi de donner des gages sur la question russe.

Vendredi à Munich, le sénateur républicain John McCain a conseillé aux Européens de ne pas se raidir. «Ne tournez pas le dos aux Américains», a-t-il insisté. Il a admis que le gouvernement américain «n'était pas encore stable». «Mais nous pouvons avoir confiance en ce qui concerne les questions qui sont liées à la sécurité», a assuré le vétéran. «Il faut donner une chance à Donald Trump», a ajouté un peu plus tard le secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères britannique Boris Johnson. Il a donné raison aux Américains sur les «adaptations» de l'Otan mais il a réaffirmé que l'Alliance «n'était pas obsolète».

A Berlin, la chancelière Angela Merkel a elle aussi rappelé les intérêts communs de l'Europe et des Etats-Unis. «Je crois que nous devons tous être conscients de la valeur mutuelle de l'Otan», a-t-elle expliqué, alors qu'elle recevait le premier ministre canadien Justin Trudeau. «C'est vrai pour nous en Allemagne et pour les membres européens de l'Alliance transatlantique, mais je crois aussi que les États-Unis ont développé leur puissance à travers l'Otan et l'Otan est une organisation importante aussi pour les Etats-Unis d'Amérique», a-t-elle expliqué. Elle devait ensuite s'envoler pour Munich où elle prendra la parole samedi, suivie par un discours du vice-président américain Mike Pence.
avatar
Caduce62

Messages : 3409
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Александр le Mar 28 Mar - 10:26

Le dialogue continue:

Le ministre de la Défense tient des entretiens avec le directeur de la représentation de l'OTAN en Ukraine

Les parties ont discuté de la situation politique militaire dans le pays, les progrès de la réforme de la réforme de mise en œuvre et les priorités de la coopération OTAN-Ukraine.

"Le travail conjoint avec l'OTAN est très important et a donné des résultats positifs à tous les niveaux: des documents stratégiques à la formation militaire ukrainienne par les instructeurs de l'OTAN", a souligné le général Poltorak.

Le Ministre de la défense a remercié l'assistance consultative de conseillers étrangers et a souligné la nécessité de coopérer avec le Bureau de liaison de l'OTAN.

M. Vinnikov a loué les résultats de la coopération et a réaffirmé la nécessité de poursuivre le dialogue.
avatar
Александр

Messages : 5111
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'OTAN?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum