En Syrie

Page 5 sur 22 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 13 ... 22  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: En Syrie

Message  Krispoluk le Sam 17 Oct - 11:55

Les Russes prennent langue avec les Turcs après que ceux ci aient descendu un drone d'origine inconnue qui violait leur espace aérien Laughing Laughing Laughing 


Russia sets up contact with Turkish military after it downs aircraft
16.10.2015 | 21:32

Russia's Defense Ministry says it has established direct contact with Turkey's military to ensure flight safety of Russian combat aircraft near the Turkish border with Syria and prevent any future incidents, according to Radio Liberty. 


hurriyet.com.tr
It is reported that Russia has also established a hotline between a base used by the Russian air force in Syria and the Israeli air force command center, according to Chief of the Main Operations Directorate of the General Staff of the Russian Armed Forces, Colonel-General Andrei Kartapolov.
The statement came after Turkish military on Friday said it had downed an "air vehicle" of unknown origin which had violated Turkish air space close to the Syrian border, with a U.S. official suspecting it was of Russian origin. However, the Russian Defense Ministry said on Friday all its planes in Syria had safely returned to the base.
Meanwhile, social network users pointed that the photos of the drone of unknown origin that was downed in Turkey were very similar to the photos of the drone that was shot down over Donbas by Ukrainian military in May 2014. It was said to be a modified version of a Russian Orlan-10, although it was significantly different from the basic version of this air vehicle.

Read more on UNIAN: http://www.unian.info/world/1154919-russia-sets-up-contact-with-turkish-military-after-it-downs-aircraft.html
avatar
Krispoluk

Messages : 4146
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Syrie

Message  Krispoluk le Sam 17 Oct - 12:04

A remarquer que les officines de désinformation des trolls de Piter ont l'air plus efficaces que les zozos qui manipulent les manettes de commandes des drones Russes  Laughing Twisted Evil Wink
avatar
Krispoluk

Messages : 4146
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Syrie

Message  Krispoluk le Sam 17 Oct - 12:47

Comment, comment ? Qu'est-ce que j'apprends ??? Il y aurait 7000 mauvais russes qui ont abandonné la foi Orthodoxe Intégriste et qui ne croient plus au leader Suprême de Moscou, pour combattre dans les rangs de l'Isil en Syrie Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad (interview de Vova à Gazetta.ru)

Bientôt la guerre civile en Syrie : Motorola et Kadyrov contre les "frères de religion" de l'autre bord Laughing Laughing Laughing On va compter les points : Kadyrov 1 - Russki-Isil 3 Cool


Putin: Up to 7,000 fighters from Russia and CIS fight for ISIL
16.10.2015 | 15:40

Up to 7,000 citizens of the Russian Federation and other CIS countries are fighting for ISIL and they cannot be allowed to return home, Russian President Vladimir Putin said at a meeting of heads of CIS member states on Friday, according to Gazeta.ru.

REUTERS
"I want to stress the increased relevance of cooperation in combating international terrorism also in the framework of our cooperation. According to various estimates, from 5,000 to 7,000 people from Russia and other CIS countries are fighting on the side of ISIS," Putin said.
"We cannot allow them to return home and apply their Syrian experience back at home," he said.
Read also"DPR" disarms, detains own militantsAs reported earlier, according to the FSB of the Russian Federation, nearly 2,500 Russians joined ISIL.

Read more on UNIAN: http://www.unian.info/world/1154196-putin-up-to-7000-fighters-from-russia-and-cis-fight-for-isil.html
avatar
Krispoluk

Messages : 4146
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Syrie

Message  Caduce62 le Sam 17 Oct - 13:42

Krispoluk a écrit:A remarquer que les officines de désinformation des trolls de Piter ont l'air plus efficaces que les zozos qui manipulent les manettes de commandes des drones Russes  Laughing Twisted Evil Wink
L'avantage, c'es l'économie faite !
Pas de Cargo 200 !! Laughing
Les islamistes ne font pas de prisonniers et crament les corps
avatar
Caduce62

Messages : 3518
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Syrie

Message  Matt le Dim 18 Oct - 0:08

Il est surpris? Pourtant ils viennent d'une zone "pacifiée" de Tchétchénie.
Quoi, il n'a pas le contrôle de la population? Kadirov va devoir rendre des comptes . . .

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6259
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Syrie

Message  Caduce62 le Dim 18 Oct - 0:16

avatar
Caduce62

Messages : 3518
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Syrie

Message  Matt le Mar 20 Oct - 9:55

«En Syrie, Poutine agit en position de faiblesse»

Chercheur à la Brookings Institution et ancien chef du bureau moscovite de la chaîne américaine CBS sous Khrouchtchev, Marvin Kalb publie un livre «Imperial Gamble, Putin Ukraine and the New Cold War». Il analyse l'offensive russe en Syrie


Ancien journaliste américain et chercheur, Marvin Kalb, grand connaisseur de la Russie, publie ces jours un ouvrage intitulé «Imperial Gamble, Putin, Ukraine, and the New Cold War». Il livre au Temps son analyse de l’offensive russe en Syrie à la lumière de ce qui s’est passé en 2014 en Ukraine.


Le Temps: Comment interprétez-vous la décision de Vladimir Poutine de mener des frappes en Syrie pour soutenir le régime de Bachar el-Assad?
Marvin Kalb: Si on veut comprendre l’action de Vladimir Poutine en Syrie, il faut comprendre son action en Ukraine. Car c’est un joueur. Mais est-il un joueur prudent ou téméraire? Si vous vous penchez sur les raisons qui l’ont poussé à agir en Ukraine, vous comprenez ce qui le guide en Syrie. Vladimir Poutine est un ancien officier du KGB qui fut en charge des opérations des renseignements russes en Allemagne de l’Est. Or à la fin des années 1980, il était dans son bureau de Dresde quand des Allemands de l’Est, percevant une possibilité de se libérer du communisme, ont marché sur le siège du KGB. Il a appelé, paniqué, son chef à Berlin qui ne pouvait pas l’aider. Il a essayé d’atteindre son super-chef à Moscou. En vain. L’épisode a été formateur pour Vladimir Poutine, qui est arrivé à la conclusion que s’il accédait à la tête de la Russie, il ferait en sorte de n’être jamais confronté à une situation où la rue détermine la ligne politique du pays. La première mesure qu’il a prise en arrivant au Kremlin en 2000 a été de centraliser tout le pouvoir politique sur sa personne. Vladimir Poutine avait déjà jugé très dangereux le soulèvement ukrainien de 2004, craignant une contagion à la Russie. Les événements de novembre et de décembre 2013 à Maïdan lui sont apparus comme une répétition de la Révolution orange. C’était d’autant plus inacceptable pour lui que quelques mois plus tôt, il faisait face à d’importances manifestations à Moscou contre son retour au Kremlin. Il s’est chargé d’écraser ces manifestations par le biais d’opérations de type KGB très sophistiquées.

L’intervention en Crimée était-elle préméditée?
Face à l’évolution de la situation en Ukraine, Vladimir Poutine a déclaré en décembre 2013 aux responsables militaires de se tenir prêts à intervenir en Ukraine. Tout cela est resté en dessous des radars médiatiques, car il voulait tirer profit des Jeux olympiques de Sotchi qui allaient avoir lieu à ce moment pour présenter une image lisse et sophistiquée de la Russie. Mais à peine les Jeux terminés, les manifestations en Ukraine sont devenues incontrôlables. Vladimir Poutine a décidé d’agir à la fin février et au début mars 2014 et d’annexer la Crimée, relevant que ce territoire était russe depuis que Catherine II en prit possession en 1783. Il n’avait pas besoin de s’emparer de toute l’Ukraine. Mais d’un territoire suffisant pour s’assurer qu’elle ne serait pas totalement indépendante, qu’elle ne serait pas un foyer potentiel de crises pour la Russie.

Quel lien y a-t-il entre l’attitude de Poutine en Ukraine et en Syrie?
Le lien est assez direct. Au cours des quatre dernières années, le maître du Kremlin a vu des rebelles s’en prendre à l’autorité politique établie, à savoir Bachar el-Assad. Quand l’Occident et les Etats-Unis ont commencé à déclarer que Bachar el-Assad devait lâcher le pouvoir, Vladimir Poutine a vivement réagi pour le soutenir. Il y a trois mois, il lui est apparu évident que les rebelles qu’il appelle aussi terroristes commençaient à prendre le dessus sur le régime de Damas, un scénario qui était susceptible de répéter les événements d’Allemagne de l’Est de 1989 et de Russie de 1991.

Pour empêcher un tel scénario, la force était indispensable…
Oui, c’est le mode de fonctionnement du maître du Kremlin: utiliser la force pour atteindre des objectifs politiques. C’est tout le contraire de Barack Obama pour qui la force ne doit intervenir qu’en dernier recours.

Aux Etats-Unis, certains républicains sont très critiques de la Russie, mais louent les vertus de leader de Vladimir Poutine.
S’il est vrai que Barack Obama a créé une impression de faiblesse et d’indécision qui a été bien véhiculée au Moyen-Orient et en Europe, mon sentiment profond est que Vladimir Poutine a pris l’offensive parce qu’il est en position de faiblesse. Ce que je veux dire, c’est qu’en Russie, il y a des forces à l’œuvre qui laissent entendre que le pays est vulnérable et que Poutine l’est aussi. Or ce dernier a une très haute estime de lui-même. Dans la tradition du despotisme russe, il ne peut imaginer un instant qu’il est vulnérable. Car en tant qu’autorité politique suprême légitimée par l’Église orthodoxe et évoluant dans un environnement où il n’y a ni opposition, ni un Parti communiste donnant une direction idéologique au pays, Vladimir Poutine dirige le pays en comptant presque exclusivement sur lui-même. Et les rares personnes à qui il confie une part d’autorité sont ses proches. Mais là aussi les choses changent. Quand il a repris la présidence en 2012, il s’appuyait sur 25 conseillers proches issus du KGB. Ce nombre est en net recul. Parallèlement, l’économie souffre en raison des sanctions internationales ainsi que de l’effondrement du prix du pétrole. Or la rente pétrolière finance 42% du budget russe. A la tête d’un pays très affaibli, le maître du Kremlin doit aussi compter avec une population de 20 millions de musulmans sur un total de 144 millions de Russes. La population musulmane croit alors que la population totale régresse. C’est un facteur à prendre en compte, mais il n’est pas nouveau. Voici deux cents ans, au début et à la moitié du XIXe siècle, des auteurs comme Tolstoï écrivaient déjà beaucoup au sujet du Daghestan, de la Tchétchénie, du Caucase du nord. Ils évoquaient les rebelles musulmans qui cherchaient à renverser l’autorité russe.

Moscou n’est pourtant pas en guerre avec tous les musulmans. Il vient de créer une coalition avec la Syrie, l’Irak et l’Iran…
Oui, une alliance informelle exclusivement constituée de chiites. En Russie, les musulmans sont des sunnites. Au Moyen-Orient, ces derniers sont très influencés par les Etats-Unis. C’est là le danger de la situation syrienne: d’un côté les Etats-Unis avec des sunnites et de l’autre la Russie et les chiites. Ce faisant, Vladimir Poutine a déclaré une sorte de guerre aux sunnites de Russie. Selon lui, 2500 d’entre eux auraient rejoint les rangs de Daech, l’organisation de l’État islamique. Sa décision de s’impliquer massivement en Syrie est très dangereuse. C’est une grave erreur.

Dans votre dernier livre, vous parlez de nouvelle Guerre froide. La guerre en Syrie n’en est-elle pas la plus parfaite illustration?
– Cela fait près de 60 ans que je couvre la politique étrangère. J’étais à Moscou au moment de la crise des missiles de Cuba, j’ai assisté à des moments de très fortes tensions durant la Guerre froide. Mais je dois l’admettre: je n’ai jamais été aussi inquiet qu’aujourd’hui. La Syrie met face à face deux coalitions opposées chacune avec une grande puissance. L’espace aérien syrien est étroit. Un accident est vite arrivé et peu importe qui en serait responsable. Le problème qui en résulterait serait très dangereux. Ce qui me préoccupe tout autant, c’est la réaction de Vladimir Poutine si celui-ci devait perdre son pari syrien. Car il parle lui-même dans ses discours d’un ours qui serait piégé et donc très dangereux. Je crains que dans une telle situation, Vladimir Poutine choisisse la surenchère plutôt que le compromis. Et la surenchère pourrait avoir pour objet un pays comme l’Estonie.

Aux Etats-Unis, les candidats républicains ne manquent pas de rappeler à leur rivale démocrate Hillary Clinton que la remise des compteurs à zéro (reset) entre Moscou et Washington fut un échec. Or sous la présidence Medvedev, il y a eu le nouveau traité Start, une coopération à propos de l’Afghanistan, des sanctions contre l’Iran…
Oui, Dmitri Medvedev avait d’ailleurs d’emblée déclaré, quand il prit la présidence après huit ans de pouvoir Poutine qu’il allait imaginer une nouvelle manière de faire de la politique en mettant notamment l’accent sur la loi. Même si Poutine désapprouvait, Medvedev est quand même allé de l’avant et la coopération russo-américaine a produit des résultats. Quand Vladimir Poutine est revenu au Kremlin, il a repris ses anciennes habitudes.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6259
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Syrie

Message  Александр le Mer 21 Oct - 12:09

Cargo 200 de Syrie:

Bodies Of 26 Russian Soldiers Killed In Syria Brought To Sevastopol – Intelligence Service

From Syria to the occupied Crimea were delivered 26 bodies of dead Russian soldiers. 
           
It was reported today, October 20, by the press service of the Defense Ministry of Ukraine.

“From Syria to Sevastopol were transported 26 bodies of dead soldiers from the 810th separate brigade of marines (Sevastopol) of the onshore forces of the Black Sea Fleet,” – was reported in the statement.

It also notes that due to the inability of the Russian command to ensure normal sanitary conditions, the infectious diseases are widespread among the personnel of the Russian Armed Forces in Syria.

It was noted that the command of the Russian Armed Forces continues to build up its forces in Syria. In particular, anchor handling tug supply vessel “Kiel-158″ of the Black Sea fleet with a military cargo passed the Bosphorus and moves to the coast of Syria. In addition, military-transport aircraft IL-76 made two flights to Hmeymim airbase.

As was previously reported, the Russian Armed Forces servicemen in Donbas are afraid of being sent to fight in Syria.
avatar
Александр

Messages : 5232
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Syrie

Message  Krispoluk le Mer 21 Oct - 12:59

Александр a écrit:
It also notes that due to the inability of the Russian command to ensure normal sanitary conditions, the infectious diseases are widespread among the personnel of the Russian Armed Forces in Syria.

Hé oui, la vodka ne suffit pas à tuer tout les microbes ! Hélas Laughing Laughing Laughing
avatar
Krispoluk

Messages : 4146
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Syrie

Message  Александр le Mer 21 Oct - 13:02

On va les plaindre pour un peu . . . Laughing
avatar
Александр

Messages : 5232
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Syrie

Message  benoit77 le Mer 21 Oct - 16:17

Même Igor Girkin ne croit pas en une victoire en Syrie mais à longue agonie:
http://vlasti.net/news/226951
avatar
benoit77

Messages : 1688
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Syrie

Message  Александр le Jeu 22 Oct - 7:48

Tu sais, il est un peu le "pandant" de Yatseniouk . . . ouinnnnnnnnnnnnn
avatar
Александр

Messages : 5232
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Syrie

Message  Krispoluk le Jeu 22 Oct - 11:48

L'intervention Russe en Syrie coûte 4 millions de $ PAR JOUR actuellement affraid 

Et encore, il paraît que beaucoup de ravitaillement est encore acheminé par bateaux, ce qui laisse présager une intensification des actions...

Poutine a-t-il l'intention d'annexer la Syrie comme la Crimée ? Quand il sera arrivé à Damas, il butera son pote Assad dans les chiottes Twisted Evil 

4M$ par jour (au début) c'est 120M$ par mois, quand je pense que les pro-russes nous cassaient les c...... en disant que les mistrals coutaient 1M$ d'entretien par mois Evil or Very Mad


Russia spends billions on Syrian campaign daily
21.10.2015 | 20:45

Russian air strikes in Syria are costing Moscow up to $4 million per day, data collated for The Moscow Times by a defense think tank IHS Jane's showed.


stat.mil.ru
The figures show that bombing raids, supply runs, infrastructure and ground personnel — along with a salvo of cruise missiles fired into the conflict zone — have cost Russia $80 million-$115 million since strikes began on September 30, The Moscow Times reported.
Compared to Russia's RUR 3.1 trillion ($50 billion) defense budget this year, that is small change. But the Kremlin could see its costs and commitments grow. Analysts warn that the conflict in Syria could drag on for years, and if soldiers die, Russian involvement could dramatically escalate.
Each warplane costs $12,000 per hour to fly, and each helicopter $3,000 per hour, according to IHS. With the tempo of bombing runs keeping the planes in the sky for 90 minutes a day on average and choppers flying one hour per day, Moscow is spending around $710,000 every 24 hours, IHS said. Each day, they drop around $750,000 worth of munitions.
Read alsoAssad visits Putin to thank for air strikesThe military personnel cost around $440,000 per day to support, IHS estimates. Keeping the ships in the Mediterranean requires a further $200,000. Other supporting costs, such as logistics, intelligence gathering, Communications and engineering, add $250,000 per day.
That means the minimum cost of keeping this operation going is $2.4 million per day. Those price estimations are conservative, said Ben Moores, a senior analyst at IHS, and the real cost could be close to twice as high.
Read alsoBodies of 26 Russian marines killed in Syria brought back to Sevastopol: Ukrainian IntelligenceRussia’s Ministry of Defense abstained from commenting on the cost of its operations in Syria.
Read more on UNIAN: http://www.unian.info/world/1159510-russia-spends-billions-on-syrian-campaign-daily.html
avatar
Krispoluk

Messages : 4146
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Syrie

Message  Александр le Jeu 22 Oct - 12:36

C'est la com du guébiste, ne rien dire de vrai . . . Wink
avatar
Александр

Messages : 5232
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Syrie

Message  Caduce62 le Jeu 22 Oct - 12:56


avatar
Caduce62

Messages : 3518
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Syrie

Message  Александр le Jeu 22 Oct - 13:02

Больше, чем фото


Fille de syrienne dans un camp de réfugiés en Turquie. Elle prend la caméra pour une arme et lève ses mains vers le haut . . . Embarassed
avatar
Александр

Messages : 5232
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Syrie

Message  Thuramir le Jeu 22 Oct - 13:39

Александр a écrit:Больше, чем фото


Fille de syrienne dans un camp de réfugiés en Turquie. Elle prend la caméra pour une arme et lève ses mains vers le haut . . . Embarassed

Désolé, mais cela, c'est du détournement populiste et médiatique d'une photo. L'enfant a parfaitement pu être traumatisée par les milices locales en Syrie (et c'est le plus probable, puisque les autres pays impliqués, à part l'Iran, n'y ont pas de troupes au sol impliquées dans des combats terrestres). Le problème n'est donc pas lié aux bombardements russes ou occidentaux.
avatar
Thuramir

Messages : 2225
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Syrie

Message  Александр le Jeu 22 Oct - 13:53

Je ne dis pas que c'est lié aux bombardement, simplement que par réflexe cette petite fille lève les bras en signe de soumition.
Tu as vus son regard?
avatar
Александр

Messages : 5232
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Syrie

Message  Александр le Ven 23 Oct - 12:25

Russians, Fighting In Donbas Are Being Forced To Go Fight In Syria – IR

Russians fighting on the side of the "DPR" and "LPR" will be able to return home only after they sign contract with the Ministry of Defense of Russia to further fight in Syria.
           
It was reported today, October 22, by the deputy of Ukraine, head of “Informational resistance” Dmitro Timchuk.

“Russian citizens who take part in the fighting in the Russian terrorist troops in Donbass (as servicemen of the Russian Armed Forces and mercenaries), received conditions from the Russian command for the return to Russia. They have to sign a contract with the Defense Ministry to further fight in Syria “- wrote Timchuk.

He noted that in order to sign a contract militants must submit three copies of photographs and personal documents.

“Among the Armed Forces of the Russian Federation and Russian mercenaries in the Donbas few are willing to sign the contract,” – concluded Timchuk.

As was previously reported, the militants in the Donbas create a battalion “Crusader” to fight in Syria.
avatar
Александр

Messages : 5232
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Syrie

Message  Krispoluk le Sam 24 Oct - 11:50

Reportage de France24 en caméra cachée auprès des soldats russes à Lattaquié :

avatar
Krispoluk

Messages : 4146
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Syrie

Message  mortimer le Mar 27 Oct - 15:46

la russie dans le bourbier en syrie.


Erreur du Kremlin: "250 soldats et 24 tanks perdus pour 50 cm de terrain"
La Russie a rapidement voulu mettre de l'ordre en Syrie. Mais d'un point de vue militaire, les efforts consentis sur le terrain n'ont pas encore eu l'effet escompté. Désormais, les troupes d'élite russes, qui viennent de faire leurs preuves en Ukraine, doivent tenter d'éviter une petite catastrophe en Syrie.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/2504354/2015/10/27/Erreur-du-Kremlin-250-soldats-et-24-tanks-perdus-pour-50-cm-de-terrain.dhtml

La Russie s'est enlisée en Ukraine maintenant en Syrie.

mortimer

Messages : 94
Date d'inscription : 07/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Syrie

Message  Krispoluk le Mar 27 Oct - 16:39

Effectivement, comme il a été dit dans plusieurs articles précédents, la Syrie risque fort de devenir le prochain Afghanistan de Poutine.

Il a voulu se remettre en selle sur le plan mondial par un "nouveau coup politique et militaire génial" Evil or Very Mad Mais le pétard qu'il a allumé risque fort de lui péter dans la G......

Je schématise et résume la situation :

- Les Russes interviennent avec leur aviation pour soutenir et soulager les forces terrestres d'Assad mais faute de renseignements fiables (les services syriens sont en dessous de tout) ils tapent dans le vide ou sur des civils...

- Les Russes ne peuvent intervenir avec des forces terrestres ou ils se prendront une déculottée monstre, c'est un terrain et des adversaires qu'ils méconnaissent totalement, n'ayant aucune expérience de ce type de guerre post-coloniale. S'il se risquent à ce type d'aventure, ils doivent se préparer à voir de nombreux "convois 200" repartir vers la mère-patrie. Par ailleurs, les forces protagonistes étant étroitement imbriquées, imaginez qu'un groupe de l'Isil fasse prisonniers des soldats russes et qu'il les égorgent devant la caméra... Impact médiatique en Russie  Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil 

- L'expédition Syrienne coûte 4M$ par jour aux Russes, combien de temps à ce rythme, en période de crise économique ???

- Les Saoudiens et les Américains ont amplement pourvu la rébellion sunnite modérée Syrienne de nombreux missiles TOW qui détruisent si facilement un char, surtout en environnement urbain. Imaginons qu'ils livrent aussi des missiles anti-aériens perfectionnés quid de l'aviation russe ???

Conclusion : le génial stratège Poutine s'est fourvoyé dans une aventure bien dangereuse pour la Russie mais surtout pour lui Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil 

Article : Les livraisons d'armes aux rebelles qui changent la donne...

Saudi Arabia just replenished Syrian rebels with one of the most effective weapons against the Assad regime


  • Jeremy Bender



  • Oct. 9, 2015, 8:58 PM


A Saudi Arabian official has reportedly disclosed that the Sunni kingdom sent Syrian rebels a new batch of one of the most effective weapons for battling against the Assad regime this week. 
BBC correspondent Frank Gardner tweeted that a Saudi official confirmed the delivery of 500 TOW antitank missiles to the Free Syrian Army (FSA).
The FSA is currently being squeezed from all directions by the Syrian military, Russian airstrikes, and competition from jihadist fighters, including ISIS. 
The delivery of the TOW missiles — which have also been provided by the CIA — will increase the capabilities of the FSA against Syrian armor, and it would enable them to more effectively battle against Assad's recent military advances. 
"Five hundred TOWs is not an inconsequential number," Jeffrey White, a defense fellow at The Washington Institute, told Business Insider.
"I don't think it will be a revolutionary event, but it will increase the attrition of regime armor, which will make it harder for the regime to conduct offensive operations."
TOW missiles, as Popular Mechanics notes, are guided missiles that could thoroughly damage tanks, armored carriers, and other vehicles that the Assad regime might send into the field. And, unlike other projectiles used against armored targets, such as RPGs, TOW missiles can be used from a considerable distance. 
On Thursday, the FSA and other affiliated rebel units carried out a "tank massacre" after the Syrian government launched a large offensive backed by Russian airstrikes to retake northern portions of Hama province.
According to the Syrian Observatory of Human Rights, the rebel forces armed "with US-made TOW missiles … [and] other guided rockets ... caused the destruction … of over 15 armored cars, vehicles, and tanks."
REUTERS
White said that the rolling hills and plains in Hama and Idlib are ideally suited to the use of TOWs. Assad's armor has little protection or cover in the region and are ideal targets for the guided missiles. 
The presence of these weapons has continued to cause extreme damage among Assad's forces as his offensive has continued into Friday. 
Video shows the moment when #FSA|s Brigade.13 destroyed a #Syria|n regime T-72 tank in #Hama|s northern countryside. pic.twitter.com/Eb4LSIjVUb
— Sakir Khader (@sakirkhader) October 9, 2015
 
There's no way Assad/Putin/Suleimani planned for the losses they're taking in Hama right now. This is a debacle.
— Zeddonymous (@ZeddRebel) October 9, 2015
The Syrian offensive in Hama is aimed at dislodging rebels from the region while creating a larger buffer between rebel forces and Syria's Alawite heartland in Latakia. The offensive has been backed by heavy Russian bombings, but it has so far failed to dislodge the rebels. 
"There is an attempt by the regime to advance, but the situation is under our control," a rebel fighter involved in the counteroffensive against Assad's forces told Reuters. 
The reported injection of an additional 500 TOW missiles from Saudi Arabia will be a big boost to the rebels.
The missiles, however, do nothing to counter Russia's continued airstrikes against rebel positions. And Russia is going after the TOW recipients.

#BREAKING Russian airstrike destroys the HQ of the 13th Division (FSA) responsible for launching multiple anti-tank (TOW) missile attacks
— Michael Horowitz (@michaelh992) October 9, 2015
In the past, Saudi Arabia and other US allies have suggested funneling man-portable air-defense systems (MANPADs) to the Syrian rebels to help shoot down Syrian, and now Russian, fighter jets. MANPADs are relatively easy-to-use shoulder-launched missiles that could reach enemy aircraft. 
However, the US has consistently opposed this idea, as the weapons could conceivably end up in the hands of al Qaeda or its affiliates and be used to down a civilian airliner (or a US military aircraft). Saudi Arabia may also be reluctant to provide these weapons due to the risk of directly antagonizing Moscow and the US. 
"If the TOWs are primarily used against Assad armor, that's not the same as being used against Russian personnel," White said.
"If the Saudis were to supply the rebels with surface-to-air missiles, that would be different." 

Institute of Study of War
Syria's ground offensive against rebels started on Wednesday in its first close coordination with Russia. The offensive was aimed at four key regions across the provinces of Idlib, which is completely under rebel control, and the contested province of Hama. 
The rebel's cache of TOWs, and the resulting "tank massacres," may also have the unintended consequence of forcing the Assad regime to change the nature of their offense. 
"If this continues," White warned, "expect to see the [Syrian] regime move away from using armor and start using higher firepower and air operations as a solution." 



More: Syria Saudi Arabia Russia Free Syria Army
avatar
Krispoluk

Messages : 4146
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Syrie

Message  benoit77 le Mar 27 Oct - 21:11

Un soldat russe mort en Syrie : par pendaison? suicide, meurtre, bavure maquillée?

La famille ne croit pas à la thèse officielle du suicide.

http://www.reuters.com/article/2015/10/27/us-mideast-crisis-syria-russia-idUSKCN0SL1I720151027?utm_source=twitter
avatar
benoit77

Messages : 1688
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Syrie

Message  benoit77 le Mer 28 Oct - 10:58

En Syrie, la Russie répète des erreurs de la Guerre froide

http://www.slate.fr/story/108741/russie-erreurs-guerre-froide-syrie
avatar
benoit77

Messages : 1688
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Syrie

Message  Krispoluk le Mer 28 Oct - 23:26

benoit77 a écrit:En Syrie, la Russie répète des erreurs de la Guerre froide

http://www.slate.fr/story/108741/russie-erreurs-guerre-froide-syrie

Je viens de lire avec un grand intérêt cet article. L'auteur a vécu des évènements antérieurs et il apporte un éclairage intéressant, cependant le monde moyen-oriental a profondément évolué (pas dans le bon sens) depuis son expérience du terrain, soit 1957...

Relier son expérience des relations russo-syriennes de 1957 avec la situation actuelle ne tient pas la route... Beaucoup de puissances du Moyen-Orient : Egypte, Syrie, Irak, étaient influencées directement et soutenues par la politique Soviétique. L'Amérique et les occidentaux ne soutenaient qu'Israël dans la Région.
 
Aujourd'hui la situation est inverse, les monarchies du golfe persique, l'Egypte, la Jordanie, sont clairement dans le camp occidental, même si les monarchies jouent un jeu trouble en finançant des groupes terroristes sunnites mais c'est la vieille guerre millénaire entre Sunnites et Chiites qui ressurgit.

L'influence de la Russie ne s'étend plus guère que sur le tiers de territoire Syrien encore contrôlé par Assad et une alliance de circonstance avec l'Iran.
Alors, volonté de Poutine de sauvegarder à tout prix le régime d'Assad et sa base de Lattaquié ? Je n'y crois pas une seule minute en tant qu'objectif politique principal.
Son objectif principal est de revenir en force sur la scène politique internationale après la volée de bois vert qu'il s'est pris au plan politique et économique après les affaires d'Ukraine... Les occidentaux l'ont "foutu à la porte" de la maison des nations civilisées, il essaye de rentrer par la lucarne des WC Laughing Twisted Evil

Mais je reste persuadé qu'il a ouvert la boîte de Pandore de son côté. Les Américains l'ont bien compris et après la déconfiture d'Afghanistan, ils n'ont plus envie de s'enliser dans ce chaudron de sorcières qu'est la Syrie...
avatar
Krispoluk

Messages : 4146
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: En Syrie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 22 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 13 ... 22  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum