Accord sur Les Mistral

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Accord sur Les Mistral

Message  Krispoluk le Jeu 10 Sep - 14:56

Caduce62 a écrit:

Rien compris ??? Eh ! Nous on est pas médecins hein ??? Ya niè panimayou Evil or Very Mad
avatar
Krispoluk

Messages : 3930
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord sur Les Mistral

Message  benoit77 le Jeu 10 Sep - 16:01

dit comme elle...
fait comme elle...
pense comme elle...

pis ferme la.
avatar
benoit77

Messages : 1621
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord sur Les Mistral

Message  Krispoluk le Jeu 10 Sep - 17:18

benoit77 a écrit:dit comme elle...
fait comme elle...
pense comme elle...

pis ferme la.

Merci, ma p'tite cervelle de français moyen n'arrive pas à rejoindre parfois,  les stratosphères de la haute science médicinale Wink
avatar
Krispoluk

Messages : 3930
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord sur Les Mistral

Message  Matt le Jeu 10 Sep - 17:39

Mdrrrrrrrrrrrrrrr  Laughing  Laughing  Laughing

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6247
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord sur Les Mistral

Message  Александр le Jeu 17 Sep - 12:36

L'Assemblée nationale valide l'annulation de la vente des Mistral à la Russie


Les repreneurs potentiels des Mistral destinés à la Russie seraient nombreux : Egypte, Arabie saoudite, Singapour, Inde, ou encore Canada. - AFP


La France va devoir rembourser 949,8 millions d'euros, après avoir décidé de l'annulation de la vente de deux navires de guerre Mistral à la Russie.


L'Assemblée nationale a approuvé ce jeudi, par 13 voix contre 8, l'accord franco-russe du 5 août annulant la vente de deux navires de guerre Mistral à la Russie, en raison de l'implication de Moscou dans la crise ukrainienne.

Dans un hémicycle dépeuplé, les socialistes et les radicaux de gauche ont soutenu cet accord, l'UDI s'est abstenue tandis que Les Républicains (LR), le Front de gauche et l'extrême droite ont voté contre, jugeant "la parole de la France" décrédibilisée et le coût final pour les dépenses publiques trop incertain. Le Sénat, où la droite est majoritaire, se prononcera à son tour le 30 septembre sur ce projet de loi d'approbation de l'accord.

Un accord à 949 millions d'euros

Selon cet accord, conclu après huit mois d'intenses négociations, la France va devoir rembourser 949,8 millions d'euros à la Russie. La non livraison de ces navires de guerre, surnommés "couteaux-suisses" pour leur polyvalence, a été décidée en octobre dernier en raison de la situation dans l'est de l'Ukraine où la Russie est accusée d'armer les forces séparatistes, ce qu'elle dément.

Le remboursement des 949 millions d'euros correspond aux avances déjà versées par Moscou, plus 56,7 millions visant à rembourser les frais engagés pour l'entraînement des soldats russes.

"Il s'agit d'un accord majeur puisqu'il permet de clore définitivement ce dossier", a dit le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, qui a affirmé que la décision du gouvernement avait été prise "après mûre réflexion, en toute indépendance, dans un esprit de responsabilité".

L'Egypte, repreneuse ?

Mais pour le groupe LR, "cet accord est une tache sur la parole de la France, une tache sur la crédibilité de notre industrie et de la parole de notre Etat", a lancé Nicolas Dhuicq. Au Front de gauche, Patrice Carvalho, parle même d'une "véritable faute politique, qui marque l'assujettissement de notre diplomatie à l'OTAN". Il estime que l'accord pourrait représenter un manque à gagner plus important que celui présenté dans ce projet de loi.

Début août, François Hollande a assuré que la France ne rencontrerait aucune difficulté pour trouver des repreneurs . Une source proche du dossier a évoqué une dizaine de pays ayant manifesté leur intérêt. Les discussions seraient notamment "relativement avancées" avec l'Egypte, selon des sources au fait du dossier.
avatar
Александр

Messages : 4843
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord sur Les Mistral

Message  Александр le Mer 23 Sep - 15:17

Il faudra leur mettre un pavillon egyptien:

L'Egypte achète les deux navires Mistral

La présidence de la République a fait savoir ce mercredi que l'Egypte et la France avait conclu la vente des deux navires Mistral qui devaient être livrés à la Russie. Le prix de vente n'a pas été communiqué mais le gouvernement affirme que la France n'y a pas perdu d'argent.



La France avait annulé la vente des Mistral à la Russie suite à la crise ukrainienne.
©Stéphane Mahé/Reuters

Voilà une bonne chose de faite. Les deux navires Mistral, épine à plusieurs centaines de millions d'euros dans le pied du gouvernement depuis plus d'un an, ont été rachetés par l'Egypte, a annoncé la présidence de la République. Cela via un communiqué laconique: "Le Président de la République s’est entretenu avec le Président (égyptien, NDLR) Sissi. Ils se sont accordés sur le principe et les modalités de l’acquisition par l’Egypte des deux bâtiments de projection et de commandement de classe Mistral".

Le montant de la vente, principal sujet de polémique, n'a cependant pas (encore) été communiqué. L'enjeu principal pour le gouvernement est en effet de combler le déficit provoqué par l'annulation du contrat avec la Russie pour cause de crise en Ukraine. Selon les chiffres présentés début septembre par le gouvernement, le remboursement à Moscou s'est élevé à 949,8 millions d'euros. Il s'agissait donc de revendre les deux navires pour au moins cette somme.

Une négociation qu'on imagine difficile, ne serait-ce que parce que les acheteurs savaient que la France était pressée de vendre. De plus, les Mistral avaient dû être équipés  pour l'armement et les équipages russes. Des travaux sur lesquels il faudra revenir avant une livraison à l'Egypte, et donc une nouvelle source de dépenses. Reste à savoir qui en aura la charge. Mais le porte-parole du gouvernement l'assure: "il n'y a pas de perte financière sur la vente"

Le prix unitaire d'un Mistral est estimé à environ 600 millions d'euros, mais il peut varier selon les préparations à effectuer et les modalités du contrat. Signé en juin 2011 avec la Russie, ce contrat était présenté comme une aubaine pour l’industrie navale française. D’un montant de 1,2 milliard d’euros pour deux Mistral (plus deux en option) et le transfert de la technologie nécessaire à sa construction, il s’agissait du plus important contrat jamais signé entre un pays membre de l’OTAN et la Russie.
avatar
Александр

Messages : 4843
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord sur Les Mistral

Message  Krispoluk le Mer 23 Sep - 15:39

Александр a écrit:Il faudra leur mettre un pavillon egyptien:

L'Egypte achète les deux navires Mistral

La présidence de la République a fait savoir ce mercredi que l'Egypte et la France avait conclu la vente des deux navires Mistral qui devaient être livrés à la Russie. Le prix de vente n'a pas été communiqué mais le gouvernement affirme que la France n'y a pas perdu d'argent.



La France avait annulé la vente des Mistral à la Russie suite à la crise ukrainienne.
©Stéphane Mahé/Reuters

Voilà une bonne chose de faite. Les deux navires Mistral, épine à plusieurs centaines de millions d'euros dans le pied du gouvernement depuis plus d'un an, ont été rachetés par l'Egypte, a annoncé la présidence de la République. Cela via un communiqué laconique: "Le Président de la République s’est entretenu avec le Président (égyptien, NDLR) Sissi. Ils se sont accordés sur le principe et les modalités de l’acquisition par l’Egypte des deux bâtiments de projection et de commandement de classe Mistral".

Le montant de la vente, principal sujet de polémique, n'a cependant pas (encore) été communiqué. L'enjeu principal pour le gouvernement est en effet de combler le déficit provoqué par l'annulation du contrat avec la Russie pour cause de crise en Ukraine. Selon les chiffres présentés début septembre par le gouvernement, le remboursement à Moscou s'est élevé à 949,8 millions d'euros. Il s'agissait donc de revendre les deux navires pour au moins cette somme.

Une négociation qu'on imagine difficile, ne serait-ce que parce que les acheteurs savaient que la France était pressée de vendre. De plus, les Mistral avaient dû être équipés  pour l'armement et les équipages russes. Des travaux sur lesquels il faudra revenir avant une livraison à l'Egypte, et donc une nouvelle source de dépenses. Reste à savoir qui en aura la charge. Mais le porte-parole du gouvernement l'assure: "il n'y a pas de perte financière sur la vente"

Le prix unitaire d'un Mistral est estimé à environ 600 millions d'euros, mais il peut varier selon les préparations à effectuer et les modalités du contrat. Signé en juin 2011 avec la Russie, ce contrat était présenté comme une aubaine pour l’industrie navale française. D’un montant de 1,2 milliard d’euros pour deux Mistral (plus deux en option) et le transfert de la technologie nécessaire à sa construction, il s’agissait du plus important contrat jamais signé entre un pays membre de l’OTAN et la Russie.

Bonne nouvelle (enfin j'espère...) Ca me paraît quand même un peu rapide comme deal, sachant qu'il y avait beaucoup d'autres pays sur le coup, notamment le Canada que les capacités des Mistrals prévus pour les zones arctiques intéressaient prodigieusement (je suis pas sûr que les capacités de ponts dégivrants servent beaucoup en Méditerranée  Laughing Laughing Laughing )
Bon, on en saura plus dans les jours qui viennent, je pense que la décision finale s'est faite sur des critères politico-stratégico-économiques :
- Muscler les capacités militaires des pays Arabes modérés : Egypte, Arabie, monarchies du Golfe et améliorer leur sécurité militaire,
- Négocier des conditions financières de rachat intéressantes, grâce à la manne des pétro-dollars,
- Renforcer la position prépondérante de la France dans la Région au niveau des ventes d'armes. Pouvoir vendre nos propres hélicoptères et accessoirement pouvoir "caser" encore quelques "Rafale"...
- Former les marins Egyptiens au matériel, ce qui rapportera encore quelques biftons au passage...
Le non-choix des canadiens me semble redevable à leur préférence quasi systématique, donnée à l'achat de matériel militaire Américain... Ben oui ! Y-en a marre de se faire enc.... en permanence parfois Laughing
avatar
Krispoluk

Messages : 3930
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord sur Les Mistral

Message  Thuramir le Mer 23 Sep - 21:46

Je pense que la France devait les vendre le plus vite possible pour deux raisons :


  1. Politique : cela aurait fait désordre d'annuler une vente sans nouvel acheteur pendant de nombreux mois, voire des années, compte tenu de la perte économique, et cela aurait donné un peu plus de grain à moudre aux opposants de Hollande pour fustiger son amateurisme économique.
  2. Economique : le coût d'entretien de ces deux navires se compterait en millions d'euros par an, sans compter le manque à gagner et l'obsolescence des navires avec l'écoulement du temps.
avatar
Thuramir

Messages : 2154
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord sur Les Mistral

Message  Krispoluk le Mer 23 Sep - 22:13

Thuramir a écrit:Je pense que la France devait les vendre le plus vite possible pour deux raisons :


  1. Politique : cela aurait fait désordre d'annuler une vente sans nouvel acheteur pendant de nombreux mois, voire des années, compte tenu de la perte économique, et cela aurait donné un peu plus de grain à moudre aux opposants de Hollande pour fustiger son amateurisme économique.
  2. Economique : le coût d'entretien de ces deux navires se compterait en millions d'euros par an, sans compter le manque à gagner et l'obsolescence des navires avec l'écoulement du temps.


Je ne souscris pas tout à fait à ton analyse mon ami... Excuses-moi ! On va peut-être se mettre sur la tronche lors de notre prochaine rencontre Laughing

1) Je ne crois pas qu'on aurait dû attendre longtemps pour vendre ces bâtiments, les clients se bousculaient au portillon... Et je ne fais pas dans l'auto-satisfaction "Franco-nationaliste" n'est-ce-pas, je suis persuadé que c'est l'exacte vérité... Donc le timing n'était pas du à une quelconque "urgence" de vente pour éviter de "perdre la face"... Tu n'as peut-être pas lu mes derniers messages à ce sujet mais on avait 10 acheteurs potentiels !!! Le problème n'était pas de savoir si "on va réussir à les vendre" mais plutôt de savoir "à qui doit on vendre pour servir au mieux nos intérêts politiques et économiques futurs..." 

2) Le coût d'entretien c'est de 1 million d'€ par mois... Une peccadille vue la valeur des bâtiments ! Je suis persuadé que le facteur "temps" n'a absolument pas joué dans la décision finale... On était sûrs de les vendre rapidement, après le problème c'était de savoir à qui "faire cette faveur"... 

A bientôt mon ami Wink
avatar
Krispoluk

Messages : 3930
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord sur Les Mistral

Message  Александр le Jeu 24 Sep - 11:57

Un nouveau défi pour l'armement français:

Sous-marins : DCNS se lance dans la compétition du siècle en Australie


DCNS propose un nouveau sous-marin à base du Barracuda Le groupe naval a déposé en Australie une première offre dans le cadre de la compétition du siècle "Sea 1000". Le montant du contrat est évalué à plus de 30 milliards d'euros pour 12 sous-marins.
En Australie, la compétition du siècle "Sea 1000" en vue d'équiper la marine australienne de 6 à 12 sous-marins océaniques de plus de 4.000 tonnes entre dans la dernière ligne droite. Tout comme son grand rival allemand ThyssenKrupp Marine Systems (TKMS) et le consortium japonais, composé de Mitsubishi Heavy Industries (MHI) et Kawasaki Heavy Industries (KHI), DCNS a déposé vendredi une première offre auprès de Canberra dans le cadre d'un processus d'évaluation compétitif (Competitive Evaluation Process-CEP), lancé par la marine australienne.



Le groupe naval s'appuie sur une équipe France jusqu'ici soudée pour cette campagne commerciale très importante (ministères de la Défense et des Affaires étrangères, direction générale de l'armement, industriels...) Car c'est une compétition structurante pour l'avenir de l'industrie navale mondiale. Pourquoi ? Parce que la marine australienne va consacrer un type de sous-marin de 4.000 tonnes de nouvelle génération qui pourrait prendre un avantage commercial crucial pour les 20 prochaines années, estiment certains observateurs.



Cinq critères prioritaires



Les trois concurrents doivent, selon nos informations, remettre fin octobre une seconde offre engageante, qui pourrait faire l'objet d'améliorations dans le cadre d'un dialogue compétitif avec le ministère de la Défense australien. La décision de Canberra est attendue à l'horizon de la fin du premier trimestre 2016. Ce qui est en revanche moins clair, c'est de savoir si l'Australie veut passer par la sélection de deux candidats ou d'une entrée directe en négociations exclusives avec l'un des trois concurrents. Le contrat est évalué à plus de 30 milliards d'euros (voire 35 milliards d'euros) pour 12 sous-marins, qui remplaceront la flotte de vieux Collins, dont le premier est entré en service en 1996 et fabriqués par le suédois Kockums, ainsi que leur soutien sur 30 ans. Le premier sous-marin doit entrer en service en 2027 dans la Royal Australian Navy.



Que veulent exactement les Australiens? Pour gagner cette compétition, les trois rivaux devront répondre au mieux aux exigences très ciblées de la marine australienne, qui a défini, outre le prix, cinq critères prioritaires : performance des bâtiments, industrialisation, soutien et maintien en condition opérationnel (MCO) au-delà de 2040, capacité à intégrer un système de combat américain (Raytheon ou Lockheed Martin) dans la continuité des Collins et enfin, signature d'un accord de gouvernement à gouvernement.



DCNS prêt à fabriquer en Australie



DCNS propose le programme "Shortfin Barracuda Block 1A" à propulsion classique, dérivé du sous-marin d'attaque nucléaire français de dernière génération Barracuda dont la première livraison est prévue avant la fin de la décennie. En revanche, le groupe naval ne développera pas pour la Royal Australian Navy un nouveau système de propulsion anaérobie (AIP) plus performant, considérant que les missions de ces sous-marins sont plutôt océaniques. "L'AIP sert plutôt dans des mers peu profondes pour rester immobile et observer longtemps; Ce qui n'est pas le cas de la marine australienne qui va faire de très longues patrouilles", explique-t-on à La Tribune. Il ne proposera pas non plus des batteries de nouvelle génération lithium-ion, soulignant que les Australiens n'ont pas exprimé ce besoin.



DCNS s'est dit à de nombreuses reprises capable de produire aussi bien à Cherbourg qu'en Australie (Adélaïde?) tout ou partie des futurs sous-marins de la Royal Australian Navy. Le constructeur avait indiqué en juillet au Parlement australien que son offre prévoyait que plus de 70% de la fabrication se fasse en Australie. Le gouvernement australien s'est montré très intéressé par la réponse de DCNS à son CEP. Car de nombreuses voix s'élèvent en Australie pour s'inquiéter de l'avenir de la construction navale nationale, le gouvernement hésite entre faire construire ces sous-marins sur son sol ou à l'étranger.

"Je vois qu'un des soumissionnaires a dit qu'il pouvait assurer une part importante de la construction en Australie, de l'ordre de 70 à 80%", a déclaré jeudi au Parlement le ministre australien de la Défense, Kevin Andrews. "Si une part plus importante des sous-marins est construite ici, cela veut dire que cela fera plus d'emplois en Australie", a-t-il fait valoir.

Le directeur général de DCNS Australie Sean Costello a salué vendredi les propos du ministre en expliquant que son groupe serait en mesure de construire tous les sous-marins soit en Australie, soit en coopération avec un chantier en France. "Les deux options auraient les mêmes implications en matière d'emploi", a précisé Sean Costello, cité par le quotidien "The Australian".



Pour les médias australiens, les propos de Kevin Andrews sont en rupture avec ce qu'était la ligne du gouvernement de l'ancien Premier ministre, Tony Abbott, réputé favorable à l'offre japonaise plus économique. En revanche, les sous-marins sont fabriqués au Japon. Or les plus importants chantiers navals australiens se trouvent en Australie méridionale, qui est aussi l'État où le taux de chômage est le plus élevé (7,9%) du pays.



TKMS ne présente qu'un projet



Le patron du constructeur allemand TKMS en Australie, John White, a déclaré au quotidien "The Australian" que son groupe était également en mesure de construire localement tous les sous-marins, en important certains éléments. Pour autant, TKMS n'a aucun sous-marin à proposer de la taille des 4.000 tonnes, le plus gros qu'il ait construit est le sous-marin nucléaire de 2.200 tonnes, le Dolphins II en service en Israël.



Contrairement à DCNS, le constructeur allemand doit encore construire un tel bâtiment, qui sera doté d'un AIP et de batteries lithium-ion. Dans ce cadre, TKMS propose pour satisfaire au cahier des charges du programme "SEA 1000" le programme Type 216, basé sur les sous-marins 212/214. Avec l'AIP, il aura un rayon d'action de 4.815 km (2.600 nautiques).



L'offre japonaise en retrait?



A priori le départ de Tony Abbott, qui a perdu lundi son poste de Premier ministre au profit de son ancien ministre des Communications, Malcolm Turnbull, semble défavorable à l'offre du consortium japonais. D'autant qu'une délégation nipponne a refusé fin août de s'engager à construire les sous-marins de type Soryu, long de 84 mètres et déplaçant 4.200 tonnes en plongée, sur le sol australien. La délégation emmenée par le général en retraite Takahashi Saito a préféré mettre en avant le savoir-faire technologique de pointe du Japon et ses relations stratégiques étroites avec l'Australie lors des présentations publiques.



Selon Reuters, deux sources qui ont assisté à des réunions privées entre responsables australiens et japonais ont déclaré que ces derniers n'avaient visiblement pas pris la mesure des enjeux politiques du dossier et qu'ils semblaient avoir pris du retard sur leurs rivaux.
avatar
Александр

Messages : 4843
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord sur Les Mistral

Message  Thuramir le Jeu 24 Sep - 20:31

Krispoluk a écrit:Je ne souscris pas tout à fait à ton analyse mon ami... Excuses-moi ! On va peut-être se mettre sur la tronche lors de notre prochaine rencontre Laughing

1) Je ne crois pas qu'on aurait dû attendre longtemps pour vendre ces bâtiments, les clients se bousculaient au portillon... Et je ne fais pas dans l'auto-satisfaction "Franco-nationaliste" n'est-ce-pas, je suis persuadé que c'est l'exacte vérité... Donc le timing n'était pas du à une quelconque "urgence" de vente pour éviter de "perdre la face"... Tu n'as peut-être pas lu mes derniers messages à ce sujet mais on avait 10 acheteurs potentiels !!! Le problème n'était pas de savoir si "on va réussir à les vendre" mais plutôt de savoir "à qui doit on vendre pour servir au mieux nos intérêts politiques et économiques futurs..." 

2) Le coût d'entretien c'est de 1 million d'€ par mois... Une peccadille vue la valeur des bâtiments ! Je suis persuadé que le facteur "temps" n'a absolument pas joué dans la décision finale... On était sûrs de les vendre rapidement, après le problème c'était de savoir à qui "faire cette faveur"... 

A bientôt mon ami Wink

Pas de problème, mon cher Chris ! Ton analyse permet d'envisager l'affaire autrement et de manière très convaincante également. Je pense toutefois que la rapidité était souhaitée pour marquer des points dans l'opinion publique.
avatar
Thuramir

Messages : 2154
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord sur Les Mistral

Message  Krispoluk le Jeu 24 Sep - 21:16

Thuramir a écrit:

Pas de problème, mon cher Chris ! Ton analyse permet d'envisager l'affaire autrement et de manière très convaincante également. Je pense toutefois que la rapidité était souhaitée pour marquer des points dans l'opinion publique.

Cher ami,

C'est un dossier que je connais très bien... Comme je l'ai indiqué, le problème n'était pas de "vendre rapidement à tout prix" mais quel est le meilleur choix stratégique à faire dans l'intérêt des pays occidentaux... Choix douloureux s'il en est... Hollande a choisi de favoriser l'alliance objective : Europe + pays arabes sunnites "modérés", contre puissances chiites et groupes terroristes (Daesh) aussi d'obédience sunnite...
Complexe, certes, comme tout le Moyen-Orient, mais qui peut prédire l'avenir ? Conforter l'Egypte me semble un bon choix géo-stratégique à long terme !!!
Si l'Egypte s'effondre un jour sous le terrorisme Islamique, nos réfugiés politiques en Europe ne se compterons plus en dizaines de milliers mais par millions...
avatar
Krispoluk

Messages : 3930
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord sur Les Mistral

Message  benoit77 le Lun 5 Oct - 19:25

Vieux sujet :
Comment les Mistral russes sont devenus égyptiens



http://www.usinenouvelle.com/article/comment-les-mistral-russes-sont-devenus-egyptiens.N352402?google_editors_picks=true
avatar
benoit77

Messages : 1621
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord sur Les Mistral

Message  Krispoluk le Lun 5 Oct - 21:47

benoit77 a écrit:Vieux sujet :
Comment les Mistral russes sont devenus égyptiens



http://www.usinenouvelle.com/article/comment-les-mistral-russes-sont-devenus-egyptiens.N352402?google_editors_picks=true

Tu te réveilles aujourd'hui Laughing Laughing Laughing
avatar
Krispoluk

Messages : 3930
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord sur Les Mistral

Message  Caduce62 le Ven 16 Oct - 18:02

Mistral suisse Laughing (adapté à la taille du lac !!)


avatar
Caduce62

Messages : 3309
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord sur Les Mistral

Message  Krispoluk le Ven 16 Oct - 18:56

Caduce62 a écrit:Mistral suisse Laughing (adapté à la taille du lac !!)



Mdrrr Very Happy Very Happy Very Happy

C'est pour envahir et annexer la Haute-Savoie, comme ça ils auront le monopole mondial sur le gruyère et l'Emmental Laughing cheers
avatar
Krispoluk

Messages : 3930
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord sur Les Mistral

Message  Matt le Ven 16 Oct - 23:52

Encore une "caducée" de haut vol . . .  Laughing

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6247
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord sur Les Mistral

Message  Александр le Mer 4 Nov - 13:08

Le nain de jardin fait encore des siennes:

Vente des Mistral à la Russie : Nicolas Sarkozy critique la "décision démagogique" de François Hollande

REPLAY / INVITÉ RTL - L'ancien président de la République a déploré l'annulation de la vente des navires à la Russie à cause de la crise en Ukraine qui "a coûté directement un milliard d'euros et indirectement deux milliards d'euros" au gouvernement français.

Début septembre, le Parlement français a entériné l'annulation de la vente de deux Mistral à la Russie en approuvant un accord qui rembourse Moscou à hauteur de 949,8 millions d'euros. Nicolas Sarkozy, invité de RTL mercredi 4 novembre, estime que ce refus de vendre ces navires militaires est une "décision démagogique de François Hollande", alors que "la France avait donné sa parole" et que les "sanctions européennes" établies dans le cadre de la crise en Ukraine "excluaient cela".

L'ancien chef de l'État affirme même que cette annulation "a directement coûté un milliard d'euros aux Français et indirectement deux milliards". Ce dernier chiffre avait d'ailleurs été avancé par le 
Canard Enchaîné peu avant l'officialisation de l'accord qui correspond quasiment au prix de vente (1,2 milliard d'euros) qui avait été décidé entre les deux pays. 

Le président du parti Les Républicains, qui déplore également le coût de la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim, trouve que François Hollande pourrait être "mieux inspiré" pour "utiliser cet argent". Selon lui, ces sommes pourraient notamment être utilisées pour créer "
20.000 places supplémentaires" dans les prisons.
avatar
Александр

Messages : 4843
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord sur Les Mistral

Message  benoit77 le Mar 31 Mai - 17:56

La France livre jeudi 2 juin 2016 à Saint-Nazaire le premier BPC Mistral vendu à l’Egypte

http://www.paris-normandie.fr/breves/l-essentiel/la-france-livre-jeudi-a-saint-nazaire-le-premier-bpc-mistral-vendu-a-l-egypte-NG5932935#.V02XNdSLTs1
http://news.liga.net/news/politics/10969896-parubiy_nazval_uslovie_snyatiya_sanktsiy_s_rf.htm

La seconde livraison devrait être en Aout
avatar
benoit77

Messages : 1621
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord sur Les Mistral

Message  Александр le Mer 1 Juin - 9:07

En réalité, la "non vente" des Mistrals à la Russie a été une (très) bonne opération pour BPC qui a obtenu un marché de sous marin très "acttractif" (en compensation?).
avatar
Александр

Messages : 4843
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord sur Les Mistral

Message  Александр le Mer 21 Sep - 11:17

Le deuxième vient de partir pour l'Egypte:

Saint-Nazaire: Le second navire de guerre Mistral est parti pour l'Egypte


Le BPCAnwar el Sadat military cruise ship is pictured after the handing over ceremony of the assault ship to Egypt on September 16, 2016 in Saint-Nazaire, western France. / AFP PHOTO / LOIC VENANCE - AFP
La fin d'un feuilleton. Le navire de guerre égyptien «Anwar El-Sadat», second des deux porte-hélicoptères de type Mistral initialement destinés à la Russie, a quitté mercredi matin le port de Saint-Nazaire. Il avait été livré officiellement à l'Egypte, il y a cinq jours.



Le bâtiment de projection et de commandement (BPC) est sorti vers 8h du port, où il était stationné depuis sa mise à flot en octobre 2013 et a pris le large avec à son bord 180 marins égyptiens. Il est attendu le 1er octobre à Alexandrie, son port d'attache en Egypte.



A l'origine pour la Russie



Comme son jumeau le «Gamal Abdel Nasser», passé sous pavillon égyptien le 2 juin, le «Sadat» a été construit par le chantier naval STX France de Saint-Nazaire pour le constructeur naval DCNS, à l'origine pour à la Russie.



>> A lire aussi : Le repreneur des chantiers navals STX connu en novembre?



Mais leur livraison à Moscou avait été suspendue en raison de la politique russe à l'égard de l'Ukraine, puis la commande passée en 2011 avait été annulée par Paris, entraînant le remboursement par la France de quelque 949,7 millions d'euros.



Le Caire avait racheté ces deux BPC en octobre 2015 pour environ 950 millions d'euros, grâce à un financement saoudien. La marine égyptienne avait également passé commande auprès de DCNS pour cinq autre navires, une frégate FREMM et quatre corvettes Gowind.



Jusqu'à 700 hommes à bord



Longs de 199 mètres et capables de déplacer 22.000 tonnes, les BPC sont des «couteaux-suisses» de la marine, pouvant transporter des troupes, jusqu'à 700 hommes, une vingtaine d'hélicoptères, des barges de débarquement, des chars d'assaut et une soixantaine de véhicules. Ils peuvent débarquer des troupes sur un théâtre d'opérations mais aussi assurer des missions humanitaires de grande ampleur, grâce notamment à un hôpital embarqué.
avatar
Александр

Messages : 4843
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord sur Les Mistral

Message  Krispoluk le Mer 21 Sep - 14:04

Content pour les égyptiens !
Ils possèdent maintenant deux navires de haute technicité et de hautes capacités militaires qui seront les vaisseaux amiraux de leur flotte, comme leurs noms de baptême semblent le suggérer.
Pas sûr cependant qu'ils en aient l'utilité militaire dans les années à venir... Peu importe, il s'agit plutôt d'une opération de prestige politique et militaire et si l'Arabie finance, n'est-ce-pas, pourquoi s'en priver... Wink

J'imagine bien, aussi, la gueule des amiraux de la flotte de la Mer Noire et de la flotte d'Extrême-Orient, privés de leur beaux jouets tant convoités... Laughing Laughing Laughing
avatar
Krispoluk

Messages : 3930
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord sur Les Mistral

Message  benoit77 le Ven 21 Oct - 20:27

http://news.liga.net/news/world/13249051-egipet_ne_podtverdil_prodazhu_mistraley_rossii.htm

peux pas confirmer !

autrement dit il ne réfute pas non plus
avatar
benoit77

Messages : 1621
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord sur Les Mistral

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum