L'invasion Russe en Ukraine

Page 37 sur 40 Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Tibo le Jeu 21 Aoû - 19:09

On parle bien de l'Inna Chevchenko qui s'amusait à tronçonner des croix posées en la mémoire des victimes de l'Holodomor ?
avatar
Tibo

Messages : 224
Date d'inscription : 07/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Thuramir le Jeu 21 Aoû - 19:35

Tibo a écrit:On parle bien de l'Inna Chevchenko qui s'amusait à tronçonner des croix posées en la mémoire des victimes de l'Holodomor ?
Je présume que oui : c'est celle qui s'est enfuie en France.
avatar
Thuramir

Messages : 2249
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  TEV le Jeu 21 Aoû - 19:42

On parle bien de cette personne, d’où ma plus grande réserve.
je pensais "naïvement" que le mouvement des Femen s'était discrédité depuis longtemps et ce aux yeux de tous.

Donc cette personne, représentante d'un mouvement fondé sur la provocation comme arme politique "aiderait" par des actes concrets.
Il conviendrait dans un premier temps de connaitre son lieu géographique de résidence à l'instant présent car souvenons nous qu'elle a demandé et obtenu l'asile politique en France !
Dans un second temps il conviendrait de connaitre "en substance" l'apport en logistique de cette personne à la cause Ukrainienne.

je désapprouve et condamne fermement toute action entreprise par le mouvement des Femen et ce quel que soit le lieu de leur "performance".
Car ne nous y trompons pas, ce mouvement ne se caractérise car par cette notion de performance et/ou happening pour véhiculer un discours vide de sens.

Je plaide pour une Ukraine unifiée et pacifiée mais je me désolidarise de cette personne ainsi que de ses comparses.

TEV

Messages : 16
Date d'inscription : 19/08/2014
Age : 55
Localisation : dans les blés du centre de la France

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Krispoluk le Jeu 21 Aoû - 20:55

Je n'ai pas de commentaire particulier à faire à ce sujet mais je suis heureux de voir un débat CONSTRUCTIF s'installer  Very Happy 
Thierry, je te répond rapidement en privvé (boite mail)  Cool
avatar
Krispoluk

Messages : 4188
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Thuramir le Jeu 21 Aoû - 23:45

TEV a écrit:On parle bien de cette personne, d’où ma plus grande réserve.
je pensais "naïvement" que le mouvement des Femen s'était discrédité depuis longtemps et ce aux yeux de tous.

Donc cette personne, représentante d'un mouvement fondé sur la provocation comme arme politique "aiderait" par des actes concrets.
Il conviendrait dans un premier temps de connaitre son lieu géographique de résidence à l'instant présent car souvenons nous qu'elle a demandé et obtenu l'asile politique en France !
Dans un second temps il conviendrait de connaitre "en substance" l'apport en logistique de cette personne à la cause Ukrainienne.

je désapprouve et condamne fermement toute action entreprise par le mouvement des Femen et ce quel que soit le lieu de leur "performance".
Car ne nous y trompons pas, ce mouvement ne se caractérise car par cette notion de performance et/ou happening pour véhiculer un discours vide de sens.

Je plaide pour une Ukraine unifiée et pacifiée mais je me désolidarise de cette personne ainsi que de ses comparses.
Sans doute ce mouvement utilise-t-il la provocation, mais cela fait partie de la liberté d'expression, laquelle, comme le rappelle dans chacun de ses arrêts sur cette question la Cour européenne des droits de l'homme « vaut non seulement pour les « informations » ou « idées » accueillies avec faveur ou considérées comme inoffensives ou indifférentes, mais aussi pour celles qui heurtent, choquent ou inquiètent : ainsi le veulent le pluralisme, la tolérance et l'esprit d'ouverture sans lesquels il n'est pas de « société démocratique ».
Dès lors, si les membres de Femen procèdent à un acte illégal (comme celui de scier une croix, ce qui constitue la destruction d'un meuble - ou d'un immeuble - selon le droit de l'Etat où la croix se trouve), elles peuvent être poursuivies pénalement et punies pour ce fait, mais si leurs actes ne constituent pas une violation de la loi pénale, aussi choquants soient-ils, il n’est pas permis de les réprimer, de les censurer ou de les interdire.
Et comme tout mouvement contestataire, elles ont leur place dans nos sociétés, qui ne sont pas des sociétés réservées aux seuls « bien-pensants ».
avatar
Thuramir

Messages : 2249
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Thuramir le Ven 22 Aoû - 0:44

Une information parue sur le site de Libération :
Ukraine: Porochenko promet de «parler de paix» avec Poutine
AFP 21 AOÛT 2014 À 12:28 (MIS À JOUR : 21 AOÛT 2014 À 22:27)
 
Le président ukrainien Petro Porochenko et son homologue russe Vladimir Poutine, lors des cérémonies du Débarquement en Normandie le 6 juin 2014 (Photo Christophe Ena. AFP)


Le président ukrainien a promis jeudi de «parler de paix» avec son homologue russe Vladimir Poutine et de le convaincre de «retirer les combattants» rebelles de l’est de l’Ukraine.
«Tout le monde est fatigué de la guerre», a déclaré M. Porochenko, cité par un communiqué de la présidence, ajoutant qu’il comptait se rendre au sommet régional de Minsk le 26 août pour «parler de paix» avec le président russe.
Les deux présidents se retrouveront lors d’un sommet régionnal prévu mardi au Bélarus, en présence également des dirigeants de l’Union européenne.
Les deux présidences n’ont toutefois pas précisé si un entretien en tête-à-tête entre MM. Poutine et Porochenko était prévu. Ce serait le premier depuis leur breve rencontre en France le 6 juin dernier en Normandie.
L’Ukraine «va appeler (la Russie) à retirer les combattants» rebelles de l’est du pays, poursuit le communiqué.
Moscou est accusé par Kiev et certains pays occidentaux de faire transiter armes et combattants par sa frontière, ce que la Russie a toujours démenti.
Les autorités ukrainiennes ont affirmé jeudi, sans toutefois apporter de preuves dans l’immédiat, avoir capturé deux blindés d’une division aéroportée russe près du bastion des séparatistes de Lougansk dans l’Est.
Si ces informations étaient exactes, ce serait la première preuve de l’implication des forces régulières russes dans le conflit dans l’est de l’Ukraine.
«Dans les combats près de Lougansk, les soldats ukrainiens ont capturé deux blindés de la division aéroportée de Pskov en Russie. Dans l’un des véhicules, on a trouvé un ensemble de documents : permis de conduire et documents militaires», a affirmé le porte-parole militaire ukrainien Andriï Lyssenko.
Le ministère russe de la Défense a démenti ces informations, raillant la «mille et unième +preuve+» ukrainienne.
AFP


et une analyse parue dans Le Figaro :
Kiev dans une impasse stratégique
Par Emmanuel Grynszpan Mis à jour le 21/08/2014 à 19:07 Publié le 21/08/2014 à 18:51
 
 
Les avancées de l'armée ukrainienne à Donetsk cachent son incapacité à couper l'approvisionnement des séparatistes.
 
L'armée ukrainienne marche sur Louhansk et Donetskdepuis quelques jours, se heurtant à une forte résistance. Mais ses offensives, vantées dans les médias ukrainiens, cachent un échec majeur. Kiev n'est parvenu ni à couper l'approvisionnement des séparatistes depuis la Russie, ni à isoler les rebelles de Donetsk de ceux de Louhansk. La raison invoquée par les experts militaires ukrainiens est que Moscoua massivement augmenté son aide aux rebelles prorusses ces deux dernières semaines. Pendant que l'attention des médias était focalisée sur les 280 camions d'aide humanitaire russe aux habitants du Donbass, des dizaines de blindés russes sont venus renforcer l'arsenal des séparatistes. Moscou a aussi entièrement changé la direction militaire séparatiste, remplaçant les citoyens russes par des locaux pour faire moins voyant.
 
Le revers s'explique aussi par des bombardements incessants de l'artillerie russe. Après avoir supporté les tirs pendant des semaines, essuyant des pertes importantes, les forces de Kiev ont battu en retraite le long de la frontière, laissant aux séparatistes une «zone tampon» de 20 à 40 km de largeur, soit à peu près à la portée de l'artillerie russe. Cette zone permet d'effectuer des livraisons en toute impunité. L'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), qui prévoit d'utiliser des drones pour la surveiller dans les prochaines semaines, a déjà été avertie par un dirigeant séparatiste que les appareils risquaient d'être abattus parce qu'ils pourraient transmettre des informations à l'armée ukrainienne. Moscou, qui refuse que ces drones survolent son territoire, dément toute livraison d'armes et tout bombardement.
 
Les options de Moscou réduites
«La quantité et le type d'armes aux mains des séparatistes ne laissent aucun doute sur le fait qu'elles sont fournies par le gouvernement russe», estime l'expert militaire Dmitry Gorenburg. «Cela inclut des types d'armes que Kiev ne possède pas. L'explication des rebelles selon laquelle leurs armes ont été prises dans des bases ukrainiennes ne tient pas debout.» L'arsenal séparatiste compte des dizaines de tanks, une centaine de blindés, des batteries de missiles et des pièces d'artillerie lourde. L'expert militaire russe Rouslan Poukhov, directeur du CAST, admet que «Moscou aide les rebelles, mais il est délicat d'en déterminer l'échelle». Pour lui, l'issue des combats «dépend avant tout de la détermination des combattants rebelles. Le moral des troupes est plus important que la ferraille». Il reconnaît aussi que du côté ukrainien, «on se bat mieux qu'au début, car la motivation augmente».

La pression politique aussi, alors que la fête nationale ukrainienne approche. Le président ukrainienPetro Porochenko aimerait annoncer des victoires dimanche et se trouver en position confortable pour la reprise du processus diplomatique. Il pourrait également annoncer la dissolution du Parlement le même jour. La chancelière allemande, Angela Merkel, se rendra juste avant à Kiev samedi. Porochenko rencontrera ensuite Vladimir Poutine mardi à Minsk, sur l'invitation du président biélorusse, ravi de jouer l'intermédiaire. Moscou est aussi dans l'impasse, car comme l'explique l'expert Samuel Charap, «un arrêt immédiat de son aide aux rebelles permettrait à Kiev d'écraser la rébellion (…), un scénario équivalent à une défaite stratégique complète et une humiliation publique. Si les rebelles perdent, le Kremlin croira avoir perdu l'Ukraine au profit de l'Occident, ce qu'il ne peut en aucun cas accepter.» Les options diplomatiques à court terme sont donc très limitées.
avatar
Thuramir

Messages : 2249
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Invité le Ven 22 Aoû - 7:40

Thuramir a écrit: .........../..........
Moscou est aussi dans l'impasse, car comme l'explique l'expert Samuel Charap, «un arrêt immédiat de son aide aux rebelles permettrait à Kiev d'écraser la rébellion (…), un scénario équivalent à une défaite stratégique complète et une humiliation publique. Si les rebelles perdent, le Kremlin croira avoir perdu l'Ukraine au profit de l'Occident, ce qu'il ne peut en aucun cas accepterLes options diplomatiques à court terme sont donc très limitées.

Est-il possible d'imaginer V. Poutine et son égo dans un tel scénario ?

Ces dernières lignes reflètent en effet le poids du conflit au prix de la Paix ........

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Ven 22 Aoû - 9:35

TEV a écrit:toute aide est bienvenue, bien évidement mais
laisse moi simplement prendre de la distance par rapport à la personne que tu cites  Evil or Very Mad .
Et bien justement à ce sujet, hier soir aux infos sur "Inter", ils parlaient des arnaques organisées par des personnes qui en profitent pour se "faire de l'argent" sur le dos de l'armée.
Sous prétexte d'aider l'armée, ils récoltent des fonds dont ils profitent eux-même.
Et de rappeller que si on veut aider, ils faut soit donner du matériel ou des médicaments, soit verser sur le compte officiel.
Mais surtout ne pas donner d'argent à des personnes privées.

Et oui, c'est aussi ça l'Ukraine.  Embarassed

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6259
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Invité le Ven 22 Aoû - 11:06

Matt a écrit:
TEV a écrit:toute aide est bienvenue, bien évidement mais
laisse moi simplement prendre de la distance par rapport à la personne que tu cites  Evil or Very Mad .
Et bien justement à ce sujet, hier soir aux infos sur "Inter", ils parlaient des arnaques organisées par des personnes qui en profitent pour se "faire de l'argent" sur le dos de l'armée.
Sous prétexte d'aider l'armée, ils récoltent des fonds dont ils profitent eux-même.
Et de rappeller que si on veut aider, ils faut soit donner du matériel ou des médicaments, soit verser sur le compte officiel.
Mais surtout ne pas donner d'argent à des personnes privées.

Et oui, c'est aussi ça l'Ukraine.  Embarassed

Sur un tt autre registre, mais tellement évocateur qt aux journalistes, quels qu'ils soient, et de leurs propos :

"LVdlR : Le journaliste, son métier, c'est de poser des questions un peu tordues pour voir."

 cheers

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  TEV le Ven 22 Aoû - 11:07

ma réponse a été transférée dans le topic sur les FEMEN.
et encore toutes mes excuses Matt, je ne suis pas encore au fait de la manière de poster.


Dernière édition par TEV le Ven 22 Aoû - 12:08, édité 1 fois

TEV

Messages : 16
Date d'inscription : 19/08/2014
Age : 55
Localisation : dans les blés du centre de la France

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Ven 22 Aoû - 11:54

Houlala!! Il n'est guère question de femen dans ce topic, juste une parenthèse, ne l'oubliez pas.
Il y a un topic prévu à cet effet.  Wink 

Très étrangement, ce matin . . . pas de news, juste quelques "bricoles".
Et d'un coup:

Le convoi humanitaire russe franchit la frontière


Un des camions du convoi russe près du poste-frontière proche de Donetsk, le 20 août. (Photo Alexander Demianchuk. Reuters)

Les autorités russes estiment que les «prétextes» pour retenir les véhicules à la frontière ont été épuisés.

La Russie a décidé d’envoyer sans plus attendre vers l’est de l’Ukraine son convoi humanitaire, stationné à la frontière depuis plus d’une semaine, estimant que tous les «prétextes» pour le retarder avaient été épuisés, a annoncé vendredi le ministère des Affaires étrangères.

«Tous les prétextes pour retarder la livraison de l’aide aux zones en situation de catastrophe humanitaire ont été épuisés. La Russie a décidé d’agir. Notre convoi chargé d’aide humanitaire se met en mouvement en direction de Lougansk», dans l’Est de l’Ukraine, a indiqué le ministère dans un communiqué.

liberation.fr

Ukraine: «Tout le monde est fatigué de la guerre»


On ne sait pas encore si Petro Porochenko, que l'on voit ici la semaine dernière avec le métropolite Onoufriï, nouveau chef de l'Église orthodoxe russe d'Ukraine, rencontrera en tête-à-tête Vladimir Poutine, mardi.

Les présidents ukrainien et russe doivent se retrouver, mardi, à Minsk, au Belarus. Les combats se poursuivaient dans l'Est, hier, où les autorités ukrainiennes affirment avoir capturé deux blindés russes.

Le président ukrainien, Petro Porochenko, a promis hier de «parler de paix» avec son homologue russe, Vladimir Poutine, et de le convaincre de «retirer les combattants» rebelles de l'est de l'Ukraine.
 
Tout le monde est fatigué de la guerre», a déclaré Porochenko, cité par un communiqué de la présidence, ajoutant qu'il comptait se rendre au sommet régional de Minsk, mardi, pour «parler de paix» avec le président russe. Les deux présidents se retrouveront lors d'un sommet régional prévu au Belarus, en présence également des dirigeants de l'Union européenne. Les deux présidences n'ont toutefois pas précisé si un entretien en tête-à-tête entre Poutine et Porochenko était prévu, qui serait le premier depuis leur brève rencontre en France le 6 juin dernier en Normandie.
 
L'Ukraine «va appeler (la Russie) à retirer les combattants» rebelles de l'est du pays, poursuit le communiqué. Moscou est accusé par Kiev et certains pays occidentaux de faire transiter armes et combattants par sa frontière, ce que la Russie a toujours démenti.
 
Les autorités ukrainiennes ont affirmé, hier, sans toutefois apporter de preuves dans l'immédiat, avoir capturé deux blindés d'une division aéroportée russe près du bastion des séparatistes de Lougansk dans l'Est. Si ces informations étaient exactes, ce serait la première preuve de l'implication des forces régulières russes dans le conflit dans l'est de l'Ukraine.
 
«Grande bataille à Lougansk»
 
«Dans les combats près de Lougansk, les soldats ukrainiens ont capturé deux blindés de la division aéroportée de Pskov en Russie. Dans l'un des véhicules, on a trouvé un ensemble de documents : permis de conduire et documents militaires», a affirmé le porte-parole militaire ukrainien, Andriï Lyssenko. Le journaliste ukrainien Roman Botchkala, qui se trouve dans la zone des combats, a posté sur sa page Facebook plusieurs photos de ce qu'il prétend être des documents saisis dans les blindés, dont un passeport russe, des cartes de crédit, une carte d'assurance maladie ou encore un règlement des parachutistes.
 
Le ministère russe de la Défense a démenti ces informations, raillant la «mille et unième "preuve"» ukrainienne. «Il est difficile de comprendre pourquoi on transporte une telle bibliothèque dans un blindé», a ironisé le porte-parole du ministère, Igor Konachenkov.
 
L'armée ukrainienne a, par ailleurs, affirmé qu'une «grande bataille» était en cours à Lougansk, assiégée et inaccessible à la presse. Des commandos ukrainiens sont à l'œuvre dans les rues de ce bastion des insurgés pro-russes pour «détruire les engins d'artillerie» des combattants rebelles, a indiqué un porte-parole militaire. «Vous ne verrez pas dans la rue des colonnes de chars. Les militaires ukrainiens agissent dans les rues par petits groupes mobiles qui détruisent les engins d'artillerie» des rebelles, a-t-il expliqué. «Ce n'est pas un assaut comme pendant la Seconde Guerre mondiale», a-t-il ajouté. Les forces ukrainiennes ont affirmé avoir détruit trois chars, deux blindés et des lance-roquettes multiples Grad.
 
La nouvelle orientation stratégique de l'offensive ukrainienne se concentre, ces derniers jours, sur l'isolation des séparatistes de la frontière avec la Russie, par où ils reçoivent, selon Kiev, leurs renforts.
 
Les autorités de Lougansk ont, pour leur part, dénoncé une «situation extrêmement critique» dans cette ville où l'eau, l'électricité et les communications sont coupées depuis près de trois semaines.
 
À Donetsk, autre bastion de la rébellion, d'intenses bombardements ont touché hier les quartiers avoisinant le célèbre stade du Shakhtar. Les riverains étaient désemparés face à l'ampleur des dégâts sur leurs maisons.
 
«Ce n'est pas la première fois qu'ils (les militaires ukrainiens) bombardent ici, le quartier avait déjà été touché le 14 août, mais ils ratent toujours», a dit Anatoli, un habitant.
 
Inna, une professeur de physique, vient d'enterrer son chien tué par un obus dans son jardin. Elle montre le cratère, sa maison défigurée et criblée d'éclats d'obus, celle de ses voisins d'en face, détruite. «Je ne sais pas à qui m'adresser. Je ne sais pas à quel gouvernement m'adresser. Aujourd'hui, c'est la DNR (République populaire de Donetsk autoproclamée), demain ce sera peut-être Kiev», raconte-t-elle.
 
Les rues de cette ville qui comptait un million d'habitants avant le début du conflit à la mi-avril étaient quasiment désertes. L'eau courante entièrement coupée dimanche a été rétablie dans certains quartiers.
 
Les premiers camions russes inspectés
 
Face à cette situation qui ne cesse de se dégrader pour les civils de l'est de l'Ukraine, les premiers camions du convoi humanitaire russe, bloqué depuis une semaine du côté russe de la frontière, ont été finalement inspectés par les gardes-frontières et les douaniers ukrainiens. Cette procédure est indispensable pour que les quelque 300 camions puissent franchir la frontière russe et se diriger vers Lougansk en territoire contrôlé par les rebelles.
 
Les autorités ukrainiennes, qui craignent que le convoi ne fasse l'objet d'une «provocation» de la part des insurgés et qui pourrait favoriser une intervention russe, ont néanmoins averti que l'acheminement de l'aide ne se fera qu'avec des «garanties» pour sa sécurité.
 
Le chef de la branche européenne du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), Laurent Corbaz, a appelé hier les parties concernées à mettre en œuvre «toutes les procédures nécessaires pour que cette aide dont on a besoin d'urgence puisse arriver aux destinataires».


lequotidien.lu

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6259
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Ven 22 Aoû - 12:32

Convoi russe : pas d'autorisation de Kiev

Les camions du convoi humanitaire russe qui ont franchi ce matin la frontière ukrainienne sont passés sans l'autorisation du gouvernement de Kiev et sans l'escorte prévue du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), rapporte l'agence de presse Interfax-Ukraine citant une source gouvernementale ukrainienne. "Le convoi s'est mis en route sur sa propre initiative, sans l'accord adéquat de la partie ukrainienne et sans escorte de la Croix-Rouge", a déclaré cette source à l'agence.

D'après un journaliste de Reuters présent sur place, le convoi qui était bloqué depuis une semaine du côté russe du poste-frontière de Donetsk s'est mis en route dans la matinée. Vers 09h00 GMT, quelque 70 des 260 camions formant le convoi étaient entrés sur le territoire ukrainien, faisant route vers la ville de Louhansk. Il était prévu qu'ils soient escortés par une équipe du CICR, ce qui ne semble pas le cas, selon la source gouvernementale citée par Interfax-Ukraine.


lefigaro.fr

Sent vraiment mauvais.
Tarkan signale chez Orkenny que le bataillon de Semenchenko est aux prises avec l'armée régulière russe.

Confrimation sur twitter par TSN:

TCH.ua

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6259
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Thuramir le Ven 22 Aoû - 12:45

Si la Russie envoie son armée régulière sur le sol ukrainien, cela ne fera qu'aggraver la situation et le risque de nouvelles sanctions par l'UE et les Etats-Unis à son encontre monte exponentiellement. L'UE et les Etats-Unis ont déjà souvent communiqué sur les conséquences d'une telle hypothèse, et les sanctions seraient réellement beaucoup plus lourdes.
Si tel est le cas, et que les faits sont établis, c'est réduire à néant, ou presque, la possibilité d'une issue de crise diplomatique. C'est extrêmement regrettable.
avatar
Thuramir

Messages : 2249
Date d'inscription : 11/07/2010
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Ven 22 Aoû - 13:37

Il n'y a pas (encore?) de confirmation. C'est une vraie cacophonie et il faut rester prudent.

Par contre, ce qui est sûr:

Les insurgés abattent un hélicoptère ukrainien


© reuters.

Les insurgés prorusses de l'est de l'Ukraine ont abattu un hélicoptère Mi-24 de l'armée ukrainienne près du bastion rebelle de Lougansk, provoquant la mort de deux pilotes, a annoncé vendredi un porte-parole militaire.

L'appareil a été touché mercredi au-dessus de Gueorguiïvka, à 20 kilomètres au sud de Lougansk, a indiqué Andriï Lyssenko. Le Conseil national de sécurité ukrainien a précisé sur Twitter que les deux pilotes ont été tués.


7sur7.be

Au sujet du convoi:

The Russian Red Cross is ready to accompany the Humanitarian convoy
lifenews_ru

La milice a placé des postes de contrôle pour assurer le passage du convoi humanitaire russe

Par La Voix de la Russie | La milice (laquelle?) a placé des postes de contrôle et des postes de blocage pour assurer le passage du convoi de camions en provenance de Russie qui transporte de l'aide humanitaire aux habitants de l'Est de l'Ukraine, a déclaré le siège de la République auto-proclamée populaire de Donetsk (RPD).

Cependant, les troupes ukrainiennes poursuivent les bombardements d’artillerie massifs de Lougansk et de Novosselovka, situé le long de l’itinéraire du convoi. « Il s'agit d'une violation directe de tous les accords atteints visant à assurer la sécurité de la colonne humanitaire », estiment les dirigeants de la RPD.

la voix de son maître

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6259
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Ven 22 Aoû - 13:44

Et d'autre part, le nettoyage continue:

The ATO forces are cleaning settlements of terrorist groups, which left in a panic, the ATO press centre reported on its Facebook page.

"Mopping up of settlements continues in Illiria, Malomykolayivka, Ilovaisk, Stanytsia Luhanska, Uspenka, Lysyche," a statement reads. In addition, the ATO forces are fighting to retain Novosvitlivka, Khriashchuvate and Saur-Mohyla mound. Also, terrorists fired on ATO positions at roadblocks near the settlements of Stanytsia Luhanska, Uspenka, Ilyinka, Makarove, Krasny Yar, Maryinka, Krasnohorivka, Yasynivka and Berezove.


______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6259
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Ven 22 Aoû - 17:59

Les réactions commencent à venir:

Convoi russe en Ukraine : l'UE dénonce une «violation» de la frontière

liberation.fr

Ukraine. L'entrée du convoi russe condamnée


ouest-france.fr

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6259
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Sam 23 Aoû - 13:50

Quel est le but de la Russie? Se mettre le monde à dos, c'est déjà fait! Mais ensuite?

Un convoi en Ukraine, le coup de poker de la Russie



La Russie s'expose à un risque majeur en faisant entrer une partie de son convoi humanitaire en Ukraine sans l'accord de Kiev, mais reprend l'initiative au moment où les séparatistes perdent du terrain et avant une phase diplomatique très attendue, estiment des analystes.
Qualifiée d'"invasion" par Kiev, de "violation" de la frontière par Bruxelles, la décision de la Russie, qui "veut garder des leviers pour influencer la situation en Ukraine (...), signifie qu'aucun accord susceptible de satisfaire Moscou n'a été trouvé", a déclaré à l'AFP Maria Lipman, analyste indépendante.
"La Russie ne veut rien qui pourrait même ressembler un peu à une normalisation de la situation en Ukraine, ne veut pas que l'Ukraine rejoigne l'+axe de l'Occident+", a-t-elle estimé. "Et les combats en Ukraine aident Moscou à réaliser cet objectif".
Après une semaine d'attente, la Russie a fait entrer en Ukraine vendredi matin une centaine de ses 300 camions chargés selon Moscou de 1.800 tonnes d'aide humanitaire.
"Tous les prétextes pour retarder la livraison de l'aide aux zones en situation de catastrophe humanitaire ont été épuisés. La Russie a décidé d'agir", a annoncé le ministère russe des Affaires étrangères.
Moscou considère qu'il y a urgence face à la situation humanitaire de plus en plus difficile dans l'est de l'Ukraine ravagé par des combats qui ont fait plus de 2.000 morts en quatre mois, et entraîné le déplacement de centaines de milliers de personnes.
Cependant, la décision de Moscou a aussitôt été qualifiée d'"invasion directe" par Kiev redoutant que le convoi russe ne fasse l'objet d'une "provocation" de la part des insurgés et ne serve de prétexte à une intervention russe.

- Aucun espoir de progrès ? -

Après des mois d'intenses combats dans l'Est et une récente annonce du changement de la stratégie militaire, "les autorités ukrainiennes aimeraient évidemment proclamer leur victoire sur les séparatistes à l'occasion de la Fête de l'Indépendance de l'Ukraine, célébrée le 24 août", relève Alexandre Konovalov, président de l'Institut des études stratégiques.
"Mais la Russie veut couper court à ces projets", même au prix des "conséquences les plus imprévisibles et les plus dramatiques", affirme-t-il. "La Russie se trouve en ce moment sur le fil d'un rasoir très dangereux, car ses actes peuvent aboutir à une vraie guerre en plein centre de l'Europe", juge l'analyste.
"La situation est très dangereuse. Le risque de combats directs entre des soldats russes et ukrainiens peut désormais fortement augmenter", lui fait l'écho Mme Lipman.
L'entrée du convoi russe controversé en Ukraine intervient à quelques jours d'un sommet régional au Bélarus où doivent se retrouver mardi les présidents ukrainien Petro Porochenko et russe Vladimir Poutine, en présence également de plusieurs hauts responsables européens dont le chef de la diplomatie de l'UE, Catherine Ashton.
M. Porochenko avait promis jeudi de "parler de paix" avec Vladimir Poutine et de le convaincre de "retirer les combattants" rebelles de l'est de l'Ukraine.
"Mais ce qui s'est passé aujourd'hui signifie qu'il ne reste plus aucun espoir d'obtenir un quelconque progrès au cours de cette réunion", conclut Maria Lipman.

lalibre.be

Ukraine : la «dangereuse escalade» de la Russie

lefigaro.fr

Inquiétant:

Ukraine : l'Otan dénonce l'entrée d'unités d'artillerie russes sur le territoire

leparisien.fr

Et une nouvelle preuve de l'implication directe de la Russie en Ukraine:

8 Russian Paratroopers of the 76th Division from Pskov in Critical Condition at Luhansk Hospital

8 Russian paratroopers of the 76th Division from Pskov are now hospitalized in critical condition at the regional hospital of Luhansk.
This was stated by journalist Anastasiia Stanko on her Twitter account, Censor.NET reports.
"8 paratroopers from Pskov are in serious condition at the regional hospital of Luhansk, non-transportable. 30 sent to hospital in Rostov. They don't know what they were doing here," Stanko wrote.
"It's strange when people say there was no Russian military convoy and - so where did the wounded and killed paratroopers of the 76 division from Pskov come from?" the journalist adds.

censor.net.ua

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6259
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  TEV le Dim 24 Aoû - 16:07

aujourd'hui, jour de l'indépendance de l'Ukraine, nous avons apris la triste nouvelle : le mari de notre amie est mort sous les bombardements de l'armée Russe.

je préciserai, MON ami Andreï, Ukrainien appelé sous les drapeaux, officier dans l'armée régulière est tombé le 23 aout sous le feu Russe (Grad envoyés depuis le territoire Russe).

Nous allons essayer de partager cette peine avec sa femme et son fils.

Je voulais simplement écrire ces quelques lignes comme un hommage, virtuel, à cet homme que je connais bien, professeur de math et informatique dans une université de Kiev, qui était auprès de nous lors de notre mariage à Kiev, avec qui j'ai partagé tant de moments ...

TEV

Messages : 16
Date d'inscription : 19/08/2014
Age : 55
Localisation : dans les blés du centre de la France

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Tibo le Dim 24 Aoû - 16:42

Mes condoléances. Une nouvelle bien cruelle pour le jour d'indépendance, mais cette commémoration n'en est que plus justifiée dans ces circonstances.
En espérant qu'il repose en paix, et toute ma sympathie à la famille et aux amis.
avatar
Tibo

Messages : 224
Date d'inscription : 07/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Dim 24 Aoû - 16:46

Je crains fort qu'il ne soit pas le seul à tomber.
Il semble que la Russie, profitant de la fête nationale, a lancé une offensive généralisée dans l'Est:


Pensons à toutes les victimes qui sont tombées et à ceux qui vont suivre.  Embarassed

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6259
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Sincères Condoléances !

Message  Krispoluk le Dim 24 Aoû - 17:43

Thierry je t'adresse mes plus sincères condoléances pour la mort brutale de ton ami dans l'accomplissement de son devoir patriotique.
Nous avons du mal à imaginer qu'à 3000 km de chez nous une guerre impitoyable fauche dans la fleur de l'âge des soldats et des civils par la faute d'un poignée de dirigeants cyniques et sans scrupules...
J'ai beaucoup d'amis Ukrainiens donc je peux imaginer quelle serait ma peine si j'apprenais leur mort...
avatar
Krispoluk

Messages : 4188
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Gloire et Liberté à l'Ukraine !

Message  Krispoluk le Dim 24 Aoû - 17:57

Malgré les drames qui ponctuent ce jour, je ne peux m'enpêcher de célébrer aussi chez moi la Fête Nationale Ukrainienne en solidarité avec les nombreux amis que j'aime et j'apprécie dans ce pays dont la liberté est menacée. Je vous jois quelques photos symboles d'espoir :

                                                                                           Слава і Свобода в Україні !









avatar
Krispoluk

Messages : 4188
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Matt le Dim 24 Aoû - 18:02

Rien nulle part à ce sujet, même les TV ukrainiennes n'en parlent pas.
Seulement chez Orkenny.

En attendant:

La visite de Merkel à Kiev hier:

L'intégrité territoriale de l'Ukraine est cruciale
Kiev - La chancelière allemande Angela Merkel a déclaré samedi que l'intégrité territoriale de l'Ukraine était cruciale lors d'une visite à Kiev, alors que le pays lutte contre une insurrection séparatiste armée prorusse dans l'Est.

Par cette visite, la chancelière a voulu clairement signifier que l'intégrité territoriale et le bien-être de l'Ukraine sont des objectifs cruciaux de la politique allemande, a déclaré Mme Merkel après sa rencontre avec le président ukrainien Petro Porochenko.

La chancelière allemande n'a pas exclu que de nouvelles sanctions puissent être décidées à l'encontre de Moscou.

Nous ne pouvons pas exclure de réfléchir à de nouvelles sanctions s'il n'y a pas de progrès dans la résolution de la crise, a-t-elle affirmé, appelant à un cessez-le-feu bilatéral entre les belligérants et à un contrôle effectif de la frontière entre la Russie et l'Ukraine.

Interrogée sur la Crimée, péninsule ukrainienne rattachée par la Russie en mars, Angela Merkel a qualifié cette annexion d'illégale ajoutant que si l'Europe reconnaissait les actions de Moscou comme légitimes, alors l'intégrité territoriale de tous les pays européens serait menacée.

Le président ukrainien a pour sa part déclaré qu'il ne sacrifierait pas la souveraineté du pays pour la paix dans l'Est rebelle. 

Il est temps que la paix s'installe dans le Donbass. Le pouvoir ukrainien fera tout avec nos partenaires européens pour que cela arrive. Mais pas au dépens de la souveraineté, de l'intégrité territoriale et de l'indépendance de l'Ukraine, a-t-il déclaré.

Les deux dirigeants ont annoncé la création prochaine d'un fonds spécial de 500 millions d'euros destiné à la reconstruction des infrastructures du Donbass, bassin minier de l'est de l'Ukraine ravagé par le conflit entre insurgés prorusses et forces gouvernementales.

Nous nous rappelons tous le plan Marshall pour l'Europe d'après-guerre. Je peux dire aujourd'hui que c'est le début du plan Merkel pour la reconstruction des infrastructures du Donbass, a lancé M. Porochenko.

La visite de la chancelière allemande, la plus importante dirigeante occidentale à se rendre en Ukraine depuis le début de la crise, intervient à un moment symbolique, à la veille de la fête de l'Indépendance.

La visite précède un sommet régional qui doit se tenir mardi à Minsk auquel participeront les présidents russe Vladimir Poutine et ukrainien Petro Porochenko ainsi que des responsables de l'Union européenne.


romandie.com


Chez les zozos on fête aussi:

Donetsk: les séparatistes pro-russes font défiler leurs prisonniers ukrainiens





Les séparatistes pro-russes ont fait défilé dimanche une cinquantaine de prisonniers ukrainiens à Donetsk, l'un de leurs derniers grands bastions dans l'Est de l'Ukraine.

Les rebelles prorusses ont présenté dimanche plusieurs dizaines de prisonniers de guerre ukrainiens à la foule dans leur bastion de Donetsk, ont constaté des journalistes de l'AFP. Les prisonniers sont ensuite partis vers une destination inconnue.

Les soldats, capturés au cours des combats qui font rage dans l'est de l'Ukraine, ont été rassemblés sur la place Lénine dans le centre-ville du bastion insurgé, sous les huées de la foule et aux cris de "fascistes, fascistes!".

Entre 40 et 50 hommes ont défilé, encadrés par les combattants rebelles, le long de la place devant des centaines d'habitants qui se sont rassemblés pour l'occasion.

"Vous vouliez venir ici, vous y êtes maintenant!" ou encore "Vous tuez des enfants!", lançaient les habitants de cette place forte de l'est de l'Ukraine assiégée depuis plus d'un mois par les forces gouvernementales.

Les prisonniers, tête baissée, les mains dans le dos, ont fini par monter à bord de deux bus qui sont partis vers une destination inconnue, tandis que les combattants insurgés qui les accompagnaient ont été acclamés par la foule, ont constaté les journalistes de l'AFP.

lacote.ch

Le pire:


Du matériel touché de l’armée ukrainienne exposé dans le centre de Donetsk



la voix de son maître

Le but du convoi "humanitaire" découvert:

Quelle est la stratégie des belligérants dans l'Est de l'Ukraine?

EDITO - La tension est montée d'un cran entre l'Ukraine et la Russie, ces derniers jours, autour du convoi humanitaire envoyé par Moscou dans l'Est ukrainien. Mais ce convoi pouvait-il cacher quelque chose?
Depuis des jours, le feuilleton du convoi humanitaire s'est éternisé. Puis a connu une accélération soudaine vendredi: une partie du convoi russe rentre sur le territoire, livre ses vivres et médicaments à Lougansk, et repart aussitôt sans se faire contrôler à la frontière.

Une opération militaire cachée?


L'accusation de la part de l'armée ukrainienne est édifiante, bien qu'invérifiable: les camions du convois sont allés récupérer, près de Donetsk, à l'usine Topaz, des équipements industriels entrant dans la fabrication des systèmes radar Kalchuga. D'autres camions auraient récupéré des équipements industriels de l'usine de munitions de Lougansk.
Les camions russes, repassant de l'Ukraine vers la Russie, n'ont pas été examinés par les douaniers ukrainiens, retenus par les militaires russes au point de passage. Si c'est vrai, la stratégie du Kremlin s'explique ainsi: il s'agissait d'extraire les équipements industriels sensibles pour l'armée russe. L'opération humanitaire aurait donc essentiellement servi à cela.


Que pouvait faire Kiev?


Quelle était la stratégie ukrainienne? Prendre Lougansk avant ce 24 août, Fête de l'indépendance ukrainienne. Il fallait choisir: poursuivre l'opération "antiterroriste" dans l'est, ou affronter directement le convoi russe. Était-ce même possible de prendre le convoi par la force? Plus schématiquement, le gouvernement ukrainien a laissé le convoi russe prélever ces équipements, misant sur le fait que Vladimir Poutine oubliera ensuite l'Est de l'Ukraine. 


Que gagne Poutine?

La Crimée! Le président ukrainien Petro Porochenko la lui réclame, Angela Merkel et les Occidentaux disent mollement que l'annexion est inacceptable. Mais la péninsule est lâchée, elle restera russe. L'Est de l'Ukraine redevient ukrainien, et tant pis pour les équipements. Il restera aux forces armées ukrainiennes de reprendre par les armes les dernières poches de l'Est, sauf si Poutine, Merkel et Porochenko signent un accord. Chacun a gagné ce qu'il voulait. Angela Merkel, elle, pourra relancer les juteuses relations commerciales germano-russes. Et l'on oubliera les soldats et les civils morts, dont le nombre dépasse aujourd'hui les 2.000. Prochaine étape à suivre: la vente, éventuellement suspendue, des navires de guerre Mistral français à la Fédération de Russie. 


Écrit par Harold Hyman


bfmtv.com


Et finalement, ce qu'il faut retenir du discours du président:

Ukraine : Porochenko promet plus de 2,2 milliards d’euros pour réarmer l’armée

KIEV - Le président ukrainien Petro Porochenko a promis aujourd’hui d’allouer plus de 2,2 milliards d’euros pour rééquiper dans les prochaines années l’armée nationale, engagée dans un conflit depuis plus de quatre mois avec une rébellion prorusse armée dans l’Est.
« De 2015 à 2017, nous prévoyons d’allouer plus de 40 milliards de hryvnias (plus de 2,2 milliards d’euros) au réarmement », a déclaré M. Porochenko dans un discours lors d’une parade militaire à Kiev célébrant le 23e anniversaire de l’indépendance de l’Ukraine.
« Cela permettra de moderniser ou d’acheter avions, hélicoptères et navires de guerre (...) Ce n’est qu’un début modeste » de la renaissance de l’armée ukrainienne, a-t-il assuré.
En plein conflit armé dans l’Est, l’Ukraine a renoué avec le défilé d’armes lourdes dans le centre de Kiev qui n’a pas eu lieu depuis 2009.
Blindés, mortiers, lance-roquettes multiples ou systèmes de défense antiaérienne ont roulé sur l’avenue principale ukrainienne Khrechtchatik et la mythique place de l’Indépendance ou le Maïdan, haut lieu de la contestation ayant conduit en février à la chute du régime prorusse de Viktor Ianoukovitch après un bain de sang dans le centre de Kiev.
Ukraine: parade de l'indépendance tambour battant à Kiev - 24/08/2014
Des colonnes de blindés, lance-roquettes et systèmes de défense antiaérienne ont défilé sur le Maïdan, place centrale de Kiev qui célèbre ce dimanche son 23e anniversaire de l'indépendance. Le président Petro Porochenko a promis de débloquer des milliards d'euros dans les années à venir pour moderniser l'armée ukrainienne jugeant que ses prédécesseurs avaient sous-estimé la menace russe.
« Une colonne de nouveaux équipements qui viennent d’être achetés ou modernisés se dirigera maintenant depuis Khrechtchatik vers la zone de l’opération antiterroriste », nom donné par Kiev à son opération militaire dans l’Est engagée à la mi-avril.
M. Porochenko a affirmé que l’Ukraine faisait face à « une véritable guerre » lancée par la Russie.
« Notre ennemi se préparait depuis longtemps à nous attaquer. Et nous n’étions par prêts à une telle perfidie. Deux fois en 100 ans, les élites ukrainiennes en proie à des illusions pacifistes ont sous-estimé la nécessité de renforcer la capacité au combat », a souligné le président.
« L’Ukraine a perdu son indépendance dans les années 1917-1920 suite à une agression venue de l’Est et maintenant nous avons commis la même erreur (...). Nous avons même renoncé volontairement aux armes nucléaires » deux ans après l’indépendance en 1993, a-t-il poursuivi.
« Qui veut la paix doit se préparer à la guerre », a-t-il lancé.
« La guerre n’est pas notre initiative, elle nous a été imposée de l’extérieur. Notre choix c’est la paix », a-t-il assuré.
Plus de 2 000 personnes ont péri dans l’est de l’Ukraine depuis avril et plus de 400 000 civils ont fui leurs maisons, selon l’ONU.
paris-normandie.fr

______________________________________________
Відвідайте Україну.
"Driven to perfection" (A. Senna)
avatar
Matt
Admin

Messages : 6259
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 56
Localisation : Bruxelles, Belgique

http://forum-ukrainien.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  TEV le Dim 24 Aoû - 18:12

merci Tibo et merci Krispoluk, sincèrement ! 
nous avons appris qu'il a été tué jeudi, lors d'un bombardement de GRAD venu de Russie (!!!!) 
je voulais poster une photo de lui mais j'ai toujours le même message d'erreur : "message trop long" (et même après 10 essais de redimensionnement de l’image) pour rappeler que quoi que l'on écrire/pense/proclame, il y a des gars et des filles qui font l'ultime sacrifice pour leur pays et je voulais montrer l'un d'eux.

TEV

Messages : 16
Date d'inscription : 19/08/2014
Age : 55
Localisation : dans les blés du centre de la France

Revenir en haut Aller en bas

Thierry Photo de ton ami

Message  Krispoluk le Dim 24 Aoû - 18:18

Thierry envoie-moi la photo de ton ami dans ma boite mail perso et je la publierai ici, tu pourra ensuite ajouter tes commentaires.
avatar
Krispoluk

Messages : 4188
Date d'inscription : 03/06/2014
Localisation : Chez les Ch'tis

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'invasion Russe en Ukraine

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 37 sur 40 Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum