Média: reportage, débat, enquete

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Média: reportage, débat, enquete

Message  benoit77 le Dim 4 Déc - 16:40


Et pour ceux qui voudrait avoir la vidéo dans leur vidéothèque , en téléchargement (mp4) ici pour une semaine :
https://www.dropbox.com/s/pfhm8q6c6819vu2/Le%20choix%20d%27Oleg.mp4?dl=0
avatar
benoit77

Messages : 1708
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Média: reportage, débat, enquete

Message  Александр le Mer 7 Déc - 15:36

Trop tard, mais sans doute visible plus tard:

09:25 Mercredi 07 décembre sur ARTE

Quand la Sibérie sera chinoise

Aux confins de la Russie et de la Chine, c'est une région oubliée que sépare le fleuve Amour. Chinoise au XVIe siècle, russe depuis une victoire de Nicolas Ier en 1858, malgré une brève incursion nippone, la Sibérie extrême-orientale se retrouve au coeur d'enjeux géopolitiques complexes entre les deux géants. Isolée après la crise en Ukraine et l'annexion de la Crimée, la Russie affaiblie de Poutine tente aujourd'hui une alliance incertaine avec la Chine de Xi Jinping, soumise à une forte pression démographique et pressée d'assurer sa survie énergétique et alimentaire. Alors qu'une population russe paupérisée déserte peu à peu ces terres
avatar
Александр

Messages : 5319
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Média: reportage, débat, enquete

Message  benoit77 le Sam 10 Déc - 10:25

Raspoutine - Meurtre à Saint-Pétersbourg
Histoire - Allemagne (2016)



samedi 10 décembre à 20:50 sur
avatar
benoit77

Messages : 1708
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Média: reportage, débat, enquete

Message  benoit77 le Jeu 15 Déc - 11:00

Soirée Poutine sur France2 jeudi 15/12/2016


20:55 Le mystère Poutine

23:15 Poutine le nouvel empire
avatar
benoit77

Messages : 1708
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Média: reportage, débat, enquete

Message  Александр le Jeu 15 Déc - 12:06

Pas (encore) de télévision pour voir le reportage. Evil or Very Mad
Grrrrrrrrrrrrrrr
avatar
Александр

Messages : 5319
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Média: reportage, débat, enquete

Message  benoit77 le Dim 18 Déc - 1:05



Dernière édition par benoit77 le Dim 18 Déc - 11:04, édité 1 fois
avatar
benoit77

Messages : 1708
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Média: reportage, débat, enquete

Message  benoit77 le Dim 18 Déc - 10:44

a revoir en replay

débat : "Poutine l'homme qui veut ressusciter l’URSS a tout prix "

https://www.publicsenat.fr/article/debat/poutine-l-homme-qui-veut-ressuciter-l-urss-a-tout-prix-51713
avatar
benoit77

Messages : 1708
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Média: reportage, débat, enquete

Message  benoit77 le Dim 18 Déc - 19:46

 Dimanche 18 décembre 2016 à partir de 09:58 désolé c'était 8:58 !
public senat : l'urss la desintégration
une partie du documentaire en téléchargement ici pour 8 jours :

https://www.dropbox.com/s/0r0dkt2ijm19c0u/URSS%20la%20d%C3%A9sint%C3%A9gration.mp4?dl=0

il manque les 18 premières minutes mais c'est suffisant pour confirmer que l'effondrement de l'urss ne vient que des dirigeants russes qui sont des incapables, Poutine n'échappant pas à la règle.
avatar
benoit77

Messages : 1708
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Média: reportage, débat, enquete

Message  benoit77 le Sam 24 Déc - 15:51

Un journal ou revue est ou va sortir avec en une "1917" un siècle de révolution . En rapport avec la révolution bolchévique. je reposterai dés que j'aurais des infos précises.
avatar
benoit77

Messages : 1708
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Média: reportage, débat, enquete

Message  richard le Mer 28 Déc - 18:56

enfin en francais   merci Madame l ambassatrice

https://www.ukrinform.fr/
avatar
richard

Messages : 1239
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 63

Revenir en haut Aller en bas

Re: Média: reportage, débat, enquete

Message  benoit77 le Mer 28 Déc - 20:33

richard a écrit:enfin en francais   merci Madame l ambassatrice

https://www.ukrinform.fr/
di diou un anti sputnik !!
avatar
benoit77

Messages : 1708
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Média: reportage, débat, enquete

Message  Matt le Mer 28 Déc - 22:39

Une excellente nouvelle après celle de la fermeture de Ukraine Today.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6259
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Média: reportage, débat, enquete

Message  Александр le Jeu 29 Déc - 10:44

Après Ukraine Today, c'est carrément 1+1 qui pourrait disparaitre:

1 + 1 La licence de la chaîne de télévision peut être révoquée

Journalists of Ukraine’s 1+1 TV Channel have published an open letter to President of Ukraine Petro Poroshenko, Chairman of the Verkhovna Rada Andriy Parubiy and Prime Minister Volodymyr Groysman.



1plus1.ua



UNIAN is publishing the text in full.


"Today, December 29, 2016 is the day 1+1's license for analog broadcast expires. Two weeks ago, December 15, the National Couuncil on TV and Radio Broadcasting unanimously voted for the renewal and extension of the channel’s license. During consideration of the application, which lasted for six months, no official complaints were addressed to the channel.

Over the past two weeks, from different sources, we have obtained information on the attempt to cancel the decision and seize the channel in a raider attack.

Dear Petro Oleksiyovych [Poroshenko], as a person who also invested his own money and resources in the creation of media in Ukraine, you, more than anyone else, should understand the importance of this issue and the fact that the development of situation is unacceptable when in spite of a legal procedure, the channel cannot renew its license.

We want to remind you about the role of the media in general, and 1+1 in particular, during the Revolution of Dignity. During the reign of [Ukraine's ex-president Viktor] Yanukovych, both we and our colleagues from other media – TV Channel 5, TV Channel 24, TV channels of other media groups, got used to the need of constant standoff against pressure and the attempts by the authorities to interfere in media operations. We are confident that from the Maidan stage, the three of you advocated, among other things, the idea that such a situation would not repeat itself.

We are surprised and concerned that the National Council, whose members are appointed directly by the President and the Verkhovna Rada, are delaying the process of execution of their own decision. Over the past two weeks, from reliable sources, we have received reports that it is the Presidential Administration which is trying to influence decision-making by the National Council and to transfer control over the channel in the other hands.

We do not want to believe it, and we really fail to understand whose interests might stand behind such actions, but we are confident that you, as President of Ukraine, as a guarantor of the Constitution, as well as the leaders of the Verkhovna Rada and the Cabinet of Ministers, must ensure implementation of the decision of Dec 15, 2016, in accordance with the Ukrainian legislation, and to show respect for the independence of the media.

There have been no comments or complaints from the National Council toward 1+1 TV channel. Therefore, we do not understand why on the day of termination of our analog license, Dec 29, and after we have paid the license fee, we not feel uncertainty, but we also face the threat of broadcast termination or appointment of some new management from the outside, which is nonsense for a private company.

It is symbolic that on Jan 1 2017, Ukraine's leading news service TSN marks its 20th anniversary. Our journalists have repeatedly witnessed attempts to take control over the channel's editorial policy. However, the trust and support of millions of viewers have always helped to get out of difficult situations.

We wish to caution and warn those who are behind the attempts to switch off the channel, which is a daily source of news for the millions of Ukrainians, that even in the absence of the document, we have the legal right to continue broadcasting. We cannot be intimidated anymore, but we hope that in 2016, in contrast to the situation three years ago, the state itself is interested in the implementation of legal procedures and operations of independent media.


Sincerely,


1 +1 Media CEO O.Tkachenko

Director of the Department of Information Broadcasting S.Popov

Director of the Investigative Journalism Department M. Shilenko

TSN Week anchor A. Mazur TSN anchor N. Moseychuk

TSN anchor L. Taran

1+1 anchor, Honored Artist of Ukraine Yuriy Horbunov,

Head of Kvartal-95 Studio Volodymyr Zelensky"


Les journalistes de l'Ukraine 1 + 1 TV Channel ont publié une lettre ouverte au président de l'Ukraine Petro Poroshenko, président de la Verkhovna Rada Andriy Parubiy et le Premier ministre Volodymyr Groysman.

UNIAN publie le texte intégralement.

"Aujourd'hui, le 29 décembre 2016 est le jour 1 + 1 de licence pour la diffusion analogique expire. Il ya deux semaines, le 15 décembre, le Conseil national de la télévision et de la radiodiffusion a voté à l'unanimité pour le renouvellement et l'extension de la licence du canal.
Demande, qui a duré six mois, aucune plainte officielle n'a été adressée à la chaîne.

Au cours des deux dernières semaines, de différentes sources, nous avons obtenu des informations sur la tentative d'annuler la décision et de saisir la chaîne dans une attaque de raider.

Chers Petro Oleksiyovych [Poroshenko], en tant que personne qui a également investi son propre argent et ses ressources dans la création de médias en Ukraine, vous, plus que quiconque, devrait comprendre l'importance de cette question et le fait que le développement de la situation est inacceptable
Alors qu'en dépit d'une procédure légale, le canal ne peut pas renouveler sa licence.

Nous voulons vous rappeler le rôle des médias en général, et en particulier 1 + 1, pendant la Révolution de la Dignité. Pendant le règne de [l'ex-président Viktor] Ianoukovitch, nous et nos collègues d'autres médias - chaîne de télévision 5, chaîne de télévision 24, chaînes de télévision d'autres groupes de médias, s'est habitué à la nécessité de l'impasse constante contre la pression et les tentatives Par les autorités à intervenir dans les opérations des médias.
Nous sommes convaincus qu'à l'époque de Maidan, vous avez tous les trois préconisé, entre autres choses, l'idée qu'une telle situation ne se reproduirait pas.

Nous sommes surpris et préoccupés par le fait que le Conseil national, dont les membres sont nommés directement par le Président et la Verkhovna Rada, retardent le processus d'exécution de leur propre décision.
Au cours des deux dernières semaines, d'après des sources fiables, nous avons reçu des rapports selon lesquels c'est l'Administration présidentielle qui tente d'influencer la prise de décisions par le Conseil national et de transférer le contrôle sur la chaîne dans les autres mains.

Nous ne voulons pas y croire et nous ne parvenons pas vraiment à comprendre quels sont les intérêts qui sous-tendent de telles actions, mais nous sommes convaincus que vous, en tant que Président de l'Ukraine, garante de la Constitution, ainsi que les dirigeants de la Verkhovna Rada
Et le Cabinet des ministres, doivent veiller à l'application de la décision du 15 décembre 2016, conformément à la législation ukrainienne, et faire preuve de respect pour l'indépendance des médias.

Il n'y a pas eu de commentaires ou de plaintes du Conseil national concernant la chaîne de télévision 1 + 1. Par conséquent, nous ne comprenons pas pourquoi le jour de la fin de notre licence analogique, le 29 décembre, et après que nous ayons payé les droits de licence, nous ne nous sentons pas incertains, mais nous faisons également face à la menace de terminaison de radiodiffusion ou de nomination de nouvelle direction de
L'extérieur, ce qui est un non-sens pour une entreprise privée.

Il est symbolique que le 1er janvier 2017, le principal service d'actualités ukrainien TSN fête ses 20 ans. Nos journalistes ont été témoins à maintes reprises de tentatives de prendre le contrôle de la politique éditoriale du canal.
Cependant, la confiance et le soutien de millions de téléspectateurs ont toujours aidé à sortir de situations difficiles.

Nous souhaitons attirer l'attention de ceux qui sont derrière les tentatives d'éteindre la chaîne qui est une source quotidienne de nouvelles pour les millions d'Ukrainiens, même en l'absence du document, nous avons le droit légal de continuer à diffuser.
Nous ne pouvons plus être intimidés, mais nous espérons qu'en 2016, contrairement à la situation il y a trois ans, l'État lui-même s'intéresse à la mise en œuvre des procédures juridiques et des opérations des médias indépendants.

Cordialement,

1 +1 Media CEO O.Tkachenko

Directeur du Département de l'Information de la Radiodiffusion S.Popov

Directeur du département de journalisme d'investigation M. Shilenko

TSN Ancrage de la semaine A. Mazur TSN ancre N. Moseychuk

TSN ancre L. Taran

1 + 1 ancre, artiste honoré d'Ukraine Yuriy Horbunov,

Chef de studio Kvartal-95 Volodymyr Zelensky "
avatar
Александр

Messages : 5319
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Média: reportage, débat, enquete

Message  Александр le Jeu 29 Déc - 14:13

Groisman sur la chaîne de télévision 1 + 1: "Aucune menace de suspension de licencience, mais je ne resterai pas de côté en cas de problème"

Au sujet de Ukrinform en français:

Ambassadrice: «En France, il y a un manque d'informations sur l'Ukraine»



L'Ambassadrice Extraordinaire et Plénipotentiaire de France en Ukraine a fait savoir que la France ne disposait pas de suffisamment d'informations sur l'Ukraine. Il s'ensuit qu'il est difficile aux Français de former une image de l'Ukraine, la vision du pays reste assez floue.

Aujourd'hui, l'Ambassadrice de France en Ukraine Isabelle Dumont a participé à la présentation de la version francophone du site d'Ukrinform.



Selon Mme Dumont, le lancement de la version francophone du site web d'Ukrinform permettra à la France et à tous les francophones du monde d'apprendre davantage sur l'Ukraine et les événements qui s'y passent. Il est temps que l'Ukraine parle d'elle à l'Ouest.



La diplomate française a promis qu’elle-même lirait des actualités d'Ukrinform en français pour être au courant de la situation dans le pays.


Ukrinform est la seule agence nationale d’information en Ukraine, la source d’information sur la vie politique, économique, scientifique, culturelle et sociale au niveau national et à l'étranger. L'agence existe depuis 1918.




Aujourd'hui, Ukrinform est le média ukrainien qui a le plus grand réseau de bureaux régionaux et étrangers. Ses correspondants sont basés dans chaque région de l'Ukraine, et dans 9 pays du monde: Belgique, Canada, Moldavie, Allemagne, Pays-Bas, Pologne, Russie, Etats-Unis, France.

Quotidiennement, Ukrinform propose à ses lecteurs une image complète et objective des événements: plus de 300 nouvelles par jour, des commentaires exclusifs et des interviews, des essais photographiques, des infographies. Les informations sont traduites en ukrainien, russe, anglais, allemand, espagnol, chinois et dès maintenant en français.
avatar
Александр

Messages : 5319
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Média: reportage, débat, enquete

Message  Александр le Ven 30 Déc - 13:37

La licence de 1+1 est renouvelée.

Le dernier article de Ukraine Today:

The projects we loved


Ukraine Today

Ukraine Today is over, but before we leave we want to remind you of our best projects

We were writing lots of stuff about Ukraine and Europe. Yet, there were projects we truly loved. Here are some of them:

Ukraine Today in cooperation with Ukrainian news agency TSN.ua presented a guide to the Battle for Donetsk International Airport:

Cyborgs vs Kremlin

We also investigated the situation with Russian soldiers and their weapons in Ukraine:

From Russia with love

Here is our story about Chornobyl disaster:

Chornobyl disaster: Ukraine's sorrow

When Ukraine turned 25 (on it's 25th Independence Day), we have gathered the stories about people and projects that make Ukraine as it is now - modern, developing and brilliant.

Top 25 Volunteers Who Change Ukraine

Top 25 Most Influential Musicians of Ukraine

Top 25 Unique Places in Ukraine

Top 25 Significant Ukrainian Startups

Thank you for being with us, reading and supporting the Ukraine Today!
Glory to Ukraine!
avatar
Александр

Messages : 5319
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Média: reportage, débat, enquete

Message  Caduce62 le Sam 31 Déc - 2:59

avatar
Caduce62

Messages : 3567
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 54
Localisation : chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Média: reportage, débat, enquete

Message  Александр le Jeu 5 Jan - 10:43

Stop Fake est revenu sur les événements initiateurs de la situation en Ukraine et des faux utilisé par la Russie:

Mensonge manifeste d’Oliver Stone à propos de l’Ukraine

La chaîne de télévision russe REN-TV a diffusé le film tapageur «L’Ukraine en feu». C’est un film du réalisateur américain Oliver Stone, ayant précédemment gagné trois Oscars. Stone est indiqué comme l’auteur des interviews dans le générique. Le film est le résultat des efforts d’une équipe russo-américaine dirigée par les réalisateurs Igor Lopatenko et Ben Bywater.


Réalisateur américain Oliver Stone

L’histoire et les personnages

«L’Ukraine en feu» a répété la plupart des interprétations russes sur les événements en Ukraine. Prétendument, les États-Unis et les opposants ukrainiens ont organisé les événements d’Euromaidan pour renverser Viktor Ianoukovitch.

Vous allez apprendre dans ce film, par exemple, que le lancement de chaînes de télévision en ukrainien comme Spilno TV, Hromandske TV ou Espreso TV en novembre 2013 faisaient partie (en quelque sorte) d’un plan visant à renverser ce régime de Ianoukovitch.

Le filme affirme que les forces spéciales du MIA d’Ukraine, les «Berkut» («Aigle royaux» en français) n’étaient pas coupables de passage à tabac des participants du Maidan la nuit du  29 au 30 novembre 2013, car il s’agissait soit-disant d’une provocation planifiée.

L’acte des policiers ouvrant le feu face aux manifestants du 18 au 20 février est présenté comme «le sacrifice le plus massif dans l’histoire des révolutions des couleurs».
Le film a aussi soulevé la question de la Crimée. Selon Vladimir Poutine, la Russie a annexé la Crimée car les États-Unis allaient s’emparer de la péninsule. En fait, ce film est dans la continuation des fakes du documentaire «Crimée. Le retour chez soi».

«L’Ukraine en feu» est basé sur des entretiens avec des ex-fonctionnaires ukrainiens, en exil en Russie (par exemple, l’ex-ministre de l’Intérieur Vitaliy Zakharchenko et l’ancien président Viktor Ianoukovitch). De plus, il y a des interviews avec le président russe Vladimir Poutine et le journaliste américain Robert Perry. Il faut préciser que Robert Perry est éditeur du site Consortiumnews, qui publie régulièrement des fakes anti-américains et pro-Poutine.

Le spectateur n’a aucune chance d’entendre des points de vue alternatifs sur la question. Les commentateurs soutiennent une version unique, et c’est l’interprétation russe sur les événements en Ukraine. Les réalisateurs ont essayé d’expliquer les causes et la manière du changement de pouvoir en Ukraine en 2014 dans un style documentaire, StopFake propose une réfutation des erreurs et des manipulations particulièrement grotesques.


Le financement du Maidan par les Américains

Le financement par les Américains du mouvement du Maidan fait la trame de la narration du film. Un extrait d’une déclaration de Victoria Nuland, Secrétaire d’État adjointe aux États-Unis, à propos d’un investissement de 5 milliards de dollars en Ukraine a été utilisé comme une preuve de ce mensonge.



Il s’agit du discours de Victoria Nuland à Washington lors d’une réunion de la «US – Ukraine Foundation» le 13 décembre, 2013 (à partir de 4:12).

La propagande russe a donc commencé à utilisé ses mots pour confirmer la thèse du financement de la Révolution par les États-Unis. StopFake a déjà parlé de l’existence d’un programme d’État de coopération entre les États-Unis et l’Ukraine dans les domaines scientifiques et techniques, culturels, commerciaux et agricoles, mais aussi à propos d’institutions démocratiques, et le financement a été effectué dans le but de permettre à ce programme de continuer d’exister.

Selon la déclaration du Département d’État des États-Unis, une somme d’environ 2,4 milliards de dollars a été affecté à des programmes promouvant la paix et la sécurité, y compris grâce à de l’assistance militaire, ou encore des programmes de sécurité des frontières, de problèmes de traite des êtres humains, ou alors de coopération internationale contre la production et le trafic de stupéfiants. Il a également été cité  les sommes pour les autres programmes : soit «la gestion juste et démocratique» (800 M de dollars), «l’investissement dans les gens» (400 M de dollars), la croissance économique (1,1 milliard de dollars), ainsi que de l’aide humanitaire (300 M de dollars).
            Des dizaines d’autres pays ont participé à des programmes d’aide américaine semblables. Par exemple, la Fédération de Russie a reçu 3,5 fois l’aide financière de l’Ukraine depuis 1991, c’est-à-dire une somme d’environ 18 milliards de dollars.
Le Congrès américain sponsorise également une fondation, «National Endowment for Democracy», l’une des plus grande organisation de donateurs en Ukraine. La liste des projets et des bénéficiaires de subventions sont disponibles sur leur site web.
La Crimée, le cadeau de Khrouchtchev à l’Ukraine

            «La péninsule a été «offerte» à l’Ukraine par Nikita Khrouchtchev en 1954. L’action du Secrétaire Général du Parti Communiste Soviétique reste l’objet d’interprétations différentes» (15:30).

La Crimée est devenue ukrainienne en 1954 selon le décret du Soviet Suprême de l’URSS du 19 février 1954 et la loi d’URSS du 26 avril 1954.

En 1954, Khrouchtchev n’avait pas le pouvoir de décider tout seul. Il était obligé d’obtenir l’adoption de cette décision.

Ainsi, il est difficile d’appeler la Crimée un «cadeau», même un «cadeau empoisonné». C’était une région vidée par la guerre et les purges staliniennes contre les Tatars, accusés d’avoir collaboré avec les Nazis. En outre, pour équilibrer l’échange, l’Ukraine a été obligé de transférer à la Russie d’autres terrains qui font ensemble une superficie plus important que la presqu’île.
Andrey Parubiy

«Andrey Parubiy mènera à sa suite toute une armée de nationalistes à tous crins et des marches aux flambeaux» (18:28).

A l’époque, Andrey Parubiy était le commandant du village de tentes sur Maidan. Maintenant, il est parlementaire à la Verkhovna Rada. En fait, il n’a pas pris part aux marches de flambeaux et n’a pas d’implication dans les mouvements ultranationalistes. De plus, il s’agit de marches qui ont lieu à Kiev et Lviv le 14 octobre (la Journée des défenseurs de l’Ukraine, date qui commémore la fondation de l’UPA, l’Armée insurrectionnelle) et le 1er janvier (anniversaire de Stepan Bandera). C’est le parti «Svoboda» (en français «Liberté») qui est engagé dans leur organisation.

«Et voici une coïncidence intéressante. Un envoyé du Maidan, Andrey Parubiy, est arrivé à Odessa quelques jours avant la tragédie (2 mai 2014). Par des coïncidence mystérieuse, il a rencontré lors de cette visite les participants actifs des événements de ce jour tragique» (18:18).

Parubiy est arrivé au checkpoint près d’Odessa le 29 avril et a présenté des gilets blindés à Nikolay Volkov. Ce dernier a été capturé lors des événements du 2 mai sur les lieux de la tragédie. Prétendument, d’une façon ou d’une autre, ces deux faits assurent l’organisation de la tragédie par les autorités.



En réalité, Parubiy en tant que Secrétaire du Conseil de sécurité nationale et de défense de l’Ukraine a voyagé dans les villes du sud-est de l’Ukraine pour éviter une déstabilisation de la situation. Les [url=https://www.facebook.com/search/top/?q=%D0%B0%D0%BD%D0%B4%D1%80%D1%96%D0%B9 %d0%bf%d0%b0%d1%80%d1%83%d0%b1%d1%96%d0%b9&filters_rp_author=100001685780422&filters_rp_creation_time=%7B"start_month"%3A"2014-04"%2C"end_month"%3A"2014-04"%7D]dossiers de ses voyages[/url] sont publiés sur son Facebook.

Débordements lors du Maidan

«Le Service de sécurité d’Ukraine dispose d’une information fiable à propos d’une communication téléphonique entre Serhiy Lyovochkin (à l’époque, vice-président de la faction «Le Bloc d’Opposition») et le leader de l’opposition Yatsenyuk. Ces politiciens ont discuté d’un nettoyage du Maidan sous prétexte de l’installation d’un arbre de Noël» (38:30).

En fait, les réalisateurs ont tenté d’ajouter n’importe quelles photos ou vidéos pour prouver leur déclarations. Mais cette information à propos d’une communication téléphonique entre Lyovochkin et Yatsenyuk est carrément sans fake photo. StopFake [url=https://www.google.com.ua/search?sourceid=chrome-psyapi2&ion=1&espv=2&ie=UTF-8&q=%D1%81%D0%B1%D1%83 %D1%8F%D1%86%D0%B5%D0%BD%D1%8E%D0%BA %D0%BB%D1%8C%D0%BE%D0%B2%D0%BE%D1%87%D0%BA%D1%96%D0%BD %D1%80%D0%BE%D0%B7%D0%B3%D1%96%D0%BD %D0%BC%D0%B0%D0%B9%]n’a pas réussi à trouver[/url] des preuves de l’existence de déclarations semblables de la part du SBU (Service de sécurité de l’Ukraine). Serhiy Lyovochkin nie son implication dans les violences impliquant les participants du Maidan.

«Les agences de presse ont rapporté que les forces spéciales du MIA d’Ukraine, les «Berkut» ont attaqué des étudiants-dormeurs dans leurs tentes. Mais les vidéos sont révélatrices d’une vérité alternative. Il semble que les manifestants ont attendu l’arrivée de la police. Un groupe de jeunes, qui sont venus avec le détachement de la police spéciale a beaucoup impressionné. Ils se sont mêlé à la foule et ont commencé à provoquer la police à l’aide d’insultes, des pierres et des flambeaux » (39:00).

La version évoquant des provocateurs et de la défense de participants de Maidan de ces gens franchement agressifs est apparue quelques jours après cette nuit sanglante. La version officielle originale du ministère de l’Intérieur a été que les «Berkut» ont protégé le trajet des véhicules communaux et l’installation du sapin de Noël.

StopFake n’a pas réussi à trouver de photos ou de vidéos montrant des provocations par des jeunes gens agressifs avant l’attaque. Ces résultats ne se recoupent pas avec l’affirmation des réalisateurs à propos de «dizaines de chaînes de télévision». En toute cas, il est difficile d’expliquer la cruauté excessive des attaquants et les raisons pour lesquelles certaines personnes ont été frappés à un demi-kilomètre de Maidan.

Vidéo du «nettoyage» de Maidan:



Serhiy Nigoyan (21 ans, le premier dont la mort a été confirmé), «immolation sacrale»

«Serhiy Nigoyan a été parmi les premiers participants du Maidan. Il n’était pas lié avec des radicaux, mais il  était plutôt plein d’espoir et de foi dans le bien et la justice. Vous n’allez pas avoir un pressentiment de mort imminente de cet homme lors de la projection d’une vidéo qui montre un verset de Serhiy. Mais c’était une sorte de casting pour le rôle d’un immolation sacrale. Malheureusement, Serhiy a joué ce rôle. Il a été tué par ses frères d’armes le matin même, 22 janvier» (55:00).

On n’en sait rien de l’assassin de Nigoyan. L’enquête est toujours en cours. Oliver Stone a montré la vidéo d’un verset de Taras Shevchenko par Serhiy pour prouver la version que cet Ukrainien d’origine arménienne a été tué par ses amis.



En fait, des vidéos similaires ont été répandu. Il s’agit d’un dossier pour le projet «Notre Shevchenko», consacré au 200e anniversaire du poète ukrainien. Les auteurs de ce projet ont filmé 365 vidéos qui montrent comment les Ukrainiens ont lu des extraits de poèmes du poète.

Fuite de Ianoukovitch

«J’ai signé ce protocole (l’accord sur le règlement de la crise ukrainienne avec les leaders de l’opposition), mais plus tard, j’ai compris que le scénario de ce coup d’État était planifié et inévitable», – a déclaré Ianoukovitch.

En fait, l’ancien président de l’Ukraine, Viktor Ianoukovitch, a commencé ses préparatifs quand les négociations ont été en cours. C’était le 19 février. Les vidéos des caméras de surveillance de Mezhyhirya (résidence de Ianoukovitch et le symbole de l’opulence de la famille Ianoukovitch).



«Le lendemain, M. Ianoukovitch s’est rendu à la deuxième plus grande ville du pays, Kharkov. Après son départ, on a saisi sa résidence, l’administration et le gouvernement à la pointe de l’épée», a déclaré Poutine (1:01:00).

Mais, l’information sur le départ de Ianoukovitch était absente et cela n’est devenu évident que le 22 janvier.

En outre, l’occupation à main armée n’est qu’un autre mensonge de Poutine. Les gardes armés de la résidence sont parti au moment de l’entrée de représentants du Maidan. De plus, il ne s’agissait pas d’une prise de possession de la Verkhovna Rada ni du Cabinet des ministres à la pointe de l’épée.

L’annexion pacifique de la Crimée

«Les habitants de la Crimée ont initié le référendum», – a dit Ianoukovitch (01: 04: 50).

Sergey Aksenov, le soi-disant «premier ministre» de la Crimée a déclaré lors d’une diffusion à l’antenne que c’était le président russe, Vladimir Poutine, qui était personnellement l’initiateur de l’annexion de la Crimée.



«Comment est-il possible de deviner la volonté du peuple? Dans notre monde il est possible de le faire à l’aide du vote. Les gens sont venus, ils étaient plus de 90 %, et plus de 90 % ont voté en faveur de l’adhésion à la Russie. Il faut respecter le choix des gens… Nous n’avons pas utilisé la force là-bas, personne a été tué», – a dit Poutine (1: 07:45).

Ce «référendum» est uniquement reconnu par la Russie et quelques pays, dépendants de la Russie. Poutine n’a pas dit un mot à propos de la présence de forces armées russes ni des politiciens pro-russes de partis et d’organisations marginalisées ont été présenté comme des observateurs internationaux.

Des journalistes indépendants, comme Pavel Kanygin de «Novaya Gazeta» ont signalé plusieurs violations aux règles de vote qui ont remis en questions les résultats. Ainsi, les gens ont voté sans inscription ou enregistrement, les bulletins de vote étaient imprimés sur des imprimantes ordinaires, les journalistes étaient expulsés lors du décompte des voix.

L’annexion n’a pas été pacifique non plus, car on a recensé deux militaires ukrainiens morts, Sergey Kokurkin et Stanislav Karachevskiy.

Les réalisateurs de «L’Ukraine en feu» n’ont pas montré les débordements entre les participants du Maidan et les «Berkut» le 1er décembre, ni le mauvais traitement du cosaque Gavrilyuk, ni la tentative d’assaut de Maidan le 11 décembre. En outre, il fallait commencer le récit de radicalisation de protestations par la vote pour les soi-disant les «lois dictatoriales» du 16 janvier, ce qui a provoqué l’escalade du conflit. Les réalisateurs ont aussi omis l’organisation par les autorités de visites de «titushki» (les groupes des provocateurs payés) à Kiev.

«L’Ukraine en feu» est une version unique, et c’est une interprétation russe pleine de fakes et manipulations sur les événements en Ukraine.
avatar
Александр

Messages : 5319
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Média: reportage, débat, enquete

Message  benoit77 le Dim 8 Jan - 18:03

Jeudi  12 janvier 2017, a 14h30, au campus du centre ville, amphi Kerneis, 1 rue Bias, Nantes,

Cédric Gras, écrivain et ancien responsable des alliances françaises de Vladivostok (Russie) et Donetsk (Ukraine) donnera une conférence sur le Donbass,

Vu les sources de la video d'intro j'ai failli mettre ça direct en propagande,de

http://7seizh.info/2017/01/08/nantes-conference-retour-donbass-cedric-gras-campus-centre-ville-amphi-kerneis/

Ça sent l'enfumage
avatar
benoit77

Messages : 1708
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Média: reportage, débat, enquete

Message  Matt le Dim 8 Jan - 19:54

S'il est objectif, ça peut être intéressant, par contre s'il est empoutiné . . . 
Et je pense qu'il l'est, puisqu'il parle de coup d'état . . . qui n'a jamais eu lieu puisque Yanoukovitch a été démis de sa présidence pour abandon de poste.

Je me souviens avoir regardé le débat et le vote en direct à la Rada.

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6259
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Média: reportage, débat, enquete

Message  Александр le Lun 9 Jan - 15:28

rence, certainement sérieuse, émanent d'Amnesty International:

[Conférence / proposition d'interview] L’Ukraine vue du terrain : quelles perspectives deux ans après Minsk ?


Deux ans après la signature des accords de Minsk en février 2015, alors que la guerre continue en Ukraine, Amnesty International France et le think tank Noria (Network of Reseachers in International Affairs) organisent une conférence le 14 janvier à Paris sur les perspectives de ce conflit.



Conférence « L’Ukraine vue du terrain : quelles perspectives deux ans après Minsk ?» le 14 janvier de 14h00 à 18h30 – Péniche Demoiselle, 57 Quai de la Seine, Paris 19e



À cette occasion, Krasimir Yankov*, chercheur d’Amnesty International en Ukraine et Oleksandra Matviychuk**, présidente de l’organisation Ukrainian Center for Civil Liberties, sont disponibles pour des interviews.



Depuis le 13 avril 2014, l’Ukraine est engagée dans un conflit armé contre deux « républiques » situées à l’Est de son territoire. La population civile paie lourdement les conséquences de ce conflit ainsi que de de la crise économique qui en résulte. Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme a recensé 31 690 victimes (9 553 morts et 22 137 blessés) entre mi-avril 2014 et fin juillet 2016. Cette situation a également engendré un flux massif de déplacés à l’intérieur du pays, les dernières estimations faisant état de 1,6 million de personnes ayant fui la zone de conflit.



Chercheurs, universitaires et acteurs civils croiseront leurs analyses pour dresser état des lieux après la faillite des accords de Minsk censés mettre fin au conflit.



Le photographe Guillaume Herbaut présentera à cette occasion son travail effectué de part et d’autres de la ligne de front de 2013 à 2016.



*Krasimir Yankov est chercheur pour Amnesty International en Ukraine. Il est l’auteur du dernier rapport d’Amnesty International, publié le 15 décembre 2016, sur la persécution de l’opposition en Crimée, Cremea in the dark : the silencing of dissent Depuis les événements Euromaïdan en 2014, il s’est installé à Kiev et a voyagé dans tout le pays, y compris dans les territoires contrôlés par les séparatistes, ainsi qu’en Crimée depuis l’annexion par la Fédération de Russie. Sa dernière visite en Crimée remonte à Septembre 2016. Avant de travailler en Ukraine, Krasimir Yankov a travaillé comme journaliste en Turquie, Irak, Syrie, Liban, a couvert la guerre civile syrienne et la crise des réfugiés.



**Oleksandra Matviychuk est présidente du conseil d’administration du centre des libertés civiles dont les activités sont tournées vers la préservation des droits humains, de la démocratie et de la solidarité en Ukraine. L’organisation effectue la supervision de l’activité des organismes gouvernementaux et encourage les réformes dans les services de police (police, tribunaux, parquets) par le biais de la plate-forme Human Rights Agenda Platform, et effectue un suivi de la situation en Crimée et dans le Donbass au travers des équipes mobiles de l’initiative civile Euromaidan SOS. En Février 2016, elle a reçu le Prix du défenseur de la démocratie pour la « contribution exclusive à la promotion de la démocratie et à la protection des droits de l’Homme » lors de l’Assemblée Parlementaire de l’OSCE.
avatar
Александр

Messages : 5319
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Média: reportage, débat, enquete

Message  benoit77 le Dim 29 Jan - 20:35

avatar
benoit77

Messages : 1708
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Média: reportage, débat, enquete

Message  benoit77 le Dim 5 Fév - 21:57

L’Ukraine sera-t-elle la première victime de la nouvelle politique étrangère américaine?

Cette semaine, les violences ont repris en Ukraine entre les rebelles pro-russes et les forces de Kiev. En effet, des combats ont fait près de 20 morts depuis dimanche, essentiellement autour de la ville d’Avdiïvka, à quelques kilomètres au nord de Donetsk.
Cette flambée de violence constitue un premier test diplomatique pour mesurer les évolutions des relations entre la Russie et les Etats-Unis depuis l’investiture du nouveau président Donald Trump.
Jusqu’ici, le cessez-le-feu semblait à peu près tenir – même si les accords de paix de Minsk sont loin d’avoir été totalement respectés.
La fin de la trêve a-t-elle sonnée ? Faut-il s’attendre à ce que les combats reprennent durablement ?
Comment Washington va-t-il modifier son positionnement par rapport à la crise ukrainienne qui s’était apaisée ces derniers mois ? Quelle sera la réaction de Moscou ? Et comment le Kremlin va-t-il soutenir les séparatistes ? Et que peut l’Europe dans tout cela ?
Une émission préparée par Tiphaine de Rocquigny et Samuel Bernard.


https://www.franceculture.fr/emissions/culturesmonde/table-ronde-dactualite-internationale-lukraine-sera-t-elle-la-premiere
avatar
benoit77

Messages : 1708
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Média: reportage, débat, enquete

Message  Matt le Lun 6 Fév - 1:25

Et bien il semble que le blond ne soit pas si proche du guébiste.
Même lui-même tweet contre la Russie, c'est tout dire.  Laughing

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6259
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Média: reportage, débat, enquete

Message  benoit77 le Lun 6 Fév - 14:44

avatar
benoit77

Messages : 1708
Date d'inscription : 17/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Média: reportage, débat, enquete

Message  Александр le Lun 6 Fév - 15:09

En tout cas, il a perdu son billet d'entrée chez Pervyi. Wink
avatar
Александр

Messages : 5319
Date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : Leuven, België

Revenir en haut Aller en bas

Re: Média: reportage, débat, enquete

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum