Et en Russie !

Page 15 sur 40 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16 ... 27 ... 40  Suivant

Aller en bas

Et en Russie ! - Page 15 Empty Re: Et en Russie !

Message  Александр le Mar 3 Nov - 13:48

Aha:

Experts find components that are not of the crashed Russian A321 airliner

Et en Russie ! - Page 15 385051379
Russian Emergency Ministry experts work at the crash site of a Russian passenger plane bound for St. Petersburg that crashed in Hassana, Egypt's Sinai Peninsula (AP photo)

Russian news agency TASS says the elements are sent for expertise
       

Experts working at the scene of the October 31 Sinai crash have found elements that are not components of the crashed A321 airliner, Russian news agency TASS reported referring to its own sources in Cairo.

"They have been sent for an expertise," one of the sources said.

"It could be equipment transported by passengers, for example diving equipment," another source said, adding that specialists were working on identification.

TASS has no official confirmation of this information at the moment.

Russian plane crashed killing all 224 passengers and crew just 23 minutes after leaving Sharm El Sheikh.
Александр
Александр

Messages : 5390
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Et en Russie ! - Page 15 Empty Re: Et en Russie !

Message  Krispoluk le Mar 3 Nov - 14:06

Caduce62 a écrit:Et en Russie ! - Page 15 12184210

Très exact ! On pourrait aussi ajouter le MH17 où la Russie INTERDIT les investigations plus poussées, il semble que le traitement soit différent selon que les victimes sont des Russes ou pas Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
Krispoluk
Krispoluk

Messages : 7115
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Et en Russie ! - Page 15 Empty Re: Et en Russie !

Message  Александр le Mar 3 Nov - 14:10

Et surtout s'il y a des soupçons concernant la Russie. Wink
Александр
Александр

Messages : 5390
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Et en Russie ! - Page 15 Empty Re: Et en Russie !

Message  benoit77 le Mar 3 Nov - 14:44

La Russie étant très réputée pour :
- la haute qualité des enquêtes,
- les analyses scientifiques qui bluffent tous les experts du monde,
- l’absolue transparence des méthodes employées,
- l'extra-ordinaire qualité des interrogatoires et investigations,
- l'absence totale de préjugés,
- une neutralité à en faire pâlir la Suisse,
- ...

Les procès Sentsov et Savchenko en sont la récente démonstration.

Franchement, je ne comprend pas pourquoi dés que la Russie est impliqué il existe autant de suspicions de magouilles et mensonges envers elle ! Suspect
benoit77
benoit77

Messages : 2177
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Et en Russie ! - Page 15 Empty Re: Et en Russie !

Message  Александр le Mar 3 Nov - 15:35

Laughing  Wink

Voilà qui va faire plaisir à la "junte de Kiev":

Cinq visages de l'ultranationalisme russe

Extrême droite Le jour férié de l'unité nationale qui commémore la libération de la ville de Moscou en 1612 est l'occasion pour les mouvements ultranationalistes russes de montrer leur force dans la rue.

Depuis que Vladimir Poutine a décrété le 4 novembre «jour férié» commémorant la libération de Moscou occupée par les Polonais en 1612, le parti Russie unie du président et les groupes ultranationalistes organisent leur «marche russe» dans la capitale. Une multitude de groupuscules proslaves, anti-immigrés, néo-bolchéviks ou néonazis défilent sous leurs bannières et slogans radicaux. Qui sont les cinq principaux leaders de cette Russie ultranationaliste?


Les ultra-nationalistes défilent à Moscou  
https://www.youtube.com/watch?v=zu6rtN9swxo

Cinq visages de l'ultranationalisme russe
1. Dmitri Demouchkine, l’anti-immigré

Dmitri Demouchkine dirige le mouvement «Les Russes» qui s’en prend aux immigrés et notamment aux musulmans du Caucase, accusés de tous les maux. «La Russie aux Russes, l’Europe pour les Blancs!», «Gloire à la nation russe!» et « Marre de nourrir le Caucase» sont quelques-uns des slogans de ce parti. Demouchkine est un ancien dirigeant de l’Union slave et du Mouvement contre l'immigration clandestine, interdits par les autorités russes pour extrémisme et propagande nationale-socialiste. C'est lui qui organise la logistique de la marche russe chaque année.

2. Le populiste furieux

Le nom de son parti ne dit rien de son extrémisme. Vladimir Jirinovski dirige le parti libéral-démocrate et s'est imposé dés les années 90 comme leader de l'extrême droite populiste. A l'élection présidentielle de 2012, il obtenait 6,2% des voix. Dans un sondage publié en 2014, Jirinovski inspirait confiance à 16% des Russes. Cet habitué des sorties provocatrices, scandaleuses, délirantes ou déplacées, a appelé ses gardes du corps à violer des journalistes femmes qui l'interrogeaient et proposé en 2014 à la Pologne et à la Hongrie de se partager l'ouest de l'Ukraine. Il a des contacts avec le Front national en France.

3. L'idéologue

Alexandre Douguine est un intellectuel russe influent jusqu'au coeur du Kremlin. Sa théorie néo-eurasiatique consiste à faire du monde russe et du Caucase un continent culturel, comme une sorte de troisième voie entre le capitalisme et le communisme. Il déteste l'occident et porte des valeurs qu'il qualifie de slaves et influence le courant traditionaliste ésotérique russe . Il a été à l'origine de la création du parti national-bolchévique dont la figure médiatique fut l'écrivain avant-gardiste ultranationaliste Edouard Limonov. Douguine dirige aujourd'hui le parti Eurasie.

4. Le néonazi

Abattu en 2006 par la police, Dimitri Borovikov était le leader de BTO «Organisation Terroriste de Combat», issu de groupes skinheads. Ce groupuscule a multiplié les attaques contre des immigrés ou des symboles de l'occidentalisation comme le restaurant Mc Do de Saint-Peterbourg, attaqué en 2003. Ce groupe terroriste a aussi commis des assassinats. Les néonazis russes ont fait de la tombe de Borovikov, un lieu de rassemblement et de pélerinage.

5. Le «modéré»

Konstantin Krylov est le leader du parti national démocratique russe. Il soutient la politique de Poutine en Ukraine et reconnaît que plusieurs membres de son parti sont allés se battre dans le Donbass. Il trouve le Kremlin trop mou dans sa politique de limitation de l'immigration mais veut se démarquer de l'extrême droite la plus radicale et "faire ce qu'il faut pour qu'il n'y ait plus de skinheads en Russie". (24 heures)
(Créé: 03.11.2015, 14h24)
Александр
Александр

Messages : 5390
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Et en Russie ! - Page 15 Empty Re: Et en Russie !

Message  Matt le Mar 3 Nov - 20:52


______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
Et en Russie ! - Page 15 Sign110
Matt
Matt
Admin

Messages : 8986
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 59
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Et en Russie ! - Page 15 Empty Re: Et en Russie !

Message  benoit77 le Mar 3 Nov - 22:38

autre article sur cette possibilité:
http://avherald.com/h?article=48e9abe4

cependant, je ne suis pas sur que la localisation de cette fissure explique que ce soit la queue entière qui se soit détaché a plus d'un mètre en avant de la porte arrière.
par contre quand l'avion se cabre au décollage et que la queue touche le sol, les contraintes mécaniques engendrées sont compatibles avec la perte de la queue complète.
c'est déjà arrivé sur un autre avion.

a suivre
benoit77
benoit77

Messages : 2177
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Et en Russie ! - Page 15 Empty Re: Et en Russie !

Message  Thuramir le Mar 3 Nov - 23:47

L'hypothèse d'une bombe embarquée à bord ne paraît plus exclue :

Crash d'un avion russe en Egypte: un satellite militaire a détecté un flash de chaleur venant de l'Airbus
 (Belga) Un satellite militaire américain a détecté samedi un flash de chaleur venant de l'Airbus russe de Metrojet qui s'est écrasé peu après dans le désert du Sinaï en Egypte, affirme la chaîne de télévision CNN.
La chaîne américaine, qui cite un responsable américain anonyme, ne donne pas d'autre détail sur ce qui a été observé par les instruments du satellite. Le renseignement américain a exclu que l'avion a été abattu par un missile mais le flash de chaleur observé par le satellite "suggère qu'un événement catastrophique -- y compris peut-être une bombe -- s'est produit en vol", indique CNN, tout en soulignant que les experts examinent d'autres possibilités.
Pour l'heure aucune explication officielle étayée par les analyses de l'épave et des enregistreurs de bord n'a été avancée. Les enquêteurs ont commencé mardi à analyser le contenu des boîtes noires de l'Airbus, qui pourrait permettre de déterminer la cause du crash qui a fait 224 victimes. Le groupe Etat islamique a affirmé samedi, dans un communiqué, avoir "fait tomber" l'Airbus A321 en représailles aux bombardements russes en Syrie. Une revendication qualifiée de propagande par le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi.
Thuramir
Thuramir

Messages : 2946
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Et en Russie ! - Page 15 Empty Re: Et en Russie !

Message  Александр le Mer 4 Nov - 8:19

C'est ce que je pense avec ma femme aussi.
Les boîtes noires commencent à délivrer leurs secrets:

Crash en Egypte: des "bruits inhabituels" enregistrés dans le cockpit?

Les enquêteurs ont commencé mardi à analyser le contenu des boîtes noires de l'Airbus russe pour tenter de déterminer si son crash a été provoqué par un accident ou un attentat, mais le président égyptien a prévenu que l'enquête pourrait être longue.

Et en Russie ! - Page 15 2495149

© REUTERS



L'analyse des boites noires de l'Airbus russe qui s'est écrasé dans le désert du Sinai samedi dernier a commencé ce mardi au Caire. Un élément ressort déjà de cette analyse. Juste avant le crash, des "bruits inabituels" auraient été entendus dans le cockpit. Ces sons ont été enregistrés par l'une des boîtes noires, selon des sources égyptiennes citées par l'agence de presse russe Interfax. Un peu plus tôt, l'hypothèse d'un missile a été exclue.



"Avant que l'avion ne disparaisse des radars, des bruits qui ne sont pas caractéristiques d'un vol normal ont été enregistrés ", avance Interfax qui cite une source anonyme égyptienne. Un peu avant le crash, le pilote s'entretenait normalement avec les contrôleurs du ciel.



Une bombe?



Un satellite militaire américain a détecté samedi un flash de chaleur venant de l'Airbus russe de Metrojet qui s'est écrasé peu après dans le désert du Sinaï en Egypte, affirme, de son côté, la chaîne de télévision CNN.



La chaîne américaine, qui cite un responsable américain anonyme, ne donne pas d'autre détail sur ce qui a été observé par les instruments du satellite.



Le renseignement américain a exclu que l'avion a été abattu par un missile mais le flash de chaleur observé par le satellite "suggère qu'un événement catastrophique - y compris peut-être une bombe - s'est produit en vol", indique CNN, tout en soulignant que les experts examinent d'autres possibilités.



Pour l'heure aucune explication officielle étayée par les analyses de l'épave et des enregistreurs de bord n'a été avancée.



Les boites noires en analyse



Les enquêteurs ont commencé mardi à analyser le contenu des boîtes noires de l'Airbus, qui pourrait permettre de déterminer la cause du crash qui a fait 224 victimes.



Le groupe Etat islamique a affirmé samedi, dans un communiqué, avoir "fait tomber" l'Airbus A321 en représailles aux bombardements russes en Syrie.



Une revendication qualifiée de propagande par le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi.





En l'absence de toute certitude sur les causes du crash, les autorités attendent beaucoup de l'analyse des "boîtes noires", les deux enregistreurs de vol - l'un enregistrant les conversations à bord, l'autre les paramètres de vol - qui a commencé en début d'après-midi dans les locaux du ministère de l'Aviation civile au Caire, a annoncé à l'AFP un haut responsable de cette administration, sous couvert de l'anonymat.



L'opération peut prendre beaucoup de temps, en fonction de l'état des deux enregistreurs.



Parallèlement, les recherches continuent pour retrouver les derniers corps des 224 victimes et d'éventuels indices disséminés sur une large zone dans le désert du Sinaï.



Outre les experts russes, une dizaine d'enquêteurs français sont à l'oeuvre, représentant Airbus mais aussi le Bureau Enquête Accidents (BEA), aux côtés d'homologues allemands du Bundesstelle für Flugunfalluntersuchung (BFU), comme le prévoit la procédure internationale pour ces deux pays piliers du consortium européen Airbus.



De son côté, la commission gouvernementale supervisant le versant russe de l'enquête devait se réunir à Moscou pour faire le point.



Metrojet, la compagnie russe exploitant l'appareil qui appartient au transporteur Kogalymavia, a assuré lundi que seul un facteur "extérieur", qu'elle n'a pas précisé, pouvait expliquer le crash. Elle a ainsi rejeté la possibilité d'"une défaillance technique ou une erreur de pilotage" et souligné l'"excellent état" de l'avion.



L'agence fédérale russe chargée du transport aérien, Rosaviatsia, a toutefois qualifié de "prématurées" les premières conclusions de Metrojet. "Il n'y a aucune raison de tirer des conclusions sur les causes de la destruction en vol de l'appareil", a déclaré son directeur Alexandre Neradko, prédisant "beaucoup de travail".



Le président égyptien Sissi a également affirmé que "cela prendra du temps pour clarifier cet incident". "Voyez le vol de la Pan American qui s'est écrasé en Europe (à Lockerbie en 1988), cela a pris des années avant de trouver la vérité, les raisons du crash. Nous ne pouvons pas simplement tirer des conclusions hâtives", a-t-il ajouté sur la BBC.



Il a également fustigé, dans un entretien à la BBC, la "propagande" du groupe Etat islamique (EI), qui a affirmé samedi avoir "fait tomber" l'Airbus A321 en représailles aux bombardements russes en Syrie.



Le 21 décembre 1988, un Boeing 747 de la compagnie américaine s'était désintégré au-dessus de la ville écossaise de Lockerbie quelques minutes après son décollage, d'une manière semblable à ce qui est arrivé samedi à l'Airbus A321 de la compagnie russe Metrojet.



Un choc extrême soudain



Vingt-trois minutes après avoir décollé samedi à l'aube de la station balnéaire de Charm el-Cheikh, l'Airbus s'est totalement disloqué en vol comme en atteste l'extrême dispersion des débris et des corps au sol, sur plus de 100 km2 selon certains enquêteurs.



Selon des experts interrogés par l'AFP, l'appareil a dû subir un choc extrêmement soudain, quel qu'il soit, au point que le pilote en a instantanément perdu le contrôle.



Tout le monde exclut qu'il ait pu être atteint à 10.000 m d'altitude par un missile tiré de l'épaule, du type de ceux dont dispose l'EI dans le Sinaï. Restent donc deux hypothèses: un problème technique qui provoque une explosion et une dislocation immédiate de l'appareil ne laissant pas le temps au pilote de communiquer -cas rarissime selon les experts-, ou une bombe, apportée dans l'appareil par un occupant ou placée à bord par un membre du personnel au sol.



Pour les experts, même un engin explosif de petite taille est suffisant pour ouvrir une brèche dans la carlingue et disloquer ainsi l'appareil en vol en raison de la pressurisation à haute altitude.

A Saint-Pétersbourg (nord-ouest de la Russie), d'où étaient originaires la majorité des 224 passagers, les familles des victimes ont commencé lundi à identifier les 140 corps arrivés dans l'ancienne capitale impériale. "C'est un travail long et laborieux qui durera aussi longtemps que nécessaire", a déclaré Igor Albine, le vice-gouverneur de l'ancienne capitale impériale.
Александр
Александр

Messages : 5390
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Et en Russie ! - Page 15 Empty Re: Et en Russie !

Message  Александр le Mer 4 Nov - 11:42

Et pour en remettre une couche :

Crash du Sinaï : des hypothèses qui gênent Moscou

Accident ou attentat, le pouvoir russe est certainement choqué, mais aussi politiquement embarrassé par la plus grande catastrophe aérienne de son histoire.

Quatre minutes, c'est le temps qui s'est écoulé entre les derniers mots prononcés par les pilotes de l'A321 russe et le silence du désastre. Seule indication qui ait été donnée par la tour de contrôle du Caire qui était en contact suivi avec l'avion de Metrojet depuis son décollage 23 minutes plus tôt de l'aéroport de Charm el-Cheikh : dans les minutes qui ont précédé la chute brutale de l'appareil, on a perçu un bruit « qui ne semblait pas caractéristique de la conduite normale d'un vol ». C'est tout. Rien de plus précis. Sinon que les enquêteurs rappellent que, contrairement à certaines informations données après le crash, « à aucun moment l'équipage n'a signalé une situation d'urgence ».

Quand on constate que les débris de l'A321-200 sont répandus sur près de 20 km2, on voit bien que dans cette dispersion il y a des similitudes avec l'attentat qui avait détruit le Boeing 747 de la Panam au-dessus de Lockerbie en Irlande en 1988. Bilan : 270 morts. Ou avec celui du DC8 d'UTA, en 1989, au-dessus du désert du Ténéré qui avait coûté la vie à 170 passagers et membres d'équipage. D'autant que l'enquête sur Lockerbie a démontré qu'il suffisait d'un petit explosif, caché dans un transistor, pour provoquer une déflagration entraînant la dépressurisation brutale de l'avion et son explosion en vol. Il semble que l'étude des enregistrements faits par les satellites américains qui suivent, pour des raisons évidentes, avec une attention particulière la région du Sinaï ait montré qu'ils avaient capté une boule de feu, à l'heure où l'Airbus se désintégrait.

Engin explosif ? Kamikaze ?

L'examen des boîtes noires, qui a commencé en Égypte avec l'aide de spécialistes russes et français, devrait prendre une à deux semaines. Il permettra peut-être de savoir s'il y a eu une explosion intentionnellement provoquée à bord. En effet, s'il y a eu attentat, la seule possibilité est celle d'un engin explosif introduit dans l'avion ou d'un kamikaze se faisant sauter avec son engin de mort. L'altitude de 9 000 mètres qu'avait atteint l'appareil ne permettait pas de l'abattre du sol avec les missiles sol-air manuellement portés dont disposent les terroristes liés à l'organisation État islamique et à Al-Qaïda qui sont partout dans ce désert. Leur portée, en effet, n'excède pas 3 000 mètres.

Si cette hypothèse, qui reste sérieusement ouverte, était vérifiée par l'analyse des boîtes noires, ce serait un double coup dur pour Poutine. D'abord parce qu'il montrerait que les islamistes ont tenu leur promesse de se venger des Russes, qui, depuis le 30 septembre, ont commencé une campagne de bombardements bien plus massive que celle menée par les Américains et leurs alliés (dont la France) depuis un an. Après le début de ses frappes contre les groupes terroristes ou supposés tels, en Syrie, la Russie s'attendait à des actions préparées sur son sol par ses irrédentistes islamistes. Mais sans doute pas à une attaque de ce type qui porte d'un seul coup à 224 ses pertes, du fait de son engagement dans ce conflit. Ensuite, l'attentat, si c'en était un, montrerait également que les citoyens russes, même les civils, sont maintenant menacés chaque fois qu'ils se déplacent. Ce n'est certainement pas ce genre de réputation, jadis apanage des Américains, que cherche un Poutine, toujours en quête de maintenir sa popularité dans une Russie dont les performances économiques sont par ailleurs en chute libre.

Quelques faits troublants...

Cela dit, comme l'a confirmé le chef des renseignements américains, appuyant sur ce point les précautions demandées par le président de l'agence de transport aérien russe, « il n'y a pas de signe pour l'instant d'un acte terroriste, même si on ne peut pas l'exclure ».

Si Alexander Smirnov, le responsable de la compagnie Metrojet, exclut, lui, toute erreur de pilotage ou toute défaillance technique de son avion, les enquêteurs, en Égypte comme à Moscou, ont relevé quelques faits troublants. D'abord, il semble se confirmer que l'un des deux pilotes ait eu sa fille au téléphone, peu de temps avant le décollage, et se soit plaint de l'état technique général de l'avion, et notamment de ses moyens de communication. Ensuite, en examinant l'histoire de l'appareil, qui vole depuis 18 ans, on s'est aperçu qu'il avait eu en 2001 un choc à l'empennage qui avait nécessité une immobilisation de trois mois. Enfin, un procureur russe a ouvert une enquête contre Metrojet et fait perquisitionner ses bureaux. Les magistrats russes se sont aperçus à cette occasion que le personnel de la compagnie n'était pas payé depuis deux mois.

Rien dans cette succession de faits disparates ne conduit à la conclusion que l'appareil n'aurait jamais dû décoller. Mais, compte tenu de la réputation de sécurité plus que moyenne de l'aéronautique russe - 167 catastrophes aériennes en un peu plus de vingt ans -, on peut se demander si par exemple l'empennage réparé, il y a 14 ans, mais dont on dit qu'il avait des criques apparentes, n'a pas cédé brutalement. Ce qui aurait entraîné la dépressurisation explosive de l'avion.

Là aussi, tout comme les familles des victimes et les ingénieurs d'Airbus, Poutine va attendre avec impatience le résultat du décryptage des deux boîtes noires. Les compagnies aériennes russes traversent une mauvaise passe. Négligences, malfonctionnement, corruption. Transaero, la deuxième compagnie du pays, vient d'être contrainte de déposer son bilan. Les autorités russes venaient de décider de lui retirer ses autorisations de vol. Motif : sécurité insuffisante.
Александр
Александр

Messages : 5390
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Et en Russie ! - Page 15 Empty Re: Et en Russie !

Message  Thuramir le Mer 4 Nov - 11:50

Si l'hypothèse de la bombe à bord se confirme, une chose sera certaine : les autorités égyptiennes auront gravement manqué à leur devoir de surveillance. Il n'est en effet pas concevable qu'une bombe soit embarquée à bord d'un avion sans une complicité interne au sein des équipes de sécurité de l'aéroport ou sans une absence quasi totale de contrôle.  Twisted Evil
Thuramir
Thuramir

Messages : 2946
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Et en Russie ! - Page 15 Empty Re: Et en Russie !

Message  Krispoluk le Mer 4 Nov - 12:48

Thuramir a écrit:Si l'hypothèse de la bombe à bord se confirme, une chose sera certaine : les autorités égyptiennes auront gravement manqué à leur devoir de surveillance. Il n'est en effet pas concevable qu'une bombe soit embarquée à bord d'un avion sans une complicité interne au sein des équipes de sécurité de l'aéroport ou sans une absence quasi totale de contrôle.  Twisted Evil

Tu sais, la sois disante "sécurité totale" des aéroports c'est une vaste fumisterie !!! Des journalistes avaient fait une enquête à Roissy où ils avaient démontré la facilité apparente avec laquelle des personnes étrangères au personnel pouvaient accéder aux zones dites "sécurisées" Twisted Evil

Ne pas oublier que l'Egypte avant l'arrivée (la prise de pouvoir) d'Al Sissi était le pays arabe comprenant le plus d'Islamistes radicaux et qu'il en a d'ailleurs fait exécuter des dizaines, voire des centaines. Donc le ver est dans le fruit en Egypte. Quand on observe déjà la "radicalisation silencieuse" de nombre de citoyens en France, quoi de plus facile en Egypte !!!

Il suffit de convaincre un membre du personnel au sol, soit par idéologie, soit par corruption, de glisser dans les bagages stockés avant l'embarquement un engin explosif et le tour est joué ! Encore plus facile dans un aéroport de "second ordre" comme Charm El Sheik où les mesures de sécurité sont sans doute plus relâchée qu'au Caire... Sans compter sur la "nonchalance" proverbiale des Africains en général...

En tout cas, si l'hypothèse de l'attentat se confirme, ce serait un sacré "pavé dans la mare" internationale  Twisted Evil
- Grosse suspicion à propos de la sécurité en Egypte et le pays touché au portefeuille (le tourisme)
- Remise en cause de la politique arabe de Poutine, d'autant que le drame ne touche pas le moujik moyen des campagnes mais la frange supérieure de la société Russe qui a les moyens de se payer des vacances en Egypte Twisted Evil

Chocs en retour, imprévisibles et incalculables !!!
Krispoluk
Krispoluk

Messages : 7115
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Et en Russie ! - Page 15 Empty Re: Et en Russie !

Message  Александр le Mer 4 Nov - 13:20

Entièrement d'accord avec ça . . . Embarassed

Poutine est à prendre au sérieux
"Si la bagarre est inévitable, il faut frapper le premier"

Ce serait une grave erreur pour l’Occident et ses dirigeants de ne pas prendre au sérieux ce que dit Poutine. Il n’est pas du genre à parler pour ne rien dire. Ce qu’il a à dire, il le dit sans élever le ton et sans effet oratoire. Les mots sont pesés, les pensées sont claires et ses intentions sont sans équivoque.

On se souviendra de son intervention, l’an dernier, à la rencontre de Valdaï, où il avait précisé les défis à relever de la part des puissances qui conditionnent les destinées de ce monde.
« …le monde s’est engagé dans une époque de changements et de mutations profondes, époque où nous devons tous faire preuve d’un degré élevé de prudence et d’une capacité à éviter les démarches irréfléchies ».

Cette année, à l’occasion de sa rencontre avec les experts internationaux, réunis à Sotchi pour la XIIe édition du club de discussion de Valdaï, il a de nouveau pris la parole dans un contexte où les problèmes semblent s’accentuer plutôt que de diminuer. Le conflit en Ukraine n’est toujours pas résolu. En Syrie, le droit international de l’État syrien est toujours bafoué par la coalition occidentale qui ignore la souveraineté et l’indépendance du peuple syrien. Elle recrute, forme, arme et finance une soi-disant armée de libération syrienne (ALS) pour lutter contre l’armée syrienne et le gouvernement de Bachar Al-Assad. Pendant ce temps, les terroristes de l’État islamique étendent leur influence et leur domination sur le territoire syrien et, au lieu de disparaître sous les frappes de la coalition occidentale, ils se sont renforcés. Ce fut à tout le moins le cas jusqu’à ce que la Russie intervienne en réponse à l’appel du président Bachar Al-Assad.

« Les États-Unis possèdent un grand potentiel militaire, mais il est toujours difficile de mener un double jeu : lutter contre les terroristes et en même temps en utiliser certains pour poser des pions sur le damier du Moyen-Orient dans leur propre intérêt. Il est impossible de vaincre le terrorisme si l’on utilise une partie des terroristes comme un bélier pour renverser des régimes que l’on n’aime pas. On ne peut pas ensuite se débarrasser de ces terroristes. C’est une illusion de croire qu’on pourra les chasser du pouvoir. Le meilleur exemple nous est donné par la situation en Libye. On espère que le nouveau gouvernement pourra stabiliser la situation, mais ce n’est pas le cas pour l’instant ».
Ce double jeu des États-Unis et de ses alliés agace d’autant plus Vladimir Poutine qu’il rend pratiquement impossible toute action concertée pour se libérer de l’État islamique et du terrorisme, quelle que soit la forme qu’il prend. Il n’y a pas, comme il le dit dans une autre partie de son intervention, un terrorisme modéré et un terrorisme cruel. Dans les deux cas on tue et l’on assassine, faisant fi de tout droit et de toute loi.

« Il ne faut pas diviser les terroristes entre modérés et non-modérés. On voudrait savoir la différence. Les experts disent que les terroristes « modérés » décapitent les gens de façon modérée ou tendre »

Deux conflits majeurs permettent de cerner avec précision ce qui sépare l’approche de la Russie de celle des États-Unis et de L’Europe.

En Ukraine, la Russie a toujours soutenu que le conflit en est un entre le Donbass et le gouvernement central de Kiev. Il appartient donc au gouvernement de Kiev de reconfigurer la constitution en concertation avec les gouvernements du Donbass (Donetsk et Lougansk) de manière à respecter leurs particularités culturelles et leur autonomie comme peuples. C’est d’ailleurs la conclusion à laquelle en est arrivé Minks2. À ce jour Kiev se résiste à cette concertation assurant un statut particulier pour cette région du sud-est de l’Ukraine.

Les États-Unis, n’ayant pas participé directement à ces négociations de Mink2 n’en continue pas moins à apporter leur soutien au gouvernement central de Kiev en lui fournissant des armes et en formant des soldats pour lutter contre les populations du Donbass.

En Syrie, la Russie reconnaît la légitimité de l’État syrien ainsi que celle de son président, Bachar Al-Assad. C’est d’ailleurs à l’invitation de ce dernier que la qu’elle intervient pour lutter contre les terroristes de l’État islamique qui n’ont rien à voir, comme tel, avec le peuple syrien. Par contre, les groupes armés, d’une soi-disant opposition syrienne, profitent de la présence de l’État islamique pour accentuer leurs actions contre l’armée régulière et le gouvernement de Bachar Al-Assad. À plusieurs reprises, la Russie a demandé aux États-Unis qui l’accusent de bombarder cette armée de l’opposition qu’ils soutiennent en armements, en formation et en argent de leur fournir la liste des positions de l’ALS. Tout ceci pour éviter de les prendre pour cibles. Cette requête est demeurée sans réponse. Pour la Russie, Il appartiendra à l’armée régulière syrienne de les combattre ou aux responsables politiques des deux groupes en litige de résoudre entre eux, leurs différents. Pour Moscou, ce sera toujours le peuple syrien qui devra avoir le dernier mot concernant le choix de ses dirigeants et le régime politique de l’État.

Quant aux États-Unis et ses alliés, ils ne reconnaissent pas la légitimité du gouvernement dirigé par Bachar Al-Assad et n’en tiennent aucunement compte dans leurs interventions en Syrie. Ils recrutent des mercenaires d’un peu partout à travers le monde pour grossir les rangs de l’ASL. Cette opposition armée n’est en rien comparable avec les combattants du Donbass, en Ukraine. Dans ce dernier cas, ce sont les populations locales, soutenues par leurs gouvernements régionaux, qui réclament un statut spécial qui respecte leur particularité culturelle et ethnique.

Il est évident que les approches ne sont pas du tout les mêmes et que les fondements qui les soutiennent ne répondent pas aux mêmes principes.

Pour la Russie, il est prioritaire de respecter le principe du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes et de celui des États à jouir pleinement de leur indépendance et souveraineté.

Pour les États-Unis et ses alliés européens, le principe qui sous-tend tous les autres est celui de la subordination des régimes politiques et économiques à leurs intérêts. La gouvernance mondiale recherchée nivelle le principe des nations et, avec ce dernier, celui de leurs droits.

La rencontre de Vienne

Cette rencontre sur trois jours des principaux acteurs concernés dans cette guerre en Syrie n’a malheureusement pas donné les résultats escomptés. Les États-Unis ont décidé d’envoyer des militaires en Syrie pour soutenir l’armée d’opposition syrienne et poursuivre ainsi leurs actions contre le gouvernement syrien. Cette décision prend la forme d’une véritable provocation contre l’intervention russe en Russie. Sous des dehors de promoteur de la paix en Syrie, John Kerry se moque éperdument de la Russie et de son ministre des relations internationales, Serguei Lavrov. Il parle et agit comme si les États-Unis avaient toujours bien en main le leadership de la lutte contre le terrorisme et des voies à suivre pour rétablir la paix en Syrie.

Cette intervention du secrétaire d’État, John Kerry, ne prend aucunement en compte l’approche russe de la lutte contre l’État islamique pas plus d’ailleurs que celle de la reconnaissance légitime du Gouvernement syrien. Plus tôt, le chef de la diplomatie russe s’était prononcé pour un règlement politique du conflit syrien impliquant la participation du président Bachar Al-Assad et la participation de l’ensemble de l’opposition syrienne non armée.

Il faut dire que les provocations des États-Unis contre la Russie ne manquent pas. Tout est mis en œuvre pour discréditer ses interventions en Syrie et minimiser ses succès. Sur la scène européenne, l’étau se resserre autour de la Russie. Sur ce dernier point, la Russie a servi un sérieux avertissement à l’OTAN.

"Il s’agit du rapprochement de l’OTAN et de ses infrastructures militaires vers nos frontières, ce qui constitue un phénomène que nous considérons comme indésirable et dont nous expliquons depuis longtemps les potentielles conséquences dangereuses", a déclaré le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov à la question de commenter les informations parues dans le WSJ.

Que va conclure Vladimir Poutine de tout cela ?

Il est certain qu’il a décodé depuis un bon bout de temps la stratégie et les objectifs des États-Unis. Les comportements de ses "partenaires" occidentaux, comme il les appelle, lui confirment le fait qu’ils ne démordent pas de leur grand projet de s’asservir les nations et les peuples. La confrontation est de plus en plus plausible. Sur ce dernier point, John Kerry qui se dit optimiste quant à la non intervention de la Russie peut très bien se tromper. Il devrait plutôt prendre très au sérieux ces propos tenus par Vladimir Poutine à la tribune de Valdaï.

Il y a 50 ans, à Saint-Pétersbourg, la rue m’a appris une règle : si la bagarre est inévitable, il faut frapper le premier.”

L’Occident risque beaucoup à ne pas prendre au sérieux Vladimir Poutine.

Rolling Eyes
Александр
Александр

Messages : 5390
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Et en Russie ! - Page 15 Empty Re: Et en Russie !

Message  Krispoluk le Mer 4 Nov - 14:29

Les rodomontades à usage interne du Vova, on commence à connaître... Twisted Evil

Il n'en reste pas moins qu'il "navigue à vue" et n'a aucune ligne politique clairement définie, hormis "restaurer le prestige de l'Empire Russe"  Rolling Eyes

Cela dit, ses initiatives ont conduit à un résultat totalement contraire sur le plan international :

Positif (pour lui) :

- Il a annexé la Crimée,
- Il cimente l'unité nationale (en apparence) sur le thème : "Nous sommes assiégés, il faut serrer les rangs pour défendre la Rodina..."


Négatif :

- Les sanctions et la chute des hydrocarbures désintègrent le modèle économique Russe,
- L'union Euro-Asiatique est mort-née !
- Il a suscité des fortes réactions russophobes en Ukraine, mais aussi Moldavie, Pologne et Pays Baltes,
- Il s'est isolé au plan international,
- Il provoque une réactivation de l'Otan en Europe centrale,
- Il s'est engagé dans un bourbier en Syrie, dont les conséquences sont encore incalculables...

Donc, les rodomontades de Poutine à "usage interne" essayent encore de sauvegarder la fiction d'un génial leader, plus fort que le monde entier mais les faits risquent bien de le démentir prochainement ! Et les faits sont têtus Twisted Evil Cool
Krispoluk
Krispoluk

Messages : 7115
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Et en Russie ! - Page 15 Empty Re: Et en Russie !

Message  benoit77 le Mer 4 Nov - 14:47

Quand je lis cet article qui semble "neutre" au premier abord et que je le relis, j'ai un gros sur la neutralité journalistique. Je pense même que c'est a la limite de la propagande pro-kremlin.
benoit77
benoit77

Messages : 2177
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Et en Russie ! - Page 15 Empty Re: Et en Russie !

Message  benoit77 le Mer 4 Nov - 15:20

La saisie d'avoir étranger est signé par Poutine:
http://news.liga.net/news/world/7016047-putin_razreshil_arest_inostrannogo_imushchestva.htm

L'affaire Youkos et le comportement de la Russie refusant de payer suite à sa condamnation avait déjà bien entamé la confiance des investisseurs.
il est certain que cette loi va améliorer l’investissement étranger en Russie.
benoit77
benoit77

Messages : 2177
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Et en Russie ! - Page 15 Empty Re: Et en Russie !

Message  Александр le Mer 4 Nov - 15:22

benoit77 a écrit:Quand je lis cet article qui semble "neutre" au premier abord et que je le relis, j'ai un gros sur la neutralité journalistique. Je pense même que c'est a la limite de la propagande pro-kremlin.
Ah quand même!!
J'ai hésité à poster dans "propagande" justement. Wink  Laughing

Il va se casser la figure complètement Exclamation
Александр
Александр

Messages : 5390
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Et en Russie ! - Page 15 Empty Re: Et en Russie !

Message  Krispoluk le Mer 4 Nov - 15:30

Александр a écrit:
benoit77 a écrit:Quand je lis cet article qui semble "neutre" au premier abord et que je le relis, j'ai un gros sur la neutralité journalistique. Je pense même que c'est a la limite de la propagande pro-kremlin.
Ah quand même!!
J'ai hésité à poster dans "propagande" justement. Wink  Laughing

Il va se casser la figure complètement Exclamation

Ouais, j'avais aussi remarqué mais j'ai trouvé inutile de critiquer l'article, je préférais faire une synthèse de la situation actuelle...

T'es un peu provocateur mon ami Wink Mais c'est bien... Ca invite à réagir sur divers sujets et voilà pourquoi ton forum est aussi actif Wink Smile
Krispoluk
Krispoluk

Messages : 7115
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Et en Russie ! - Page 15 Empty Re: Et en Russie !

Message  Александр le Mer 4 Nov - 16:14

Laughing
Александр
Александр

Messages : 5390
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Et en Russie ! - Page 15 Empty Re: Et en Russie !

Message  Александр le Mer 4 Nov - 16:50

Toujours à propos du nain de jardin:

François Hollande : sa boutade sur le séjour de Sarkozy en Russie

Et en Russie ! - Page 15 2194051-focus-wide<img typeof="foaf:Image" class="image-style-article-wide-940x400px" src="http://preprod-img.planet.fr/files/styles/article_wide_940x400px/public/images/article/4/1/8/959814/2194051-focus-wide.png?itok=C6afxDnD" width="940" height="400" alt="François Hollande : sa boutade sur le séjour de Sarkozy en Russie" title="François Hollande : sa boutade sur le séjour de Sarkozy en Russie" />© AFP


Le Canard enchaîné révèle une petite phrase du président commentant la récente rencontre entre son prédécesseur et Vladimir Poutine.


<a href="http://www3.smartadserver.com/call/pubjumpi/8623/134923/3796/S/[timestamp]/?" target="_blank">< img src="http://www3.smartadserver.com/call/pubi/8623/134923/3796/S/[timestamp]/?" border="0" alt="" /></a>

En apprenant la visite de Nicolas Sarkozy à Moscou pour y rencontrer le président Vladimir Poutine, François Hollande avait fait mine de ne pas être touché… avant de la critiquer à demi-mots.
A lire aussiLa rencontre Sarkozy-Poutine fait grincer des dents à gauche

Interrogé mardi sur Europe 1 à propos de la rencontre Sarkozy-Poutine, le chef de l’Etat a d’abord dit qu’il était "toujours souhaitable qu’il y ait des contacts internationaux avec des personnalités politiques."

Néanmoins, il a ajouté : "Il faut que ce soit pour conforter la politique de la France – pas ma politique, la France, l'influence de la France, le rayonnement de la France. Il ne peut pas y avoir d'étalage des divisions à l'extérieur. Nous devons être tous unis parce que nous n'avons qu'un seul pays. Ce pays s'appelle la France." Une manière détournée de critiquer l’entrevue de son prédécesseur à Moscou.

"Je savais bien qu’il irait un jour ou l’autre à Moscou…"

Mais comme le relate le Canard enchaîné ce mercredi, François Hollande aurait été beaucoup plus critique en privé. "Je savais bien qu’il irait un jour ou l’autre à Moscou, et c’est son droit de vouloir se faire mousser. Mais de là à se livrer à une opération de communication en faveur de Poutine… Certes, il a soutenu les positions de la France sur la Syrie, mais il les a critiquées sur l’Ukraine.", aurait-il dit.


Et François Hollande de conclure avec cette petite blague : "Espérons qu’il ne s’est pas fait payer pour ça". Une allusion aux conférences internationales de Nicolas Sarkozy pour lesquelles il se fait (grassement) rémunérer.

Contacté par Europe 1, l’Elysée a démenti ces propos rapportés dans le Canard enchaîné.

Une manif à Moscou contre la guerre en Ukraine:

РусскийМарш против войны с Украиной

Et en Russie ! - Page 15 CS9XHbCWoAADWbf
Александр
Александр

Messages : 5390
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Et en Russie ! - Page 15 Empty Re: Et en Russie !

Message  Александр le Mer 4 Nov - 17:09

Oups:

L'EI prouvera qu'il a détruit l'avion russe "quand il le voudra"

Le groupe djihadiste Etat islamique (EI), qui avait revendiqué la responsabilité du crash de l'avion russe samedi en Egypte, a déclaré mercredi que ce n'était pas à lui d'en faire la preuve et qu'il en livrera la démonstration quand il le voudra."Nous n'avons aucune obligation d'expliquer comment il s'est écrasé", affirme un membre de l'EI qui ne livre pas son identité dans un message audio posté le compte Twitter habituel de l'organisation.

La branche égyptienne de l'EI, Province du Sinaï, avait annoncé samedi sur ses comptes Twitter qu'elle avait "fait tomber", sans préciser comment, l'Airbus A321-200 de la compagnie charter russe Metrojet.
Et en Russie ! - Page 15 BBmPf6D
© Belga L'EI prouvera qu'il a détruit l'avion russe "quand il le voudra"

L'appareil s'est écrasé dans le désert du Sinaï, bastion de l'EI, après s'être disloqué dans les airs 23 minutes après son décollage de la station balnéaire égyptienne de Charm el-Cheikh. Ses 224 occupants ont péri.

Depuis, l'enquête tente de déterminer si le crash est accidentel ou a résulté de l'explosion d'une bombe à bord. "Apportez les débris et fouillez-les, apportez vos boîtes noires et analysez-les, et dites-nous quels sont les résultats de votre enquête", poursuit le membre de l'EI. "Prouvez que nous ne l'avons pas fait s'écraser et comment il est réellement tombé, nous vous livrerons les détails de la manière dont il est tombé au moment que nous aurons choisi", conclut l'homme.
Александр
Александр

Messages : 5390
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Et en Russie ! - Page 15 Empty Re: Et en Russie !

Message  benoit77 le Mer 4 Nov - 17:26

Si c'est un attentat et que celui-ci est caché, le risque est .... d'autres attentats pour prouver leur actions.
Si Daesh est géographiquement limité, ces cinglés peuvent aussi se rendre à Moscou où ailleurs.
benoit77
benoit77

Messages : 2177
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Et en Russie ! - Page 15 Empty Re: Et en Russie !

Message  benoit77 le Mer 4 Nov - 18:39

Aperçu du monde arabe pour le monde russe :
https://meduza.io/en/feature/2015/11/04/at-the-edge-of-hell
benoit77
benoit77

Messages : 2177
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Et en Russie ! - Page 15 Empty Re: Et en Russie !

Message  Matt le Mer 4 Nov - 20:17

Mais qu'est-ce qu'ils ont été se fourrer dans ce merdier . . .

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
Et en Russie ! - Page 15 Sign110
Matt
Matt
Admin

Messages : 8986
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 59
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Et en Russie ! - Page 15 Empty Re: Et en Russie !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 15 sur 40 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16 ... 27 ... 40  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum