Et en Russie !

Page 3 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Александр le Lun 6 Juil - 12:47

On ne peut être et avoir été:

Grandeur et décadence de la conquête spatiale russe

Ralph Mirebs, un photographe russe, a découvert au fin fond des steppes les carcasses rouillées des navettes spatiales russes. Impressionnant.


Une navette spatiale russe abandonnée, dans un hangar en pleines steppes.Ralph Mirebs©Ralph Mirebs

Pas besoin d’avoir visité le campus de la Nasa, à Houston, ses hangars géants impeccables et sa navette spatiale posée sur un Boeing à l’entrée de son musée, pour se faire une idée de cette découverte : un hangar géant, quelque part sur le vaste domaine du cosmodrome de Baïkonour, en pleines steppes du Kazakhstan.

L'ex-centre de la conquête spatiale russe


Une région qui a connu les grandes heures de la conquête spatiale russe, de la guerre froide, de la lutte pour conquérir les cieux à laquelle se sont livrés Russes et Américains. Et puis le temps a passé, l’Union soviétique trépassée, et les milliards de roubles des programmes spatiaux, entre réalité et propagande, se sont taris. Laissant derrière eux des bâtiments géants, abandonnés, mais pas vides pour autant.




« Les deux superpuissances se sont partagé les compétences des ingénieurs de l’Allemagne nazie pour bâtir leurs programmes spatiaux. Mais ensuite ? L’aspect romantique de l’exploration de l’espace a disparu, ne laissant que des chiffres secs et des statistiques financières, explique le photographe sur son site. Pourquoi dépenser des milliards dans l’espace si ça ne rapporte aucun profit immédiat ? La course entre les deux superpuissances du monde a eu un effet bénéfique sur les progrès scientifiques et techniques. Vous pouvez regretter le temps perdu et déplorer la grandeur du passé, mais les faits sont là. La Russie a perdu son statut de pionnier dans la découverte spatiale. »



En juin dernier, Ralph Mirebs, photographe et explorateur amateur, est allé visiter ces bâtiments abandonnés et ouverts à tout vent, dans l’idée de publier un livre sur l’épopée spatiale russe. Il découvre des salles de contrôle intactes, des missiles, des capsules Soyouz, et même des combinaisons de cosmonautes des années 1980 !




Mais c’est dans le hangar principal que réside la principale surprise : deux exemplaires de la navette spatiale russe Bourane, l’un des plus grands échecs russes, copie presque conforme de la version américaine.



Elles sont restées là, intactes, dans leurs hangars de montage, juste abandonnées. Et qui irait les emporter, à vrai dire : il faudrait un avion pour les déplacer !

&

L’une est encore fixée à son propulseur, l’autre semble prête à rouler sur la piste pour s’envoler, malgré les tuiles de protection tombées au sol



À l’intérieur, on remonte le temps jusqu’aux années 80 : même un vaisseau Aigle de la série Cosmos 1999 semble plus moderne que ces écrans d’ordinateur figés et ces tubulaires spartiates.


 
Pour toute une génération ayant rêvé en voyant fusées et navettes s'élever vers le ciel, comment ne pas avoir envie d'aller jouer les touristes post-spatiaux du côté de Baïkonour ?

avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Tibo le Lun 6 Juil - 12:59

J'avais aussi vu ces photos. C'est incroyable que tout ce matos ait été laissé comme ça à l'abandon.

En tout cas je rêverai avoir l'occasion de jeter un oeil dans ces hangars, même si c'est pommé dans le trou du cul du Kazakhstan.
avatar
Tibo

Messages : 224
Date d'inscription : 07/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Krispoluk le Lun 6 Juil - 14:30

Bon Tibo, même si c'est situé au fin fond du "trou du cul du monde", tu peux toujours faire un détour par la capitale "lumière" Astana ou tu vivras la nuit, des heures trépidantes dans les discothèques hantées par les jeunes beautés Russo-Kazhaques aux yeux bridés et à la jupe ultra-courte Laughing 

Quelques remarques sur l'article :

1) Oui, les russes et les américains ont pu bénéficier à plein du concours "volontaire" de savants allemands du programme Von Braun après 1945, mais pas seulement eux... C'est pas très connu mais la France Gaulienne a aussi obtenu le concours d'anciens ingénieurs Nazis pour la mise au point de la bombe "française"...

2) Oui la navette russe a connu le même destin que les copies (mauvaises) de matériel de pointe que les russes ont tenté de produire, comme le "Concordski" Twisted Evil 

3) Pour les lancements de satellites, ils ont eu l'intelligence de signer un accord de partenariat avec Arianespace pour pouvoir lancer leurs fusées de mise en orbite de satellites ordinaires à partir de Kourou, idéalement situé sur l'équateur et beaucoup plus économique que le site de Baïkonour.
avatar
Krispoluk

Messages : 4248
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Tibo le Lun 6 Juil - 14:42

Un sacré détour alors, Astana ça doit bien être à plus de 600 bornes de Baïkonour Laughing
avatar
Tibo

Messages : 224
Date d'inscription : 07/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Krispoluk le Lun 6 Juil - 14:57

Tibo a écrit:Un sacré détour alors, Astana ça doit bien être à plus de 600 bornes de Baïkonour Laughing

Au moins ! Mais c'est à la mesure du pays immense ! Bon maintenant leur équipe de cyclistes du Tour fait ça comme une fleur, alors, un Françouz égaré, par le bus, c'est pas un problème Laughing
Sans blague, j'ai une grande envie de visiter un de ces jours les grandeurs et délires de "Nazerbaïev-City" Laughing
avatar
Krispoluk

Messages : 4248
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Александр le Mar 7 Juil - 14:28

Je poste ça ici parce que ça concerne la Russie:



Embarassed

Encore qui z'ont rien capté!!
Poutine étant le plus "démocraphobe" Exclamation  Twisted Evil Twisted Evil
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Caduce62 le Mar 7 Juil - 17:27

Александр a écrit:Je poste ça ici parce que ça concerne la Russie:



Embarassed

Encore qui z'ont rien capté!!
Poutine étant le plus "démocraphobe" Exclamation  Twisted Evil Twisted Evil
Effectivement, ce sont des CONNARDS  Twisted Evil
qui n'ont pas compris que Poutine est ANTIDÉMOCRATE et que les français vont faire leur GPA en Russie !!! soit l'inverse de leur message Evil or Very Mad
avatar
Caduce62

Messages : 3670
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Tibo le Mar 7 Juil - 17:45

Александр a écrit:Je poste ça ici parce que ça concerne la Russie:



Embarassed

Encore qui z'ont rien capté!!
Poutine étant le plus "démocraphobe" Exclamation  Twisted Evil Twisted Evil

C'était où ça ?
Et quand ?
avatar
Tibo

Messages : 224
Date d'inscription : 07/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Caduce62 le Mar 7 Juil - 19:23

Tibo a écrit:
Александр a écrit:Je poste ça ici parce que ça concerne la Russie:



Embarassed

Encore qui z'ont rien capté!!
Poutine étant le plus "démocraphobe" Exclamation  Twisted Evil Twisted Evil

C'était où ça ?
Et quand ?
Je les ai vu à Paris, sur l'ile de la Cité et devant le palais de justice en juin; heureusement sans cette bannière sinon des claques auraient pu se perdre  Cool
avatar
Caduce62

Messages : 3670
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Caduce62 le Mar 7 Juil - 19:24

Staline qui frappe à coups de parapluie Lénine, c'est le genre de scène improbable que l'on pouvait voir au pied du Kremlin.

Deux sosies des dirigeants soviétiques Josef Staline et Vladimir Lénine en sont venus aux mains pour régler un différend "professionnel". L'histoire est cocasse pour ces deux hommes qui ont pour habitude de poser traditionnellement pour les touristes sur la place Rouge à Moscou. "Le sosie de Staline a frappé le sosie de Lénine trois fois dans le dos avec son parapluie lors d'une rixe", a indiqué un responsable du métro de Moscou, Alexandre Rybak.

Tout à commencer quand le faux Petit père des peuples, avec sa pipe et son uniforme de Généralissime, voulait régler ses comptes avec le faux Lénine. En cause : le fait que le sosie de Lénine, Igor Gorbounov de son vrai nom, ait préféré un autre "Staline" à celui campé par Latif Valiev pour poser avec les touristes.

Staline a couvert de coups Lénine, ou plutôt Latif Valiev a couvert de coups Igor Gorbounov, pendant leur pause-café dans un passage souterrain près de la place Rouge. Lénine s'est d'abord rendu à l'hôpital puis a porté plainte contre Staline. Ce dernier est sous le coup d'une enquête policière.
avatar
Caduce62

Messages : 3670
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Krispoluk le Mar 7 Juil - 20:25

Caduce62 a écrit:Staline qui frappe à coups de parapluie Lénine, c'est le genre de scène improbable que l'on pouvait voir au pied du Kremlin.

Deux sosies des dirigeants soviétiques Josef Staline et Vladimir Lénine en sont venus aux mains pour régler un différend "professionnel". L'histoire est cocasse pour ces deux hommes qui ont pour habitude de poser traditionnellement pour les touristes sur la place Rouge à Moscou. "Le sosie de Staline a frappé le sosie de Lénine trois fois dans le dos avec son parapluie lors d'une rixe", a indiqué un responsable du métro de Moscou, Alexandre Rybak.

Tout à commencer quand le faux Petit père des peuples, avec sa pipe et son uniforme de Généralissime, voulait régler ses comptes avec le faux Lénine. En cause : le fait que le sosie de Lénine, Igor Gorbounov de son vrai nom, ait préféré un autre "Staline" à celui campé par Latif Valiev pour poser avec les touristes.

Staline a couvert de coups Lénine, ou plutôt Latif Valiev a couvert de coups Igor Gorbounov, pendant leur pause-café dans un passage souterrain près de la place Rouge. Lénine s'est d'abord rendu à l'hôpital puis a porté plainte contre Staline. Ce dernier est sous le coup d'une enquête policière.

Putain ! Le pied Laughing
Staline inculpé pour "coups et blessures" plus de 60 ans après sa mort... J'ai hâte de le voir devant un tribunal   Laughing   Laughing   Laughing
avatar
Krispoluk

Messages : 4248
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Александр le Jeu 9 Juil - 7:59

Savent plus quoi inventer dans le genre conneries . . .
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Александр le Jeu 9 Juil - 10:15

Dans le genre:

Les sénateurs russes demandent l'interdiction de 12 ONG étrangères

Moscou - Les sénateurs russes ont demandé mercredi aux autorités l'interdiction de douze organisations étrangères qu'ils considèrent comme indésirables, en vertu d'une loi votée en mai et dénoncée par les ONG comme liberticide.

La liste des douze ONG élaborée par les parlementaires a été soumise aux ministères des Affaires étrangères et de la Justice pour validation, a précisé un porte-parole du Conseil de la Fédération, la chambre haute du Parlement russe.

Sept des douze organisations sont américaines, parmi lesquelles Freedom House et National Endowment for Democracy, dont l'objectif déclaré est la lutte en faveur de la démocratie dans le monde et qui sont financées par le gouvernement américain.

Trois autres sont liées à l'Ukraine, tel le Congrès mondial ukrainien, qui s'occupe de coordonner la diaspora ukrainienne dans le monde. Les deux autres ONG sont liées à la Pologne.

Julia Stasch, la présidente de la MacArthur Foundation, une organisation philanthropique, a exprimé dans un communiqué transmis à l'AFP sa déception et son incompréhension devant les raisons pour lesquelles son organisation avait été placée sur la liste des sénateurs russes.

Nous sommes entièrement indépendants et ne recevons aucun soutien du gouvernement des Etats-Unis. Nous ne nous engageons pas dans des activités politiques, a assuré Julia Stasch.

Cette mesure fait partie de la chasse aux sorcières en cours contre les critiques du gouvernement, a pour sa part déclaré à l'AFP Tatiana Lokchina, responsable de l'antenne russe de l'ONG Human Rights Watch.

Pour le sénateur Konstantin Kosatchev, cité par l'agence de presse publique Ria Novosti, cette initiative vise à protéger le système constitutionnel russe.

Ceux qui fournissent de l'argent à ces ONG ne sont pas intéressés par le nombre d'arbres ou d'animaux sauvés. Ils sont intéressés par le nombre de gens qu'ils arriveront à faire descendre dans la rue lorsqu'il le faudra, a-t-il affirmé, accusant les Occidentaux de vouloir provoquer un changement de régime en Russie.

La demande des sénateurs a par ailleurs été soutenue par l'Eglise orthodoxe russe, réputée pour être proche du pouvoir. C'est une très bonne initiative, a déclaré le porte-parole de l'Eglise orthodoxe, Vsevolod Tchapline, cité par l'agence Interfax.

Une loi signée en mai dernier par le président Vladimir Poutine permet de désigner des organisations étrangères actives en Russie comme indésirables sur simple avis du procureur général, en accord avec le ministère russe des Affaires étrangères. Elles peuvent ensuite être interdites en Russie, qu'il s'agisse d'ONG ou d'entreprises.

Cette loi complète une autre votée en 2012, qui oblige les organisations bénéficiant d'un financement de l'étranger et ayant une activité politique à s'enregistrer comme agent de l'étranger, une dénomination qui rappelle celle appliquée aux ennemis du peuple et dissidents à l'époque de l'URSS.


Entretiens tous azimuts de Poutine avec les dirigeants des pays émergents en marge du sommet des Brics

Oufa (Russie) - Le président Vladimir Poutine a accueilli mercredi les dirigeants des pays émergents des Brics à la veille d'un sommet au cours duquel la Russie compte montrer qu'elle n'est pas isolée sur la scène internationale malgré la crise ukrainienne et les sanctions occidentales.

Avant ce sommet des Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) qui se déroulera jeudi à Oufa, dans l'Oural, Vladimir Poutine s'est notamment entretenu avec son homologue chinois, Xi Jinping, et le Premier ministre indien Narendra Modi.

Pour Moscou, visé par des sanctions occidentales en raison de son rôle présumé dans la crise ukrainienne et exclu du G8, ces bonnes relations avec les autres économies émergentes sont indispensables alors que la Russie prône le combat contre ce qu'elle estime être une hégémonie américaine.

Je suis particulièrement ravi de rencontrer nos partenaires chinois, a d'ailleurs assuré le président russe à son homologue chinois lors de leur entretien.

Je suis parfaitement au courant des difficultés que nous devons affronter, tant économiquement que politiquement. Mais en joignant nos efforts, nous les surmonterons sans doute, a-t-il ajouté.

Après Xi Jinping et Narendra Modi, Vladimir Poutine rencontrera le président sud-africain Jacob Zuma et la présidente brésilienne Dilma Roussef, attendue dans la soirée à Oufa.

Le dirigeant iranien Hassan Rouhani est également attendu dans cette ville située à 1.100 km à l'est de Moscou, avant un entretien prévu jeudi après-midi avec le président russe.

L'Organisation de coopération de Shanghai (OCS, qui regroupe la Chine, la Russie et les ex-républiques soviétiques d'Asie centrale), à laquelle l'Iran est candidat, tiendra vendredi son sommet à Oufa.

- 'L'isolement est un mythe' -

Les Brics illustrent le nouveau système des relations internationales dans lequel émergent de nouveaux centres de pouvoir, a affirmé dans un communiqué le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, qui y voit une réponse à un monde dominé par les Etats-Unis.

Cela deviendra probablement une des premières institutions au monde, qui se focalisera sur des projets d'infrastructure, a précisé le ministre de l'Economie, Alexeï Oulioukaïev, en marge du sommet.

L'organisation par Moscou du sommet des Brics montre que l'isolement de la Russie est un mythe, malgré les affirmations de certains hommes politiques américains ou européens, a déclaré à la radio Kommersant FM le politologue Alexeï Moukhine, du Centre d'informations politiques.

Les Brics préfigurent un monde nouveau, dans lequel l'Occident ne dominera pas, a pour sa part assuré le politologue Fiodor Loukianov au quotidien officiel Rossiiskaïa Gazeta.

La mise en place d'une Banque de développement des Brics, qui devrait être opérationnelle d'ici la fin de l'année, sera le principal sujet à l'ordre du jour mais les dirigeants réunis discuteront de tous les problèmes internationaux, dont l'Ukraine, la Grèce et la menace posée par l'État islamique, a précisé le conseiller du Kremlin Iouri Ouchakov, cité par l'agence de presse publique russe Ria Novosti.


Mais non, on est pas seul . . . Evil or Very Mad

Occident-Russie via le Partenariat oriental: un art de la fugue

La vérité. Au-delà de ses enjeux géopolitiques, le dernier sommet du Partenariat oriental, qui s’est tenu à Riga (Lettonie) du 19 au 22 mai, a justement eu comme thème la vérité. Et les manières de la contourner sans mentir, trop, sont finalement tout un art : l’art de la fugue, au sens propre. Car quatre jours sans que les participants prononcent une seule fois les mots "Vladimir Poutine", ce fut un exploit.

Presque incroyable à admettre, tant la façon dont ce nom a été évité fut légère et nullement vue comme un supplice. Le résultat des courses est à la mesure de l’effort, car, voilà, le maître des cartes n’a pas été fâché, froissé, touché dans son amour propre, et il a pu, par la suite, continuer en bonne et due forme son offensive dans le Donbass.
Certains participants à la première conférence média d’un tel sommet — une journée dédiée à la manière qu’a la presse européenne, d’un côté, et la presse des pays du Partenariat oriental, de l’autre, d’agir contre la propagande russe —, ont néanmoins osé dire les choses tel qu’elles sont. Ainsi, pour Inara Murniece, présidente du Parlement letton, ancienne journaliste,
quand le travail du journaliste est muselé, il se transforme en propagande.

Pour Vaika Vike-Freiberga, ancienne présidente de Lettonie (1999-2007), présidente du club de Madrid, "la presse joue un rôle majeur dans le maintien de la paix dans le monde. La presse est un pilier important de la démocratie, aussi important que le système politique. Grâce à elle, les parties belligérantes ont l’occasion d’apprendre ce que pense l’autre. La presse qui s’adresse à une population moins cultivée est très forte en propagande. C’est de là que viennent les périls pour la démocratie. Si un pays est dirigé à l’aide de la propagande, on peut difficilement dire qu’il est démocratique".

Christian Danielsson, directeur général du directorat général pour les négociations d’adhésion et du voisinage (DGNEAR), à la Commission européenne, croit que "n’importe quel pays démocratique a comme fondation une presse libre". Si la presse libre est le fondement d’un pays libre, démocratique, comment considérer alors la presse d’un pays comme la Russie ? La presse russe utilise les émotions comme arme, explique une journaliste venue d’Ukraine. "Les journalistes européens ne sont pas multilingues, ils ne peuvent pas saisir, ainsi, ce qui se passe vraiment dans les autres pays, dans nos pays". C’est juste aussi.

"L’opinion publique est soumise à la corruption par la désinformation. 80 % de la population des anciens Etats soviétiques s’informe en regardant la télé", précise Johannes Hahn, le commissaire européen pour la Politique européenne de voisinage et les Négociations d'élargissement. 40 % des citoyens des anciens Etats soviétiques consultent la presse russophone de manière active, même s’ils ne sont pas des locuteurs natifs de cette langue, poursuit-il. On peut en conclure que la presse libre fait des pays puissants. Une presse faible, c’est l’image d’un pays faible. Si la presse peut faire la preuve qu’elle peut se réguler par elle-même, les politiciens ne vont plus s’en mêler, comme nous le dit l’Estonien Tarmu Tammerk, président de l’organisation des Ombudsmans de la presse.

La vérité, dans le journalisme, semble donc être un juste milieu entre des journalistes qui doivent ne pas se laisser corrompre ni faire fi de l’éthique et un public averti qui doit savoir choisir ce qu’il veut lire. Le journalisme éthique peut-il donc être la solution pour combattre la corruption qui existe dans la presse (aussi) ? Avec ce type de journalisme, pouvons-nous (re)bâtir la confiance du public ? Quelle est la place de la vérité journalistique dans ce socle ? Autant de questions qui trouveront réponse seulement une fois que l’Occident acceptera de nommer l’innommé (ne pas prononcer un mot n’a plus de valeur incantatoire de nos jours, un mal, une guerre, un ennemi de la démocratie et des valeurs européennes ne disparaîtra pas si son nom est prononcé moins souvent), et que les journalistes accepteront une régulation de leur profession.
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Александр le Jeu 9 Juil - 12:18

Encore une surprise:

Srebrenica : veto russe à l'ONU, la Serbie se félicite, les victimes déplorent

Belgrade - La Serbie s'est félicitée mercredi du veto mis par la Russie à un projet de résolution de l'ONU sur Srebrenica, une décision que les familles des victimes ont déplorée, estimant qu'elle rend la réconciliation impossible.

C'est un grand jour pour la Serbie car (la Russie) a empêché qu'elle soit stigmatisée de même que tout son peuple dans une tentative de les qualifier de génocidaires, a déclaré M. Nikolic à quatre jours du 20e anniversaire du massacre de Srebrenica, que la justice internationale a qualifié de génocide.

La Russie s'est opposée à un projet de résolution des Nations unies reconnaissant le massacre de Srebrenica comme étant un génocide, une question qui empoisonne les relations entre la Serbie et la Bosnie.

Nous ne sommes pas surpris par cette décision (...) la Russie a, de fait, soutenu des criminels, ceux qui ont tué nos enfants. Une telle décision rend le rétablissement de la confiance et la réconciliation impossibles, a déclaré à l'AFP Munira Subasic, présidente d'une association de parents des victimes du massacre à Srebrenica.

La résolution était surtout importante pour nos enfants plus que pour nous. En prenant sa décision, la Russie a laissé la porte ouverte à une nouvelle guerre, a-t-elle ajouté.

Il y a vingt ans, en juillet 1995 peu avant la fin du conflit intercommunautaire (1992-95) qui a fait 100.000 morts, quelque 8.000 hommes et garçons musulmans ont été tués par les forces serbes de Bosnie à Srebrenica, en Bosnie orientale, la pire tuerie en Europe depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale.

M. Nikolic a répété qu'un terrible crime que toute la Serbie a condamné avait été commis à Srebrenica.

Le président serbe considère toutefois que le projet de résolution n'a pas été mis à l'ordre du jour parce que certains pays estiment que les Serbes ont réellement commis un génocide, mais parce que la Serbie a résisté aux pressions et refusé d'imposer des sanctions à la Russie en liaison avec la crise en Ukraine.

La Russie a montré qu'elle était un véritable et sincère ami, un ami qui sait tenir compte des vraies valeurs et répond au bien par le bien, a ajouté le président serbe
. (j'ajouterai le mal par le mal . . . )

Mardi soir, le Premier ministre serbe Aleksandar Vucic a annoncé qu'il irait à Srebrenica assister à la cérémonie marquant le 20e anniversaire du massacre.

Il est temps de montrer que nous sommes prêts à la réconciliation, a déclaré M. Vucic à la presse.

Russie/Occident: la guerre froide des opinions publiques

Berk!!! Manifestation pro-Poutine en février dernier (REUTERS/Maxim Zmeyev)

D'après une nouvelle enquête, la défiance entre les Russes et les Occidentaux s'est fortement accrue après la crise ukrainienne. Décrié à l'étranger, Vladimir Poutine est plébiscité par son peuple.

Le Pew Resarch Center a publié le 10 juin dernier une enquête du plus grand intérêt sur l’état actuel des opinions publiques russe et occidentales. Ses principaux résultats méritent un examen attentif car ils font ressortir le fossé croissant qui les sépare. 

Ce qui frappe d’abord, c’est le retournement de l’opinion publique russe. En l’espace de deux ans, les opinions positives à l’égard des États-Unis sont passées de 51% à 15%  et, à l’égard de l’Union européenne, de 63% à 31%. La propagande du pouvoir à l’égard des pays de l'Ouest, présentés désormais comme des ennemis, a produit tous ses effets sur une opinion publique de plus en plus réceptive. L’Otan a vu son nombre d'opinions positives passer de 30% à 12%. Cette organisation représente aujourd’hui une menace majeure pour 50% des Russes et une menace mineure pour 31%. Nous voilà presque revenu au temps de la Guerre froide. 

L'Europe rangée derrière l'Amérique

Cette défiance croissante n'est pas unilatérale. Symétriquement, la Russie apparaît aux opinions publiques des pays occidentaux comme une menace importante. En deux ans, les opinions positives à l’égard de la Russie sont passées de 36% à 25% en moyenne dans les États qui figurent dans l’enquête.

L’intensité de ce danger est cependant ressentie de manière différente suivant où l'on se trouve. La proportion de ceux qui considèrent que la Russie est une menace majeure pour ses pays voisins (hors Ukraine) varie de 70% des Polonais à 38% des Allemands en passant par 59% des Britanniques, 51% des Français, 49% des Espagnols et 44% des Canadiens et des Italiens. Dans chacune des opinions publiques, une majorité fait confiance aux États-Unis pour défendre militairement un pays membre de l'Otan au cas où il serait attaqué (68% en moyenne, les Polonais étant un peu moins confiants que les autres sur la certitude d’une intervention américaine).

Une nette majorité des Occidentaux est opposée au respect de l'intégrité des frontières antérieures de l'Ukraine

Les Occidentaux sont, en revanche, moins favorables à une intervention militaire de leur propre pays en cas de conflit sérieux entre la Russie et un de ses voisins. En effet, si les Américains sont les plus interventionnistes (56%), les Français, les Italiens et surtout les Allemands sont moins enclins à soutenir une telle action (58% hostiles contre 38% favorables dans ce dernier pays). Comme quoi, aux yeux des Européens, l’Otan signifie essentiellement les États-Unis!

À propos de la sécession en Ukraine des républiques auto-proclamées de Donetsk et de Luhansk, c’est-à-dire du Donbass, seulement 11% sont pour un retour au statu quo ante, 21% sont favorables à son autonomie au sein de l’Ukraine, mais 35% veulent qu’elle devienne indépendante et 24% qu’elle soit rattachée à la Russie. Ainsi, une nette majorité est opposée au respect de l’intégrité des frontières antérieures de l’Ukraine. 

La question ukrainienne est à l’évidence celle qui divise le plus. Du côté russe, la préoccupation principale est d’empêcher son adhésion à l’Otan (83%) et à l’Union européenne (68%). Pour autant, ils ne sont qu’une courte majorité à souhaiter la voir rejoindre l’Union économique eurasienne qui lie la Russie à la Biélorussie, le Kazakhstan et l’Arménie (45% contre 40%). 

Les Français hostiles à l'entrée de l'Ukraine dans l'UE

Du côté des Occidentaux, si la majorité des opinions publiques fait porter la responsabilité de la violence en Ukraine orientale à la Russie et, en second lieu, aux séparatistes, des différences apparaissent, notamment entre les Polonais qui sont 56% à incriminer la Russie et les Allemands qui ne sont que 29%. 
88%

C'est le pourcentage de Russes qui font confiance à Vladimir Poutine pour prendre les bonnes décisions dans les affaires internationales

Les Occidentaux sont favorables à une entrée de l’Ukraine dans l’Otan sauf en Italie et en Allemagne où l’opposition à une telle orientation est nettement majoritaire. S’agissant de son entrée dans l’Union européenne, le clivage est à peu près le même, à l'exception des Français qui ont basculé dans le camp des opposants. En revanche, tous voient d'un bon œil l’apport d’une aide économique à l’Ukraine et l'application de sanctions économiques contre la Russie.

En face, l’opinion publique fait bloc comme jamais autour du président Poutine. Grâce à sa gestion de la crise ukrainienne, sa popularité est au plus haut. 88% des Russes lui font confiance pour prendre les bonnes décisions dans les affaires internationales, soit une augmentation de neuf points en trois ans. En particulier, ils sont 83% à approuver sa gestion de la crise ukrainienne. Ce, alors que la proportion de ceux qui estiment que la situation économique en Russie est mauvaise est passée de 44% à 73% en un an. 

Les deux plus grandes puissances économiques du monde occidental, les États-Unis et l'Allemagne, sont les plus opposées 

L'engouement s'explique facilement. Plus de deux-tiers des Russes considèrent comme lui que la dissolution de l’URSS a été une catastrophe. Poutine leur a rendu le sens de la fierté nationale. Ainsi, 63% des Russes ont aujourd’hui une image très favorable de leur pays contre 29% il y a seulement deux ans. 

Un armement européen suffisant?

En l'absence d'un consensus des opinions publiques, on comprend mieux l'incapacité des gouvernements occidentaux à contrer les ambitions de la Russie si celle-ci utilise la force. Surtout que, sur ces questions, les deux plus grandes puissances économiques du monde occidental, les États-Unis et l’Allemagne, sont les plus opposées. Les Allemands, plus proches géographiquement de la Russie, n’ont pas oublié la catastrophe qu’a constituée pour eux le dernier conflit mondial.

Dans ces conditions, l’Occident va devoir se reposer clairement la question de l’état de son propre armement et celle de la capacité de l’Otan à contrer l’expansionnisme russe dans son ancienne empire. Les européens pourront-ils continuer à se reposer entièrement sur les États-Unis sans construire une défense européenne ou sans participer au renforcement des forces de l’Otan? Des forces qui se sont affaiblies au fur et à mesure que la Russie augmentait les siennes. 

Enfin et surtout, il faudra que les pays de l’Union européenne s’efforcent d’adopter une position commune à l’égard de la politique russe qui soit autre chose que la juxtaposition des différentes positions des pays membres dont la résultante est toujours l’alignement par le bas. Ici comme ailleurs n’est-ce pas de plus d’Europe dont nous avons besoin et non pas de moins?

Et le plus amusant:

Pamela Anderson écrit une lettre à Vladimir Poutine pour sauver les baleines


Qu’ont en commun Pamela Anderson et Vladimir Poutine? «Leur amour mutuel pour les animaux et leur profond respect pour la nature», soutient l’actrice connue pour son rôle dans la série Alerte à Malibu.

Voilà pourquoi elle a décidé d’écrire personnellement au président russe.

Comme le rapporte le site Quartz, l’actrice canadienne et militante pour les droits des animaux souhaite convaincre Vladimir Poutine de bloquer le passage à un navire islandais. Le Winter Bay se dirigerait vers le Japon avec à son bord plus de 1700 tonnes de viande de baleines.

«Votre décision pourrait mettre fin au massacre inutile de baleines en voie d’extinction que commet l’Islande», écrit l’actrice dans une lettre ouverte. L’Islande et le Japon sont parmi les trois seuls pays au monde, avec la Norvège, à toujours autoriser la pêche aux baleines.

Selon la Sea Shepherd Conservation Society, un organisme dont la mission consiste à protéger les mammifères marins partout dans le monde, le Winter Bay contrevient à la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES).

Étant donné que la Russie est signataire du traité, Moscou a le pouvoir de refuser le passage au navire. L’embarcation n’aurait alors d’autres choix que de retourner en Islande, puisque l’ONG a déjà empêché le navire de passer par le canal de Panama et celui de Suez (les deux autres seuls passages possibles).

L’histoire ne dit toutefois pas si Mme Anderson a réussi à faire plier le président de la Russie. À suivre...   





Voici une traduction en anglais de la lettre de Mme Anderson:
July 5, 2015
Dear Vladimir Vladimirovich,
I believe that we both share a mutual love for animals and a deep respect for nature and for this reason I would like to make a personal request to you, on behalf of endangered fin whales. At this moment there is a ship in Tromsø, Norway, called the Winter Bay. It is carrying a cargo of 1,700 tons of fin whale meat. These whales were killed illegally in violation of the International Whaling Commission’s moratorium on commercial whaling. It is also illegal to kill fin whales and to engage in the trade of endangered species. The Winter Bay was unable to transit the Suez Canal or the Panama Canal or to transit via Europe or Africa for fear of being stopped by the appropriate authorities. The Winter Bay intends to transit through Russian waters with assistance of Russian icebreakers to deliver this illegal cargo to Japan. President Putin, you can stop this illegal transit by forbidding this vessel from carrying a cargo of endangered fin whale meat through Russian waters to Japan. I would like to respectfully ask you to consider investigating this shipment and to do what you can to prevent it from transiting to Japan an illegal cargo. Your decision could put an end to the needless slaughter of endangered whales by Iceland. Thank you Mr. President for your consideration of my request.
Yours Sincerely,
Pamela Anderson
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Krispoluk le Jeu 9 Juil - 15:38

Bon si c'est pour sauver les baleines des sous-vêtements de Pamela Anderson moi je dis oui tout de suite Laughing 

Je suis tout prêt à me pencher sérieusement sur la question lol!
avatar
Krispoluk

Messages : 4248
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Александр le Ven 10 Juil - 8:36

La dernière violation russe:

Le parti de Poutine copie le drapeau de la manif pour tous


La "famille authentique" russe se compose d'un papa, d'une maman, de deux garçons et d'une fillette, d'après Russie Unie. Ce drapeau ne vous rappelle rien?

La "famille authentique" vue par Russie Unie ressemble comme deux gouttes d'eau à celle de la Manif pour tous, si l'on en juge par son tout nouveau "drapeau hétérosexuel".

Un homme, une femme et trois enfants (deux garçons et une fillette). Voici la "famille authentique", selon la branche moscovite de Russie Unie, le parti de Vladimir Poutine. Ce "drapeau hétérosexuel" a été brandi ce mercredi, à l'occasion de la journée de la famille, de l'amour et de la fidélité, célébrée le 8 juillet en Russie. 

"Единая Россия" ответила ЛГБТ флагом натуралов: http://t.co/G9Py6mou6z #настоящаясемья pic.twitter.com/4ODEIO3qFr
— РЕН ТВ | Новости (@rentvchannel) July 8, 2015
Petit détail: ce drapeau rendu public dans les colonnes du quotidien pro-Kremlin Izvestia ressemble étrangement à l'identité visuelle de la Manif pour tous... à un enfant près. Celui qui tient la main aux deux adultes.  


Des participants au rassemblement de "La Manif pour tous" opposés au mariage homosexuel, le 14 septembre 2014 à Palavas-les-Flots
afp.com/Pascal Guyot


Le compte parodique RIP Novosti (allusion à l'ex-agence de presse russe RIA Novosti) a établi le parallèle encore plus clairement.  

Кстати, посмотрите-ка: русская мама жирновата, а у француженки есть бездуховная талия pic.twitter.com/v4goOX29p2
— RIP Новости (@riarip) July 8, 2015
La Manif pour tous, version russe?

Or le mouvement français qui s'était mobilisé contre le mariage pour tous ne lui a donné aucune autorisation d'utilisation ou de modification, d'après Buzzfeed. "Nous avons découvert cela dans la presse, je suis stupéfaite", confie sa présidente Ludovine de la Rochère, affirmant que Russie Unie n'avait pas signé la charte du mouvement. Le parti de Vladimir Poutine soutient l'inverse d'après Radio Free Europe. 

"Notre logo a été utilisé de manière abusive, nous n'avons pas donné notre accord. La personne qui s'occupe des partenariats à l'international travaille directement avec moi donc je serais forcément au courant si c'était le cas." Le mouvement "réfléchit à des poursuites", ajoute Buzzfeed.  

Le parti de Poutine contre la "fièvre gay"

Ce drapeau est "notre réponse au mariage des couples du même sexe, qui est une insulte au concept même de famille", explique Andrey Lisovenko, l'un des responsables de Russie unie à Moscou, cité par Reuters. Une réponse aussi au drapeau arc-en-ciel brandi lors des gay prides autour du monde, peu après que la Cour suprême américaine a décidé d'ouvrir le mariage aux couples homosexuels. "Nous devons nous prémunir face à la fièvre gay (sic) dans notre pays et soutenir les valeurs traditionnelles", ajoute le responsable moscovite.  

En Russie, la loi punit la "propagande homosexuelle" devant mineur, depuis deux ans: l'objectif était très officiellement de "protéger" les "relations sexuelles traditionnelles entre un homme et une femme", avait expliqué une députée de la Douma. "Dès que l'on déclare ouvertement son homosexualité, on est menacé", avait réagi un miilitant LGBT interrogé par L'Express à l'époque, pour résumer l'atmosphère anti-gay en Russie. 
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Tibo le Ven 10 Juil - 10:53

C'est pour encourager le taux de fécondité amorphe qu'ils ont rajouté un gosse au milieu ?
avatar
Tibo

Messages : 224
Date d'inscription : 07/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Александр le Ven 10 Juil - 10:55

Александр a écrit:La "famille authentique" russe se compose d'un papa, d'une maman, de deux garçons et d'une fillette, d'après Russie Unie
. . .

La réponse est là Tibo. Wink
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Александр le Ven 10 Juil - 13:45

Pourquoi aucune résolution à l'ONU ne passe à cause de la Russie?

cliquez sur le lien  Laughing
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Krispoluk le Ven 10 Juil - 14:33

Tibo a écrit:C'est pour encourager le taux de fécondité amorphe qu'ils ont rajouté un gosse au milieu ?

Ouaip ! Je me suis fait la même remarque que toi Tibo Smile

Entre la France qui se "réjouit d'un taux de fécondité supérieur à la moyenne européenne" Merci ! Y'a bon les allocs distribuées généreusement pour fabriquer en chaîne des RMIstes, trafiquants de drogue et terroristes à venir et la Russie en panne de natalité (bon peut-être que quand Kadyrov aura généralisé son système de 4 femmes et 20 gosses par foyer, ils auront réglé le problème démographique...)

Donc la famille Russe "idéale" c'est 3 gosses... Qu'on se le dise et bon courage aux géniteurs russes lol!
avatar
Krispoluk

Messages : 4248
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Caduce62 le Ven 10 Juil - 16:55

Krispoluk a écrit:Donc la famille Russe "idéale" c'est 3 gosses... Qu'on se le dise et bon courage aux géniteurs russes lol!
Je dirai même 4 vu la mortalité masculine en Russie !! : 3 éliminés au choix par Alcool + Drogues + Armée  Rolling Eyes
avatar
Caduce62

Messages : 3670
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Thuramir le Ven 10 Juil - 18:06

Pour ce qui est de décerner un "certificat" de génocide pour les évènements de la guerre qui se sont passés à Srebenica, je n'y ai jamais vu un quelconque avantage, sinon une forme de satisfaction politique et morale pour les victimes.

Le tribunal spécial international pour l'ex-Yougoslavie, instauré par le Conseil de Sécurité de l'ONU pour juger des faits y commis, a déjà qualifiés certains faits de génocide, et une déclaration de nature non juridictionnelle, mais purement politique, n'est pas de nature à y changer quoi que ce soit.
avatar
Thuramir

Messages : 2256
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Quand poutine dirige la manoeuvre !

Message  pyxous le Dim 12 Juil - 10:04

Tsipras, Poutine et l' Europe : une partie d'échec d'enfer 




Quand deux joueurs d'échec comme Tsipras et Poutine se rencontrent, cela donne des boutons aux joueurs de monopoly de l'Union européenne. Les coups sont précis, efficaces, à long terme. Le premier ministre grec a rencontré 3 fois son puissant homologue russe. Cela ressemble à la mise en place d'un Plan B pour la Grèce sur l'échiquier russo-européen. Les caciques des institutions germano-européennes s'en étranglent de rage, voyant dans la Grèce de Tsipras le cheval de Troie de la Russie en Europe ! 


la confiance, quelle confiance ?
avatar
pyxous

Messages : 565
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 67
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Krispoluk le Dim 12 Juil - 17:21

pyxous a écrit:

Tsipras, Poutine et l' Europe : une partie d'échec d'enfer 








Quand deux joueurs d'échec comme Tsipras et Poutine se rencontrent, cela donne des boutons aux joueurs de monopoly de l'Union européenne. Les coups sont précis, efficaces, à long terme. Le premier ministre grec a rencontré 3 fois son puissant homologue russe. Cela ressemble à la mise en place d'un Plan B pour la Grèce sur l'échiquier russo-européen. Les caciques des institutions germano-européennes s'en étranglent de rage, voyant dans la Grèce de Tsipras le cheval de Troie de la Russie en Europe ! 


la confiance, quelle confiance ?

Bof ! Tsipras, un joueur de poker très médiocre... Faire voter le référendum pour accepter ensuite les mesures d'austérité ça ne me parait pas un jeu très futé ou alors il y a encore un truc qui m'échappe  scratch

Il a oublié le pauvre que pour bluffer au poker il faut que l'adversaire ne connaisse pas son jeu !
Hors tout le monde savait que Tsipras n'a qu'une paire de 8 dans son jeu quand la Troïka a un carré d'as... Pauvre Tsipras : un clown pathétique geek

Quant à Poutine, on vu l'efficacité de son jeu en Ukraine...

Alors la version : "Apprête-toi à trembler, monde libre, l'axe Moscou-Athènes te menace !" ça fait s'écrouler de rire  bounce  Depuis quand l'alliance d'un aveugle et d'un paralytique ont fait peur au monde  Laughing   Laughing   Laughing
avatar
Krispoluk

Messages : 4248
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Александр le Lun 13 Juil - 9:35

Kris, t'as oublié le borgne, parce qu'il y en a un qui ne voit pas de russes en Ukraine. Wink  Laughing
avatar
Александр

Messages : 5367
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et en Russie !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum